Vous êtes sur la page 1sur 124

1

1. Partie 1 : Dispositions administratives et contractuelles ................................................. 5


1.1 Généralités .................................................................................................................... 5
1.1.1 Dérogations à l’AR du 14.01.2013 ...................................................................................................... 5
1.1.2 Le pouvoir adjudicateur ..................................................................................................................... 5
1.1.3 Cadre institutionnel d’Enabel ............................................................................................................. 5
1.1.4 Règles régissant le marché ................................................................................................................. 6
1.1.5 Définitions .......................................................................................................................................... 6
1.1.6 Confidentialité .................................................................................................................................... 7
1.1.7 Obligations déontologiques ............................................................................................................... 8
1.1.8 Droit applicable et tribunaux compétents ......................................................................................... 8

1.2 Objet et portée du marché ............................................................................................. 9


1.2.1 Nature du marché .............................................................................................................................. 9
1.2.2 Objet du marché ................................................................................................................................ 9
1.2.3 Lots ..................................................................................................................................................... 9
1.2.4 Postes ............................................................................................................................................... 10
1.2.5 Quantités .......................................................................................................................................... 11
1.2.6 Durée du marché.............................................................................................................................. 11
1.2.7 Variantes .......................................................................................................................................... 11

1.3 Procédure .................................................................................................................... 11


1.3.1 Mode de passation ........................................................................................................................... 11
1.3.2 Publication........................................................................................................................................ 11
1.3.2.1 Publicité officielle ..................................................................................................................... 11
1.3.2.2 Publication complémentaire .................................................................................................... 11
1.3.3 Informations ..................................................................................................................................... 11
1.3.4 Offre ................................................................................................................................................. 12
1.3.4.1 Données à mentionner dans l’offre ......................................................................................... 12
1.3.4.2 Durée de validité de l’offre ...................................................................................................... 12
1.3.4.3 Détermination des prix ............................................................................................................ 12
1.3.4.4 Eléments inclus dans le prix ..................................................................................................... 13
1.3.5 Droit d’introduction et ouverture des offres ................................................................................... 14
1.3.5.1. Droit et mode d’introduction des offres .................................................................................. 14
1.3.5.2 Modification ou retrait d’une offre déjà introduite ................................................................. 14
1.3.5.3. Ouverture des offres ................................................................................................................ 15
1.3.6 Sélection des soumissionnaires........................................................................................................ 15
1.3.6.1 Motifs d’exclusion .................................................................................................................... 15
1.3.6.2 Critères de sélection ................................................................................................................ 15
1.3.6.3 Modalités d'examen des offres et régularité des offres .......................................................... 18
1.3.7 Critères d’attribution........................................................................................................................ 18
1.3.8 Attribution du marché...................................................................................................................... 19
1.3.9 Conclusion du contrat ...................................................................................................................... 19

2. Partie 2. Conditions générales et dispositions particulières .......................................... 20


2.1 Définitions (art. 2) ........................................................................................................ 20
2.2. Correspondance avec le prestataire de services (art. 10)................................................ 20
2.3. Fonctionnaire dirigeant (art. 11) ................................................................................... 20
2.4. Sous-traitants (art. 12 à 15) .......................................................................................... 21

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 2


2.5. Confidentialité (art. 18) ................................................................................................ 21
2.6. Droits intellectuels (art. 19 à 23) ................................................................................... 21
2.7. Assurances (art. 24) ...................................................................................................... 21
2.8. Cautionnement (art. 25 à 33) ........................................................................................ 22
2.9. Conformité de l’exécution (art. 34) ............................................................................... 23
2.10. Plans, documents et objets établis par le pouvoir adjudicateur (art. 35) ..................... 23
2.11. Plans de détail et d’exécution établis par l’adjudicataire (art. 36) ............................... 23
2.11.1 Planning de chantier .................................................................................................................... 24
2.11.2 Planning directeur ........................................................................................................................ 24
2.11.3 Documents d’exécution ............................................................................................................... 25
2.11.4 Etablissement des Plans "As Built" ............................................................................................... 26

2.12. Modifications du marché (art. 37 à 38/19 et 80) ........................................................ 26


2.12.1 Remplacement de l’adjudicataire (art. 38/3) ............................................................................... 26
2.12.2 Révision des prix (art. 38/7) ......................................................................................................... 26
2.12.3 Indemnités suite aux suspensions ordonnées par l’adjudicateur durant l’exécution (art. 38/12)
26
2.12.4 Fixation des prix unitaires ou globaux – Calcul du prix ................................................................ 27
2.12.5 Fixation des prix unitaires ou globaux – Procédure à respecter .................................................. 27
2.12.6 Circonstances imprévisibles ......................................................................................................... 28

2.13. Contrôle et surveillance du marché ........................................................................... 28


2.13.1 Etendue du contrôle et de la surveillance (art. 39) ...................................................................... 28

2.14. Modes de réception technique (art. 41) ..................................................................... 28


2.14.1 Réception technique préalable (art. 41-42) ................................................................................. 28

2.15. Délai d’exécution (art. 76) ......................................................................................... 29


2.16. Mise à disposition de terrains (art. 77) ...................................................................... 29
2.17. Conditions relatives au personnel (art. 78) ................................................................ 29
2.18. Organisation du chantier (art. 79).............................................................................. 29
2.19. Moyens de contrôle (art. 82) ..................................................................................... 30
2.20. Journal des travaux (art. 83) ...................................................................................... 30
2.21. Responsabilité de l’entrepreneur (art. 84) ................................................................. 31
2.22. Moyens d’action du Pouvoir Adjudicateur (art. 44-51 et 85-88) .................................. 31
2.22.1 Défaut d’exécution (art. 44) ......................................................................................................... 31
2.22.2 Pénalités (art. 45) ......................................................................................................................... 32
2.22.3 Amendes pour retard (art. 46 e.s. et 86) ..................................................................................... 33
2.22.4 Mesures d’office (art. 47 et 87).................................................................................................... 33
2.22.5 Autres sanctions (art. 48) ............................................................................................................. 34

2.23. Réceptions, garantie et fin du marché (art. 64-65 et 91-92) ........................................ 34


2.23.1 Réception des travaux exécutés (art. 64-65 et 91-92) ................................................................. 34

2.24. Prix du marché en cas de retard d’exécution (art 94).................................................. 35


2.25. Facturation et paiement des travaux (art. 66 es et 95) ............................................... 36

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 3


2.26. Litiges (art. 73) .......................................................................................................... 36

3. Partie 3 : Termes de références .................................................................................... 38


3.1. Dispositions générales .................................................................................................. 38
3.1.1 Objet des travaux ............................................................................................................................. 38
3.1.2 Localisation des travaux ................................................................................................................... 38
3.1.3 Consistence des travaux ................................................................................................................... 39
3.2 Etudes d’exécution ........................................................................................................................... 41

3.4. Clauses environnementales, sociales, santé et sécurité au travail .................................. 49


3.4.1 Responsabilité de l’entrepreneur..................................................................................................... 49
3.4.2 Gestion des déchets ......................................................................................................................... 50
3.4.3 Repli de chantier .............................................................................................................................. 50
3.4.4 Main d’œuvre ................................................................................................................................... 51
3.4.5 Hygiène, santé, sécurité sur les chantiers ........................................................................................ 51

4. Partie 4 : Chantier Ecole .............................................................................................. 52


Partie 5 : Plans ............................................................................................................... 53
Partie 5 : Formulaires ...................................................................................................... 54
Instructions pour l’établissement de l’offre.............................................................................. 54
6.1. Identification du soumissionnaire ................................................................................. 55
6.2 Déclaration d’intégrité pour les soumissionnaires .............................................................. 56
6.4. Bordereau des prix ........................................................................................................... 61
5.5.1 Lot 1 ..................................................................................................................................................... 61
5.5.2 : Lot 2 .................................................................................................................................................. 79
5.5.3 Lot 3.................................................................................................................................................. 94
5.5.4 : Lot 4 ................................................................................................................................................ 103

6.5 Formulaire d’offre – Prix ...................................................................................................113


6.11. Sous-traitants ..........................................................................................................122
Récapitulatif des documents à remettre .................................................................................124

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 4


1. Partie 1 : Dispositions administratives et contractuelles
1.1 Généralités
1.1.1 Dérogations à l’AR du 14.01.2013
Le chapitre 2 du présent cahier spécial des charges (CSC) contient les clauses administratives et
contractuelles particulières applicables au présent marché public par dérogation à l’AR du
14.01.2013 ou qui complètent ou précisent celui-ci.
Dans le présent CSC, il est dérogé à l’article 26 des Règles Générales d’Exécution - RGE (AR du
14.01.2013).
1.1.2 Le pouvoir adjudicateur
Le pouvoir adjudicateur du présent marché public est Enabel, société anonyme de droit public à
finalité sociale, ayant son siège social à 147 rue Haute, 1000 Bruxelles (numéro d’entreprise
0264.814.354, RPM Bruxelles).
En tant qu’Agence Belge de Développement, Enabel soutient, pour le gouvernement belge, les
pays en développement dans leur lutte contre la pauvreté. Outre cette mission de service public
pour le gouvernement belge, Enabel exécute également des prestations pour le compte d’autres
organisations nationales et internationales contribuant à un développement humain durable1.
Pour le présent marché public, Enabel est valablement représentée par M. Alessio Salvadori
Pannini, Country Portofolio Manager.
1.1.3 Cadre institutionnel d’Enabel
Le cadre de référence général dans lequel travaille Enabel est :

- La loi belge du 19 mars 2013 relative à la Coopération au Développement2 ;

- La Loi belge du 21 décembre 1998 portant création de la « Coopération Technique Belge »


sous la forme d’une société de droit public3 ;

- La loi du 23 novembre 2017 portant modification du nom de la Coopération technique belge


et définition des missions et du fonctionnement d’Enabel, Agence belge de Développement,
publiée au Moniteur belge du 11 décembre 2017.
Les développements suivants constituent eux aussi un fil rouge dans le travail d’Enabel : citons,
à titre de principaux exemples :

- Sur le plan de la coopération internationale : les Objectifs de Développement Durables des


Nations unies, la Déclaration de Paris sur l’harmonisation et l’alignement de l’aide ;

- Sur le plan de la lutte contre la corruption : la loi du 8 mai 2007 portant assentiment à la
Convention des Nations unies contre la corruption, faite à New York le 31 octobre 20033,
ainsi que la loi du 10 février 1999 relative à la répression de la corruption transposant la
Convention relative à la lutte contre la corruption de fonctionnaires étrangers dans des
transactions commerciales internationales ;

- Sur le plan du respect des droits humains: la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme
des Nations unies (1948) ainsi que les 8 conventions de base de l’Organisation Internationale

1
Pour plus d’informations voir http://www.enabel.be/showpage.asp?iPageID=34) et la loi du 21 décembre 1998 portant création d’Enabel,
modifiée par les lois des 13 novembre 2001 et 30 décembre 2001.
2
M.B. du 30 décembre 1998, du 17 novembre 2001, du 6 juillet 2012, du 15 janvier 2013 et du 26 mars
2013. 3 M.B. du 1er juillet 1999.
3
M.B. du 18 novembre 2008.

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 5


du Travail 4 consacrant en particulier le droit à la liberté syndicale (C. n° 87), le droit
d’organisation et de négociation collective de négociation (C. n° 98),

- l’interdiction du travail forcé (C. n° 29 et 105), l’interdiction de toute discrimination en


matière de travail et de rémunération (C. n° 100 et 111), l’âge minimum fixé pour le travail
des enfants (C. n° 138), l’interdiction des pires formes de ce travail (C. n° 182) ;

- Sur le plan du respect de l’environnement : la Convention-cadre sur les changements


climatiques de Paris, le douze décembre deux mille quinze ;

- Le premier contrat de gestion entre Enabel et l’Etat fédéral belge (approuvé par AR du
17.12.2017, MB 22.12.2017) qui arrête les règles et les conditions spéciales relatives à
l’exercice des tâches de service public par Enabel pour le compte de l’Etat belge.
1.1.4 Règles régissant le marché
Sont e.a. d’application au présent marché public :

- La Loi du 17 juin 2016 relative aux marchés publics5 ;

- La Loi du 17 juin 2013 relative à la motivation, à l’information et aux voies de recours en


matière de marchés publics et de certains marchés de travaux, de fournitures et de services6

- L’A.R. du 18 avril 2017 relatif à la passation des marchés publics dans les secteurs classiques7
;

- L’A.R. du 14 janvier 2013 établissant les règles générales d’exécution des marchés publics et
des concessions de travaux publics8 ;

- Les Circulaires du Premier Ministre en matière de marchés publics.

- Toute la réglementation belge sur les marchés publics peut être consultée sur
www.publicprocurement.be.
1.1.5 Définitions
Dans le cadre de ce marché, il faut comprendre par :
- Le soumissionnaire : la personne physique (m/f) ou morale qui introduit une offre ;
- L’adjudicataire / le prestataire de services : le soumissionnaire à qui le marché est attribué ;
- Le pouvoir adjudicateur ou l’adjudicateur : la Enabel, représentée par le Country Portfolio
Manager d’Enabel au Sénégal ;
- L’offre : l’engagement du soumissionnaire d’exécuter le marché aux conditions qu’il
présente ;
- Jours : à défaut d’indication dans le cahier spécial des charges et réglementation applicable,
tous les jours s’entendent comme des jours calendrier ;
- Documents du marché : avis de marché et cahier spécial des charges, y inclus les annexes et
les documents auxquels ils se réfèrent ;

4
http://www.ilo.org/ilolex/french/convdisp1.htm.
5
M.B. 14 juillet 2016.
6
M.B. du 21 juin 2013.
7
M.B. 9 mai 2017.
8
M.B. 27 juin 2017.

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 6


- Spécifications techniques : une spécification qui figure dans un document définissant les
caractéristiques requises d'un produit ou d'un service, tels que les niveaux de qualité, les
niveaux de la performance environnementale et climatique, la conception pour tous les
besoins, y compris l'accessibilité pour les personnes handicapées, et l'évaluation de la
conformité, la propriété d'emploi, l'utilisation du produit, la sécurité ou les dimensions, y
compris les prescriptions applicables au produit en ce qui concerne le nom sous lequel il est
vendu, la terminologie, les symboles, les essais et méthodes d'essais, l'emballage, le
marquage et l'étiquetage, les instructions d'utilisation, les processus et méthodes de
production à tout stade du cycle de vie de la fourniture ou du service, ainsi que les
procédures d'évaluation de la conformité;
- Variante : un mode alternatif de conception ou d’exécution qui est introduit soit à la
demande du pouvoir adjudicateur, soit à l’initiative du soumissionnaire ;
- Option : un élément accessoire et non strictement nécessaire à l’exécution du marché, qui est
introduit soit à la demande du pouvoir adjudicateur, soit à l’initiative du soumissionnaire ;
- Métré récapitulatif : dans un marché de travaux, le document du marché qui fractionne les
prestations en postes différents et précise pour chacun d’eux la quantité ou le mode de
détermination du prix ;
- BDA : le Bulletin des Adjudications ;
- OCDE : l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques ;
- Les règles générales d’exécution RGE : les règles se trouvant dans la version coordonnée de
l’AR du 14.01.2013 établissant les règles générales d’exécution des marchés publics et des
concessions de travaux publics ;
- Le cahier spécial des charges (CSC) : le présent document ainsi que toutes ses annexes et
documents auxquels il fait référence ;
- La pratique de corruption : toute proposition de donner ou consentir à offrir à quiconque un
paiement illicite, un présent, une gratification ou une commission à titre d’incitation ou de
récompense pour qu’il accomplisse ou s’abstienne d’accomplir des actes ayant trait à
l’attribution du marché ou à l’exécution du marché conclu avec le pouvoir adjudicateur ;
- Le litige : l’action en justice.
1.1.6 Confidentialité
Le soumissionnaire ou l'adjudicataire et Enabel sont tenus au secret à l'égard des tiers concernant
toutes les informations confidentielles obtenues dans le cadre du présent marché et ne
transmettront celles-ci à des tiers qu'après accord écrit et préalable de l'autre partie. Ils ne
diffuseront ces informations confidentielles que parmi les préposés concernés par la mission. Ils
garantissent que ces préposés seront dûment informés de leurs obligations de confidentialité et
qu’ils les respecteront.
DÉCLARATION DE CONFIDENTIALITÉ D’ENABEL : Enabel est sensible à la protection de
votre vie privée. Nous nous engageons à protéger et à traiter vos données à caractère personnel
avec soin, transparence et dans le strict respect de la législation en matière de protection de la vie
privée.
Voir aussi : https://www.enabel.be/fr/content/declaration-de-confidentialite-d-enabel.

