Vous êtes sur la page 1sur 126

Département des Lettres

Brochure descriptive
des cursus et des cours
L2-master

2016-2017

1
AVIS IMPORTANT

Mise en ligne le 05 septembre2016, cette brochure reflète


seulement l’état le plus proche possible des programmes.
Certaines notices doivent être précisées, d’autres sont
susceptibles de modifications.

Les enseignements dispensés en Lettres classiques, Lettres


appliquées, MEEF et en classe d’Agrégation font aussi l’objet
de brochures spécifiques, auxquelles nous vous invitons à vous
reporter.

On trouvera les dernières informations concernant


l’organisation des parcours sur le site de la Faculté LESLA :
http://lesla.univ-lyon2.fr

2
Sommaire

Présentation de l’UFR LESLA 4


Personnel enseignant du département des lettres 6
Responsabilités pédagogiques 8
Règlement de scolarité 9

Licence 10
Mention Lettres / parcours lettres modernes
Récapitulatif des cours 2e et 3e années 11
Descriptif des cours 15
Semestre 3 15
Semestre 4 19
Semestre 5 24
Semestre 6 30
Liste des séminaires de spécialité (« C1 ») 34
Mention Lettres / parcours lettres appliquées
Récapitulatif des cours 41
Mention Lettres / parcours Lettres/Histoire de l’art
Récapitulatif des cours 44
Enseignements spécifiques 46
Mention Lettres, langues / parcours Lettres modernes/allemand
Récapitulatif des cours 49
Mention Lettres, langues / parcours Lettres modernes/allemand
Récapitulatif des cours 49
Mention Lettres, langues / parcours Lettres modernes/portugais
Récapitulatif des cours 53
Mention Lettres / parcours Lettres appliquées/anglais
Récapitulatif des cours 56

Master mention Lettres


Parcours Lettres modernes 59
Récapitulatif des cours 1re année 63
Récapitulatif des cours 2e année 65
Descriptif des cours 1re année 67
Descriptif des cours 2e année 85
Parcours linguistique et stylistique des textes 105
Parcours PIEF 107
Parcours LARP 117

Doctorat 124

Calendrier universitaire 125

3
UFR DES LETTRES
DES SCIENCES DU LANGAGE ET DES ARTS
18, quai Claude-Bernard – 69365 LYON cedex 07
Site de la Faculté LESLA : http://lesla.univ-lyon2.fr

Administration

Directeur d’UFR :
Dominique CARLAT

Directeur adjoint :
Emmanuel NAYA

Chef des Services administratifs et financiers :


Camille FOURGEAUD : 04 78 77 43 99

Gestion des personnels enseignants, heures complémentaires :


Sylviane ORSAT : 04 78 77 23 62

DÉPARTEMENT DES LETTRES

Directeur : Tristan VIGLIANO

Secrétariats :
ouverts lundi à jeudi, 13h30-16h30, et vendredi, 9h-12h

– Campus Porte des Alpes,


5, av. P. Mendès-France 69676 BRON cedex
1re année / Portail 11
(Claire PELLETIER) 04 78 77 23 78
2e année Licence Lettres
(Sylviane DOMEJEAN) 04 78 77 43 90
télécopie : 04 78 77 44 40

– Campus Berges du Rhône


18, quai Claude-Bernard, 69365 LYON cedex 07
3e année (Cécile VETTORELLO) 04 78 69 71 22
concours (Souhila REDJIMI) 04 78 69 72 00
Masters (Laurence HIDANI) 04 78 69 72 38
Doctorat (Laurence HIDANI) 04 78 69 72 38

4
Secrétariat du Directeur d’UFR et planning de la faculté
des lettres (Isabelle GUINAND) 04 78 69 74 98
International (Souhila REDJIMI) 04 78 69 72 00
Bibliothèque des Lettres 04 78 69 71 34

5
PERSONNEL ENSEIGNANT
DU DÉPARTEMENT DES LETTRES

Lettres classiques
BOEHM Isabelle PR
BRILLET Pascale MC
BRUNET Michèle PR
FRAISSE Anne MC
GEIGER Marie-Eve Contr.
GIOANNI Stéphane PR
HADAS-LEBEL Jean MC
LHOMMÉ Marie-Karine MC
ORSINI Sarah Contr.
RASCLE Lucas Contr.
SCHNEIDER Jean PR
VALLAT Daniel MC
VAN HEEMS Gilles MC

Langue française
CHEVALIER Yannick MC
FONTVIEILLE Agnès MC
FOURNIAL Céline ATER
GOUX Mathieu ATER
SELOSSE Philippe MC
THONNERIEUX Stéphanie MC
VIGIER Denis MC
WAHL Philippe MC

Littérature comparée
CORINUS Véronique MC
FILI-TULLON Touriya MC
GÉAL François PR
THIROUIN Marie-Odile MC

6
Littérature française
AL-MATARY Sarah MC
BARA Olivier PR
BARBERGER Nathalie PR
BOYER-WEINMANN Martine PR
CARLAT Dominique PR
CAUCHE Robin Contr.
CAUSSE Pierre Contr.
CHAIX-BRYAN Thibaut Contr.
CLÉMENT Michèle PR
COMMÈRE Zoé Contr.
COQUET Marjolaine Contr.
COSTE-MIGNOT Sophie PRAG
DUVERNE Céline Contr.
FERRET Olivier PR
GLEIZES Delphine MC
KELLER-RAHBÉ Edwige MC
KERLOUÉGAN François MC
MAJOREL Jérémie MC
MATHIEU Pierre Contr.
MÉRICAM-BOURDET Myrtille MC
MICOLET Hervé MC
NAYA Emmanuel MC
PAÏS Hugo Contr.
REYNAUD Denis PR
SCHEER Alice ATER
SIGNES Camille Contr.
THIROUIN Laurent PR
VIGLIANO Tristan MC HDR
ZENETTI Marie-Jeanne MC

Langue et littérature médiévales


DELALE Sarah ATER
HALARY Marie-Pascale MC
POSSAMAI Marylène PR
WOLF-BONVIN Romaine MC

Anglais
GOURDON Stéphanie PRAG

NTE
MORTIER Anne-Marie MC

7
Responsabilités pédagogiques

Directeur de l’UFR Dominique Carlat


Vice-Directeur Emmanuel Naya
Directeur du Département Tristan Vigliano
Directrice-adjointe (Lettres classiques) Isabelle Boehm
Responsable de niveaux et diplômes
L2 et L3 Lettres classiques (Lyon 2) Jean Hadas-Lebel
L2 et L3 Lettres appliquées Stéphanie Gourdon
Portail 11 Marine-Karine Lhommé
L2 et L3 Lettres modernes Véronique Corinus
Master Mention Lettres Martine Boyer-Weinmann
Master MEEF et CAPES (M1) Jérémie Majorel
Master MEEF et CAPES (M2) François Kerlouégan
Master PIEF Edwige Keller-Rahbé
Master LARP Denis Reynaud
Master Linguistique et stylistique Philippe Wahl
Agrégation de Lettres classiques Isabelle Boehm
Agrégation de Lettres modernes Denis Reynaud
École doctorale 3 LA Olivier Ferret
École doctorale (étudiants étrangers) Denis Reynaud
Relations avec les classes préparatoires Marie-Pascale Halary
Responsable lettres du cursus intégré
(Licence/Master) « Formation de
professeurs d’allemand et de français »
(Université Franco-Allemande) Philippe Wahl
Responsable des études intégrées Martine Boyer-Weinmann
Responsables de parcours bi-disciplinaires
Lettres/Histoire de l’art Delphine Gleizes
Lettres/Allemand Philippe Wahl
Lettres/Portugais Philippe Wahl
Lettres appliquées/Anglais Stéphanie Gourdon
Responsables des sections disciplinaires
Littérature française Sarah Al-Matary
Langue française Philippe Selosse
Littérature comparée Marie-Odile Thirouin
Langue et littérature médiévales Marie-Pascale Halary

8
Règlement de scolarité

Le Règlement général de scolarité se trouve sur le site de l’Université.

Dispense d’assiduité
Les étudiant.e.s dispensé.e.s d’assiduité (DA) doivent non seulement se faire
connaître au secrétariat, mais prendre contact avec l’enseignant.e de chaque cours au
début du semestre.

Modalités de la 2e session pour l’ensemble du cursus Lettres

Licence

• Dans les UE dont la note est inférieure à 10/20, l’étudiant.e peut rattraper tous les
EP pour lesquels il ou elle a obtenu moins de 10/20, et ceux-là seulement.
• L’étudiant.e doit se présenter muni.e de sa carte d’étudiant.e (carte CUMUL) et de
son relevé de notes de 1re session.
• Les rattrapages ont la forme d’un oral de 20 minutes, précédé d’une préparation
d’une demi-heure.
• L’étudiant.e peut demander à ne pas être interrogé.e par l’enseignant.e qui l’a
noté.e lors du contrôle continu.
• La note obtenue se substitue à celle de la 1re session seulement si elle lui est
supérieure.
• Les notes ne sont pas transmises aux étudiant.e.s avant le jury de 2e session.

Master
M1 : rattrapage d’un EP / d’une UE au choix par semestre (seul l’enseignement
« dossier de recherche » n’est pas susceptible de rattrapage).
M2 : pas de rattrapage.
• Les rattrapages sont organisés en juin conformément au calendrier universitaire
(voir le calendrier à la fin de la brochure). Seul.e.s les étudiant.e.s ayant remis leur
dossier de recherche sont autorisé.e.s à passer la 2e session du second semestre.
• L’étudiant.e contacte le secrétariat dès qu’il ou elle a eu connaissance de ses
résultats, et fait connaître le choix de l’UE qu’il ou elle souhaite repasser. Les
étudiant.e.s qui ne se présentent pas à l’heure de convocation sont réputé.e.s
défaillant.e.s.
• Les rattrapages ont la forme d’un oral de 30 minutes, précédé d’une préparation
d’une heure.
• La note obtenue se substitue à celle de la 1re session si elle lui est supérieure.
• L’étudiant.e peut demander à ne pas être interrogé.e par l’enseignant.e qui l’a
noté.e lors du contrôle continu.

9
LICENCES

Le Département des Lettres prépare :

- à cinq Licences Mention « Lettres » :


– parcours Lettres modernes
– parcours Lettres classiques (voir brochure spécifique)
– parcours Lettres appliquées
– parcours bi-disciplinaire Lettres-histoire de l’art
– parcours Lettres modernes Minerve

- à trois Licences Mention « Lettres, langues » :


– parcours bi-disciplinaire Lettres modernes /Allemand
– parcours bi-disciplinaire Lettres modernes/Portugais
– parcours bi-disciplinaire Lettres appliquées/Anglais

En L3 du parcours Lettres modernes, l’étudiant.e a le choix entre trois


cursus distingués par l’option de spécialisation disciplinaire, correspondant à
différentes voies de formation. Le cursus sera choisi à la rentrée, au moment
de l’inscription pédagogique.

1. Option 1 « Spécialisation littéraire ». Cursus offrant la formation la plus


complète en Lettres, ouvert à tout.e étudiant.e qui envisage ou non de
s’orienter en Master vers la préparation des concours. Ce cursus offre les
meilleures conditions de formation pour suivre ensuite la préparation aux
concours de l’enseignement du second degré (CAPES, CAFE, Agrégation)
dans le cadre du Master MEEF (Métiers de l’Enseignement, de l’Éducation et
de la Formation).

2. Option 2 « Langage et école » : cursus offrant les meilleures conditions


de formation pour suivre ensuite la préparation au concours PE (Professeur
des écoles) dans le cadre du Master PE. Les cours spécifiques sont proposés
par le département de Sciences du langage (Campus Porte des Alpes).

3. Option 3 « Didactique du FLE » : cursus permettant d’intégrer ensuite un


Master mention FLE. Les cours spécifiques sont proposés par le département
de Sciences du langage (Campus Porte des Alpes).

Le parcours Minerve propose à chaque semestre de L2 et de L3 une UE


spécifique (Parcours international Minerve Humanités italien).

10
Licence Mention Lettres

Licence Mention Lettres / parcours Lettres modernes

2e année

Semestre 3
UE A3 : Genres et formes littéraires 1
Poésie CM 21h
Poésie TD 19,25h

UE B3 : Histoire littéraire 1
Histoire littéraire du 16e au 18e siècle CM 21h
Histoire littéraire du 16e au 18e siècle TD 19,25h

UE C3 : Langue française
La phrase, structure hiérarchisée CM 21h
De la langue au texte TD 21h

UE D3 : Littérature et langue du Moyen Âge


Littérature du Moyen Âge CM 21h
Langue du Moyen Âge TD 21h

UE E3 : Traductions
Civilisation et mythologie gréco-romaines CM 21h
Langues anciennes TD 21h
Une au choix : latin débutant ; latin renforcé ; grec
débutant ; grec renforcé

UE TR3
Langues (si anglais, alors anglais littéraire) TD 21h
TIC CM 7h
TIC TD 7h

Semestre 4
UE A4 : Genres et formes littéraires 2
Théâtre CM 21h
Théâtre TD 19,25h

11
UE B4 : Histoire littéraire 2
Histoire littéraire du 19e au 21e siècle CM 21h
Histoire littéraire du 19e au 21e siècle TD 19,25h

UE C4 : Méthodes d’analyse littéraire


Lectures critiques croisées CM 21h
Analyse stylistique TD 21h

UE D4 : Littératures comparées et littératures francophones


Littératures francophones CM 21h
Littératures comparées TD 21h

UE E4 : Ouverture disciplinaire
Littérature mondiale CM 21h
Langues anciennes TD 21h
Une au choix : latin débutant ; latin renforcé ; grec
débutant ; grec renforcé

UE TR4
Langues (si anglais, alors anglais littéraire) TD 21h

3e année

Semestre 5
UE A5 : Littératures comparées et littératures francophones
Littératures comparées CM 21h
Littératures francophones TD 21h

UE B5 : Textes du 19e au 21e siècle


Textes du 19e au 21e siècle CM 21h
Textes du 19e au 21e siècle TD 21h

UE C5 : Langue française moderne


Langue française moderne CM 21h
Langue française moderne TD 21h

UE D5 : Approfondissements et ouvertures
Pour d’autres histoires de la littérature (Moyen Âge – CM 21h
17e siècle)

12
TD de spécialité littéraire (voir liste) TD 17,5h

UE E5 : Spécialisations disciplinaires
OPTION 1 : Spécialisation littéraire
Langue médiévale CM 21h
Langues anciennes. Une au choix : latin débutant ; latin TD 21h
renforcé ; latin supérieur ; grec débutant ; grec renforcé
OPTION 2 : Langage et école
Lire-écrire CM 21h
Linguistique française – FLM TD 19,25h
OPTION 3 : Didactique du FLE
Initiation à la didactique du FLE CM 21h
Méthodologie de l’enseignement TD 19,25h

UE TR5
Langues (si anglais, alors anglais littéraire ; si option TD 21h
didactique du FLE, alors langue nouvelle : polonais)

Semestre 6
UE A6 : Textes du Moyen Âge et de la Renaissance
Textes du Moyen Âge et de la Renaissance CM 21h
Textes du Moyen Âge et de la Renaissance TD 21h

UE B6 : Textes du 17e au 18e siècle


Textes du 17e au 18e siècle CM 21h
Textes du 17e au 18e siècle TD 21h

UE C6 : Langue française classique


Langue française classique CM 21h
Langue française classique TD 21h

UE D6 : Approfondissements et ouvertures
Pour d’autres histoires de la littérature (18e siècle – CM 21h
21e siècle)
TD de spécialité littéraire (voir liste) TD 17,5h

UE E6 : Spécialisations disciplinaires
OPTION 1 : Spécialisation littéraire
Langue médiévale CM 21h
Langues anciennes. Une au choix : latin débutant ; latin TD 21h

13
renforcé ; latin supérieur ; grec débutant ; grec renforcé
OPTION 2 : Langage et école
Didactique du français CM 21h
Grammaire pour l’enseignement TD 21h
OPTION 3 : Didactique du FLE
Réflexion sur la langue française et son apprentissage CM 21h
Didactique de la civilisation et de la littérature TD 21h

UE TR6
Langues (si anglais, alors anglais littéraire ; si option TD 21h
didactique du FLE, alors langue suivie en L2 ou niveau
non débutant)
TIC CM 7h
TIC TD 7h

14
PROGRAMME DES COURS DE LA LICENCE
MENTION LETTRES / PARCOURS LETTRES MODERNES

SEMESTRE 3

Poésie - 2DAMA013 (CM) et 2DAMA023 (TD)


Responsable : Michèle Clément
Horaire : 21h CM (analyse globale des œuvres) : Michèle Clément,
Dominique Carlat, Martine Boyer-Weinmann
+ 19,25 TD (explications de textes) : Martine Boyer-Weimann, Thibaut
Chaix-Bryan, Sophie Coste-Mignot, Emmanuel Naya, Camille Signes.
Objectif et méthode : études de trois recueils de poésie. L’accent est mis sur
les structures poétiques et leurs évolutions et sur les spécificités du langage
poétique. Les séances visent l’apprentissage de l’explication de texte linéaire.
Programme : Louise Labé, Œuvres complètes, éd. F. Rigolot, G-F ;
Baudelaire Le Spleen de Paris (Petits Poèmes en prose), Poésie/Gallimard ;
Blaise Cendrars, Du Monde entier au cœur du monde, Poésie/Gallimard.
Contrôle des connaissances : durant le semestre, au moins un oral obligatoire
(coef. 1) ; examen final : explication linéaire lors de la semaine de partiel en
2h30 (coef. 2).

Histoire littéraire du XVIe au XVIIIe siècle (CM) – 2DAMB013


Responsable : Denis Reynaud
Enseignant.e.s : Denis Reynaud, Edwige Keller-Rahbé, Tristan Vigliano
Horaire : 21h CM
Objectifs et méthodes : Présentation chronologique de l’histoire de la
littérature française de 1500 à 1800. Mise en relation des genres et des faits
littéraires avec l’histoire des idées et des mentalités. 4 séances pour chaque
siècle.
Contrôle des connaissances (étudiant.e.s assidu.e.s et DA) : un examen écrit
sur table.

Histoire littéraire du XVIe au XVIIIe siècle (TD) – 2DAMB023


Responsable : Edwige Keller-Rahbé
Enseignant.e.s : Michèle Clément, Edwige Keller-Rahbé, Emmanuel Naya,
Tristan Vigliano
Horaire : 19,25h TD
Programme : Étude problématisée d’extraits de textes du XVIe au
XVIII siècle.
e

Descriptif : Au sein d’une formation qui aborde la question des genres


littéraires (genres narratifs, poésie, théâtre) et celle de l’histoire littéraire, cet

15
EP vise à effectuer une approche des textes centrée sur l’analyse d’extraits
d’œuvres du XVIe au XVIIIe siècle. Ces extraits seront choisis parmi une liste
mise à la disposition des étudiant.e.s lors de la première séance. L’objectif du
cours est double : 1. prolonger l’apprentissage de l’explication de texte en
mettant l’accent sur la problématisation de l’analyse ; 2. poursuivre
l’acquisition des connaissances en histoire littéraire et en histoire des idées
sur la période considérée.
Contrôle des connaissances : Contrôle continu : un ensemble de travaux
écrits et/ou oraux (coef. 1) ; un contrôle final sur table d’1h45 lors de la
dernière semaine (coef. 2). Dispense d’assiduité : une épreuve écrite d’1h45
portant sur la totalité du cours lors de la dernière semaine.

Langue française : la phrase, structure hiérarchisée- 2DAMC013


Horaire : 21h CM
Responsable de l’enseignement : Denis Vigier
Enseignant : Denis Vigier
Programme : Ce cours vise à aider les étudiant-e-s à se construire une
représentation structurée des relations d’ordre et de rection qu’entretiennent
les mots et les constituants au sein de l’unité phrase.
Descriptif : Problématiser la notion de phrase. Distinguer entre les niveaux
syntaxique, sémantique et logique. Distinguer entre classe de mots et
fonction syntaxique. Réviser les principales relations syntaxiques entre les
constituants au sein de la phrase. Connaître certains tests utilisés en syntaxe
(commutation, permutation, dislocation…). Savoir effectuer l’analyse en
constituants immédiats (ACI) d’une phrase simple.
Bibliographie : M. Riegel, J-C. Pellat, R. Rioul (2009) Grammaire
méthodique du français, PUF.
Contrôle des connaissances : Session 1 : un examen écrit de 1h30 (épreuve
terminale). Session 2 : un examen écrit de 1h30.

Langue française : de la langue au texte - 2DAMC023


Horaire : 21h TD
Responsable de l’enseignement : Denis Vigier
Enseignants : Denis Vigier, Mathieu Goux
Programme : Ce cours est associé au CM de Langue française : « La phrase,
structure hiérarchisée ». Il a pour objectif d’approfondir la compréhension et
la maîtrise des connaissances, des outils et des méthodes vus en CM. Une
ouverture supplémentaire sera proposée vers le texte.
Descriptif : Niveaux et paliers d’analyse dans l’étude de la phrase ; catégories
et fonctions ; intérêt et usage des tests en syntaxe ; l’analyse en constituants
immédiats (ACI). Un focus particulier sera mis sur les syntagmes nominal et
pronominal.
Bibliographie : M. Riegel, J-C. Pellat, R. Rioul (2009) Grammaire

16
méthodique du français, PUF.
Contrôle des connaissances : Session 1 : contrôle continu (deux écrits).
Session 2 : un examen écrit de 1h30.

Littérature du Moyen Âge - 2DAMD013


Responsable de l’enseignement : Romaine Wolf
Enseignante : Romaine Wolf
Horaire : 21h CM
Programme : Chrétien de Troyes, Cligès, éd. et trad. Laurence Harf-Lancner,
Paris, Champion, coll. Champion Classiques, 2006 (édition à se procurer à
l’exclusion de toute autre).
Descriptif : Approches du roman courtois.
Contrôle des connaissances : (étudiant.e.s assidu.e.s et dispensé.e.s
d’assiduité) : une épreuve écrite portant sur la totalité du cours en fin de
semestre.

Langue du Moyen Âge - 2DAMD023


Responsable de l’enseignement : Romaine Wolf
Horaire : 21h TD
Enseignantes : Romaine Wolf, Sarah Delale
Programme : Chrétien de Troyes, Cligès, éd. et trad. Laurence Harf-Lancner,
Paris, Champion, coll. Champion Classiques, 2006 (édition à se procurer à
l’exclusion de toute autre).
Descriptif : Étude historique de différents faits de langue, à partir d’un texte
en langue médiévale.
Contrôle des connaissances : deux exercices en cours de semestre. DA : une
épreuve écrite en fin de semestre. 2e session : une épreuve orale sur
l’ensemble des questions au programme.

Civilisation et mythologie gréco-romaines - 2DAME013


Responsable de l’enseignement : Marie-Karine Lhommé
Enseignante : Marie-Karine Lhommé
Horaire : 21h CM
Programme : approches thématiques de la civilisation de la Grèce et de la
Rome antiques (S. 1-6) ; étude de quelques grands cycles de la mythologie et
de leur réception (s. 7-12).
Descriptif : Cet enseignement se propose d’aborder les civilisations antiques
à partir de quelques grands thèmes (un par séance : par exemple la religion, la
ville, la politique, les femmes …) et à partir de la mythologie (définition,
exemple de quelques grands cycles, réception …).
Les documents, sur supports variés (textes littéraires ou épigraphiques,
reproduction de sculptures, de peintures et autres) seront déposés sur le
Bureau Virtuel.

17
Contrôle des connaissances : deux écrits de 30 mn (en s. 6 et 12).

Latin
Horaire : 21h TD
Responsable de l’enseignement : Marie-Karine Lhommé
Enseignant : Lucas Rascle
Les étudiant.e.s qui ont déjà fait du latin en Licence 1 (en complément de
majeure Lettres modernes) ou à un bon niveau (en classe préparatoire et/ou
au lycée) rejoignent Latin Renforcé.
Les étudiant.e.s qui n’ont jamais fait de latin (parce qu’ils ou elles n’étaient
pas inscrit.e.s en L1 – complément de majeure Lettres Modernes), ou à un
niveau très faible (collège), rejoignent Latin débutant.
Latin débutant – 2DAME023
Programme : apprentissage de la langue latine ; notions de civilisation et de
littérature.
Descriptif : enseignement destiné aux étudiant.e.s de Lettres Modernes
n’ayant pas fait de latin dans le secondaire. Ce cours s’appuiera sur le manuel
suivant : Simone Deléani, Initiation à la langue latine et à son système -
Manuel pour grands débutants, SEDES 2011 (leçons 1 à 10).
Contrôle des connaissances : contrôle continu ; DA : examen final
seulement.
Latin renforcé – 2DAME033
Programme : révisions systématiques de la grammaire, pratique de la version
et approfondissement des connaissances en civilisation et littérature (suite du
cours de débutants).
Descriptif : Ce cours suivra la progression grammaticale du manuel suivant :
Simone Deléani, Initiation à la langue latine et à son système - Manuel pour
grands débutants, SEDES 2011 (leçons 10 et suivantes).
Contrôle des connaissances : contrôle continu. DA : un écrit.

Anglais littéraire et traduction – 2DTRANL3


Horaire : 21h
Responsable de l’enseignement : Stéphanie Gourdon
Enseignantes : Stéphanie Gourdon, Marie Danniel-Grognier
Programme : Analyse de textes littéraires et de nouvelles, travail sur les
adaptations (cinéma, théâtre, bande dessinée). Pratique de la version
littéraire. Expression orale.
Ouvrages à posséder : un dictionnaire anglais unilingue (autorisé pour les
contrôles continus).
Contrôle des connaissances : deux évaluations en contrôle continu au cours
du semestre : une version, et un commentaire de texte en anglais. DA : une
version. 2e session : oral sur un texte inconnu (commentaire et traduction)

18
SEMESTRE 4

Théâtre – 2DAMA014 (CM) et 2DAMA024 (TD)


Responsable de l’enseignement : Jérémie Majorel
Enseignants : Olivier Bara, Jérémie Majorel et Tristan Vigliano
Horaire : 21h CM et 19,25h TD
Programme : Corneille, Le Menteur. La Suite du Menteur, édition de Jean
Serroy Gallimard, coll. « Folio Théâtre », 2000 ; Feydeau, Tailleur pour
dames. Comédie en trois actes, Librairie Théâtrale, 2012 ; Beckett, En
attendant Godot, Minuit, 1952. En lien avec Le Menteur mis en scène par la
Compagnie Théâtre en pierres dorées au TNP du 30 mars au 8 avril 2017 et
Tailleur pour dames mis en scène par Louise Vignaud au Théâtre des
Célestins 18 au 28 janvier 2017.
Descriptif : à partir de l’étude approfondie de trois pièces d’époques,
d’esthétiques et de dramaturgies différentes, une réflexion sera menée sur
l’évolution du langage dramatique et de l’écriture scénique. Les séances de
TD viseront spécifiquement l’apprentissage méthodologique de la
dissertation.
Contrôle des connaissances : étudiant.e.s assidu.e.s : un ensemble de travaux,
à la maison ou sur table, comprenant notamment une dissertation en temps
limité ; DA : une dissertation sur table, portant sur les œuvres au programme.
Les dispensé.e.s d’assiduité prendront contact au début du semestre avec le
responsable de l’enseignement.

Histoire littéraire du 19e au 21e siècle (CM) – 2DAMB014


Horaire : 21h CM
Responsable de l’enseignement : Zoé Commère
Enseignante : Zoé Commère
Programme : un exemplier sera placé sur le bureau virtuel en début de
semestre
Descriptif : Conçu comme une initiation critique aux méthodes de l’histoire
littéraire, ce cours brosse un rapide panorama chronologique de la production
des longs XIXe et XXe siècles, qui s’accompagne d’une réflexion sur les
conditions de constitution de l’histoire littéraire comme discipline.
Contrôle des connaissances (étudiant.e.s assidu.e.s et dispensé.e.s
d’assiduité) : une épreuve écrite d’1h 45 en fin de semestre portant sur toute
la période envisagée.

Histoire littéraire du 19e au 21e siècle (TD) – 2DAMB024


Horaire : 19,25h TD
Responsable de l’enseignement : Zoé Commère

19
Enseignant : Zoé Commère, François Kerlouégan
Programme : H. de Balzac, La Cousine Bette (« Folio », Gallimard) ; G.
Perec, W ou le Souvenir d’enfance (« L’Imaginaire », Gallimard).
Descriptif : Il s’agit d’aborder deux œuvres, l’une du XIXe siècle, l’autre du
XXe siècle, en lien avec le CM « Histoire littéraire du XIXe au XXIe siècle ».
Contrôle des connaissances : Une explication de texte à l’oral en cours ou, à
défaut, un travail écrit (coeff. 1) + un examen écrit (explication de texte) en
fin de semestre (coeff. 2).

