Vous êtes sur la page 1sur 2

Louis de funes

Qui est louis de funés?


Louis de Funès de Galarza, dit Louis de Funès, est un acteur français né le 31 juillet 1914 à
Courbevoie et mort le 27 janvier 1983 à Nantesn 1.

Issu d'une famille ruinée de la noblesse castillane3, Louis de Funès est le troisième enfant de
Carlos Luis de Funes de Galarza (1871 - Malaga, 19 mai 19344) et Leonor Soto Reguera
(Ortigueira, 21 janvier 1878 - Montmorency, 25 octobre 1957n 2)

Ayant joué dans plus de cent quarante films, il est l'un des acteurs comiques les plus
célèbres du cinéma français de la seconde moitié du xxe siècle et le champion incontesté du
box-office français des années 1960 jusqu'au début des années 1980 : il attire plus de 270
millions de spectateurs dans les salles1. C'est également le champion des audiences
télévisées, avec un cumul de plus de 400 millions de téléspectateurs en France, avec la
rediffusion de ses 90 films les plus célèbres.

Personnage un peu fantasquen 3, son père, qui ne peut plus exercer sa profession d’avocat
depuis son installation en France, s’improvise diamantaire avant de partir plusieurs années
au Venezuela, « dans l'espoir de faire prospérer ses affaires6 », d'où il revient rongé par la
tuberculose avant de mourir seul en Espagne en 1934. Sa mère, en revanche, est le premier
professeur de comédie de Louis :

« Il arrivait à ma mère de me courser autour de la table en criant « Yé vais té touer ». Dans


sa façon d’être et d’agir, elle possédait, sans le savoir, le génie des planches7. »

— Louis de Funès

Premiers pas sur scène


En 1942, à l’âge de 28 ans, il décide de devenir comédien, et s’inscrit au cours Simon,
réussissant son concours d’entrée grâce à une interprétation d’une scène des Fourberies de
Scapin, de Molière13. Même s’il n’y fait qu’un court passage14, il croise dans le cours
d'autres apprentis comédiens, comme Daniel Gélin, qui lui permet de débuter plus tard dans
la pièce L'Amant de paille de Marc-Gilbert Sauvajon.

« Un hasard prodigieux. Je descendais d’un wagon de première dans le métro et Daniel


Gélin, déjà croisé au cours René-Simon, montait dans un wagon de seconde. La porte allait
se refermer lorsqu’il me crie : « Téléphone-moi demain. J’ai un petit rôle pour toi13 ». »

— Louis de Funès
Quelle est son style?
Après presque vingt ans sur les planches ainsi que devant les caméras dans de nombreux
seconds rôles, il impose son personnage de Français moyen impulsif, râleur, au franc-parler
parfois dévastateur, aux mimiques et verbigérations muettes. C'est dans les années 1950
qu'il s'est fait connaître du public avec les films Ah ! les belles bacchantes (1954), La
Traversée de Paris (1956), Comme un cheveu sur la soupe (1957) et Ni vu, ni connu (1958).

La consécration
Au début des années 1960, il confirme son statut de grand comique avec Pouic Pouic en 1963
et entame une riche collaboration avec Jean Girault qui le met en scène notamment dans la
série des Gendarmes en 1964. Il reçoit un César d'honneur en 1980 et tourne un dernier film,
Le Gendarme et les Gendarmettes en 1982 avant de succomber à un infarctus le 17 janvier
1983 près de Nantes.

Dans les deux décennies qui suivent, on le retrouvera dans une suite de succès populaires,
parmi lesquels : Pouic-Pouic (1963), Le Gendarme de Saint-Tropez (1964) et ses suites, la
trilogie Fantômas (1964), Le Corniaud (1965), La Grande Vadrouille (1966), Le Grand
Restaurant (1966), Oscar (1967), Les Grandes Vacances (1967), Le Petit Baigneur (1967),
Hibernatus (1969), Jo (1971), La Folie des grandeurs (1971), Les Aventures de Rabbi Jacob
(1973), L'Aile ou la Cuisse (1976), La Zizanie (1977) et La Soupe aux choux (1981). Il a
également adapté quelques scénarios et coréalisé avec Jean Girault L'Avare en 1980.

Outre la France, les films de Louis de Funès ont connu un grand succès dans divers pays
européens, et notamment en Russie, du temps de l'URSS2 ; sa popularité mettra quelques
années avant de traverser l'Atlantique.