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 7


1.1.7 Obligations déontologiques
Tout manquement à se conformer à une ou plusieurs des clauses déontologiques peut aboutir à
l’exclusion du candidat, du soumissionnaire ou de l’adjudicataire d’autres marchés publics pour
Enabel.
Pendant la durée du marché, l’adjudicataire et son personnel respectent les droits de l’homme et
s’engagent à ne pas heurter les usages politiques, culturels et religieux du pays bénéficiaire. Le
soumissionnaire ou l’adjudicataire est tenu de respecter les normes fondamentales en matière de
travail, convenues au plan international par l’Organisation Internationale du Travail (OIT),
notamment les conventions sur la liberté syndicale et la négociation collective, sur l’élimination
du travail forcé et obligatoire, sur l’élimination des discriminations en matière d’emploi et de
profession et sur l’abolition du travail des enfants.
Toute tentative d’un candidat ou d’un soumissionnaire visant à se procurer des informations
confidentielles, à procéder à des ententes illicites avec des concurrents ou à influencer le comité
d’évaluation ou le pouvoir adjudicateur au cours de la procédure d’examen, de clarification,
d’évaluation et de comparaison des offres et des candidatures entraîne le rejet de sa candidature
ou de son offre.
De plus, afin d’éviter toute impression de risque de partialité ou de connivence dans le suivi et le
contrôle de l’exécution du marché, il est strictement interdit à l’adjudicataire d’offrir, directement
ou indirectement, des cadeaux, des repas ou un quelconque autre avantage matériel ou
immatériel, quelle que soit sa valeur, aux préposés du pouvoir adjudicateur concernés
directement ou indirectement par le suivi et/ou le contrôle de l’exécution du marché, quel que
soit leur rang hiérarchique.
Toute offre sera rejetée ou tout contrat (marché public) annulé dès lors qu’il sera avéré que
l’attribution du contrat ou son exécution aura donné lieu au versement de « frais commerciaux
extraordinaires ». Les frais commerciaux extraordinaires concernent toute commission non
mentionnée au marché principal ou qui ne résulte pas d’un contrat en bonne et due forme faisant
référence à ce marché, toute commission qui ne rétribue aucun service légitime effectif, toute
commission versée dans un paradis fiscal, toute commission versée à un bénéficiaire non
clairement identifié ou à une société qui a toutes les apparences d’une société de façade.
L’adjudicataire du marché s’engage à fournir au pouvoir adjudicateur, à sa demande, toutes les
pièces justificatives relatives aux conditions d’exécution du contrat. Le pouvoir adjudicateur
pourra procéder à tout contrôle, sur pièces et sur place, qu’il estimerait nécessaire pour réunir des
éléments de preuve sur une présomption de frais commerciaux inhabituels. L’adjudicataire ayant
payé des dépenses commerciales inhabituelles est susceptible, selon la gravité des faits observés,
de voir son contrat résilié ou d’être exclu de manière permanente.
1.1.8 Droit applicable et tribunaux compétents
Le marché doit être exécuté et interprété conformément au droit belge.
Les parties s’engagent à remplir de bonne foi leurs engagements en vue d’assurer la bonne fin du
marché.
En cas de litige ou de divergence d’opinion entre le pouvoir adjudicateur et l’adjudicataire, les
parties se concerteront pour trouver une solution.
À défaut d’accord, les tribunaux de Bruxelles sont seuls compétents pour trouver une solution.

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 8


1.2 Objet et portée du marché
1.2.1 Nature du marché
Le présent marché est un marché de travaux.
1.2.2 Objet du marché
Le présent marché consiste en la réalisation de la clôture et du réseau d’irrigation de treize (13)
périmètres maraîchers dans la zone d’intervention du PARERBA, conformément aux conditions
du présent CSC.
1.2.3 Lots
Le marché est divisé en une tranche ferme de treize (13) périmètres maraîchers répartis dans
quatre (04) lots et une tranche conditionnelle de sept (07) périmètres maraîchers répartis dans
trois (03) lots.
Le soumissionnaire peut introduire une offre pour un, plusieurs ou tous les lots. Dans le cas où
le soumissionnaire remet une offre pour plusieurs lots, il doit toutefois disposer de la capacité
économique et financière suffisante pour exécuter plusieurs lots, tel que cela est spécifié au
point 1.2.6.2 « critères de sélection ».
L’attention du soumissionnaire est attirée sur le fait que lorsque il remet offre pour un lot, il est
obligé de remettre prix pour la tranche ferme ainsi que pour la tranche conditionnelle.
Enabel ne s’engage toutefois à commander que la tranche ferme de chaque lot. Si Enabel décide
de commander également la tranche conditionnelle, le soumissionnaire adjudicataire du lot en
question devra l’exécuter. Dans le cas où Enabel déciderait de ne pas commander la tranche
conditionnelle, l’adjudicataire de ce lot ne pourra toutefois prétendre à aucune indemnité
compensatoire.
Une offre pour une partie d’un lot est irrecevable.
Les lots sont les suivants :
 Tranche ferme

N° Lot Départements Communes Sites

1 Thiès Tassette Tassette Peul

2 Thiès Tassette Ndoyène

3 Lot1 Thiès Tassette Keur Mangary Ka

4 Thiès Tassette Keur Djiby Ngom

5 Thiès Notto Mbodiène

6 Foundiougne Keur Samba Guèye Ndiop

7 Lot2 Foundiougne Keur Samba Guèye Alassane Diallo

8 Foundiougne Keur Samba Guèye Mahmouda

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 9


9 Nioro Prokhane Keur Diatta
Lot3
10 Nioro Médina Sabakh Djiguimar

11 Kaffrine Diokoul Mbelbouck Kouthia Thiambène

12 Lot 4 Kaffrine Diokoul Mbelbouck Mara

13 Kaffrine Diokoul Mbelbouck Ndiawara

 Tranche conditionnelle

N° Lot Départements Communes Sites

1 Thiès Tassette Mbousnakh Séko


Lot 1
2 Thiès Notto Ndiougane

3 Foundiougne Keur Saloum Diané Keur Saloum Diané

4 Lot 2 Foundiougne Keur Samba Guèye Djidah

5 Foundiougne Keur Samba Guèye Keur Momath Souna

6 Mbacké Sadio Guerlé


Lot 3
7 Mbacké Sadio Sadio

Dans ses offres pour plusieurs lots, le soumissionnaire ne peut pas présenter des rabais ou
propositions d’amélioration de son offre pour le cas où ces mêmes lots lui seraient attribués.
Le pouvoir adjudicateur ne limite pas le nombre de lots qui peuvent être attribués à un seul
soumissionnaire (dans la mesure où le soumissionnaire dispose de la capacité financière et
technique exigée pour exécuter plusieurs lots - cf. point 1.3.6.2 « Critères de sélection »).
1.2.4 Postes
Chaque lot est composé des postes suivants :
- Réalisation d’un réseau d’irrigation ;
- Réalisation d’une clôture.
Ces postes seront groupés et forment un seul lot. Il n’est pas possible de soumissionner pour un
ou plusieurs postes et le soumissionnaire est tenu de remettre prix pour tous les postes d’un
même lot.
Pour la tranche conditionnelle, les prix unitaires de la tranche ferme seront considérés pour
l’élaboration du bon de commande.

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 10


1.2.5 Quantités
Les quantités fixées dans les bordereaux des prix sont des quantités présumées.
Le soumissionnaire doit remettre prix pour les quantités présumées qui sont fixées dans les
bordereaux des prix (voir point 5.4 du présent CSC), mais seules les quantités effectivement
exécutées seront admises au paiement, sur base des prix unitaires fixées dans le bordereaux
des prix.
Lorsque, indépendamment de toute modification apportée au marché par Enabel, les quantités
réellement exécutées d’un poste du bordereau des prix dépassent le triple des quantités
présumées ou sont inférieures à la moitié de ces quantités, chacune des parties peut demander
la révision des prix unitaires et des délais initiaux.

1.2.6 Durée du marché


Le marché débute pour chacun des lots à la notification de l’attribution et se termine à la
réception définitive, prononcé un (01) an après la réception provisoire (durée de garantie).
Toutefois le délai d’exécution commence à la date indiquée dans la note de service de démarrage
et se termine à la réception provisoire. Le marché est clôturé définitivement après le délai de
garantie, à la réception définitive.
1.2.7 Variantes
Chaque soumissionnaire ne peut introduire qu’une seule offre. Les variantes sont interdites.
1.3 Procédure
1.3.1 Mode de passation
Le présent marché est attribué, en application de l’article 36 de la loi du 17 juin 2016, via une
procédure ouverte.
1.3.2 Publication
1.3.2.1 Publicité officielle
Le présent marché fait l’objet d’une publication officielle au Bulletin des Adjudications.
1.3.2.2 Publication complémentaire
Le présent CSC est publié sur le site Web d’Enabel (www.enabel.be), sur le site web de l’OCDE et
dans le journal Le Soleil.
1.3.3 Informations
L’attribution de ce marché est coordonnée par Monsieur Cédric De Bueger. Aussi longtemps que
court la procédure, tous les contacts entre le pouvoir adjudicateur et les soumissionnaires
(éventuels) concernant le présent marché se font exclusivement via cette personne et il est
interdit aux soumissionnaires (éventuels) d’entrer en contact avec le pouvoir adjudicateur d’une
autre manière au sujet du présent marché, sauf disposition contraire dans le présent CSC.
Jusque 15 jours avant la date limite de dépôt des offres, les candidats-soumissionnaires peuvent
poser des questions concernant le CSC et le marché. Les questions seront posées par écrit à
Monsieur Cédric De Bueger (cedric.debueger@enabel.be) et il y sera répondu au fur et à mesure
de leur réception. L’aperçu complet des questions posées sera disponible au plus tard six jours de
calendrier avant la date ultime de la remise des offres en envoyant un mail à l’adresse
cedric.debueger@enabel.be.

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 11


Jusqu’à la notification de la décision d’attribution, il ne sera donné aucune information sur
l’évolution de la procédure.
Les documents de marché seront accessibles gratuitement à l’adresse internet suivante :
www.enabel.be.
Le soumissionnaire est censé introduire son offre en ayant pris connaissance et en tenant compte
des rectifications éventuelles concernant l’avis de marché ou le CSC qui sont publiées au Bulletin
des Adjudications ou qui lui sont envoyées sous enveloppe individuelle recommandée ou par
télécopieur/courrier électronique. À cet effet, s’il a téléchargé le CSC sous forme électronique, il
lui est vivement conseillé de transmettre ses coordonnées au gestionnaire de marché public
mentionné ci-dessus et de se renseigner sur les éventuelles modifications ou informations
complémentaires.
Conformément à l’article 81 de l’A.R. du 18 avril 2017, le soumissionnaire est tenu de dénoncer
immédiatement toute lacune, erreur ou omission dans les documents du marché qui rende
impossible l’établissement de son prix ou la comparaison des offres, au plus tard dans un délai de
10 jours avant la date limite de réception des offres.
1.3.4 Offre
1.3.4.1 Données à mentionner dans l’offre
L’attention des soumissionnaires est attirée sur les principes généraux édictés au titre 1 de la loi
du 17 juin 2016 et qui sont applicables à la présente procédure de passation.
Le soumissionnaire est tenu d’utiliser le formulaire d’offre joint en annexe. A défaut d’utiliser ce
formulaire, il supporte l’entière responsabilité de la parfaite concordance entre les documents
qu’il a utilisés et le formulaire.
L’offre et les annexes jointes au formulaire d’offre sont rédigées en français.
Par le dépôt de son offre, le soumissionnaire renonce automatiquement à ses conditions
générales ou particulières de vente, même si celles-ci sont mentionnées dans l’une ou l’autre
annexe à son offre.
Le soumissionnaire indique clairement dans son offre quelle information est confidentielle et/ou
se rapporte à des secrets techniques ou commerciaux et ne peut donc pas être divulguée par le
pouvoir adjudicateur.
1.3.4.2 Durée de validité de l’offre
Les soumissionnaires restent liés par leur offre pendant un délai de 90 jours calendrier, à
compter de la date limite de réception des offres.
1.3.4.3 Détermination des prix
Tous les prix mentionnés dans le formulaire d’offre doivent être obligatoirement libellés en
EURO ou en FCFA.
Le présent marché est un marché mixte, ce qui signifie que les prix sont fixés selon plusieurs des
modes ci-dessous :

- Des postes à bordereau de prix, c’est-à-dire que les prix unitaires des différents postes sont
forfaitaires et les quantités, pour autant que des quantités soient déterminées pour les
postes, sont présumées ou exprimées dans une fourchette.

- Les postes sont portés en compte sur la base des quantités effectivement commandées et
mises en œuvre, noté QP ou quantité présumée dans le DQE.

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 12


- Des postes forfaitaires, c’est-à-dire un poste dans lequel un prix forfaitaire couvre l’ensemble
des prestations du marché ou de chacun des postes, noté QF ou quantité forfaitaire dans le
DQE.
En application de l’article 37 de l’arrêté royal du 18 avril 2017, le pouvoir adjudicateur peut
effectuer toutes les vérifications sur pièces comptables et tous contrôles sur place de l’exactitude
des indications fournis dans le cadre de la vérification des prix.
1.3.4.4 Eléments inclus dans le prix
Le prestataire de services est censé avoir inclus dans ses prix tant unitaires que globaux tous les
frais et impositions généralement quelconques grevant les travaux, à l’exception de la taxe sur la
valeur ajoutée.
Sont inclus dans les prix tant unitaires que globaux des marchés de travaux, tous les frais,
mesures et charges quelconques inhérents à l’exécution du marché, notamment :
1° le cas échéant, les mesures imposées par la législation en matière de sécurité et de santé des
travailleurs lors de l’exécution de leur travail ;
2° tous les travaux et fournitures tels que étançonnages, blindages et épuisements, nécessaires
pour empêcher les éboulements de terre et autres dégradations et pour y remédier le cas échéant ;
3° la parfaite conservation, le déplacement et la remise en place éventuels des câbles et
canalisations qui pourraient être rencontrés dans les fouilles, terrassements ou dragages, pour
autant que ces prestations ne soient pas légalement à la charge des propriétaires de ces câbles et
canalisations ;
4° l’enlèvement, dans les limites des fouilles, terrassements ou dragages éventuellement
nécessaires à l’exécution de l’ouvrage :

- de terres, vases et graviers, pierres, moellons, enrochements de toute nature, débris de


maçonnerie, gazons, plantations, buissons, souches, racines, taillis, décombres et déchets ;

- de tout élément rocheux quel que soit son volume lorsque les documents du marché
mentionnent que les terrassements, fouilles et dragages sont exécutés en terrain réputé
rocheux, et à défaut de cette mention, de tout élément rocheux, de tout massif de maçonnerie
ou de béton dont le volume d’un seul tenant n’excède pas un demi-mètre cube ;
5° le transport et l’évacuation des produits de déblai, soit en dehors du domaine du pouvoir
adjudicateur, soit aux lieux de réemploi dans l’étendue des chantiers, soit aux lieux de dépôt
prévus, suivant les prescriptions des documents du marché ;
6° tous frais généraux, frais accessoires et frais d’entretien pendant l’exécution et le délai de
garantie.
7° les droits de douane et d’accise, sont également inclus dans le prix du marché tous les travaux
qui, par leur nature, dépendent de ou sont liés à ceux qui sont décrits dans les documents du
marché.
8° la formation à la commande de la pompe du responsable des bénéficiaires, sont également
inclus dans le prix du marché tous les travaux qui, par leur nature, dépendent de ou sont liés à
ceux qui sont décrits dans les documents du marché.

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 13


1.3.5 Droit d’introduction et ouverture des offres
1.3.5.1. Droit et mode d’introduction des offres
Sans préjudice des variantes éventuelles, le soumissionnaire peut remettre qu’une seule offre
pour un lot.
Le soumissionnaire introduit son offre de la manière suivante :
Un exemplaire original de l’offre complète sera introduit sur papier. En plus, le soumissionnaire
joindra à l’offre une copie sous forme d’un ou plusieurs fichiers au format PDF sur Clé USB.
Elle est introduite sous pli définitivement scellé, portant la mention : PARERBA - Offre CSC
SEN/418 –Cédric De Bueger
a) par la poste (envoi normal ou recommandé)
Dans ce cas, le pli scellé est glissé dans une seconde enveloppe fermée adressée à :
Enabel - Projet PARERBA, 121, Route de Ouakam, Sotrac-Mermoz, DAKAR.
b) par remise contre accusé de réception.
Le service est accessible, tous les jours ouvrables, pendant les heures de bureau : de 9 h. à 13 h. et
de 14 h. à 18 h. (Voir adresse mentionnée ci-dessus).
Toute offre doit parvenir avant la date et l'heure ultime de dépôt. Les offres parvenues
tardivement ne sont pas acceptées (Article 83 de l’A.R. Passation).
1.3.5.2 Modification ou retrait d’une offre déjà introduite
Lorsqu’un soumissionnaire souhaite modifier ou retirer une offre déjà envoyée ou introduite, ceci
doit se dérouler conformément aux dispositions de l’article 43 et 85 de l’arrêté royal du 18 avril
2017.
Afin de modifier ou de retirer une offre déjà envoyée ou introduite, une déclaration écrite est
exigée, correctement signée par le soumissionnaire ou par son mandataire. L’objet et la portée
des modifications doivent être mentionnés de façon précise. Le retrait doit être inconditionnel.
Le retrait peut également être communiqué par téléfax, ou via un moyen électronique, pour
autant qu’il soit confirmé par lettre recommandée déposée à la poste ou contre accusé de
réception au plus tard le jour avant la date limite de réception des offres.
Lorsque l’offre est introduite via e-tendering, la modification ou le retrait de l’offre se fait
conformément à l’article 43, §2 de l’A.R. du 18 avril 2017.
Ainsi, les modifications à une offre qui interviennent après la signature du rapport de dépôt, ainsi
que son retrait donnent lieu à l'envoi d'un nouveau rapport de dépôt qui doit être signé
conformément au paragraphe 1er.
L'objet et la portée des modifications doivent être indiqués avec précision.
Le retrait doit être pur et simple.
Lorsque le rapport de dépôt dressé à la suite des modifications ou du retrait visés à l'alinéa 1er,
n'est pas revêtu de la signature visée au paragraphe 1er, la modification ou le retrait est d'office
entaché de nullité. Cette nullité ne porte que sur les modifications ou le retrait et non sur l'offre
elle-même.

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 14


1.3.5.3. Ouverture des offres
Les offres doivent être en possession du pouvoir adjudicateur avant le 18.12.2019 à 12h 00.
L’ouverture des offres est publique.
La séance d’ouverture des offres se fera à l’adresse indiquée ci-dessus pour le dépôt des offres.
1.3.6 Sélection des soumissionnaires
1.3.6.1 Motifs d’exclusion
Les motifs d’exclusion obligatoires et facultatifs sont renseignés en annexe du présent cahier
spécial des charges.
Par la signature de la déclaration sur l’honneur se trouvant au formulaire 5.3 du présent CSC, le
soumissionnaire atteste qu’il ne se trouve pas dans un des cas d’exclusion figurant aux articles 67
à 70 de la loi du 17 juin 2016 et aux articles 61 à 64 de l’A.R. du 18 avril 2017.
En plus de la déclaration sur l’honneur à signer, se trouvant au point 6.4 du présent CSC, il est par
ailleurs demandé au soumissionnaire de joindre à son offre les documents suivants (les plus
récents possibles par rapport à la date de soumission):
- Extrait du casier judiciaire du gérant de la société soumissionnaire
-Attestation de régularité des cotisations sociales
- Attestation de régularité fiscale

1.3.6.2 Critères de sélection


Le soumissionnaire est, en outre, tenu de démontrer à l’aide des documents demandés ci-dessous
qu’il est suffisamment capable, tant du point de vue économique et financier que du point de vue
technique, de mener à bien le présent marché public.
Seules les offres des soumissionnaires qui satisfont aux critères de sélection sont prises en
considération pour participer à la comparaison des offres sur la base des critères d’attribution
repris ci-dessous, dans la mesure où ces offres sont régulières.
Critère de capacité économique et financière
a. Le soumissionnaire doit avoir réalisé, au cours des trois derniers exercices, une
moyenne de chiffres d’affaires annuels au moins égale à :
- Pour le lot1 : 142.500.000 FCFA soit 217.240 Euros.
- Pour le lot2 : 129.900.000 FCFA soit 198.031 Euros ;
- Pour le lot 3 : 81.000.000 FCFA soit 123.484 Euros ;
- Pour le lot 4 : 121.500.000 FCFA soit 185.226 Euros ;
Ces chiffres d’affaires seront cumulés en cas de soumission pour plusieurs lots.
Il joindra à son offre une déclaration relative au chiffre d’affaires total réalisé pendant les trois
derniers exercices, à moins que le chiffre d’affaires total soit mentionné dans les comptes annuels
approuvés qui peuvent être consultés via le guichet électronique (il s’agit des comptes annuels
déposés auprès de la Banque Nationale de Belgique, libellés selon le schéma comptable complet,
ou selon le schéma comptable raccourci dans laquelle la mention facultative du chiffre d’affaires
total réalisé, a été complétée). (voir formulaire 6.6 du présent CSC).
Le soumissionnaire doit également prouver sa solvabilité financière.

