Vous êtes sur la page 1sur 26

Département Génie Industriel

Projet de fin d’études


Présenté par 
Mohamed Salah WESLATI

Pour l’obtention du 


Diplôme National d’Ingénieur en Génie Industriel

Dashboard de la maintenance préventive et conditionnelle sous SAP S/4


HANA UI 5 FIORI

Réalisé à 

Soutenu le  ..

Devant le Jury :

Président : M./Mme <Prénom NOM>


Rapporteur : M./Mme <Prénom NOM>
Encadrant Organisme d’accueil : M. Brahim CHERIF
M. Mohamed Amine MARTHI
Encadrant ENIT : Mme Safa CHABOUH
Année Universitaire : 2019/2020
Remerciements

I
Résumé

Ce document fournit un modèle de format pour les rapports bibliographique, de


fin d’année II et les PFE en génie industriel. Nous vous prions de respecter au
mieux ces recommandations.

Le résumé du rapport devra comporter environ 10 lignes.

Mots clés : 5 mots clés

Abstract

Pour les PFE uniquement : This document is a template to the bibliographical,


mid-term and final study project reports and the industrial engineering
department. Please respect these recommendations.

The abstract of the report should have roughly 10 lines long.

Key words: 5 key words

‫ملخص‬

Pour les PFE uniquement :‫قسم‬ ‫هذا نموذج من التقارير و البحوث المنتجة في‬
‫ الرجاء إحترام هذا النموذج‬.‫الهندسة الصناعية‬.
‫ سطور تقريبا‬10 ‫يجب أن يحتوي الملخص على‬.
‫ كلمات مفاتيح‬5 :‫كلمات مفاتيح‬

II
Table des matières

Introduction générale..................................................................................................................1
Chapitre 1 : Présentation de l’entreprise.....................................................................................3
Introduction.................................................................................................................................3
1. Présentation générale .............................................................................................................3

III
Liste des figures

Figure 1. 1: Evolution de la production annuelle........................................................................4


Figure 1. 2: Organigramme de l'entreprise.................................................................................5
Figure 1. 3: Utilité du système....................................................................................................6
Figure 2. 1: Description du fonctionnement de l’usine...............................................................7

IV
Liste des tableaux

Tableau 1. 1: Description des composants................................................................................13


Tableau 2. 1: Liste des équipements.........................................................................................17
Tableau 2. 2: Classification des disfonctionnements................................................................19

V
Liste des abréviations

SAP : Standards for Applications and Products


ERP : Entreprise Ressource Planning
PGI : Progiciel de Gestion Intégré
GMAO : Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur
S/4 HANA UI FIORI :
S/4 HANA PM :
SFD :
SQL :
ABAP :
HTML5 :
Introduction générale

Le texte du rapport peut être fourni en Français ou en Anglais. Le nombre de pages du


rapport, annexes non comprises, ne doit pas dépasser 30 pages pour un projet
bibliographique, 40 pages pour un PFA2 et 70 pages pour un PFE. Les rapports seront
imprimés sur format A4 avec des marges de 2,5 cm en haut, en bas, à gauche et à droite. Le
titre du rapport, le(s) auteur(s), leur(s) encadrant(s) couvrent toute la largeur de la page de
garde. Un résumé avec mots clés est demandé. La table des matières, la liste des figures et des
tableaux doivent être présentées. Une liste des abréviations peut être ajoutée selon le besoin
après la liste des tableaux.
Dans ce fichier, tous les styles sont enregistrés de sorte que vous puissiez formater votre
rapport automatiquement (sous MS Word : menu Format, option Styles et mise en forme).
Nous vous conseillons donc d’écrire votre rapport directement dans ce fichier.
1. Chapitre 1 : Contexte et objectifs du
stage
1.1. Introduction
Dans ce premier chapitre nous allons présenter l’organisme d’accueil et le sujet sur lequel on
va travailler ce projet de fin d’études.
L’objectif est d’expliquer la problématique et d’aider le lecteur de bien comprendre les
étapes du déroulement de stage.

