Vous êtes sur la page 1sur 66

I

EPIGRAPHE

« Le secret d’une culture intelligente c’est de savoir


sur quel rayon de la bibliothèque se tient le
Larousse. »

Sacha Guitry
II

IN MEMORIUM
En mémoire de toi ma très chère sœur Séraphine TUBANGALIE qui aurait pu être
un rempart pour moi mais qui maintenant se trouve dans un état contraire à celui de la vie et qui
attend le jour de l’appel de Jéhovah notre Dieu qui veut que tous vivent sur la terre.

De toi aussi mon frère SALUMU BABA qui d’une manière ou d’une autre pourrait
me soutenir pour tout ce qui pourrait être lourd de poids pour moi à transporter.
III

DEDICACE
Tout homme sans souffle de vie n’est plus, et par conséquent n’est à mesure de rien
faire. Quant à moi, j’ai pu réaliser cet art que grâce à ce souffle de vie qui me vient de la part de
mon Dieu et Créateur Tout-Puissant, JEHOVAH, c’est à lui que reviennent tous les mérites
nécessaires.

A mes parents MUHONGA MUSUYU Donatien et MUPENDA KWABO


Christiane qui, malgré la conjoncture et les difficultés de la vie se sont donné corps et âmes pour
m’élever dans le bien et me donner conseil lorsque ceci était nécessaire. Toutes leurs contributio ns
me valent des millions de fois plus que de l’or.
Mes frères et sœurs André BAKAJIKA, Edo KINGUMI, Mike MITATALO, Elisée
KALONDA, Dorcas MUHONGA, Ostwald ASANI, Christan, SHEDA Christine, Patient
MIANGALALO, Laurène FATUMA, Huguette MIKINO, Jean-Pierre AKILI MALI, Jonathan
TSHILONDA, Clotilde WA NDENGU, Faïla WA NDENGU, Saïdi WA NDENDU. À mes
oncles Lambert MASIMANGO, Venant NYOKA et à mes belles-sœurs MADO et RACHEL qui
n’ont cessé en rien de me prêter main forte dans différents sens de la vie.
A vous aussi mes très chers amis Virginie MALOBA, Jures NGOMBE, Jojo
MIKOMBE, Héritier NDAY, Chadrack MBAYO, Patient KATUMBA, AURELIA TSHIBINGU,
Amelia TSHIBINGU, Patient SHOMARI, Cédrick KALENGA, Toussaint MUYOMBO, Nodier
LUKANDA VAN, Faïla FHA, Olivier KAZADI, Jonathan KANKU, Natha KASONGO, Patricia
KAIND, Junior UMBENGA, Moïse NDAY, Léon MIKOMBE, Marie MAUWA, Denise
BULENGE, Carmel, Sophonie KADIMA, Yiphtah KALALA, Louis MPINDA, Jérôme
LUKUSA, Kevin KALENDA, Joh MPINDA, Isaac DIBWE, Samson KILUMBA, Chuck NGOY,
Perse KATANDA, Nebaïoth NZEMBELA et aux familles TSHILONDA, RENE KASONGO,
RAMAZANI SABURI, SHOMARI, WAKF KABUYA, Jean-Claude SHABANI et KAYUMBA
pour leur accompagnement dans mon parcours académique.
Aux amis et connaissances non cités dans la liste susmentionnée.
A vous tous cités et non cités je dédie de tout mon cœur ce travail.
IV

REMERCIEMENTS
Cela serait préjudiciable de considérer que c’est par effort personnel que nous
sommes arrivés à bout de cet art. Voilà pourquoi nous sommes censés exprimer notre
reconnaissance pour la contribution de toute personne ayant participé de près ou de loin, de façon
visible et sournoise à l’élaboration de ce travail.
Vos noms méritent de figurer dans cet art Mr David KADIATA vous qui avait
travaillé dur pour m’orienter dans l’élaboration de ce travail, Mr Elie Louis KABWE pour votre
assistance dans notre cheminement, le comité décanal en entier de la faculté d’informatique pour
leurs orientations et conseils dans notre parcours nommément Mr le Vice-Doyen en Charge de la
Recherche Milor YAMBAYAMBA pour la supervision de tous les travaux de la faculté, Mr
Raphaël , Mr Jean-Paul KABAMBI, Mr Charles . Pour toute votre participation dans notre
parcours académique.
Nos remerciements vont tout droit aussi vers le comité de Gestion de l’Univers ité
de KAMINA qui nous a offert ce précieux cadeau qu’est l’université dans laquelle nous présentons
aujourd’hui ce travail.
1

INTRODUCTION GENERALE
1. GENERALITES (PRESENTATION DU SUJET)
Dès le début de l’histoire de l’humanité, il est de la charge de l’homme de pouvoir
exploiter, administrer, en bref gérer la nature pour parvenir à la satisfaction de ses multip les
besoins.

Ainsi, l’homme voulant remplir la mission lui conférée, continue à aboutir au


développement de certains concepts, techniques, méthodes, sciences, technologies parmi
lesquelles figure « les technologies de l’information et de la communication (en sigle T.I.C).

Les NTIC étant un concept généralisant, comprend plusieurs branches au sein


desquelles l’informatique se trouve incluse avec comme but « alléger la tâche de l’homme qui
devenait de plus en plus lourde »

Incluse dans les missions de l’homme, la gestion devient un concept très délicat et
très captivant jusqu’au point de nous inciter à pouvoir la rallier à l’informatique pour arriver à un
terme précis : ‘‘la gestion informatisée’’.

Etant scientifique et vivant dans un milieu académique nous avons constaté que
d’une part nous devons être rattachés à une bibliothèque qui de ce fait doit recourir à la ‘‘gestion
informatisée’’ pour son bon fonctionnement.

C’est ainsi nous nous sommes sentis de pouvoir traité d’un problème délicat qu’est
la gestion de la bibliothèque cette fois-là pour chercher à l’informatiser.

Tout au long de notre littérature nous allons graviter autour de la thématique :


« Mise au point d’un système informatisé opérant dans la gestion d’une Bibliothèque » (cas
de la Bibliothèque de l’Université de Kamina).

2. ETAT DE LA QUESTION
Dans tout cet effectif des gens et surtout de la planète terre, il serait risqué de dire
que nous sommes la seule et première personne à pouvoir mener des investigations dans le sens
de cette thématique ; mais la réalité est que d’autres chercheurs en ont mené et continuent de le
poursuivre dans le même sens que nous. Quitte à nous de soulever les distinguos entre notre labeur
et celui de nos prédécesseurs.

Voici quelques-uns des chercheurs que nous avions pu lire et qui ont dirigé leurs
attentions dans le même ordre d’idée que nous :
2
 KABONGO MPANGA Claude, sa recherche a porté sur le sujet intitulé : « informatisatio n
de la gestion des ouvrages dans une bibliothèque publique » cas de la bibliothèque de
l’ISP/KAMINA. Il a démontré l’importance de la gestion assistée par ordinateur ; en
concevant la solution par l’entreprise de la démarche séquentielle.

Quant à notre côté, notre travail va aborder une spécificité selon laquelle une
démarcation avec mon prédécesseur se situe au fait que non seulement nous portons notre attention
sur la conception du système d’information assisté par ordinateur qui devra opérer dans le domaine
de la gestion des abonnés et des prêts des ouvrages aux abonnés.

3. MOTIVATIONS
 CHOIX DU SUJET
La gestion est l’une des tâches les plus délicates que l’homme au sein d’une entité
est censé pouvoir accomplir afin d’atteindre le summum des missions qui lui sont confiées. De nos
jours, la gestion est devenue un des outils que l’homme a en main pour pouvoir atteindre ses
objectifs dans la famille, la société voire dans l’organisation qui lui concerne.

Certes et vrai est de remarquer que la bibliothèque de l’Unikam tient debout parce
qu’il y a la gestion. Cette gestion se faisant manuellement dans un milieu scientifique comme le
nôtre a soulevé un problème qui nous a beaucoup concernés ; voici d’où est venue l’idée de pouvoir
traiter d’une thématique comme celle-ci pour pouvoir pallier à toutes ces difficultés.

 INTERETS DU SUJET
Dans le domaine de la chasse, on dit souvent : ‘‘une balle se dirige tout droit vers
une cible donnée, c’est ainsi que tout en traitant ce sujet, nous avons pu localiser certaines cibles
qui sont :

 La Science ; intérêt scientifique : en gravitant tout autour de cette thématique, nous


essayerons de mettre à la vue de tout le monde les preuves que cette dernière revêt en elle
un intérêt qui soit scientifique. Nous pouvons attester cela en ce sens que tout en traitant
ce sujet, nous dressons des pistes aux futurs chercheurs qui voudrons de leur part orienter
leurs investigations dans le même domaine que nous. Nous tâcherons d’apporter aussi un
plus à la communauté scientifique en cherchant une solution parmi tant d’autres pour
pallier aux contraintes que pose la gestion de la bibliothèque de l’Université de Kamina.
 La société ; intérêt social ou communautaire : en parlant de la communauté, la thématiq ue
en cours sera utile pour elle en ce sens qu’elle va apporter un plus à leurs vies tout en
allégeant certaines difficultés liées à leurs accès et leurs moment de lecture à ladite
bibliothèque.
3

 Moi-même ; intérêt personnel : en cheminant avec le développement de cette thématiq ue


nous aurons le privilège de mieux asseoir les enseignements acquis au cours de notre
période d’étude ou d’apprentissage. Qui plus est, elle va nous aider à s’adapter à la
recherche des solutions aux problèmes posés dans la société. Enfin, obtenir
personnellement un titre académique de gradué en Sciences Informatiques.

4. PROBLEMATIQUE
La problématique désigne l’ensemble des questions posées dans un domaine de la
science en vue d’une recherche de la solution. Elle désigne donc un ensemble d’idées qui spécifie
la position du problème suscité par le sujet d’étude. 1

Selon ALTHUSE la problématique désigne l’ensemble des questions posées


dans un domaine donné de la science en vue d’une recherche de la solution.2

Etant un ensemble de questions précises et concises que l’on pose au sujet d’une
recherche, la problématique cherche à cerner un problème auquel on attend à donner des
explications.3

Après constat à la bibliothèque de l’université de Kamina, nous avons trouvé que


la chose qui est encore la plus dure est la gestion des abonnés et celle de prêt. Ainsi, la thématiq ue
que nous sommes en train de développer nous impose de répondre aux questions telles que :

Pourquoi informatiser la gestion de la bibliothèque de l’Université de Kamina ?


Par quoi et comment parvenir à l’informatisation de ladite bibliothèque ?

Ces questions méritent d’avoir des réponses au cours de notre cheminement avec le
sujet, mais rien n’exclut qu’on puisse y préposer des réponses provisoires.

5. HYPOTHESES
Une hypothèse est une proposition ou une explication que l'on se contente d'énoncer
sans prendre position sur son caractère véridique, c'est-à-dire sans l'affirmer ou la nier. Il s'agit
donc d'une simple supposition, appartenant au domaine du possible ou du probable. Une fois
énoncée, une hypothèse peut être étudiée, confrontée, utilisée, discutée ou traitée de toute autre
façon jugée nécessaire, par exemple dans le cadre d'une démarche expérimentale 4

1 IPANGA T., cours de méthode de recherche scientifique, G2 INFO, ISIM, 2008-2009


2 ALTHUSE, pour max, Paris, éd. Masper. 1992, P.08
3 BANZA MAKONGA Simplice, Cours d’IRS, inédit, G2 Informatique, UMK-KAMINA, 2011-2012
4 http://www.wikipedia.com/hypothèses/ page consultée 24 janvier 2018,
4
Elle est définie aussi comme une proposition provisoire concernant une situatio n
inconnue, dont on vérifie la validité selon une méthode quelconque soit par déduction logique des
conséquences qui peuvent être comparées à ce qui est connu, soit par investigation expérimenta le
direct ou par découverte de fait sous-entendus.5

Eu égard aux questions sus mentionnées, nous suggérons des réponses provisoires
de la sorte :

 Il est nécessaire d’informatiser la gestion de la bibliothèque de l’université de Kamina


pour permettre, et aux gestionnaires de pouvoir tirer profit de cet organe selon un temps
record et une souplesse recherchée.
 Pour parvenir à l’informatisation de la bibliothèque de l’Université de Kamina il sied de
dire que nous nous devons et allons faire recours aux applications informatiques qui seront
développés au cours de cette étude.