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 15


Les soumissionnaires doivent joindre également à leur offre les comptes annuels
approuvés des trois dernières années ou un document reprenant tous les actifs et tous les
passifs de l’entreprise. Au cas où l’entreprise n’a pas encore publié de compte annuel, un bilan
intermédiaire certifié conforme par le comptable ou par le réviseur d’entreprise ou par la
personne ou l’organisme qui exerce ce type de fonction dans le pays concerné suffit.
b. Le soumissionnaire devrait soumettre une attestation de ligne de crédit ou de
disponibilité financière délivrée par une institution financière pour la
réalisation du marché sans avance de démarrage (voir formulaire 6.7 du présent
CSC) :
- Pour le lot 1 : 19.000.000 FCFA soit 28.965 Euros ;
- Pour le lot 2 : 17.320.000 FCFA soit 26.404 Euros ;
- Pour le lot 3 : 10.800.000 FCFA soit 16.464 Euros ;
- Pour le lot 4 : 16.200.000 FCFA soit 24.697 Euros ;
Ces montants de ligne de crédit seront cumulés en cas de soumission pour
plusieurs lots.
Un soumissionnaire peut, le cas échéant et pour un marché déterminé, faire valoir les capacités
d’autres entités, quelle que soit la nature juridique des liens existant entre lui-même et ces
entités. Les règles suivantes sont alors d’application :

- Si un opérateur économique souhaite recourir aux capacités d’autres entités, il apporte au


pouvoir adjudicateur la preuve qu’il disposera des moyens nécessaires, notamment en
produisant l’engagement de ces entités à cet effet.

- Le pouvoir adjudicateur vérifiera, si les entités à la capacité desquelles l’opérateur


économique entend avoir recours remplissent les critères de sélection et s’il existe des motifs
d’exclusion dans leur chef.

- Lorsqu’un opérateur économique a recours aux capacités d’autres entités en ce qui concerne
des critères ayant trait à la capacité économique et financière, le pouvoir adjudicateur exige
que l’opérateur économique et ces entités en question soient solidairement responsables de
l’exécution du marché
Dans les mêmes conditions, un groupement de candidats ou de soumissionnaires peut faire valoir
les capacités des participants au groupement ou celles d’autres entités.
Critère de capacité technique
a. Le soumissionnaire doit disposer du personnel suffisamment compétent pour
pouvoir exécuter le marché convenablement.
Le soumissionnaire joint à son offre un relevé reprenant le personnel qui sera mis en œuvre lors
de la réalisation du marché (voir formulaire 6.8 du présent CSC). Dans ce document, le
soumissionnaire mentionne les diplômes dont ce personnel est titulaire, ainsi que les
qualifications professionnelles et l’expérience.
Le personnel requis est au minimum composé, pour chaque lot, de :
- D’un conducteur/directeur des travaux, titulaire d’un diplôme génie rural avec
05 ans d’expérience professionnelle et 03 références en conduite ou supervision de
travaux d’aménagement de périmètres maraîchers ;
- D’un chef de chantier, titulaire d’un diplôme de technicien supérieur en
hydraulique, génie civil ou profil équivalent et ayant au moins 05 ans d’expériences
professionnelles et 04 références en conduite de travaux d’aménagement de périmètres

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 16


maraîchers et une référence en conduite des travaux d’installation de système
d’irrigation sous pression (goutte à goutte et aspersion) pour le lot 02 ;
- D’un topographe, titulaire d’un diplôme de technicien supérieur en topographie
ayant au moins 05 ans d’expériences professionnelles et 04 références en conduite de
travaux d’aménagement de périmètres maraîchers ;
- Un personnel non cadre composé d’un chef plombier, d’un chef maçon et
suffisamment de mains d’œuvre qualifiées ;
Nb) Les candidats qui décident de soumissionner pour les 04 lots doivent fournir 04 équipes
différentes
b. Le soumissionnaire doit joindre à son offre une déclaration sur l’honneur
(voir formulaire 6.9 du présent CSC), pour chaque lot, par laquelle il atteste
disposer du matériel suivant :
- Camion de 20m ou 8 m3
- Véhicules de liaison type 4x4
- Bétonnière
- Equipement de Vibration
- Une station totale et niveau topographique
- Caisses plombier
- Manomètres de précision
- Groupe électrogène de chantier
- Appareils photos numériques
- Lot d’outillage de chantier pour maçonnerie
- Compacteur de petites surfaces
- Un poste à soudure
- Une pompe d’épreuve ;
- Des bâches pour couverture de canalisations
c. Le soumissionnaire doit disposer des références suivantes de services exécutés,
qui ont été effectués au cours des cinq dernières années (voir formulaire 6.10 du
présent CSC) :
Présenter au moins trois (03) références de travaux de réalisation de clôture en grillage de
périmètres agricoles ;
Présenter au moins trois (03) références de travaux de réalisation de réseau d’irrigation de
périmètre maraîchers de 05ha au moins ;
Le soumissionnaire joint à son offre une liste reprenant les travaux les plus importants qui ont
été effectués au cours des cinq dernières années, avec mention du montant et de la date et les
destinataires publics ou privés. Les travaux sont prouvés par des attestations émises ou
contresignées par l’autorité compétente ou, lorsque le destinataire était un acheteur privé par
une attestation de l’acheteur ou à défaut par une simple déclaration de l’entrepreneur.
d. L’indication de la part du marché que l’entrepreneur a éventuellement
l’intention de sous-traiter (voir formulaire 6.11 du présent CSC) .
Un soumissionnaire peut, le cas échéant et pour un marché déterminé, faire valoir les capacités
d’autres entités, quelle que soit la nature juridique des liens existant entre lui-même et ces
entités. Les règles suivantes sont alors d’application :

- Si un opérateur économique souhaite recourir aux capacités d’autres entités, il apporte au


pouvoir adjudicateur la preuve qu’il disposera des moyens nécessaires, notamment en
produisant l’engagement de ces entités à cet effet.

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 17


- Le pouvoir adjudicateur vérifiera, si les entités à la capacité desquelles l’opérateur
économique entend avoir recours remplissent les critères de sélection et s’il existe des motifs
d’exclusion dans leur chef.

- En ce qui concerne les critères ayant égard aux titres d’études et professionnels, ou à
l’expérience professionnelle pertinente, les opérateurs économiques ne peuvent toutefois
avoir recours aux capacités d’autres entités que lorsque ces dernières exécuteront
véritablement les travaux pour lesquels ces capacités sont requises.
Dans les mêmes conditions, un groupement de candidats ou de soumissionnaires peut faire valoir
les capacités des participants au groupement ou celles d’autres entités.
1.3.6.3 Modalités d'examen des offres et régularité des offres
Avant de procéder à l’évaluation et à la comparaison des offres, le pouvoir adjudicateur examine
leur régularité.
Les offres doivent être établies de manière telle que le pouvoir adjudicateur puisse faire son choix
sans entrer en négociation avec le soumissionnaire. Pour cette raison, et afin de pouvoir juger les
offres sur pied d’égalité, il est fondamental que les offres soient entièrement conformes aux
dispositions du CSC, tant au plan formel que matériel. Les offres substantiellement irrégulières
sont exclues.
Constitue une irrégularité substantielle celle qui est de nature à donner un avantage
discriminatoire au soumissionnaire, à entraîner une distorsion de concurrence, à empêcher
l'évaluation de l'offre du soumissionnaire ou la comparaison de celle-ci aux autres offres, ou à
rendre inexistant, incomplet ou incertain l'engagement du soumissionnaire à exécuter le marché
dans les conditions prévues.
Sont réputées substantielles notamment les irrégularités suivantes :
1° le non-respect du droit environnemental, social ou du travail, pour autant que ce non-respect
soit sanctionné pénalement ;
2° le non-respect des exigences visées aux articles 38, 42, 43, § 1er, 44, 48, § 2, alinéa 1er, 54, §
2, 55, 83 et 92 de l’AR du 18 avril 2017 et par l'article 14 de la loi, pour autant qu'ils contiennent
des obligations à l'égard des soumissionnaires;
3° le non-respect des exigences minimales et des exigences qui sont indiquées comme
substantielles dans les documents du marché ;
4° les offres qui ne comportent pas de signature manuscrite originale sur le formulaire d’offre
Le Pouvoir Adjudicateur déclare également nulle l'offre qui est affectée de plusieurs irrégularités
non substantielles qui, du fait de leur cumul ou de leur combinaison, sont de nature à avoir les
mêmes effets que décrits ci-dessus (conformément à l’article 76 de l’AR du 18 avril 2017).
1.3.7 Critères d’attribution
Le pouvoir adjudicateur choisira l’offre régulière qu’il juge économiquement la plus avantageuse
en tenant compte des critères suivants :
Attribution sur la base du prix : prix total de l’offre
Prix de l’offre X = Prix de l’offre la moins chère x 100 %
Prix de l’offre X
Cotation finale

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 18


Le marché sera attribué au soumissionnaire qui obtient la cotation finale la plus élevée, après que
le pouvoir adjudicateur aura vérifié, à l’égard de ce soumissionnaire, l’exactitude de la déclaration
sur l’honneur et à condition que le contrôle ait démontré que la déclaration sur l’honneur
correspond à la réalité.
1.3.8 Attribution du marché
Chaque lot du marché sera attribué au soumissionnaire qui aura remis l’offre régulière
économiquement la plus avantageuse pour ce lot (pour la tranche ferme + tranche
conditionnelle).
L’attention des soumissionnaire est attirée sur le fait que dans le cas où un soumissionnaire remet
une offre pour plusieurs lots mais qu’il n’a pas la capacité technique et financière d’exécuter
l’ensemble des lots pour lesquels il a soumissionner, Enabel choisira le ou les lots qu’elle attribue
à chaque soumissionnaire afin d’obtenir la combinaison économiquement la plus avantageuse
pour elle, c’est-à-dire qui aboutit au montant total d’attribution le plus bas pour l’ensemble des
lots du présent marché.
Il faut néanmoins remarquer que, conformément à l’art. 85 de la loi du 17 juin 2016, il n’existe
aucune obligation pour le pouvoir adjudicateur d’attribuer le marché.
Le pouvoir adjudicateur peut soit renoncer à passer le marché, soit refaire la procédure, au besoin
suivant un autre mode.
Le pouvoir adjudicateur se réserve aussi le droit de n’attribuer que certain(s) lot(s) et de décider
que les autres lots feront l’objet d’un ou de plusieurs nouveaux marchés, au besoin suivant une
autre procédure de passation en application de l’art. 58 §1, 3ième paragraphe.
1.3.9 Conclusion du contrat
Conformément à l’art. 88 de l’A.R. du 18 avril 2017, le marché a lieu par la notification au
soumissionnaire choisi de l’approbation de son offre.
La notification est effectuée par les plateformes électroniques, par courrier électronique ou par
fax et, le même jour, par envoi recommandé.
Le contrat intégral consiste dès lors en un marché attribué par Enabel au soumissionnaire choisi
conformément :

- -Au présent CSC et ses annexes ;


- -L’offre approuvée et toute ses annexes ;
- -A la lettre recommandée portant notification de la décision d’attribution ;
- -Le cas échéant, aux documents éventuels ultérieurs, acceptés et signés par les deux parties.

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 19


2. Partie 2. Conditions générales et dispositions particulières
Le présent chapitre de ce CSC contient les clauses particulières applicables au présent marché
public par dérogation aux ‘Règles générales d’exécution des marchés publics et des concessions
de travaux publics’ de l’AR du 14 janvier 2013, ci-après ‘RGE’ ou qui complètent ou précisent
celui-ci. Les articles indiqués ci-dessus (entre parenthèses) renvoient aux articles des RGE. En
l’absence d’indication, les dispositions pertinentes des RGE sont intégralement d’application.
Dans ce CSC, il est dérogé à l’article 26 des Règles Générales d’Exécution (RGE) de l’A.R. du
14.01.2013.
2.1 Définitions (art. 2)
Dans le cadre de ce marché, il faut comprendre par :
- Fonctionnaire dirigeant : le fonctionnaire, ou toute autre personne, chargé de la direction et
du contrôle de l’exécution du marché ;
- Cautionnement : garantie financière donnée par l’adjudicataire de ses obligations jusqu’à
complète et bonne exécution du marché ;
- Réception : constatation par le pouvoir adjudicateur de la conformité aux règles de l’art ainsi
qu’aux conditions du marché de tout ou partie des travaux, fournitures ou services exécutés
par l’adjudicataire ;
- Acompte : paiement d’une partie du marché après service fait et accepté ;
- Avance : paiement d’une partie du marché avant service fait et accepté ;
- Avenant : convention établie entre les parties liées par le marché en cours d’exécution du
marché et ayant pour objet une modification des documents qui y sont applicables.
2.2. Correspondance avec le prestataire de services (art. 10)
L’utilisation des moyens électroniques pour les échanges durant l’exécution du marché est
permise sauf quand indiqué différemment dans le présent CSC.
Dans ces derniers cas, les notifications du pouvoir adjudicateur sont adressées au domicile ou au
siège social mentionné dans l’offre.
2.3. Fonctionnaire dirigeant (art. 11)
La direction et le contrôle de l’exécution du marché sont confiés à Monsieur Alain Möhlenhoff,
assisté par Monsieur Souhaïbou Faye.
Une fois le marché conclu, le fonctionnaire dirigeant est l’interlocuteur principal de
l’entrepreneur. Toute la correspondance et toutes les questions concernant l’exécution du marché
lui seront adressées, sauf mention contraire express dans ce CSC (voir notamment « paiement »
ci-après).
Le fonctionnaire dirigeant a pleine compétence pour ce qui concerne le suivi de l’exécution du
marché, y compris la délivrance d’ordres de service, l’établissement de procès-verbaux et d’états
des lieux, l’approbation des services, des états d’avancements et des décomptes. Il peut ordonner
toutes les modifications au marché qui se rapportent à son objet et qui restent dans ses limites.
Ne font toutefois pas partie de sa compétence : la signature d’avenants ainsi que toute autre
décision ou accord impliquant une dérogation aux clauses et conditions essentielles du marché.
Pour de telles décisions, le pouvoir adjudicateur est représenté comme stipulé au point Le
pouvoir adjudicateur.

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 20


Le fonctionnaire dirigeant n’est en aucun cas habilité à modifier les modalités (p. ex., délais
d’exécution, …) du contrat, même si l’impact financier devait être nul ou négatif. Tout
engagement, modification ou accord dérogeant aux conditions stipulées dans le CSC et qui n’a
pas été notifié par le pouvoir adjudicateur doit être considéré comme nul.
2.4. Sous-traitants (art. 12 à 15)
Le fait que l’adjudicataire confie tout ou partie de ses engagements à des sous-traitants ne dégage
pas sa responsabilité envers le pouvoir adjudicateur. Celui-ci ne se reconnaît aucun lien
contractuel avec ces tiers.
L’adjudicataire reste, dans tous les cas, seul responsable vis-à-vis du pouvoir adjudicateur.
L’entrepreneur s’engage à faire exécuter le marché par les personnes indiquées dans l’offre, sauf
cas de force majeure. Les personnes mentionnées ou leurs remplaçants sont tous censés
participer effectivement à la réalisation du marché. Les remplaçants doivent être agréés par le
pouvoir adjudicateur.
Le contractant ne peut pas sous-traiter, sous-louer, déléguer ou transférer autrement la totalité
ou plus de 40% pour cent de la valeur des travaux.
2.5. Confidentialité (art. 18)
L’entrepreneur et ses collaborateurs sont liés par un devoir de réserve concernant les
informations dont ils ont connaissance lors de l’exécution de ce marché. Ces informations ne
peuvent en aucun cas être communiquées à des tiers sans l’autorisation écrite du pouvoir
adjudicateur. L’entrepreneur peut toutefois faire mention de ce marché en tant que référence, à
condition qu’il en indique l’état avec véracité (p.ex. ‘en exécution’), et pour autant que le pouvoir
adjudicateur n’ait pas retiré cette autorisation pour cause de mauvaise exécution du marché.
2.6. Droits intellectuels (art. 19 à 23)
Le pouvoir adjudicateur n'acquiert pas les droits de propriété intellectuelle nés, mis au point ou
utilisés à l'occasion de l'exécution du marché.
Sans préjudice de l'alinéa 1er et sauf disposition contraire dans les documents du marché, lorsque
l'objet de celui-ci consiste en la création, la fabrication ou le développement de dessins et
modèles, de signes distinctifs, le pouvoir adjudicateur en acquiert la propriété intellectuelle, ainsi
que le droit de les déposer, de les faire enregistrer et de les faire protéger.
En ce qui concerne les noms de domaine créés à l'occasion d'un marché, le pouvoir adjudicateur
acquiert également le droit de les enregistrer et de les protéger, sauf disposition contraire dans les
documents du marché.
Lorsque le pouvoir adjudicateur n'acquiert pas les droits de propriété intellectuelle, il obtient une
licence d'exploitation des résultats protégés par le droit de la propriété intellectuelle pour les
modes d'exploitation mentionnés dans les documents du marché.
Le pouvoir adjudicateur énumère dans les documents du marché les modes d'exploitation pour
lesquels il entend obtenir une licence.
2.7. Assurances (art. 24)
L'adjudicataire contracte les assurances couvrant sa responsabilité en matière d'accidents de
travail et sa responsabilité civile vis-à-vis des tiers lors de l'exécution du marché.
L'adjudicataire contracte également toute autre assurance imposée par les documents du marché.

