Vous êtes sur la page 1sur 360

Université Charles de Gaulle Lille 3

UFR Humanités, département Arts


BP 60149
59653 Villeneuve d’Ascq Cedex

Guide des Etudes


2015/ 2 0 1 6
Licence ARTS
Parcours

Arts plastiques
Arts de la scène
Etudes cinéma t og r a p hiq u es
Etudes en danse
Enseigne m e n t de la danse
Musique et musicologie
Musicien interprè t e et créat eu r

Ce présent guide est téléchargeable, il ne sera pas édité de version


« papier ».
http:// w w w . u niv- lille3.fr/ ufr- humani t es/ar ts/

1
SOMMAIRE

L’UFR HUMANITÉS 4
PRÉSENTATION DU D ÉPARTEMENT ARTS 5
TRAVAIL ET MÉTHODE . 11
LES LECTURES PERSONNELLES 11
CALENDRIER 2015- 2016 13
13
LES RÈGLES DE PROGRESSION 22
DES ÉTUDIANTS DE LICENCE 22
LES ENSEIGNEMENTS 28
ARTS DE LA SCÈNE 29
ARTS DE LA SCENE - L ICENCE 1 - SEMESTRE 1 31
ARTS DE LA SCENE - L ICENCE 1 - SEMESTRE 2 41
ARTS DE LA SCENE – L ICENCE 2 - SEMESTRE 3 49
ARTS DE LA SCENE – L ICENCE 2 - SEMESTRE 4 58
ARTS DE LA SCENE – L ICENCE 3 - SEMESTRE 5 67
ARTS DE LA SCENE – L ICENCE 3 - SEMESTRE 6 77
ETUDES CINÉMATOGRAPHIQUES 86
ETUDES CINEMATOGRAPHIQUES – L ICENCE 1 - SEMESTRE 1 88
ETUDES CINEMATOGRAPHIQUES – L ICENCE 2 - SEMESTRE 3 104
ETUDES CINEMATOGRAPHIQUES – L ICENCE 2 - SEMESTRE 4 112
ETUDES CINEMATOGRAPHIQUES – L ICENCE 3 - SEMESTRE 5 120
ETUDES CINEMATOGRAPHIQUES - L ICENCE 3 - SEMESTRE 6 127
MUSIQUE ET MUSICOLOGIE 134
MUSIQUE ET MUSICOLOGIE – L ICENCE 1 - SEMESTRE 1 142
MUSIQUE ET MUSICOLOGIE – L ICENCE 1 - SEMESTRE 2 149
MUSIQUE ET MUSICOLOGIE – L ICENCE 2 – SEMESTRE 3 156
MUSIQUE ET MUSICOLOGIE – L ICENCE 2 – SEMESTRE 4 165
MUSIQUE ET MUSICOLOGIE – L ICENCE 3 – SEMESTRE 5 174
MUSIQUE ET MUSICOLOGIE – L ICENCE 3 – SEMESTRE 6 183
MUSICIEN INTERPRETE ET CREATEUR 191

2
ETUDES EN DANSE – L ICENCE 1 - SEMESTRE 1 199
ETUDES EN DANSE - L ICENCE 1 - SEMESTRE 2 208
ETUDES EN DANSE – L ICENCE 2 - SEMESTRE 3 217
ETUDES EN DANSE – L ICENCE 2 - SEMESTRE 4 227
ETUDES EN DANSE - L ICENCE 3 - SEMESTRE 5 237
ETUDES EN DANSE - L ICENCE 3 - SEMESTRE 6 249
ENSEIGNEMENT DE LA DANSE 260
ENSEIGNE ME NT DE LA DANSE – L ICENCE 2 - SEMESTRE 3 261
ENSEIGNE ME NT DE LA DANSE – L ICENCE 2 - SEMESTRE 4 269
ENSEIGNE ME NT DE LA DANSE – L ICENCE 3 - SEMESTRE 5 277
ENSEIGNE ME NT DE LA DANSE – L ICENCE 3 - SEMESTRE 6 285
ARTS PLASTIQUES 292
ARTS PLASTIQUES – L ICENCE 1 - SEMESTRE 1 293
ARTS PLASTIQUES – L ICENCE 1 - SEMESTRE 2 302
ARTS PLASTIQUES – L ICENCE 2 - SEMESTRE 3 311
ARTS PLASTIQUES – L ICENCE 2 - SEMESTRE 4 324
ARTS PLASTIQUES – L ICENCE 3 - SEMESTRE 5 336
ARTS PLASTIQUES – L ICENCE 3 - SEMESTRE 6 347
UE 10 357

3
L’UFR H U MAN ITÉS

Le département « Arts » est l’un des cinq départements de l’UFR


(Unité de Formation et de Recherche) « Humanités », avec le
département « Langues et cultures antiques » (LCA), le
département « Lettres modernes », le département
« Philosophie » et le département « Sciences du langage ».
Quatre laboratoires de recherche sont associés à l’UFR : Alithila ;
le CEAC ; Halma- Ipel ; Savoirs, Textes, Langage (STL). Les
enseignants- chercheurs qui interviennent dans les formations du
département « Arts » mènent pour la plupart leurs recherches
au CEAC.
Conçue pour être un lieu de transversalité, notamment en
matière de formations, l’UFR Humanités compte près de 4000
étudiants et dispose d’un fonds documentaire de 100.000 titres
répartis dans ses quatre bibliothèques.
Le département « Arts » est votre interlocuteur privilégié, pour
tout ce qui concerne l’accueil, la gestion de vos formations
(emplois du temps, contrôle des connaissances, …) et des
stages.
Je suis toutefois à votre disposition pour tout autre point ou
question.
À toutes et tous, je souhaite une excellente année universitaire
2015- 16, couronnée de succès académique sans oublier une vie
étudiante et culturelle riche des multiples possibilités qu’offre
l’UFR et plus largement Lille 3 à ses étudiantes et ses étudiants.

Georgette Dal
Directrice de l’UFR Humanités

http://www.univ- lille3.fr/ufr- humanites

4
Pr ése n t a t ion d u D é p a r t e m e n t Ar ts

http:// w w w . u niv - lille3.fr/ufr- humani t es/ ar ts/

Directeur du départ e m e n t arts : Philippe Guisgand


 03.20.41.63.21
philippe.guisgand@univ- lille3.fr
Responsable administra ti v e : Michèle LIPKA
 03.20.41.60.30 / Fax du département : 03.20.41.71.17
michele.lipka@univ- lille3.fr

FORMATIONS :

- Licence arts : 8 parcours


Parcours Arts de la scène
Parcours Etudes cinématographiques
Parcours Etudes en danse
Parcours Musique et musicologie
Parcours Arts plastiques
- parcours en convention
Parcours Enseignement de la danse (convention)
Parcours Formation du musicien interprète créateur (convention)
Formation du comédien
- Parcours acec le CFMI : Parcours Formation du musicien
intervenant
- DU : DU « Préparation à l’EAT »

5
- Master arts : 8 parocurs
Parcours Cinéma nouvelles images
Parcours Cinéma documents archives
Parcours danse pratiques performatives
Parcours musique musicologie et dispositifs contemporains
Parcours théorie et pratique du théâtre contemporain
Parcours arts plastiques et visuels
Parcours expostion – production des œuvres d’arts contemporains
Parcours international études cinématographiques et audiovisuelles
(IMACS)

Licence Arts parcours Arts de la scène /Etudes cinématographiques/ EPSAD


Emilie CAPPE
Bureau : A3 321 Tél : 03.20.41.67.62
Ouverture au public
Lundi : 14h00 à 16h00
Mardi et Jeudi : 9 h30 à 11h30 /14h00 à 16h00
Mercredi et Vendredi : 9h30 à 11h30
emilie.cappe@univ- lille3.fr

Licence Arts parcours Musique et musicologie / Etudes en danse / Musicien


interprète/ Enseignement de la danse /D.U. « Préparation à l’EAT
Colette MATTON
Bureau : A3 319 Tél : 03.20.41.63 25
Ouverture au public
Lundi : 14h00 à 16h00
Mardi et Jeudi : 9h30 à 11h30/14h00 à 16h00
Mercredi et vendredi : 9h30 à 11h30
colette.matton@univ- lille3.fr

6
Master arts / Master enseignement
Pascale JOLY
Bureau : A3 317 Tél : 03.20.41.62 97
Ouverture au public
Lundi : 14h00 à 16h00
Mardi et Jeudi : 9h30 à 11h30/14h00 à 16h00
Mercredi et vendredi : 9h30 à 11h30
pascale.joly@univ- lille3.fr

ARTS PLASTIQUES (pôle Arts Plastiques de Tourcoing )

Localisation : 29- 31 rue Leverrier – BP 501 7 1 - 593 3 3


TOURCOING

Entrée possible par l’Ecole Supérieure D’Art – 36 bis rue des


Ursulines

Responsable administra ti f : Frédéric TANGHE


 03.20.41.74.92 / Fax: 03.20.41.74.99
frederic.tanghe@univ- lille3.fr

Site web : http://ar ts- culture. form a t i on. univ-


lille3.fr/ a r tsplastiques/
Licence Arts parcours Arts Plastiques
Irène TREVISINSKI - Tél : 03.20.41.74.90 –
. Ouverture au public
Tous les jours de 08 h 00 à 12 h 00 et de 13 h 00 à 17 h 30
irene.trevisinski@univ- lille3.fr

7
Les horaires sont donnés à titre indicatif et peuvent être modifiés en
fonction des impératifs de fonctionnement du département .

ENSEIGNANTS

Licence mention Arts : responsables de forma tions

- Mention : Alain DESJACQUES


- Parcours Arts Plastiques : Anne CREISSELS
- Parcours Arts de la scène : Sotiri HAVIARAS et Véronique
PERRUCHON
- Parcours Études cinématographiques : Jessie MARTIN
- Parcours Musique et musiclologie : Grégory GUEANT
- Parcours Etudes en danse, Parcours Enseignements de la danse,
DU
- préparation à l’EAT : Marie GLON

Master mention Arts : responsabl es de forma tions

- Mention : Véronique GOUDINOUX


- Parcours Cinéma nouvelles images : Edouard ARNOLDY
- Parcours Cinéma documents archives : Edouard ARNOLDY
- Parcours danse pratiques performatives : Philippe GUISGAND
- Parcours musique musicologie et dispositifs contemporains :
Francis COURTOT
- Parcours théorie et pratique du théâtre contemporain :
Véronique PERRUCHON
- Parcours arts plastiques et visuels : Nathalie DELBARD
- Parcours expostion – production des œuvres d’arts
contemporains : Nathlie DELBARD
- Parcours international études cinématographiques et
audiovisuelles (IMACS) : Laurent GUIDO

8
Enseignan ts chercheurs titulaires du départ e m e n t Arts

Arnoldy Édouard : edouard.arnoldy@univ- lille3.fr


Boissière Anne : anne.boissiere@univ- lille3.fr
Boudier Valérie : valerie.boudier@univ- lille3.fr
Briche Gérard : gerard.briche@univ- lille3.fr
Bricout Romain : romain.bricout@univ- lille3.fr
Brochard Yves : yves.brochard@univ- lille3.fr
Crabtree Amanda : amanda.crabtree@univ- lille3.fr
Courtot francis : francis.courtot@univ- lille3.fr
Creissels Anne : anne.creissels@univ- lille3.fr
Delbard Nathalie : nathalie.delbard@univ- lille3.fr
Desjacques Alain : alain.desjacques@univ- lille3.fr
Hauer Christian : christian.hauer@univ- lille3.fr
Haviaras Sotiri : sotirihaviaras@yahoo.fr
Glon Marie : marie.glon@univ- lille3.fr
Gomérieux Raphael : raphael.gomerieux2@univ- lille3.fr
Goudinoux Véronique : veronique.goudinoux@univ- lille3.fr
Guéant Grégory : gregory.gueant2@univ- lille3.fr
Guido Laurent ; laurent.guido@univ- lille3.fr
Guisgand Philippe : philippe.guisgand@univ- lille3.fr
Lanteri Jean-Marc : jean- marc.lanteri@univ- lille3.fr
Lassus Marie- Pierre : marie- pierre.lassus@univ- lille3.fr
Mandolini Ricardo : ricardo.mandolini@univ- lille3.fr
Martin Jessie : jessie.martin@univ- lille3.fr
Perrruchon Véronique : veronique.perruchon@univ- lille3.fr
Proust Sophie: sophie.proust@univ- lille3.fr
Sfez Géraldine : geraldine.sfez@univ- lille3.fr
Tiffon Vincent : vincent.tiffon@univ- lille3.fr
Vivien Didier : didier.vivien@univ- lille3.fr
9
Bibliothèqu e Albert- Marie Schmidt
La Bibliothèque Albert- Marie Schmidt (BAMS) met à votre disposition
des fonds spécialisés en arts, lettres et sciences du langage,
Vous trouverez de la documentation en musique, danse, cinéma et arts
de la scène (théâtre...), littérature française et comparée, linguistique,
FLE, LSF, orthophonie, picard, romans traduits, littérature francophone,
littérature de jeunesse, romans entre 1920- 1950...
Nos documents sont identifiables à partir du catalogue commun de
notre SCD.
Pour emprunter, votre carte étudiante (carte multiservices) vous sert
aussi de carte de bibliothèque.
Les règles de prêts à la BAMS
Tableau 1
USAGERS Nombre Durée de Renouvellement de
d’ouvrages l’e mprunt l’e mprunt (1 fois)

LICENCE 6 14 jours oui

MASTER 6 14 jours oui

DOCTORAT 8 21 jours oui

La gestion de vos prêts est accessible via le compte lecteur.


Vous avez accès à nos revues en ligne et nos E-books , et à de
nombreuses ressources électroniques.
Pour faciliter vos recherches, le moteur de recherche fédérée, vous
permet de lancer une requête sur plusieurs ressources,
simultanément,

10
La grande majorité des ressources électroniques sont accessibles à
distance à partir de votre ENT (rubrique services documentaires),
Pour vos travaux en groupe, trois salles sont accessibles à l'intérieur
de la bibliothèque.
Nous sommes ouverts durant l'année universitaire du lundi au
vendredi : 9h à 17h30
La BAMS est situé dans le Bâtiment A, forum- 1, salle A1-727. Vous pouvez nous
contacter au 03.20.41.61.81 ou par mail mounia.bedouch@univ- lille3.fr
N'hésitez pas à avoir recours à nos services, vous apprécierez entre
autres, l’accueil de l’équipe .

Trav ail e t m é t ho d e .
Devenir étudiant en Licence Arts suppose une adaptation aux rythmes
et aux méthodes de travail universitaires.
Il est impératif de consacrer du temps à la recherche, à la lecture des
ouvrages conseillés par les enseignants et à la préparation ou la
révision des enseignements. Vous serez aidés dans ce travail
notamment par les cours de méthodologie documentaire qui vous
prépareront à la recherche et à l'exploitation de sources précises. Vous
ne devez en aucun cas considérer que la formation se limite aux
heures hebdomadaires de cours et de travaux dirigés inscrits à l'emploi
du temps.
Le travail personnel que vous devez fournir en dehors des salles de
cours est capital.

Les lec t u r es p e rsonn elles


les ouvrages et articles de base indiqués en Bibliographie dans le guide
des études doivent impérativement avoir été lus (lorsque la liste est
longue, l'enseignant précisera les textes à lire en priorité).
Ces lectures constitueront, avec les cours, la base de votre réflexion
personnelle. Vous les exploiterez dans les différents travaux écrits et
présentations orales que vous serez amené(e) à produire au cours de
l'année.
Le travail à fournir pour les cours ne se résume pas à la simple
assistance aux travaux dirigés et aux cours magistraux. Les travaux

11
dirigés doivent être préparés pour que l'enseignant puisse réellement
répondre à vos besoins.
Les notes prises en cours magistral ne suffisent pas à assimiler la
complexité d'une réflexion. Souvent réductrice la prise de notes doit
être complétée à l'aide d'un travail après le cours et de complément de
lecture.
Votre réussite dans les métiers de l'art dépendra également de votre
capacité à vous insérer dans un réseau professionnel.Vie étudiante :
Cette année doit être mise à profit pour vous constituer des habitudes
de fréquentation des structures et associations culturelles régionales
et nationales, dans le cadre de sorties pour assister aux spectacles
qu'elles proposent et/ou d'une prise de contact en vue d'une
collaboration personnelle à certaines de leurs activités.

12
Calen d ri er 2 0 1 5 -2 0 1 6

s
n1
e

e
Sept
e mbre Oct
o bre N
ovembre D
écembre Janvier Février Mars A
vri
l Mai Juin Juillet

tr

tr
io
s

s
1 M J D 1 M V jourdel'a
nL 1 M V D 1 M V ses2imp

s
e

e
s
m

ir
2 M V L 2 M S M 2 M S L 2 J S

a
s
11 7

tr
JI
V Eren trée

p
e
e

e
4

s
3 J inau
gu rale S M 3 J D M 3 J D M 3 V D

e
n1s

m
s
4 V D M 7 4 V L J 4 V L M 4 S L

ir
a

e
5 S L J 5 S M V 5 S M J ascension 5 D M

n2s
io

im

s
6 D M V 6 D M S 6 D M V 6 L M

s
n1

ir
s

a
4

s
7 L M S 7 L J D 7 L J S 7 M J

p
tr
e

io

im
io

s
8 M J D 8 M V L 8 M V D v
ictoir
e45 8 M V

s
ses2pai
ret imp

s
s

ir
12 8

s
9 M V L 9 M S M 9 M S L 9 J S

a
s

e
e

p
e
10J S M 8 10J D M 5 1
0J D M 10V

s
s

s
11V D M ar
m istice 11V L J 1
1V L M 11S L
12S L J 12S M V 1
2S M J 12D M
13D M V 13D M 1 S 1
3D M V 13L M Année

14L M 5 S 14L J D 1
4L J S 14M J Fê
tenat.
15M J D 15M 13 V L 1
5M V D 15M V

es
16M 1 V L 16M S M 1
6M 9 S L pentecôte 16J S

str
17J S M 17J D M 1
7J D M 17V D

me
18V D M 9 18V L J 1
8V L M 18S L

e
19S L J 19S M V 1
9S M J 19D M

n2s
20D M V 20D M 2 S 2
0D M 12 V 20L M

s
21L M 6 S 21L J D 2
1L J S 21M J

ir
a
io
22M J D 22M V L 2
2M V D 22M V

p
s
2 10

s
23M V L 23M S M 2
3M S L 23J S

e
24J S M 24J D M 6 2
4J D M 24V D

s
25V D M 1
0 25V noël L J 2
5V L M 25S L
26S L J 26S M V 2
6S M J 26D M
27D M V 27D M 3 S 2
7D M 13 V ses1pair 27L M
28L M S 28L J D 2
8L pâques J S 28M J
29M 3 J D 29M v L ses1imp 2
9M V D 29M V
30M V L 30M S 3
0M 11 S L 30J S
31 S 31J D 3
1J M 31 D

R
entr
é e/ J
ivé/ Ses
s iond'intégr
a ti
o n Ce c alen d ri
e r m ent i
o nn e u ni
q uem e nt l
e s p l
a ge s d es é va l
u ati
o n s
s
e m est
r ielleso rg anisé e sp arl aD irec
tio nd el '
A d m ini
s trationde sE tu dese t
Paus
e spédagogiqu
esselonpr
o p
osi
tionsdesV
P C
FVU de l a V ie U niv e
rs i
t a i
r e. L es c om p os ante s o rga nise nt l
e s s éan c es
d'
i ntégra ti
o n, les d is p o si
t i
f s s péci
f i
q u es d 'a i
d e à l a ré ussite, l
e s
Plage utilisablep oura ctivités Plageu t
ilisablep oura ct
ivités e
n seigne m en ts, lesé v a lua tions( don t lag e s ti
o nn 'e st p asc onfié e àl a
pédag ogiq uesàm obilise ra u pédagog iquesàm obil
ise rau DA E VU ), le sp éri
o de sd es t agese nf o n ct
iond e sc on trai
n tesq uil
e u rs o nt
besoi
n besoin
Sem estre sim pair
s Sem estre spa ir
s prop res.

Ev
aluationssemes
tresimpair
s(épr
e uv
esor
g ani
s éesparlaD
AEVU) A ttenti
o n! C eca lendri
e r e stunc a l
e nd rierg é
n é
riqu e
. I
l rev
ient àcha q ue
form a
tiond '
é tabl
irs onp roprecale n dri
e r e nf oncti
o nd esess péc
ifi
c i
t é
s
Ev
aluationssemes
trespair
s(épr
e uv
esor
g aniséesparlaD
AEVU) (da tesd erentrée
,d econ trôlesconti
n u s,e tc.
) .

Pér
iodesdecongé
scalendr
ierscol
a ir
ezoneB
D
ima
nchesetf
ê tesl
é gales

C
lôtu
reApogée

13
LES INCONTOURNABLES POUR
REUSSIR A
L'UNIVERSITE

SE REPERER DANS L'UNIVERSITE


Participez aux JIVÉ pour prendre les bons repères, adopter les bons réflexes
pour vivre
sereinement votre année universitaire.
Téléchargez le plan d'accès sur le site de Lille 3 (université/infos-
pratiques).
Passez à l' « Accueil central » situé entre les bâtiments A et B pour la localisation
des salles de
cours et des services de l'université ...
Procurez- vous l'Agenda de Lille 3 pour une description des services et
composantes de
l'université.
Consultez régulièrement le site web de Lille 3 pour découvrir votre nouvel
environnement
universitaire.

BIEN SUIVRE LES COURS


Consultez quotidiennement les panneaux d'affichage du secrétariat de votre
UFR (Unité de
Formation et de Recherche) pour connaître le déroulement et l'organisation de vos
cours, votre
emplois du temps, vos dates d'examen, …
Lisez le guide d'études de votre formation pour prendre connaissance du contenu
pédagogique
de chaque cours, pour choisir vos options...
o Consultez l'onglet université, rubrique fonctionnement/les
composantes de
formation/ guides d'études.
Connectez- vous à votre ENT grâce à votre identifiant et mot de passe fournis sur les
certificats de
scolarité qui accompagnent votre carte Étudiant et prenez l'habitude de consulter
régulièrement votre messagerie Lille 3 qui se présente sous la forme : prénom.nom
@etu.univ- lille3.fr : vous y recevrez des informations d'ordre pédagogique et
administratif liées à votre scolarité.
o Consultez l'onglet Campus, rubrique Services et outils
numériques/bureau
virtuel/connexion.

14
Procédez, sur l'ENT, à votre inscription pédagogique (IP) pour valider vos choix de
parcours ou
d'options et pour vous inscrire aux examens (inscription indispensable qui suit
l'inscription administrative).
o Consultez l'onglet Études, rubrique Foire aux
questions.
Prenez rapidement connaissance du calendrier universitaire pour mesurer la
densité du travail à
fournir (période de cours et d'examen).
o Consultez l'onglet Université, rubrique Informations
pratiques.
Sollicitez vos enseignants, votre enseignant- référent ou les tuteurs dès que vous
ressentez des
difficultés à suivre ou à comprendre les
cours.
Rendez-vous aux séances de tutorat dès que
nécessaire.

ADOPTER LES BONNES METHODES DE TRAVAIL


Exploitez les ressources documentaires de la Bibliothèque Universitaire Centrale
et de votre
bibliothèque d'UFR pour votre travail
universitaire.
o Consultez l'onglet Bibliothèque.

Accédez gratuitement à internet sans fil depuis de nombreuses zones du


campus (pour se
connecter au réseau sans fil EDUROAM , utilisez votre adresse mail Lille 3 comme
identifiant et
mot de passe).
Consultez votre ENT pour accéder à : un agenda en ligne synchronisable avec votre
smartphone,
la plateforme pédagogique MOODLE qui permet d'accéder aux cours, de remettre des
travaux et d'organiser un travail collaboratif et à un espace de stockage et de
partage de documents OwnCloud.
Rendez-vous en salles informatiques pour des ateliers de formation thématiques
(C2i, TICE, Web
2.0...) de courte durée.
Allez au Centre de Ressources en Langues (CRL - Bâtiment B) pour progresser
dans une ou
plusieurs langues. Des auto- évaluations sont accessibles depuis votre ENT. Vous
pourrez également y préparer le Certificat de Langues de l'Enseignement Supérieur -

15
CLES.
Utilisez l'outil anti- plagiat de Lille 3 pour auto- analyser vos travaux avant de les
remettre aux
enseignants.
o Consultez l'onglet Campus, rubrique Services et outils
numériques.

CONSTRUIRE SON PROJET


Construisez votre projet d'études et/ou professionnel * en vous rendant au
SUAIO (Service
Universitaire d'Accueil, d'Information et d'Orientation) pour vous informer, être
conseillé- e et accompagné- e dans vos choix d'orientation et de changement de filières.
o Consultez l'onglet Études, rubrique S'orienter.
Construisez votre projet d'insertion professionnelle * avec le BAIP (Bureau d'Aide
à l'Insertion
Professionnelle), pour la recherche de stages (en France ou à l'étranger), la
rédaction de lettres de motivation, CV, ou encore la création d'activité* grâce au
Hubhouse.
o Consultez l'onglet Études, rubrique Préparer son
insertion.
Construisez votre projet de mobilité intern a tion al e * avec le service des
Relations
internationales pour vous informer sur les programmes d'échanges (séjours
d'étude en Europe, au Québec, en Amérique, au Japon, …).
o Consultez l'onglet International, rubrique Partir à
l'étranger.

BENEFICIER D'UN ACCOMPAGNEMENT


Sollicitez :
Le Relais Handicap dès à présent si vous avez des besoins spécifiques en cas de
situation de
handicap ou de grave maladie.
o Consultez l'onglet Campus, rubrique Handicap et
accessibilité.
Le Centre service CROUS , pour des informations sur les bourses et aides
financières, le
logement, les jobs étudiants et rencontrer une assistante
sociale.
o Consultez l'onglet Campus, rubrique Vie pratique / bourses et aides
sociales.
Le Centre de Santé des Étudiants , en cas de soucis de santé, de stress … Les
consultations y sont
gratuites.

16
o Consultez l'onglet Campus, rubrique Vie pratique /
santé.
La DAEVU (Direction de l'Administration des Études et de la Vie Universitaire) pour
résoudre tout
problème administratif lié à votre scolarité (inscription administrative, inscription
pédagogique, diplômes,...).
o Consultez l'onglet Études, rubrique S'inscrire.

PARTICIPER A LA VIE ETUDIANTE


Contactez le Bureau de la Vie Étudiante
pour :
Monter un projet et avoir des informations sur les aides financières
spécifiques.
Rejoindre une association étudiante : culture, sport, solidarité, humanitaire,
handicap,
association liée à une formation …et participer à l'animation du
campus.
Être bénévole, avoir une démarche
solidaire*.
o Consultez l'onglet Campus, rubrique Associations et initiatives
étudiantes.

SE CULTIVER ET SE DIVERTIR
Informez- vous auprès du service Action culture sur les nombreuses manifestations
culturelles*
organisées sur le campus : spectacles de théâtre, musique, danse,
expositions....
Découvrez le Kino- Ciné , salle de cinéma d'Art et Essai, pour voir des films toute l'année
à des tarifs
préférentiels.
o Consultez l'onglet Culture.

FAIRE DU SPORT
Pratiquez l'une des 30 activités sportives* proposées par le SUAPS (Service des sports
de Lille 3) :
trouvez la vôtre et inscrivez- vous
gratuitement !
Envie de porter un projet sportif, de le créer et de l'organiser? Contactez l'association
sportive.
o Consultez l'onglet Campus, rubrique Sport.

VOUS RESTAURER
Rendez-vous au RU, Brasserie des 3 lacs, CROUS gourmand, Tout frais léger, la Pastella
…grâce à

17
votre carte étudiant multiservice, chargeable en espèces ou par carte
bancaire.
Profitez, dans le hall du bâtiment B, de tables, de chaises et de micro- ondes
mis à votre
disposition.
o Consultez l'onglet Campus, rubrique Se
restaurer.

SE TENIR INFORME-E DES ACTUALITES DE


L'UNIVERSITE
Inforum, le blog de l'université Lille 3, la web TV mais aussi Facebook, Twitter, Google +,
Pinterest, votre ENT... Autant de sources d'informations à consulter régulièrement
concernant votre formation, la vie culturelle et la vie universitaire, les échanges
internationaux, l'agenda de la recherche de l'université Lille 3
et bien d'autres sujets... pour vous sentir pleinement intégré- e à la vie universitaire de
votre campus !

* Ces activités peuvent être intégrées à votre projet de formation Universitaire dans le cadre de l'UE 10 « Projet de
l'étudiant ». Dans ce cas, l'activité choisie sera évaluée et la note comptera dans le cadre de l'obtention de votre année
et par conséquent de votre diplôme.

18
CONSTRUISEZ VOTRE PARCOURS DE
FORMATION
La structure des enseignements de licence vous permet à la fois d'acquérir des fondamentaux
disciplinaires et de construire votre projet personnel de formation universitaire. Un large
choix d'options (proposées notamment à partir de la L2) vous amènera ainsi à élaborer
progressivement votre parcours à Lille 3.

Vous venez de prendre connaissance du programme des enseignements constitutifs de


votre parcours de Licence.
Ces enseignements sont organisés en 10 Unités d'Enseignements (UE). De façon générale,
ces UE se répartissent en UE fondamentales, UE complémentaires, une UE de langue (UE 9)
et un enseignement consacré à l'élaboration de votre projet d'étudiant (UE10).

UE 10 PROJET DE L'ETUDIANT

Les enseignements de l'UE 10 « Projet de l'étudiant » vous invitent, sur un mode non
disciplinaire, à construire ou enrichir votre projet de formation universitaire. Cette UE 10 est
OBLIGATOIRE et sera EVALUÉE au même titre que les autres UE constitutives de votre parcours
de Licence.

Comment choisir votre UE 10 ?


Au semestre 1, vous suivez obligatoirement l'UE 10 « Intégration », laquelle vous permet
d'acquérir la maîtrise de votre environnement universitaire. Cet enseignement est proposé
entièrement à distance.
A partir du semestre 2, vous choisissez votre UE 10 en fonction de votre projet personnel,
d'études ou professionnel.
En complément de ce choix, vous suivez obligatoirement un enseignemen t d'initiation
à la culture numérique (enseignement à distance). Cet enseignement est organisé du
semestre 2 au semestre 6. Mais seuls les semestres 2, 3 et 4 sont ouverts à la rentrée 2015.
Les contenus des semestres 5 et 6 le seront à la rentrée 2016.

http://www.univ- lille3.fr/etudes/formations/cursus-
licence/organisation/ue10/

19
LES OPTIONS D'OUVERTURE

Les options d'ouverture vous permettent de découvrir un champ disciplinaire ou


professionnel et de diversifier vos poursuites d'études en master. Elles peuvent en outre
faciliter votre insertion professionnelle à l'issue de la licence.
- Accessibles à partir de la Licence 2, ces options d'ouverture sont organisées sur
plusieurs UE et
sur plusieurs semestres. Elles viennent en lieu et place d'UE de votre parcours type
de licence.
- Suivre une option d'ouverture vous engage : vous devez la suivre sur la totalité de
votre parcours
de formation.
- Nous vous invitons à prendre connaissance sur notre site de l'ensemble des options
d'ouverture
qui vous sont proposées..

http://www.univ- lille3.fr/etudes/formations/cursus-
licence/organisation/options- ouverture

Liste des options d'ouverture


- ESJJournalisme (modalités d'accès particulières)
- Études européennes
- Études de genre
- Français Langue Étrangère - FLE
- Information- Documentation
- Interculturalité
- Langue des Signes Française -LSF
- Management des entreprises et des associations -
MEA
- Informatique : métiers du web
- Philosophie
- Professorat des écoles
- Informatique : programmation créative
- Sensibilisation aux métiers de
l'enseignement

Attention : les parcours de licence suivants ne proposent pas d'options


d'ouverture.
- Licence mention Art quel que soit le parcours
choisi
- Licence mention Économie et gestion quel que soit le parcours
choisi
- Licence mention Information Communication quel que soit le
parcours choisi
- Licence mention LEA quel que soit le parcours de langues
choisi

20
- Licence mention MIASHS quel que soit le parcours
choisi
- Licence mention Philosophie parcours Philosophie-
Sociologie
- Licence mention Psychologie
- Licence mention Sociologie quel que soit le parcours
choisi

Pour les autres parcours de licence, dans la mesure où chacun d'eux propose une liste
limitée d'options d'ouverture, nous vous invitons à vérifier, à l'aide des fiches mises à
votre disposition en ligne, que l'option qui vous intéresse est bien proposée dans votre
parcours de formation.

21
LES RÈGLES DE PROGRESSION

DES ÉTUDIANTS DE LICENCE


A l'université, l'année est composée de 2 semestres : le premier se déroule de septembre à
mi- janvier, le second, de mi-janvier à fin juin. Un semestre comporte 12 à 13 semaines de
formation : il englobe à la fois les cours et les examens. Les examens* ont lieu deux fois par an, à
l'issue de chacun des 2 semestres. Il y a 2
sessions d'examens organisés au titre des 2 semestres. La session 1 se
déroule :
• avant la mi-janvier pour le semestre 1 (appelé semestre
impair),
• en mai, pour le semestre 2 (appelé semestre
pair).
*excepté pour les filières qui ont opté pour des évaluations sous forme de contrôle continu
uniquement

Si l'étudiant échoue aux examens de la première session du semestre pair ou impair*, il doit
se présenter
aux examens organisés au titre de la session 2 dite « de rattrapage ». La session 2 se
déroule :
• début juin pour le semestre 1 (impair),
• fin juin pour le semestre 2 (pair).
* c'est-à-dire s'il n'a pas obtenu son semestre par le jeu de la compensation (voir tableau ci-dessous) entre les UE
du semestre

La progression des étudiants d'une année sur l'autre obéit aux règles
suivantes:
- JURYS SEMESTRIELS
- Pour les cursus licence (jurys de première et de deuxième session) la note du semestre est
la moyenne
coefficientée des notes obtenues aux différentes UE, avec compensation semestrielle
entre les UE : :
o si cette moyenne est égale ou supérieure à 10, l'étudiant- e est admis- e au
semestre et
emporte les crédits ECTS du semestre (30),
o si cette moyenne est inférieure à 10, l'étudiant- e est ajourné- e au semestre, mais
capitalise les
UE acquises.
- JURYS D ' ANNEE
- Cursus licence, mise en œuvre de la compensation annuelle et admission à l'année
supérieure :
o l'étudiant- e est autorisé- e de plein droit à s'inscrire en année supérieure s'il a été
admis, au
titre de la première session, à chacun des deux semestres de l'année (l'autorisation
étant de
droit, il n'y a pas lieu de réunir un jury d'année à cet

22
effet),
o l'étudiant- e qui n'a pas été admis- e aux deux semestres de l'année au titre de la
première
session est, à l'issue des épreuves de la deuxième session, autorisé-e de plein droit à
s'inscrire en année supérieure, en cas d'admission à chacun des deux semestres de
l'année universitaire, quelle que soit la session. A défaut, par le jeu de la
compensation annuelle mise en œuvre dans le cadre de la deuxième session, si la
moyenne des notes des deux semestres (notes de première session capitalisées
et/ou notes de seconde session) est égale ou supérieure à 10. Dans ce cas, les 60
crédits lui sont attribués au titre de l'année universitaire.
o La compensation est sans incidence sur les résultats de l'année dans les cas
(SI) SEMESTR EPA I
R

S
suivants :
essi
on 1 Sessi
on 2 Sessi
on1
(
SP )
Se ss
i
on 2
(
d
m
e
o
y
s
e
d
e
F
n
O

u
n
x
R
e
s
M
U
d
e
e
m
L
s
e
E
n
s
o
t
r
t
e
e
s
s
)
R E S UL T AT
(
A
S
I
D
A
s
1
M
J
)
Etudiant- e-s déclaré- e-s admis-es aux deux semestres de l'année universitaire,
(
S

A
I

D
s2

M
) (SP
A
A
s
J
J
1) (
S P
s
A
A
2
J
J
)
(
(
S
S
I
s
I
s
1
2
+
+
S
S
P
s
P
s
2
2
)
)
/
/
2
2
S
ég
il
e
al
r
o
é
u
su
s
u
l
ta
p
td
é r
i
e
e
u
l
a

fo
1
r
m
0,
ulees
t

quelle que (SI


s2+ SP
s1)/2 l
'a nnée p
e utê tr
e « v
ali
d ée»
par
AJ A J ADM
(SI
s2+ SP
s2)/2 l
e j
u r
y.
AJ A J AJ A D
M
Att
enti
o n:l
a val
idat
i
o nde l
'ann
éeem p
ort
e 60 c
réd
its
,s ansa t
tri
b u
ti
o ndec

d i
ts aut
i
tredu s
eme
st
r ee tdesé l
é m en t
s
(
U E)auxque l
s l
'
é tu
soit la session au titre de laquelle ils, elles ont été déclaré- e-s
d
iantaé t
é d
éc
lar
é a
j
o u
rné.Tout
efoi
s l
e sUE a cq
u ise
sso
ntva l
idé
es.

V
ou
sav
ezé
téd
éc
la

adm
i
s (
A D
M)au
pr
emi
ers
eme
st
rel
ors
del
a p
re
miè
res
es
si
on(
S I
s1):
C
v
o
e
t
r
p
e
r
e
s
m
e
i
e
me
r
s
s
t
e
r
e
me
p
a
admis-es.
s
t
r
r
e
l
e
e
j
e
st
u
v
d
a
l
e
i
d
l
a
é
,v
c
o
o
m
u
p
s
e
n
n
'
s
a
a
v
e
t
io
z
n
p
a
e
s
n
t
à
r
e
v
o
U
u
E
s
.
p

sen
t
e ràl
a s
ess
i
o n2d
ecep
rem
ierse
mes
tr
e,mê
mes
ivo
usa
vez
obt
e n
u

V
ou
sav
ezé
téd
éc
la
réa
dmi
s (
A D
M)au
sec
ond
sem
es
t
rel
ors
del
a p
r
emi
ère
ses
si
on(
SPs
1)
:
C
e
o
bt
e
se
c
n
u
o
v
n
d
o
tr
e
se
m
s
e
e
m
s
t
e
s
r
e
tr
e
s
e
t
p
a
v
r
a
l
l
e
i
dEtudiants- e-s qui n'ont été déclaré- e-s admis-es à aucun des deux semestres de
j
é
e
,v
u
o
d
u
e
s
l
a
n'
a
c
o
v
e
m
z
p
p
e
n
a
s
s
a
à
t
i
v
o
o
n
u
s
e
n
p
t
r
r
e
é
U
s
e
E
n
.
t
e ràl
a s
ess
i
o n2d
eces
eco
nds
eme
st
re,mê
mes
ivo
usa
vez

V
o
V
v
o
u
s
o
u
u
a
s
s
v
ez

a
é
t
d
é
e
v
e
d
é
v
z
c
l
e
a
r
z
o
b
é
a
v
o
t
j
o
u
e
l'année
u
s
n
u
r
n
p
u
é
r
é
n
(
A

e
s
e
n
J
)
n
à

o
l
a
t
e
te
p
r
r
i
e
m
à
n
i
l
a
f
é
è
re
s
r
i
s
e

e
s
s
e
s
u
r
i
o
s
e
n
i
d
u
o
à
p
n
r
e
2
1
0
m
d
i
e

s
r
u
u
s
e
p
r
m
r
2
e
s
e
0
t
r
m
.
e
i
L
(
S
e
e
r
s
I
s
s
U
1
e
E
)
:
me
p
s
o
t
r
u
e
r
e
l
e
t
s
p
q
a
s
u
e
s
l
l
e
e
r
s
l
e
v
s
o
u
e
x
s
a
a
m
v
e
e
z
n
s
o
d
b
t
e
e
s
n
u
u
n
u
i
t
n
é
e
s
n
d
'
e
o
te
ns
e
é
g
i
g
al
n
e
e
m
o
e
u
ntp
ou rl
e s
que
ll
e s

s
u
d
é
V
o
p
f
a
u
s
é

ê
r
i
l
t
e
i
l
a
s
e

a
j
o
u
n
t
u
r
e
a
r
n
u
é
à
s
(
A
1
e
0
m
J
)
s
e
à
u
r
s
t
l
a
2
r
e
0

p
r
e
e
m
v
o
t
i
universitaire.
a
è
r
u
u
e
s
s
c
e
u
s
s
s
n
i
o
o

n
n
r
d
u
t
é
d
a
s
e
u
c
q
u
l
x
i
t
a
è
m
u

e
i
t
s
e
s
n
m
e
s
e
e
s
.
p
o
t
r
S

e
iv
u
(
S
r
r
o
a
P
s
u
s
v
2
)
o
:
n
u
e

v
t
o
u
r
e
s
d
o
p
r
n
é
n
se
é
.
ntezp
a sauxex
amensd
erat
trap
age,v
ous s
er
ezdé
cl
a ré

V
l
e
su
o
u
s
q
p
s
u
é
r
d
e
i
e
e
ll
e
u
v

r
e
s
e
z
v
à
v
o
o
u
1
u
s
0
s
a
v
s
u
p
r
e
r
é
z
2
s
e
o
0
n
b
t
v
Etudiant- e-s porté- e-s défaillant- e-s à l'une des deuxièmes sessions (quel
t
e
e
o
u
n
r

s
à
u
l
u
s
o
a
n
s
e
n
t
e

a
s
s
n
o
c
q
i
t
e
u
on

i
s
i
n
2

e
f
é
s
d

.
r
i
S
u
e
d
u
e
r
e
iv
o
ux
à
u
s
i
è
1
n
m
e
0
e
s
u
v
o
s
e
r
u
m
2
s
e
0
.
p
s
L
r
é
t
r
e
s
e

e
e
s
n
t
U
t
e
p
E
a
p
z
s
s
o
p
a
e
u
r
s
r
l
a
l
e
e
u
s
s
q
x
e
x
u
e
e
x
a
l
l
a
m
e
m
e
s
e
n
v
o
n
s
s
d
u
e
s
d
e
s
a
r
u
v
e
a
n

t
t
i
z
r
t
é
o
ap
s
d
b
t
a
'
e
g
e
e
n
n
s
u
,v
e
u
n
o
u
i
g

s
e
n
e
n
s
m
o
t
e
r
e
e
e
z
n
t
é
g
d
p
a
é
o
l
e
c
l
u

a
r
o
r
é
u
d
éf
a i
l
lan
t
a

D
u

a
s

n
e

s
m

l
e
e

c
u
st
r

r
s
e

u
et

s
que soit le
a

l
i
u

c
c
u

e
n

n
r

c
é
s

e
u

,s
l
t

e
a

r
a
tn

a
e

u
p

t
o
o

r
u
r

i
s
ra

é-
v

e
o

às
u

'
i
s

ns
ê
tr
e

cr
i
d

r
e
on

e
n
é

n
.

che v a
uch eme ntsurl
'
a nnéesui
v ant
e (AJ A C):
l
p
'
é
o
t
u
ur
di
a
l
e
n
t
s
-
e
ésemestre).
t
u
q
d
u
i
a
ia
nt
s
ét
é
de
d
L
é
2
c
,
l
a
c
r
o
é
n
-
d
e
i
t
a
i
d
on
m
à
is
v
é
-
e
ri
à
f
i
e
l
r
'
u
p
n
a
d
r
e
l
e
s
j
u
se
r
y
m
)
est
res (sousr
é ser
ve d '
a voirval
idél
a L1

l'
é t
ud i
a n
t-
e qui
, s
ans êtr
e admis-e à l
'unde s s e
me st
res,aob tenu l
a val
idati
o n d e4 8c r
édi
ts (
L 1
)
Les étudiant- e-s déclaré-e-s admis-es à un semestre et ajourné- e-s à l'autre ne peuvent «
I
ls'
e n
sui
tq
o
u
u
e
d
l
e
e
j
4
u
5
r
y
c
d
r
é
e
d
L
i
1
ts
d
(
o
L
i
2
t
e
êt
r
t
e
so
r
é
us
u
n
r
i
é
a
s
v
e
a
rv
n
e
tl
d
e
'
j
u
av
r
o
y
i
d
rv
e
L
a
2
l
id
e
é
tl
L
e
1
j
,
u
c
r
y
on
d
d
e
it
i
L
o
3

ap
v
é
r
è
r
s
i
fi
e
ce
r
l
u
pa
i
r
d
l
e
e
L
j
u
2
r
y
.
).

Att
ent
ion:au cun chevauchem en tne p
eu tê t
re autori
s é e
ntrelescursu sli
c e
nceet m ast
e r
valider » l'année qu'au titre de la compensation annuelle (sous réserve que la moyenne des
-
JURYSD
EDIPLOM E

notes des deux semestres soit égale ou supérieure à 10). Le tableau ci-dessous fait le point
-DEUG
o L
e
,
d
l
i
i
c
p
e

n
m
ce
es e ra a ttr
ibu é su r l
a b ase de s no t
e s d
e l
'a nné ed
ipl
ô mant
e e tdes r
é su
ltatsobtenuspa r
l
'étud i
a nt-
e .A l'
issu e de la de uxièm e sess i
o nd useco nd seme
s t
redel'
a nnée uni
v e
rsi
tair
e etap
rès
sur les situations qui peuvent donner lieu à
l
e s
a
j
u
u
r
t
y
i
s
t
re
d'
a
d
n
e
n
l
a
é e
p
,
re
l
e
m
j
u
i
è
ry
r
e
d
s
é
e
l
i
s
vr
s
e
i
o
l
e
n,
d
a
i
p
ux
l
ô
s
m
e
e
ul
:
s ét
u d
ian t
-e-s a
dmis-e-
s àcha cu
n d
e sdeu xsem es
tr
es au
ti
tre de l
a p r
e m i
è res es si
o n (DE U G ,l
ice nc e,m a
ster).
compensation :
a u tit
r
a
e
u
d
x
e
é t
l
a
u
d
di
e
a
u
n
x
t
i
è
-
e
m
-s
e
a
s
y
e
a
s
n
s
t
i
é
on
t
é
:
adm is-e-s auxde ux s e
mestres
, d
on tl
'una um oi
n sau t
it
rede l
a
Le tableau ci-après fait le point sur les situations qui peuvent donner lieu à
d
a
e
u
u
x
x
é
i
è
t
m
u
e
di
s
a
e
n
s
ts
si
o
a
n
ya
;
n tv al
idé l
'an né e au ti
trede l
a co mpensat
ionan nuel
le.
compensation :
o L
am
se
e
m
n
e
t
s
io
t
r
n
es
d
d
u
e
d
l
'
i
p
an
l
ô
n
m
é
e
e d
d
i
p
e
l
ô
L
m
i
c
a
e
n
n
t
e
c
e
.
es td éterm inéep ar l
a moyenne des n o
t
e s obt
e nues auxdeux

o A
ucu ne m en t
io n n e sera p orté es urle d i
p l
ô m e duD E U G.

Vou
s po u
vezc
onsult
e rvo
s notesetré
sul
tat
s sur lep
o r
tailde l
'uni
v ers
it
é ,àpa r
tirdev
ot
reEnvi
ron
nem e
nt
Numéri
q u
edeTr
ava i
l.Ouv
rez l
'ap
pl
ic a
t
ionScolari
té E
tudi
a nt,puiscli
q u
ez surl
a li
g ne
Consu
l
tervosn
ot
e se
t
r
ésu
lt
ats.Ces
rés
ult
ats son
tdi
s pon
ibl
e sun
e f
oisl
e s dé
l
ibérati
o nster
m inées

T
ou tconn

tresur lesex ame n
se tlesr
è g
lesded
él
ivr
a n
ced
esdi
p l
ô m
esenc
ons
ul
tan
tles
it
e L
il
le3
h
tt
p s:
//ww
w.
u n
iv-
li
lle3.
fr/
e t
u d
ian
t/
e xamens/

23
SEMESTRE SEMESTRE
FORMULE
IMPAIR PAIR
(SI) (SP
(moyenne des RESULTA
)
notes T
Session Session Session Session des deux
1 2 1 2 semestres)
(SIs1 (SIs2 (SPs1 (SPs2 Si le résultat de la
) ) ) ) (SIs1+SPs2) / 2 formule est égal ou
AD AJ AJ (SIs2+SPs2) / 2 supérieur à 10,
M AD AJ AJ (SIs2+SPs1) / 2 l'année peut être « validée
AJ M AD (SIs2+SPs2) / 2 » par le jury.
AJ AJ M AD
AJ AJ AJ M
Attention : la validation de l'année emporte 60 crédits, sans attribution de crédits au titre du semestre et des
éléments
(UE) auxquels l'étudiant a été déclaré ajourné . Toutefois les UE acquises sont
validées.

Vous avez été déclaré admis (ADM) au premier semestre lors de la première
session (SIs1) :
Ce premier semestre est validé, vous n'avez pas à vous présenter à la session 2 de ce premier semestre, même si
vous avez obtenu votre semestre par le jeu de la compensation entre UE.
Vous avez été déclaré admis (ADM) au second semestre lors de la première
session (SPs1):
Ce second semestre est validé, vous n'avez pas à vous présenter à la session 2 de ce second semestre, même si vous
avez
obtenu votre semestre par le jeu de la compensation entre UE.
Vous avez été déclaré ajourné (AJ) à la première session du premier
semestre (SIs1):
Vous devez vous présenter à la session 2 du premier semestre et passer les examens des unités d'enseignement
pour lesquelles vous avez obtenu une note inférieure à 10 sur 20. Les UE pour lesquelles vous avez obtenu une
note égale ou
supérieure à 10 sur 20 vous sont acquises. Si vous ne vous présentez pas aux examens de rattrapage, vous serez
déclaré
défaillant au semestre et aucun résultat ne pourra vous être donné.
Vous êtes ajourné (AJ) à la première session du deuxième
semestre (SPs2):
Vous devez vous présenter à la session 2 du deuxième semestre et passer les examens des unités d'enseignement
pour
lesquelles vous avez obtenu une note inférieure à 10 sur 20. Les UE pour lesquelles vous avez obtenu une note
égale ou
supérieure à 10 sur 20 vous sont acquises. Si vous ne vous présentez pas aux examens de rattrapage, vous serez
déclaré défaillant au semestre et aucun résultat ne pourra vous être donné.

Dans le cursus licence, sera autorisé-e à s'inscrire en chevauchement sur l'année


suivante (AJAC) :
l'étudiant- e qui a été déclaré- e admis- e à l'un des semestres (sous réserve d'avoir
validé la L1
pour les étudiants de L2, condition à vérifier par le
jury)
l'étudiant- e qui, sans être admis-e à l'un des semestres , a obtenu la validation de 48
crédits (L1)
ou de 45 crédits (L2 et sous réserve d'avoir validé L1, condition à
vérifier par le jury).

24
Il s'ensuit que le jury de L1 doit être réuni avant le jury de L2 et le jury de L3
après celui de L2.
Attention : aucun chevauchement ne peut être autorisé entre les cursus licence
et master

- JURYS DE DIPLOME
- DEUG, licence
o Le diplôme sera attribué sur la base des notes de l'année diplômante et des résultats
obtenus par
l'étudiant- e. A l'issue de la deuxième session du second semestre de l'année universitaire
et après
les jurys d'année, le jury délivre le
diplôme :
au titre de la première session, aux seuls étudiant- e-s admis-e-s à chacun des deux
semestres au
titre de la première session (DEUG, licence,
master).
au titre de la deuxième session :
aux étudiant- e-s ayant été admis- e-s aux deux semestres, dont l'un au moins au
titre de la
deuxième session ;
aux étudiants ayant validé l'année au titre de la compensation
annuelle.
o La mention du diplôme de Licence est déterminée par la moyenne des notes obtenues
aux deux
semestres de l'année diplômante.
o Aucune mention ne sera portée sur le diplôme du
DEUG.

Vous pouvez consulter vos notes et résultats sur le portail de l'université, à partir de votre
Environnement Numérique de Travail. Ouvrez l'application Scolarité Etudiant, puis cliquez sur
la ligne Consulter vos notes et
résultats. Ces résultats sont disponibles une fois les délibérations
terminées

Tout connaître sur les examens et les règles de délivrance des diplômes en consultant le
site Lille3
https://www.univ-
lille3.fr/etudiant/examens/

25
26
CERTIFICAT INFORMATIQUE ET INTERNET NIVEAU 1
Q U ' EST - CE QUE LE C2 I N IVEAU  1  ?
Le Certificat Informatique et Internet (C2i niveau 1) est une certification nationale qui atteste et
valorise vos
compétences informatiques et comporte 5 domaines. En continuité avec le B2i des études
secondaires, il se prépare au cours de la licence, mais il est également accessible aux étudiants de
master et de doctorat.
Le C2i niveau 1 apporte aux étudiants les compétences qui leur sont utiles tout au long de
leur parcours
universitaire. Et c'est bien entendu un élément supplémentaire sur le CV, apprécié des
recruteurs.
Le C2i niveau 1 est aussi une première étape dans l'acquisition des compétences numériques
nécessaires à ceux qui envisagent une carrière dans l'enseignement.
Le C2i niveau 1 vise plusieurs objectifs : une utilisation optimale d'un ordinateur personnel
(environnement, sécurisation des données...), une maîtrise des outils bureautiques, une
utilisation efficace des services d'Internet et de recherche documentaire, une mise en
pratique du travail collaboratif à distance (plate- forme, wiki, blog …), une sensibilisation au droit et
à la déontologie des domaines concernés.
La certification C2i niveau 1 est fortement recommandée pour s'inscrire aux formations
préparant aux
métiers de l'enseignement et de l'éducation. La préparation à la certification peut être
effectuée en s'inscrivant à l'unité d'enseignement « UE10- Préparation au C2i niveau 1 »
(ou similaire), proposée dans la plupart des cursus à partir du S2 jusqu'au S6.
Pour les candidats en autoformation, la certification comporte des épreuves organisées deux fois
dans l'année (avril et décembre). Si vous ne validez pas la totalité des épreuves au cours d'une
année, vous pouvez vous réinscrire l'année suivante, vous gardez le bénéfice des domaines acquis
pour une durée de 3 ans.
c2i.contact@univ- lille3.fr ou reportez-vous sur le site de l'université Lille 3 à la
rubrique « C2i ».
POLE LANSAD
Le pôle LANSAD, intégré à l'UFR de langues LLCE, coordonne désormais la formation en Langues
pour les Spécialistes des Autres Disciplines, proposée en UE9.
En anglais et en espagnol, vous intégrerez un groupe spécifique à votre UFR. Pour toutes les
autres langues offertes à Lille 3, les groupes seront proposés dans des créneaux transversaux
ouverts à tous.
A partir du S2, la même langue doit être suivie tout au long du parcours de licence afin de
permettre une progression réelle (sauf dérogation sur projet de mobilité spécifique). La
passation de la certification CLES est encouragée (cf. rubrique CLES) ainsi que le recours au
Centre de Ressources en Langues(CRL) pour soutien à la formation en langues.
Pour tout renseignement, contactez : lansad@univ-
lille3.fr.
LE CLES
Le CLES, une certification nationale qui permet d'attester d'un niveau de compétence en langues,
est offerte en allemand, anglais, arabe, espagnol, grec moderne, italien, polonais, portugais, russe,
à plusieurs niveaux :
- CLES 1 : correspond au niveau B1 du Cadre Européen Commun de Référence pour les
Langues -
Utilisateur indépendant, peut faire face à des situations de la vie
courante
- CLES 2 : niveau B2 du CECRL Utilisateur indépendant, peut interagir et négocier dans la
majorité des
domaines.
- CLES 3 : niveau C1 du CECRL. Utilisateur expérimenté, peut faire valoir sa maîtrise
linguistique dans
la vie sociale, académique ou professionnelle
La préparation aux épreuves du CLES peut se faire en autoformation complète ou tutorée à
partir de modules de formation spécifiques, accessibles sur le site du Centre de Ressources
en Langues (CRL). Préalablement à votre inscription, il est recommandé d'effectuer une
évaluation de votre niveau au moyen
d'un test de positionnement disponible au CRL. Les épreuves du CLES évaluent cinq
compétences :
compréhension de l'oral, compréhension de l'écrit, production écrite, production orale et
interaction
orale. L'obtention du CLES suppose la validation de chaque
compétence.
Pour plus d'informations, contactez : cles.contact@univ- lille3.fr ou reportez- vous sur le site Lille
3 et sur le
site CLES national (http://www.certification- cles.fr/)

LES ENSEIGNE MENTS

Les Parcours

• Arts de la scène
• Etudes cinéma t og r a p hiq u es
• Musique et musiclologie
• Musicien inter m r è t e et créateu r
• Etudes en danse
• Enseigne m e n t de la danse
• Arts plastiques

ARTS DE LA SCÈNE

Le parcours Arts de la scène a pour objectif de familiariser les étudiants


aux multiples facettes des Arts de la scène, création protéiforme qui
relève à la fois, à travers le texte, de l’écriture littéraire et, à travers les
représentations des arts du spectacle. Il comporte deux types
d’enseignements : un enseignement théorique assuré par des
universitaires (méthodologie de l’analyse, histoire, droit…) et un
enseignement pratique assuré sous la forme d’ateliers par les
professionnels des Arts de la scène (ateliers de jeu théâtral, de danse,
de musique, de scénographie, d’écriture).

Poursuites des études et débouchés professionnels :

Une partie importante des étudiants de la spécialité Arts de la scène,


80% environ, s'inscrivent, après avoir obtenu leur licence, en Master «
Création et étude des arts contemporains ». La spécialité Arts de la
scène permet un parcours professionnalisant dont le stage leur permet
d'acquérir une pratique professionnelle, qui débouche souvent sur un
emploi dans les diverses structures théâtrales de la région. Les
étudiants qui ne poursuivent pas leurs études universitaires au delà de
la licence entrent souvent dans des écoles spécialisées de Théâtre ou
s'engagent dans des activités professionnelles para- théâtrales, comme
l'enseignement, l'animation culturelle, les relations publiques ou
l'administration. Cette insertion professionnelle se trouve facilitée par
la bivalence de l'enseignement de la licence qui comporte un volet
théorique assuré par les universitaires et un volet pratique sous forme
d'ateliers confiés aux professionnels de la région.
ARTS DE LA SCENE - Licence 1 - Semestr e 1
LICENCE ARTS PARCOURS ARTS DE LA SCENE 2015-2016 MODALITES D'EXAMEN
UE Intitulé vol SESSION 1 SESSION 2

ECTS

Choix

nb de groupes

CNU
présentiel
CM TD

d'exercice
Type

CC /CT

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc

par DAEVU
Organisé

exercice
Type

CC ou CT

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc

DAEVU
SEMESTRE 1
UE 1 Introduction aux arts du théâtre 3 O 2 24 18 CC EO CT E 2H Non oui

UE 2 Théâtre antique 3 O 1 24 18 et 9 CC EO CT E 2H Non oui

UE 3 méthodologie appliquée à l'analyse 3 O 2 24 18 CC EO CT E 2H Non oui


de spectacle 1
UE 4 Scénographie : pratique et enjeux 3 O 1 2 12 12 18 CC EO CT E Non oui epreuve CM+TD

UE 5 Pratique scénique 1 3 O 3 24 18 CC EO CT E Non oui

UE 6 Pratique scénique 2 3 O 3 24 18 CC EO CT E Non oui

UE 7 Introductions aux arts 1 3 O 2 24 18 CC EO CT E 2H Non oui

UE 8 Introductions aux arts 1 /Cinéma- 3 O 1 24 QCM CT E 2H oui QCM CT E 2H Non oui


Musique

UE 9 Langue 3 C 24

UE 10 Projet de l'étudiant 3 O 20

intégration
Semestr e 1 - Arts de la Scène

UE fondam e n t al es : Approches historiques, artistiques,


esthéti ques UE 1 à 3

UE 1 : Introduction aux arts du théâ tr e – 24 h TD –


semestr e 1

Introduction aux arts du théâ tr e


Antonio Palermo

Pré- requis : Aucun

Objectif : Appréhender la spécificité générique du théâtre et son


évolution sur le plan de l’écriture dans toutes ses acceptions, de la
création, de la réalisation, de la réception.
Acquérir une connaissance minimale des enjeux de la création
théâtrale et de leurs interactions.

Compét e nc es visées : Acquérir des repères fondamentaux pour


analyser et interroger la création contemporaine en Arts du spectacle.
Développer une capacité à penser la spécificité générique du théâtre en
tant qu’acte artistique et événement social.

Contenus de forma tion : « Une pièce de théâtre c’est quelqu’un.


C’est une voix qui parle, c’est un esprit qui éclaire, c’est une conscience
qui avertit » affirme Victor Hugo, désignant bien le caractère multiple et
complexe de l’œuvre, écrite et jouée. Il s’agit donc ici de construire
une définition de la pratique théâtrale en analysant ses spécificités, les
paradoxes de la création, sa place dans le dialogue des arts, ses
rapports au public et à la cité.
L’analyse portera d’une part sur la spécificité du texte théâtral,
notamment eu égard au roman et à la poésie, et d’autre part sur celle
de l’art théâtral dans son existence particulière, à distinguer par
exemple de la danse et de la musique.
En tentant de mettre en perspective, sur un plan tant chronologique
que diachronique les auteurs, concepts et œuvres fondateurs, on
tâchera de construire une synthèse de références communes
nécessaires à l’élaboration d’une pensée contemporaine documentée et
féconde.

Bibliographie succincte :
• BIET Christian, TRIAU Christophe, Qu’est- ce que le théâtre ,
Gallimard, 2006
• CORVIN, Michel (ss la direction de), Dictionnaire encyclopédique
du théâtre à travers le monde , Bordas, 2008

Modalités de contrôle : Session 1 CC Ecrit/oral – Session 2 Ecrit

UE 2 : Théâtr e antique - 24 h CM – semestr e 1


Théâtr e antique

Charalam pos Orfanos et Daria Francobandie ra

Pré- requis : Aucun.

Objectif : S’initier à la fonction politique et sociale, aux procédés


scéniques et aux contenus fondamentaux du théâtre antique, afin de
développer ses connaissances en histoire du théâtre.

Compét e nc es visées : Être en mesure de comprendre et d’analyser


de manière critique les textes théâtraux de l’Antiquité, en les évaluant
à la lumière de leur contexte socio- culturel. Savoir tirer du texte les
indications de mise en scène nécessaires à la reconstruction de
l’expérience théâtrale antique dans sa globalité. Apprendre à évaluer
les rapports entre les drames antiques et leurs adaptations modernes et
contemporaines.

Contenus de forma tion : Au S1, nous étudierons le théâtre grec de


l’époque classique (tragédie et comédie). Il s’agira, en particulier,
d’appréhender le contexte socio- culturel dans lequel le théâtre est né et
s’est développé, en analysant les liens qui le rattachent à la cité, de se
familiariser avec son espace scénique et ses conditions particulières de
mise en scène (machines, masques et costumes, distribution, etc.), et
de se pencher sur quelques grands textes fondateurs, ainsi que sur les
mythes ou les événements politiques qui les ont inspirés. Le cours
prendra appui sur plusieurs types de supports – textes, dessins, photos,
extraits audio et vidéo –, pour présenter les diverses facettes du théâtre
grec, et abordera également l’histoire de sa réception sur la scène
moderne et contemporaine.

Bibliographie succincte :
Une bibliographie détaillée sera distribuée en début de semestre. Pour
bien préparer sa rentrée, on pourra consulter :
• DEMONT Paul, LEBEAU Anne, Introduction au théâtre grec
antique , Paris : Librairie générale française, 1996 (collection Le
Livre de poche) .
• MORETTI Jean-Charles, Théâtre et société dans la Grèce
antique : une archéologie des pratiques théâtrales , Paris :
Librairie générale française, 2001 (collection Le Livre de poche).

Modalités de contrôle : Session 1 CC écrits/oral – Session 2 CT écrit.

UE 3 : Méthodologie appliquée à l’analyse du spectacle 1 –


24 h TD – semestre 1
Méthodologie appliqué e à l’analyse du spectacle 1
Maxence Cambron

UE fondam e n t al es : Pratiques et techniques des arts -


UE 4 à 6

UE 4 : Scénographie – 12 h CM – 12 h TD – semestr e 1
Scénographie
Antonio Palermo

Objectif : Initiation à la compréhension et à l’analyse des enjeux de la


scénographie. Acquisition de connaissances théoriques et pratiques,
contextualisation des exemples.

Contenu de la forma tion : Si la scénographie permet souvent de


situer le lieu dans lequel l’histoire de la pièce se déroule, elle n’est pas
moins un espace de jeu qui dessine des enjeux dramaturgiques propres
aux partis pris des mises en scène. Englobant le traditionnel décor et
l’espace des spectateurs, l’histoire de la scénographie a suivi les
mutations du théâtre ou les a provoquées. Ce cours prendra appui sur
les spectacles vus, des documents audio- visuels et des apports
théoriques.
Compét e nc es visées :
Etre capable de décrire et analyser une scénographie en la mettant en
relation avec d’autres références.

Corpus des spectacles communiqué en début d’année

Bibliographie succincte :
• La Scénographie, Théâtre aujourd’hui n° 13
• Scénographie du théâtre occidental , Anne Surgers
• Scénographie, l’ouvrage et l’œuvre, N° 177 de la revue
Théâtre/Public
• L’espace en scène, Luc Boucris
• Traité de scénographie , Pierre Sonrel

Modalités de contrôle : Session 1 CC Ecrit et ou oral – Session 2 Ecrit

UE 5 : Pratique scénique 1 - 18 h TD – semestr e 1


Pratique scénique 1
Anne- Frédérique Bourget

Pré- requis : Aucun

Objectif : Se familiariser avec quelques techniques de base du théâtre,


le travail d'équipe et la constitution d'un groupe.
Découverte des grands théoriciens du jeu et de leurs pratiques :
Stanislavski, Brecht, Oida
Compét e nc es visées : Capacité à mobiliser hic et nunc sa créativité
physique et émotionnelle.
Capacité à découvrir et utiliser des techniques de travail choral.

Contenus de forma tion : Par la pratique et l’analyse conjointes


d’exercices de training professionnel et d’improvisations ainsi que par
la fréquentation des théoriciens du jeu et la mise en pratique de leurs
recherches (cf biblio) il s’agit de faire goûter à chacun la spécificité du
travail de plateau et de développer ses capacités à réaliser une petite
proposition intégrant le corps, la voix, le collectif. Dans cet atelier,
l'accent sera mis sur la respiration, la voix, le phrasé, la diction, le
chœur.