6. METHODES ET TECHNIQUES
 METHODES
Une méthode est un ensemble des démarches que poursuit le chercheur pour
découvrir et démontrer la vérité.6
La méthode est aussi définie l’ensemble des règles et des principes qui organise le mouveme nt
d’ensemble de la connaissance, c.à.d. , les relations entre l’objet de la recherche et le chercheur,
entre les informations concrètes rassemblées à l’aide des techniques et au niveau de la théorie et
des concepts.7
Régis Jolivet défini la méthode comme étant l’ordre qu’il faut imposer aux
différentes démarches nécessaires pour arriver à une fin donnée. 8
Pour atteindre les objectifs que nous nous sommes assignés, avons fait recours à
« MERISE » qui est une méthode de conception, de développement et de réalisation des projets
informatiques et ce, se basant sur trois niveaux dont :

 Le niveau conceptuel ;
 le niveau organisationnel ;
 le niveau physique.

5 http://www.innoviscop.com/definition/hypothése/ page consultée12 janvier 2018


6 M. GRAWITZ et PINTO, Méthodes en Sciences Sociales, Paris, Dalloz, 1971, P.269
7 B. VERHAEGEN, « Méthodes et techniques pour une approche dialectique de leurs relations », in note, travaux,

documents du CRIDE, n°2 (Juillet 1998), p. 1989


8 Traité de philosophie, I. logique-cosmologie, Lyon-Paris, Emmanuel Vitte, 1939, p.145
5
 TECHNIQUES
Elles sont des instruments ou des moyens manipulés par le chercheur par le
chercheur pour assurer l’opérationnalité conceptuelle de la méthode aux différents moments de la
recherche, c.à.d. de la conception à la réalisation (collecte et traitement des données) ainsi que de
la compréhension ou de son explication à la planification des phénomènes étudiés.9

Pour le cas d’espèce, avons recouru à la technique documentaire, l’interview et


l’observation participante.

 La technique documentaire
Par cette dernière, avons eu à parcourir les documents, archives et rapports de la
bibliothèque de l’université de Kamina et ce, pour avoir une idée sur la réalité qui s’y passe en la
matière.
 La technique d’interview
Par cette technique, avons eu à échanger avec les différents intervenants dans le
domaine de gestion d’abonnement et de prêts au sein de la bibliothèque de l’université de Kamina
et ce, par un jeu de questions-réponses.
 La technique observation
Lors de notre passage au sein de la bibliothèque de l’université de Kamina comme
chercheur, avons eu à participer aux différentes étapes d’abonnement et même celles de prêt. Ceci
nous a permis d’avoir une idée concise sur la procédure en la matière.

7. DELIMITATION DU SUJET
Vu les temps, les connaissances et que sais-je encore, on est censé fixer des barrières
ou délimiter notre travail pour nous permettre à atteindre nos objectifs précités. Dans notre cas,
nous limitons notre travail au sein de cette institution qu’est la Bibliothèque de l’Université de
Kamina. L’utilisation du résultat de ce travail sera limitée à la gestion des abonnés ou des clients
de cette bibliothèque.
Tout au long de notre étude, nous aurons à user des connaissances apprises durant
3 ans de vie estudiantine dans les sciences informatiques. Elle sera réalisée sur une période allant
de janvier à juin 2018 tout en prenant en compte les réalités de la bibliothèque de l’Université de
Kamina au cours de l’année académique 2017-2018.

9 J.G.C KAMBAJI WA KAMBAJI, « Dictionnaire critique du Kam ajisme », éd. La dialectique, Kinshasa, 2004, p.129
6
8. SUBDIVISION DU TRAVAIL
Le travail étant vaste, nous nous sentons obligé de scinder cela en sections ou
chapitres pour nous permettre de bien situer le traitement.
Excepté l’introduction et la conclusion ce travail comprendra 3 chapitres qui sont :
Le chapitre premier ; LES CONSIDERATIONS GENERALES, qui va parler de
certains concepts constituants notre jargon et en général du champ d’investigation ;
Le chapitre deuxième ; ANALYSE ET CRITIQUE DE L’EXISTANT, qui va essayer
de tourner autour des réalités de la bibliothèque de l’Université de Kamina, son état
actuel, sa gestion,…
Le chapitre troisième ; CONCEPTION ET REALISATION DU SYSTEME
D’INFORMATION, qui va essayer nous étaler la conception même de l’applicatio n
dès sa conception jusqu’à sa réalisation.
7

CHAPITRE Ier DEFINITION DES CONCEPTS ET CONSIDERATIONS


THEORIQUES
I.1. INTRODUCTION
Tout en cheminant avec notre thématique, cette dernière nous impose de pouvoir
employer termes pour nous situer dans le cas de notre sujet en train ou en cours de développement.

Pour permettre à notre lecteur une lecture amicale nous sommes sentis poussés à élaborer une sorte
de parchemin. Ainsi les définitions que voici pourront servir dans cet ordre d’idées.

I.2. DEFINITION DES CONCEPTS


La définition des concepts d’étude revient à faciliter la compréhension de différe nts
termes utilisés dans le travail au sein des lecteurs qui auront à lire voire exploiter ce labeur, tout
en se référant aux mots clés de notre thème d’étude.

a) CONCEPTS DU DOMAINE
1) L’abonné

Est un titulaire d’un abonnement a un journal, un service, etc. le mot abonnement


peut renvoyer a deux notions : commande d’un lecteur a un éditeur de presse portant sur plusieurs
parutions pour un titre donné ; commande d’un spectateur a une entreprise de spectacle portant sur
plusieurs représentations pour une saison donné. En d’autres termes, un abonné est celui qu’un
bénéficie un abonnement.

2) Service de département d’acquisition

Selon le service, c’est le département chargé d’acquérir les livres qui viennent des
partenaires ou acquis sur fonds propres de l’université. Chaque livre acquis reçoit un numéro
d’enregistrement ou d’inventaire avant d’être envoyé catalogage.

En outre, ce service a comme document principal : le registre d’inventaire et registre


d’échange des livres avec les autres bibliothèques.

3) Service de catalogue et classification

Selon le service, c’est un service qui a la charge de lire ces livres pour donner les
cotes qui serviront à la recherche et au classement dans le rayon du magasin selon la classificatio n
de Dewey ou le système chronologique. Il reçoit les livres du service d’acquisition ; après l’ind ice
de l’auteur, vient la première lettre du titre de l’ouvrage.

Il n’est pas nécessaire de mettre le numéro d’enregistrement sur la cote du moins si


le classement est chronologique. La classification de Dewey est celle qui est recommandée avec
8
le classement systématique. En outre ce service renvoie les livres aux services d’acquisition et
dispatching.

4) Service de référence et circulation

Selon le service, ce service fait l’accueil des chercheurs avec courtoisie, ouverture
et sourire. Il gère le magasin qui contient les exemplaires des livres au rayonnage. Si le livre a cinq
exemplaires, placer deux ou trois au rayon et garder deux au magasin.

En d’autres termes, ce service récolte les frais dus aux lecteurs personnels ponctuels
faire par les chercheurs non abonnés.

5) Service de préposé au prêt

Selon le service, c’est un service qui est chargé de recevoir les demandes des
lecteurs et les amener au magasin ou il y a les ouvrages, les TFC, les mémoires, les publicatio ns,
les romans, les revues, etc.

6) Service de réception

Selon le service, c’est celui qui est chargé à recevoir le recteur même les orienter là
où ils veulent.

7) Service du magasin

Selon le service, c’est là où il y a les différents matériels tels que : les ouvrages, les
TFC, les mémoires, les publications, les romans, les revues etc.

b) CONCEPTS INFORMATIQUES
1) Système
Un service est un ensemble cohérent des notions, de principes liés logiquement et
considérés dans leur enchainement. Il est un ensemble organisé de règles, des moyens tendant à
une même fin. Le système est déterminé par la nature de ses éléments constitutifs, les interactio ns
entre ces derniers, sa frontière, c’est-à-dire le critère d’appartenance au système. 10

10 http://fr.wikipedia.org/wiki/systeme, 24 janvier 2018,


9
2) Information

Une information est un renseignement, documentation sur quelqu’un ou quelque


chose. Elle est un élément de connaissance.

Un système est un ensemble d’éléments interagissant entre eux selon certains


principes ou règles. Un élément susceptible d’être transmis et conservé grâce à un support et un
code.

En informatique, une information est un élément de connaissance susceptible d’être


représenté à l’aide de conventions pour être conservé, traité ou communiqué.

Tout évènement, tout fait, tout jugement porté à la connaissance d’un public plus
ou moins large, sous forme d’images, des textes, de dis ours, de sons.

3) Système d’information

Selon Arnold ROCHFELD et Jose MOREJON, le système d’information est une


boite par laquelle transitent les principaux flux d’informations entre le système de pilotage et
système opérant d’une part (règles de fonctionnement, ressources allouées priorités d’exécutio n),
et entre le système opérant et le système de pilotage d’autre part (variables de mesure de l’activité,
de l’efficacité technique et commerciale, explicitant le nombre et la variété des résultats obtenus
ainsi que la quantité de ressources consommées. 11

Le système d’information est défini comme l’ensemble des circuits d’informatio ns


dans une entreprise. Il peut comprendre une ou plusieurs bases des données, des traitements
informatisés ou non, des règles de décision, etc. ce système est hiérarchisé.

Pour notre part, nous disons que le système d’information est l’ensemble des
informations qui circulent au sein d’une entreprise et les moyens mis en œuvre pour les gérer
(traiter).

Un système d’information est un ensemble organisé de ressources qui permet de


collecter, regrouper, classifier, traiter et diffuser de l’information sur un environnement donné.
L’apport de nouvelle technologie de l’information et à l’origine du regain de la notion du système
d’information.

11 Arnold R., Jose M., la méthode Merise, Ed Organisation, Paris, 1989, P 20-21
10
L’utilisation de moyens informatiques électroniques et la télécommunica tio n
permettent d’automatiser et de dématérialiser les opérations telles que les procédures d’entreprise
surtout en matière logistique.12

4) Conception

C’est l’action, façon de recevoir une idée, création de l’imagination. D’après


Hugues BERSINI, pour sa part, la pratique orientée Objet cherche d’abord à identifier les acteurs
du problème et à les transformer en classe, regroupant leurs caractéristiques structurelles et
comportementales.13

Il découle de ce qui vient d’être dit que la conception revient en fait à déceler les
problèmes, identifier les différents acteurs intervenant dans ces problèmes, transformer ces
différents acteurs en classes.

12 http://fr.wikipedia.org/wiki/system/ page consultée 12 janvier 2018


13 Hugues BERSINI, l’Orientée Objet, Edition Eyrolles, paris, avril 2007, P.62
11

CHAPITRE II ANALYSE PREALABLE


II.1. INTRODUCTION
La décision de lancer une nouvelle application ou de modifier une application qui
existe a des conséquences importantes au plan de l’organisation, au plan des méthodes de gestion,
au plan des conditions économiques de fonctionnement. Par conséquent, cette décision doit être
préparée par une étude préalable qui, à partir d’un diagnostic de la situation actuelle, débouche sur
une ébauche des solutions.

II.2. PRESENTATION DE L’EXISTANT


La bibliothèque est une collection (un assemblage) privé ou public des ouvrages
(livres, revues, brochures, TFC, TFE, …) et manuscrits organisés dans le but de veiller à leur
conservation et d’en faciliter les consultations, l’étude, la recherche, etc.

L’objectif de la bibliothèque est de mettre à la portée de la communauté


scientifique tout support lui permettant d’effectuer la recherche suivant une thématique, une
édition, un auteur ou un sujet donné…

 Typologies des bibliothèques

Il existe une diversité de bibliothèque parmi lesquelles on trouve :

 La bibliothèque nationale : est une bibliothèque qui garde les collections principales du
pays ou des littératures nationales (anciennes et modernes, des imprimés, des manuscrits,
des collections étrangères…)
 La bibliothèque spécialisée et centre de documentation : est celle organisée pour las
compagnies et sociétés pour fournir la documentation aux cadres de la société mère/
 La bibliothèque universitaire : est organisée par les universités pour accompagner les
enseignements, les recherches pour les professeurs et autres lecteurs, ainsi que les
étudiants.
 La bibliothèque publique : est celle ouverte à l’ensemble de la population d’un pays sans
distinction.
 La bibliothèque scolaire ; est organisée par les écoles primaires et secondaires pour fournir
aux enseignants une documentation nécessaire à leur enseignement.