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 21


Dans un délai de trente jours à compter de la conclusion du marché, l'adjudicataire justifie qu'il a
souscrit ces contrats d'assurances, au moyen d'une attestation établissant l'étendue de la
responsabilité garantie requise par les documents du marché.
À tout moment durant l'exécution du marché, l'adjudicataire produit cette attestation, dans un
délai de quinze jours à compter de la réception de la demande du pouvoir adjudicateur.
2.8. Cautionnement (art. 25 à 33)
Le cautionnement est fixé à 5 % du montant total, hors TVA, du marché. Le montant ainsi obtenu
est arrondi à la dizaine d’euro supérieure.
Le cautionnement peut être constitué conformément aux dispositions légales et réglementaires,
soit en numéraire, ou en fonds publics, soit sous forme de cautionnement collectif.
Le cautionnement peut également être constitué par une garantie accordée par un établissement
de crédit satisfaisant au prescrit de la législation relative au statut et au contrôle des
établissements de crédit ou par une entreprise d'assurances satisfaisant au prescrit de la
législation relative au contrôle des entreprises d'assurances et agréée pour la branche 15
(caution).
Par dérogation à l’article 26, le cautionnement peut être établi via un établissement dont le siège
social se situe dans un des pays de destination des services. Le pouvoir adjudicateur se réserve le
droit d’accepter ou non la constitution du cautionnement via cet établissement. L’adjudicataire
mentionnera le nom et l’adresse de cet établissement dans l’offre.
La dérogation est motivée pour laisser l’opportunité aux éventuels soumissionnaires locaux
d’introduire offre. Cette mesure est rendue indispensable par les exigences particulières du
marché.
L’adjudicataire doit, dans les trente jours calendrier suivant le jour de la conclusion du marché,
justifier la constitution du cautionnement par lui-même ou par un tiers, de l’une des façons
suivantes :
1° lorsqu’il s’agit de numéraire, par le virement du montant au numéro de compte post banque de
la Caisse des Dépôts et Consignations. Complétez le plus précisément possible le formulaire
suivant : https://finances.belgium.be/sites/default/files/01_marche_public.pdf (PDF, 1.34 Mo),
et renvoyez-le à l’adresse e-mail info.cdcdck@minfin.fed.be ou d’un organisme public
remplissant une fonction similaire à celle de ladite Caisse, ci-après dénommé organisme public
remplissant une fonction similaire
2° lorsqu’il s’agit de fonds publics, par le dépôt de ceux-ci entre les mains du caissier de l’Etat au
siège de la Banque nationale à Bruxelles ou dans l’une de ses agences en province, pour compte
de la Caisse des Dépôts et Consignations, ou d’un organisme public remplissant une fonction
similaire
3°lorsqu’il s’agit d’un cautionnement collectif, par le dépôt par une société exerçant légalement
cette activité, d’un acte de caution solidaire auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations ou
d’un organisme public remplissant une fonction similaire
4°lorsqu’il s’agit d’une garantie, par l’acte d’engagement de l’établissement de crédit ou de
l’entreprise d’assurances.
Cette justification se donne, selon le cas, par la production au pouvoir adjudicateur :
1°soit du récépissé de dépôt de la Caisse des Dépôts et Consignations ou d’un organisme public
remplissant une fonction similaire

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 22


2°soit d’un avis de débit remis par l’établissement de crédit ou l’entreprise d’assurances
3°soit de la reconnaissance de dépôt délivrée par le caissier de l’Etat ou par un organisme public
remplissant une fonction similaire
4°soit de l’original de l’acte de caution solidaire visé par la Caisse des Dépôts et Consignations ou
par un organisme public remplissant une fonction similaire
5°soit de l’original de l’acte d’engagement établi par l’établissement de crédit ou l’entreprise
d’assurances accordant une garantie.
Ces documents, signés par le déposant, indiquent au profit de qui le cautionnement est constitué,
son affectation précise par l’indication sommaire de l’objet du marché et de la référence des
documents du marché, ainsi que le nom, le prénom et l’adresse complète de l’adjudicataire et
éventuellement, du tiers qui a effectué le dépôt pour compte, avec la mention "bailleur de fonds"
ou "mandataire", suivant le cas.
Le délai de trente jours calendrier visé ci-avant est suspendu pendant la période de fermeture
de l’entreprise de l’adjudicataire pour les jours de vacances annuelles payés et les jours de repos
compensatoires prévus par voie réglementaire ou dans une convention collective de travail
rendue obligatoire.
La preuve de la constitution du cautionnement doit être envoyée à l’adresse qui sera mentionnée
dans la notification de la conclusion du marché.
La demande de l’adjudicataire de procéder à la réception :
1°en cas de réception provisoire : tient lieu de demande de libération de la première moitié du
cautionnement
2°en cas de réception définitive : tient lieu de demande de libération de la seconde moitié du
cautionnement, ou, si une réception provisoire n’est pas prévue, de demande de libération de la
totalité de celui-ci.
2.9. Conformité de l’exécution (art. 34)
Les travaux doivent être conformes sous tous les rapports aux documents du marché. Même en
l'absence de spécifications techniques mentionnées dans les documents du marché, ils répondent
en tous points aux règles de l'art.
2.10. Plans, documents et objets établis par le pouvoir adjudicateur (art. 35)
S'il le demande, l'adjudicataire reçoit gratuitement et dans la mesure du possible de manière
électronique, une collection complète de copies des plans qui ont servi de base à l'attribution du
marché.
Le pouvoir adjudicateur est responsable de la conformité de ces copies aux plans originaux.
L'adjudicataire conserve et tient à la disposition du pouvoir adjudicateur tous les documents et la
correspondance se rapportant à l'attribution et à l'exécution du marché jusqu'à la réception
définitive.
2.11. Plans de détail et d’exécution établis par l’adjudicataire (art. 36)
L'adjudicataire établit à ses frais tous les plans de détail et d'exécution qui lui sont nécessaires
pour mener le marché à bonne fin.

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 23


Les documents du marché indiquent les plans qui sont à approuver par l’adjudicateur, lequel
dispose d'un délai de trente jours pour l'approbation ou le refus des plans à compter de la date à
laquelle ceux-ci lui sont présentés.
Les documents éventuellement corrigés sont représentés à l’adjudicateur qui dispose d'un délai
de quinze jours pour leur approbation, pour autant que les corrections demandées ne résultent
pas d'exigences nouvelles de sa part.
2.11.1 Planning de chantier
La façon d'introduire le planning est à convenir avec le fonctionnaire dirigeant.
Le premier planning est à introduire dans les 15 jours calendrier qui suivent la notification de
l'approbation de l'offre et une mise à jour mensuelle est obligatoire en cours de chantier.
Ce projet de planning de chantier renseigne, outre les délais nécessaires aux travaux proprement
dits "in situ", la durée des diverses prestations préalables telles que notamment l'établissement
des documents prescrits dans les clauses techniques, plans d'exécution et de détails, notes de
calculs, sélection des matériels et matériaux, y compris l'approbation des documents
correspondants, les approvisionnements, le travail en atelier ou en usine, les essais préalables et
de conformité, etc.
Après étude, remarques et approbation de l’adjudicateur, le planning devient contractuel.
2.11.2 Planning directeur
L’entrepreneur s'oblige à fournir un planning directeur à l'approbation de l’adjudicateur et à ses
conseils, dans les 15 jours calendrier qui suivent la notification de la conclusion du marché.
Ce planning devra anticiper suffisamment les situations pour permettre à l’adjudicateur de
prendre les décisions ou donner les réponses ou fournir les documents qui lui incombent.
Le planning directeur sera mis à jour au minimum mensuellement et devra rester cohérent avec
le planning de chantier. Il sera coordonné avec le planning de chantier et sera établi sur le même
document.
L’adjudicataire assure seul la gestion du planning de toutes les activités nécessaires à la
réalisation du présent marché.
En particulier, il prévoira :
- la fixation des dates pour la fourniture de plans d’exécution qui lui sont nécessaires,
- la passation des commandes à ses fournisseurs et sous-traitants,
- la présentation en temps utile d’échantillons et de fiches techniques de produits soumis à
réception technique préalable,
- la prise de mesure des ouvrages et le délai de fabrication en atelier.
- l’indication des dates au plus tard concernant les décisions à prendre par le pouvoir
adjudicateur ;
- l’indication des dates ultimes pour la conclusion d’ordres modificatifs en cours d’élaboration,
- l'indication des dates ultimes pour l'achèvement de travaux exécutés par d'autres
entreprises, - les relevés, en temps utiles, de dimensions d'ouvrages.

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 24


2.11.3 Documents d’exécution
Ces plans tiennent compte du cahier spécial des charges et des prescriptions techniques, des
esquisses d'intention de l'auteur de projet et des plans généraux d'architecture, de stabilité et de
techniques spéciales annexées au présent cahier spécial des charges.
Tous les plans d'exécution et de détails sont à soumettre à l'approbation de l’adjudicateur
accompagnés des notes de calculs, agréments et fiches techniques et notamment ceux relatifs aux
travaux et équipements ci-après dont la liste n'est pas limitative :

- Rempiètements sur base des travaux

- Stabilité : plans dalles, colonnes, escaliers, poutrelles et éléments préfabriqués éventuels

- Étanchéités

- Finitions des locaux (murs, sol et plafond)

- Égouttage intérieur et extérieur

- Bordereau des pierres

- Recouvrement de toit, charpenterie pour toiture

- Façades
- Cloisons

- Faux-plafonds

- Mobilier sur base des documents d'adjudication

- Plan pour disposition de luminaires

- Plan de menuiseries métalliques (garde-corps, main-courante, passerelles, auvent)

- Menuiseries extérieures bordereau des menuiseries intérieures, plans des techniques


spéciales
Le fonctionnaire dirigeant pourra refuser des fiches techniques, partielles, incomplètes ou trop
commerciales n'apportant pas les renseignements techniques nécessaires à l'examen et à
l'approbation.
Pour la quincaillerie, le chauffage, l’électricité, la robinetterie ou toute pièce similaire, des
échantillons seront présentés à l’agrément du Fonctionnaire dirigeant, à l’avis de l’auteur de
projet et le modèle agréé restera sur le chantier jusqu'au moment du placement de la dernière
pièce du genre.
A la demande du Pouvoir adjudicateur, l’entrepreneur fournira également, en cours d'exécution,
les documents ci-après :

- Des échantillons de matériaux proposés correspondant aux fiches techniques.

- Les cartes des teintes pour déterminer les choix ;

- Les rapports d'essais, notices techniques, agréments techniques, fiches techniques, etc ;

- Des produits ou matériel utilisés dans le cadre du présent marché.

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 25


2.11.4 Etablissement des Plans "As Built"
En cours d'exécution, les plans sont corrigés et mis à jour par l’entrepreneur dans les moindres
détails de manière à reproduire avec exactitude les ouvrages et installations ainsi que leurs
particularités tels qu'ils ont été réellement exécutés.
Après l'achèvement des travaux, et en vue de la Réception Provisoire des ouvrages,
l’entrepreneur est tenu de remettre les plans et schémas complets des ouvrages et installations
tels qu'ils auront été réalisés.
Après l'achèvement des travaux et pour la Réception Provisoire, l’entrepreneur est tenu de
remettre un dossier technique comprenant :

- Les spécifications techniques avec marques, types, provenance du matériel installé,

- Les notices d'utilisation, comportant un manuel explicatif du fonctionnement de tous les


équipements,

- Les notices d'entretien contenant l'ensemble des prescriptions nécessaires à l'entretien et à la


maintenance des équipements (contrôles et travaux d'entretien périodique, liste et
codification des pièces de rechange...),

- Les rapports d'essais, réglages et mises au point.


2.12. Modifications du marché (art. 37 à 38/19 et 80)
2.12.1 Remplacement de l’adjudicataire (art. 38/3)
Pour autant qu’il remplisse les critères de sélection ainsi que les critères d’exclusions repris dans
le présent document, un nouvel adjudicataire peut remplacer l’adjudicataire avec qui le marché
initial a été conclu dans les cas autres que ceux prévus à l’art. 38/3 des RGE.
L’adjudicataire introduit sa demande le plus rapidement possible par envoi recommandé, en
précisant les raisons de ce remplacement, et en fournissant un inventaire détaillé de l’état des
fournitures et services déjà exécutées déjà faites, les coordonnées relatives au nouvel
adjudicataire, ainsi que les documents et certificats auxquels le pouvoir adjudicateur n’a pas accès
gratuitement.
Le remplacement fera l’objet d’un avenant daté et signé par les trois parties. L’adjudicataire initial
reste responsable vis à vis du pouvoir adjudicateur pour l’exécution de la partie restante du
marché.
2.12.2 Révision des prix (art. 38/7)
Pour le présent marché, aucune révision des prix n’est possible.
2.12.3 Indemnités suite aux suspensions ordonnées par l’adjudicateur durant
l’exécution (art. 38/12)
L’adjudicateur se réserve le droit de suspendre l’exécution du marché pendant une période
donnée, notamment lorsqu’il estime que le marché ne peut pas être exécuté sans inconvénient à
ce moment-là.
Le délai d’exécution est prolongé à concurrence du retard occasionné par cette suspension, pour
autant que le délai contractuel ne soit pas expiré. Lorsque ce délai est expiré, une remise
d'amende pour retard d'exécution sera consentie.
Lorsque les prestations sont suspendues, sur la base de la présente clause, l’adjudicataire est tenu
de prendre, à ses frais, toutes les précautions nécessaires pour préserver les prestations déjà

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 26


exécutées et les matériaux, des dégradations pouvant provenir de conditions météorologiques
défavorables, de vol ou d'autres actes de malveillance.
L’adjudicataire a droit à des dommages et intérêts pour les suspensions ordonnées par
l’adjudicateur lorsque :

- La suspension dépasse au total un vingtième du délai d’exécution et au moins dix jours


ouvrables ou quinze jours de calendrier, selon que le délai d’exécution est exprimé en jours
ouvrables ou en jours de calendrier
- La suspension n’est pas due à des conditions météorologiques défavorables ; - La
suspension a lieu endéans le délai d’exécution du marché.
Dans les trente jours de leur survenance ou de la date à laquelle l’adjudicataire ou le pouvoir
adjudicateur aurait normalement dû en avoir connaissance, l’adjudicataire dénonce les faits ou
les circonstances de manière succincte au pouvoir adjudicateur et décrit de manière précise leur
sur le déroulement et le coût du marché.
Il est rappelé que conformément à l’article 80 de l’AR du 14/01/2013, l’entrepreneur est tenu de
poursuivre les travaux sans interruption, nonobstant les contestations auxquelles peut donner
lieu la détermination de prix nouveaux.
Tout ordre modifiant le marché, en cours d’exécution du contrat, est donné par écrit. Toutefois,
les modifications de portée mineure peuvent ne faire l'objet que d'inscriptions au journal des
travaux.
Les ordres ou les inscriptions indiquent les changements à apporter aux clauses initiales du
marché ainsi qu'aux plans.
2.12.4 Fixation des prix unitaires ou globaux – Calcul du prix
Les prix unitaires ou globaux des travaux modifiés, que l’entrepreneur est tenu d’exécuter, sont
déterminés dans l’ordre de priorité suivant :
1. Selon les prix unitaires ou globaux de l’offre approuvée ;
2. A défaut, selon des prix unitaires ou globaux déduits de l’offre approuvée ;
3. A défaut, selon des prix unitaires ou globaux d’un autre marché d’Enabel ;
4. A défaut, selon des prix unitaires ou globaux à convenir pour l’occasion.
Dans ce dernier cas, L’entrepreneur doit justifier le nouveau prix unitaire en le détaillant en
fournitures, homme-heures, heures de matériel et frais généraux et bénéfices.
2.12.5 Fixation des prix unitaires ou globaux – Procédure à respecter
L’entrepreneur introduit sa proposition pour la réalisation des prestations complémentaires ou
ses nouveaux prix au plus tard dans les 10 jours calendrier de la demande du fonctionnaire
dirigeant (à moins que ce dernier ne spécifie un délai plus court) et, avant l’exécution des travaux
considérés. Cette proposition est introduite sur base d’une fiche type qui lui sera fournie par le
fonctionnaire dirigeant et sera accompagnée de toutes les annexes et justifications nécessaires.
Cette fiche de prix convenus est établie sur base du modèle établi par Enabel. L’entrepreneur y
joint au minimum les annexes et documents suivants :

- L’ordre modificatif donné par le pouvoir adjudicateur et plus généralement la justification de


la modification des travaux ;

- Le calcul des nouveaux prix unitaires ou globaux ;

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 27


- Les quantités à mettre en œuvre pour les postes existants et les nouveaux postes ;

- Le cas échéant, les offres des sous-traitants ou fournisseurs consultés ;

- Les autres documents qu’il estime pertinent.