Lectures critiques croisées – 2DAMC014


Responsable : Sarah Al-Matary
Enseignante : Marjolaine Coquet
Horaire : 21h CM
Programme : Racine, Phèdre, éd. Ch. Delmas et G. Forestier, coll. Folio
Théâtre, n°23, Gallimard.
Objectifs et méthodes : Prenant pour objet l’étude de Phèdre de Racine, cet
enseignement s’emploiera à présenter les diverses orientations que peut
prendre le travail critique : histoire littéraire ; critique socio-historique,
thématique ou psychanalytique ; problèmes de l’étude formelle, de
l’herméneutique littéraire. L’exposé de ces diverses méthodes d’explication
conduira, hors de tout dogmatisme critique, à une compréhension accrue de
l’œuvre considérée.
Contrôle des connaissances : une note d’oral ou d’écrit au cours du semestre
(coef. 1) et une note d’écrit en fin de semestre (coef. 2). DA : une épreuve
écrite en fin de semestre.

Analyse stylistique - 2DAMC024


Horaire : 21h TD
Responsable de l’enseignement : Agnès Fontvieille-Cordani
Enseignantes : Agnès Fontvieille-Cordani, Céline Fournial
Programme : Analyse stylistique des textes littéraires à partir d’un corpus
varié de poésie et de prose.
Descriptif : Le cours mettra particulièrement l’accent sur l’étude du rythme.
Les étudiant.e.s seront amené.e.s à mieux connaître et manipuler les outils de
la linguistique (énonciation et sémantique des textes), de la rhétorique et de la
poétique (versification). Ils connaîtront l’Alphabet Phonétique International.
Une séance exceptionnelle d’atelier d’écriture animée par l’écrivaine
Geneviève Metge sera proposée aux étudiants.
Bibliographie : D. Maingueneau, Manuel de linguistique pour le texte
littéraire (A. Colin, 2015) ; A. Herschberg Pierrot, Stylistique de la prose
(Belin, 2003) ; C. Fromilhague, A. Sancier-Chateau, Introduction à l’analyse
stylistique (A. Colin, 2016) ; Brigitte Buffard-Moret, Précis de versification
(A. Colin, 2011).

20
Contrôle des connaissances : contrôle continu (deux écrits). D.A. : un écrit
final.

Littérature francophone – 2DAMD014


Responsable : Véronique Corinus
Enseignantes : Véronique Corinus, Tourya Fili-Tullon
Horaire : 21h CM
Programme : Aimé Césaire, Une Tempête, Seuil, coll. « Points », 1997
[1969] ; Kamal Daoud, Meursault contre-enquête, Gallimard, coll. « Poche »,
2016 [2014] ; Ahmadou Kourouma, Les Soleils des Indépendances, Seuil,
coll. « Points », 1995 [1968] ; Paul Smaïl, Vivre me tue, J’ai lu, 1998 [1997]
Descriptif : Proposant une approche des littératures francophones, ce cours
vise à présenter les principaux aspects de la francophonie littéraire
(linguistique, historique, politique, sociologique, esthétique), en s’appuyant
sur l’étude de textes issus de diverses aires culturelles.
Contrôle des connaissances : deux épreuves écrites (6e et 12e semaines), de
coefficient égal ; DA : une épreuve écrite portant sur la totalité du cours en
12e semaine.

Littératures comparées – 2DAMD024


Responsable de l’enseignement : Marie-Odile Thirouin
Enseignante : Marie-Odile Thirouin.
Horaire : 21h TD
Programme : « Vies doubles : crises de l’identité et métamorphoses du moi
dans le roman des XIXe-XXIe siècles »
Il est impératif de vous procurer les éditions suivantes pour que tous
disposent, pour les œuvres de littérature étrangère, des mêmes traductions,
c’est-à-dire du même texte !
- Robert Louis Stevenson, L’Étrange Cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde - The
Strange Case of Dr Jekyll and Mr Hyde, édition bilingue, traduction de Jean-
Pierre Naugrette, LGF Livre de Poche, 2004 [1886].
- Franz Kafka, La Métamorphose [Die Verwandlung], traduction de Brigitte
Vergne-Cain et Gérard Rudent, Le Livre de Poche, coll. « Les Classiques de
poche », 252016 [1912]. Édition en allemand (facultatif) : Franz Kafka, Die
Verwandlung, Reclam, 2013.
- Emmanuel Carrère, L’Adversaire, Gallimard, coll. « Folio », 2016 [2000]
Descriptif : Robert Stevenson, dans L’Étrange cas, relate les aventures du
brave Dr Jekyll, possédé par un être malfaisant qui prend peu à peu le dessus
sur lui. Gregor Samsa, le personnage de La Métamorphose de Franz Kafka,
se trouve un beau matin brutalement et inopinément transformé en un insecte
monstrueux. Emmanuel Carrère, enfin, fait dans L’Adversaire le récit de
l’enquête qu’il a entreprise pour percer le mystère de la double vie menée
pendant 18 ans par le fameux imposteur Jean-Claude Romand. L’étude

21
comparée de ces trois œuvres portera sur l’expression littéraire des troubles
de la conscience subjective lorsqu’elle expérimente sa propre étrangeté - car
« Je est un autre », forme instable d’une matière qui déborde le sujet. Dans la
mesure du possible, on fera aussi usage en cours des adaptations
cinématographiques de ces textes.
Contrôle des connaissances : une note de contrôle continu [coeff. 1]
(participation, exercices oraux à préparer chaque semaine par tous les
étudiants, divers exercices écrits - pas d’exposés !) et une note d’examen
final écrit [coeff. 1]. DA : un examen écrit (questions de cours).

Littérature mondiale – 2DAME014


Responsable : Véronique Corinus
Enseignantes : Véronique Corinus, Tourya Fili-Tullon
Horaire : 21h CM
Programme : Les mille et une nuit, tome 1, (Anonymes), trad. de l’arabe par
Jamal Eddine Ben Cheikh et André Miquel, Folio Classique, 1991 ; Johann
Wolfgang Goethe, Les souffrances du jeune Werther, Garnier Flammarion,
1998 [1774] ; August Strindberg, Mademoiselle Julie, Paris, L’Arche, 2006
[1888] ; Jorge Luis Borgès, L’aleph, Gallimard, coll. Imaginaire, 1977 ;
Richard Wright, Black boy, Gallimard, coll. « Folio », 2003
[1945] ; Euripide, Médée, éd. Librio-Théâtre, 2002.
Descriptif : Lecture dirigée d’œuvres majeures de la littérature mondiale en
traduction française.
Contrôle des connaissances : pour tous les étudiants, y compris les étudiants
en études intégrées et les D.A. : un examen contrôle final sur l’ensemble du
programme.

Latin
Horaire : 21h
Responsable de l’enseignement : Marie-Karine Lhommé
Enseignante : Sarah Orsini
Latin débutant - 2DAME024
Programme : apprentissage de la langue latine ; notions de civilisation et de
littérature.
Descriptif : suite du S3.
Contrôle des connaissances : contrôle continu ; DA : examen final
seulement.
Latin renforcé - 2DAME034
Programme : révisions systématiques de la grammaire, pratique de la version
et approfondissement des connaissances en civilisation et littérature (suite du
cours de débutants).
Descriptif : suite du S3
Contrôle des connaissances : contrôle continu. DA : un écrit.

22
Anglais littéraire et traduction – 2DTRANL4
Horaire : 21h
Responsable de l’enseignement : Stéphanie Gourdon
Enseignantes : Stéphanie Gourdon, Marie Danniel-Grognier
Programme : Analyse de textes littéraires et de nouvelles, travail sur les
adaptations (cinéma, théâtre, bande dessinée). Pratique de la version
littéraire. Expression orale.
Ouvrages à posséder : un dictionnaire anglais unilingue (autorisé pour les
contrôles continus).
Contrôle des connaissances : deux évaluations en contrôle continu au cours
du semestre : une version et un commentaire de texte en anglais. DA : une
version. 2e session : oral sur un texte inconnu (commentaire et traduction).

23
SEMESTRE 5

Littératures comparées – 3DAMA015


Responsable de l’enseignement : Marie-Odile Thirouin
Enseignante : Marie-Odile Thirouin
Horaire : 21h CM
Programme : « Utopies en scène ».
Il est impératif de vous procurer les éditions suivantes pour que tous
disposent, pour les œuvres de littérature étrangère, des mêmes traductions,
c’est-à-dire du même texte !
- Aristophane, Les Oiseaux dans Théâtre complet tome 2, traduction de
Victor-Henry Debidour, Gallimard, coll. « Folio classique », 1997
- Shakespeare, La Tempête, édition bilingue, traduction de Pierre Leyris, GF-
Flammarion, 2014
- Marivaux, L’Île des esclaves suivi de La Dispute, J’ai lu, coll. « Librio
théâtre », 2012
- Ionesco, Rhinocéros, Gallimard, coll. « Folio », 2013
Descriptif : L’utopie – à la fois lieu qui n’existe pas et lieu de bonheur selon
sa double étymologie –, ouvre un espace de fiction auquel le théâtre a prêté
ses moyens et ses codes à des époques variées. La mise en acte du projet
utopique et de son modèle de société alternative pose de nombreux
problèmes dramaturgiques, que les traditions théâtrales ont traités à leur
manière, mais aussi des questions politiques : que devient le pouvoir critique
de l’utopie au théâtre ? Et que faire quand le rêve collectif de perfection
tourne au cauchemar ? Ce sont ces questions que nous traiterons au fil des
textes de ce programme.
Contrôle des connaissances : exercice écrit sur table pendant la semaine
d’examen de janvier 2017 (questions de cours). DA : un écrit dans les mêmes
conditions.

Littératures francophones - 3DAMA025


Responsable de l’enseignement : Touriya Fili-Tullon
Enseignant.e.s : Véronique Corinus, Touriya Fili-Tullon
Horaire : 21h TD
Programme : Poétiques francophones et Histoire
Descriptif : Ce séminaire propose d’explorer comment l’écrivain pense et
problématise des crises extrêmes relevant de l ́histoire passée ou immédiate.
Selon quelles modalités littéraires les textes se constituent-ils en un objet de
connaissance et de sensibilisation? Quelles sont les stratégies langagières et
esthétiques privilégiées pour transmettre la mémoire dans une visée de

24
témoignage ou de réflexion critique?". Le programme suivi diffère selon le
TD suivi :
- Programme 1 (Enseignante : V. Corinus) : « Moi créole(s) ». Issu de
l’espagnol, le terme créole fut exporté, suivant le mouvement impérialiste
européen, dans les territoires anciennement colonisés où il désigna des
réalités sociales et culturelles diverses. Aussi son histoire et son sémantisme
ambigu mettent-ils en exergue les questionnements ontologiques et partant
esthétiques qui travaillent les espaces antillais. Il traduit l’inexorable
« conversion de l’être » (Glissant) qui s’opère lorsque des communautés,
déterritorialisées, se trouvent brutalement en contact et leur nécessaire mise
en Relation. Il cristallise des réflexions sur l’Histoire oblitérée à re-saisir et à
ré-énoncer pour pouvoir se reconstruire mais aussi sur la littérature antillaise,
en quête d’elle-même, à réinventer.
Œuvres étudiées : Jacques Roumain, Gouverneurs de la rosée, éditions
Zulma 2013 [1944] ; Simone Schwarz-Bart, Pluie et vent sur Télumée
Miracle, Éditions du Seuil, coll. « Folio », 1995 [1972] ; des extraits d’autres
textes, distribués en cours, seront également étudiés.
- Programme 2 (Enseignante : T. Fili-Tullon) : « Voix subversives ».
Contrairement à une idée reçue, la littérature subversive n’est pas celle qui
serait soumise à une attitude politique ou idéologique dont elle deviendrait
une forme d’amplificateur choral. Elle ne se résume pas non plus à une
simple dénonciation du « réel ». La subversion littéraire est avant tout une
question de voix dont l’orchestration permet de libérer l’imaginaire en lui
proposant des temporalités inédites et de nouvelles configurations.
Œuvres étudiées : Albert Cossery, La violence et la dérision, Paris, [Julliard,
1964], Joelle Losfeld, 2000. Rachid Boudjedra, Le Démantèlement, Paris,
Denoël, 1982.
Contrôle des connaissances : un travail en CC et un écrit en 12e semaine, de
coefficient égal ; DA : une épreuve écrite portant sur la totalité du cours en
12e semaine.

Textes du 19e au 21e siècle – 3DAMB015 (CM) et 3DAMB025 (TD)


Responsable : Nathalie Barberger
Enseignantes : Nathalie Barberger (CM et TD), Martine Boyer-Weinmann
(TD)
Horaire : 21h CM et 17,5h TD
Programme : Gustave Flaubert, L’Éducation sentimentale, éd. Pierre-Marc
de Biasi, Le Livre de poche classique. Francis Ponge, Le Parti pris des
choses et La Rage de l’expression, Poésie/Gallimard
Descriptif : Les six premières semaines les cours (CM et TD) porteront sur
Flaubert, les six suivantes sur Ponge. En CM comme en TD, il est impératif
de se munir des textes et bien sûr de les avoir lus au préalable. Les CM
permettront, outre un travail sur les œuvres au programme, de les inscrire en

25
contexte et d’ouvrir sur d’autres œuvres dans une perspective générale
d’histoire littéraire et d’intelligence active d’un auteur.
Contrôle des connaissances : un écrit sur table en temps limité en fin de
semestre.

Langue française moderne - 3DAMC015 (CM) et 3DAMC025 (TD)


Horaire : 21h CM et 21h TD
Responsable de l’enseignement : Philippe Wahl
Enseignants : Agnès Fontvieille-Cordani, Philippe Wahl
Programme : Étude grammaticale et stylistique de textes du XIXe au
XXI siècle, en relation avec le programme de Littérature française moderne :
e

Gustave Flaubert, L’Éducation sentimentale ; Francis Ponge, Le Parti pris


des choses (voir les références éditoriales dans la notice de littérature).
Descriptif : Les notions théoriques présentées en CM seront appliquées en
TD à l’analyse grammaticale et stylistique des textes littéraires : notions
fondamentales de linguistique (catégories et types d’opérations) ; méthode
d’analyse linguistique (morphologie, sémantique lexicale et sémantique
discursive, syntaxe) et d’analyse stylistique des textes.
Syntaxe : 1. Groupe verbal et complémentation verbale : transitivité verbale,
compléments essentiels/accessoires, structuration thématique de l’énoncé.
2. Analyse de la phrase complexe : typologie des relations
phrase/propositions, coordination, juxtaposition, subordination, insertion.
Stylistique : analyse de faits de langage justifiés par le corpus, exploitant la
tradition rhétorique, mais aussi les problématiques énonciatives (point de
vue, polyphonie…).
Bibliographie : M. Riegel, J.-C. Pellat, R. Rioul, Grammaire méthodique du
français, Paris, PUF, coll. « Quadrige », 2009 (éd. revue) ; A. Lehmann et
F. Martin-Berthet, Introduction à la lexicologie. Sémantique, morphologie,
lexicographie, Paris, Armand Colin, 2013 ; A. Herschberg Pierrot, Stylistique
de la prose, Paris, Belin, coll. « Sup lettres », 2003.
Contrôle des connaissances : Devoir écrit de 1h45 en TD, au cours du
semestre, et écrit final de 3h pendant la session d’examen.

Pour d’autres histoires de la littérature française (Moyen-Âge –


17e siècle)- 3DAMD015
Horaire : 21h CM
Responsable de l’enseignement : Yannick Chevalier
Enseignant.e.s : Marie-Pascale Halary (Moyen Âge), Tristan Vigliano
(XVIe siècle), Edwige Keller-Rahbé (XVIIe siècle)
Descriptif : Il s’agit de questionner la constitution et l’institution du canon
littéraire en France : quels sont les paramètres historiques, culturels et
linguistiques, politiques et sociaux qui président à la partition des œuvres et
des auteur/trices dans la discipline des études littéraires ? Quelles sont les

26
configurations qui organisent l’inclusion et l’exclusion des œuvres dans
l’objet historiquement problématique nommé Littérature, lequel succède à la
notion à interroger de Belles lettres ? Sur quelles valeurs se fonde la
hiérarchie des genres littéraires et de quoi témoigne leur réorganisation au fil
des siècles ? En d’autres termes, comment s’écrit et se transmet une histoire
littéraire dominante fondée sur le silence d’autres récits possibles ? Seront en
particulier examinés les paramétrages liés à l’identité de l’auteur ou de
l’autrice, à l’objet choisi, à la langue utilisée ; au sexe (construction culturelle
et politique des rapports sociaux de sexe), à la race (littératures dites
francophones, ou littératures nationales allophones), aux classes sociales
(noblesse des genres littéraires, littératures dites populaires), à la religion
(réceptions contrastées de la littérature de controverse ou de voyage).
Contrôle des connaissances (étudiant.e.s assidu.e.s et DA) : un examen écrit
sur table.

TD de spécialité : voir liste plus bas

Anglais littéraire –
Responsable de l’enseignement : Stéphanie Gourdon
Enseignantes : Maëlys Carré, Amélie Ducroux, Stéphanie Gourdon
Horaire : 21h
Programme : Analyse de textes littéraires et/ou de nouvelles. Civilisation des
pays anglophones. Perfectionnement de la pratique de la version littéraire.
Expression orale.
Ouvrage conseillé : F. Grellet, A Handbook of Literary Terms, Hachette Sup.
Contrôle des connaissances : deux évaluations en contrôle continu : une
version et un commentaire de texte en anglais. DA : une version. Sont
autorisés : un dictionnaire anglais unilingue pour tou.te.s les étudiant.e.s ; un
dictionnaire bilingue langue maternelle/français pour les étudiant.e.s
étranger.ère.s non anglophones.

Espagnol littéraire –
Enseignante : Nathalie Dartai-Maranzana
Horaire : 21h
Programme et descriptif : Il s’agira de faire découvrir la littérature espagnole
et hispano-américaine à travers des textes variés afin d’acquérir et de
consolider une culture littéraire hispanique. Pour ce faire, le cours proposera
des analyses collectives de textes littéraires (poésie, théâtre et prose), du
XVI siècle à nos jours. De plus, il proposera aussi un entraînement à la
e

version littéraire dans la perspective de l’épreuve de version de l’agrégation


de lettres modernes.
Niveau requis : minimum B2.

27
Contrôle des connaissances : contrôle continu sous la forme de deux
exercices écrits à la mi-semestre et en fin de semestre avec dictionnaire
unilingue.

OPTION 1 : Enseignements de spécialisation littéraire

Langue médiévale - 3DAME015


Responsable de l’enseignement : Marie-Pascale Halary
Enseignante : Sarah Delale
Horaire : 21h CM
Programme : Le Français médiéval par les textes. Anthologie commentée, éd.
Joëlle Ducos, Olivier Soutet, Jean-René Valette, Paris, Champion classiques,
à paraître le 1er septembre 2016.
Descriptif : Cet enseignement est indispensable pour tou.te.s les étudiant.e.s
qui n’excluent pas de passer plus tard les concours d’enseignement (CAPES,
Agrégation). Il n’exige aucune connaissance préalable.
Il s’agira de mettre en place les connaissances fondamentales pour
comprendre les évolutions phonétiques dans l’histoire ainsi que les relations
avec les graphies (variations graphiques, mise en place de l’orthographe).
Contrôle des connaissances : plusieurs exercices en cours de semestre et un
examen terminal (pendant la semaine des examens).
DA : une épreuve écrite en fin de semestre, pendant la semaine des examens.

Latin élémentaire / supérieur


Horaire : 21h TD
Responsable de l’enseignement : Anne Fraisse
Enseignant : Jean Hadas-Lebel et Anne Fraisse
Plusieurs possibilités s’offrent aux étudiant.e.s, selon leur niveau en latin :
- les étudiant.e.s qui ont suivi les cours de Niveau I (anciens débutants) en
S2-S4 rejoignent le Latin élémentaire ;
- les étudiant.e.s qui ont suivi les cours de Niveau II (perfectionnants) en S3-
S4 ou qui viennent de classe préparatoire rejoignent le Latin supérieur.
En cas de doute sur votre niveau, contactez les enseignant.e.s à la rentrée.
Latin élémentaire
Enseignant : Jean Hadas-Lebel
Horaire : 21h TD
Programme : suite du Latin – Niveau I débutants (S3-S4).
Approfondissement des connaissances grammaticales, apprentissage de la
version, notions d’histoire littéraire et de civilisation.
Contrôle des connaissances : 1 examen d’1h45 (2h) et un examen final de 3h
(version uniquement). DA : examen final seulement.
Latin supérieur
Enseignant : Anne Fraisse

28
Horaire : 21h TD
Programme : Perfectionnement en version, langue, et littérature.
Contrôle des connaissances : plusieurs exercices écrits au cours du semestre.
DA : un écrit.

OPTIONS 2 (Langage et école) et 3 (Didactique du FLE) : voir la


documentation de la filière Sciences du langage.

29
SEMESTRE 6

Textes du Moyen Âge et de la Renaissance -


Responsable de l’enseignement : Michèle Clément
Enseignantes : Michèle Clément, Romaine Wolf
Horaire : 21h CM et 21h TD
Programme (CM et TD) :
Christine de Pizan : Le Livre du Duc des vrais amants, éd. bilingue
Dominique Demartini et Didier Lechat, Champion Classiques, 2013
Etienne de La Boétie, Discours de la servitude volontaire ou Contr’un, éd.
Nadia Gontarbert, Tel Gallimard, 1993
Descriptif : l’objectif du cours est d’étudier un texte du Moyen Age et un
texte de la Renaissance. Le CM analysera les œuvres de manière synthétique
(6 séances par texte) et le TD sera le lieu d’explications de textes et de travail
plus ponctuel, y compris de méthodologie de la dissertation (5 séances par
textes). Les étudiants se procurent les œuvres au programme.
Contrôle des connaissances : durant le semestre, au moins un oral ou un écrit
en bonus (tout étudiant devra faire au moins un entrainement) ; examen
final : dissertation lors de la semaine de partiel en 4 h. Dispensés d’assiduité :
dissertation finale en 4 h. Seconde session : oral (explication de texte).

Textes du 17e au 18e siècle –


Horaire : 21h CM et 21h TD
Responsable de l’enseignement : Myrtille Méricam-Bourdet
Enseignant.e.s : Myrtille Méricam-Bourdet, Laurent Thirouin
Programme : La Bruyère, Les Caractères, éd. E. Bury, coll. Les classiques
de Poche, n 1478, Paris, Librairie Générale Française, 1995. Crébillon, Les
Égarements du cœur et de l’esprit, éd. J. Dagen, coll. « GF-Flammarion »
n° 393, Paris, Flammarion, 1993.
Descriptif : L’UE vise à l’approfondissement de la connaissance de la
littérature de l’Age classique (XVIIe et XVIIIe siècle) du point de vue des
genres pratiqués mais aussi des nœuds idéologiques qui expliquent la
création des œuvres. Le CM apporte une vue d’ensemble sur les œuvres
situées dans le contexte large qui rend compte de leur émergence ; le TD
examine le fonctionnement de détail des textes et la façon dont se conjuguent
création littéraire et enjeux idéologiques. Il assure aussi l’entraînement à la
dissertation à partir des connaissances délivrées par le CM et par l’analyse
fine des textes.
Les étudiant.e.s doivent impérativement se munir des éditions indiquées.
Contrôle des connaissances : une dissertation en 4 heures. Un écrit ou un oral
en bonus (possibilité de malus). DA : une dissertation en 4 heures.

30
Langue française classique (CM) – 3DAMC016
Horaire : 21h CM
Responsable de l’enseignement : Philippe Selosse
Enseignant : Philippe Selosse
Programme : Introduction à la langue des XVIe et XVIIe siècles
Descriptif : Étude des principales caractéristiques de la langue française
classique : orthographe, lexique (morphologie, sémantique), syntaxe – à quoi
s’ajoutent des remarques en versification. Le cours prend appui sur des
articles des premiers lexicographes et des remarques des premiers
grammairiens.
Bibliographie : donnée en cours.
Contrôle des connaissances : écrit final de 3h pendant la session d’examen
(intégrant la 2e évaluation du TD).

Langue française classique (TD) - 3DAMC026


Horaire : 21h TD
Responsable de l’enseignement : Philippe Selosse
Enseignant : Philippe Selosse
Programme : Étude appliquée de la langue des XVIe et XVIIe siècles dans des
textes variés.
Descriptif : Le cours présuppose acquises les notions de langue moderne des
cours de licence 2 (phrase simple, syntagme nominal) et licence 3 (phrase
complexe, syntagme verbal) afin d’analyser en contrepoint les spécificités
diachroniques dans des extraits du corpus de littérature (La Boétie, De la
Servitude volontaire) et d’autres genres et siècles (poésie et prose, XVIe et
XVII s.), le tout selon un balayage multi-niveaux (orthographe, lexique,
e

syntaxe, énonciation). Des compléments sont donnés pour l’analyse


stylistique des textes de ces siècles.
Bibliographie N. Fournier, Grammaire du français classique, Paris, Belin,
1998 ; S. Lardon et M.-C. Thomine, Grammaire du français de la
Renaissance, Paris, Garnier, 2009 ; M. Riegel, J.-C. Pellat, R. Rioul,
Grammaire méthodique du français, Paris, PUF, 2009 (éd. revue).
Contrôle des connaissances : contrôle continu (2 écrits : le premier à mi-
semestre et le second, en session d’examen et conjoint à l’évaluation du CM).

Pour d’autres histoires de la littérature française (18e-21e siècles) -


Horaire : 21h CM
Responsable de l’enseignement : Yannick Chevalier
Enseignant.e.s : Myrtille Méricam-Bourdet (XVIIIe siècle), Sarah Al-Matary
(XIX-XXIe siècles), Yannick Chevalier
Descriptif : Il s’agit de questionner la constitution et l’institution du canon
littéraire en France : quels sont les paramètres historiques, culturels et

31
linguistiques, politiques et sociaux qui président à la partition des œuvres et
des auteur/trices dans la discipline des études littéraires ? Quelles sont les
configurations qui organisent l’inclusion et l’exclusion des œuvres dans
l’objet historiquement problématique nommé Littérature, lequel succède à la
notion à interroger de Belles lettres ? Sur quelles valeurs se fonde la
hiérarchie des genres littéraires et de quoi témoigne leur réorganisation au fil
des siècles ? En d’autres termes, comment s’écrit et se transmet une histoire
littéraire dominante fondée sur le silence d’autres récits possibles ? Seront en
particulier examinés les paramétrages liés à l’identité de l’auteur ou de
l’autrice, à l’objet choisi, à la langue utilisée ; au sexe (construction culturelle
et politique des rapports sociaux de sexe), à la race (littératures dites
francophones, ou littératures nationales allophones), aux classes sociales
(noblesse des genres littéraires, littératures dites populaires), à la religion
(réceptions contrastées de la littérature de controverse ou de voyage).
Contrôle des connaissances (étudiant.e.s assidu.e.s et DA) : un examen écrit
sur table.

TD de spécialité littéraire : voir liste

Anglais littéraire –
Responsable de l’enseignement : Stéphanie Gourdon
Enseignantes : Maëlys Carré, Amélie Ducroux, Stéphanie Gourdon.
Horaire : 21h
Programme : Analyse de textes littéraires et/ou de nouvelles. Civilisation des
pays anglophones. Perfectionnement de la pratique de la version littéraire.
Expression orale.
Ouvrage conseillé : F. Grellet, A Handbook of Literary Terms, Hachette Sup.
Contrôle des connaissances : deux évaluations en contrôle continu : une
version et un commentaire de texte en anglais. DA : une version. Sont
autorisés : un dictionnaire anglais unilingue pour tou.te.s les étudiant.e.s ; un
dictionnaire bilingue langue maternelle/français pour les étudiant.e.s
étranger.ère.s non anglophones.

Espagnol littéraire –
Horaire : 21h
Programme et descriptif : voir Espagnol pour Licence de Lettres modernes /
Espagnol littéraire du S5. Le cours sera assuré au Centre de langues.

OPTION 1 : Enseignements de spécialisation littéraire

Langue médiévale -
Horaire : 21h CM
Responsable de l’enseignement : Marie-Pascale Halary

32
Enseignant.e.s : à préciser
Programme : Le Français médiéval par les textes. Anthologie commentée, éd.
Joëlle Ducos, Olivier Soutet, Jean-René Valette, Paris, Champion classiques,
2016.
Descriptif : Cet enseignement est indispensable pour tou.te.s les étudiant.e.s
qui n’excluent pas de passer plus tard les concours d’enseignement (CAPES,
Agrégation). Il s’inscrit dans le prolongement de l’enseignement du
semestre 5 également intitulé « Langue médiévale ».
Le cours portera sur plusieurs points de morphologie et de syntaxe ; il
permettra également de travailler, à partir de textes divers, l’exercice de
traduction ainsi que la question de lexicologie des concours.
Contrôle des connaissances : plusieurs exercices en cours de semestre et un
examen terminal (pendant la semaine des examens). DA : une épreuve écrite
en fin de semestre, pendant la semaine des examens.