L’institution dans laquelle nous menons nos investigations est une bibliothèq ue
classée dans la typologie des bibliothèques universitaires, elle est rattachée à l’Université de
Kamina avec sa noble intention de pouvoir disponibilité la documentation nécessaire pour tout
chercheur dans n’importe quel domaine de la science.
12
II.2.1. DESCRIPTION DU DOMAINE
La bibliothèque de L’UNIKAM étant un tout nous avions pu nous focaliser dans un
seul domaine composé de deux processus qu’est l’abonnement et le prêt des ouvrages.

II.2.1.1. PRESENTATION DE L’ORGANISATION


 SITUATION HIERACHIQUE
La bibliothèque de l’Université de Kamina est une société rattachée à l’Univers ité
de Kamina qui est une institution publique de l’Etat congolais. Elle fonction sous la direction de
l’Université de Kamina à travers le secrétariat général administratif de l’université de kamina.

Son fonctionnement est assuré avec un montant de 2$ soutiré dans les frais
académiques que paye chaque étudiant durant une année académique. Sa gestion et son
fonctionnement sont assurés par le personnel que nous allons détailler dans les pages qui suivent.
Elle assure le service de prêt des ouvrages de différents domaines pour permettre à la communa uté
scientifique de la ville de pouvoir puiser le nécessaire de ce qu’ils ont besoin pour leur
connaissance.

 SITUATION GEOGRAPHIQUE
Il s’agit de la situation dans l’espace pour notre champ d’investigation.
La bibliothèque de l’Université de Kamina se situe en république démocratique du
Congo, province du Haut-Lomami, ville de Kamina, Commune de Kamina, quartier Centre urbain,
sur l’avenue MALUNGA, Numéro 14.
Elle est délimitée comme suit :
 Au nord par l’avenue LUMUMBA ;
 Au sud par l’avenue SENDWE ;
 A l’Est par l’avenue De La Base ; et
 A l’Ouest par l’avenue LUBILANJI.

II.2.1.2. ORGANIGRAMME HIERARCHIQUE


o ORGANIGRAMME
L’organigramme hiérarchique est une représentation graphique de la structure du
domaine étudié ou de l’entreprise. Il montre les liens (relations hiérarchiques) qui existent entre
les postes de travail du domaine ou de l’entreprise.
13

DIRECTEUR DE
LA
BIBLIOTHEQUE

DIRECTEUR
ADJOINT

PREPOSE AU
MAGASIN RECEPTION SECRETARIAT
PRET

Source les archives de la bibliothèque de l’Unikam, pris en date du 12 juin 2018.

o DESCRIPTION DE L’ORGANIGRAMME
La bibliothèque de l’université de Kamina est constituée des personnages ci-
dessous avec leurs fonctions respectives :

a) Le Directeur
La bibliothèque est dirigée par un directeur qui a la tâche de définir la politique à
suivre, il est le coordonnateur. Il élabore la prévision budgétaire.
b) Le Directeur Adjoint

Il peut faire tout ce que le directeur fait, à son absence il s’occupe de


l’administration et des finances avec le secrétaire administratif et le comptable. Il coordonne la
bibliothèque sous contrôle du Directeur.

c) Le secrétaire Administratif

C’est la troisième personnalité de la bibliothèque qui sert de pivot de la gestion


journalière de la bibliothèque.

Le secrétaire Administratif de la bibliothèque gère :

 Toutes les clés de la bibliothèque y compris pour les bureaux des Directeurs. Lui
seul ouvre et ferme ;
 Il définit le gong de permanence pour tous les employés, ceux qui entrent de 08h30’
à 12h30’ et de 12h30’ à 17h30’. Ici, le chef du département du service de référence
14
est là de 08h30’ à 12h30’, c’est pour cela il y a un traitement différent, de même
l’ouvrier de sécurité.

II.2.1.3. ETUDE DES POSTES DE TRAVAIL


Dans notre domaine d’étude et à travers les processus étudiés, nous voyons bien
l’intervention des services suivants repartis en postes de travail :

 Le service d’abonnement : il est chargé d’enregistrer tout candidat qui remplit les
conditions nécessaires pour un abonnement ou un enrôlement, pour cela il utilise les
informations par rapport à un abonnement comme la date d’abonnement, l’identité
complète de l’abonné, la somme payée par l’abonné, toutes ces informations permettent à
ce que ce service puisse élaborer à la fin une carte d’abonnement et une fiche de lecteur
que l’abonné devra utiliser chaque fois qu’il voudra effectuer une demande de prêt des
ouvrages.. Il est rattaché au service de la réception de la bibliothèque de l’université de
Kamina.
 Le service de préposé au prêt : est le service chargé gérer toutes les informations par rapport
aux prêts venant des abonnés de la bibliothèque. C’est le centre du service principal de la
bibliothèque de l’Université de kamina, voilà pourquoi c’est un service qui dépend
directement de la direction de la bibliothèque. Il utilise les informations suivantes : les
identités de l’abonné qui demande prêt auprès de la bibliothèque, la date de la demande,
les informations concernant l’ouvrage emprunté, l’heure de sortie et l’heure de remise de
l’ouvrage. Cela lui permet de mettre à jour son registre de prêt.
 Le service de magasin : il est chargé de gérer tous les ouvrages de la bibliothèque, de
rechercher et de remettre l’ouvrage commandé au préposé au prêt pour validation du prêt.
Il utilise les informations concernant l’ouvrage commandés (c’est-à-dire le titre de
l’ouvrage, le nom de l’auteur, l’année d’édition, le numéro ISBN d’un ouvrage) qui se
trouvent sur la fiche de lecteur que le service de préposé au prêt lui remet pour pouvoir
retrouver l’ouvrage qui a été demandé.

Tous ces services utilisent les moyens humains et se trouvent tous implantés dans
le même bâtiment de la bibliothèque de kamina sur l’avenue MALUNGA au numéro 14 dans la
commune de Kamina, ville de Kamina.
15
II.2.1.4. MODELE CONCEPTUEL DE COMMUNICATION
 DESCRIPTION TEXTUELLE DES PROCESSUS
Au cours de notre analyse nous allons graviter autour de deux processus (celui de
prêt et celui de l’abonnement) que nous détaillons en ces termes :

1o Processus d’abonnement

Ce processus est déclenché par l’arrivée du candidat à l’abonnement qui se pointe


à la réception cherchant à obtenir son abonnement auprès de la bibliothèque, la réception l’oriente
vers le service approprié (le service d’abonnement) lequel service remet une fiche à l’abonné pour
la remplir d’informations pouvant permettre son identification et son enregistrement et remet ladite
fiche déjà remplie au service d’abonnement qui récupère la fiche et transcrit les informations sur
la fiche dans un registre appelé registre des abonnés. Pour valider l’abonnement, le candidat
abonné doit remettre une somme d’argent déjà déterminée pour son abonnement, après quoi le
service d’abonnement établit une carte appelée « carte d’abonnement » et la « fiche de lecteur »
qu’il remet en main propre du nouvel abonné et remet le registre déjà à jour auprès du service de
préposé au prêt pour vérification lors des demandes de lecture des ouvrages.

2o Processus de prêt

Ce processus est aussi déclenché par l’arrivée de l’abonné du lecteur au niveau de


la réception, la réception oriente le lecteur vers le service de préposé au prêt qui vérifie
l’authentification de l’abonné après quoi lui remet le catalogue selon son besoin en ouvrage.
Lorsque l’abonné trouve dans le catalogue l’ouvrage souhaité il élabore une demande de lecteur
sur sa fiche de lecteur en y inscrivant le nom de l’auteur, le titre de l’ouvrage, l’année d’édition et
la date de consultation après remet sa demande au service de préposé au prêt qui enregistre la
demande et à partir de la fiche de lecteur remplie par l’abonné et transmet la fiche de lecteur qui
lui est remise au magasin qui cherche l’ouvrage demandé et le prépare pour le remettre au service
de préposé au prêt qui enregistre la sortie de l’ouvrage et remet l’ouvrage à l’abonné. Après lecture
l’abonné remet l’ouvrage auprès du préposé au prêt qui enregistre le retour de l’ouvrage dans le
magasin et met à jour la fiche de lecteur par après la remet à l’abonné.
16
 RECENSEMENT DES ACTEURS
Dans le deux processus étudiés, on voit intervenir les acteurs ci-après :

N° NOM ACTEUR TYPE SIGNIFICATION


1 CANDIDAT EXTERNE C’est la personne qui vient auprès de la bibliothèque
pour chercher un abonnement aux services de cette
dernière.
2 ABONNE EXTERNE C’est la personne qui vient chercher ou solliciter la
lecture d’un ouvrage, d’un TFC, d’un mémoire ou
d’un autre document auprès de la bibliothèque
3 SERVICE INTERNE C’est le service au sein de la bibliothèque qui assure
ABONNEMENT l’enregistrement des abonnés
4 PREPOSE AU INTERNE C’est le service qui sert à enregistrer les demandes
PRET d’ouvrages et l’authentification des lecteurs abonnés.
5 MAGASIN INTERNE Service qui gère les ouvrages c’est-à-dire la sortie et
la remise ou la réception des ouvrages.

 GRAPHES DES FLUX


Nous entendons par flux d’informations, un échange d’information entre deux
acteurs.14
Ce graphe permet de donner les différents flux d’informations entre les acteurs qui
entre en jeu au domaine étudié.
Ce travail comprend deux processus qui sont :
o processus d’abonnement
o processus de prêt
1. PROCESSUS ABONNEMENT

CANDIDAT
3
4
1. Demande d’abonnement 2
2. Demande enregistrée 1
3. Fiche à remplir
4. Fiche remplie et somme
due
5. Carte d’abonnement SERVICE
6. Registre des abonnés mis ABONNEME
à jour RECEPTION 5

14
KABWE E., Cours de Merise I, G2 INFO, ISIM, 2009
17

2. PROCESSUS PRET

10
ABONNE
8

9 3
1. Fiche de lecteur 7
1
2. Catalogue présenté 2

3. Fiche de lecteur gardée PREPOSE AU


4
4. Demande de lecture PRET
5. Fiche complétée
6. Fiche et ouvrage demandé
7. Registre des prêts mis à jour et fiche complétée
6
8. Ouvrage livré
9. Ouvrage retourné
10. Fiche mise à jour remise
5
11. Registre mis à jour.

MAGASIN
18
 MATRICE DES FLUX
 PROCESSUS PRET
RECEPTEUR ABONNE PREPOSE AU PRET MAGASIN

EMETTEUR
ABONNE (1)
(4)
(9)
PREPOSE AU PRET (2) (3) (5)
(8) (7)
(10) (11)
MAGASIN (6)

 PROCESSUS ABONNEMENT
EMETTEUR CANDIDAT SERVICE RECEPTION
RECEPTEUR ABONNEMENT
CANDIDAT (1)
(4)
SERVICE (3) (2) (6)
ABONNEMENT (5)
RECEPTION

 TABLEAUX DES FLUX


 PROCESSUS D’ABONNEMENT

N° NOM FLUX EMETTEUR RECEPTEUR PROPRIETES SIGNIFICATION


1 Demande Candidat Service Verbale La demande que le
d’Abonnement Abonnement candidat abonné présente
au service abonnement
lorsqu’il cherche à être
enregistré
2 Demande Service Service -N° demande Ce que le service
enregistrée Abonnement Abonnement -Date demande d’abonnement fait pour
mettre à jour le cahier de
demande d’abonnement
3 Fiche à Service Candidat -N° fiche Pour récolter les
remplir d’abonnement -Date informations para rapport
abonnement au candidat à
l’abonnement
4 Fiche remplie Candidat Service - N° fiche Pour livrer les
et somme due abonnement -Date informations par rapport
abonnement au candidat, le montant
lorsque celui-ci est prêt
19
pour l’abonnement
effectif
5 Carte Service Candidat -N° abonné Pour permettre à l’abonné
d’abonnement d’abonnement -Nom abonné d’avoir un support
-Qualité d’authentification
abonné
-Promotion
abonné
6 Registre des Service Réception Idem (5) Mise à jour
abonnés abonnement