1.2. Présentation de l’organisme d’accueil


AYMAX est une entreprise de services du numérique (E.S.N.) experte dans le conseil, le
développement d’applications digitales et l’intégration des solutions SAP. [Aymax, 2020]

1.2.1. Structure du groupe AYMAX


Depuis sa fondation en 2014 par le duel Maxime CARIOU & Aymen DAKNOU, AYMAX
opte une stratégie d’internationalisation. En effet, elle a réussi d’implanter des filiales en
Tunisie, France, Belgique et bientôt au Maroc. La figure 1.1 montre la structure du groupe
AYMAX actuelle.

Figure 1.1 : Structure du groupe AYMAX

La structure organisationnelle d’AYMAX est basée sur trois principaux pôles ; SAP,
Digitale et administration générale. Tous ces pôles assurent leurs travaux sous la direction de
la direction générale. La figure suivante décrit mieux l’organigramme d’AYMAX. (Voir
figure 1.2)
Direction générale

Administration générale SAP Digitale

Marketing RH Manageur Manageur

Consultant Consultant

Figure 1.2 : organigramme d’AYMAX


1.2.2. Expertises et services de l’entreprise AYMAX
Pour qu’elle arrive à réussir à son développement et son élargissement AYMAX à opté dès
sa fondation à diversifier ses services et assurer la satisfaction de ses clients par la qualité du
travail qu’elle offre. Dans ce paragraphe nous allons présenter l’ensemble des domaines
d’expertise et les principaux services qu’elle offre à ses clients.
1.2.2.1. Expertise de l’entreprise AYMAX
AYMAX présente plusieurs domaines d’expertises, on distingue :
- SAP S/4 HANA : c’est la nouvelle génération de la solution SAP qu’est l’un des leadeurs
internationaux des ERP.
- SAP FIORI/UI5 : C’est la nouvelle tendance qui a pour objectif d’améliorer l’expérience
utilisateur des applications en s’appuyant sur un affichage UI5 (HTML5).
- SAP Business ByDesign : c’est un ERP en mode cloud, qui permet au client de gérer
l’ensemble de son entreprise. C’est une suite applicative et entièrement intégrée permet
de définir, mettre en œuvre et piloter tous les processus de gestion et opérationnels
nécessaires au bon fonctionnement de vos activités
- SAP CPI (cloud platform integration) : anciennement connu sous le nom de SAP HCI
(Cloud Integration Service) fait partie de l’univers de SAP HANA et constitue la solution
d’intégration dans le cloud de SAP.
- Software & digitale : parmi les domaines d’expertise de l’entreprise AYMAX on trouve
la réalisation d’application web tel que les sites Web institutionnels ou d’e-Commerce,
Intranets, Extranets et les développements spécifiques de web services. [Aymax, 2020]
1.2.2.2. Services de l’entreprise AYMAX
Au sein de l’entreprise AYMAX, nous distinguons deux types des projets :
- Les projets internes : ce sont des projets destinés au développement et l’amélioration de
la gestion interne de l’entreprise.
Exemple : la platform « MyTrackBoard » qui aide l’employé à gérer ses activités, ses
demandes de congés et à suivre ses projets etc… cette platform sert aussi à aider
l’administration pour suivre la présence des employés.
- Les projets externes : Ce sont des projets réalisés pour l’avantage des clients externe on
distingue plusieurs types des projets :
 Conseils & intégration SAP : c’est une activité qui appartient à l’ensemble des
expertises majeures de l’entreprise. Cette activité se concrétise soit par le conseil
opérationnel, soit par l’intégration ou le développement et l’optimisation des
solutions SAP. AYMAX peut accompagner ses clients dans toutes les phases d’un
projet que se soit dans la définition, la mise en œuvre ou bien le déploiement toute
en offrant une gamme très diversifiée des services qui peuvent satisfaire les besoins
des clients dans la gestion financière, les achats et approvisionnement, la
planification et la production, les activités logistiques de la gestion des stocks au
transport, les ventes, la maintenance, la gestion des référentiels et la gestion des
ressources humaines.
 NEARSHORE | ONSHORE : c’est un service qui permet le client de choisir le ou
les lieux des réalisations des prestations avec des tarifs bien étudiées ce qui impact
le coût du projet à l’avantage du client.
 Qualité audit & testing SAP : AYMAX propose un service de test dans le but
d’aider le client à réduire de manière significative les coûts de développement et de
mise en production de ses projets IT sur les solutions SAP.
 AMOA digitale : AMOA « Assistance à maitrise d’ouvrage » est un service offert
par AYMAX dont l’objectif est d’aider les entreprises clients à sécuriser leurs
organisations lors de la mise en œuvre des projets sensibles.
 Développement & intégration digital : Parmi les domaines d’expertises dans
lesquelles AYMAX est devenue un spécialiste reconnu c’est la conception,
développement et l’intégration des solutions digitales d’une manière innovante et
performante. AYMAX offre à ses clients un développement spécifique des systèmes
d’informations, portails et application web ou mobile.
Les technologies qui peuvent être assurées par AYMAX sont : JAVA/JEE,
HTML5/CSS, ANGULAR/JAVASCRIPT, Décisionnel, DEVOPS,
AGILE/SCRUM, MAINFRAME, PHP. [Aymax, 2020]
1.2.3. Clients et partenaires de l’entreprise AYMAX
Vu la qualité et la performance du travail fourni par AYMAX à ses clients. Cette dernière à
pu acquérir la confiance des beaucoup des clients géants que ce soit en Tunisie comme
(Groupe Poulina, Groupe Kilani, etc.) ou ailleurs comme (Total, Saint-Gobin, LVMH etc.).
La figure suivante présente les plus clients d’AYMAX les plus connues. (voir figure 1.3)

