Vous êtes sur la page 1sur 6

UNIVERSITÉ DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE

D’ORAN MOHAMED BOUDIAF (USTOMB)

Faculté de Chimie

Département de Génie des Matériaux

Travaux Pratiques de Chimie Physique


Destinés aux étudiants en 3ème année licence

Option Génie des Procédés

TP N°2 : Détermination d'une concentration micellaire


critique par conductimetrie

Préparé par : Mlle Fatiha ABIDELLAH et Mme Fatima SEKRANE

Responsable du module : Mlle Fatiha ABIDALLAH

Année Universitaire : 2019- 2020


TP : Chimie Physique TP N°2 : Détermination d'une concentration micellaire critique
par conductimetrie

I. Rappels théoriques

Les tensioactifs appelés aussi agents de surface ou surfactants (mot anglais) sont des
molécules à caractère amphiphiles, composés de deux parties : une partie polaire appelée
tête hydrophile soluble dans l’eau et une partie apolaire d’une longue chaîne carbonée appelée
queue hydrophobe (Figure 1).

Figure 1. Représentation schématique d’une molécule tensioactive

En fonction de la charge électrique portée par la partie hydrophile, les tensioactifs se


devisent en quatre types : anioniques, cationiques zwitterioniques et amphotères donnants
des propriétés et des utilisations différentes.

Les tensioactifs en solution ont le pouvoir s'auto –organiser, ils se placent spontanément à
l’interface eau/air, orientant la partie hydrophile, à l’intérieur dans l'eau, et la partie hydrophobe
à l'extérieur en air.
Lorsque la concentration en tensioactif augmente dans la solution, la plus grande
partie des molécules sont adsorbées à l’interface eau/air provoquant un abaissement de tension
de surface (superficielle ) de l’eau. Lorsque l’interface est saturée, les molécules de tensioactif
ajoutées commencent à s’agréger entre eux pour former des structures organisées, appelées
micelles. À cette concentration limite de tensioactifs, c.à.d, au-dessus de laquelle les micelles
commencent à se former est appelée concentration micellaire critique (CMC).
En solution aqueuse les micelles de forme sphériques sont constituées d’un cœur
hydrophobe de queues recouvert d'une couronne polaire de têtes soluble dans l'eau (Figure 2).
A partir de cette concentration, la tension superficielle reste quasi-constante et a
atteint sa valeur limite.

Figure 2. Représentation schématique d’une micelle.

Préparé : F. ABIDALLAH et F. SEKRANE Responsable du module : F. ABIDELLAH


2
TP : Chimie Physique TP N°2 : Détermination d'une concentration micellaire critique
par conductimetrie

II. Détermination de la concentration micellaire critique :

La concentration micellaire critique CMC d'un tensioactif peut être déterminée en traçant
l'évolution d'une grandeur physique macroscopique en fonction de la concentration de ce
tensioactif en solution à une température donnée. Cette grandeur peut être par exemple la
tension de surface, la conductivité, la pression osmotique etc.

Dans ce présent TP, on va déterminer la concentration micellaire critique d’un tensioactif


par la méthode conductimétrique. C’est une méthode rapide et précise, conçue pour la
détermination de la CMC des agents de surface ioniques. En fonction de la quantité de
tensioactif ajouté à l’eau, la conductivité mesurée varie différemment avant et après la CMC La
courbe donnant la conductivité équivalente en fonction de la concentration de tensioactif est
caractérisée par l’intersection de deux droites, la concentration correspondante à cette
intersection donne la CMC de ce tensioactif dans l’eau à température ambiante.

III. Matériel et produits :


• Un conductimètre avec cellule de mesure.
• Un tensioactif ionique : Dodécylbenzènesulfonate de sodium (SDS).
• Un bécher de 250 ml.
• Une burette de 50 ml.
• Une éprouvette graduée 50 ml.