 PROCESSUS DE PRET

N° NOM FLUX EMETTEUR RECEPTEUR PROPRIETES SIGNIFICATION

1 Fiche de Abonné Préposé au Numéro abonné Authentification


lecteur prêt Nom abonné
Promotion abon
Sexe abonné
2 Catalogue Préposé au Abonné Code catalogue Pour l’orientation des
prêt Catégorie abonnés dans la
catalogue recherche de l’ouvrage
Couleur catalogue voulu
3 Fiche de Préposé au Préposé au Numéro abonné Pour la vérification lors
lecteur gardée prêt prêt Nom abonné de la demande
Promotion abon
Sexe abonné
4 Demande de Abonné Préposé au Idem (1) + Pour l’enregistrement
lecture prêt Numéro ouvrage de la demande
bibliothèque
5 Fiche Préposé au Magasin Idem (4) Pour la recherche de
complétée prêt l’ouvrage demandé par
l’abonné
6 Fiche et Magasin Préposé au Idem (5) + Pour la mise à jour du
ouvrage prêt Nom auteur registre de prêt
demandé ouvrage
Titre ouvrage
7 Registre de Préposé au Préposé au Nom auteur Mise à jour
prêts mis à prêt prêt ouvrage
jour et fiche Titre ouvrage
complétée Heure sortie
ouvrage
8 Ouvrage livré Préposé au Abonné Titre ouvrage Pour le besoin de
prêt l’abonné
20
Numéro ouvrage
bibliothèque
9 Ouvrage Abonné Préposé au Idem (8) Pour la remise
retourné prêt
10 Fiche mise à Préposé au Abonné Date de Pour validation
jour prêt consultation

11 Registre des Préposé au Préposé au Heure retour Mise à jour


prêts mis à prêt prêt ouvrage
jour
II.2.2. DESCRIPTION DES DONNEES
II.2.2.1. Inventaire des lots d’informations
Dans les deux processus étudiés nous voyons intervenir les documents ci-après :

1) Le registre d’abonnement ou le Registre des abonnés

C’est un document utilisé à la bibliothèque pour recueillir toutes les données par
rapport à toute personne qui obtient un abonnement auprès de la bibliothèque.

Ce document est rempli par le responsable du service d’abonnement lorsqu’un


candidat abonné remplit toutes les formalités pour obtenir un abonnement (demande
d’abonnement, fiche d’abonnement déjà remplie au complet et somme due).

Il récupère les informations venant de la fiche d’abonnement que lui remet le


candidat à l’abonnement auxquelles il ajoute le numéro de l’abonné.

2) La fiche d’abonnement

C’est un document qui sert à recueillir les informations par rapport au candidat à
l’abonnement qui les inscrit sur cette fiche avant qu’elles parviennent auprès du service
d’abonnement. Nous y trouvons les informations suivantes :

 Le code de la catégorie d’abonné


 Les nom, post-nom et prénom du candidat abonné
 Le genre du candidat abonné
 L’adresse du candidat abonné
 Le numéro de téléphone du candidat abonné
 L’année académique
 La date d’abonnement
21
3) La carte d’abonnement
C’est un document qui sert de base d’authentification des abonnés, il permet
d’identifier une personne enregistrée de manière à éviter la fraude pour ceux qui utilise nt
frauduleusement les identités des autres. Elle est établie par le service d’abonnement une fois qu’un
candidat est déclaré abonné. Elle renferme les informations du registre d’abonnement sauf la
somme à payer c’est-à-dire :

 Le code de la catégorie d’abonné


 Les nom, post-nom et prénom du candidat abonné
 Le genre du candidat abonné
 L’adresse du candidat abonné
 Le numéro de téléphone du candidat abonné
 L’année académique
 La date d’abonnement
 Le numéro de l’abonné
4) Le catalogue

C’est un document qui récence tous les ouvrages d’un même domaine et d’une
même catégorie. Il est établi par le responsable du service de catalogage et classification lors d’une
arrivée des ouvrages. Il sert de guide à un abonné pendant que ce dernier cherche un ouvrage
donné, il regorge les rubriques :

 Le numéro du catalogue
 La couleur du catalogue
 Le code du domaine de l’ouvrage
 Le code du rayon de l’ouvrage
 La catégorie de l’ouvrage
 Le numéro de l’emplacement de l’ouvrage
 La couleur du catalogue
 Le titre de l’ouvrage
 Le numéro ISBN de l’ouvrage
 Le nom de l’auteur de l’ouvrage
 L’année d’édition de l’ouvrage
 La ville d’édition de l’ouvrage
22
5) La fiche de lecteur

Elle permet à l’abonné d’exprimer ses besoins en ouvrage auprès de la bibliothèq ue.
Elle est remplie par l’abonné lorsque ce dernier cherche à obtenir un prêt d’un ouvrage. Elle permet
à l’abonné de donner la spécification de ses besoins en ouvrage. Elle regorge les informatio ns
suivantes :

 Le nom de l’auteur
 L’année académique
 Le titre de l’ouvrage
 Le nom de l’abonné
 L’adresse de l’abonné
 Le numéro de téléphone de l’abonné
 La date de consultation de l’ouvrage
6) Le registre de prêt

Il recueille les informations par rapport aux ouvrages prêtés, il est rempli par le
préposé au prêt lorsqu’il valide la sortie d’un ouvrage du magasin et lors de la confirmation de la
remise de l’ouvrage prêté. Il sert d’outil de contrôle des ouvrages pour éviter la perte des ouvrages
prêtés, il renferme les rubriques suivantes :

 Le numéro de la fiche
 Le numéro de l’abonné
 Le nom de l’abonné
 Le genre de l’abonné
 La promotion de l’abonné
 Le nom de l’auteur de l’ouvrage
 Le titre de l’ouvrage
 Le numéro ouvrage à la bibliothèque
 Le prénom de l’abonné
 L’année académique
 L’heure début lecture
 L’heure de fin lecture
 La date de consultation
23
II.2.2.2. INVENTAIRE DES RUBRIQUES
N° LOTS REGISTRE REGISTRE FICHE FICHE DE CARTE
CATAL DE PRET DES D’ABONN LECTEUR D’ABONNEME
RUBRIQUES OGUE ABONNES EMENT NT
1 DateConsult * *
2 NumFiche * *
3 DateAbo * * * *
4 AnneeAcade * * * *
5 SommePay *
6 NumAbo * * * *
7 NomAbo * * * *
8 PostnomAbo * * * * *
9 PrenomAbo * * * * *
10 GenreAbo * * * * *
11 AdreAbo * * * * *
12 NumTelAbo * * * * *
13 CodeCate * * *
14 NomCate * * *
15 HeureDebut * *
16 HeureFin * *
17 CodeDom *
18 DescrDom *
19 NumEmpl *
20 CodeRayon *
21 NumOuvBibli * * *
22 TitreOuv * * *
23 AuteurOuv * * *
24 VilleEd *
25 AnneeEd *
26 NumISBNOuv * * *
27 NumCata *
28 CateCata *
29 CouleurCate *
24
II.2.2.3. DICTIONNAIRE DES DONNEES
N° NOMS SIGNIFICATION TYPE TAILLE R.G
PROPRIETES DOMAINE

1 Dateconsult Date de consultation N-C 10 Unique

2 NumFiche Numéro de la fiche N-C 4_AN Unique

3 DateAbo Date d’abonnement N-C AN_10

4 AnneeAcad Année Académique N-C AN_9

5 sommePay Somme payée N-C AN_4

6 NumAbo Numéro de l’abonné N-C AN_9 Unique

7 NomAbo Nom de l’abonné N-C 15_AN

8 PrenomAbo Prénom de l’abonné N-C 15_AN

9 PostnomAbo Post-nom de l’abonné N-C 15_AN

10 GenreAbo Genre de l’abonné N-C 8_AN

11 AdreAbo Adresse de l’abonné N-C 35_AN

12 NumTelAbo Numéro de téléphone de l’abonné N-C 12_AN

13 NumOuvBiblio Numéro de l’ouvrage à la bibliothèque N-C 6_AN Unique

14 HeureDebut Heure de début de lecture N-C HEURE_8

15 HeureFin Heure de fin de lecture N-C HEURE_8

16 Codedom Code du domaine de l’ouvrage N-C 2_AN Unique

17 Descrdom La description du domaine de l’ouvrage N-C 15_AN

18 CodeCate Code de la catégorie de l’abonné N-C AN_2 Unique

19 NomCat Nom de la catégorie de l’abonné N-C AN_11

20 NumEmpl Numéro de l’emplacement de l’ouvrage N-C AN_2 Unique

21 CodeRayon Code de rayon de l’ouvrage N-C AN_2

22 NumISBNOuv Numéro ISBN de l’ouvrage N-C AN_14

23 TitreOuv Titre de l’ouvrage N-C AN_55

24 AutOuv L’auteur de l’ouvrage N-C AN_35

25 VilleEd Ville d’édition de l’ouvrage N-C AN_18

26 AnneeEd Année d’édition de l’ouvrage N-C AN_4

27 NumCata Numéro du catalogue N-C AN_3 Unique


25
28 CateCate Catégorie du catalogue N-C AN_14

29 CouleurCata Couleur du catalogue N-C AN_6

II.2.3. DESCRIPTION DU DOMAINE


II.2.3.1. TABLEAUX DES EVENEMENTS
 PROCESSUS D’ABONNEMENT

N° NOM EMETTEUR RECEPTEUR TYPE SIGNIFICATION


EVENEMENT
1 Demande Candidat Abonnement Externe Pousse le service
abonnement d’abonnement
d’enregistrer la demande
2 Demande Service Service interne Permet au service
enregistrée abonnement abonnement d’abonnement de mettre à
jour le registre des
abonnés
3 Fiche remplie Candidat Service Externe Permet au service
et somme due abonnement d’abonnement de valider
l’abonnement

 PROCESSUS DE PRET

N° NOM EMETTEUR RECEPTEUR TYPE SIGNIFICATION


EVENEMENT
1 Fiche de lecteur Abonné Préposé au Externe Permet au préposé au prêt de
prêt procéder à l’authentification
de l’abonné
2 Demande de Abonné Préposé au Externe Permet au préposé au prêt de
lecture prêt pouvoir procéder au
remplissage de la fiche de
lecteur
3 Fiche Préposé au Magasin Interne Pour la recherche de
complétée prêt l’ouvrage au magasin
4 Fiche et Magasin Préposé au Interne Permet au préposé au prêt de
ouvrage prêt pouvoir mettre à jour le
demandé registre des prêts
5 Ouvrage Abonné Préposé au Externe permet au préposé au prêt de
retourné prêt pouvoir mettre à jour la fiche
de lecteur et le registre des
prêts
6 Registre mis à Préposé au Préposé au Interne Pour la mise à jour du
jour prêt prêt registre des prêts
26
II.2.3.2. TABLEAUX DES ACTIONS INDUITES
 PROCESSUS ABONNEMENT

 PROCESSUS DE PRET
N° NOM ACTIONS RECEPTEUR RESULTAS SIGNIFICATION
EVENEMENT INDUITES
1 Demande Enregistrer la Service Registre Lorsque le candidat
d’abonnement demande abonnement demande mis à présente sa demande le
jour service d’abonnement
procède à l’enregistrement
de la demande
2 Demande Mettre à jour Service Registres des Mise à jour registre des
enregistrée le registre abonnement abonnés mis à abonnés
des abonnés jour
3 Fiche remplie Encaisser le Service Montant valider l’abonnement
et somme due montant abonnement d’abonnement
prévu Registre des
Valider abonnés mis à
l’abonnement jour
N° NOM ACTIONS RECEPTEUR RESULTAS SIGNIFICATION
EVENEMENT INDUITES
1 Fiche de Authentifier Préposé au Catalogue Lorsque le lecteur présente
lecteur l’abonné prêt présenté sa fiche, le préposé au prêt
vérifie si c’est bien un
abonné et lui remet le
catalogue
2 Demande de Remplir fiche Préposé au Fiche de lecteur La réception de la demande
lecture de lecture prêt mise à jour de lecture pousse le préposé
Valider la au prêt à remplir la fiche de
demande lecteur qu’il avait gardé
3 Fiche et Remettre la Préposé au Registre de prêt L’obtention de la fiche
ouvrage fiche prêt mis à jour complétée et de l’ouvrage
demandé Mettre à jour amène le préposé au prêt à
le registre de mettre à jour le registre de
prêt prêt
4 Ouvrage Mettre à jour Préposé au Registre de A la remise de l’ouvrage le
retourné le registre de prêt prêts mis à jour préposé au prêt met à jour
prêt Fiche de lecteur le registre des prêts la fiche
Mettre à jour mise à jour de lecteur et accuse la
la fiche de réception de l’ouvrage
lecteur
5 Fiche Valider la Magasin Ouvrage et fiche Lorsque le magasin reçoit la
complétée demande complétée fiche complétée, il
Rechercher et remise recherche l’ouvrage et
préparer l’apporte auprès du préposé
l’ouvrage au prêt
II.2.4. CRITIQUES DE L’EXISTANT
a) Points forts
27
Toute au long de notre observation et étude sur la bibliothèque de l’Université de
kamina, les points suivants ont été retenus comme points forts :

- La bibliothèque de possède une organisation documentaire bien définie, ce qui constitue


un atout pour une recherche rapide et meilleure des ouvrages commandés.
- Elle possède déjà certains équipements informatiques qui pourront associés à la solutio n
qui sera trouvée permettre une bonne gestion des informations.
b) Points faibles

Etant une tare qui nous hante depuis la rébellion en Eden, l’imperfection fait que
dans toute organisation humaine puisse se rencontrer certaines faiblesses ou failles qui sont
énumérées comme suites :

- Manque d’expertise pour les agents de la bibliothèque en matière du matériel informatiq ue


qui pourrait les aider à bien gérer les informations.
- Manque de circulation des informations au sein de l’organisation.
- Délais d’enregistrement des abonnés dépassés qui cause parfois le découragement aux gens
à y aller.
- Délais d’attente pour la recherche des ouvrages dépassés suite au manque d’un nombre
suffisant de personnel de l’organisation.