Figure 1.3 : Les clients d’AYMAX les plus connus


Pour assurer ses services AYMAX a été trouvé besoin de faire un réseau des partenaires, on
cite par exemple : SAP, Oracle, ttl, Microsoft, etc. [Aymax, 2020]

1.3. Etude du projet


Ce stage est réalisé dans le cadre de l’obtention du Diplôme National d’Ingénieur en Génie
Industriel à l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Tunis ENIT.
1.3.1. Contexte et enjeux du stage
Aujourd’hui, dans le monde industriel la compétitivité est devenue très difficile c’est pour
cela les entreprises cherchent toujours à optimiser tous les processus dans leurs chaines
logistiques (Supply chain) pour garantir au client un produit de la bonne qualité, au bon
moment, dans le bon endroit et avec un coût le faible possible.
Parmi les problèmes critiques qui confrontent les entreprises c’est la maintenance parce que
s’il y’a des pannes la production et la qualité ne pourront pas être atteints au niveau attendu.
Selon L’AFNOR il existe deux types de maintenance ; la maintenance corrective et la
maintenance préventive.
La maintenance corrective (dépannage ou réparation) effectuée après la défaillance vise à
rétablir un bien ou un service pour qu’il puisse assurer sa fonction du nouveau. Ce type de
maintenance est très coûteux pour les entreprises parce qu’il consomme plus des pièces de
rechanges et de temps d’arrêt de production.
Afin de réduire le coût de la maintenance, on a recouru à la maintenance préventive qui se
charge d’anticiper tout dysfonctionnement possible des machines. La maintenance préventive
répond donc au principe « mieux vaut prévenir que guérir » et elle englobe selon l’AFNOR
deux sous-types ; systématique qui se fait après un certain nombre d’unités d’usage
(Kilomètre, heures, durée de fonctionnement …) et conditionnelle qui se planifie sur la base
de l’historique du fonctionnement de la machine.
Dans le langage SAP il y’a deux formes de la maintenance préventive ; la maintenance
corrective planifiée c’est l’ensemble des actions de maintenance correctives à planifier dans le
futur et la maintenance préventive conditionnelle qui se fait lorsque on atteint des conditions
bien spécifiées que ce soit avec un compteur ou un point de mesure au contraire de la
définition de l’AFNOR. En SAP la maintenance qui se fait sur la base de l’historique et les
lois de maintenance s’appelle maintenance prédictive.
Les enjeux de la maintenance préventive pour l’entreprise sont importants :
- Préserver la production : la prévention permettra d’assurer une continuité de la
production et d’augmenter la rentabilité par l’élimination des arrêts causés par les pannes
ou les dépannages des machines
- Augmenter la durée de vie des infrastructures : En augmentant la durée de vie de ses
moyens de production l’entreprise peut limiter les investissements inhérents à
l’acquisition des nouveaux outils et de nouvelles machines.
- Réduire les coûts : il est plus avantageux d’investir dans une stratégie de maintenance
préventive que de remplacer les machines du point de vue financière.
- Garantir la qualité de la production : la maintenance préventive constitue un moyen pour
assurer la qualité et la conformité des produits au norme.
- Améliorer les conditions de travail : Grâce à la maintenance préventive les conditions de
travail seront beaucoup plus améliorées en termes de sécurité te la motivation des
employés. [aqmanager, 2020]
1.3.2. Problématique
Pour beaucoup d’entreprises la gestion de la maintenance préventive est difficile et parfois
non fiable. Pour les entreprises qui n’utilisent pas des systèmes GMAO la situation est
beaucoup plus difficile et l’entreprise doit automatiser ses processus pour garder sa
compétitivité spécialement dans le contexte du monde actuelle mais la gestion de la
maintenance préventive n’est pas aussi évidente pour les entreprises qui utilisent des ERP. En
effet, même en présence d’un ERP ce processus reste toujours lent puisqu’il y’a beaucoup du
traitement qui doit se faire pour avoir le planning. De plus, la communication entre l’équipe
de production et l’équipe de maintenance n’est pas parfaitement établie et parfois il y’a un
