Vous êtes sur la page 1sur 3

Liste complète des signataires de la tribune « Le remaniement ministériel marque un

virage antiféministe »

- Gihan Abouzeid, experte sur le genre, secrétaire générale chargée des femmes du
Parti démocratique égyptien – Egypte
- Hana Hamood Abbas, responsable du bureau administratif, Public Aid Organization
– Irak
- Saabah Mohamed Adam, journaliste – Koweït
 - Rwada Ahmed, avocate défenseuse des droits humains, Arabic Network for Human
Rights Information – Egypte 
- Berna Akkizal, directrice exécutive et co-fondatrice de la Civic Space Studies
Association – Turquie  
- Svetlana Alexievich, prix Nobel de littérature – Biélorussie
- Tahani Abbas Ali, No to women to Oppression - Soudan
- Leila Alikarami, avocate défenseuse des droits des femmes, centre des études sur
l’Iran, SOAS, université de Londres – Iran
- Samira Alqanai, militante féministe – Koweït
- Monia Ammar, Centre arabe du droit international – Liban
- Khedija Arfaoui, présidente de Dali et Senda Association pour la paix – Tunisie
- Faouzia Assouli, Présidente d'honneur de la Fédération des ligues des droits des
femmes, responsable des relations extérieures – Maroc
- Souhayr Belhassen, présidente d’honneur de la Fédération internationale pour les
droits humains (FIDH) – Tunisie 
- Sophie Bessis, historienne, ancienne secrétaire générale adjointe de la FIDH –
Tunisie 
- Sanja Bornman, militante féministe, responsable du programme Genre, Lawyers
For Human Rights – Afrique du Sud 
- Samira Bouhia, militante féministe – Maroc
- Saloua Boukaouit, Bahrein Center for Human Rights – Maroc/Danemark
- María Eugenia Ramírez Brisneda, activiste féministe, directrice exécutive de
l’Institut latino-américain pour une société et un droit alternatif (ILSA) – Colombie 
- Halimatou Camara, avocate défenseuse des droits des femmes - Guinée
- Hafidha Chekir, membre fondatrice de l’Association tunisienne des femmes
démocrates, vice-présidente de la Fédération internationale pour les droits humains
(FIDH) – Tunisie
- Khadija Cherif, ancienne vice-présidente de la Fédération internationale pour les
droits humains (FIDH) – Tunisie 
- Piedad Córdoba, femme politique, militante féministe, ancienne membre du
Congrès - Colombie 
- Nawla Darwiche, membre fondatrice de la Fondation de la Femme Nouvelle -
Egypte
- Visala Dharmadasa, Association of War Affected Women – Sri Lanka 
- Fanta Doumbia, présidente de l’Organisation des Femmes actives de Côte d’Ivoire,
coordinatrice du Réseau d’Action contre les violences sexuelles – Côte d’Ivoire 
- Shirin Ebadi, prix Nobel de la paix, présidente de l’association Defenders of Human
Rights Centre – Iran
- Nevine Ebeid, chercheuse sur le genre et le développement – Égypte
- Soume Mohame Elweli, militante féministe – Mauritanie 
- Julia Escalante de Haro, coordinatrice régionale du Comité de América Latina y el
Caribe para la Defensa de los Derechos de las Mujeres – Mexique
- Şebnem Korur Fincanci, présidente du Turkey Human Rights Foundation –
Turquie 
- Carol Juana Francis, collectif Mujeres de Asfalto de Ecuador – Equateur 
- Yosra Frawes, présidente de l’Association tunisienne des femmes démocrates –
Tunisie
- Diana Gichengo, cheffe de projet sur l’identité et l’inclusivité, Keyan Human Rights
Commission – Kenya
- Tessy Gusim, cheffe de projet, Carefronting Nigeria – Nigeria 
- Sabah Al-Hallaq, Ligue des femmes syriennes, Ligue de la citoyenneté
syrienne – Syrie
- Khatoun Haidar, présidente de la Lebanese Association for Societal Synergy
(Synergy-Takamol), co-fondatrice de l’Arab Women Network for Parity and Solidarity
(Tha'era) – Liban 
- Shoukria Haidar, présidente de NEGAR soutien aux femmes afghanes –
Afghanistan 
- Bochra Belhaj Hmida, ancienne députée, présidente de la Commission des libertés
individuelles et de l'égalité, membre du conseil consultatif sur l’égalité entre les
femmes et les hommes du G7 – Tunisie
- Sally Hurt, responsable du service juridique et de plaidoyer, Scalabrini Centre for
refugees an asylum seekers – Afrique du Sud 
- Soraida A. Hussein, militante des droits des femmes – Palestine
- Lucia Ixchiu, collectif Mujeres en Movimienta – Guatemala 
- Khon Ja, co-fondatrice et coordinatrice du réseau Kachin Peace Network - Myanmar
- Guissou Jahangiri, Directrice exécutive d’Open Asia/Armanshar Foundation, Vice-
présidente de la Fédération internationale pour les droits humains (FIDH) –
Afghanistan/Iran
- Amal Kabachi, Réseau des femmes irakiennes – Irak
- Martha Karua, cheffe du Parti Narc, candidate à l’élection présidentielle et ancienne
Ministre de la Justice du Kenya – Kenya
- Mariana Katzarova, fondatrice de l’association Reach All Women in War –
Bulgarie/Grande-Bretagne
- Eren Keskin, présidente de İnsan Haklari Derneği (« Human Rights Association »)
– Turquie 
- Fatemah Khafagy, Arab Women Network for Parity and Solidarity (Tha'era) –
Egypte
- Saira Rahman Khan, membre de l’association Odhikar – Bangladesh
- Azadeh Kian, professeure de sociologie, université de Paris – Iran/France 
- Cerue Konah Garlo, activiste féministe – Liberia
- Braema Mathi, secrétaire de l’association MARUAH Singapore – Singapour 
- Kholod Massalha, journaliste, défenseuse des droits humains, I’lam media group –
Palestine 
- Maria de la Luz Estrada Mendoza, directrice exécutive de l’Observatoire citoyen
national du féminicide – Mexique 
- Joumana Merhi, directrice de la section libanaise de l'Institut arabe des droits
humains – Liban 
- Amal Naser, universitaire et économiste – Syrie
- Taslima Nasreen, militante féministe, autrice, médecine – Bangladesh 
- Rima Nazzal, association Annajdha pour le développement de la femme
palestinienne – Palestine 
- Wai Wai Nu, directrice exécutive, Women’s Peace Network – Myanmar 
- Tara Reynor O’Grady, directrice exécutive de Sentinel For Human Rights – Ireland
- Fatima Outaleb, fondatrice de l'Union de l'Action Féminine – Maroc
- Fatma Oussedik. militante féministe – Algérie
- Emilie Palamy Pradichit, fondatrice et directrice de la Manushya Foundation –
Thaïlande
- Louise du Plessis, responsable du programme Terres et logement, Lawyers For
Human Rights – Afrique du Sud 
- Mossarat Qadeem, co-fondatrice et directrice du PAIMA Trust – Pakistan 
- Nawal Al- Qaraoui, Iraqi Center For Women & Child Rights ((Al-Najf) – Iraq
- Mahi Ramakrishnan, fondatrice de Beyond Borders – Malaisie 
- Soumicha Riaha, militante des droits humains – Maroc
- Athraa Al Rifaai, avocate, militante des droits des femmes –  Koweït
- Zoya Rouhana, directrice de KAFA (Enough) Violence & Exploitation –
Liban
- Sawsen Salah, militante féministe – Palestine