II.2.5. PROPOSITION DE LA SOLUTION NOUVELLE


a) Solution manuelle

La bibliothèque doit chercher à offrir une formation à ses employés pour qu’ils
soient aptes à mieux effectuer la gestion des informations au sein de l’organisation, pour cela elle
peut faire recours même aux organisations comme l’INPP soit certains centres de formation en la
matière. Elle doit aussi augmenter un tout petit peu le nombre des employés pur permettre à tout
abonné qui se présente d’être servit selon ses convenances.

b) Solution informatique

La bibliothèque doit opter à l’idée de pouvoir mettre au point une applicatio n


informatique pour lui permettre une bonne gestion des informations et rendre un service approprié
à tous les abonnés et même les candidats abonnés qui cherche à être enrôler.
28
II.3. ANALYSE DE L’EXISTANT
II.3.1. MODELE CONCEPTUELLE DES DONNEES
Ii.3.1.1. Recherche des dépendances fonctionnelles
 Matrice des dépendances fonctionnelles à sources simples
N° BUTS 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29
SOURCES
1 Dateconsult *
2 NumFich *
3 DateAbo 1
4 AnneeAcad 1
5 SommePay 1
6 NumAbo *
7 NomAbo 1
8 PostnomAb 1
9 PrenomAbo 1
10 GenreAbo 1
11 AdreAbo 1
12 NumTelAbo 1
13 NumOuvBibl *
14 HeureDebut
15 HeureFin
16 CodeDom *
17 DescrDom 1
18 CodeCate *
19 NomCate 1
20 NumEmpl *
21 CodeRayon 1
22 NumISBNOuv 1
23 TitreOuv 1
24 AutOuv 1
25 AnneeEd 1
26 VilleEd 1
27 NumCata *
28 CateCata 1
29 CouleurCata 1
29
 Matrice des dépendances fonctionnelle à sources composées
N° Noms Propriétés Df9 Df10
1 Dateconsult G G
2 NumFiche
3 NumAbo G G
4 NumOuvBiblio G G
5 CodeDom
6 CodeCate
7 NumEmpl
8 NumCata
9 HeureDebut D
10 HeureFin D

 Matrice des clés


N° Noms Propriétés 1 2 3 4 5 6 7 8
1 Dateconsult *
2 NumFiche *
3 NumAbo 1 *
4 NumOuvBiblio *
5 CodeDom 1 *
6 CoteCate 1 *
7 NumEmpl 1 *
8 NumCata 1 *
Df11 Df12 Df13
30
II.3.1.2. GRAPHE DES CLES

NumFiche NumFiche

DateConsult

NumOuvBibli
o
NumAbo

NumFiche,NumOuvBiblioDateConsu

CodeCate
CodeDom
Numcata
II.3.1.3. STRUCTURE D’ACCES THEORIQUE

NumFiche NumEmpl
DateAbo
CodeRayon
AnneeAcad
SommePay DateConsult

NumOuvBib
TitreOuv
lio
NumAbo AutOuv
NomAbo AnneeEd
NumFiche,NumOuvBiblioDateC
PostnomAbo HeureDebut VilleEd
PrenomAbo HeureFin NumISBN
GenreAbo
AdreAbo
NumTelAbo
CodeCate
NomCate CodeDom Numcata
DescrDom CateCata
CouleurCa
ta
31
II.3.1.4. MODELE CONCEPTUEL DE DONNEES + CARDINALITES

EMPLACEMENT
NumEmpl
CodeRayon

(1, n)

JOUR_LECTURE Se trouver
C.I.F
DateAbo
(1,1)
FICHE
NumFiche (1, n) OUVRAGE
DateAbo
AnneeAcade (1, n)
CONSULTER (1, n) NumOuvBiblio
SommePay HeureDebut TitreOuv
HeureFin AutOuv
(1,1) VilleEd
AnneeEd
NumISBNOuv
Revenir (1,1)
C.I.F (1,1)
(1, n)
Revenir
ABONNE Appartenir
C.I.F
C.I.F
NumAb
(1, n)
NomAbo
PostnomAbo (1, n)
DOMAINE_OUVRAGE
PrenomAbo CodeDom CATALOGUE
GenreAbo DescrDom NumCata
AdreAbo CateCata
NumTelAbo CouleurCata
(1,1)

Appartenir
C.I.F

(1, n)
CATEGORIE
CodeCate
NomCate
32
II.3.1.5. TABLEAU DES CARDINALITES

C’est un tableau qui donne une vue claire sur les relations qui unissent les entités
dans le modèle conceptuel des données.

La cardinalité d’un événement est le nombre d’occurrences identiques d’un


événement résultat. Les cardinalités permettent de caractériser le lien qui existe entre une entité et
la relation à laquelle elle est reliée. Le cardinalité d’une relation est composé d’un couple
comportant une borne maximale et une borne minimale, intervalle dans laquelle la cardinalité
d’une entité peut prendre sa valeur.

 La borne minimale (généralement 0 ou 1) décrit le nombre minimal de fois qu’une entité


peut participer à une relation.
 La borne maximale (généralement 1 ou n) décrit le nombre maximal de fois qu’une entité
peut participer à une relation.
33
N° ENTITES ASSOCIATIONS CARDINALITES SIGNIFICATIONS

01 CATEGORIE Appartenir (1,n) A une catégorie donnée


peuvent appartenir un ou
plusieurs abonnés.
02 ABONNE Appartenir (1,1) Un abonné ne peut
appartenir qu’à une et une
seule catégorie
03 ABONNE Revenir (1,n) Un abonné peut avoir une
ou plusieurs fiches
04 FICHE Revenir (1,1) Une fiche ne peut revenir
qu’à un et un seul abonné
05 FICHE Consulter (1,n) Le tenant d’une fiche peut à
une ou plusieurs dates
données consulter un ou
plusieurs ouvrages
06 JOUR_LECTURE Consulter (1,n) A un jour de lecture un
ouvrage peut être consultée
par un ou plusieurs tenants
d’une ou de plusieurs
fiches
07 OUVRAGE Consulter (1,n) Un ouvrage peut à une ou
plusieurs dates données
consulter par un ou
plusieurs tenant d’une ou
de plusieurs fiches
08 OUVRAGE Se trouver (1,1) Un ouvrage doit se trouver
dans un et un seul
emplacement
09 EMPLACEMENT Se trouver (1,n) Dans un emplacement
donné on peut y trouver un
ou plusieurs ouvrages
10 OUVRAGE Appartenir (1,1) Un ouvrage doit appartenir
et un et un seul domaine
11 DOMAINE_OUVRAGE Appartenir (1,n) Dans un même domaine on
peut trouver un ou plusieurs
ouvrages
12 OUVRAGE Figurer (1,1) Un ouvrage doit figurer sur
un et seule catalogue
13 CATALOGUE Figurer (1,n) sur un catalogue on peut
trouver un ou plusieurs
ouvrages.
34
II.3.2. MODELE CONCEPTUEL DES TRAITEMENTS
II.3.2.1. TABLEAUX DES OPERATIONS
 PROCESSUS ABONNEMENT

N° NOM OPERATION ACTIONS EVENEMENTS RESULTAS SIGNIFICATION


INDUITES
1 ENREGISTREMENT Enregistrer la Demande Demande On n’enregistre
qu’un candidat
demande abonnement(1) enregistrée
qui demande
(2) l’abonnement
2 VALIDATION Mettre à jour Demande Fiche à Un abonnement
n’est validé que
le registre enregistrée remplir (4)
lorsque le
des abonnés Fiche remplie et Carte candidat
s’acquitte de
Valider somme due (5) d’abonnement
toutes ses
l’abonnement (5) demandes
Encaisser Registre des
montant abonnés à
jour (6)

 PROCESSUS PRET

N° NOM OPERATION ACTIONS EVENEMENTS RESULTAS SIGNIFICATION


INDUITES
1 VERIFICATION Authentifier Fiche de lecteur Catalogue Il y a opération
d’authentification
l’abonné (1) présenté (2)
lorsque le lecteur
présente sa fiche
2 ENREGISTREMENT Remplir Fiche de lecteur Fiche Il y a enregistrement
lorsque le lecteur
fiche de gardée (3) complétée (5)
présente sa demande
lecteur Demande de de lecture
Valider la lecture (4)
demande
3 RECHERCHE Rechercher Fiche complétée Fiche On recherche
l’ouvrage que
et préparer complétée et
lorsqu’il y a une
l’ouvrage ouvrage fiche qui en demande
demandé (6)
35
4 LIVRAISON Mettre à Fiche complétée Registre des On met à jour le
registre de prêt que
jour le et ouvrage prêts mis à
lorsque le magasin
registre de demandé jour et fiche présente l’ouvrage et
la fiche qui demande
prêt complétée (7)
cet ouvrage
Ouvrage livré
(8)
5 PGREPOSE AU Mettre à Ouvrage Registre des Le registre de prêt et
la fiche de lecteur
PRET jour le retourné (9) prêts mis à
sont mis à jour que
registre des jour (10) lorsque l’ouvrage est
retourné.
prêts Fiche de
Mettre à lecteur mise à
jour la fiche jour (11)

II.3.2.2. TABLEAUX DES SYNCHRONISATIONS

 PROCESSUS ABONNEMENT

N NOM OPERATIO EVENEMEN SYNCHRONISAT SIGNIFICATI


° SYNCHRONISTA N TS ION ON
ION
1 S1 VALIDATI a= demande a et b Pour
déclencher
ON enregistrée
l’opération de
b= fiche validation il
faut la
remplie et
présence de
somme ces deux
opérations en
colonne 4
 PROCESSUS PRET

N NOM OPERATION EVENEMENTS SYNCHRONISA SIGNIFICATIO


° SYNCHRO TION N
NISATION
1 S1 ENREGISTRE a= fiche de lecteur a et b On enregistre
M gardée que lorsque le
ENT b= demande de lecteur présente
lecture sa demande
2 S2 LIVRAISON c=fiche complétée et c et d La livraison est
ouvrage opérée lorsque le
d=ouvrage retourné lecteur retourne
36
l’ouvrage lui
prêté

II.3.2.4. GRAPHES D’ORDONNANCEMENT DES PROCEDURES

PROCESSUS ABONNEMENT PROCESSUS PRET


1

4
3 2

4
2 3

5 6
5

9 7 8

10 11
37
II.3.2.5. MODELE CONCEPTUEL DES TRAITEMENTS

0CV PROCESSUS ABONNEMENT


PROCESSUS PRET
1 1

VERIFICATION
ENREGISTREMENT

4
2 3
2 4
3

a&b

a&b
ENREGISTREMENT

VALIDATION

5 6 RECHERCHE

LIVRAISON

9 8
7

c&d

RECEPTION

10 11
38

CHAPITRE III CONCEPTION DU SYSTEME


III.1. INTRODUCTION
L’analyse logique dans la conception et la réalisation d’un système d’informa tio n
décrit d’une part, les données en y intégrant le choix de l’organisation, afin de transcrire le modèle
dans un formalisme qui tient compte de la technique logicielle de gestion des données et de l’autre
part, les traitements en y introduisant les contraintes liées à l’organisation, c'est-à-dire en précisant
pour chaque, la nature (manuelle ou automatique), le lieu, le temps, les ressources affectées à
l’exécution de la dite action.
III.2. MODELE LOGIQUE DE DONNEES
Comme son nom l’indique, l’étude organisationnelle s’attache préciser comment
on organise les données de l’entreprise Il reprend le contenu du MCD précédant, mais précise la
volumétrie, la structure et l’organisation des données telles qu’elles pourront être implémentées.

