Vous êtes sur la page 1sur 4

Comoedia / rédacteur en

chef : Gaston de Pawlowski

Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France


. Comoedia / rédacteur en chef : Gaston de Pawlowski. 1921-04-
24.

1/ Les contenus accessibles sur le site Gallica sont pour la plupart


des reproductions numériques d'oeuvres tombées dans le
domaine public provenant des collections de la BnF. Leur
réutilisation s'inscrit dans le cadre de la loi n°78-753 du 17 juillet
1978 :
- La réutilisation non commerciale de ces contenus ou dans le
cadre d’une publication académique ou scientifique est libre et
gratuite dans le respect de la législation en vigueur et notamment
du maintien de la mention de source des contenus telle que
précisée ci-après : « Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale
de France » ou « Source gallica.bnf.fr / BnF ».
- La réutilisation commerciale de ces contenus est payante et fait
l'objet d'une licence. Est entendue par réutilisation commerciale la
revente de contenus sous forme de produits élaborés ou de
fourniture de service ou toute autre réutilisation des contenus
générant directement des revenus : publication vendue (à
l’exception des ouvrages académiques ou scientifiques), une
exposition, une production audiovisuelle, un service ou un produit
payant, un support à vocation promotionnelle etc.

CLIQUER ICI POUR ACCÉDER AUX TARIFS ET À LA LICENCE

2/ Les contenus de Gallica sont la propriété de la BnF au sens de


l'article L.2112-1 du code général de la propriété des personnes
publiques.

3/ Quelques contenus sont soumis à un régime de réutilisation


particulier. Il s'agit :

- des reproductions de documents protégés par un droit d'auteur


appartenant à un tiers. Ces documents ne peuvent être réutilisés,
sauf dans le cadre de la copie privée, sans l'autorisation préalable
du titulaire des droits.
- des reproductions de documents conservés dans les
bibliothèques ou autres institutions partenaires. Ceux-ci sont
signalés par la mention Source gallica.BnF.fr / Bibliothèque
municipale de ... (ou autre partenaire). L'utilisateur est invité à
s'informer auprès de ces bibliothèques de leurs conditions de
réutilisation.

4/ Gallica constitue une base de données, dont la BnF est le


producteur, protégée au sens des articles L341-1 et suivants du
code de la propriété intellectuelle.

5/ Les présentes conditions d'utilisation des contenus de Gallica


sont régies par la loi française. En cas de réutilisation prévue dans
un autre pays, il appartient à chaque utilisateur de vérifier la
conformité de son projet avec le droit de ce pays.

6/ L'utilisateur s'engage à respecter les présentes conditions


d'utilisation ainsi que la législation en vigueur, notamment en
matière de propriété intellectuelle. En cas de non respect de ces
dispositions, il est notamment passible d'une amende prévue par
la loi du 17 juillet 1978.