Bibliographie succincte :
• LECOQ, Jacques, Le Corps poétique , Paris, Actes Sud, 1997.
• MNOUCHKINE, Ariane, L’Art du présent , Paris, Plon, 2005.
• STANISLAVSKI, Constantin, La Formation de l’acteur, Paris, Payot,
1996.
• OIDA, Yoshi, L’Acteur rusé , Paris, Actes Sud, 2008.

Modalités de contrôle : Session 1 CC écrit/oral – Session 2 CT

UE 6 : Pratique scénique 2 - 18 h TD – semestr e 1


Pratique scénique 2
Véronqiue Boutin

L’enseigne m e n t des grands maîtres

A partir des pratiques scéniques des trois grands maîtres que sont
Stanislavski, Grotowski et Brook, nous envisagerons comment la mise
en scène évolue du « tout au rien », du théâtre réaliste à l’utilisation
organique du corps et à la théorie de l’espace vide ; comment utiliser le
corps dans le jeu dans ces univers différents. Nous comparerons les
mises en scène de pièces de Tchékhov par Stanislavski et Brook et
envisagerons la pratique scénique de courts extraits au vu de ces
diverses méthodes.

Bibliographie succincte :

Stanislavski, La Formation de l’acteur , La construction du personnage .

Grotowski, Vers un théâtre pauvre.

Peter Brook, L’Espace vide.

Modalités d’évalua t ion : Session 1 CC écrit/oral (théorie/pratique) –


Session 2 CT écrit

UE complém en t ai r es : Théories et méthodologie des arts


- UE 7 à 8
UE 7 : Introduction aux arts 1 – 24 h TD – semestre 1
Introduction aux arts 1
Antonio Palermo

Pré- requis : Aucun


Objectif : Initiation à la compréhension et à l’analyse des arts de la
scène. Acquisition de connaissances théoriques et pratiques,
contextualisation des exemples.

Contenu de la forma tion : A partir de la question qu’est- ce que l’art


et quelle place il occupe dans votre vie d’individus et de citoyens, on
focalisera l’attention sur les croisements et les hybridations entre les
différents arts de la scène. En particulier, on verra comment le cinéma
s’est progressivement invité sur scène ; quelles questions l’image et la
vidéo posent vis-à-vis du corps de l’acteur (et du danseur) ; qu’est- ce
que le numérique peut apporter aux arts de la scène. Ce cours prendra
appui sur les spectacles vus, des documents audio- visuels et des
apports théoriques.

Compét e nc es visées :
Etre capable de décrire et analyser une œuvre d’art (théâtre, danse,
performance, installation) en la mettant en relation avec d’autres
références.

Bibliographie succincte :
• Patrice PAVIS, La Mise en scène contemporaine, A.Colin, 2007
• BIET Christian, TRIAU Christophe, Qu’est- ce que le théâtre ,
Gallimard, 2006
• Josette FERAL et Edwige PERROT Le réel à l’épreuve des
technologies. Les arts de la scène et les arts médiatiques , PU de
Rennes, 2013
• Paul VALERY, Notion générale sur l’art , 1935

Modalités de contrôle : Session 1 CC écrit et ou oral – Session 2 Ecrit

UE 8 : Introduction aux arts 1 / cinéma- musique – 24 h


CM

semestre 1
Introduction aux arts 1 / cinéma- musique
Enseignement commun à tous les parcours de la licence Arts (hors arts
plastiques) et la licence Humanités

Benj a min Barbi e r : Ciné m a

Ce cours a pour ambition de familiariser les étudiants en Arts avec les


études cinématographiques afin qu’ils élaborent ou consolident une
culture cinématographique.
À partir de l’étude de trois genres emblématiques du cinéma que sont
le burlesque, le Film- Noir et le Western, il s’agira donc de proposer une
introduction à quelques grands films qui ont marqué l’histoire du
cinéma en présentant le contexte dans lesquel ils ont été produits ainsi
que les idées et les formes qu’ils élaborent.
Bibliographie succincte :
BELLOUR Raymond (dir.), Le Western. Approches, mythologies, auteurs-
acteurs, filmographies , Paris : Gallimard, 1993.
KRAL Petr, Le Burlesque ou la morale de la tarte à la crème , Paris :
Ramsay, 2007.
LETORT Delphine, Du Film Noir au Néo-Noir : Mythes et Stéréotypes
de l'Amérique 1941- 2008 , Paris : L'Harmattan, 2010.
SERCEAU Michel (dir.), Ciném'Action , N°68 Mai 1993, « Panorama des
genres au cinéma », Paris : Éditions Charles Corlet, 1993.

Guillau m e Absil : M usiqu e

Pré- requis : Aucun.

Compét e nc es visées :
- Acquérir une perception synthétique de l’évolution de la musique
savante
occidentale du Moyen Age à nos jours.
-‐ Se familiariser avec le vocabulaire spécifique à l’esthétique musicale.
-‐ Contextualiser la musique dans l’histoire des arts, des idées, des
cultures et des sociétés.
-‐ Enrichir sa culture générale.

Descriptif du contenu :
- Dresser un panorama historique du chant grégorien aux musiques
contemporaines.
-‐ Dégager des repères historiques.
-‐ S’interroger sur les questions de rupture et de continuité dans
l’histoire de la musique.
-‐ Proposer une réflexion esthétique sur les notions de style, de genre et
de forme en musique.

Modalités de contrôle : Session 1 CT écrit QCM – Session 2 CT écrit


QCM

UE transversales : Personnalisation du parcours – UE 9 et


10

UE 9: Langues – 24h TD – semestr e 1


Langues au choix : anglais ; pour les autres langues, renseignez-
vous auprès du pôle LANSAD)
Responsable : Claire Hélie
Enseignan ts : Claire Hélie, Denise Hunter, lecteurs

Pré- requis : niveau A2 acquis (CECRL)

Objectif : consolider le niveau A2 et préparer le niveau B1

Compét e nc es visées : pratique de l’anglais dans le cadre d’études en


arts de la scène (initiation aux arts et à la culture du monde
anglophone, entretiens avec des professionnels, rédaction de comptes
rendus de performances, recherches en vue de l’élaboration d’un
agenda culturel, mise en place de projets artistiques…)

Contenus de forma tion : exploration de documents authentiques sur


les arts de la scène pour renforcer la réception de l’oral et de l’écrit,
débats et travaux collaboratifs pour améliorer la production et
l’interaction orales, rédaction de textes à objectifs variés pour
progresser en production écrite. Un test de positionnement en début
d’année donnera la possibilité aux étudiants en difficulté de suivre un
programme de soutien en groupe à effectif très réduit avec un tuteur.
Modalités de contrôle : Session 1 : Contrôle continu (DO + DM +
DST)
Session 2 : DST

UE 10 : Projet de l’étudian t - semestr e 1


Projet de l’étudian t : « Intégration »
http://www.univ- lille3.fr/etudes/formations/cursus-
licence/organisation/ue10/
ARTS DE LA SCENE - Licence 1 - Semestr e 2
LICENCE ARTS PARCOURS ARTS DE LA SCENE 2015-2016 MODALITES D'EXAMEN
UE Intitulé vol SESSION 1 SESSION 2

ECTS

Choix

nb de groupes

CNU
présentiel
CM TD

d'exercice
Type

CC /CT

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc

exercice
Type

CC ou CT

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc
SEMESTRE 2
UE 1 Esthétique : l'art du théâtre 3 O 1 2 12 12 18et 9 CC EO CT E 2h 1 épreuve CM + TD

UE 2 Histoire du théâtre -Théâtre romain - 3 O 1 2 12 18 18 et 9 CC EO CT E 2h 1 épreuve CM + TD


XVII
UE 3 méthodologie appliquée à l'analyse 3 O 1 2 24 18 CC EO CT E 2h
de spectacle 2
UE 4 Lumière : pratique et enjeux 3 O 1 3 12 12 18 CC EO CT E 2h Non 1 épreuve CM + TD

UE 5 Pratique scénique 3 3 O 3 24 18 CC EO CT E 2h Non

UE 6 Pratique scénique 4 3 O 3 24 18 CC EO CT E 2h Non

UE 7 Introduction aux arts 2 3 O 2 24 18 CC EO CT E 2H

UE 8 Introduction aux arts 2 /Danse - 3 O 1 24 QCM CT E 2H QCM CT E 2H Non


Théâtre

UE 9 Langue 3 C 24 CC EO CT E 2H

UE 10 Projet de l'étudiant 3 C 20

Culture numérique O

Autre parcours, mention, université C

Stage C DOSSIERCC DOSSIER CT E


Semestr e 2 - Arts de la Scène

UE fondam e n t al es : Approches historique, artistiques,


esthétiqu es UE 1 à 3

UE 1 : Esthétique : l’art du théât r e – 12h CM – 12h TD –


semestr e 2
Esthétique : l’art du théâ tr e
Maxence Cambron (CM- TD)
Le progrma m e sera communiqué ul t é ri e ur e m e n t

Antonio Palermo (TD)


Pré- requis : Aucun
Objectif : Initiation à l’esthétique tu théâtre. Acquisition de
connaissances théoriques et pratiques, contextualisation des exemples.

Contenu de la forma tion : A partir de la question qu’est- ce que l’art


et quelle place il occupe dans votre vie d’individus et de citoyens, on
focalisera l’attention sur les croisements et les hybridations entre les
différents arts de la scène. En particulier, on verra comment le cinéma
s’est progressivement invité sur scène ; quelles questions l’image et la
vidéo posent vis-à-vis du corps de l’acteur (et du danseur) ; qu’est- ce
que le numérique peut apporter aux arts de la scène. Ce cours prendra
appui sur les spectacles vus, des documents audio- visuels et des
apports théoriques.

Compét e nc es visées :
Etre capable de décrire et analyser une œuvre d’art (théâtre, danse,
performance, installation) en la mettant en relation avec d’autres
références.

Bibliographie succincte :
• Christian BIET, TRIAU, Qu’est- ce que le théâtre, Gallimard, 2006
• Catherine NAUGRETTE, L’Esthétique théâtrale, Nathan 2000
• Georg SIMMEL, La Philosophie du comédien, (précédé de Denis
GUENOUN, Du Paradoxe au problème), Circé, 2001

Modalités de contrôle : Session 1 CCécrit et ou oral – Session 2 CT


écrit

UE 2 : Histoire du théât r e – Théatr e romain – XVII – 12 h


CM – 18h TD semestr e 2
Histoire du théât re – Théatre romain – XVII
Daria Franocbandi era – Florence Klein- Ruth Webb (CM)

Maxence Cambron (TD)


Le programme sera communiqué ultérieurement

UE 3 : Méthodologie appliquée à l’analyse du spectacle 2


– 24h TD semestr e 2
Méthodologie appliqué e à l’analyse du spectacle 2
Maxence Cambron
Le programme sera communiqué ultérieurement

UE fondam e n t al es : Pratiques et techniques des arts -


UE 4 à 6

UE 4 : Lumièr e : Pratique et enjeux – 12 h CM – 12h TD

semestre 2
Lumière : Pratique et enjeux
Véronique Perruchon (CM)
Antonio Palermo (TD)
Objectif : Initiation à la compréhension et à l’analyse des enjeux de la
lumière. Acquisition de connaissances théoriques et pratiques

Contenu de la forma tion : « Par lumière, il va sans dire que je


n'entends pas le simple fait d'y voir clair (c'est- à-dire pas la simple
négation de l'obscurité), pas la 'clarté', mais une lumière active
créatrice de formes », cette lumière active appelée de ses vœux par
Appia, se réalise dans la confrontation entre l'ombre et la lumière. Si la
lumière est nécessairement liée à la technique et à la technologie, en
dialogue avec l’espace et la durée, elle a le pouvoir de créer des
émotions et des atmosphères qui, au delà de la vue, atteignent les sens
et l’affect du spectateur. A partir de spectacles vus, de documents
audio- visuels et d’apports théoriques, ce cours propose une initiation
aux enjeux de la lumière par un travail de repérage et d’analyse

Compét e nc es visées :
Etre capable de décrire et analyser la lumière d’un spectacle

Contenus de forma tion : Spectacles vus et analysés du point de vue


de la lumière; cours magistraux ; exposés ; dossiers

Corpus des spectacles communiqué en début d’année

Bibliographie succincte :
• La scène et les images , Les voies de la création théâtrale, N° 21
• Faire la lumière, N° 185 de la revue Théâtre/Public
• L’ère de la mise en scène, Théâtre aujourd’hui N° 10
• Lumière pour le spectacle, François- Eric Valentin

Modalités de contrôle : Session 1 CC écrit et ou oral – Session 2 CT


écrit

UE 5 : Pratique scénique 3 – 24 h TD – semestr e 2


Pratique scénique 3
Anne- Frédériqu e Bourget
Le progra m m e sera communiqué ultérieur e m e n t

UE 6 : Pratique scénique 4 – 24 h TD – semestr e 2


Pratique scénique 4
Véronique Boutin
Le jeu choral à travers des exempl es précis

A partir de plusieurs scènes du théâtre antique, nous étudierons les


fonctions esthétique, civique et communautaire du chœur. Plus
contemporainement, nous découvrirons la portée politique de certaines
pièces de la dramaturge moldave Nicoleta Esinencu qui axe son projet
scénique et civique sur l’adresse au public. Pratiquement, il s’agira de
tenter de proposer la lecture d’un texte de chaque époque en chœur.

Modalités d’évaluation : Session 1 CC (notes en pratique) – Session 2


CT écrit

UE complém e n t ai r es : Théories et méthodologie des arts –


UE 7 et 8

UE 7 : Introduction aux arts 2 – 24 h TD – semestre 2


Introduction aux arts 2
Antonio Palermo

Pré- requis : Aucun

Objectif : Initiation à la compréhension et à l’analyse des arts de la


scène. Acquisition de connaissances théoriques et pratiques,
contextualisation des exemples.

Contenu de la forma tion : Poursuivant le discours sur qu’est- ce que


l’art et quelle place il occupe dans votre vie d’individus et de citoyens,
on focalisera l’attention sur les croisements et les hybridations entre les
différents arts de la scène. En particulier, on analysera l’apport du
numérique aux arts de la scène. Ce cours prendra appui sur les
spectacles vus, des documents audio- visuels et des apports théoriques.

Compét e nc es visées :
Etre capable de décrire et analyser une œuvre d’art (théâtre, danse,
performance, installation) en la mettant en relation avec d’autres
références.
Bibliographie succincte :
• Patrice PAVIS, La Mise en scène contemporaine, A.Colin, 2007
• BIET Christian, TRIAU Christophe, Qu’est- ce que le théâtre ,
Gallimard, 2006
• Josette FERAL et Edwige PERROT Le réel à l’épreuve des
technologies. Les arts de la scène et les arts médiatiques , PU de
Rennes, 2013
• Paul VALERY, La conquête de l’Ubiquité , 1928
Modalités d’évalua tion : Session 1 CC Ecrit / oral – Session 2 CT Ecrit

UE 8 : Introduction aux arts 2 théât r e / danse – 24h CM –


semestr e 2
Introduction aux arts 2 théâ tr e/ d a nse
Enseignement commun à tous les parcours de la licence Arts (hors arts
plastiques)
e t à la licence Hu m a ni t és

Bilian a Fouilhoux
Pré-requis : Des acquis théoriques et pratiques dans le champ de la
culture chorégraphique et théâtrale.
Compé t ences visées : Savoir contextualiser et argumenter les
spécificités de l'art chorégraphique et théâtral, d'un point de vue politique,
sociologique, culturel, anthropologique et esthétique.
Descriptif du contenu : Approfondir et affiner les approches variées
d'analyse de l'art chorégraphique et théâtral, développées par des
praticiens et théoriciens au cours du XXe siècle.
Ce cours propose une introduction aux t héories des arts (danse,
théâtre, m usique, cinéma...), avec corpus d'exe mples constitué depuis
le début du XX siècle jusqu'aux dernières actualités en création
(progra m ma tion régionale à suivre). Au pre mier lieu il s'agit de donner
quelques définitions philosophiques de la nature et de la fonction
plurielle (individuelle, collective, culturelle et politique, affir ma tive et
transgressive) de l'art co m me phéno mène et activité et se fa miliariser
avec quelques courants esthétiques et leur croisemen ts et résonances
transversales. L'approche historique sera combinée avec introduction
aux analyses de processus de créations et d'oeuvres, discours
d'artistes, appuis et/ou re mises en question radicales de traditions
artistiques par le travail d’improvisation, renouvelle ment de formes
d'expression (le courant de la perfor mance) et de pratiques artistiques
conte mporaines, souvent hybrides. La vision à la fois prag matique et
politique de la t héorisation des arts dé montren t aussi des for mes
d'é mancipation (empower ment ) du sujet créateur au cœur d' une
activité artistique aux valeurs citoyennes et militan tes.
Bibliographie :
• RANCIERE, Jacque, Le partage du sensible, Paris, Éd. La fabrique,
2010, 56 p.
• DEWEY, John, L'art comme expérience, Paris, Folioessais, 2010, 320
p.
• HARRISON, Charles, WOOD Paul, Art in Theory : an ontology of
changing ideas, U.K., Blackwell, 2002, 1260 p.
Modalités de contrôle : CT

UE transversales : Personnalisation du parcours – UE 9 et


10

UE 9 : Langues – 24 h TD – semestre 2
Langues au choix
anglais ; pour les autres langues, renseignez- vous auprès du pôle
LANSAD)

Responsable : Claire Hélie


Enseignan ts : Denise Hunter, lecteur

Pré- requis : niveau A2 acquis (CECRL)

Objectif : préparer le niveau B1

Compét e nc es visées : pratique de l’anglais dans le cadre d’études en


arts de la scène (initiation aux arts et à la culture du monde
anglophone, entretiens avec des professionnels, rédaction de comptes
rendus de performances, recherches en vue de l’élaboration d’un
agenda culturel, mise en place de projets artistiques…)

Contenus de forma tion : exploration de documents authentiques sur


les arts de la scène pour renforcer la réception de l’oral et de l’écrit,
débats et travaux collaboratifs pour améliorer la production et
l’interaction orales, rédaction de textes à objectifs variés pour
progresser en production écrite.

Modalités de contrôle : Session 1 : Contrôle continu (DO + DM +


DST)
Session 2 : DST

UE 10 : Projet de l’étudian t – 20 h TD – semestr e 2


2 enseignements

Une UE Obligatire : Culture numérique

Une UE Choix :
• Stage
• Autre parcours, mention, UFR, SUAPS, C2i, CLES…

http://www.univ- lille3.fr/etudes/formations/cursus-
licence/organisation/ue10/
ARTS DE LA SCENE – Licence 2 - Semestr e 3

LICENCE ARTS PARCOURS ARTS DE LA SCENE 2015-2016 MODALITES D'EXAMEN


UE Intitulé vol SESSION 1 SESSION 2

ECTS

Choix

nb de groupes

CNU
présentiel
CM TD

d'exercice
Type

CC /CT

Oral
Ecrit ou

Durée

autorisés
Doc

exercice
Type

CC ou CT

Oral
Ecrit ou

Durée

autorisés
Doc
SEMESTRE 3
UE 1 Texte et dramaturgie 3 O 1 1 12 12 18et 9 CC EO CT E 2H 1 épreuve CM + TD

UE 2 Histoire du théâtre XVII-XVIII 3 O 1 1 12 18 18 et 9 CC EO CT E 2H 1 épreuve CM + TD

UE 3 Pratiques de la scène 3 O 1 24 18 CC EO CT E 2H

UE 4 Atelier de scénographie 3 O 2 24 18 CC EO CT E 2H qrc ou qcm

UE 5 Technique et pratique : cirque 3 O 2 24 18 CC EO CT E 2H QRC ou qcm

UE 6 Découverte des métiers 3 O 1 1 14 24 18 CC EO QRC CT E 2H 1 épreuve CM + TD

UE 7 Formes opératiques 3 O 1 12 12 18 CC EO CT E 2H 1 épreuve CM + TD

UE 8 Esthétique spécialisée 1 3 O 1 1 12 12 CC EO CT E 2H 1 épreuve CM + TD

UE 9 Langue 3 C 24 CC EO CT E 2H

UE 10 Projet de l'étudiant 3 C

Culture numérique O

Autre parcours, mention, université C

Stage C CC E DOSSIER CT E

Pratique artistique encadré (PAE) C 1 20 CC EO DOSSIER CT E


Semestr e 3 - Arts de la Scène

UE fondam en t a l es : Approches historique, artistiques,


esthétiqu es UE 1 à 3

UE 1 : Texte et drama t u r gi e – 12h CM – 12h TD –


semestr e 3
Texte et drama t ur gi e
Yannic Mancel
Objectif : acquérir des repères historiques et esthétiques quant aux
enjeux fondateurs de l’invention de la mise en scène moderne et à la
complémentarité dialectique qui s’impose au début du XXe siècle entre
l’écriture textuelle et l’écriture scénique.
Contenu : on partira d’un état des lieux du théâtre français à la fin du
XIXe siècle pour traiter dans la foulée l’irruption des trois esthétiques
fondatrices du théâtre moderne : le naturalisme d’André Antoine, le
symbolisme d’Aurélien Lugné- Poe et l’esthétique de l’acteur et du
tréteau nu chère à Jacques Copeau.
Bibliographie :
André Antoine : “Causerie sur la mise en scène”.
Jean-Pierre Sarrazac : “Reconstruire le réel ou suggérer l’indicible”, in
Jacqueline de Jomaron :
Le Théâtre en France .
Jacques Copeau : “Un essai de rénovation dramatique ”, in Appels,
Registres du Vieux Colombier .
Jean-François Dusigne : Le Théâtre d’art .

Modalités de contrôle : Session 1 CC écrit et ou oral – Session 2 CT écrit


UE 2 : Histoire du théât r e XVII – XVIII – 12h CM – 18h TD –
semestr e 3
Histoire du théât re XVII – XVIII
Maxence Cambron
Le programme sera communiqué ultérieurement

UE 3 : Pratiques de la scène – 24h CM – semestr e 3


Pratiques de la scène
Sotiri Haviaras

Pré- requis : Participation aux ateliers pratiques des deux premiers


semestres

Objectif :
L'objectif de ce cours qui lie théorie et pratique est de compléter les
connaissances théoriques sur le travail des comédiens, par une
expérimentation du jeu de l'acteur.
Compét e nc es visées : Pratiquer et réfléchir sur la pratique théâtrale
Contenus de forma tion :
Après quelques séances d'exploration, nous choisirons des passages de
pièces du répertoire qui constitueront le matériau de base du cours.
Improvisations et travail autour de l'objet scénique nous permettront
d'approcher « concrètement » le théâtre, en évitant les pièges d'une
interprétation psychologique.
Étant donné la nature de ce cours atelier, il ne peut y avoir de
différenciation entre la partie théorique et la partie pratique, l'une
incluant l'autre.
Une note de contrôle continu fera la moyenne entre l'assiduité, la
progression et la qualité de l'observation et de la présentation finale de
l'atelier.

Bibliographie succincte :
• TANISLAVSKI C., La Formation de l'acteur, Paris, petite
bibliothèque Payot, 1998 ; La Construction du personnage,
Paris, Pygmalion, Gérard Watelet, 1984 ; Ma vie dans l'art,
Lausanne, L'Âge d'homme, 1990
• HÉRIL Alain et MÉGRIER Dominique, Techniques théâtrales pour
la formation d'adultes, Paris, éditions Retz, 1999
• ASLAN Odette, L'Acteur au XXème siècle, Vic la Gardiole,
éditions L'entretemps, 2005

Modalités de contrôle : CC

UE fondam e n t al es : Pratiques et techniques des arts -


UE 4 à 6

UE 4 : Atelier de scénographie – 24h TD – semestr e 3

Atelier de scénographi e

Antonio Palermo

Objectif : Acquérir des compétences théoriques et pratiques. Etre


capable de faire des propositions de projets scénographiques
argumentés.

Compét e nc es visées :
Etre capable de mettre en œuvres les acquis théoriques concernant les
enjeux de la scénographie.

Contenus de forma tion : De la Skênê grecque aux théâtres « hors les


murs », du théâtre à l’italienne aux salles polyvalentes, tout est
possible en théâtre si la relation au spectateur et au texte est justifiée
par des enjeux dramatiques et un parti pris de metteur en scène. Par
groupes de travail vous ferez une proposition de projet de scénographie
sous forme de maquettes que vous accompagnerez d’un argumentaire.
Cet atelier vous permettra de comprendre l’espace de manière
concrète par le passage à la 3D et vous aidera à donner forme à une
dramaturgie de l’espace.

Corpus de textes Britannicus de Racine, Hernani de Victor Hugo et La


femme d’avant de Roland Schimmelpfennig

Bibliographie succincte :
• Scénographie, 40 ans de création, ouvrage collectif dirigé par Luc
Boucris, Jean-François Dusigne et Romain Fohr
• La Scénographie, Théâtre aujourd’hui n° 13
• Architecture scénographique et décor de théâtre, Jacques Gaulmé
• numéro 177 de la revue Théâtre/Public
Modalités de contrôle : Session 1 CC Ecrit / oral

UE 5 : Technique et pratique : cirque – 24h TD –


semestr e 3
Technique et pratique : cirque
Jérôme Segard
Le programme sera communiqué ultérieurement

UE 6 : Découver t e des métiers – 14h CM – 24h TD –


semestr e 3
Découvert e des métiers
Véronique Perruchon

Objectif : Connaître les différents métiers du théâtre et du spectacle


vivant, leur réalité, les formations et les débouchés

Compét e nc es visées : Aider à la compréhension du monde


professionnel du spectacle vivant ; aider au choix dans la construction
d’un parcours professionnel ; créer des réseaux de connaissance

Contenus de forma tion : « Le spectacle n’est pas un produit, c’est


une quête », affirme Ariane Mnouchkine, « c’est un organisme vivant »,
fait par des femmes et des hommes qui travaillent ensemble ou
isolément pour un objectif commun : le spectacle. Ce cours se
proposera d’aller à la rencontre de ces femmes et de ces hommes de
théâtre qui vous feront connaitre leur métier. Des professionnels
représentatifs du paysage actuel partageront leur expérience du
spectacle vivant et leur passion.

Bibliographie succincte : Donnée en cours en lien avec les métiers


abordés. Mais vous pouvez déjà consulter La fabrique du théâtre de
Michel Prunier, et les articles du dictionnaire de Michel Corvin

Modalités de contrôle : CC / Oral / Ecrit


UE complém e n t ai r es : Théories et méthodologie des arts –
UE 7 et 8

UE 7 : Formes opératiques – 12h CM – 12h TD – semestr e


3
Formes opératiques
Guy Cherqui

Objectif : Connaître le genre opéra, les voix, les grands opéras du


répertoire et des éléments de la gestion et de l’organisation des
maisons d’opéra

Compét e nc es visées : Aider à la compréhension du monde lyrique et


de ses spécificités, et du monde professionnel de l’art lyrique ; aider au
choix dans la construction d’un parcours professionnel ; familiarité avec
des métiers possibles à l’opéra

Contenus de forma tion : Ce cours propose un parcours dans le genre


opéra du XVIIème à nos jours. Les TD seront consacrés à la
connaissance de quelques grandes œuvres. Outre le répertoire, seront
abordées les organisations, les grands festivals, la question des publics
et tout ce qui caractérise le monde de l’opéra aujourd’hui.
Il sera demandé aux étudiants un travail personnel important.

Bibliographie succincte : Donnée en cours en lien avec les points du


cours ou des TD. Une écoute intégrale d’au moins trois titres d’opéras
sera demandée. On pourra consulter
Piotr Kaminski, Mille et un opéras , Fayard, les indispensables de la
musique
et le site de la réunion des opéras de France :
http://www.rof.fr/index.php/fr/ressources- en-ligne/histoire- de-l-opera
pour la connaissance de l’histoire de l’opéra français.

Modalités de contrôle : Session 1CC / Ecrit et ou oral – Session 2 CT


Ecrit

UE 8 : Esthétique spécialisée 1 - 12h CM – 12h TD –


semestr e 3
Esthétique spécialisée 1
Hélène Routier

Pré- requis : Participation aux ateliers pratiques des deux premiers


semestres et être familiarisé avec l'histoire et l'esthétique du théâtre de
l'Antiquité à nos jours

Objectif : Connaître les grands courants des théories esthétiques


théâtrales

Compét e nc es visées : Pratiquer, réfléchir, analyser et synthétiser une


esthétique scénique
Contenus de forma tion : Pendant ce cours nous essaierons de traiter
une question d'esthétique théâtrale bien précise, en l’occurrence le
kitsch sur la scène conte mpo ra ine de façon théorique (en CM, avec
l'analyse de textes de référence) mais aussi pratique, en étudiant les
applications pratiques de cette expression artistique.

Bibliographie succincte :
• BARBERIS, Isabelle, VANHAESEBROUCK, Karel (sous la dir. de),
Kitsch et néobaroque sur les scènes contemporaines , Gennevilliers,
Théâtre/Public, 2011.
• BENJAMIN, Walter, L'Oeuvre d'art à l'époque de sa reproductibilité
technique, Paris, Gallimard, [1939] 2007.
• GENIN, Christophe, Kitsch dans l'âme, Paris, Vrin, 2010.
• VIVIEN, Didier, Esthétique d'un trader : essai de critique fiction,
Paris, Sens & Tonka, 2014.

Modalités de contrôle : CC

UE transversales : Personnalisation du parcours – UE 9 et


10

UE 9 : Langues – 24h TD – semest re 3


Langue au choix
anglais ; pour les autres langues, renseignez-vous auprès du pôle
LANSAD)
Responsable : Claire Hélie
Enseignants : Jackie Lindores, lecteur

Pré-requis : niveau B1 (CECRL)

Objectif : consolider le niveau B1

Compétences visées : pratique de l’anglais dans le cadre


d’études en arts de la scène (initiation aux arts et à la culture du
monde anglophone, entretiens avec des professionnels, rédaction
de comptes rendus de performances, recherches en vue de
l’élaboration d’un agenda culturel, mise en place de projets
artistiques…)

Contenus de formation : exploration de documents


authentiques sur les arts de la scène pour renforcer la réception
de l’oral et de l’écrit, débats et travaux collaboratifs pour
améliorer la production et l’interaction orales, rédaction de textes
à objectifs variés pour progresser en production écrite.

Modalités de contrôle : Session 1 : Contrôle continu (DO + DM


+ DST)
Session 2 : DST

UE 10 : Projet de l’étudian t 20h TD – semestr e 3

2 enseignements

Une UE Obligatire : Culture numérique

Une UE Choix :
• Stage
• Pratique artistique encadrée
Hélène Routier
Objectifs : Professionnalisation des acquis
Compét e nc es visées : Etre capable de mener à bien un projet
artistique
• Autre parcours, mention, UFR, SUAPS, C2i, CLES…
http://www.univ- lille3.fr/etudes/formations/cursus-
licence/organisation/ue10/
ARTS DE LA SCENE – Licence 2 - Semestr e 4

LICENCE ARTS PARCOURS ARTS DE LA SCENE 2015-2016 MODALITES D'EXAMEN


UE Intitulé vol SESSION 1 SESSION 2

ECTS

Choix

nb de groupes

CNU
présentiel
CM TD

d'exercice
Type

CC /CT

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc

exercice
Type

CC ou CT

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc
SEMESTRE 4
UE 1 Les théâtres du monde 3 O 1 12 18 18 CC EO CT E 2H 1 épreuve CM + TD
session2
UE 2 Histoire du théâtre XIX 3 O 1 1 12 18 18 et 9 CC EO CT E 2H 1 épreuve CM + TD
session2
UE 3 Pratiques de la scène 3 O 1 1 12 18 18 CC EO CT E 2H 1 épreuve CM + TD
session2
UE 4 Atelier de mise en scène 3 O 2 24 18 CC EO CT O

UE 5 Technique et pratique de la 3 O 2 24 18 CC EO CT E 2h
marionnette
UE 6 Dramaturgie appliquée 3 O 1 24 18 CC EO CT O

UE 7 Introduction aux institutions du 3 O 1 1 12 12 18 CC EO CT E 2h 1 épreuve CM+TD


spectacle session 2

UE 8 Esthétique spécialisée 2 3 O 1 1 12 12 18 CC EO CT E 2h 1 épreuve CM + TD

UE 9 Langue 3 C 24 CC EO CT E 2h

UE 10 Projet de l'étudiant 3 C

Culture numérique O

Autre parcours, mention, université


Stage C CC E DOSSIER CT E

Pratique artistique encadré (PAE) C 1 20 CC EO DOSSIER CT


Semestr e 4 - Arts de la Scène

UE fondam e n t al es : Approches historique, artistiques,


esthétiqu es UE 1 à 3

UE 1 : Les théâ tr es du monde – 12h CM – 18h TD –


semestr e 4
Les théât res du monde
Sophie Proust

Pré- requis : Maîtrise de la langue française.

Compét e nc es visées : Sensibilisation à des traditions théâtrales non-


occidentales et européennes pour développer ses connaissances en
histoire du théâtre.

Contenu de la forma tion : Parmi les différentes formes de théâtres


dans le monde dont font notamment partie le théâtre indien, le théâtre
japonais et le théâtre en Chine avec des traditions ancestrales toujours
visibles aujourd’hui, il sera particulièrement question cette année de
s’intéresser aux théâtres nô, kyôgen, bunraku et kabuki.

Travail de l’étudian t hors présenti el : L’étudiant est simplement


invité à l’assimilation nécessaire du cours d’une semaine à l’autre et à
lire les textes dont il sera question en cours.

Bibliographie succincte :
• BARBA, Eugenio, SAVARESE Nicola, L’Énergie qui danse.
Dictionnaire d’anthropologie théâtrale, 2e éd. rev. et aug.,
Montpellier, L’Entretemps, 2008.
• DE VOS, Patrick, « Jouer et vivre en femme : statut corporel de
l’onnagata du kabuki », in Odette Aslan (textes et témoignages
réunis et présentés par). Le Corps en jeu, Paris, CNRS Editions,
1993. (Coll. Arts du Spectacle), p. 133- 140.
• ZÉAMI, La tradition secrète du nô, suivie de : Une journée de nô,
traduction et commentaires de René Sieffert, Paris,
Gallimard/Unesco, 1960.
Modalités d’évalua tion :

- Session 1 CC Sous réserve de modification, un devoir sur table de trois


heures le mardi 8 mars 2016 avec le(s) polycopié(s) du cours
autorisé(s).

UE 2 : Histoire du théâ tr e XIX - 12h CM – 18h TD –


semestr e 4
Histoire du théât re XIX
Véronique Perruchon
L’histoire du théâtre au XIX e siècle sera abordée du point de vue de la
scène et du public, en France où le développement social du spectacle
est sans précédent, et dans la grande Europe à l’aube du XX e siècle.
L’émergence des esthétiques qui fonderont celles du siècle de la
modernité permettra d’envisager ce cours dans la perspective de son
devenir.
Bibliographie
Roxane Martin, L’Emergence de la notion de mise en scène dans le
paysage théâtral français , Garnier, 2013
Jean-Claude Yon, Une histoire du théâtre à Paris , Aubier, 2012
Hélène Laplace Claverie, Le théâtre français du XIX e, L’Avant- Scène
Théâtre, 2008
Evaluation : Session 1 CC Oral et écrit – Session 2 CT Ecrit

UE 3 : Pratiques de la scène - 12h CM – 18h TD –


semestr e 4
Pratiques de la scène
Sotiri Haviaras

Pré- requis : Participation aux ateliers pratiques des trois premiers


semestres

Objectif : L'objectif de ce cours qui lie théorie et pratique est de


compléter les connaissances théoriques sur le travail des comédiens,
par une expérimentation du jeu de l'acteur.
Compét e nc es visées : Pratiquer et réfléchir sur la pratique théâtrale

Contenus de forma tion :


Après quelques séances d'exploration, nous choisirons des passages de
pièces du répertoire qui constitueront le matériau de base du cours.
Improvisations et travail autour de l'objet scénique nous permettront
d'approcher « concrètement » le théâtre, en évitant les pièges d'une
interprétation psychologique.
Étant donné la nature de ce cours atelier, il ne peut y avoir de
différenciation entre la partie théorique et la partie pratique, l'une
incluant l'autre.
Une note de contrôle continu fera la moyenne entre l'assiduité, la
progression et la qualité de l'observation et de la présentation finale de
l'atelier.

Bibliographie succincte :
• STANISLAVSKI C., La Formation de l'acteur, Paris, petite bibliothèque
Payot, 1998 ; La Construction du personnage, Paris, Pygmalion,
Gérard Watelet, 1984 ; Ma vie dans l'art, Lausanne, L'Âge d'homme,
1990
• HÉRIL Alain et MÉGRIER Dominique, Techniques théâtrales pour la
formation d'adultes, Paris, éditions Retz, 1999
• ASLAN Odette, L'Acteur au XXème siècle, Vic la Gardiole, éditions
L'entretemps, 2005

UE complém e n t ai r es : Théories et méthodologie des arts –


UE 7 et 8

UE 4 : Atelier de mise en scène – 24h TD – semestre 4


Atelier de mise en scène
Sophie Proust
Pré- requis : Maîtrise de la langue française.
Compét e nc es visées : Expérimentation du travail de mise en scène.
Contenu de la forma tion : L’atelier de mise en scène se fondera sur
les extraits de quatre textes de théâtre qui seront communiquées à la
rentrée 2015- 2016. Les étudiants devront avoir lu les quatre œuvres
dans leur intégralité pour le bon fonctionnement de l’atelier. Celui- ci
consistera pour chaque étudiant- metteur en scène ou groupe
d’étudiants- metteurs en scène à réaliser une proposition de mise en
scène sur un des quatre extraits. Parmi les consignes impérativement à
respecter figure celle de ne pas dénaturer le texte.
Travail de l’étudian t hors présenti el : Exploration des pistes de
travail pour chaque projet de mise en scène selon les retours dont
chacun(e) aura bénéficié. Invitation à assister aux entretiens- rencontres
avec Sophie Proust organisés au Théâtre du Nord avec Carole Thibaut le
samedi 21 novembre 2015 à 15H00 et le samedi 12 mars 2016 à
16H00.
Bibliographie succincte :
• Pièces de théâtre à lire communiquées à la rentrée 2015- 2016.
• PROUST, Sophie, La direction d’acteurs dans la mise en scène
théâtrale contemporaine, préface de Patrice Pavis, Vic-la-Gardiole,
L’Entretemps, 2006, 533 p.
Modalités d’évalua tion :
- CC Sous réserve de modification, l’évaluation de l’atelier comprend
l’assiduité, l’investissement de l’étudiant(e), la présentation théorique
et pratique de chaque projet de mise en scène et la remise d’une courte
note d’intention par projet (modalités communiquées lors de l’atelier).

UE 5 : Technique et pratiqu e de la marionne t t e – 24h TD

semestre 4
Technique et pratique de la marionne t t e
Alain Guillemin

Une écriture pour le théâtre de marionnettes ?

A partir de quelques textes écrits ou non comme œuvres dramatiques,


éventuellement comme "pièces pour marionnettes", (mention qui peut
ne relever que d'une coquetterie d'auteur) de poèmes, de fables ou de
sketches (La Fontaine, Devos…), on évoquera, marionnette en main,
l'écriture d'images que les formes animées peuvent écrire pour porter
les mots. On remarquera que cette écriture est très dépendante de la
technique spécifique de tel ou tel type de marionnette. On conclura
cette première partie de l'atelier par une réflexion : y a t'il une écriture
spécifique pour la marionnette ?
Dans la seconde moitié du travail de l'atelier, on élaborera un court
texte (une scène, un sketch…) dans un travail pratique, marionnette en
main : le jeu et ses images en mouvement feront naître les mots et une
écriture dramatique à créer en s'appuyant sur la pratique.

Modalités d’évalua tion : Session 1 CC écrit/oral – Session 2 CT écrit

UE 6 : Drama t ur gi e appliquée – 24h CM – semestre 4


Drama t u rgi e appliqué e
Sotiri Haviaras

Pré- requis : Participation aux ateliers pratiques des trois premiers


semestres

Objectif : Professionnalisation des acquis

Compét e nc es visées : se familiariser et s'ouvrir au monde du


spectacle vivant dans la multiplicité de ses fonctions

Contenus de forma tion : Nous étudierons, pratiquerons et mènerons


une réflexion critique sur les étapes successives qui vont de l'écriture
du texte à la création d'un spectacle et sa réception. Ce cours peut être
considéré comme une introduction au séminaire de Master.

Bibliographie succincte :
• BIET Christian, TRIAU Christophe, Qu'est- ce que le théâtre ?, Paris,
Gallimard, coll. Folio Essais, 2006.

Modalités de contrôle : Session 1 CC

UE complém e n t ai r es : Théories et méthodologie des arts –


UE 7 et 8

UE 7 : Introduction aux institu tions du spectacle – 12h


CM – 12h TD semestr e 4
Introduction aux institu tions du spectacle
Yannic Mancel
Objectif : décrypter à partir de l’exemple du théâtre d’art, de service
public et de décentralisation, comment se sont constitués la
nomenclature et le maillage complexe des lieux de spectacle vivant en
France.
Contenu : on étudiera à partir de leurs lieux d’implantation, des
hommes qui les dirigent et des identités artistiques qui s’y déploient, la
très complexe typologie pyramidale des Théâtres Nationaux, Centres
Dramatiques Nationaux et Régionaux, Scènes Nationales (ex- MC, CAC
et CDC ), théâtres municipaux conventionnés ou missionnés, sans
oublier les compagnies implantées dans des lieux…
Bibliographie :
Denis Gontard : La Décentralisation théâtrale.
Robert Abirached : La Décentralisation théâtrale, ouvrage collectif en 4
tomes.
Raymonde Temkine : Le Théâtre en l’Etat.
Robert Abirached : Le Théâtre et le Prince, vol. 1 et 2.

Modalités de contrôle : Session 1 CC écrit et ou oral – Session 2 CT


écrit

UE 8 : Esthétique spécialisée 2 - 12h CM – 12h TD –


semestr e 4
Esthétique spécialisée 2
Hélène Routier

Pré- requis : Participation aux ateliers pratiques des trois premiers


semestres et être familiarisé avec l'histoire et l'esthétique du théâtre de
l'Antiquité à nos jours

Objectif : Connaître les grands courants des théories esthétiques


théâtrales

Compét e nc es visées : Pratiquer, réfléchir, analyser et synthétiser une


esthétique scénique

Contenus de forma tion : Pendant ce cours, nous essaierons de traiter


une question d'esthétique théâtrale bien précise, en l’occurrence le
réalisme sur la scène contemporaine europé enn e de façon
théorique (en CM, avec l'analyse de quelques représentations,
notamment allemandes) mais aussi pratique, en étudiant les
applications pratiques de cette expression artistique.

Bibliographie succincte :

• BEHAGUE, Emmanuel, Le théâtre dans le réel. Formes d’un théâtre


politique allemand après la réunification (1990 – 2000) , Strasbourg,
Presses Universitaires de Strasbourg, 2006.
• BIET, Christian, Triau, Christophe, Qu'est- ce que le théâtre ?, Paris,
Gallimard, coll. Folio Essais, 2006.
• CHALAYE, Sylvie, Thomas Ostermeier, Arles, Actes Sud, coll. Mettre
en scène, 2006.
• VOGEL, Suzanne, Entretiens avec Thomas Ostermeier, Rennes,
Michel Archimbault, 2001.

Modalités de contrôle : Session 1 CC

UE transversales : Personnalisation du parcours – UE 9 et


10

UE 9 : Langues – 24h TD – semest re 4


Langues au choix
anglais ; pour les autres langues, renseignez- vous auprès du pôle
LANSAD)

Responsable : Claire Hélie


Enseignan ts : Jackie Lindores

Pré- requis : niveau B1 (CECRL)

Objectif : consolider le niveau B1 et préparer le niveau B2

Compét e nc es visées : pratique de l’anglais dans le cadre d’études en


arts de la scène (initiation aux arts et à la culture du monde
anglophone, entretiens avec des professionnels, rédaction de comptes
rendus de performances, recherches en vue de l’élaboration d’un
agenda culturel, mise en place de projets artistiques…)

Contenus de forma tion : exploration de documents authentiques sur


les arts de la scène pour renforcer la réception de l’oral et de l’écrit,
débats et travaux collaboratifs pour améliorer la production et
l’interaction orales, rédaction de textes à objectifs variés pour
progresser en production écrite.

Modalités de contrôle : Session 1 : Contrôle continu (DO + DM +


DST)
Session 2 : DST

UE 10 : Projet de l’étudian t – 20h TD – semestr e 4


2 enseignements
Une UE Obligatire : Culture numérique
Une UE Choix :
• Stage
• Pratique artistique encadrée
Hélène Routier
Objectifs : Professionnalisation des acquis
Compét e nc es visées : Etre capable de mener à bien un projet
artistique
• Autre parcours, mention, UFR, SUAPS, C2i, CLES…
http://www.univ- lille3.fr/etudes/formations/cursus-
licence/organisation/ue10/
ARTS DE LA SCENE – Licence 3 - Semestr e 5
LICENCE ARTS PARCOURS ARTS DE LA SCENE 2015-2016 MODALITES D'EXAMEN
UE Intitulé vol SESSION 1 SESSION 2

ECTS

Choix

nb de groupes

CNU
présentiel
CM TD

d'exercice
Type

CC /CT

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc

exercice
Type

CC ou CT

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc
SEMESTRE 5
UE 1 Esthétique de la scène 1 3 O 1 24 18 CC EO CT E 2H

UE 2 Histoire du théâtre XX 3 O 1 1 12 18 18 et 9 CC EO CT E 2H 1 épreuve CM + TD


session 2
UE 3 Analyse de spectacles 1 3 O 1 1 12 6 18 CC EO CT E 2H 1 épreuve CM + TD
session 2
UE 4 Atelier d'écriture dramatique 3 O 1 36 18 et 9 CC EO CT O

UE 5 Théâtre gestuel 3 O 1 1 24 18 CC EO CT O

UE 6 Pédagogie du spectacle 1 3 O 1 24 18 CC EO CT O

UE7 PREPRO 3 C

Economie et droit du spectacle 1 1 1 12 12 18 CC EO CT E 2H 1 épreuve CM + TD


session 2
Création 24

UE 8 Arts et nouvelles technologies 1 3 O 24 18

UE 9 Langue 3 O 24 CC EO CT E 2H

UE 10 Projet de l'étudiant 3 C

Autre parcours, mention, université

Stage CC E DOSSIER CT E

Pratique artistique encadrée (PAE) 1 20 CC EO DOSSIER CT


Semestr e 5 - Arts de la Scène

UE fondam e n t al es : Approches historique, artistiques,


esthétiqu es UE 1 à 3

UE 1 : Esthétiqe de la scène 1 – 24h CM – semestr e 5


Esthétiqe de la scène 1
Véronique Perruchon
Pré- requis : Avoir une activité de spectateur en lien avec le sujet
abordé : la représentation de la violence en scène.
Objectif : La représentation de la violence sur scène. Acquérir les outils
critiques nécessaires pour en comprendre les enjeux
Contenus de forma tion :
La notion et le principe posent question et interrogent la mise en forme,
la signification aussi bien que la réception du phénomène. Mettre en
scène la violenc, voir la violence, relèvent de questions éthiques autant
qu’esthétiques. La violence pose question à celui qui crée et celui qui
reçoit.
Le créateur doit affronter la question de manière très concrète. Le
spectateur dans la frontalité à la représentation doit aussi s’en remettre
à une situation qui lui fait violence en plus de la lui montrer.
Traiter de la violence ouvre de fait un champ d’investigation immense
quant aux données esthétiques de la représentation dans sa double
dimension de création et de réception.
Bibliographie succincte :
Marie- José Mondzain , L’Image peut- elle tuer ?, Bayard, 2002
Carole Talon- Hugon, Avignon 2005 – Le conflit des héritages , Du
Théâtre, 2006
Georges Didi- Huberman, Images malgré tout, Les Editions de minuit,
2004
Modalités de contrôle : Session 1 CC- Session 2 CT Ecrit
UE 2 : Histoire du téât r e XX - 12h CM – 18h TD –
semestr e 5
Histoire du téâtre XX
Yannic Mancel
Objectif : analyser, à travers l’expérience du Cartel et des précurseurs
du théâtre populaire et de la décentralisation, l’héritage éthique et
scénique des trois esthétiques fondatrices ( cf. L2 S3 : Texte et
dramaturgie ), notamment celle de Jacques Copeau.
Contenu : Jouvet, Dullin, Baty, Pitoëff, mais aussi Pottecher, Gémier, les
Copiaus et les Comédiens- Routiers seront les guides de notre itinéraire
esthétique, philosophique et politique à travers la France entière ( Paris,
Les Vosges, le Nord, la Bourgogne… ) et même au-delà : Moscou, Berlin,
Florence… Tout cela nous amènera jusqu'à Vilar, Planchon, Mnouchkine
et Chéreau.
Bibliographie :
Michel Corvin : Dictionnaire encyclopédique du théâtre.
Toutes les monographies concernant les animateurs du Cartel,
notamment celles écrites par Robert Brasillach, Paul-Louis Mignon,
Jacqueline de Jomaron, Hubert Gignoux.
Les travaux de Michel Bataillon sur Roger Planchon et tous les
nombreux livres qui concernent Ariane Mnouchkine et Patrice Chéreau.

Modalités de contrôle : Session 1 CC écrit et ou oral – Session 2 CT


écrit

UE 3 : Analyse du spectacle 1 - 12h CM – 6h TD –


semestr e 5
Analyse du spectacle 1
Véronique Perruchon

Pré- requis : Avoir vu les spectacles étudiés dans ce cours


Liste communiquée en début d’année

Objectif : Pratiquer l’analyse de spectacle, être un spectateur averti


Contenu de la forma tion : Voir des spectacles, partager l’instant
éphémère du spectacle vivant fonde la connaissance et la pratique du
théâtre. Indispensable à la formation en Arts de la scène, la
fréquentation des salles de spectacles apportera l’expérience sans
laquelle toute réflexion théorique serait sclérosée. Etre un « spectateur
émancipé (J. Rancière) se traduit par la capacité à formuler un point de
vue et à produire une analyse personnelle. A partir de spectacles vus et
de documents audiovisuels, ce cours propose un entrainement à
l’analyse de spectacle. Il vise prioritairement l’acquisition de méthodes
et l’usage d’un vocabulaire spécifique ainsi que la maîtrise de
l’expression.

Compét e nc es visées : Acquérir des compétences rédactionnelles en


terme d’analyse de spectacle. Utiliser les outils critiques d’analyse de
spectacles. Comprendre les enjeux de l’analyse de spectacles

Bibliographie succincte :
• L’ère de la mise en scène, Théâtre aujourd’hui N° 10
• L’analyse des spectacles, Patrice Pavis

Modalités de contrôle : CC

UE fondam e n t al es : Pratiques et techniques des arts -


UE 4 à 6

UE 4 : Atelier d’écritr e drama t iqu e – 36h TD – semestre 5


Atelier d’écritre drama ti que
Sotiri Haviaras / Miguel Angel Guttierr ez Martos

Pré- requis : Participation aux ateliers pratiques des quatre premiers


semestres

Objectif : Professionnalisation des acquis

Compét e nc es visées : se familiariser et s'ouvrir au monde du


spectacle vivant dans la multiplicité de ses fonctions

Contenus de forma tion : Nous étudierons, pratiquerons et mènerons


une réflexion critique sur deux étapes de la création d'un spectacle
théâtral : l'écriture de plateau et l'expression corporelle. Ce cours peut
être considéré d'une part comme une introduction au séminaire de
Master "Écritures théâtrales contemporaines" et, d'autre part,
complémentaire de l'UE 5 du semestre 5 "Théâtre gestuel"

Bibliographie succincte :
 BIET, Christian, TRIAU Christophe, Qu'est- ce que le théâtre ?,
Paris, Gallimard, coll. Folio Essais, 2006.

Modalités de contrôle : Session 1 CC

UE 5 : Théâtr e gestuel – 24h TD – semestr e 5


Théâtr e gestuel

Miguel Angel Guttie rrez Martos

Pré- requis : Aucun

Objectif : Développer la conscience du corps et acquérir les notions de


base pour une création théâtrale axée sur le mouvement , l'espace et le
rythme.

Compét e nc es visées: Ce cours permet à l’étudiant de s'approprier


des outils qui lui permettront d’aborder la scène avec une vision plus
concrète et plus précise.

Contenus de la forma tion: Les séances sont divisées en plusieurs


parties.

Un travail sur le corps sera fait dans toutes les séances, nous jouerons
avec les lois du mouvement et l’équilibre et pouvoir ainsi connaitre
mieux notre outil de travail qui est notre corps.

Nous aborderons en suite les différentes techniques pour arriver à


communiquer sans devoir se servir de la parole. Nous allons découvrir ,
explorer et jouer avec tout ce qui se passe avant de parler...un univers
inconnu et pourtant très riche.

On oubliera pas la partie de la création où chaque étudiant aura


l’opportunité de s’exprimer et d’explorer son propre univers en solo ou
en groupe de manière créative.
Travail de l’étudian t hors cours: Un temps est prévu dans chaque
cours pour la préparation des exercices. Néanmoins il existe la
possibilité de devoir préparer des travaux en dehors de cours de
manière exceptionnelle.

Bibliographie :

• Jacques Lecoq, Le corps poétique. Actes Sud,1997

Modalités de contrôle : CC L’assiduité et l’investissement de


l’étudiant sera tenu en considération pour l’évaluation.

UE 6 : Pédagogie du spectacle 1 – 24h CM – semestr e 5


Pédagogie du spectacle 1
Sotiri Haviaras

Pré- requis : Participation aux ateliers pratiques des quatre premiers


semestres

Objectif : Apprendre à constituer un groupe artistique, organiser un


atelier théâtral et mener des exercices scéniques, pratiques et
théoriques.

Compét e nc es visées : Développer la créativité et l'esprit critique face


à l’œuvre théâtrale

Contenus de forma tion :


Les premières séances seront consacrées aux diverses façons de
constituer un groupe. Nous étudierons la fonction et le rôle du
« meneur », de l'animateur et la différence avec celui de directeur
d'acteur voire de metteur en scène. L'improvisation sera alors au cœur
du travail, car c'est là où se situe l'écart entre ces diverses fonctions.
Après cette période d'exploration préliminaire, nous choisirons des
passages de pièces du répertoire pour constituer le matériau de base
du cours.
Ce cours se poursuivra au deuxième semestre.

Bibliographie succincte :
• STANISLAVSKI Constantin, Ma vie dans l'art, Lausanne, L'Âge
d'homme, 1990
• BANU Georges, Exercices d'accompagnement, Saint- Jean-de-Védas,
L'Entretemps éd., 2002
• HÉRIL Alain et MÉGRIER Dominique, Techniques théâtrales pour la
formation d'adultes, Paris, éd. Retz, 1999

Modalités de contrôle : Session 1 CC – Session 2 CT

UE complém e n t ai r es : Théories et méthodologie des arts –


UE 7 et 8

UE 7 : Economie et droit du spectacle 1 – 12h CM – 12h


TD – semestr e 5
Economie et droit du spectacle 1
Sophie Proust
Langue d’enseigne m e n t : français
Pré- requis : Maîtrise de la langue française.
Compét e nc es visées :
Ce cours permet une connaissance générale et concrète de la question
complexe des droits d’auteur dans le spectacle vivant.
Contenu de la forma tion :
Après une courte introduction générale dont le contenu fera l’objet du
développement du cours au second semestre (structures juridiques
dans le spectacle vivant, licences d’entrepreneurs de spectacle…), il
sera question d’analyser les obligations auxquelles sont soumises une
structure culturelle ou une compagnie de théâtre ou de danse (amateur
ou professionnelle) lorsqu’elles veulent jouer un auteur (contemporain
ou tombé dans le domaine public) ou/et utiliser de la musique pour un
spectacle. Les droits voisins, propres aux interprètes, seront aussi
traités, ainsi que le récent statut d’auteur du metteur en scène et du
chorégraphe.
Travail de l’étudian t hors présenti el : L’étudiant est simplement
invité à l’assimilation nécessaire du cours d’une semaine à l’autre.
Bibliographie succincte :
• PROUST, Sophie (sous la dir. de), Mise en scène et droits d’auteur.
Liberté de création et respect de l’œuvre dramatique , Montpellier,
L’Entretemps, 2012.
• SIRINELLI, Pierre, Propriété littéraire et artistique , Paris, Éditions
Dalloz, 2004.
• TRICOIRE, Agnès, Petit traité de la liberté artistique , Paris, La
Découverte, 2011 .
Modalités d’évalua tion :
- Session 1 CC : Un travail sur table de deux heures. Sous réserve de
modification, la date retenue est celle du mardi 8 décembre 2015.
- Session 2 / CT

UE 7 : Création - 24h TD – semestr e 5


Création
Cours mutualisé avec le parcours musique et musicologie
Ricardo Mandolini
Sur la base d’un répertoire de motifs rythmiques, mélodiques et
harmoniques les étudiants réalisent un exercice de création collective.

UE 8 : Arts et nouvelles technologies 1 - 24 h CM –


semestr e 5
Arts et nouvelles technologies 1

Cours mutualisé avec les parcours musique et musicologie et etudes en


danse
Vincent Tiffon

Pré- requis : bonne maîtrise de l'histoire contemporaine de sa propre


discipline artistique, et ouverture aux autres disciplines abordées
(musique, danse, théâtre).
Descriptif du contenu : L'objectif de ce cours magistral est de
s'approprier une méthode d’observation des interactions entre les
innovations techniques et les inventions artistiques (médiologie de l'art)
en prenant des exemples privilégiés au sein des domaines de la
musique, de la danse, du théâtre ou des arts du spectacle.

Compétences visées : être capable d'utiliser la méthode médiologique


pour décrire des situations artistiques contemporaines, afin d'en
décliner les enjeux esthétiques.

Forme d’évalua tion : Contrôle Terminal : dissertation

UE transversales : Personnalisation du parcours – UE 9 et


10

UE 9 : Langues - 24 h TD – semestr e 5
Langues au choix
anglais ; pour les autres langues, renseignez- vous auprès du pôle
LANSAD)

Responsable : Claire Hélie


Enseignan ts : Jackie Lindores, lecteur

Pré- requis : niveau B1 (CECRL)

Objectif : préparer le niveau B2

Compét e nc es visées : pratique de l’anglais dans le cadre d’études en


arts de la scène (initiation aux arts et à la culture du monde
anglophone, entretiens avec des professionnels, rédaction de comptes
rendus de performances, recherches en vue de l’élaboration d’un
agenda culturel, mise en place de projets artistiques…)

Contenus de forma tion : exploration de documents authentiques sur


les arts de la scène pour renforcer la réception de l’oral et de l’écrit,
débats et travaux collaboratifs pour améliorer la production et
l’interaction orales, rédaction de textes à objectifs variés pour
progresser en production écrite.

Modalités de contrôle : Session 1 : Contrôle continu (DO + DM +


DST)
Session 2 : DST
UE 10 : Projet de l’étudian t - semestr e 5
Les renseigneemtns seront donnés à la rentrée
Choix
• Stage
• Pratique artistique encadrée
Hélène Routier
Objectifs : Professionnalisation des acquis
Compét e nc es visées : Etre capable de mener à bien un projet
artistique
• Autre parcours, mention, UFR, SUAPS, C2i, CLES…

http:// w w w . u niv - lille3.fr/ e t u d es/ form a t i ons/cursus-


licence/organisa tion/ue 1 0 /
ARTS DE LA SCENE – Licence 3 - Semestr e 6
LICENCE ARTS PARCOURS ARTS DE LA SCENE 2015-2016 MODALITES D'EXAMEN
UE Intitulé vol SESSION 1 SESSION 2

ECTS

Choix

nb de groupes

CNU
p
Crésen
M Ttiel
D

d'exercice
Type

CC /CT

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc

exercice
Type

CC ou CT

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc
SEMESTRE 6
UE 1 Esthétique de la scène 2 3 O 1 1 24 18 CC EO CT E 2H

UE 2 Histoire du théâtre XXI 3 O 1 1 12 18 18 et 9 CC EO CT E 2H 1 épreuve CM + TD


session 2
UE 3 Analyse de spectacles 2 3 O 1 1 12 6 18 CC EO CT E 2H 1 épreuve CM + TD
session 2
UE 4 Le corps en scène 3 O 1 24 18 CC EO CT O

UE 5 Atelier de mise en scène 3 O 1 1 12 18 18 CC EO CT O

UE 6 Pédagogie du spectacle 2 3 O 1 24 18 CC EO CT O

UE7 PREPRO 3 C

Economie et droit du spectacle 2 1 1 12 12 18 CC EO CT E 2H 1 épreuve CM + TD


session 2
Ethno-création 24

UE 8 Art et nouvelles technologie 2 3 O 24 18

UE 9 Langue 3 C 24 CC EO CT E 2H

UE 10 Projet de l'étudiant 3 C

Autre parcours ou mention

Stage CC EO DOSSIER CT E

Pratique artistique encadrée 1 20 CC EO DOSSIER CT E

Atelier de prise de parole 2 20 CC EO CT O


Semestr e 6 - Arts de la Scène

UE fondam e n t al es : Approches historique, artistiques,


esthétiqu es UE 1 à 3

UE 1 : Esthétique de la scène 2 - 24h CM – semestr e 6

Esthétique de la scène 2

Véronique Perruchon

Pré- requis : connaître les théories esthétiques du théâtre jusqu’à


Brecht

Objectif : Connaître les grands courants des théories esthétiques de la


scène après Brecht et leurs auteurs

Compét e nc es visées : Restituer une esthétique scénique parmi les


divers courants du théâtre actuel

Contenus de forma tion : « Soit des paroles, écrites pour le théâtre


ou pas, soit un espace, nu ou habité, et soit des acteurs. Distribuons ces
paroles, et, quoi que nous fassions, nous aurons devant nous une scène
» écrivait Antoine Vitez dans La Théâtre des idées. Encore faut- il
donner à cet « événement » qu’est l’acte de théâtre une forme dont
l’esthétique puisse être porteuse des enjeux qu’on veut transmettre au
spectateur. Cherchant la manière de rendre vivant cet espace, les
grands théoriciens de la scène qui ont marqué l’esthétique et la
pratique théâtrale après Stanislavski et Brecht seront abordés dans ce
cours à travers leurs textes théoriques et leur mise en pratique.

Bibliographie succincte : Pour revoir les théories jusqu’à Brecht :


L’esthétique théâtrale de Catherine Naugrette
Corpus te textes pour le cours :
• Jerzy Grotowski, Vers un théâtre pauvre
• Augusto Boal, Le théâtre de l’opprimé
• Peter Brook, Le diable c’est l’ennui, L’espace vide
• Jacques Lecoq, Le corps poétique
• Yoshi Oida, L’acteur flottant, L’acteur invisible, L’acteur rusé

Modalités de contrôle : CC
UE 2 : Histoire du théât r e XXI – 12h CM – 18h TD –
semestr e 6

Histoire du théât re XXI

Hélène Routier

Pré- requis : Connaissance des grandes périodes de l'histoire du


théâtre

Objectif : Compléter la connaissance de l'histoire du théâtre

Compét e nc es visées : Apprentissage, synthèse et réflexion autour de


l'histoire du théâtre

Contenus de forma tion : Nous pouvons d'ores et déjà traiter certains


spectacles ayant fait date ces quinze dernières années, et leurs
créateurs, comme des représentations phares, des événements
marquants dus à des figures exceptionnelles. Ainsi de l’œuvre de
Thomas Ostermeier, Jan Lauwers, Giorgio Barberio Corsetti, Olivier Py
ou encore Laurent Pelly. Parallèlement à l'écriture postdramatique des
dernières décennies et à l'écriture de plateau que pratiquent de
nombreux metteurs en scène, nous verrons comment l'histoire du
théâtre de nos jours est riche, variée et polymorphe.

Bibliographie succincte :
• LEHMANN, Hans-Thies, Le Théâtre postdramatique, Paris, L'Arche,
2002.
• CORVIN, Michel, Dictionnaire encyclopédique du théâtre, Paris,
Bordas, 2008.

Modalités de contrôle : Contrôle continu

UE 3 : Analyse de spectacles 2 – 12h CM - 6h TD –


semestr e 6

Analyse de spectacles 2

Véronique Perruchon
Pré- requis : Avoir suivi les cours d'analyse des spectacles des
précédents semestres

Objectif : Développer sa réflexion, ses capacités d'analyse et de


synthèse

Compét e nc es visées : Capacité de décrire et d'analyser une


représentation en la mettant en relation avec d’autres références

Contenus de forma tion : À travers une étude comparée de captations


vidéo de quelques représentations notoires, et à partir de spectacles
vivants présentés au CDN « Théâtre du Nord » et à la Scène Nationale
de « la rose des vents » pendant la saison, on tentera de développer les
capacités d'analyse d'une mise en scène contemporaine.

Bibliographie succincte :
Jacques Rancière, Le Spectateur émancipé, La Fabrique, 2008
Patrice Pavis, L’Analyse des spectacles, Nathan, 1996
Les écrits de Bernard Dort et de Georges Banu

Modalités de contrôle : Session 1 CC – Session 2 CT

UE fondam e n t al es : Pratiques et techniques des arts -


UE 4 à 6

UE 4 : Le corps en scène – 24h TD – semest re 6


Le corps en scène
Miguel Angel Gutiérrez.
Pré- requis : Il est souhaitable avoir suivi les cours de Théâtre gestuel
du semestre 5.
Compét e nc es visées : Developper la conscience de l’espace, de la
scène et comment s’en servir dans le jeu.
Contenu de la forma tion :
Ce cour est une prolongation du cours « Théatre gesuel » du semestre
5.
Nous continuerons dans la même dynamique de travail basée sur un
travail corporel, les improvisations orientées dans le jeu et dans un
esprit de création et découverte.
Dans ce cour seront appliquées les connaissances acquises
précédemment et nous allons travailler sur des nouveaux outils liés
notamment à la découverte de l’espace vide et créer autour de ça.
Travail de l’étudian t hors présenti el: Un temps est prévu dans
chaque cours pour la préparation des exercises. Néamoins il existe la
possibilité de devoir préparer des travaux en dehors de cours de
manière exceptionelle.
Bibliographie succincte :
• Jacques Lecoq, Le corps poetique. Actes Sud,1997

Modalités de contrôle : CC. L’assiduité et l’investissement de


l’étudiant sera tenu en considération pour l’évaluation.