III.2.1. REGLES DE GESTION


Le système d’information étudié dans cette thématique fonctionne grâce aux
règles de gestion suivantes :

 Un abonné ne peut posséder qu’une seule carte d’abonnement et une seule fiche de lecteur
pendant une année académique, ce qui fait qu’il doit procéder au renouvellement de sa
carte et de sa fiche une fois commencer une prochaine année académique.
 Un abonné doit figurer dans une seule catégorie parmi les 3 catégories suivantes : Etudiant,
Particulier, Enseignant mais dans une seule catégorie on peut y trouver plusieurs abonnés.
 Un ouvrage appartient à un seul domaine qui, lui, peut avoir un ou plusieurs ouvrages.
 Sur une fiche de lecteur, on peut trouver plusieurs ouvrages ou un ouvrage selon leurs dates
de consultation mais à une date de consultation, un abonné ne peut lire un ouvrage qu’une
seule fois.
 Un ouvrage s’identifie par son numéro à la bibliothèque et peut ou ne pas avoir un numéro
ISBN.
 Un ouvrage peut se trouver dans un emplacement où il y a plusieurs ouvrages.
 Un ouvrage doit toujours figuré sur un catalogue.
39
III.2.2. REGLES DE TRANSFORMATION DU MCD EN MLD
Transformation des entités
Chaque entité du modèle conceptuel devient une table du modèle logique.
L’identifiant de l’entité devient la clé primaire de la table. Chaque propriété de
l’entité devient un attribut de la table.
Transformation des associations non hiérarchique
Chaque association non hiérarchique devient une table. La clé de la table est
constituée par la concaténation des identifiants des entités qui participent dans l’association.
Dans le cas où les associations sont porteuses des propriétés, ces propriétés deviennent les attributs
de la table.

Transformation de CIF
Dans le cas d’une CIF liant deux entités on ajoute dans la table correspondant à
l’entité « FILS » (cardinalités (1,1) ou (0,1)) l’attrib ut correspondant à l’identifiant de l’entité «
PERE ». L’attribut ainsi ajouté joue le rôle d’une clé étrangère.
40
III.2.3. MODELE LOGIQUE DE DONNEES

EMPLACEMENT
NumEmpl
CodeRayon

(1, n)

JOUR_LECTURE

DateConsult
(1,1)
FICHE
NumFiche (1, n) OUVRAGE
(1,1)
DateAbo
AnneeAcade
(1, n) CONSULTER
(1,1) (1, n) NumOuvBiblio
SommePay DateConsult# TitreOuv
NumAbo# NumFiche# AutOuv
NumOuvBiblio# VilleEd
(1,1)
HeureDebut AnneeEd
Heure in NumISBNOuv
NumEmpl#
NumCata#
(1,1) CodeDom#
(1, n)
(1,1)
ABONNE

NumAb (1, n)
NomAbo
PostnomAbo (1, n)
DOMAINE_OUVRAGE
PrenomAbo CodeDom CATALOGUE
GenreAbo DescrDom NumCata
AdreAbo CateCata
NumTelAbo CouleurCata
CodeCate#
(1,1)

(1, n)
CATEGORIE
CodeCate
NomCate
41
II.2.4. QUANTIFICATION DU MODELE LOGIQUE DES DONNEES
Pour quantifier notre Modèle Logique des Données (MLD) nous procédons d’abord
à la détermination de certains préalables :

 Les Tailles des attributs des tables

Cfr. Le Dictionnaire des données.

 Les nombres maximaux des tuples par table


- FICHE : 1200
- JOUR_LECTURE : 360
- EMPLACEMENT : 30
- CONSULTER : 360
- OUVRAGE : 6000
- DOMAINE_OUVRAGE : 15
- ABONNE : 1 500
- CATEGORIE : 3
 Les nombres moyens des tuples par table
- FICHE : 1000
- JOUR_LECTURE : 300
- EMPLACEMENT : 20
- CONSULTER : 300
- OUVRAGE : 5000
- DOMAINE_OUVRAGE : 10
- ABONNE : 1 300
- CATEGORIE : 3
 Le nombre de tables : 9
42
 Quantification des cardinalités

EMPLACEMENT
N=30
L=4
JOUR_LECTURE
(1, 30,20)
N=360
L=10
FICHE
(1,1,1)
(1, 360,300)
N=1200 OUVRAGE
(1,1,1)
L=36 (1, 1200,1000)
CONSULTER (1, 6000,5000) N=6000
(1,1,1) L=125
(1,1,1) N=360
L=36 (1,1,1)
(1,1500,1000) (1,1,1)
ABONNE

N=1500 (1, 15,10)


(1,1,1)
L=111 (1, 20,15)
DOMAINE_OUVRAGE
N=15 CATALOGUE
(1,1,1) N=20
(1, 3,3) L=17
L=23
CATEGORIE
N=3
L=23

 Mesure de l’encombrement du modèle


ESPACE DES TABLES
o FICHE : 1200*36=43200 octets
o JOUR_LECTURE : 360*10=3600 octets
o ABONNE : 1500*111=166500 octets
o CATEGORIE : 23*3=69 octets
o DOMAINE_OUVRAGE : 15*17=255 octets
o CONSULTER : 360*10=3600 octets
o EMPLACEMENT : 30*4=120 octets
o OUVRAGE : 6000*25=750000octets
o CATALOGUE : 20*23=460 octets
43
TOTAL=967804 octets
ESPACE DES INDEXES
o FICHE : (4+2)*1200=7200 octets
o JOUR_LECTURE : (10+2)*360=4320 octets
o EMPLACEMENT : (2+2)*360=120 octets
o CONSULTER : (20+2)*360=7920 octets
o OUVRAGE : (6+2)*6000=48000 octets
o CATALOGUE : (3+2)*20=100 octets
o DOMAINE_OUVRAGE : (2+2)*15=60 octets
o ABONNE : (9+2)*1500=16500 octets
o CATEGORIE : (2+2)*3=12 octets

TOTAL=92152 octets
Encombrement=967804+92152=1059976 octets
44
III.3.LE MODELE ORGANISATIONNEL DE TRAITEMENT
III.3.1.ORIENTATINS GENERALES
Le modèle organisationnel de traitement se charge de la découpe de chacune des
opérations conceptuelles d’un même processus en procédures fonctionnelles. La transformation à
ce niveau entraine des modifications des caractéristiques du modèle différent au MCT, le MOT
permet de traiter chaque opération du MCT comme étant un ensemble des actions ; c’est-à-dire
chaque opération est subdivisée en des actions qui découlent des événements et émet un résultat à
la fin.
Parmi les différents graphes importants, nous prenons en compte les trois schémas
à savoir :
1. le diagramme d’enchainement des procédures
2. le diagramme poste-phase
3. le digramme de répartition des taches homme machine

III.3.2. LISTE DES POSTES DE TRAVAIL


Dans les deux processus étudiés voici la liste des postes qui y interviennent.

 Le service d’abonnement : c’est un service qui s’occupe de tous les candidats à


l’abonnement, c’est-à-dire ceux qui veulent être enregistrés comme abonnés de la
bibliothèque. C’est-à-dire, il se charge de recueillir toutes les informations concernant
l’abonné, de les saisir et de lui établir une carte d’abonnement une fois celui-ci remplit
toutes les conditions requises.
 Le service de préposé au prêt : c’est celui qui se charge d’assurer le service moteur de la
bibliothèque c’est-à-dire le prêt des ouvrages aux abonnés. Ce service retient comme
informations, toutes les informations par rapport à l’abonné, à l’ouvrage emprunté, à la
date d’emprunt, c’est à ce service que se passe la saisie de toutes ces informations…
 Le service de magasin : il intervient pour assurer la recherche de l’ouvrage demandé et
l’apporte au préposé au prêt.
45
III.3.3.DIAGRAMMES POSTE-PHASE
PROCESSUS ABONNEMENT

POSTE SERVICE D’ABONNEMENT


PHASE
PHASE 1
DEMANDE
ENREGISTREE
saisie de la demande
récupération de la fiche
TRAITEMENT
de lecteur
(enregistrement numéro
demande, nom
Fiche demande
candidat,…) Registre des abonnés

PHASE 2
VALIDATION DE
L’ABONNEMENT
Valider l’abonnement par
le nom, le post nom, le
TRAITEMENT
prénom le genre,
l’adresse se, le numéro
téléphone, la qualité la
Carte d’abonnement Registre des abonnés
promotion de l’abonné et
mis à jour
la somme payée par
l’abonné.

PROCESSUS PRET

POSTE PREPOSE AU PRET MAGASIN


PHASE
PHASE 1
VERIFICATION DE
L’ABONNEMENT
Le numéro de
l’abonné, son nom, sa
promotion, TRAITEMENT

Catalogue Registre des prêts


présenté mis à jour
46
PHASE 2 Registre des
ENREGISTREMENT
prêts mis à jour
DU PRET

TRAITEMENT

Fiche complétée

PHASE 3
RECHERCHE DE
L’OUVRAGE

TRAITEMENT

Fiche complétée

PHASE 4
LIVRAISON DE
L’OUVRAGE

TRAITEMENT

Ouvrage livré Fiche & Registre des


prêts mis à jour
PHASE 5 Fiche & Registre des
prêts mis à jour

TRAITEMENT

Registre des prêts Fiche mise à jour et


mis à jour remise
47
III.3.4. DIAGRAMME D’ENCHAINEMENT DES PROCEDURES
III.3.4.1.PROCESSUS ABONNEMENT
TEMPS TRAITEMENT NATURE POSTE DE
TRAVAIL
Demande
A la Interactive SERVICE
abonnement
demande du D’ABONNEMENT
candidat
abonné PHASE 1
Demande
Moyenne : enregistrée
2 minutes
Registre
Fiche de de s
demande abonné

A la remise Manuelle SERVICE


de la fiche Fiche de Registre D’ABONNEMENT
demande des
de demande abonnés
remplie &
abonnement somme due
déjà Et
remplie et
de la PHASE 2
somme due Valider
Abonnement
Moyenne :
20 minutes
Registre des
Carte
abonnés mis
d’abonnem
à jour
ent
48
III.3.6.2.PROCEDURE PRET
TEMPS TRAITEMENT NATURE POSTE DE
TRAVAIL
A l’arrivée Fiche de lecteur Interactive PREPOSE AU
de PRET
l’abonné
Moyenne : PHASE 1
Authentifier
1 minute l’abonné

Catalogue Fiche de
présenté lecteur
gardée

A la Manuelle SERVICE
remise de Demande Fiche de D’ABONNEMENT
de lecteur
la
lecture gardée
demande
de lecture
Et
Moyenne :
20
PHASE 2
minutes Enregistrer et
Valider demande
de lecture

Fiche complétée

Après Manuelle PREPOSE AU


réception PRET
de la fiche MAGASIN
PHASE 3
complétée Rechercher
Moyenne : l’ouvrage demandé

7 minutes

Ouvrage et fiche
complétée
49
Lorsque manuelle MAGASIN
Ouvrage et fiche
l’ouvrage complétée PREPOSE AU
trouvé est PRET
remis au
préposé au PHASE 4
prêt Préparer l’ouvrage
et valider le prêt
Moyenne :
16
minutes Fiche et
Ouvrage registre
livré des prêts
mis à jour

A la manuelle PREPOSE AU
remise de Fiche et PRET
Ouvrage
registre
l’ouvrage remis
des prêts
après mis à jour

lecture Et
Moyenne :
16 PHASE
Accuser réception
minutes
de l’ouvrage

Fiche Registre
mise à des prêts
jour et mis à jour
remise
50
II.3.7. DIAGRAMMES DE REPARTITION DES TACHES HOMME-MACHINE
PROCESSUS ABONNEMENT

TACHE HOMME MACHINE EXPLICATION


SAISIE Accueillir le candidat
Accueillir le candidat abonné, saisir son
abonné, saisir le nom, le nom, son post-nom,
post-nom,… son prénom, son
adresse…
Enregistremen
t de l’abonné
ENREGISTREMENT
Enregistrement des
Remise de la carte Impression de la carte informations saisies
d’abonnement et de la d’abonnement et de la par l’homme.
IMPRESSION fiche de lecteur fiche de lecteur

Imprimer la carte
d’abonnement qui
Fermeture des atteste l’abonnement
QUITTER fichiers du client

Fermeture des fichiers


du programme

PROCESSUS DE PRET
TACHE HOMME MACHINE EXPLICATION
SAISIE Accueil de l’abonné,
Accueillir l’abonné, saisir le saisir son nom, son
nom, le post-nom, le post-nom, son prénom,
numéro de l’abonné son adresse…

ENREGISTREMENT Enregistrement Enregistrement des


du prêt informations par
rapport à une demande
d’emprunt.
Recherche de
RECHERCHE
l’ouvrage demandé
Rechercher l’ouvrage
que l’abonné a besoin

LIVRAISON Livraison de l’ouvrage Livrer à l’abonné


demandé l’ouvrage qu’il
demande
Fermeture
QUITTER
des fichiers
Fermeture des fichiers
du programme
51

CHAPITRE IV IMPLEMETATION DE LA SOLUTION


IV.1. INTRODUCTION
Dans ce chapitre nous allons palper du doigt l’implémentation physique de
l’application qui nous demande de faire intervenir deux principaux outils qui sont la Base de
Données et l’application physique.