7/ Pour obtenir un document de Gallica en haute définition,


contacter
utilisation.commerciale@bnf.fr.
mentgai.Nous
M.Darcy,
';pI,UISjoyeuse
tous
et
d
retrouvons
yeux
menant
emportés
laronde
Mme
par
Daufand
laverve
et
la
avecunentrainLa Manifestation nationale
AUTROCADERO If
- i A LA MAISONDE L'ŒUVRE"(55, rue de Clichy Gat, 67-31)
———— •
: SEANCE
f Congrès des Directeurs
-DE CLOTURE LESAVANT-PREMIERES
endiablé,
femme
MIle
délurée.
deBedts estcharmante
M.Defresne tonitrue enpetite
d'une fa- en l'honneur de Mme Curie La bonne fortune du Pêcheur d'Ombres Chair de Femme"
çon
Roger
fortcomique.
complètent
Mlle
GEORGES
Gonzalves,
unebonne
MM. "Gdbet et
-distribution. Lagrande
BOURDON. lieuà l'Opéra
; manifestation
lejeudi
nationale,
28avril,à 2h. 1.2,en
qui aura
Une magnifiquesemaine à Paris et Bruxelles à BORDEAUX
de spectacles
(Denotrecorrespondant particu-
au Théâtre des Gobelins
M.Voirie,l'habile impresario, donnera, st
et s(
Michel, -
P.-S. Dans
on m'a mon
faitd
compte
ireh ier
rendu
M
dul'heureduRadium,
B
.
qjeue garderaiarou.x a
l'honneur
«de événement
deMme
prend
Curie
l au
esproportions
profit del'InstitutLeCocu
d'ungrand J'CIŒuvre
M agnifique
Ilmais
n'est
serajouémardi
p as interrompu à M. A
fiéirit'le
ntoinedittout net aujourd'hui : lier.)—
blée a
Jeudi,dernier
consacré lamatinée
jour d 'uCongrès,
àétudier
J'assem-
età rédi-
medi
mière
prochain, au
représentation théâtre
d'une
des
p
Gobelins,
ièce trois
en aEssai
la pro
ctes,
delamorsure MonDieu, me tistiqlle.---
à làfoisofficiel, scientifique etar- dimanche 26ausoiret Cotn-onne diibi'jn
Carton, que ma
c'était piL'Jciice
lajeunos-e devante gerdans. dçstextes concrets lesdifférents deAl.Henri
vœuxdedécentralisation Berteyle:
? Chair deFemme.
à cete».xcellent scir iermai. del'auteur
contester
plémentaire ; comédien
maisjedécline,
Enréalité, j'avais
cet attrait
à cetégard, sup-
toute Aux
écritqueAl.Ba-tons
noms
celui deM. que Anous
*
avons
ristideBriand.
~-.~
déjàpubliés,
qui a
1-
*
bien
-.-m
ajou-Maison
v ou-
Suzanne Després,
dePoupée
l'incomparable
reprendra sa célèbre
Nora de
création
uni.j£.>
f~sB~ir~s l asoufflait.
définitivement deLa iux?
I.cPcclijur
Couronne
rée-Ue et deCartond'Ombres a tws
etconfirme
'impressionnante mai-
exprimant
actuellement
scènes ce
lesdesiderata
présentées
province.
relatifs aux
par.!esdirecteurs
doléances mente-t-il
des lamédiJcrité pas d'être
des
Certes
encouragé?
spectacJes
oui, — et cela
Onseplaint
populaires
ne
de
compétence.
roux
dr.ns a dela
«ma partie.mesure »: j'étais resté, on levoit,luaccepter.
G.B. d'un caractère
Ladélégation
laprésidence
siémouvant.
américaine,
d'honneur
venue spécialement
jerdi (28),
decegalaiïrr^nt,aussiSolness,
Ssrme.nt,
1\12:5
msîirée
etc., d
leprodigieux
et
emain
samedi
avec
soir.
sucées
!
(îq),
unJï
. matinée.éga-
Lugné-Poe,
26.
delasemaine
Jeant..s
ttri
W:1o. SiM.
n:;nvf)'n
forces
Cei-a
djU
c'est
J ean
Sach't
u
>.
Sarmrnt
scèn-?
ne
Gu-itry- c',.'JWÜ!IH"
{I-tli
ïi-ançaisL-.
œuvre! «
>',l'a nousavons
demain
écritRobert
une Laséance
de à trois h eures
declôture
dans
Maure't-Lafage, l
ducongrès
asalle deJ"ApoJlo.
s'est -tenuetiersconcurrence
Ces danctennc
lamentations,
ducinématographe
'banlieue.5 danslesquar-
neferont point
etde
pâlir
h
la re-
La Soirée enFrance,
césird'assfî-ter
chercher Mme Curie,
àlamanifestation. a câblé son
-
c'est BeaupLan
dicieux
Cette
entête
article
nouvelle
desontrèsenthousiaste
delaLiberté
œuvre n..
etju- duM. spectacle.de
président,
Bordeaux.
del'Association
lit-quelques lettres
nommée
succès
deChariot
desrevues pLus et n'entraveront
ou-moins
pontle
Cequ'il
Endehors descauseries avec projections qui ¡PllCotoComœàia.) classe définitivement M d'excuses, notamment deAl.Ballande, députéfaute est lesthéâtres
créerdesfoyers nues.
d'activité dramati,
Situveux-faisons un rêve seront faites sur leradium e t del'allocut'on de .JC'âm.
Sarment
écrivains comme im denos pLes
lusD intéressants delaGironde etconstate lesuccès écLatant et quedans dequartiers. Destenta-:
dethéâtre, dit.da-n-s ébat*..M.
chantait
Mon tonssu.funpâle
Evirsdnus sabelle
Guiignol. enmenant
"effroi - Mme
auGrand- prend
hardt,
Curie,
déjàles
Maria
rappelons
noms
que
suivants
Kousnezoff, :le programme
Mmes
Yvonne
Sarah
Printemps,
com-
Bern-
Ré-
Casa-
Fiéjavilie.
énao-uva-nte
prenantes
LePêchi'iir
etsingulière,
etd'un intérêt
d'Ombres
pleine
constant.
est
debeautésune pièce -complet
sur-tion.
ducongrès
Différents
zet-Dufaure. vœux
Ces
dont il
sontensuite
a assumé l'organisa-
JusparM.Bi-
M.Choisy a renouvelé chezsonfournisseur ginaPatorni, MM. Lucien Guitry. Henri La p ii-ce — écrit, dans Le F igaro, JI.Réaris Gi- matin vœux proposés àlaséance du
desus, Sacha Guitry. et d'acres emore' sont adoptés à-L'unanimité. saufcelui re-
ordinaire
F.-Jiiqire son stock
Marquis offert
Maxudisn. nousa
d'épouvantes et après
lecrueldocteur
l e Les f euilles
rapidement.
delocation
Quant
ellessontdéjàretenues
det'Opéra
auxloges, laplupart
lesplushautes
se couvrent
d'entre
gtuux
(le —
héros) : est
yiiestinscrito
invisibles-qui
t oute
unepâtre
se comme
d ans l 'étude
blanche
avec
revêtent
del'âme
surdlaquelle
une
factioneces
d eJ.-an latif
une annonce
encres
dela.
a
u- tionsdesque
let
u projet Bonnevay;
lafédération
puis M .
B
étudier
vacommissions
izet-Dufaure
lesques-
Max.udôan,Max.a ainsi,jusque dans sonnalités parisiennes. par per- mihe, ALa lumière. sous
lt:l'amour. Jean s'éveille taires e t
contrats-type
interviendra et desdeséditeurs
auprès pari-
lesnoms
Max.Maurey
delatroupe,
se
latradition
continue au fond
duterrible
d el'impas- Leprixdesplaces varie entre5 et50francs, ilaime,
un poème donc i
d'amour.l pense etil vit. E tlapièce est des
Enquestions
terminant,-
intéressant desconfrères.pour
M.Bizet-Dufaure
et leprix minimum desloges et baignoires va EtNozière dansl'Avenir, après avoir faitndeet-,représentant a saluéle
ses
muge.
seCette
dechangé.
fois-ci,
camarades.
pourtan.t,
C'estluimême
il ya quelque
Cen'estplusM.Paulais
qui s ouffre.
chose
quitorture
de600à2.000
«COMŒDIA
francs.
» ATURIN
tement
l'ouvre concîat:
Joriesais
subtilité
ressortir
sijesuis
decette p
l'ironie
ièce.pM.
et
arvenu
S
la mélancolie
à faire
arment nous sentie
a char-
M.
teurs
H
la tierdévouement
d
enri du;ministre
Auriol,
espectacles aux
après
desBeaux-Arts.
avoir
deprovince,
affirmé
revendications
leur
sonen-
desdirec-
c onseille
Sansdoute a-t-ildéplu ausanguinaire Choisy més lasouplesse
pard'undialogue musicale sonart,par denepasentrer
delemécanisme endlutte ouverte aveclesPou-
quiluia retiré lerôledetourmentin et l'amis Le retour de la Duse lafinesse
leplus d élicatdel'être hqui. révèle
umain. voirs Publics, mais 'aborder avec e ux une dis-
aurang desvictimes. C'est unen poète, etc'est aussi un dramaturge, qui cussion loyale et undcourtois examen deslois
Soncorps pantelant aété porté s ur latable conduit maître une scène et en tiretout c e en préparation, afin 'obtenir des amendements
d'opération, del'odeurretraite Après une dizaine d'années passées dans!a qu'elle peytdonner.
desonsang nous nous
(marque sommes
Dorin), repus
nous a vons vu de et laméditation., laDusese représen- Comme lui,-Robert deBeauplan termine ainsicompatibl,es
.Lecongrès avec lesexigences
de1922 setiendra
budgétaires.
à Toulouse.
nos yeux s a boite c rânienne fendue et sacer- tera au public danslesderniers joursdumois, son article: LEBANQUET
velle coûter sur letapis. du28au30.Elleveutparticiper elle aussi à Mais il n'est pas possible, parune- brève ana-
! c'était
Ah
Halluciné, M.P!aulais
bon.
encore tourmeurtri
: samanière
lievictorieuse: auréveil
ilneet
àlarénovation
s'agitcependant
del'Ita-
pas d'une
lyse, dedonner
équitable. Cecqu, du Pêcheur
'il ffaudrait d'Ombres
pouvoir mettre klée
une en Jeudisoir,unbrillant
Bordeaux, a suivi lecongrès.
banquet à l'Hôt-el de
relevaet, sa raison enfuie faisant place à se
la rentrée définitive, dumoins elle l'entend lumière,
dépouillé c'est
qui e ette
st c ormo
elui deM d'art s obre
Sarment, etcomme
cette m aî- Alatable d 'honneur présidée M.Bizet-
ou ne par délégué
foUe visionnaire, il rcusdonna le savoureux
déjà" pas ainsi. Mais elle n'apasditsondernier mot, trisedefaction
dudétail concret etdu
qui enveloppement
exprime toute une : pce choixDufaure
sycholo- ; :
duministre avaient prispl-ace: M.Bouchet,
spcctsc.'e
plètement
d'unhomme
dingo:
duplushautgoût
phantasmes, desmorts,
encore
il croyait jeune
apercevoir
.macabre,,
et com-
deschosesnetout
desbruines,
dansdescercueils. pièces des
et il peut
impatiemment
très
entière.
bien
:
s
attendue
d'IbsenLaDame
e faire
Ellea choisi
au
q ue
-pour
Théâtre
l'art l a
Balbo,
delaMeret Jean-
'repren-
cetterentrée
deux
gie. c
Et,
M.Henrye
es
desgrands mots
nson
en profondeur
écrivains.
feuilleton
Bidou,
du
définissant
qui
dimanche
s
avecune
entent
aux
la race
Débats,
pré-
rare deaux;
préfet
;
laHaute-Garonne
au maire,
M.LeBaube,
delaGironde
représentant
représentant
M.H.Auriol,
M.Gérard-Chabrely,
M.le
M.le
député
mairede Bor-
de
adjoint Mme Suzanne SARBOU
- Situn'aimes
remonter pas
làbière!.comme
deCcartelir.e.
ça, o n peut toujours
ditunpersonnage
fai- Gabriel
nouvelle :
Borkmann.
LaPortefermée
EL'e jouera aussi
deMario une
Praga,
pièce
le
cision
écrit
le ton et
: errant limites l'esprit duPêcheur
delapoésie
d'Ombres, Chabance,
1-ars,MM.
MM. Alauret-Lafage,
Me Habasque,
Chauver. Goiffon,
Dufresne,
M.leprofesseur
Cléry,
BrézHlon,
Rachet,
tives h
Vil-là undébouchéeureuses ont d éjà
précieux
é ;
té faitesil y aurait
pourlesauteurs, et
doyen des auteurs italiens. C'est d ans u ne pièce Lapièce
làréalité, aaix estd'une etde
étrange dard,' lesreprésentants Sé- pour l esartistes des occasions favorables dese
Malheureusement, sur lafindelasoirée, le d'Ibsen q u'elle s'était p résentée pour l a der- etpathétique durêve etdel'analyse,
beau.té. bordelais, desgrands quotidiens produire. Seuls, lescritiques gémiront peut-être
docteur Maxudia.n, quin'avait pasassez profon- nièrefoisà Turinmême, avant dequitter Le M..JeanSARMENT deComœdia et dedifférents organes decesurcroît
dément atteint lessources d'énergie deM.Pau-théâtre. paraison
Mais
entre onnepourra guère
lepasséet leprésent,
fairedecom-bienLe,Pêcheur
les d'Ombres, qui s era joué à Pa-
Voici
Une â
l'avis
me d ducritique
epoète frémit
duTemps:
en
-voilées lui. m atsses v ibra- s'intéressant
théâtrales. toutparticulièrement auxquestions L'auteur dede supplice
cette œuvre
!
nouvelle n'estpas
depudeur, débutant.
Hiesiln deTOT)personnages
pour
qu'elle
elle,et lepublic
cesrôles. MONUEO.-
veut incarner
ne
sont
l'ajamais vue
car
nouveaux
dans
risaujourd'hui
rée. M
deB/uxelles
ercredi
sescamarades
27
dimanche
et
queJean
jeudi en
soir
Sarment
satrèsbelle
matinée
2 8, c et
'est en
a
touera tousme
pièce. avec
u Parc
tions
soi- sibilité
une
sourdes
-noblesse
.L'auteur
une
,a.tion
-(luides
etcomme
élégante
du
mfonte.
et
Pêcheur
igures
discrète,
inteilectu<elle semble
derace.apparaît
d'Ombres
lesplusoriginales
sasen-
affinée par
com-
delagéné-ce,
Au
zillon.
dessert
Alauret-Lafage,
Chabrely,
Guillot,
des toasts
Auriol, ont
Desvallières,
partlereprésentant
ets'est
é
Franck,
téportés
Dufresne,
Rachet,
par M M.
Bré-
Chaban-
duministreFrançais
un
au ;théâtre
deLumière
sance,
Jadis,
Maguéra
LeVagabond
puis
auOthéâtre
M.Henri
L
LaGuerre
: esPerruches
au théâtre
Berteyle
à
fitjouer
etLeChemin
laRenais-
Antoine,
François-Coppée, Cœur
Nuitde
"Comœdia" au Palais Laréunion erminée dans u ne atmosphè- Noël avec téro e t Georges Wague. Ces der-
re deconfiance
del'avenir
réciproque quifaitbieninau-nières années, Mme Suzanne Barbou etM.Alex-
L'automobile
heurta,
Mme
ilya quelques
ElestGama
deMme Micheline
mois, un
futpoursuivie
soldat
BlestC-olna
et
CARNET
condam-AlaComédie-Montaigne,
DU
Mardi 26
CRITIQUE
avril
l
L'afGche
quelle 00000
Renaissance
sensationnelle
Parisiens duDivan
s'arrêtent Noir,
chaque devant
jour, la-
ave-
gurer
Théâtre
defartthéâtral.
Apollo
— G. R.
: Mandrès
succès
12, L
jouèrent
LeDuel
aMorsure,
Tribulations
en tournée,
àl'Américaine,
LaColonne
deFrétinel,
avec l eplus
L'Obusier
duTemple,
grand
A-
Les
enmatinée, répétition desscènes etc.
née.L'affaire
rectionnel. estrevenue
Plusieurs
devant
témoins
letribunal
furententendus cor-générale
deGubbio dm spectacle
etLaRose delaGrimace
Assassinée. : LeLoup nue desCémouvantes
-i.l'admirable
lesplus hamps-Elysées,
pièce etreprésente
d'Edmondlesplus dune
Guiraud. ramatiques
Mme de Cette
Cora
Les huitdernières
œuvre
d'«Arlequin
émouvante »
etcurieuse, -dont lesuc-
M.Alex-Alandrès
rontencore etMme
lesprincipaux Suzanne
interprètes
Barbou
deChair se-
dontM.Pierre Mathieu, de la Comédie-Fran- de Ala Potinière, en soirée, répétition générale Laparcerie, toujours prête a -accueillir les jeunes cesesttoujours
nous l 'avons consKMrabJe, devra, ainsi q ue deFemme.
çaise. Leprésident donna également lecture de A: l'Abri,Un Ange passa.répétition de : talents, confié l'exécution decette aLootz.
udacieuse annoncé, quitter t'Affiche le30cou- Voilà
ladéposition quefitleregretté George Grand. Folie d'Amour. ensoiirée, générale affiche àaMM.
jourd'hui, François Larry etSerge Au-fant,
M.Despectacle
nraison
urec pour ldBruxelles
esengagements
esreprésentations contractés
de cesomp-par tistes plusieurs années quecesdeux bons ar-
*:•
Cedernier étaitavecMme Blest Gana d ans l a Mercredi 27 avril lamême matinée
distribution. etsoirée d uDivan Noir, avec tueux à i pher, seconsacrent à défendire etilfaire triom-
AlaComédlie-l\fOnltklJgn-e, première
ensoirée, LeLojip C'çst aujourd'hui, à 2heures, a u music-hall, 'legoût d uvrai t héâtre.
«voiture etbiessé. *
avaitputémoigner del'étatd'espritprésentation duspectacle re- f medi,
;
,qu'Al'æqllfn. sera' Ilsy ontadmirablement
dusoïdat
MO
doirie
Gana.
Charles
suivie
Philippe ** ,,' habilé
prononça
del'acquittement une
<
plai-dèGubbio
Al'Odéon.,
Un.
de MmeBlest Al'a.Potinière,
de
Bon
: UnAnge
C
eta-Rose
en soirée,
onseil. en
passa.
soirée,
detaGrtmac-e
Assassinée.
première
soirée, première
1.
représentation de
représentation.
:
- de: lapièCéi privilègfe
Théâtre de Paris
L'Angteterre* l'Amérique"rîtitie~
représenitritioaas
des et si captivante
sicurieuse de
94dispùtefif
"Cœur
de
îè
déLitaS,
MM. Tris-
représente
5à25
,
f r )
Théâtre
enmatinée
irrévooablementf: pour
Edouard
ladernière
dernière soirée
vn'
fois.
lplaces Sa-
déi-
,. estparfois
teur
juste
son
d
r éputation
soucidespectacles
:
rude!M.Alex-Mandrès
elaNouvelle-Comédie
parsa
réussi, maislatâche
a étédirec-
ilaacquis
conscien4«';
irréprochables.
une
artistique,
Nul
A l'Abri, en première représentation tanBKgTnard et Charles-Henry Hirsch. dont la Duc, Lanâuvene LéGranddoute quelapremière de"Chairde-Femme
M.Jourdain,
tournée
imprésario,
danslesCévennes,
avait 'engagé
M.Marcuci, pour
commeune Folie d'Amour. Jeudi 28 avril carrière
trodeParis. se poursuit^ heureuse etbrillante au théà- a réalisé,comédie
au deSacha
théâtre Guitry."
Edouard-VII, pendant lui apporte une nouvélle satisfaction. ne
Auxde BOiiiffes-Parisiens, en soirée, répétition gé-' Aujourd'hui, lesdixpremiers jours, untotaldpossible
e145.449 fr île Auxdeuxprotagotustes déjà cités, Mme Su-
chefd'orchestre.
sentation,
ques,
blicà-témoin
mitfinàlatournée.
de
Unjour,
!echefd'orchestre
discussions avec
ses
u ne
ennuis
aucours

Hier,devant
quiavait
chanteuse
intimes;
d'unerepré-nérole
pu-
l'incident
leconseil des
présentation
; LaDame
eulequel- AuxBouffes-Parisiens,
prit de : La
en
Vendredi
Dame
Rose.
en-29en
avril première
soiiréo,
Rose.
I
:
comparables
Madeleine
re-Location LéJy15,
matinée
comédiens,
rue
etsoirée,
M.André
Blanche.
PalaisRoga?
avec
Central
les
Brulé deux
38-78.
i
etMlle n- recettes, c'est-à-dire

Aujourd'hui,
Grand-Guignol
matinée,
lemaximum

à 14 h.d3uLaboratoire
0,età 20h des
zanne
Céline
Boris.
Barbou
d'excellents
30.quenousavons
Alix,
etM.Alex-Mandrès,
artistes,
MM,
Saint-Jean,
telsqueMmes
Paul
Ni-colay.
A ndré,
M.Henri
sejoindront
Marty,
Guerdet.
Smith'
Berteyle
prud'hommes, le chefd'orchestre demandait Opéra «soirée degala."
Hallucinations (première B) rencontré etquestionné sursf
4000francs pour rupture d'engagement, tandis LeChasseur dechez Maxim's continue àréaliser etdetouA lemerveilleux progmm-