Latin élémentaire / supérieur


Horaire : 21h TD
Responsable de l’enseignement : Anne Fraisse
Enseignant.e.s : Jean Hadas-Lebel et Anne Fraisse
Latin élémentaire
Enseignant : Jean Hadas-Lebel
Programme : suite du S5). Apprentissage de la version, notions d’histoire
littéraire et de civilisation.
Contrôle des connaissances : 1 examen d’1h45 (2h) et un examen final de 3h
(version uniquement). DA : examen final seulement.
Latin supérieur
Enseignant : Anne Fraisse
Programme : Perfectionnement en version, langue, et littérature. Suite du S5.
Contrôle des connaissances : plusieurs exercices écrits au cours du semestre.
DA : un écrit.

OPTIONS 2 (Langage et école) et 3 (Didactique du FLE) : voir la


documentation de la filière Sciences du langage.

33
Séminaires de spécialité littéraire (« C1 »)
(tous les cours ont un volume horaire de 17,5h)

Semestre 5

3DAMD035 Langue médiévale (Moyen Age et arts magiques)


3DAMD045 Littérature de la Renaissance (L’écriture de l’essai)
3DAMD085 Littérature du XVIIIe s. (Le moral et l’immoral)
3DAMD115 Théâtre français du XXIe s. (Lagarce, Novarina)
3DAMD125 Littérature comparée (Littérature et cinéma)
3DAMD135 Francophonie (L’invention photolittéraire postcoloniale)

Semestre 6

Stylistique (Art de la prose dans le roman)


Littérature médiévale (Fabliaux)
Littérature du XVIe s. (Rencontre avec l’altérité)
Littérature du XVIIe s. (A table !)
Littérature du XIXe s. (Littérature et peinture)
Littérature du XXe s. (Histoire et intime)

34
PROGRAMME DES SÉMINAIRES DE SPÉCIALITÉ
SEMESTRE 5

Langue médiévale – 3DAMD035


Programme : De la langue au texte : Moyen Âge et arts magiques.
Enseignante : Romaine Wolf
Descriptif : Le français médiéval est un objet mouvant. Pour mieux le cerner
dans sa complexité, nous étudierons des épisodes tirés d’œuvres diverses (du
XIIe au XVe siècle) qui mettent en scène la question magique au Moyen
Âge, de l’enchantement à la sorcellerie. Cela sera l’occasion d’aborder des
genres littéraires différents, de mener des recherches en sémantique et en
lexicologie, de traiter du passage de l’ancien français au moyen français
(transformations des graphies et du système de la langue). Des exercices de
traduction seront proposés, en lien avec les interrogations que peuvent
susciter ces textes souvent énigmatiques. Textes fournis aux étudiant.e.s.
Contrôle des connaissances : un ou plusieurs exercices en cours de semestre.
DA : une épreuve écrite en fin de semestre.

Littérature de la Renaissance – 3DALM055


Enseignant : Emmanuel Naya
Programme : « L’écriture de l’essai » ; Michel de Montaigne, Les Essais, éd.
Naya, Reguig, Tarrête, livre III, Paris, Gallimard, coll. Folio classique
n°4895.
Descriptif : Il s’agira, à partir de la lecture du troisième livre des Essais,
d’aborder la création d’un genre nouveau où vivre, écrire et philosopher ne
font qu’un. Accompagner Montaigne dans son cheminement qu’il qualifie
lui-même de « monstrueux » ou d’« informe » permettra d’observer autour de
quelques thèmes fondamentaux (l’écriture de soi, le langage, le discours
poétique, la justice, l’expérience, la lecture, l’action politique) et de certains
événements décisifs (les guerres de religion, la découverte du Nouveau
Monde) les ruptures qu’apportent cette œuvre dans le cadre poétique et
intellectuel de la Renaissance, et plus généralement de la modernité. Ce sera
l’occasion de se pencher sur les stratégies d’écriture rendues nécessaires par
une enquête puisant sa méthode dans le scepticisme, mouvement d’une
pensée qui surveille en permanence la légitimité de son propre
fonctionnement. Continuer indéfiniment l’investigation intellectuelle en
« s’essayant » à tout sujet et en récusant tout dogmatisme, c’est pour
Montaigne entreprendre de libérer la pensée, ce qui ne peut se faire sans une
libération de l’écriture qui l’accompagne : Les Essais sont à la recherche d’un
« nouveau langage » et d’une poétique propre à exprimer sans le figer le
mouvement infini de l’esprit.
Contrôle des connaissances : un exposé oral (ou un dossier).

35
Littérature du XVIIIe s. – 3DAMD085
Enseignant : Olivier Ferret
Programme : Le moral et l’immoral
Descriptif : On s'interrogera sur la manière dont, au sortir de l'âge classique,
la littérature du XVIIIe siècle poursuit, avec des principes nouveaux, un
questionnement sur la morale. Après avoir tenté de cerner quels sont les
objets de ce questionnement, on étudiera comment des ouvrages d'auteurs et
de genres volontairement divers (roman, théâtre, dialogue philosophique et
autres textes d'idées) construisent, sans nécessairement le résoudre, un débat
moral, dont on appréciera les enjeux esthétiques et idéologiques.
Les extraits étudiés seront mis en ligne sur le Bureau virtuel de l'université.
Contrôle des connaissances : un écrit de 1h45 lors de la dernière séance.

Théâtre français du XXIe s. – 3DAMD115


Enseignant : Jérémie Majorel
Programme : Lagarce, Juste la fin du monde, préface de Jean-Pierre
Sarrazac, Les Solitaires Intempestifs, coll. « Classiques contemporains »,
2012 ; Novarina, Le Vivier des noms, P.O.L., 2015. En lien avec Juste la fin
du monde de Xavier Dolan (sortie en salle le 21 septembre 2016) et Le Vivier
des noms mis en scène par Novarina au TNP du 14 au 16 novembre 2016.
Descriptif : Nous aborderons cette saison la question de l’adaptation
cinématographique d’un texte dramatique (Jean-Luc Lagarce / Xavier Dolan)
et la dernière pièce en date du dramaturge-metteur en scène-peintre Valère
Novarina (une rencontre autour du Vivier des noms sera organisée). Deux
visions singulières de l’apocalypse...
Contrôle des connaissances : un écrit et un oral en cours de semestre ; DA :
un écrit (prendre contact, obligatoirement, avec l’enseignant au début du
semestre).

Littérature comparée – 3DAMD125


Programme : Littérature et cinéma : la question de l’adaptation. L’exemple
de Pierre et Jean de Maupassant (1888) : Luis Buñuel (Una mujer sin amor,
1951) et Michel Favart (Pierre et Jean, téléfilm, 1973).
Enseignant : François Géal
Descriptif : Pour creuser cette notion complexe, nous partirons d’un exemple
concret en étudiant Pierre et Jean de Maupassant (éd. Antonia Fonyi, GF,
2008), et deux de ses adaptations à l’écran, l’une mexicaine, due au père du
cinéma espagnol, L. Buñuel, l’autre française, destinée à la télévision.
Dans une perspective doublement comparatiste (en raison du champ culturel
hispano-français convoqué et de l’approche bifrons, au carrefour du cinéma
et de la littérature, que ce séminaire implique), nous essayerons de revisiter

36
d’un œil neuf ces fictions romanesques et cinématographiques.
Contrôle des connaissances : deux exercices (assiduité requise). DA : un
écrit.

Francophonie – 3DAMD135
Programme : L’invention photolittéraire postcoloniale
Enseignante : Touriya Fili-Tullon
Descriptif : Le développement de la photographie et de sa « reproductibilité
technique » est contemporain des mouvements d’expansion coloniale qui se
multiplient au cours des XIXe et XXe siècles. Devant la nouveauté du
procédé, la littérature est très vite passée de la fascination à
l’accompagnement ou à la concurrence. À en croire Jérôme Thélot, « d’un
côté, la littérature invente la photographie : elle en imagine les fictions
vraies, elle l’érige en questions subjectives et lui attribue des valeurs ; et,
d’un autre côté, la photographie invente la littérature : elle la redétermine de
part en part, l’oblige à une expérience inédite, la somme de se ressaisir à
nouveaux frais devant elle ».
C’est précisément cette invention réciproque et cette redétermination
partagée – qui fait l’objet d’un intérêt accru depuis quelques années – que
nous essayerons d’interroger dans ce séminaire mais cette fois-ci du point de
vue postcolonial qui est passé du statut d’objet à celui de sujet ou operator
selon le vocabulaire barthésien. En effet, si « l’Orient créé par l’Occident »
n’est qu’une vaste projection de l’imaginaire des artistes et des voyageurs en
quête d’exotisme, qu’en est-il de l’Orient des « orientaux » ? N’ayant pas
contribué positivement à la technique qui allait les transformer en objets
« photogéniques », sauront-ils, une fois devenus « operators » s’affranchir de
la pause orientale pour s’approprier véritablement un imaginaire
photolittéraire ? Sauront-ils sortir des dualités conflictuelles ou antithétiques
oriental/occidental ? Quels stéréotypes de/sur l’Orient ont-ils reconduits ou
déconstruits ? Comment s’inscrivent les nouvelles représentations identitaires
dans un champ littéraire et artistique mondialisé ?
Œuvres au programme : Mohammed Dib, Tlemcen ou les lieux d’écriture,
(1946) Paris, Photographies ; (1994) Revue noire.
Un livret regroupant plusieurs textes photolittéraires sera distribué en début
de semestre.
Contrôle des connaissances : contrôle continu (une étude de texte à l’oral et
une synthèse écrite à rendre à partir d’un dossier de textes). D. A. : un écrit
final.

37
PROGRAMME DES SÉMINAIRES DE SPÉCIALITÉ
SEMESTRE 6

Stylistique –
Programme : Art de la prose dans le roman : de Flaubert à Jean Echenoz
Enseignante : Agnès Fontvieille-Cordani
Descriptif : Comment Flaubert muscle-t-il sa phrase ? Pourquoi Proust la
bâtit-il comme un édifice ? Comment fonctionnent les petites machines de
Jean Echenoz ? La production romanesque moderne et contemporaine met en
question l’organisation du roman et sa syntaxe devenue, à partir de Flaubert,
un enjeu esthétique. Par leurs correspondances, articles, études littéraires ou
simples interviews, les écrivains nous font partager les étapes de leur
création, leurs méthodes de travail et leurs réflexions sur l’écriture. Nous
étudierons le texte romanesque en éclairant l’étude stylistique de ce paratexte
où se révèle l’imaginaire de la langue des romanciers.
Ce séminaire veut dessiner en pointillé une histoire de la prose romanesque
moderne et contemporaine à travers quelques-uns de ses illustres
représentants : Flaubert, Proust, Céline, Genet, Sarraute, Simon, Echenoz…
qui ont élu la phrase comme un objet esthétique propre à (ré)inventer un style
romanesque.
Afin de mieux saisir le processus de l’écriture de l’intérieur, une séance
exceptionnelle d’atelier d’écriture animée par Marianne Jaegle auteure de
Vincent qu’on assassine (Gallimard, 2016) sera proposée.
Le cours comporte un triple l’objectif : 1. Une approche historique des
formes littéraires ; 2. L’acquisition d’outils linguistiques d’analyse du texte
littéraire (relatifs au lexique, à la grammaire de phrase, à l’énonciation, au
rythme, etc.) ; 3. Une initiation à l’écriture artistique.
Bibliographie critique : HERSCHBERG PIERROT Anne, Stylistique de la
prose, Paris : Belin, 1993. PHILIPPE G. & PIAT J. Une histoire de la prose
française de Gustave Flaubert à Claude Simon. Paris : Fayard, 2009. MILLY
J., La Phrase de Proust, Des phrases de Bergotte aux phrases de Vinteuil.
Paris : Larousse,1985. ZEMMOUR D., La phrase de Claude Simon. Paris :
PUPS, 2008.
Contrôle des connaissances : exposé (un exposé oral ou un écrit) ET écrit
final pour les étudiant.e.s assidu.e.s, un écrit final pour les étudiant.e.s
inscrits en D.A.

Littérature médiévale
Programme : Fabliaux du Moyen Age, éd. et trad. Jean Dufournet, Paris, GF
Flammarion « Bilingue », 1998.
Enseignante : Romaine Wolf
Descriptif : les fabliaux rassemblés par Jean Dufournet sont autant de coups
de sonde réjouissants dans la vaste production de ces « contes à rire en vers »

38
(XIIe-XIVe siècle) qui roulent sous la table, dans la boue du vulgaire, a-t-on
dit. Mais il s’agit d’une cuisine littéraire plus savante qu’il n’y paraît : ils
cultivent la concision du jeu de mots et le trait d’esprit, décapent l’amour de
son vernis courtois, revisitent les exploits des barons de geste et les féeries
arthuriennes pour les plonger dans les heurs et malheurs poivrés du
quotidien. De la rue à la salle, du courtil à la chambre, du marché au lit ou à
la table du repas, toujours l’accent est mis sur les frontières : la porte, la
fenêtre, le seuil. Ce qui compte pour ces récits décidément sans foi ni loi ?
Outrepasser les limites.
Contrôle des connaissances : exposés oraux et/ou écrits en cours de semestre.
DA : une évaluation écrite en fin de semestre.

Littérature du XVIe s.
Programme : Rencontres avec l’altérité
Enseignant : Tristan Vigliano
Descriptif : Le titre que je propose pour ce séminaire est encore bien vague,
et je vous prie de m’en excuser. Mais en ce mois de juillet 2016, où je rédige
cette notice, il ne m’est pas possible d’être plus précis. En fait, j’hésite entre
deux objets : les récits de voyage au Levant, d’une part ; la représentation
renaissante de l’islam, d’autre part (avec peut-être un focus sur la Doctrine de
Mahomet traduite par Blaise de Vigenère, dialogue supposément théologique,
mais en réalité folklorique, entre le prophète musulman et le juif Abdias – il
faut en faire une édition critique, à laquelle je vous initierais).
Mon choix dépendra sans doute... comment dire ? de la possibilité que nous
laissera le monde où nous vivons de poser sereinement certaines questions,
avec toute la distance critique nécessaire à l’étude de textes anciens, mais qui
peuvent rendre aujourd’hui un son particulier. Dans tous les cas, nous
travaillerons sur les rhétoriques de l’altérité, c’est-à-dire sur la manière dont
on dit l’Autre et dont on lui parle.
Contrôle des connaissances : modalités précisées et discutées lors de la
première séance.

Littérature du XVIIe s.
Programme : À table ! Représentations littéraires des aliments, de
l’alimentation et de l’art culinaire au XVIIe siècle.
Enseignante : Edwige Keller-Rahbé
Descriptif : La multiplication des études sur la cuisine de l’Ancien Régime
ces dernières années atteste l’extraordinaire engouement du public pour le
patrimoine gastronomique national. Au XVIIe siècle, la société de cour se
développant en France, l’art culinaire connaît de profondes évolutions et
devient une pratique hautement valorisée ; dans le même temps, des
conditions climatiques extrêmes provoquent régulièrement hausse des prix
des denrées alimentaires, spéculation et grandes famines. L’objectif du cours

39
consistera, d’une part, à rendre compte de ces aspects socio-historiques et
culturels et, d’autre part, à les mettre en lien avec les représentations
littéraires des aliments, de l’alimentation et de l’art culinaire à travers un
large choix de textes issus de plusieurs genres : poésie, théâtre, roman, arts de
la table, traités médicaux et manuels de cuisine. Les textes seront fournis par
l’enseignante.
Contrôle des connaissances : contrôle continu. DA : un écrit sur le
programme en fin de semestre.

Littérature du XIXe s.
Programme : Littérature et peinture à la fin du XIXe siècle : l’exemple de
L’Œuvre (1886) de Zola.
Édition requise (dans la mesure du possible) : « Folio classique » (no 1437),
Gallimard.
Enseignant : François Kerlouégan
Descriptif : Dans ce roman, qui fait partie du cycle des Rougon-Macquart,
nous est présenté le destin du peintre Claude Lantier. Place de l’artiste dans
la société, trajet personnel du créateur, impasses de la création : tels sont les
grands enjeux que Zola pose ici. L’étude de ce roman sera aussi l’occasion de
s’interroger sur la représentation du monde de l’art dans la seconde moitié du
XIX siècle, sur les rapports entre le réel et la création et, à travers notamment
e

la question des « transpositions d’art », sur la relation entre matériau pictural


et écriture romanesque.
Contrôle des connaissances : un travail oral (explication de texte ou exposé,
coeff. 1) + un examen écrit en fin de semestre (coeff. 2).

Littérature du XXe s.
Programme : Au croisement de l’Histoire et de l’intime
Enseignante : Sarah Al-Matary
Descriptif : Le débat contemporain sur la frontière entre le discours fictionnel
et le discours référentiel s’attache particulièrement aux relations
qu’entretiennent l’Histoire et l’intime. Dans ce cours, l’explication de textes
d’un long XXe siècle offrant une représentation de l’Histoire modelée par des
émotions, des souvenirs ou des fantasmes sera replacée dans une réflexion
plus vaste sur le sujet de l’écriture. Cette réflexion sera menée à partir de
références critiques jugées essentielles dans le champ des sciences humaines
et sociales.
Contrôle des connaissances : explication orale d’un extrait littéraire distribué
en cours, et un devoir sur table en janvier. DA : prendre contact avec
l’enseignante en début de semestre.

40
LICENCE Mention Lettres / Parcours LETTRES APPLIQUEES
(Responsable : Stéphanie Gourdon)

SEMESTRE 3

UE A3 : Histoire littéraire 1
Histoire littéraire du 16e au 18e siècle (L2 lettres - lettres modernes) CM
Histoire littéraire du 16e au 18e siècle TD

UE B3 : Débats et pratiques
Grands débats culturels CM
Pratiques d'écriture TD

UE C3 : Livres d'hier et d'aujourd'hui


Histoire du livre et de la presse CM
Méthodes bibliographiques TD

UE D3 : Textes et documents
Genres narratifs (Portail 11) CM
Méthodes documentaires (BIU Diderot de Gerland et BU Chevreul :
TD
cours non facturés)

UE E3 : Ouverture au monde
Arts et littératures du temps présent (XXe-XXIe siècles) (L2
CM
humanités - humanités et modernité)
Arts et littératures du temps présent (XXe-XXIe siècles) TD

UE TR3
Anglais rédactionnel TD
TIC CM
TIC TD

SEMESTRE 4

UE A4 : Histoire littéraire 2
Histoire littéraire du 19e au 21e siècle (L2 lettres - lettres modernes) CM
Histoire littéraire du 19e au 21e siècle TD

UE B4 : Débats et pratiques
Grands débats culturels CM
Pratiques d'écriture TD

UE C4 : Théorie et pratique des médias


Les médias aujourd'hui CM
PAO Web TIC

UE D4 : Théorie et analyse du discours


Théorie du discours CM
Analyse du discours TD

41
UE E4 : Ouverture au monde
OPTION 1 : Littératures comparées et littératures francophones
Littératures francophones (L2 lettres - lettres modernes) CM
Littératures comparées TD
OPTION 2 : Littérature mondiale
Littérature mondiale (L2 lettres - lettres modernes) CM
Littératures comparées TD
UE TR4
Anglais rédactionnel TD

SEMESTRE 5

UE A5: Littérature française


Pour d'autres histoires de la littérature française (Moyen Âge - 17e
CM
siècle) (L3 lettres - lettres modernes)
TD de spécialité littéraire TD

UE B5 : Débats et pratiques
Littérature d'idées du 16e au 18e siècle CM
Pratiques d'écriture TD

UE C5 : Théorie et pratique de l'édition 1


Techniques et pratiques de l'édition 1 CM
PAO Web TIC

UE D5 : Théorie et analyse du discours


Théorie du discours CM
Analyse du discours TD

UE E5 : Spécialisation professionnelle
Initiation au droit des objets culturels CM
Synthèse de dossier TD

UE TR5
Anglais rédactionnel TD

SEMESTRE 6

UE A6 : Littérature française
Pour d'autres histoires de la littérature française 18e - 21e siècles (L3
CM
lettres modernes)
TD de spécialité littéraire TD

UE B6 : Débats et pratiques
Littérature d'idées du 19e au 21e siècle CM
Pratiques d'écriture TD

UE C6 : Techniques et pratiques de l'édition 2

42
Techniques et pratiques de l'édition 2 CM
PAO Web TIC

UE D6 : Éléments juridiques
Initiation au droit public CM
Initiation au droit administratif TD

UE E6 : Spécialisation professionnelle
Journalisme : enjeux et pratiques CM
Synthèse de dossier TD

UE TR6
Langues (si anglais alors anglais littéraire) TD
TIC CM
TIC TD

43
LICENCE Mention Lettres / Parcours LETTRES/HISTOIRE DE
L’ART
(Responsable : Delphine Gleizes)
Le parcours Lettres-Histoire de l’art permet l’acquisition des savoirs et des
méthodes fondamentaux dans les deux disciplines complémentaires et
propose en outre des enseignements transdisciplinaires, en 2e et 3e année
(Littérature et image). Les étudiant.e.s se verront également proposer, en
3e année, des enseignements professionnalisants (Traitement numérique du
texte et de l’image, Atelier de réalisation de projet, Politiques culturelles), en
lien avec les débouchés professionnels potentiels de la Licence : la formation
répond notamment à la nécessité d’associer la formation disciplinaire en
Histoire de l’art à la maîtrise de la pratique rédactionnelle et des techniques
de communication et d’analyse, orales et écrites, indispensable pour des
métiers tels que la médiation ou l’animation culturelle ou les métiers du
patrimoine. Elle répond également, dans le domaine des recherches
universitaires, au développement de champs d’études en plein essor depuis
deux décennies : l’étude des rapports entre texte et image ; le développement
des études culturelles.

Objectifs :
– Favoriser l’accès à des emplois pour lesquels une large ouverture sur le
domaine culturel est requise.
– Associer l’acquisition de compétences dans les domaines de la rédaction,
de la communication, de l’histoire et de l’analyse des formes d’expression
artistiques et littéraires.
Débouchés :
- Master recherche de Lettres ou d’Histoire de l’art ;
- Master pro (type « Médiation culturelle », « Gestion des projets
culturels », « Patrimoine », etc.) ;
- Métiers des musées et des bibliothèques ;
- Métiers de la médiation culturelle (communication, animation).
Réorientation et compléments de formation : Le parcours Lettres-Histoire de
l’art est accessible à partir des portails Humanités, Lettres-Langues, Arts, .
Dans le cadre des procédures prévues par l’Université, une réorientation est
possible vers la Licence de Lettres modernes ou vers celle d’Histoire de l’art
à différentes étapes du parcours, après examen du dossier par le responsable
de la formation.
Lieux des enseignements : Campus Porte des Alpes et Berges du Rhône.

44
LICENCE BIDISCIPLINAIRE LETTRES/HISTOIRE DE L’ART

L2

Semestre 3
2DAHUEA3 2DAHUEB3 2DAHUEC3 2DAHUED3 Art 2DAHUEE3 Approfondissement 2JTRUET3 UE
Genres et formes Art et Architecture Histoire littéraire 1 médiéval disciplinaire transversale3
littéraires 1 Poésie contemporains 16e-18e s. 2BCHB013 CM option 1 : Langue et littérature du
2DAMA013 CM 2BCHA013 CM 2DAMB013 CM 2BCHB023 TD Moyen-Âge
2DAMA023 TD 2BCHA023 TD 2DAMB023 TD option 2 : Art et Archéologie grecs
option 3 : Art et Archéologie de
l’Egypte
Semestre 4
2DAHUEA4 2DAHUEB4 2DAHUEC4 2DAHUED4 2DAHUEE3 Approfondissement 2JTRUET4 UE
Histoire littéraire 2 Art et Architecture Littératures Compétences 1 disciplinaire transversale 4
19e-21e s. modernes comparées et 2BCHE034 option 1 : Art et archéologie romains
2DAMB014 CM 2BCHA014 CM littératures Théories et méthodes option 2 : Art africain
2DAMB024 TD 2BCHA024 TD francophones de l'histoire de l'art option 3 : Théâtre
2DAMD014 CM 2DAHD014
2DAMD024 TD PAO 1 - Traitement
informatisé du texte
et de l’image

L3
Semestre 5
3DAHUEA5 3DAHUEB5 3DAHUEC5 3DAHUED5 2DAHUEE3 3JTRUET5 UE
Textes du 19e au Art et architecture Approfondissements et Compétences 2 Approfondissement transversale 5
21e siècle contemporains ouvertures disciplinaire
3DAHD015
3DAMB015 CM 3BCAC015 CM 3DAMD015 Pour d'autres Littérature et arts option 1 : esthétique et
histoires de la littérature visuels CM théories de l'art +
3DAMB025 TD 3BCAC025 TD française (Moyen-Âge- Art africain
17e siècle) 3DAHD025
PAO 2 - Traitement option 2 : Historiographie et
TD de spécialité littéraire informatisé du texte muséographie
au choix et de l’image
option 3 : Art et Architecture
modernes
Semestre 6
3DAHUEA6 3DAHUEB6 3DAHUEC6 3DAHUED5 3DAHUEE6 3JTRUET6 UE
Textes du 17e Arts et cultures visuels Art médiéval Compétences 3 Approfondissement transversale 6
au 18e siècle disciplinaire
3BCAD016 CM 3BCAC016 CM 3DAHD016
3DAMB016 CM Politiques et option 1 : Patrimoine
3BCAD026 TD 3BCAC026 TD médiation culturelle
3DAMB026 TD CM option 2 : Pour d'autres
histoires de la littérature
3DAHD026 Projet française 18e-21e siècles + TD
collaboratif de de spécialité littéraire au choix
médiation TD

45
Enseignements spécifiques du parcours
2e année

PAO 1 - Traitement informatisé du texte et de l’image


Responsable : Anne-Marie Mortier
Horaire : 21h
Descriptif : Cet enseignement propose un travail autour du texte traité
numériquement, en préparation de l'EP PAO de 3ème année. Cette première
étape de l'apprentissage s'appuiera sur un logiciel de traitement de texte. La
méthodologie et les techniques de mise en page seront abordées ici en lien
étroit avec la question des rapports entre forme, statuts textuels et réception
du texte ; c'est dans cet esprit que seront systématiquement approfondis les
formats du flot du texte et de l'ouvrage lui-même, ainsi que la technique des
styles – envisagée non plus sous l’angle de la seule mise en forme, mais aussi
sous celui des stratégies d’aide à la rédaction et à l'établissement du texte. Le
cours confortera par ailleurs les aspects qui n'auraient pas ou peu été acquis
en première année du point de vue de l'établissement du texte et de son
enrichissement (conventions typographiques, recherche-remplacement, notes
de bas de page, table des matières, insertion d’images…). L'année 2016-2017
étant une année transitoire et les étudiant.es n'ayant pas tou.tes suivi les
mêmes enseignements en première année, ces deux axes du cours seront
modulés en fonction des connaissances acquises en amont.

Contrôle des connaissances – 1re session étudiant.e.s assidu.e.s : contrôle


continu uniquement (exercices en cours semestre dont au moins une épreuve
sur machine en temps limité). 1re session étudiant.e.s dispensé.e.s
d’assiduité : un examen terminal sur machine en temps limité. Les
étudiant.e.s dispensé.e.s d’assiduité doivent prendre contact avec
l’enseignante en début de semestre.

3e année

Littérature et arts visuels CM (S5)


Responsable pédagogique : Delphine Gleizes
Horaire : 21h
Descriptif : En partant de l’étude des théories fondatrices sur la question, le
cours proposera un parcours à travers les textes littéraires (principalement
XVIIIe-XXe siècles) sous l’angle de leurs rapports avec l’image en général et
avec l’œuvre d’art en particulier. Des études de cas seront également
proposées en parallèle.
Des textes seront fournis au début du cours.

46
Contrôle des connaissances : Les étudiants devront produire un document
écrit. Les dispensés d’assiduité devront prendre contact avec l’enseignante au
début du semestre.

PAO 2 - Traitement informatisé du texte et de l’image (S5)


Responsable pédagogique : Anne-Marie Mortier
Horaire : 21h
Descriptif : Approche de la conception de documents « composites »
associant texte et image au moyen d'un logiciel pré-presse. Initiation aux
techniques de bases de la PAO (Publication assistée par ordinateur) et au
logiciel InDesign.
Le travail de l’image en amont de son intégration dans le document texte sera
initié (logiciel photoshop) sous deux angles : la maîtrise du document image
(résolution / dimension en pixels / taille d’impression et d’affichage, modes
colorimétriques, formats de fichiers), la retouche d’image (calques, les outils
spécifiques et de dessin…)
Contrôle des connaissances – 1re session étudiant.e.s assidu.e.s : contrôle
continu uniquement (exercices en cours semestre dont au moins une épreuve
sur machine en temps limité). 1re session étudiant.e.s dispensé.e.s
d’assiduité : un examen terminal sur machine en temps limité. Les
étudiant.e.s dispensé.e.s d’assiduité doivent prendre contact avec
l’enseignante en début de semestre.

