Vous êtes sur la page 1sur 8

République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de


La Recherche Scientifique

Université Blida 1
Faculté : S.N.V
Département : B.p.o
M1 : B.P.V
Module : Phytopathologie

Les maladies des plantes forestières

Préparé par :

o ZEHANI Roumaissa
o SALEM Lydia
o NEDJI Chahrazed

Diriger par :

o Mme Zerkaoui

Année universitaire : 2018/2019


Sommaire

I. Introduction
II. Maladie ; symptômes; agent causale ; moyen de lutte.
I. Introduction :
 La Pathologie forestière s'intéresse aux maladies de la forêt ; au sens le
plus communément admis, elle ne concerne que les affections d'origine
biotique, provoquées par les microorganismes inférieurs du règne végétal
(champignons, bactéries, mycoplasmes, virus). Il est clair cependant que
les affections d'origine abiotique peuvent intéresser également le
pathologiste, problèmes carrefour où de nombreuses disciplines peuvent
se rencontrer. Les maladies de la forêt sont l'objet d'un intérêt
grandissant de la part d'un public très varié ; on parle d'une « montée des
périls » et, ce faisant, on ne pense qu'aux événements spectaculaires,
vedettes momentanées de la Pathologie forestière.

 Le pin est le plus important représentant des conifères. Il s'agit d'un arbre


résineux appartenant à la famille des Pinaceae et au genre Pinus. Son
fruit, le cône, renferme des graines. Selon son espèce, le pin peut vivre
entre 1 000 et 5 000 ans. Pour lui permettre de rester en bonne santé, il est
bien entendu indispensable de le protéger contre les maladies, dont
certaines peuvent s'avérer désastreuses.
 Les Eucalyptus sont de grands arbres, spontanés en Australie et dans
quelques îles océaniennes. On compte un très grand nombre d’espèce,
mais seul l’Eucalyptus officinal (Eucalyptus globulus Labill.) est inscrit
dans toutes les pharmacopées officielles. L’essence dont le constituant
principal est le cinéol est utilisée principalement en pharmacie.
II. Les différentes maladies, leurs symptômes, agents causaux et
moyens de lutte :
Plante Maladie Symptômes Agent causale Moyen de lutte

dépérissement -Dessèchements des -Sclerophoma -il est nécessaire de


de la pousse du pousses de l'année. pithyophila ; procéder à un
pin -Infection sur cônes. Sphaeropsis élagage sérieux.
-Chancres sur sapinea  - de favoriser
rameaux et troncs. l'ensoleillement des
-Bleuissement du pins sans toutefois
bois. les surexposer.
-Nécroses des -utiliser des
racines et du collet. fongicides
réglementés car il
s'agit de produits
toxiques pour
l'homme et
l'environnement.
la collybie des - se développe le - Strobilurus - Il faut également
cônes plus souvent en stephanocystis  veiller à limiter la
groupes de quelques prolifération de la
individus plantés sur collybie des cônes
un même support. et du strobilure
- Il est très courant à tenace en
l'automne et au tout ramassant
début de l'hiver systématiquement
les cônes morts qui
jonchent le sol.

La maladie des - Des taches brunes -Lecanosticta -  il peut être


taches brunes de 1 à 2 mm, acicola  judicieux de ne plus
bordées de jaune, se planter les variétés
développent au de pins concernées
printemps sur les pendant 1 ou 2 ans.
aiguilles vertes d’une -Il est aussi
à plusieurs année. recommandé, d'écl
-  des fructifications aircir les zones
noires se forment au plantées afin de
centre. favoriser la
- Les aiguilles ventilation entre les
infectées brunissent arbres
et tombent
prématurément.

La maladie des - Elle entraîne une - Dothistroma -Le moyen de lutte


bandes rouges  baisse de l'activité septosporum est le même de la
photosynthétique. maladie des taches
- Elle est brunes.
reconnaissable par
la coloration en
jaune, puis en
rouge, des aiguilles
de pins malades
suivie de leur
brunissement, et
enfin de la chute
non physiologique
des aiguilles.
- Au printemps, les
pluies étant
généralement plus
abondantes, les
spores du
champignon
responsable se
disséminent,
contaminant les
aiguilles des arbres
sains.
Gommose du - l’apparition de - Phytophtora - Des applications
bois gouttes d’exsudat parasitica  foliaires de
brun à la surface du fongicides
tronc ou de cupriques ou de
charpentières Fosétyl-Al sont
infestées suite à une efficaces.
pourriture des tissus - Il faut envisager
conducteurs de sève leur application du
et de l’écorce. début du
- L’écorce nécrosée grossissement à la
sèche, se craquelle véraison, ce qui
et laisse apparaître signifie en
des lésions brunes. Guadeloupe, pour
En saison sèche, des les orangers et
fragments d’écorce mandariniers, de
chutent juillet à décembre.
progressivement.
Chancre de - des chancres sur -Botryiis -nettoyer les
l’eucalyptus les branches et sur cinerea blessures de l'arbre
le tronc. Sur les avec un outil bien
feuilles l’attaque se désinfecté,
manifeste d’abord jusqu'aux tissus
par de petites taches sains.
diffuses, qui -Ensuite,
grandissent, puis de  badigeonnerez
grandes plages avec du mastic
brunâtres qui fongicide.
peuvent recouvrir la -Si l'arbre est trop
totalité du limbe. atteint, vous devez
- Sur de jeunes couper les
pousses branches, 20 cm en
d’Eucalyptus la dessous des
maladie se fait premiers chancres,
remarquer par de et les brûler.
petites taches -Si les feuilles
rondes sur les tombent, vous
feuilles, semblables appliquerez de
à des brulures dues la bouillie
au soleil, taches qui bordelaise dont
fusionnent, causant l'action est quelque
une pourriture peu efficace.
générale des
feuilles, puis du
tronc.

Damping off - s’étiolent puis Cyliridrocladi-u -stérilisation du sol


dépérissent très m scoparium par l’eau chaude ou
rapidement et le formol, ce qui
meurent. constitue un
procédé très
couteux, justifiable
seulement dans
certains cas
particuliers.
Maladies des -Le dépérissement -Ganoderma - Les arbres
racines commence par sessile gravement atteints
atteindre les - Sclerotium doivent être
rameaux les plus bniaticola déracinés et brûlés.
jeunes ou proches - Avant une
de la cime. plantation, on peut
-La croissance est traiter des
ralentie et les racines suspectes
feuilles se colorent au formol ou avec
précocement à une solution à 1 %O
l’automne. de sublimé
corrosif.
galle du collet -des tumeurs au -Agrobacteriu - des plantes saines,
niveau des racines et m tumefaciens issues de terrains
du collet. exempts de la
maladie.
-Utiliser des
porte-greffes
résistants à la
maladie.
-Eviter les
blessures, surtout
aux racines
-utilisation d’une
suspension
d’Agrobacterium
radiobacter