risque d’oublier de lancer l’exécution des ordres de travaux.
Pour répondre à ce besoin a été réalisé ce sujet du PFE qui consiste à la Conception et
développement d’un Dashboard de la maintenance préventive et conditionnelle à l’aide de la
technologie S/4 HANA UI FIORI moyennant le module de la gestion de maintenance S/4
HANA PM. Ce projet a comme objectif :
- Offrir au client un tableau de bord qui pourra être projeté sur un écran géant dans son
atelier de production.
- Améliorer la communication entre les équipes de production et technique.
- Mieux organiser la gestion de la maintenance préventive en visualisant en temps réel les
travaux préventifs sur un horizon prédéfini.
- Mieux organiser le planning de production en partageant la disponibilité des machines
aux gens de la production.
- Alerter sur la maintenance conditionnelle.
1.3.3. Démarche de la réalisation du projet de fin d’études
Le projet est réalisé en 3 phases principales effectués pendant 6 mois : la conception, le
développement et le test. Après chaque phase il y’a une étape de validation.
La phase de conception : cette première phase est composée de trois principales parties. Une
première partie préliminaire qui consiste à l’étude du besoin. Une deuxième partie qui
consiste à rédiger le dossier de spécifications fonctionnelles et techniques détaillées SFD dans
laquelle nous avons précisé les fonctions, les tables de la base de données nécessaires, les
règles de gestion et la logique d’exécution. Une troisième partie est la conception d’un
prototype de l’application pour faciliter l’explication de l’application au consulats techniques,
cette maquette a été développée avec la plateforme « Build Me » fournie par SAP et
permettant de concrétiser un prototype avec des outils beaucoup plus simple que le
développement réel. Les livrables de cette phase sont la SFD et le prototype.
La phase du développement : Le développement de cette application de maintenance est
réalisé en deux phases ; Le développement en backend qui consiste à développer l’ensemble
des requêtes nécessaires pour l’extraction et la modification des données en utilisant le
langage SQL ainsi que le programme de l’application en utilisant le langage ABAP et le
développement en frontend qui consiste à développer l’ensemble des champs et des boutons
de l’interface de l’utilisateur à l’aide de la technique Fiori qu’utilise le langage de balisage
HTML5. Le livrable de cette phase est une application développée et fonctionnelle.
La phase du test : c’est la phase finale de tout projet qui consiste à tester toutes les
fonctionnalités de l’application et valider ou non son déploiement. Le livrable de cette phase
est le cahier du test.
1.3.4. Planning du projet
Le projet est composé de plusieurs parties que se soit formations, conception, développement
et tests. Il est divisé en trois lots principaux :
Lot 1 : conception et développement de la partie backend de l’application en utilisant le
langage ABAP sous SAP S/4 HANA PM.
Lot 2 : conception et développement de la partie frontend de l’application Sous SAP S/4
HANA UI FIORI.
Lot3 : conception et développement de la partie backend de l’application sous sa forme
standard. Cette dernière version sera exécutable sur n’importe quel système ERP.
La figure suivante montre les principales tâches du planning sous forme d’un diagramme de
Gantt. (Voir figure 1.4)
1.4. Conclusion
Dans ce chapitre nous avons présenté une description générale de l’organisme d’accueil et
du cadre de stage. Ensuite, nous avons identifié les objectifs, la démarche et le planning de
stage.
2. Chapitre 2 : Etat de l’art
2.1. Introduction 
Dans ce chapitre nous allons présenter les technologies et les notions clés employées pendant
le stage. Tout d’abord, nous allons présenter la notion d’un ERP. Puis, nous allons définir le
logiciel « SAP ». Ensuite, nous allons introduire le module « Gestion d’articles » (Material
Management) MM et le module « Gestion de la maintenance » (Plant Maintenance), les deux
modules qui nous concerne dans ce projet. Finalement, le chapitre propose une étude de
l’existant concernant la gestion de la maintenance préventive et conditionnelle dans le
système SAP.