-
Kfflo jeBEDT5 que M. J ourdain réclamait 5.000 francs dedom- Lacritique de merveilleuses recettes, qui
ce prouva que le me, dont lesuccès est t riomphal.
étéunanime à signaler public
Je parisien a uneprédilection indiscutable
iaisfut,à sontpur,Iigotté et ouché l a ta-
mages-intérêts pourlLecpnseil
epréjudice que luia causéetàconstater atesuccès deMaïmouna, lelemérite
nouveau :.pour théâtre gai.
s ur lechefd'orchestre. a renvoyé l'af- ballet quivient d'être m onté à l'Opéra etdont i' Aujourd'hui dâmia'nclîe, matinée. à 14 h.30, et (AKNFT -'
bledssouffrance
unciseau
- àfroid.
Enfoncez-vous
te!. conseille
son
M.Choisy,
etsevitfendre
laréclame
prévenu
administrateur
lecrâne avecfairedevant
biencetteidéedanslatê- Le25février
bienconnue. Messageries
aussitôt
général, accourut
M.Buarimi,
paraffolé, vres
mais,dier-à
d usculpteur
arbitre.

l'exposition
1920, £vaitdirecteur
M.Fabre,
Internationales,
LaMonaca,
deVenise
afin
avant
reçu
delesexpé-
l'interprétation
Mtlo
Mlle
des Laseconde
lesœu-mencera
le10avril.cente
vrage
Aïda
artistes
aura
Boni,
l\La;l"the
parlieu
partiicu'li&rement
M.
LequiiCIn,G ustave
dans
représentation
quivlebeau
reprise,
demain
Monna
iennent*
l
lundi.
Vanna,
dedrame
faire
brillante
IUcaux,
es Mlle
T)rincipaux
cecharmant
deLespectacle
avec l
réunit
C.
esadmirables
triompher,
deMM.
B
rôles. os,
ou-
com-
soirée;
Bressol.
pley,
àBaron

àsaré- Irrévocablement,
Maeterlinck
20h.30.
Peugct, fils,
Suzy
avec
D
'Bouffes=Parisiens
lies
MMLe
uvaMès,
Renard,
cinq
Gallo,
Oabin
Delys,
dernières
:
etc.
Guyon
Mmes fils,
Tem-

représenta-
- u51 m CA
voyant ledocteur Maxudian tout p rès d 'expirer, Enraison desgrèves deschemins deferitaliens, etFévrier : Mme Germaine LuMn, MM. Franz, tions dePhi-Phi. Demain, dernière matinée LESGUANDS CONCEHTS SyMPHOI\!QLLS
- il neput retenir un grand cri.de s adique déclarait hierM.Fabre, les deM.La Marcel Journet. A. G resse,Na,rçon.. L'orchestre sera La.
rette répétition
trois agénérale
ctes, deLa
deIvan Dame
Caryll, en Rose,
d'après opé-
Berr
rage et œuvres e n
- dirigé par MGabriel Greviez. Concerts Pasdeloup (Opéra).
; ;: ;
et,Guillernatid, Aujourd'hui
dit: C'estbienfait!iln'aquecequ'ilmé-Monaca
rite! n'ontpuparvenir
celan'empêche pas
quele12
lesculpteur de
avril,
devoir
mais
qua- Opéra=Comique nouil,
donnerons, ieuadaptation
auraldemain., jeudi. laLa lyrique
première
distribution
deLouis
vendredi:
complète
Ver-dimanche,
Nous à3heures précises, —concert
232e ou-
Danslasalle,M.-Charles Mérécriai/t: — trecents francs defraisd'expédition. l'œuvre d'fvain Caryll. de verture duVaisseau Fantôme (Wagner) Deux
Hardi, Paulais!. Lejugedepaixa débouté les-Messageries. Il préludes deCachapres (Casadesus) Deux^Mélo-
d'Aphrodite, Trianon=-Nd-trique dies Hébraïques (Ravel) MlleMadeleine
M.Nozière
Boyer
fitait dumoment
serrait
à lesluibroyer ;
lesmains
M.André
oùM.Pierre
deM.Georges
Dumas
Brisson pro-
a donné
pour
ouvraitdemandés.
lesacte. ausculpteur
dommages-intérêts
dela réservefaiterOpéra-Comique
quipourraient
Laprochaine
être tantsuccès,
tion sera
del'abonnement
représentation
vient
d doreprendre
onnée,
série pou.r la15e
B.,mardi
avec un écla-
prochain.
que
représenta-Le avoirAvoir
rivu Dranem
pendant dams
trois lIfam'zelle
heures, etc'estNitouche,
avoir le c'est
LesMaîtres
;
Introduction
(P.Dukas)
Chanteurs
du31
Habanera acte ; ;
d
(Wagner)
'Ariane
(L.Aubert) etBarbe
Trois
Grey;
(redemandé)
Bleue
ballades
goisse ;;
labouche
M;pour luifaireavaler
René-Louis Doyon une
tombait
poire
sans
d'an- Mme
'con-procès M.Max, Marcoii et M. F arnèse, qui ont p erdu leur
remarquable
toujours
MUes Marthe
ouTrage
interprété,
Chenal.
deCamille
cbaivs ses
Soni'a p -Erlanger
rincipaux
Pavloff, rôles,
Sibillc,
sera
par sirirrésistible
Cou-che, matiniée,
m:ttinJ~e, delerevoir
à 2h30, ! Aujourd'hui
aveclesadmirables
dé-deVillon
diman-
par-sesduPrince (Debussy) Mlle M adeleine Grey Dan-

