Vous êtes sur la page 1sur 5

EXHORTATION DU DIMANCHE 17 MAI 2020

THEME : JE NE VOUS LAISSERAI PAS ORPHELINS

TEXTES : - ZACHARIE 8 : 1-13 ET JEAN 14 : 15-21

Qui parmi nous n’a jamais eu le sentiment d’avoir été abandonné par
Dieu ? Qui n’a jamais éprouvé le sentiment de l’absence de Dieu? Dieu
m’a laissé tomber, Dieu m’a oublié, Dieu prend soin seulement des
autres et non pas de moi sinon pourquoi mes difficultés sont si
nombreuses et s’aggravent de jour en jour, ça m’étouffe, j’en peux
plus,…

Bien aimés en Christ, on a ce sentiment par ce qu’on était sous


l’emprise, sous la domination du royaume des ténèbres, on était sous
les ordres du prince de ce monde. Mais depuis Pâque où notre vieil ami,
le péché a été cloué, où il y a exode, migration, transfert vers le nouveau
monde de la lumière, ce sentiment doit disparaitre.

Eprouvant de la passion, de l’amour pour son peuple, Dieu par le


prophète Zacharie lui fait une grande PROMESSE DE PAIX et
d’ABONDANCE comme il nous été lu dans Zacharie 8. Dieu a fait la
promesse d’un nouveau monde où vieux et jeunes, hommes et femmes,
tous vivront libres et dans la plénitude. Dieu rassure son peuple qui
semble avoir été dans la malédiction de reprendre courage et de ne point
avoir de crainte.

Frères et Sœurs, c’est dans l’accomplissement de cette prophétie que


dans l’évangile de Jean 14, Jésus anticipe sur ce sentiment d’abandon
1
que pourraient éprouver ses disciples frères et sœurs que nous sommes
quand il était sur le point de les quitter.

Aujourd’hui doit marquer un commencement de joie, d’allégresse pour


nous, car Jésus en voulant nous quitter nous fait la promesse ne PAS
NOUS LAISSER ORPHELINS. Il va nous envoyer une personne divine
pour nous consoler, nous soutenir, nous venir en aide.

Bien aimés, notre deuxième texte de ce jour qui est un extrait du


discours d’adieu de Jésus peut se résumer à ceci : « par mon départ
physique, je ne serai plus au milieu de vous, mais vous ne vous sentirez
pas orphelins, seuls, abandonnés dans la mesure où vous continuerez
à vous ouvrir à l’esprit de vérité et d’amour qui a marqué ma vie ; alors
vous ferez l’expérience d’une forme de présence qui sera source de vie
en vous». Jésus fait donc une promesse fondamentale à ses disciples. Il
va leur donner ce à quoi ils n’auraient jamais pensé, un consolateur qui
serait toujours avec eux. Ce « quelqu’un » que Jésus va prier son père
de nous envoyer, c’est l’ESPRIT SAINT. C’est notre avocat défenseur,
qui se tient près de nous, celui qui parle pour nous et qui nous conseille
dans la marche à suivre en nous rappelant les instructions que Jésus
nous a déjà données. L’esprit saint nous aide à comprendre ce que dit
le juge(Dieu) et il nous guide dans la manière dont nous devons nous
adresser au juge. Il nous suffit de lire dans les Actes des apôtres pour
voir l’effet sur les disciples quand ils ont été remplis du saint esprit et
conduis par lui.

L’esprit saint est un esprit de Vérité qui assure la présence de l’absent


partout et toujours. Il nous permet d’avoir la mémoire et le pouvoir
d’interprétation.