UE 5 : Atelier de mise en scène - 12 h CM – 18h TD -


semestr e 6
Atelier de mise en scène
Miguel Angel Gutiérrez
Le programme sera communiqué ultérieurement

UE 6 : Pédagogie du spectacle 2 - 24 h CM – semestr e 6


Pédagogie du spectacle 2
Sotiri Haviaras

Pré- requis : Participation aux ateliers pratiques des quatre premiers


semestres

Objectif : Apprendre à constituer un groupe artistique, organiser un


atelier théâtral et mener des exercices scéniques, pratiques et
théoriques.

Compét e nc es visées : Développer la créativité et l'esprit critique face


à l’œuvre théâtrale

Contenus de forma tion :


Les premières séances seront consacrées aux diverses façons de
constituer un groupe. Nous étudierons la fonction et le rôle du
« meneur », de l'animateur et sa différence avec celui de directeur
d'acteur voire de metteur en scène. L'improvisation sera alors au cœur
du travail, car c'est là où se situe l'écart entre ces diverses fonctions.
Après cette période d'exploration préliminaire, nous choisirons des
passages de pièces du répertoire pour constituer e matériau de base du
cours.
Ce cours en deux semestres est une introduction au séminaire du
Master « Jeu et Didactique »

Bibliographie succincte :
• STANISLAVSKI Constantin, Ma vie dans l'art, Lausanne, L'Âge
d'homme, 1990
• BANU Georges, Exercices d'accompagnement, Saint- Jean-de-
Védas, L'Entretemps éd., 2002
• HÉRIL Alain et MÉGRIER Dominique, Techniques théâtrales pour
la formation d'adultes, Paris, éd. Retz, 1999

Modalités de contrôle : Session 1 CC

UE complém e n t ai r es : Théories et méthodologie des arts –


UE 7 et 8

UE 7 : Economie et droit du spectacle 2 – 12h CM – 12h


TD semestr e 6
Economie et droit du spectacle 2
Jenny Bernardi
Langue d’enseigne m e n t : français
Pré- requis Maîtrise de la langue française
Compét e nc es visées :
Ce cours permet une connaissance générale et concrète des arts du
spectacle d’un point de vue économique et juridique et favorise ainsi
une meilleure insertion professionnelle.
Contenu de la forma tion :
Cet enseignement propose de prendre connaissance dans leur contexte
historique en France des réalités administratives, économiques et
juridiques de la gestion d’un lieu culturel ou d’une compagnie. Aussi
sera- t- il question, entre autres, des différentes structures juridiques
dans le spectacle vivant (modalités de création d’une compagnie
théâtrale ou chorégraphique ou d’un groupe de musique), des licences
d’entrepreneurs de spectacle et de la sécurité, ainsi que du régime
d’assurance chômage des intermittents du spectacle. Une attention
particulière sera accordée à l’étude de ce régime propre à l’exception
culturelle française.
Travail de l’étudian t hors présenti el : L’étudiant est simplement
invité à l’assimilation nécessaire du cours d’une semaine à l’autre.
Bibliographie succincte :
• CENTRE NATIONAL DU THÉÂTRE, Guide- annuaire du spectacle
vivant en ligne
• Revues de théâtre spécialisées (La Scène…) et sites à consulter
(Ministère de la Culture et de la Communication, DRAC, Centre
national
Modalités d’évalua tion : Session 1 CC Un travail sur table de deux
heures

UE 7 : Ethno- crétaion – 24h TD - semestr e 6


Ethno- crétaion
Alain Desjacques

Pré- requis : Pratique musicale pour les étudiants en musicologie et


pratique des arts de la scène pour les étudiants en théâtre.

Descriptif du contenu : Conception d’une création musicale scénique


sur le thème de l’origine du monde, à partir de récits mythiques de
différentes sources.

Compét e nc es visée s : Développer les capacités créatrices de chaque


étudiant à partir d’une idée artistique

Modalités d’évalua tion : Session 1 oral terminal

UE 8 : Art et nouvelle technologie 2 – 24h CM – semestr e


6
Art et nouvelle technologie 2
Romain Bricout
Enseignement mutualisé avec le parcours arts de la scène et études en
danse

UE transversales : Personnalisation du parcours – UE 9 et


10

UE 9 : Langues – 24h TD – semest re 6

Langues au choix

anglais ; pour les autres langues, renseignez- vous auprès du pôle


LANSAD)

Responsable : Claire Hélie


Enseignan ts : Jackie Lindores, lecteurs

Pré- requis : niveau B1 (CECRL)

Objectif : consolider le niveau B2

Compét e nc es visées : pratique de l’anglais dans le cadre d’études en


arts de la scène (initiation aux arts et à la culture du monde
anglophone, entretiens avec des professionnels, rédaction de comptes
rendus de performances, recherches en vue de l’élaboration d’un
agenda culturel, mise en place de projets artistiques…)

Contenus de forma tion : exploration de documents authentiques sur


les arts de la scène pour renforcer la réception de l’oral et de l’écrit,
débats et travaux collaboratifs pour améliorer la production et
l’interaction orales, rédaction de textes à objectifs variés pour
progresser en production écrite.

Modalités de contrôle : Session 1 : Contrôle continu (DO + DM +


DST)
Session 2 : DST

UE 10 : Projet de l’étudian t – semestre 6


Choix
• Stage
• Pratique artistique encadrée
Hélène Routier
Objectifs : Professionnalisation des acquis
Compét e nc es visées : Etre capable de mener à bien un projet
artistique

• Autre parcours, mention, UFR, SUAPS, C2i, CLES…


http://www.univ- lille3.fr/etudes/formations/cursus-
licence/organisation/ue10/
ETUDES CINÉMATOGRAPHIQUES

La Licence Arts, spécialité Etudes Cinématographiques propose une


formation théorique en histoire et esthétique du cinéma et permet aux
étudiants de se familiariser avec les diverses approches (esthétique,
historique, anthropologique, sociologique, philosophique, économique,
etc) et d’acquérir une culture générale dans leur domaine de parcours.
Au cours des trois années de formation, une place de plus en plus
importante est donnée aux relations entre le cinéma et les autres
formes artistiques et culturelles, de manière à élargir les connaissances
et à assurer la rentrée dans le Master interdisciplinaire : « Création et
Etude des Arts Contemporains» de l’UFR Humanités, , ce diplôme
prépare également les étudiants à une insertion professionnelle dans
les domaines suivants :Initiation à l’écriture de scénario ; activités de
diffusion, promotion, critique, analyse, écriture, documentation;
médiation dans les festivals, revues, associations, structures de
production et de diffusion ; activités diverses dans l’industrie du cinéma
et de l'audiovisuel : conception, production, exploitation, publicité,
nouveaux médias ; activités de gestion et administratives au sein
d’institutions et dans des structures de gestion, dans le domaine de
l'audiovisuel : Production, archivage, documentation, etc. ;
enseignement et activités pédagogiques dans les domaines du cinéma
et de l'audiovisuel (éducation à et par l'audiovisuel).

Poursuites des études et débouchés professionnels ;

Au cours des dernières années d’application de la réforme LMD, les


étudiants choisissant la spécialité « Etudes cinématographiques » ont
pu prolonger leur formation dans le cadre du Master « Création et Etude
des Arts Contemporains » offert pas notre université, au sein de l’IUFM
section A3, ou dans les écoles professionnelles (FEMIS, INSAS, etc.).
Complétant leur formation universitaire, des stages professionnels ont
contribué à la signature de contrats d’embauche à durée déterminée
(Bibliothèque du Film, Cinémathèque française, FR3 Lille, INA) ou à
l’engagement sous un statut de « type intermittents du spectacle »
(festivals en région et nationaux)

Enseignement- formation

1° - Formation à la recherche (Masters).


2° - Formation à l’écriture de scénario (fiction et documentaire)

3° - Formation des enseignants à l’approche du cinéma et de


l’audiovisuel (I.U.F.M., sections A3).

4° - Préparation aux concours des écoles de Cinéma et d’Art (I.N.S.A.S.


Bruxelles, FEMIS Paris + Ecole d’Art du Fresnoy à Tourcoing).

5° - Doublage et traduction (Master, U.F.R. d’Anglais).

6° - Programmation, animation de salles d’Art et d’essai et de


manifestations cinématographiques.

7° - Documentation (médiathèques et cinémathèques).

8° - CITE (Site informatique). Centre Innovation de la Technologie


Educative, Rue Fleming à Roubaix.

9° - « Collège au cinéma », « Lycéens au cinéma », « Un été au cinéma


» : opérations de sensibilisation des scolaires etdes jeunes à la lecture
de l’image et à la réalisation.

10° - « De la suite dans les images » et « Ciné-Ligue ».


ETUDES CINEMATOGRAPHIQUES – Licence 1 - Semestr e 1

LICENCE ARTS/PARCOURS ETUDES CINEMATOGRAPHIQUES 2015-2016 MODALITES D'EXAMEN


UE Intitulé vol présentiel SESSION 1

ECTS

Choix

Groupes CM/TD

CNU
SESSION 2
CM TD

d'exercice
Type

CC ou CT

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc

exercice
Type

CC ou CT

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc
SEMESTRE 1
UE 1 Esthétique de l'image fixe et animée 3 O 1 18 18 QCM CT E 2 non QCM CT E 2 Non
UE 2 Parcours dans l'histoire du cinéma 3 O 1 18 18 QCM CT E 2 non QCM CT E 2 Non
UE 3 Cinématographies, genres, mouvements 1 3 O 1 18 18 QCM CT E 2 non QCM CT E 2 Non
UE 4 Description et analyse filmique 1 3 O 6 24 18 CC EO CT E 2 Non
UE 5 Etude de mouvements cinématographiques 1 3 O 6 24 18 CC EO CT E 2 Non Epreuve commune
UE 5-UE6
UE 6 Méthodologie disciplinaire 1 3 O 6 24 18 CC EO CT E 2 Non Epreuve commune
UE 5-UE6
UE 7 Introduction aux arts 1 3 O 6 24 18 CC EO CT E 2 Non
UE 8 Introduction aux arts 1 : cinéma / musique 3 O 24 QCM CT E 2 QCM CT E 2H Non

UE 9 Langue 3 C 24 CC CT E 2 Non
UE 10 Projet de l''étudiant 3 20 CC EO
Intégration
Semestr e 1 – Etudes cinéma t ogr a p hiqu es

UE fondam en t a l es : Approches historique, artistiques,


esthéti ques UE 1 à 3

UE 1 : Esthétique de l’image fixe et animé e - 18 h CM -


semestr e 1
Esthétique de l’image fixe et animée
Jessie M a r ti n

Il s'agira d’étudier les notions d'esthétiques fonda mentales telles que la


représenta tion, la figuration et l’abstraction, la t ransparence et
l’opacité, le plastique et l’iconique, etc., à partir des para mètres
com m uns aux images fixes et animées (peinture, ciné ma,
photographie) com me le cadre et le champ, la composition, le point de
vue, la lu mière, la couleur, etc. On insistera sur la nécessité de
déchiffrer l’image et de prendre en compte à la fois son sens et ses
effets.

Bibliogr a p hi e ( e x t r ai t ) :
• J. Aumont, L'Image, Nathan, 1990, réédition Armand Colin, 2005.
• J. Aumont, L'Œil interminable, Séguier, 1989, réédition La
Différence, 2007.
• J. Aumont et M. Marie, Dictionnaire théorique et critique du
cinéma, Armand Colin, 2008.
• L. Marin, De la représentation, Gallimard/Le Seuil, 1994

UE 2 : Parcours dans l’histoire du ciném a - 18H CM -


semestr e 1
Parcours dans l’histoire du cinéma
Benj a min Barbi e r

Récurrente en littérature depuis Ovide jusqu’à Kafka en passant par


Robert Louis Stevenson, Oscar Wilde ou encore Ionesco, la
métamorphose n’est pas spécifique au genre littéraire, loin s’en faut.
Des trucages ingénieux de Georges Méliès aux images de synthèse des
studios Pixar, de l’expressionnisme d’un Fritz Lang aux blockbusters des
années 80, le thème de la transformation – physique et/ou
psychologique - est tout aussi présent au cinéma.
Qu’elle soit poétique chez Jean Cocteau, métaphorique et héroïque chez
Sam Raimi, organique chez David Cronenberg ou encore burlesque
avec Jerry Lewis, les cinéastes n’ont de cesse que de rivaliser
d’imagination pour représenter ce changement d’état, flattant la
pulsion scopique d’un spectateur avide de sensations fortes ou, au
contraire, choisissant de la dérober subtilement à leur regard.
Ce CM a donc pour objectif de proposer à l’étudiant de première année
un parcours original dans l’histoire du cinéma et dans lequel la
métamorphose ferait donc office de trait d’union entre les genres et les
époques, mais aussi entre des cinéastes aussi différents qu’Émile Cohl,
Pedro Almodovar, Nicolas Roeg, Ingmar Bergman, Joe Dante, John Woo,
David Lynch, Shinya Tsukamato, David Fincher ou encore George
Franju.
Bibliographie succincte :
Une bibliographie ainsi qu’une filmographie seront mises à disposition
des étudiants via la plateforme Moodle.

UE3 : Cinéma t ogr a p hi es, genres, mouvem e n ts 1 - 18 h


CM - semestr e 1
Cinéma t ogra p hi es, genres, mouve m e n ts 1
Jessie M a r ti n

Il s’agira d’envisager la pluralité du cinéma en étudiant l'histoire et


l'esthétique de la couleur en exa minant l’évolution des pratiques de la
couleur, des pre miers procédés (peinture au pochoir, teintage, virage)
jusqu’à la riche histoire du Technicolor. L'étude amènera à considérer
les pratiques de la couleur dans différentes ciné ma tographies
mondiales (en Europe, aux Etats-Unis, mais aussi au Japon). On
étudiera les conventions symboliques et la valeur sémantique de la
couleur, sa stylistique et la valeur affective qu’elle prend en fonction
des différents genres et mouve ments qui l'adoptent (entre autres les
films à trucs, le ciné ma d'aventure, la comédie m usicale, le fantastique,
la science-fiction …).
Bibliographie (extrai t ):
• Jacques Aumont (dir.), La couleur en cinéma , Cinémathèque
française / Mazzotta, 1995
• Jacques Aumont, Introduction à la couleur : des discours aux
images , Armand Colin, 1994
• Angela Della Vacche, Brian Price (ed.), Color : The film reader ,
Routledge, 2006
• Jessie Martin, Le Cinéma en couleurs , Armand Colin, 2013.

UE fondam en t a l es : Pratiques et techniques des arts - UE


4 à 6

UE 4 : Description et analyse filmique 1 – 24h TD –


semestr e 1
Description et analyse filmique 1

Responsabl e d e l'UE : Jessie Martin


Enseign a n ts : Benjamin Flores, Hélène Vally, Raphael Nieuwjaer,
Matthieu Pechenet

Il s’agit d’acquérir le vocabulaire et les outils et la dé marche de


l’analyse de fil ms à partir de séquences de films sans restriction à une
période, un genre ou un t ype. Ce cours mon trera les différentes
manières d’argu menter une analyse de fil ms en évitan t les écueils de la
grille interprétative et de la lecture impressionniste.

Bibliogr a p hi e ( e x t r ai t ) :
• Jacques Aumont, A quoi pensent les films , Séguier, 1996.
• Jacques Aumont, Marie Michel, L'Analyse des films [1988], Paris,
Nathan, rééd. Armand Colin, 2004.
• Raymond Bellour, L’Analyse du film , Paris, Albatros, 1979.
• Anne Goliot- Lété, Francis Vanoye, Précis d’analyse filmique ,
Armand Colin, 2009.

UE 5 : Etude d’un mouve m e n t cinéma tog r a phi qu e 1 – 24


h TD semest re 1
Etude d’un mouve m e n t cinéma togr a phi que 1

Responsabl e d e l'UE : Sonny Walbrou


Enseign a n ts : Alain Brassard, Lucie Garçon, Sonny Walbrou
Ce cours se propose un double objectif : se familiariser dès la première
année de Licence avec des textes théoriques fondamentaux (Arnheim,
Bazin, Epstein …) en apprenant d’une part à en dégager les principaux
enjeux, et d’autre part à articuler et réinvestir les problématiques qui y
sont exposées dans le cadre d’une analyse de film.
Une liste de textes sera proposée à la rentrée

UE6 : Méthodologie disciplinair e 1 – 24h TD – semestr e 1

M é t hodologi e disciplinair e 1

Responsabl e d e l'UE : Jessie Martin


Enseign a n ts : Matthieu Pechenet, Zoé Belpau me, Charlot te Mariel

Il s’agira d’acquérir les bases d’un travail universitaire : mé thode


d’argu mentation et de rédaction, de lecture com mentée et d’analyse
critique de textes et de les exercer dans le champ des études
ciné matographiques. Il s’agira égale ment d’acquérir les mé thodes et de
maîtriser les outils de la recherche docu mentaire.

UE complém en t ai r es : Théories et méthodologie des arts –


UE 7 et 8

UE 7 : Introduction aux arts 1 – 24 h TD – semestr e 1


In t roduc tion a ux a r ts 1

Responsabl e d e l'UE : Eline Grignard


Enseign a n ts : Eline Grignard, Céline Maes, Charlot te Mariel
En lien avec l’UE8 « Introduction aux arts », il s’agira d’interroger le
rapport que le cinéma entretient avec les autres arts (peinture, théâtre,
danse, m usique, photographie…).
UE 8 : Introduction aux arts 1 : cinéma/ m usique – 24h CM

semestre 1
In t roduc tion a ux a r ts 1 : ciné m a / m usiqu e

Enseignement commun à tous les parcours de la licence Arts (hors arts


plastiques) et la licence Humanités

Benj a min Barbi e r : Ciné m a

Ce cours a pour ambition de familiariser les étudiants en Arts avec les


études cinématographiques afin qu’ils élaborent ou consolident une
culture cinématographique.
À partir de l’étude de trois genres emblématiques du cinéma que sont
le burlesque, le Film- Noir et le Western, il s’agira donc de proposer une
introduction à quelques grands films qui ont marqué l’histoire du
cinéma en présentant le contexte dans lesquel ils ont été produits ainsi
que les idées et les formes qu’ils élaborent.
Bibliographie succincte :
BELLOUR Raymond (dir.), Le Western. Approches, mythologies, auteurs-
acteurs, filmographies , Paris : Gallimard, 1993.
KRAL Petr, Le Burlesque ou la morale de la tarte à la crème , Paris :
Ramsay, 2007.
LETORT Delphine, Du Film Noir au Néo-Noir : Mythes et Stéréotypes
de l'Amérique 1941- 2008 , Paris : L'Harmattan, 2010.
SERCEAU Michel (dir.), Ciném'Action , N°68 Mai 1993, « Panorama des
genres au cinéma », Paris : Éditions Charles Corlet, 1993.

Guillau m e Absil : M usiqu e

Pré- requis : Aucun.

Compét e nc es visées :‐
- Acquérir une perception synthétique de l’évolution de la musique
savante
occidentale du Moyen Age à nos jours.
-‐ Se familiariser avec le vocabulaire spécifique à l’esthétique musicale.
-‐ Contextualiser la musique dans l’histoire des arts, des idées, des
cultures et des sociétés.
-‐ Enrichir sa culture générale.

Descriptif du contenu :
- Dresser un panorama historique du chant grégorien aux musiques
contemporaines.
-‐ Dégager des repères historiques.
-‐ S’interroger sur les questions de rupture et de continuité dans
l’histoire de la musique.
-‐ Proposer une réflexion esthétique sur les notions de style, de genre et
de forme en musique.

Modalités d’évalua t ion : Session 1 CT écrit QCM – Session 2 CT écrit


QCM

UE transversales : Personnalisation du parcours – UE 9 et


10

UE 9 : Langues – 24 h TD – semestr e 1
Langue au choix
anglais ; pour les autres langues, renseignez- vous auprès du pôle
LANSAD)

Responsable : Claire Hélie


Enseignan ts : Mary Downing, Claire Hélie, Denise Hunter, Jackie
Lindores

Pré- requis : niveau A2 acquis (CECRL)

Objectif : consolider le niveau A2 et préparer le niveau B1

Compét e nc es visées : pratique de l’anglais dans le cadre d’études en


cinéma (initiation aux arts et à la culture du monde anglophone,
entretiens avec des professionnels, rédaction de comptes rendus de
performances, recherches en vue de l’élaboration d’un agenda culturel,
mise en place de projets artistiques…)

Contenus de forma tion : exploration de documents authentiques sur


le cinéma pour renforcer la réception de l’oral et de l’écrit, débats et
travaux collaboratifs pour améliorer la production et l’interaction orales,
rédaction de textes à objectifs variés pour progresser en production
écrite. Un test de positionnement en début d’année permettra de faire
des groupes de niveau qui permettront à chaque étudiant de
progresser.

Modalités de contrôle : Session 1 : Contrôle continu (DO + DM +


DST)
Session 2 : DST

UE 10 : Projet de l’étudian t – semestre 1

Projet de l’étudiant : « Intégration »

http://www.univ- lille3.fr/etudes/formations/cursus-
licence/organisation/ue10/
ETUDES CINEMATOGRAPHIQUES – Licence 1 - Semestr e 2
LICENCE ARTS/PARCOURS ETUDES CINEMATOGRAPHIQUES 2015-2016 MODALITES D'EXAMEN
UE Intitulé vol présentiel SESSION 1

ECTS

Choix

Groupes CM/TD

CNU
SESSION 2
CM TD

d'exercice
Type

CC ou CT

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc

exercice
Type

CC ou CT

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc
SEMESTRE 2
UE 1 Etudes des formes visuelles sonores 3 O 1 18 18 QCM CT E 2 non QCM CT E 2 Non
UE 2 Histoire du cinéma : pré-cinéma et cinéma des premiers
3 temps
O 1 18 18 QCM CT E 2 non QCM CT E 2 Non
UE 3 Cinématographies, genres, mouvements 2 3 O 1 18 18 QCM CT E 2 non QCM CT E 2 Non
UE 4 Description et analyse filmique 2 3 O 6 24 18 CC EO CT E 2 Non
UE 5 Etude de mouvements cinématographiques 2 3 O 6 24 18 CC EO CT E 2 Non Epreuve commune
UE 5-UE6
UE 6 Méthodologie disciplinaire 2 3 O 6 24 18 CC EO CT E 2 Non Epreuve commune
UE 5-UE6
UE 7 Introduction aux arts 3 O 6 24 18 CC EO CT E 2 Non
UE 8 Introduction aux arts 2 : théâtre danse 3 O 24 QCM CT E 2 QCM CT E 2 Non

UE 9 Langue 3 C 24 CC EO CT E 2 Non
UE 10 Projet de l'étudiant 3 C 20
Culture numérique O
Compte rendu de films et discours critiques C 1 12 CC E dossier CT NON Dossier à la
maison
Visite d'expositions en relation aux autres arts C 1 12 CC E dossier CT NON Dossier à la
maison
Stage C 1 CC E dossier CT NON Dossier à la
maison
Autre parcours ou mention
C
Semestr e 2 - Etudes cinéma to gr a phiqu es

UE fondam en t a l es : Approches historique, artistiques,


esthéti ques UE 1 à 3

UE 1 : Etudes des formes visuelles sonores – 18h CM –


semestr e 2
Etudes des formes visuelles sonores

Enseign a n t : Jessie Martin


Le cours abordera quelques formes cinématographiques, parmi
lesquelles le hors- champ, la profondeur de champ, le gros- plan, le
travelling et le panoramique. On envisagera par exemple le gros- plan
dans ses différentes formes tout au long de l’histoire : du GP du muet à
celui du cinéma classique, du GP moderne à celui du cinéma
contemporain, tout en examinant les différents textes théoriques qui lui
ont été consacrés d’Epstein, Balasz à Eisenstein, Bonitzer et Deleuze.
Bibliographie (extrai t ) :
• Jacques Aumont et Michel Marie, Dictionnaire théorique et
critique du ciné ma, Armand Colin,
• David Bordwell et Kristin Thompson, L’Art du film. Une
introduction , traduit de l’américain par C. Beghin, Coll. Arts et
cinéma, De Boeck Université, Bruxelles, 1999, 2 ème édition, 2009.
• Michel Chion, Un art sonore, le cinéma. Histoire, esthétique,
poétique , Cahiers du Cinéma, 2003
• Jean Epstein, Ecrits sur le cinéma , Tome 1 et 2

UE 2 : Histoire du cinéma : pré- cinéma et cinéma des


premi ers temps – 18h CM – semestr e 2
Histoire du cinéma : pré- cinéma et cinéma des premie rs temps
Enseign a n t : Benja min Barbier
Contrairement à l’idée communément admise, le cinéma ne serait pas
le fruit de l’ingéniosité des frères Lumière, pas plus qu’il n’aurait vu le
jour le 28 décembre 1895 dans le Salon indien du Grand Café à Paris.
Son histoire est beaucoup plus ancienne et ne peut se concevoir qu’à
partir de l’étude de pratiques scientifiques et ludiques mais aussi de
diverses formes de spectacles populaires qui ont précédé de loin
l’invention du cinématographe des frères Lumière.
Des spectacles d’ombres à la chronophotographie, en passant par
l’inquiétante fantasmagorie, il s’agira donc d’explorer ces différentes
pratiques qui, plus encore que de marquer de leur empreinte toute la
période du cinéma des premiers temps, n’ont peut- être jamais été aussi
influentes que dans le cinéma contemporain.
Bibliographie succincte (extrai t ) :
ABEL Richard, Encyclopedia of Early Cinema , Londres : Routledge, 2005.
BANDA Daniel et MOURE José, Avant le cinéma. L’œil et l’image , Paris :
Armand Colin, 2012.
BURCH Noël, La Lucarne de l’infini. Naissance du langage
cinématographique, Paris : Nathan, 1991.
DESLANDES Jacques et Richard Jacques, Histoire comparée du cinéma,
Paris: Casterman, 2 vol., 1966.
GA
nU
d,D ́L
ACinéma
érR
E
A
U
T et attraction. Pour une nouvelle histoire du cinématographe ,
Paris : CNRS, 2008.
MANNONI Laurent, Le grand art de la lumière et de l’ombre :
archéologie du cinéma , Paris : Nathan, 1994.

UE 3 : Cinéma tog r a phi es, genres, mouve m en ts 2 – 18h


CM semestr e 2
Cinéma t ogra p hi es, genres, mouve m e n ts 2
Enseign a n t : Guillau me Vernet

Ce cours a pour ambition d’explorer la pluralité du ciné ma en traitant


des différentes ciné ma tographies mondiales, envisagées à travers
différents genres et mouve ments. Dans la continuité du pre mier
semestre, le cours sans traiter de la couleur cherchera à présenter
autant de for mes ciné ma tographiques.
Bibliographie succincte :
La bibliographie sera mise à disposition des étudiants, au fur et à mesure, via la
plateforme Moodle.

UE fondam e n t al es : Pratiques et techniques des arts -


UE 4 à 6

UE 4 : Description et analyse filmique 2 – 24h TD –


semestre 2
Description et analyse filmique 2
Responsabl e d e l'UE : Jessie Martin
Enseign a n ts : Céline Maes, Arnaud Widendaele, Benja min Barbier
Dans la continuité du pre mier semestre, il s’agira de perfectionner la
pratique de l'analyse de films et son argu mentation, en se détachant
nota m men t d'une description exclusive ment technique, pour faire jour à
une interpréta tion contrôlée qui fera appel à des connaissances du
contexte du film. La lecture d'analyses permet tra aux étudiants
d'évaluer non seule ment la dé marche mais la valeur de l'analyse.
Bibliogr a p hi e ( e x t r ai t )
 Esquenazi Jean-Pierre, « L’interprétation du film », CiNéMAS,
Cinelekta 7, Recherches actuelles, Vol.23, n°1, 2012, pp.35- 54
 Goliot- Lété Anne, « L’image de film inventée par l’analyse », in
Nacache J. (dir.), L’Analyse de film en question. Regards,
champs, lectures , Paris, L’Harmattan, 2006.
Le Maître Barbara, « L’intuition analytique » in Nacache J. (dir.),
L’Analyse de film en question. Regards, cha mps, lectures , Paris,
L’Harmat tan, 2006. Le Maître Barbara, « L’intuition analytique » in
Nacache J. (dir.), L’Analyse de film en question. Regards, cha mps,
lectures, Paris, L’Harmat tan, 2006.

UE 5 : Etude de mouvem e n ts cinéma tog r a phiqu es 2 –


24hTD – semest re 2
Etude de mouve m e n ts cinéma togr a phi qu es 2
Responsabl e d e l'UE : Géraldine Sfez
Enseignan ts : Guillaume Vernet, Solène Capos, Melissa Gignac
Ce cours se propose de poursuivre l’enseignement du 1 er semestre et
de se familiariser avec des textes fondamentaux en relation avec des
mouvements cinématographiques (avant- garde, cinéma classique, néo-
réalisme…) : en apprenant d’une part à en dégager les principaux
enjeux, et d’autre part à articuler et réinvestir les problématiques qui y
sont exposées dans le cadre d’une analyse de film.
Une liste de textes sera proposée à la rentrée.

UE 6 : Méthodologie disciplinair e 2 – 24hTD – semestr e 2


Méthodologie disciplinaire 2
Responsabl e d e l'UE : Sonny Walbrou
Enseign a n ts : Alain Brassart, Jonathan Larcher, Sonny Walbrou
Dans la continuité du 1 er semestre, il s’agira d’acquérir les bases d’un
travail universitaire : mé thode d’argu mentation et de rédaction, de
lecture com mentée et d’analyse critique de textes et de les exercer
dans le champ des études ciné matographiques. Il s’agira également
d’acquérir les m é thodes d’acquisition des outils de la recherche
docu mentaire.

UE complém en t ai r es : Théories et méthodologie des arts –


UE 7 et 8

UE7 : Introduction aux arts 2 – 24h TD – semestr e 2


Introduction aux arts 2
Responsabl e d e l'UE : Jessie Martin
Enseign a n ts : Benjamin Flores, Guillau me Morel, Sylvie Dubois

En lien avec l’UE8 « Introduction aux arts » et dans la continuité de


l’enseigne men t du 1 er semestre, il s’agira de préciser le rapport que le
ciné ma entretient avec les autres arts visuels ou vivants en procédant à
des analyses
UE 8 : Introduction aux arts 2 : théât r e/ da nse – 24h CM –
semestr e 2
In t roduc tion a ux a r ts 2 : t h é â t r e / d a nse

Enseignement commun à tous les parcours de la licence Arts (hors arts


plastiques)
e t à la licence Hu m a ni t és

Bilian a Fouilhoux
Pré-requis : Des acquis théoriques et pratiques dans le champ de la
culture chorégraphique et théâtrale.
Compé t ences visées : Savoir contextualiser et argumenter les
spécificités de l'art chorégraphique et théâtral, d'un point de vue politique,
sociologique, culturel, anthropologique et esthétique.
Descriptif du contenu : Approfondir et affiner les approches variées
d'analyse de l'art chorégraphique et théâtral, développées par des
praticiens et théoriciens au cours du XXe siècle.
Ce cours propose une introduction aux t héories des arts (danse,
théâtre, m usique, cinéma...), avec corpus d'exe mples constitué depuis
le début du XX siècle jusqu'aux dernières actualités en création
(progra m ma tion régionale à suivre). Au pre mier lieu il s'agit de donner
quelques définitions philosophiques de la nature et de la fonction
plurielle (individuelle, collective, culturelle et politique, affir ma tive et
transgressive) de l'art co m me phéno mène et activité et se fa miliariser
avec quelques courants esthétiques et leur croisemen ts et résonances
transversales. L'approche historique sera combinée avec introduction
aux analyses de processus de créations et d'oeuvres, discours
d'artistes, appuis et/ou re mises en question radicales de traditions
artistiques par le travail d’improvisation, renouvelle ment de formes
d'expression (le courant de la perfor mance) et de pratiques artistiques
conte mporaines, souvent hybrides. La vision à la fois prag matique et
politique de la t héorisation des arts dé montren t aussi des for mes
d'é mancipation (empower ment ) du sujet créateur au cœur d' une
activité artistique aux valeurs citoyennes et militan tes.
Bibliographie :
RANCIERE, Jacque, Le partage du sensible, Paris, Éd. La fabrique, 2010, 56
p.
DEWEY, John, L'art com me expérience, Paris, Folioessais, 2010, 320 p.
HARRISON, Charles, WOOD Paul, Art in Theory : an ontology of changing
ideas, U.K., Blackwell, 2002, 1260 p.
Modalités de contrôle : Session 1 CT écrit QCM – Session 2 CT écrit QCM

UE transversales : Personnalisation du parcours – UE 9 et


10

UE 9 : Langues – 24h TD – semest re 2


Langues au choix
anglais ; pour les autres langues, renseignez- vous auprès du pôle
LANSAD

Responsable : Claire Hélie


Enseignan ts : Mary Downing, Claire Hélie, Denise Hunter, Jackie
Lindores

Pré- requis : niveau A2 acquis (CECRL)

Objectif : préparer le niveau B1

Compét e nc es visées : pratique de l’anglais dans le cadre d’études en


cinéma (initiation aux arts et à la culture du monde anglophone,
entretiens avec des professionnels, rédaction de comptes rendus de
performances, recherches en vue de l’élaboration d’un agenda culturel,
mise en place de projets artistiques…)

Contenus de forma tion : exploration de documents authentiques sur


le cinéma pour renforcer la réception de l’oral et de l’écrit, débats et
travaux collaboratifs pour améliorer la production et l’interaction orales,
rédaction de textes à objectifs variés pour progresser en production
écrite.
Modalités de contrôle : Session 1 : Contrôle continu (DO + DM +
DST)
Session 2 : DST

UE 10 : Projet de l’étudian t – semestr e 2


Les renseignements seront donnés à la rentrée.
2 enseignements
Une UE Obligatire : Culture numérique
Une UE Choix :
• Compte rendu de films et discours critiques (Arnaud Widendaele)
• Visite d'expositions en relation aux autres arts (Arnaud
Widendaele)
• Stage
• Autre parcours, mention, UFR, SUAPS, C2i, CLES…
http://www.univ- lille3.fr/etudes/formations/cursus-
licence/organisation/ue10/
ETUDES CINEMATOGRAPHIQUES – Licence 2 - Semestre 3
LICENCE ARTS/PARCOURS ETUDES CINEMATOGRAPHIQUES 2015-2016 MODALITES D'EXAMEN
UE Intitulé vol présentiel SESSION 1

ECTS

Choix

Groupes CM/TD

CNU
SESSION 2
CM TD

d'exercice
Type

CC ou CT

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc

exercice
Type

CC ou CT

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc
SEMESTRE 3
UE 1 Esthétique des images audiovisuelles 3 O 1 18 18 Epreuve commune
CT E
UE 8 4 Non CT E 2 Epreuve commune
UE 8
UE 2 Questions d'histoire : le cinéma muet 3 O 1 18 18 Epreuve commune
CT E
UE 4 4 Non CT E 2 Epreuve commune
UE 4
UE 3 Etudes de genres cinématographiques 1 3 O 1 18 18 CT E 4 Non CT E 2

UE 4 Analyse d'oeuvres filmiques 1 3 O 3 24 18 Epreuve commune


CC EOUE 2 CT E 2 Epreuve commune
UE 2
UE 5 Théories du cinéma 1 3 O 3 24 18 CC EO CT E 2
UE 6 Métiers du cinéma : de la production à la 3 O 3 24 18 CC EO CT E 2
programmation 1
UE7 PREPRO 3 C
Techniques d'expression 1 3 24 18 CC EO CT E 2
Techniques du son
UE 8 Questions approfondies d'histoire et d'esthétique 1 3 O 1 24 Epreuve commune
CT E
UE 1 4 Non CT E 2 Epreuve commune
UE 1
UE 9 Langue 3 C 24 CC EO CT E 2
UE 10 Projet de l'étudiant 3 C 20
Culture numérique O
Expositions (images en mouvement), Spectacles C 1 12 CC E CT Dossier à la
vivants (avec images) maison
Stage C 1 CC E CT Dossier à la
maison
Autre parcours ou mention C
Semestr e 3 - Etudes Cinéma t ogr a p hi ques

UE fondam en t a l es : Approches historique, artistiques,


esthéti ques UE 1 à 3

UE 1 : Esthétique des images audiovisuelles – 18h CM -


semestr e 3
Esthétique des images audiovisuelles
Enseign a n t : Sony Walbrou
Les développements techniques et scientifiques du XIX e siècle, parmi
lesquels la photographie, le cinématographe, les rayons X, inaugurent
de nouvelles expériences corporelles et visuelles. Autrement dit ces
dispositifs nouveaux et les images qu’ils produisent participent de
changements dans les manières de voir. Au sein de ces transformations
du visuel, les images, celles du cinématographe en particulier, seront
envisagées dans une perspective historique et esthétique des rapports
du corps à la machine.
Repartant des images et dispositifs optiques et spectaculaires du XIX e
siècle, il s’agira de penser les origines des pratiques audiovisuelles les
plus récentes, notamment celles des jeux vidéo, en insistant sur les
liens qui se tissent entre le corps du spectateur/utilisateur, la
représentation et le dispositif- machine.
Bibliogr a p hi e sél ec tiv e :
Jacques Aumont, « L’œil variable, ou la mobilisation du regard », dans
L’œil interminable , Paris, La différence, 2007
Alain Boillat et Sélim Krichane, « Les arpenteurs de mondes filmiques et
vidéoludiques », dans M. Attalah, C. Indermühle, N. Nova, M. Pellet
(sous la direction de), Pouvoirs des jeux vidéo , Infolio, 2014
Noël Burch, « Le voyage immobile : constitution du sujet ubiquitaire »,
dans La lucarne de l’infini. Naissance du langage cinématographique ,
Paris, L’Harmattan, 2007
Teresa Castro, La pensée cartographique des images. Cinéma et
culture visuelle , Lyon, Aléas, 2011
Tom Gunning, « Cinéma des attractions et modernité », Cinémathèque ,
n°5, Printemps 1994, p. 129- 139
Lev Manovich, Le langage des nouveaux médias , Dijon, Les presses du
réel, 2010
Georges Vigarello et al. , « Devant l’écran et dans les flux. Entretien
avec Georges Vigarello », Esprit , Mars- Avril 2009, p. 154- 162

UE 2 : Questions d’histoire : le cinéma muet – 18h CM –


semestr e 3
Questions d’histoire : le cinéma mue t
Enseign a n t : Laurent Guido

Au travers de quelques problé matiques transversales, ce cours se


concentre sur la production ciné matographique des années 1910-1920.
L’objectif est de mon trer que, loin de proposer un langage spécifique,
cet te période dite « m ue t te » a vu se me t tre en place certaines
structures normatives et alternatives tout à fait caractéristiques des
médias audiovisuels de l’époque moderne. Ainsi abordera-t-on
l’institu tionnalisation de for mes narratives « do minantes » (qui touchent
aussi bien au mon tage alterné qu’au jeu d’acteur) ; l’apparition de
grands modes de représentation sociaux et politiques, voire
idéologiques ; le rôle crucial at tribué à l’accompagne men t m usical ; la
constitution de tendances d’ « avant-garde » – de l’abstraction au
docu mentaire – ayant concentré leur propos sur la di mension ryth mique
du ciné ma, ou encore sur son statut emblé matique d’un monde
désor mais gouverné par la technologie.
Bibliographie :
Un dossier de textes essentiels (articles, chapitres d’ouvrage) sera
distribué sous une for me électronique aux participants.

UE 3 : Etudes de genres cinéma t ogr a p hqiues 1 – 18h CM


– semestr e 3
Etudes de genres cinéma tog ra p hqiu es 1

Th éori e du comiq u e a u cin é m a


Enseign a n t : Melissa Gignac
Ce cours t raitera d'un genre jugé t ypique ment américain, le western,
sur une période assez vaste qui s'étend des vues Edison jusqu'aux
années 1980. Seront abordés la constitu tion et l'évolu tion du genre, ses
origines et e mprunts à d'autres for mes antérieures (peinture, dime-
novels, etc.), ses structures narratives et personnages-t ypes, mais aussi
son renouvelle ment, nota m ment par le biais des progrès techniques
(éclairage, passage du m ue t au parlant, change ments de for ma t – 70
m m, ciné mascope -, apparition de la couleur, etc.). Il s'agira égale ment
de me t tre en perspective le caractère historique du genre, et de
s'interroger sur sa portée idéologique.
Bibliographie :
– Rick Altman, Film/Genre, London, British Film Institute, 1999.
– André Bazin, « Le western ou le cinéma américain par excellence »,
suivi de « Evolution du western », suivi de « Un western exemplaire :
sept hommes à abattre », dans Qu'est- ce que le cinéma ? , Paris, Ed. du
Cerf, 7ème art, 1985, p. 217- 247.
– Philippe Jacquin, Daniel Royot, Go West ! Histoire de l'Ouest américain
d'hier à
aujourd'hui , Paris, Flammarion, 2002.
– Jean-Louis Leutrat, Le Western. Quand la légende devient réalité ,
Paris, Gallimard, 1995.
– Jean-Louis Leutrat, Suzanne Liandrat- Guigues, Les cartes de l'Ouest.
Un genre
cinématographique : le western, Paris, A. Colin, 1990.

UE fondam e n t al es : Pratiques et techniques des arts -


UE 4 à 6

UE 4 : Analyse d’oeuvr es filmiques 1 – 24h TD –


semestr e 3
Analyse d’oeuvres filmiques 1

Responsabl e d e l'UE : Laurent Guido


Enseign a n ts : Lucie Garcon, Benja min Barbier

Le cours aura pour but de développer les capacités d’analyse des


étudiants dans le cadre de l’UE 2 Histoire du ciné ma. Les films ou les
séquences analysés seront tirés de la période des années 20-50.
UE 5 : Théories du ciném a 1 – 24h TD – semestre 3
Théories du cinéma 1
Responsabl e d e l'UE : Sonny Walbrou
Enseign a n ts : Sonny W al brou, Karin e Bouchy

Il s’agira de s’intéresser aux différentes théories du cinéma, en prenan t


en comp te non seulement l’historicité de ces théories, mais aussi les
for mes esthé tiques particulières auxquelles elles renvoient. Chaque TD
cherchera à agencer la lecture de textes à l’exercice de l’analyse
filmique, dans un va-et-vient fécond en vue de m e t tre en évidence la
m ul tiplicité des rencontres possibles entre le ciné ma et d’autres t ypes
d’i mages en mouve men t.
Une bibliographie sera proposée par les enseignan ts à la
rentré e

UE 6 : Métiers du cinéma ; de la production à la


progra m m a t io n 1 – 24h TD - semestr e 3
Métiers du cinéma : de la production à la progra m m a t i on 1
Responsabl e d e l'UE : Eline Grignard
Enseign a n ts : Eline Grignard, Guillau me Morel
Le ciné ma convoque un grand no mbre de m é tiers, de la pre mière étape
de la production, en passant par le scénario, la décoration, la
réalisation, le montage jusqu’aux dernières étapes de la post-production
aux différen tes formes de diffusion du fil m. Il s’agit de présenter un ou
plusieurs de ces m é tiers.

UE complém en t ai r es : Théories et méthodologie des arts –


UE 7 et 8

UE 7 : Techniques d’expression 1 – 24h TD – semestr e 3


Techniques d’expression 1
Responsabl e d e l'UE : Jessie Martin
Enseign a n ts : Sylvi e D ubois, Virginie Legeay,

Il s’agira d’acquérir et de développer ses compétences en ma tière


d’expression aussi bien écrite qu’orale, afin d’être capable de construire
une réflexion argu mentée, précise et cohérente sur un choix varié
d’extraits filmiques. Le cours se veut en outre une préparation aux
épreuves d’analyse de fil ms aux concours d’entrée des écoles de
ciné ma. Il nécessitera en conséquence une participation active de la
part de l’étudiant, aussi bien à travers des travaux écrits qu’une série
de sollicitations orales en relation avec les séquences filmiques
proposées.
Une bibliographie sera proposée par les enseignants en fonction des
analyses qui accompagneront le cours tou t au long du semestre.

UE 8 : Questions approfondies d’histoire et d’esthé ti qu e


1 – 24h CM semestr e 3
Questions approfondies d’histoire et d’esthé t iqu e 1

Enseign a n t : Benja min Barbier


Le cinéma d’animation pose- t- il des questions au dispositif
cinématographique ? La censure s’exerce- t- elle de la même façon en
France et à Hollywood ? Pourquoi le regard à la caméra est- il banni du
cinéma classique hollywoodien ? Pourquoi faire des remakes ?
Comment la ville a-t- elle été représentée tout au long de l’histoire du
cinéma ? Ou encore, existe- t- il une esthétique du clip ?
Partant d’une dizaine de questions thématiques variées invitant à
emprunter des perspectives historiques, esthétiques et même
théoriques, ce cours a pour ambition de développer non seulement la
culture cinématographique des étudiants, mais aussi, et surtout leurs
capacités d’analyse et de réflexion.
Bibliographie succincte :
Les bibliographies et filmographies spécifiques à chaque thème abordé
seront systématiquement mises à disposition des étudiants, au fur et à
mesure, via la plateforme Moodle .
UE transversales : Personnalisation du parcours – UE 9 et
10

UE 9 : Langues – 24h TD – semest re 3


Langues au choix
anglais ; pour les autres langues, renseignez- vous auprès du pôle
LANSAD)

Responsable : Claire Hélie


Enseignan ts : Mary Downing, Jackie Lindores, lecteur

Pré- requis : niveau B1 (CECRL)

Objectif : consolider le niveau B1

Compét e nc es visées : pratique de l’anglais dans le cadre d’études en


cinéma (initiation aux arts et à la culture du monde anglophone,
entretiens avec des professionnels, rédaction de comptes rendus de
performances, recherches en vue de l’élaboration d’un agenda culturel,
mise en place de projets artistiques…)

Contenus de forma tion : exploration de documents authentiques sur


le cinéma pour renforcer la réception de l’oral et de l’écrit, débats et
travaux collaboratifs pour améliorer la production et l’interaction orales,
rédaction de textes à objectifs variés pour progresser en production
écrite. Un test de positionnement en début d’année permettra de faire
des groupes de niveau qui permettront à chaque étudiant de
progresser.

Modalités de contrôle : Session 1 : Contrôle continu (DO + DM +


DST)
Session 2 : DST

UE 10 : Projet de l’étudian t – semestre 3


2 enseignements

Une UE Obligatire : Culture numérique

Une UE Choix
• Expositions (images en mouvement), Spectacles vivants (avec
images)
• Stage
• Autre parcours, mention, UFR, SUAPS, C2i, CLES…
http://www.univ- lille3.fr/etudes/formations/cursus-
licence/organisation/ue10/
ETUDES CINEMATOGRAPHIQUES – Licence 2 - Semestre 4
LICENCE ARTS/PARCOURS ETUDES CINEMATOGRAPHIQUES 2015-2016 MODALITES D'EXAMEN
UE Intitulé vol présentiel SESSION 1

ECTS

Choix

Groupes CM/TD

CNU
SESSION 2
CM TD

d'exercice
Type

CC ou CT

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc

exercice
Type

CC ou CT

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc
SEMESTRE 4
UE 1 Historiographie des images 3 O 1 18 18 Epreuve commune
CT EUE 8 4 non CT E 2 Epreuve commune
UE 8
UE 2 Questions d'histoire le cinéma des années 30-50 3 O 1 18 18 Epreuve commune
CT EUE 4 4 non CT E 2 Epreuve commune
UE 4
UE 3 Etudes de genres cinématographiques 2 3 O 1 18 18 CT E 4 non CT E 2

UE 4 Analyse d'œuvres filmiques 2 3 O 3 24 18 Epreuve commune


CC EOUE 2 CT E 2 Epreuve commune
UE 2
UE 5 Théories du cinéma 2 3 O 3 24 18 CC EO CT E 2

UE 6 Métiers du cinéma : de la production à la 3 O 3 24 18 CC EO CT E 2


programmation 2
UE7 PREPRO 3 C

Techniques d'expression 2 3 24 18 CC EO CT E 2

Design sonore 1
UE 8 Questions approfondies d'histoire et d'esthétique 2 3 O 1 24 Epreuve commune
CT EUE 1 4 NON CT E 2 Epreuve commune
UE 1
UE 9 Langue 3 C 24 CT E 2
UE 10 Projet de l'étudiant 3 C 20 CC

Culture numérique O
Expositions (images en mouvement), Spectacles C 1 6 CC E CT Dossier à la
vivants (avec images) maison
Production, réalisation, diffusion en forme associative C 1 6 CC E CT Dossier à la
maison
Stage C CC E CT Dossier à la
maison
Autre parcours, mention, université C
Semestr e 4 – Etudes Cinéma t ogr a p hiq ues

UE fondam en t a l es : Approches historique, artistiques,


esthéti ques UE 1 à 3

UE 1 : Historiographi es des images – 18h CM- semestr e 4


Historiograp hies des images

Mémoire, trauma , écrans


Enseignan t e : Géraldine Sfez
A partir des années soixante, le cinéma paraît en grande partie – alors
même qu’il entre dans ce qu’on appelle la « modernité » - hanté par les
traumas historiques du 20 e siècle. En témoignent notamment des films
comme Hiroshima mon amour , Muriel ou le temps d’un retour de
Resnais, ou à la fin des années quatre- vingt une œuvre comme
Histoire(s) du cinéma de Godard.
En articulant analyses de films et lecture de textes théoriques, ce cours
se propose d’explorer les relations du cinéma à l’histoire et à la
mémoire, mais aussi et plus précisément à la question du trauma. En
s’intéressant plus particulièrement aux films liés aux traumas de la
seconde guerre mondiale, de la Shoah et des décolonisations, il s’agira
de montrer comment le cinéma peut se saisir et donner forme au
trauma, autrement dit faire revenir à la surface de l’écran quelque
chose qui ne se donne jamais de manière positive, mais toujours en
creux et négativement.

Eléments de Bibliographie :
• De Baecque, Antoine, L’Histoire- caméra , Paris, Gallimard, 2008.
• Didi- Huberman, Georges, Images malgré tout , Paris, Éditions de
Minuit, 2003.
• Godard, Jean-Luc, Histoire(s) de cinéma , (4 volumes), Paris,
Gallimard, 1998.
• Kracauer, Siegfried, Théorie du film. La Rédemption de la réalité
matérielle , Paris, Flammarion, 2010.
UE2 : Questions d’histoire le cinéma des années 30- 50 –
18h CM semestr e 4
Questions d’histoire le cinéma des années 30- 50

Enseign a n t : Edouard Arnoldy


Avec pour point de départ la fin des années 1920 et ladite « révolution
du parlant », ce cours s’articule autour de l’émergence de genres ou de
mouvements cinématographiques, la reconnaissance d’auteurs en
Europe et aux Etats- Unis, dont le film noir, le réalisme poétique, le néo-
réalisme, Orson Welles, Alfred Hitchcock, Fritz Lang. Jalonné de
plusieurs haltes, comme autant de morceaux choisis d’une histoire du
cinéma abordée dans sa diversité, ce parcours doit s’attarder sur des
auteurs reconnus et d’autres oubliés ou méconnus, et présenter des
genres ou des mouvements cinématographiques qui connaissent une
certaine notoriété des années trente aux années cinquante.
Bibliographie :
• Rick Alt man, La comédie m usicale hollywoodienne, Paris,
Armand Colin, 1992.
• David Bordwell et Kristin Thompson, L’Art du fil m. Une
introduction, Paris-Bruxelles, de Boeck, coll. « Arts et ciné ma »,
2009 (2 e édition)

UE 3 : Etudes de genres cinéma t ogr a p hiq ues 2 – 18h CM

semestre 4
Etudes de genres cinéma tog ra p hi ques 2

Fan t as tiq u e e t socié t é


Enseign a n t : Laurent Guido
A partir d’une considération de différents genres que l’on peut
regrouper sous l’étiquette de « fantastique », ce cours a pour objectif
de montrer que les films marqués par les traditions littéraires et
théâtrales ancrées dans l’étrange, le merveilleux scientifique et/ou le
surnaturel renvoient en fait à des préoccupations sociales et culturelles
caractéristiques du monde moderne. Ainsi la problématique de l’horreur
a-t- elle marqué en profondeur les mises en scènes du corps sous forme
d’images animées, des fantasmagories propres au tournant du 19 e
siècle jusqu’au genre très populaire du slasher movie . Ou encore la
science- fiction a-t- elle problématisé le rapport de l’humain à la
technologie, notamment au travers du motif de la « science folle » qui a
pris son essor dans l’entre- deux- guerres avant de devenir l’un des traits
marquants de la production cinématographique à grand spectacle
contemporaine.
Bibliographie :
Un dossier de textes essentiels (articles, chapitres d’ouvrage) sera
distribué sous une for me électronique aux participants.

UE fondam e n t al es : Pratiques et techniques des arts -


UE 4 à 6

UE 4 : Analyse d’oeuvr es filmiques 2 – 24 h TD –


semestr e 4
Analyse d’oeuvres filmiques 2
Responsabl e d e l'UE : Edouard Arnoldy
Enseign a n ts : Elsa Boyer, Eline Grignard
Le cours aura pour but de développer les capacités d’analyse des
étudiants. Il privilégiera l’étude des fil ms issus du ciné ma des années
30 à 50 en lien avec l’UE 2.
La bibliographie sera donnée dans le CM de l’UE 2 associé.

UE 5 : Théories du ciném a 2 – 24h TD – semestre 4


Théories du cinéma 2
Responsabl e d e l'UE : Sonny Walbrou
Enseign a n ts : Sonny Walbrou, Lucie Garcon
Dans le prolonge ment du cours du 1 er semestre, il s’agira d’explorer
plus spécifique ment plusieurs t héories récentes du ciné ma, ainsi que
les façons dont ces t héories mobilisent les fil ms et leurs images.
Une bibliographie sera proposée par les enseignan ts à la
rentré e
UE 6 : Métiers du cinéma : de la production à la
program m a t i on 2 – 24h TD – semestr e 4
Métiers du cinéma : de la production à la progra m m a t i on 2
Responsabl e d e l'UE : Karine Bouchy
Enseign a n ts : Karine Bouchy, Solène Campos

Le ciné ma convoque un grand no mbre de m é tiers, de la pre mière étape


de la production, en passant par le scénario, la décoration, la
réalisation, le montage jusqu’aux dernières étapes de la post-production
aux différen tes formes de diffusion du fil m. Il s’agit de présenter un ou
plusieurs de ces m é tiers.

UE complém en t ai r es : Théories et méthodologie des arts –


UE 7 et 8

UE 7 : Techniques d’espression 2 – 24h TD – semestr e 4


Techniques d’espression 2
Responsabl e d e l'UE : Karine Bouchy
Enseign a n ts : Karine Bouchy, Malik Habi,
Il s’agira d’acquérir et de développer ses compétences en ma tière
d’expression aussi bien écrite qu’orale, afin d’être capable de construire
une réflexion argu mentée, précise et cohérente sur un choix varié
d’extraits filmiques. Le cours se veut en outre une préparation aux
épreuves d’analyse de fil ms aux concours d’entrée des écoles de
ciné ma. Il nécessitera en conséquence une participation active de la
part de l’étudiant, aussi bien à travers des travaux écrits qu’une série
de sollicitations orales en relation avec les séquences filmiques
proposées.
Une bibliographie sera proposée par les enseignants en fonction des
analyses qui ryth meront le cours tout au long du semestre .

UE 8 : Questions approfondies d’histoire et d’esthé ti qu e


2 – 24h CM – semestr e 4
Questions approfondies d’histoire et d’esthé t iqu e 2
Enseign a n t : Edouard Arnoldy
Tout d’abord, il va s’agir prioritairement d’envisager quelques- uns des
films de Jean Renoir, plus particulièrement sa production des années
1950. Il conviendra ainsi de préciser les choix opérés par Jean Renoir
dans certains de ses films et les questions qu’il pose au dispositif
cinématographique (dans une œuvre où le cinéma croise le théâtre, la
peinture, le roman et la télévision). Entre films et écrits, une place
importante sera accordée aux textes du cinéaste, qui seront
régulièrement commentés au regard de ses choix de mise en scène.
L’œuvre du cinéaste français constituera le point de rencontre de
questionnements sur « la mise en scène au cinéma ». Dans cette
foulée, des films de Roberto Rossellini, Jean-Luc Godard, Wim Wenders,
Gus Van Sant ou Lars Von Trier seront abordés précisément parce
qu’eux aussi s’interrogent sur le dispositif cinématographique et
l’intermédialité du cinéma (à la croisée de la télévision, de la vidéo ou
encore du jeu vidéo).
Bibliographie :
• André Bazin, Jean Renoir , Paris, Édition Champ Libre, 1971.
• André Bazin, « Cinéma et télévision. Entretien d’André Bazin
avec Jean Renoir et Roberto Rossellini » [1958], dans Alain
Bergala (Textes préfacés et réunis par), Roberto Rossellini. Le
cinéma révélé, Paris, Petite bibliothèque des Cahiers du cinéma,
1990, pp. 167- 186.
• Philippe Dubois, « Effraction et interférences : le montage des
supports dans deux films ‘mixtes’ de Jean-Luc Godard et Wim
Wenders », dans La question vidéo. Entre cinéma et art
contemporain, Crisnée, Yellow Now, coll. « Côté cinéma », 2011,
pp. 164- 177.
• BAUDRILLARD, Jean, Simulacres et simulation , Paris, Galilée,
« Débats », 1981.
• DELAVAUD, Gilles, « Le dispositif télévision. Discours critique et
création dans les années 1940 et 1950 », in Mireille Berton et
Anne- Katrin Weber (dir.), La télévision du téléphonoscope à
youtube. Pour une archéologie de l’audiovision , Lausanne,
Éditions Antipodes, coll. « Médias et Histoire », 2009.
• FARGIER, Jean-Paul, Ciné et TV vont en vidéo [avis de tempête] ,
Lille, De l'incidence éditeur, 2010.
• JOUSSE, Thierry (dir.), Le goût de la télévision : Anthologie des
Cahiers du cinéma , Paris, Éditions des Cahiers du cinéma,
Éditions de l’Ina, 2007.
UE transversales : Personnalisation du parcours – UE 9 et
10

UE 9 : Langues – 24h TD – semest re 4


Langues au choix
anglais ; pour les autres langues, renseignez- vous auprès du pôle
LANSAD

Responsable : Claire Hélie


Enseignan ts : Mary Downing , Jackie Lindores, lecteur

Pré- requis : niveau B1 (CECRL)

Objectif : consolider le niveau B1 et préparer le niveau B2

Compét e nc es visées : pratique de l’anglais dans le cadre d’études en


cinéma (initiation aux arts et à la culture du monde anglophone,
entretiens avec des professionnels, rédaction de comptes rendus de
performances, recherches en vue de l’élaboration d’un agenda culturel,
mise en place de projets artistiques…)

Contenus de forma tion : exploration de documents authentiques sur


le cinéma pour renforcer la réception de l’oral et de l’écrit, débats et
travaux collaboratifs pour améliorer la production et l’interaction orales,
rédaction de textes à objectifs variés pour progresser en production
écrite.

Modalités de contrôle : Session 1 : Contrôle continu (DO + DM +


DST)
Session 2 : DST

UE 10 : projet de l‘étudian t – semestr e 4

2 enseignements

Une UE Obligatire : Culture numérique

Une UE Choix
Choix
• Expositions (images en mouvement), Spectacles vivants (avec
images)
• Production, réalisation, diffusion en forme associative
• Stage
• Autre parcours, mention, UFR, SUAPS, C2i, CLES…
http://www.univ- lille3.fr/etudes/formations/cursus-
licence/organisation/ue10/
ETUDES CINEMATOGRAPH IQUES – Licence 3 - Semest re 5

LICENCE ARTS/PARCOURS ETUDES CINEMATOGRAPHIQUES 2015-2016 MODALITES D'EXAMEN


UE Intitulé vol présentiel SESSION 1

ECTS

Choix

Groupes CM/TD

CNU
SESSION 2
CM TD

d'exercice
Type

CC ou CT

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc

exercice
Type

CC ou CT

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc
SEMESTRE 5
UE 1 Actualité de la théorie 1 3 O 1 18 Epreuve com
CT
muneE
UE 4 4 NON CT E 2 Epreuve commune
UE 4
UE 2 Questions d'histoire : le cinéma des années 60 3 O 1 18 Epreuve com
CT
muneE
UE 8 4 NON CT E 2 Epreuve commune
UE 8
UE 3 Cinéma et arts des images 1 3 O 1 18 CT E 4 NON CT E 2

UE 4 Analyse d'œuvres filmiques 3 3 O 2 24 Epreuve com


CC
mune
EOUE 1 CT E 2 Epreuve commune
UE 1

UE 5 Pratique du cinéma 1 3 O 3 24 CC EO CT E dossier à la


maison
UE 6 Ecriture du scénario 1 3 O 3 24 CC EO CT E dossier à la
maison
UE 7 Métiers du cinéma : de la production à la 3 O 2 24 CC EO CT E 2
programmation 3

UE 8 Arts, technologie et dispositifs 1 3 O 1 18 Epreuve com


CT
muneE
UE 2 4 NON CT E 2 Epreuve commune
UE 2
UE 9 Langue 3 C 24
UE10 Projet de l'étudiant 3 C 20

Programmations et festivals (images en mouvement) 1 12 CC E CT E Dossier à la


maison
Stage CC E CT E Dossier à la
maison
Autre parcours, mention, université
Semestr e 5 – Etudes ciném at ogr ap hiqu es

UE fondam en t a l es : Approches historique, artistiques,


esthéti ques UE 1 à 3

UE 1 : Actualité de la théorie 1 – 18h CM – semestre 5


Actualité de la théorie 1

Enseign a n t : Edouard Arnoldy


Depuis une trentaine d’années, la mémoire s’est imposée dans le
domaine des études historiques. Les recherches en cinéma et en
photographie ont très vite participé au débat qui a suivi cette
« intrusion » de la mémoire dans le champ de l’histoire. Depuis, les
liens entre mémoire et histoire semblent indissociables d’une possible
fonction mémorielle des images. Attentif aux récents développements
théoriques sur le sujet, ce cours a pour objectif de tracer les contours
d’une réflexion sur « images, histoire et mémoire ». Le fil conducteur de
ce cours à vocation historiographique est la confrontation de textes et
de films participant d’une pensée sur « images et mémoire ». L'idée
directrice est de procéder par allers et par retours successifs, entre
histoire et cinéma, entre théorie et film, entre les œuvres et les théories
qu’elles suscitent.
Bibliographie :
• Georges Didi- Huberman , Images malgré tout , Paris, Les Éditions
de Minuit, 2003.
• François Hartog, Régimes d’historicité. Présentisme et
expérience du te mps, Paris, Seuil, coll. « La Librairie du XXI e
siècle », 2003.
• Siegfried Kracauer, L’Histoire des avant-dernières choses, Paris,
Stock, 2006.
• Sylvie Lindeperg, « Nuit et brouillard ». Un film dans l’histoire,
Paris, Odile Jacob, 2007.
UE 2 : Questions d’histoire : le cinéma des années 60 –
18h CM – semestre 5
Questions d’histoire : le cinéma des années 60

Enseign a n t : Jessie Martin


Ce cours tentera d’éclairer les enjeux esthétiques, narratifs et
historiques que les œuvres des années 60 ont impliqués. Il faudra pour
cela partir un peu en amont (1953 avec Monika et Voyage en Italie )
pour explorer ce qui a constitué la modernité cinématographique, en
termes de récit, de narration et de formes, autour des grandes figures
de cinéastes européens de l’ouest ( Rouch, Antonioni, Bergman,
Godard, Resnais, Polet…) et dans une moindre mesure américains
(Cassavetes, Lewis, Perrault …) ainsi que des mouvements ou écoles
(Nouvelle- Vague, cinéma direct). On abordera des questions aussi
diverses que la représentation de l’individu et de sa place dans la
société moderne et le monde, le rapport au corps et à la parole, la
recherche de nouvelles modalités narratives, la réflexivité.
Bibliographie (extrai t ) :
• Jean-Luc GODARD , Godard par Godard. Les Années Karina ,
Flammarion, 1985
• Annie GOLDMAN , Cinéma et Société moderne , Ed. Anthropos,
1971.
• Michel MARIE, La Nouvelle vague , Armand Colin, 2005.
• Gilles MARSOLAIS, L’Aventure du cinéma direct revisitée , 400
coups, Montréal, 1997.

UE 3 : Cinéma et arts des images 1 – 18h CM – semestre


5
Cinéma et arts des images 1
La comédie musicale. Perspectives esthé tiques, historiques et
culturelles
Enseign a n t : Laurent Guido
Ce cours- séminaire vise à étudier un genre important du spectacle
audiovisuel au 20 e siècle, et dont l’empreinte sur la culture de masse
contemporaine reste considérable. La comédie musicale sera abordée
dans ses structures sémantiques et syntaxiques particulières.
Contrairement à nombre de genres de la période dite « classique » du
cinéma, le musical repose en effet sur l’insertion de moments de
spectacle chantés et dansés qui échappent généralement aux enjeux
fondamentaux du récit. On observera dès lors les relations qui se
nouent entre les deux pôles de l’ attraction et de la narration , en
évaluant les fonctions diverses attribuées à la musique et à la danse.
Bien que centré avant tout sur le cinéma classique hollywoodien (films-
revues, Busby Berkeley, Fred Astaire, productions MGM), ce cours
envisagera également la comédie musicale comme modèle pour
d’autres cinématographies et industries du divertissement. Une
attention constante sera portée à la dimension sociale de ce genre,
ainsi qu’à ses valeurs idéologiques, de ses sources théâtrales jusqu’à
ses développements contemporains (en termes de hiérarchies
culturelles, de rapports entre les catégories de sexes, de la
revendication d’une identité collective, etc.)
Bibliographie :
Un dossier de textes essentiels (articles, chapitres d’ouvrage) sera
distribué sous une forme électronique aux participants.

UE fondam e n t al es : Pratiques et techniques des arts -


UE 4 à 6

UE 4 : Analyse d’oeuvr es filmiques 3 – 24h TD – semestre


5
Analyse d’oeuvres filmiques 3
Responsabl e d e l'UE : Edouard Arnoldy
Enseign a n t : Melissa Gignac
Il s'agira d'analyser des œuvres filmiques et des docu ments en lien
avec l'UE 1 qui traitera des liens entre images, mé moire et histoire.
Bibliographie :
Un dossier de textes essentiels sera distribué sous une forme
électronique aux participants.

UE 5 : Pratique du cinéma 1 – 24h TD – semestr e 5


Pratique du cinéma 1

Enseign a n t : Manu Gomez


Le but de cet atelier consiste en la réalisation d'un très court métrage à
partir d’un personnage imposé : un squelette, identique pour tous au
départ, qui se métamorphosera au gré de l’imagination des étudiants
afin de lui donner la vie , grâce à l'animation .