Après exécution de la prestation, et au plus tard, lors de l’établissement du décompte final,
l’entrepreneur transmet au fonctionnaire dirigeant les factures que lui ont adressées les sous-
traitants et fournisseurs. Il atteste sur ces factures qu’il n’a reçues pour celles-ci aucune note de
crédit ou compensation du fournisseur ou du sous-traitant.
Lorsque l’entrepreneur reste en défaut de fournir une proposition acceptable de nouveaux prix ou
si le pouvoir adjudicateur estime que la proposition fournie est inacceptable, le pouvoir
adjudicateur fixe d’office le nouveau prix unitaire ou global, tous les droits de l’entrepreneur
restant saufs.
2.12.6 Circonstances imprévisibles
L'adjudicataire n'a droit en principe à aucune modification des conditions contractuelles pour des
circonstances quelconques auxquelles le pouvoir adjudicateur est resté étranger.
Une décision de l’Etat belge de suspendre la coopération avec le pays partenaire est considérée
être des circonstances imprévisibles au sens du présent article. En cas de rupture ou de cessation
des activités par l’Etat belge qui implique donc le financement de ce marché, Enabel mettra en
œuvre les moyens raisonnables pour convenir d'un montant maximum d'indemnisation.
2.13. Contrôle et surveillance du marché
2.13.1 Etendue du contrôle et de la surveillance (art. 39)
Le pouvoir adjudicateur peut faire surveiller ou contrôler partout la préparation ou la réalisation
des prestations par tous moyens appropriés.
L’adjudicataire est tenu de donner aux délégués du pouvoir adjudicateur tous les renseignements
nécessaires et toutes les facilités pour remplir leur mission.
L’adjudicataire ne peut se prévaloir du fait qu’une surveillance ou un contrôle a été exercé par le
pouvoir adjudicateur pour prétendre être dégagé de sa responsabilité lorsque les prestations sont
refusées ultérieurement pour défauts quelconques.
2.14. Modes de réception technique (art. 41)
En matière de réception technique, il y a lieu de distinguer :
1° la réception technique préalable au sens de l’article 42 ;
2° la réception technique a posteriori au sens de l’article 43 ;
Le pouvoir adjudicateur peut renoncer à tout ou partie des réceptions techniques lorsque
l’adjudicataire prouve que les produits ont été contrôlés par un organisme indépendant lors de
leur production, conformément aux spécifications des documents du marché. Est à cet égard
assimilée à la procédure nationale d’attestation de conformité toute autre procédure de
certification instaurée dans un Etat membre de l’Union européenne et jugée équivalente.
2.14.1 Réception technique préalable (art. 41-42)
Une visite de conformité des matériels sera faite contradictoirement sur site au début des travaux,
dans le but de constater :

- La conformité avec les matériels proposés dans l’offre ;

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 28


- La compatibilité entre les capacités de ce matériel, les prescriptions techniques du CPT et les
délais d’exécution.
2.15. Délai d’exécution (art. 76)
L’entrepreneur doit terminer les travaux dans un délai de 100 jours calendrier à compter de la
date fixée dans l’ordre de service écrit de commencement des travaux. L’ordre de service sera
délivré après validation de l’étude d’exécution dans un délai de 15 jours calendriers à compter la
date de réception de la notification du marché.
2.16. Mise à disposition de terrains (art. 77)
L'entrepreneur s'assure à ses frais, de la disposition de tous les terrains qui lui sont nécessaires
pour l'installation de ses chantiers, les approvisionnements, la préparation et la manutention des
matériaux de même que ceux nécessaires à la mise en dépôt de terres arables, des terres
provenant des déblais reconnus impropres à leur réutilisation en remblai, des produits de
démolition, des déchets généralement quelconques et des terres en excès.
Il est responsable, vis-à-vis des riverains, de tout dégât occasionné aux propriétés privées lors de
l'exécution des travaux ou de la mise en dépôt des matériaux.
Les palissades ne peuvent être utilisées comme support de publicité.
Aucune publicité n'est admise sur l'emprise des chantiers, hormis les panneaux "Info-Chantier".
2.17. Conditions relatives au personnel (art. 78)
Toutes les dispositions légales, réglementaires ou conventionnelles relatives aux conditions
générales de travail, à la sécurité et à l'hygiène sont applicables à tout le personnel du chantier.
L'entrepreneur, toute personne agissant en qualité de sous-traitant à quelque stade que ce soit et
toute personne mettant du personnel à disposition, sont tenus de payer à leur personnel respectif
les salaires, suppléments de salaires et indemnités aux taux fixés, soit par la loi, soit par des
conventions collectives conclues par des conventions d'entreprises.
En permanence, l'entrepreneur tient à la disposition de l'adjudicateur, à un endroit du chantier
que celui-ci désigne, la liste mise à jour quotidiennement de tout le personnel qu'il occupe sur le
chantier.
Cette liste contient au moins les renseignements individuels suivants :
Le nom ; le prénom ; l’occupation réelle par journée effectuée sur le chantier ; la date de
naissance ; le métier ; la qualification ;
La personne de contacte désignée par l’entrepreneur dans le cadre de l’exécution du présent
contrat avec le pouvoir adjudicateur devra maîtriser les langues suivantes : français.
2.18. Organisation du chantier (art. 79)
L’entrepreneur se conforme aux dispositions légales et réglementaires locales régissant
notamment la bâtisse, la voirie, l'hygiène, la protection du travail, ainsi qu'aux dispositions des
conventions collectives, nationales, régionales, locales ou d'entreprises
Lors de l'exécution des travaux, l'entrepreneur est tenu d'assurer la police du chantier pendant la
durée des travaux et de prendre, dans l'intérêt tant de ses préposés que des délégués du pouvoir
adjudicateur et des tiers, toutes les mesures requises en vue de garantir leur sécurité.
L'entrepreneur prend, sous son entière responsabilité et à ses frais, toutes les mesures
indispensables pour assurer la protection, la conservation et l'intégrité des constructions et

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 29


ouvrages existants. Il prend aussi toutes les précautions requises par l'art de bâtir et par les
circonstances spéciales pour sauvegarder les propriétés voisines et éviter que, par sa faute, des
troubles y soient provoqués.
L'entrepreneur prend, à ses frais, toutes les mesures voulues pour signaler tant de jour que de
nuit ou par temps de brouillard, les chantiers et les dépôts qui empiètent sur les endroits
normalement livrés à la circulation tant des véhicules que des piétons. Il est tenu de clôturer
complètement ses chantiers tant le long des trottoirs provisoires ou définitifs, que le long des
voies provisoires ou définitives réservées à la circulation automobile. Ces clôtures et palissades
assureront également la protection du chantier pendant toute la durée de celui-ci, contre toute
intrusion étrangère aux besoins du chantier.
L’entrepreneur fournira un panneau d'information spécifiquement réalisé dans le cadre de ce
chantier aux dimensions et selon le modèle fournit par le Pouvoir Adjudicateur préalablement au
démarrage des travaux.
Le panneau d’information sera posé au début du chantier, le long de la voie publique à un endroit
à définir par le pouvoir adjudicateur.
2.19. Moyens de contrôle (art. 82)
L'entrepreneur informe le pouvoir adjudicateur du lieu précis de l'exécution des travaux en cours
sur le chantier, dans ses ateliers et usines ainsi que chez ses sous-traitants ou fournisseurs.
Sans préjudice des réceptions techniques à effectuer sur chantier, l'entrepreneur assure en tout
temps au fonctionnaire dirigeant et aux délégués désignés par le pouvoir adjudicateur le libre
accès aux lieux de production, en vue du contrôle de la stricte application du marché, notamment
en ce qui concerne l'origine et les qualités des produits.
Si l'entrepreneur met en œuvre des produits n'ayant pas été réceptionnés ou ne satisfaisant pas
aux prescriptions du cahier des charges, le fonctionnaire dirigeant ou son délégué peut interdire
la poursuite des travaux en cause, jusqu'à ce que ces produits refusés soient remplacés par
d'autres qui satisfont aux conditions du marché, sans que cette décision engendre une
prolongation du délai d'exécution ou un droit quelconque à indemnisation. La décision est
notifiée à l'entrepreneur par procès-verbal.
2.20. Journal des travaux (art. 83)
Dès la réception de la notification de la conclusion du marché, l'entrepreneur met les Journaux de
Travaux nécessaires à la disposition d’Enabel.
Dès le début des travaux, l'entrepreneur est tenu de fournir quotidiennement et en 2 exemplaires
aux délégués du pouvoir adjudicateur, tous les renseignements nécessaires à l’établissement du
journal des travaux. Il s’agit notamment :

- Conditions atmosphériques ;

- Interruptions de chantier dues à des conditions météorologiques défavorables ;

- Les heures de travail ;

- Le nombre et la qualité des ouvriers occupés sur chantier

- Les matériaux approvisionnés ;

- Le matériel effectivement utilisé et le matériel hors service ;

- Les événements imprévus ;

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 30


- Les ordres modificatifs de portées mineures ;

- Les attachements et quantités réalisées pour chacun des postes et dans chacune des zones de
chantier. Les attachements constituent la représentation exacte et détaillée de tous les
ouvrages exécutés, en quantité, dimension et poids.
Des retards dans la mise à disposition des documents susmentionnés peuvent donner lieu à
l'application des pénalités.
A défaut d'avoir formulé ses observations dans la forme et le délai précités, l'entrepreneur est
censé être d'accord avec les mentions du journal des travaux et des attachements détaillés.
Lorsque ses observations ne sont pas jugées fondées, l'entrepreneur en est informé par lettre
recommandée.
2.21. Responsabilité de l’entrepreneur (art. 84)
L'entrepreneur est responsable de la totalité des travaux exécutés par lui-même ou par ses sous-
traitants jusqu'à la réception définitive de leur ensemble.
Pendant le délai de garantie, l'entrepreneur effectue à l'ouvrage, à mesure des besoins, tous les
travaux et réparations nécessaires pour le remettre et le maintenir en bon état de
fonctionnement.
Les réparations des dégradations se font conformément aux instructions du pouvoir adjudicateur.
2.22. Moyens d’action du Pouvoir Adjudicateur (art. 44-51 et 85-88)
Le défaut du prestataire de services ne s’apprécie pas uniquement par rapport aux travaux
mêmes, mais également par rapport à l’ensemble de ses obligations.
Afin d’éviter toute impression de risque de partialité ou de connivence dans le suivi et le contrôle
de l’exécution du marché, il est strictement interdit à l’entrepreneur d’offrir, directement ou
indirectement, des cadeaux, des repas ou un quelconque autre avantage matériel ou immatériel,
quelle que soit sa valeur, aux préposés du pouvoir adjudicateur concernés directement ou
indirectement par le suivi et/ou le contrôle de l’exécution du marché, quel que soit leur rang
hiérarchique.
En cas d’infraction, le pouvoir adjudicateur pourra infliger à l’entrepreneur une pénalité
forfaitaire par infraction allant jusqu’au triple du montant obtenu par la somme des valeurs
(estimées) de l’avantage offert au préposé et de l’avantage que l’adjudicataire espérait obtenir en
offrant l’avantage au préposé. Le pouvoir adjudicateur jugera souverainement de l’application de
cette pénalité et de sa hauteur.
De plus, lorsqu’ il y a soupçon d'une fraude ou d'une malfaçon en cours d’exécution,
l'entrepreneur peut être requis de démolir tout ou partie de l'ouvrage exécuté et de le
reconstruire. Les frais de cette démolition et de cette reconstruction sont à la charge de
l'entrepreneur ou de l'adjudicateur, suivant que le soupçon se trouve vérifié ou non.
Cette clause ne fait pas préjudice à l’application éventuelle des autres mesures d’office prévues au
RGE, notamment la résiliation unilatérale du marché et/ou l’exclusion des marchés du pouvoir
adjudicateur pour une durée déterminée.
2.22.1 Défaut d’exécution (art. 44)
L'adjudicataire est considéré en défaut d'exécution du marché :
1° lorsque les prestations ne sont pas exécutées dans les conditions définies par les documents
du marché ;

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 31


2° à tout moment, lorsque les prestations ne sont pas poursuivies de telle manière qu'elles
puissent être entièrement terminées aux dates fixées ;
3° lorsqu'il ne suit pas les ordres écrits, valablement donnés par le pouvoir adjudicateur.
Tous les manquements aux clauses du marché, y compris la non-observation des ordres du
pouvoir adjudicateur, sont constatés par un procès-verbal dont une copie est transmise
immédiatement à l'adjudicataire par lettre recommandée.
L'adjudicataire est tenu de réparer sans délai ses manquements. Il peut faire valoir ses moyens de
défense par lettre recommandée adressée au pouvoir adjudicateur dans les quinze jours suivant le
jour déterminé par la date de l'envoi du procès-verbal. Son silence est considéré, après ce délai,
comme une reconnaissance des faits constatés.
Les manquements constatés à sa charge rendent l'adjudicataire passible d'une ou de plusieurs des
mesures prévues aux articles 45 à 49, 86-87.
2.22.2 Pénalités (art. 45)
Pénalités spéciales
En raison de l’importance des travaux, sont affectés, sans mise en demeure et par la seule
infraction, d’une pénalité journalière de 250 EUR par jour calendrier de non-exécution :

- Non-fourniture des documents administratifs et techniques tel que l’étude d’exécution, le


rapport de fiche technique grillage : à défaut d'avoir remis, dans le délai fixé lors des
réunions de chantier ou par ordre de services, tous les documents indiqués.

- Absence aux réunions de chantier ou de coordination : une pénalité par absence sera
appliquée à l'entrepreneur qui n'assiste pas ou ne se fait pas valablement représenter à
toutes les réunions auxquelles il est prié d'assister.

- Retard dans l'exécution des observations ou ordre de service du pouvoir adjudicateur par le
biais du fonctionnaire dirigeant : dans les cas où les listes d'observation résultant des visites
de chantier, notamment lors de « bon à peindre », ou réception, ne seraient pas satisfaites
dans le délai prescrit par le fonctionnaire dirigeant, l’adjudicataire sera pénalisé par jour
calendaire de retard jusqu'à exécution.

- Modification d’un des membres du personnel clé sans accord préalable du Pouvoir
Adjudicateur : une pénalité forfaitaire par jour de défaut est appliquée, prenant fin lorsque,
soit le fonctionnaire dirigeant obtient l’accord du pouvoir adjudicateur sur le nouveau
membre mis en place, soit le membre remplacé est rétabli dans ses fonctions, soit les deux
parties se mettent d’accord sur une nouvelle personne de remplacement conjointement
acceptée. En cas d’application des pénalités, celles-ci ne peuvent en aucun cas être récupérée
rétroactivement, même si un accord est trouvé
Lorsqu’un manquement à l’une des dispositions visées ci-dessus est constaté conformément à
l’article 44 § 2 AR 14.01.2013, le pouvoir adjudicateur peut accorder un délai à l’entrepreneur
pour faire disparaître le manquement et l’avertir de cette disparition par lettre recommandée.
Dans ce cas, ce délai est notifié à l’adjudicataire en même temps que le P.V. de constat dont
question à l’article 44 § 2 AR 14/01/13.
Si aucun délai n’est indiqué dans la lettre recommandé, le l’adjudicataire est tenu de réparer sans
délai les manquements.

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 32


2.22.3 Amendes pour retard (art. 46 e.s. et 86)
Les amendes pour retard sont indépendantes des pénalités prévues à l'article 45. Elles sont dues,
sans mise en demeure, par la seule expiration du délai d'exécution sans intervention d'un procès-
verbal et appliquées de plein droit pour la totalité des jours de retard.
Les amendes sont calculées selon la formule mentionnée à l’article 86 §1er.
Nonobstant l'application des amendes pour retard, l'adjudicataire reste garant vis-à-vis du
pouvoir adjudicateur des dommages et intérêts dont celui-ci est, le cas échéant, redevable à des
tiers du fait du retard dans l'exécution du marché.
Au cas où les travaux faisant l'objet du présent cahier des charges n'étaient pas terminés dans les
délais prévus au point 1.4.18, l’amende suivante sera appliquée d'office par jour ouvrable de
retard, sans mise en demeure, par la seule expiration des délais en question :
R= 0,45*((M * n²)/N²)
Dans laquelle :
R = le montant des amendes à appliquer pour un retard de n jours ouvrables ;
M= le montant initial du marché ;
N= le nombre de jours ouvrables prévus dès l’origine pour exécution du marché ; n = le nombre
de jours ouvrables de retard.
Toutefois, si le facteur M ne dépasse pas 75.000 euros et que, en même temps, N ne dépasse pas
cent cinquante jours ouvrables, le dénominateur N² est remplacé par 150 x N.
Si le marché comporte plusieurs parties ou plusieurs phases ayant chacune leur délai N et leur
montant M propres, chacune d'elles est assimilée à un marché distinct pour l'application des
amendes.
Si, sans fixer de parties ou de phases, le cahier spécial des charges stipule que les délais partiels
sont de rigueur, l'inobservation de ceux-ci est sanctionnée par des amendes particulières prévues
au cahier spécial des charges, ou, à défaut de pareille clause, par des amendes calculées suivant la
formule visée à l’art.86§1 de l’A.R. du 14.01.2013, dans laquelle les facteurs M et N se rapportent
au marché total. Toutefois, le maximum des amendes afférentes à chaque délai partiel de P jours
ouvrables est de:
Rpar = (M /20)*(P/N)
2.22.4 Mesures d’office (art. 47 et 87)
Lorsque, à l'expiration du délai indiqué à l'article 44, § 2, pour faire valoir ses moyens de défense,
l'adjudicataire est resté inactif ou a présenté des moyens jugés non justifiés par le pouvoir
adjudicateur, celui-ci peut recourir aux mesures d'office décrites au paragraphe 2.
Le pouvoir adjudicateur peut toutefois recourir aux mesures d'office sans attendre l'expiration du
délai indiqué à l'article 44, § 2, lorsqu'au préalable, l'adjudicataire a expressément reconnu les
manquements constatés.
Les mesures d'office sont :
1° la résiliation unilatérale du marché. Dans ce cas, la totalité du cautionnement ou, à défaut de
constitution, un montant équivalent, est acquise de plein droit au pouvoir adjudicateur à titre de
dommages et intérêts forfaitaires. Cette mesure exclut l'application de toute amende du chef de
retard d'exécution pour la partie résiliée ;