; sation..
naissance les.frères GilLe et Serge Veber fai- contre imprésario, vont encas- tura, 1 \I'MC harles Fomtoine, Azéma, Dupré, Roy-, l'amusant Drainem l 'exquise Lucy Igor(Borodine).
eaieîit
•Maurice des- ouvertures
Levé!, à M.Camille
récemment misen croix Traversi ;
par
* ---..,..DÉRIVÉ. 1 moud. M. A .
C a,t,he.r.inc
dirigera
Théâtre des Champs*Elyséc.s I.yriquc.
l'orchestre. Vauthrin,
JoséThéry Mlle
Tous
Chauvin.
citllessoirs, M. J
; troupe
amerveilleuse oûvin etl'amusant
à 8h.45 duTrianon- DANS LESSALLES
M.Honnorat, penchait lamentablement et les - Aime Rose ' Armz.ndie, MlleSuzanne Smets
autres ne valaient pasmieux. 1 L'affaire Himmel Athénée donneront unconcert demusique moderne fran-
Qu'ils'agitdeMM. Antoine, Lucien Desca- Lethéâtre des 'Champs-Elysées annonce, pour çàise, avec l e concours deMM. Roger Debon-
aujourd'hui, deux r eprésentations deLaRose
ves,GMme eorges Courte-line
Veber, JaneCatulle-Mendès, et Mme, Mme P
MM.Léo
ierre UNE NOUVELLE ARRESTATIONsoirée, Roseim : uneenavec
à8h.45,
distribution
matinée, à 2h.45
lamagnifique ; l'autre
etémouvante
de LeConcours
en Ilestévident
mode,
des
si ;nousposions
G
que,les randes Vedettes.
àcomJC(}U,rs
noslecteurs étant
net,'p. deBréviJIe"
fortà la 29avril,à 8h. 45,Salle
laquestion
L.deSerres, vendredi
desAgriculteurs. soir,
Des
que l'onsait, etqui c omprend MM. billets de Du-pièc.e, M.ALEX-MANDRES
Marchès,
Ginisty,
lebibWophile
Edmond
Georges
Rondel,
Teulet,
Lignefeux,
Paul
letribun
le
JeanBerty,
C oblentz,
comique
LéoPoldèS'
Paul
Albens,
-
Il ya quelques'jours,
truction,
M.Paul
avait
Jacob,
lancé
âgé un
de
M. Ç
mandat
29ans,
luzel,
r
juge
d'arrêt
eprésentant
d'ins-
contre
de
Jean
plus
mestre
d'Yd,
s imple;
Périer, quijamais
Henry
pittoresque
bourgeois «t touchant
maigre
ne
Beaulieu,
typique
futplus
tour à h
tour
Saint-Martin.
etmendiant
umain
b
;
et
ourg-
Jean
dou-
suivante
« Où sont
Laréponse
Marthe
nos
Régnier.
g
serait randes
Victor
vedettes?
unanime
Boucher, à » l'Athénée,
: Cheirel, où
Stephen
rand, à
Concerts, la15 à
SaUe,
47,rue
4 francs
au
Blanche.
sont
Bureau envente chez
International de deFemme, nous a fait
en
ladéclaration
dépit de son titre
:
suivante
unpeu
«Chair
pru,tal,1
DeMM.
rentin, PaulLargy,
A.deMontgon, Alexandre Charles Flo-commerce, ueSaJneuve,
29,rn'avait beau-frère d'Him-loureux. Lamusique descène, d'après desairs etAndré
par Aujourd'hui,
Lefaur interprètent
matinée etsoirée.LeRetour. SalleGaveau, lejeudi 2Ravril,à21heures,est et,june œuvre
oseledire, depsychologie, niplus
d'art.Ilnyimoins,
Galto, Marcel Deroissic, Jean
Jean,Charles
Bever, deMmes mel.Lemandat
Hier,àdeuxheures, pu êtreexécuté M.
M.Jacob, quiavaitété marquable
populaires
P ierre alsaciens
Mo'nier,
etpuissmite
recueillis
soulIgne etharmonisés
heureusement
évocation dramatique lare-de La Potinière icr concert
deBlanche
deM.K
Selva. ollbitzky
LesAmours
J avec l
duPoète
e concours
( Schu- avec
grand un
A
grand
rto
A
btient
u,l'art
rne oeuvre
avec unpetit a l'art
. Le
alacri-
Maria Ricotti, Blanche Marga, M^illane, Suzan- primitivement convoqué comme témoin, s'est M. J ean Variât-, qui sera donnée, pour s es der- mann), Les E nfantines (aud. intégrale) Chants tique, toutes lesfaveurs de
ne Hévonne, Ginette Pan,dudessinateur Bar-présenté au cabinet 10eta été misenétatd'ar-semaine. nières représentations, (pendant lecourant dela Aujourd'hui, enmatinée etensoirée, deux etDanses
der-sorgsky, delaMort (aud. intégrale), et et c'est j ustice. Mais les tentatives moin-
rère,ducaricaturiste Dukercy. restation sous l'inculpation de complicité de Lalocation nières représentations deL'Amant deCoeur. Mélodies deLiadoff deMous-dresnesontpasdépourvues d'utilité dansleur,
DeMM.André Beaunier. Daniel Riche,. Al- et faux escroquerie. taigne (téléphone estouverte,
Paesy 13
27-61, et15,
27-62, avenue
27-63). Mon- Lundi 25, r elâche et Gretchaninoff. sphère modeste. En montant une pièce i nédits
: Mardi 26, à14
fredSavoir,
Ballot, Alfred
Edmond
Bloch,
Sée,HenriFalk,Marcel
Benjamin Hue, M. Mme
On-sesouvient
d'Amérique'
qu'après
Jacob
ledépart
retira p lus d
d'Himmel
'un million GaîtêLvrique lesoir,
Ange à.20
passa.,pièce h.-h.30,
45,en répétition
répétition
trois a
descouturières
générale
ctes, deMM. de:Jac-
Un : Auretour
Suède, desestournées en Hollande, quiveutintéresser
en respecter lepublic, etV
M.
distraire
faitsans
oirie œuvre
cesser
utile..
de
»
Ch. de Lagrille, de Mmes Allaimby, e t poqr ques B
Mercrediousquet etHenri Falk. en Suisse et en Province française, et A ce titre, sa tentative mérite leplus c ordial en-
parcorie,
dessinateur
-DeM.M.
Suzanne Delvé,
JeanLeSeyeux..:
André
Yvonne
Marie
Villeroy, La-
-*
versé à
personnel
mel
l'Equitable
du. delaF.A.C:C.,etlesreversa
auCrédit
Crédit
desEtats-Unis,
Lyonnais,
Français. età celui
au compte
à soncompte -Aujourd'hui.
d'Him-deMadame
decette s
enmatinée
Angol,
emaine, qui
avec sera.
ses '
etdenonnée
admirables
:
soirée
tous LaFilledes
-lessoirs
interprètes :
de:Ecrivains
UnAnge
battants.
27, à 20 h..
passa.a,u
combattants
4 5,première
profit
etdes des représentation
Associations
Comédiens
après avoir
à Al,bert's
com-auunconcert
é téinvite
organisé
Hall, M.Joseph
àprendre
enl'honneur
part,
Press,
àLondres,
deVerdun,
professeur au
couragement.
Le faux Whistler
G.S.
raud,André Warnod, Castell, HentiBé- Après a u avoirsubiuninterrogatoire d'identité, Himes Marguerite Carré, Jenny Syril, MM, Tir- Conservatoire dePétrograd, donnera unseulré-
Walilér, Asté d'Esparbès, Granet, mont,
JeudiA. G illy etM.
28etsamedi G trier,
30,enmatinée Théâtre Michel cital d evioloncelle, lemercredi avril,
27 Haydn, à Il
-21Sassy, quelques
ya saisissait, mois. à larequête dupeintre
G.FiréjavilIe, Charles Catusse,. Fernand Lamy,Jacob a étéécroué àlaprison delaSanté. d'uits : LaFille d uRégiment (deux à prixré-
dernières re- heures, Salle Gaveau. Auprogramme : on à laGalerie Nunès et Pi-
Landi&r, Paul F uchs, Félix Gandera. Gaston présentations) etLe Loup etl'Agneau, le nouveau te gros s uccès degénérale de lanouvelle pièce Bach, Bruck, Lulli, Beethoven, etc. quet, 88, a venue Malakoff, une nature morte at-
Sorbets, Mmês' Maurice Level, R.deBeauplan, Le Dîner du Cornet ballet deLouis Urgel, sichaleureusement accueilli do MM Rip etGignoux Q uand
-. Aetà leDiable yserait, tribuée à Whistler, datée d e1S59, etqueM.
PierreErisson, HélèneDarblay, la danseuse paTlepublic sestaffirme à lapremière lapremière B Pour l apremière. faisà Paris. le fameux Sassy prétendait avoir peinte en1905.
M'onn-a Païva et"samère. C'estmercredi Variétés Lepublic a confirmé lejugement delacritique chœur tzigane russedeMlleCaujourd'hui hichkina M.Bonin,
et Al. peintres juged'instruction, avait chargé les
DeMM.Camoin,.Jules Râteau, Roland Dor-lieu, auCafé C 27avril,
ardinal, à
rappelons-le,
h. l e2080
qu'aura
Dîner
etvyeà
aiiu), lapièce
première partie
matinée, pour
avec lacentième
A lbert Aujour-
Brasseur et Sokolovsky donnera son concert 24 Renard, Dumoulin et Dawant d'exa-
gelès,Roger Cousin, Marcel 7 30,
J.-E.Bavard, Raoul Barcet.
Viterbo, Nancey,
MlleJaneMeriem. jdu Cornet
« hpmme
Bienaimé,
qui
», delettres, présidé M.Pierre
par à la Max
sera bibliothécaire
dré
Aujourd'hui,
Dearly,
Dubosc
à 14
Spimelly,
etHarry
h 30,
Raimu,
Baur,
m atinée
Andrée
ettoute
duRoi,
Barelly., avec
ladistribution
S îg
An-lundi,
11
Au
oret.
théâtreMiche!,
réception cesoir
duservice dimanche etdemain
avril,
Kléber,
et
à 8
19,et
Boldireff,
h.
avec
1/2, à laSalle
leconcours
duballet
A
de Mlles
russe d
lajestic,
irigé
avenue
Efremeva
l'ar-
miner letableau.
quelétémaquillée
avait
anature, morte
Les t rois e xperts
étaitbiendeSassy
pourêtreattribuée
ont c onclu
etqu'elle
JEAN BASTIA.I Bibliothèque nationale. dusoiitr. leDiable yserait, deRip ed.e première
tGignoux. de : Quand tisteduballet impérial M.Swoboda par aupein-
1LA SEMAINE LITTÉRAIRE midable
Guerre. quivientdeseposer aumonde : La uneiambe
deMme danslabataille, maisgagne lecœurl'esprit desacrifice et desolidarité, l'amour et livre, j'aiappris àaimer celte belle, douloureuse
à d'Ursigny, ledocteur Batchano, l'amitié, ledévouement etintelligente
L'ENFANT QUI MEURT Bernard
Pierre
Louvetier
deVinzel,
dèslespremières mort
manque.
pages
au début
l'appel,
de1914, et
du livre,Philippe
aussi
mais riïies
toire, au feu
finissent
gierlui-même
del'héroïsme
icilogiquement. volontaire ou
EtFrançois
tous pu- L'Homme.
obliga-
Vi- leurs t ares
Etdans
e t leurs tfous
ontréalisé
êlures,
hommes ce
cesc'estl'homme
miracle:
quiont tel sonLa
bonheur;
guerre a
Catherine;
et jetremble
fait d
etjen'ai
ePhilippe un
iui
pourhéros, euvueque
au rude
Groux et Catherine deVinzel sesont r encon- juif, qui n « le
'hésitait grand
point à
psychiatre
mettre
deVille-qu'ildevrait
service des êtrequenouspeintBinet-Valmer! langage. Queva-t-il rester detoutcela, lapaix
par Binet=Valmer trés;si leurpremière,
dePierre, l'amidejeunesse,
visite estpourlatombeexpériences
perdue sous l es folles del'asile
lespluscruelles
» est a rraché à
au
lesattendrissantes
cette i ndifférence
C'est
magnifique
l'auteur
b ien làlavaillance
confiance
desMémoires en
del'optimisme!
soidontétaitanimé
d'unEngigé
La
Volontaire,
revenue?
aime
tude
laforce
pour
Jesais
Philippe,
bien
etlabeauté, que
quiréunit
Binet-Valmer,
estplein d emansué-
qui
:
rosiers,
deensent
bienquecesdeuxbeaux
ilsont,l'unet l'autre,
Ani-dont il entoure
de bjevérité, tout quin'estpasl'indiscuta-
ce même reparaît ici, s'exprime avecfFrançois
orce etparfois avec ilnous a mise:ngarde, depuis ces deux
longtemps,
qualités
contre
Chaque semaine,
feilesentretiens
d'artet delittérature:
franchise
Binet-Valmer
qu'ilaaveccertaine
l'unet l'autre,
fermeté
nous
quilesdivisent
r apporte
féeépriseàlanuit
avec u ne
parfois.
C'est P ierire
sondésespoir
précédente,
lavictoire
:
deVinzel
Catherine
etqui
desachair.
qui
n
a rrache
eveut p as
Catherine
qu'ila reconquise,
survivre
maux
l'abatage
nus.
hasard
Entre
a
race,
fait
dela
etlanoble
n
c ar
carrure,
aître-«fillequ'un
dans c
sesont
e
déjàrecon-Pour
incompréhensi'ble
pays-où l'on s'at-
dont
sisté à avoir,
par l
dans
l'atrcnie
a mort
il'étaitsansnouvelles
l'atmosphère
del'enfant qui
de son fils
d'uneH.O.E.,
a vait
Lucien,
depuishuitans. dégagé
étél'inquié-
lyrisme
as- senteudelarude
Iln'est p
neâmeétrangement
as j
jf
usqu'à
étreinte delaRaison,
Vigier qui,
troublée. nese guerre.
notre
—Pour
cédait
i
à
nqvnëîude
Moi.
so
beaucoup. ils'estrévélé
je nedoutais
passion, mais pas
elle nede pendant
son cœur.
l'avilissait
1:1
Il
pas;
nous etune
donnent leurs a vis sur lesderniers à
livres Et laclaire vision delajeune femme nageant
tend à rencontrer
lefilsdegrands
Calvin àchaque
bourgeois,
coin d
quidilapida
ebois » tude d e sa vie, i l se détourne un instant de sa
et, pour
- Cassines,
recommencer
dit-il,mon voudrai
œuvre. avoir votre âge .c'était
à votre plutôt lui
sujet, quil'ennoblissait.
madame, desphrases Il m'a é
quiprouventcrit
parus; et leur"à"
ilsbrossent
conversation
grands traitsmonte parfois
tableau
de verssamorts'évoque
de sijustes de pouret nous dans
delignes ces
: phra-et tous lestripots lesmillions quedeux.
dansscience,
généra- loyal se laisse
jusqu'au convaincre
reniement parlesfaits;
dequelques-unes de ses - Mon
prendre cherm
garde q aître,
uenos répondit
Émotions Gamines,
nous éilcartent
faut sa profonde affection.
ton; un ses mouvement tions d eminotiers, ardents spéculateurs, prodi- idées, donne de l'accent aulivre: souvent de l a vérité. Soit, m ais a ttendons. Combien ie préfère
l'activité littéraire denotretemps, ettoutcela, Tantôt dans onbalancement,
scap elledirigeait gieux manieurs d'argent, avaient amassés, il y Quiconque — Ali lavérité, mon ami, ditlevieillard, je quand Binet-Valmer se penche avec le grand
coupé d'idées
ritésplusoumoins
générales, d'emballement,-de-vé-
cruelles, envahit ce rez-de- regard
Jean. vers l e
lesmontagnes Ferrât,
qui. leshauteurs
dominent Nice,
de
ettant
son
Saint-a correspondance.
gente e t sportive
Lasouple
sait a ccueillir
créature
ledésir
intelli-bleCarenfin,
e ten nous
vit
apparaissent
sans
leshpins o
é
f'xaIt::t:U::m
orreurs
videntes
estbien
cielaguerre,
que l es
m
MGroux,
misères
iséra-
de
suis
Bénies
vivre
d
e
evenu assez
soienties
tdemourir
sage
erreurs
plus
410111*
qui
f
nepas
nous •
acilement
l apoursuivre;
permettant de François
Lucien
Vigier
n'était-
sur
plus
lesouvenir deLucien :
ilfallait,
chaussée decliirté, de pittoresque etdevie. cela
;--:, suites. - était
bleu. v aporeux, sans p ians définis, sans labeauté, lehardicavalier, notre
éprisles(]rames vie pacifiqu{'. niais regardez autour demvous-, - u ne menace, donc
Donc, aujourd'hui. Binet-Valmer. ayant bienroou. prps^we
taiiiàt ws mêlé au sombre
lelarge, encore azurdel'hori-
dusombre azur,
comprend
des aventures, sont
et
f aitsp our s 'entendre; mais angoisse quotidiens repassent [va
r leur orne Ainsi finitleroman, en pleine exaltation. Maisl'aimer.
de c Lœuvre
eltetendresse ne
quidemandait
a vait pluslesacrifice
étédouce aucœtu
mais àvers
"uae ceque nous p ouvons imaniner deplus nous sommes en 1917; Philippe vient entre deux vivant deFrançois v;jgier, quand internes,
travaillé,
sée.Il;ne
m'aconfié laclefdeceextrême
l'afaitqu'avec
rez-de-chaus-
une chose; pru- tantôt
la.nve.ret quilalsi'incendie
granule, profondeur,
dufeu
couvrait
qu'il attirait
qui-surgissait
detoutes d-oalors,
lierportesursa tenue
quatre
bleuhorizon.
ficelles; il.estchef lehardi cava-fer..
debataillon
nifrorix, leblessé quiagonise entre lesfilsdo étapes
faire
desonrégiment
rapide
quiserendenItalie,
visite
pouriJui
de sique plaire,
siapparente parlaient
entre lepère
ses phy-
delaressemblance
etlefilsEt sou-
il se doutait de queLque j'ai,dunprisme éblouissant. lesnuances régiment d'infanterie, Et u ne etémouvante àCatherine, dain. le vieillard aperçut devant luil'image
dence
étépersuasif. Etc'estainsi,qu'après Joachim Catherine
crUt froissait riait,
l'eau aux
c -couleurs,
haînée à
defacettes,cevent 1 6g'cT
" les
dans
au
unde1917;
début etle fils d et noussommes pour
eCatherine, cet e x- —; Vivre
lepetit
e xalté,
Doude,
c'est l
ilajoute:
a seule vertu, mon
tout entière
ci,pourtant
alors
retenue
àsondésepoir
au passé par
maternel
s es ; celle-
regrets, Lucien.
yeux a non
vertis pas
des limage
tares, m qu'il avait
l'image
ats vue
d'unavec dde
adoles-os
Gasquet, jevais,ici,vousparler de L'Enfant et sur quis p etit D oude. à lafindu ne
"Qmmeurt,
même.
lebeaulivredeBinet-Valmer lèvres
lui- cette entr'ou:ve.rt.es
purifiants
touche quiotait par
quin'avait
c e rire,
ia trace
paseu
l 'eau j
ddepudeur. ouait.
ela souilluro J'eati
à Plaisir, laissé
&uivant sur
que nous
laplage,
lamerbleue
a vons,
enveloppé delumiè- Cette
pèrequivaau garde;
bonhomme!
exaltation, siBinet-Valmer n'yavait
lui a
pris présente
pas
son ;
moins ouvert ses bras, puisqu'il
avenirentresonenfantquiest savant re- cent.
beauté
charmant,
quin'était sensible,
iiid., artiste, la fierté
jeutieetquiadorait d ece
la
Car,danscetterubrique
menttraité detousleslivres
années,
oùil a étélongue-
caractéristiques
I'oeuvre nouvelle
Cette r
pressaoonisme
s'étirer
ichesse
dans u
plastique
savoureux
npaysage
et
oùla
violent
colorée,
et
grâce
im-
cet secours
semble
lumineux de
re,
Doude.
cent. s e
de sur
Catherine
quiestdevenu
meurt.
et de
frêleson
son
amour,
etcharmant
lepetitjet.Certes,
adoles- briété
aurait pu ledétourner
iln'apoint
danslacomposition
duprincipal
manqué,
quiestavec lamarque
du su-
de
mort
noncé:
cetteso- viendra.
et son ami
Philippe
q ui e ste n
n'aplusqu'àrevenir;
danger, lavie apro-
et il re- avoir L'œuvre
d'action
sacrifice
rédempt'rice
définitive
accompli, et
dela
quesurguerre
l'heure lamort
venue,
nqui,
fige
peut
e le
lehé-*
de deux - dernières
ces desMétèques, son t'aient, de nousbrosser d'amples Etilreviendra, parce que Binet-Valmer, ayant
del'auteur duPlaisir et deLa Guillaumin.
j'airevendiqué sion., nousldesretrouvons
maisicil'art eBinet-Valmer, dansLaPas- C'estdCatherine;
voluptueux de
oncundouble
ce
drame
n'est q
quise déroule
ue p ar de guerre: aupauvre sort d e paysages
l'adolescent qui donné cetitregénéral à sonlivre:L'Homme et rosen
ra: ceci
cetteattitude
e sttout à que
la
l'éternité
gloire d e
luiconserve-
la guerre ;
Passion, doit. avoirsaplace, et direct, objectif, prenduneforcenouvelle. autour s'arracher une gran- meurt et s'attriste desavoir samort inutile, leshommes,
il naître sede doit, puisqu'il nousa faitcon-c'estaussi sacondamnation! Mais
l'honneur d'ydirecequidoitêtrelyrique dit,bienque et dedouleur qu'elle peut à sonpasséoppose l'Homme, àtropinsister
Joachim Gasquet. magnifiquement à Certes,
soncipaux
l'exposition
il nous
bienmusclés, m ontre toujours
bienvivants, ses héros
menés
prin- pour a ller
frirale bonheur;
u n avenir qui
vers toutceci joue premier p eut-être
se étale au
luiof- grande ;
ledestin
cause
de ceux
ilestémouvant
q uit ombent pour
etému,toujours u ne les autres.
Car,
nous mettre enrapport avec sur
même
c e-point, jerisque d
dubeaulivredeBinet-Vaimer;
edénaturer le sens
c'estvào-
habitude,
et lamise
quiMeurt,
maisprécisaussidans
e n valeur
d'étude.aitsingulièrement
des qualités deL'Enfant
¡fédui.t"l-mon champmanque
le désir,maisla pensée
ailes d elumière;
desérénité son
éplaie
Bernard sur euxdes
Louvetier.
par plan;
s'il
mais,
defresque
danssavie.nousy révèlelitoùrâlesonenfant
s
.etur le fond,
l'inquiétude
la guerre
auchamp
deCatherine s
debataille
agran-
va du
exact.
où riche
:
,heurtent
Des foul-es
ledépart
decouleurs,
sepressent
des troupes
dans
pour
son
debruitet demouvement;
livre,
l'Italie e
se
st finie,
venus,
touteexaltation
ilrendus
nous
avaitfaçonnés
importe
à l'image
tombée,
desavoir
civile,
àlavie ceuxquela
laguerre
ceQue s
étantlontairement
ont de-
guerre n'en
res
mettra
deCatherine
pourtant
en valeur queles
que
jemesuisattaché
etpdePhilippe,
deux g randes
centres
figu-
même
desaspects vivants delà puissance intellec- Tragique in- et, par a illeurs, il nous donne du grave et mobile delaForce et duSa- dulivre: dans cette oignante histoire oùautour
Vous vous
«Etiltraînait souvenez
comme
deladernière phrase
uneproie,dansl'eautuelle
du un
Mais etdelavolonté
voici L'Enjant
rédemptrice.
quiMeurt !"
se bat
quiétude
Valmer
P
! hilippe, bientôt sonamant.
Ettouslespersonnages
nous a fait a ntérieurement
dontBinet-visage
lesportraits; Mais
delaguerre
il fautsurtout
d'émouvantes
admirer
définitions.
l'humanité dontpar
crifice.
rine
Dans
letravail
a attendu
sa
:
solitude
auquel
Philippe
elié fleurie, embellie
s'estastreinte.
levoici !Comment
encoredel'Enfant
Cathe-
va-t- vont mourir
quimeurt,
dansunetant
degenspassent
prochaine bataille;
qui
les
brillante, lecorps splendide. nuet blanc. » Nous y reconnaissons, groupés, laplupart des l'inquiétant Lucien qui m eurt,
dessuites de ses estempli ce livre, une humanité profonde, gran- ilremplir le vide d eses j ours? C eDe.ni-Solde deux a mants sont lavieardente et forte, ilssont,
survivants d.-sœuvres précédentes deBine.t-Val- blessures, l'indécis Raymond Bardane quivasi Aihst die le
par courage et lavolonté. dèlaPassion va-t-il prendre une attitude, cesseraussi ceux quiveulent vivre, vivre.., Etc'estIl
mer. Illesa pris a vec t ous leurs v ices et leurs résolument vers l echar d 'as>iut d'où on le sor- se hausse jusqu'à unesorte d esenti- d'être u n aventurier titre dont ilaime encore del'héroïsme!
(1)Ernest Flammarion, éditeur. vertus,' etles a misenfacedeceproblème for-, tiramort, lemétèque Périclès Avrinos quiperdment cornélien l'œuvre renouvelé. Labravoure. renoncer à latable dejeu?Car,aucours s eparer,duv'.r J. VALMY-BAYSSE.
le
La
denouvelle
de
usé