UE 6 : Ecriture de scénario 1 – 24h TD –semestre 5


Ecriture de scénario 1

Enseign a n t : Frédéric Pelle


Cet atelier se propose d'encadrer l'écriture d'un scénario individuel de
court- métrage à partir d'une nouvelle littéraire, choisi par l'étudiant
parmi un choix de quatre. Un scénario sera choisi puis réalisé en équipe
au second semestre

UE complém en t ai r es : Théories et méthodologie des arts –


UE 7 et 8

UE 7 : Métiers du cinéma : de la production à la


program m a t i on 3 – 24h TD – semestr e 5
Métiers du cinéma : dela production à la progra m m a t i on 3
Responsabl e d e l'UE : Karine Bouchy
Enseign a n ts : Karine Bouchy
Le ciné ma convoque un grand no mbre de m é tiers, de la pre mière étape
de la production, en passant par le scénario, la décoration, la
réalisation, le montage jusqu’aux dernières étapes de la post-production
aux différen tes formes de diffusion du fil m. Il s’agit de présenter un ou
plusieurs de ces m é tiers.

UE 8 : Arts, technologies et dispositifs 1 – 18h CM –


semestr e 5

Ar ts, t echnologi es e t disposi tifs 1


Enseign a n t : Edouard Arnoldy
Essentiellement dédié au son et à la voix au cinéma, ce cours souhaite
poser le socle d’une histoire des « films chantants et parlants » depuis
les années 1900 jusqu’à l’avènement du cinéma parlant vers 1930. De
nombreux films (phonoscènes Gaumont des années 1910, Vitaphone
shorts de la fin des années 1920) et de nombreux textes (articles des
« revues d’époque », catalogues des compagnies de production) seront
présentés et commentés à cet effet. Par ailleurs, il s’agira de mettre en
relief l’importance de la dynamique qui peut opérer entre l’image et le
son dans le dispositif cinématographique. Le corpus des films étudiés
sera alors très large, allant des premières expériences de films sonores
des années 1910 aux films expérimentaux des années 60 à nos jours,
sans oublier quelques détours par le cinéma d’animation.

Bibliogr a p hi e :
• François Albera et Maria Tortajada (dir.), Ciné-dispositifs
(spectacles, cinéma, télévision, lit térature), Lausanne, L’Age
d’Hom me, 2011.
• Rick Alt man, La co médie m usicale hollywoodienne, Paris,
Armand Colin, 1992.
• Édouard Arnoldy, Pour une histoire culturelle du ciné ma. Au-
devant de « scènes filmées », de « films chantants et parlants »
et de comédies m usicales, Liège, Éditions du Céfal, 2004.
• Michel Chion, Le Son au cinéma, Paris, Éditions des Cahiers du
cinéma, 1985.

UE transversales : Personnalisation du parcours – UE 9 et


10

UE 9 : langues – 24h TD – semestr e 5


Langue au choix
anglais ; pour les autres langues, renseignez-vous auprès du pôle
LANSAD

Responsable : Claire Hélie


Enseignants : Denise Hunter, Jackie Lindores, lecteur

Pré-requis : niveau B1 (CECRL)


Objectif : préparer le niveau B2

Compétences visées : pratique de l’anglais dans le cadre


d’études en cinéma (initiation aux arts et à la culture du monde
anglophone, entretiens avec des professionnels, rédaction de
comptes rendus de performances, recherches en vue de
l’élaboration d’un agenda culturel, mise en place de projets
artistiques…)

Contenus de formation : exploration de documents


authentiques sur le cinéma pour renforcer la réception de l’oral et
de l’écrit, débats et travaux collaboratifs pour améliorer la
production et l’interaction orales, rédaction de textes à objectifs
variés pour progresser en production écrite.

Modalités de contrôle : Session 1 : Contrôle continu (DO + DM


+ DST)
Session 2 : DST

UE 10 : Porjet de l’étudian t

Les renseignements seront donnés à la rentrée


Choix
• Programmations et festivals (images en mouvement) Virginie
Legeay
• Stage
• Autre parcours, mention, UFR, SUAPS, C2i, CLES…
http://www.univ- lille3.fr/etudes/formations/cursus-
licence/organisation/ue10/
ETUDES CINEMATOGRAPHIQUES - Licence 3 - Semestr e 6
LICENCE ARTS/PARCOURS ETUDES CINEMATOGRAPHIQUES 2015-2016 MODALITES D'EXAMEN
UE Intitulé vol présentiel SESSION 1

ECTS

Choix

Groupes CM/TD

CNU
SESSION 2
CM TD

d'exercice
Type

CC ou CT

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc

exercice
Type

CC ou CT

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc
SEMESTRE 6
UE 1 Actualité de la théorie 2 3 O 1 18 Epreuve CT E 4 NON CT E 2 Epreuve commune
commun UE 4
UE 2 Questions d'histoire : le cinéma des années 70 à 3 O 1 18 e UE 4
Epreuve CT E 4 NON CT E 2 Epreuve commune
nos jours commun UE 8
UE 3 Cinéma et arts des images 2 3 O 1 18 e UE 8 CT E 4 NON CT E 2

UE 4 Analyse d'œuvres filmiques 4 3 O 2 24 Epreuve CC EO CT E 2 Epreuve commune


commun UE 1
e UE 1
UE 5 Pratique du cinéma 2 3 O 3 24 CC EO CT E 2 dossier à la
maison

UE 6 Ecriture du scénario 2 3 O 3 24 CC EO CT E 2 dossier à la


maison

UE 7 Atelier d'écriture critique 3 O 2 24 CC EO CT E 2

Arts, technologie et dispositifs 2 3 O 1 18 Epreuve CT E 4 NON CT E 2 Epreuve commune


UE 8 commun UE 2
UE 9 Langue 3 C 24
UE 10 Projet de l' étudiant 3 C 20
Programmations et festivals (images en mouvement) 1 12 CC EO CT EO

Stage CC E CT E
Autre parcours, mention, université
Semestr e 6 – Etudes Cinéma tog r a phiqu es

UE fondam e n t al es : Approches historique, artistiques,


esthétiqu es UE 1 à 3

UE 1 : Actualité de la théorie 2 - 18 h CM – semestr e 6


Actualité de la théorie 2
Enseign a n t : Edouard Arnoldy
Dans la foulée du premier semestre, il va surtout s’agir d’envisager
deux formes particulières d’expériences cinématographiques pouvant
s’inscrire dans le cadre d’une réflexion sur les liens entre histoire,
mémoire, cinéma : le documentaire et le « found footage ». D’un côté, il
va s’agir de s’interroger sur l’idée de documentaire née avec la
photographie et qui trouve son prolongement dans les développements
du cinéma. D’un autre côté, une attention particulière sera accordée à
des expériences contemporaines de « remploi » ou de « found
footage » dans l’art et dans le cinéma contemporains, qui reposent sur
« l’image- document » ou l’image d’archive.
Bibliographie :
• Édouard Arnoldy, « Le ciné ma, outsider de l’histoire. Propositions
en vue d’une histoire en ciné ma », 1895, n°55, juin 2008.
• Christa Blü mlinger, Cinéma de seconde main , Paris, Klincksieck,
2013.
• Nicole Brenez, « Montage intertextuel et for mes conte mporaines
du remploi dans le ciné ma expérimental », dans Elena Dagrada
(dir.) Limite(s) du montage, Montréal, CINéMAS, Auto mne 2002,
pp. 49-68.
• Olivier Lugon, Le style docu mentaire. D’August Sander à Walker
Evans, Paris, Macula, 2001.

UE 2 : Questions d’histoire : le cinéma des années 70 à


nos jours 18h CM – semestr e 6
Questions d’histoire : le cinéma des années 70 à nos jours
Enseign a n t : Jessie Martin
Dans le prolongement du CM du semestre précédent qui interrogeait le
cinéma de la modernité des années 60, on examinera ce que les
décennies suivantes ont proposé à leur tour pour renouveler ou
inventer de nouveaux territoires et leur appréhension. On considèrera
alors :- la reconfiguration des espaces : territoires inexplorés ou sous-
exploités (Amérique profonde, Océanie…), imaginaires (l’espace, la
pensée, la mémoire) à travers le road movie et le cinéma du paysage ; -
le lien entre espace urbains et identités communautaires (cinéma de
Little Italy et Blaxploitation) ; - les inventions formelles de l’espace de
l’image à partir de l’émergence de la vidéo et de l’informatique (écrans
multiples, images hybrides…).
Eléments de Bibliographie :
• COLLECTIF, « Vidéo », Com munications, n°48, 1988.
• DUBOIS Philippe, La Question vidéo. Entre ciné ma et art
conte mporain, Yellow Now, 2011.
• GODARD Jean-Luc, Godard par Godard. Des années Mao aux
années 80, Flam marion, 2007.
• JULLIER Laurent, L’Écran post-moderne. Un cinéma de l’allusion
et du feu d’artifice, L’Harmat tan, 1997
• LIPOVETSKY Gilles et SERROY Jean, L’Écran global, Seuil, 2007
• MOSER Walter (dir.), « Le Road-movie interculturel », CiNéMAS,
vol.18, n°2-3, 2008.
• MOTTET Jean (dir.), Les Paysages du ciné ma, Champ Vallon,
Paris, 1999.
• THORET Jean-Baptiste, Le Ciné ma américain des années 70,
Cahiers du ciné ma, 2006.
• Sylvie Lindeperg, « La Tyrannie du visible », in La Voie des
images, Verdier, 2013.
• Dork Zabunyan, Foucault va au ciné ma (avec P. Maniglier),
Bayard, 2011.

UE 3 : Cinéma et arts des images 2 – 18 h CM – semestr e


6
Cinéma et arts des images 2

Enseign a n t e : Géraldine Sfez


Plusieurs textes publiés récemment (J. Aumont , Que reste- t- il du
cinéma ?, 2012, R. Bellour, La querelle des dispositifs, 2013) se sont
interrogés sur la spécificité du dispositif cinématographique face à ce
qu’on peut appeler pour reprendre le terme de Rosalind Krauss, « le
champ élargi » des images en mouvement. « Que reste- t- il, en effet, du
cinéma ? » (Aumont), si l’on considère d’une part que celui- ci n’a plus
l’exclusivité des images en mouvement et que celles- ci d’autre part se
déplacent de plus en plus de la salle de cinéma aux murs des musées
ou des galeries.
Si le cinéma constitue encore un modèle largement dominant pour ces
« autres » images que sont la série télévisée, les jeux vidéo ou encore
les installations, où se situe- t- il exactement ? Dans quelle mesure se
trouve- t- il lui- même informé par ces images ? Quelles limites, quel
territoire définit- il encore ? Tout en prenant acte de la multiplication des
pratiques artistiques, mais aussi sociales, ayant recours aux images en
mouvement, il nous faudra donc tenter de situer le cinéma. A partir
d’analyses de cas précis, nous nous interrogerons sur ce qu’impliquent,
pour le cinéma, la circulation intensifiée des images et leurs nouvelles
conditions de réception.
Eléments de Bibliographie :
• Aumont , Jacques, Que reste- t- il du cinéma , Paris, Vrin, 2012.
• Bellour, Raymond, La Querelle des dispositifs, Paris, P.O.L.,
2013.
• Paini, Dominique, Le Cinéma, un art plastique , Yellow Now, 2013.
• Cahiers du cinéma , Dossier « Art et cinéma », n° 683, novembre
2012

UE fondam e n t al es : Pratiques et techniques des arts -


UE 4 à 6

UE 4 : Analyse d’oeuvres filmiques 4 – 24h TD –


semestr e 6
Analyse d’oeuvres filmiques 4
Enseign a n t : Eline Grignard
Le cours aura pour but de développer les capacités d’analyse des
étudiants dans un cadre commun à l’UE 1. Il s’agira d’analyser des
films de found footage ou convoquant différentes formes de remploi.
Une bibliographie sera communiquée dans le cadre du CM de l’UE 1
associée. Un dossier de textes essentiels sera distribué sous une forme
électronique aux participants.

UE 5 : Pratique du cinéma 2 – 24h TD – semestr e 6


Pratique du cinéma 2
Enseign a n t : Manu Gomez

Le but de cet atelier consiste en la réalisation d'un très court m é trage à


partir d’un personnage imposé : un squelet te, iden tique pour tous au
départ, qui se mé ta morphosera au gré de l’imagination des étudiants
afin de lui donner la vie, grâce à l'ani mation.

UE 6 : Ecriture du scénario 2 – 24h TD – semestre 6


Ecriture du scénario 2

Enseign a n t : Frédéric Pelle

Cet atelier se propose d'encadrer l'écriture d'un scénario individuel de


court-mé trage à partir d'une nouvelle littéraire, choisi par l'étudiant
par mi un choix de quatre. Un scénario sera choisi puis réalisé en équipe
au second semestre.

UE complém e n t ai r es : Théories et méthodologie des arts –


UE 7 et 8

UE 7 : Atelier d’écritur e critique – 24h TD – semestr e 6


Atelier d’écriture critique
Enseign a n t : Romain Lefebvre

On s'at tachera à t ravailler l'écriture critique, en aiguisant le regard et


l'écriture. Pour ce faire, on reviendra sur l'histoire de la critique, en
étudiant la critique for maliste à la française, l'établissement d'un
panthéon d'auteurs et de postulats t héoriques. On fera également
quelques incursions dans la cinéphilie des Etats-Unis, à travers l'étude
de quelques figures essentielles, nota m men t James Agee
ou Pauline Kael, et on s'intéressera à la réhabilitation d'une critique de
contenu, liée au développe ment des gender studies Outre-Atlantique.
On t ravaillera différents t ypes et fonctions de critique (critique
spécialisée, critique générale).
Bibliogr a p hi e succinc t e :
• BAECQUE Antoine DE, Les "Cahiers du ciné ma" : histoire d'une
revue, deux to mes, Paris, Cahiers du Ciné ma, 1991.
• BAECQUE Antoine DE (dir.), Petite Anthologie des Cahiers du
ciné ma. VI, Critique et cinéphilie, Paris, Cahiers du Cinéma,
2001.
• KAEL, Pauline : Chroniques américaines. Sonatine, 2010
• AGEE, James : Sur le ciné ma; Editions de l'Etoile/Cahiers du
ciné ma 1991.

UE 8 : Arts, technologie et dispositifs 2 – 18h CM –


semestr e 6
Arts, technologie et dispositifs 2
La m usiqu e a u cin é m a
Enseign a n t : Laurent Guido
A partir du tournant vers l’institutionnalisation du film, au cours des
années 1910, la musique a progressivement servi les impératifs
narratifs comme spectaculaires du cinéma. Ce cours propose
d’interroger plus spécifiquement l’existence d’un modèle « classique »
de musique de film, fondé sur certaines procédés (thèmes récurrents et
variés, soulignement rythmique des actions) destinés non seulement à
accompagner, mais également à renforcer, mettre en évidence, ou
encore expliciter les actions montrées à l’écran. Si ce modèle a marqué
plus particulièrement le cinéma hollywoodien des années 1930- 1950
(qu’on abordera donc de manière privilégiée), il a conditionné en
profondeur les pratiques et les réflexions des compositeurs et des
cinéastes, jusqu’à aujourd’hui.
On étudiera par ailleurs les possibles « contre- modèles » à cette
conception dominante de la musique au cinéma, ainsi que les multiples
relations intermédiales nouées par le film avec diverses formes de
musique préexistante (chansons populaires, morceaux du répertoire
symphonique…) Apparue dès l’époque muette, cette dernière tendance
a pris une place considérable dans les pratiques sonores du cinéma
contemporain.
Bibliographie :
Un dossier de textes essentiels (articles, chapitres d’ouvrage) sera
distribué sous une for me électronique aux participants.
UE transversales : Personnalisation du parcours – UE 9 et
10

UE 9 : Langues – 24h TD – semest re 6


Langue au choix
anglais ; pour les autres langues, renseignez- vous auprès du pôle
LANSAD)

Responsable : Claire Hélie


Enseignan ts : Denise Hunter, Jackie Lindores, lecteurs

Pré- requis : niveau B1 (CECRL)

Objectif : consolider le niveau B2

Compét e nc es visées : pratique de l’anglais dans le cadre d’études en


cinéma (initiation aux arts et à la culture du monde anglophone,
entretiens avec des professionnels, rédaction de comptes rendus de
performances, recherches en vue de l’élaboration d’un agenda culturel,
mise en place de projets artistiques…)

Contenus de forma tion : exploration de documents authentiques sur


le cinéma pour renforcer la réception de l’oral et de l’écrit, débats et
travaux collaboratifs pour améliorer la production et l’interaction orales,
rédaction de textes à objectifs variés pour progresser en production
écrite.

Modalités de contrôle : Session 1 : Contrôle continu (DO + DM +


DST)
Session 2 : DST

UE 10 : Porjet de l’étudian t – semestre 6

Les renseignements seront donnés à la rentrée


Choix
• Programmations et festivals (images en mouvement) Melissa
Gignac
• Stage
• Autre parcours, mention, UFR, SUAPS, C2i, CLES…
http:// w w w . u niv - lille3.fr/ e t u d es/ form a t i ons/cursus-
licence/organisa tion/ue 1 0 /

MUSIQUE ET MUSICOLOGIE

Le mot du responsable du parcours Musique et musicologie


« Science sans conscience n'est que ruine de l'âme »
Rabelais
L’enseignement proposé au sein de la Licence musique et musicologie
de l’Université Lille3 regroupe des matières techniques (écoute,
écriture, analyse), musicologiques, esthétiques. À celles- ci s’ajoutent un
nombre important de matières visant à parfaire les capacités
d’expression ainsi qu'une ouverture professionnelle vers la recherche et
la pédagogie.
Si l'Université n'a pas pour vocation de développer la pratique artistique
instrumentale, ses enseignements sont fortement marqués par un
rapport indissociable entre théorie et pratique. De ce fait, nous invitons
tout étudiant à rester un musicien et un praticien assidu; la musique ne
se dissèque pas comme un objet extérieur, elle ne peut qu'être mieux
comprise et approchée quand on la vit et qu'on en est soi-même
acteur.
De même, comme tout enseignement universitaire, le rapport avec la
recherche implique une orientation esthétique particulière, à savoir le
rapport à la contemporanéité ; d’où des cours sur la musique du XX° et
du XXI°, dès la première année.
Vous trouverez donc dans les pages suivantes un certain nombre
d’informations générales indispensables ainsi que les références
pratiques pour vous adresser aux bons interlocuteurs.
Votre vie d'étudiant marque pour la plupart d'entre vous le premier pas
vers l'autonomie et la construction de votre personne. Soyez curieux et
assidus, lisez et écoutez. L'Université est un lieu où le simple contenu
des cours ne suffit plus et où nous attendons surtout l'enrichissement
de votre apport personnel.
N'hésitez pas à participer, à débattre, à vous adresser directement à
vos professeurs, il n'y a jamais de questions inutiles.
En vous souhaitant une bonne année et tous mes voeux de réussite.
Grégory Guéant

Présent a tion de la formation


Créé en 1982, la Licence de Musicologie de l’Université de Lille 3
Charles de Gaulle, unie par convention au C.R.R. de Lille, puis de Douai,
a défini progressivement des objectifs qui lui confèrent son originalité.
Il est indispensable que les étudiants désirant s’y inscrire soient
informés clairement de ses méthodes, afin de pouvoir décider en toute
conscience si le type de formation proposé convient à leur personnalité
et à leurs desseins.
La Licence propose un enseignement musical de type pluridisciplinaire
qui suppose curiosité et esprit de recherche, conditions somme toute
primordiales aux études universitaires, mais qui plus encore fait une
place importante à l’imagination. En effet, l’importance d’un
apprentissage heuristique est au centre des préoccupations de la
Licence.
Il est donc demandé à chacun de s’engager personnellement dans un
processus de production artistique — et non seulement dans celui d’une
acquisition des connaissances — : composition musicale, interprétation
tant instrumentale qu’esthétique, écriture littéraire … Cette exigence
nécessitant la participation active et assidue de tous aux
enseignements.
Les objectifs
Beaucoup d’étudiants se destinent à l’enseignement (animation scolaire
préparée en deux années, après un an de licence, au C.F.M.I. - Centre
de Formation de Musiciens Intervenant en milieu scolaire - de Lille 3,
C.A.P.E.S., Agrégation...) ; d’autres se dirigeront plutôt vers des
activités artistiques de nature différente : professions des secteurs
culturel et socioculturel, audiovisuel, édition, presse... Certains enfin
s’orienteront peut- être vers la composition musicale ou encore vers
l’interprétation.
Mais quelle que soit la direction de ces orientations, la formation,
croyons- nous, requiert le développement de l’esprit créatif, novateur :
loin de chercher à faire de tous des compositeurs, elle tend à susciter
en chacun l’appel de ses propres ressources, à développer ses
potentialités, à affiner la sensibilité, à faire naître les questionnements
indispensables à une critique saine. Tous auront donc besoin, qu’ils
touchent de près ou de loin à la musique, d’avoir fait l’expérience
personnelle du processus de création.
C’est par ce double mouvement d’expérimentation individuelle et de
questionnement esthétique que se construit la musicologie ; il ne s’agit
pas seulement d’une transmission et d’une accumulation de savoirs
mais de la patiente élaboration d’une pensée critique à partir du
« faire ».
L’exercice de la composition étant par nature aux antipodes de
l’exercice de style, il s’ensuit que, dans notre cursus, l’accent sera mis
sur les musiques contemporaines sans pour autant ni exclure, ni
négliger les musiques du passé auxquelles nous sommes
indissolublement liés.
Deux conventions ont été signées entre L'université de Lille et les CRR
de Lille et de Douai.

Cadre administra t if

Les échanges interna tionau x


Le Licence arts parcours musique et musicologie de Lille est lié par
convention avec l’université de Montréal et avec l’université Autónoma
de Madrid. Quelques étudiants Lillois ont ainsi pu étudier à Montréal et
à Madrid.

Les activités de recherche


La plupart des enseignants de la Licence font aussi partie du Centre
d’Etudes des Arts Contemporains de Lille3 (directeur, Christian Hauer).
Enfin, des concerts ou des spectacles ont été organisés en
prolongement de certains colloques : par exemple, les concerts de
musique électroacoustiques en 2000, des concerts illustrant les
colloques « Le moment 1900 » et « Pensée mythique et création
musicale » (en 2001), « Manières de créer des sons » (en 2002).
Présent a tion des enseigne m e n t s
En cherchant à diversifier les approches du phénomène musical, les
enseignements de la Licence sont répartis selon un équilibre
harmonieux entre matières théoriques et matières pratiques.
Ce profil spécifique permet de dégager différentes directions de travail,
soit sur le terrain de la pédagogie, soit dans le domaine de la
recherche ; ainsi, par exemple :
1/ la création musicale, matière qui propose une réflexion sur l’activité
créatrice à partir du vécu propre à chacun, favorise la conception et la
réalisation de travaux d’étudiants. Á l’intérieur de cet axe, on trouve
deux directions complémentaires, la composition instrumentale et la
composition par des moyens électroacoustiques.
2/ l’interprétation vocale/instrumentale. Certains d’ateliers se fondent
sur l’interprétation et sur la réflexion qui s’en dégage.
3/ l’histoire de la musique, la connaissance des événements successifs
et simultanés les plus marquants et les rapports à établir entre eux et
avec la toile de fond historique et culturelle sur laquelle ils se
détachent. Après une étude de l’histoire de la musique des siècles
derniers, la Licence affirme sa vocation fondamentalement
vingtièmiste, en abordant avec une attention particulière la
connaissance de la première et de la deuxième moitié de notre siècle
dès les deux années de licence.
4/ la musicologie, cadre esthétique indispensable pour élucider la
diversité des musiques de notre siècle au travers de l’analyse critique
des partitions, de compositeurs et de styles. L’axe musicologique
fonctionne en concertation étroite avec les enseignements d’histoire de
la musique d’une part, et d’autre part avec la « connaissance par les
réalisations » développée par les disciplines pratiques.
5) l’ethnomusicologie, domaine qui englobe l’étude des musiques
primitives et traditionnelles du monde entier, met l’accent sur la
dimension orale de la transmission du savoir. Les musiques sont
étudiées dans leur contexte culturel, leur fonctionnalité dans la société,
en s’interrogeant sur leur(s) pensée(s) musicale(s) sous-jacentes(s).
L’objectif visé en Licence est tout autant la préparation aux concours
que l’approfondissement des connaissances musicales par l’écoute et
l’écriture, deux domaines indissociables de l’analyse. Loin d’être une
description floue d’une « poétique » vague, l’analyse doit être une
discipline technique qui doit servir à ouvrir des horizons dans les
domaines de la composition, de l’interprétation, de l’esthétique et de
l’histoire de la musique.
L’enseignement des matières techniques telles que l’écoute, est,
certes, conditionné par la préparation aux concours du CAPES et de
l’Agrégation, menée dès la première année selon une progression sur
trois ans. Cependant, ces cours visent aussi à donner de bonnes bases
d’écoute solfégique à tous les étudiants, quels que soient leur formation
pré- universitaire. Dans ce cadre, cette année verra les cours d’écoute
organiser selon quatre niveaux, et non plus trois années comme c’était
précédemment le cas. Des tests d’orientation permettront, à la pré-
rentrée, de définir le groupe correspondant le mieux au niveau de
l’étudiant. Tout étudiant se devra de parvenir à un niveau 3 pour avoir
sa licence … (cf. infra).
Parallèlement à cet ensemble de disciplines techniques et théoriques,
spécifiquement musicales, un autre ensemble, orienté vers l’esthétique,
constitue une base indispensable à la réflexion : littérature, technique
d’expression, histoire de l’art et esthétique (discipline abordée dès la
seconde année de licence) forment une unité ayant pour principaux
objectifs de :
- développer la culture générale des étudiants qui, malgré leur choix
d’une spécialité, doivent avoir conscience qu’ils entrent à l’Université
pour élargir leur horizons, ouvrir les yeux sur le monde, multiplier leurs
compétences et non les réduire à un champ étroit de connaissances
limité à une technique,
- développer les capacités d’expression écrite et orale,
- réfléchir sur la place de l’art dans notre vie et dans notre société ainsi
que sur le sens de notre pratique.
La pratique d’un instrument est obligatoire pour tous les étudiants, sans
restriction : ceux qui auraient obtenu une médaille d’or, un D.E.M. ou un
D.N.O.P.. ne sont pas dispensés de cette pratique, doublement
contrôlée par l’examen final et par la réalisation de pièces écrites
pendant le cours de création musicale et travaillées dans les ateliers.
Ces indications définissent l’esprit avec lequel travaille l’équipe
d’enseignants. Mais, chaque professeur modèle ces lignes directrices
selon sa personnalité, les objectifs étant fondamentalement communs.
Partenari a t entre C.R.R. et l' Université
Entre 2005 et 2012, la Licence de Musicologie et les C.R.R. de Lille et de
Douai ont été liés par convention, afin de faciliter le double cursus des
jeunes musiciens professionnels à l’Université. Les diplômes et certains
enseignements du cycle spécialisé de C.R.R. s’inscrivent dans le cursus
et peuvent participer à l’évaluation du parcours universitaire.
Structur e du cours d’écoute
Enseignan ts : Patrick Dendiével, Grégory Guéant, Julien Viaud.
Les matières dites techniques, dans un parcours de musicologie,
regroupent en général écoute, écriture, analyse. Ce sont ces matières
qui sont le plus fondées sur « l’algèbre » propre à la musique : la
partition, dans son rapport multiple au son, au geste instrumental, à
l’invention musicale …
Depuis cette année, un traitement spécifique du cours d’écoute est
expérimenté, en raison d’une part de la diversité des étudiants, et
d’autre part de l’extrême singularité de ce que c’est qu’une « oreille
musicienne ».
Le niveau de l'étudiant ne correspond plus au nombre d'années
validées en Licence, mais à celui de son oreille. Le dispositif peut se
définir comme suit :
Après un test d'orientation, les étudiants sont classés en 4 groupes et
se forment en fonction de leur niveau.
Ce test permet aussi de définir les étudiants extrêmement faibles, qui
ne pourraient suivre une formation universitaire.
Les étudiants ont la possibilité d'accéder au groupe supérieur à l'issue
de chaque année.
La fin de niveau 2 ou 3 est le minimum requis pour valider la Licence
Autrement dit, il ne peut y avoir d’étudiants de L3 en niveau 1.
Soit, pour résumer :

Étudiants en L1 ou Niveau 1
L2
Niveau faible, débutant, ou en difficulté
(pas de L3)
Étudiants en L1 ou Niveau 2 et 3
L2 ou L3
Niveau moyen
Niveau minimum requis pour valider la licence

Étudiants en L1 ou Niveau 4
L2 ou L3
Niveau oreille formée
Remarques : les étudiants en chevauchement ne suivent pas deux
cours d’écoute, mais uniquement le cours qui correspond à leur niveau.
La note est dupliquée sur les deux années.
MUSIQUE ET MUSICOLOGIE – Licence 1 - Semestr e 1
LICENCE ARTS PARCOURS MUSIQUE ET MUSICOLOGIE 2015-2016 MODALITES D'EXAMEN
UE Intitulé vol SESSION 1 SESSION 2

ECTS

Choix

groupes

CNU

Observations
nombres
CM TD

d'exercice
Type

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc

exercice
Type

CC ou CT

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc
CC / CT
SEMESTRE 1
UE 1 Histoire XX°1 3 O 1 24 18 CT E 2H CT E 2H

UE 2 Théorie et évolution des lang. mus. 3 O 1 24 18 CT E 2H CT E 2H

UE 3 Acoustique 3 O 1 24 18 CT E 2H CT E 2H

UE 4 Analyse des formes classiques 3 O 2 18 18 CT E 2H CT E 2H

UE 5 Ecoute 1 3 O 2 18 18 CC E CT E 1H

UE 6 Bases de l’écriture 1 3 O 2 18 18 CC E CT E 2H

UE 7 PREPA 3 C

Introduction aux Arts 1 2 24 18 CC EO CT E 2H musicien interprète

option "Préparation à l' entrée au CFMI" option CFMI

UE 8 PREPA 3 C

Introduction aux Arts 1 cinéma musique 24 18 QCM CT E QCM CT E 2H Non Musique, MI, Cinéma,
danse, humanités
option "Préparation à l' entrée au CFMI" P/théâtre
option CFMI

UE 9 Langue 3 C 2 24 CC EO CT E 2H

UE 10 Projet de l'étudiant : Intégration 3 C 0 0


Semestr e 1 – Musique et musicologie

UE fondam en t a l es : Approches historique, artistiques,


esthéti ques UE 1 à 3

UE 1 : Histoire de la musique du XX° siècle 1 - 24h CM –


semestre 1
Histoire de la musique du XX° siècle 1
Francis Courtot

Pré-re q uis : Aucun.

Comp é t e nc es visé es : Connaître et co mprendre la seconde École de


Vienne, ainsi que les enjeux de la pre mière modernité. Reconnaître trois
extraits d’œuvres des compositeurs de cette période.

D escrip tif d u con t e n u : Ce cours portera surtout sur la seconde École


de Vienne (Schoenberg, Berg, Webern) et Bartók. Il sera de mandé aux
étudiants un gros travail d'écoute des oeuvres (une liste d’œuvres sera
distribuée à cet effet), m ais aussi de lecture (des polycopiés traitant des
quatre compositeurs cités). Le cours lui-m ê me s'attachera aux grandes
problé matiques m usicales soulevées par ces aspects de la première
modernité.

M o d ali t és d’ é v alu a tion : CT

UE 2 : Théorie des langages musicaux - 24h CM –


semestr e 1
Théorie des langages musicaux
Francis Courtot

Pré- requis : Culture musical « savante » minimale.

Descriptif du contenu : Théorie et évolution des langages musicaux :


- Qu’est- ce qu’un langage ?
- La notion de « langage musical ».
- Formalisation du « langage musical ».
- Approche des problèmes du « langage musical » contemporain.
- Les grandes étapes de l’évolution du « langage musical ».

Compét e nc es visées :
Étude détaillée de la notion de langage musical. Comprendre une
formalisation du langage musical. Saisir son évolution dans le temps.
Acquérir les bases d’approches musicologiques formelles.

UE 3 : Acoustique - 24h CM – semestr e 1


Acoustique
Romain Bricout

Pré-re q uis : Bases historiques en m usique.

D escrip tif du con t e n u :


Il s’agira de poser les bases historiques de la naissance de l’opéra dans
son contexte (la Renaissance), afin de pouvoir aborder les
problé matiques qui lui sont propres dans le cours de m usicologie
destiné aux m ê mes étudiants.

Comp é t e nc es visé es :
Acquisition d’une culture générale (le contexte historique et esthétique
qui a vu naître le genre de l’opéra) et d’un vocabulaire inhérent à ce
genre m usical.

UE fondam e n t al es : Pratiques et techniques des arts -


UE 4 à 6

UE 4 : Analyse des formes classiques - 18h TD –


semestr e 1
Analyse des formes classiques
Julien Viaud

Pré-re q uis : Lecture de partition pour clavier et petit ensemble

D escrip tif d u con t e n u : Étude analytique des for mes du classicisme


(fugue, rondo, sonate...)

Comp é t e nc es visé es : Savoir identifier et analyser les formes du


classicisme.

UE 5 : Ecoute 1 - 18 h TD – semestr e 1
Ecoute 1
Julien Viaud

Dispositif particulier : Du semestre 1 au semestre 6, les étudiants sont


répartis par groupes de niveaux et non par promotion. Les étudiants
doivent atteindre à minima le niveau B avant le terme de leur Licence.
Semestre 1 ouvert aux groupes de niveau A1, A2, B et C.

Pré- requis :
-Lire et écrire la musique
-Etre capable de prendre en dictée des fragments mélodiques et
rythmiques

Descriptif du contenu :
- Dictées mélodiques à une et deux voix sur un répertoire baroque et
classique au piano
- Techni ques de mémorisation et de transcription
- Développer l'écoute active instantanée

Compét e nc es visées :
- Développer de l'oreille relative
- Technique de prise de notes musicales simple

UE 6 : Bases de l’écritur e 1 - 18h TD – semestr e 1

Bases de l’écriture 1
Sébastien Gratia

Pré- requis :
- Maîtriser à minima deux clefs musicales
- Lire et écrire la musique dans le format d’une partition pour piano

Descriptif du contenu :
- Introduction à l’écriture musicale tonale
- Apprentissage des outils et des règles de bases du langage tonal
(accords de trois sons et renversements, cadences, règles
d’enchaînement)
- Développer l'écoute intérieure

Compét e nc es visées :
- Analyser une ligne mélodique simple et en dégager sa structure
- Harmoniser avec des accords simples une ligne de chant
- Etre capable de chiffrer des accords
-Harmoniser et composer une ligne de chant à partir d’une basse avec
son chiffrage

UE complém en t ai r es : Théories et méthodologie des arts –


UE 7 et 8

UE 7 : Introduction aux arts 1 - 24h TD – semest re 1


Introduction aux arts 1
Cédric Carre
Le programme sera communiqué ultérieurement

UE 7 : Option Prépara t ion à l’entr é e au CFMI - semestr e


1

Cours externalisés conventionnés


CFMI

UE 8 : Introduction aux arts 1 ciném a/ m usiqu e – 24h CM

semestre 1
Introduction aux arts 1 cinéma/ m usique
Enseignement commun à tous les parcours de la licence Arts (hors arts
plastiques) et la licence Humanités

Benj a min Barbi e r : Ciné m a

Ce cours a pour ambition de familiariser les étudiants en Arts avec les


études cinématographiques afin qu’ils élaborent ou consolident une
culture cinématographique.
À partir de l’étude de trois genres emblématiques du cinéma que sont
le burlesque, le Film- Noir et le Western, il s’agira donc de proposer une
introduction à quelques grands films qui ont marqué l’histoire du
cinéma en présentant le contexte dans lesquel ils ont été produits ainsi
que les idées et les formes qu’ils élaborent.

Bibliographie succincte :
BELLOUR Raymond (dir.), Le Western. Approches, mythologies, auteurs-
acteurs, filmographies , Paris : Gallimard, 1993.
KRAL Petr, Le Burlesque ou la morale de la tarte à la crème , Paris :
Ramsay, 2007.
LETORT Delphine, Du Film Noir au Néo-Noir : Mythes et Stéréotypes
de l'Amérique 1941- 2008 , Paris : L'Harmattan, 2010.
SERCEAU Michel (dir.), Ciném'Action , N°68 Mai 1993, « Panorama des
genres au cinéma », Paris : Éditions Charles Corlet, 1993.

Guillau m e Absil : M usiqu e

Pré- requis : Aucun.

Compét e nc es visées :‐
- Acquérir une perception synthétique de l’évolution de la musique
savante
occidentale du Moyen Age à nos jours.
-‐ Se familiariser avec le vocabulaire spécifique à l’esthétique musicale.
-‐ Contextualiser la musique dans l’histoire des arts, des idées, des
cultures et des sociétés.
-‐ Enrichir sa culture générale.

Descriptif du contenu :
- Dresser un panorama historique du chant grégorien aux musiques
contemporaines.
-‐ Dégager des repères historiques.
-‐ S’interroger sur les questions de rupture et de continuité dans
l’histoire de la musique.
-‐ Proposer une réflexion esthétique sur les notions de style, de genre et
de forme en musique.
Modalités d’évalua t ion : Session 1 CT écrit QCM - : Session 2 CT écrit
QCM
UE transversales : Personnalisation du parcours – UE 9 et
10

UE 9 : Langues – 24 h TD – semestr e 1
Langue au choix

UE 10 : Porjet de l‘étudian t – semestre 1


Projet de l’étudiant : « Intégration »
Les renseignements seront donnés à la rentrée
http://www.univ- lille3.fr/etudes/formations/cursus-
licence/organisation/ue10/
MUSIQUE ET MUSICOLOGIE – Licence 1 - Semestr e 2
LICENCE ARTS PARCOURS MUSIQUE ET MUSICOLOGIE 2015-2016 MODALITES D'EXAMEN
UE Intitulé vol SESSION 1

ECTS

Choix

groupes

CNU

Observations
nombres
SESSION 2
présentiel
CM TD

d'exercice
Type

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc

exercice
Type

CC ou CT

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc
CC / CT
SEMESTRE 2
UE 1 Histoire XX°2 3 O 1 24 18 CT E 2H CT E 2H
UE 2 Histoire des sons fixés 3 O 1 18 19 CT E 2H CT E 2H

UE 3 Histoire de la musique 1 3 O 1 18 18 CT E 2H CT E 2H
Mutualisation MI
UE 4 Analyse musiques médiévale et renaissance 3 O 2 18 18 CT E 2H CT E 2H
UE 5 Ecoute 2 3 O 2 18 18 CC E CT E 1H
UE 6 Bases de l’écriture 2 3 O 2 18 18 CC E CT E 2H

UE 7 PREPA 3 C
Introduction aux Arts 2 2 24 18 CC EO CT E 2H musicien interprète
(MI)
option "Préparation à l' entrée au CFMI" CC option CFMI
CT EO
UE 8 PREPA 3 C

Introduction aux Arts 2 théâtre danse 24 18 QCM CT E 2H QCM CT E 2H Non mention-MI P/ théâtre

option "Préparation à l' entrée au CFMI" option CFMI

UE 9 Langue 3 C 1 24 CC EO CT E 2H

UE 10 Projet de l'étudiant 3 C 20

Culture numérique O
université
Autre parcours, mention, université C
Remise à niveau : expression écrite C 1 20 CC E CT E 2H réservé musique

Insertion professionnelle interprétation C 1 CC O CT O

Ouverture vers le monde de la tradition orale C 1 CC O CT O

Stage conventionné C
Semestr e 2 - Musique et musicologie

UE fondam en t a l es : Approches historique, artistiques,


esthéti ques UE 1 à 3

UE 1 : Histoire du XXème siècle 2 – 24h CM – semestr e 2


Histoire du XXème siècle 2
Francis Courtot

Pré- requis : Semestre précédent.

Descriptif du contenu : Ce cours portera sur la seconde moitié du XX°


siècle musicale, dans ses dimensions instrumentale et/ou
électroacoustique.

Compét e nc es visées : Connaître et comprendre la seconde École de


Vienne, ainsi que les enjeux de la seconde modernité. Reconnaître des
extraits d’œuvres des compositeurs de cette période.

UE 2 : Histoire des sons fixés – 18h CM – semestr e 2


Histoire des sons fixés
Vincent Tiffon

Pré- requis : Aucun

Descriptif du contenu : Un parcours historique et esthétique des


« arts des sons fixés sur support électronique » permettra d'aborder les
genres hybrides (art radiophonique, phonographie, design sonore,
cinéma pour l'oreille...), les musiques électroacoustiques (musique
concrète, musique acousmatique, musiques électroniques analogique
et numérique) ainsi que les évolutions récentes dans le domaine des
« arts sonores »

Compét e nc es visées : Etre capable de discerner les soubassements


historiques, les différents genres et les grands tendances esthétiques
des arts des sons fixés sur support électronique ; reconnaître à l'oreille
les œuvres majeures du répertoire.
Modalités d’évalua t ion: Contrôle terminal : QRC sur des notions du
cours et reconnaissance d'œuvres du répertoire

UE 3 : Histoire de la musique 1 - 18h CM – semestr e 2


Histoire de la musique 1
Grégory Guéant

Pré-re q uis :
- Connaissance des bases du langage tonal
- Posséder une culture m usicale savante généraliste ainsi que des
repères historiques sur les grandes périodes

D escrip tif du con t e n u :


Périodes baroque et classique XVIIIe et XVIIIe siècle
- Construction du répertoire instru mental et de ses formes
- Apparition et théorisation du langage tonal
- Mutation et reconversion de la m usique vocale religieuse et profane
- Évolution et convergence vers le modèle classique

Comp é t e nc es visé es : Connaître les enjeux historiques, m usicaux et


sociologiques des pratiques et du répertoire lors de l'abandon de la
Renaissance et sur la construction du systè me tonal qui servira de
cadre pendant plus de trois siècles.

UE fondam e n t al es : Pratiques et techniques des arts -


UE 4 à 6

UE 4 : Analyse musiques médiévales et renaissance -


18h TD - semestr e 2
Analyse musiques médiév ales et renaissance
Grégory Guéant

Pré-re q uis : Lecture de partitions chorales à plusieurs clés.

D escrip tif du con t e n u : Étude analytique des for mes et du langage de


la musique vocale du Moyen-Age et de la Renaissance.

Comp é t e nc es visé es :
Savoir identifier et analyser les formes
Analyse contrapuntique et har monique
Paléographie et transcription

UE 5 : Ecoute 2 - 18h TD – semestr e 2


Ecoute 2
Julien Viaud

Dispositif particulier : Du semestre 1 au semestre 6, les étudiants sont


répartis par groupes de niveaux et non par promotion. Les étudiants
doivent atteindre à minima le niveau B avant le terme de leur Licence.
Semestre 2 ouvert aux groupes de niveau A1, A2, B et C.

Pré- requis :
- Lire et écrire la musique
- Etre capable de prendre en dictée des fragments mélodiques et
rythmiques

Descriptif du contenu :
- Dictées mélodiques à une et deux voix sur un répertoire classique et
romantique au piano
- Techni ques de mémorisation et de transcription
- Développer l'écoute active instantanée

Compét e nc es visées :
- Développer de l'oreille relative
- Technique de prise de notes musicales simple

UE 6 : Bases de l’écritur e 2 - 18h TD – semestr e 2

Bases de l’écriture 2

Sébastien Gratia

Pré- requis :
- Nature, écriture et enchainements des accords de trois sons
- Harmoniser une ligne simple de chant ou une ligne de basse avec son
chiffrage

Descriptif du contenu :
- Maîtriser les mécanismes de modulation
- Maîtriser le socle des connaissances théoriques du langage tonal
- Réalisations de travaux de deux à quatre voix

Compét e nc es visées :
- Analyser une ligne mélodique modulante et en dégager sa structure
(cadences, degrés)
- Réaliser l’harmonisation d’un texte à quatre voix
- Maîtriser toutes les règles des modulations, leurs préparations
régulières ou spécifiques

UE complém en t ai r es : Théories et méthodologie des arts –


UE 7 et 8

UE 7 : Introduction aux arts 2 - 24h TD – semestr e 2


Introduction aux arts 2
Guillaume Absil

Le progra m m e sera communiqué ultérieur e m e n t

UE 7 : Option Prépara t ion à l’entr é e au CFMI - semestr e


2

Cours externalisés conventionnés


CFMI

UE 8 : Introduction aux arts 2 théât r e/ d a nse – 24h TD –


semestr e 2
Introduction aux arts 2 théâ tr e/ d a nse

Enseignement commun à tous les parcours de la licence Arts (hors arts


plastiques)
e t à la licence Hu m a ni t és

Bilian a Fouilhoux
Pré-requis : Des acquis théoriques et pratiques dans le champ de la
culture chorégraphique et théâtrale.
Compé t ences visées : Savoir contextualiser et argumenter les
spécificités de l'art chorégraphique et théâtral, d'un point de vue politique,
sociologique, culturel, anthropologique et esthétique.
Descriptif du contenu : Approfondir et affiner les approches variées
d'analyse de l'art chorégraphique et théâtral, développées par des
praticiens et théoriciens au cours du XXe siècle.
Ce cours propose une introduction aux t héories des arts (danse,
théâtre, m usique, cinéma...), avec corpus d'exe mples constitué depuis
le début du XX siècle jusqu'aux dernières actualités en création
(progra m ma tion régionale à suivre). Au pre mier lieu il s'agit de donner
quelques définitions philosophiques de la nature et de la fonction
plurielle (individuelle, collective, culturelle et politique, affir ma tive et
transgressive) de l'art co m me phéno mène et activité et se fa miliariser
avec quelques courants esthétiques et leur croisemen ts et résonances
transversales. L'approche historique sera combinée avec introduction
aux analyses de processus de créations et d'oeuvres, discours
d'artistes, appuis et/ou re mises en question radicales de traditions
artistiques par le travail d’improvisation, renouvelle ment de formes
d'expression (le courant de la perfor mance) et de pratiques artistiques
conte mporaines, souvent hybrides. La vision à la fois prag matique et
politique de la t héorisation des arts dé montren t aussi des for mes
d'é mancipation (empower ment ) du sujet créateur au cœur d' une
activité artistique aux valeurs citoyennes et militan tes.
Bibliographie :
RANCIERE, Jacque, Le partage du sensible, Paris, Éd. La fabrique, 2010, 56
p.
DEWEY, John, L'art com me expérience, Paris, Folioessais, 2010, 320 p.
HARRISON, Charles, WOOD Paul, Art in Theory : an ontology of changing
ideas, U.K., Blackwell, 2002, 1260 p.
Modalités de contrôle : Session 1 CT écrit QCM – Session 2 CT écrit QCM
UE transversales : Personnalisation du parcours – UE 9 et
10

UE 9 : Langues – 24h TD – semestr e 2


Langue au choix

UE 10 : Projet de l’étudian t - Semest re 2

2 enseignements

Une UE Obligatire : Culture numérique

Une UE Choix :
• Stage conventionné
• Remise à niveau : expression écrite
• Autre parcours, mention, UFR, SUAPS, C2i, CLES…
http://www.univ- lille3.fr/etudes/formations/cursus-
licence/organisation/ue10/
MUSIQUE ET MUSICOLOGIE – Licence 2 – Semestr e 3
LICENCE ARTS PARCOURS MUSIQUE ET MUSICOLOGIE 2015-2016 MODALITES D'EXAMEN
UE Intitulé vol SESSION 1 SESSION 2

ECTS

Choix

groupes

CNU

Observations
nombres
CM TD

d'exercice
Type

Oral
Ecrit ou

Durée

autorisés
Doc

exercice
Type

CC ou CT

Oral
Ecrit ou

Durée

autorisés
Doc
CC / CT
SEMESTRE 3
UE 1 Histoire XX°3 3 O 1 24 18 CT E 2H CT E 2H

UE 2 Musicologie 1 3 O 1 24 18 CT E 2H CT E 2H MI

UE 3 Histoire de la musique 2 3 O 1 18 18 CT E 2H CT E 2H
mutualisation MI
UE 4 Aspects analytiques du langage tonal 3 O 1 18 18 CT E 3H CT E 3H

UE 5 Ecoute 3 3 O 1 18 18 CC E CT E 1H

UE 6 Ecriture 1 3 O 1 24 18 CC E CT E 2H

UE 7 PREPRO 3 C

Pédagogie 1 1 24 18 CC EO CT EO

Invention électroacoustique 1 1 24 18 CC O CT O

Formes opératiques 24 18 Danse P/théâtre

Techniques du son 1 24 18 CT O CT O cinéma

UE 8 Esthétique 1 3 O 1 18 18 CC E CT E 2H danse-MI P/musique

UE 9 Langue 3 C 1 24 CC EO CT E 2H Pour l'anglais

UE 10 Projet de l'étudiant 3 C

Culture numérique O

Autre parcours, mention, université C

Remise à niveau : expression écrite C 1 20 CC E CT E 2H réservé musique

Insertion professionnelle interprétation 1 C CC O CT O mutualisé S5- ouvert


2 Université
Ouverture vers le monde de la tradition orale 1 C CC O CT O mutualisé S5- ouvert
2 Université
Insertion de la musique dans la société C CT E 2H CT E 2H mutualisé S5- ouvert
1 Université
Insertion professionnelle pédagogie direction de chœur 1 C CC O CT O mutualisé S5- ouvert
1 Université
Stage conventionné C
Semestr e 3 - Musique et musicologie

UE fondam en t a l es : Approches historique, artistiques,


esthéti ques UE 1 à 3

UE 1 : Histoire du XXème siècle 3 - 24h CM – semestr e 3


Histoire du XXème siècle 3
Vincent Tiffon

Pré- requis : Connaissance des Histoires de la musique du XXe 1 et 2

Descriptif du contenu : L'objectif principal de ce CM est de décrire les


grandes orientations compositionnelles de 1980 à nos jours, en prenant
appui sur la généralisation de l'usage des technologies numériques
dans la musique. L'accent sera mis sur les œuvres mixtes (avec
électronique numérique), les musiques dites « interactives », les
installations sonores et le web- art.

Compét e nc es visées : Savoir maîtriser le vocabulaire spécifique des


musiques numériques (au sens large) ; comprendre les ramifications
historico- esthétiques des compositions musicales entre 1980 et
aujourd'hui ; reconnaître à l'oreille les œuvres majeures du répertoire

Forme d’évalua tion : Contrôle terminal : QRC sur des notions du


cours et reconnaissance d'œuvres du répertoire

UE 2 : Musiclologie 1 - 24h CM – semestre 3


Musiclologie 1
Marie- Pierre Lassus

Pré- requis : Bases historiques en musique.

Descriptif du contenu : Cette UE a pour objectif d’aborder les


problématiques relatives à la question de l’opéra aujourd’hui, d’un point
de vue musicologique et en prenant appui sur le cours d’histoire de la
musique dispensé à ces mêmes étudiants dans l‘ UE3.
Compét e nc es visées : acquisition d’une culture générale (le contexte
historique et esthétique qui a vu naître le genre de l’opéra) et d’un
vocabulaire inhérent à ce genre musical.

UE 3 : Histoire de la musique 2 – 18h CM –semestre 3


Histoire de la musique 2
Marie- Pierre Lassus

Pré- requis : Bases historiques en musique.

Objectifs : Il s’agira de poser les bases historiques de la naissance de


l’opéra dans son contexte (la Renaissance), afin de pouvoir aborder les
problématiques qui lui sont propres dans le cours de musicologie
destiné aux mêmes étudiants.

Compét e nc es visées : Acquisition d’une culture générale (le contexte


historique et esthétique qui a vu naître le genre de l’opéra) et d’un
vocabulaire inhérent à ce genre musical.

Modalités d’évalua tions : CT

UE fondam e n t al es : Pratiques et techniques des arts -


UE 4 à 6

UE 4 : Aspects analytiques du langage tonal - 18h TD –


semestr e 3
Aspects analytiques du langage tonal
Grégory Guéant

Pré-re q uis : Semestre précédent.

D escrip tif du con t e n u : Étude analytique des éléments constitutifs du


langage tonal : tonalités, modulations, chiffrage d’accord…

Comp é t e nc es visé es : Savoir analyser les élé ments constitu tifs du


langage tonal.
UE 5 : Ecoute 3 - 18h TD – semestr e 3
Ecoute 3
Grégory Guéant

Dispositif particulier : Du semestre 1 au semestre 6, les étudiants sont


répartis par groupes de niveaux et non par promotion. Les étudiants
doivent atteindre à minima le niveau B avant le terme de leur Licence.
Semestre 3 ouvert aux groupes de niveau A2, B et C.

Pré- requis :
-Etre capable de prendre en dictée des fragments mélodiques et
rythmiques
-Maîtriser des techniques d'écoute et de prise de notes rapides et
efficaces

Descriptif du contenu :
-Dictées mélodiques et polyphoniques de deux voix à quatre voix sur
l'ensemble du répertoire
-Dictées de natures variées (piano, orchestre, musique de chambre...)
-Techni ques de mémorisation et de transcription
-Développer l'écoute active instantanée et rétrospective

Compét e nc es visées :
-Développer de l'oreille relative mélodique et harmonique
-Technique de prise de notes musicales complexe
-Aider son oreille par l'analyse auditive d'éléments de langage
historiques

UE 6 : Ecriture 1 - 18h TD – semestr e 3


Ecriture 1
Grégory Guéant

Pré- requis :
-Maîtrise des accords de trois sons, modulants et non- modulants
-Maîtrise des bases des tonalités
-Ensemble des règles d'enchainement
-Harmoniser une ligne de chant ou de basse à quatre voix

Descriptif du contenu :
-Accord de septième de dominante : composition, réalisation, état
fondamental et renversements, résolutions exceptionnelles
-Modulations chromatiques au delà des tons voisins
-Enchainements spécifiques par enharmonie et marches modulantes

Compét e nc es visées :
-Maîtrise des accords de trois et quatre sons (chiffrages, analyse,
écriture et résolutions)
-Connaissance des règles du système tonal

UE complém en t ai r es : Théories et méthodologie des arts –


UE 7 et 8

UE 7 : Pédagogie 1 – 24h TD – semestr e 3


Pédagogie 1
Philippe Poisson / Frédéric Marchand

Pré- requis : aucun

Descriptif du contenu : Découverte des différentes perspectives


pédagogiques dans le domaine de la musique :
-l'enseignement de la musique dans le secondaire (CAPES/Agrégation)
-l'enseignement de la musique en tant que Musicien intervenant (DUMI)
-l'enseignement de la musique dans les structures territoriales (DE/CA)

Compét e nc es visées : Connaissances des institutions, des


programmes, du cadre légal et des missions professionnelles

Forme d’évalua tion : CC

UE 7 : Invention électroacoustiqu e 1 – 24h TD – semestr e


3
Invention électroacoustiqu e 1

Rciardo Mandolini

Pré- requis : aucun

Descriptif du contenu : Le cours d’invention électroacoustique est


une introduction à la composition musicale acousmatique « en situation
». Comment personnaliser cet espace ? De cette question dépend, la
plupart du temps, le succès de leur travail. Un travail progressif vers la
composition électroacoustique en temps différé avec l’utilisation du
programme ProTools. Les étudiants sont censés de rendre un petit
exercice de quelques minutes à l fin de chaque semestre.

Compét e nc es visées : Apprendre à composer à l’intérieur de


l’environnement électroacoustique.

Forme d’évalua tion : CC

UE 7 : Formes opératiques – 24h TD – semestre 3

Formes opératiques

Enseignement mutualisé avec les parcours arts de la scène et études


en danse

Guy Cherqui
Objectif : Connaître le genre opéra, les voix, les grands opéras du
répertoire et des éléments de la gestion et de l’organisation des
maisons d’opéra

Compét e nc es visées : Aider à la compréhension du monde lyrique et


de ses spécificités, et du monde professionnel de l’art lyrique ; aider au
choix dans la construction d’un parcours professionnel ; familiarité avec
des métiers possibles à l’opéra

Contenus de forma tion : Ce cours propose un parcours dans le genre


opéra du XVIIème à nos jours. Les TD seront consacrés à la
connaissance de quelques grandes œuvres. Outre le répertoire, seront
abordées les organisations, les grands festivals, la question des publics
et tout ce qui caractérise le monde de l’opéra aujourd’hui.
Il sera demandé aux étudiants un travail personnel important.

Bibliographie succincte : Donnée en cours en lien avec les points du


cours ou des TD. Une écoute intégrale d’au moins trois titres d’opéras
sera demandée. On pourra consulter
Piotr Kaminski, Mille et un opéras , Fayard, les indispensables de la
musique
et le site de la réunion des opéras de France :
http://www.rof.fr/index.php/fr/ressources- en-ligne/histoire- de-l-opera
pour la connaissance de l’histoire de l’opéra français.
Modalités de contrôle : Session 1 CC Ecrit/oral – Session 2 CT écrit

UE 7 : Techniques du son – 24h TD – semestr e 3


Techniques du son

Romain Bricout

Pré- requis : Culture musicale et audiovisuelle minimale, appétence


pour le domaine technique

Descriptif du contenu : En mettant en perspective éléments


théoriques et approches pratiques, ce TD propose à l'étudiant(e) de
s'approprier les principales techniques de la prise de son (typologies
des microphones, couplages, liaisons, etc.) et du mixage sonore,
appliquées aux domaines de la musique et de l'audiovisuel.

Compét e nc es visées : Acquérir un savoir et savoir- faire technique


pour le réinvestir sur le plan artistique (être en mesure de dialoguer
avec un technicien et/ou être autonome).

Forme d’évalua tion : CC

UE 7 : option « Prépara tion à l'entr ée au CfMI » –


semestre 3

Cours externalisés conventionnés

UE 8 : Esthétique 1 - 18h CM – semestr e 3


Esthétique 1
Anne Boissière

« Le mouve m e n t dans l’art» : Il y a du mouvement dans la musique


et dans la danse. Comment le penser ? Quelle différence par rapport
aux autres arts, aux arts plastiques ou au cinéma notamment? Quelle
expérience de l’espace et du temps rend- il possible ? Le cours
développera ce questionnement à partir du champ philosophique et en
relation avec les œuvres.
Premiers élémen ts de bibliographie (une bibliographie complète
sera distribuée à la rentrée)
• Gaston Bachelard, L’air et les songes. Essai sur l’imagination du
mouvement , Paris, Corti, 1943
• Henri Bergson, Essai sur les données immédiates de la
conscience , Œuvres , Paris, PUF édition du Centenaire, 1959
• Doris Humphrey, Construire la danse , Traduction et préface de
Jacqueline Robinson, Paris, L’Harmattan, 1998
• Vladimir Jankelevitch, Debussy et le mystère de l’instant , Paris,
Plon, 1976, 1989
• Pierre Sauvanet, Le rythme grec d’Héraclite à Aristote , Paris,
PUF, 1999
Modalités de contrôle : Session 1 CC – Session 2 CT

UE transversales : Personnalisation du parcours – UE 9 et


10

UE 9 : Langues - 24h TD – semest re 3

Langues au choix

UE 10 : Projet de l’étudan t – semest re 3

Deux enseigne m e n ts

Une UE Obligati re : Culture numérique

Une UE Choix :
• Stage conventionné
• Remise à niveau : expression écrite
• Autre parcours, mention, UFR, SUAPS, C2i, CLES…
http://www.univ- lille3.fr/etudes/formations/cursus-
licence/organisation/ue10/
MUSIQUE ET MUSICOLOGIE – Licence 2 – Semestr e 4
LICENCE ARTS PARCOURS MUSIQUE ET MUSICOLOGIE 2015-2016 MODALITES D'EXAMEN
UE Intitulé vol SESSION 1 SESSION 2

ECTS

Choix

groupes

CNU

Observations
nombres
CM TD

d'exercice
Type

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc

exercice
Type

CC ou CT

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc
CC / CT
SEMESTRE 4
UE 1 Ethnomusicologie 1 3 O 1 24 18 CT O CT O

UE 2 Musicologie 2 3 O 1 24 18 CT E 2H CT E 2H MI

UE 3 Histoire de la musique 3 3 O 1 18 18 CT E 2H CT E 2H
mutualisation MI
UE 4 La forme-sonate, les périodes, les motifs 3 O 1 18 18 CT E 3H CT E 3H

UE 5 Ecoute 4 3 O 1 18 18 CC E CT E 1H

UE 6 Ecriture 2 3 1 24 18 CC E CT E 2H

UE 7 PREPRO 3 C

Pédagogie 2 1 24 18 CC EO CT EO

Invention électroacoustique 2 1 24 18 CC O CT O

Introduction aux institutions du spectacle 1 24 18 Danse P/Théâtre

Design sonore 1 1 24 18 CC EO CT EO cinéma

UE 8 Esthétique 2 3 O 1 18 18 CC E CT E 2H danse-MI P/musique

UE 9 Langue 3 C 24 CC EO CT E 2H Pour l'anglais

UE 10 Projet de l'étudiant 3 C 20

Culture numérique O

Autre parcours, mention, université C

Insertion professionnelle interprétation 2 C 1 CC O CT O mutualisé S6- ouvert


Université
Ouverture vers le monde de la tradition orale 2 C 1 CC O CT O mutualisé S6- ouvert
Université
Insertion de la musique dans la société 2 C 1 CT E 2H CT E 2H mutualisé S6- ouvert
Université
Insertion professionnelle pédagogie direction de chœur 2 C 1 CC O CT O mutualisé S6- ouvert
Université
Stage conventionné C
Semestr e 4 - Musique et musicologie

UE fonda m e n t a l es : Approches historique,


artistiques, esthé tiqu es UE 1 à 3

UE 1 : Ethnomusicologie 1 - 24h CM – semestr e 4


Ethnomusicologie 1

Alain Desjacques

Pré- requis : Sans pré- requis particulier

Descriptif du contenu : Étude des instruments de musique du


monde : leurs systèmes de classification vernaculaires et savants; géo-
organologie et genres de musique instrumentale.

Compét e nc es visées : Acquérir des connaissances élémentaires sur


les musiques du monde, à travers l’étude des instruments. Identifier les
instruments de musiques dans une perspective comparativiste.

UE 2 : Musicologie 2 - 24h CM – semestr e 4


Musicologie 2
Christian Hauer

Percevoir la musique

Comment percevons- nous la musique ? Que se passe- t- il du point de


vue de l’activité cérébrale lorsque nous écoutons (ou faisons) de la
musique ? Comment l’information sonore est- elle traitée pour devenir
musique ? Quelles sont les conséquences de la pratique musicale sur la
plasticité cérébrale ? La musique a-t- elle un effet sur nos capacités
cognitives ? Peut- elle soigner certaines pathologies ? Quelle est la
fonction de ce que l’on appelle l’ apprentissage implicite ?
Pour répondre à ces questions (et à d’autres), nous nous appuierons
tout particulièrement sur les travaux les plus récents dans un champ de
recherche en plein essor : les sciences cognitives musicales (en
particulier dans le domaine de la psychologie et des neurosciences).

Éléments de bibliographie :
• BIGAND, Emmanuel (dir.), Le cerveau mélomane , Belin, 2013.
• BIGAND, Emmanuel & DELBÉ, Charles, « L’apprentissage implicite
de la musique occidentale », in Régine Kolinsky, José Morais et
Isabelle Peretz, Musique, langage, émotion. Approche neuro-
cognitive , Presses Universitaires de Rennes, 2010, p. 35- 47.
• LEVITIN, Daniel, De la note au cerveau. L’influence de la musique
sur le comportement [2006], traduction de Samuel Sfez, Éditions
Héloïse d’Ormesson, 2010.
• PINEAU, Marion & TILLMANN, Barbara, Percevoir la musique : une
activité cognitive , préface d’Emmanuel Bigand, L’Harmattan, 2001.
• RIZZOLATTI, Giacomo & SINIGAGLIA, Corrado, Les neurones miroirs
[2006], traduction de l’italien par Marilène Raiola, Paris, Odile Jacob,
2011.
• SACKS, Oliver, Musicophilia. La musique, le cerveau et nous [2007],
traduit de l’anglais par Christian Cler, Éditions du Seuil, 2009.

Modalités d'exam e n (1 ère et 2 e session) : Examen terminal écrit :


2h.

UE 3 : Histoire de la musique 3 - 18h CM – semestr e 4


Histoire de la musique 3
Grégory Guéant

Pré- requis :
-connaissance de la théorie du langage tonal
-maîtrise des formes classiques et baroques

Descriptif du contenu :
Le Romantisme musical :
-évolutions historiques, culturelles et artistiques au début du XIXe siècle
-Le romantisme musical des origines à la maturité (Beethoven,
Schubert, Berlioz, Mendelssohn, Schumann, Liszt..)
-L'éclatement des formes et les nouvelles voies
-L'ouverture de la musique à la littérature
Compét e nc es visées : Connaître les enjeux historiques, musicaux et
sociologiques des pratiques et du répertoire lors de l'émancipation du
classicisme.

UE fondam e n t al es : Pratiques et techniques des arts -


UE 4 à 6

UE 4 : La forme sonate, les périodes, les motifs – 18h TD


– semestr e 4
La forme sonate, les périodes, les motifs
Francis Courtot

Pré-re q uis : Semestres précédents.

D escrip tif d u con t e n u : Étude analytique de partitions principalement


ro mantiques sous trois angles : architecture (la forme sonate),
l’organisation des « phrases » (notion de période), l’organisation des
mo tifs.

Comp é t e nc es visé es : Savoir analyser des partitions principalement


ro mantiques sous les trois angles cités.

UE 5 : Ecoute 4 - 18h TD – semestr e 4


Ecoute 4
Patrick Dendievel

Dispositif particulier : Du semestre 1 au semestre 6, les étudiants sont


répartis par groupes de niveaux et non par promotion. Les étudiants
doivent atteindre à minima le niveau B avant le terme de leur Licence.
Semestre 4 ouvert aux groupes de niveau A2, B et C.