- Nedal Al Salman, présidente du Bahrein Center for Human Rights, vice-présidente


de la Fédération internationale pour les droits humains (FIDH) – Bahreïn
- Mariama Diama Sanogo, militante des droits des femmes – Mali
- Randa Sanioura, militante féministe, défenseuse des droits humains, Centre de la
femme pour l'orientation juridique et sociale – Palestine
- Pinar Selek, écrivaine, sociologue et militante féministe – Turquie
- Muborak Sharipova, doctoresse, chercheuse, défenseuse des droits humains –
Tajikistan/Danemark
- Mansoureh Shojaee, militante féministe, chroniqueuse, chercheuse, Iran Women’s
Movement Documentation Centre – Iran 
- Debbie Stothard, coordinatrice et fondatrice d’ALTSEAN-Burma – Malaisie 
- Sussan Tahmasebi, directrice exécutive de FEMENA – Iran/États-Unis 
- Maha Tambal, défenseuse des droits humains – Soudan 
- Wassyla Tamzali, écrivaine et féministe, ancienne directrice des droits des femmes
de la Méditerranée à l’UNESCO – Algérie 
- Somaja Al Thawr, co-fondatrice de Women4Yemen – Yémen 
- Ximena Ugarte Trangay, directrice générale de l’association Justicia, derechos
humanos y Género - Mexique
- Nayereh Tohidi, Professeure, Directrice du département Genre et femmes de
l’Université de l’état de Californie – Iran/Etats-unis
- Reyhan Yalcindag, membre d’honneur du bureau de l’association İnsan Haklari
Derneği (« Human Rights Association »), vice-présidente de la Fédération
internationale pour les droits humains (FIDH) – Turquie
- Cheery Zahau, défenseuse des droits humains – Myanmar
- Manar Zaiter, défenseuse des droits humains – Liban
- Marina Gallego Zapata, Ruta Pacífica de las Mujeres – Colombie