Politiques et médiation culturelle (S6)


Responsable : Emmanuel Schuck (Histoire de l’art)
Horaire : 21h
Descriptif : Le cours abordera successivement les aspects suivants : 1/
Genèse et historique du concept de culture (Antiquité, Renaissance, Les
Lumières...) 2/ Modernité et culture : le concept de culture en question, le
thème de « la crise de la culture », la question du pluralisme des référents
culturels. 3/ Naissance et histoire des politiques culturelles en France (
Ministère de la culture, maisons de la culture, TNP, le phénomène des
universités populaires, la culture festivalière...).
Contrôle des connaissances : une présentation orale et un travail écrit. Les
étudiant.e.s dispensé.e.s d’assiduité devront prendre contact avec
l’enseignante au début du semestre.

Projet collaboratif de médiation (S6)


Responsables : Anne-Marie Mortier et Delphine Gleizes
Horaire : 21h
Descriptif : L’atelier permet d’encadrer la réalisation, par les étudiants, d’un
projet ayant trait à la médiation culturelle. A titre d’exemple, ont été réalisés
les années précédentes, des catalogues d’exposition (autour du livre d’artiste,

47
en collaboration avec Saint-Etienne ; autour de Victor Hugo, en collaboration
avec l’Ecole Emile Cohl Electromania, avec l’Ecole Emile Cohl et
l’université Lyon 1), des fiches-parcours et de présentation d’œuvres (Musée
des moulages), des documents de médiation culturelle à destination du jeune
public (en collaboration avec les Edites de Roanne), etc.
Cet atelier mobilise et développe un savoir-faire en PAO et en techniques
rédactionnelles.
Validation : évaluation, par les deux enseignants, du projet réalisé, sur la base
de la participation à l’atelier. L’assiduité est donc requise et la DA
exceptionnelle.
Note : les heures d’enseignement de TIC du semestre 6 seront associées au
projet.

48
LICENCE BIDISCIPLINAIRE MENTION LETTRES, LANGUES /
PARCOURS LETTRES MODERNES-ALLEMAND
(Responsable : Philippe Wahl)

Responsable de la Licence d’Allemand : Emmanuelle Aurenche


(Emmanuelle.Aurenche@univ-lyon2.fr)

Le parcours Lettres-Allemand propose une combinaison de cours de Lettres


et d’Allemand fondée sur la complémentarité entre divers champs
disciplinaires des deux domaines (littérature ancienne et moderne,
civilisation, linguistique diachronique et synchronique, traduction). En L3, un
dispositif d’option permet de distinguer le projet de préparation aux concours
de recrutement de l’enseignement du 2nd degré (CAPES, Agrégation) et une
orientation plus culturelle.
À partir de la L3, la Licence Lettres-Allemand peut donner accès à un cursus
de « Formation de professeurs d’allemand et de français » soutenu par
l’Université Franco-Allemande. Ce diplôme en partenariat international
(DPI) avec l’Université de Leipzig implique des séjours de mobilité en
Allemagne pour la préparation du Staatsexamen en français et en allemand.

Lieux des enseignements


L2 : Campus Porte des Alpes et Berges du Rhône.
L3 : Campus Berges du Rhône.

49
Programme de formation

Pour le descriptif des cours, consulter la brochure de Lettres (ici même, plus
haut) et la brochure d’Allemand.

Licence 2
SEMESTRE 3
UE A3 : Genres et formes littéraires 1
Poésie CM
Poésie TD
UE B3 : Linguistique
Histoire de la langue CM
Linguistique française TD
UE C3 : Littérature et langue du Moyen Âge
La littérature du Moyen Âge CM
La langue du Moyen Âge TD
UE D3 : Etude de la langue et linguistique
Grammaire comparée CM
Version TD
UE E3 : Littérature allemande
Littérature CM
Littérature TD
UE TR3
Thème TD
Langue vivante TD
TIC TD
SEMESTRE 4
UE A4 : Genres et formes littéraires 2
Théâtre CM
Théâtre TD
UE B4 : Méthodes d'analyse littéraire
Lectures critiques croisées CM
Analyse stylistique TD
UE C4 : Etude de la langue et linguistique
Grammaire comparée CM
Version TD
UE D4 : Littérature allemande
Littérature CM
Littérature TD
UE E4 : Relations interculturelles franco-
allemandes
Regards croisés idées et sociétés CM
Etude de documents TD
UE TR4

50
Thème TD
Langue vivante TD

Licence 3

SEMESTRE 5
UE A5 : Textes du 19e au 21e siècle
Textes du 19e au 21e siècle CM
Textes du 19e au 21e siècle TD
UE B5 : Langue française moderne
Langue française moderne CM
Langue française moderne TD
UE C5 : Littérature allemande
Littérature CM
Version TD
UE D5 : Civilisation
Histoire des idées CM
Histoire des idées TD
UE E5 :
OPTION 1 : Projet MEEF S5
Langue médiévale CM
Traduction comparée CM
OPTION 2 : Orientation culturelle S5
Regards croisés arts et culture CM
Etude de documents TD
UE TR5
Thème

SEMESTRE 6
UE A6 : Textes du 17e au 18e siècle
Textes du 17e au 18e siècle CM
Textes du 17e au 18e siècle TD
UE B6 : Langue française classique
Langue française classique CM
Langue française classique TD
UE C6 : Littérature allemande
Littérature CM
Littérature TD
UE D6 : Etude de la langue et linguistique
Linguistique CM
Version TD
UE E6 :
OPTION 1 : Projet MEEF S6
Langue médiévale CM
Textes du Moyen Âge et de la Renaissance TD

51
OPTION 2 : Orientation culturelle S6
Histoire des idées CM
Histoire des idées TD
UE TR6
Thème TD
Méthodologie croisées franco-allemandes TD

52
LICENCE BIDISCIPLINAIRE MENTION LETTRES, LANGUES /
PARCOURS LETTRES MODERNES-PORTUGAIS
(Responsable : Philippe Wahl)

Responsable de la Licence de Portugais : Maria da Conceição COELHO


FERREIRA (mcoelhof.lyon2@gmail.com)

Le parcours Lettres-Portugais propose une combinaison de cours de Lettres et


de Portugais fondée sur la complémentarité entre divers champs
disciplinaires des deux domaines (littérature ancienne et moderne,
civilisation, linguistique diachronique et synchronique, traduction). À chaque
semestre, un dispositif d’option permet de renforcer le volet français ou
portugais de la formation.
Un partenariat en préparation avec l’Universidade Federal Fluminense (Rio
de Janeiro) devrait permettre à l’avenir une mobilité au Brésil dans le cadre
d’un diplôme en partenariat international (DPI).

Lieux des enseignements


L2 : Campus Porte des Alpes.
L3 : Campus Porte des Alpes et Berges du Rhône.

Programme de formation

Pour le descriptif des cours, consulter la brochure de Lettres (ici même, ci-
dessus) et la brochure de Portugais.

Licence 2

SEMESTRE 3
UE A3 : Genres et formes littéraires 1
Poésie CM
Poésie TD
UE B3 : Histoire littéraire 1
Histoire littéraire du 16e au 18e siècle CM
Histoire littéraire du 16e au 18e siècle TD
UE C3 : Pratique de la langue portugaise
Version TD
Thème TD
UE D3 : Littérature lusophone
Littérature brésilienne CM
Littératures de l'Afrique et de l'Asie lusophones TD

53
UE E3
OPTION 1 : Littérature et langue du Moyen Âge
La littérature du Moyen Âge CM
La langue du Moyen Âge TD
OPTION 2 : Civilisation des pays lusophones
Civilisation portugaise CM
Economie des pays lusophones TD
UE TR3
Langues TD
TIC CM
TIC TD
SEMESTRE 4
UE A4 : Genre et formes littéraires 2
Théâtre CM
Théâtre TD
UE B4 : Histoire littéraire 2
Histoire littéraire du 19e au 21e siècle CM
Histoire littéraire du 19e au 21e siècle TD
UE C4 : Pratique de la langue portugaise
Thème TD
Version TD
UE D4 : Littérature des pays lusophones
Littérature portugaise CM
Littératures de l'Afrique et de l'Asie lusophones TD
UE E4 :
OPTION 1 : Méthodes d'analyse littéraire
Lectures critiques croisées CM
Analyse stylistique TD
OPTION 2 : Cultures lusophones
Patrimoine artistique - Brésil CM
Cultures des pays lusophones TD
UE TR4
Langues TD

Licence 3

SEMESTRE 5
UE A5 : Textes du 19e au 21e siècle
Textes du 19e au 21e siècle CM
Textes du 19e au 21e siècle TD
UE B5 : Langue française moderne
Langue française moderne CM
Langue française moderne TD
UE C5 : Pratique de la langue portugaise
Thème : traduction spécialisée TD

54
Version TD

UE D5 : Littérature des pays lusophones


Littérature portugaise CM
Littératures de l'Afrique et de l'Asie lusophones TD
UE E5
OPTION 1 : Littératures comparées et
littératures francophones
Littératures comparées CM
Littératures francophones TD
OPTION 2 : Civilisation des pays lusophones
Civilisation brésilienne CM
Economie des pays lusophones TD
UE TR5
Langues TD

SEMESTRE 6
UE A6 : Textes du 17e au 18e siècle
Textes du 17e au 18e siècle CM
Textes du 17e au 18e siècle TD
UE B6 : Langue française classique
Langue française classique CM
Langue française classique TD
UE C6 : Pratique de la langue portugaise
Version : traduction spécialisée TD
Thème TD
UE D6 : Littérature des pays lusophones
Littérature brésilienne CM
Théorie de la littérature TD
UE E6
OPTION 1 : Approfondissements et ouvertures
Pour d'autres histoires de la littérature française
CM
18e - 21e siècles
TD de spécialité littérature française TD
OPTION 2 :
Civilisation portugaise CM
Littérature et cinéma TD
UE TR6
Langues TD

55
LICENCE Bi-disciplinaire Mention Lettres / Parcours LETTRES
APPLIQUEES-ANGLAIS
(Responsable : Stéphanie Gourdon)

SEMESTRE 3

UE A3: Débats et pratiques


Grands débats culturels (L2 lettres - lettres appliquées) CM
Pratiques d'écriture TD

UE B3 : Textes et documents
Histoire du livre et de la presse (L2 lettres - lettres appliquées) CM
Méthodes documentaires (BIU Diderot de Gerland et BU Chevreul) TD

UE C3 : Littérature du monde anglophone


Littérature du monde anglophone (L2 LLCER - anglais) CM
Littérature du monde anglophone TD

UE D3 : Civilisation britannique
Traduction S3 CM
Civilisation britannique TD

UE E3 : Etude de la langue et linguistique


Linguistique anglaise (L2 LLCER - anglais) CM
Linguistique anglaise TD

UE TR3
Traduction S3 (L2 LLCER - anglais ) (Langues) TD
TIC CM
TIC TD

SEMESTRE 4

UE A4: Débats et pratiques


Grands débats culturels (L2 lettres - lettres appliquées) CM
Pratiques d'écriture TD

UE B4: Théorie et pratique des médias


Les médias aujourd'hui (L2 lettres - lettres appliquées) CM
PAO Web (groupes de 24 sur postes informatiques) TIC

UE C4 : Littérature du monde anglophone


Littérature du monde anglophone (L2 LLCER - anglais) CM
Littérature du monde anglophone TD

56
UE D4 : Civilisation américaine
Civilisation américaine (L2 LLCER - anglais) CM
Civilisation américaine TD

UE E4 :
Théorie du discours (L2 lettres - lettres appliquées) CM
Analyse du discours TD

UE TR4
Traduction S4 (L2 LLCER - anglais ) (Langues) TD

SEMESTRE 5

UE A5 : Théorie et pratique éditoriales


L'édition aujourd'hui (L3 lettres - lettres appliquées) CM
PAO Web TIC

UE B5 : Débats et pratiques
Littérature d'idées du 16e au 18e siècle (L3 lettres - lettres
CM
appliquées)
Pratiques d'écriture TD

UE C5 : Littérature du monde anglophone


Littérature du monde anglophone (L3 LLCER - anglais) CM
Littérature du monde anglophone TD

UE D5 : Civilisation britannique
Civilisation britannique (L3 LLCER - anglais) CM
Civilisation britannique TD

UE E5 :
OPTION 1 :
Initiation au droit des objets culturels (L3 lettres - lettres appliquées) CM
Synthèse de dossier (L3 lettres - lettres appliquées) TD
OPTION 2 :
Théorie du discours (L3 lettres - lettres appliquées) CM
Analyse du discours (L3 lettres - lettres appliquées) TD

UE TR5
Version ou thème (L3 LLCER - anglais) (Langues) TD

SEMESTRE 6

UE A6 : Création et diffusion

L'édition aujourd'hui (L3 lettres - lettres appliquées) CM


57
PAO Web TIC

UE B6 : Débats et pratiques
Littérature d'idées du 19e au 21e siècle (L3 lettres - lettres
CM
appliquées)
Pratiques d'écriture TD

UE C6 : Littérature du monde anglophone


Littérature du monde anglophone (L3 LLCER - anglais) CM
Littérature du monde anglophone TD

UE D6 : Civilisation américaine
Civilisation américaine (L3 LLCER - anglais) CM
Civilisation américaine TD

UE E6 :
OPTION 1 : Eléments juridiques
Initiation au droit public (L3 lettres - lettres appliquées) CM
Initiation au droit administratif (L3 lettres - lettres appliquées) TD
OPTION 2 : Etude de la langue et linguistique
Linguistique anglaise (L3 LLCER - anglais) CM
Linguistique anglaise (L3 LLCER - anglais) TD

UE TR6
Version ou thème (L3 LLCER - anglais) (Langues) TD
TIC CM
TIC TD

58
MASTER MENTION LETTRES

Le Master mention « Lettres » est la continuation directe de toutes les


licences de Lettres : Modernes, Classiques, Bi-disciplinaires, Lettres
Appliquées. Accessible à tous les étudiants titulaires d’une licence de Lettres
Françaises obtenue dans un établissement d’enseignement supérieur français
et, sous certaines conditions, dans un établissement d’enseignement supérieur
étranger, il propose des formations à la fois fondamentales et innovantes.

OBJECTIFS ET ORGANISATION GÉNÉRALE DES ÉTUDES

À partir d’un important socle disciplinaire commun (plus du tiers des


enseignements en M1), chacun des 4 parcours proposés se caractérise par une
forte spécificité :
- Le parcours n° 1 (« Lettres modernes ») offre la formation la plus
généraliste en matière d’histoire et théorie littéraires, du Moyen Âge à nos
jours. Responsable : Martine Boyer-Weinmann (martine.boyer-
weinmann@univ-lyon2.fr).
- Le parcours n° 2 (« Linguistique et stylistique des textes
littéraires ») est centré sur l’analyse méthodique des caractéristiques de
langue et de style des textes anciens et modernes, à travers une investigation
des disciplines du texte et des problématiques interprétatives. Responsable :
Philippe Wahl (Philippe.Wahl@univ-lyon2.fr).
- Le parcours n° 3 (« Lettres modernes à l’international ») constitue
un équivalent du parcours n°1, aménagé pour un public d’étudiants étrangers
en nombre croissant. Responsable : Edwige Keller-Rahbé
(Edwige.Keller@univ-lyon2.fr).
- Le parcours n° 7 (« Lettres et entreprise »), opérant en étroite
synergie avec le monde de l’entreprise, est orienté en direction des métiers de
la culture au sens le plus large. Responsable : Denis Reynaud
(Denis.Reynaud@univ-lyon2.fr).
- Le parcours n° 8 (« Création littéraire ») se caractérise par une
pratique assidue de la création littéraire. Il ouvrira en septembre 2017 et son
contenu sera détaillé ultérieurement. Responsable : Marie-Jeanne Zenetti
(Marie-Jeanne.Zenetti@univ-lyon2.fr).

N.B. : Pour la préparation du concours du CAPES, le département des Lettres


propose le master mention MEEF (voir la brochure spécifique).

59
S’il dispense les formations traditionnelles nécessaires à la formation
de futurs enseignants et chercheurs (liens forts avec les Masters MEEF et les
Masters d’Histoire), en littérature et en langue françaises, générales et
comparées, ce Master délivre aussi des enseignements en littérature
francophone (parcours 1 et 3), et des parcours spécialisés en lien avec les
Sciences du Langage (parcours 2), ou avec les entreprises (parcours 7). La
professionnalisation est présente dans tous les parcours, à des degrés divers.
Pour les parcours 1 à 3, l’accent est mis sur les compétences
rédactionnelles, les méthodes d’investigation (archives) et les protocoles
interprétatifs (théories herméneutiques, historicisation, approche par genres
littéraires/réception) propres à chaque mouvement culturel et littéraire (la
période couverte s’étend du haut Moyen Âge à la littérature ultra-
contemporaine ; des ouvertures sont possibles vers les études classiques :
latin, grec, si des étudiants sont intéressés). Pour le parcours 7, sont en
particulier développées les compétences rédactionnelles, organisationnelles
propres aux métiers de l’édition et de la conservation (bibliothèques grand
public et/ou spécialisées ; archivage, en particulier numérique ; métiers de
l’édition ; animation culturelle et/ou artistique : programmation et
organisation d’événements, en milieu institutionnel et/ou associatif). Tous les
parcours sont conçus en étroite collaboration avec différentes institutions
régionales (Bibliothèque municipale de Lyon, Musée des Beaux-Arts de
Lyon, Les Subsistances, École Nationale Supérieure de Beaux-Arts de Lyon,
École de la danse, Journal Le Progrès, manifestations « Quais du Polar »,
« Fête du livre de Bron », Théâtre National Populaire, Théâtre des Célestins,
Presses Universitaires de Lyon, Agence Rhône Alpes du Livre, Villa Gillet,
etc….).

À chaque semestre du Master mention Lettres, les étudiants des


parcours 1 à 3 doivent choisir entre 42 et 63 heures de séminaires
d’approfondissement disciplinaire (en fonction des sujets de dossier de
recherche et de mémoire) et / ou d’ouverture culturelle ou professionnelle.
Ces séminaires permettent une spécialisation progressive des étudiants dans
leur domaine de recherche ou dans leur projet professionnel. Pour les
étudiants du parcours 7 : autant le même niveau de compétence est attendu à
l’entrée du M2 en ce qui concerne la qualité de la langue écrite, autant le
parcours accepte et pallie des différences de niveau initiales en langue
vivante et en informatique. Le travail en équipe et, occasionnellement, en
groupes de niveau fait partie des pratiques auxquelles ont recours les
enseignants. En ce qui concerne le suivi des stages et de la rédaction du
mémoire, la formation est nécessairement fortement différenciée, étant donné
60
la variété des lieux de stage ; chaque étudiant bénéficie alors des conseils
spécifiques d’un « tuteur université ».

Parcours 1 : « Lettres modernes »


Ce parcours vise à assurer une solide formation à la fois en langue
française (médiévale et moderne) et en littérature française, sans oublier les
littératures francophones et comparées.
Il constitue également la principale voie d’accès à la préparation de
l’agrégation de Lettres modernes, donnant accès à tous les postes de
l’enseignement secondaire, en particulier dans les classes préparatoires, et
dont l’obtention est, dans ces disciplines, le plus souvent considéré comme
un atout lors d’une candidature à une allocation doctorale.

Parcours 2 : « Linguistique et stylistique des textes littéraires »


La complémentarité entre littérature(s) et langue est consolidée par un
apport proprement linguistique, issu des modules fondamentaux des Masters
de Sciences du langage (sémantique, sémiotique, sociolinguistique, langues
en interaction, grammaire textuelle). Les séminaires sont choisis dans l’offre
correspondant aux axes de ce parcours (langue moderne ou langue
médiévale).

Parcours 3 : « Lettres modernes à l’international »


Créé en 2011, ce Master s’adresse à des étudiants étrangers ayant
acquis dans leur université d’origine un bon niveau d’étude en langue et
littérature françaises, et désireux d’approfondir leurs connaissances. Offrant
une formation exigeante dans les domaines linguistique, littéraire et critique,
il requiert une présence assidue. À l’issue de la formation, les étudiants
étrangers peuvent obtenir un master de littérature française et envisager
l’éventualité d’une inscription en doctorat.
Les cours s’articuleront autour des objectifs suivants :
• l’approfondissement de la pratique de la langue française (orale et
écrite) et du vocabulaire de l’herméneutique ;
• le renforcement et l’affinement des connaissances relatives à
l’histoire littéraire des textes en français, du Moyen Âge au XXe siècle ;
• la pratique analytique des textes selon une méthodologie rigoureuse
(explication linéaire, commentaire composé, synthèse…) ;
• la poursuite de l’apprentissage en matière d’argumentation
démonstrative et de rédaction d’écrits universitaires ;
• l’initiation à la recherche et à l’usage de la documentation.

61
Parcours 7 : « Lettres et entreprise »
Créé en 2001, le M2 est désormais l’aboutissement d’un parcours
« Lettres appliquées » depuis la L1. Outre l’anglais et l’informatique à tous
les niveaux, ce parcours associe aux études de lettres des disciplines telles
que le droit (L3) et, en M2, la communication.

Organigramme général 3e cycle Lettres

62
1. MASTER 1re ANNEE, PARCOURS LETTRES MODERNES

PRINCIPES GÉNÉRAUX DE LA FORMATION

La première année de Master se décline au premier semestre en


trois grands volets :
1) Fondamentaux
Ces enseignements formant le socle du parcours comportent :
-une UE portant sur l’Histoire, la théorie et la critiques littéraires
-deux UE portant sur l’histoire de la langue française, du Moyen Age
à nos jours
-une UE de langue vivante
2) Initiation à la recherche
Il s’agit en particulier
-d’une large gamme de séminaires de spécialisation, en fonction du
traditionnel découpage par siècles (Renaissance, XXe siècle...) mais aussi en
fonction des spécialités telles que « littérature et genre », « littérature
francophone », ou encore « littérature comparée »
-d’une formation aux ressources documentaires et bibliographiques
3) Ouverture culturelle ou professionnelle
Cette ouverture permet le choix d’un séminaire d’un autre parcours ou
d’une autre mention

Le second semestre reprend globalement le même schéma, en un


triptyque intitulé : « Approfondissement de la recherche » (on y retrouve les
diverses spécialités évoquées plus haut), « Recherche pratique » (avec
l’élément central que constitue la rédaction d’un « dossier de recherche »
d’une bonne cinquantaine de pages), et « Ouverture culturelle ou
professionnelle », prévoyant le choix d’un autre séminaire d’un autre
parcours ou d’une autre mention, ou un perfectionnement en latin.
Un stage (3 ECTS) est également prévu : ses modalités seront
précisées en temps utile.

Nota Bene : L’enseignement d’une langue vivante est obligatoire à


chaque semestre de la formation.

63
Semestre 1 (30 crédits)

UE1-A Fondamentaux 18 crédits

Littérature : Histoire, théorie et critiques littéraires: CM 42h


Objets de la recherche (1)
Langue française : Histoire de la langue française, du CM 21
Moyen Âge à l'âge classique
Langue française : Langue et style en français, de la CM 21
Révolution à nos jours
Langue vivante (anglais ou espagnol) TD 21

UE1-B Initiation à la recherche 9 crédits

2 séminaires de spécialisation (voir liste) TD 2x21h


Méthodologie de la recherche : Formation aux TD 21h
ressources documentaires, bibliographie, plan

UE1-C Ouverture culturelle ou professionnelle 3 crédits

Séminaire d'un autre parcours ou d’une autre mention ou TD 21h


Latin concours

Semestre 2 (30 crédits)

UE2-A Recherche Approfondissement 6 crédits

2 séminaires de spécialisation (voir liste) TD 2 x 21h

UE2-B Recherche Pratique 15 + 3 crédits

Méthode et rédaction de recherche (dossier* ou mémoire)


Stage

UE2-C Ouverture culturelle ou professionnelle 6 crédits

Langue vivante (anglais ou espagnol) TD 21h


Séminaire d'un autre parcours ou d’une autre mention ou TD 21h
Latin concours
64
- *Le dossier de M1 doit être constitué de 50 à 80 pages.
- En ce qui concerne les séjours à l’étranger, on conseille le semestre 2 ou la
2e année de Master.

2. MASTER 2e ANNEE, PARCOURS LETTRES MODERNES

La 2e année est conçue dans la continuité de la première, en fonction


de la tripartition « Fondamentaux », « Recherche » et « Ouverture culturelle
ou professionnelle », avec des exigences accrues en matière de sens critique
et en termes de travail de rédaction.
Le mémoire de M2, sur un sujet et sous la direction d’un enseignant
qui ne sont pas forcément les mêmes qu’en M1, doit être constitué de 100 à
120 pages minimum.
A noter, dans le volet « Recherche », la formation en équipe de
recherche, par le biais de la participation à des séminaires, colloques, ou
journées d’études.

Nota Bene : L’enseignement d’une langue vivante est obligatoire à chaque


semestre de la formation.
L’accès en M2 n’est pas de droit : il est soumis à l’acceptation d’un dossier
de demande d’accès par la commission pédagogique compétente.

Semestre 3 (30 crédits)

UE3-A Fondamentaux 13 crédits

Littérature : Histoire, théorie et critiques littéraires: CM 42h


Objets de la recherche (2)
Langue vivante (anglais ou espagnol) TD 21

UE3-B Initiation à la recherche 10 + 4 crédits

2 séminaires de spécialisation (voir liste) TD 2x21h


Formation en équipe de recherche TD 21h

65
UE3-C Ouverture culturelle ou professionnelle 3 crédits

Séminaire de spécialité du parcours ou séminaire d'un TD 21h


autre parcours ou d’une autre mention ou Latin concours

Semestre 4 (30 crédits)

UE4-A Mémoire 27 crédits

Rédaction, soutenance et résumé en langue étrangère

UE4-B Langue vivante 3 crédits

Langue vivante (anglais ou espagnol)

La réussite à l’Agrégation est prise en compte au semestre 3 ; la commission


pédagogique statuera sur le nombre de crédits délivrés.

66
DESCRIPTIF DES COURS DU M1 PARCOURS LETTRES MODERNES

SEMESTRE 1

Littérature : Histoire, théorie et critiques littéraires: Objets de la


recherche (1)
Horaire : 42h CM
Responsable de l’enseignement :
Enseignant.e.s : S. Al-Matary, O. Bara, D. Carlat, F. Kerlouégan.
- semaines 1 à 6 : poésie (Dominique Carlat) et critique (Sarah Al-
Matary)
- semaines 7 à 12 : théâtre (Olivier Bara) et genres narratifs (François
Kerlouégan)
Descriptif : Il s’agit d’aborder successivement, de manière historique et
théorique, les quatre grands genres propres au domaine littéraire : poésie,
narration, théâtre et discours critique.
Contrôle des connaissances : examen terminal (écrit).

Langue française : Histoire de la langue française, du Moyen Âge à l'âge


classique
Horaire : 21h CM
Responsable de l’enseignement : Philippe Selosse
Enseignant.e.s : Marylène Possamaï, Philippe Selosse
Programme : Étude en diachronie de quelques grandes notions
d’orthographe, morphologie, sémantique et syntaxe.
Descriptif : Ce cours étudiera diverses particularités de la langue
vernaculaire, en histoire interne et externe, de l’ancien français au français
classique (XVIIe s.) ; les premiers textes de réflexion sur ces notions (par des
lexicographes, grammairiens ou remarqueurs de la Renaissance et de l’Âge
classique tels que Palsgrave, Estienne, La Ramée, Vaugelas, Ménage,
Bouhours…) serviront à chaque fois d’introduction à la catégorie linguistique
étudiée.
Bibliographie : donnée en cours.
Contrôle des connaissances : Session 1 : un examen sur table (épreuve
terminale). Session 2 : un examen sur table.

67
Langue française : Langue et style en français, de la Révolution à nos
jours
Horaire : 21h CM
Responsable de l’enseignement : Denis Vigier
Enseignant : Denis Vigier
Programme : Savoir articuler plusieurs niveaux d’analyse linguistique au
service de l’étude littéraire de textes des XVIIIe, XIXe et XXe siècles.
Descriptif : Rappels de quelques notions cardinales acquises en licence pour
l’analyse syntaxique et sémantique des énoncés. Apport des outils élaborés
en linguistique textuelle (marques de cohésion et d’indexation, anaphores,
chaînes de référence, cadres de discours…) et dans le domaine de
l’énonciation (actes de référence, discours représentés…) pour l’étude des
textes littéraires. Sensibilisation à une approche diachronique de quelques
faits de langue identifiés dans les textes étudiés.
Bibliographie : M. Riegel, J-C. Pellat, R. Rioul (2009) Grammaire
méthodique du français, PUF.
Contrôle des connaissances : Session 1 : un examen sur table (épreuve
terminale). Session 2 : un examen sur table.