Pré- requis :
-Etre capable de prendre en dictée des fragments mélodiques et
rythmiques
-Maîtriser des techniques d'écoute et de prise de notes rapides et
efficaces

Descriptif du contenu :
-Dictées mélodiques et polyphoniques de deux voix à quatre voix sur
l'ensemble du répertoire
-Dictées de natures variées (piano, orchestre, musique de chambre...)
-Techni ques de mémorisation et de transcription
-Développer l'écoute active instantanée et rétrospective

Compét e nc es visées :
-Développer de l'oreille relative mélodique et harmonique
-Technique de prise de notes musicales complexe
-Aider son oreille par l'analyse auditive d'éléments de langage
historiques

UE 6 : Ecriture 2 - 18h TD – semestr e 4


Ecriture 2
Grégory Guéant

Pré- requis :
-Maîtrise des accords de trois et quatre sons
-Connaissance des règles du système tonal
-Ensemble des règles d'enchainement

Descriptif du contenu :
-Accords de neuvième de dominante (majeur, mineur, avec et sans
fondamentale) sous tous leurs renversements.
-Maîtrise de l'ensemble des accords et les utiliser de manière
appropriée
-Modulations expressives et jeux de couleurs harmoniques

Compét e nc es visées :
-Réaliser l'harmonisation d'une ligne mélodique de chant ou de basse
chiffrée en utilisant des accords à forte contrainte de résolution
-Passer de l'harmonie à la polyphonie

UE complém en t ai r es : Théories et méthodologie des arts –


UE 7 et 8

UE 7 : Pédagogie 2 - 24h TD – semestr e 4


Pédagogie 2
Philippe Poisson / Frédéric Marchand / Patrick Dencievel
Pré- requis : Semestre 3 - Pédagogie1

Descriptif du contenu : Découverte des différentes perspectives


pédagogiques dans le domaine de la musique :
-l'enseignement de la musique dans le secondaire (CAPES/Agrégation)
-l'enseignement de la musique en tant que Musicien intervenant (DUMI)
-l'enseignement de la musique dans les structures territoriales (DE/CA)

Compét e nc es visées : Connaissances des institutions, des


programmes, du cadre légal et des missions professionnelles

Forme d’évalua tion : CC

UE 7: Invention électroacoustique 2 – 24h TD – semestr e


4

Invention électroacoustiqu e 2

Ricardo Mandolini

Pré- requis : aucun


Descriptif du contenu : Le cours d’invention électroacoustique est
une introduction à la composition musicale acousmatique « en situation
». Comment personnaliser cet espace ? De cette question dépend, la
plupart du temps, le succès de leur travail.
Un travail progressif vers la composition électroacoustique en temps
différé avec l’utilisation du programme ProTools. Les étudiants sont
censés de rendre un petit exercice de quelques minutes à la fin de
chaque semestre.

Compét e nc es visées : Apprendre à composer à l’intérieur de


l’environnement électroacoustique.

Forme d’évalua tion : CC

UE 7: Introduction aux institu tions du spectacle – 24 h


TD semestr e 4

Introduction aux institu tions du spectacle


Mutualisation Parcours arts de la scène et études en danse

UE 7: Design sonore 1 – 24 h TD - semest re 4

Design sonore 1

Romain Bricout

Pré- requis : culture artistique (musique, cinéma, installations, jeux-


vidéos, etc.), pratique minimale de l'outil informatique, notions
d'acoustique et de prise de son

Descriptif du contenu : Ce cours permettra à l'étudiant(e) de


découvrir les techniques de base de la création sonore (synthèses
additive et soustractive, échantillonnage et montage) en vue d'intégrer
ces éléments à la création d'œuvres sonores musicales et/ou
plastiques, audiovisuelles et/ou vidéoludiques. Pour ce faire, une
méthodologie de l'écoute sera donnée simultanément à un travail direct
sur le son via différents logiciels gratuits, per met tant aux étudiant(e)s
de prolonger leur travail à do micile.

Compét e nc es visées :
- connaître/découvrir le répertoire des « arts des sons fixés sur
supports » (musique concrète, musiques électroniques savantes et
populaires, musique électroacoustique, musique acousmatique,
environnements sonores, phonographie, design sonore, art
radiophonique, cinéma pour l'oreille, etc.).
- être capable de créer des textures, objets et montages sonores en
remettant en perspective les différentes esthétiques sus-citées

Forme d’évalua tion : CC

UE 8 : Esthétique 2 – 24h TD – semestr e 4


Esthétique 2
Anne Boissière
« Le mouve m e n t dans l’art» : Il y a du mouvement dans la musique
et dans la danse. Comment le penser ? Quelle différence par rapport
aux autres arts, aux arts plastiques ou au cinéma notamment? Quelle
expérience de l’espace et du temps rend- il possible ? Le cours
développera ce questionnement à partir du champ philosophique et en
relation avec les œuvres.
Premiers élémen ts de bibliographie (une bibliographie complète
sera distribuée à la rentrée)
• Gaston Bachelard, L’air et les songes. Essai sur l’imagination du
mouvement , Paris, Corti, 1943
• Henri Bergson, Essai sur les données immédiates de la
conscience , Œuvres , Paris, PUF édition du Centenaire, 1959
• Doris Humphrey, Construire la danse , Traduction et préface de
Jacqueline Robinson, Paris, L’Harmattan, 1998
• Vladimir Jankelevitch, Debussy et le mystère de l’instant , Paris,
Plon, 1976, 1989
• Pierre Sauvanet, Le rythme grec d’Héraclite à Aristote , Paris,
PUF, 1999
Modalités de contrôle : Session 1 CC – Session 2 CT

UE transversales : Personnalisation du parcours – UE 9 et


10

UE 9 : Langues - 24h TD – semest re 4


Langues au choix

UE 10 : Projet de l’étudian t – semestre 4

2 enseigne m e n ts
Une UE Obligati re : Culture numérique

Une UE Choix :
• Stage conventionné
• Autre parcours, mention, UFR, SUAPS, C2i, CLES…
http://www.univ- lille3.fr/etudes/formations/cursus-
licence/organisation/ue10/
MUSIQUE ET MUSICOLOGIE – Licence 3 – Semestr e 5
LICENCE ARTS PARCOURS MUSIQUE ET MUSICOLOGIE 2015-2016 MODALITES D'EXAMEN
UE Intitulé vol SESSION 1 SESSION 2

ECTS

Choix

groupes

CNU

Observations
nombres
CM TD

d'exercice
Type

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc

exercice
Type

CC ou CT

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc
CC / CT
SEMESTRE 5
UE 1 Esthétique musicale 1 3 O 1 18 19 CT E 2H CT E 2H MI /ajout CFMI
nouveau parcours
UE 2 Musicologie 3 3 O 1 24 18 CT E 2H CT E 2H MI /ajout CFMI
nouveau parcours
UE 3 Histoire de la musique 4 3 O 1 18 CT E 2H CT E 2H
mutualisation MI
UE 4 Forme, matériau et geste au début du XX° 3 O 1 18 18 CT E 3H CT E 3H

UE 5 Ecoute 5 3 O 1 18 18 CC E 2H CT E 1H

UE 6 Ethnomusicologie 2 3 O 1 18 18 CT E 2H CT E 2H

UE 7 PREPRO 3

Ecriture stylistique 1 O 1 18 18 CC E CT E 2H

Création C 1 24 18 CT O CT O théâtre

Ecriture critique 1 C 1 24 18 CC E CT E 1H MI /ajout CFMI


nouveau parcours
Design sonore 2 C 1 24 18 CC EO CT EO cinéma

UE8 PREPRO 3 C

Arts et nouvelles technologies 1 1 24 18 CT E 2H CT E 2H danse, théâtre P/


musique
Forme, matériau et notation 1 1 24 18 CT E 2H CT E 2H

UE 9 Langue 3 C 1 24 CC EO CT E 2H Pour l'anglais

UE 10 Projet de l'étudiant 3 C 20

Autre parcours, mention, université

Insertion professionnelle interprétation 1 CC O CT O S3

Ouverture vers le monde de la tradition orale 1 CC O CT O S3

Insertion de la musique dans la société CT E 2H CT E 2H S3

Insertion professionnelle pédagogie direction de chœur CC O CT O S3


1
Stage conventionné
Semestr e 5 - Musique et musicologie

UE fondam en t a l es : Approches historique, artistiques,


esthéti ques UE 1 à 3

UE 1 : Esthétique musicale 1 - 18h CM – semestre 5


Esthétique musicale 1
Ricardo Mandolini

UE 2 : Musicologie 3 - 24h CM – semestr e 5


Musicologie 2
Christain Hauer

Perception et réception de la musique

La perception et la réception constituent, respectivement, le point de


départ et le point d’aboutissement du processus de la signification
musicale.
(1) Après avoir étudié, en 2 e année de licence, les mécanismes de la
perception musicale et les effets de la musique sur le cerveau (cf. le
phénomène de la plasticité cérébrale), nous aborderons quelques
questions spécifiques touchant à la manière dont la musique est
perçue : les musiciens et les non- musiciens perçoivent- ils la musique
différemment (en lien avec le phénomène de l’apprentissage
implicite) ? Dans quelle mesure la forme musicale est- elle perçue à
grande échelle ? Etc.
(2) La réception d’une œuvre musicale concerne la manière dont tel
individu (ou tel groupe d’individus, tel public, telle époque, etc.) réagit à
la musique, en réponse à certaines attentes en particulier musicales,
culturelles et socio- historiques. Dans ce cours, l’étude de la réception
est abordée dans le cadre plus général d’une herméneutique de la
musique, qui vise à déterminer le pourquoi de la création (au sens de
composition) et/ou de la réception d’une œuvre.
Éléments de bibliographie :
• BIGAND, Emmanuel, « Musiciens et non- musiciens perçoivent- ils la
musique différemment ? », in B. Lechevalier, H. Platel et F. Eustache
(dir.), Le cerveau musicien. Neuropsychologie et psychologie
cognitive de la perception musicale , Bruxelles, De Boeck, 2010
[2006], p. 207- 236.
• BIGAND, Emmanuel (dir.), Le cerveau mélomane , Belin, 2013.
• JAUSS, Hans Robert, Pour une esthétique de la réception , [textes
1972- 75], trad. fr., Gallimard, 1978.
• LALITTE, Philippe, « La forme musicale au regard des sciences
cognitives », in P. Reynal (dir.), Structure et forme : du créateur au
médiateur , Paris, Observatoire Musical Français, 2005, p. 67- 82.
• LEVINSON, Jerrold, La musique sur le vif. La nature de l’expérience
musicale [1997], traduction et introduction de S. Darsel, préface d’E.
Bigand, Presses Universitaires de Rennes, 2013.
• RICŒUR, Paul, Du Texte à l'Action. Essais d'Herméneutique II, Seuil,
1986.

Modalités d'exam e n (1 ère et 2 e session) :


Examen terminal écrit : 2h.

UE 3 : Histoire de la musique 4 – 18h CM - semestre 5


Histoire de la musique 4
Grégory Gueant

Pré- requis : Connaissance de l'histoire de la musique à partir de


l'époque baroque et des débuts de l'ère tonale

Descriptif du contenu : Histoire de la musique médiévale du IVe au


XVe siècle
-Système modal
-Formes et répertoire de la monodie
-De la monodie à la polyphonie
-Répertoire religieux et profane
-Enjeux de la notation et de la transmission

Compét e nc es visées :
-Connaissance des systèmes, formes et répertoire

-Contexte et contraintes techniques, musicales et historiques de


l'évolution

-Lecture et transcription de documents anciens

UE fondam e n t al es : Pratiques et techniques des arts -


UE 4 à 6

UE 4 : Forme, matériau et geste au début du XXèm e -


18h TD semestr e 5
Forme, maté riau et geste au début du XXème
Grégory Guéant

Pré-re q uis : Semestres précédents.

D escrip tif du con t e n u : Analyse d'œuvres atonales et/ou


dodécaphoniques de la première moitié du XX° siècle.
L’émergence de la notion de geste en rapport avec celle du ma tériau.

Comp é t e nces visé es : Savoir analyser une partition de la pre mière


partie du XX° siècle, selon une problé ma tique vue en cours .

UE 5 : Ecoute 5 - 18h TD – semestr e 5


Ecoute 5
Patrick Dendievel

Dispositif particulier : Du semestre 1 au semestre 6, les étudiants sont


répartis par groupes de niveaux et non par promotion. Les étudiants
doivent atteindre à minima le niveau B avant le terme de leur Licence.
Semestre 5 ouvert aux groupes de niveau B et C.

Pré- requis :
- Etre capable de prendre en dictée des fragments mélodiques et
rythmiques
- Maîtriser des techniques d'écoute et de prise de notes rapides et
efficaces
- Etre capable de relever des éléments au sein d'une polyphonie
complexe

Descriptif du contenu :
- Dictées mélodiques et harmoniques
- Répertoire orchestral et choral
- Développer l'écoute active instantanée et rétrospective
- Dictée et écoute intégrale

Compét e nc es visées :
- Relever le plan harmonique d'une polyphonie, les modulations, les
accords et leurs chiffrages
- Reconstituer d'oreille l'ensemble d'une polyphonie
- Autonomie et stratégies d'écoute

UE 6 : Ethno- musicologie 2 - 18h CM – semestr e 5


Ethno- musicologie 2
Alain Desjacques

Pré- requis : sans

Descriptif du contenu :
« Introduction à l’étude des voix du monde ». Description et étude de la
voix dans les musiques de tradition orale en développant une réflexion
sur le concept de chant. Techniques vocales, genres vocaux et
polyphonies forment les axes de cet enseignement qui aborde la
recherche à l’intersection entre la musicologie et la linguistique
(acoustique phonétique et acoustique phonatoire).

Compét e nc es visées :
Acquérir des connaissances élémentaires sur la voix et ses diverses
productions sonores. Pouvoir identifier les principales productions
vocales, comprendre leur sens et les situer dans leur aire géoculturelle.

Forme d’évalua tion : oral terminal


UE complém en t ai r es : Théories et méthodologie des arts –
UE 7 et 8

UE 7 : Ecriture stylistique 1 – 24h TD – semestr e 5


Ecriture stylistique 1
Grégory Guéant

Pré- requis : Bases de l''écriture des semestres 1 à 4

Descriptif du contenu : Ce cours renforce les bases de l'écriture et


approndit leur mise en forme dans la perspective de la préparation aux
concours du CAPES et de l'Agrégation prévue en Master.

Compét e nc es visées : Appréhender un style d'écriture et être capable


de le reproduire. Réalisations vocales de textures polyphoniques et de
contre- chants ainsi que leur accompagnement.

Forme d’évalua tion : CC

UE 7 : Création – 24h TD – semestr e 5


Création
Ricardo Mandolini
Sur la base d’un répertoire de motifs rythmiques, mélodiques et
harmoniques les étudiants réalisent un exercice de création collective.

UE 7 : Ecriture critique 1 – 24h TD – semestre 5


Ecriture critique 1
Grégory Guéant

Mutualisation Parcours Formation du musicien interprète et créateur

Pré- requis : Aucun

Descriptif du contenu :
Ce cours permettra de conforter et de développer ses compétences
dans l'exercice de la critique musicale tant du point de vue de
l'interprétation, seule ou comparée, que de la composition de l'œuvre
elle- même.

Compét e nc es visées : Ce cours permettra de conforter et de


développer ses compétences dans l'exercice de la critique musicale
tant du point de vue de l'interprétation, seule ou comparée, que de la
composition de l'œuvre elle- même.

Forme d’évalua tion : CC

UE 7: Design sonore 2 – 24h TD – semestre 5


Design sonore 2
Romain Bricout

Pré- requis : culture artistique (musique, cinéma, installations, jeux-


vidéos, etc.), pratique minimale de l'outil informatique, notions
d'acoustique et de prise de son
[suivi de l'UE « Design Sonore - 1 » recommandé]

Descriptif du contenu : Ce cours poursuit l'exploration entamée par


le module de pré- professionnalisation précédent, en permettant à
l'étudiant(e) de perfectionner sa connaissance des techniques de
création sonore (traitements, synthèses numériques, séquenceurs) en
vue d'intégrer ces éléments à la création d'œuvres sonores musicales
et/ou plastiques, audiovisuelles et/ou vidéoludiques. Pour ce faire, une
méthodologie de l'écoute sera donnée simultanément à un travail direct
sur le son via différents logiciels gratuits, per met tant aux étudiant(e)s
de prolonger leur travail à do micile.

Compét e nc es visées :
- connaître/découvrir le répertoire des « arts des sons fixés sur
supports » (musique concrète, musiques électroniques savantes et
populaires, musique électroacoustique, musique acousmatique,
environnements sonores, phonographie, design sonore, art
radiophonique, cinéma pour l'oreille, etc.).
- réaliser une production ou illustration sonore dont l'étudiant(e)
revendique l'esthétique

Forme d’évalua tion : CC


UE 8 : Arts et nouvelles technologies 1 – 24h CM –
semestr e 5
Arts et nouvelles technologies 1
Vincent Tiffon

Pré- requis : bonne maîtrise de l'histoire contemporaine de sa propre


discipline artistique, et ouverture aux autres disciplines abordées
(musique, danse, théâtre).

Descriptif du contenu : L'objectif de ce cours magistral est de


s'approprier une méthode d’observation des interactions entre les
innovations techniques et les inventions artistiques (médiologie de l'art)
en prenant des exemples privilégiés au sein des domaines de la
musique, de la danse, du théâtre ou des arts du spectacle.

Compétences visées : être capable d'utiliser la méthode médiologique


pour décrire des situations artistiques contemporaines, afin d'en
décliner les enjeux esthétiques.

Forme d’évalua tion : Contrôle Terminal : dissertation

UE 8 : Forme, matériau et notation 1 – 24h CM –


semestr e 5
Forme, maté riau et notation 1
Francis Courtot

Le progra m m e sera communiqué ultérieur e m e n t

UE transversales : Personnalisation du parcours – UE 9 et


10

UE 9 : Langues – 24h TD – semest re 5


Langues au choix

UE 10 : Projet de l’étudian t – semestre 5


Choix
• Stage conventionné
• Autre parcours, mention, UFR, SUAPS, C2i, CLES…
http://www.univ- lille3.fr/etudes/formations/cursus-
licence/organisation/ue10/
MUSIQUE ET MUSICOLOGIE – Licence 3 – Semestr e 6
LICENCE ARTS PARCOURS MUSIQUE ET MUSICOLOGIE2014-2015 MODALITES D'EXAMEN
UE Intitulé vol SESSION1 SESSION2

ECTS

obligatoir (O)
Choix (C)

Observations
p
Crésen
M Ttie
Dl

terminal CT
continuCC/

Ecrit ouOral

Durée

CC ouCT

Ecrit / Oral

Durée
Contrôle
SEMESTRE 6

UE 1 Esthétique musicale 2 3 O 18 CT E 2H CT E 2H MI

UE 2 Musicologie 4 3 O 24 CT E 2H CT E 2H MI

UE 3 Histoire musique 5 3 O 18 CT E 2H CT E 2H
UE 4 Analyse XX°/XXI° 3 O 18 CT E 2H CT E 2H

UE 5 Ecoute 6 3 O 18 CC E CT E 1H
UE 6 Écriture ethnomusicologique 3 O 18 CC E CT E 2H

UE 7 PREPRO 3 C
Ecriture concours 2 24 CC E CT E 2H

Ethno-création 24 CC O CT E théâtre

Ecriture critique 2 0 24 CC E CT E 1H MI

Dispositifs interactifs 24 CC O CT O

UE8 PREPRO 3 C
Arts et nouvelles technologies 2 24 CT E 2H CT E 2H danse, théâtre P/
musique
Forme, matériau et notation 2 24 CT E 2H CT E 2H

UE 9 Langue 3 C 24

UE 10 Projet de l'étudiant
Autre parcours, mention, université 3 C 20

Insertion professionnelle interprétation 2 CC O CT O S4

Ouverture vers le meonde de la tradition orale 2 CC O CT O S4

Insertion de la musique dans la société 2 CT E 2H CT E 2H S4

Insertion professionnelle pédagogie direction de chœur CC O CT O S4


2
Stage conventionné
Semestr e 6 - Musique et musicologie

UE fondam en t a l es : Approches historique, artistiques,


esthéti ques UE 1 à 3

UE 1 : Esthétique musicale 2 – 18h CM – semest re 6


Esthétique musicale 2
Christian Hauer

Compréhe nsion de la musique


Après avoir étudié, lors des deux semestres précédents, les points de
départ (la perception ) et d’aboutissement (la réception ) du processus
de la signification musicale, nous examinerons ce qui se passe entre les
deux : le moment de la lecture , de la compréhension .
Nous insisterons surtout sur deux aspects de cette phase de lecture et
de compréhension :
• comment une œuvre musicale programme son écoute, à l’aide de
stratégies particulières, indissociablement musicales et expressives,
– ce que l’on peut aussi appeler « l’intention de l’œuvre » ;
• la phase de l’ actualisation par l’auditeur de ces stratégies
notamment narratives, ce qui nécessite des compétences
particulières, afin de nouer un pacte d’audition avec l’œuvre
musicale et d’être en mesure de la comprendre .
Des exemples précis en musique, du XVIIIe au XXe siècle, seront
convoqués pour éclairer ces problématiques.

Éléments de bibliographie :
• BARONI, Raphaël, La Tension narrative. Suspense, curiosité et
surprise , Éditions du Seuil, 2007.
• ECO, Umberto, Lector in fabula. Le rôle du lecteur ou la coopération
interprétative dans les textes narratifs [1979], trad. fr., Grasset,
1985.
• GRABÓCZ, Márta, Morphologie des œuvres pour piano de Liszt.
Influence du programme sur l'évolution des formes instrumentales ,
Kimé, 1986.
• ---, Musique, narrativité, signification , L’Harmattan, 2009.
• JOUVE, Vincent, La lecture , Hachette, 1993.
• MEYER, Leonard B., Émotion et signification en musique [1956],
traduit de l’anglais (États- Unis) par Catherine Delaruelle, préface de
Jean-Jacques Nattiez, Arles, Actes Sud, 2011.

Modalités d'exam e n (1 ère et 2 e session) : Examen terminal écrit :


2h.

UE 2 : Musicologie 4 – 24h CM – semestre 6


Musicologie 4
Vincent Tiffon

Pré- requis : lecture assidue et analyse de textes musicologiques.

Descriptif du contenu : Selon les protocoles scientifiques en usage


dans le domaine de la musicologie, seront abordées dans ce Cours
Magistral deux ou trois grandes thématiques musicologiques (si
possible en lien avec les autres cours du semestre).

Compét e nc es visées : s'initier à la problématisation d'un sujet


musicologique ; manier les concepts en lien avec une pratique
musicale.

Forme d’évalua tion : contrôle terminal : dissertation sur sujet donné

UE 3 : Histoire de la musique 5 – 18h CM – semestre 6


Histoire de la musique 5
Grégory Guéant
Descriptif du contenu : Le tournant du siècle et ses mutations, les
prémices de la modernité
Ce cours portera sur les enjeux émergents à la fin du XIXe siècle et sur
les voies nouvelles tournées vers la modernité à l'aube du siècle
suivant. Alors que les voies de la musique tonale à la recherche de la
musique de l'avenir offrent des désaccords multiples, celles- ci devront
faire place à d'autres perspectives dépassant le simple cadre musical et
prenant en compte les changements esthétiques et historiques de leur
temps.
Bibliographie :
Busoni, Ferruccio, L'esthétique musicale , Minerve, 1997
Massin, Brigitte et Jean (dir.), Histoire de la musique occidentale ,
Fayard, collection Les indispensables de la musique , 1985
Merlin, Christian, Wagner, mode d'emploi , L'avant scène Opéra, 2002
Modalités d’évalua tion : Session 1 : Contrôle Terminal, Ecrit, 2h00
Session 2 : Contrôle Terminal, Ecrit, 2h00

UE fondam e n t al es : Pratiques et techniques des arts -


UE 4 à 6

UE 4 : Analyse XXème / XXIèm e – 18h TD – semestr e 6


Analyse XXème / XXIè me
Francis Courtot

Pré-re q uis : Semestres précédents.

D escrip tif du con t e n u :


Analyse d'œuvres atonales de XX° et XXI°siècles.
L’émergence de la notion de geste en rapport avec celle du ma tériau.

Comp é t e nces visé es :


Savoir analyser une partition de m usique conte mporaine récente, selon
une problé matique vue en cours.

UE 5 : Ecoute 6 – 18h TD – semestr e 6


Ecoute 6
Patrick Dendievel

Dispositif particulier : Du semestre 1 au semestre 6, les étudiants sont


répartis par groupes de niveaux et non par promotion. Les étudiants
doivent atteindre à minima le niveau B avant le terme de leur Licence.
Semestre 6 ouvert aux groupes de niveau B et C.

Pré- requis :
- Etre capable de prendre en dictée des fragments mélodiques et
rythmiques
- Maîtriser des techniques d'écoute et de prise de notes rapides et
efficaces
- Etre capable de relever des éléments au sein d'une polyphonie
complexe

Descriptif du contenu :
- Dictées mélodiques et harmoniques
- Répertoire orchestral et choral
- Développer l'écoute active instantanée et rétrospective
- Dictée et écoute intégrale

Compét e nc es visées :
- Relever le plan harmonique d'une polyphonie, les modulations, les
accords et leurs chiffrages
- Reconstituer d'oreille l'ensemble d'une polyphonie
- Autonomie et stratégies d'écoute

UE 6 : Ecriture ethnomusicologique – 18h TD - semestr e


6
Ecriture ethnomusicologique
Alain Desjacques

Pré- requis : Connaissance techniques musicales théoriques.

Descriptif du contenu : « Description, représentation, transcription


des musiques de l’oralité ». A partir de travaux d’ethnomusicologues
sur les musiques du monde, il s’agit de s’interroger sur l’acte
conceptuel et graphique visant à les objectiver. Comment les
représenter, comment les analyser. Examen terminal sous forme de
dossier de travail individuel.

Compét e nc es visées : Développer des capacités de représentations


visuelles descriptives des musiques de l’oralité, qui rendent compte de
leur sens musical.

Modalités d’évalua tion : Session 1 oral terminal


UE complém en t ai r es : Théories et méthodologie des arts –
UE 7 et 8

UE 7 : Ecriture stylitique 2 – 24h TD – semestr e 6


Ecriture stylistique 2

Grégory Guéant

Pré- requis : Bases de l''écriture des semestres 1 à 4

Descriptif du contenu : Ce cours renforce les bases de l'écriture et


approndit leur mise en forme dans la perspective de la préparation aux
concours du CAPES et de l'Agrégation prévue en Master.

Compét e nc es visées : Appréhender un style d'écriture et être capable


de le reproduire. Réalisations vocales et instrumentales de textures et
de contre- chants ainsi que leur accompagnement.

Modalités d’évalua tion : Session 1 CC – Session 2 CT

UE 7 : Ethno- crétaion – 24h TD - semestr e 6


Ethno- crétaion
Alain Desjacques

Pré- requis : Pratique musicale pour les étudiants en musicologie et


pratique des arts de la scène pour les étudiants en théâtre.

Descriptif du contenu : Conception d’une création musicale scénique


sur le thème de l’origine du monde, à partir de récits mythiques de
différentes sources.
Compét e nc es visée s : Développer les capacités créatrices de chaque
étudiant à partir d’une idée artistique

Modalités d’évalua tion : oral terminal

UE 7 : Ecriture critique 2 – 24h TD – semestr e 6


Ecriture critique 2
Ricardo Mandolini

Mutualisation Parcours Formation du musicien interprète et créateur

Pré- requis : Aucun

Descriptif du contenu :
Ce cours permettra de conforter et de développer ses compétences
dans l'exercice de la critique musicale tant du point de vue de
l'interprétation, seule ou comparée, que de la composition de l'œuvre
elle- même.

Compét e nc es visées :
Ce cours permettra de conforter et de développer ses compétences
dans l'exercice de la critique musicale tant du point de vue de
l'interprétation, seule ou comparée, que de la composition de l'œuvre
elle- même. En poursuivant la ligne de travail d’Ecriture Critique 1, les
étudiants développent leur sens critique en analysant des textes diverses sur la
musique et le musical

UE 7 : Dispositifs inter actifs – 24h TD - semestr e 6


Dispositifs interacti fs
Romain Bricout

Pré- requis : culture artistique (musique, cinéma, installations, jeux-


vidéos, etc.), pratique confirmée de l'outil informatique, notions de
techniques du son

Descriptif du contenu : L'objectif de ce TD (par ailleurs articulé au


cours magistral « Arts et nouvelles technologies ») est de s'approprier
par la pratique de dispositifs artistiques multimédias les éléments et
enjeux spécifiques des dispositifs artistiques contemporains (typologies
d'interactivité, d'immersivité, positions de specta(c)teur(s), notions
d’œuvres ou d'instruments ouverts, etc.). Par le biais d'une initiation à
l'organologie numérique (langages et environnements de
programmation, modes de captation du mouvement, dispositifs de
spatialisation sonore, etc.), il propose à l'étudiant(e) de transférer à
d'autres médiums les compétences acquises jusque là dans le cadre de
cette UE de pré- professionnalisation.

Compét e nc es visées :
- découverte et pratique de dispositifs artistiques s'inscrivant dans des
champs disciplinaires multiples
- disposer des compétences minimales nécessaires à la réalisation d'un
petit projet personnel de dispositif artistique

UE 8 : Arts et nouvelles technologies 2 – 24h CM -


semestr e 6
Arts et nouvelles technologies 2
BRICOUT Romain
Enseigne m e n t mutualisé avec les parcours musique et
musicologie, arts de la scène
Le programme sera communiqué ultérieurement

UE 8 : Forme, matériea u et notation 2 - 24h CM -


semestr e 6
Forme, maté rie a u et notation 2
MANDOLINI Ricardo
Le programme sera communiqué ultérieurement

UE transversales : Personnalisation du parcours – UE 9 et


10

UE 9 : Langues – 24h TD – semest re 6


Langues au choix

UE 10 : Projet de l’étudian t – semestre 6


Choix :
• Stage conventionné
• Autre parcours, mention, UFR, SUAPS, C2i, CLES…
http://www.univ- lille3.fr/etudes/formations/cursus-
licence/organisation/ue10/

MUSICIEN INTERPRETE ET CREATEUR

Parcours conventionné avec l’APPSEA de la licence 1 à la licence 3.


Des enseignements sont communs à la licence arts parcours musique
et musicologie
UE Intitulé ECTS Choix nombre vol présentiel Mutualisation
Groupe CM TD
s
SEMESTRE 1
UE1- 3 Discipline principale 1 à 3 9 O 1 30 Conventionné APPSEA

UE 4 Pratiques artistiques 3 O 1
complémentaires
Pratiques orchestrales et 45 Conventionné APPSEA
musique de chambre
Pratique théâtrale et/ou 21 Conventionné APPSEA
vocale
UE 5 Culture musicale 3 2C 1

Culture musicale par C 24 Conventionné APPSEA


l'écoute/analyse
Acoustique C 24 musique et musicologie

Ecriture O 24 Conventionné APPSEA

Solfège O 15 Conventionné APPSEA

UE6 Environnement 3 O 1
professionnel
Gestes et postures du 18 Conventionné APPSEA
musicien
UE 7 Culture des arts 3 O 1

Introduction aux arts 1 24 musique et musicologie

UE8 Musicologie 3 O 1

Introduction aux arts 1 24 musique et musicologie

UE 9 Langue 3 O 1 24 LANSAD
UE 10 Dossier professionnel 3 O 1 6 Conventionné APPSEA
UE Intitulé ECTS Choix nombre vol Mutualisation
prése
Groupe CM TD
s
SEMESTRE 2

UE 1-3 Discipline principale 1 à 3 9 O 1 50 Conventionné APPSEA


UE 4 Pratiques artistiques 3 O
complémentaires
Pratiques orchestrales et 45 Conventionné APPSEA
musique de chambre
Formation complémentaire 12 Conventionné APPSEA
de l'oreille (improvisation ou
écriture spécialisée)
UE 5 Culture musicale 3 2C 1

Culture musicale par C 24 Conventionné APPSEA


l'écoute/analyse
Histoire de la musique 1 C 18 musique musicologie

Ecriture O 24 Conventionné APPSEA

UE 6 Environnement 3 O 1
professionnel
Gestes et postures du 18 Conventionné APPSEA
musicien
UE 7 Culture des arts 3 O 1 Conventionné APPSEA

Introduction aux arts 2 O 24 danse,


musique,
UE8 Musicologie 3 O cinéma

Introduction aux arts 2 24 musique musicologie

UE 9 Langue 3 O 1 24 LANSAD
UE 10 Dossier professionnel 3 O 1 6 Conventionné APPSEA
UE Intitulé ECTS Choix nombre vol Mutualisation
prése
Groupe CM TD
s
SEMESTRE 3
UE 1-3 Discipline principale 1 à 3 9 O 1 45 Conventionné APPSEA

UE4 Pratiques artistiques 3 O 1


complémentaires
Pratiques orchestrales et 45 Conventionné APPSEA
musique de chambre
Formation complémentaire 24 Conventionné APPSEA
de l'oreille (improvisation ou
écriture spécialisée)
UE 5 Culture musicale 3 2C 1

Culture musicale par C 24 Conventionné APPSEA


l'écoute/analyse

Histoire de la musique 2 C 18 musique et musicologie

Ecriture O 24 Conventionné APPSEA

UE 6 Environnement 3 O 1
professionnel
Gestes et postures du 6 Conventionné APPSEA
musicien
Rythmique corporelle 18 Conventionné APPSEA

UE 7 Culture des arts 3 O 1 Conventionné APPSEA

Esthétique 1 18 musique et musicologie

UE8 Musicologie 3 O 1

Musicologie 1 24 musique et musicologie

UE 9 Langue 3 O 1 24 LANSAD

UE 10 Dossier professionnel 3 O 1 6 Conventionné APPSEA


UE Intitulé ECTS Choix nombre vol présentiel Mutualisation
Groupe CM TD
s
SEMESTRE 4
UE 1-3 Discipline principale 1 à 3 9 O 1 45 Conventionné APPSEA
UE 4 Pratiques artistiques 3 O 1
complémentaires
Pratiques orchestrales et 45 Conventionné APPSEA
musique de chambre
Pratique théâtrale et/ou 21 Conventionné APPSEA
vocale

UE 5 Culture musicale 3 2C 1

Culture musicale par C 24 Conventionné APPSEA


l'écoute/analyse

Histoire de la musique 3 C 18 musique et musicologie

Ecriture O 24 Conventionné APPSEA

UE 6 Environnement 3 O 1
professionnel
Gestes et postures du 6 Conventionné APPSEA
musicien
Institutions et contextes 18 Conventionné APPSEA
professionnels
UE 7 Culture des arts 3 O 1

Esthétique 2 18 musique et musicologie

UE8 Musicologie 3 O 1

Musicologie 2 24 musique et musicologie

UE 9 Langue 3 O 1 24 LANSAD

UE 10 Dossier professionnel 3 O 1 6 Conventionné APPSEA


UE Intitulé ECTS Choix nombre vol présentiel Mutualisation
Groupe CM TD
s
SEMESTRE 5
UE 1-3 Discipline principale 1 à 3 9 O 52,5 Conventionné APPSEA

UE 4 Pratiques artistiques 3 O
complémentaires

Pratiques orchestrales et 45 Conventionné APPSEA


musique de chambre
Formation complémentaire 12 Conventionné APPSEA
de l'oreille (improvisation ou
écriture spécialisée)
Pratique théâtrale et/ou 12 Conventionné APPSEA
vocale
UE 5 Culture musicale 3 C 1

Culture musicale par 24 Conventionné APPSEA


l'écoute/analyse
Histoire de la musique 4 18 musique et musicologie

UE 6 Environnement 3 O 1
professionnel
Institutions et contextes 9 Conventionné APPSEA
professionnels
UE 7 Culture des arts 3 O

Esthétique musicale 1 18 musique et musicologie

Ecriture critique 1 24 musique et musicologie

UE8 Musicologie 3 O

Musicologie 3 24 musique et musicologie

UE 9 Langue 3 O 1 24 LANSAD

UE 10 Dossier professionnel 3 O 1 5 Conventionné APPSEA


UE Intitulé ECTS Choix nombre vol présentiel Mutualisation

Groupe CM TD
SEMESTRE 6 s
UE 1-3 Discipline principale 1 à 3 9 O 52,5 Conventionné APPSEA

UE 4 Pratiques artistiques 3 O
complémentaires
pratiques orchestrales et 45 Conventionné APPSEA
musique de chambre
pratique théâtrale et/ou 12 Conventionné APPSEA
vocale

UE 5 Culture musicale 3 C

Culture musicale par 24 Conventionné APPSEA


l'écoute/analyse
Histoire de la musique 5 18 musique et musicologie

UE 6 Environnement 3 O 1
professionnel
Institutions et contextes 9 Conventionné APPSEA
professionnels
UE 7 Culture des arts 3 O
Esthétique musicale 2 18 musique et musicologie

Ecriture critique 2 24 musique et musicologie

UE8 Musicologie 3 O

Musicologie 4 1 24 musique et musicologie

UE 9 Langue 3 O 1 24 LANSAD

UE 10 Dossier professionnel 3 O 1 5 Conventionné APPSEA


ETUDES EN DANSE – Licence 1 - Semestr e 1
Parcours Etudes en danse & en jaune les enseigne m e n ts mutualisés avec le D.U. « Prépara tion
à l’EAT »
LICENCE ARTS PARCOURS ETUDES EN DANSE 2015-2016 MODALITES D'EXAMEN
UE Intitulé vol présentiel SESSION 1 SESSION 2

ECTS

O / Choix

Groupes CM/TD

Observations
CM TD

d'exercice
Type

Ecrit - Oral

Durée

autorisés
Doc

exercice
Type

CC ou CT

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc
CC ou CT
SEMESTRE 1
UE 1 Introduction à la culture chorégraphique 3 O 1 24 dossier CC E travail CT E DU
personnel,
dossier
UE 2 Histoire de la danse 1 3 O 1 24 CC E travail CT E DU
personnel,
dossier
UE 3 Analyse chorégraphique 1 3 O 1 24 CC E CT E 2H DU

UE 4 Fondamentaux chorégraphiques 1 / Hip Hop 3 O 2 24 CT EO CT O DU

UE 5 Répertoire 1 3 O 1 24 CT O travail CT E 2H
personnel,
dossier
UE 6 Analyse du geste dansé 1 3 O 1 24 CT EO CT E 2H

UE 7 Introduction aux arts / TD 3 O 1 24 CC EO CT E 2H

UE 8 Introduction aux arts 1 : cinéma/musique 3 O 24 QCM CT E 2H QCM CT E 2H Non Musique, MI,


Cinéma, danse,
UE 9 Langue 3 C 24 CC EO CT E 2H humanités
anglais

UE 10 Projet de l'étudiant : Intégration 3 O 1


Semestr e 1 - Etudes en danse

Liste détaillée des enseigne m e n ts :

En gris, les enseignem e n ts communs au parcours « Etudes en danse


» et au D.U. « Prépara tion à l’EAT ».

UE fondam e n t al es : Approches historique, artistiques,


esthétiqu es UE 1 à 3

UE 1 : Introduction à la culture chorégra phiqu e - 24 h TD

Semestr e 1
Introduction à la culture chorégraphiqu e
Laetitia Doat
Pré- requis : pratique de danse et pratique de spectateur
Objectif et compé te nces visées : pouvoir mettre en perspective sa
pratique de danse grâce à la découverte d’autres formes
chorégraphiques, genres, courants, œuvres…
Contenu : Quelle idée de la danse se cache derrière nos attentes
lorsqu’on entre dans un studio de danse ou une salle de spectacle ? Par
la lecture de textes, l’analyse d’extraits vidéos ou des moments de
pratique corporelle, nous remettrons en question nos goûts, jugements
de valeur et habitus.
Modalités de contrôle : Sesion 1 contrrôle continu – Session 2
contrôle terminal

UE 2 : Histoire de la danse 1 - 24 h TD – semestr e 1


Histoire de la danse 1
Laetitia Doat
Pré- requis : aucun
Objectifs et compét e nces visées : interroger ce que peut être la
discipline historique
Descriptif du contenu : Des actions aussi communes que marcher ou
sauter nous permettrons de voyager à travers le temps et considérer
une histoire de la danse à la marge de celle des grands courants, des
grands noms, des grandes œuvres.
Modalités de contrôle : Sesion 1 contrrôle continu – Session 2
contrôle terminal

UE 3 : Analyse chorégr aphique 1 - 24 h CM – semestr e 1


Analyse chorégra phique 1
Philippe Guisgand
Pré- requis : une fréquentation régulière des œuvres chorégraphiques
ou, plus généralement, du spectacle vivant est souhaitable.
Objectifs et compé te nces visées : le cours propose, à partir de la
réception spontanée des œuvres dansées, la formation d’un jugement
critique passant par l’immersion dans des situations spectatorielles
mais aussi une réflexion sur les enjeux de la posture de réception
esthétique.
Contenus : Pourquoi analyser l’art ?, Construire une posture critique,
ateliers en studio sur les rapports entre danse et écriture sur
l’expérience dansée.
Bibliographie : Une bibliographie sera donnée en début de semestre.
Modalités de contrôle : Session 1 Contrôle continu

UE fondam e n t al es : Pratiques et techniques des arts -


UE 4 à 6

UE 4 : Fondam en t a ux chorégrap hiqu es 1 - 24 h TD –


semestr e 1
Fonda me n t a ux chorégraphiques 1
Laetit tia Doat
Pré- requis : aucun
Objectifs et compét e nces visées : interroger la notion
d’échauffement corporel, construire une organisation posturale propre à
une esthétique, découvrir un répertoire chorégraphique
Contenus de forma tion : A partir de l’interprétation du second
mouvement de Rosas Danst Rosas d’Anne Teresa de Keersmaeker,
extrait dit des « Chaises », l’étudiant construira une posture réflexive
face à sa pratique de danseur.
Modalités de contrôle : Sesion 1 contrrôle continu – Session 2
contrôle terminal

UE 5 : Répertoir e 1 - 24 h CM – semestr e 1

Répertoire 1

Cécile Delobeau

Pré- requis : quelques connaissances sur les danses urbaines seraient


favorable.

Objectif : Entrer par la pratique dans une démarche de compréhension


du vocabulaire et des procédures de composition chorégraphiques
propre à un artiste.

Compét e nc es visées : Repérer les éléments spécifiques du style, ainsi


que les procédures de composition pour les réinvestir dans une
composition personnelle ou collective.

Contenus de forma tion : Approche d’extraits de quelques œuvres


d’Anne Teresa De Keersmaeker : Rosas danst Rosas, Grande Fugue,
Achterland, Rain…

Modalités de contrôle : CT.

UE 6 : Analyse du geste dansé 1 - 24 h CM- semeste 1

Analyse du geste dansé 1

Bojana Bauer
Pré- requis : Des acquis théoriques et pratiques dans le champ de la
culture
chorégraphique, une pratique personnelle en danse (tous styles) sera
un avantage
Compét e nc es visées : Savoir contextualiser et argumenter les
spécificités d'un geste dansé, d'un point de vue politique, sociologique,
culturel, anthropologique et esthétique.
Descriptif du contenu : Il s’agira de proposer une introduction aux
approches variées d’analyse du geste dansé, développées par des
praticiens et théoriciens au cours du XXe siècle. Qu’est-ce qu’apportent
les notions issues de ce corpus à l’analyse stylistique, culturelle et
politique des pratiques et des œuvres chorégraphiques et/ou
performatives ? Plusieurs modes de description et d’analyse seront
abordés à partir d’é tude de cas – œuvres, récits d’artistes, textes
critiques - issus principalement de la création conte mporaine.
Modalités de contrôle : Session 1 : CC E/O – Session 2

UE complém e n t ai r es : Théories et méthodologie des arts –


UE 7 et 8

UE 7 : Introduction aux arts 1 - 24 h TD – semestre 1


Introduction aux arts 1

Marie Glon
Pré- requis : fréquentation assidue des salles de spectacle

Objectif : Développer des connaissances sur différentes approches


théoriques en danse et dans les autres arts
Compét e nc es visées Savoir recourir à des outils d’analyse
spécifiques, selon les objets étudiés et les objectifs poursuivis

Contenus de forma tion : Ce cours permettra de développer l’esprit


critique de l’étudiant à travers l’analyse de différents textes sur la
danse : textes d’artistes, analyses d’œuvres, enquêtes historiques…

Bibliographie succincte : I. Ginot, « Un lieu commun », Repères,


cahier de danse n°11, mars 2003, p. 2-9. I. Ginot et C. Roquet, « Une
structure opaque : les « Accumulations » de Trisha Brown », in Être
ensemble , dir. Claire Rousier, Pantin, Centre national de la danse, 2003,
p. 252- 273. Ph. Guisgand, « Un regard sur la critique ou les promesses
de la description », Repères, cahier de danse n° 15, mars 2005, p. 10-
12. A. Levinson, 1929, danse d'aujourd'hui , Arles, Actes Sud, 1990. J.
Perrin, Figures de l'attention. Cinq essais sur la spatialité en danse ,
Dijon, Presses du réel, 2012.

Modalités de contrôle :

Session 1 Contrôle continu


Session 2 Contrôle terminal

UE 8 : Introduction aux arts – ciném a/ m usiqu e - 24 h CM


semestr e 1
Introduction aux arts 1
Enseignement commun à tous les parcours de la licence Arts (hors arts
plastiques) et la licence Humanités

Benj a min Barbi e r : Ciné m a

Ce cours a pour ambition de familiariser les étudiants en Arts avec les


études cinématographiques afin qu’ils élaborent ou consolident une
culture cinématographique.
À partir de l’étude de trois genres emblématiques du cinéma que sont
le burlesque, le Film- Noir et le Western, il s’agira donc de proposer une
introduction à quelques grands films qui ont marqué l’histoire du
cinéma en présentant le contexte dans lesquel ils ont été produits ainsi
que les idées et les formes qu’ils élaborent.
Bibliographie succincte :
BELLOUR Raymond (dir.), Le Western. Approches, mythologies, auteurs-
acteurs, filmographies , Paris : Gallimard, 1993.
KRAL Petr, Le Burlesque ou la morale de la tarte à la crème , Paris :
Ramsay, 2007.
LETORT Delphine, Du Film Noir au Néo-Noir : Mythes et Stéréotypes
de l'Amérique 1941- 2008 , Paris : L'Harmattan, 2010.
SERCEAU Michel (dir.), Ciném'Action , N°68 Mai 1993, « Panorama des
genres au cinéma », Paris : Éditions Charles Corlet, 1993.
Guillau m e Absil : M usiqu e

Pré- requis : Aucun.

Compét e nc es visées :‐
- Acquérir une perception synthétique de l’évolution de la musique
savante
occidentale du Moyen Age à nos jours.
-‐ Se familiariser avec le vocabulaire spécifique à l’esthétique musicale.
-‐ Contextualiser la musique dans l’histoire des arts, des idées, des
cultures et des sociétés.
-‐ Enrichir sa culture générale.

Descriptif du contenu :
- Dresser un panorama historique du chant grégorien aux musiques
contemporaines
-‐ Dégager des repères historiques.
-‐ S’interroger sur les questions de rupture et de continuité dans
l’histoire de la musique.
-‐ Proposer une réflexion esthétique sur les notions de style, de genre et
de forme en musique.

Modalité d’évalua tion : Session 1 CT écrit QCM – Session 2 CT écrit


QCM
UE transversales : Personnalisation du parcours – UE 9 et
10

UE 9 : Langues - 24 h TD – semestr e 1

Langue au choix : anglais ; pour les autres langues, renseignez-vous auprès


du pôle LANSAD
ANGLAIS
Responsable : Claire Hélie
Enseignan ts : Aude Lateboulle, Gérard Dahan, lecteurs

Pré- requis : niveau A2 acquis (CECRL)

Objectif : consolider le niveau A2 et préparer le niveau B1

Compét e nc es visées : pratique de l’anglais dans le cadre d’études en


danse (initiation aux arts et à la culture du monde anglophone,
entretiens avec des professionnels, rédaction de comptes rendus de
performances, recherches en vue de l’élaboration d’un agenda culturel,
mise en place de projets artistiques…)

Contenus de forma tion : exploration de documents authentiques sur


la musique et la danse pour renforcer la réception de l’oral et de l’écrit,
débats et travaux collaboratifs pour améliorer la production et
l’interaction orales, rédaction de textes à objectifs variés pour
progresser en production écrite.
Modalités de contrôle : Session 1 : Contrôle continu (DO + DM +
DST)
Session 2 : DST

UE 10 : Projet de l’étudian t - 20 h TD – semestr e 1


Projet de l’étudiant : « Intégration »
Les renseignements seront donnés à la rentrée.
http:// w w w . u niv - lille3.fr/ e t u d es/ form a t i ons/cursus-
licence/organisa tion/ue 1 0 /
ETUDES EN DANSE - Licence 1 - Semestr e 2
Parcours Etudes en danse & en jaune les enseigne m e n ts mutualisés avec le D.U. « Prépara tion
à l’EAT »

LICENCE ARTS PARCOURS ETUDES EN DANSE 2015-2016 MODALITES D'EXAMEN


UE Intitulé vol présentiel SESSION 1 SESSION 2

ECTS

O / Choix

Groupes CM/TD

Observations
CM TD

d'exercice
Type

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc

exercice
Type

CC ou CT

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc
CC ou CT
SEMESTRE 2
UE 1 Philosophie de l'art et esthétique 3 O 1 18 CC E 1 épreuve CT E 4H philosophie
CM TD UE1- (porteur)
UE2
UE 2 Philosophie de l'art et esthétique 3 O 1 24 CC E

UE 3 Analyse chorégraphique 2 3 O 1 24 CC E CT E 2H DU

UE 4 Fondamentaux chorégraphiques 2 / Hip Hop 3 O 2 24 CT O CT O DU

UE 5 Répertoire 2 3 O 1 24 CT O travail CT E
personnel,
dossier
UE 6 Analyse du geste dansé 2 3 O 1 24 CC O travail CT E
personnel,
dossier
UE 7 Introduction aux arts / TD 3 O 1 24 CC E CT E 2H DU

UE 8 Introduction aux arts 2 : théâtre/danse 3 O 24 QCM CT E 2H Non QCM CT E 2H Non Musique, MI,
Cinéma, danse,
UE 9 Langue 3 C 24 CC EO CT E 2H hum anités
pour l'anglais

UE 10 Projet de l'étudiant 3 C
culture numérique O université

Projet Artistique Chorégraphique Encadré (PACE) C 1 20 CC O CT O danse mut S4

Stage conventionné C CC CT E CCN,CRR…

Autre parcours, mention, université C


Semestr e 2 - Etudes en danse

Liste détaillée des enseigne m e n ts :

En gris, les enseignem e n ts communs au parcours « Etudes en danse


» et au D.U. « Prépara tion à l’EAT

UE fondam en t a l es : Approches historique, artistiques,


esthéti ques UE 1 à 3

UE 1 : Philosophie des arts - 18 h CM – semestre 2


Philosophie des arts
Ce cours est commun avec le cours de « Philosophie de l’art et
esthétique » en licence de philosophie
Sarah Troche
Titre du cours : Concepts et problèmes fondamentaux de l’esthétique
et de la philosophie de l’art
Présenta ti on du cours :
Ce cours propose une introduction aux problèmes et aux concepts
fondamentaux de l’esthétique et de la philosophie de l’art. Nous
aborderons les problèmes de la nature de l’art et de la création
artistique (les rapports entre art et technique, la question de
l’imitation, la notion d’œuvre, celle de génie), ainsi que l’histoire et le
sens de la notion d’esthétique et les questions centrales de cette
discipline (le jugement de goût, le beau et le sublime).
L’objectif du cours est de donner aux étudiants les notions essentielles
pour comprendre les textes majeurs de la philosophie esthétique, ainsi
que d’éprouver la pertinence de ces notions pour commenter des
exemples précis d’œuvres et de pratiques artistiques.
Pré- requis : Aucun pré- requis.
Compét e nc es visées : acquisition des notions fondamentales de la
philosophie esthétique. Analyse de textes majeurs. Capacité à
commenter des œuvres et des pratiques artistiques en les croisant aux
analyses philosophiques.
Bibliographie :
1) À lire avant le premier cours :
Relire ses notes de cours de terminale portant sur l’art et la technique
ainsi que les textes liés à ces cours.
2) Autres références :
• Aristote, La Poétique , trad. R. Dupont- Roc et J. Lallot, Seuil, «
Poétique », 1980.
• Hegel, Esthétique, trad. Ch. Bénard, Livre de poche, 2 volumes,
1997 (texte en partie disponible sur internet).
• Hume, « De la règle du goût », dans Essais sur l’art et le goût ,
trad. M. Malherbe, Vrin, « Bibliothèque des Textes
Philosophiques – Poche » (édition bilingue), 2010 ( On the
Standard of Taste. Texte disponible sur internet en anglais et en
français ; le titre français varie selon les éditions).
• Kant, Critique de la faculté de juger , trad. A. Philonenko, Vrin,
« Bibliothèque des Textes Philosophiques » 1993, première
partie : « Critique de la faculté de juger esthétique ».
• Valéry, « Discours sur l’esthétique », in Variété IV, Gallimard,
1939. Disponible en ligne :
http://classiques.uqac.ca/classiques/Valery_paul/varietes/discour
s_sur_esthetique_IV/discours_sur_esthetique.html

Modalités de contrôle :
- Session 1 : Un devoir sur table (au choix : commentaire de texte ou
dissertation), 50% de la note finale, en complément de l’examen lié au
TD.
- Session 2 (CM+TD) : Un devoir sur table (au choix : commentaire de
texte ou dissertation), durée 4 heures.

UE 2 : Philosophie des arts - 24 h TD – semestr e 2


Philosophie des arts
Sarah Troche
Pré- requis : assister de manière active au CM et fournir le travail de
lecture demandé
Compét e nc es visées : permettre aux étudiants d’inscrire leur
réflexion sur la danse et les pratiques chorégraphiques dans le
contexte plus général des débats esthétiques et des controverses
classiques et contemporaines dans la philosophie de l’art
Descriptif du contenu : Le TD a pour but de prolonger et compléter
l’enseignement du CM, en se concentrant plus spécifiquement sur la
lecture et le commentaire de textes, dont certains seront directement
reliés à la danse et aux pratiques chorégraphiques.

Modalités de contrôle : Un exposé oral, portant sur un commentaire


de texte ou une question théorique (50% de la note finale, en
complément de l’examen lié au CM).

UE 3 : Analyse chorégrap hiqu e 2 - 24 h TD – semestre 2


Analyse chorégraphique 2
Philippe Guisgand
Pré- requis : une fréquentation régulière des œuvres chorégraphiques
ou, plus généralement, du spectacle vivant est souhaitable.
Objectifs et compé te nces visées : le cours propose, à partir de la
réception spontanée des œuvres dansées, la formation d’un jugement
critique passant par l’étude et la mise en discussion des systèmes
d’analyses anglo- saxons.
Contenus : Etude des méthodologies générales et spécifiques (Pavis,
Foster, Adshead) ; application à l’analyse d’œuvres chorégraphiques à
partir de supports filmés (captations, vidéodanses).
Bibliographie :
une bibliographie complémentaire sera donné en début de semestre.
• Adshead- Lansdale Janet, Dance Analysis Theory & Practice,
Londres, Dance Books, 1988.
• Foster Susan Leigh, Reading Dancing. Bodies and Subjects in
Contemporary American Dance, Berkeley, University of
California Press, 1986.
• Pavis Patrice, l’Analyse des spectacles, Paris, Nathan, coll. « Arts
du spectacle », 1996.
Modalités de contrôle : CC/E
UE fondam e n t al es : Pratiques et techniques des arts -
UE 4 à 6

UE 4 : Fondam en t a ux chorégrap hiqu es 2 - 24 h TD –


semestr e 2
Fonda me n t a ux chorégraphiques 2
Cécile Delobeau
Pré- requis : quelques connaissances sur l’histoire du mouvement hip
hop, éventuellement visionner ou avoir vu des extraits d’œuvres de
chorégraphes ou groupes régionaux et nationaux reconnus par les
institutions ainsi que des extraits de battles .
Objectif : appréhender les fondamentaux et les réinvestir dans une
pratique et une recherche chorégraphique.
Compét e nc es visées : préciser les codes par une analyse spécifiques
de leurs composantes, improviser et composer afin d’élaborer
différentes approches dynamiques.
Contenus de forma tion : s’initier à la composition avec des
matériaux du cours en s’appuyant sur des éléments constitutifs des
danses hip- hop, en envisageant différentes relations possibles à
l’espace, la musique ; en vue de favoriser la notion d’interprétation .
Bibliographie succincte :
• Bazin Hughes, La Culture Hip-Hop, Editions Desclée de Brouwer,
1995.
• Cooper Martha, Hip-Hop Files,From Here to Fame Publishing,
2004. Moise Claudine, Danseurs du Défi , Indigènes, 1999.
• Collectif, « Territoires du Hip- Hop », Art Press hors série,
décembre 2000.
Modalités de contrôle : contrôle terminal.

UE 5 : Réper toir e 2 - 24 h CM – semestre 2


Répertoire 2
Laetitia Doat
Pré- requis : Connaissance sommaire de l’œuvre du chorégraphe
Olivier Dubois, avoir fréquenté au cours de l’année scolaire
l’établissement du CCN de Roubaix à l’occasion d’un cours, d’un stage,
d’un spectacle, d’une porte ouverte…
Objectif s et compé t e nces visées : Interroger la notion d’œuvre,
d’auteur en danse, s’initier à la cinétographie Laban, interpréter un
répertoire chorégraphique
Contenus de forma tion : A partir de la partition transcrite en
cinétographie Laban par Estelle Corbière, les étudiants seront amenés
à interpréter un extrait de Tragédie d’Olivier Dubois.
Modalités de contrôle : Session 1 contrôle continu – Session 2
contrôle terminal.

UE 6 : Analyse du geste dansé 2 - 24 h CM – semestre 2


Analyse du geste dansé 2

Laetitia Doat
Pré- requis : pratique corporelle
Objectifs et compét e nces visées : affiner son regard sur un corps
en mouvement
Descriptif du contenu : Qu’est ce qu’être debout ? A partir
d’exercices de regard, de pratique corporelle et de lectures, l’étudiant
s’interrogera sur ce qu’implique la posture érigée chez l’homme et
identifiera comment cette signature corporelle propre à chacun peut
aussi être le marqueur stylistique de l’œuvre d’un chorégraphe, d’un
courant chorégraphique, d’une période.
Modalités de contrôle : Session 1 contrôle continu – Session 2
contrôle terminal.

UE complém e n t ai r es : Théories et méthodologie des arts


– UE 7 et 8

UE 7 : Introduction aux arts 2 - 24 h TD – semestre 2


Introduction aux arts 2

Laetitia Doat
Pré- requis : L’ensemble des connaissances acquises en Introduction
aux arts TD 1 et des cours d’Histoire de la danse
Objectifs et compét e nces visées : conduire un entretien, rédiger un
entretien, s’initier à l’élaboration d’une revue
Descriptif du contenu : L’étudiant devra conduire un entretien
auprès d’une personne de son choix sur la thématique du saut en
danse (thématique abordée dans le cadre du cours d’histoire). Il devra
ensuite transcrire ces propos à l’écrit et en rédiger un texte qui pourra
peut être s’inscrire dans cadre de la revue Etudanse, revue dirigée par
les étudiants du département.
Modalités de contrôle : Session 1 contrôle continu – Session 2
contrôle terminal.

UE 8 : Introduction aux arts 2 - théâ tr e / danse - 24 h CM

semestre 2
Introduction aux arts 2 théâ tr e / danse

Enseignement commun à tous les parcours de la licence Arts (hors arts


plastiques)
et à la licence Hu manités

Bilian a Fouilhoux
Pré-requis : Des acquis théoriques et pratiques dans le champ de la
culture chorégraphique et théâtrale.
Compé t ences visées : Savoir contextualiser et argumenter les
spécificités de l'art chorégraphique et théâtral, d'un point de vue politique,
sociologique, culturel, anthropologique et esthétique.
Descriptif du contenu : Approfondir et affiner les approches variées
d'analyse de l'art chorégraphique et théâtral, développées par des
praticiens et théoriciens au cours du XXe siècle.
Ce cours propose une introduction aux t héories des arts (danse,
théâtre, m usique, cinéma...), avec corpus d'exe mples constitué depuis
le débu t du XX siècle jusqu'aux dernières actualités en création
(progra m ma tion régionale à suivre). Au premier lieu il s'agit de donner
quelques définitions philosophiques de la nature et de la fonction
plurielle (individuelle, collective, culturelle et politique, affir ma tive et
transgressive) de l'art co m me phéno mène et activité et se fa miliariser
avec quelques courants esthétiques et leur croisemen ts et résonances
transversales. L'approche historique sera combinée avec introduction
aux analyses de processus de créations et d'oeuvres, discours
d'artistes, appuis et/ou remises en question radicales de traditions
artistiques par le travail d’improvisation, renouvelle ment de formes
d'expression (le courant de la perfor mance) et de pratiques artistiques
conte mporaines, souvent hybrides. La vision à la fois prag matique et
politique de la t héorisation des arts dé montren t aussi des for mes
d'é mancipation (e mpower ment ) du sujet créateur au cœur d' une
activité artistique aux valeurs citoyennes et militan tes.
Bibliographie :
RANCIERE, Jacque, Le partage du sensible, Paris, Éd. La fabrique, 2010, 56
p.
DEWEY, John, L'art com me expérience, Paris, Folioessais, 2010, 320 p.
HARRISON, Charles, WOOD Paul, Art in Theory : an ontology of changing
ideas, U.K., Blackwell, 2002, 1260 p.
Modalités de contrôle : CT

UE transversales : Personnalisation du parcours – UE 9 et


10

UE 9 : Langues - 24 h TD – semestr e 2
Langue au choix : anglais ; pour les autres langues, renseignez-
vous auprès du pôle LANSAD

ANGLAIS
Responsable : Claire Hélie
Enseignan ts : Aude Lateboulle, Gérard Dahan, lecteurs

Pré- requis : niveau A2 acquis (CECRL)

Objectif : préparer le niveau B1


Compét e nc es visées : pratique de l’anglais dans le cadre d’études en
danse (initiation aux arts et à la culture du monde anglophone,
entretiens avec des professionnels, rédaction de comptes rendus de
performances, recherches en vue de l’élaboration d’un agenda culturel,
mise en place de projets artistiques…)

Contenus de forma tion : exploration de documents authentiques sur


la musique et la danse pour renforcer la réception de l’oral et de l’écrit,
débats et travaux collaboratifs pour améliorer la production et
l’interaction orales, rédaction de textes à objectifs variés pour
progresser en production écrite.

Modalités de contrôle : Session 1 : Contrôle continu (DO + DM +


DST)
Session 2 : DST

UE 10 : Projet étudiant – 20 h TD - semestre 2


2 enseigne m e n ts
Une UE 10 obligatoire : Culture numérique
Une UE 10 à choix

• Pratique artistique chorégraphique Encadrée (Marion Sage)


• Stage conventionné
• Autre parcours, mention, UFR, SUAPS, C2i, CLES…

http:// w w w . u niv - lille3.fr/ e t u d es/ form a t i ons/cursus-


icence/organisation/ue 1 0 /
ETUDES EN DANSE – Licence 2 - Semestr e 3
En bleu , cours mutualisés avec le Parcours « Enseigne m e n t de la danse »

LICENCE ARTS PARCOURS ETUDES ENDANSE2015-2016 MODALITES D'EXAMEN


UE Intitulé vol présentiel SESSION 1 SESSION 2

ECTS

O/ Choix

Groupes CM/TD

Observations
CM TD

d'exercice
Type

Ecrit ouOral

Durée

autorisés
Doc

exercice
Type

CC ouCT

Ecrit ouOral

Durée

autorisés
Doc
CCouCT
SEMESTRE3
UE 1 Histoire de la musique en relation avec la danse 1 3 O 1 24 CC E CT E 2H Enseignement de
la danse
UE 2 Histoire de la danse 2 3 O 1 36 CC EO travail CT E Enseignement de
personnel, la danse
dossier
UE 3 Analyse chorégraphique 3 3 O 1 24 CC E CT E 2H Enseignement de
la danse
UE 4 Fondamentaux chorégraphiques 3 / renaissance 3 O 1 24 CC EO CT EO Enseignement de
la danse
UE 5 Atelier interdisciplinaire1 3 O 1 24 CT EO CT E 2H

UE 6 PREPRO 1 3 C
Anatomie de la danse 1 (option Pratique et esthétique) 1 24 CC E CT E 2H Enseignement de
la danse
Formes opératiques (option Métiers du spectacle vivant) 12 12 CC EO 1 épreuve CT E 2H P/ théâtre
CM TD
UE 7 PREPRO 2 3 O
Ecriture critique 1 (toutes options) 1 24 CC E CT E 2H

UE 8 PREPRO 3 3 C
Esthétique transdisciplinaire 1 (toutes options) 18 CC E CT E 2H P/musique

UE 9 Langue 3 C 24 CC EO CT E 2H pour l'anglais

UE10 Projet de l'étudiant 3 C

culture numérique O université

Projet Artistique Chorégraphique Encadré (PACE) C 1 20 CC O CT O danse mut S5

Stage conventionné C CC dossier CT E danse CCN,CRR

Initiation aux méthodes somatiques (sauf danseur) C 20 CC EO CE E 2H ouvert université

Autre parcours, mention, université C


Semestre 3 - Etudes en danse

Liste détaillée des enseigne m e n ts : En gris, les enseigne m e n ts


communs aux parcours « Etudes en danse » et « Enseignem e n t de la
danse ».