IV. Mode opératoire :


1. Une solution mère S0 de SDS de concentration molaire C0=0,040 mol/l a été préparée à
l’avance pour éviter la présence de mousse.
2. Introduire à l’aide d’une éprouvette un volume Veau = 50 ml d'eau distillée dans un
bécher de 250 mL.
3. Remplir la burette graduée avec la solution S0 de concentration C0. Placer le bécher
dessous.
4. Introduire la cellule conductimétrique dans le bécher pour mesurer la conductivité σ de
la solution qu’il contient.
5. Mesurer σ après chaque ajout de 1 ml de solution S0. La première mesure sera effectuée
lors du premier ajout, la dernière après 30 ml d’ajout. (Voir montage figure 3).

Préparé : F. ABIDALLAH et F. SEKRANE Responsable du module : F. ABIDELLAH


3
TP : Chimie Physique TP N°2 : Détermination d'une concentration micellaire critique
par conductimetrie

Figure 3. Montage de mesure de la CMC par conductimètrie.

6. Les mesures seront consignées dans le tableau ci-dessous (Tableau 1). C désigne la
concentration molaire du SDS dans le mélange obtenu. La température est supposée
constante pendant l’expérience.

Tableau 1 : Variation de conductivité σ en fonction de concentration C.

V (ml) 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13
σ (mS/cm) 65 109,1 130 170 199,5 210 248 267 287 306 326 341 ----
ou ( S/cm)
C mol.l-1

V (ml) 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26
σ (mS/cm) 350 362 372 383 ---- 400 410 419 424 430 440 450 460
ou (S/cm)
C mol.l-1

V (ml) 27 28 29 30
σ (mS/cm) 470 478 485 490
ou (S/cm)
C mol.l-1

Préparé : F. ABIDALLAH et F. SEKRANE Responsable du module : F. ABIDELLAH


4
UNIVERSITE DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE D’ORAN «MOHAMED BOUDIAF»
Faculté de Chimie - L3 Génie Des Procédés -2019/2020.
TP- Chimie physique-

Nom et Prénom (s): Groupe :……………..


……………………………………………………………….
………………………………………………………………. Note :………. /20
……………………………………………………................

COMPTE RENDU TP N°2 : Détermination d'une concentration micellaire


critique par conductimetrie

Questions :
1. Compléter le tableau en calculant la concentration du mélange pour chaque ajout de la
solution de tension- actif SDS.
2. Tracer la courbe donnant la conductivité en fonction de la concentration en agent de
surface SDS.
3. Déterminer, à partir de ce graphe, la valeur de la concentration micellaire critique
CMC.
4. Expliquer les variations de la conductivité observées.

5. La CMC du SDS à 50 °C est égale à 3,55 10-2 mol. L-1, comparer cette valeur à celle
trouver graphiquement à la température ambiante, expliquer la différence.
6. Donner des exemples de molécules pour chaque type de tensioactif, donner aussi
quelques domaines d’utilisation.

7. Quel est l’intérêt de déterminer la concentration micellaire critique des tensioactifs ?


8. Expliquer comment un tensioactif enlève les taches de saleté.
9. On verse 0,5 g de SDS dans 250 ml d’eau distillée. La solution obtenue comporte-t-
elle des micelles ? Expliquer
10. Citer quelques méthodes pour mesurer la concentration micellaire critique CMC ?
11. Quels sont les facteurs qui influent la concentration micellaire critique ?
Remarque importante :
➢ La date limite pour la remise des comptes rendu sera fixée pour 15/07/2020, après cette
date, aucun rapport ne sera accepté.
➢ Toute une forme de plagiat ou copiage entre vous (deux comptes-rendus ou plusieurs
identiques) finira par 0/20 pour chaque étudiant.
➢ Les comptes rendus doivent être envoyé directement à l’enseignant chargé du TP selon la
répartition suivante :

Enseignants chargés du Courriel Groupes


TP Chimie physique
F.Abidallah abidafati7@yahoo.fr 313-314
F. Sekrane Sekrane2009@yahoo.fr 331-332-333 -334
N. Benyoub benyoub_nassima_l12@yahoo.fr 312-321
N.Hadj kadour nadouhk31@gmail.com 323-334
W.Ait Taleb Atwassila@gmail.com 311-315
M. Merabtene Merabtene. meriem @gmail.com 324
A. Aissaoui amelaissaouiwi@gmail.com 325
M. Cherouri Cherouri.manel@gmail.com 322
L Amarouche l_amarouche@yahoo.fr 335

Vous aimerez peut-être aussi