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 33


2° l'exécution en régie de tout ou partie du marché non exécuté ;
3° la conclusion d'un ou de plusieurs marchés pour compte avec un ou plusieurs tiers pour tout
ou partie du marché restant à exécuter.
Les mesures prévues à l'alinéa 1er, 2° et 3°, sont appliquées aux frais, risques et périls de
l'adjudicataire défaillant. Toutefois, les amendes et pénalités qui sont appliquées lors de
l'exécution d'un marché pour compte sont à charge du nouvel adjudicataire.
2.22.5 Autres sanctions (art. 48)
Sans préjudice des sanctions prévues dans le présent cahier spécial des charges, l'adjudicataire en
défaut d'exécution peut être exclu par le pouvoir adjudicateur de ses marchés pour une période de
trois ans. L'intéressé est préalablement entendu en ses moyens de défense et la décision motivée
lui est notifiée.
2.23. Réceptions, garantie et fin du marché (art. 64-65 et 91-92)
2.23.1 Réception des travaux exécutés (art. 64-65 et 91-92)
Les travaux seront suivis de près pendant leur exécution par le fonctionnaire dirigeant. Les
prestations ne sont réceptionnées qu'après avoir satisfait aux vérifications, aux réceptions
techniques et aux épreuves prescrites.
Le pouvoir adjudicateur va procéder à des réceptions partielles d’ouvrages spécifiques prévus
dans le marché Ces réceptions se feront par le fonctionnaire dirigeant assisté par l’agent
technique communal et le comité de suivi des travaux. Cette réception portera sur les quantités
exécutées, le respect ou non des prescriptions techniques et des recommandations au besoin
Un procès-verbal dument signé par les parties susmentionnées sera élaboré et va servir de
référence pour le paiement des acomptes
A la fin des travaux, une réception provisoire sera organisée par le pouvoir adjudicateur pour
vérifier la quantité et la qualité de l’ensemble des travaux exécutés. Cette opération verra la
participation d’un représentant du pouvoir adjudicateur, de l’agent technique communal, du
maire ou son représentant et du comité local de suivi des travaux. Un procès-verbal de réception
provisoire sera élaboré et signés par les parties sus mentionnées.
Il est prévu, à l'expiration d'un délai de garantie, une réception définitive qui marque
l'achèvement complet du marché. Cette opération verra la participation d’un représentant du
pouvoir adjudicateur, du maire ou son représentant et du comité local de suivi des travaux. Un
procès-verbal de réception définitive sera élaboré et signé par les parties sus mentionnées.
La prise de possession totale ou partielle de l'ouvrage par l'adjudicateur ne peut valoir réception
provisoire.
Le pouvoir adjudicateur dispose d’un délai de vérification de trente jours à compter de la date de
la fin totale ou partielle des travaux, constatée conformément aux modalités fixées dans les
documents du marché, pour procéder aux formalités de réception et en notifier le résultat à
l’entrepreneur.
Lorsque l'ouvrage est terminé à la date fixée pour son achèvement, et pour autant que les
résultats des vérifications des réceptions techniques et des épreuves prescrites soient connus, il
est dressé dans les quinze jours de la date précitée, selon le cas, un procès-verbal de réception
provisoire ou de refus de réception.
Lorsque l'ouvrage est terminé avant ou après cette date, l'entrepreneur en donne connaissance,
par envoi recommandé ou envoi électronique assurant de manière équivalente la date exacte de

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 34


l’envoi, au fonctionnaire dirigeant et demande, par la même occasion, de procéder à la réception
provisoire. Dans les quinze jours qui suivent le jour de la réception de la demande de
l'entrepreneur, et pour autant que les résultats des vérifications des réceptions techniques et des
épreuves prescrites soient connus, il est dressé un procès-verbal de réception provisoire ou de
refus de réception.
Le délai de garantie prend cours à la date à laquelle la réception provisoire est accordée et est
d’un (01) an.
Dans les quinze jours précédant le jour de l'expiration du délai de garantie, il est, selon le cas,
dressé un procès-verbal de réception définitive ou de refus de réception.
L'entrepreneur est responsable de la totalité des travaux exécutés par lui-même ou par ses sous-
traitants jusqu'à la réception définitive de leur ensemble.
Pendant le délai de garantie, l'entrepreneur effectue à l'ouvrage, à mesure des besoins, tous les
travaux et réparations nécessaires pour le remettre et le maintenir en bon état de
fonctionnement.
Toutefois, après la réception provisoire, l'entrepreneur ne répond pas des dommages dont les
causes ne lui sont pas imputables.
L’adjudicataire qui, pendant le délai de garantie, refait certains ouvrages ou certaines parties
d’ouvrages, est tenu de remettre en état les parties environnantes (telles que peintures,
tapisseries, parquets, etc...) auxquelles des dommages ou dégâts ont été causés du fait de la
réfection entreprise.
Dans les propriétés occupées, bâties ou non, l’adjudicataire ne peut, du fait de ses travaux, ni
porter entrave ni créer un danger de quelque nature que ce soit à cette occupation. Il est tenu de
prendre, à ses frais, toutes les mesures nécessaires à cette fin.
Pendant le délai de garantie, d’une durée de 2 ans, l'entrepreneur effectue à l'ouvrage, à mesure
des besoins, tous les travaux et réparations nécessaires pour le remettre et le maintenir en bon
état de fonctionnement.
A partir de la réception provisoire et sans préjudice des dispositions du paragraphe 1er relatives à
ses obligations pendant le délai de garantie, l'entrepreneur répond de la solidité de l'ouvrage et de
la bonne exécution des travaux conformément aux articles 1792 et 2270 du Code civil.
Toute infraction aux obligations incombant à l’adjudicataire durant la période de garantie fera
l’objet d’un procès-verbal et de l’application des mesures d’offices, conformément à l’article 44 du
RGE.
2.24. Prix du marché en cas de retard d’exécution (art 94)
Le prix des travaux effectués pendant une période de retard imputable à l'entrepreneur est calculé
suivant celui des procédés ci-après qui se révèle le plus avantageux pour le pouvoir adjudicateur :
Soit en attribuant aux éléments constitutifs des prix prévus contractuellement pour la révision,
les valeurs applicables pendant la période de retard considérée ;
Soit en attribuant à chacun de ces éléments, une valeur moyenne (E) établie de la façon suivante :
E= _e1 x_t1_+_e2__x__t2_+…+(en__x__tn)
t1+t2+…+tn
Dans laquelle :

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 35


e1, e2,... en, représentent les valeurs successives de l'élément considéré pendant le délai
contractuel, éventuellement prolongé dans la mesure où le retard n'est pas imputable à
l'entrepreneur; t1, t2,... tn, représentent les temps d'application correspondants de ces valeurs,
exprimés en moins de trente jours, chaque fraction du mois étant négligée et les temps de
suspension de l'exécution du marché n'étant pas pris en considération.
La valeur de E est calculée jusqu'à la deuxième décimale.
2.25. Facturation et paiement des travaux (art. 66 es et 95)
Le paiement interviendra au plus tard 30 jours après introduction et acceptation de la facture.
La facture contient le détail complet des travaux qui justifient le paiement et un état
d’avancement tel que décrit ci-dessous. La facture est signée et datée, et porte la mention «
certifié sincère et véritable et arrêté à la somme totale de € (montant en toutes lettres) », ainsi
que la référence SEN 418 et adressé à Enabel/PARERBA. La facture qui ne porte pas cette
référence ne pourra pas être payée.
L’adresse de facturation est : Enabel, PARERBA, 121 Sotrac Mermoz, Dakar
A l’attention de Erik De Niet
Le paiement se fait en acomptes mensuels sur base de l’état d’avancement pour autant que ces
travaux sont réceptionnés par le pouvoir adjudicateur.
L'état d'avancement reprendra pour chaque poste :

- Les quantités totales à réaliser selon les mesures de départ ;

- Les quantités déjà réalisées et enregistrées dans l'état d'avancement du décompte précédent ;

- Les quantités réalisées dans le décompte ;

- Les prix unitaires de la commande ;

- Les prix totaux des quantités réalisées au cours du mois pour chaque poste ;

- Le prix total de la facture du mois.


Attention : il est entendu qu’aucune avance de démarrage ne peut être demandée et le paiement
ne sera effectué que pour des prestations accomplies et acceptées.
Le paiement s’effectue exclusivement par virement bancaire.
2.26. Litiges (art. 73)
Tous les litiges relatifs à l’exécution de ce marché sont exclusivement tranchés par les tribunaux
compétents de l’arrondissement judiciaire de Bruxelles. La langue véhiculaire est le français ou le
néerlandais.
Le pouvoir adjudicateur n’est en aucun cas responsable des dommages causés à des personnes ou
à des biens qui sont la conséquence directe ou indirecte des activités nécessaires à l’exécution de
ce marché. L’adjudicataire garantit le pouvoir adjudicateur contre toute action en dommages et
intérêts par des tiers à cet égard.
En cas de litige, c’est-à-dire d’action en justice, la correspondance devra (également) être envoyée
à l’adresse suivante :
Enabel s.a.

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 36


Cellule juridique du service Logistique et Achats (L&A) À l’attention de Mme Inge Janssens rue
Haute 147 1000 Bruxelles Belgique

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 37


3. Partie 3 : Termes de références
3.1. Dispositions générales
3.1.1 Objet des travaux
Le présent Cahier de Prescriptions Techniques Particulières fixe les conditions d’exécution
d’aménagement de treize (13) périmètres maraîchers. Les sites sont répartis en quatre lots dans
les régions de Thiès, Fatick, Kaolack et Kaffrine.

3.1.2 Localisation des travaux


Sites de la tranche ferme

Département
Lot Communes Sites X Y
s

Thiès Tassette Tassette Peul 14,621749 -16,870088

-
Thiès Tassette Ndoyène 14,638658
16,850875
-
Lot 1 Thiès Tassette Keur Mangary Ka 14,631165
16,828374

Thiès Tassette Keur Djiby Ngom 14644696 -16,847478

Thiès Notto Mbodiène 14,734596 -16813365

Keur Samba
Foundiougne Ndiop 13,6771 -16,3929
Guèye

Lot Keur Samba


Foundiougne Alassane Diallo 13,60018 -16,30052 ;
2 Guèye

Keur Samba
Foundiougne Mahmouda 13,64427 -16,3868
Guèye

Nioro Prokhane Keur Diatta 13,6161 -15,7624


Lot
3
Nioro Médina Sabakh Djiguimar 13,6564 -15,5845

Diokoul Kouthia
Kaffrine 13,9597 -15,1927
Mbelbouck Thiambène

Lot Diokoul
Kaffrine Mara 13,905655 -15,281565
4 Mbelbouck

Diokoul
Kaffrine Ndiawara 13,92385 -15,31243
Mbelbouck

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 38


Sites de la tranche conditionnelle

Lot Départements Communes Sites X Y

Thiès Tassette Mbousnakh Séko 14.663.478 -16.77473


Lot 1
Thiès Notto Ndiougane 14.693.605 -16.917705

Foundiougne Keur Saloum Diané Keur Saloum Diané 13,752712 -16,325939

Lot2 Foundiougne Keur Samba Guèye Djidah 13,6013 -16,3571

Foundiougne Keur Samba Guèye Keur Momath Souna 13,6265 -16,2719

Mbacké Sadio Guerlé 14.814.881 -15.452596


Lot 3
Mbacké Sadio Guerlé 14.814.881 -15.452596

3.1.3 Consistence des travaux


Pour chaque site, la consistance des travaux se présente comme suit :
Sites de la tranche ferme
Nb
Lot Communes Sites Consistance travaux
d’ha

Aménagement de 6,5 ha par la fourniture et pose d’une


clôture en grillage de 6,5 ha, la réalisation d’un réseau
Tassette Tassette Peul 6,5 d’irrigation de type californien amélioré (bornes + tuyaux
souples) et réalisation d’un réservoir semi enterré revêtue
d’une bâche en PVC

Réhabilitation d’un périmètre de 05 ha par le confortement


de la clôture existante, la réhabilitation du réseau d’irrigation
existant, la réalisation d’un réservoir semi enterré revêtu
Tassette Keur Djiby Ngom 05
d’une bâche en PVC, la réalisation d’un nouveau réseau de
transport entre le forage de Keur Djiby Ngom et les
périmètres de Ndoyène et de Keur Mangary Ka
Lot1
Réhabilitation d’un périmètre de 08 ha par le confortement
de la clôture existante, la réhabilitation du réseau d’irrigation
Tassette Ndoyène 08
existant, la réalisation d’un réservoir semi enterré revêtu
d’une bâche en PVC.

Réhabilitation d’un périmètre de 08 ha par le confortement de


la clôture existante, la réhabilitation du réseau d’irrigation
Tassette Keur Mangary Ka 05
existant, la réalisation d’un réservoir semi enterré revêtu
d’une bâche en PVC.

Fourniture et pose clôture en grillage de 15 ha, réalisation de


Notto Mbodiène 15 réseau d’irrigation de type californien amélioré (bornes +
tuyaux souples) et réalisation d’un réservoir semi enterré

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 39


revêtu d’une bâche en PVC

Réhabilitation de 03 ha et aménagement d’un nouveau


périmètre de 05 ha par la fourniture et pose clôture en
Keur Samba
Ndiop 08 grillage de 08 ha, réalisation de réseau d’irrigation de type
Guèye
californien amélioré (bornes + tuyaux souples) et réalisation
d’un réservoir semi enterré revêtu d’une bâche en PVC

Réhabilitation de 17,5 ha par la réhabilitation de la clôture en


Keur Samba grillage, réalisation d’un nouveau réseau d’irrigation de type
Lot 2 Alassane Diallo 17,5
Guèye californien amélioré (bornes + tuyaux souples) et réalisation
d’un réservoir semi enterré revêtu d’une bâche en PVC

Réhabilitation de 03 ha et aménagement de 10 ha par la


fourniture et pose de la clôture en grillage de 08 ha,
Keur Samba
Mahmouda 13 réalisation de réseau d’irrigation de type californien amélioré
Guèye
(bornes + tuyaux souples) et réalisation d’un réservoir semi
enterré revêtu d’une bâche en PVC

Aménagement d’un nouveau périmètre maraîcher de 10 ha


par la fourniture et la pose de la clôture en grillage, la
Prokhane Keur Diatta 10 réalisation d’un réseau d’irrigation de type californien
amélioré (bornes + tuyaux souples) et la réalisation d’un
réservoir semi enterré revêtu d’une bâche en PVC.
Lot 3
Aménagement d’un nouveau périmètre maraîcher de 10 ha
par la fourniture et la pose de la clôture en grillage, la
Médina Sabakh Djiguimar 10 réalisation d’un réseau d’irrigation de type californien
amélioré (bornes + tuyaux souples) et la réalisation d’un
réservoir semi enterré revêtu d’une bâche en PVC.

Aménagement d’un nouveau périmètre maraîcher de 10 ha


par la fourniture et la pose de la clôture en grillage, la
Diokoul
Kouthia Thiambène 10 réalisation d’un réseau d’irrigation de type californien
Mbelbouck
amélioré (bornes + tuyaux souples) et la réalisation d’un
réservoir semi enterré revêtu d’une bâche en PVC.

Aménagement d’un nouveau périmètre maraîcher de 10 ha


par la fourniture et la pose de la clôture en grillage, la
Diokoul
Lot 4 Mara 10 réalisation d’un réseau d’irrigation de type californien
Mbelbouck
amélioré (bornes + tuyaux souples) et la réalisation d’un
réservoir semi enterré revêtu d’une bâche en PVC.

Aménagement d’un nouveau périmètre maraîcher de 10 ha


par la fourniture et la pose de la clôture en grillage, la
Diokoul
Ndiawara 10 réalisation d’un réseau d’irrigation de type californien
Mbelbouck
amélioré (bornes + tuyaux souples) et la réalisation d’un
réservoir semi enterré revêtu d’une bâche en PVC.

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 40


Sites de la tranche conditionnelle
Nb
Lot Communes Sites Consistance travaux
Ha

Lot 1 Aménagement d’un nouveau périmètre maraîcher de 15


ha par la fourniture et la pose de la clôture en grillage, la
Mbousnakh
Tassette 15 réalisation d’un réseau d’irrigation de type californien
Séko
amélioré (bornes + tuyaux souples) et la réalisation d’un
réservoir semi enterré revêtu d’une bâche en PVC.

Aménagement d’un nouveau périmètre maraîcher de 10


ha par la fourniture et la pose de la clôture en grillage, la
Notto Ndiougane 10 réalisation d’un réseau d’irrigation de type californien
amélioré (bornes + tuyaux souples) et la réalisation d’un
réservoir semi enterré revêtu d’une bâche en PVC.

Aménagement d’un nouveau périmètre maraîcher de 10


ha par la fourniture et la pose de la clôture en grillage, la
Keur Saloum réalisation d’un réseau d’irrigation de type californien
Keur Saloum Diané 10
Diané amélioré (bornes + tuyaux souples), le dessouchage en
zone boisée et la réalisation d’un réservoir semi enterré
revêtu d’une bâche en PVC.

Réhabilitation de 08 ha par la réhabilitation de la clôture


en grillage, réalisation d’un nouveau réseau d’irrigation
Lot2
Keur Samba Guèye Djidah 08 de type californien amélioré (bornes + tuyaux souples) et
réalisation d’un réservoir semi enterré revêtu d’une bâche
en PVC

Réhabilitation de 10 ha par la réhabilitation de la clôture


Keur en grillage, réalisation d’un nouveau réseau d’irrigation
Keur Samba Guèye Momath 10 de type californien amélioré (bornes + tuyaux souples) et
Souna réalisation d’un réservoir semi enterré revêtu d’une bâche
en PVC

Réhabilitation de 15 ha par la réhabilitation de la clôture


en grillage, la réhabilitation de bassins d’arrosage et la
réalisation d’un nouveau réseau d’irrigation de type
Sadio Guerlé 15
californien amélioré (bornes + tuyaux souples) et
réalisation d’un réservoir semi enterré revêtu d’une bâche
en PVC
Lot 3
Aménagement d’un nouveau périmètre maraîcher de 06
ha à excédent de débit par la fourniture et la pose de la
clôture en grillage, la réalisation d’un réseau d’irrigation
Sadio Sadio 06
de type californien amélioré (bornes + tuyaux souples) et
la réalisation d’un réservoir semi enterré revêtu d’une
bâche en PVC.

3.2 Etudes d’exécution


En début de projet de travaux, il sera réalisé des études d’exécution qui tiennent compte du
cahier spécial des charges et des prescriptions techniques.
Tous les plans d'exécution et de détails sont à soumettre à l'approbation de l’adjudicateur
accompagnés des notes de calculs, agréments et fiches techniques et notamment ceux relatifs aux
travaux et équipements ci-après dont la liste n'est pas limitative :

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 41


o Confirmation des levés topographiques suivant les axes des réseaux d’irrigation
(estimation de la longueur exacte des conduites) et des limites des périmètres
(estimation de la longueur de la clôture) ;
o Réalisation des plans détaillés de l’implantation des têtes de réseau et regards ;
o Réalisation des plans détaillés des ouvrages de stockage semi-enterrés et du dispositif
de connexion avec le forage ;
o Réalisation des plans détaillés de l’installation des réseaux d’irrigation ;
o Etude de pose spécifique des clôtures en zone inondables (site de Djiguimar);
o Réalisation des plans détaillés de l’installation des autres travaux : toilettes, clôtures ;
o Réactualisation du cadre de devis en prenant compte les quantités et les équipements
approuvés l’adjudicateur ;
o Réalisation du chronogramme détaillé des activités par site et par poste.