1
communiquer
tous,
d
.uam^su

ra'.
frC

• /y
fyretï
'^roy..
moyen
errent
îynt :1C5

Aujourd'hui
à20h -jj).
verture
trois
pressea

s
Ig];

fçTouite
qui
lespectacle
î*® nous
d
avons

:es,
(en
deux
d eM.
;i constaté

.Uiadimanche,
p'1*. :

ftéaàdaf
.p~
La Scaîa
méthode
ciaas avec
n'ont
leplus

aiheures,
Hoi
"lX,
*»argL„eriioDe
d'Edison
les
l'au-delà.

ean
esprits
Un,
indiqué,
LaPuce
Théâtre des NouVeautés
24,Boulevard

legrand

quel^sen
latriomphale

etAndré
*ttt&j.}«5
,•T'^zioa,
Jj(,s s
plus alles
aval
vec
<&toute
NouVeau-Théâtre
laMadame
X>uriante presse a.
Obey
^ÉÉjstes.
îa~~
hu*;n-cliartnante,
MQ/d&dôCLix) -Ses
quirôdent,
renommé,
spix-ite
ilparaîtrait
ouloureuses
pna.ppla.urlir,
follement
nommé amusant

plusgros
cette

(ex-Crévin)
clramaticiues.
coinl)!es
constaté
Beudet,
parmi qud

C7*iL£Sparfumsc\ des
dit-on
permettrait,
autouJ
ayanl
quebeaucoup
etmélancoliques
P
lie duliatMort
parisys.
Poissonnière,
matinée,
à14
représenitations
LaJournée, (lesS
succès.
Capucines
'o..1t.'I.];l)"':,',ns
24,
li.30,
cc
terre
sutdetout

etensoirée
duspectacle
urprises,
Bouchor, comédie
dont

Capucines
matinée,
leur g
t

rand
a

d'où
outee:
lu

àdonneront,
s :
uccès

accueil
.picca
:

15heures,
fantaisie-revue
sabrillante
Berthez entête;

letriomplte
c lasse.
lespremiers
acclament
Jac-qûtes chaque
MM.
Baumer.,.et
an
Si

s
anet
jour,
que
deHir

deLa

denos
oir,
le
je
interprétation,

Denys-
les
.,(¡réta
Sentier
.:(I-Ajuste,:ytfc
succès de,la,saison.
1 loi
it
Antoine
jeudi
la
jourssuivants^-^xsj
mai
Gaîté,
M.Voirie,
lesuccès
etlégère,
Made
MM.
ipt -

TOILETTES.
À~
Succursale
ouverte

Lasomptueuse Revue
Rasimi..sera
soir,
àcette
costumes
Brenda,
Paul
lascène
d'un
etdes
œuvre
luxe
Hélène
Mqu'on
m'in,
à ViCHY )
toute
Théctre Montparnasse
jouée
surn'aéténégligé
Rien
et l'habile
1

: :
annee

Eclatante,
cette
duthéâtre
présentateur,
féerique
i nouï,
interprètes une
de
deVerneuiil,
Jeain, Poe et
présentés
s
des
emaine
dela.
.décors
musique
valeur
Andrée
Resse.
par XI.
jusqu'à
r uede
ledirecteur,
parpour aneufs,
ssurer
alerte
Mmes
Hévyl,
Laltcvuc
COMEDIE-FRANÇAISE,
Aulide.
Mmes
J.Even,
Olgine.
MM.
Moamst-,
; ;;
tragédie
Delvair,
;
Doris
Silvain,
Eurybaite
ficiers.
L'Ecole
eu cinq
Eriphile
Col.
Ulysse
Agamemnon
Freschard,
des Maris,
etdel'année
toute
ArticlesdoSport
Articles
13
a h.
ctes,
Voyage
Matinées d'auiourdhui Coïnœdia" SOUS.
3
M.Roch,
RcinanQ,
0.
;;
—Jpluf/ênia
deRacine.
A.Lambert.,
Gerbault,
Lemiarchand,
comédie
et
Clytemnestre;
Iphigénie
ArcasAchille
;
R.Girard,
trois
bie

en
Barjac,
P.
Dorival,
of.
de
;
Snort.
d..
ouverte
et de t~y~M~~

Enarrivant
del'Académie
secrétaire
éliu
nando
jPuis,
sident,
deMadrid.
par
hierà
des
perpétuel,
correspondant
suite
M.Gustave
d
l'Institua
Beaux-Arts
M.Widor,
del'Académie
eladémissson
Charpentier,
ont
de

la Coupole
lesmembres
félicité
quivient
deSan'
deleur
CAMPAGNE

leur-

lesmembres
Fer-
,
pré-
Le SvnJicat
prévient
33-37,
MM.
(ln'iltient
d'être siciens"
Lebanquet
ci'iniijue
:i
dciiit
lîue
ÇA & LA
Réformiste
lesDirecteurs
leur
Bils
pour
troupier
avrilà 12h.30auCafé
disposition
peuvent
onaparte.
f
:
-

Téléphone
êterl
Monray,
detous
tous
avoir-
aLégion
Français,aura
l
,.,'2.,.--~

desArtistes Musiciens
établissements
esartistes
besoin.
Gobelins
d'Honneur
lieu mardi

- (jT
2, Boulevard
mu-
S'adresser
'Jj-3û.
(lu
'26
La
1
Bonne
trouve
Le
nérale
Succursale