2.2. Présentation ERP


Le terme ERP vient de l’anglais « Enterprise Ressource Planning ».  ERP a été traduit en
français par l’acronyme PGI (Progiciel de Gestion Intégré) et se définit comme un groupe de
modules qui communiquent entre eux et partagent une même base de données. [SAP, 2020]
Il existe trois modes d’un système ERP dans le cloud, sur site et hybride. Un système géré
dans le cloud est caractérisé par l’intelligence, l’adaptabilité, rapidité, sécurité fiabilité et son
coût est économique. Quant à un système géré sur site c’est-à-dire dans le centre de
l’entreprise et il est caractérisé par un contrôle maximum et une meilleure flexibilité et pour
un système hybride on peut exécuter certaines applications dans le cloud et d’autres sur site.
[SAP,2020]
Une entreprise gérée par un système ERP compte beaucoup d’avantage :
- Meilleure productivité : grâce à un ERP les principaux processus métier sont automatisés
ce qui va permettre aux employés de mieux accomplir leurs fonctions avec un minimum
d’effort.
- Une visibilité accrue : toutes les informations sont parvenues d’une source unique ce qui
va permettre de répondre plus rapidement aux questions stratégiques.
- Un reporting accéléré : le reporting financier et de gestion sont accélérés et plus facile à
les partager. Ces informations peuvent être utiles pour améliorer en temps réel les
performances de l’entreprise.
- Moins de risques : Un ERP présente plusieurs fonctionnalités serviront à optimiser la
visibilité et le contrôle sur les activités des entreprises et garantir leur conformité aux
exigences réglementaires, tout en prévenant les risques.
- Des systèmes informatiques simplifiés : En ERP englobe plusieurs applications qui se
partagent à une même base de données. Leur principal intérêt est le partage d’une même
base de données ce qui va rendre les opérations plus simples et plus faciles.
- Une meilleure agilité : grâce à un ERP, il y’a une amélioration de l’efficacité des
opérations et tous les employés de l’entreprise ont un accès instantané aux données. Ceci
va permette à l’entreprise d’identifier rapidement les nouvelles opportunités et réagir tout
de suite. [SAP,2020]