Une base de données est un ensemble structuré de données enregistrées sur des
Supports accessibles par l’ordinateur pour satisfaire simultanément plusieurs utilisateurs de
manière sélective en un temps opportun.
Elle est mise au point à travers un outil informatique appelé un Système de Gestion
des Bases de Données. Un Système de gestion des bases de données et un outil qui permet à des
utilisateurs de créer et maintenir une base de données. Les activités supportées sont la définitio n
d'une base de données (spécification des types de données à stocker), la construction d'une base
de données stockage des données proprement dites) et la manipulation des données
(principalement ajouter, supprimer, retrouver des données).
Pour notre cas nous avions procéder à la création de notre Base de Données appelée
Bibliokam à travers le SGBD MySQL. MySQL est un système de gestion de bases de données
relationnelles. Le SQL dans “MySQL” signifie “Structured Query Language” : le langage standard
pour les traitements de bases de données. MySQL est Open Source. Open Source (Standard
Ouvert) signifie qu’il est possible à chacun d’utiliser et de modifier le logiciel. Tout le monde peut
le télécharger sur Internet et l’utiliser sans payer aucun droit. Toute personne en ayant la volonté
peut étudier et modifier le code source pour l’adapter à ses besoins propres. Toutefois, si vous
devez intégrer MySQL dans une application commerciale, vous devez vous procurer une licence
auprès de MySQL AB. Ce qui rend MySQL très intéressant pour les Webmasters est le nombre
d’API (application program interface) dont il dispose. Vous pouvez en effet l’intégrer dans des
applications écrites en : C, C++, Eiffel, Java, Perl, PHP, Python, Ruby et Tcl. 15
Le MySQL que nous avons utilisé pour notre Base de Donnés nous l’avions utilisé
à travers le serveur WAMP de la version 5.1.6 avec son MySQL inclus de la version 5.
Pour ce qui est de l’application nous avions utilisé le langage JAVA SE qui est
langage de programmation orienté Objet crée pour être utilisé sur des petits appareils
électroniques. Notre projet pour l’application s’est nommé BIBLIOKAM.

15 http://www.atelier-freelance.ch/MySQL/ page consultée 12 juillet 2018


52
IV.2. ETUDE DU MODELE PHYSIQUE DES DONNEES
Les relations du Modèle Logique des Données vue dans le chapitre précédant, nous
fournissent les fichiers physiques de notre base de données. Lesquels passages des relations aux
fichiers, c’est-à-dire du MLD au MPD, les attributs des relations deviennent des champs des
fichiers de la base, les clés étrangères dans les relations deviennent des champs qui matérialise nt
le lien physique entre les différents fichiers.
Dans ce modèle, toutes les propriétés qui ont été laissées dans le dictionnaire de
données, lors de la construction de la matrice de dépendances fonctionnelles à source simple,
doivent figurées dans ce modèle.
Voici de quelle manière on s’est pris pour mettre au point notre Base de Données:
create table CONSULTER (NumFiche varchar(4), DateConsult varchar(10),NumOuvBiblio
varchar(6), HeureDebut Varchar(7), HeureFin Varchar(7), Primary Key
(NumFiche,DateConsult,NumOuvBiblio), foreign key (NumFiche) references
FICHE(NumFiche), foreign key (DateConsult) references JOUR_LECTURE(DateConsult),
foreign key (NumOuvBiblio) references OUVRAGE(NumOuvBiblio));
IV. 3. PRESENTATION DES INTERFACES ET DES CODES
Notre application a été subdivisée en des interfaces et des codes sources

 INTERFACE :
a. L’interface d’ajout d’un abonné
C’est à partir de cette interface que commence la gestion d’abonnement en offrant
à l’utilisateur la possibilité d’ajouter un abonné dans la base de données.
53
b. L’interface de modification
C’est à cette interface qu’on donne à l’utilisateur la possibilité de modifier un
enregistrement, pour s’y prendre il doit d’abord rechercher l’abonné concerné par la modificatio n.

c. Le formulaire de recherche d’abonné


C’est à travers ce formulaire que le préposé au prêt pourra s’y prendre pour
vérifier l’authentification d’un abonné.
54

d. Le formulaire de suppression
Ce formulaire nous permet de supprimer un abonné qui n’est plus abonné de la
bibliothèque.
55
e. Le formulaire de la liste des abonnés de la bibliothèque
C’est dans ce formulaire que l’on peut voir tous les abonnés de la bibliothèque.

 CODES SOURCE
a. Pour la modification
private void jButton1ActionPerformed(java.awt.event.ActionEvent evt) {try {String
rek;rek="update abonne set
numabo='"+txt_numab.getText()+"',nomabo='"+txt_nomab.getText()+"',postnomabo='"+txt_pos
tnomab.getText()+"',prenomabo='"+txt_prenomab.getText()+"',genreabo='"+txt_genre.getText()
+"',qualitéabo='"+txt_qualab.getText()+"',promotionabo='"+txt_promo.getText()+"',adresseabo='
"+txt_adresse.getText()+"',numtelabo='"+txt_numero.getText()+"',dateabo='"+txt_dateab.getTex
t()+"',sompay='"+txt_somme.getText()+"' where
numabo='"+txt_numab.getText()+"'";st=con.createStatement(); st.executeUpdate(rek);
txt_numab.setText(""); txt_postnomab.setText("");txt_prenomab.setText("");
txt_genre.setText("");txt_qualab.setText("");txt_promo.setText("");txt_adresse.setText("");txt_n
umero.setText("");txt_dateab.setText("");txt_somme.setText("");JOptionPane.showM essageDial
og(null, "enregistrement avec succes");} catch (SQLException ex)
{Logger.getLogger(UPDATE.class.getName()).log(Level.SEVERE, null, ex); }
b. Pour la connexion à la BDD
public class UPDATE extends javax.swing.JFrame {String
bdd="jdbc:mysql://localhost:3306/bibliokam";String pilote="com.mysql.jdbc.Driver";String
user="root";String pwd="";Connection con; Statement st;ResultSet res; public UPDATE() {
initComponents(); try { Class.forName(pilote); } catch (ClassNotFoundException ex) {
Logger.getLogger(UPDATE.class.getName()).log(Level.SEVERE, null, ex); }try
{con=DriverManager.getConnection(bdd,user,pwd); } catch (SQLException ex)
{Logger.getLogger(UPDATE.class.getName()).log(Level.SEVERE, null, ex); } }
56
c. Pour la recherche d’un abonné
private void btn_rechActionPerformed(java.awt.event.ActionEvent evt) {
try {String rec="select * from abonne where numabo='"+txt_numab.getText()+"'";
st=con.createStatement(); res=st.executeQuery(rec);if (res.next()){
txt_numab.setText(res.getString("numabo"));txt_nomab.setText(res.getString("nomabo"));txt_po
stnomab.setText(res.getString("postnomabo"));txt_prenomab.setText(res.getString("prenomabo"
));txt_genre.setText(res.getString("genreabo"));txt_qualab.setText(res.getString("qualitéabo"));tx
t_promo.setText(res.getString("promotionabo"));txt_adresse.setText(res.getString("adresseabo")
);txt_numero.setText(res.getString("numtelabo"));txt_dateab.setText(res.getString("dateabo"));tx
t_somme.setText(res.getString("sompay"));}} catch (SQLException ex)
{Logger.getLogger(UPDATE.class.getName()).log(Level.SEVERE, null, ex); }}

d. Pour l’affichage des abonnés enregistrés


private void formWindowOpened(java.awt.event.WindowEvent evt) {try {String rek;rek="select
* from abonne";st=con.createStatement();res=st.executeQuery(rek);int row=0; while
(res.next()){donnee.setValueAt(res.getString("numabo"), row, 0);
donnee.setValueAt(res.getString("nomabo"), row, 1);
donnee.setValueAt(res.getString("postnomabo"), row, 2);
donnee.setValueAt(res.getString("prenomabo"), row, 3);
donnee.setValueAt(res.getString("genreabo"), row, 4);
donnee.setValueAt(res.getString("qualitéabo"), row, 5);
donnee.setValueAt(res.getString("promotionabo"), row, 6);
donnee.setValueAt(res.getString("adresseabo"), row, 7);
donnee.setValueAt(res.getString("numtelabo"), row, 8);
donnee.setValueAt(res.getString("dateabo"), row, 9);
donnee.setValueAt(res.getString("sompay"), row, 10); row++;}} catch (SQLException ex)
{Logger.getLogger(SHOW.class.getName()).log(Level.SEVERE, null, ex); }}
e. Pour la suppression d’un abonné
private void btn_suppActionPerformed(java.awt.event.ActionEvent evt) {if
(txt_numab.getText()!="") {int rek; try {String req="delete from abonne where
numabo='"+txt_numab.getText()+"'";st=con.createStateme nt();rek=JOptionPane.showConfirmD
ialog(null, "supprimer cet enregistrement????", "advertice",
JOptionPane.OK_CANCEL_OPTION); if (rek==JOptionPane.OK_OPTION){
st.executeUpdate(req); JOptionPane.showMessageDialog(null, "vous avez supprimer avec
succes");txt_numab.setText("");}else{JOptionPane.showMessageDialog(null, "vous avez pas
supprimer"); }} catch (SQLException ex)
Logger.getLogger(SUPP.class.getName()).log(Level.SEVERE, null, ex); }}
57
f. Pour l’ajout
private void jButton1ActionPerformed(java.awt.event.ActionEvent evt) {try {String req;
req="insert into abonne
values('"+txt_numab.getText()+"','"+txt_nomab.getText()+"','"+txt_postnom.getText()+"','"+txt_
prenom.getText()+"','"+txt_genre.getText()+"','"+txt_qualab.getText()+"','"+txt_promo.ge tText()
+"','"+txt_adreab.getText()+"','"+txt_phono.getText()+"','"+txt_dateabo.getText()+"','"+txt_som
me.getText()+"')"; st=(Statement) con.createStatement();st.executeUpdate(req);
JOptionPane.showMessageDialog(null, "enregistrement avec succes"); txt_numab.setText("");
txt_nomab.setText("");txt_postnom.setText("");txt_prenom.setText("");txt_genre.setText("");
txt_qualab.setText("");txt_promo.setText("");txt_adreab.setText("");txt_phono.setText("");
txt_dateabo.setText("");txt_somme.setText("");} catch (SQLException ex)
{Logger.getLogger(ADD.class.getName()).log(Level.SEVERE, null, ex); }}

g. Pour le Login
private void btn_accessActionPerformed(java.awt.event.ActionEvent evt) {if
(txt_user.getText().toLowerCase().equals("phnx.biblio")&&Password.getText().contains("1998"
)){newHOME().setVisible(true);this.dispose();}else{JOptionPane.showMessageDialog
(null,"connexio non garantie vérifier") ;txt_user.setText("");Password.setText("");}}
58
CONCLUSION GENERALE

Le présent travail couronne la fin du cycle de graduat en informatique de gestion.