Banque
francs
tenue
deParis
i'.Tprécédente
contre
à1.508
Comptoir
à 750
Valeurs
L'Omnibus
;;Peu
de francs
francs
à
970
fr
G36
Les
Les
f:
;
auCAtRE(ÈGYpïE)

desetraite
nosEtablissements
clôture
r.
Le
d'Escompte
fr. dans
dechangements
métallurgiques Les T
Ahantiers
C ciéries
CLe
à
àl.'<û7
L'Union
Crédit
rédit
francs. encommun
detransports
;
MOiJiiier
?3fr. La
LeMlétropolitain
e groupe
du
réfileries
deFrance
1
1

fdeCrédit:
r. contr»
Parisienne
Lyonnais
à972
S
soutenues
àdes
Havre
43S
setraitent
deSaint-Nazaire à1H5
;
:
(zo.
ociété
fr.
\lg;¡
seaw,
Oé*
'¡,¡INn'"
cote 174
à fr.;
7-15

;;
'7DUE DUASEPTEMBRE ETPARTOU7 Eclatante - ledise donnée en actes, delaCompagnie ont p rocédé à lareconstitution Strasbourg. francs.
matinée, aujourd'hui sedimanche, 2 h.30. cil Molière.
—àsera Mmes Piérat. IsabelleVal preux.Léonor;deleurbureau. M.Injalbert, vice-président LeCreusot
Parmi lesàvaleurs
2.595 depétrole latendance fLa
er-
Déjazet
Théâtre des Gobelins Breteu,
MM. Lisette.
Defoelly, Valère J. Fenoux. ; Ariste Si- tuel, passant dedroit àlaprésidence, M. A ac- — Tournées BÉNÉVOL
lbert I me
Royal LaMexican
Dutch à Eagle
26.550
fr. progresse
LaShell àà310
361 fest
f r.—
r. ;V.
Leexplicable. bJot..Sganarelle Orou'é. Ergaste ; Dorival; leNo- Besnard a étédésigné pour remplir lesfonctions 53Marché Charbon 53— BRUXELLES
succès deBeulemans àdélicieuse
Marseille estfacile taire Drailll,leCommissiaire. - device-président. (1.509.000fr.de bénéfices nets prouvés en2ans) CHANTEURS, ACTEURS^

-
nerat
lll!et
opscène Cette
nihomme pièce,
politique, etgaie,
niécrivain ne
en
LeTrain
teline, misde
à 8heures
lascène 47,
parce chef-d'œuvre
M. L éoM deCour-
aTches,sera. OPERA-COMIQUE,
drame lyrique en :I3 h
3actes, .30. — Madame
deP.Fcrrier, ButCafly.
musique , Après avoir félicitaleDocteur Richer, mem- Hry DUPONT, Imprésario-Administrateur I
enani, comédieuiiie,
ninivoleur. ni demi-mondaine, représente,
ni clus), cette s emaine, (jusqu'à jeudi soir in-
di- de Puccini. bre Jibre delaCompagnie, qui v ient d'être pro- I Il ettousceuxquisontexposés
farai)(j
.f)(J(.
Le. 1)0,11puid'ie trouve là deshéros quil'inté- manche, théâtre
auen desàGobelins,
matinée, 2h.30. etaujourd'hui
Allez-y applaudir
;
Mmes
Delamare,Mathieu,
SouzoukiMme
: ; ;
Butterfly
Coutara, la.;MMarzanne,
ère Kafce
Huchet. ; mu
la bèrt
officier
rendu
dela Légion
dernier
d'honneur.
hommage M.Injal-
àlamémoire
prépare
France TOURNEES
et Spéct. SE,RIEUSES
Belgique H
I aux
r?*eiK
OlS,
etqu'il
hJfraissieiîy
lais, ave.-
J'out
matmee,i
belge, c
leurfn'en
Jacomédie
emande
à Hh.30.
onnaît
::tmiIko
peut est
l
:
Et
Beulemans,
e!Costehelle,
vous
pas
avoir,
savez,
moins
sympathique
négociant
gaie
petits
marseil-
pouf
etgrands,
unie
unesition.
t roupe
delaquelle
-————————————
I
DICTION
UtU lUnC
surprenante
rôleducapitaine place
se Hurluret M d'homogénéité,
.Voirie,
omédie-Française.
THEATRE etCINEMA,
qui
uneadmirable
à latête
fait,
a compo-
Gravollet,de
d
la
u Cousine
fant.
MM.
;
Mesmacker,
lebonze
missaire.
Julliot,
Cazette,
Goro :
laTante
Pmkerton
;
Belhorame,Villabelia,
Yokuzide
André
Allard.
lePrince
Jalalis,
; l'en-
Sharpless
;
Paiizéra, Cadayé,
lecom-
du
ques
a
comte
delasection
m
Enfinde
ois,
en
u n
deSuzor, dePétrograd,
d'architecture,
Russie.
séance,
décédé,
l'Académie
correspondant
il ya quel- ActueL
a procédé à
Opérettes
'Netraite
S'yadresser
———————
- Revues
les
ritlie
à Paris,
de2à
Téléphone
- Comédies
affaires
Hôtel iSuez,
sér.e
h.jusqu'au
Nord
--
64-13
Music-Hali
timportantes)
17,BjStrasbourg
2Ginclus
FATIGUES de
doivent
la VOIX
prendre des
_——————————————
r MM. «COMOEDIA ————————————————. PASTILLES
»SUR LETURF

0
15,RV . ictor-Massé. Noces
LesdeMM. deJeannette, opéra-comique enun l'élection de quatrecorrespondants
Les Veux Masques Théâtre Albert 1er acte,
Massé. Carré etBarbier. Musique deVictor Knops, deBruxelles, pourla section d'archi-
Théâtre d'épouvante Mmes Calas, Jeannette Netly, petitPierre. gravure. tecture; Zuolaga, deMadrid, pour l asection de
^-Aujourd'hui.
20 h 3U.avec
6, rueFontaine
matinée,
lepièce à
brillant
etderire
14li.30.
spectacle e t soirée,
actuel. A
LaProie
combles
Lesetquatre
continue
etàconnaître
rappels.
àêtre
après jouée devant
chaque actedes
d s
estalies
rois en
M,M.
dite
Sauvageot,
ODEON,
trois a 14
deG.Auric.
h.
ctes, —
Jean
envers,
Eloi,Thomas.
LesFâcheux,
deMolière. comédie-ballet
Partition iné- Lundi
raient prochain,
su,rl edeuxième
sculpture.
l'Académie
essai,pour
rendra
l e son juge-
concours
AUJOURD'HUI,
Prix - l'iHEURES.
GAGNANTS DE«
de Prixd'léna. Phyllis Battlefield.
duMonS-Valérien.
BOIS
COMŒDIA
—Monscoul,
DE »BOULOGNE "CONTRE-UT"
Détraquées
tique cette
et fertcurieuse, a;ui-siétrange
obtient, chaqueque dirama-
soir,
Toutefois,
le pri.sele2mai LaPrincesse
pverra,
rochain,, d'Elide
l'admirable devant
pièce être
deMme re- Mmes
Climiène.S.Aubry, Orpllise Carlo, Orante ; Mt.lLï;r, Rome de
A.G. 638
64'PPrix Biennal
rixBiennal 1921-22.
1920-21. — -Step.
Ramier.
Enibry. Orazing.
Odol.
,.,.tt.,.,
: au Jasmind'Afrique

.,.
Régira Régis carrière MM. Duard, Lisandre Damis P.Ber- Prix d eLutèce. — Ta.ke a Sereska.
roajfi.ftj.um
"U'tmrs
lin aus'i
desuccès.
pour
gravel e Il
courage
problème
convient
avec l deféliciter
equel
bienfaitdes ilsont
pour p les
osé
passion-
injustement
PWœr peuinterrompue
detemps.
sa en
M. plein
d
brusquement
s uccès.
'Hansewick déjà
et
; ;
tim,
min
a de Coûtant. Eraste ; Grouille
ILBlaneard, t. ;
Alcippe
Darras,
Caritidès
: ::
Gandin,
;
Paupélix,
Dorante Ôr-
; Prix d el'Esnérance. — Collier, M-artelloni. Deuxoutrois
)
pastiites,
unedemi-heure
axant
deparaître
enpublic.


et traiitéavec.T'heureuse auteur reprise Pliilinte A ssetin.,LaMontagne Ray 50(Impôt compris)
ner - l'opinion publique
Ouparled'ailleurs,
Con}.]]';,",,;eationà l'ACadémie
Cluny
lemonde
à cesujet, d'une-
deMédecine.
s avants.
prochaine sa.comédie
Tianitr/ée,
lacentième,
remipêchemt
aumoiis
LaProie nd'octobre,
queseulesedoutolte
d'atteindre
pour
etnul u
descirconstances
actuellement.
ne
doute
aisément qu'à
lefortuites
capde ;
la Roy, Alexandre
Rivière
Batdour,
Sage, par
deBoncouir,
Porteirat,
conte
M. P e
aul
Lépine,
n
G deux
Alcidor
tableaux,
iniisfcv.
; Girard,
d'après
La
l.e
Déplacementsd'Artistes
MlleBerthe BOYER. Théâtre MunicipaL Clermont-
« COMŒDIA
LeMarche actetrès
» A
ferme
LABOURSE
et rtenoml
1
(
reuses L.GIRAND,
PRIX 3
n. fr.
Pharmacien de1 Classe
- LaFille : PARIS.

t
Théâtre Comædia GAITE-LYRIQUE,
dame Angoi. 14 h.15. d eMa- Ferrand.
C ADET-GREGOIRE, Folies-Bergère, Rouen. Sterlingvaleurs bénéficient
Peudevariations deplus-values
parmi sensibles.
leschanges Lalivre Envoi 217, rue LaFayette,
Aujourd'hui, ilpleuvra A llez
donc, à2heures, MAISON DE L'ŒUVRE. 14 h.30. - LePêcheur M.
M. G uy C AZENAVE, Variétés, Marseille. cote53,SX) 1/2e t,ledollar 13.70 1/2. IlIt franco contre 4francs
'^====================—±SJt tl.en Il",.t. t..,.,.
mandat-poste.
It..
Huthéâtre
1ioéiiKu rableCluny (Gob.
vaudeville 07-76),pour
Oscar, tu yleapplaudir
de Mlle Cécile Sorel renonce àpoursuivre leprocès d'Ombres. -Ne.
JÈue COCHERA,
COCYTE, Opéra, Alger.
Folies-Bergèiç,Rouen. Dans le
abandonne compartiment
unpeu
denos
deterrain àR56,60. le30,0 11
entes
tHefM-y seras,
quiaincomparable-
tteindra bien-contre Bib.L'éminente sociétaire ayant rencontré
150
"'e.m,
deCorsse
drôle, que
etN.Nvaudeville
représentations,
vivent
ancey,
intensément lesmeilleurs
lespirituel
tomba caricaturiste
d'accord avec I Uli au théâtre
pour déclarerCqu'une
omœdia, SAVON MARQUIS ——
Les Music=Halls
§I
,-Glmé(liciis gaisdeParis Mmes Yolande Poule deLuxe,
Gil,étaitfodlemeiit levaudeville
d,,rûlie
et que d'Auguste Achaume, aux FLEURId'ORIGAN M
Bfsry,
i'OTîuiiii,,M. Avril.
P.-Robert.S.llermann
P Lacoste MM.
et. H.Trévoux,
Géo-Lecomte. laquelle
etDorcier, trouve
seétait dMlle Yola.
epremier
troupe,
Miaule!.
ordre.MM.
entête
Finalyde dans toutes PARFUMERIES
¡So.he1' à ïoh.30. * etchez
I|HHi
F38LÈ70~C AGENCE DESTHEATRES
îgjjg lf PhotographesAmateurs
1 MARQUIS, le
21,Rue Peletïer Théâtres de genre •*Concerts 0 Cabarets artistiques 4 Cirques !* Dancings
M38, Av.de
LOCATION THEATRES il fr.Fcomand.-p. 12fr.
-
l'Opéra.Paris.Tél.Centr.35-69.
Ai1M Tp
Théâtre Marjal
)u,
Gut.61-34
DÉVELOPPEMENT. Tirage,AGRANDISSEMENT
Laboîte
théâtres
cle3pains,
donnant
Sarah-Bernhardt
(14h .30), Th. d (14
es
lemême
V h.30),
ariétés
spectacle
(14
Comédie qu'en soirJo
Montaigne
h.),Porte-St-Martin
ECHOS & INFORMATIONSparaissent toujours partiedusensationnel
à toutes lesreprésenta programme
ions.
Paco.
et -Suiilc
heures.
;
Jean-jamlameilleure
etGystel. Aujourd'hui,
:
cliseuse
mutinée à Jane
tiois
deplaques etpellicules (14 h.). T h.d eParis
Vaudeville (14( 14 h
h.15). .30), Bouffes-Parisiens
Renaissance (14 h.45), F olies-Bergère. aujourd'hui LeThé-Tango del'Olympia.
(14h.30), àlaparisien:
d'un
L.iu'.iCL –repos — Aujourd'hui, — et jusqu'à 7heu-A uPerchoir.
.Aujf/utrd'h'uii
cise's
'lui
s
t'(\t\;tJt' oirée,
lieNozière
obtient,
àdimanche,
19 h.45
etWilmecl
chaqu!?
mati-niée.
so:ir,
précises,
un On
à14
succès
h.45 pré-
delabrillante
n'en sortirapas,
grandissant
Reproductions
Théâtre
(14
S h
cala
des
Nouvel-Ambigu
.45),
( 14
Champs-Elysées
(14 h
Palais-Royal
h 30), (14
Capucines h
(14
.45),Marigny
.30),
(15 h
h(14
.45),
h
Gymnase
Fcmina
.),
Théâtre
(14 h3.
du soucis,
.30),Antoine
(14 h30).
0).
ner -
nouvelle
:
tracas
après-midi
revue
laFolie.Titre de
gare
Louis
–levermniatmee,
Folies-Bergère,
Lenuucîiund
fépaslrouillnnt
ameusement choisi
idi
CcsJ
jamais
:-
déjeu-
la
de
vu
ques
: docostu- L'Olympia
Ihé-Iango
res patrie :
à 5heures
avecattractions
3francs,
*
tous d chorégraphi-
roitscompris. res,t AAujourd'hui,
Coups
LePerchoir
àtrois
deBec.,
a obtenu
heures
la revue
un
ettriomphale.
véritable
à neufheu-
ssuccès au
?veic
Jetim:,
"e
s<:.
Mmes
l'Odéen
Allies
lèbnp
remarquables
MM.
Rackson.
danseur
Louis interprètes
deMara,and,
IMeynard,
Van Dumi,
Vivras..
}o'ÍJ(',hel,
avec
: M.Signoret
Renée
Poitel,
la.Sentein:,
Maxy, tout®
Corciade,
deLoste,
etlecé-
gracieuse
Confection d'Albums
Section
Théâtre
La
chel
(14
(14
(14
desNouveautés
Potinière
h (15
.45), I Athénée
l.),
Théâtre
.),Châtelet
hh.30). (14h.30),
Edouard-VII (14
(14
(14
Mogador
Th.
h.li.30).
(14 h
Théâtre
30),Théâtre
.30),
duGrand-Guignol
h. 30).
de spectacle
Mi-
Apollo
Deux-Masques
aussi
mes,dedécors,
Letitre a raison
.scènes
C'est