Le fonctionnaire dirigeant pourra refuser des fiches techniques, partielles, incomplètes ou trop
commerciales n'apportant pas les renseignements techniques nécessaires à l'examen et à
l'approbation.
Pour le grillage, les fers en T et les IPN, tuyaux souples et pistolets d’arrosage, des échantillons
seront présentés à l’agrément du Fonctionnaire dirigeant, à l’avis de l’auteur de projet et le
modèle agréé restera sur le chantier jusqu'au moment du placement de la dernière pièce du
genre.
A la demande du Pouvoir adjudicateur, l’entrepreneur fournira également, en cours d'exécution,
les documents ci-après :

- Des échantillons de matériaux proposés correspondant aux fiches techniques.

- Les rapports d'essais, notices techniques, agréments techniques, fiches techniques, etc ;

- Des produits ou matériel utilisés dans le cadre du présent marché.

3.3 Description des aménagements


Au niveau de chaque parcelle, le réseau d’irrigation sera composé de :
- Une tête de réseau partant du système de pompage aux équipements de contrôle, en Galva
- 60 à 160 mm dans sa partie aérienne, puis PVC pour la partie enterrée de 60 à 160 mm ;
- Des regards de sectionnement pour réseaux primaires, secondaires et tertiaires ;
- Une conduite principale en PEHD ou en PVC, de diamètre 160 à 60 mm reliant le stockage
(château d’eau ou réservoir semi-enterré) aux conduites secondaires des secteurs ; Dans
certains cas, il s’agira d’un pompage direct depuis le forage ;
- Des conduites secondaires en PEHD ou en PVC, de diamètre 110 à 63 mm partant de
l’extrémité aval de la conduite principale et alimentant les conduites tertiaires des parcelles ;
- Des conduites tertiaires en PEHD ou en PVC, de diamètre 63 à 32 mm alimentant les
parcelles ;

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 42


- Bornes d’arrosage : au niveau de chaque parcelle (0,25 ha en moyenne), la conduite tertiaire
alimentera deux bornes d’arrosage. Ces bornes, constituées d’une colonne en Galva dans sa
partie émergente, seront implantées de manière à assurer une couverture satisfaisante de la
parcelle.
- Tuyaux souples et équipements d’arrosage pour le système Californien : un tuyau souple de
25 m de long, de diamètre 20 mm, muni à son extrémité d’un équipement d’arrosage sera
raccordé à chaque borne ;
- Bassins de stockage : pour les systèmes Gandiolais, des bassins de stockage seront réhabilités
ou réalisés à l’intérieur des parcelles et alimentées par les réseaux tertiaires par un conduite
débouchant à la base du bassin ;
- Autres spécificités : des massifs en BA de reprise de réseau assureront le relai du système
mobile de conduites tertiaires installées dans un site à inondable à écoulement fort.
3.3.1 Spécifications des ouvrages des périmètres maraîchers
 Tête de réseau
La tête de réseau sera en acier galvanisé partant du système de pompage à la vanne principale, en
galva 60 à 150 mm dans sa partie aérienne, puis PVC pour la partie enterrée de 63 à 160 mm. La
tête de réseau sera composée d’une vanne, d’une ventouse, d’un clapet anti-retour, d’un
manomètre, d’un compteur d’eau, d’une manchette de tranquillisation. Elle sera reliée à la pompe
de surface à l’aide d’un raccord flexible adapté avec des raccordements adéquats à la sortie du
réservoir.
 Conduites
Les tuyaux et raccords doivent être conformes aux normes applicables ou à la norme ISO. Ils
doivent satisfaire à toutes les conditions ou suggestions normales d’emploi, notamment pour ce
qui concerne la pression intérieure, les charges extérieures, les surcharges roulantes, et la réaction
du sol et des supports.
Toutes les fournitures telles que tuyaux, vannes, accessoires et autres pièces importantes doivent
porter au minimum, les indications et marques suivantes et être facilement lisibles
Les conduites ainsi que les moyens d'assemblage, accessoires, robinetterie, équipements, etc.,
doivent être protégés intérieurement et extérieurement contre la corrosion. D'une façon générale,
les protections intérieures et extérieures doivent être dans un état impeccable avant la pose des
tuyaux.
L’Entrepreneur doit précisément indiquer dans sa proposition technique l’origine et la marque de
fabrication des tuyaux et de chacun des accessoires hydrauliques utilisés, ainsi que les normes
techniques (ISO, NF ou équivalent) auxquels ils satisfont.
Les tubes seront définis par le numéro de lot de fabrication, année de fabrication, marque du
fabricant, nom du fabricant, type de matériel, le diamètre nominal, l'épaisseur, la pression
nominale, la norme et le label de qualité ou du certificat de conformité de l'organisme
certificateur, la série du tube et la couleur (noir ou bleu).
Le diamètre nominal du tube de section circulaire devra coïncider avec le diamètre externe, le
fabricant devra fournir, en outre, les épaisseurs de paroi et la longueur du tube.
La conduite sera de préférence en couronnes de 100 ou de 50 mètres ou de longueurs de 12
mètres. bien qu'il puisse être fourni avec différente longueur si le Client l'estime opportun.
Les pièces spéciales ou accessoires en PEHD rempliront les caractéristiques fixées pour les
assemblages et autres éléments spécifiés dans le projet. Les accessoires fabriqués au moyen de
raccordements de tubes accompliront les demandes spécifiées pour ceux-ci.

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 43


L'union des tubes et des accessoires sera effectuée au moyen de manchons et de raccords adaptés
aux diamètres retenus pour les conduites.
 Conduites en PVC
Les spécifications techniques des systèmes de canalisations en PVC s'adapteront aux normes en
vigueur concernant les « systèmes de tuyauteries et canalisations en matières plastiques »,
destinées à leur utilisation dans la conduite d'eau.
Les éléments du système de canalisation devront être fabriqués en Polychlorure de Vinyle non
plastifié (PVC-U) et s’utiliseront toujours sur des branches principales et des dérivations
enterrées pour la conduite d'eau à une température de jusqu'à 45º C.
Les tubes seront définis par le diamètre nominal, la série du tube, la classe de pression et la
couleur (gris, bleu ou crème). Le diamètre nominal du tube de section circulaire devra coïncider
avec le diamètre externe, le fabricant devra fournir en outre, les épaisseurs de paroi et la longueur
du tube.
La longueur nominale du tube sera préférentiellement de 6 m, bien qu'elle puisse être fournie
avec une autre longueur si le Client l'estime opportun.
L'union des tubes et des accessoires, pourra être flexible au moyen d'un assemblage type « prise »
avec embouchure dans laquelle sera logé un raccord annulaire élastomérique d'étanchéité. Les
accessoires, en outre, pourront avoir un raccord rigide (brides).
La profondeur minimale d'emboitement pour les longueurs des tubes devra être conforme aux
normes en vigueur. Les extrémités mâles des tubes devront terminer en biseau.
 Tuyau enroulable à plat
Le tuyau enroulable de type pompier sera à plat en PVC plastifié renforcé d'une tresse en
polyester, fabrication double couche pour le refoulement d'eau, l'arrosage, les pompes de
relevage, résistant aux produits chimiques, et aux agents atmosphériques. Il devra être livré par
longueur uniques de 25 mètres et de 50 mètres adaptés à la pose à des intervalles de 25 mètres et
de 50 mètres.
 Tranchées
Les tranchées seront réalisées conformément aux prescriptions techniques selon les normes en
vigueur, avec une largeur de 0,4 à 0,6 m et une profondeur de 0,8mètres pour les sites inondables
et de 0,5 mètres pour les autres sites. En fonction de la nature du sol, il sera prévu de réaliser un
lit de pose en sable d’apport répondant aux spécifications imposées.
 Regard de sectionnement et de prise
Il existe des regards de sectionnement avec une seule vanne ou avec deux vannes cumulées à
l’intersection du tronçon principal et du piquage secondaire, ou entre le secondaire et le tertiaire.
Ce dernier est aussi appelé regard de prise parcelle.
Le regard principal permet de partager l’arrivée de la conduite principale vers deux parcelles. Le
regard secondaire permet la prise et le contrôle des secteurs.
Pour la desserte d’une localité. Les pièces seront souvent en PVC ou en PEHD. Les
caractéristiques sont les suivantes :
Pour les zones inondables, les dimensions intérieures sont de :
- Regard principaux et secondaires : 0.7 * 0.7 m * 1.15 m de profondeur;
- Regard tertiaire pour vanne simple : 0.5 * 0.5 * 0.75 m de profondeur.
Pour les autres zones, les dimensions intérieures sont de :

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 44


- Regard secondaire pour vannes doubles : 0.6 * 0.5 * 0.65 m de profondeur
- Regard secondaire pour vanne unique : 0.5 m * 0.4m * 0.65 m de profondeur
- Regard tertiaire pour vannes doubles : 0.7 * 0.5 * 0.65 m de profondeur
- Regard tertiaire pour vanne simple : 0.5 * 0.4 * 0.65 m de profondeur
Les murs du regard seront en BA de 0.1m de profondeur ;
Le fond du regard est recouvert d’une couche de béton de propreté d’épaisseur 0,10 m reposant
sur un lit de sable compressé ;
Le regard est recouvert par une dalle en béton armé épaisseur 0,07 m avec un cadre en cornière
acier
Chaque regard dépassera le TN de 15cm.
Par ailleurs, il est à préciser que les regards de prise de parcelle en zone d’écoulement fort seront
installés sur les berges et seront munis d’un dispositif de sortie permettant une jonction avec les
raccords flexibles pompiers de diamètres 32mm.
 Regards de borne de distribution
Le regard de borne de prise sera enterré en vue d’augmenter la résistance de l’ouvrage et des
équipements de de puisage vis-à-vis des inondations saisonnières. Les regards seront de
dimensions de 0.5 m X 0.5 m et une profondeur 0.6m. Le regard sera surélevé de 10 cm par
rapport au niveau du TN. La partie hors sol sera peinte en rouge afin de rendre facilement visible
l’ouvrage. La colonne de Galva supportant le robinet de puisage aura une hauteur maximale de
0.5 mètre, de sorte à rendre accessible facilement le robinet mais également de ne pas être
facilement ensablé totalement après le passage des épisodes d’inondations. Le trou de sorti du
robinet de puisage sera orienté vers le haut ou vers le côté en vue de faciliter le branchement du
tuyau flexible d’arrosage et d’éviter de le tordre en permanence, ce qui pourrait créer des points
faibles sur le départ de la conduite à la longue. Le regard est recouvert par une dalle en béton
armé, épaisseur 0,07 m avec un cadre en cornière acier 30 m. Les murs du regard seront en béton
armé d’épaisseur 0,20 m. Le fond du regard est recouvert d’une couche de béton de propreté
d’épaisseur 0,10 m reposant sur un lit de sable compressé.
 Regards de vidange
Les vannes de vidanges seront installées dans un regard. Les regards abriteront les vannes
d’isolement en bout de conduite. Une conduite en DN 63mm prolongée hors du regard permettra
d’évacuer le regard en cas de vidange. La conduite de vidange devra sortir sur une aire de vidange
construite sous forme de muret de trapézoïdale de base 50 cm et de sommet 70 cm. La hauteur du
muret sera de 40 cm. Les regards seront recouverts de dalles en béton armé, épaisseur 0,07 m
avec un cadre en cornière acier 30 m. Les murs du regard seront en béton armé d’épaisseur 0,10
m. Le fond du regard est recouvert d’une couche de béton de propreté d’épaisseur 0,10 m
reposant sur un lit de sable compressé. Il dépassera le TN de 15cm. Bornes de livraison
Les bornes de livraison ou de prise seront constituées d’une conduite Galva de hauteur 0.5m.
Elles seront en acier Galvanisé de diamètre 20 mm. La colonne sera munie d’un robinet en laiton
qui sera connecté au tuyau flexible à l’aide d’un raccord rapide et cli-clac ou d’un dispositif
équivalent adapté. La colonne sera surmontée d’un massif en béton de longueur 0.65m. Kit
d’arrosage
Le kit d’arrosage sera constitué (1) d’un tuyau souple flexible de type tricoté et résistant au rayons
UV et (2) d’un pistolet d’arrosage adéquat. Le tuyau de diamètre 19mm devra être muni d’un
dispositif clic-clac ou équivalent permettant d’être branché/débranché facilement au robinet de
puisage. Il aura une longueur de 25 m pour éviter les importantes pertes de charges engendrées
par ces conduites. Le pistolet devra permettre de fournir un débit minimal de 720 L/h en vue de

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 45


ne pas fournir un débit très faible et maximal de 1800L/h en vue de ne pas déséquilibrer le réseau
avec des débits excessifs. Dans les cas où le Client accepterait des débits plus importants que ceux
de la plage définie, un vannage bien étudié suite à un test devrait être de rigueur.
 Prise d’eau en massifs de béton armé
Des tuyaux flexibles de diamètres 32 mm permettront d’alimenter les parcelles situées en zone de
fort écoulement hydraulique. Toutefois, ces conduites devront être mobiles pour pouvoir être
désinstallés en période d’hivernage. Compte tenu de la taille des parcelles, les tuyaux devront
avoir des longueurs de 25 mètres et 50 mètres pouvant être dépassées légèrement sur acceptation
du Client. Pour relayer les conduites entre elles et créer en même temps des points de prise
d’arrosage, des prises en massifs de béton armé seront réalisés tous les 50 mètres (le premier
après 25 m de la limite de la parcelle). Ces prises auront les particularités suivantes :
- Un Té 32/20 en Galva fileté sur les sorties ou ayant des dispositifs de branchements
équivalent devra être logé à l’intérieur du massif. Les tuyaux souples arrivant et sortant
devront être branchés sur les bouts 32m à l’aide d’adaptateurs et le robinet de puisage sur la
sortie DN 20 mm.
- Le massif devra être suffisamment lourd et de forme particulière pour ne pas être facilement
déplaçable par les courants d’eau. En même temps, il devra pouvoir être déplaçable par un
maximum de deux personnes après inondations pour le refixage des conduites et robinets (ils
peuvent légèrement être déplacés par l’eau ou s’ancrer un peu dans le sol). Cette option de
mobilité permettra une meilleure gestion de l’irrigation en cas de contrainte. Par ailleurs, les
massifs pourront être facilement enlevés de l’emprise du cours d’eau en cas de nécessité. Les
blocs auront la forme d’un té avec une base et une colonne. La pièce en Galva sera montée sur
la partie supérieure. Le massif ne sera pas ancré mais restera posé à même le sol et les
dimensions devront être suffisantes pour résister à l’écoulement de l’eau. Elles seront les
suivantes :
 Une base de 0.4 x 0.3 x 0.2 (L x l x E) ;
 Une colonne de 0.20 x 0.20 x 0.25 (L x l x H) sur laquelle sera monté le Té en Galva.
 Le béton armé sera dosé à 350 kg/m3. Son poids sera d’environ 83 kg.Il sera muni d’un
dispositif de relevage manuel installé sur les deux bords à l’aide de tiges en fer formées en
rectangle et dont les deux bouts sont suffisamment ancrés dans la base du massif. Aussi,
sur la partie montante et à l’opposé de la sortie robinet, il sera placé un crochet
d’accrochage du pistolet. Sa forme et sa longueur (le minimum nécessaire) dépendront de
lu type de pistolet à livrer. Ce dernier devra pouvoir bien se fixer sans possibilité de
tomber ou de s’endommager.

 Bassins de parcelles à irrigation par le gandiolais


Pour les systèmes d’irrigation de type « Gandiolais », des bassins de puisage en béton armé dosé à
350 kg/m3, sera réalisé à l’intérieur de chaque parcelle.
Les bassins auront les dimensions intérieures suivantes : longueur de 2 à 3 m, largeur 2 m et
hauteur de 0,9 m. Les parois auront une épaisseur de 0,15 m. L’épaisseur de la dalle de fond sera
de 0,20 m.
La dalle du bassin sera posée sur une assise ayant préalablement subi un décapage d’au moins 5
cm de terre végétale et un nivelage et un régalage convenables. Elle sera ancrée à 15 cm en
dessous du terrain naturel.
Les bassins seront alimentés à leur base, par une conduite tertiaire en PVC DN 63 qui disposera à
son extrémité émergente, d’un tronçon en Galva de diamètre 2’’ équipé comme suit :
- Un coude PVC 63 relié à l’extrémité de la conduite PVC ;
- Un mamelon Galva 2’’ ;

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 46


- Un coude Galva de 2’’ à l’extrémité de la partie verticale de la conduite ;
- Une vanne d’alimentation à boisseau sphérique en laiton nickelé, ¼ de tour DN 2’’1/2 sera
installée sur cette conduite avec un raccord union à chaque extrémité ;
- Une manchette en Galva 2’’ ancrée dans la paroi du bassin.
Une réservation sera aménagée lors du coulage des parois pour le passage de la conduite
d’alimentation en Galva 2’’. La conduite de branchement du bassin aura une dimension moyenne
de 5 m à partir de la conduite tertiaire à l’intérieur de la parcelle.
Un enduit d’étanchéité au mortier de ciment dosé à 400 kg/m3 avec un produit hydrofuge de
masse de type SIKALITE ou équivalent, sera posé sur les parois intérieures du bassin après
picotage. Cet enduit aura une épaisseur minimale de 0,015 m. Les parois intérieures du bassin
seront laissées brutes de décoffrage en veillant à ce qu’elles soient parfaitement lisses et exemptes
de toute bavure, de nids d’abeilles ou de saillies de gravier.
D'une façon générale tous les bétons doivent être malaxés au moyen de bétonnières appropriées
et vibrés à leur mise place au moyen de vibreurs agréés, pneumatiques ou mécaniques. La hauteur
de chute de béton ne doit pas dépasser 1,2 mètre. La mise en œuvre se fait par couches
horizontales continues d'une épaisseur maximale de 10 cm.
Tous les coffrages doivent être rigides et suffisamment étayés pour éviter toute fuite de mortier ou
de laitance pendant la construction. Ils sont conçus de façon à pouvoir être aisément enlevés lors
du décoffrage sans dommage pour le béton.
 Travaux de réservoir stockage semi-enterré
L’ouvrage de stockage sera en terre, en semi-enterré et sous forme trapézoïdale et aura un volume
total allant de 800 à 1200m3. Sa base sera de section carrée de 20 x 20 m 2. Le talus variera en
fonction des volumes finaux et sera compris entre 2 et 3.5m.
La partie enterrée aura des hauteurs comprises entre 1 et 1.3m et la partie hors sol de 0.7 à 1.1 m.
les longueurs au sommet varieront entre 24 et 25.4m.
Le tableau suivant donne les dimensions finales du bassin avec la revanche, pour les sites
concernés.