Pour ce faire notre cas, il nous est permis de concevoir un système d’information pour la gestion
de la bibliothèque université (abonnement et prêt) cas de la bibliothèque de l’Université de Kamina

Vue que la bibliothèque de l’Université de Kamina présente une faille du ^coté


Gestion de ses abonnés et côté prêts des ouvrages, nous nous sommes dit que la mise en place
d’une application de gestion d’une bibliothèque serait le mieux pour pallier à ces dilemme s.

Nous avions cheminé avec cet art avec un objectif de répondre aux questions ci-après :

 Que faire pour pallier aux difficultés que rencontres la bibliothèque de l’Université de
Kamina ?
 Comment pouvons-nous nous y prendre pour implémenter ladite application ?

Et au final du travail nous affirmons que les réponses suivantes sont appropriées
aux questions sus mentionnées :

o Pour assurer une bonne gestion des informations au sein de la bibliothèque de l’Univers ité
de Kamina, une application informatique est la solution.
o Pour y arriver, on est censé procéder par la programmation orientée Objet en java en
utilisant la base de données MySQL.

Au cours de notre travail nous avions utilisé le principe de diviser pour mieux
Reigner, c’est ainsi qu’on est parvenu à scinder notre thématique en quatre grands points outre
l’introduction et la conclusion générale :

 Dans le premier chapitre nous avons parlé de la considération générale et de la définitio n


des concepts clés. De ce fait nous avons regroupé les concepts en deux, les concepts du
domaine et les concepts informatiques.
 Dans le second chapitre nous avons parlé de l’étude préalable au cours de laquelle nous
avons parlé de l’analyse de l’existant et de l’étude des informations relatives au domaine
étudié.
 Dans le troisième chapitre nous avons parlé sur la conception du système tout en tenant
compte des contraintes liées à l’organisation, du lieu de traitement et du temps.
 Et dans le dernier on a parlé de l’implémentation proprement dite de l’application et des
outils utilisés pour mettre en place cette dernière.
59
Pour assurer nos fins, nous avons utilisé la méthode MERISE avec sa méthodolo gie
basée sur les règles d’entité-association.

Etant descendant d’un être qui a acheté la corruption ou l’imperfection de son plein
gré, par conséquent tous nos travaux sont couronnés d’imparfaits raison pour laquelle nous
attendons avec tout respect les remarques et suggestions venant de vous nos lecteurs.
60
BIBLIOGRAPHIE
1. OUVRAGES

1) ALTHUSE, pour max, Paris, éd. Masper. 1992, P.08


2) M. GRAWITZ et PINTO, Méthodes en Sciences Sociales, Paris, Dalloz, 1971, P.269
3) B. VERHAEGEN, « Méthodes et techniques pour une approche dialectique de leurs
relations », in note, travaux,documents du CRIDE, n°2 (Juillet 1998), p. 1989
4) Traité de philosophie, I. logique-cosmologie, Lyon-Paris, Emmanuel Vitte, 1939, p.145
5) J.G.C KAMBAJI WA KAMBAJI, « Dictionnaire critique du Kam ajisme », éd. La
dialectique, Kinshasa, 2004, p.129
6) Arnold R., Jose M., la methode Merise, ed Organisation, Paris, 1989,P 20-21

2. COURS

1) Hugues BERSINI, l’Orientée Objet, Edition Eyrolles, paris, avril 2007, P.62
2) KABWE E., Cours de Merise I, G2 INFO, ISIM, 2009
3) IPANGA T., cours de méthode de recherche scientifique, G2 INFO, ISIM, 2008-2009
4) BANZA MAKONGA Simplice, Cours d’IRS, inédit, G2 Informatique, UMK-KAMINA,
2011-2012

3. WEBOGRAPHIE

1) http://www.atelier- freelance.ch/
2) http://www.wikipedia.com/hypothèse/
3) http://www.innoviscop.com/definition/hypothèse/
4) http://fr.wikipedia.org/wiki/systeme,
61
TABLE DES MATIERES

EPIGRAPHE -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- I
IN MEMORIUM ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------II
DEDICACE --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- III
REMERCIEMENTS -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- IV
INTRODUCTION GEN ERALE----------------------------------------------------------------------------------------------------------- 1
1. GEN ERALITES (PRES ENTATION DU S UJ ET) ------------------------------------------------------------------------ 1
2. ETAT DE LA QUES TION -------------------------------------------------------------------------------------------------------- 1
3. MOTIVATIONS --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 2
 CHOIX DU SUJET--------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 2
 INTERETS DU SUJET --------------------------------------------------------------------------------------------------------- 2
4. PROB LEMATIQUE ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 3
5. HYPOTHES ES ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 3
6. MET HODES ET TECHNIQUES ----------------------------------------------------------------------------------------------- 4
 METHODES ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 4
 TECHNIQUE S -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 5
7. DELIMITATION DU S UJ ET---------------------------------------------------------------------------------------------------- 5
8. SUB DIVIS ION DU TRAVAIL -------------------------------------------------------------------------------------------------- 6
CHAPITRE IER DEFINITION DES CONCEPTS ET CONS IDERATIONS THEORIQUES ----------------------- 7
I.1. INTRODUCTION --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 7
I.2. DEFINITION DES CONCEPTS-------------------------------------------------------------------------------------------------- 7
a) CONCEPTS DU DOMAINE -------------------------------------------------------------------------------------------------- 7
b) CONCEPTS INFORMATIQUES -------------------------------------------------------------------------------------------- 8

CHAPITRE II ANALYS E PREALAB LE ---------------------------------------------------------------------------------------------11


II.1. INTR ODUCTION ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------11
II.2. PRESE NTATION DE L’EXISTANT ---------------------------------------------------------------------------------------11
II.2.1. DESCRIPTION DU DOMAINE-------------------------------------------------------------------------------------------12
II.2.1.1. PRES ENTATION DE L’ORGANIS ATION -------------------------------------------------------------------------- 12
 S ITUATION HIERACHIQUE ------------------------------------------------------------------------------------------ 12
 S ITUATION GEOGRAPHIQUE --------------------------------------------------------------------------------------- 12
II.2.1.2. ORGAN IGRAMME HIERARCHIQUE------------------------------------------------------------------------------- 12
o ORGANIGRAMME ------------------------------------------------------------------------------------------------------- 12
o DES CRIPTION DE L’ORGANIGRAMME-------------------------------------------------------------------------- 13
II.2.1.3. ETUD E DES POS TES DE TRAVAIL---------------------------------------------------------------------------------- 14
II.2.1.4. MODELE CONCEPTUEL D E COMMUNIC ATION -------------------------------------------------------------- 15
 DES CRIPTION TEXTUELLE DES PROCES S US ----------------------------------------------------------------- 15
 RECENS EMENT DES ACTEURS ------------------------------------------------------------------------------------- 16
 GRAPHES DES FLUX ---------------------------------------------------------------------------------------------------- 16
 MATRIC E D ES FLUX ---------------------------------------------------------------------------------------------------- 18
II.2.2. DESCRIPTION DES DONNEES -----------------------------------------------------------------------------------------20
II.2.2.1. In ventaire des lots d’informations --------------------------------------------------------------------------------------- 20
II.2.2.2. INVENTAIRE D ES RUBRIQUES -------------------------------------------------------------------------------------- 23
II.2.2.3. D ICTIONNAIRE DES DONNEES -------------------------------------------------------------------------------------- 24
II.2.3. DESCRIPTION DU DOMAINE-------------------------------------------------------------------------------------------25
II.2.3.1. TABLEAUX D ES EVEN EMENTS ------------------------------------------------------------------------------------- 25
II.2.3.2. TABLEAUX D ES ACTIONS INDUITES ----------------------------------------------------------------------------- 26
II.2.4. CRITIQUES DE L’EXISTA NT --------------------------------------------------------------------------------------------26
II.2.5. PR OPOSITION DE LA SOLUTION NOUVELLE ------------------------------------------------------------------27
II.3. ANALYS E DE L’EXIS TANT---------------------------------------------------------------------------------------------------28
II.3.1. M ODELE C ONCEPTUELLE DE S DONNEES ----------------------------------------------------------------------28
II.3.1.1. RECHERCHE DES DEPENDANCES FONCTIONNELLES ---------------------------------------------------- 28
62
 M atrice des dépendances fonctionnelles à sources simples ------------------------------------------------------------ 28
 Matrice des dépendances fonctionnelle à sources composées------------------------------------------------------ 29
 Matrice des clés ------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 29
II.3.1.2. GRAPHE DES CLES ------------------------------------------------------------------------------------------------------ 30
II.3.1.3. S TRUCTURE D’ACCES THEORIQUE ------------------------------------------------------------------------------ 30
II.3.1.4. MODELE CONCEPTUEL D E DONNEES + CARDINALITES ------------------------------------------------- 31
II.3.1.5. TABLEAU D ES CARDINALITES ------------------------------------------------------------------------------------- 32
II.3.2. M ODELE C ONCEPTUEL DE S TRAITEME NTS ------------------------------------------------------------------34
II.3.2.1. TABLEAUX D ES OPERATIONS -------------------------------------------------------------------------------------- 34
II.3.2.4. GRAPHES D’ORDONNANCEMENT DES PROCEDURES ----------------------------------------------------- 36
II.3.2.5. MODELE CONCEPTUEL D ES TRAITEMENTS ------------------------------------------------------------------ 37

CHAPITRE III CONCEPTION DU S YSTEME------------------------------------------------------------------------------------38


III.1. INTRODUCTION------------------------------------------------------------------------------------------------------------------38
III.2. MODEL E LOGIQUE DE DONNEES ---------------------------------------------------------------------------------------38
III.2.1. RE GLES DE GESTION ----------------------------------------------------------------------------------------------------38
III.2.2. RE GLES DE TRA NSF ORMATION DU MCD EN MLD --------------------------------------------------------39
II.2.4. QUA NTIFICATION DU MODELE LOGIQUE DES DONNEES ----------------------------------------------41
III.3.LE MODEL E ORGANISATIONNEL DE TRAITEMENT ----------------------------------------------------------44
III.3.1.ORIENTATINS GENERALES --------------------------------------------------------------------------------------------44
III.3.2. LISTE DES POSTES DE TRAVAIL -----------------------------------------------------------------------------------44
III.3.3.DIAGRAMMES POSTE-PHASE -----------------------------------------------------------------------------------------45
III.3.4. DIA GRAMME D’E NCHAINEMENT DE S PR OCEDURES ---------------------------------------------------47
III.3.4.1.PROCESS US ABONNEMENT ------------------------------------------------------------------------------------------ 47
III.3.6.2.PROCEDURE PRET ------------------------------------------------------------------------------------------------------ 48
II.3.7. DIAGRAMMES DE REPARTITION DES TACHES HOMME-MACHINE -------------------------------50

CHAPITRE IV IMPLEMETATION DE LA SOLUTION ----------------------------------------------------------------------51


IV.1. INTRODUCTION------------------------------------------------------------------------------------------------------------------51
IV.2. ETUD E DU MODEL E PHYS IQUE DES DONNEES ------------------------------------------------------------------52
IV. 3. PRES ENTATION DES INTERFACES ET DES CODES ------------------------------------------------------------52
 INTERACES : --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------52
a. L’interface d’ajout d’un abonné ---------------------------------------------------------------------------------------------52
b. L’interface de modification----------------------------------------------------------------------------------------------------53
c. Le formulaire de recherche d’abonné --------------------------------------------------------------------------------------53
d. Le formulaire de suppression -------------------------------------------------------------------------------------------------54
e. Le formulaire de la liste des abonnés de la bibliothèque -------------------------------------------------------------55
 CODES SOURCE ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------55
a. Pour la modification-------------------------------------------------------------------------------------------------------------55
b. Pour la connexion à la BDD--------------------------------------------------------------------------------------------------55
c. Pour la recherche d’un abonné ----------------------------------------------------------------------------------------------56
d. Pour l’affichage des abonnés enregistrés ---------------------------------------------------------------------------------56
e. Pour la suppression d’un abonné -------------------------------------------------------------------------------------------56
f. Pour l’ajout ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------57
g. Pour le Login ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------57

CONCLUS ION GEN ERALE--------------------------------------------------------------------------------------------------------------58


BIB LIOGRAPHIE ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------60
1. OUVRA GES ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------60
2. COURS ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------60
3. WEBOGRA PHIE---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------60
TABLE DES MATIER ES -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------61