comiques
delaFolie.
orgie
à se tordre.
Jeretournerai— leslois d :
vientd'engager
el'équilibre Paul l'homme
Gordon.
'r~roumaine,
quidéfieChûlelet.
Ville f
ÇéoLastry,
rentavec
dans
utun larevue
élégant
Lenoiv. el de vingt
exclelent
etMlleGai',.
briounedesmeilleures
:
compèrecènes.
Gladys
scènes
MM.
dejouè-
A.
M.
(14 (14 deimain etles jourssuivants aux Folies-Bergère. Unegrande cantatrice Mme A nna
Marie Louise Ba-ranger.
Théâtre de Grenelle
de
Photographie des
(14h .30),
Théâtre
Moulin-Bleu
Théâtre
(15h .),
LaCigale
Marjal
(15 (14
deGrenelle
T h.d es
h
Arts
E.30),h
mpire
.30),
Théâtre
(14
h.),(14h.30).Théâtre
(14h. 30),
h
Déjazet
Cluny
.45). (14
Abri
Th.desComœdia
h
h .
3
Gobelins
0),
.30).
(15 h .), 'Homme qui
L Cephénomène s edévisse!.
la tète
dontlemonde scientifique
d'At'iy
Une
chantera
troupe
prochainemenJ
dedanseursM
à l'Olympia.l'énorme
X Aragonais.
Chats
lesCo-taisiste
Perchés, la
succès.
Mis.sia.
Gêneirrésistible
revue
Et e
interpréta
au
dont-chacun
nfin,l'étourdissante
milieuune Madame
rappelle
se fan-
desremarquable!»
Sans-
Prostituée, — saurait
onneéminemment trop le redire, — Etablissements POULENC F~ (14h .30). S'entretient estprésente tous
à l'Olympia. l esjours
InterdK /ion e ntWlll- rnez,
ayantpia.
fera p artie duprochain spectacle del'Olym- artistes delaPorle-Sainl-Martin.
fcst
Méce, u»ne
alej'onvan.
é'.té
œuvre
extraite
applaudie
sociale,
du rcman l deM. V
asympathie
généreuse
ictor la
IStargueritte, I I Olympia
sino d (14
eParis
SPECTACLES
h14
( .30),
h .30),
DIVERS
Folies-Bergère
Concert (14h(14
Mayol .30).
h Ca-"née
.30).
et ensoirée
éténotifiée delaisser pénétrer
qui
ie
se
public
dévisse
dans
latê- Concert Mayol. Noclanihules, 7, rue TChampollion, Quartier-
avecserajouée
Prostituée a qui
u .accueillit
théâtre de 19,RueduQuatra-Soptembra, PARIS Gaité-Rochechouart (14 h .30), Ba-Ta-Clan-(14 h.30), lescoulisses. Homme
r « expériences dans lehall ALuMalgré l'énorme fatigue luiimposent Lalin.
trûï^u^ tousLdetouit
es-saiirsjusciu'à jeudiinclus, avec Alhambra (14 h. 30),Bouffes-du-Nord te».présentera
(14h. 30)npndnnt, l'cnlr'aclo.ses doux représentations. NieIda. que
leplusgenmati-
rand ;--'1
vousvouiez
phé-del'affaire savoir ce que foui rarispense
"es intci-prètes pr('m,ierordre, au,premi.e,r CABARETS ARTISTIQUES Sorel-Bïb venez aàux Noctambules,
Jaikî desquels, il confient
*iM.Ma.uirice
IJf'v:II.J'X deciter
Flandre. : Mme
Aujourd'hui,Jeanne
ma-
Théâtre du Moulin-Bleu LaPiequi
LesNoctambules C hante
(15 (15
h.).
.),Lh .),
LeaBoîteL oPerchoir
Fursy (15.
(15
àdelaChanson hj.
hj, Percliicol àcl'Olympia. * nomène
née et
mondial
en
paraîtra
soirée-au
aujourd'hui
deuxième acte d elamerveil- matinée
Jack C
àazol
troish
chante eures,
à
soirée
chaque
neuf heures
représentation où
: So-
linée, à2h.30. Aujourd'hui, à 15 heures, dernière matinée de : LaLune
(15 h.). LRousse
eGrillon(15 h
(15h.). Moulin Legrand hanteur fantaisiste Perchico! vient leuse r
Concert evue Tout
Mayol Feu.
Jane
T out
Pierly F emme,
e
jouée
tles150 a a u
rtis- !
rell'esbelle Chansons nouvelles deVincent
Théâtre de l'Abri AlaMeunière
Paddy,
Douai,
cle.la
au théâtre
Gut. 4 2-90).
revue incomparable
duMoulin-Bleu
Ensoirée, à (42.dej.-j.
21heures,rueder-de PETITE CORRESPONDANCE !
delancer
à jCéeile unenouvelle
Sorel
chansonnette
quia obtenu unsuccès
Stances
:fou!. tesdelacréation. par
!
Hyspa, Viclor
chansonnier
Vallier,
aveugle
Yon-Lug.
René
I.uc-'Noël
detV/xeuil. Etla etle
re-
Lanouvelle Folie nièrer eprésentation.Apartir d edemain, lundi : Réponse à M.By. Monsieur, nous
— lettreet nousaallons, vons t"-,recordman p érilleux. B vue
C-IJ.éTettJe
: d'Amour, s'annonce
: dela pris bonne note devotre dl:saut ouffes du Nord Concert.

D
"(¡lhJllt'undltrès grossuccès, p artition
la. comiques d'Esteban relâche, pour d ernières répétitions revuedèsaujourd'hui, Manlon' Charte, stimulé présence de
la hier,a la 1ToutParismonte fouTe aux Bouffes du p ourprendre ,-'-
Marti
dent est
dans élicieuse
etextedetles
eMM. situations
GleizeetMerouvel. abon-
Ma- mordante
ment etsatirique
Vautel etMax EdesParis
ddy, quiFilme,
pour laquelle de-Clé-
M. G a-touslesartistes engager
mentionnés
despourparlers avecnotre
Olym- Georges Carpenlier'quipar
assistait, Nord Concert applaudir enlechanteur populaire Notre date.Victor
confrère Hurlervientde
tinées, aujourd'hui dimanche etdemain lundi, à briel T énota, réalisé merveilles dont n ous pia. par vous. — matinée en compagnie deMaurice Chevalier, a Montélius dans
:il aetfait: ethumanitaires. s es nouvelles œuvres violentes mettre en répétitions un sketch-revue quia pour
son record
~ë~-
15heures. reparlerons. battu une lois deplus Jamais cetartiste ne futplustitre:
cent-dix-neuf sauts p érilleux successils sans impressionnant. TOut lîib. ornot l obe !
~L1~5 C ~S ]qj» ï moindre
le'double
Charte
arrêt
« a»étéovationne.
eta terminé
magistralement
exploit
tourne.Ipar
son un tesvient
lanlon' LeMari
lafois
Mascot,
donner
gaie,
opérelle
dans
pimpante
légèreeune
cespectacle
etparisienne.
à
nquatre
noteae. A Huilier.
Aujourd'hui L Aujourd'hui

dimanche, le grandbal c
1

Lord-Ain elleschanteurs. matinée. l'avenue del'Observatoire est ouvert en matinée


et à
Il JÊ JÊ | Lescanlalrices
lesplus
lesplus
fameux
renommées
envoient
et les
a Lord-Ain A la PiequiChatte.
h 14heures
Ilfautvoirie
ensoirée
bol l eplus
2f>
gai
heures
deParis
30.
elles

1DU1 -rïfflïï f
VA5TE'5 BB bp /nx^cAd chanteurs desici1res defélicita lions pour lafaçon magis-vue. LlaCequ'on voitJ.V.)rneMontmartre.
•i-.nui ; Lare- deux
de
célèbres
danse.
orchestres, dans laplusbelle salle
traledont il chante, à luiseul,le «Quatuor puisusesoeuvres
roie ut:nuJis uuaries
;
MAGASIN5 H • - Fallol dans etdans arevue les Achaque séance lemaestro Gamvin et son

MONDE in—miMfi im L
7oz/Z7 H Karavaïeff,
deRi^ cgoletto.»
Pomponnelle,
*
lesArna.
excellents
Marco,
GuivelfontIlenriot
Les Cinémas
la aHislc.s Maria
jolie.losiane.
;lesmeilleurs Gin Dhervilly.
elleLeriair.
chansonniers,
labelle
Marc-Hélv,
orchestre
Dalio,ley endiablé,
et"lesattractions
duQuartier-Latin.
l'orchestre mondain
habituelles dePar-
ducélèbre bal