2.3. Présentation SAP


2.3.1. Présentation générale
SAP AG (Allemand : Systeme, Anwendungen, Produkte / Anglais : Systems, Applications,
Products) a été fondée en 1972 par cinq anciens employés d'IBM. Aujourd'hui, SAP est le
troisième éditeur de logiciels indépendant. Le siège social de SAP est situé à Walldorf, en
Allemagne. En tant que créateur et leader du marché des logiciels d'application d'entreprise,
SAP emploie plus de 54 000 personnes dans le monde, dont plus de 11 000 travaillent au
siège social de Walldorf. Outre le principal centre de développement de Walldorf, SAP
possède, entre autres, des succursales à Palo Alto (États-Unis), Tokyo (Japon), Bangalore
(Inde) et Sophia Antipolis (France) ainsi qu'à Berlin, Karlsruhe et Sarrebruck (Allemagne).
Aujourd'hui, SAP possède des sites de vente et de développement dans plus de 50 pays à
travers le monde. SAP AG est cotée sur diverses bourses, par exemple DAX et NYSE. SAP
dessert 183 000 clients avec de nombreuses installations de produits SAP. 12 millions
d'utilisateurs dans plus de 120 pays utilisent des produits SAP dans 28 langues différentes.
Les applications et services SAP permettent à plus de 183 000 clients dans le monde de
fonctionner de manière rentable, de s'adapter en continu et de se développer durablement.
Avec plus de 2 900 partenaires certifiés et plus de 25 solutions commerciales et solutions
industrielles, par exemple pour les entreprises automobiles et pharmaceutiques, SAP aide les
entreprises de toutes tailles et de toutes industries à mieux fonctionner.

Et voici quelques exemples des clients de SAP autour du monde :