Tronc commun : Approches historiques, artistiques,


esthétiqu es et pratiques – UE 1 à 5

UE 1 : Histoire de la musique en relation avec la danse 1


-24 h CM – semestr e 3
Histoire de la musique en relation avec la danse 1

Natacha Barry
Objectif et compé te nces visées : Ce cours a pour objectif de donner
aux étudiants les outils indispensables pour comprendre l'histoire de la
musique – du Moyen- Age à l'Epoque Contemporaine.
Contenus de forma tion : Chacune des grandes périodes occidentales
sera étudiée. Seront définis l'ensemble des éléments qui constituent
une époque - les différents genres représentatifs, les styles, le ou les
compositeurs. Le cours portera également sur les différentes œuvres
majeures. L'approche historique et analytique se confrontera aux
divers positionnements esthétiques, plastiques, littéraires (et
chorégraphiques !) contemporains des époques évoquées.
Bibliographie :
• BUKOFZER (M.), La Musique Baroque, Presses Pocket, 1988
• ROSEN (C.), Le Style classique, Gallimard, 1978
• EINSTEIN (A.), La Musique Romantique, Gallimard, 1989
• VON DER WEIDT ( J.N), La Musique au XXè siècle, Hachette,
1992
Modalités de contrôle : Contrôle continu
UE 2 : Histoire de la danse 2 - 36 h CM – semestr e 3
Histoire de la danse 2
Marie Glon
Pré- requis : repères chronologiques sur l'histoire occidentale ( voir G.
Labrune et al., L'Histoire de France , Paris, Nathan, 2011 ou un autre
manuel) ; avoir lu un ouvrage retraçant l'histoire de la danse du XVI e
siècle à nos jours (par exemple L’histoire de la danse : repères dans le
cadre du diplôme d’État , Paris, CND, 2000, ou l'un des titres se
trouvant dans la bibliographie de cet ouvrage)
Objectif : Jeter les bases d'une histoire de l'autorisation de danser
(émanant de toutes instances, juridiques ou non)
Compét e nc es visées : analyser des documents historiques .
Contenus de forma tion : A la Renaissance, pendant la Révolution, au
début du XXI e siècle, a-t- on le droit de danser – et si oui, quand,
comment, avec qui, à quelles conditions ? En temps de guerre ou en
temps de paix, selon les lieux et les espaces sociaux, selon que l'on est
un homme ou une femme, que l'on pratique les danses jazz ou la valse,
le hip- hop ou la danse classique, à quels censures et tabous est- on
confronté ? Comment droits et interdictions reflètent- ils et modèlent- ils
les façons de danser, les créations chorégraphiques, l'identité
professionnelle des danseurs ? Ces interrogations nous conduiront à
relier l'histoire aux parcours individuels : devenir danseur, c'est aussi
prendre et revendiquer le droit de danser. Un droit qui est donc
toujours réinventé, et qui prend dans chaque contexte un sens
spécifique : nous tâcherons d'approcher ces métamorphoses.
Bibliographie succincte :
E. Claire, « Risquer corps et âme pour une valse », Repères, cahier de
danse n°29, p. 30- 31. M. Foucault, Surveiller et punir , Paris, Gallimard,
1975. L. Guilbert, Danser avec le IIIe Reich, Bruxelles, Complexe, 2000.
M. Ruel, Les chrétiens et la danse dans la France moderne, Paris,
Honoré Champion, 2006. G. Vigarello, Le Corps redressé , Paris,
Delarge, 1978.
Modalités de contrôle : CC
UE 3 : Analyse chorégrap hique 3 - 24 h TD – semestr e 3
Analyse chorégra phique 3
Philippe Guisgand
Robaldo Sylvie

Pré- requis : une fréquentation régulière des œuvres chorégraphiques


ou, plus généralement, du spectacle vivant est souhaitable.

Objectifs et compé te nces visées : le cours propose, à partir de la


démarche élaborée par chaque étudiant au cours des semestres
précédents de passer progressivement – au contact d’œuvres ou
d’extraits de pièces mais également de mise en pratique – d’une
réception spontanée à une analyse méthodique débouchant sur un
commentaire composé.

Contenus : Ils consisteront en analyses d’œuvres pour les 6 séances


de Philippe Guisgand et une initiation à la lecture du corps dansant à
travers les outils d’analyse labaniens pour les cours de Sylvie Robaldo.
Modalités de contrôle : Contrôle continu

UE 4 : Fondam en t a ux chorégrap hiqu es 3 - 24 h TD –


semestr e 3
Fonda me n t a ux chorégraphiques 3
Monique Duquesne Fonfrede
Pré- requis : Situer historiquement et artistiquement la Renaissance en
France ; s’intéresser à l’iconographie du corps dansant et à la musique
de cette époque, prendre connaissance des lieux et des contextes
relatifs aux pratiques musicales et chorégraphiques dite « anciennes ».
Objectif : Etude pratique et théorique de la danse Renaissance
française : des traces à la reconstitution / recréation
Compét e nc es visées : Revisiter des états de corps, des dynamiques,
des postures, des éléments de langage (vocabulaire de pas et
syntaxe), des phrasés, des œuvres chorégraphiques.
Passer d’une transmission orale de la danse dite « ancienne à un
usage raisonné des sources documentaires (traités, partitions …).
Contenus de forma tion : Au travers d’ateliers mêlant mise en éveil
et apprentissage, restitution et interprétation, improvisation et
composition, approche des éléments fondamentaux des danses
populaires et nobles de la Renaissance française consignées par
Thoinot Arbeau dans l’Orchésographie (1581) et étude du répertoire de
danseries (branles, pavane, gaillarde, basse- danse, bouffons …)
Bibliographie succincte :
• ARBEAU, Thoinot, Orchésographie , Paris, 1581.
• CONTE, Pierre, Danses anciennes de cour et de théâtre en
France, éléments de composition, Ed Dessain et Tolra, 1974.
• JOLY, Robin, 1 er cahier de bal de la Compagnie Outre Mesure,
Label COM, 2 ème édition, 2009.
• ROUSSEAU, Sophie, Le Cahier de Maître Guillaume, Danses et
Musiques à danser de la Renaissance, Ed Compagnie Maître
Guillaume, Bagnolet, 1992.
Modalités de contrôle : Contrôle continu écrit et oral

UE 5 : Atelier interdisciplinaire 1 - 24 h TD - semestr e 3


Atelier interdisciplinaire 1
Bojana Bauer
Pré- requis : Ouverture à l’expérimentation, autonomie dans le travail
Objectif et compét e nces visées : Développement des outils
compositionnels et dramaturgiques dans le domaine de la danse
contemporaine
Contenus de forma tion : Ce cours abordera la danse et la
chorégraphie non pas dans une perspective d'apprentissage technique
et poétique, mais comme un processus expérimental. Au lieu de nous
concentrer sur les médiums et disciplines artistiques, nous allons
inventer les processus et modes de travail, pour la plupart dans un
cadre collaboratif. Plusieurs projets en parrallèle seront ainsi menés. Il
sera d’abord question d’identifier les questions et problèmes qui sont
propres à chaque projet afin de pouvoir proposer les solutions qui lui
sont inhérentes.
Modalités de contrôle : contrôle continu

Options – UE 6 à 8

UE 6 : Arts lyriques, formes opératiques - 10 h CM / 21h


TD -

semestre 3
Arts lyriques, formes opératiques
Prérequis : Option « métier du spectacle vivant »
Voir guide des études « Arts de la scène »

UE 6 : Anatomi e de la danse 1 - 24 h CM – semestr e 3


Anatomie de la danse 1
Bernard Estraba ut
Pré- requis : Option « Pratique et esthétiqu e » ou parcours
« Enseigne m e n t de la danse »
Objectif et compét e nces visées : Connaissance approfondie de
l’anatomie du membre inférieur dont la synthèse permettra de
comprendre la bipédie et son fonctionnement dans le mouvement
dansé.
Contenus de forma tion :
1. Anatomi e : Etude du membre inférieur par 4 grandes régions
(bassin, genou, cheville, pied). Chaque région est étudiée à travers 4
chapitres : Ostéologie, Arthrologie, Myologie et Cinésiologie. Des liens
seront faits entre chaque région. La biomécanique fonctionnelle servira
à faire le lien entre l’anatomie et la danse.
2. Physiologie :
2.1 La physiologie du muscle squelettique :
Fonction du muscle
Anatomie macroscopique du muscle squelettique et microscopique de
la fibre musculaire
Contraction d’une fibre musculaire
Différents types de contraction.
2.2 Notion d’équilibre
Polygone de sustentation
Centre de gravité
Bibliographie : Tous les documents nécessaires à l’étude de cette
matière seront fournis par l’enseignant.
Modalités de contrôle : Contrôle continu

UE 7 : Ecriture critique 1 - 24 h TD - semest re 3


Ecriture critique 1

Bojana Bauer
Pré- requis : Options « pratique et esthétiqu e » ou « métiers du
spectacle vivant » ; pratique régulière de spectateur, lecture de
textes sur la danse (travaux universitaires mais aussi articles de presse
et textes d'artistes)
Objectif : Pratique de l’écriture, analyse et appropriation de différents
cadres de communication par l’écrit
Compét e nc es visées : construire un texte critique sur la danse
Contenus de forma tion : Il s’agira dans ce cours d’aborder les
différents modes et formats d’écriture critique : compte rendu
journalistique, note de programme, texte de monographie, critique
évaluative, critique impressionniste, analyse universitaire, critique
immanente, critique culturaliste etc.
Quels sont les critères à partir desquels se compose l’écriture critique ?
À qui s’adresse- t- on en écrivant ? Comment prendre en compte le
cadre institutionnel dans lequel s’inscrit l’écriture ?
Ce TD, conçu comme une initiation à la critique, qui associe théorie et
pratique, permettra d'expérimenter différents modes rédactionnels
mais aussi d'affiner le regard sur les pièces de danse, en mettant à
l'œuvre les compétences développées en cours d'analyse
chorégraphique.
Modalités de contrôle : Session 1 Contrôle continu E/O – Session 2

UE 8 : Esthétique transdisciplinaire 1 - 18 h CM –
semestr e 3
Esthétique transdisciplinaire 1
Anne Boissière
Prérequis : options « Pratique et esthé tique » ou « Métiers du
spectacle vivant »
« Le mouve m e n t dans l’art» : Il y a du mouvement dans la musique
et dans la danse. Comment le penser ? Quelle différence par rapport
aux autres arts, aux arts plastiques ou au cinéma notamment? Quelle
expérience de l’espace et du temps rend- il possible ? Le cours
développera ce questionnement à partir du champ philosophique et en
relation avec les œuvres.
Premiers élémen ts de bibliographie (une bibliographie complète
sera distribuée à la rentrée)
• Gaston Bachelard, L’air et les songes. Essai sur l’imagination du
mouvement , Paris, Corti, 1943
• Henri Bergson, Essai sur les données immédiates de la
conscience , Œuvres , Paris, PUF édition du Centenaire, 1959
• Doris Humphrey, Construire la danse , Traduction et préface de
Jacqueline Robinson, Paris, L’Harmattan, 1998
• Vladimir Jankelevitch, Debussy et le mystère de l’instant, Paris,
Plon, 1976, 1989
• Pierre Sauvanet, Le rythme grec d’Héraclite à Aristote , Paris,
PUF, 1999
Modalités de contrôle : CC

UE transversales : Personnalisation du parcours – UE 9 et


10

UE 9 : Langues - 24 h TD – semestr e 3
Langue au choix : anglais , pour les autres langues, renseignez- vous
auprès du pôle LANSAD
ANGLAIS
Responsable : Claire Hélie
Enseignan ts : Aude Lateboulle, Gérard Dahan, lecteurs

Pré- requis : niveau B1 (CECRL)

Objectif : consolider le niveau B1

Compét e nc es visées : pratique de l’anglais dans le cadre d’études en


danse (initiation aux arts et à la culture du monde anglophone,
entretiens avec des professionnels, rédaction de comptes rendus de
performances, recherches en vue de l’élaboration d’un agenda culturel,
mise en place de projets artistiques…)
Contenus de forma tion : exploration de documents authentiques sur
la musique et la danse pour renforcer la réception de l’oral et de l’écrit,
débats et travaux collaboratifs pour améliorer la production et
l’interaction orales, rédaction de textes à objectifs variés pour
progresser en production écrite.

Modalités de contrôle : Session 1 : Contrôle continu (DO + DM +


DST)
Session 2 : DST

UE 10 : Projet étudiant - 20 h TD - semestr e 3


2 enseigne m e n ts
Une UE 10 obligatoire : culture numérique
Une UE 10 à choix

• Pratique artistique chorégraphique Encadrée (Marion Sage)


• Stage conventionné
• autre parcours, mention, UFR, SUAPS, C2i, CLES
voir lien ci-dessous : http:// w w w . u niv-
lille3.fr/ e t u d es/form a ti ons/cursus- icence/orga nisa tion/ ue 1 0 /
ETUDES EN DANSE – Licence 2 - Semestr e 4
En bleu , cours mutualisés avec le Parcours « Enseigne m e n t de la da n se »
LICENCE ARTS PARCOURS ETUDES EN DANSE 2015-2016 MODALITES D'EXAMEN
UE Intitulé vol présentiel SESSION 1 SESSION 2

ECTS

O / Choix

Groupes CM/TD

Observations
CM TD

d'exercice
Type

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc

exercice
Type

CC ou CT

Ecrit ou Oral

Durée

autorisés
Doc
CC ou CT
SEMESTRE 4
UE 1 Histoire de la musique en relation avec la danse 2 3 O 1 24 CC E CT E 2H Enseignement de
la danse
UE 2 Histoire de la danse 3 3 O 1 36 CC EO travail CT E Enseignement de
personnel, la danse
dossier
UE 3 Analyse chorégraphique 4 3 O 1 24 CC E CT E 2H Enseignement de
la danse
UE 4 Fondamentaux chorégraphiques 4 / danse baroque 3 O 1 24 CC EO CT EO Enseignement de
la danse
UE 5 Atelier interdisciplinaire2 3 O 1 24 CT O CT E 2H

UE 6 PREPRO 1 C
Anatomie de la danse 2 (option Pratique et esthétique) 3 1 24 CC E CT E 2H Enseignement de
la danse
Introduction aux institutions du spectacle (option 12 12 CC EO 1 épreuve CT E 2H P/ théâtre
Métiers du spectacle vivant) CM TD
UE 7 PREPRO 2 3 C

Ecriture critique 2 (toutes options) 3 1 24 CC E CT E 2H

UE8 PREPRO 3 3 C

Esthétique transdisciplinaire 2 (toutes options) 3 18 CC E CT E 2H P/musique

UE 9 Langue 3 C 24 CC OE CT E 2H

UE10 Pojet de l'étudiant 3 C

culture numérique O université

Projet Artistique Chorégraphique Encadré (PACE) C 1 20 CC O CT O danse mut S2

Stage conventionné C CC CT E danse CCN,CRR

Initiation aux méthodes somatiques (sauf danseur) C 20 CC EO CE E 2H ouvert université

Autre parcours, mention, université C


Semestr e 4 - Etudes en danse

Liste détaillée des enseigne m e n ts : En gris, les enseigne m e n t s


communs aux parcours « Etudes en danse » et « Enseigne m e n t
de la danse »

Tronc commun : approches historiques, artistiques,


esthéti ques et pratiqu es – UE 1 à 5

UE 1 : Histoire de la musique en relation avec la danse 2 -


24 h CM - semestre 4
Histoire de la musique en relation avec la danse 2

Natacha Barry
Objectif et compé te nces visées : Ce cours a pour objectif de donner
aux étudiants les outils indispensables pour comprendre l'histoire de la
musique – du Moyen- Age à l'Epoque Contemporaine.
Contenus de forma tion : Chacune des grandes périodes occidentales
sera étudiée. Seront définis l'ensemble des éléments qui constituent une
époque - les différents genres représentatifs, les styles, le ou les
compositeurs. Le cours portera également sur les différentes œuvres
majeures. L'approche historique et analytique se confrontera aux divers
positionnements esthétiques, plastiques, littéraires (et
chorégraphiques !) contemporains des époques évoquées.
Bibliographie :
• BUKOFZER (M.), La Musique Baroque, Presses Pocket, 1988
• ROSEN (C.), Le Style classique, Gallimard, 1978
• EINSTEIN (A.), La Musique Romantique, Gallimard, 1989
• VON DER WEIDT ( J.N), La Musique au XXè siècle, Hachette, 1992
Modalités de contrôle : Contrôle continu
UE 2 : Histoire de la danse 3 - 36 h CM – semestr e 4
Histoire de la danse 3
Marie Glon
Pré- requis : Lectures réalisées dans le cadre du cours "Histoire de la
danse 2"
Objectif : Développer une lecture critique de l'historiographie de la
danse et questionner la place de l'histoire dans les pratiques des
danseurs.
Compét e nc es visées : analyser des usages de l'histoire
Contenus de forma tion : Ce cours prolongera l'approche thématique
de l'histoire de la danse initiée au semestre précédent, en traversant les
époques (principalement de la Renaissance à nos jours, en Occident) et
les esthétiques, avec une attention particulière à la généalogie des
danses dites "classique", "jazz" et "contemporaine". Il s'agira tout
particulièrement de questionner la façon dont les histoires de ces danses
sont produites : quels documents convoque- t- on ? Comment les fait- on
parler ? Comment les périodise- t- on ? Quels enjeux, idéologiques
notamment, traversent ces constructions historiographiques ? Nous nous
pencherons notamment sur la diversité des archives de la danse
(textuelles, iconographiques, sonores, filmiques, corporelles...) pour nous
demander comment elles s'inscrivent dans les imaginaires, nourrissant
les pratiques et les créations chorégraphiques.
Bibliographie succincte :
Bibliographie succincte :
• A. Farge, Le Goût de l'Archive , Paris, Seuil, 1989.
• I. Launay et S. Pagès (dir.), Mémoires et histoire en danse , Paris,
L'Harmattan, 2010.
• A. Prost, Douze leçons sur l'histoire , Paris, Seuil, 1996

Modalités de contrôle : CC
UE 3 : Analyse chorégrap hique 4 - 24 h TD – semestr e 4
Analyse chorégra phique 4
Philippe Guisgand

Pré- requis : une fréquentation régulière des œuvres chorégraphiques


ou, plus généralement, du spectacle vivant est souhaitable.

Objectifs et compé te nces visées : le cours propose, à partir de la


démarche élaborée par chaque étudiant au cours des semestres
précédents de passer progressivement – au contact d’œuvres ou
d’extraits de pièces – d’une réception spontanée à une analyse
méthodique débouchant sur un commentaire composé.

Contenus : Ils seront dépendants de la programmation de danse


accessible aux étudiants (programme fixé à la rentrée en partenariat
avec les structures de diffusion). Ils seront davantage focalisés ce
semestre sur les modalités dialogiques entre danse et musique.

Modalités d’évalua tion : Session 1 CC

UE 4 : Fondam en t a ux chorégrap hiqu es 4 - 24 h TD -


semestre 4
Fonda me n t a ux chorégraphiques 4
Monique Duquesne Fonfrede
Pré- requis : Situer historiquement et artistiquement la période dite
baroque en France ; s’intéresser à l’iconographie du corps dansant et à la
musique de cette époque, prendre connaissance des lieux et des
contextes relatifs aux pratiques musicales et chorégraphiques dite
« anciennes » ; situer les chorégraphes « baroques » actuels.
Objectif : Etude pratique et théorique de la danse française des XVIIème
et XVIIIème siècles : des traces à la reconstitution / recréation
Compét e nc es visées : Revisiter des états de corps, des dynamiques,
des postures, des éléments de langage (vocabulaire de pas et syntaxe),
des phrasés, des œuvres chorégraphiques.
Passer d’une transmission orale de la danse dite « ancienne » à un
usage raisonné des sources documentaires (traités, partitions…).
Contenus de forma tion : Au travers d’ateliers mêlant mise en éveil et
apprentissage, restitution et interprétation, improvisation et composition,
étude des éléments fondamentaux de la danse académique décrits par
Pierre Rameau dans son traité « Le maître à danser » (1725) et/ou
transcrits en notation Feuillet dans « Chorégraphie » (1700) : tenue du
corps, vocabulaire de pas, port de bras, ornementations, figures dans
l’espace, monnayage rythmique, caractères des danses, répertoire.
Bibliographie succincte :
• FEUILLET, Raoul- Auger, Chorégraphie ou l’art de décrire la danse
par caractères, figures et signes démonstratifs, Paris, 1700.
• LANCELOT, Francine, (sous la direction), La Belle Dance,
catalogue raisonné fait en l’an 1995, Ed Van Dieren, Paris, 1996.
• RAMEAU, Pierre, Le maître à danser, Paris, 1725.
Modalités de contrôle : Session 1 Contrôle continu écrit et oral

UE 5 : Atelier interdisciplinaire 2 - 24 h TD - semestr e 4


Atelier interdisciplinaire 2
Bojana Bauer
Pré- requis : Ouverture à l’expérimentation, autonomie dans le travail.
Compétences acquises lors de l’atelier interdisciplinaire 1
Objectif et compé t e nces visées : Développement des outils
compositionnels et dramaturgiques dans le domaine de la danse
contemporaine
Contenus de forma tion : Ce cours abordera la danse et la
chorégraphie non pas dans une perspective d'apprentissage technique et
poétique, mais comme un processus expérimental. Au lieu de nous
concentrer sur les médiums et disciplines artistiques, nous allons
inventer les processus et modes de travail, pour la plupart dans un cadre
collaboratif. Plusieurs projets en parallèle seront ainsi menés. Il sera
d’abord question d’identifier les questions et problèmes qui sont propres
à chaque projet afin de pouvoir proposer les solutions qui lui sont
inhérentes.
Modalités de contrôle : contrôle continu
Options – UE 6 à 8

UE 6 : Anatomie de la danse 2 - 24 h CM - semestr e 4


Anatomie de la danse 2

Bernard Estraba ut
Pré- requis : option « pratique et esthétiqu e » ou parcours
« enseigne me n t de la danse »
Objectif : Connaissances approfondies de l’anatomie pour une meilleure
compréhension de la biomécanique du corps humain appliquée au
mouvement dansé.
Compét e nc es visées : Connaître les capacités et les limites du corps
afin de potentialiser le mouvement dansé tout en suivant une
observance naturelle.

Contenus de forma tion :


• Etude du membre inférieur et de la colonne vertébrale à travers
l’ostéologie, l’arthrologie, la myologie et la cinésiologie.
• Etude de la physiologie du muscle, des bases du système nerveux
et notion d’équilibre.
Modalités de contrôle : Contrôle continu

UE 6 : Introduction aux métiers du spectacle - 10 h CM -


21 h TD - semestr e 4
Prérequis : option « métiers du spectacle vivant »
Voir guide des études « Arts de la scène »
UE 7 : Ecriture critique 2 - 24 h TD – semestr e 4

Ecriture critique 2

Sarah Kruszka

Pré- requis : Option « Pratique et esthé tique » ou « Métiers du


spectacle vivant » ; UE7 « Ecriture critique 1 » semestre 3 ; pratique
régulière de spectateur ; lecture de textes divers.

Objectifs : Ecrire et lire des textes du champ chorégraphique.

Compét e nc es visées : Affiner les compétences de lecteur en repérant


des informations précises dans le texte qui en nourrissent
l'interprétation. S'inspirer des techniques d'écriture prélevées dans les
textes pour nourrir des travaux d'écriture. Réfléchir à la maîtrise de la
langue et à son l'articulation avec les objectifs d'un texte, les idées d'un
auteur.

Contenus de forma tion : Alternance de séances de lecture et d'études


de textes (textes romanesques qui mettent en scène des danseurs fictifs,
textes de danseurs ou de chorégraphes qui parlent de leur métier, textes
documentaires et scientifiques qui interrogent l'art chorégraphique) et de
séances d'écriture (textes d'invention, textes autobiographiques, textes
critiques).

Bibliographie succinte : N. Huston, La Virevolte, Actes Sud, 1994.


Jeanne Benameur, Laver les ombres, Babel, Actes Sud, 2010. Marie
Nimier, Vous dansez ?, Folio, 2007. Enora Rivière, ob.scène , Parcours
d'artistes, CND, 2013. Christine Macel et Emma Lavigne, Danser sa vie,
Editions du Centre Pompidou, 2011. Loïe Füller, Ma vie et la danse , L'oeil
d'or, 2000.

Modalités de contrôle : CC/E


UE 8 : Esthétique transdisciplinaire 2 - 18 h CM - semestr e
4

Esthétique transdisciplinaire 2
Anne Boissière
Prérequis : options « pratique et esthé tiqu e » ou « métiers du
spectacle vivant » ;
« Le mouve m e n t dans l’art» : Il y a du mouvement dans la musique
et dans la danse. Comment le penser ? Quelle différence par rapport aux
autres arts, aux arts plastiques ou au cinéma notamment? Quelle
expérience de l’espace et du temps rend- il possible ? Le cours
développera ce questionnement à partir du champ philosophique et en
relation avec les œuvres.

Premiers élémen ts de bibliographie (une bibliographie complète sera


distribuée à la rentrée)
• Gaston Bachelard, L’air et les songes. Essai sur l’imagination du
mouvement , Paris, Corti, 1943
• Henri Bergson, Essai sur les données immédiates de la
conscience , Œuvres , Paris, PUF édition du Centenaire, 1959
• Doris Humphrey, Construire la danse , Traduction et préface de
Jacqueline Robinson, Paris, L’Harmattan, 1998
• Vladimir Jankelevitch, Debussy et le mystère de l’instant , Paris,
Plon, 1976, 1989
• Pierre Sauvanet, Le rythme grec d’Héraclite à Aristote , Paris, PUF,
1999
Modalités de contrôle : CC
UE transversales : Personnalisation du parcours – UE 9 et
10

UE 9 : Langues - 24 h TD – semestr e 4
Langue au choix: anglais, pour les autres langues, renseignez-vous auprès du
pôle LANSAD)
ANGLAIS
Responsable : Claire Hélie
Enseignants : Aude Lateboulle, Gérard Dahan, lecteurs

Pré-requis : niveau B1 (CECRL)

Objectif : consolider le niveau B1 et préparer le niveau B2

Compétences visées : pratique de l’anglais dans le cadre


d’études en danse (initiation aux arts et à la culture du monde
anglophone, entretiens avec des professionnels, rédaction de
comptes rendus de performances, recherches en vue de
l’élaboration d’un agenda culturel, mise en place de projets
artistiques…)

Contenus de formation : exploration de documents authentiques


sur la musique et la danse pour renforcer la réception de l’oral et de
l’écrit, débats et travaux collaboratifs pour améliorer la production
et l’interaction orales, rédaction de textes à objectifs variés pour
progresser en production écrite.

Modalités de contrôle : Session 1 : Contrôle continu (DO + DM


+ DST)
Session 2 : DST

UE 10 : Projet étudiant - 20 h TD - semestr e 4


2 enseigne m e n ts
Une UE 10 obligatoire : Culture numérique
Une UE 10 à choix :

• Pratique artistique chorégraphique Encadrée (Marion Sage)


• Stage conventionné
• autre parcours, mention, UFR, SUAPS, C2i, CLES…

http:// w w w . u niv - lille3.fr/ e t u d es/ form a t i ons/cursus-


icence/organisation/ue 1 0 /
ETUDES EN DANSE - Licence 3 - Semestr e 5
En bleu , les enseigne m e n ts mutualisés avec le parcours « Enseigne m e n t de la danse »
LICENCE ARTS PARCOURS ETUDES ENDANSE2015-2016 MODALITES D'EXAMEN
UE Intitulé vol présentiel SESSION 1

ECTS

O/ Choix

Groupes CM/TD

Observations
SESSION 2
CM TD

d'exercice
Type

Ecrit ouOral

Durée

autorisés
Doc

exercice
Type

CC ouCT

Ecrit ouOral

Durée

autorisés
Doc
CCouCT
SEMESTRE5
UE 1 Ecrits sur la danse 3 O 1 24 CC E CT E 2H Enseignement de
la danse
UE 2 Dialogue des arts 1 3 O 1 24 CC E travail CT E Enseignement de
personnel, la danse
dossier
UE 3 Analyse chorégraphique 5 3 O 1 24 CC E travail CT E Enseignement de
personnel, la danse
dossier
UE 4 Fondamentaux chorégraphiques 5 / danse contemporaine3 O 1 24 CC EO CT EO

UE 5 Atelier interdisciplinaire 3 3 O 1 24 CT EO CT E 2H Enseignement de


la danse
UE 6 PREPRO 1 3 C

Anatomie de la danse 3 (option Pratique et esthétique) 1 24 CT E CT E 2H Enseignement de


la danse
Economie et droit du spectacle 1 (option Métiers du 12 12 CC EO 1 épreuve CT E 2H P / théâtre
spectacle vivant) CM TD
UE 7 PREPRO 2 3 C

Etude critique des pratiques somatiques 1 (option 1 24 CC O CT EO


Pratique et esthétique)
EcrIture de projet (option Métiers du spectacle vivant) 1 24 CC EO CT EO

UE 8 PREPRO 3 3 C

Ecriture créative (option Pratique et esthétique) 1 24 CC EO CT EO

Arts et nouvelles technologies 1 (option Métiers du 24 CT E CT E 2H P/ Musique


spectacle vivant)
UE 9 Langue 3 C 24 CC OE CT E 2H 1gr

UE10 Projet de l'étudiant 3 C 20

Projet Artistique Chorégraphique Encadré (PACE) 1 CC O CT O danse mut. S4

Stage conventionné CC CT E CCN,CRR…

Reflexion philosophique sur les arts CT E 2H CT E 2H OUVERT


UNIVERSITE
Autre parcours, mention, université
Semestr e 5 - Etudes en danse

Liste détaillée des enseigne m e n t s : En gris, les enseigne m e n ts


communs aux parcours « Etudes en danse » et « Enseigne m e n t
de la danse ».

Tronc commun : approches historiques, artistiqu es,


esthéti ques et pratiqu es – UE 1 à 5

UE 1 : Ecrits sur la danse - 24 h CM - semestr e 5


Ecrits sur la danse
Claire Besuelle
Pré- requis : les outils acquis dans les TD d’écriture critique (semestres
3 et 4) ; une fréquentation du spectacle vivant.
On différentes natures d’écrits sur la danse et leurs enjeux respectifs ;
consolider une approche critique des textes.
Descriptif du contenu : le cours prendra comme fil rouge l’interprète,
avec en corollaire les questions relatives à l’interprétation, et la notion
d’expressivité. Une continuité thématique qui nous permettra de
confronter diverses approches : anthropologique, esthétique,
sociologique, critique, réflexive, fictive etc. et de penser leurs enjeux.
Chaque cours s’articulera autour d’un texte et de son commentaire
approfondi : il s’agira de consolider ses capacités d’analyse des textes
tout en affinant sa maîtrise et sa conscience des enjeux propres à
l’écriture sur la danse.

Modalité s de contr ôle : Session 1 contrôle continu – Session 2 contrôle


terminal
Bibliographie indicativ e : Elle sera donnée en début de semestre.
UE 2 : Dialogue des arts 1 - 24 h CM – semestr e 5
Dialogue des arts 1

Laetitia Doat
Objectif et compé t e nces visées : pratiquer l’exercice de la
description, établir des correspondances entre le champ chorégraphique
et les arts plastiques, l’architecture et l’urbanisme
Contenus de forma tion : La perception de l’espace, telle sera la
thématique proposée cette année pour le cours Dialogue des Arts. Au
premier semestre, la notion d’échelle structurera l’ensemble des
séances. Au sein du Musée du LaM, notre regard se circonscrira d’abord
sur l’espace d’une œuvre, puis se focalisera ensuite sur la salle comme
lieu d’exposition, avant de considérer l’échelle du musée et
d’appréhender enfin ce lieu par rapport à l’espace urbain de la ville
nouvelle de Villeneuve- d’Asq. A chacune de ces séances, les exercices de
perceptions amèneront l’étudiant à s’interroger sur sa pratique de
danseur : à partir de quand suis-je en état de danse ? En quoi, en tant
que danseur, ma perception de l’espace peut- elle être semblable,
différente, complémentaire de celle d’un peintre, d’un commissaire
d’exposition, d’un architecte ou d’un urbaniste ? Pour nourrir notre
réflexion des rencontres avec des professionnels d’autres disciplines
mettant en jeu la notion d’espace seront organisées.
Modalités de contrôle : Session 1 Contrôle continu – Session 2 contrôle
terminal

UE 3 : Analyse chorégra phique 5 - 24 h TD - semestr e 5


Analyse chorégra phique 5
Philippe Guisgand

Pré- requis : une fréquentation régulière des œuvres chorégraphiques


ou, plus généralement, du spectacle vivant est souhaitable.

Objectifs et compé te nces visées : le cours propose, à partir de la


démarche élaborée par chaque étudiant au cours des semestres
précédents de passer progressivement – au contact d’œuvres ou
d’extraits de pièces – d’une réception spontanée à une analyse
méthodique débouchant sur un commentaire composé.
Contenus : Ils seront dépendants de la programmation de danse
accessible aux étudiants (programme fixé à la rentrée en partenariat
avec les structures de diffusion) Ils seront plus spécifiquement déclinés
selon des formes d’écritures spécifiques : presse, blogs, médiation, etc …
Modalités de contrôle : Session 1 Contrôle continu – Session 2 CT

UE 4 : Fondam e n t a u x chorégr aphiques 5 - 24 h TD -


semestr e 5
Fonda me n t a ux chorégraphiques 4
Véronique Brunel

Pré- requis : pratique en danse, curiosité et fréquentation de spectacles


programmés en danse contemporaine.

Objectif et compé te nces visées : traverser les fondamentaux de la


danse contemporaine pour mieux les identifier, savoir improviser et
composer seul ou à plusieurs dans l’esthétique contemporaine.

Contenus de forma tion : Dans chaque cours une thématique précise


sera explorée. Après un échauffement commun il s’agira de questionner
les éléments constitutifs de la danse contemporaine en les reliant à des
œuvres chorégraphiques : expérimenter le poids, le rapport à l’espace et
au temps, la relation avec l’autre. Chercher, observer, construire,
comparer, transformer, pour composer dans différentes écritures
contemporaines.

Bibliographie succincte : -
• Ginot Isabelle, Michel Marcelle la danse au XXe siècle, ed.
Larousse, Paris, 2002. Postface d’Hubert Godard le geste et sa
perception.
• Louppe Laurence Poétique de la danse contemporaine, ed.
contredanse, Bruxelles,1997.
• Humphrey Doris Construire la danse, (trad et préface de J.
Robinson) ed. l’Harmattan, Paris, 1998.
• Waehner Karin Outillage chorégraphique, ed. Vigot, Paris, 1993.
Modalités de contrôle : Session 1 contrôle continu – session 2 contôlr
terminal

UE 5 : Atelier interdisciplinaire 3 - 24 h TD - semestr e 5


Atelier interdisciplinaire 3
Claire Besuelle
Objectif et compét e nces visées : aborder la question du jeu et se
confronter à un travail sur le texte.
Contenus de forma tion : dans la ligne thématique du CM « écrits sur la
danse », nous ouvrirons la réflexion sur les questions relatives à
l’interprétation en l’approchant par le biais du jeu. Comment aborder un
texte dramatique à partir de son expérience de danseur ? Nous
proposerons à partir d’outils concrets (rapport au texte, au corps, à
l’espace et à la voix) la construction de propositions à partir de textes
dramatiques.
Modalité s de contr ôle : Session 1 contrôle continu – Session 2 contrôle
terminal

Options – UE 6 à 8

UE 6 : Anatomie de la danse 3 - 24 heures – semestr e 5


Anatomie de la danse 3

Bernard Estraba ut
Pré- requis : option « Pratique et esthétiqu e » ou parcours
« Enseigne m e n t de la danse » ; Bases de l’anatomie. Notion de
physiologie du muscle. Bases de la biomécanique corporelle.
Compét e nc es visées : Connaître les capacités et les limites du corps
afin de potentialiser le mouvement dansé tout en suivant une
observance naturelle
Contenus : L’étude du tronc et de la ceinture scapulaire à travers
l’ostéologie, l’arthrologie, la myologie et la cinésiologie. Physiologie du
système respiratoire. Notion d’équilibre.
Modalités de contrôle : Contrôle terminal

UE 6 : Economie et droit du spectacle - 12 h CM - 12 h TD


semestr e 5
Economie et droit du spectacle
Option « métiers du spectacle vivant »
Enseingment commun au parcours arts de la scène
Sophie Proust
Langue d’enseigne m e n t : français
Pré- requis : Maîtrise de la langue française.
Compét e nc es visées :
Ce cours permet une connaissance générale et concrète de la question
complexe des droits d’auteur dans le spectacle vivant.
Contenu de la forma tion :
Après une courte introduction générale dont le contenu fera l’objet du
développement du cours au second semestre (structures juridiques dans
le spectacle vivant, licences d’entrepreneurs de spectacle…), il sera
question d’analyser les obligations auxquelles sont soumises une
structure culturelle ou une compagnie de théâtre ou de danse (amateur
ou professionnelle) lorsqu’elles veulent jouer un auteur (contemporain ou
tombé dans le domaine public) ou/et utiliser de la musique pour un
spectacle. Les droits voisins, propres aux interprètes, seront aussi traités,
ainsi que le récent statut d’auteur du metteur en scène et du
chorégraphe.
Travail de l’étudian t hors présenti el : L’étudiant est simplement
invité à l’assimilation nécessaire du cours d’une semaine à l’autre.
Bibliographie succincte :
• PROUST, Sophie (sous la dir. de), Mise en scène et droits d’auteur.
Liberté de création et respect de l’œuvre dramatique , Montpellier,
L’Entretemps, 2012.
• SIRINELLI, Pierre, Propriété littéraire et artistique , Paris, Éditions
Dalloz, 2004.
• TRICOIRE, Agnès, Petit traité de la liberté artistique , Paris, La
Découverte, 2011 .
Modalités d’évalua tion :
- Session 1 CC : Un travail sur table de deux heures. Sous réserve de
modification, la date retenue est celle du mardi 8 décembre 2015.
- Session 2 / CT
UE 7 : Etude critique des pratiques somatiqu es 1 - 24 h
TD

semestr e 5

Etude critique des pratiques somatiques 1


Biliana Fouilhoux
Prérequis : option « pratique et esthétique »

D escrip tif du con t e n u : Initiation aux approches critiques des pratiques


soma tiques – Feldenkrais, Alexander, Body Mind Centering, etc...
développées par des praticiens et t héoriciens au cours du XXe siècle.
Que désigne exacte ment le terme somatics ou incorporer une pratique
soma tique ?
Des notions fonda men taux issues du champs du prag matisme américain
et de la philosophie somatique française (Foucault) seront mis en lien
dans l'articulation danse et d'au tres for mes artistiques/pratiques
soma tiques.

Pré-re q uis : Il est souhaitable d'avoir suivi des modules de pratiques


soma tiques (sans obligation).

Comp é t e nc es visé es : Savoir interroger les spécificités d'une pratique


soma tique et les usages de ses outils corporels, d'un point de vue
politique, sociologique, culturel, anthropologique et esthé tique.

Volu m e t r a v ail p e rsonnel : Le travail personnel attendu (soit


50 heures) consistera principalement en des lectures et des comp tes-
rendus de ces lectures et d'analyse d'oeuvres et d'autres docu ments
audiovisuels vu en cours.

For m e d’ é v alu a tion : Session 1 CC– Session 2 CT

UE 7 : Ecriture de projet - 24 h TD – semestr e 5

Ecriture de projet
Sarah Kruszka
Pré- requis : Option « Métiers du spectacle vivant ». L’envie de
rencontrer un professionnel du champ chorégraphique (artistes,
chorégraphes, interprètes, enseignants, médiateurs, programmateurs,
chercheurs...) et d'en découvrir le métier à travers un filtre précis et
détaillé.
Compét e nc es visées : Concevoir un stage tutoré (suivi au semestre 6).
Choisir un sujet, définir une problématique, planifier la mise en œuvre du
projet, préparer les supports utilisés pendant le stage, trouver des
informations et rédiger des textes qui nourriront le projet. Présenter son
projet à l'oral. Envisager la poursuite des études.
Descriptif du contenu : Il s'agira d'observer les propositions
artistiques et culturelles, les offres territoriales, afin de les mettre en
relation avec les centres d'intérêts individuels, ou les souhaits
d'orientation future. Chacun devra ensuite affiner son projet et choisir un
angle d'observation à articuler autour d'une problématique. Des lectures,
des exercices d'écriture (note d'intention, entretiens, grilles
d'observation...) compléteront et personnaliseront ce travail préparatoire.
Il s'agira également de consacrer du temps à la prospection puis à
d'éventuelles premières rencontres avec les professionnels envisagés,
voire à la rédaction de la convention.
Modalités de contrôle : Session 1 contrôle continu E/O – Session 2 CT

UE 8 : Ecriture créative - 24 h TD – semestr e 5

Ecriture créative
Marc Le Piouff
Objectif : développer un travail d’écriture sur la base du corps dansant.
Pré- requis : option « pratique et esthétique »
Compét e nc es visées , Contenus de forma tion :
Il existe plusieurs techniques de notation chorégraphique dans lesquelles
chaque mouvement, chaque direction, chaque intensité, chaque durée
est annotée sous la forme de symboles, mémoire complexe d’une
création. Cette mémoire est importante, essentielle même au- delà de
l’image afin de garder une trace présente permettant de se référer au
langage vivant d’un créateur.
Reste cependant cet inconnu : l’inspiration du mouvement, le départ du
geste, son énergie, sa direction dans l’histoire, dans l’idée qu’on s’en fait.
Serait- il possible d’écrire le mouvement sans utiliser les mots de la
danse ?
A partir d’un travail d’improvisation dansée, la démarche consistera à
aller puiser dans notre vocabulaire commun, les mots susceptibles
d'accompagner le mouvement. L’atelier se composera d’allers et retours
entre la danse et l’écriture, l’un nourrissant l’autre dans une forme
artistique à la fois chorégraphique et littéraire qui dépendra entièrement
de l’apport des étudiants.
Dans le cadre de ces quatre journées d’atelier, les étudiants seront
amenés à créer des formes hybrides « danse et écriture »
individuellement et collectivement. Il est impératif que les étudiants
s’inscrivant à cet atelier s’engagent pour la durée du projet.

Bibliographie succincte : Ecriture : HB Editions : Les silences à venir


1997 ; Le meilleur d’Ana 1999 ; Avant l’immobilité 2002 ; Cherche
Gouttes d'eau 2004 ; Ravet- Ancau Editions : Impasse des trois anguilles ,
2014 Danse : Interprète de 1993 à 2004 ; Créations : Avant l'immobilité
2002 ; À l’heure fragile où les corps s’effleurent 2004.
Chargé de mission de développement culturel sur différents types de
territoire depuis 2005
Modalités de contrôle : Session 1 CC Oral et Ecrit

UE 8 : Art et nouvelles technologies 1 - 24 h CM –


semestre 5

Art et nouvelles technologies 1


Vincent Tiffon
Prérequis : option « métiers du spectacle vivant »
Ce cours est commun aux étudiants d’arts de la scène, musique et
musicologie et etudes en danse.
Voir guide des études parcours « musique et musicologie ».
B bonne maîtrise de l'histoire contemporaine de sa propre discipline
artistique, et ouverture aux autres disciplines abordées (musique, danse,
théâtre).
Descriptif du contenu : L'objectif de ce cours magistral est de
s'approprier une méthode d’observation des interactions entre les
innovations techniques et les inventions artistiques (médiologie de l'art)
en prenant des exemples privilégiés au sein des domaines de la musique,
de la danse, du théâtre ou des arts du spectacle.

Compétences visées : être capable d'utiliser la méthode médiologique


pour décrire des situations artistiques contemporaines, afin d'en décliner
les enjeux esthétiques.

Forme d’évalua tion : Contrôle Terminal : dissertation

UE transversales : Personnalisation du parcours – UE 9 et


10

UE 9 : Langues - 24 h TD – semestr es 5
Langue au choix : anglais , pour les autres langues, renseignez- vous
auprès du pôle LANSAD
ANGLAIS
Responsable : Claire Hélie
Enseignan ts : Aude Lateboulle, Gérard Dahan, lecteurs

Pré- requis : niveau B1 (CECRL)

Objectif : préparer le niveau B2

Compét e nc es visées : pratique de l’anglais dans le cadre d’études en


danse (initiation aux arts et à la culture du monde anglophone,
entretiens avec des professionnels, rédaction de comptes rendus de
performances, recherches en vue de l’élaboration d’un agenda culturel,
mise en place de projets artistiques…)

Contenus de forma tion : exploration de documents authentiques sur la


musique et la danse pour renforcer la réception de l’oral et de l’écrit,
débats et travaux collaboratifs pour améliorer la production et
l’interaction orales, rédaction de textes à objectifs variés pour progresser
en production écrite.

Modalités de contrôle : Session 1 : Contrôle continu (DO + DM +


DST)
Session 2 : DST

UE 10 : Projet de l’ étudian t - 20 h TD – semestr e 5


Au choix :
• UE10 rservée au parcours :
• Stage conventionné
• autre parcours, mention, UFR, SUAPS, C2i, CLES…

http:// w w w . u niv - lille3.fr/ e t u d es/ form a t i ons/cursus-


icence/organisation/ue 1 0 /

Exemple UE 10 réservée au parcours :


 Pratique artistique chorégraphique Encadrée (Marion Sage)
Atelier d'invention et de composition (chorégraphique)
Pré- requis : Connaître les démarches artistiques de quelques
chorégraphes contemporains ; Avoir lu des livres et entretiens d'artistes.
Objectif : Composer en groupe à partir de certains outils
chorégraphiques expérimentés pendant l'atelier.
Compét e nc es visées : Saisir différents aspects du travail
chorégraphique. Différencier les outils / l'écriture / et la composition
chorégraphique. Etre capable de faire des liens entre différentes
démarches créatives.

Contenus de forma tion : L'atelier commencera par l'étude de quelques


méthodes de création développées par des artistes contemporains. Nous
travaillerons à partir d'ouvrages où sont retranscrits certains outils de
travail et à partir d'expérimentations que j'ai traversé auprès des
chorégraphes Mark Tompkins, Lia Rodrigues et Vera Mantero : quels
dispositifs inventent- ils pour modifier leur geste? Quelles relations inter-
individuelles proposent- ils? Comment convoquent- ils d'autres pratiques,
artistiques ou autres ? En groupe, il s'agira ensuite de choisir un sujet de
recherche, un thème à approfondir. A partir de cette curiosité de départ,
chaque groupe développera des outils chorégraphiques à proposer aux
autres participants de l'atelier. Nous discuterons de ces outils de travail
et avancerons ainsi dans le processus d'élaboration d'une proposition
chorégraphique.
Bibliographie succincte :
Meg Stuart, On va où, là? Paris, les Presses du réel, 2010
Yvonne Rainer, Une femme qui... Ecrits, entretiens, essais critiques , Paris,
les Presses du réel, 2008
Daniel Linehan, A No Can Make Space , Gand, MER Paper Kunsthalle,
2013
Modalités de contrôle : Session 1 contrôle continu – Session 2 contrôle
terminal

Exemple UE 10 :
• Réflexion philosophique sur les arts 1 (Sophie Djigo)

Philosophie du corps : Ce cours vise à interroger la nature, le rôle et la


place du cops dans les arts. L’art nous révèle ce que peut le corps, celui
de l’artiste aussi bien que celui du spectateur. Mais quel corps sommes-
nous ? Et quel rôle joue notre corps en art ? Modèle, moyen d’expression,
œuvre, .. ? Investi de significations, notamment politiques, traversé
d’affects, de sensations, d’émotions, le corps est aussi et avant tout
matière désirante. Par ses ressources théoriques sur les rapports entre le
corps et l’esprit, la philosophie permet de penser à la fois l’expressivité
du corps et sa dimension érotique, essntielles à l’art.

Compét e nc es visées : Construire l’analyse philosophique d’une œuvre,


acquérir des concepts pour éclairer les pratiques artistiques et
comprendre les enjeux philosophiques des arts

Modalités d’évalua tions : Contrôle terminal écrit 2h


ETUDES EN DANSE - Licence 3 - Semestr e 6
En bleu , cours mutualisés avec le p arcours « Enseigne m e n t de la danse »
LICENCEARTS PARCOURS ETUDES ENDANSE2015-2016 MODALITES D'EXAMEN
UE Intitulé vol présentiel SESSION1 SESSION2

ECTS

O/ Choix

Observations
roupes CM
CM TD

d'exercice
Type

Ecrit ouO

Durée

autorisés
Doc

exercice
Type

CCouCT

Ecrit ouO

Durée

autorisés
Doc
CCouCT

ral
ral
/TD
SEM ESTRE6
UE1 Esthétique de la danse 3 O 1 24 CC E CT E 2H PS

UE2 Dialogue des arts 2 3 O 1 24 CC E travail CT E PS


personnel,
dossier
UE3 Analyse chorégraphique 6 3 O 1 24 CC E CT E 2H PS

UE4 Fondamentaux chorégraphiques 6 /Contact et improv


isatio
3n O 1 24 CC O CT O
UE5 Atelier interdisciplinaire 4 3 O 1 24 CT EO travail CT E PS
personnel,
dossier
UE6 PREPRO 3 C

Analyse du mouvement (option Pratique et esthétique) 1 24 CC O CT EO


Economie et droit du spectacle 2 (option Métiers du 12 12 CC EO 1 épreuve CT E 2H P/ théâtre
spectacle vivant) CMT D
UE7 PREPRO 3 C
Etude critique des pratiques somatiques 2 (option 1 24 CC O CT EO
Pratique et esthétique)
Stage tutoré (option Métiers du spectacle vivant) 1 12 CC EO CT EO

UE8 PREPRO 3 C

Initiation à la recherche en danse (option Pratique et 1 24 CC E travail CT E


esthétique) personnel,
dossier
Arts et nouvelles technologies (option Métiers du 24 CT E 2H CT E 2H P/ Musique
spectacle vivant)
Arts et nouvelles technologies (option Métiers du 1 12 non évalué 2014-
spectacle vivant) 2015
UE9 Langue 3 C 24 CC OE CT E 2H
UE10 Projet de l'étudiant 3 1 20
Projet Artistique Chorégraphique Encadré (PACE) CC O CT O danse mut. S5

Stage conventionné CC CT E CCN,CRR

Reflexion philosophique sur les arts CT E 2H CT E 2H OU VERT


UNIVERSITE
Autre parcours, mention, université
Semestr e 6 - Etudes en danse

Liste détaillée des enseigne m e n t s : En gris, les enseigne m e n ts


communs aux parcours « Etudes en danse » et « Enseigne m e n t
de la danse ».

Tronc commun : Approches historiques, artistiques,


esthéti ques et pratiqu es

UE 1 : Esthétique de la danse - 24 h CM – semestr e 6


Esthétique de la danse
Bojana Bauer
Pré- requis : Autonomie dans le travail et esprit critique. Une
fréquentation régulière des œuvres chorégraphiques ou, plus
généralement, du spectacle vivant est souhaitable
Objectif et compé te nces visées : Connaissance du domaine des
études en danse, formation de la réflexion critique
Contenus de forma tion : La notion de chorégraphie désigne
conventionnellement les aspects procéduraux et surtout formels de la
danse. Pourtant, il ne s’agit pas d’un concept stable. La signification, la
fonction et la forme de la chorégraphie, ainsi que ses relations avec les
notions de danse, du corps, de l’expression, de la scène, de l’écriture ou
encore de la dramaturgie ont subi de nombreux changements au cours
de l’histoire. Ainsi, les transformations du concept de chorégraphie, à
partir du 17 ème siècle jusqu’à aujourd’hui, vont nous servir de fil
conducteur à l’aide duquel nous analyserons quelques moments clefs
esthético- poétiques et le travail des chorégraphes, danseurs et
critiques/théoriciens qui les ont construits.
Bibliographie succincte :
• NOVERRE, Jean-Georges Lettres sur la danse et les ballets
• WIGMAN Marie, Le langage de la danse , Chiron, 1990
• HUMPHREY Doris, Construire la danse, l’Harmattan, 1998
• LAUNAY Isabelle, A la recherche d’une danse moderne : Rudolf
Laban, Mary Wigman , Chiron, 1996
• FRANKO Mark, La danse comme texte , Eds. de L’éclat, 2005
• POUILLAUDE Frédéric, Le désoeuvrement chorégraphique , Vrin,
2009
Modalités de contrôle : contrôle continu

UE 2 : Dialogue des arts 2 - 24 h CM – semestr e 6


Dialogue des arts 2
Laetitia Doat
Pré- requis : avoir assisté au cours Dialogue des arts 1
Objectifs et compé te nces visées : présenter devant un public
restreint une performance interrogeant d’une manière singulière la
notion d’espace, défendre oralement cette proposition et relater à l’écrit
son processus de création.
Contenus de forma tion : La perception de l’espace, telle sera la
thématique proposée cette année pour le cours Dialogue des Arts. Au
deuxième semestre, le cours s’organisera sur une semaine de travail
intensif en studio et se clôturera par une présentation publique. Le matin
une série d’ateliers corporels seront conduits par Laetitia Doat. L’après-
midi, l’enseignante accompagnera les étudiants dans la création de leur
propre performance. Une série de plans, dessins, maquettes sera fournie
par les étudiants de la faculté d’architecture, d’ingénierie architecturale
et d’urbanisme de Tournai et servira de matériau de base à la création
chorégraphique.
Modalités de contrôle : Session 1 contrôle continu – Session 2 contrôle
terminal

UE 3 : Analyse chorégrap hique 6 - 24 h TD - semestre 6


Analyse chorégra phique 6
Philippe Guisgand

Pré- requis : une fréquentation régulière des œuvres chorégraphiques


ou, plus généralement, du spectacle vivant est souhaitable.
Objectifs et compé te nces visées : le cours propose, à partir de la
démarche élaborée par chaque étudiant au cours des semestres
précédents de passer progressivement – au contact d’œuvres ou
d’extraits de pièces – d’une réception spontanée à une analyse
méthodique débouchant sur un commentaire composé. . La seconde
partie du semestre est consacrée à un bilan des compétences
analytiques acquises et leur utilisation dans un projet personnel.

Contenus : Ils seront dépendants de la programmation de danse


accessible aux étudiants (programme fixé à la rentrée en partenariat
avec les structures de diffusion.

Evaluation : CC

UE 4 : Fondam en t a ux chorégrap hiqu es 6 - 24 h TD -


semestre 6
Fonda me n t a ux chorégraphiques 6
Véronique Brunel

Pré- requis : pratique en danse, ouverture à l’expérimentation.

Objectif : découverte et pratique de la danse- contact- improvisation.

Compét e nc es visées : Percevoir le mouvement à travers le travail en


contact, développer l’écoute et la disponibilité corporelle, être en
confiance, trouver de nouveaux chemins dans l’improvisation.

Contenus de forma tion : Dans ce cours pratique nous explorerons le


mouvement improvisé par le contact entre deux partenaires, en
privilégiant l’aspect sensoriel et le travail d’écoute de soi et de l’autre. Il
s’agira d’expérimenter à deux le partage et les jeux de poids du corps,
de créer la danse à partir de et dans cet échange.

Modalités de contrôle : Session 1 contrôle continu – Session 2 contrôle


terminal

UE 5 : Atelier interdisciplinaire 4 - 24 h TD – semestr e 6


Atelier interdisciplinaire 4
Marie Glon
Pré- requis : lectures et réflexions proposées au sein du cours "Ecrits sur
la danse" (semestre 5).
Objectif : mettre en place des protocoles pour l'expérimentation
concrète de liens entre la danse et un autre art
Compét e nc es visées : construire des ponts entre disciplines artistiques
Contenus de forma tion : Comment faire de la danse, et regarder la
danse, « depuis » un autre art ? Cet atelier propose de découvrir un autre
domaine artistique que la danse (ce domaine sera défini dans le courant
de l’année, en lien avec le contenu des autres cours) et d’y saisir des
concepts, des façons de faire, des attentions susceptibles de renouveler
notre approche de la danse – et vice- versa.
Bibliographie succincte : L. Louppe, Poétique de la danse
contemporaine , Bruxelles, Contredanse, 1997. L. Louppe , Poétique de la
danse contemporaine : la suite , Bruxelles, Contredanse, 2007.
Modalités de contrôle : CC

Options – UE 6 à 8

UE 6 : Analyse du mouvem e n t - 24 h TD - semest re 6


Analyse du mouve m e n t

Thibaud Le Maguer
Pré- requis : option « pratique et esthétiqu e » ; Porosité, curiosité et
capacité à se déplacer, à modifier sa posture, dans une pratique
chorégraphique. Les participants viendront avec du matériel de confort
(plaids, coussins d’assises, tenues chaudes et confortables…).
Objectif : Découvrir en soi (et danser) un langage étranger.
Compét e nc es visées Sentir et lire les états de corps.
Contenus de forma tion : Recherche chorégraphique et pratiques
somatiques (inspirées du Yoga de l’énergie et de l’Hypnose
Ericksonnienne). Lectures et réflexions autour de la perception dans le
champ chorégraphique contemporain.
Avec ce module, nous aborderons les notions de présence et de
spontanéité du geste. Nous verrons comment en déplaçant notre
attention, nous venons modifier notre perception intérieure et ainsi nous
altérons les images que nous donnons à voir. Tour à tour acteurs et
spectateurs des expériences chorégraphiques mises en place, chacun
aiguisera son regard sur le sens possiblement véhiculé au travers les
états de corps, tant par une compréhension analytique que par le
développement des perceptions subtiles.
Bibliographie succincte :
• Laurence Louppe Poétique de la danse contemporaine
Contredanse 2004
• Nouvelle de danse 48/49, Vu du corps, Lisa Nelson, Mouvement et
perception , Contredanse 2001 John Cage, Silence, Discours et
écrits , Broché 2004.
Modalités de contrôle : Session 1 contrôle continu – Session 2
contrôle terminal

UE 6 : Economie et droit du spectacle - 12 h CM - 12 h TD

semestr e 6
Economie et droit du spectacle
Option « métiers du spectacle vivant »
Voir guide des études « Arts de la scène ».

UE 7 : Etude critique des pratiques somatiqu es 2 - 24 h


TD - semestr e 6
Etude critique des pratiques somatiques 2
Biliana Fouilhoux
Prérequis : option « pratique et esthétiqu e »

D escrip tif d u con t e n u : Approfondir et affiner une approche critique


des pratiques somatiques – Feldenkrais, Alexander, Body Mind
Centering, etc... développées par des praticiens et théoriciens au cours
du XXe siècle. Que désigne exacte ment la notion d'un habitus perceptif
et sensitif et co m ment articuler une pratique soma tique avec un
processus de création ?
Des notions fonda men taux issues du champs du prag matisme américain
et de la philosophie somatique française (Foucault) seront appliquées
dans la lecture et l'analyse d'oeuvres chorégraphiques qui s'appuyent sur
les pratiques somatiques – entraînement des interprètes, dé marche
créative, etc....

Pré-re q uis : Il est souhaitable d'avoir suivi dles modules de pratiques


soma tiques (sans obligation).

Comp é t e nc es visé es : Savoir interroger une pratique somatique en


ter mes d'habitus perceptif, sensitif et créatif, pour l'interprète et le
chorégraphe, d'un point de vue politique, sociologique, culturel,
anthropologique et esthétique.

Volu m e t r a v ail p e rsonnel : consistera principale men t en des lectures


et des comptes-rendus de ces lectures et d'analyse d'oeuvres et d'autres
docu ments audiovisuels vu en cours. Fiche d'auto-explicitation d'une
pratique somatique.

For m e d’ é v alu a tion : Session 1 CC

UE 7 : Stage tutoré - semestr e 6


Stage tutoré
Sarah Kruszka
Pré- requis : Option « Métiers du spectacle vivant ». Avoir suivi
l'enseignement « Ecriture de Projet » au semestre précédent.
Objectifs : Envisager la poursuite des études et découvrir le milieu
professionnel.
Compét e nc es visées : Organiser les différentes étapes du projet.
Rédiger la convention. Adapter le projet conçu et les outils rédigés au
semestre précédent. Mener un entretien. S'investir, prendre des
initiatives, développer des qualités relationnelles sur la durée du stage.
Rédiger et présenter à l'oral un rapport de stage.
Contenu de la forma tion : Suivi et accompagnement (en présentiel
et/ou en distanciel) des étudiants durant un stage conventionné.
Forme d’évalua tion : CC/OE
UE 8 : Initiation à la recherche en danse - 24 h CM -
semestre 6
Initia tion à la recherche en danse
Laetitia Doat

Prérequis : option « pratique et esthétiqu e », avoir suivi les


cours Dialogue des Arts 1 et 2
Objectifs et compé t e nces visées : effectuer un terrain, élaborer une
question à partir de ce terrain et rédiger un mini mémoire de recherche
Contenus : Durant trois journées, les étudiants seront invités à la faculté
d’architecture, d’ingénierie architecturale et d’urbanisme de Tournai . Ils
découvriront l’organisation de cet établissement, y suivront des cours,
rencontreront étudiants et professeurs. De ce terrain, ils devront dégager
une problématique et rédiger un mini mémoire de recherche.
Attention : calendrier spécial
Modalités de contrôle : Session 1 contrôle contirnu – Session 2
contrôle terminal

UE 8 : Art et nouvelles technologies 2 - 24 h CM -


semestre 6
Art et nouvelles technologies 2
Romain Bricout
Prérequis : option « métiers du spectacle vivant »
Ce cours est commun aux étudiants d’arts de la scène, musique et
musicologie et études endanse.
Voir guide des études « musique et musicologie »
Ce cours magistral sera accompagné d’un TD de 12h

UE 8 : Art et nouvelles technologies 2 - 12 h TD -


semestre 6
Art et nouvelles technologies 2
Antoine Barlet
Prérequis : option « métiers du spectacle vivant » ; CM Arts et
nouvelles technologies
Compét e nc es visées : appropriation pratique du cours magistral,
découverte et pratique d'une œuvre s'inscrivant dans des champs
disciplinaires multiples (musique, arts sonores, arts plastiques, vidéo,
danse...)Descriptif du contenu : L'objectif de ce TD attenant au cours
magistral « Arts et nouvelles technologies » est de s'approprier par la
pratique d'un dispositif artistique multimédia les éléments et enjeux
spécifiques des dispositifs artistiques contemporains (modes de
captations ; positions d'interactivité, d'immersivité, de specta(c)teur(s) ;
notions d’œuvres ou d'instruments ouverts, etc.)

UE transversales : Personnalisation du parcours – UE 9 et


10

UE 9 : Langues - 24 h TD – semestre 6
Langue au choix : anglais, pour les autres langues, renseignez-
vous auprès du pôle LANSAD

ANGLAIS
Responsable : Claire Hélie
Enseignan ts : Aude Lateboulle, Gérard Dahan, lecteurs

Pré- requis : niveau B1 (CECRL)

Objectif : consolider le niveau B2

Compét e nc es visées : pratique de l’anglais dans le cadre d’études en


danse (initiation aux arts et à la culture du monde anglophone,
entretiens avec des professionnels, rédaction de comptes rendus de
performances, recherches en vue de l’élaboration d’un agenda culturel,
mise en place de projets artistiques…)

Modalités de contrôle : Session 1 : Contrôle continu (DO + DM +


DST)
Session 2 : DST

UE 10 : Projet étudiant - 20 h TD - semestr e 6


Au choix :

http://www.univ- lille3.fr/etudes/formations/cursus-
licence/organisation/ue10/

• Pratique artistique chorégraphique Encadrée (Marion Sage)


Atelier d'invention et de composition (chorégraphique)
Pré- requis : Connaître les démarches artistiques de quelques
chorégraphes contemporains ; Avoir lu des livres et entretiens d'artistes.
Objectif : Composer en groupe à partir de certains outils
chorégraphiques expérimentés pendant l'atelier.
Compét e nc es visées : Saisir différents aspects du travail
chorégraphique. Différencier les outils / l'écriture / et la composition
chorégraphique. Etre capable de faire des liens entre différentes
démarches créatives.
Contenus de forma tion : L'atelier commencera par l'étude de quelques
méthodes de création développées par des artistes contemporains. Nous
travaillerons à partir d'ouvrages où sont retranscrits certains outils de
travail et à partir d'expérimentations que j'ai traversé auprès des
chorégraphes Mark Tompkins, Lia Rodrigues et Vera Mantero : quels
dispositifs inventent- ils pour modifier leur geste? Quelles relations inter-
individuelles proposent- ils? Comment convoquent- ils d'autres pratiques,
artistiques ou autres ? En groupe, il s'agira ensuite de choisir un sujet de
recherche, un thème à approfondir. A partir de cette curiosité de départ,
chaque groupe développera des outils chorégraphiques à proposer aux
autres participants de l'atelier. Nous discuterons de ces outils de travail
et avancerons ainsi dans le processus d'élaboration d'une proposition
chorégraphique.

Bibliographie succincte :
Meg Stuart, On va où, là? Paris, les Presses du réel, 2010
Yvonne Rainer, Une femme qui... Ecrits, entretiens, essais critiques , Paris,
les Presses du réel, 2008
Daniel Linehan, A No Can Make Space , Gand, MER Paper Kunsthalle,
2013
Modalités de contrôle : Session 1 Contrôle continu – rSession 2
Contrôle terminal

OU
• Stage conventionné
• Autre parcours, mention, UFR, SUAPS, C2i, CLES…

Exemple
o Réflexion sur les arts 2 (Sophie Djigo) :

Philosophie du cinéma : A travers l'analyse de la figure du gangster au


cinéma, on développera une réflexion sur le rapport du cinéma au réel et
aux fantasmes, sur ce que le cinéma nous dit de notre société et de notre
époque, sur le problème de la violence à l'écran et sur la possibilité
d'éducation morale que constituent ces films.

Compét e nc es visées : Construire l'analyse philosophique et


conceptuelle des images animées. Comprendre les enjeux
philosophiques du cinéma

Mofdali tés d’évalua tion : Contrôle terminal écrit 2 h


ENSEIGNEMENT DE LA DANSE

Le parcours « Enseignement de la danse » allie un approfondissement


de la culture chorégraphique par une formation universitaire en danse et
une formation artistique et pédagogique de haut niveau grâce au
partenariat avec l’apPSEA (Pôle Supérieur d’Enseignements Artistiques).
Il permet, dans le cadre de la formation au Diplôme d’Etat de professeur
de danse, d’obtenir la licence Arts / Parcours « Enseignement de la
danse » en même temps que le DE de professeur de danse.