L’esprit saint n’a rien avec les gens de ce monde. Le monde ne peut le
recevoir, ne le voit point, le monde ne le connait point, mais le disciple
de Dieu, lui, le connait parce que l’esprit saint vit en lui.
2
Frères et sœurs, par les textes de ce jour plusieurs promesses nous sont
faites :

 la promesse du Don de l’Esprit de Dieu : à la demande Jésus, Dieu


donnera son Esprit aux disciples.
Cet esprit sera auprès de nous pour nous assister dans notre vie,
pour nous aider à surmonter les obstacles. Il est notre
consolateur. Il nous éclaire et nous guide sur le chemin de nos
vies. L’esprit saint est notre avocat en justice, il plaide notre cause.
Il est notre défenseur contre tous ceux qui nous accusent, nous
mettent à l’épreuve, nous incitent à faire du mal ou à nous dresser
contre notre prochain. L’esprit saint accompagne nos célébrations
chrétiennes. Il nous aide à discerner la parole de Dieu et la
présence du christ ressuscité notamment dans l’écoute et la
méditation des textes bibliques. La bible ne devient parole de Dieu
que par l’intervention de l’esprit saint en nous.
 la promesse de la présence de Jésus-Christ :
Jésus déclare au verset 17 : « vous, vous le connaissez » Jésus
nous dit par là que nous sommes amenés à éprouver la présence
de l’esprit saint dans notre cœur, dans notre fort intérieur, comme
expérience intime et personnelle. Ainsi, par le saint esprit, Jésus
fait sa demeure en chacun, chacune de nous. Il habite en nous,
participe à notre vie intérieure, nous transforme en profondeur, il
change notre façon d’être …
 la promesse de la vie en Jésus-Christ
En nous donnant l’esprit saint, Dieu accomplit ses œuvres en
nous. Son esprit nous fait connaitre le christ ressuscité, il nous
fait discerner sa présence et suscite en nous la FOI. Oui, la foi,
c’est voir le christ vivant dans notre vie, c’est lier notre vie à la vie
de Jésus. C’est pour cette raison que Jésus dit aux
disciples : « vous me verrez par ce que je vis et que vous vivrez

3
aussi » (verset 19). Il pousse même ce lien jusqu’au bout en
rendant réciproque la relation qu’il établit avec nous et son
père : « …je vis uni à mon père et que vous êtes unis à moi et moi
à vous » (verset 20).
En résumé, Jésus nous fait la promesse du don de l’Esprit, de sa
Présence et de sa Vie en Dieu et en nous et en lui. A ces trois
promesses, il faut ajouter une quatrième qui est celle de l’Amour.
En effet, Jésus dans son ministère, place l’amour au-dessus de
toute autre chose. Jésus l’a exprimé au début et à la fin de notre
deuxième lecture à travers les versets 15 et 21 dont on remarque
la réciprocité : « si vous m’aimez, vous garderez mes
commandements » et « celui qui a mes commandements et qui les
garde, c’est lui qui m’aime »
Aimer Jésus donc frères et sœurs, c’est à la fois vivre dans la foi
en Jésus et aussi observer son enseignement, notamment le
nouveau commandement qu’il vient de nous donner ; « aimez-vous
les uns les autres. Il faut que vous vous aimiez les uns les autres
comme je vous ai aimés » (Jean 13 verset 34).
En témoignant notre amour en Jésus-Christ et notre amour envers
les autres, nous sommes assurés d’être aimés à la fois de Jésus et
de Dieu.
Frères et sœurs, en ces temps qui nous conduisent à l’ascension
et à pentecôte, ce qui nous est recommandé est donc de ne point
nous inquiéter, de ne point rien craindre et d’avoir confiance. C’est
dire donc de nous rendre attentifs à la présence de l’esprit dans
vos vies quotidiennes, dans nos diverses expériences. Désormais
donc, l’esprit nous conduit, nous aide à discerner, à faire des choix
de vie imprimée par le Christ.
Merci seigneur pour ton amour car désormais nous faisons un
avec toi et ton fils. Que l’esprit saint, l’esprit de vérité que tu nous

4
a envoyé habite chacun, chacune de nous afin que nos chemins
soient toujours éclairés et que nous soyons dans la paix et dans
l’abondance.
AMEN !

Frère Séraphin A.G. SODJINOU.-