- General Motors Corp.
- Bayer AG
- Discovery Channel
- DHL
- Callaway
- Asics
- BP
- Shell
- Deutsche Telekom AG
- Siemens AG
- Porsche AG
- Daimler AG
- Audi AG
- Deutsche Post AG
2.3.2. Historique :
1972 : cinq anciens employés d’IBM ont créé une entreprise pour le développement des
logiciel et applications standard pour le traitement des données en temps réel appelée
« Systemanalyse und PRogrammentwicklung » (« System Analysis and Program
Developement »).
1973 : SAP a réussi de compléter son premier système de comptabilité financière qui va être
intégrer avec d’autres modules sous le nom de SAP R/1.
1975 : SAP a réussi de fournir à ces client un logiciel qui leur permet de gérer leurs achats,
gérer les stocks et vérifier les factures avec SAP.
1977 : Dans cette année SAP a installé pour la premier fois son système pour des clients hors
de l’Allemagne.
1978 : Une version française du système SAP a été développée par le fabricant des
équipement agricole « John Deere » comme un projet en interne parce qu’il considère que se
logiciel est valable internationalement.
1979 : SAP a commencé de gérer ses opérations sur son propre serveur, Siemens 7738, pour
la première fois.
1989 : SAP a lancé une nouvelle interface connue sous le nom SAP R/2. Elle a démarré
également beaucoup d’autres projets du développement en utilisant des outils tels
l’environnement de programmation ABAP.
1991 : SAP a présenté les premières applications de son système SAP R/3 à Hanovre. Ce
dernier était un concept client-serveur, avec une interface graphique uniforme et son
utilisation était dédiée pour des bases de données relationnelles. Dans cette même année SAP
à viser l’exploitation un nouveau potentiel de marché : les entreprises de taille moyennes et
succursales et filiales de grands groupes d’entreprises.
1994 : la première chose la plus marquante est que SAP R/3 est devenu disponible pour
Windows NT. La deuxième est que SAP a recourt pour le renforcement de ses efforts dans le
développement d’une solution de vente au détail pour SAP R/3 en acquérant une participation
de 52% dans DACOS software.
2000 : à cette année SAP était le premier fournisseur mondial de solutions logicielles de
commerce électronique qui fait l’intégration entre tous les processus au sein des entreprises et
entre elles. La société était également le troisième plus grand éditeur de logiciels indépendants
de la planète avec un effectif de 24000 employés dans 50 pays au monde avec un chiffre
d’affaires de 6.3 milliards d’euros sur l’exercice 2000 soit de 23% par rapport à 1999.
2004 : SAP a marqué un succès majeur à la suite de la commercialisation de la première
version de SAP NetWeaver pour plus de 1000 clients. En même temps, plus de 24000 clients
au total exploitant 84000 installations de logiciels SAP dans plus de 120 pays.
2008 : Dans cette année SAP a finalisé avec succès l’acquisition de Business Objects.
L’achat du fournisseur français de solutions d’intelligence d’affaires a permis l’éditeur de
logiciels SAP d’être le leader du marché dans les logiciels d’entreprise, de la gestion des
performances d’entreprise et de l’intelligence d’affaires.
2009 : Malgré les effets de la crise financière mondiale ayant atteint l’économie réelle et le
monde des affaires en 2008, SAP employait encore plus de 47800 personnes et elle a réussi à
augmenter sa marge opérationnelle par la conception des programmes spécieux pour aider les
entreprises à optimiser leurs performances et réduire les coûts informatiques.
2010 : SAP acquérait le plus grand fournisseur de logiciels et de services d’entreprise
spécialisé exclusivement dans la gestion de l’information et l’utilisation des données mobiles
Sybase pour 5.8 milliards de dollars. SAP a annoncé aussi la sortie de SAP HANA 1.0 (High-
Performance Analytics Appliance).
2011 : SAP acquérait SuccessFactors Inc pour 3.4 Milliards de dollars.
2014 : SAP a annoncé que l’expérience utilisateur SAP FIORI (UX) et le logiciel SAP
Screen Personas seront disponibles dans des licences sous-jacentes de SAP Software.
2015 : En mai 2015 SAP a annoncé la version de SAP S/4 HANA Cloud Edition grâce à elle
une série des simplifications et d’innovation à travers les processus principaux des fonctions
métiers seront développées
2016 : SAP se positionnait pour la quatrième année consécutive dans le quadrant des leaders
et elle a était positionné en tant que leader du Magic Quadrant pour la gestion des ressources
Marketing par Gartner Inc.
- Froggysap.blogpost.com 20/04/2020 à 10:08-
2.4. Références bibliographiques
