Vous êtes sur la page 1sur 13

TP N1 : SIMULATION D’UN RESEAU LOCAL

SUR PACKET TRACER

Filière : GE-GM
Groupe : 1b
Module : informatique 3

Réaliser par :
CHAHOUB OSSAMA
BENLAGHLIMI AYMEN
PLAN
 Le but

 Exercice1 : réseau simple de deux machines

 Exercie2 : réseau simple (plus que deux machines)

 L’adressage des machines dans un réseau

 Exercie3 : application de la notion d’adressage sur


Packet tracer

 Exercie4 : réseau connecter avec un switch

 Conclusion
LE BUT DE CE TP :

D’abord, qu'est-ce qu'un réseau local ? Un réseau local, appelé


aussi réseau local d'entreprise (RLE) (ou en anglais LAN, local
area network), est un réseau permettant d'interconnecter les
ordinateurs d'une entreprise ou d'une organisation. Grâce à ce
concept, datant de 1970, les employés d'une entreprise ont à
disposition un système permettant
 D'échanger des informations
 De communiquer
 D'avoir accès à des services divers

Notre but est de découvrir les méthodes de lier les


ordinateurs à travers des câbles, un Hub aussi qu’un Switch.
Aussi que voir la difference entre ces méthodes.
Exercice1 : réseau simple de deux machines

 DEFINITION

 Câbles droits : Liaison des équipements ou terminaux


différents

 Câble croisé : il sert pour connecter des équipements ou


terminaux de même nature

Dans notre exercice

 QUESTIONS :

1. Câbles utiliser : câbles croisés

2. Si on connecte deux autres machines on aura besoin d’un HUB


Exercie2 : réseau simple (plus que deux machines)

 DEFINITION

Un hub Ethernet ou concentrateur Ethernet est un appareil


informatique permettant de concentrer les transmissions Ethernet de
plusieurs équipements sur un même support dans un réseau
informatique local.

Dans notre exercice :


 QUESTIONS :

1. Pour connecter les PCS avec le HUB on a utiliser des câbles droits .

2. Lorsqu’on essaye d’envoyer un message d’un PC à l’autre, on


obtient un message qui dit : “PC has no functional ports”, cela
veut dire qu’on n’a pas configuré les adresses IP de nos PCs.

3. L’envoie du message a échoué on doit faire l’adressage des


machines
L’adressage des machines dans un réseau

Une adresse IP (avec IP pour Internet Protocol) est le numéro qui identifie
chaque ordinateur connecté à Internet, ou plus généralement et précisément,
l'interface avec le réseau de tout matériel informatique (routeur, imprimante)
connecté à un réseau informatique utilisant l'Internet Protocol.

Le masque de sous-réseau permet de distinguer la partie de l'adresse


utilisée pour le routage et celle utilisable pour numéroter des interfaces. Un sous-
réseau correspond typiquement à un réseau local sous-jacent. Historiquement, on
appelle également sous-réseau chacun des réseaux connectés à Internet.

Exemple 1 :
Adresse IP : 192.168.20.54
Masque de sous réseau : 255.255.255.0
 L’adresse de réseau : 192.128.20.0

Exemple 2 :
Adresse IP : 172.31.50.38
Masque de sous réseau : 255.255.0.0
 L’adresse de réseau : 172.31.0.0
 Exercie3 : application de la notion
d’adressage sur Packet tracer

Maintenant, on doit configurer l’adresse IP et le masque de chaque PC.

On essaye d’envoyer le message une autre fois


 QUESTIONS :

1. L’envoi du message a été réussi

2. On remarque que le message est gardé seulement par la


machine distinguer
On remarque aussi 2 types de message :
ARP : Permet de faire la correspondance entre l’adresse IP et
l’adresse MAC d’une machine. Ce type, on le trouve seulement
dans le premier essai d’envoi du message.
ICMP : Le message sans faire l’étape de la correspondance. (il
sait déjà l’adresse)

3. Les avantages et les inconvénients d’un HUB


 Avantages :
- Visibilité
- Facile à mettre passer
- Coût : Parce hubs sont moins compliqués , ils ont
tendance à coûter moins cher

 Inconvénients :
- Envoi des donnés sécurises à toutes les machines
- Hub : Chaque fois qu'une carte réseau envoie un
message, les autres doivent attendre que ça passe
avant qu'ils obtiennent leur propre message sur le
réseau.
- Surcharges
Exercie4 : réseau connecter avec un switch

 DEFINITION :

Un commutateur réseau (en anglais switch), est un équipement qui relie


plusieurs segments (câbles ou fibres) dans un réseau informatique et de
télécommunication et qui permet de créer des circuits virtuels.

Dans notre exercice :

 QUESTIONS :
1. Les caracteristiques d’un switch :

- Un Switch peut être considéré comme un matrice de connexion qui


permet d'interconnecter simultanément des segments ou des
appareils à 10 Mbits/s ET/OU 100 Mbits/s. Il est plus sécurisé.

- le Switch est capable de différencier chaque appareil qui lui est


connecté.

2. On essaye d’envoyer le message une autre fois.

 Envoyer des messages .


 Le Switch n’arrête pas de fonctionner, il envoi toujours des messages de
types différents. On remarque 5 types de message:
ARP : Permet de faire la correspondance entre l’adresse IP et
l’adresse MAC d’une machine. Ce type, on le trouve seulement
dans le premier essai d’envoi du message.
ICMP : Le message sans faire l’etape du correspondance. (il sait déjà
l’adresse).
DTP
CDP : gestion de switch
STP

3. La table MAC du switch :

Une adresse MAC (Media Access Control), parfois nommée adresse


physique, est un identifiant physique stocké dans une carte réseau ou une
interface réseau similaire. À moins qu'elle n'ait été modifiée par l'utilisateur, elle
est unique au monde.

 La table MAC du switch sert à trouver les adresses MAC des


machines connectées avec le switch .
Conclusion

Selon l'importance et le type de réseau, on utilise le plus souvent un des trois


concentrateurs les plus généraux : Les Hubs, Switchs .

Contrairement à un Switch, un Hub ne reproduit pas sur tous les ports chaque
trame qu'il reçoit : Il sait déterminer sur quel port il doit envoyer une trame, en
fonction de l'adresse de destination de cette trame.

Les Hubs sont souvent utilisés pour remplacer des Switchs car ils encombrent
moins le réseau. Dans le cas d'un réseau IP/Ethernet, un Hub ne s'intéresse pas à
la même couche OSI que le routeur, ils utilisent respectivement les adresses MAC
et les adresses IP pour diriger les données.