Langue vivante – anglais


Horaire : 21h TD
Responsable de l’enseignement : Stéphanie Gourdon
Enseignante : Stéphanie Gourdon
Descriptif : Perfectionnement de la pratique de la langue, de la connaissance
des littératures anglophones, de la version littéraire. Analyse de textes extraits
d’œuvres littéraires et de leur adaptation (cinéma, théâtre, bande dessinée,
comics). Initiation expression écrite spécifique à la recherche : compte-rendu,
abstracts etc. Expression orale : présentation d’un mini dossier.
Contrôle des connaissances : contrôle continu au cours de l’année à l’écrit et
possible évaluation de l’oral (participation ou exposé).

Langue vivante – espagnol littéraire


Horaire : 21h TD
Responsable de l’enseignement : Nathalie Dartai-Maranzana
Enseignante : Nathalie Dartai-Maranzana
Descriptif : Il s’agira de faire découvrir la littérature espagnole et hispano-
américaine à travers des textes variés afin d’acquérir et de consolider une
culture littéraire hispanique. Pour ce faire, le cours proposera des analyses
collectives de textes littéraires (poésie, théâtre et prose), du XVIe siècle à nos
jours. De plus, il proposera aussi un entraînement à la version littéraire dans
68
la perspective de l’épreuve de version de l’agrégation de lettres modernes.
Niveau requis : minimum B2.
Contrôle des connaissances : Pour les assidus, contrôle continu sous la forme
de deux exercices écrits à la mi-semestre et en fin de semestre avec
dictionnaire unilingue.

N.B. : Les cours de langue au semestre 2 sont identiques.

Séminaires de spécialisation : voir liste plus bas

69
Séminaires de spécialité du Master 1 mention Lettres
(« C2 »)

Semestre 1

Séminaire n° 1 au choix :
Littérature médiévale
Langue française médiévale
Littérature de la Renaissance
Littérature du XVIIe siècle
Littérature du XXe siècle
Littérature comparée

Séminaire n° 2 au choix :
Littérature du XVIIIe siècle
Littérature du XIXe siècle
Littérature du XXIe siècle
Littérature francophone
Langue et stylistique françaises modernes
Littérature et genre

Semestre 2

Séminaire n° 3 au choix :
Littérature médiévale
Langue française médiévale
Littérature de la Renaissance
Littérature du XVIIe siècle
Littérature du XXe siècle
Littérature comparée

Séminaire n° 4 au choix :
Littérature du XVIIIe siècle
Littérature du XIXe siècle
Littérature du XXIe siècle
Littérature francophone
Langue et stylistique françaises modernes
Littérature et genre
70
Semestre 1

Séminaire n° 1 au choix :

Littérature médiévale
Enseignante : Marie-Pascale Halary
Programme : réécritures romanes de la Genèse (Les textes étudiés seront
distribués en cours).
Descriptif : La Genèse fait l’objet de multiples réécritures dans la littérature
vernaculaire médiévale – avec des détournements, des déformations, etc. On
trouve ainsi des « genèses graaliennes » (qui reprennent le récit de la Chute
pour fonder l’origine du Graal et de l’action chevaleresque), des « genèses
renardiennes » (dans lesquelles, de manière tout à fait étonnante, le récit de
Création peut être précédé par une intervention diabolique) ou encore, dans
les fabliaux, des reprises du texte biblique dans un contexte explicitement
sexuel. On s’interrogera sur la nature de ces réécritures et sur leurs enjeux
(linguistiques, idéologiques, herméneutiques) : qu’est-ce cela change, dans la
composition générale et même dans la présentation du manuscrit, quand une
reprise de la Genèse est insérée dans un récit qui, dans sa version première,
n’affichait pas cet intertexte biblique ? Qu’est-ce que cela implique
concernant l’écriture des commencements ?
Contrôle des connaissances : à préciser au début du semestre.

Langue française médiévale


Programme : Recherche en langue médiévale (philologie, lexicologie,
paléographie, codicologie, iconographie, traduction)
Enseignante : Marylène Possamai
Descriptif : Dans ce séminaire, on se propose de découvrir les textes en
ancien et moyen français du point de vue de leur langue et de leur diffusion :
le séminaire développera des apprentissages dans le domaine de la lecture des
manuscrits (écritures médiévales, éléments de codicologie) et celui de la
philologie (graphies, lexique, évolution de l’ancien au moyen français…). On
s’intéressera aux problèmes posés à l’éditeur de textes médiévaux. On
abordera aussi les questions de traduction de ces mêmes textes médiévaux,
latins ou français, et le passage de l’ancien au moyen français. On réfléchira
enfin à la représentation de la langue romane et aux enjeux liés à ce choix
linguistique qu’est celui de la langue vernaculaire dans un univers médiéval
où le latin est la langue dominante pour cette forme prestigieuse qu’est
l’écrit. Les textes et la bibliographie seront indiqués et distribués en cours.
71
Contrôle des connaissances : plusieurs exercices en cours de semestre
(contrôle continu).

Littérature de la Renaissance
Enseignant : Emmanuel Naya
Programme : Démons et merveilles. Textes distribués, à l’exception du Tiers
Livre de Rabelais.
Descriptif : Ce séminaire permettra de se familiariser avec un imaginaire
cosmologique et religieux propre à la civilisation de la Renaissance. Il s’agira
de renouer avec une représentation du monde issue de l’antiquité gréco-latine
et de la culture judéo-chrétienne, conception qui ne laisse pas de hiatus entre
la Terre et le Ciel, l’univers étant peuplé d’entités intermédiaires et
médiatrices, qu’ils soient héros, anges ou démons : la redécouverte de cet
univers habité d’esprits et de diables passera par l’étude de tout un corpus de
textes allant du Tiers Livre de Rabelais à l’Hymne aux Démons de Ronsard,
en passant par les enquêtes médico-légales de Bodin, Wier ou plus
descriptives, telles que celles de Du Bartas ou de Pierre de Lancre. Les textes
constitueront d’une part le terrain d’observation de croyances ou
d’expériences troublantes à la recherche d’une poétique permettant son
expression ; d’autre part, nous examinerons en eux le creuset où l’on ranime
motifs littéraires et images ancestrales, et où l’on forge de nouvelles figures
qui hantent la fin du siècle (celle de la sorcière mais aussi celle de
l’Inquisiteur, du Manuel des inquisiteurs de Nicolas Eymerich jusqu’à la
renaissance de ce dernier comme personnage romanesque sous la plume de
Valerio Evangelisti).
Contrôle des connaissances : un exposé oral (ou un dossier).

Littérature du XVIIe siècle


Programme : L’invention de la tragédie classique
Enseignant : Laurent Thirouin
Descriptif : Corpus d’étude : Aristote, Poétique, éd. M. Magnien, Livre de
Poche classique, n°6734. Corneille, Trois discours sur le poème dramatique,
éd. Louvat/Escola, GF n°1025. Les autres textes de référence seront
disponibles sur le BV.
D’où viennent les règles classiques ? Pourquoi les respecter ? Quel est le
bénéfice réel des trois unités ? La tragédie a-t-elle un rapport avec la fatalité ?
Il règne sur le théâtre classique beaucoup d’idées sommaires et réductrices.
En analysant les textes théoriques fondateurs – la Poétique d’Aristote et ses
lectures au XVIIe siècle, les préfaces des pièces, traités et mises au point

72
diverses – on essayera de dégager l’idéal esthétique et anthropologique qui a
inspiré les grandes tragédies du XVIIe siècle français.
Les séances sont fondées sur la lecture en commun des textes. L’assiduité est
requise.
Contrôle des connaissances : interventions régulières + écrit (1 h 45) à l'issue
du cours.

Littérature du XXe siècle


Programme : Dire et écrire les arts au XXe siècle
Enseignant.e.s : Dominique Carlat (partie 1) et Martine Boyer-Weinmann
(partie 2)
Descriptif : Le XXe siècle fut certainement, autour des avant-gardes de la
Modernité, celui où la littérature, par la voix de ses poètes, prosateurs,
théoriciens des formes, entretint la relation la plus passionnelle avec les arts
de l’image (peinture, sculpture, mais aussi photographie et cinéma) et du
rythme (musique, chant et danse). Ce dialogue intense a pu s’exprimer, de la
part des écrivains, soit par une invitation des autres arts au sein même du
processus de co-création poétique ou d’un projet esthético-politique commun
( Apollinaire, Artaud, André Breton, Blaise Cendrars, Paul Claudel, Michel
Leiris, Paul Valéry, André Malraux, René Char, Michaux) soit, dans le
prolongement de la tradition des Salons de Diderot à Baudelaire, sous la
forme d’une pratique critique ou d’un commentaire dans la presse et les
catalogues d’exposition. Parallèlement, nombreux furent les artistes du XXe
siècle (Picasso, Masson, Man Ray, Dubuffet, Duchamp, Matisse, Paul
Klee…) à tenir des propos théoriques sur leur art notamment dans ses
rapports avec la littérature et les écrivains. C’est l’étude croisée des discours
littéraires sur l’art, des œuvres poétiques elles-mêmes, des catalogues
d’exposition, et des journaux et correspondances d’artistes avec des écrivains
d’un grand XXe siècle que ce séminaire se donne pour objet.
Programme : Paul Claudel : L’œil écoute, Folio ; René Char et les peintres
(De La Tour, Van Gogh, Vieira da Silva, Braque) ; A. Malraux, Le Musée
imaginaire et les biographies d’artistes, Catalogues d’exposition, etc…Jean
Dubuffet : Ecrits sur l’art ; Paul Klee…
Contrôle des connaissances : oral : 1 exposé (coeff.1), 1 écrit sur table
(coeff . 1 : Etude critique d’un commentaire par un écrivain d’une œuvre
artistique).

Littérature comparée
Programme : Kafka et la littérature mineure
Enseignante : Marie-Odile Thirouin
73
Descriptif : En 1975, Gilles Deleuze et Félix Guattari ont fait de Franz Kafka
(1883-1924) à la fois le modèle et le théoricien d’une pratique dite
« mineure » de la littérature. À cette fin, ils ont utilisé quelques extraits du
Journal qu’ils ont lus à la lumière de deux légendes tenaces circulant sur le
compte de Kafka et de Prague : celle du ghetto dans lequel auraient vécu les
Juifs de Prague, et celle de la pauvreté de l’allemand qu’ils parlaient… D’où
viennent ces légendes ? Par quels chemins sont-elles parvenues en France ?
Et pourquoi ont-elles fasciné des générations de critiques ? C’est à ces
questions que nous tenterons de répondre en replaçant les notes de Kafka
dans leur contexte et en les lisant pour ce qu’elles sont : une réflexion féroce
et amusée sur les liens entre littérature et nation, nourrie de ce que Kafka
voyait à Prague, en 1911, de la littérature en langue tchèque, d’une part, et de
la littérature en langue yiddish venue de Pologne, d’autre part. Nous
éprouverons ainsi la pertinence de la notion de « littérature mineure » créée
par Deleuze et Guattari et des usages auxquels elle a donné lieu à leur suite.
Les textes à commenter (extraits du Journal de Kafka, documents
divers) seront mis à la disposition des étudiants sur le BV ; il est néanmoins
nécessaire de se procurer l’ouvrage de Deleuze et Guattari, Kafka. Pour une
littérature mineure, Éditions de Minuit, 1975 pour l’édition papier, ou 2013
pour l’édition électronique.
Contrôle des connaissances : contrôle continu [coeff. 1] (participation et
exercices à préparer chez soi chaque semaine par TOUS les étudiants / pas
d’exposés !) et exercice final écrit [coeff. 1]. L’assiduité est requise.

Séminaire n° 2 au choix :

Littérature du XVIIIe siècle


Programme : Aspects de la sociabilité littéraire au XVIIIe siècle
Enseignante : Myrtille Méricam-Bourdet
Descriptif : Académies, sociétés, « cours », salons, cafés, clubs… : le
e
XVIII siècle est marqué par différents lieux où s’instaure une sociabilité vitale
pour la culture littéraire de l’époque. En abordant avant tout ces lieux de
rencontre d’un point de vue littéraire, on s’attachera à en mettre en lumière
les usages variés, ainsi qu’à identifier les productions littéraires qui les
soutiennent ou en découlent. On étudiera notamment comment y cohabitent
dans des proportions diverses une culture mondaine, aristocratique, parfois
légère ou libertine, et une culture savante ; comment l’écrit se fait lieu direct
ou différé de l’échange et du débat ; et comment ces pratiques se diffusent et
se modifient, voire s’opposent, au cours du siècle, tout en se trouvant elles-
mêmes représentées au sein de la littérature. De la poésie galante très osée
74
d’un Voltaire fréquentant la société du Temple dans sa jeunesse aux écrits
académiques polémiques en passant par les réseaux de correspondance tissés
au sein des cercles, ou encore par le théâtre de société, ce seront des écrits de
nature, de statut et de tonalité variés qui seront abordés.
Contrôle des connaissances : deux travaux écrits, ou un écrit et un oral.

Littérature du XIXe siècle


Programme : La contre-histoire romantique du théâtre
Enseignant : Olivier Bara
Descriptif : Le théâtre romantique, de Hugo à Nerval, de Dumas à Sand,
s’élabore dans un geste de rupture avec une histoire académique de la
littérature dramatique qui érige en norme absolue le modèle classique
français. En réaction, les romantiques réhabilitent les théâtres étrangers
(Shakespeare, mais aussi Calderon, Lope de Vega ou la comédie italienne) et
proposent une contre-histoire du théâtre. Celle-ci accorde une place
prééminente aux théâtres pré-classiques de l’époque dite « baroque » comme
aux formes populaires de la scène (farce, commedia dell’arte).
On étudiera des textes théoriques de l’époque romantique (de Hugo, Gautier,
Nerval, Sand) où s’élabore une vision de l’histoire théâtrale hantée par la
nostalgie d’une origine perdue. On travaillera aussi sur un ensemble de textes
dramatiques où se régénèrent ces formes étrangères, lointaines ou
délégitimées, du « mystère » ou de la « bastonnade » de Théophile Gautier à
la pièce indienne de Gérard de Nerval. On s’intéressera aux formes du
« théâtre dans le théâtre » où se recréent des traditions perdues de
représentation (Marion de Lorme de Victor Hugo, Marielle de George Sand).
Les textes étudiés seront mis à disposition sur le bureau virtuel.
Contrôle des connaissances : Contrôle continu. Des travaux seront réalisés et
notés au cours du TD, à l’oral ou à l’écrit. Les étudiants dispensés d’assiduité
devront prendre contact avec l’enseignant lors de la première séance.

Littérature du XXIe siècle


Programme : La fabrique du réel : usages de l’archive et pratique de
l’enquête dans la littérature contemporaine
Enseignante : Marie-Jeanne Zenetti
Descriptif : Photographies, comptes rendus, cartes, entretiens : la présence
toujours plus affirmées de documents dans les littératures contemporaines
interroge le rapport que les écrivain.es entretiennent avec ces matériaux de
l’écriture, mais aussi avec les discours scientifiques des sciences sociales.
Piochant dans les archives, dépouillant les sources, réorganisant les données,
menant eux-mêmes enquêtes et entretiens, ils et elles entrent en dialogue avec
75
les historien.es, les géographes, les sociologues et les anthropologues. Si les
discours de savoir, notamment ceux des sciences sociales, se donnent comme
le résultat de pratiques fondées sur des méthodes qui les légitiment, celles-ci
se voient largement investies par les écrivain.es et les artistes
contemporain.es, qui interrogent la manière dont la littérature prend place
dans la fabrique des discours sur le monde.
En combinant l’étude d’œuvres devenues des classiques de la bibliothèque
contemporaine et de textes moins connus, dont des extraits seront fournis aux
étudiants, il s’agira d’interroger la manière dont la littérature s’empare des
méthodes d’investigation des sciences sociales, les déplace et les interroge.
Textes étudiés : Thomas Clerc, Paris, Musée du 21e siècle, Paris, Gallimard,
2007 ; Annie Ernaux, Regarde les Lumières mon amour, Paris, Seuil, 2014,
Jean Hatzfeld, Une saison de machettes, Paris, Seuil, 2003 ; Alessandro
Mercuri, Le dossier Alvin, Re :pacifique, Genève, 2014 ; Patrick Modiano,
Dora Bruder, Gallimard, 1997 ; Jane Sautière, stations (entre les lignes),
Paris, Verticales, 2015 ; Joy Sorman, L’Inhabitable, Gallimard, 2011 ;
Philippe Vasset, Un livre blanc, Fayard, 2007.
Contrôle des connaissances: un exposé, ou un dossier écrit en fin de
semestre.

Littérature francophone
Programme : L’oralité en toutes lettres (Aimé Césaire, Cahier d’un retour au
pays natal, Présence africaine, 1993 [1939] ; Patrick Chamoiseau, Chronique
des sept misères, Gallimard, coll. « Folio », 1988 [1986] ; des extraits
d’autres œuvres, distribués en cours, seront également étudiés.
Enseignante : Véronique Corinus
Descriptif : De la littérature orale (contes, légendes, proverbes, devinettes…),
on a souvent une vision stéréotypée et partant, faussée : production des
sociétés dites traditionnelles, elle serait un ensemble immuable, figé en des
formes canoniques qui s’apparenteraient à des ethno-textes à la littérarité
douteuse. Ce séminaire se propose de déconstruire ces approches réductrices,
en montrant combien la richesse du noir verbe (Aimé Césaire), mode culturel
et art oratoire singulier, a profondément nourri la création des écrivains
antillais contemporains. Y puisant leur inspiration thématique, énonciative
et/ou structurelle, ils convoquent les performateurs traditionnels, reprennent
leur langue et leur langage, empruntent leurs motifs, afin d’insuffler aux
genres canoniques que sont le roman et la poésie les caractères propres à
l’oralité. Outil de subversion esthétique, la littérature orale devient dès lors
un matériau idéologique sulfureux, propre à la contestation de l’ordre établi
et à l’affirmation de soi.
76
Contrôle des connaissances : un travail durant le semestre et un travail écrit
en fin de semestre, de coefficient égal. DA : un travail écrit en fin de
semestre.

Langue et stylistique françaises modernes


Enseignant : Denis Vigier
Programme : Utiliser et combiner diverses notions linguistiques élaborées
dans les domaines de la syntaxe, de la pragmatique, de l’énonciation, de la
linguistique textuelle, de l’analyse des discours… en vue d’étayer l’étude
stylistique d’extraits d’œuvres littéraires.
Descriptif : On partira d’extraits d’œuvres littéraires publiées entre le XVIIIe s.
et le XXIe s. Chacun d’eux fera l’objet d’une étude linguistique privilégiant un
niveau d’analyse jugé particulièrement pertinent pour une étude stylistique
(syntaxe des constituants, approche sémantico-référentielle des expressions
linguistiques, étude de l’énonciation…). Par ex. : les constructions détachées
dans un poème de Baudelaire, les expressions référentielles dans une
nouvelle fantastique de Maupassant, la « représentation » du discours dans un
extrait de Zola, etc.
Bibliographie : M. Riegel, J-C. Pellat, R. Rioul (2009) Grammaire
méthodique du français, PUF.
Contrôle des connaissances : Session 1 : Contrôle continu. Session 2 : un
examen écrit de 1h 30.

Littérature et genre
Programme : De Christine de Pizan à Olympe de Gouges (XVe–
XVIIIe siècles) : la puissance de la parodie en réaction à un discours masculin
Enseignante : Michèle Clément
Descriptif : Est-ce que la parodie révèle la faiblesse de l’inventivité féminine
qui n’a que des modèles masculins pour s’exprimer ? La parodie est un outil
critique puissant des discours dominants. Par elle, on s’approprie un discours
sans cela hors de portée, on le conteste et on en révèle les manques. Christine
de Pizan est une des premières auteures françaises à utiliser la parodie dans
un cadre genré pour remettre en cause la vision masculine de l’ordre social.
Avec elle, commence le « grand récit de l’émancipation » (Lyotard) qui
culminera pendant la période des Lumières, entre utopie, parodie et ironie.
Nous étudierons des textes de Christine de Pizan, Marguerite de Navarre,
Louise Labé, Marie de Romieu, Marie de Gournay, Gabrielle Suchon et
Olympe de Gouges pour analyser la pragmatique de la parodie genrée, dans
le cadre de la construction de la première modernité (textes distribués en

77
début de séminaire). Ouverture sur l’histoire de l’art via la peinture et les
pratiques des femmes peintres.
Les textes étudiés seront distribués en début de cours.
Contrôle des connaissances : Chaque étudiant aura une enquête propre à
mener au cours du semestre qui donnera lieu ou à un oral ou à un dossier
final.

Semestre 2

Séminaire n° 3 au choix :

Littérature médiévale
Programme : Bestiaire et littérature au Moyen Âge. Édition à se procurer :
Enseignante : Romaine Wolf
Fabliaux érotiques, édition bilingue, publ. et trad. par Luciano Rossi et
Richard Straub, Paris, Le Livre de Poche, coll. « Lettres gothiques », 1992.
Descriptif : Héritière de traditions animalières anciennes et diverses (gréco-
romaines, celtiques, bibliques), la littérature médiévale a su les assimiler et
les réinterpréter avec souplesse pour les inscrire dans une conception
nouvelle et cohérente du monde. On abordera la question dans des œuvres
variées allant du XIIe au XIVe siècle, avec une attention particulière portée
aux fabliaux.
Contrôle des connaissances : exposés oraux et/ou mini-mémoires.

Langue française médiévale


Programme : L’Ovide moralisé
Enseignante : Romaine Wolf
Descriptif : Il s’agira de découvrir une section du livre IV de l’Ovide
moralisé dans le manuscrit Rouen, Bibliothèque municipale O.4. Prendre ce
luxueux volume comme objet total à analyser sous toutes les coutures
permettra entre autres de partir à la découverte de quelques-unes de ses
fables, dont certaines fameuses, ainsi celle des amours de Vénus et de Mars,
ou celle d’Hermaphrodite. Lecture dans le texte, exercices de traduction,
étude du programme iconographique - les enluminures abondent - seront
quelques-unes des étapes par lesquelles nous passerons afin d’apprivoiser ce
beau monstre.
Contrôle des connaissances : un ou plusieurs exercices en cours de semestre.

78
Littérature de la Renaissance
Programme : Etre une femme de lettres de Christine de Pizan à Marie de
Gournay
Enseignante : Michèle Clément
Descriptif : La catégorie « femme de lettres » existe-t-elle entre 1400 et
1620 ? Y a-t-il des auteures humanistes ? Quel champ disciplinaire ou espace
discursif restent fermés aux femmes ? Quelles possibilités de publication ?
Quelle signature ? En étudiant des textes de Christine de Pizan, Marguerite de
Navarre, Hélisenne de Crenne, Louise Labé, Marie de Romieu, les dames Des
Roches, Georgette de Montenay, Gabrielle de Coignard, Marguerite de Valois
et Marie de Gournay, nous interrogerons les tactiques d’appropriation de
formes littéraires, de conquête de visibilité sociale et de reconnaissance, les
échecs et les jugements critiques et nous questionnerons les catégories
classiques de l’histoire littéraire.
Entre enquête de sociologie littéraire et analyse de discours, nous essaierons
de déterminer les raisons et les modes de l’émergence des auteures au début
de la modernité.
Les textes étudiés seront distribués en début de cours.
Contrôle des connaissances : Chaque étudiant aura une enquête propre à
mener au cours du semestre qui donnera lieu ou à un oral ou à un dossier
final.

Littérature du XVIIe siècle


Programme : Pascal dans tous ses états
Enseignant : Laurent Thirouin
Descriptif : Corpus d’étude : Pascal, Les Provinciales, Pensées et opuscules
divers, textes édités par Gérard Ferreyrolles et Philippe Sellier, Le Livre de
Poche, « La Pochothèque », 2004.
Ce séminaire est conçu comme une introduction générale à l’œuvre de Blaise
Pascal, dans ses diverses facettes : philosophiques et morales, bien entendu,
mais aussi scientifiques et spirituelles. Une même puissance d’écriture sous-
tend les fulgurances des Pensées, la charge polémique des Provinciales, les
élaborations nouvelles des traités de physique ou les lettres de direction
spirituelle adressées à Charlotte de Roannez. En dépit de leur caractère
parfois intimidant, ces pages parfaitement accessibles s’éclairent
mutuellement et révèlent les traits particuliers d’un auteur hors du commun.
Les séances sont fondées sur la lecture en commun des textes. L’assiduité est
requise.
Contrôle des connaissances : interventions régulières + écrit (1 h 45) à l'issue
du cours.
79
Littérature du xxe siècle
Programme : Lire Proust aujourd’hui
Enseignante : Nathalie Barberger
Descriptif : Ce séminaire se propose de lire Proust avec la « modernité », ou
comment le roman proustien invente des formes, de multiples formes dotées
d’un devenir. Si Proust, de fait, peut paraître comme un legs encombrant,
voire intimidant, il est en même temps un expérimentateur, un chercheur qui
nous parle. C’est cette parole vivante, à vif, que nous voudrions déployer,
une parole contemporaine, alors même qu’elle est riche de paroles passées.
Que signifie hériter de Proust ?
Bibliographie : Idéalement il faudrait avoir lu toute La Recherche. Mais l’on
n’ose… On demande donc aux étudiant.e.s d’avoir lu (et de se munir en
cours) de Du Côté de chez Swann (éd. GF), qui constituera notre texte de
référence.
Contrôle des connaissances : à déterminer en début de semestre.

Littérature comparée
Programme : Eléments de traductologie
Enseignant : François Géal
Descriptif : Discipline encore embryonnaire que l’on peut situer à la croisée
de trois grands domaines – anthropologie, esthétique et littérature, la
traductologie peut s’appuyer sur un certain nombre de propos théoriques dont
les plus anciens remontent à ces figures tutélaires que sont Cicéron ou saint
Jérôme. Ce sont quelques-unes de ces pièces, plus ou moins connues, de ce
corpus international multiséculaire (Humboldt mais aussi Larbaud, Ortega y
Gasset ou Etkind) que je me propose de vous faire découvrir d’un œil curieux
et critique. Ce séminaire est ouvert à tous ceux et à toutes celles que la
pratique et/ou la théorie de la traduction intéresse.
Contrôle des connaissances : 2 exercices (assiduité requise). DA : 1 écrit.

Séminaire n° 4 au choix :

Littérature du XVIIIe siècle


Programme : Voyages imaginaires
Enseignant : Denis Reynaud
Descriptif : Sans négliger les modèles anciens, les influences étrangères, ni
les déclinaisons modernes du genre, le cours se concentrera sur les fictions
françaises de la période 1675-1800 :
Gabriel de Foigny (La Terre australe connue), Denis Veiras (Histoire des
Sevarambes), Fénelon (Voyage supposé), Desfontaines (Le Nouveau
80
Gulliver), Prévost (Cleveland), Voltaire (Micromegas), Restif (La
Découverte australe), Casanova (Icosameron), Beffroy de Reigny (Les Lunes
du Cousin Jacques). On explorera aussi la grande anthologie publiée par
Charles Garnier sous le titre Voyages imaginaires, songes, visions et romans
cabalistiques (36 volumes en 1787-1789 ; entièrement consultables via
google livres). On s’interrogera notamment sur le sens politique de ces
utopies/dystopies ; sur le rapport problématique qu’elles entretiennent avec
l’esprit des Lumières ; sur leurs illustrations.
Contrôle des connaissances : un exposé oral + un dossier final sur une œuvre
au choix (même coefficient). DA : un dossier final.

Littérature du XIXe siècle


Programme : Paysages romanesques
Enseignante : Delphine Gleizes
Descriptif : Le roman du XIXe siècle abonde en descriptions de paysages.
Mais cette pratique, qui semble banale aujourd’hui, n’est pas toujours allée
de soi. Elle est liée au renouvellement de la peinture paysagiste à la fin du
XVIIIe siècle, à la promotion, par le romantisme notamment, de territoires
jusqu’alors laissés en déshérence ou considérés comme hostiles (la montagne,
la mer tempétueuse). Comment le texte littéraire parvient-il à saisir l’espace ?
Quelles fonctions la description de paysage assure-t-elle dans le roman ? Le
séminaire abordera ces questions tout en s’interrogeant également sur les
évolutions qui se font jour au fil du XIXe siècle : la description accompagne
en effet les mutations du siècle : mutation du paysage tout d’abord, qu’il
s’agisse des territoires ruraux ou de l’univers urbain ; mutation du spectateur
ensuite, devenu familier des nouvelles inventions dans le domaine des arts
visuels (la photographie, le panorama, etc.) ainsi que de moyens de transport
plus rapides qui transforment à leur tour les manières de voir. Un détour
pourra être également fait par d’autres genres littéraires que le roman (poésie,
textes discursifs, récits de voyage). Le corpus d’étude sera distribué et mis en
ligne sur le bureau virtuel.
Contrôle des connaissances : contrôle continu.