Entré,-s
principales Barbès
7,Boulevard et24,ruedeClignancourt ^^,
(MétroBarbès) : INFORMATIONS
LeFilm
CIRQUE
lePlus
D'HIVER
émouvant etleplus intéressant15,Boulevard
MARIVAUX
desItaliens (Tél. Louvre OG-02)
Qaitientlacorde? — (Exclusivité
L'EXPEDITION absolue duCirque
SHACKLETON AU d'Hiver)
POLE-SUD, —
do Altkirch etses
Banquier, environs
deMarcel — Actuaires
Lherbier Promé- -
écrit:
Au sujetd'unéchoetd'untitre,on.nouscument
information du16courant jque
ap-
Tous
20 h.30
scientifique
lesjours
— Location
d'une
Matinéeàinappréciable
ii :h.30
Téléphone
valeur
—Soirée
Roquette 12-25.
thée
-à mède
mourm
dOheron
jours)
Commande,
usical
(Weber)
matinée
congédie
(ensoirée
Attraction
:—samedi, (en
dimanche
:
—Quand
sentimentale
seulement;
l'A-
- Inter-
Ouvertu.r"
moirée tous les
ccParvotre A Reuze,
ndré TtYOHC!!\EMA Harry en
W comédiens
est, cyclistes. etjeudi,Les
L'Américain,
prends le
queHourv scénario deM. 14Ruedela Douane comédie. --
estallé tourner àTunis pourdeM. Blanchette,comédie dramatique d'aprèsl'œuvre
: :
M.Henry s'appellera définitivement LaMai- Brieux L'Homme aux Trois Masques,pre- VOLTAIRE-ALBEUT-PALACE
laDalFPilm, mier épisode — LesB riseurs
d'Ailes Viola
——Tous Dana 95,RuedelaRoquette (Place Voltaire;
sondes enàus. pendus dans LaLégende duSaule, comédie les
« Mais comme les appellent
gringorien.),
despen-jours
veuillez bien matinéeà14h.30-Soil'éeà20h.30. - Coulisses Bigorno Marié
duCinéma,surCommande,
3" série—
romique
L'Enlèvement—Lesde
d'usencore (chant desintéressésj'ai CINE MAX L INDER Miss Maud, film d'aventures - Mystéria, G°épiso-
porteràla connaissance
unscénario
que 24,Boulevard
épi- Caumont-Actualités Poissonnière,24 de LaVille
LesMystères S outerraine
duCiné, —
comique. L'Exilé, drame -
terminé
sodes—
depuis longtemps
actuellement à l'étude— quisen'appelle Boxeur
cedeM. — BEntr'acte
rieux, ——Chariot etson
Blanchette Mannequin
d'aprèslapiè- PARADIS ALBERT-PALACE
LaVengeance desPendus. etc. 24,Bd AUBEUt PALACE 42,RuedeBelleville. 42
a Avec mesremerciements, a recevez,
BAGRATIDE, desI taIieos,juste
enface d uCrédit-Lyonnaisment Coulisses
LesdeMiss duCinéma,
Maud, film 3'série- Mystéria,
d'aventures L'Enlève-
-
'«deia Comédie-Française.
— L'Expédition Shackleton
LeCapitaine
» Théophile
ques,
Les M premier
ystèrec
Fracasse,
Gauthier- grand
L'Homme
— LesBriseurs
épisode
duCiné, comique —
d ramed'âpres
Trois
Tous
M

lesjours
Cépisode
as-
aux d'Ailes —LesMystères LaVille Souterraine
duCiné,
SPLENDID-CINEMA

PALACE
L'Exilé,
comique. drame :
irque d'Hiver.
(mPÕle S[td. jusqu'à jour.Jamaisséances permanentes à partir de13 h. 30. 60, Avenue dela Motte-Pic-quet. GO :
Sud..*
inconnu decuriositéce et d'ad- MADELl;iNE _CINEmX Direction Artistique G.MESSIE
Unsuccès 14, Boulevard delaMadeleine, 14 Grand Orchestre Symphonique : A.LEDUCQ
unfilmn'asoulevé
miration
celui
etn'aremporté
d e
autantaussigrand
l'Expédition unShackleton au Pôle —
Blanchette,
succèsraudy,
De
d'après
Thérèse Kalb,
San-Francisco
Iirieux
auLéon
Japon
avecMaurice
Mathot.

Léon Bernard'
Actualités— Pro- ne
Pathé-Journal
deFé- duMaharadjah,
— Sessiue
—Pathé-Revue
5'épisode
Ilayakavva dans
Trois
- LaFavorite
LeMiracle
L'Ame
Masques
deBrahma-
deKoura. ::
qus Banquier - Fatty A viateur San - L'Homme aux —Premier

de
methée
Rompus, Revuette, — ABâtons épisode LesBd'Emile d'Ailes
riseurs - LeRêve, d'après
documentâmes,
Desvues lamiseen^cène quin'ont r iende LECOLISEE lechef-d'œuvre comique Zola— Joe
IntermèdeMartin omiS
commun avec artificielle,sé- 38.Avenue des C hamps-Elysées,38, Joli G
comique entleman,
vedette —
l'Olympia
deAvril avec. Nossam
r-im-
duisentlesspectateurs par Leuroriginalité et LesCoulisse» duCinéma — Etude deCheval line Jeudi
- del'Opéra
Le 28 en matinéesachienne
etmoirée Mlle
carleur grande valeur artistique. (filmprisapar
interprété u Signoret--
ralentisseur) Promethée. Banquier
Gaumont-Actualités Floriany. deGenèVe dans l a Tosca.
Quelpuissant
teraun
moyen d'éducation
filmpareil.hâterdalleir
estet res- Blanchette, d'après
CIMEMA
Brieux.
SAINT-PAUL
— Hérodiatle
heures
La
etNOël
30 prochaine
semaine Matinée païen — Tous
spécialepoutr
Blanchette
lesjeudis
la jeunesse
d'après
a
1œuvre
14
- -
:
façon
1 Complets pl'Hommes,
prudent
veilleux
Chaque
de
Ilest spectacle, se
jour,matinée
8 h.°,o.Location
voir
dontlesdernières
c emer-
sontan- LeRêve,
à 2 h.30, soirée
Roquette 12-25.
Tr^i-s
à d'Ailes
Brieux
Soiréeà-20
noncées..
d'après
Masques,
Tous :
ueSaint-Antoine
73,REmile
premier
- Blanchette,
Zola
épisode
comédie
lesjours
li.30.
—L'Homme
matinée
Les
à 14hd'après
dramatique 30-
célèbre deBrieux
aux beaufilmfranpais.
Briseurs
6,Rue
L'une
—LeTraquenard,
GAMBETTA
Belgrand
desplus —
jolies
PALACE
Place
Salles Gambette
deParis
autreet
:
vers..:

Q"a"'
Orchestrede20 Musiciens
M tailleur,en belleserge
grand trologues
Lamode en vientd'Amérique faire p rece- pOMNIA-PATUE
5.Boulevard
Pathé-Journal Montmartre
Blanchette d'après
Cambetta-Journal
Le Sous-Marin
M.BrieuxduMont-Blanc
(Actualités)
Enchanté —
Chariot-Mitron
Pathé-Revue
(Fantaisie)— L'Ascension-
bleueounoire,purelaine
M oudraperie nouveauté en derles
Cette
films
coutume
d 'unprologue
estexcellente
reçue
parce
o ucacuic. - Lâchons
llecrée facultatif
quesoit
lesL — scène
ions,
7'épisode comique
duFauve
:
-- Al'orchestre
— Supplément
delaSierra Le Rêve,
Lloyd
de— que)
d'après— le roman
dansLuitaitsDans :
d'Emile
onVoyage
Signoret
—Zola
deNoces—
dans
Ilarold
(comi-

les25o 1
LaScieMCésareurtrière Œuvres
rv
lainepeignée
doublés
il ,C'inliire.
Il Jlillcs
deRoubaix,
béatrix laine.
à.¡-:nrie:ICC
8o<l'.chantill.
,Ap M
une atmosphère
ramment
Bruxelles
pratiquée en attendant
à Paris,
vientd'enfaireldela
qu'elle
cinéma
un avecle
'expérience
cou-
d e Beethoven,
Borodine, etc. —
Franck.
Le6 MaiMassenet,
ELECTIUC-PALACE
Saint-Saëns,
Cigolette. — —Al'Orchestre
Siegfried-idyll
(Debussy)
Extraits —LaCloche
(Wagner)
Symphoniques
réduits
des —
lesL'Enfant
Morts
Steppes
(Bruneau)(Guy
(Borodine)
Prodigue
Ropartz)
—Jeudi 28en -:
detousStylesAmeublementsdeVillas,Campanes,
Il fournis 165. LeCinéma Monnaie, ins- 5, Boulevarddes Italiens matinée à prix pour l esEnfants —En

--
d
sur cmande) plusv ifsuccès. perfectionnements venus Aubert-Journal — Les M ystères -
duCiné, comi- soirée,gala l yrique, Miss Helyett.
aveclesderniers
tallé
d'Amérique,
prologues
faitprécéder
récités, chantés sesgrands
ou
filinsde que
dansés C'est 7c
—Ceorgette
timentale
épisode
et sonChauffeur,
Ensupplément
—L'Hirondelle en Mer.
comédie
facultatif sen-
: Mystéria, :
Téléphone
Vendredi.
CASINO
Courbevoie
Samedi
DEBECON
526 —Location
etDimanche : touslde
programme esjours
Cala

| Voir
1 Bainsde Mer,etc. ainsiq u'il a faitprécéder récemment le film i'ALAIS-ROCIlECIIOlJART AlîBEUT Première semaine duConcours delaplus jdes
olie
notre Salond'Objets erart (Tableauxdegrandsmaîtres, bronzes,etc). i 1 âme quivendit

Il
Narayanah et le filmL'Homme son 56, B oulevardRoc
liechouart. Femme dela banlieue doParis, prise d evues
- - t au
PaulM
diable,
ax
dedialogues
et accompagnés
Cesprologues,
envers
dedanses
quiontremporté
dûsàM. Aubert-Journal
et de mu-—
le plus—
Mystéria.
Georgette etson
— Les
7°épisode M ystères
Chauffeur,comédie
50
duCiné,
L'Hirondelle comique
deMer
senti - de
mentale
Candidates
Coco Les
etCie,

Trois Le
scène
('llcf-d'œuvre
Comte
Vengeances
dEmiie
deMonte-Cristo,
comique—
Zola.
—LePetitpont,
Rêve,
9*épiso-
Fricetin,
d'après
Signoret,
:n'(::; Mmes le

-
ÉPICERIEDE CHOIX SALON
DE THÉ sique. Le Capitaine Fracasse,
tragédie héroïque.
CONFISERIE à CONCERTPROMENADEdeMUSIQUE
CLASSIQUE s cè- Delvalre tAndrée Brabant.
II~— -
CHOCOLAT les250gr. A.20 CAFÉ
-
I 'irir^'4-85 A
l'rueduccu. H
grand
14heures1/2 17heures1/2 ne,avecdécors,
puis
s
un
uccès,
rideau
lefilmcommence.
Etle public
sont
d
r écités
costumes,
e gaze
surune

doublement
petite
éclairages
tombe
spéciaux,
lentement.
intéressé.
et
— Le Capitaine

épisode
iuni\A
La
Fracasse,
155,
Aubert-Journal
Ville—
Rue d
tragédie
\ri5i:uiI'AIAŒ
eRennes
Pathé-Revue
Souterraine-- —
héroï-comique.
Mystéria,
Chariot Récidivis- Leplus
61 leplus v
ItOY
20.
ariéEP
AL-AUBERT-PALACE
lace Beilecourt
—LYON
deLyon
tablissement
beletlemieux compose — — Programme
Crand orchea-
pour est te,comique - Le CapitaineFracasse,tragédiehé- tre symphonique
Matinée tous l es etgrandes
Jours orgues de
à partirde14h.30. concert -

i>
1 Vente auComptant
JOmptes-Courants sans parTraites
majoration et
mensuelles Ppjmpc
ni intérêts.ITlilIllO
luMardiI
Matinde
leMardi 2 Fr. achat
pour de 50fr.
de100fr.et
au-dessus
A
etau-dessus
en I
tI
I
Marchandises
prendre * PROGRAMMES * Toï-comique. CÏNEM A-SEVI ES SPLE!\DtDCt!\EMA PALACE - î
Les achat
Titres de l'EMPRUNT6% lesBONS de la DÉFENSEsont acceptésen paiement.JJ
et
pour
achats
fiils
avant
BIDI
GAUMONT-PALACE Le1MO80his.
Places
dernier
R uedeSèvres
—Orchestre
motdel'élégance 20
etdu
Paris
- Musiciens
confort
11,RueThiers,
Prochainement
CRECELLE
àChoisy-le-Roi
ouverture
AUBERT
1.700 (Seine)
:
Places.
PALACE
;
—— f g—a mmmawm a—mm t 11
Matinée
Le Capitaine
COlAlRas.
à14 h —Soirée
FracasM à 20ti.15
—11
— Quandl'Amour
AuProgramme
termède
,*atiou Musical LE
par
28-09.
- Fleuiuis
MYSTERE
Georges D'OSIRIS
deLausnay —- Lo-
In- RueduCommerce
Prochainement —Avenue
ouverture 1.700 Emile
places,Zola ;