Le parcours est ouvert de la licence 2 à la Licence 3. Des enseignements


sont communs à la licence Arts parcours études en danse.
ENSEIGNEMENT DE LA DANSE – Licence 2 - Semestr e 3

UE Intitulé ECTS Choix Groupe s vol pré s e ntie l CNU M utua lis a tion o u ve rtfe rm é
CM /TD CM TD
S EM ES T R E 3 P o rte u r M O D IF IC A TIO N
D 'U E
U E F O N D A M EN T A L ES : a p p ro ch e s h isto riq u e , a rtistiq u e s, e sth é tiq u e s
UE 1 H is toire de la m us ique en relation avec la dans e 1 3 O 1 24 dans e
U E 2- U E 3 H is toire de la dans e 2 6 O 1 36 dans e
UE 4 A naly s e c horé graphique 3 3 O 1 24 dans e
U E F O N D A M EN T A L ES : P R A T IQ U ES ET T EC H N IQ U ES D ES A R T S
UE 5 F ondam entaux c horégraphiques 3 / renais s anc e 3 O 1 24 dans e
U E6-U E 7 A natom ie de la dans e 1 6 O 1 24 dans e
U E C O M P L EM EN T A IR ES : th é o rie s e t m é th o d o lo g ie d e s a rts
UE 8 P édagogie - A teliers et c onféren c es 3 O 0 36 APPSEA
UE 9 A naly s e fonc tionnelle du c orps dans le m ouvem ent da ns é (A F C M D ) 3 O 0 24 APPSEA
U E 10 P ratique e nc adrée et s tage 3 O 0 72 APPSEA
UE 1 à UE 7 : Enseignements communs à la licence Arts parcours études
en danse

Pages : 195 à 199 descriptifs repris ci-dessous surlignés en grsi

UE 8 à UE 10 : Enseignements dispensés par l’APPSEA

UE 1 : Histoire de la musique en relation avec la danse 1


-24 h CM – semestr e 3
Histoire de la musique en relation avec la danse 1

Natacha Barry
Objectif et compé te nces visées : Ce cours a pour objectif de donner
aux étudiants les outils indispensables pour comprendre l'histoire de la
musique – du Moyen- Age à l'Epoque Contemporaine.
Contenus de forma tion : Chacune des grandes périodes occidentales
sera étudiée. Seront définis l'ensemble des éléments qui constituent une
époque - les différents genres représentatifs, les styles, le ou les
compositeurs. Le cours portera également sur les différentes œuvres
majeures. L'approche historique et analytique se confrontera aux divers
positionnements esthétiques, plastiques, littéraires (et
chorégraphiques !) contemporains des époques évoquées.
Bibliographie :
• BUKOFZER (M.), La Musique Baroque, Presses Pocket, 1988
• ROSEN (C.), Le Style classique, Gallimard, 1978
• EINSTEIN (A.), La Musique Romantique, Gallimard, 1989
• VON DER WEIDT ( J.N), La Musique au XXè siècle, Hachette, 1992
Modalités de contrôle : Contrôle continu

UE 2 - 3 : Histoire de la danse 2 - 36 h CM – semestre 3


Histoire de la danse 2
Marie Glon
Pré- requis : repères chronologiques sur l'histoire occidentale ( voir G.
Labrune et al., L'Histoire de France , Paris, Nathan, 2011 ou un autre
manuel) ; avoir lu un ouvrage retraçant l'histoire de la danse du XVI e
siècle à nos jours (par exemple L’histoire de la danse : repères dans le
cadre du diplôme d’État , Paris, CND, 2000, ou l'un des titres se trouvant
dans la bibliographie de cet ouvrage)
Objectif : Jeter les bases d'une histoire de l'autorisation de danser
(émanant de toutes instances, juridiques ou non)
Compét e nc es visées : analyser des documents historiques .
Contenus de forma tion : A la Renaissance, pendant la Révolution, au
début du XXI e siècle, a-t- on le droit de danser – et si oui, quand,
comment, avec qui, à quelles conditions ? En temps de guerre ou en
temps de paix, selon les lieux et les espaces sociaux, selon que l'on est
un homme ou une femme, que l'on pratique les danses jazz ou la valse,
le hip- hop ou la danse classique, à quels censures et tabous est- on
confronté ? Comment droits et interdictions reflètent- ils et modèlent- ils
les façons de danser, les créations chorégraphiques, l'identité
professionnelle des danseurs ? Ces interrogations nous conduiront à
relier l'histoire aux parcours individuels : devenir danseur, c'est aussi
prendre et revendiquer le droit de danser. Un droit qui est donc toujours
réinventé, et qui prend dans chaque contexte un sens spécifique : nous
tâcherons d'approcher ces métamorphoses.
Bibliographie succincte :
E. Claire, « Risquer corps et âme pour une valse », Repères, cahier de
danse n°29, p. 30- 31. M. Foucault, Surveiller et punir , Paris, Gallimard,
1975. L. Guilbert, Danser avec le IIIe Reich, Bruxelles, Complexe, 2000.
M. Ruel, Les chrétiens et la danse dans la France moderne, Paris, Honoré
Champion, 2006. G. Vigarello, Le Corps redressé , Paris, Delarge, 1978.
Modalités de contrôle : CC

UE 4 : Analyse chorégrap hique 3 - 24 h TD – semestr e 3


Analyse chorégra phique 3
Philippe Guisgand
Robaldo Sylvie

Pré- requis : une fréquentation régulière des œuvres chorégraphiques


ou, plus généralement, du spectacle vivant est souhaitable.
Objectifs et compé te nces visées : le cours propose, à partir de la
démarche élaborée par chaque étudiant au cours des semestres
précédents de passer progressivement – au contact d’œuvres ou
d’extraits de pièces mais également de mise en pratique – d’une
réception spontanée à une analyse méthodique débouchant sur un
commentaire composé.

Contenus : Ils consisteront en analyses d’œuvres pour les 6 séances de


Philippe Guisgand et une initiation à la lecture du corps dansant à travers
les outils d’analyse labaniens pour les cours de Sylvie Robaldo.
Modalités de contrôle : Contrôle continu

UE 5 : Fondam en t a ux chorégrap hiqu es 3 - 24 h TD –


semestre 3
Fonda me n t a ux chorégraphiques 3
Monique Duquesne Fonfrede
Pré- requis : Situer historiquement et artistiquement la Renaissance en
France ; s’intéresser à l’iconographie du corps dansant et à la musique
de cette époque, prendre connaissance des lieux et des contextes relatifs
aux pratiques musicales et chorégraphiques dite « anciennes ».
Objectif : Etude pratique et théorique de la danse Renaissance
française : des traces à la reconstitution / recréation
Compét e nc es visées : Revisiter des états de corps, des dynamiques,
des postures, des éléments de langage (vocabulaire de pas et syntaxe),
des phrasés, des œuvres chorégraphiques.
Passer d’une transmission orale de la danse dite « ancienne à un usage
raisonné des sources documentaires (traités, partitions …).
Contenus de forma tion : Au travers d’ateliers mêlant mise en éveil et
apprentissage, restitution et interprétation, improvisation et composition,
approche des éléments fondamentaux des danses populaires et nobles
de la Renaissance française consignées par Thoinot Arbeau dans
l’Orchésographie (1581) et étude du répertoire de danseries (branles,
pavane, gaillarde, basse- danse, bouffons …)
Bibliographie succincte :
• ARBEAU, Thoinot, Orchésographie , Paris, 1581.
• CONTE, Pierre, Danses anciennes de cour et de théâtre en France,
éléments de composition, Ed Dessain et Tolra, 1974.
• JOLY, Robin, 1 er cahier de bal de la Compagnie Outre Mesure,
Label COM, 2 ème édition, 2009.
• ROUSSEAU, Sophie, Le Cahier de Maître Guillaume, Danses et
Musiques à danser de la Renaissance, Ed Compagnie Maître
Guillaume, Bagnolet, 1992.
Modalités de contrôle : Contrôle continu écrit et oral

UE 6- 7 : Anatomie de la danse 1 - 24 h CM – semestr e 3


Anatomie de la danse 1
Bernard Estraba ut
Pré- requis : Option « Pratique et esthétiqu e » ou parcours
« Enseigne m e n t de la danse »
Objectif et compé t e nces visées : Connaissance approfondie de
l’anatomie du membre inférieur dont la synthèse permettra de
comprendre la bipédie et son fonctionnement dans le mouvement dansé.
Contenus de forma tion :
1. Anatomi e : Etude du membre inférieur par 4 grandes régions (bassin,
genou, cheville, pied). Chaque région est étudiée à travers 4 chapitres :
Ostéologie, Arthrologie, Myologie et Cinésiologie. Des liens seront faits
entre chaque région. La biomécanique fonctionnelle servira à faire le lien
entre l’anatomie et la danse.
2. Physiologie :
2.1 La physiologie du muscle squelettique :
Fonction du muscle
Anatomie macroscopique du muscle squelettique et microscopique de la
fibre musculaire
Contraction d’une fibre musculaire
Différents types de contraction.
2.2 Notion d’équilibre
Polygone de sustentation
Centre de gravité
Bibliographie : Tous les documents nécessaires à l’étude de cette
matière seront fournis par l’enseignant.
Modalités de contrôle : Contrôle continu

UE 8 : Pédagogie –Ateliers et conférences 36 h TD –


semestre 3
Pédagogie- Ateliers et conférences
Pascal Mina m Borier
Pré- requis : Parcours « Enseigne m e n t de la danse » ; Réussite à
l’examen d’aptitude technique (EAT) dans la discipline choisie ou une
équivalence.
Compét e nc es visées : Cette unité d’enseignement a pour objet de
développer les connaissances, les outils d’observation et d’analyse, de la
lecture du corps et des paramètres du mouvement .
Descriptif du contenu : Mettre en perspective et en réflexivité des
connaissances, issues d’une formation initiale, dans le but d’apprendre à
se situer dans une pratique analytique de la danse. Aiguiser le regard,
mettre en place des outils d’observation, d’analyse, de lecture du corps
et des paramètres du mouvement, construire une culture chorégraphique
choréologique qui passe par le corps (répertoires et contextes culturels
associés, symbolique écrite du mouvement dansé,…) Associer les
apports de contenus théoriques autres dans le but ultérieur de définir les
éléments de réflexion sur la transmission d’une technique corporelle et
artistique.
Modalités de contrôle : CC

UE 9 : Analyse fonctionnelle du corps dans le mouve m e n t


dansé (AFCMD) - 24 h TD – semestr e 3
Analyse fonctionnelle du corps dans le mouve m e n t dansé
(AFCMD)
Pascal Mina m- Borier
Pré- requis : Réussite à l’examen d’aptitude technique (EAT) dans la
discipline choisie ou une équivalence. Inscription au parcours spécifique
« Enseignement de la danse ».
Compét e nc es visées : Faire évoluer la capacité de reconnaitre, puis
d’analyser les phénomènes en jeu dans l’acte de danser: mouvement
internes, intentions, projets de mouvement. Affiner la capacité
d’observation de soi-même et de l’autre. Favoriser l’intégration des
notions de base en AFCMD. Pouvoir relier les expériences aux contenus
théoriques abordés

Descriptif du contenu :
L’AFCMD , à travers un ensemble d’outils d’expérimentation,
d’observation et d’analyse, permet une meilleure compréhension des
processus en jeux dans le geste dansé. Cette unité d’enseignement
constitue une introduction à l’AFCMD et abordera:
- La posture et l’équilibration
- La colonne vertébrale : son rôle en tant que support interne du
mouvement et source d’ajustements posturaux fins
- Le centre de gravité général du corps : le bassin et sa relation
aux jambes et à la colonne vertébrale
- Le travail des jambes en danse

Forme d’enseigne m e n t : présentiel, stage


Modalités d’évalua tion : CC

UE 10 : Pratique encadrée et stage - 72 h TD – semestr e


3
Pratique encadrée et stage
Pascal Mina m- Borier
Pré- requis : Réussite à l’examen d’aptitude technique (EAT) dans la
discipline choisie ou une équivalence. Inscription au parcours spécifique
« Enseignement de la danse ».
Compét e nc es visées : Par une pratique régulière de la danse,
développer les compétences suivantes : l’engagement personnel, les
qualités physiques, techniques et artistiques, l’appréhension du
mouvement dansé, des qualités d’intention, en relation au temps, à
l’espace, à l’énergie, à la musique, nourrir une pratique de spectateur
avisé.
Descriptif du contenu : A travers des cours techniques réguliers et des
stages, cette unité d’enseignement permettra à l’étudiant d’explorer et
développer ses qualités physiques et techniques, de les mettre en
relation avec les types de danse étudiés et avec son propre potentiel
artistique, d’explorer ses traits de caractère personnels dans le cadre
d’une recherche interprétative ainsi que son potentiel de créativité en
situation d’atelier.
Forme d’enseigne m e n t : présentiel, stage
Modalités d’évalua tion : CC
ENSEIGNEMENT DE LA DANSE – Licence 2 - Semestr e 4

UE Intitulé ECTS Choix Groupes vol présentiel CNU Mutualisation ouve rt


fe rm é
CM/TD CM TD
SEMESTRE 4 P orte ur MODIFICATION
UE FONDAMENTALES: a pproche s historique , a rtistique s, e sthé tique s
UE 1 Histoire de la musique en relation avec la danse 2 3 O 1 24 danse
UE 2- UE 3 Histoire de la danse 3 6 O 1 36 danse
UE 4 Analyse chorégraphique 4 3 O 1 24 danse
UE FONDAMENTALES : P RATIQUES ET TECHNIQUES DES ARTS
UE 5 Fondamentaux chorégraphiques 4 / danse baroque 3 O 1 24 danse
UE6-UE 7 Anatomie de la danse 2 6 O 1 24 danse
UE COMPLEMENTAIRES : thé orie s e t m é thodologie de s a rts
UE 8 Pédagogie - Ateliers, conférences, pédagogie de l'éveil 3 O 0 46 A PPSEA
UE 9 Analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé et formation 3 O 0 57 A PPSEA
musicale 1
UE 10 Pratique encadrée 3 O 72 A PPSEA
UE 1 à UE 7 : Enseignements communs à la licence Arts parcours études
en danse

Pages : 203 à 205 descriptifs repris ci-dessous surlignés en gris

UE 8 à UE 10 : Enseignements dispensés par l’APPSEA

UE 1 : Histoire de la musique en relation avec la danse 2 -


24 h CM - semestre 4
Histoire de la musique en relation avec la danse 2

Natacha Barry
Objectif et compé te nces visées : Ce cours a pour objectif de donner
aux étudiants les outils indispensables pour comprendre l'histoire de la
musique – du Moyen- Age à l'Epoque Contemporaine.
Contenus de forma tion : Chacune des grandes périodes occidentales
sera étudiée. Seront définis l'ensemble des éléments qui constituent une
époque - les différents genres représentatifs, les styles, le ou les
compositeurs. Le cours portera également sur les différentes œuvres
majeures. L'approche historique et analytique se confrontera aux divers
positionnements esthétiques, plastiques, littéraires (et
chorégraphiques !) contemporains des époques évoquées.
Bibliographie :
• BUKOFZER (M.), La Musique Baroque, Presses Pocket, 1988
• ROSEN (C.), Le Style classique, Gallimard, 1978
• EINSTEIN (A.), La Musique Romantique, Gallimard, 1989
• VON DER WEIDT ( J.N), La Musique au XXè siècle, Hachette, 1992
Modalités de contrôle : Contrôle continu

UE 2- 3 : Histoire de la danse 3 - 36 h CM – semest re 4


Histoire de la danse 3
Marie Glon
Pré- requis : Lectures réalisées dans le cadre du cours "Histoire de la
danse 2"
Objectif : Développer une lecture critique de l'historiographie de la
danse et questionner la place de l'histoire dans les pratiques des
danseurs.
Compét e nc es visées : analyser des usages de l'histoire
Contenus de forma tion : Ce cours prolongera l'approche thématique
de l'histoire de la danse initiée au semestre précédent, en traversant les
époques (principalement de la Renaissance à nos jours, en Occident) et
les esthétiques, avec une attention particulière à la généalogie des
danses dites "classique", "jazz" et "contemporaine". Il s'agira tout
particulièrement de questionner la façon dont les histoires de ces danses
sont produites : quels documents convoque- t- on ? Comment les fait- on
parler ? Comment les périodise- t- on ? Quels enjeux, idéologiques
notamment, traversent ces constructions historiographiques ? Nous nous
pencherons notamment sur la diversité des archives de la danse
(textuelles, iconographiques, sonores, filmiques, corporelles...) pour nous
demander comment elles s'inscrivent dans les imaginaires, nourrissant
les pratiques et les créations chorégraphiques.
Bibliographie succincte :
Bibliographie succincte :
• A. Farge, Le Goût de l'Archive , Paris, Seuil, 1989.
• I. Launay et S. Pagès (dir.), Mémoires et histoire en danse , Paris,
L'Harmattan, 2010.
• A. Prost, Douze leçons sur l'histoire , Paris, Seuil, 1996

Modalités de contrôle : CC

UE 4 : Analyse chorégrap hique 4 - 24 h TD – semestr e 4


Analyse chorégra phique 4
Philippe Guisgand

Pré- requis : une fréquentation régulière des œuvres chorégraphiques


ou, plus généralement, du spectacle vivant est souhaitable.

Objectifs et compé te nces visées : le cours propose, à partir de la


démarche élaborée par chaque étudiant au cours des semestres
précédents de passer progressivement – au contact d’œuvres ou
d’extraits de pièces – d’une réception spontanée à une analyse
méthodique débouchant sur un commentaire composé.

Contenus : Ils seront dépendants de la programmation de danse


accessible aux étudiants (programme fixé à la rentrée en partenariat
avec les structures de diffusion). Ils seront davantage focalisés ce
semestre sur les modalités dialogiques entre danse et musique.

Modalités d’évalua tion : Session 1 CC

UE 5 : Fondam en t a ux chorégrap hiqu es 4 - 24 h TD -


semestre 4
Fonda me n t a ux chorégraphiques 4
Monique Duquesne Fonfrede
Pré- requis : Situer historiquement et artistiquement la période dite
baroque en France ; s’intéresser à l’iconographie du corps dansant et à la
musique de cette époque, prendre connaissance des lieux et des
contextes relatifs aux pratiques musicales et chorégraphiques dite
« anciennes » ; situer les chorégraphes « baroques » actuels.
Objectif : Etude pratique et théorique de la danse française des XVIIème
et XVIIIème siècles : des traces à la reconstitution / recréation
Compét e nc es visées : Revisiter des états de corps, des dynamiques,
des postures, des éléments de langage (vocabulaire de pas et syntaxe),
des phrasés, des œuvres chorégraphiques.
Passer d’une transmission orale de la danse dite « ancienne » à un
usage raisonné des sources documentaires (traités, partitions…).
Contenus de forma tion : Au travers d’ateliers mêlant mise en éveil et
apprentissage, restitution et interprétation, improvisation et composition,
étude des éléments fondamentaux de la danse académique décrits par
Pierre Rameau dans son traité « Le maître à danser » (1725) et/ou
transcrits en notation Feuillet dans « Chorégraphie » (1700) : tenue du
corps, vocabulaire de pas, port de bras, ornementations, figures dans
l’espace, monnayage rythmique, caractères des danses, répertoire.
Bibliographie succincte :
• FEUILLET, Raoul- Auger, Chorégraphie ou l’art de décrire la danse
par caractères, figures et signes démonstratifs, Paris, 1700.
• LANCELOT, Francine, (sous la direction), La Belle Dance,
catalogue raisonné fait en l’an 1995, Ed Van Dieren, Paris, 1996.
• RAMEAU, Pierre, Le maître à danser, Paris, 1725.
Modalités de contrôle : Session 1 Contrôle continu écrit et oral

UE 6- 7 : Anatomie de la danse 2 - 24 h CM - semestr e 4


Anatomie de la danse 2

Bernard Estraba ut
Pré- requis : option « pratique et esthétiqu e » ou parcours
« enseigne me n t de la danse »
Objectif : Connaissances approfondies de l’anatomie pour une meilleure
compréhension de la biomécanique du corps humain appliquée au
mouvement dansé.
Compét e nc es visées : Connaître les capacités et les limites du corps
afin de potentialiser le mouvement dansé tout en suivant une
observance naturelle.
Contenus de forma tion :
• Etude du membre inférieur et de la colonne vertébrale à travers
l’ostéologie, l’arthrologie, la myologie et la cinésiologie.
• Etude de la physiologie du muscle, des bases du système nerveux
et notion d’équilibre.
Modalités de contrôle : Contrôle continu

UE 8 : Pédagogie –Ateliers et conférences, pédagogie de


l’éveil 46 h TD – semestre 4
Pédagogie- Ateliers et conférences, pédagogie de l‘éveil
Pascal Mina m Borier
Pré- requis : Réussite à l’examen d’aptitude technique (EAT) dans la
discipline choisie ou une équivalence. Inscription au parcours spécifique
« Enseignement de la danse ».
Compét e nc es visées : Cette unité d’enseignement a pour objet de
développer les connaissances, les outils d’observation et d’analyse, de la
lecture du corps et des paramètres du mouvement, et de sensibiliser
l’étudiant au contexte de la pédagogie spécifique de l’éveil- initiation.
Descriptif du contenu :
Mettre en perspective et en réflexivité des connaissances, issues d’une
formation initiale, dans le but d’apprendre à se situer dans une pratique
analytique de la danse. Aiguiser le regard, mettre en place des outils
d’observation, d’analyse, de lecture du corps et des paramètres du
mouvement, construire une culture chorégraphique choréologique qui
passe par le corps (répertoires et contextes culturels associés,
symbolique écrite du mouvement dansé,…) Associer les apports de
contenus théoriques autres dans le but ultérieur de définir les éléments
de réflexion sur la transmission d’une technique corporelle et artistique.
Forme d’enseigne m e n t : présentiel, stage
Modalités d’évalua tion : CC

UE 9 : Analyse fonctionnelle du corps dans le mouve m e n t


dansé (AFCMD) et forma tion musicale 1 - 57 h TD –
semestre 4
Analyse fonctionnelle du corps dans le mouve m e n t dansé
(AFCMD) et forma tion musicale 1
Pascal Mina m- Borier
Pré- requis : Réussite à l’examen d’aptitude technique (EAT) dans la
discipline choisie ou une équivalence. Inscription au parcours spécifique
« Enseignement de la danse ».
Compét e nc es visées :
• Acquérir une connaissance de base des schèmes de mouvement
investis par l’enfant. Affiner le sens d’observation de la danse des
enfants. Mieux comprendre et intégrer de la démarche
pédagogique concernant l’éveil- initiation à la danse.
• Maitrise des connaissances requises et de la culture musicale
pour permettre une prise de conscience efficace de la dynamique
des élans, des appuis, du phrasé rythmique et vocal, de sa propre
musicalité et de son expression sensible en lien avec les univers
sonores parcourus.
Descriptif du contenu :
• Cette unité d’enseignement s’appuiera sur l’observation du
développement psychomoteur de l’enfant - documents audio-
visuels, textes, expérimentations pratiques - pour comprendre les
processus d’acquisition des coordinations de base. Dégager de
pistes reliant la motricité libre du jeune enfant à l’expertise du
geste. Seront abordés :
- La notion de « gestes fondateurs » en AFCMD
- L’approche des schèmes de mouvement chez l’enfant
selon Bonnie Bainbridge Cohen
- Les 3 plans du mouvement
- Les modalités sensorielles en jeu dans l’apprentissage du
mouvement
• Elle développera aussi les pratiques et les cultures musicales, les
connaissances solfégiques et les pratiques élémentaires, et les
capacités à transcrire gestuellement un court extrait musical en
prenant en compte son style, son rythme et ses dynamiques.
Forme d’enseigne m e n t : Présentiel
Modalités d’évalua tion : CC

UE 10 : Pratique encadrée - 72 h TD – semestr e 4


Pratique encadrée
Pascal Mina m- Borier

Pré- requis : Réussite à l’examen d’aptitude technique (EAT) dans la


discipline choisie ou une équivalence. Inscription au parcours spécifique
« Enseignement de la danse ».
Compét e nc es visées : Par une pratique régulière de la danse,
développer les compétences suivantes : l’engagement personnel, les
qualités physiques, techniques et artistiques, l’appréhension du
mouvement dansé, des qualités d’intention, en relation au temps, à
l’espace, à l’énergie, à la musique, nourrir une pratique de spectateur
avisé.
Descriptif du contenu : A travers des cours techniques réguliers et des
stages, cette unité d’enseignement permettra à l’étudiant d’explorer et
développer ses qualités physiques et techniques, de les mettre en
relation avec les types de danse étudiés et avec son propre potentiel
artistique, d’explorer ses traits de caractère personnels dans le cadre
d’une recherche interprétative ainsi que son potentiel de créativité en
situation d’atelier.
Modalités d’évalua tion : CC
ENSEIGNEMENT DE LA DANSE – Licence 3 - Semestr e 5

UE Intitulé ECTS Choix Groupes vol présentiel CNU Mutualisation ouve rt


fe rm é
CM/TD CM TD
SEM ESTRE 5 P orte ur M ODIFICA TION
UE FONDAM ENTALES : a pproche s historique , a rtistique s, e sthé tique s
UE 1 Ecrits sur la danse 3 O 1 24 danse
UE 2 Dialogue des arts 1 3 O 1 24 danse
UE 3 Analyse chorégraphique 5 3 O 1 24 danse
UE FONDAM ENTALES : P RATIQUES ET TECHNIQUES DES ARTS
UE 4 Atelier interdisciplinaire 3 3 O 1 24 danse

UE 5 - UE 6 Anatom ie de la danse 3 6 O 1 24 danse

UE COMP LEMENTAIRES : thé orie s e t m é thodologie de s a rts


UE 7 Pédagogie, Ateliers, conférences 3 O 0 36 A PPSEA
UE 8 Pédagogie de l'éveil, progression technique 3 O 0 36 A PPSEA
UE 9 Analyse fonctionnelle du corps dans le m ouvem ent dansé et formation 3 O 0 46 A PPSEA
m usicale 2
UE 10 Pratique encadrée et stage 3 O 0 72 A PPSEA
UE 1 à UE 6 : Enseignements communs à la licence Arts parcours études
en danse

Pages : 213 à 216 descriptifs repris ci-dessous surlignés en gris

UE 7 à UE 10 : Enseignements dispensés par l’APPSEA

UE 1 : Ecrits sur la danse - 24 h CM - semestr e 5


Ecrits sur la danse
Claire Besuelle
Pré- requis : les outils acquis dans les TD d’écriture critique (semestres
3 et 4) ; une fréquentation du spectacle vivant.
On différentes natures d’écrits sur la danse et leurs enjeux respectifs ;
consolider une approche critique des textes.
Descriptif du contenu : le cours prendra comme fil rouge l’interprète,
avec en corollaire les questions relatives à l’interprétation, et la notion
d’expressivité. Une continuité thématique qui nous permettra de
confronter diverses approches : anthropologique, esthétique,
sociologique, critique, réflexive, fictive etc. et de penser leurs enjeux.
Chaque cours s’articulera autour d’un texte et de son commentaire
approfondi : il s’agira de consolider ses capacités d’analyse des textes
tout en affinant sa maîtrise et sa conscience des enjeux propres à
l’écriture sur la danse.

Modalité s de contr ôle : Session 1 contrôle continu – Session 2 contrôle


terminal
Bibliographie indicativ e : Elle sera donnée en début de semestre.

UE 2 : Dialogue des arts 1 - 24 h CM – semestr e 5


Dialogue des arts 1
Laetitia Doat
Objectif et compé t e nces visées : pratiquer l’exercice de la
description, établir des correspondances entre le champ chorégraphique
et les arts plastiques, l’architecture et l’urbanisme
Contenus de forma tion : La perception de l’espace, telle sera la
thématique proposée cette année pour le cours Dialogue des Arts. Au
premier semestre, la notion d’échelle structurera l’ensemble des
séances. Au sein du Musée du LaM, notre regard se circonscrira d’abord
sur l’espace d’une œuvre, puis se focalisera ensuite sur la salle comme
lieu d’exposition, avant de considérer l’échelle du musée et
d’appréhender enfin ce lieu par rapport à l’espace urbain de la ville
nouvelle de Villeneuve- d’Asq. A chacune de ces séances, les exercices de
perceptions amèneront l’étudiant à s’interroger sur sa pratique de
danseur : à partir de quand suis-je en état de danse ? En quoi, en tant
que danseur, ma perception de l’espace peut- elle être semblable,
différente, complémentaire de celle d’un peintre, d’un commissaire
d’exposition, d’un architecte ou d’un urbaniste ? Pour nourrir notre
réflexion des rencontres avec des professionnels d’autres disciplines
mettant en jeu la notion d’espace seront organisées.
Modalités de contrôle : Session 1 Contrôle continu – Session 2 contrôle
terminal

UE 3 : Analyse chorégra phique 5 - 24 h TD - semestr e 5


Analyse chorégra phique 5
Philippe Guisgand

Pré- requis : une fréquentation régulière des œuvres chorégraphiques


ou, plus généralement, du spectacle vivant est souhaitable.

Objectifs et compé te nces visées : le cours propose, à partir de la


démarche élaborée par chaque étudiant au cours des semestres
précédents de passer progressivement – au contact d’œuvres ou
d’extraits de pièces – d’une réception spontanée à une analyse
méthodique débouchant sur un commentaire composé.

Contenus : Ils seront dépendants de la programmation de danse


accessible aux étudiants (programme fixé à la rentrée en partenariat
avec les structures de diffusion) Ils seront plus spécifiquement déclinés
selon des formes d’écritures spécifiques : presse, blogs, médiation, etc …
Modalités de contrôle : Session 1 Contrôle continu – Session 2 CT

UE 4 : Atelier interdisciplinaire 3 - 24 h TD - semestr e 5


Atelier interdisciplinaire 3
Claire Besuelle
Objectif et compét e nces visées : aborder la question du jeu et se
confronter à un travail sur le texte.
Contenus de forma tion : dans la ligne thématique du CM « écrits sur la
danse », nous ouvrirons la réflexion sur les questions relatives à
l’interprétation en l’approchant par le biais du jeu. Comment aborder un
texte dramatique à partir de son expérience de danseur ? Nous
proposerons à partir d’outils concrets (rapport au texte, au corps, à
l’espace et à la voix) la construction de propositions à partir de textes
dramatiques.
Modalité s de contr ôle : Session 1 contrôle continu – Session 2 contrôle
terminal

UE5- 6 : Anatomie de la danse 3 - 24 heures – semest re 5


Anatomie de la danse 3

Bernard Estraba ut
Pré- requis : option « Pratique et esthétiqu e » ou parcours
« Enseigne m e n t de la danse » ; Bases de l’anatomie. Notion de
physiologie du muscle. Bases de la biomécanique corporelle.
Compét e nc es visées : Connaître les capacités et les limites du corps
afin de potentialiser le mouvement dansé tout en suivant une
observance naturelle
Contenus : L’étude du tronc et de la ceinture scapulaire à travers
l’ostéologie, l’arthrologie, la myologie et la cinésiologie. Physiologie du
système respiratoire. Notion d’équilibre.
Modalités de contrôle : Contrôle terminal
UE 7 : Pédagogie, ateliers, conférences - 36 h TD –
semestre 5
Pédagogie, ateliers , conférences
Pascal Mina m Borier

Pré- requis : Réussite à l’examen d’aptitude technique (EAT) dans la


discipline choisie ou une équivalence. Inscription au parcours spécifique
« Enseignement de la danse ».
Compét e nc es visées (champ limité) : Cette unité d’enseignement a
pour objet de développer les connaissances, les outils d’observation et
d’analyse, de la lecture du corps et des paramètres du mouvement et
d’acquérir et de vérifier la capacité à transmettre l’art de la danse.
Descriptif du contenu : Cette unité d’enseignement abordera la
maîtrise des processus d’apprentissage en fonction de l’âge et du niveau
des élèves, l’approche de la progression technique, la maîtrise des
rapports avec la musique, les éléments de réflexion sur la transmission
d’une technique corporelle et artistique et sur la construction d’un cours,
l’élaboration d’un programme en définissant des objectifs à moyen et à
long terme, les éléments de réflexion concernant les liens possibles avec
d’autres esthétiques chorégraphiques, d’autres arts, et la relation entre
la culture chorégraphique et l’enseignement.

Modalités d’évalua tion : CC

UE 8 : Pédagogie de l’éveil, progression technique - 36 h


TD – semestre 5
Pédagogie de l’éveil, progression technique
Pascal Mina m Borier

Pré- requis : Réussite à l’examen d’aptitude technique (EAT) dans la


discipline choisie ou une équivalence. Inscription au parcours spécifique
« Enseignement de la danse ».
Compét e nc es visées : Cette unité d’enseignement a pour objet
d’acquérir et de vérifier la capacité à transmettre l’art de la danse en les
sensibilisant particulièrement au contexte de la pédagogie spécifique de
l’éveil- initiation.
Descriptif du contenu :
Cette unité d’enseignement abordera les connaissances du
développement psycho moteur de l’enfant, et sollicitera l’étudiant à la
conception de son projet pédagogique. S’appuyant sur les
expérimentations des différentes qualités du mouvement et du rapport
avec la musique, proposant des mises en situations progressives avec
des enfants, l’étudiant sera amené à envisager la transversalité de
toutes les danses pour en déduire les conditions nécessaires au plein
développement de l’enfant. L’étudiant sera amené à constater et affiner
son adaptabilité dans le but de concevoir une pratique éducative critique,
de s’approprier l’essence des contenus propres à l’éveil- initiation en
danse, de comprendre et de maîtriser les processus d’apprentissage en
fonction de l’âge et du développement de l’enfant.
Modalités d’évalua tion : CC

UE 9 : Analyse fonctionnelle du corps dans le mouve m e n t


dansé (AFCMD) et forma tion musicale 2 - 46 h TD –
semestre 5
Analyse fonctionnelle du corps dans le mouve m e n t dansé
(AFCMD) et forma tion musicale 2
Pascal Mina m- Borier
Pré- requis : Réussite à l’examen d’aptitude technique (EAT) dans la
discipline choisie ou une équivalence. Inscription au parcours spécifique
« Enseignement de la danse ».
Compét e nc es visées :
• Explorer et discerner les différents modes d’organisation
corporelle dans les transferts de poids par un engagement
favorisant le haut du corps ou du bas du corps. Intégrer la
coordination bras - jambes dans les mouvements dansés (l’axe
vertical - l’axe horizontal)
• Maitrise des connaissances requises et de la culture musicale
pour permettre une prise de conscience efficace de la dynamique
des élans, des appuis, du phrasé rythmique et vocal, de sa propre
musicalité et de son expression sensible en lien avec les univers
sonores parcourus.

Descriptif du contenu :
• Cette unité d’enseignement sera orientée sur l’engagement du
centre de gravité du haut du corps en danse : la cage thoracique
et son rapport à la respiration. La suspension et l’élan. La ceinture
scapulaire et les bras: L’axe horizontal. L’épaule - mobilité et
stabilité. Le port de bras en danse. La rotation, la spirale et le tour
en danse
• Elle développera aussi les pratiques et les cultures musicales, les
connaissances solfégiques et élémentaires, et les capacités à
transcrire gestuellement un court extrait musical en prenant en
compte son style, son rythme et ses dynamiques.
Modalités d’évalua tion : CC

UE 10 : Pratique encadrée et stage - 72 h TD – semestr e


5
Pratique encadrée et stage
Pascal Mina m- Borier
Pré- requis : Réussite à l’examen d’aptitude technique (EAT) dans la
discipline choisie ou une équivalence. Inscription au parcours spécifique
« Enseignement de la danse ».
Compét e nc es visées : Par une pratique régulière de la danse,
développer les compétences suivantes : l’engagement personnel, les
qualités physiques, techniques et artistiques, l’appréhension du
mouvement dansé, des qualités d’intention, en relation au temps, à
l’espace, à l’énergie, à la musique, nourrir une pratique de spectateur
avisé.
Descriptif du contenu : A travers des cours techniques réguliers et des
stages, cette unité d’enseignement permettra à l’étudiant d’explorer et
développer ses qualités physiques et techniques, de les mettre en
relation avec les types de danse étudiés et avec son propre potentiel
artistique, d’explorer ses traits de caractère personnels dans le cadre
d’une recherche interprétative ainsi que son potentiel de créativité en
situation d’atelier.

Forme d’enseigne m e n t : présentiel, stage


Modalités d’évalua tion : CC
ENSEIGNEMENT DE LA DANSE – Licence 3 - Semestr e 6

UE Intitulé ECTS Choix Groupes vol présentiel CNU M utualisation ouve rt


fe rm é
CM /TD CM TD
S EM ES TRE 6 M ODIFICA TION
UE FONDAM ENTALES : a pproche s historique , a rtistique s, e sthé tique s P orte ur
UE 1 E s thétique de la danse 3 O 1 24 dans e
UE 2 Dialogue des arts 2 3 O 1 24 dans e
UE 3 A nalyse chorégraphique 6 3 O 1 24 dans e

UE FONDAM ENTALES : P RATIQUES ET TECHNIQUES DES ARTS


UE 4 A telier interdisciplinaire 4 3 O 1 24 dans e
UE COM P LEM ENTAIRES : thé orie s e t m é thodologie de s a rts
UE5 - UE6 P édagogie - A teliers, conférences, pédagogie de l'éveil, progres sion technique 6 O 0 72 APPSEA
UE COM P LEM ENTAIRES : thé orie s e t m é thodologie de s a rts
UE 7- UE 8 P édagogie - S tages de m ise en situation pratique 6 O 0 48 APPSEA
UE 9 A nalyse fonctionnelle du corps dans le m ouvem ent dansé (A FCM D) 3 O 0 33 APPSEA
UE 10 P ratique artistique enc adrée 3 O 0 72 APPSEA
UE 1 à UE 4 : Enseignements communs à la licence Arts parcours études
en danse . Pages : 224 à 226 descriptifs repris ci-dessous surlignés en
gris

UE 7 à UE 10 : Enseignements dispensés par l’APPSEA

UE 1 : Esthétique de la danse - 24 h CM – semestr e 6


Esthétique de la danse
Bojana Bauer
Pré- requis : Autonomie dans le travail et esprit critique. Une
fréquentation régulière des œuvres chorégraphiques ou, plus
généralement, du spectacle vivant est souhaitable
Objectif et compé te nces visées : Connaissance du domaine des
études en danse, formation de la réflexion critique
Contenus de forma tion : La notion de chorégraphie désigne
conventionnellement les aspects procéduraux et surtout formels de la
danse. Pourtant, il ne s’agit pas d’un concept stable. La signification, la
fonction et la forme de la chorégraphie, ainsi que ses relations avec les
notions de danse, du corps, de l’expression, de la scène, de l’écriture ou
encore de la dramaturgie ont subi de nombreux changements au cours
de l’histoire. Ainsi, les transformations du concept de chorégraphie, à
partir du 17 ème siècle jusqu’à aujourd’hui, vont nous servir de fil
conducteur à l’aide duquel nous analyserons quelques moments clefs
esthético- poétiques et le travail des chorégraphes, danseurs et
critiques/théoriciens qui les ont construits.
Bibliographie succincte :
• NOVERRE, Jean-Georges Lettres sur la danse et les ballets
• WIGMAN Marie, Le langage de la danse , Chiron, 1990
• HUMPHREY Doris, Construire la danse, l’Harmattan, 1998
• LAUNAY Isabelle, A la recherche d’une danse moderne : Rudolf
Laban, Mary Wigman , Chiron, 1996
• FRANKO Mark, La danse comme texte , Eds. de L’éclat, 2005
• POUILLAUDE Frédéric, Le désoeuvrement chorégraphique , Vrin,
2009
Modalités de contrôle : contrôle continu
UE 2 : Dialogue des arts 2 - 24 h CM – semestr e 6
Dialogue des arts 2
Laetitia Doat
Pré- requis : avoir assisté au cours Dialogue des arts 1
Objectifs et compé te nces visées : présenter devant un public
restreint une performance interrogeant d’une manière singulière la
notion d’espace, défendre oralement cette proposition et relater à l’écrit
son processus de création.
Contenus de forma tion : La perception de l’espace, telle sera la
thématique proposée cette année pour le cours Dialogue des Arts. Au
deuxième semestre, le cours s’organisera sur une semaine de travail
intensif en studio et se clôturera par une présentation publique. Le matin
une série d’ateliers corporels seront conduits par Laetitia Doat. L’après-
midi, l’enseignante accompagnera les étudiants dans la création de leur
propre performance. Une série de plans, dessins, maquettes sera fournie
par les étudiants de la faculté d’architecture, d’ingénierie architecturale
et d’urbanisme de Tournai et servira de matériau de base à la création
chorégraphique.
Modalités de contrôle : Session 1 contrôle continu – Session 2 contrôle
terminal

UE 3 : Analyse chorégrap hique 6 - 24 h TD - semestre 6


Analyse chorégra phique 6
Philippe Guisgand

Pré- requis : une fréquentation régulière des œuvres chorégraphiques


ou, plus généralement, du spectacle vivant est souhaitable.

Objectifs et compé te nces visées : le cours propose, à partir de la


démarche élaborée par chaque étudiant au cours des semestres
précédents de passer progressivement – au contact d’œuvres ou
d’extraits de pièces – d’une réception spontanée à une analyse
méthodique débouchant sur un commentaire composé. . La seconde
partie du semestre est consacrée à un bilan des compétences
analytiques acquises et leur utilisation dans un projet personnel.
Contenus : Ils seront dépendants de la programmation de danse
accessible aux étudiants (programme fixé à la rentrée en partenariat
avec les structures de diffusion.

Evaluation : CC

UE 4 : Atelier interdisciplinaire 4 - 24 h TD – semestr e 6


Atelier interdisciplinaire 4
Marie Glon
Pré- requis : lectures et réflexions proposées au sein du cours "Ecrits sur
la danse" (semestre 5).
Objectif : mettre en place des protocoles pour l'expérimentation
concrète de liens entre la danse et un autre art
Compét e nc es visées : construire des ponts entre disciplines artistiques

Contenus de forma tion : Comment faire de la danse, et regarder la


danse, « depuis » un autre art ? Cet atelier propose de découvrir un autre
domaine artistique que la danse (ce domaine sera défini dans le courant
de l’année, en lien avec le contenu des autres cours) et d’y saisir des
concepts, des façons de faire, des attentions susceptibles de renouveler
notre approche de la danse – et vice- versa.
Bibliographie succincte : L. Louppe, Poétique de la danse
contemporaine , Bruxelles, Contredanse, 1997. L. Louppe , Poétique de la
danse contemporaine : la suite , Bruxelles, Contredanse, 2007.
Modalités de contrôle : CC

UE 5- 6 : Pédagogie- Ateliers, conférences, pédagogie de


l’éveil, progression technique - 72 h TD – semestr e 6
Pédagogie- Ateliers , conférences, pédagogie de l’éveil,
progression technique
Pascal Mina m Borier
Pré- requis : Réussite à l’examen d’aptitude technique (EAT) dans la
discipline choisie ou une équivalence. Inscription au parcours spécifique
« Enseignement de la danse ».
Compét e nc es visées : Cette unité d’enseignement a pour objet de
développer les connaissances, les outils d’observation et d’analyse, de la
lecture du corps et des paramètres du mouvement et d’acquérir et de
vérifier la capacité à transmettre l’art de la danse.
Descriptif du contenu : Cette unité d’enseignement abordera la
maîtrise des processus d’apprentissage en fonction de l’âge et du niveau
des élèves, l’approche de la progression technique, la maîtrise des
rapports avec la musique, les éléments de réflexion sur la transmission
d’une technique corporelle et artistique et sur la construction d’un cours,
l’élaboration d’un programme en définissant des objectifs à moyen et à
long terme, les éléments de réflexion concernant les liens possibles avec
d’autres esthétiques chorégraphiques, d’autres arts, et la relation entre
la culture chorégraphique et l’enseignement.
Forme d’enseigne m e n t : présentiel, stage
Modalités d’évalua tion : CC

UE 7- 8 : Pédagogie – Stages de mise en situation pratique


48 h TD – semestre 6
Pratique encadrée et stage
Pascal Mina m- Borier

Pré- requis : Réussite à l’examen d’aptitude technique (EAT) dans la


discipline choisie ou une équivalence. Inscription au parcours spécifique
« Enseignement de la danse ».
Compét e nc es visées : Cette unité d’enseignement a pour objet
d’acquérir et de vérifier la capacité à transmettre l’art de la danse en les
sensibilisant particulièrement au contexte de la pédagogie spécifique de
l’éveil- initiation.
Descriptif du contenu :
Cette unité d’enseignement abordera les connaissances du
développement psycho moteur de l’enfant, et sollicitera l’étudiant à la
conception de son projet pédagogique. S’appuyant sur les
expérimentations des différentes qualités du mouvement et du rapport
avec la musique, proposant des mises en situations dans différents
contextes avec des enfants, l’étudiant sera amené à envisager la
transversalité de toutes les danses pour en déduire les conditions
nécessaires au plein développement de l’enfant. L’étudiant sera amené à
constater et affiner son adaptabilité dans le but de concevoir une
pratique éducative critique, de s’approprier l’essence des contenus
propres à l’éveil- initiation en danse, de comprendre et de maîtriser les
processus d’apprentissage en fonction de l’âge et du développement de
l’enfant.
Modalités d’évalua tion : CC

UE 9 : Analyse fonctionnelle du corps dans le mouve m e n t


dansé (AFCMD) - 33 h TD – semestr e 6
Analyse fonctionnelle du corps dans le mouve m e n t dansé
(AFCMD)
Pascal Mina m- Borier

Pré- requis : Réussite à l’examen d’aptitude technique (EAT) dans la


discipline choisie ou une équivalence. Inscription au parcours spécifique
« Enseignement de la danse ».

Compétences visées : Intégrer le sens de progression dans


l’apprentissage artistique et technique de la danse, de l’éveil au cours
technique avancé. L’adéquation des mots utilisés pour décrire un
mouvement, un exercice, une proposition dansée. Être capable de
s’appuyer les savoirs pratiques et théoriques abordés pour construire
une pédagogie cohérente et adaptée aux différentes phases de
l’apprentissage en danse
Descriptif du contenu :
Cette unité sera axée autour des gestes techniques en danse tels que la
chute, le saut, le tour, l’équilibre et le déséquilibre.
Seront abordés :
- La tactilité et l’ancrage des pieds, le travail des voutes plantaires
et la disponibilité de la cheville, du genou et de la hanche.
- Les diaphragmes du corps et les qualités de rebond.
- Les sauts en danse
- Le port de tête et le regard : la proprioception et l’extéroception

Modalités d’évalua tion : CC


UE 10 : Pratique artistiqu e encadr ée - 72 h TD –
semestre 6
Pratique artistique encadrée
Pascal Mina m- Borier

Pré- requis : Réussite à l’examen d’aptitude technique (EAT) dans la


discipline choisie ou une équivalence. Inscription au parcours spécifique
« Enseignement de la danse ».
Compét e nc es visées : Par une pratique régulière de la danse,
développer les compétences suivantes : l’engagement personnel, les
qualités physiques, techniques et artistiques, l’appréhension du
mouvement dansé, des qualités d’intention, en relation au temps, à
l’espace, à l’énergie, à la musique, nourrir une pratique de spectateur
avisé.

Descriptif du contenu : A travers des cours techniques réguliers et des


stages, cette unité d’enseignement permettra à l’étudiant d’explorer et
développer ses qualités physiques et techniques, de les mettre en
relation avec les types de danse étudiés et avec son propre potentiel
artistique, d’explorer ses traits de caractère personnels dans le cadre
d’une recherche interprétative ainsi que son potentiel de créativité en
situation d’atelier.

Forme d’enseigne m e n t : présentiel, stage


Modalités d’évalua tion : CC
ARTS PLASTIQUES

PÖLE ARTS PLASTIQUES

LOCALISATION TOURCOING
ARTS PLASTIQUES – Licence 1 - Semestre 1
Intitulé ECTS vol présentiel
UE Choix CM TD Mutualisation
SEMESTRE1
UEfondamentales :
approches historique, artistiques, esthétiques[1]
UE1 Art des temps modernes 3 N 18 Arts plastiques
UE2 Art de l’époque contemporaine 3 N 18 Arts plastiques
UE3 Expression écrite 3 N 24 Arts plastiques

UEfondamentales :
pratiques et techniques des arts
UE4 Pratiques graphiques
N Arts plastiques
UE5 Pratiques élargies du pictural et du sculptural 3
3 N 24

Arts plastiques
UE6 Nouvelles technologies de l’image 3 C 24
- photo (X3)
- initiation informatique (x1)
- design graphique (x2)
- image en mouvement (x2) Arts plastiques
UEcomplémentaires :
théorie et méthodologie des arts
UE7 Méthodologie 3 24
N Arts plastiques
UE8 Esthétique 3 N 24 Arts plastiques
UEtransversales :
Personnalisation du parcours
UE9 Langue 3 C 24
UE10 Métier de l'étudiant 3 18 Arts plastiques
Semestr e 1 – Arts plastiques

UE fondam e n t al es : Approches historiques, artistiqu es,


esthétiqu es – UE 1 à 3

UE 1 : Art des temps modernes - 18h CM – semestr e 1


Art des temps modernes
Valérie Boudier

Pré- requis : Capacité à prendre des notes et à restituer le cours avec


un niveau de français minimu m lors des examens

Objectif : Etre capable de situer la production artistique de la


Renaissance dans son contexte historique, social et culturel.

Compét e nc es visées : Acquérir des connaissances en histoire et


histoire de l’art européen des XVe et XVIe siècles. Appréhender les
méthodes et outils d'analyse plastique.

Contenus de forma tion : Ce cours d’introduction à l’art européen des


XV e et XVI e siècles vise à croiser l’analyse d’œuvres essentielles - en
peinture, sculpture, arts décoratifs et architecture - avec l’étude du
contexte historique qui les a vu naître. Les réactions qu’elles ont
suscitées auprès des contemporains, les textes artistiques, littéraires,
philosophiques ou scientifiques de l’époque nous permettrons une
ouverture de l’analyse plastique des œuvres vers un « arrière- plan »
social et culturel.

Bibliographie succincte :
• ARASSE, D., Le détail : pour une histoire rapprochée de la
peinture , Paris, Flammarion, 1992.
• BAXANDALL , M., L’œil du Quattrocento , éd. fr., Paris, Gallimard,
(1972) 1985
• CHASTEL, A., L’Art italien , Paris, Flammarion, 1995.
• GOMBRICH, E., Histoire de l’art , éd. fr., Paris, Flammarion, (2001)
2006.
• MARIN , L., De la représentation , Paris, Seuil, 1994.
UE 2 : Art de l’époque contem por aine - 18h CM –
semestr e 1
Art de l’époque contemporaine
Didier Vivien

Pré- requis : culture générale, niveau baccalauréat

Objectif : La révolution industrielle, le développement urbain, la vie


économique, politique, intellectuelle et artistique seront envisagés à
partir de documents d’époque et d’oeuvres d’art. Le cours s’appuie sur
un corpus de 30 oeuvres que l’étudiant devra absolument maîtriser
(auteur, technique, contexte, genre)

Compét e nc es visées : avoir une vision d’ensemble de la modernité


( histoire, culture, art...)

Contenus de forma tion : Cours magistral

Bibliographie succincte :
Qu’est- ce que l’art moderne ? - Denys Riout
Modalités de contrôle : Contrôle terminal - devoir sur table

UE 3 : Expression écrite - 24h TD – semestr e 1


Expression écrite
Eusébia Garit, Dorothé e Décatoire

Objectif : Améliorer le niveau de français écrit des étudiants, étoffer le


vocabulaire propre aux arts plastiques

Compét e nc es visées : Savoir rédiger un texte

Contenus de forma tion : Ce cours vise à donner aux étudiants


quelques armes pour analyser et rédiger les textes auxquels ils peuvent
être confrontés dans leur cursus tant sur le plan de la langue que sur
celui de la fabrication des textes. Nous travaillerons en ateliers
d’écriture sans renoncer à revenir sur les basiques de la langue
(orthographe, grammaire, syntaxe…), si nécessaire.

Modalités de contrôle : CT
UE fondam e n t al es : Pratiques et techniques des arts -
UE 4 à 6

UE 4 : Pratiques graphiques - 24h TD – semestr e 1


Pratiques graphiques
Danièle Debève / Jean- Charles Farey / Alexandre Holin / Marion
Vandenbroucke

Pré- requis : Etre ouvert à l’expérimentation de diverses techniques et


supports, être curieux des enjeux du dessin dans l’histoire de l’art et
s’intéresser aux pratiques graphiques contemporaines

Objectif : Il s’agit, en L1, de développer des savoir- faire liés à la


représentation mais aussi de mesurer l’impact des outils, supports et
formats et leurs possibilités expressives.

Compét e nc es visées : Pour l’atelier : savoir observer, mesurer,


transcrire, reproduire, utiliser son format, composer, exploiter
graphiquement des images. Avoir conscience de l’impact des outils,
supports et formats, des écarts qu’ils produisent. Savoir exploiter le
support, les textures, la tâche, l’informe.
Pour le travail personnel : être capable de construire une démarche
artistique, de l’expliciter, de la mettre en perspective à l’aide de
références théoriques et artistiques.

Contenus de forma tion : L’accent est mis sur l’image et la matière


(appropriations d’images, rendus de matières, expérimentations de
techniques et supports variés) : de la reproduction à la matérialité du
dessin, de la représentation à l’expression graphique.

Modalités de contrôle : CC et CT
UE 5 : Pratiques élargies du pictural et du sculptural -
24h TD - semest re 1
Pratiques élargies du pictural et du sculptural
Aurélien Maillard

Pré- requis :
-Être capable d’engager un travail plastique dans des conditions variées
(travail sur place et travaux hors temps universitaire, etc.)
-Être capable d’engager un travail plastique selon des modalités libres
et imposées.
-Être à l’écoute et assumer la présentation de son travail au regard des
étudiants et de l’enseignant.
-Être capable de rédiger des textes d'intentions structurés à destination
d'un public spécialisé

Objectif : Développer l'appétence et les compétences de l'étudiant


pour s'engager dans une pratique plastique et être en capacité de juger
celle des autres

Compét e nc es visées :
-Être capable de comprendre les résistances et les potentialités
inscrites dans toute situation de pratique.
-Être capable de mettre au jour une démarche plastique personnelle
dont l’autonomie et la teneur vont s’accroître à chaque niveau de la
licence.
-Atteindre le niveau plastique prérequis à l’entrée en master recherche
et master enseignement
-Être capable de produire un retour critique discursif sur son propre
travail.

Contenus de forma tion : À des fins symboliques, poétiques,


sensibles, les étudiants de licence abordent et se familiarisent avec le
vaste potentiel d’expressions offert par les pratiques issues du champ
élargi de la peinture et de la sculpture. Établies sur cette expérience du
faire, les situations d’apprentissage sont également alimentées par des
références théoriques et artistiques, en rapport étroit avec la
production des étudiants et l’art le plus actuel.

Modalités de contrôle : CC et CT / Evaluation du travail hors


présentiel : oui
UE 6 : Nouvelles technologies de l’image - 24h TD -
semestr e 1
Nouvelles technologies de l’image
Choix : photo, initia tion informa t iqu e , design graphique, image
en mouve m e n t

Image en mouve m en t
Mickael Kerbiche

Pré- requis : Capacité à prendre des notes. Maîtrise minimum de l’outil


informatique. Capacité à effectuer des recherches en bibliothèque et
sur Internet.

Objectif : L’atelier « image en mouvement » vise à l’acquisition de


compétences techniques dans le domaine de la prise de vue et du
montage vidéo. Cet apprentissage s’effectue dans le cadre d’une
recherche personnelle à caractère artistique. L’inscription est annuelle.

Compét e nc es visées :
- Compétences techniques pour la réalisation d’un projet vidéo.
- Capacité à réaliser un projet artistique en mettant en œuvre les
techniques abordées dans le cours.

Contenus de forma tion : L’atelier sera le lieu où s’articuleront en


cohérence les implications techniques et esthétiques de l’image vidéo.
Liées à la manipulation d’outils numériques concernant la post-
production audio- visuelle (plasticité de l’image, montage virtuel vu
comme langage), les problématiques seront centrées sur « l’expérience
du réel », entre art vidéo et « documentaire de création ». En relation
avec des œuvres analysées en cours, l’étudiant aura à produire un
documentaire vidéo témoignant de l’acquisition de compétences
techniques. S’appuyant sur la re- construction d’enregistrements bruts,
il proposera une écriture personnelle témoignant d’un engagement
esthétique et formel. L’objet de recherche sera élaboré avec
l’enseignant.
Modalités de contrôle : CC et CT

Initiation inform a ti qu e
David Lacaille

Pré- requis : Capacité à prendre des notes.

Objectif : Apprendre les bases techniques fondamentales de l’outil


informatique. Comment fonctionne un ordinateur ? Comment effectuer
des recherches sur Internet ? Comment utiliser les logiciels de
bureautique ?
L’inscription est annuelle.

Compét e nc es visées :
- Compétences techniques pour être autonome lors de l’utilisation d’un
ordinateur.

Contenus de forma tion :


- Fonctionnement de l’ordinateur
- Initiation aux logiciels de bureautique
- Internet et ses différentes composantes (mail, web, ftp,…)

Modalités de contrôle : CC et CT

Photo
Antoine Petitprez

Objectif : Cet atelier propose un apprentissage des techniques de base


de la photographie argentique et numérique associé à une réflexion
conceptuelle et historique sur le médium.

Compét e nc es visées :
L’accent est mis sur l’initiation à la prise de vue et sur l’étude
méthodique des techniques de post- production d’une image
photographique argentique et numérique. Les étudiants s’engageront
dans la production d’un dossier photographique. L’évaluation portera
sur le sens et la pertinence du projet ainsi que sur l’articulation des
choix esthétiques et techniques. Chaque étudiant devra être équipé
d’un appareil photographique argentique et/ou numérique.
Contenus de forma tion :
- Utilisation d’un appareil photographique
- Cadrage
- Mesure de la lumière
- Traitement d’un film argentique et tirage d’une photographie
argentique
- Utilisation d’un scanner
- Retouche d’image par ordinateur
- Image numérique et impression

Modalités de contrôle : CC et CT

UE complém e n t ai r es : Théories et méthodologie des arts –


UE 7 et 8

UE 7 : Méthodologie - 24h TD - semestre 1


Méthodologie

UE 8 : Esthétique - 24h CM - semestr e 1


Esthétique

UE transversales : Personnalisation du parcours – UE 9 et


10

UE 9 : Langues - 24h TD - semestr e 1


Langue au choix

UE 10 : Métier de l‘étudian t - semestr e 1


Métier de l’étudiant : « Intégration »
http://www.univ- lille3.fr/etudes/formations/cursus-
licence/organisation/ue10
ARTS PLASTIQUES – Licence 1 - Semestre 2
Semestr e 2 – Arts plastiques

UE fondam en t a l es : Approches historiques, artistiques,


esthéti ques – UE 1 à 3

UE 1 : Art des temps modernes - 18h CM - semestr e 2


Art des temps modernes
Valérie BOUDIER

Pré- requis : Capacité à prendre des notes et à restituer le cours avec un


niveau de français minimum lors des examens

Objectif : Etre capable de situer la production artistique de la


Renaissance dans son contexte historique, social et culturel.

Compét e nc es visées : Acquérir des connaissances en histoire et


histoire de l’art européen des XV e et XVIe siècles. Appréhender les
méthodes et outils d'analyse plastique.

Contenus de forma tion : Ce cours d’introduction à l’art européen des


XV e et XVI e siècles vise à croiser l’analyse d’œuvres essentielles - en
peinture, sculpture, arts décoratifs et architecture - avec l’étude du
contexte historique qui les a vu naître. Les réactions qu’elles ont
suscitées auprès des contemporains, les textes artistiques, littéraires,
philosophiques ou scientifiques de l’époque nous permettrons une
ouverture de l’analyse plastique des œuvres vers un « arrière- plan »
social et culturel.

Bibliographie succincte :
• ARASSE, D., Le détail : pour une histoire rapprochée de la peinture ,
Paris, Flammarion, 1992.
• BAXANDALL , M., L’œil du Quattrocento , éd. fr., Paris, Gallimard,
(1972) 1985 .
• CHASTEL, A., L’Art italien , Paris, Flammarion, 1995.
• GOMBRICH, E., Histoire de l’art , éd. fr., Paris, Flammarion, (2001)
2006.
• MARIN , L., De la représentation , Paris, Seuil, 1994.
Modalités de contrôle : CC

UE 2 : Art de l’époque contem por aine - 18h CM - semestr e


2
Art de l’époque contemporaine
VIVIEN Didier
Pré- requis : culture générale, niveau baccalauréat
Objectif : Ce cours propose une histoire de la photographie entre art et
document, et en filigrane une histoire du XXème siècle. Le cours s’appuie
sur un corpus de 30 images que l’étudiant devra absolument maîtriser
(auteur, technique, contexte, genre)
Compét e nc es visées : Avoir une vision d’ensemble du rôle
prépondérant de la photographie dans la modernité
• Histoire de voir (3 volumes) - Michel Frizot

Modalités de contrôle : Contrôle terminal - devoir sur table

UE 3 : Écrire sur l’art - 24h TD - semestre 2


Écrire sur l’art : Analyse de l’image

Nathalie Delbard / Eusébia Garit / Véronique Goudinoux/ Julien


Laurent

Pré- requis : lecture régulière de revues spécialisées et d'ouvrages


consacrés à l'art, visite d'expositions

Objectif : acquérir un vocabulaire en arts plastiques riche et précis,


mettre en place une méthodologie d’analyse de l’image

Compét e nc es visées : capacité à mener une analyse plastique, à l’oral


et à l’écrit

Contenus de forma tion : Il s’agit de s’exercer à l’analyse de l'image, à


l’oral et à l’écrit, à partir d’exemples artistiques emblématiques (portrait,
paysage, nature morte, œuvre abstraite, etc.). En première année,
l’accent est mis sur la dimension plastique des images, et sur la
nécessité de maîtriser les notions et les outils indispensables à l’étude
des œuvres d’art. Abordant différents types d’images, suivant des
périodes variées incluant l’art contemporain et son actualité, le cours
vise également à enrichir la culture artistique de l’étudiant.

Modalités de contrôle : CC ou CT

UE fondam e n t al es : Pratiques et techniques des arts –


UE 4 à 6

UE 4 : Pratiques graphiques - 24h TD - semestr e 2

Pratiques graphiques
Danièle Debève / Jean- Charles Farey / Alexandre Holin / Marion
Vandenbroucke

Pré- requis : Etre ouvert à l’expérimentation de diverses techniques et


supports, être curieux des enjeux du dessin dans l’histoire de l’art et
s’intéresser aux pratiques graphiques contemporaines

Objectif : Il s’agit, en L1, de développer des savoir- faire liés à la


représentation mais aussi de mesurer l’impact des outils, supports et
formats et leurs possibilités expressives.

Compét e nc es visées : Pour l’atelier : savoir observer, mesurer,


transcrire, reproduire, utiliser son format, composer, exploiter
graphiquement des images. Avoir conscience de l’impact des outils,
supports et formats, des écarts qu’ils produisent. Savoir exploiter le
support, les textures, la tâche, l’informe.
Pour le travail personnel : être capable de construire une démarche
artistique, de l’expliciter, de la mettre en perspective à l’aide de
références théoriques et artistiques.

Contenus de forma tion : L’accent est mis sur l’image et la matière


(appropriations d’images, rendus de matières, expérimentations de
techniques et supports variés) : de la reproduction à la matérialité du
dessin, de la représentation à l’expression graphique.

Modalités de contrôle : CC et CT
UE 5 : Pratiques élargies du pictural et du sculptur al - 24h
TD semestr e 2
Pratiques élargies du pictural et du sculptural

Aurélien Maillard

Pré- requis :

-Être capable d’engager un travail plastique dans des conditions variées


(travail sur place et travaux hors temps universitaire, etc.)
-Être capable d’engager un travail plastique selon des modalités libres et
imposées.
-Être à l’écoute et assumer la présentation de son travail au regard des
étudiants et de l’enseignant.
-Être capable de rédiger des textes d'intentions structurés à destination
d'un public spécialisé

Objectif : Développer l'appétence et les compétences de l'étudiant pour


s'engager dans une pratique plastique et être en capacité de juger celle
des autres

Compét e nc es visées :

-Être capable de comprendre les résistances et les potentialités inscrites


dans toute situation de pratique.
-Être capable de mettre au jour une démarche plastique personnelle dont
l’autonomie et la teneur vont s’accroître à chaque niveau de la licence.
-Atteindre le niveau plastique prérequis à l’entrée en master recherche et
master enseignement
-Être capable de produire un retour critique discursif sur son propre
travail.

Contenus de forma tion : À des fins symboliques, poétiques, sensibles,


les étudiants de licence abordent et se familiarisent avec le vaste
potentiel d’expressions offert par les pratiques issues du champ élargi de
la peinture et de la sculpture. Établies sur cette expérience du faire, les
situations d’apprentissage sont également alimentées par des références
théoriques et artistiques, en rapport étroit avec la production des
étudiants et l’art le plus actuel.

Modalités de contrôle : CC et CT / Evaluation du travail hors


présentiel : oui

UE 6 : Nouvelles technologies de l’image - 24h TD -


semestre 2
Nouvelles technologies de l’image
Choix : design graphique, photo, initiation informatique, image en
mouvement

Photo
Antoine Petitprez

Objectif : Cet atelier propose un apprentissage des techniques de base


de la photographie argentique et numérique associé à une réflexion
conceptuelle et historique sur le médium.

Compét e nc es visées : L’accent est mis sur l’initiation à la prise de


vue et sur l’étude méthodique des techniques de post- production d’une
image photographique argentique et numérique. Les étudiants
s’engageront dans la production d’un dossier photographique.
L’évaluation portera sur le sens et la pertinence du projet ainsi que sur
l’articulation des choix esthétiques et techniques. Chaque étudiant
devra être équipé d’un appareil photographique argentique et/ou
numérique.

Contenus de forma tion :


- Utilisation d’un appareil photographique
- Cadrage
- Mesure de la lumière
- Traitement d’un film argentique et tirage d’une photographie
argentique
- Utilisation d’un scanner
- Retouche d’image par ordinateur
- Image numérique et impression

Modalités de contrôle : CC et CT

Initia tion informa ti qu e


David Lacaille

Pré- requis : Capacité à prendre des notes.

Objectif : Apprendre les bases techniques fondamentales de l’outil


informatique. Comment fonctionne un ordinateur ? Comment effectuer
des recherches sur Internet ? Comment utiliser les logiciels de
bureautique ?
L’inscription est annuelle.

Compét e nc es visées :
- Compétences techniques pour être autonome lors de l’utilisation d’un
ordinateur.

Contenus de forma tion :


- Fonctionnement de l’ordinateur
- Initiation aux logiciels de bureautique
- Internet et ses différentes composantes (mail, web, ftp,…)

Modalités de contrôle : CC et CT

Image en mouvem e n t
Mickael Kerbiche

Pré- requis : Capacité à prendre des notes. Maîtrise minimum de l’outil


informatique. Capacité à effectuer des recherches en bibliothèque et sur
Internet.

Objectif : L’atelier « image en mouvement » vise à l’acquisition de


compétences techniques dans le domaine de la prise de vue et du
montage vidéo. Cet apprentissage s’effectue dans le cadre d’une
recherche personnelle à caractère artistique. L’inscription est annuelle.

Compét e nc es visées :
- Compétences techniques pour la réalisation d’un projet vidéo.
- Capacité à réaliser un projet artistique en mettant en œuvre les
techniques abordées dans le cours.