Littérature du XXIe siècle


Programme : Le récit biographique contemporain : formes et pratiques de la
collection « L’Un et L’Autre » (Gallimard) : 1989-2013.
Enseignante : Martine Boyer-Weinmann
Descriptif : Par son achèvement même, du fait de la disparition en 2013 de
son fondateur, Jean-Bertrand Pontalis, la collection de vies « L’Un et
l’Autre », inaugurée en 1989, fournit désormais un observatoire privilégié des
81
mutations de la mise en récit (allo)biographique au cours des trente dernières
années en France. Les 135 récits qui en composent le catalogue (par plus de
50 auteurs différents) entretiennent par ailleurs une solidarité tonale assez
forte avec les essais autobiographiques de l’écrivain psychanalyste Pontalis,
rassemblés depuis 2015 en Quarto Gallimard, pour que l’on se penche sur la
circulation d’idées, de fantasmes, d’univers mentaux qui innerve l’imaginaire
partagé d’une collection littéraire, de duos biographiques complices et
l’œuvre personnelle de son créateur.
Dans ce séminaire seront examinés quelques spécimens significatifs de cette
collection d’affinités électives, échelonnés dans le temps, par formes (récit
poétique, enquête, métanarration, vies minuscules, vies d’écrivains) et par
type de relations du biographe au biographié (filiation symbolique ou réelle,
figure artistique tutélaire, hommage critique, statut de la langue littéraire).
Programme: Claude Esteban, Le Partage des mots, 1990 ; Florence Delay,
Dit Nerval, 2000 ; Jean-Michel Delacomptée, La Grandeur, 2012 ; Didier
Blonde, Baudelaire en passant, 2003 ; Jean-Michel Delacomptée, La
Grandeur, 2012 ; J-B. Pontalis, Œuvres littéraires, Quarto Gallimard, 2015.
Contrôle des connaissances : Un oral : exposé sur un des titres de la
collection (coeff. 1) ; un écrit sur table sur les ouvrages étudiés en cours
(coeff. 1).

Littérature francophone
Programme : Bibliothèques imaginaires
Enseignante : Touriya Fili-Tullon
Descriptif : La bibliothèque est le motif littéraire qui renvoie le plus
directement à la mémoire intertextuelle. Elle permet à des écrivains de
s’interroger sur le processus de création en rapport avec le patrimoine, sa
conservation respectueuse ou sa mise à distance ludique. Ce séminaire
propose d’explorer les bibliothèques fictionnelles de quelques écrivains
francophones.
Œuvres au programme : Abdelfattah Kilito, En Quête, Fata Moragana, 1999.
Un livret regroupant plusieurs textes sur les bibliothèques imaginaires.
Contrôle des connaissances : contrôle continu (une étude de texte à l’oral et
une synthèse écrite à rendre à partir d’un dossier de textes). D. A. : un écrit
final.

Langue et stylistique françaises modernes


Programme : Beckett tardif ou la « chimère » : énonciation et représentation
Enseignant : Philippe Wahl

82
Descriptif : À partir de la trilogie romanesque d’après-guerre, l’œuvre de
Samuel Beckett conteste de plus en plus radicalement les codes de la
représentation et le statut du sujet, à travers une dénaturalisation du discours
littéraire. Placée sous le signe du comment, l’écriture met en question les
modes d’énonciation et de référenciation, battant en brèche les postulats de
cohésion et de cohérence du texte. On s’intéressera au rôle des dispositifs
formels dans la mise en scène des processus de perception et de
compréhension, qui exigent du lecteur un travail d’accommodation :
exercices de la voix et de la mémoire dans Compagnie (Minuit, 1980),
combinaison des points de vue dans Mal vu mal dit (Minuit, 1981). La mise
en jeu d’instances différenciées a pour pendant des jeux de langage qui, sous
la ruine apparente du bien parler ou du bien écrire, suscitent un ordre
esthétique singulier. Entre réalité et fiction, la littérature s’y montre aux
prises avec la « chimère ». On pourra éclairer ponctuellement le travail
d’écriture par une approche génétique ou translinguistique (français/anglais).
Bibliographie : Lire les deux textes : Compagnie (Minuit, 1980) et Mal vu
mal dit (Minuit, 1981). Bibliographie transmise en début de séminaire.
Contrôle des connaissances : Session 1 : un exposé en cours de semestre ou
un mini-mémoire. Session 2 : un examen écrit de 1h30.

Littérature et genre
Programme : Reconfigurations photolittéraires et artistiques du féminin et du
masculin à l’épreuve des révolutions arabes.
Enseignante : Touriya Fili-Tullon
Descriptif : Le contexte des révolutions et des différents troubles au Moyen-
Orient et au Maghreb a vu émerger différentes formes discursives et
artistiques qu’il s’agira d’interroger à la lumière des études de genre. Mais
cette « mise en turbulence » du masculin et du féminin, selon l’expression de
l’historienne Kmar Ben Dana, avait commencé bien avant, chez des écrivains
exilés, ce qui a permis de déplacer les codes des partitions sociales et
sexuées. Devant les tentatives hégémoniques d’une masculinité envahissante
qui cherche à acculer la féminité dans les sphères du voilé et de l’intime, des
énergies protestataires tentent de gagner le terrain du symbolique en
repoussant les limites de la visibilité. Cette lutte s’inscrit dans une spatialité
en perpétuelle reconfiguration que les déplacements humains (migrations,
voyages, missions estudiantines…) ne font qu’exacerber.
L’inventivité et l’audace de ces nouvelles reconfigurations interrogent le
sacré en tant que séparation en lui opposant la liberté inouïe du langage
littéraire et artistique (notamment la photographie et le cinéma).

83
Corpus d’étude : Abdellah Taia, L’armée du salut, Seuil, 2006. Groupement
d’extraits du catalogue de l’exposition Mirages d’Orient, grenades et figues
de Barbarie : chassé-croisé en Méditerranée [Catalogue de l’exposition qui
s’était tenue à Avignon du 9 décembre 2012 au 28 avril 2013, dirigé par Eric
Mézil (commissaire d’exposition) et de Clarisse Le Bas, chargée d’exposition
et de la coordination éditoriale] et de l’anthologie coordonnée par Wassila
Tamzali, Histoires minuscules des révolutions arabes, Paris, Chèvre Feuille
étoilée, 2012.
Contrôle des connaissances : Chaque étudiant aura une enquête propre à
mener au cours du semestre qui donnera lieu ou à un oral ou à un dossier
final.

84
COURS DE MASTER 2

Littérature : Histoire, théorie et critiques littéraires: Objets de la


recherche (2)

42 heures : 11 × 2 séances de cours (= 3,5 h), + examen en semaine 12


Séances le lundi créneaux 4 et 5 (16 h – 17 h 45 et 18 h – 19 h 45)
Qu’est-ce qu’un texte ? Qu’est-ce 1/ M. Possamai : le texte médiéval et ses « variances ».
qu’un livre ? Qu’est-ce qu’une 2/ L. Thirouin : naissance de la « littérature ».
12/09
œuvre ? Texte et états de texte, texte
et variantes.
La notion d’auteur (auteur et 1/ M. Possamai : l’auteur médiéval.
19/09 narrateur, anonymat et pseudonyme, 2/ A. Fontvielle-Cordani : l’instance d’énonciation.
écrits apocryphes…)
Texte et contexte (historicité, 1/ S. Dord-Crouslé : le texte comme résultat d'un
différents types de critiques liés à processus scriptural (la critique génétique).
26/09 l’historicité du texte : critique 2/ S. Al-Matary : de l’histoire littéraire à l’histoire
marxiste, new historicism, cultural sociale.
studies…)
1/ S. Al-Matary : les études de réception, de la fin du
XIXe siècle à nos jours.
03/10 La réception du texte
2/ S. Al-Matary : les études de réception : analyses de
quelques cas.
L’interprétation et ses limites 1/ A. Fontvieille : réception et contrainte en stylistique.
10/10 (entre herméneutique et 2/ J. Majorel : surinterpréter ? herméneutique,
extrapolation ?) déconstruction, pragmatisme.
1/ M. Possamai : transposition linguistique et
Réécriture (traduction,
transposition axiologique au Moyen Âge
17/10 transposition, imitation, parodie
2/ A-M. Mercier-Faivre : de la littérature « légitimée » à
etc…)
la littérature populaire et à la littérature de jeunesse.
Littérature et fiction (réalisme, 1/ D. Carlat : à partir de l’essai de F. Lavocat.
24/10
contrefactuel, mondes possibles…) 2/ À préciser
1/ L. Thirouin : la démolition du héros.
07/11 Littérature et morale
2/ L. Thirouin : querelle de la moralité du théâtre.
1/ T. Fili-Tullon : postures auctoriales et discours
Littérature et politique politiques.
14/11
2/ S. Al Matary : les études de controverse : vers une
réconciliation entre historiens et « littéraires » ?
1/ J. Majorel : Starobinski, La Beauté du monde. La
littérature et les arts, édition de Martin Rueff, Gallimard,
Compte-rendu de livre théorique
21/11 coll. Quarto, 2016.
récent ou marquant
2/ M. Boyer-Weinmann : Dictionnaire Arts et émotions,
2016 (Armand Colin)
28/11 Compte-rendu de livre théorique 1/ M. Boyer-Weinmann : La Vie intense de Tristan
85
récent ou marquant Garcia, 2016 (Autrement).
2/ A-M.Mercier-Faivre : Dictionnaire de l’utopie au
temps des Lumières, dirigé par Bronislaw Baczko, Michel
Porret et François Rosset, Genève, Georg, 2016.
1/ S. Al Matary : presse et littérature. Un état des
recherches sur le long XIXe siècle.
05/12 Littérature et presse 2/ S. Al Matary : les canons de la littérature. Présence de
la fiction dans un quotidien syndical, La Bataille
syndicaliste, 1911-1914.
12/12 EXAMEN FINAL

Langue vivante – anglais (semestre 1)


Horaire : 21h TD
Responsable de l’enseignement : Stéphanie Gourdon
Enseignantes : Stéphanie Gourdon (semestre 1), Amélie Ducroux
(semestre 2)
Descriptif : Perfectionnement de la pratique de la langue, de la connaissance
des littératures anglophones, de la version littéraire. Analyse de textes extraits
d’œuvres littéraires et de leur adaptation (cinéma, théâtre, bande dessinée,
comics). Initiation expression écrite spécifique à la recherche : compte-rendu,
abstracts etc. Expression orale.
Contrôle des connaissances : contrôle continu au cours de l’année à l’écrit et
possible évaluation de l’oral (participation ou exposé).

Langue vivante – anglais (semestre 2)


Horaire : 21h TD
Responsable de l’enseignement : Stéphanie Gourdon
Enseignante : Amélie Ducroux
Descriptif : Perfectionnement de la pratique de la langue, de la connaissance
des littératures anglophones, de la version littéraire. Analyse de textes extraits
d’œuvres littéraires et de leur adaptation. Expression orale.
Contrôle des connaissances : contrôle continu au cours de l’année à l’écrit et
possible évaluation de l’oral (participation ou exposé).

Langue vivante - espagnol littéraire (semestres 1 et 2)


Horaire : 21h TD
Responsable de l’enseignement : Nathalie Dartai-Maranzana
Enseignante : Nathalie Dartai-Maranzana
Descriptif : Il s’agira de faire découvrir la littérature espagnole et hispano-
américaine à travers des textes variés afin d’acquérir et de consolider une
culture littéraire hispanique. Pour ce faire, le cours proposera des analyses

86
collectives de textes littéraires (poésie, théâtre et prose), du XVIe siècle à nos
jours. De plus, il proposera aussi un entraînement à la version littéraire dans
la perspective de l’épreuve de version de l’agrégation de lettres modernes.
Niveau requis : minimum B2.
Contrôle des connaissances : Pour les assidus, contrôle continu sous la forme
de deux exercices écrits à la mi-semestre et en fin de semestre avec
dictionnaire unilingue.

Formation en équipe de recherche

Validation par la présence et la participation aux activités des équipes de


recherche. La validation est liée à celle du mémoire.

Équipe de recherche CIHAM (Moyen Âge)


Responsable : Marylène Possamaï
1/ Littérature et spiritualité (XIIe-XIVe s.) :
Conférences (programme à fixer, calendrier fourni ultérieurement).
2/ Intertextualité et réinterprétation dans la littérature du XIIe au XIVe siècle :
Conférences (programme à fixer).
Vous avez aussi la possibilité d’assister aux cours d’agrégation le
mardi de 14 h à 16 h, cette année sur Le livre du duc des vrais amants de
Christine de Pisan.
3/ Histoire et civilisation médiévales :
Séminaire des médiévistes, jeudi de 9 h 30 à 12 h 30, semestre 2,
tous les 15 jours (programme fourni ultérieurement).
4/ Méthodologie et pratique de l’édition de manuscrits médiévaux :
• Conférences (plusieurs mardis de 10 h à 11 h 45) : présence
obligatoire.
• Séminaires de travail à Lyon3 sur l’édition du manuscrit BNF fr.
1630 de Renart le Contrefait (XIIIe siècle) : calendrier fourni
ultérieurement.
5/ Méthodologie et pratique de la traduction des textes médiévaux
• Séminaire « Enjeux et principes de la traduction des textes latins
médiévaux » : calendrier fourni ultérieurement
• Séminaire de traduction sur Agobard de Lyon, un mercredi par
mois, de 14 h à 17 heures, aux Sources Chrétiennes. Calendrier
fourni ultérieurement
Lieu des séances de séminaire : contacter M. Possamaï
marylene.possamai@univ-lyon2.fr
87
Équipe de recherche IHRIM (Institut d’Histoire des Représentations et
des Idées dans les Modernités, UMR 5317, CNRS-ENS de Lyon,
universités Lyon 2, Lyon 3, Jean-Monnet Saint-Etienne, Clermont-
Ferrand)
Les étudiants travaillant en littérature française du 16e au début du 20e siècle
suivront leur formation au sein de l’UMR IHRIM. Selon leur sujet de
mémoire, ils rejoindront, à l’intérieur de l’IHRIM, les groupes de travail
suivants :
- GRAC – Groupe Renaissance et Age classique ; responsable :
Michèle Clément
- Groupe d’étude du 18e siècle ; responsable : Denis Reynaud
- Séminaire Littératures et Arts, 19e-20e siècles ; responsable : Sarah
Al Matary

Les étudiants suivront les activités de recherche de leur groupe de


rattachement (séminaires, conférences, journées d’études, colloques). Un
compte rendu synthétique de leurs activités dans l’équipe pourra leur être
demandé en fin d’année pour validation lors de la soutenance du mémoire.
Le calendrier des réunions de rentrée sera donné par les responsables de ces
groupes lors de la réunion générale d’accueil des étudiants de Master 2.

Les réunions du Groupe d’étude du 18e siècle ont lieu


mensuellement le samedi matin à 9h30 à l'ISH, 14 avenue Berthelot. Le
thème général (mais non exclusif) de l'année 2016-2017 est la presse post-
révolutionnaire (1794-1799). Les premières réunions sont prévues les
24 septembre, 22 octobre, 19 novembre et 17 décembre.
La première séance du séminaire Littératures et Arts, 19e-
20 siècles aura lieu, avec l’accueil des étudiant.e.s de M2, le jeudi 6 octobre
e

2016 à l’Institut des Sciences de l’Homme (rendez-vous devant le bâtiment,


16 avenue Berthelot).

Équipe de recherche Passages XX-XXI


Responsable : Martine Boyer-Weinmann
Les étudiants travaillant en littérature française, études francophones,
stylistique française, littérature comparée des XXe et XXIe siècles suivront
leur formation au sein de l’EA Passages XX-XXI.
Selon leur sujet de mémoire, ils pourront assister au groupe de travail suivant
(auquel peut s’ajouter un séminaire transversal impliquant les arts de la scène
et de l’image) :
88
- Séminaire de littérature contemporaine coordonné par Marie-
Jeanne Zenetti et Jérémie Majorel (en collaboration avec Laurent Demanze,
ENS) et associant les étudiants de master de l’ENS.
Les étudiants assisteront aux journées d’études, colloques, séminaires de leur
équipe de rattachement et proposeront des synthèses et comptes rendus.
Un calendrier des séances mensuelles des séminaires de Passages XX-XXI
sera distribué à la rentrée lors des réunions de Master 2.

89
Séminaires de spécialisation de Master 2 (« C3 »)

Semestre 1
Séminaire n° 1 au choix :
Littérature médiévale
Langue française médiévale
Littérature de la Renaissance
Littérature du XVIIe siècle
Littérature du XXe siècle
Littérature comparée

Séminaire n° 2 au choix :
Littérature du XVIIIe siècle
Littérature du XIXe siècle
Littérature du XXIe siècle
Littérature francophone
Langue et stylistique françaises modernes
Littérature et genre

Semestre 2

Séminaire n° 3 au choix :
Littérature médiévale
Langue française médiévale
Littérature de la Renaissance
Littérature du XVIIe siècle
Littérature du XXe siècle
Littérature comparée

Séminaire n° 4 au choix :
Littérature du XVIIIe siècle
Littérature du XIXe siècle
Littérature du XXIe siècle
Littérature francophone
Langue et stylistique françaises modernes
Littérature et genre

90
Semestre 1

Séminaire n° 1 au choix :

Littérature médiévale
Enseignante : Marie-Pascale Halary
Programme : réécritures romanes de la Genèse (Les textes étudiés seront
distribués en cours).
Descriptif : La Genèse fait l’objet de multiples réécritures dans la littérature
vernaculaire médiévale – avec des détournements, des déformations, etc. On
trouve ainsi des « genèses graaliennes » (qui reprennent le récit de la Chute
pour fonder l’origine du Graal et de l’action chevaleresque), des « genèses
renardiennes » (dans lesquelles, de manière tout à fait étonnante, le récit de
Création peut être précédé par une intervention diabolique) ou encore, dans
les fabliaux, des reprises du texte biblique dans un contexte explicitement
sexuel. On s’interrogera sur la nature de ces réécritures et sur leurs enjeux
(linguistiques, idéologiques, herméneutiques) : qu’est-ce cela change, dans la
composition générale et même dans la présentation du manuscrit, quand une
reprise de la Genèse est insérée dans un récit qui, dans sa version première,
n’affichait pas cet intertexte biblique ? Qu’est-ce que cela implique
concernant l’écriture des commencements ?
Contrôle des connaissances : à préciser au début du semestre.

Langue française médiévale


Programme : Recherche en langue médiévale (philologie, lexicologie,
paléographie, codicologie, iconographie, traduction)
Enseignante : Marylène Possamai
Descriptif : Dans ce séminaire, on se propose de découvrir les textes en
ancien et moyen français du point de vue de leur langue et de leur diffusion :
le séminaire développera des apprentissages dans le domaine de la lecture des
manuscrits (écritures médiévales, éléments de codicologie) et celui de la
philologie (graphies, lexique, évolution de l’ancien au moyen français…). On
s’intéressera aux problèmes posés à l’éditeur de textes médiévaux. On
abordera aussi les questions de traduction de ces mêmes textes médiévaux,
latins ou français, et le passage de l’ancien au moyen français. On réfléchira
enfin à la représentation de la langue romane et aux enjeux liés à ce choix
linguistique qu’est celui de la langue vernaculaire dans un univers médiéval
où le latin est la langue dominante pour cette forme prestigieuse qu’est
l’écrit. Les textes et la bibliographie seront indiqués et distribués en cours.
91
Contrôle des connaissances : plusieurs exercices en cours de semestre
(contrôle continu).

Littérature de la Renaissance
Enseignant : Emmanuel Naya
Programme : Démons et merveilles. Textes distribués, à l’exception du Tiers
Livre de Rabelais.
Descriptif : Ce séminaire permettra de se familiariser avec un imaginaire
cosmologique et religieux propre à la civilisation de la Renaissance. Il s’agira
de renouer avec une représentation du monde issue de l’antiquité gréco-latine
et de la culture judéo-chrétienne, conception qui ne laisse pas de hiatus entre
la Terre et le Ciel, l’univers étant peuplé d’entités intermédiaires et
médiatrices, qu’ils soient héros, anges ou démons : la redécouverte de cet
univers habité d’esprits et de diables passera par l’étude de tout un corpus de
textes allant du Tiers Livre de Rabelais à l’Hymne aux Démons de Ronsard,
en passant par les enquêtes médico-légales de Bodin, Wier ou plus
descriptives, telles que celles de Du Bartas ou de Pierre de Lancre. Les textes
constitueront d’une part le terrain d’observation de croyances ou
d’expériences troublantes à la recherche d’une poétique permettant son
expression ; d’autre part, nous examinerons en eux le creuset où l’on ranime
motifs littéraires et images ancestrales, et où l’on forge de nouvelles figures
qui hantent la fin du siècle (celle de la sorcière mais aussi celle de
l’Inquisiteur, du Manuel des inquisiteurs de Nicolas Eymerich jusqu’à la
renaissance de ce dernier comme personnage romanesque sous la plume de
Valerio Evangelisti).
Contrôle des connaissances : un exposé oral (ou un dossier).

Littérature du XVIIe siècle


Programme : L’invention de la tragédie classique
Enseignant : Laurent Thirouin
Descriptif : Corpus d’étude : Aristote, Poétique, éd. M. Magnien, Livre de
Poche classique, n°6734. Corneille, Trois discours sur le poème dramatique,
éd. Louvat/Escola, GF n°1025. Les autres textes de référence seront
disponibles sur le BV.
D’où viennent les règles classiques ? Pourquoi les respecter ? Quel est le
bénéfice réel des trois unités ? La tragédie a-t-elle un rapport avec la fatalité ?
Il règne sur le théâtre classique beaucoup d’idées sommaires et réductrices.
En analysant les textes théoriques fondateurs – la Poétique d’Aristote et ses
lectures au XVIIe siècle, les préfaces des pièces, traités et mises au point

92
diverses – on essayera de dégager l’idéal esthétique et anthropologique qui a
inspiré les grandes tragédies du XVIIe siècle français.
Les séances sont fondées sur la lecture en commun des textes. L’assiduité est
requise.
Contrôle des connaissances : interventions régulières + écrit (1 h 45) à l'issue
du cours.

Littérature du XXe siècle


Programme : Dire et écrire les arts au XXe siècle
Enseignant.e.s : Dominique Carlat (partie 1) et Martine Boyer-Weinmann
(partie 2)
Descriptif : Le XXe siècle fut certainement, autour des avant-gardes de la
Modernité, celui où la littérature, par la voix de ses poètes, prosateurs,
théoriciens des formes, entretint la relation la plus passionnelle avec les arts
de l’image (peinture, sculpture, mais aussi photographie et cinéma) et du
rythme (musique, chant et danse). Ce dialogue intense a pu s’exprimer, de la
part des écrivains, soit par une invitation des autres arts au sein même du
processus de co-création poétique ou d’un projet esthético-politique commun
( Apollinaire, Artaud, André Breton, Blaise Cendrars, Paul Claudel, Michel
Leiris, Paul Valéry, André Malraux, René Char, Michaux) soit, dans le
prolongement de la tradition des Salons de Diderot à Baudelaire, sous la
forme d’une pratique critique ou d’un commentaire dans la presse et les
catalogues d’exposition. Parallèlement, nombreux furent les artistes du XXe
siècle (Picasso, Masson, Man Ray, Dubuffet, Duchamp, Matisse, Paul
Klee…) à tenir des propos théoriques sur leur art notamment dans ses
rapports avec la littérature et les écrivains. C’est l’étude croisée des discours
littéraires sur l’art, des œuvres poétiques elles-mêmes, des catalogues
d’exposition, et des journaux et correspondances d’artistes avec des écrivains
d’un grand XXe siècle que ce séminaire se donne pour objet.
Programme : Paul Claudel : L’œil écoute, Folio ; René Char et les peintres
(De La Tour, Van Gogh, Vieira da Silva, Braque) ; A. Malraux, Le Musée
imaginaire et les biographies d’artistes, Catalogues d’exposition, etc…Jean
Dubuffet : Ecrits sur l’art ; Paul Klee…
Contrôle des connaissances : oral : 1 exposé (coeff.1), 1 écrit sur table
(coeff . 1 : Etude critique d’un commentaire par un écrivain d’une œuvre
artistique).

Littérature comparée
Programme : Kafka et la littérature mineure
Enseignante : Marie-Odile Thirouin
93
Descriptif : En 1975, Gilles Deleuze et Félix Guattari ont fait de Franz Kafka
(1883-1924) à la fois le modèle et le théoricien d’une pratique dite
« mineure » de la littérature. À cette fin, ils ont utilisé quelques extraits du
Journal qu’ils ont lus à la lumière de deux légendes tenaces circulant sur le
compte de Kafka et de Prague : celle du ghetto dans lequel auraient vécu les
Juifs de Prague, et celle de la pauvreté de l’allemand qu’ils parlaient… D’où
viennent ces légendes ? Par quels chemins sont-elles parvenues en France ?
Et pourquoi ont-elles fasciné des générations de critiques ? C’est à ces
questions que nous tenterons de répondre en replaçant les notes de Kafka
dans leur contexte et en les lisant pour ce qu’elles sont : une réflexion féroce
et amusée sur les liens entre littérature et nation, nourrie de ce que Kafka
voyait à Prague, en 1911, de la littérature en langue tchèque, d’une part, et de
la littérature en langue yiddish venue de Pologne, d’autre part. Nous
éprouverons ainsi la pertinence de la notion de « littérature mineure » créée
par Deleuze et Guattari et des usages auxquels elle a donné lieu à leur suite.
Les textes à commenter (extraits du Journal de Kafka, documents
divers) seront mis à la disposition des étudiants sur le BV ; il est néanmoins
nécessaire de se procurer l’ouvrage de Deleuze et Guattari, Kafka. Pour une
littérature mineure, Éditions de Minuit, 1975 pour l’édition papier, ou 2013
pour l’édition électronique.
Contrôle des connaissances : contrôle continu [coeff. 1] (participation et
exercices à préparer chez soi chaque semaine par TOUS les étudiants / pas
d’exposés !) et exercice final écrit [coeff. 1]. L’assiduité est requise.

Séminaire n° 2 au choix :

Littérature du XVIIIe siècle


Programme : Aspects de la sociabilité littéraire au XVIIIe siècle
Enseignante : Myrtille Méricam-Bourdet
Descriptif : Académies, sociétés, « cours », salons, cafés, clubs… : le
e
XVIII siècle est marqué par différents lieux où s’instaure une sociabilité vitale
pour la culture littéraire de l’époque. En abordant avant tout ces lieux de
rencontre d’un point de vue littéraire, on s’attachera à en mettre en lumière
les usages variés, ainsi qu’à identifier les productions littéraires qui les
soutiennent ou en découlent. On étudiera notamment comment y cohabitent
dans des proportions diverses une culture mondaine, aristocratique, parfois
légère ou libertine, et une culture savante ; comment l’écrit se fait lieu direct
ou différé de l’échange et du débat ; et comment ces pratiques se diffusent et
se modifient, voire s’opposent, au cours du siècle, tout en se trouvant elles-
mêmes représentées au sein de la littérature. De la poésie galante très osée
94
d’un Voltaire fréquentant la société du Temple dans sa jeunesse aux écrits
académiques polémiques en passant par les réseaux de correspondance tissés
au sein des cercles, ou encore par le théâtre de société, ce seront des écrits de
nature, de statut et de tonalité variés qui seront abordés.
Contrôle des connaissances : deux travaux écrits, ou un écrit et un oral.

Littérature du XIXe siècle


Programme : La contre-histoire romantique du théâtre
Enseignant : Olivier Bara
Descriptif : Le théâtre romantique, de Hugo à Nerval, de Dumas à Sand,
s’élabore dans un geste de rupture avec une histoire académique de la
littérature dramatique qui érige en norme absolue le modèle classique
français. En réaction, les romantiques réhabilitent les théâtres étrangers
(Shakespeare, mais aussi Calderon, Lope de Vega ou la comédie italienne) et
proposent une contre-histoire du théâtre. Celle-ci accorde une place
prééminente aux théâtres pré-classiques de l’époque dite « baroque » comme
aux formes populaires de la scène (farce, commedia dell’arte).
On étudiera des textes théoriques de l’époque romantique (de Hugo, Gautier,
Nerval, Sand) où s’élabore une vision de l’histoire théâtrale hantée par la
nostalgie d’une origine perdue. On travaillera aussi sur un ensemble de textes
dramatiques où se régénèrent ces formes étrangères, lointaines ou
délégitimées, du « mystère » ou de la « bastonnade » de Théophile Gautier à
la pièce indienne de Gérard de Nerval. On s’intéressera aux formes du
« théâtre dans le théâtre » où se recréent des traditions perdues de
représentation (Marion de Lorme de Victor Hugo, Marielle de George Sand).
Les textes étudiés seront mis à disposition sur le bureau virtuel.
Contrôle des connaissances : Contrôle continu. Des travaux seront réalisés et
notés au cours du TD, à l’oral ou à l’écrit. Les étudiants dispensés d’assiduité
devront prendre contact avec l’enseignant lors de la première séance.