Dans le corps du texte, les références à des travaux scientifiques se feront sous la forme
[PremierAuteur, année] : entre crochets, avec le nom de l’auteur, suivi d’une virgule, et
l’année de publication. Par exemple [Einstein, 1905]. S’il s’agit de deux auteurs, mettre les
deux noms séparés par « et », par exemple [Auteur1 et Auteur 2, année]. S’il s’agit de plus de
deux auteurs, mettre le nom du premier auteur seulement, suivi par « et al. » en italique. Par
exemple : [Auteur1 et al., année].
Tous les travaux cités dans le texte doivent ensuite être référencés en fin d’article, par ordre
alphabétique, en suivant les recommandations de la norme ISO 690 (NF-Z 44 005) parue en
1987 et revisitée en 1998. Selon cette norme, les références doivent être sous le format suivant
(ici la police est Times New Roman 12 point) :
 S’il s’agit d’un article :
Nom Auteur1, prénom1 ; Nom Auteur2, prénom2, Nom Auteur3, prénom3.  Titre de
l’article. Nom de la revue (en italique), année, volume, numéro du fascicule, pages.
Exemple : KYAMUSUGULWA, Patrick Milabyo. Faible poids de naissance au Maniema
(République démocratique du Congo). Cahiers d’études et de recherches francophones /
Santé. Avril 2006, vol. 16, no 2, p. 23-39.
 S’il s’agit d’une communication dans une conférence :
Nom Auteur1, prénom1 ; Nom Auteur2, prénom2, Nom Auteur3, prénom3.  Titre de
l’article. Actes de la Conférence XYZ (en italique), année, pages.
 S’il s’agit d’un livre :
Nom Auteur1, prénom1 ; Nom Auteur2, prénom2, Nom Auteur3, prénom3. Titre de
l’ouvrage (en italique), Editeur, Année, pages, ISBN.
Exemple : MESGUICH, Véronique et THOMAS, Armelle. Net recherche 2010 : le guide
pratique pour mieux trouver l'information utile et surveiller le web. 4e éd. Paris : ADBS,
2010. ISBN 978-2-84365-124-3.
 S’il s’agit d’un chapitre dans un ouvrage collectif :
Nom Auteur1, prénom1 ; Nom Auteur2, prénom2, Nom Auteur3, prénom3.  Titre du chapitre.
In Nom de l’auteur de l’ouvrage, Titre de l’ouvrage (en italique). Editeur, année, pages
Exemple : KHALFAOUI, Jean-Luc. Approche de l’amélioration génétique de l’adaptation à
la sécheresse : cas de l’arachide au Sénégal. In CHALBI, Noureddine et DEMARLY, Yves.
L’amélioration des plantes pour l’adaptation aux milieux arides. Paris : John Libbey
Eurotext, 1991, p. 51-63.
 S’il s’agit d’une thèse ou mémoire
Nom Auteur, prénom. Titre (en italique). Type (mémoire ou thèse). Domaine. Date.
Etablissement.
Exemple : LARIVIERE, Louise. Conception et réalisation d'un nouveau répertoire
terminologique et documentaire unifié. Thèse de doctorat. Linguistique. Février 1996.
Montréal. Université de Montréal : Faculté des arts et sciences. Disponible sur Internet <
http://www.pum.umontreal.ca/theses/pilote/lariviere/these.html >
 S’il s’agit d’un article dans un site internet :
Nom Auteur, prénom. Titre de l’article (en italique). Editeur ou organisme, date de
publication. [Date de consultation]. <Adresse complète du site>
Exemple 1 : GAUTHIER, Jacques. Vulgariser, produire, et diffuser ! Fiches pour les
chercheurs sur le terrain [en ligne]. Ottawa : CRDI, 1er octobre 2006 [consulté le 22 octobre
2007]. La vulgarisation scientifique. Disponible sur le Web : <http://www.idrc.ca/fr/ev-
104551-201-1-DO_TOPIC.html>.
Exemple 2 : e-Ti : la revue électronique des technologies de l’information [en ligne]. Rabat :
Ecole Mohammadia d'Ingénieurs, 2005- [consulté le 22 octobre 2007]. Disponible sur le Web:
<http://www.revue-eti.net>. ISSN 1114-8802.
 S’il s’agit d’un brevet :
Non du dépositaire ou du propriétaire, prénom. Titre de l’invention. Nom de l’inventeur. Code
du pays. Mention du brevet (dans la langue du pays : Brevet, Patent, Patenshrift). Numéro.
Date de publication (année.mois.jour)
Exemple : SNOW-BRAND-MILK-PROD. Lysozyme purification by affinity
chromatography on crosslink chitosan sulfate. JPN. Patent. JP 05260-966. 92.03.24

2.5. Annexes :
Les annexes sont numérotées séparément à partir de 1 et figurent à la fin du mémoire, après
la bibliographie.
Références bibliographiques

https://blog.aqmanager.com/plan-maintenance-preventive-pourquoi 24/04/2020
https://www.sap.com/france/products/what-is-erp.html 28/04/2020

Nom Auteur1, prénom1 ; Nom Auteur2, prénom2, Nom Auteur3, prénom3 (Année). Titre
de l’ouvrage, Editeur.
Nom Auteur1, prénom1 ; Nom Auteur2, prénom2, Nom Auteur3, prénom3 (Année). Titre
de l’ouvrage, Editeur.
Nom Auteur1, prénom1 ; Nom Auteur2, prénom2, Nom Auteur3, prénom3 (Année). Titre
de l’ouvrage, Editeur.
Nom Auteur1, prénom1 ; Nom Auteur2, prénom2, Nom Auteur3, prénom3 (Année). Titre
de l’ouvrage, Editeur.
Annexe 1 : Titre

Vous aimerez peut-être aussi