Contenus de forma tion :

L’atelier sera le lieu où s’articuleront en cohérence les implications


techniques et esthétiques de l’image vidéo. Liées à la manipulation
d’outils numériques concernant la post- production audio- visuelle
(plasticité de l’image, montage virtuel vu comme langage), les
problématiques seront centrées sur « l’expérience du réel », entre art
vidéo et « documentaire de création ». En relation avec des œuvres
analysées en cours, l’étudiant aura à produire un documentaire vidéo
témoignant de l’acquisition de compétences techniques. S’appuyant sur
la re-construction d’enregistrements bruts, il proposera une écriture
personnelle témoignant d’un engagement esthétique et formel. L’objet
de recherche sera élaboré avec l’enseignant.
Modalités de contrôle : CC et CT

UE complém e n t ai r es : Théorie et méthodologie des arts –


UE 7 et 8

UE 7 : Méthodologie - 24h TD - semestr e 2


Méthodologie

UE 8 : Esthétique - 24h CM - semestr e 2

Esthétique

UE transversales : Personnalisation du parcours – UE 9 et


10

UE 9 : Langues - 24h TD - semestre 2


Langue au choix

UE 10 : Ptojet de l‘étudian t - semestr e 2

Une UE obligatoire : culture numérique


Une UE choix :
- culture générale
- dialogue des arts (architecture / art appliqué)
- gravure
- muséologie
- workshop
- atelier ESA
ARTS PLASTIQUES – Licence 2 - Semestre 3
Intitulé ECTS v
o lprésentiel
UE Choix CM TD Mutualisation
SE M ES TRE 3
UE fon dam en tales:
ap p roc hesh istorique,artistiques,esthétiques
UE1 Artd estem psm odernes 3 N 18 A
rtsplastiques
UE2 Artd el’épo qu ec ontem porain e 3 N 18 A
rtsplastiques
UE3 Éc rires url’art 3 N 24 A
rtsplastiques

UE fondame ntales:
pratiquesettec hn iquesdesarts
UE4 Pratiquesgraph iqu es 3 24

N A
rtsplastiques
UE5 Pratiquesélargiesdupicturaletdusculptural 3 24

N A
rtsplastiques
UE6 Nouvelleste chnologiesdel’image(L2/L3mutualisés) 3 C 24
-photo(x4 )
-imag ee nm ouvemen t (x
2 )
-desig ngraphque(x2)
-créationsonore
A
rtsplastiques
UE c o mp l
é m e n ta ires:
théo riee tm é th o d olo g ied e sa rts
UE7 Optio np ré -pro fe s sio n n elle(L 2 /L3m utua lisé s )
Optio no bliga to ire(a uc ho ix) 3 C 18
-e ns eign e rle sa rtsp la stiq u e se np rim a ire( stagefacultatif)
-c ap esa g re g(s ta g efa cu ltatif)
-p ôlee x
p o(s ta gefa cu ltatif)
-p rojeta rtis tiq ue
-a utresp ro je tsp e rs o nn e ls(s tagefa c ulta tif)
Op tionfa c ulta tiv e:s ta g e 18 A
rtsplastiques
UE8 Esthétique 3 N 24 A
rtsplastiques
UEtr ansve rsa les:
Pers onnalis ationd up arcours
UE9 Lan gue 3 C 24 LLCE
UE10 Projetétudia nt(L 2 /L3m utualisés) 3 C 18
-co ntem pora rya rt
-pro blèm esc ultu rels
-dialo gued esa rts(a rtetciném a)
-gra vure
-m uséolog ie
-workshop A
rtsplastiques
Semestr e 3 – Arts plastiques

UE fondam en t a l es : Approches historiques, artistiques,


esthéti ques – UE 1 à 3

UE 1 : Art des temps modernes - 18h CM - semestr e 3


Art des temps modernes
Valérie BOUDIER

Pré- requis : Capacité à prendre des notes et à restituer le cours avec un


niveau de français minimum lors des examens

Objectif : Etre capable de situer la production artistique classique et


baroque dans son contexte historique, social et culturel.

Compét e nc es visées : Acquérir des connaissances en histoire et


histoire de l’art européen des XVII e et XVIII e siècles. Appréhender les
méthodes et outils d'analyse plastique.

Contenus de forma tion : Le cours proposé porte sur les arts visuels
durant le Classicisme et le Baroque. Ces deux notions historiographiques
seront abordées à partir de leurs principaux fondements et expliquées
sur la base d’interprétations iconologiques d’œuvres européennes des
XVII e et XVIII e siècles. A partir de la production artistique des plus grands
peintres, sculpteurs et architectes de cette époque, le cours envisagera
en particulier la question du rapport aux modèles de l’Antiquité, de la
nature et des Maîtres, ainsi que les instruments culturels et scientifiques
élaborés pour la représentation du monde, à chacune de ces époques.

Bibliographie succincte :
• BONNEFOY, Y., Rome 1630. L’horizon du premier baroque , Paris,
Flammarion, 1970.
• CARERI, G., & FERRANTI, f., Baroques , Paris, Citadelles & Mazenod,
(1999) 2002.
• HASKELL, F., Mécènes et Peintres. L’art et la société au temps du
baroque italien , éd. fr., Paris, Gallimard, (1980) 1991.
Modalités de contrôle : CC

UE 2 : Art de l’époque contem por aine - 18h CM - semestr e


3
Art de l’époque contemporaine
Raphaël GOMERIEUX

Moderni t é & Avant- gardes


Pré- requis :
-Etre capable de structurer sa pensée, de mobiliser des savoirs et des
connaissances ; maitriser les rudiments d’une analyse théorique et
plastique.
-Pratiquer dans des domaines variés (peinture, sculpture, dessin) pour
être capable de réinvestir cette expérience sensible dans l’analyse
plastique des œuvres étudiées.

Objectif : A partir de l’étude d’œuvres précises et de textes théoriques


majeurs, l’objectif est de saisir comment les conceptions traditionnelles
de l’œuvre d’art ont été l’objet de remises en question renouvelées
durant toute la modernité, débouchant sur une multiplicité de pratiques.
Sont notamment abordées la question des sujets et des constituants
plastiques, les notions d’ avant- garde et de modernisme, ainsi que
l’évolution de la figure de l’ artiste dans la société moderne.

Compét e nc es visées :
-Maitriser les rapports d’enchainement et les enjeux complexes qui sous-
tendent l’apparition des mouvements artistiques modernes en Europe
occidentale.
-Poursuivre l’acquisition d’un vocabulaire et d’outils conceptuels
indispensables à l’analyse théorique et plastique de l’œuvre d’art.
-Savoir établir des connexions historiques, scientifiques et philosophiques
avec le champ artistique.
-Etre capable de construire et d’argumenter un propos sensible.
-etc.

Contenus de forma tion :


Le Néo-classicisme, le Romantisme, le Réalisme, les Préraphaélites, le
Symbolisme, le Fauvisme, le Cubisme, le Futurisme, l’Expressionnisme,
l’Abstraction, la Nouvelle Objectivité, Dada, le Surréalisme.

Bibliographie succincte :
• Charles Baudelaire, Écrits esth étiques (1863), Paris, Editions
Christian Bourgeois, 1986
• Michael Fried, La place du spectateur, Esth étique et origines de la
peinture moderne (1980), Paris, Gallimard, 1990.
• Fernand Desnoyers , Le Salon des refusés, la Peinture en 1863 ,
diverses éditions.
• Walter Benjamin, L’œuvre d’art à l’époque de sa reproductibilité
technique (1939) ; Paris, Payot, 2013
• Emile Zola, L’œuvre (1886), diverses éditions
• Wassily Kandinsky, Du Spirituel dans l’art, et dans la peinture en
particulier (1910), Paris, Gallimard, 1989
• Wassily Kandinsky, Point et ligne sur plan (1926), Paris, Gallimard,
1991
• Nikolaï Taraboukine, Le Dernier Tableau. Du chevalet à la
machine. Pour une théorie de la peinture , éditions Champ Libre,
Paris, 1972

Modalités de contrôle : CT

UE 3 : Écrire sur l’art - 24h TD - semestre 3


Écrire sur l’art
Cyril Crignon / Nathalie Delbard / Véronique Goudinoux

Analyse de l’image
Pré- requis : maîtrise du vocabulaire propre à l’analyse plastique acquis
en S2

Objectif : connaître les différentes méthodologies d’analyse de l’image


en histoire et sciences de l’art ; savoir constituer une bibliographie,
acquérir des repères théoriques solides.

Compét e nc es visées : développer sa capacité à argumenter un propos


et problématiser à partir d’une œuvre d’art ; articuler analyse plastique
et sémantique

Contenus de forma tion : Tout en consolidant les acquis du cours de


licence 1 (maîtrise d’un vocabulaire spécifique et de la méthodologie
d’analyse plastique), et toujours à partir d’études de cas variés
s’appuyant sur des exercices oraux et écrits, ce cours de licence 2 se
construit sur un principe de mise en regard des images et des discours,
que ces derniers soient historiques, philosophiques, sémiologiques…

Modalités de contrôle : CC ou CT

UE fondam e n t al es : Pratiques et techniques des arts –


UE 4 à 6

UE 4 : Pratiques graphiques - 24h TD - semestr e 3


Pratiques graphiques
Aurélien Maillard / Elodie Wysocki

Pré- requis : Etre ouvert à l’expérimentation de diverses techniques et


supports, être curieux des enjeux du dessin dans l’histoire de l’art et
s’intéresser aux pratiques graphiques contemporaines

Objectif : Il s’agit, en L2, par l’investissement progressif de l’espace,


d’ouvrir l’espace même du dessin et d’explorer les passages de l’espace
physique à l’espace de représentation et vice versa.

Compét e nc es visées : Pour l’atelier : savoir représenter différents


espaces, de différentes manières. Donner forme à une idée, rendre
compte d’un projet, d’une mise en espace possible. Comprendre le lien
qui unit espace, dessin et projet. Mesurer l’enjeu relatif aux passages de
2D à 3D. Donner à la pratique graphique son espace propre.
Pour le travail personnel : être capable de construire une démarche
artistique, de l’expliciter, de la mettre en perspective à l’aide de
références théoriques et artistiques.

Contenus de forma tion : L’accent est mis sur l’espace : de l’espace


figuré (dessin perspectif, dessin d’architecture) à la conception de
l’espace (projets de mise en espace) ; de l’espace du dessin
(composition) à une écriture spatiale (interventions graphiques). Les
pratiques graphiques s’ouvrent ainsi à l’espace comme support et
intègrent d’autres « outils » de dessin (matières, objets, lumière…).

Modalités de contrôle : CC et CT
UE 5 : Pratiques élargies du pictural et du sculptur al - 24h
TD - semestr e 3
Pratiques élargies du pictural et du sculptural
Aurélien Maillard

Pré- requis :

-Être capable d’engager un travail plastique dans des conditions variées


(travail sur place et travaux hors temps universitaire, etc.)
-Être capable d’engager un travail plastique selon des modalités libres et
imposées.
-Être à l’écoute et assumer la présentation de son travail au regard des
étudiants et de l’enseignant.
-Être capable de rédiger des textes d'intentions structurés à destination
d'un public spécialisé

Objectif : Développer l'appétence et les compétences de l'étudiant pour


s'engager dans une pratique plastique et être en capacité de juger celle
des autres

Compét e nc es visées :

-Être capable de comprendre les résistances et les potentialités inscrites


dans toute situation de pratique.
-Être capable de mettre au jour une démarche plastique personnelle dont
l’autonomie et la teneur vont s’accroître à chaque niveau de la licence.
-Atteindre le niveau plastique prérequis à l’entrée en master recherche et
master enseignement
-Être capable de produire un retour critique discursif sur son propre
travail.

Contenus de forma tion : À des fins symboliques, poétiques, sensibles,


les étudiants de licence abordent et se familiarisent avec le vaste
potentiel d’expressions offert par les pratiques issues du champ élargi de
la peinture et de la sculpture. Établies sur cette expérience du faire, les
situations d’apprentissage sont également alimentées par des références
théoriques et artistiques, en rapport étroit avec la production des
étudiants et l’art le plus actuel.

Modalités de contrôle : CC et CT / Evaluation du travail hors


présentiel : oui

UE 6 : Nouvelles technologies de l’image - 24h TD -


semestre 3
Nouvelles technologies de l’image
Choix : photo, image en mouvem e n t , création sonore, design
graphique

Création sonore
Marjorie Van Halte re n

Pré- requis : Pratique minimale de l’outil informatique.

Objectif : L’atelier « création sonore » vise à l’acquisition de


compétences techniques pour la réalisation de projets mettant en jeu le
son. Cet apprentissage s’effectue dans le cadre d’une recherche
personnelle à caractère artistique. L’inscription est annuelle.

Compét e nc es visées :
- Compétences techniques pour l’enregistrement et la manipulation du
son
- Compétences techniques pour réaliser un projet sonore.
- Capacité à réaliser un projet artistique en mettant en œuvre les
techniques abordées dans le cours.

Contenus de forma tion :


- Techniques d’enregistrement du son.
- Techniques de traitement du son sur ordinateur
- écoute et analyse des différents répertoires des « arts des sons fixés
sur support » : musique concrète, musiques électroniques savantes et
populaires, musique électroacoustique,…
- présentation de projets d’artistes mettant le son en jeu.

Modalit és de contrôle : CC et CT

Design graphique
Sébastien Hildebrand / Julien Prévieux

Pré- requis : Capacité à prendre des notes. Maîtrise minimum de l’outil


informatique. Capacité à effectuer des recherches en bibliothèque et sur
Internet.

Objectif : L’atelier « design graphique » vise à l’acquisition de


compétences techniques pour la réalisation de projets graphiques papier
et web. Cet apprentissage s’effectue dans le cadre d’une recherche
personnelle à caractère artistique. L’inscription est annuelle.

Compét e nc es visées :
- Compétences techniques pour être autonome dans la réalisation d’un
document graphique papier.
- Compétences techniques pour réaliser un site web.
- Capacité à réaliser un projet artistique en mettant en œuvre les
techniques abordées dans le cours.

Contenus de forma tion :


- Analyse de sites web et projets d’artistes interactifs.
- La mise en page
- Typographie
- Interactivité (HTML 5, Javascript et Processing)

Modalités de contrôle : CC et CT
Image en mouvem e n t
Julien Prévieux / Nicolas Tourte

Pré- requis : Capacité à prendre des notes. Maîtrise minimum de l’outil


informatique. Capacité à effectuer des recherches en bibliothèque et sur
Internet.

Objectif : L’atelier « image en mouvement » vise à l’acquisition de


compétences techniques dans le domaine de la prise de vue et du
montage vidéo. Cet apprentissage s’effectue dans le cadre d’une
recherche personnelle à caractère artistique. L’inscription est annuelle.

Compét e nc es visées :
- Compétences techniques pour être autonome dans la réalisation d’un
projet vidéo.
- Capacité à réaliser un projet artistique en mettant en œuvre les
techniques abordées dans le cours.

Contenus de forma tion :


- La prise de vue en vidéo
- Le montage : théorie et pratique
- Visionnage de vidéos et d’extraits de films

Modalités de contrôle : CC et CT

Photo
Jean- Marc Vantournhoud t

Pré- requis : Connaissance de base concernant la prise de vue.

Objectif : Ce cours de photographie s'inscrit dans la lignée du


documentaire dont la définition de Chevrier pourra guider l'étudiant : «
Le documentaire est une forme qui résulte à la fois d’une activité de
connaissance et d’une nécessité d’expression, et qui, de part ce double
conditionnement est pris entre la revendication de la vérité et l’art de
son expression ».
Cette tension entre art et réalité constitue l’enjeu de ce cours.

Modalités de contrôle : CC et CT
UE complém e n t ai r es : Théorie et méthodologie des arts –
UE 7 et 8

UE 7 : Option pré- professionnelle - 18 TD - semestr e 3


Option pré- professionnelle (L2/L3 mutualisés)

Une UE Obligatire : Culture numérique

Une UE Choix :

Option obligatoire (au choix)


- enseigner les arts plastiques en primaire (stage facultatif)
- capes agreg (stage facultatif)
- pôle expo (stage facultatif)
- projet artistique
- autres projets personnels (stage facultatif)
Option facultative : stage

Les renseignemt et programmes seront communiqués lors de la rentrée


Pré-professionnalisation aux métiers de l’exposition
Véronique Goudinoux

Pré- requis : aucun

Objectif : Initier et proposer une première formation en licence 2 et 3


aux métiers créés depuis plus d’une vingtaine d’années par les
différentes composantes du domaine de l’art contemporain (centres
d’art, galeries, fonds régionaux d’art contemporain, etc.), tel est l’objectif
visé par cet atelier qui appartient à l’option de pré- professionnalisation
de la formation du « Pôle exposition ».

Compét e nc es visées : Dans cet atelier, on s’appliquera à étudier


concrètement les règles de la conception d’expositions (expositions
monographiques, collectives, thématiques, rétrospectives, etc.), cela à
partir de l’actualité des expositions et avec l’aide de professionnels du
monde de l’art contemporain. Des stages sont associés à cette option.

Contenus de forma tion : Actualité de l’art contemporain et des


expositions

Bibliographie succincte :
• Charles Harrison, Paul Wood, Art en théorie, 1900- 1990 , Paris,
Hazan, 1997, 1279p. (Oxford, Blackwell Publishers, 1992)
• L’Art de l’exposition : une documentation sur trente expositions
exemplaires du XXème siècle , Paris, Ed. du Regard, 1998, 422p.

Modalités de contrôle : CC ou CT / Evaluation du travail hors


présentiel ? CC.

Option pré- professionnelle

Objectif : Ce dispositif vise à aider les étudiants à construire un projet


professionnel cohérent.

Compét e nc es visées : pouvoir envisager une insertion professionnelle


en lien avec la formation arts plastiques

Contenus de forma tion : Une équipe d’enseignants oriente les


étudiants vers les secteurs professionnels qui les intéressent (professeur
des écoles, capes agreg, pôle expo, projet artistique, autres projets
personnels). Cours mutualisés L2/L3.

Modalités de contrôle : CC ou CT / Evaluation du travail hors


présentiel ?

Autres proje ts personnels


Didier Vivien

Pré- requis : niveau licence 3

Objectif : Ce cours s’adresse aux étudiants qui envisagent de travailler


dans l’édition, la presse, la photographie, l’audiovisuel, la
communication, le design, l’architecture, l’art thérapie, l’action culturelle
concertée avec les politiques sociales et urbaines...

Compét e nc es visées : approche théorique d’un champ professionnel.

Contenus de forma tion : adapté à chaque étudiant


Modalités de contrôle : dossier, fiche de lecture et exposé

UE 8 : Esthétique - 24h CM - semestr e 3


Esthétique

UE transversales : Personnalisation du parcours – UE 9 et


10

UE 9 : Langues - 24h TD - semestre 3


Langue au choix

UE 10 : Projet de l‘étudian t – 18 h TD - semestre 3


Projet étudian t (L2/L3 mutualisés)

Une UE 10 obligatoire : Culture numérique


Une UE 10 à choix :

Choix :
- contemporary art
- problèmes culturels
- dialogue des arts (art et cinéma)
- gravure
- muséologie
- workshop
ARTS PLASTIQUES – Licence 2 - Semestre 4
Semestr e 4 – Arts plastiques

UE fondam en t a l es : Approches historique, artistiques,


esthéti ques – UE 1 à 3

UE 1 : Art des temps modernes - 18h CM - semestr e 4


Art des temps modernes
Véronique Goudinoux

Pratiques conte mpor aines – 1950 - 1980


Pré- requis : visites d’expositions et de manifestations d’art
contemporain, lecture de la presse spécialisée

Objectif : renforcer et élargir les connaissances de l’étudiant concernant


les pratiques artistiques des années 60 et 70 en Europe et aux Etats- Unis

Compét e nc es visées : développer un regard sur les œuvres critique et


argumenté, traduisant une compréhension fine des enjeux artistiques de
la période concernée

Contenus de forma tion : À partir de pratiques artistiques


emblématiques et d'écrits d'artistes ou de théoriciens de l'art faisant
référence, il s'agit d'étudier l'art de la fin des années 50 jusqu'au début
des années 80, aux Etats- Unis et en Europe (art minimal, art conceptuel,
Land Art, arte povera, etc.), en interrogeant notamment l'évolution des
modalités d'exposition et des relations de l'œuvre au spectateur.

Modalités de contrôle : CC

UE 2 : Art de l’époque contem por aine - 18h CM - semestr e


4
Art de l’époque contemporaine
Raphaël GOMERIEUX

Moderni t é & Avant- gardes


Pré- requis :
-Etre capable de structurer sa pensée, de mobiliser des savoirs et des
connaissances ; maitriser les rudiments d’une analyse théorique et
plastique.

-Pratiquer dans des domaines variés (peinture, sculpture, dessin) pour


être capable de réinvestir cette expérience sensible dans l’analyse
plastique des œuvres étudiées.
-etc.

Objectif : A partir de l’étude d’œuvres précises et de textes théoriques


majeurs, l’objectif est de saisir comment les conceptions traditionnelles
de l’œuvre d’art ont été l’objet de remises en question renouvelées
durant toute la modernité, débouchant sur une multiplicité de pratiques.
Sont notamment abordées la question des sujets et des constituants
plastiques, les notions d’ avant- garde et de modernisme, ainsi que
l’évolution de la figure de l’ artiste dans la société moderne.

Compét e nc es visées :
-Maitriser les rapports d’enchainement et les enjeux complexes qui sous-
tendent l’apparition des mouvements artistiques modernes en Europe
occidentale.
-Poursuivre l’acquisition d’un vocabulaire et d’outils conceptuels
indispensables à l’analyse théorique et plastique de l’œuvre d’art.
-Savoir établir des connexions historiques, scientifiques et philosophiques
avec le champ artistique.
-Etre capable de construire et d’argumenter un propos sensible.

Contenus de forma tion : Le Néo-classicisme, le Romantisme, le


Réalisme, les Préraphaélites, le Symbolisme, le Fauvisme, le Cubisme, le
Futurisme, l’Expressionnisme, l’Abstraction, la Nouvelle Objectivité,
Dada, le Surréalisme.

Bibliographie succincte :
• Charles Baudelaire, Écrits esth étiques (1863), Paris, Editions
Christian Bourgeois, 1986
• Michael Fried, La place du spectateur, Esth étique et origines de la
peinture moderne (1980), Paris, Gallimard, 1990.
• Fernand Desnoyers , Le Salon des refusés, la Peinture en 1863 ,
diverses éditions.
• Walter Benjamin, L’œuvre d’art à l’époque de sa reproductibilité
technique (1939) ; Paris, Payot, 2013
• Emile Zola, L’œuvre (1886), diverses éditions
• Wassily Kandinsky, Du Spirituel dans l’art, et dans la peinture en
particulier (1910), Paris, Gallimard, 1989
• Wassily Kandinsky, Point et ligne sur plan (1926), Paris, Gallimard,
1991
• Nikolaï Taraboukine, Le Dernier Tableau. Du chevalet à la
machine. Pour une théorie de la peinture , éditions Champ Libre,
Paris, 1972

Modalités de contrôle : CT

UE 3 : Écrire sur l’art - 24h TD - semestre 4


Écrire sur l’art
Gérard Briche & Didier Vivien

Pré- requis : Culture générale

Objectif : Ils sont artistes, historiens, esthéticiens, critiques d’art,


romanciers, philosophes, sociologues... et ils écrivent sur l’art. Pourquoi
et comment ? A travers l’étude de différents textes, il sera question
d’envisager une approche globale des usages de l’art dans une
perspective anthropologique (art et culture, travail et divertissement,
discours et nouvelles technologies du savoir...).

Compét e nc es visées : Savoir articuler texte et image, être capable


d’établir des correspondances entre la forme visuelle et la forme
discursive.

Contenus de forma tion : Cours magistral et exposé oral

Modalités de contrôle : dossier et composition sur table en rapport


avec le dossier

UE fondam e n t al es : Pratiques et techniques des arts –


UE 4 à 6

UE 4 : Pratiques graphiques - 24h TD - semestr e 4


Pratiques graphiques
Aurélien Maillard / Elodie Wysocki
Pré- requis : Etre ouvert à l’expérimentation de diverses techniques et
supports, être curieux des enjeux du dessin dans l’histoire de l’art et
s’intéresser aux pratiques graphiques contemporaines

Objectif : Il s’agit, en L2, par l’investissement progressif de l’espace,


d’ouvrir l’espace même du dessin et d’explorer les passages de l’espace
physique à l’espace de représentation et vice versa.

Compét e nc es visées : Pour l’atelier : savoir représenter différents


espaces, de différentes manières. Donner forme à une idée, rendre
compte d’un projet, d’une mise en espace possible. Comprendre le lien
qui unit espace, dessin et projet. Mesurer l’enjeu relatif aux passages de
2D à 3D. Donner à la pratique graphique son espace propre.
Pour le travail personnel : être capable de construire une démarche
artistique, de l’expliciter, de la mettre en perspective à l’aide de
références théoriques et artistiques.

Contenus de forma tion : L’accent est mis sur l’espace : de l’espace


figuré (dessin perspectif, dessin d’architecture) à la conception de
l’espace (projets de mise en espace) ; de l’espace du dessin
(composition) à une écriture spatiale (interventions graphiques). Les
pratiques graphiques s’ouvrent ainsi à l’espace comme support et
intègrent d’autres « outils » de dessin (matières, objets, lumière…).

Modalités de contrôle : CC et CT

UE 5 : Pratiques élargies du pictural et du sculptur al - 24h


TD - semestr e 4
Pratiques élargies du pictural et du sculptural
Aurélien Maillard

Pré- requis :
-Être capable d’engager un travail plastique dans des conditions variées
(travail sur place et travaux hors temps universitaire, etc.)
-Être capable d’engager un travail plastique selon des modalités libres et
imposées.
-Être à l’écoute et assumer la présentation de son travail au regard des
étudiants et de l’enseignant.
-Être capable de rédiger des textes d'intentions structurés à destination
d'un public spécialisé
Objectif : Développer l'appétence et les compétences de l'étudiant pour
s'engager dans une pratique plastique et être en capacité de juger celle
des autres

Compét e nc es visées :
-Être capable de comprendre les résistances et les potentialités inscrites
dans toute situation de pratique.
-Être capable de mettre au jour une démarche plastique personnelle dont
l’autonomie et la teneur vont s’accroître à chaque niveau de la licence.
-Atteindre le niveau plastique prérequis à l’entrée en master recherche et
master enseignement
-Être capable de produire un retour critique discursif sur son propre
travail.

Contenus de forma tion : À des fins symboliques, poétiques, sensibles,


les étudiants de licence abordent et se familiarisent avec le vaste
potentiel d’expressions offert par les pratiques issues du champ élargi de
la peinture et de la sculpture. Établies sur cette expérience du faire, les
situations d’apprentissage sont également alimentées par des références
théoriques et artistiques, en rapport étroit avec la production des
étudiants et l’art le plus actuel.

Modalités de contrôle : CC et CT / Evaluation du travail hors


présentiel : oui

UE 6 : Nouvelles technologies de l’image - 24h TD -


semestre 4
Nouvelles technologies de l’image
Choix : photo, image en mouvem e n t , création sonore, design
graphique

Création sonore
Marjorie Van Halter en

Pré- requis : Pratique minimale de l’outil informatique.

Objectif : L’atelier « création sonore » vise à l’acquisition de


compétences techniques pour la réalisation de projets mettant en jeu le
son. Cet apprentissage s’effectue dans le cadre d’une recherche
personnelle à caractère artistique. L’inscription est annuelle.

Compét e nc es visées :
- Compétences techniques pour l’enregistrement et la manipulation du
son
- Compétences techniques pour réaliser un projet sonore.
- Capacité à réaliser un projet artistique en mettant en œuvre les
techniques abordées dans le cours.

Contenus de forma tion :


- Techniques d’enregistrement du son.
- Techniques de traitement du son sur ordinateur
- écoute et analyse des différents répertoires des « arts des sons fixés
sur support » : musique concrète, musiques électroniques savantes et
populaires, musique électroacoustique,…
- présentation de projets d’artistes mettant le son en jeu.

Modalités de contrôle : CC et CT

Design graphique
Sébastien Hildebrand / Julien Prévieux

Pré- requis : Capacité à prendre des notes. Maîtrise minimum de l’outil


informatique. Capacité à effectuer des recherches en bibliothèque et sur
Internet.

Objectif : L’atelier « design graphique » vise à l’acquisition de


compétences techniques pour la réalisation de projets graphiques papier
et web. Cet apprentissage s’effectue dans le cadre d’une recherche
personnelle à caractère artistique. L’inscription est annuelle.

Compét e nc es visées :
- Compétences techniques pour être autonome dans la réalisation d’un
document graphique papier.
- Compétences techniques pour réaliser un site web.
- Capacité à réaliser un projet artistique en mettant en œuvre les
techniques abordées dans le cours.

Contenus de forma tion :


- Analyse de sites web et projets d’artistes interactifs.
- La mise en page
- Typographie
- Interactivité (HTML 5, Javascript et Processing)

Modalités de contrôle : CC et CT

Image en mouvem e n t
Julien Prévieux / Nicolas Tourte

Pré- requis : Capacité à prendre des notes. Maîtrise minimum de l’outil


informatique. Capacité à effectuer des recherches en bibliothèque et sur
Internet.

Objectif : L’atelier « image en mouvement » vise à l’acquisition de


compétences techniques dans le domaine de la prise de vue et du
montage vidéo. Cet apprentissage s’effectue dans le cadre d’une
recherche personnelle à caractère artistique. L’inscription est annuelle.

Compét e nc es visées :
- Compétences techniques pour être autonome dans la réalisation d’un
projet vidéo.
- Capacité à réaliser un projet artistique en mettant en œuvre les
techniques abordées dans le cours.

Contenus de forma tion :


- La prise de vue en vidéo
- Le montage : théorie et pratique
- Visionnage de vidéos et d’extraits de films

Modalités de contrôle : CC et CT

Photo
Jean- Marc Vantournhoud t

Pré- requis : Connaissance de base concernant la prise de vue.

Objectif : Ce cours de photographie s'inscrit dans la lignée du


documentaire dont la définition de Chevrier pourra guider l'étudiant : «
Le documentaire est une forme qui résulte à la fois d’une activité de
connaissance et d’une nécessité d’expression, et qui, de part ce double
conditionnement est pris entre la revendication de la vérité et l’art de
son expression ».
Cette tension entre art et réalité constitue l’enjeu de ce cours.

Modalités de contrôle : CC et CT

UE complém e n t ai r es : Théorie et méthodologie des arts –


UE 7 et 8

UE 7 : Option pré- professionnelle - 18 TD - semestr e 4


Option pré- professionnelle (L2/L3 mutualisés)
Option obligatoire (au choix)
- enseigner les arts plastiques en primaire (stage facultatif)
- capes agreg (stage facultatif)
- pôle expo (stage facultatif)
- projet artistique
- autres projets personnels (stage facultatif)
Option facultative : stage
Les renseignemt et programmes seront communiqués lors de la rentrée
Pré-professionnalisation aux métiers de l’exposition
Véronique Goudinoux

Pré- requis : aucun

Objectif : Initier et proposer une première formation en licence 2 et 3


aux métiers créés depuis plus d’une vingtaine d’années par les
différentes composantes du domaine de l’art contemporain (centres
d’art, galeries, fonds régionaux d’art contemporain, etc.), tel est l’objectif
visé par cet atelier qui appartient à l’option de pré- professionnalisation
de la formation du « Pôle exposition ».

Compét e nc es visées : Dans cet atelier, on s’appliquera à étudier


concrètement les règles de la conception d’expositions (expositions
monographiques, collectives, thématiques, rétrospectives, etc.), cela à
partir de l’actualité des expositions et avec l’aide de professionnels du
monde de l’art contemporain. Des stages sont associés à cette option.

Contenus de forma tion : Actualité de l’art contemporain et des


expositions

Bibliographie succincte :
• Charles Harrison, Paul Wood, Art en théorie, 1900- 1990 , Paris,
Hazan, 1997, 1279p. (Oxford, Blackwell Publishers, 1992)
• L’Art de l’exposition : une documentation sur trente expositions
exemplaires du XXème siècle , Paris, Ed. du Regard, 1998, 422p.

Modalités de contrôle : CC ou CT / Evaluation du travail hors


présentiel ? CC.

Option pré- professionnelle

Objectif : Ce dispositif vise à aider les étudiants à construire un projet


professionnel cohérent.

Compét e nc es visées : pouvoir envisager une insertion professionnelle


en lien avec la formation arts plastiques
Contenus de forma tion : Une équipe d’enseignants oriente les
étudiants vers les secteurs professionnels qui les intéressent (professeur
des écoles, capes agreg, pôle expo, projet artistique, autres projets
personnels). Cours mutualisés L2/L3.

Modalités de contrôle : CC ou CT / Evaluation du travail hors


présentiel ?

Autres proje ts personnels


Didier Vivien

Pré- requis : niveau licence 3

Objectif : Ce cours s’adresse aux étudiants qui envisagent de travailler


dans l’édition, la presse, la photographie, l’audiovisuel, la
communication, le design, l’architecture, l’art thérapie, l’action culturelle
concertée avec les politiques sociales et urbaines...

Compét e nc es visées : approche théorique d’un champ professionnel.

Contenus de forma tion : adapté à chaque étudiant


Modalités de contrôle : dossier, fiche de lecture et exposé

UE 8 : Esthétique - 24h CM - semestr e 4


Esthétique

UE transversales : Personnalisation du parcours – UE 9 et


10

UE 9 : Langues - 24h TD - semestr e 4

Langue au choix

UE 10 : Projet de l‘étudian t – 18 h TD - semestre 4


Projet étudian t (L2/L3 mutualisés)
Une UE 10 obligatoire : Culture numérique
Une UE 10 à choix
Choix :
- contemporary art
- problèmes culturels
- dialogue des arts (art et cinéma)
- gravure
- muséologie
- workshop
ARTS PLASTIQUES – Licence 3 - Semestre 5
Semestr e 5 – Arts plastiques

UE fondam en t a l es : Approches historique, artistiques,


esthétiqu es - UE 1 à 3

UE 1 : Art des temps modernes - 18h CM - semestr e 5


Art des temps modernes
Véronique Goudinoux

Conceptions et figures de l’art et de l’artiste – XVIIIe – XIXe


siècles

Pré- requis : aucun

Objectif : Avoir une connaissance élargie des œuvres et théories de l’art


des siècles étudiés.

Compét e nc es visées : Savoir analyser des textes et des œuvres.

Contenus de forma tion : A partir de l’analyse de textes de Roger de


Piles, Denis Diderot, Eugène Delacroix, Charles Baudelaire, Emile Zola et
de bien d’autres encore, ce cours étudie les principales conceptions de
l’art et de l’artiste énoncées par les théoriciens de l’art, les critiques et
les artistes entre le XVIIe siècle et le XIXe siècle. Ces études de textes
sont accompagnées d’analyses d’œuvres des XVIIIe et XIXe siècles.

Bibliographie succincte :

• Bibliographie : La Peinture , Paris, Larousse, 1995 (sous la direction


de Jacqueline Lichtenstein).

Modalités de contrôle : CC ou CT / Evaluation du travail hors


présentiel ? CC
UE 2 : Art de l’époque contem por aine - 18h CM - semestr e
5
Art de l’époque contemporaine
Delbard Nathalie

Connaissance de l’art des années 80 à nos jours


Pré- requis : visites d’expositions et de manifestations d’art
contemporain, lecture de la presse spécialisée

Objectif : renforcer et élargir les connaissances de l’étudiant concernant


les pratiques artistiques récentes, en particulier depuis les années 80.

Compét e nc es visées : développer un regard sur les œuvres critique et


argumenté, traduisant une compréhension fine des enjeux de l’art
d’aujourd’hui.

Contenus de forma tion : S’appuyant sur des exemples emblématiques


rendant compte de la variété des démarches engagées par les artistes
(relevant des arts visuels, de l’installation, des œuvres performatives ou
processuelles, etc.), le cours se fonde sur l’analyse approfondie
d’œuvres, d’expositions et de textes emblématiques du champ de l’art
contemporain.

Modalités de contrôle : CT

UE 3 : Écrire sur l’art - 24h TD - semestre 5


Écrire sur l’art
Gérard Briche & Didier Vivien

Pré- requis : Culture générale

Objectif : Ils sont artistes, historiens, esthéticiens, critiques d’art,


romanciers, philosophes, sociologues... et ils écrivent sur l’art. Pourquoi
et comment ? A travers l’étude de différents textes, il sera question
d’envisager une approche globale des usages de l’art dans une
perspective anthropologique (art et culture, travail et divertissement,
discours et nouvelles technologies du savoir...).
Compét e nc es visées : Savoir articuler texte et image, être capable
d’établir des correspondances entre la forme visuelle et la forme
discursive.

Contenus de forma tion : Cours magistral et exposé oral

Modalités de contrôle : dossier et composition sur table en rapport


avec le dossier
UE fondam e n t al es : Pratiques et techniques des arts –
UE 4 à 6

UE 4 : Pratiques graphiques - 24h TD - semestr e 5


Pratiques graphiques
Anne Creissels / Jean- Charles Farey / Alexandre Holin

Pré- requis : Etre ouvert à l’expérimentation de diverses techniques et


supports, être curieux des enjeux du dessin dans l’histoire de l’art et
s’intéresser aux pratiques graphiques contemporaines

Objectif : Il s’agit, en L3, d’approcher la complexité du corps : ses


caractéristiques (la vie, le mouvement…), les enjeux liés à sa
représentation (norme, désir…) mais aussi son implication dans l’acte de
dessiner (écriture, geste, empreinte, trace…).

Compét e nc es visées : Pour l’atelier : savoir représenter différents


corps, sous différents aspects, de différentes façons. Pouvoir rendre
compte du vivant, du mouvement. Porter un regard critique sur
l’imagerie liée au corps. Mesurer l’implication du corps dans la pratique
graphique. Pouvoir s’exprimer graphiquement.
Pour le travail personnel : être capable de construire une démarche
artistique, de l’expliciter, de la mettre en perspective à l’aide de
références théoriques et artistiques.

Contenus de forma tion : L’accent est mis sur le corps : dessin de


squelettes, poupées, parties du corps et, surtout, pratique du croquis de
modèle vivant (pratique vivante et en mouvement). Les pratiques
graphiques touchent ainsi à la performance (des outils, des corps).
Modalités de contrôle : CC et CT
UE 5 : Pratiques élargies du pictural et du sculptur al - 24h
TD - semestr e 5
Pratiques élargies du pictural et du sculptural
Aurélien Maillard

Pré- requis :
-Être capable d’engager un travail plastique dans des conditions variées
(travail sur place et travaux hors temps universitaire, etc.)
-Être capable d’engager un travail plastique selon des modalités libres et
imposées.
-Être à l’écoute et assumer la présentation de son travail au regard des
étudiants et de l’enseignant.
-Être capable de rédiger des textes d'intentions structurés à destination
d'un public spécialisé

Objectif : Développer l'appétence et les compétences de l'étudiant pour


s'engager dans une pratique plastique et être en capacité de juger celle
des autres

Compét e nc es visées :
-Être capable de comprendre les résistances et les potentialités inscrites
dans toute situation de pratique.
-Être capable de mettre au jour une démarche plastique personnelle dont
l’autonomie et la teneur vont s’accroître à chaque niveau de la licence.
-Atteindre le niveau plastique prérequis à l’entrée en master recherche et
master enseignement
-Être capable de produire un retour critique discursif sur son propre
travail.

Contenus de forma tion : À des fins symboliques, poétiques, sensibles,


les étudiants de licence abordent et se familiarisent avec le vaste
potentiel d’expressions offert par les pratiques issues du champ élargi de
la peinture et de la sculpture. Établies sur cette expérience du faire, les
situations d’apprentissage sont également alimentées par des références
théoriques et artistiques, en rapport étroit avec la production des
étudiants et l’art le plus actuel.
Modalités de contrôle : CC et CT / Evaluation du travail hors
présentiel : oui

UE 6 : Nouvelles technologies de l’image - 24h TD -


semestre 5
Nouvelles technologies de l’image
Choix : photo, image en mouvem e n t , création sonore, design
graphique

Design graphique
Sébastien Hildebrand / Julien Prévieux

Pré- requis : Capacité à prendre des notes. Maîtrise minimum de l’outil


informatique. Capacité à effectuer des recherches en bibliothèque et sur
Internet.

Objectif : L’atelier « design graphique » vise à l’acquisition de


compétences techniques pour la réalisation de projets graphiques papier
et web. Cet apprentissage s’effectue dans le cadre d’une recherche
personnelle à caractère artistique. L’inscription est annuelle.

Compét e nc es visées :
- Compétences techniques pour être autonome dans la réalisation d’un
document graphique papier.
- Compétences techniques pour réaliser un site web.
- Capacité à réaliser un projet artistique en mettant en œuvre les
techniques abordées dans le cours.

Contenus de forma tion :


- Analyse de sites web et projets d’artistes interactifs.
- La mise en page
- Typographie
- Interactivité (HTML 5, Javascript et Processing)
Modalités de contrôle : CC et CT

Création sonore
Prénom, Nom : Marjorie Van Halteren

Pré- requis : Pratique minimale de l’outil informatique.

Objectif : L’atelier « création sonore » vise à l’acquisition de


compétences techniques pour la réalisation de projets mettant en jeu le
son. Cet apprentissage s’effectue dans le cadre d’une recherche
personnelle à caractère artistique. L’inscription est annuelle.

Compét e nc es visées :
- Compétences techniques pour l’enregistrement et la manipulation du
son
- Compétences techniques pour réaliser un projet sonore.
- Capacité à réaliser un projet artistique en mettant en œuvre les
techniques abordées dans le cours.

Contenus de forma tion :


- Techniques d’enregistrement du son.
- Techniques de traitement du son sur ordinateur
- écoute et analyse des différents répertoires des « arts des sons fixés
sur support » : musique concrète, musiques électroniques savantes et
populaires, musique électroacoustique,…
- présentation de projets d’artistes mettant le son en jeu.

Modalités de contrôle : CC et CT

Image en mouvem e n t
Julien Prévieux / Nicolas Tourte

Pré- requis : Capacité à prendre des notes. Maîtrise minimum de l’outil


informatique. Capacité à effectuer des recherches en bibliothèque et sur
Internet.

Objectif : L’atelier « image en mouvement » vise à l’acquisition de


compétences techniques dans le domaine de la prise de vue et du
montage vidéo. Cet apprentissage s’effectue dans le cadre d’une
recherche personnelle à caractère artistique. L’inscription est annuelle.
Compét e nc es visées :
- Compétences techniques pour être autonome dans la réalisation d’un
projet vidéo.
- Capacité à réaliser un projet artistique en mettant en œuvre les
techniques abordées dans le cours.

Contenus de forma tion :


- La prise de vue en vidéo
- Le montage : théorie et pratique
- Visionnage de vidéos et d’extraits de films

Modalités de contrôle : CC et CT

Photo
Jean- Marc Vantournhoud t

Pré- requis : Connaissance de base concernant la prise de vue.

Objectif : Ce cours de photographie s'inscrit dans la lignée du


documentaire dont la définition de Chevrier pourra guider l'étudiant : «
Le documentaire est une forme qui résulte à la fois d’une activité de
connaissance et d’une nécessité d’expression, et qui, de part ce double
conditionnement est pris entre la revendication de la vérité et l’art de
son expression ».
Cette tension entre art et réalité constitue l’enjeu de ce cours.

Modalités de contrôle : CC et CT

UE complém en t ai r es : Théorie et méthodologie des arts -


UE 7 et 8

UE 7 : Option pré- professionnelle - 18 TD - semestr e 5


Option pré- professionnelle (L2/L3 mutualisés)
Option obligatoire (au choix)
- enseigner les arts plastiques en primaire (stage facultatif)
- capes agreg (stage facultatif)
- pôle expo (stage facultatif)
- projet artistique
- autres projets personnels (stage facultatif)
Option facultative : stage
Les renseignemts et programmes seront communiqués lors de la rentrée

Pré-professionnalisation aux métiers de l’exposition


Véronique Goudinoux

Pré- requis : aucun

Objectif : Initier et proposer une première formation en licence 2 et 3


aux métiers créés depuis plus d’une vingtaine d’années par les
différentes composantes du domaine de l’art contemporain (centres
d’art, galeries, fonds régionaux d’art contemporain, etc.), tel est l’objectif
visé par cet atelier qui appartient à l’option de pré- professionnalisation
de la formation du « Pôle exposition ».

Compét e nc es visées : Dans cet atelier, on s’appliquera à étudier


concrètement les règles de la conception d’expositions (expositions
monographiques, collectives, thématiques, rétrospectives, etc.), cela à
partir de l’actualité des expositions et avec l’aide de professionnels du
monde de l’art contemporain. Des stages sont associés à cette option.

Contenus de forma tion : Actualité de l’art contemporain et des


expositions

Bibliographie succincte :
• Charles Harrison, Paul Wood, Art en théorie, 1900- 1990 , Paris,
Hazan, 1997, 1279p. (Oxford, Blackwell Publishers, 1992)
• L’Art de l’exposition : une documentation sur trente expositions
exemplaires du XXème siècle , Paris, Ed. du Regard, 1998, 422p.

Modalités de contrôle : CC ou CT / Evaluation du travail hors


présentiel ? CC.

UE 8 : Esthétique - 24h CM - semestr e 5


Esthétique
UE transversales : Personnalisation du parcours – UE 9 et
10

UE 9 : Langues - 24h TD - semestre 5


Langue au choix

UE 10 : Projet de l‘étudian t – 18 h TD - semestre 5


Projet étudian t (L2/L3 mutualisés)
Choix :
- contemporary art
- problèmes culturels
- dialogue des arts (art et cinéma)
- gravure
- muséologie
- workshop
ARTS PLASTIQUES – Licence 3 - Semestre 6
Intitulé ECTS volprésentiel
UE Choix C M TD Mutualisation
SE M ES TRE6
UEfo ndam enta les:
ap p roc hesh is torique,artistiques,esthétiques
UE1 Art d estem psm odernes 3 N 18 Artsplastiques
UE2 Art d el’épo quec ontem porain e 3 N 18 Artsplastiques
UE3 Éc riresu r l’art 3 N 24 Artsplastiques

UEfo n d am e n ta les:
pratiq u ese t tec hn ique sd e sa rts
UE4 Pratiqu e sgra ph iqu es 3 N 24 Artsplastiques
UE5 Pratiqu e séla rgie sd up ictura letduscu lptural 3 N 24 Artsplastiques
UE6 Nou ve lleste c hn olo giesd el’ima ge(L2/L3m u tualisés) 3 C 24 Artsplastiques
-ph oto(x 4)
- imag ee nm ouvemen t (x
2 )
-d esig ngraphque(x
2 )
-c réationsonore
UEc o m plé m e n taires:
thé o riee tm é th o dologied e sa rts
UE7 Op tio np ré -pro fe ssion nelle(L 2 /L3m u tua lisé s) Artsplastiques
Op tio no b ligato ire(a uc ho ix) 3 C 18
-e nse igne r lesa rtsp la stiq u ese np rim aire(stageobligatoire)
-c ap e sa g re g(sta geo b lig a toire)
-p ôlee xpo(sta gefa cu lta tif)
-projeta rtistiq ue
-autresp ro jetsp e rsonnels(stagefacultatif)
Optionfa culta tive: stag e 18
UE8 Esthétique 3 N 24 Artsplastiques
UEtransve rsales:
Personnalisationduparcours
UE9 Langue 3 C 24 L LC E
UE10 Projetétudiant (L 2/L3m utualisés) 3 C 18 Artsplastiques
-co ntem porarya rt
-pro blème sc u lturels
-dialog ued esarts(art etcinéma)
-gra v
u re
-m usé ologie
-w orksh op
Semestr e 6 – Arts plastiques

UE fondam en t a l es : Approches historique, artistiques,


esthétiqu es - UE 1 à 3

UE 1 : Art des temps modernes - 18h CM - semestr e 6


Art des temps modernes
Véronique Goudinoux

Conceptions et figures de l’art et de l’artiste – XVIIIe – XIXe


siècles
Pré- requis : aucun

Objectif : Avoir une connaissance élargie des œuvres et théories de l’art


des siècles étudiés.

Compét e nc es visées : Savoir analyser des textes et des œuvres.

Contenus de forma tion : A partir de l’analyse de textes de Roger de


Piles, Denis Diderot, Eugène Delacroix, Charles Baudelaire, Emile Zola et
de bien d’autres encore, ce cours étudie les principales conceptions de
l’art et de l’artiste énoncées par les théoriciens de l’art, les critiques et
les artistes entre le XVIIe siècle et le XIXe siècle. Ces études de textes
sont accompagnées d’analyses d’œuvres des XVIIIe et XIXe siècles.

Bibliographie succincte :
• Bibliographie : La Peinture , Paris, Larousse, 1995 (sous la direction
de Jacqueline Lichtenstein).

Modalités de contrôle : CC ou CT / Evaluation du travail hors


présentiel ? CC
UE 2 : Art de l’époque contem por aine - 18h CM - semestr e
6
Art de l’époque contemporaine
Didier Vivien

Pré- requis : niveau licence 3

Objectif : Le cours mettra en perspective les années 20 et les années


60, le passage du grain au pixel, la mutation cybernétique des images
dans les années 80- 90 (internet, images de synthèse, images
interactives, net- art...). Le cours se
partage en trois chapitres : le cinéma expérimental, l’art vidéo, les arts
numériques

Compét e nc es visées : connaissance des arts technologiques


Contenus de forma tion : cours magistral
Modalités de contrôle : contrôle terminal, composition sur table

UE 3 : Écrire sur l’art - 24h TD - semestre 6


Écrire sur l’art
Valérie Boudier / Nathalie Delbard

Analyse de l’image
Pré- requis : maîtrise de la méthodologie d’analyse d’une image

Objectif : renforcer la capacité de l’étudiant à problématiser à partir


d’une étude de cas, mettre en place une méthodologie d’analyse
comparée, préparer aux attendus du Master (recherche et/ou
enseignement)

Compét e nc es visées : savoir argumenter un propos, construire une


interprétation cohérente, convoquer des références pertinentes,
travailler à partir d’un corpus d’œuvres, à l’oral et à l’écrit

Contenus de forma tion : Ce cours de licence 3, fort des acquis des


semestres précédents, vise à l’approfondissement de l’analyse d’image
en s’appuyant sur un principe de confrontation des œuvres. En
particulier, l’accent est mis sur l’analyse comparée, à partir de différents
corpus, permettant de redéployer l’image dans un contexte élargi ou au
sein d’un ensemble iconographique plus vaste (séries, montages,
reprises, place de l’image dans la démarche globale de l’artiste, etc.).

Modalités de contrôle : CC ou CT

UE fondam e n t al es : Pratiques et techniques des arts –


UE 4 à 6

UE 4 : Pratiques graphiques - 24h TD - semestr e 6


Pratiques graphiques
Anne Creissels / Jean- Charles Farey / Alexandre Holin

Pré- requis : Etre ouvert à l’expérimentation de diverses techniques et


supports, être curieux des enjeux du dessin dans l’histoire de l’art et
s’intéresser aux pratiques graphiques contemporaines

Objectif : Il s’agit, en L3, d’approcher la complexité du corps : ses


caractéristiques (la vie, le mouvement…), les enjeux liés à sa
représentation (norme, désir…) mais aussi son implication dans l’acte de
dessiner (écriture, geste, empreinte, trace…).

Compét e nc es visées : Pour l’atelier : savoir représenter différents


corps, sous différents aspects, de différentes façons. Pouvoir rendre
compte du vivant, du mouvement. Porter un regard critique sur
l’imagerie liée au corps. Mesurer l’implication du corps dans la pratique
graphique. Pouvoir s’exprimer graphiquement.
Pour le travail personnel : être capable de construire une démarche
artistique, de l’expliciter, de la mettre en perspective à l’aide de
références théoriques et artistiques.

Contenus de forma tion : L’accent est mis sur le corps : dessin de


squelettes, poupées, parties du corps et, surtout, pratique du croquis de
modèle vivant (pratique vivante et en mouvement). Les pratiques
graphiques touchent ainsi à la performance (des outils, des corps).
Modalités de contrôle : CC et CT
UE 5 : Pratiques élargies du pictural et du sculptur al - 24h
TD semestr e 6
Pratiques élargies du pictural et du sculptural
Aurélien Maillard

Pré- requis :
-Être capable d’engager un travail plastique dans des conditions variées
(travail sur place et travaux hors temps universitaire, etc.)
-Être capable d’engager un travail plastique selon des modalités libres et
imposées.
-Être à l’écoute et assumer la présentation de son travail au regard des
étudiants et de l’enseignant.
-Être capable de rédiger des textes d'intentions structurés à destination
d'un public spécialisé

Objectif : Développer l'appétence et les compétences de l'étudiant pour


s'engager dans une pratique plastique et être en capacité de juger celle
des autres

Compét e nc es visées :
-Être capable de comprendre les résistances et les potentialités inscrites
dans toute situation de pratique.
-Être capable de mettre au jour une démarche plastique personnelle dont
l’autonomie et la teneur vont s’accroître à chaque niveau de la licence.
-Atteindre le niveau plastique prérequis à l’entrée en master recherche et
master enseignement
-Être capable de produire un retour critique discursif sur son propre
travail.

Contenus de forma tion : À des fins symboliques, poétiques, sensibles,


les étudiants de licence abordent et se familiarisent avec le vaste
potentiel d’expressions offert par les pratiques issues du champ élargi de
la peinture et de la sculpture. Établies sur cette expérience du faire, les
situations d’apprentissage sont également alimentées par des références
théoriques et artistiques, en rapport étroit avec la production des
étudiants et l’art le plus actuel.
Modalités de contrôle : CC et CT / Evaluation du travail hors
présentiel : oui

UE 6 : Nouvelles technologies de l’image - 24h TD -


semestre 6
Nouvelles technologies de l’image
Choix : photo, image en mouvem e n t , création sonore, design
graphique

Design graphique
Sébastien Hildebrand / Julien Prévieux

Pré- requis : Capacité à prendre des notes. Maîtrise minimum de l’outil


informatique. Capacité à effectuer des recherches en bibliothèque et sur
Internet.

Objectif : L’atelier « design graphique » vise à l’acquisition de


compétences techniques pour la réalisation de projets graphiques papier
et web. Cet apprentissage s’effectue dans le cadre d’une recherche
personnelle à caractère artistique. L’inscription est annuelle.

Compét e nc es visées :
- Compétences techniques pour être autonome dans la réalisation d’un
document graphique papier.
- Compétences techniques pour réaliser un site web.
- Capacité à réaliser un projet artistique en mettant en œuvre les
techniques abordées dans le cours.

Contenus de forma tion :


- Analyse de sites web et projets d’artistes interactifs.
- La mise en page
- Typographie
- Interactivité (HTML 5, Javascript et Processing)

Modalités de contrôle : CC et CT

Création sonore
Marjorie Van Halte re n

Pré- requis : Pratique minimale de l’outil informatique.

Objectif : L’atelier « création sonore » vise à l’acquisition de


compétences techniques pour la réalisation de projets mettant en jeu le
son. Cet apprentissage s’effectue dans le cadre d’une recherche
personnelle à caractère artistique. L’inscription est annuelle.

Compét e nc es visées :
- Compétences techniques pour l’enregistrement et la manipulation du
son
- Compétences techniques pour réaliser un projet sonore.
- Capacité à réaliser un projet artistique en mettant en œuvre les
techniques abordées dans le cours.

Contenus de forma tion :


- Techniques d’enregistrement du son.
- Techniques de traitement du son sur ordinateur
- écoute et analyse des différents répertoires des « arts des sons fixés
sur support » : musique concrète, musiques électroniques savantes et
populaires, musique électroacoustique,…
- présentation de projets d’artistes mettant le son en jeu.

Modalités de contrôle : CC et CT

Image en mouvem e n t
Julien Prévieux / Nicolas Tourte

Pré- requis : Capacité à prendre des notes. Maîtrise minimum de l’outil


informatique. Capacité à effectuer des recherches en bibliothèque et sur
Internet.

Objectif : L’atelier « image en mouvement » vise à l’acquisition de


compétences techniques dans le domaine de la prise de vue et du
montage vidéo. Cet apprentissage s’effectue dans le cadre d’une
recherche personnelle à caractère artistique. L’inscription est annuelle.

Compét e nc es visées :
- Compétences techniques pour être autonome dans la réalisation d’un
projet vidéo.
- Capacité à réaliser un projet artistique en mettant en œuvre les
techniques abordées dans le cours.

Contenus de forma tion :


- La prise de vue en vidéo
- Le montage : théorie et pratique
- Visionnage de vidéos et d’extraits de films

Modalités de contrôle : CC et CT

Photo
Jean- Marc Vantournhoud t

Pré- requis : Connaissance de base concernant la prise de vue.

Objectif : Ce cours de photographie s'inscrit dans la lignée du


documentaire dont la définition de Chevrier pourra guider l'étudiant : «
Le documentaire est une forme qui résulte à la fois d’une activité de
connaissance et d’une nécessité d’expression, et qui, de part ce double
conditionnement est pris entre la revendication de la vérité et l’art de
son expression ».
Cette tension entre art et réalité constitue l’enjeu de ce cours.

Modalités de contrôle : CC et CT

UE complém en t ai r es : Théorie et méthodologie des arts -


UE 7 et 8

UE 7 : Option pré- professionnelle - 18 TD - semestr e 6


Option pré- professionnelle (L2/L3 mutualisés)
Option obligatoire (au choix)
- enseigner les arts plastiques en primaire (stage facultatif)
- capes agreg (stage facultatif)
- pôle expo (stage facultatif)
- projet artistique
- autres projets personnels (stage facultatif)
Option facultative : Stage
Les renseignemts et programmes seront communiqués lors de la rentrée

Pré-professionnalisation aux métiers de l’exposition


Véronique Goudinoux

Pré- requis : aucun

Objectif : Initier et proposer une première formation en licence 2 et 3


aux métiers créés depuis plus d’une vingtaine d’années par les
différentes composantes du domaine de l’art contemporain (centres
d’art, galeries, fonds régionaux d’art contemporain, etc.), tel est l’objectif
visé par cet atelier qui appartient à l’option de pré- professionnalisation
de la formation du « Pôle exposition ».

Compét e nc es visées : Dans cet atelier, on s’appliquera à étudier


concrètement les règles de la conception d’expositions (expositions
monographiques, collectives, thématiques, rétrospectives, etc.), cela à
partir de l’actualité des expositions et avec l’aide de professionnels du
monde de l’art contemporain. Des stages sont associés à cette option.

Contenus de forma tion : Actualité de l’art contemporain et des


expositions

Bibliographie succincte :
• Charles Harrison, Paul Wood, Art en théorie, 1900- 1990 , Paris,
Hazan, 1997, 1279p. (Oxford, Blackwell Publishers, 1992)
• L’Art de l’exposition : une documentation sur trente expositions
exemplaires du XXème siècle , Paris, Ed. du Regard, 1998, 422p.

Modalités de contrôle : CC ou CT / Evaluation du travail hors


présentiel ? CC.

Autres projets personnels


Didier Vivien

Pré- requis : niveau licence 3

Objectif : Ce cours s’adresse aux étudiants qui envisagent de travailler


dans l’édition, la presse, la photographie, l’audiovisuel, la
communication, le design, l’architecture, l’art thérapie, l’action culturelle
concertée avec les politiques sociales et urbaines...

Compét e nc es visées : approche pratique d’un champ professionnel.

Contenus de forma tion : adapté à chaque étudiant


Modalités de contrôle : dossier, entretiens avec deux professionnels

UE 8 : Esthétique - 24h CM - semestr e 6


Esthétique

UE transversales : Personnalisation du parcours – UE 9 et


10

UE 9 : Langues - 24h TD - semestre 6


Langue au choix

UE 10 : Projet de l‘étudian t – 18 h TD - semestre 6


Projet étudian t (L2/L3 mutualisés)
Choix :
- contemporary art
- problèmes culturels
- dialogue des arts (art et cinéma)
- gravure
- muséologie
- workshop

UE 10
Licence 1 / Semestre 1 :
UE 10 projet de l’étudiant – « Intégration »
http://www.univ- lille3.fr/etudes/formations/cursus-
licence/organisation/ue10

Licence 1 / Semestre 2 – Licence 2 / Semestre 3 et semestre 4


Les étudiants de la licence arts suivent deux UE 10 :
• Une UE 10 obligatoire « culture numérique » enseignement via
l’ENT
• Une UE 10 au choix
o Soit parmi l’offre de formation de l’Université (catalogue
des UE 10) :
http:// w w w . u niv - lille3.fr/ e t u d es/ form a t i ons/cursus-
licence/organisa tion/ue 1 0 /
o Ou parmi l’offre réservée aux étudiants pour le parcours
d’études (musique et musicologie, études en danse,
études cinématographiques, arts de la scène)
o Les étudiants en licence arts parcours arts plastiques
choississent obligatoirement une UE 10 de leur parcours
(liste limitative)

Licence 3 / Semestre 5 et semestre 6


• Une UE 10 au choix
o Soit parmi l’offre de formation de l’Université (catalogue
des UE 10 :
o Ou parmi l’offre réservée aux étudiants pour le parcours
d’études (musique et musicologie, études en danse,
études cinématographiques, arts de la scène)
o Les étudiants en licence arts parcours arts plastiques
choississent obligatoirement une UE 10 de leur parcours
(liste limitative)

Le catalogue des UE 10 de l’Université est disponible sur le site


http:// w w w . u niv - lille3.fr/ e t u d es/ form a t i ons/cursus-
licence/organisa tion/ue 1 0 /
SERVICESAL'ÉTUDIANT
Ligne générale Lille 3 : 03.20.41.60.00 | Accueil Galerie : 03.20.41.66.07 / 70.58

MAISONDEL'ÉTUDIANT
SCOLARITÉ|DAEVU SUAIO| BAIP

Accueil général étudiant Service d'Accueil, d'Information et


03.20.41.62.10 d'Orientation(SUAIO)
03.20.41.62.46 | suaio@univ-lille3.fr
ServicedesInscriptions
03.20.41.60.35 | scolarite.inscriptions@univ- Bureaud'Aide àl'InsertionProfessionnelle
lille3.fr (BAIP)
03.20.41.63.43 | baip@univ-lille3.fr H

Servicedesdiplômes
03.20.41.62.38 INTERNATIONAL
ServicedesRelationsInternationales
Étudiants arrivants : 03 20 41 66 67 / 63 92
BureaudelaVieÉtudiante incoming@univ-lille3.fr
03.20.41.70.96 | daevu.vie-etudiante@univ- Étudiants partants : 03 20 41 63 91 / 63 41
lille3.fr erasmus@univ-lille3.fr
RelaisHandicap Dépt. d'Enseignement duFrançais pour les
03.20.41.62.09 | relais.handicap@univ- H
étudiants d l'International (DEFI)
e
lille3.fr 03.20.41.63.83 | defi@univ-lille3.fr

SANTÉ|Centredesantédel'étudiant Bureau d'accueil des Étudiants


03.20.19.02.70 Internationaux(BAEI).
03.20.41.60.29 / 66.59 | baei@univ-lille3.fr H

BÂTIMENTF BÂTIMENT A(EntréefaceparkingKino)


ÉTUDESDOCTORALES FORMATIONTOUTAULONGDELAVIE
ÉcoledoctoraleRégionaleSHS Service de Validation des Acquis et de
03.20.41.62.12 | sec-edshs@pres-ulnf.fr l'expérienceprofessionnelle(SUVAC)
03.20.41.72.84 / 70 95 | suvac@univ-lille3.fr
BIBLIOTHÈQUEUNIV. Service de Formation Continue et
d'ÉducationPermanente(FCEP)
SCD- Bibliothèque Universitaire centrale 03.20.41.72.72 | fcep@univ-lille3.fr
03.20.41.70.00 | scd.accueil@univ-lille3.fr
Serviced'Enseignementàdistance(SEAD)
HALLBÂTIMENTA 03.20.41.62.28 | sead@univ-lille3.fr H

ActionCulture SUAPS(sports)
03.20.41.60.25 03.20.41.62.69
action-culture@univ- suaps@univ-lille3.fr
lille3.fr
PRÉVENTION DU HARCELEMENT SEXUEL
L'université, lieu de formation et de recherche, se doit de respecter et de faire respecter les droits de ses
personnels et de ses usagers et de s'assurer que les relations professionnelles et pédagogiques se déroulent
dans le respect et la dignité de chacun-e.
La création de la Cevihs marque l'engagement de l'université dans la promotion d'un environnement exempt
de discrimination et de violence, et réaffirme les principes d'égalité auxquels l'université est attachée.

La « Cellule de Veille et d'Information sur le Harcèlement Sexuel (CEVIHS), prévention des comportements
abusifs » a été créée à l'université Charles de Gaulle Lille 3, en application des recommandations de la note
ministérielle du 21 octobre 2005.

Une représentation de la diversité de la communauté universitaire


La CEVIHS est composée de 15 à 20 membres représentatifs de la diversité de la communauté universitaire,
nommés par le président de l'université sur proposition de la chargée de mission pour un mandat de deux
ans (un an pour les étudiants) renouvelable. La cellule peut, en outre, faire appel aux compétences d'experts
choisis en fonction des questions à traiter. La coordination des travaux de la CEVIHS qui peut, en outre, faire
appel aux compétences d'experts choisis en fonction des questions à traiter, est assurée par le ou la
responsable de la cellule.

Des missions de prévention et d'accompagnement


La CEVIHS n'est pas une instance disciplinaire. A ce titre, elle n'instruit pas les dossiers « à charge » ou « à
décharge » mais informe et conseille la victime déclarée de harcèlement sexuel dans ses démarches
personnelles de prise en charge adaptée et/ou de poursuites à l'encontre de l'auteur présumé des faits.

Son rôle est :


de diffuser les informations relatives au harcèlement sexuel, notamment sur les droits, démarches et
recours, par tous moyens à sa disposition ;
d'être un lieu d'écoute, d'aide et d'orientation des membres de la communauté universitaire, victimes
ou témoins d'actes de harcèlement sexuel ;
d'agir de manière à dissuader l'apparition ou la persistance des comportements abusifs ;
de faire toutes propositions au conseil d'administration de l'université ayant rapport à la prévention
des comportements abusifs entrant dans son champ de compétences.

Une garantie de confidentialité et d'objectivité


Conformément à l'article 3 du règlement intérieur, les membres de la cellule se sont engagés à respecter les
règles déontologiques de la charte qu'ils ont signée, et à suivre une formation.

Nathalie Coulon
Coordinatrice de la Cevihs

Pour un conseil, une information, une demande d'aide,


cevihs@univ-lille3.fr ou 06 42 03 51 03
www.univ-lille3.fr/fr/cellule-harcelement-sexuel