Littérature du XXIe siècle


Programme : La fabrique du réel : usages de l’archive et pratique de
l’enquête dans la littérature contemporaine
Enseignante : Marie-Jeanne Zenetti
Descriptif : Photographies, comptes rendus, cartes, entretiens : la présence
toujours plus affirmées de documents dans les littératures contemporaines
interroge le rapport que les écrivain.es entretiennent avec ces matériaux de
l’écriture, mais aussi avec les discours scientifiques des sciences sociales.
Piochant dans les archives, dépouillant les sources, réorganisant les données,
menant eux-mêmes enquêtes et entretiens, ils et elles entrent en dialogue avec
95
les historien.es, les géographes, les sociologues et les anthropologues. Si les
discours de savoir, notamment ceux des sciences sociales, se donnent comme
le résultat de pratiques fondées sur des méthodes qui les légitiment, celles-ci
se voient largement investies par les écrivain.es et les artistes
contemporain.es, qui interrogent la manière dont la littérature prend place
dans la fabrique des discours sur le monde.
En combinant l’étude d’œuvres devenues des classiques de la bibliothèque
contemporaine et de textes moins connus, dont des extraits seront fournis aux
étudiants, il s’agira d’interroger la manière dont la littérature s’empare des
méthodes d’investigation des sciences sociales, les déplace et les interroge.
Textes étudiés : Thomas Clerc, Paris, Musée du 21e siècle, Paris, Gallimard,
2007 ; Annie Ernaux, Regarde les Lumières mon amour, Paris, Seuil, 2014,
Jean Hatzfeld, Une saison de machettes, Paris, Seuil, 2003 ; Alessandro
Mercuri, Le dossier Alvin, Re :pacifique, Genève, 2014 ; Patrick Modiano,
Dora Bruder, Gallimard, 1997 ; Jane Sautière, stations (entre les lignes),
Paris, Verticales, 2015 ; Joy Sorman, L’Inhabitable, Gallimard, 2011 ;
Philippe Vasset, Un livre blanc, Fayard, 2007.
Contrôle des connaissances: un exposé, ou un dossier écrit en fin de
semestre.

Littérature francophone
Programme : L’oralité en toutes lettres (Aimé Césaire, Cahier d’un retour au
pays natal, Présence africaine, 1993 [1939] ; Patrick Chamoiseau, Chronique
des sept misères, Gallimard, coll. « Folio », 1988 [1986] ; des extraits
d’autres œuvres, distribués en cours, seront également étudiés.
Enseignante : Véronique Corinus
Descriptif : De la littérature orale (contes, légendes, proverbes, devinettes…),
on a souvent une vision stéréotypée et partant, faussée : production des
sociétés dites traditionnelles, elle serait un ensemble immuable, figé en des
formes canoniques qui s’apparenteraient à des ethno-textes à la littérarité
douteuse. Ce séminaire se propose de déconstruire ces approches réductrices,
en montrant combien la richesse du noir verbe (Aimé Césaire), mode culturel
et art oratoire singulier, a profondément nourri la création des écrivains
antillais contemporains. Y puisant leur inspiration thématique, énonciative
et/ou structurelle, ils convoquent les performateurs traditionnels, reprennent
leur langue et leur langage, empruntent leurs motifs, afin d’insuffler aux
genres canoniques que sont le roman et la poésie les caractères propres à
l’oralité. Outil de subversion esthétique, la littérature orale devient dès lors
un matériau idéologique sulfureux, propre à la contestation de l’ordre établi
et à l’affirmation de soi.
96
Contrôle des connaissances : un travail durant le semestre et un travail écrit
en fin de semestre, de coefficient égal. DA : un travail écrit en fin de
semestre.

Langue et stylistique françaises modernes


Enseignant : Denis Vigier
Programme : Utiliser et combiner diverses notions linguistiques élaborées
dans les domaines de la syntaxe, de la pragmatique, de l’énonciation, de la
linguistique textuelle, de l’analyse des discours… en vue d’étayer l’étude
stylistique d’extraits d’œuvres littéraires.
Descriptif : On partira d’extraits d’œuvres littéraires publiées entre le XVIIIe s.
et le XXIe s. Chacun d’eux fera l’objet d’une étude linguistique privilégiant un
niveau d’analyse jugé particulièrement pertinent pour une étude stylistique
(syntaxe des constituants, approche sémantico-référentielle des expressions
linguistiques, étude de l’énonciation…). Par ex. : les constructions détachées
dans un poème de Baudelaire, les expressions référentielles dans une
nouvelle fantastique de Maupassant, la « représentation » du discours dans un
extrait de Zola, etc.
Bibliographie : M. Riegel, J-C. Pellat, R. Rioul (2009) Grammaire
méthodique du français, PUF.
Contrôle des connaissances : Session 1 : Contrôle continu. Session 2 : un
examen écrit de 1h 30.

Littérature et genre
Programme : De Christine de Pizan à Olympe de Gouges (XVe–
XVIIIe siècles) : la puissance de la parodie en réaction à un discours masculin
Enseignante : Michèle Clément
Descriptif : Est-ce que la parodie révèle la faiblesse de l’inventivité féminine
qui n’a que des modèles masculins pour s’exprimer ? La parodie est un outil
critique puissant des discours dominants. Par elle, on s’approprie un discours
sans cela hors de portée, on le conteste et on en révèle les manques. Christine
de Pizan est une des premières auteures françaises à utiliser la parodie dans
un cadre genré pour remettre en cause la vision masculine de l’ordre social.
Avec elle, commence le « grand récit de l’émancipation » (Lyotard) qui
culminera pendant la période des Lumières, entre utopie, parodie et ironie.
Nous étudierons des textes de Christine de Pizan, Marguerite de Navarre,
Louise Labé, Marie de Romieu, Marie de Gournay, Gabrielle Suchon et
Olympe de Gouges pour analyser la pragmatique de la parodie genrée, dans
le cadre de la construction de la première modernité (textes distribués en

97
début de séminaire). Ouverture sur l’histoire de l’art via la peinture et les
pratiques des femmes peintres.
Les textes étudiés seront distribués en début de cours.
Contrôle des connaissances : Chaque étudiant aura une enquête propre à
mener au cours du semestre qui donnera lieu ou à un oral ou à un dossier
final.

Semestre 2

Séminaire n° 3 au choix :

Littérature médiévale
Programme : Bestiaire et littérature au Moyen Âge. Édition à se procurer :
Enseignante : Romaine Wolf
Fabliaux érotiques, édition bilingue, publ. et trad. par Luciano Rossi et
Richard Straub, Paris, Le Livre de Poche, coll. « Lettres gothiques », 1992.
Descriptif : Héritière de traditions animalières anciennes et diverses (gréco-
romaines, celtiques, bibliques), la littérature médiévale a su les assimiler et
les réinterpréter avec souplesse pour les inscrire dans une conception
nouvelle et cohérente du monde. On abordera la question dans des œuvres
variées allant du XIIe au XIVe siècle, avec une attention particulière portée
aux fabliaux.
Contrôle des connaissances : exposés oraux et/ou mini-mémoires.

Langue française médiévale


Programme : L’Ovide moralisé
Enseignante : Romaine Wolf
Descriptif : Il s’agira de découvrir une section du livre IV de l’Ovide
moralisé dans le manuscrit Rouen, Bibliothèque municipale O.4. Prendre ce
luxueux volume comme objet total à analyser sous toutes les coutures
permettra entre autres de partir à la découverte de quelques-unes de ses
fables, dont certaines fameuses, ainsi celle des amours de Vénus et de Mars,
ou celle d’Hermaphrodite. Lecture dans le texte, exercices de traduction,
étude du programme iconographique - les enluminures abondent - seront
quelques-unes des étapes par lesquelles nous passerons afin d’apprivoiser ce
beau monstre.
Contrôle des connaissances : un ou plusieurs exercices en cours de semestre.

98
Littérature de la Renaissance
Programme : Etre une femme de lettres de Christine de Pizan à Marie de
Gournay
Enseignante : Michèle Clément
Descriptif : La catégorie « femme de lettres » existe-t-elle entre 1400 et
1620 ? Y a-t-il des auteures humanistes ? Quel champ disciplinaire ou espace
discursif restent fermés aux femmes ? Quelles possibilités de publication ?
Quelle signature ? En étudiant des textes de Christine de Pizan, Marguerite de
Navarre, Hélisenne de Crenne, Louise Labé, Marie de Romieu, les dames Des
Roches, Georgette de Montenay, Gabrielle de Coignard, Marguerite de Valois
et Marie de Gournay, nous interrogerons les tactiques d’appropriation de
formes littéraires, de conquête de visibilité sociale et de reconnaissance, les
échecs et les jugements critiques et nous questionnerons les catégories
classiques de l’histoire littéraire.
Entre enquête de sociologie littéraire et analyse de discours, nous essaierons
de déterminer les raisons et les modes de l’émergence des auteures au début
de la modernité.
Les textes étudiés seront distribués en début de cours.
Contrôle des connaissances : Chaque étudiant aura une enquête propre à
mener au cours du semestre qui donnera lieu ou à un oral ou à un dossier
final.

Littérature du XVIIe siècle


Programme : Pascal dans tous ses états
Enseignant : Laurent Thirouin
Descriptif : Corpus d’étude : Pascal, Les Provinciales, Pensées et opuscules
divers, textes édités par Gérard Ferreyrolles et Philippe Sellier, Le Livre de
Poche, « La Pochothèque », 2004.
Ce séminaire est conçu comme une introduction générale à l’œuvre de Blaise
Pascal, dans ses diverses facettes : philosophiques et morales, bien entendu,
mais aussi scientifiques et spirituelles. Une même puissance d’écriture sous-
tend les fulgurances des Pensées, la charge polémique des Provinciales, les
élaborations nouvelles des traités de physique ou les lettres de direction
spirituelle adressées à Charlotte de Roannez. En dépit de leur caractère
parfois intimidant, ces pages parfaitement accessibles s’éclairent
mutuellement et révèlent les traits particuliers d’un auteur hors du commun.
Les séances sont fondées sur la lecture en commun des textes. L’assiduité est
requise.
Contrôle des connaissances : interventions régulières + écrit (1 h 45) à l'issue
du cours.
99
Littérature du xxe siècle
Programme : Lire Proust aujourd’hui
Enseignante : Nathalie Barberger
Descriptif : Ce séminaire se propose de lire Proust avec la « modernité », ou
comment le roman proustien invente des formes, de multiples formes dotées
d’un devenir. Si Proust, de fait, peut paraître comme un legs encombrant,
voire intimidant, il est en même temps un expérimentateur, un chercheur qui
nous parle. C’est cette parole vivante, à vif, que nous voudrions déployer,
une parole contemporaine, alors même qu’elle est riche de paroles passées.
Que signifie hériter de Proust ?
Bibliographie : Idéalement il faudrait avoir lu toute La Recherche. Mais l’on
n’ose… On demande donc aux étudiant.e.s d’avoir lu (et de se munir en
cours) de Du Côté de chez Swann (éd. GF), qui constituera notre texte de
référence.
Contrôle des connaissances : à déterminer en début de semestre.

Littérature comparée
Programme : Eléments de traductologie
Enseignant : François Géal
Descriptif : Discipline encore embryonnaire que l’on peut situer à la croisée
de trois grands domaines – anthropologie, esthétique et littérature, la
traductologie peut s’appuyer sur un certain nombre de propos théoriques dont
les plus anciens remontent à ces figures tutélaires que sont Cicéron ou saint
Jérôme. Ce sont quelques-unes de ces pièces, plus ou moins connues, de ce
corpus international multiséculaire (Humboldt mais aussi Larbaud, Ortega y
Gasset ou Etkind) que je me propose de vous faire découvrir d’un œil curieux
et critique. Ce séminaire est ouvert à tous ceux et à toutes celles que la
pratique et/ou la théorie de la traduction intéresse.
Contrôle des connaissances : 2 exercices (assiduité requise). DA : 1 écrit.

Séminaire n° 4 au choix :

Littérature du XVIIIe siècle


Programme : Voyages imaginaires
Enseignant : Denis Reynaud
Descriptif : Sans négliger les modèles anciens, les influences étrangères, ni
les déclinaisons modernes du genre, le cours se concentrera sur les fictions
françaises de la période 1675-1800 :
Gabriel de Foigny (La Terre australe connue), Denis Veiras (Histoire des
Sevarambes), Fénelon (Voyage supposé), Desfontaines (Le Nouveau
100
Gulliver), Prévost (Cleveland), Voltaire (Micromegas), Restif (La
Découverte australe), Casanova (Icosameron), Beffroy de Reigny (Les Lunes
du Cousin Jacques). On explorera aussi la grande anthologie publiée par
Charles Garnier sous le titre Voyages imaginaires, songes, visions et romans
cabalistiques (36 volumes en 1787-1789 ; entièrement consultables via
google livres). On s’interrogera notamment sur le sens politique de ces
utopies/dystopies ; sur le rapport problématique qu’elles entretiennent avec
l’esprit des Lumières ; sur leurs illustrations.
Contrôle des connaissances : un exposé oral + un dossier final sur une œuvre
au choix (même coefficient). DA : un dossier final.

Littérature du XIXe siècle


Programme : Paysages romanesques
Enseignante : Delphine Gleizes
Descriptif : Le roman du XIXe siècle abonde en descriptions de paysages.
Mais cette pratique, qui semble banale aujourd’hui, n’est pas toujours allée
de soi. Elle est liée au renouvellement de la peinture paysagiste à la fin du
XVIIIe siècle, à la promotion, par le romantisme notamment, de territoires
jusqu’alors laissés en déshérence ou considérés comme hostiles (la montagne,
la mer tempétueuse). Comment le texte littéraire parvient-il à saisir l’espace ?
Quelles fonctions la description de paysage assure-t-elle dans le roman ? Le
séminaire abordera ces questions tout en s’interrogeant également sur les
évolutions qui se font jour au fil du XIXe siècle : la description accompagne
en effet les mutations du siècle : mutation du paysage tout d’abord, qu’il
s’agisse des territoires ruraux ou de l’univers urbain ; mutation du spectateur
ensuite, devenu familier des nouvelles inventions dans le domaine des arts
visuels (la photographie, le panorama, etc.) ainsi que de moyens de transport
plus rapides qui transforment à leur tour les manières de voir. Un détour
pourra être également fait par d’autres genres littéraires que le roman (poésie,
textes discursifs, récits de voyage). Le corpus d’étude sera distribué et mis en
ligne sur le bureau virtuel.
Contrôle des connaissances : contrôle continu.

Littérature du XXIe siècle


Programme : Le récit biographique contemporain : formes et pratiques de la
collection « L’Un et L’Autre » (Gallimard) : 1989-2013.
Enseignante : Martine Boyer-Weinmann
Descriptif : Par son achèvement même, du fait de la disparition en 2013 de
son fondateur, Jean-Bertrand Pontalis, la collection de vies « L’Un et
l’Autre », inaugurée en 1989, fournit désormais un observatoire privilégié des
101
mutations de la mise en récit (allo)biographique au cours des trente dernières
années en France. Les 135 récits qui en composent le catalogue (par plus de
50 auteurs différents) entretiennent par ailleurs une solidarité tonale assez
forte avec les essais autobiographiques de l’écrivain psychanalyste Pontalis,
rassemblés depuis 2015 en Quarto Gallimard, pour que l’on se penche sur la
circulation d’idées, de fantasmes, d’univers mentaux qui innerve l’imaginaire
partagé d’une collection littéraire, de duos biographiques complices et
l’œuvre personnelle de son créateur.
Dans ce séminaire seront examinés quelques spécimens significatifs de cette
collection d’affinités électives, échelonnés dans le temps, par formes (récit
poétique, enquête, métanarration, vies minuscules, vies d’écrivains) et par
type de relations du biographe au biographié (filiation symbolique ou réelle,
figure artistique tutélaire, hommage critique, statut de la langue littéraire).
Programme: Claude Esteban, Le Partage des mots, 1990 ; Florence Delay,
Dit Nerval, 2000 ; Jean-Michel Delacomptée, La Grandeur, 2012 ; Didier
Blonde, Baudelaire en passant, 2003 ; Jean-Michel Delacomptée, La
Grandeur, 2012 ; J-B. Pontalis, Œuvres littéraires, Quarto Gallimard, 2015.
Contrôle des connaissances : Un oral : exposé sur un des titres de la
collection (coeff. 1) ; un écrit sur table sur les ouvrages étudiés en cours
(coeff. 1).

Littérature francophone
Programme : Bibliothèques imaginaires
Enseignante : Touriya Fili-Tullon
Descriptif : La bibliothèque est le motif littéraire qui renvoie le plus
directement à la mémoire intertextuelle. Elle permet à des écrivains de
s’interroger sur le processus de création en rapport avec le patrimoine, sa
conservation respectueuse ou sa mise à distance ludique. Ce séminaire
propose d’explorer les bibliothèques fictionnelles de quelques écrivains
francophones.
Œuvres au programme : Abdelfattah Kilito, En Quête, Fata Moragana, 1999.
Un livret regroupant plusieurs textes sur les bibliothèques imaginaires.
Contrôle des connaissances : contrôle continu (une étude de texte à l’oral et
une synthèse écrite à rendre à partir d’un dossier de textes). D. A. : un écrit
final.

Langue et stylistique françaises modernes


Programme : Beckett tardif ou la « chimère » : énonciation et représentation
Enseignant : Philippe Wahl

102
Descriptif : À partir de la trilogie romanesque d’après-guerre, l’œuvre de
Samuel Beckett conteste de plus en plus radicalement les codes de la
représentation et le statut du sujet, à travers une dénaturalisation du discours
littéraire. Placée sous le signe du comment, l’écriture met en question les
modes d’énonciation et de référenciation, battant en brèche les postulats de
cohésion et de cohérence du texte. On s’intéressera au rôle des dispositifs
formels dans la mise en scène des processus de perception et de
compréhension, qui exigent du lecteur un travail d’accommodation :
exercices de la voix et de la mémoire dans Compagnie (Minuit, 1980),
combinaison des points de vue dans Mal vu mal dit (Minuit, 1981). La mise
en jeu d’instances différenciées a pour pendant des jeux de langage qui, sous
la ruine apparente du bien parler ou du bien écrire, suscitent un ordre
esthétique singulier. Entre réalité et fiction, la littérature s’y montre aux
prises avec la « chimère ». On pourra éclairer ponctuellement le travail
d’écriture par une approche génétique ou translinguistique (français/anglais).
Bibliographie : Lire les deux textes : Compagnie (Minuit, 1980) et Mal vu
mal dit (Minuit, 1981). Bibliographie transmise en début de séminaire.
Contrôle des connaissances : Session 1 : un exposé en cours de semestre ou
un mini-mémoire. Session 2 : un examen écrit de 1h30.

Littérature et genre
Programme : Reconfigurations photolittéraires et artistiques du féminin et du
masculin à l’épreuve des révolutions arabes.
Enseignante : Touriya Fili-Tullon
Descriptif : Le contexte des révolutions et des différents troubles au Moyen-
Orient et au Maghreb a vu émerger différentes formes discursives et
artistiques qu’il s’agira d’interroger à la lumière des études de genre. Mais
cette « mise en turbulence » du masculin et du féminin, selon l’expression de
l’historienne Kmar Ben Dana, avait commencé bien avant, chez des écrivains
exilés, ce qui a permis de déplacer les codes des partitions sociales et
sexuées. Devant les tentatives hégémoniques d’une masculinité envahissante
qui cherche à acculer la féminité dans les sphères du voilé et de l’intime, des
énergies protestataires tentent de gagner le terrain du symbolique en
repoussant les limites de la visibilité. Cette lutte s’inscrit dans une spatialité
en perpétuelle reconfiguration que les déplacements humains (migrations,
voyages, missions estudiantines…) ne font qu’exacerber.
L’inventivité et l’audace de ces nouvelles reconfigurations interrogent le
sacré en tant que séparation en lui opposant la liberté inouïe du langage
littéraire et artistique (notamment la photographie et le cinéma).

103
Corpus d’étude : Abdellah Taia, L’armée du salut, Seuil, 2006. Groupement
d’extraits du catalogue de l’exposition Mirages d’Orient, grenades et figues
de Barbarie : chassé-croisé en Méditerranée [Catalogue de l’exposition qui
s’était tenue à Avignon du 9 décembre 2012 au 28 avril 2013, dirigé par Eric
Mézil (commissaire d’exposition) et de Clarisse Le Bas, chargée d’exposition
et de la coordination éditoriale] et de l’anthologie coordonnée par Wassila
Tamzali, Histoires minuscules des révolutions arabes, Paris, Chèvre Feuille
étoilée, 2012.
Contrôle des connaissances : Chaque étudiant aura une enquête propre à
mener au cours du semestre qui donnera lieu ou à un oral ou à un dossier
final.

104
MASTER MENTION LETTRES / PARCOURS
LINGUISTIQUE ET STYLISTIQUE DES TEXTES
(Responsable : Philippe Wahl)

Master 1
Semestre 1

UE A1 – Fondamentaux Lettres

Littérature : Histoire, théorie et critiques littéraires: Objets de la recherche (1)


Langue française : Histoire de la langue française, du Moyen Âge à l'âge
classique ou Langue et style en français, de la Révolution à nos jours

UE B1 Fondamentaux Sciences du langage


Sémantique : langues et sens 1
Sémiotique : langages et signes 1
Grammaire textuelle et enseignement

UE C1 Initiation à la recherche
Formation aux ressources documentaires, bibliographie, plan
Séminaire de spécialisation Langue et stylistique françaises modernes n°1
Séminaire de spécialisation Langue française médiévale n°1

UE D1 Ouverture internationale
Langue vivante : anglais ou espagnol

Semestre 2

UE A2 Complément Lettres
Séminaire de spécialisation Langue et stylistique françaises modernes n°2
Séminaire de spécialisation Langue française médiévale n°2

UE B2 Complément Sciences du langage


Approches sciences du langage
Sociolinguistique : langues et sociétés

UE C2 Recherche
Dossier de recherche
105
Stage

UE D2 Ouverture internationale
Langue vivante : anglais ou espagnol ou Linguistic Sciences in English

Master 2
Semestre 3

UE A3 Approfondissement Lettres
Littérature : Histoire, théorie et critique littéraires : Objets de la recherche (2)
Séminaire de spécialisation Langue et stylistique françaises modernes n°3
Séminaire de spécialisation Langue française médiévale n°3

UE B3 Approfondissement Sciences du langage


Sémantique : langues et sens 2
Approches polysémiotiques ou Approches langues en interaction

UE C3 Recherche et professionnalisation
Formation en équipe de recherche

UE D3 Ouverture internationale
Langue vivante : anglais ou espagnol

Semestre 4

UE A4 Recherche
Mémoire de recherche

UE B4 Ouverture internationale
Langue vivante : anglais ou espagnol

NB : Pour les cours de lettres, on se reportera au descriptif des cours du


parcours Lettres modernes ; pour les cours de sciences du langage, voir la
brochure de ce département.

106
MASTER MENTION LETTRES / PARCOURS LETTRES
MODERNES A L’INTERNATIONAL PIEF (PARCOURS
INTERNATIONAL D’ÉTUDES FRANÇAISES)
(Responsable : Edwige Keller-Rhabé)

Présentation
Créé en 2011, le master Parcours Lettres modernes à l’international
PIEF (Parcours International d’Études Françaises) s’adresse à des étudiants
étrangers ayant acquis dans leur université d’origine un bon niveau d’étude
en langue et littérature françaises, et désireux d’approfondir leurs
connaissances. Offrant une formation exigeante dans les domaines
linguistique, littéraire et critique, il requiert une présence assidue.
À l’issue de la formation, les étudiants étrangers peuvent obtenir un
master de littérature française et envisager l’éventualité d’une inscription en
doctorat.
Les cours s’articulent autour des objectifs suivants :
• L’approfondissement de la pratique de la langue française (orale
et écrite) et du vocabulaire de l’herméneutique ;
• Le renforcement et l’affinement des connaissances relatives à
l’histoire littéraire des textes en français, du Moyen Âge au XXIe
siècle.
• La pratique analytique des textes selon une méthodologie
rigoureuse (explication linéaire, commentaire composé,
synthèse…) ;
• La poursuite de l’apprentissage en matière d’argumentation
démonstrative et de rédaction d’écrits universitaires ;
• L’initiation à la recherche et à l’usage de la documentation.

MASTER 1

SEMESTRE 1

L’assiduité est requise pour tous les enseignements ;


Les enseignant.e.s (re)préciseront leur programme et les modalités de
contrôle au début du semestre.

107
UE A1 FONDAMENTAUX LITTÉRATURE

Méthodes d’argumentation (I)


Responsable : Touriya FILI-TULLON
Horaire : 21 h TD
Objectif et descriptif : 1/ Acquérir les outils critiques nécessaires à l’analyse
des textes, dans une optique argumentative. 2/ Partant d’articles et d’extraits
d’œuvres littéraires présentés sous divers angles critiques, le cours s’attachera
à l’organisation des idées dans un texte argumentatif (introduction et
conclusion, problématique et plan).
Contrôle des connaissances : un exercice écrit dans le semestre et un travail
final, en lien avec l’enseignement « Documentation et TICE (I) ».

Histoire littéraire des textes en français (I)


Responsable : Edwige KELLER-RAHBÉ
Horaire : 21h TD
Objectif et descriptif :
1/ Apprentissage de la méthodologie de l’explication de texte selon une
présentation chronologique de la littérature française classique du XVIe au
e
XVIII siècle (extraits de textes fournis en cours sous forme de polycopiés).
2/ Mises au point sur des aspects spécifiques : faits historiques ; mouvements
culturels et littéraires ; évolution des formes, des registres et des genres…
Contrôle des connaissances : contrôle continu (coef. 1 + coef. 2).

UE B1 FONDAMENTAUX LANGUE

Langue française écrite (I)


Responsable : Agnès FONTVIEILLE-CORDANI
Horaire : 42 h TD
Objectifs et descriptif : Perfectionnement en langue française écrite et parlée -
acquisition de connaissances grammaticales, amélioration de l’expression –
et étude stylistique des textes. Le cours s’organise en deux parties distinctes
de même volume horaire : 1/ Analyse grammaticale des textes. Analyse en
constituants immédiats. Mise au point sur les natures, les fonctions
grammaticales (approche synchronique et parfois diachronique, selon
l’extrait étudié) et les valeurs des temps. Exercices de perfectionnement en
expression. 2/ Analyse stylistique des textes. Enonciation du texte littéraire –
en particulier polyphonie, ironie. Les étudiants seront invités à s’interroger
sur les problèmes spécifiques à chaque genre (poétique, romanesque,
théâtral) ou registre.
108
Bibliographie : Anne Sancier, La Grammaire du français (Le livre de
poche) ; C. Fromilhague, A. Sancier-Chateau, Introduction à l'analyse
stylistique (A. Colin, 2e éd. 2016); D. Maingueneau, Manuel de linguistique
pour le texte littéraire (A. Colin, 2015).
Contrôle des connaissances : contrôle continu (coef. 1 + coef. 2).

Langage critique: lire et écrire un texte critique


Responsable : Dominique CARLAT
Horaire : 21h TD
Objectif et descriptif :
1/ Apprentissage de la méthodologie de l’explication de texte à partir de
l’étude d’une œuvre de la littérature française du XXe siècle, le roman
Aurélien de Louis Aragon (Gallimard, folio).
2/ Mises au point sur des aspects spécifiques : faits historiques ; mouvements
culturels et littéraires ; évolution des formes, des registres et des genres…
Programme : extraits de textes fournis en cours sous forme de polycopiés.
Contrôle des connaissances : contrôle continu (coef. 1 + coef. 2).

UE C1 INITIATION À LA RECHERCHE

Documentation
Responsable : Dominique CARLAT
Horaire : 7h TD incluant le stage de formation en bibliothèque.
Objectif et descriptif : En vue de la rédaction du dossier de master, formation
aux divers outils bibliographiques et à la recherche documentaire en
bibliothèque.
Contrôle des connaissances : enseignement non évalué.

Méthodologie de la recherche (I)


Responsable : Olivier BARA
Horaire : 21h TD
Objectifs et descriptif : En vue de la rédaction du dossier de recherche, il
s’agira d’envisager les spécificités et les enjeux de l’écriture scientifique.
Seront abordées les questions suivantes, du double point de vue rhétorique et
épistémologique : définir un sujet, délimiter un corpus, établir un état de l’art,
construire une bibliographie raisonnée, mener une problématisation, élaborer
un plan, citer, indiquer des références, etc.
Contrôle des connaissances : contrôle continu (un ensemble d’exercices
écrits sur table et à la maison).

109
UE D1 OUVERTURE CULTURELLE

Médiations culturelles
Responsable : Delphine GLEIZES
Horaire : 21h TD
Objectif et descriptif : Au-delà de l’acquisition de connaissances dans le
cadre de la formation académique, il s’agit ici de mettre en contact les
étudiants étrangers avec la culture « hors les murs ». L’EP alternera sorties et
séances de travail pour la préparation des activités, la mise en commun et la
restitution de l’expérience. L’animation et la programmation de l’EP pourra
se faire en lien avec les institutions culturelles (locales notamment) et avec le
service culturel de l’Université Lyon 2.
Connaissances et compétences à acquérir :
- Un large champ culturel et pluridisciplinaire ouvrant sur la
littérature, les arts du spectacle, les arts plastiques, le cinéma, etc.
- Compréhension du français à l’oral (langue classique et langue
contemporaine) ; compréhension d’un discours critique
d’accompagnement (catalogue d’exposition, brochure) ; capacité de
synthèse, de restitution et d’analyse, à l’oral et à l’écrit. Gestion de
l’échange oral en groupe.
Modalités pédagogiques : Travail de groupe, échange oral, méthodologie du
document de synthèse.
Contrôle des connaissances : contrôle continu en lien avec les activités de
l’enseignement.
Attention : Les cours commenceront le 30 septembre 2016. Certaines
séances auront lieu « hors les murs » et seront doubles (3h30). Il conviendra
donc de se rendre disponibles sur les créneaux indiqués sur le calendrier de
rentrée.

SEMESTRE 2

L’assiduité est requise pour tous les enseignements ;


Les enseignant.e.s (re)préciseront leur programme et les modalités de
contrôle au début du semestre.

110
UE A2 RECHERCHE APPROFONDISSEMENT

Histoire littéraire des textes en français (II)


Responsable : François KERLOUÉGAN
Horaire : 21h TD
Objectif et descriptif : 1/ Apprentissage de la méthodologie de l’explication
de texte à partir d’un panorama de la littérature française du XIXe siècle
(extraits de textes fournis en cours sous forme de polycopiés). 2/ Mises au
point sur des aspects spécifiques : faits historiques ; mouvements culturels et
littéraires ; évolution des formes, des registres et des genres…
Contrôle des connaissances : contrôle continu (coef. 1 + coef. 2).

Méthodes d’argumentation (II)


Responsable : Marie-Jeanne ZENETTI
Horaire : 21 h TD
Objectif et descriptif : 1/ Acquérir les outils critiques nécessaires à l’analyse
des textes, dans une optique argumentative. 2/ À partir d’un ensemble de
textes critiques et théoriques, il s’agira d’apprendre à appliquer les réflexions
et notions étudiées à divers extraits d’œuvres littéraires, dans le but de
travailler l’exploitation méthodique du corpus critique et théorique dans le
cadre du mémoire sous la forme de développements argumentés.
Contrôle des connaissances : contrôle continu (coef. 1 + coef. 2).

UE B2 RECHERCHE PRATIQUE

Méthodologie de la recherche (II) : encadrement individualisé


Responsables : Nathalie BARBERGER, Laurent THIROUIN, Sarah AL-
MATARY, Marie-Odile THIROUIN
Horaire : 42h TD
Objectif et descriptif : En vue de la rédaction du dossier de recherche, aide
personnalisée et suivi du travail sous forme d’entretiens réguliers avec un.e
enseignant.e du Département des Lettres.
Contrôle des connaissances : contrôle continu (élaboration d’un programme
de travail prévisionnel avec concrétisation d’un ou de plusieurs objectifs en
lien avec la rédaction du dossier de recherche ; coef. 1).

Stage :
Objectifs et méthodes : À définir
Contrôle des connaissances : À définir

111
TICE
Responsable : Anne-Marie MORTIER
Horaire : 21h TD
Objectifs :
– Maîtrise des outils informatiques courants (poste de travail et outils
réseau) ;
– Établissement d’un texte numérique en utilisant les techniques avancées de
traitement de texte, en vue de l’établissement du mémoire ;
– Conventions typologiques de base.
Descriptif :
– Outils courants : utilisation raisonnée du poste de travail (objets manipulés,
sauvegardes…) prise en main de l’environnement numérique de travail de
Lyon 2 et des outils réseau (pratique et conventions d’usage de la messagerie,
utilisation maîtrisée du BV).
– Texte et mise en page : rôle de la forme dans la réception (compréhension
et interprétation) – Principe et méthodologie de la technique des styles –
Formats de base du flot du texte et de l'ouvrage. Mise en œuvre sur des
documents relativement courts (2 à 3 pages). Seront abordés aussi le principe
des notes de bas de page et les conventions typographiques usuelles
(ponctuation, base de syntaxe des références bibliographiques pour les
ouvrages imprimés).
Contrôle des connaissances : contrôle continu incluant une épreuve sur
machine.

MASTER 2

SEMESTRE 3

L’assiduité est requise pour tous les enseignements ;


Les enseignant.e.s (re)préciseront leur programme et les modalités de
contrôle au début du semestre.

UE A3 FONDAMENTAUX

Littérature : histoire, théorie et critique littéraires : objets de la


recherche
Responsable : François GÉAL
Horaire : 42h TD (11 × 2 séances de cours (= 3,5 h), + examen en semaine
12)
112
Séances le lundi créneaux 4 et 5 (16 h – 17 h 45 et 18 h – 19 h 45)
Qu’est-ce qu’un texte ? Qu’est-ce 1/ M. Possamai : le texte médiéval et ses « variances ».
qu’un livre ? Qu’est-ce qu’une 2/ L. Thirouin : naissance de la « littérature ».
12/09
œuvre ? Texte et états de texte, texte
et variantes.
La notion d’auteur (auteur et 1/ M. Possamai : l’auteur médiéval.
19/09 narrateur, anonymat et pseudonyme, 2/ A. Fontvielle-Cordani : l’instance d’énonciation.
écrits apocryphes…)
Texte et contexte (historicité, 1/ S. Dord-Crouslé : le texte comme résultat d'un
différents types de critiques liés à processus scriptural (la critique génétique).
26/09 l’historicité du texte : critique 2/ S. Al-Matary : de l’histoire littéraire à l’histoire
marxiste, new historicism, cultural sociale.
studies…)
1/ S. Al-Matary : les études de réception, de la fin du
XIXe siècle à nos jours.
03/10 La réception du texte
2/ S. Al-Matary : les études de réception : analyses de
quelques cas.
L’interprétation et ses limites 1/ A. Fontvieille : réception et contrainte en stylistique.
10/10 (entre herméneutique et 2/ J. Majorel : surinterpréter ? herméneutique,
extrapolation ?) déconstruction, pragmatisme.
1/ M. Possamai : transposition linguistique et
Réécriture (traduction,
transposition axiologique au Moyen Âge
17/10 transposition, imitation, parodie
2/ A-M. Mercier-Faivre : de la littérature « légitimée » à
etc…)
la littérature populaire et à la littérature de jeunesse.
Littérature et fiction (réalisme, 1/ D. Carlat : à partir de l’essai de F. Lavocat.
24/10
contrefactuel, mondes possibles…) 2/ À préciser
1/ L. Thirouin : la démolition du héros.
07/11 Littérature et morale
2/ L. Thirouin : querelle de la moralité du théâtre.
1/ T. Fili-Tullon : postures auctoriales et discours
Littérature et politique politiques.
14/11
2/ S. Al Matary : les études de controverse : vers une
réconciliation entre historiens et « littéraires » ?
1/ J. Majorel : Starobinski, La Beauté du monde. La
littérature et les arts, édition de Martin Rueff, Gallimard,
Compte-rendu de livre théorique
21/11 coll. Quarto, 2016.
récent ou marquant
2/ M. Boyer-Weinmann : Dictionnaire Arts et émotions,
2016 (Armand Colin)
1/ M. Boyer-Weinmann : La Vie intense de Tristan
Garcia, 2016 (Autrement).
Compte-rendu de livre théorique
28/11 2/ A-M.Mercier-Faivre : Dictionnaire de l’utopie au
récent ou marquant
temps des Lumières, dirigé par Bronislaw Baczko, Michel
Porret et François Rosset, Genève, Georg, 2016.
1/ S. Al Matary : presse et littérature. Un état des
recherches sur le long XIXe siècle.
05/12 Littérature et presse 2/ S. Al Matary : les canons de la littérature. Présence de
la fiction dans un quotidien syndical, La Bataille
syndicaliste, 1911-1914.
12/12 EXAMEN FINAL
113
Langue française écrite (II)
Responsable : Agnès FONTVIEILLE-CORDANI
Horaire : 21h TD
Objectif et descriptif : Tout comme le cours de master 1, dont il est le
prolongement, le cours de master 2 se compose de deux volets distincts :
1/ Un volet grammaire : L’analyse grammaticale se concentre sur la phrase
complexe et les articulations logiques du discours. Chaque extrait donne lieu
à une étude précise. Il s’agit de consolider les connaissances des étudiants en
grammaire française.
2/ En stylistique, nous nous proposons d’envisager l’évolution de l’art
romanesque de Gustave Flaubert à Jean Echenoz. L’analyse des textes sera
mise en perspective occasionnellement par l’étude de brouillons d’écrivains,
par leurs correspondances ou entretiens. Un commentaire stylistique sera
élaboré en classe, à partir des propositions des étudiants. Plus encore qu’en
master 1, les élèves sont invités à travailler de façon autonome. Ils ont la
possibilité de rendre chaque semaine une analyse grammaticale et/ou
stylistique qui sera ensuite reprise et corrigée.
Une séance exceptionnelle d’atelier d’écriture animée par Marianne Jaegle,
auteure de Vincent qu’on assassine (Gallimard, 2015) sera proposée à tous.
Bibliographie : M. Riegel, J.-C. Pellat, R. Rioul, Grammaire méthodique du français
(PUF quadrige) ; D. Maingueneau, Manuel de linguistique pour le texte littéraire
(A. Colin, 2015) ; A. Herschberg Pierrot, Stylistique de la prose ; G. Philippe & J.
Piat, Une histoire de la prose française de Gustave Flaubert à Claude Simon (Fayard,
2009).
Contrôle des connaissances : contrôle continu (coef. 1 + coef. 2).

Méthodologie de la recherche (III)


Responsable : Olivier BARA
Horaire : 10h TD
Objectifs et descriptif : Approfondissement de l’initiation à la recherche ; aide
à la conception/rédaction du mémoire de master.
Contrôle des connaissances : contrôle continu (un écrit en lien avec le
mémoire de recherche ; coef. 1).

UE B3 RECHERCHE

Séminaires, colloques et journées d’études


Formation en équipe de recherche (CIHAM, GRAC, LIRE, PASSAGES XX-
XXI)
Voir description et activités des différentes équipes sur la brochure générale
114
du département de Lettres (master 2 mention « Lettres parcours lettres
modernes »), en ligne sur le site de la faculté LESLA de Lyon 2.

Encadrement personnalisé
Responsables : Nathalie BARBERGER et Laurent THIROUIN
Horaire : 21h TD
Objectif et descriptif : En vue du développement de l’autonomie du jeune
chercheur, aide personnalisée à la rédaction du mémoire de master sous
forme d’entretiens réguliers avec un.e enseignant.e du Département des
Lettres.
Contrôle des connaissances : contrôle continu (une production écrite en lien
avec la rédaction du mémoire de master ; coef. 1).

Préparation à la soutenance du mémoire de master


Responsable : Edwige KELLER-RAHBÉ
Horaire : 21h TD
Objectif et descriptif : En vue de la soutenance du mémoire de master 2, les
objectifs de cet enseignement consistent à :
1. Synthétiser une production écrite ;
2. Organiser et structurer un exposé oral ;
3. Apprendre les codes de la communication orale ;
4. Répondre à des critiques scientifiques.
Contrôle des connaissances : contrôle continu (un oral en lien avec le
mémoire ; coef. 1).

UE 3C OUVERTURE

Séminaire de spécialisation
Au choix parmi la liste des séminaires proposés en master 2 parcours Lettres
modernes.

Histoire littéraire des textes en français (III)


Responsable : Marie-Odile THIROUIN
Horaire : 21h TD
Objectif et descriptif : De l’affaire Dreyfus (1894) à l’affaire Gauchet (2014),
nous observerons le rôle que les intellectuels ont joué et jouent encore dans la
vie publique française : c’est le fil conducteur qui nous fera passer par les
grands moments et les grands lieux de la création littéraire, mais aussi
cinématographique et artistique au sens large, des XXe et XXIe siècles en
France. Un recueil d’une soixantaine de textes sera distribué en début de
115
semestre, anthologie d’où seront tirés chaque semaine un ou deux textes qui
feront l’objet d’une explication linéaire ou d’un commentaire composé à
l’oral. Ces travaux seront accompagnés d’une présentation générale
documentée du contexte auquel se rattachent ces textes.
Contrôle des connaissances : contrôle continu oral (participation et prestation
orale sur la base d’une préparation hebdomadaire faite par tous, coef. 1),
contrôle continu écrit (un court travail à rendre chaque semaine, coef. 1), un
exercice écrit sur table de mi-semestre (coef. 1) et un exercice écrit final
pendant la semaine d’examen (coef. 2).

SEMESTRE 4

UE A4 MÉMOIRE
Rédaction, soutenance et résumé du mémoire de master en langue étrangère.

116
MASTER MENTION LETTRES / PARCOURS LETTRES
APPLIQUEES A LA REDACTION PROFESSIONNELLE
(Responsable : Denis Reynaud)

Master 1
Semestre 1

UE A1 Littérature
Littérature, théorie et critiques littéraires : Objets de la recherche
Séminaire de spécialisation n°1 (voir liste dans le parcours Lettres modernes)
Séminaire de spécialisation n°2 (voir liste dans le parcours Lettres modernes)

UE B1 Langue
Français : codes et pratiques
Langue vivante professionnelle

UE C1 Culture
Vie économique
Atelier de lecture

Semestre 2

UE A2 Culture et médiation
Culture et médiation
Stage

UE B2 Littérature
Séminaire de spécialisation n°3 (voir liste dans le parcours Lettres modernes)
Enseignement optionnel dans la mention Lettres ou Enseignement optionnel
hors mention Lettres

UE C2 Compléments professionnalisants
Langue vivante professionnelle
Ecriture web

117
Master 2
Semestre 3
UE A3 Langue et culture
Codes et pratiques 2
Atelier critique
Documentation, Rédaction

UE B3 Communication-Economie
Stratégie de communication
Vie économique

UE C3 Medias professionnels
Anglais pour l'entreprise
Informatique, écriture web

Semestre 4

UE A4 Stage
Préparation et suivi de stage et stage
Mémoire et soutenance

Descriptif des cours spécifiques

Anglais M1 – Semestres 1 et 2
Horaire : 21h TD
Enseignante : Stéphanie Gourdon
Programme : perfectionnement linguistique, travail sur les quatre
compétences fondamentales (compréhension à l’oral et à l’écrit et expression
à l’oral et à l’écrit) à partir de supports variés (articles, documents
iconographiques, films, documentaires audio etc.) traitant de thèmes
d’actualité et culturels.
Pratique de la langue rédactionnelle (expression guidée, contraction de texte,
traduction) à partir de supports variés sur des thèmes liés au monde du
travail.
Simulation situations professionnelles seul ou en groupe.
Contrôle des connaissances : évaluation en contrôle continu à l’écrit et
possible évaluation de l’oral (participation ou exposé/dossier).

118
Composition de l’équipe pédagogique du Master Lettres (Lyon 2)

Sarah AL-MATARY, MC. Littérature des XIXe et XXe siècles. Histoire des
idées et des représentations (presse, essai, roman). Polémiques et discours
de « réaction ». Altérités et rapports de pouvoir. Transferts culturels.
Olivier BARA, PR. Littérature du XIXe s. Romantisme et Histoire.
Romantisme et politique. Sociocritique. Balzac. Sand. Musset. Gautier.
Théâtre. Genres et esthétiques dramatiques ou lyriques. Littérature,
musique et opéra.
Nathalie BARBERGER, PR. Littérature du XXe s. et psychanalyse, littérature
et philosophie, écritures de la personne, poétique de l’essai.
Martine BOYER-WEINMANN, PR. Littérature des XXe-XXIe s. Formes
contemporaines du biographique et de l’autobiographique. Écritures et
censure. Carnets, journaux et correspondances littéraires.
Dominique CARLAT, PR. Littérature du XXe s. Surréalisme et histoire des
idées. Rapport littérature/philosophie. Poésie contemporaine. Littérature et
arts visuels. Histoire et intimité.
Yannick CHEVALIER, MC. Stylistique. Nouveau roman.
Michèle CLÉMENT, PR. Littérature du XVIe s. Discours mystique (XVIe,
e
XVII s.). Poétique classique, Maurice Scève, Poésie Lyonnaise, Histoire
du livre.
Véronique CORINUS, MC. Littératures francophones de l’Afrique
subsaharienne et des Antilles. Littérature orale, contes.
Olivier FERRET, PR. Littérature du XVIIIe s. Voltaire. Les encyclopédistes et
l’Encyclopédie de Diderot et D’Alembert. Anti-philosophes. Théâtre.
Écrits polémiques et satiriques (XVIIe-XVIIIe s.). Histoire des idées. Édition
critique et édition numérique.
Touriya FILI-TULLON. MC. Francophonies du monde arabe, littérature
comparée.
Agnès FONTVIEILLE, MC. Stylistique française. Textes littéraires des XIXe-
e
XX s., en particulier : poésie moderne.
Nathalie FOURNIER, PR. Grammaire du français classique : linguistique de
la langue classique.
François GÉAL, PR. Littérature comparée.
Delphine GLEIZES, MC. Littérature du XIXe s. Victor Hugo. Texte et image.
Adaptations (illustrations, cinéma). Lecture et réception du texte
romanesque.
Marie-Pascale HALARY, MC. Littérature et langue médiévales. Littérature
romanesque des XIIe et XIIIe siècles. Rhétorique. Spiritualité.

119
Edwige KELLER-RAHBÉ, MC. Genres narratifs au XVIIe s. Roman
classique au féminin. Histoire du livre au XVIIe s. (privilèges de librairie).
Représentation de la mort au XVIIe s.
François KERLOUÉGAN, MC. Littérature du XIXe s. Roman. Genres
narratifs. Représentations du corps dans la littérature. Littérature et
médecine. Érotique et esthétique. Littérature et peinture. Balzac. Gautier.
Flaubert. Zola. Huysmans. Littérature fin-de-siècle.
Jérémie MAJOREL, MC. Littérature et sciences humaines (Blanchot,
Derrida, Starobinski...) aux XXe-XXIe s. ; écritures dramatiques et/ou
esthétiques scéniques (Koltès, Pommerat, Régy, Warlikowski...) des XXe-
e
XXI s.
Anne-Marie MERCIER-FAIVRE, PR (ESPE). Littérature de jeunesse.
Myrtille MÉRICAM-BOURDET, MC. Littérature du XVIIIe s. Voltaire.
Montesquieu. Histoire des idées. Écriture de l’histoire. Littérature et
politique.
Hervé MICOLET, MC. Littérature contemporaine.
Emmanuel NAYA, MC. Littérature du XVIe s. Littérature et discours du
savoir, littérature et polémique ; prose narrative ou théorique. Humanisme.
Montaigne, Rabelais.
Christine PLANTÉ, PR. Littérature du XIXe s. (surtout avant 1870) : poésie,
roman, autobiographie, mémoires, littérature épistolaire, critique.
Théories, écritures, représentations du Masculin/Féminin dans la
littérature et la culture. Place des femmes dans l’histoire et l’institution
littéraires.
Marylène POSSAMAI, PR. Littérature médiévale. Langue médiévale. Latin
médiéval.
Denis REYNAUD, PR. Littérature du XVIIIe s. Voyageurs, savants,
journalistes. Littérature de la Révolution. Adaptation des œuvres littéraires
du XVIIIe s.
Philippe SELOSSE, MC. Linguistique de la langue préclassique (XVIe-
e
XVII s.), lexique et cognition, nomenclature des plantes.
Merete STISTRUP JENSEN, MC. Littératures française, anglo-saxonne,
nordique, XIXe et XXe s. Représentations du masculin et du féminin.
Énonciation littéraire : questions de forme, genre, style, écriture, voix.
Laurent THIROUIN, PR. Littérature du XVIIe s. Moralistes et philosophes du
e
XVII s. Théâtre classique.
Marie-Odile THIROUIN, MC. Littératures française, allemande, autrichienne
et centre-européennes.

120
Stéphanie THONNERIEUX, MC. Lexique, syntaxe et style des textes
littéraires français. Poésie, en vers et en prose (notamment
contemporaine).
Denis VIGIER, MC. Linguistique.
Tristan VIGLIANO, MC HDR. Littérature française de la Renaissance.
Littérature latine de la Renaissance. Traduction latin / français. Rabelais.
Pédagogies humanistes. L’islam à la Renaissance.
Philippe WAHL, MC. Stylistique française. Énonciation littéraire et
sémantique textuelle. Littérature des XIXe et XXe s.
Romaine WOLF, MC. Littérature médiévale (XIIe-XIIIe s. en particulier).
Marie-Jeanne ZENETTI, MC. Littérature contemporaine.

121
Les enseignant.e.s de la section de Lettres classiques peuvent aussi diriger ou
co-diriger des travaux :
Études grecques
Isabelle BOEHM, PR. Langue et littérature grecques (poésie archaïque,
poésie dramatique, textes scientifiques (Médecine). Linguistique grecque
et latine; sémantique et lexicologie. Lexiques spécialisés.
Pascale BRILLET-DUBOIS, MC. Poésie grecque archaïque (Homère,
Hésiode) ; tragédie grecque; approches de la mythologie grecque
Michèle BRUNET, PR. Littérature et épigraphie grecques. Histoire
culturelle, histoire des Arts et Techniques.
Jean SCHNEIDER, PR. Langue et Littérature grecques. Poésie lyrique ;
grammairiens grecs ; paléographie ; rhétorique ; philosophie.

Études latines
Anne FRAISSE, MC. Littérature latine classique et tardive. Littérature
technique et médicale.
Stéphane GIOANNI, POUR. Langue et littérature latines.
Jean HADAS-LEBEL, MC. Langue et littérature latines. Linguistique latine.
Étruscologie. Langues de l’Italie pré-romaine.
Marie-Karine LHOMMÉ, MC. Langue et littérature latines. Religion
romaine. L’érudition des lexicographes et commentateurs latins.
Transmission et réception de la mythologie grecque et latine.
Daniel VALLAT, MC. Langue et littérature latines. Poésie. Poésie classique
et tardive. Onomastique gréco-latine. Commentateurs antiques.
Linguistique pragmatique.
Gilles VAN HEEMS, MC. Langue et littérature latines. Épigraphie.
Étruscologie.

122
Collaboration avec d’autres établissements
ENS-LYON
Avec l’accord du directeur ou de la directrice de recherche, les séminaires de
spécialisation peuvent être choisis aussi bien parmi ceux que propose Lyon 2 que
parmi ceux que propose l’ENS, dans la limite de 50% des séminaires.

LYON 3
Avec l’accord du directeur ou de la directrice de recherche, les séminaires de
spécialisation peuvent être choisis aussi bien parmi ceux que propose Lyon 2 que
parmi ceux que propose Lyon 3, dans la limite de 50% des séminaires.

Université Jean Monnet de Saint-Étienne


Avec l’accord du directeur ou de la directrice de recherche, les séminaires de
spécialisation peuvent être choisis aussi bien parmi ceux que propose Lyon 2 que
parmi ceux que propose l’université de Saint-Étienne, dans la limite de 50% des
séminaires.

Université de Genève
Une convention entre les Facultés des Lettres des universités de Genève et de
Lyon 2 permet aux étudiant.e.s de Lyon 2 de suivre un séminaire de
spécialisation à Genève, et réciproquement.
- Les étudiant.e.s intéressé.e.s sont prié.e.s de se faire connaître auprès des
responsables du Master, ou du Directeur du Département.
Informations complémentaires : site de la Faculté des Lettres de Genève.
Université de Genève, 3 place de l’Université, CH - 1211 Genève 4
Tél. : + 41/22/705.73.13
Fax : + 41/22/328.52.13
Courriel : Olivier.Frutiger@lettres.unige.ch

LYON 1
La préparation au Capes de Lettres ainsi que la formation proposée par le Master
MEEF Lettres s’inscrivent dans le cadre de l’Espé et reposent sur une équipe
mixte composée d’enseignant.e.s de Lyon 1 et de Lyon 2. Les premiers peuvent
diriger des mémoires de Master MEEF, en particulier quand les sujets comportent
une forte dimension didactique.

AUTRES
Certain.e.s chercheur.euse.s CNRS peuvent également diriger des travaux. Une
liste complète des personnes habilitées peut être consultée au secrétariat.

123
DOCTORAT LETTRES ET ARTS
Responsable : Olivier Ferret

Spécialités : Langue française, Littérature française, Littérature comparée,


Musicologie, Théâtre, Cinéma.
Inscription : L’obtention du Master recherche n’entraîne pas
automatiquement la possibilité de s’inscrire en vue de la préparation au
Doctorat. Le ou la candidat.e qui aura obtenu au moins 14 de moyenne devra
au préalable présenter un projet de thèse écrit, qui fera l’objet, après rapport
du directeur ou de la directrice de recherche, d’un avis du groupe de
formation doctorale et d’une décision du Président de l’Université. Les
étudiant.e.s sont tenu.e.s de s’inscrire dans l’université où enseigne leur
directeur ou directrice de recherche.
CALENDRIER UNIVERSITAIRE 2016-2017 : LICENCE ET MASTER

PREMIER SEMESTRE
Période d’intégration (étudiants en 1re année de licence) : du jeudi 1
septembre au vendredi 9 septembre 2016

CM et TD sur 12 semaines, contrôle continu + une 13° semaine de


rattrapage d’enseignement
CM - TD – contrôle continu : du lundi 12 septembre au mercredi 26
Octobre 2016
Vacances de la Toussaint : du jeudi 27 octobre au mercredi 2
novembre 2016
CM - TD – contrôle continu : du jeudi 3 novembre au samedi 10
décembre 2016
Semaine de rattrapage d’enseignements : du lundi 12 décembre au
samedi 17 décembre 2016
Vacances de Noël : du vendredi 23 décembre 2016 au lundi 2 janvier
2017

Examens terminaux, y compris pour les dispensés d’assiduité : du lundi


19 décembre 2016 au jeudi 22 décembre 2016 et du mercredi 4 janvier
au mercredi 18 janvier 2017
Fin de la correction des épreuves terminales : jeudi 26 janvier 2017
Fin de la saisie des notes par les secrétariats : mardi 31 janvier 2017 (à 17h)
Les jurys du premier semestre se réuniront les jeudi 02 février après-midi et
vendredi 03 février 2017 matin.
Les résultats seront publiés après les délibérations et la confirmation du jury.

DEUXIEME SEMESTRE

CM et TD sur 12 semaines, contrôle continu + une 13° semaine de


rattrapage d’enseignement
CM - TD – contrôle continu : du lundi 23 janvier au samedi 18
février 2017
Vacances d’Hiver : du dimanche 19 février au dimanche 26 février
2017
CM - TD – contrôle continu : du lundi 27 février au samedi 29 avril
2017-
Vacances de Printemps : du dimanche 16 avril au dimanche 23 avril
2017
125
Semaine de rattrapage d’enseignement : du mardi 2 mai au samedi 6 mai
2017

Examens terminaux, y compris pour les dispensés d’assiduité : du mardi


9 mai au samedi 20 mai 2017.
Fin de la correction des épreuves terminales : mardi 23 mai 2017
Fin de la saisie des notes par les secrétariats : jeudi 1er juin 2017 (à 17h)
Les jurys annuels se réuniront les mercredi 7 juin après-midi et jeudi 8 juin
2017 matin.
Les résultats seront publiés après les délibérations et la confirmation du jury.

SESSION DE RATTRAPAGE D’EXAMENS pour le premier et le


deuxième semestre
Examens de rattrapage pour les enseignements du premier semestre : du lundi
12 juin au mardi 20 juin 2017
Examens de rattrapage pour les enseignements du second semestre : du
mercredi 21 juin au vendredi 30 juin 2017
Fin de la saisie des notes par les secrétariats : mardi 4 juillet 2017 (à 17h)

Les jurys annuels se réuniront les jeudi 6 juillet après-midi et vendredi 7


juillet 2017 matin.

Le principe de la session initiale peut s’étendre jusqu’au 18 septembre pour


les diplômes de Licence et Master nécessitant pour leur validation la
rédaction d’un mémoire ou d’un rapport de stage pendant les vacances
estivales (dispositions applicables uniquement pour ces UE mémoires ou
stages) et des semestres en mobilité. L’appréciation de la délivrance du
résultat en session initiale ou session de rattrapage est de la compétence
souveraine du jury de diplôme. En tout état de cause l’année universitaire se
terminant le 30 septembre 2017, tous les résultats et décisions de jury
devront être notifiés aux étudiants avant cette date.

126