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 47


3.3.2 Caractéristiques des bâches de stockage
Largeu Côté
r talus au
Hauteur intérieure (m)
Côt somme
é au t
Longueu
Lot Revanch
Site fon Du Du r talus
s e (m)
d fon (m)
TN Hauteu
d (m) (m)
(m) à la r totale
au
crêt
TN e

Tassette 12,0 0,2 1,3 1,1 2,4 2,7 17,4 3,5


Peulh

Keur 12.0 0,2 1,3 0,9 2,2 2,4 17.0 3,2


Djiby
Ngom
Lot
Ndoyene 20. 0,2 1.0 0,7 1,7 2.0 24.0 2,5
1
0

Keur 12.0 0,2 1,3 0,9 2,2 2,5 17.0 3,2


Mangary

Mbodiène 20, 0,2 1,3 1,1 2,4 2,7 25,4 3,5


0

Keur 20, 0,2 1,3 1,1 2,4 2,7 25,4 3,5


Alassane 0
Diallo
Lot
Ndiop 20. 0,2 1,3 1,1 2,4 2,7 25,4 3,5
2
0

Mahmoud 20. 0,2 1,3 1,1 2,4 2,7 25,4 3,5


a 0

Keur 20, 0,2 1,2 0,8 2 2,4 24,8 3.0


Lot Diatta 0
3
Djiguimar 20. 0,2 1,3 0,9 2,2 2,4 25 3,2
0

Ndiawara 20, 0,2 1,2 0,8 2 2,4 24,8 3.0


0
Lot
4 Kouthia 20, 0,2 1,2 0,7 1,9 2,5 24,9 3.0
Thiambèn 0
e

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 48


Mara 20, 0,2 1,2 0,8 2 2,4 24,8 3.0
0

La partie enterrée de la bâche sera réalisée par un déblai de la terre suivi d’un nivellement et d’un
compactage du fonds. Les mêmes déblais serviront à la formation de la partie hors sol par un
remblai du talus suffisamment compacté. Le remblai devra être précédé d’un décapage du terrain
naturel pour enlever la terre meuble sur toute l’emprise du remblai. Le décapage devra se faire sur
une épaisseur minimale de 5cm. Dans tous les cas, le sol d’apport devra être suffisamment enlevé.
Le remblai suivi de compactage devra se faire par couches successives de 30 cm. Des essais de
compactage du remblai devront être effectués sur le remblai en vue de certifier la qualité des
résultats. Dans les cas de sol très meuble, des dispositions particulières de renforcement devront
être prises pour renforcer la stabilité de l’ouvrage. Dans ces situations particulières, les études
d’exécution permettront de définir une méthode appropriée.
Pour assurer une bonne étanchéité, l’ouvrage sera recouvert d’une bâche en PVC qui épousera la
forme et sera ancré suffisamment au moins à 1.5 mètres du sommet de l’ouvrage dans le remblai
du talus. Ce matériau a les propriétés de procurer d’une part, une bonne étanchéité et d’autre
part, une résistance et une durabilité significative de plusieurs années égard aux caractéristiques
de fabrication. La bâche en PVC aura une épaisseur de 1.15 à 1.2 mm, un poids minimal de 1.4
kg/m2 et une surface qui variera entre 30mx30m et 31mX31m selon le cas. Elle devra être de type
qui résiste aux UV et Ozone, aux racines, hors rhizomes pointus et devra être non toxique pour les
plantes. Elle sera constituée d’un maximum de 2 rouleaux disposés et raccordés selon les
prescriptions techniques du fabricant qui devra spécifier le liant éventuel à utiliser et les taux de
recouvrement. Toutes les spécifications techniques de la bâche devront être présentées au Client
avant mise en œuvre. Celui-ci pourra rejeter la qualité proposée s’il la juge moins bonne à celle
décrite dans les prescriptions techniques ou pas suffisamment de bonne qualité pour assurer
pleinement sa fonction avec une durabilité et une résistance suffisante.
Le pompage se fera avec une électropompe de surface alimentée par un groupe électrogène. La
tête de réseau sera constituée sur la partie terre ferme, d’une conduite en fonte aérienne muni
d’appareils de contrôle et de mesure. La tête de réseau sera reliée à la pompe par un raccord
flexible de diamètre adapté à la conduite de refoulement.
3.3.3 Plans d’aménagements et ouvrages et pièces de réseau
Tous les plans autocad sont disponibles sur le lien
suivant : https://www.dropbox.com/s/c8zuy4gv93120tk/Plans%20SEN%20418.rar?dl=0
3.4. Clauses environnementales, sociales, santé et sécurité au travail
3.4.1 Responsabilité de l’entrepreneur
L’Entrepreneur respecte les dispositions réglementaires environnementales et sociales en vigueur
L’Entrepreneur sera responsable du paiement de tous les amendes/frais relatifs aux violations ou
à la non-conformité avec les lois et règlementations nationales en matière environnementale,
sociale et santé & sécurité.
L’Entrepreneur minimisera la pollution environnementale et les dégâts pouvant résulter des
travaux. Les ressources environnementales au sein des limites du projet et celles affectées en
dehors des limites des travaux permanents seront protégées pendant la durée totale du contrat.
L’entrepreneur est responsable du respect de l’environnement naturel et humain dans le cadre de
l’exécution des travaux. Il est et entièrement les conséquences de ses choix et actions. En
particulier, et sans préjudice des dispositions réglementaires en vigueur, il assure, le cas échéant,
la réparation à ses frais et selon la technique et les délais les plus appropriés, notamment en

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 49


regard du degré de sensibilité du site concerné, également responsable d’assurer des conditions
sécuritaires pour les travailleurs et la population riveraine pendant toute la durée des travaux. Il
est tenu d'effectuer un contrôle continu de l'ensemble des opérations à tous les stades
d'avancement du projet. A ce propos, il assume pleinement des dommages causés à
l'environnement et aux riverains par non-respect des dispositions réglementaires et/ou
administratives et/ou des prescriptions techniques applicables, ainsi que le paiement des
amendes, dommages et intérêts ou autres pénalités notamment au service de l’environnement.
L’entrepreneur sera responsable de tout retard dû à des défaillances pour se conformer avec les
lois et réglementations environnementales et sociales.
L’entrepreneur considérera la mise en œuvre des dispositions et des prescriptions à caractère
environnemental et social comme faisant partie intégrante des opérations relevant du
programme général d'exécution des travaux. Le non-respect, dûment constaté, des règles de
protection de l’environnement naturel et humain ou des règles de santé & sécurité est considéré
comme défaut d’exécution. Le Pouvoir Adjudicateur pourra prononcer la suspension des travaux
jusqu’à ce que l’Entrepreneur apporte la preuve qu’il prend les mesures correctives appropriées et
nécessaires.
3.4.2 Gestion des déchets
L’entrepreneur assurera une gestion appropriée des déchets de construction et de terrassement, y
compris les déchets dangereux, et assurera une gestion adéquate des eaux de ruissellement et des
eaux usées sur le site.
Les déchets banals (papiers, emballages, carton ou plastique, verre, pièces mécaniques
endommagées, débris de bois ou de métal, etc.) seront collectés dans des conteneurs formels qui
seront vidés régulièrement pour éviter leur débordement et la dispersion des déchets. Le
recyclage maximal des déchets banals (non dangereux) doit être pratiqué au bénéfice des
communautés locales. Ce recyclage concernera en premier lieu les contenants en plastique et en
verre, qui devront cependant être vidés de leur contenu avant la mise à disposition. Les déchets
papier et carton pourront être déposés dans un trou et incinérés en un lieu spécifique du chantier.
L’incinération doit être supervisée et contrôlée pour éviter tout risque de feu de brousse ou autres
incendies. L’Entrepreneur assurera l’évacuation et le dépôt des déchets banals résiduels dans un
site d’enfouissement existant et autorisé, avec l’accord le Pouvoir Adjudicateur. En l’absence d’un
site préalablement autorisé, le dépôt des déchets devra se faire sur un site approuvé à la fois par
la collectivité locale concernée et par le Pouvoir Adjudicateur. Les déchets déposés seront
recouverts d’une couche de terre suffisante pour éviter leur dispersion et les nuisances y
afférentes. L’Entrepreneur est responsable de ses déchets banals jusqu’à leur dépôt final.
Les déchets spéciaux devront être soit repris par le fournisseur, soit expédiés vers un centre
industriel adéquatement équipé à des fins de recyclage ou de stockage sécurisé. La destination et
le devenir de ces déchets devra être approuvée par le Pouvoir Adjudicateur. Un déchet spécial ou
dangereux ne devra, en aucun cas, être déversé ou enfoui ou distribué aux populations. Les
déchets banals ou dangereux générés par l’Entrepreneur et ses sous-traitants ne devront, en
aucun cas, être accessibles aux enfants ou aux animaux.
3.4.3 Repli de chantier
A la fin des travaux, l’entrepreneur réalisera toutes les activités nécessaires à la remise en état des
lieux. L’entrepreneur devra évacuer tout son matériel, engins et matériaux. Il ne pourra
abandonner aucun équipement ni matériaux sur le site, ni dans les environs. Les sols des sites où
se seront déroulés des activités de stockage, d’entretien, de stationnement, de construction qui
auraient contribué à les polluer devront être décapés et retirés. Les sols contaminés devront être

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 50


soigneusement récupérés et mis en dépôt dans un site autorisé par le Pouvoir Adjudicateur. Après
le repli du matériel, un procès-verbal agréant la remise en état du site devra être dressé et joint au
P.V. de la réception des travaux.
3.4.4 Main d’œuvre
L’Entrepreneur est tenu d’engager la main d'œuvre non spécialisée dans la zone où les travaux
sont réalisés (en dehors de son personnel cadre technique). A défaut de trouver le personnel
qualifié sur place, il est autorisé d’engager la main d'œuvre à l’extérieur. Pour ce faire,
l’Entrepreneur devra consulter les autorités locales et les organisations de producteurs pour
réduire les risques de conflits avec les populations locales. Les emplois devront être proposés aux
hommes et aux femmes.
3.4.5 Hygiène, santé, sécurité sur les chantiers
L’Entrepreneur prendra toutes les mesures d’organisation et de sécurité nécessaires afin d’éviter
l’exposition de tout son personnel à des substances toxiques gazeuses, liquides ou solides
(bitume, carburants, huiles de vidange, etc.) ou à des risques particuliers ou encore à des
conditions particulièrement pénibles.
L’Entrepreneur s’engage à sensibiliser son personnel concernant les risques des IST/Sida en
bonne complémentarité et coordination avec les actions locales de lutte contre les IST/Sida
supervisées par les autorités compétentes en la matière. Entre autres choses, il facilitera l’accès
aux préservatifs par les employés.
Un règlement interne de l’installation du chantier doit mentionner spécifiquement les « règles de
chantier non-négociables » telles que l’obligation de porter les EPI appropriés, l’interdiction de
consommer de l’alcool pendant les heures de travail, l’interdiction de dépasser les limites de
vitesse, l’interdiction de chasser ou de consommer de la viande de chasse, l’interdiction de couper
ou d’utiliser le bois de chauffe, etc.
L’Entrepreneur notifiera le Pouvoir Adjudicateur dans les 24 heures ou dès que possible, de tout
accident survenu qui a entraîné des dommages ou la perte de biens, un handicap ou des pertes en
vies humaines, ou dont l’impact important sur l’environnement a été ou pouvait être
raisonnablement prévu ; elle devra remettre au Pouvoir Adjudicateur au plus tard dans les 7 jours
suivant l’accident un rapport synthétique de cet accident.

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 51


4. Partie 4 : Chantier Ecole
Le PARERBA dans sa stratégie d’appui à la création d’emplois jeunes décide d’expérimenter
l’approche chantier école, dans ce présent marché, pour permettre à des jeunes d’entrer dans un
parcours de formation professionnelle sur les métiers ayant attraits à la gestion, l’entretien et la
maintenance des périmètres maraîchers. En effet, c’est une approche innovante qui consiste à
sélectionner des jeunes des villages cibles et les intégrer dans l’équipe de l’entreprise pour qu’ils
puissent bénéficier, dans la pratique, une formation sur le tas lors de l’exécution des travaux du
marché.
L’entreprise doit, prévoir dans son offre, un agent (par exemple le conducteur des travaux) qui se
chargera de l’encadrement technique des jeunes stagiaires. Cet agent doit faire preuve d’une
bonne pédagogie pour permettre aux jeunes d’assimiler dans un temps raccord (durée du
chantier) les connaissances et les savoirs sur les travaux à exécuter.
Les jeunes stagiaires feront parties de la main d’œuvre de l’entreprise et leur programme de
présence sur le chantier sera défini de commun accord entre l’adjudicateur et l’adjucataire.
Dans chaque site, trois (03) jeunes seront mis à la disposition de l’entreprise qui versera, après
réception du premier décompte, une bourse de 60.000 Fcfa à chacun pendant une durée de 03
mois soit un montant total de 540.000 FCFA.
Ce montant doit être comptabilisé dans l’offre financière du soumissionnaire.
Pour l’hygiène et la sécurité :

- L'Entrepreneur devra se conformer à la réglementation en matière d'hygiène et de sécurité en


vigueur au Sénégal. Il prendra en tout temps et à ses propres frais, toutes les précautions
nécessaires pour la protection et la sécurité de toutes les personnes présentes sur le chantier
et appliquera tous les règlements et instructions que le pouvoir adjudicateur pourra exiger en
cette matière.
- L'Entrepreneur devra présenter avant commencement des travaux au pouvoir adjudicateur
une assurance spécifique « accident de chantiers » spécifique pour tous travailleurs y
compris les stagiaires. Cette assurance couvrira les accidents de travail et les trajets aller-
retour lieu de travail et résidence.
- L'Entrepreneur devra prévoir sur la zone de baraquement de chantiers une trousse premiers
soins et les lieux minimaux d’aisance, tels que toilettes – latrines, douches, …ainsi que tout
aménagement prévu dans les termes de références.
- L'Entrepreneur prendra à ses frais toutes les mesures d'ordre de sécurité nécessaires pour
assurer la circulation routière avec le moins de gêne possible.
- L’entreprise devra équiper chaque stagiaire, à ses frais, d’une paire de chaussure sécurité et
d’un gilet de chantier où il sera mentionné le logo de Enabel, le projet PARERBA, chantier
école et nom du site.
- L’entreprise devra tenir une fiche de présences journalières des
travailleurs/temporaires/journaliers avec nom et prénom consultable à tout moment par la
mission de contrôle.

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 52


Partie 5 : Plans

Les plans relatifs au présent marché sont accessibles en suivant le


lien https://www.dropbox.com/s/c8zuy4gv93120tk/Plans%20SEN%20418.rar?dl=0

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 53


Partie 5 : Formulaires
Instructions pour l’établissement de l’offre
Le soumissionnaire est tenu d’utiliser le formulaire d’offre joint en annexe. A défaut d’utiliser ce
formulaire, il supporte l’entière responsabilité de la parfaite concordance entre les documents
qu’il a utilisés et le formulaire.
L’offre et les annexes jointes au formulaire d’offre sont rédigées en français.
Les formulaires d’offres doivent être introduits en deux exemplaires, dont une porte la mention
‘original’ et l’autre la mention ‘duplicata’ ou ‘copie’. L’original doit être introduit sous forme d’un
ou plusieurs fichiers sur une clé USB.
Les différentes parties et annexes de l’offre doivent être numérotées.
Les prix sont indiqués en euros et seront précisés jusqu’à deux chiffres après la virgule. Le cas
échéant, ils peuvent être précisés jusqu’à quatre chiffres après la virgule.
Les ratures, surcharges, mentions complémentaires ou modificatives dans les formulaires d’offre
doivent être accompagnées d’une signature à côté de la rature, surcharge, mention
complémentaire ou modificative en question.
Ceci vaut également pour les ratures, surcharges et mentions complémentaires ou modificatives
qui ont été apportées à l’aide d’un ruban ou de liquide correcteur.
L’offre portera la signature manuscrite originale du soumissionnaire ou de son mandataire.
Lorsque le soumissionnaire est une société/association sans personnalité juridique, formée entre
plusieurs personnes physiques ou morales (société momentanée ou association momentanée),
l’offre doit être signée par chacune de ces personnes.

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 54


6.1. Identification du soumissionnaire
Les statuts du soumissionnaire et/ou les documents officiels probants qui démontrent la
capacité du signataire de l’offre à engager le soumissionnaire pour exécuter le présent marché
(à joindre à l’offre)

Nom et prénom du soumissionnaire ou


dénomination de la société et forme
juridique

Nationalité du soumissionnaire et du
personnel (en cas de différence)

Domicile / Siège social

Numéro de téléphone et de télécopieur

Numéro d’inscription ONSS ou équivalent

Numéro d’entreprise

Représenté(e) par le(s) soussigné(s)


(nom, prénom et qualité)

Personne de contact (numéro de téléphone,


numéro de télécopieur, éventuellement
adresse e-mail)

En cas de différence : chef du projet


(numéro de téléphone, numéro de
télécopieur, courriel)

Numéro de compte pour les paiements


Institution financière
Ouvert au nom de

Signature(s) :

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 55


6.2 Déclaration d’intégrité pour les soumissionnaires
Concerne le soumissionnaire :
Domicile / Siège social :
Référence du marché public :
À l’attention d’Enabel,
Par la présente, je / nous, agissant en ma/notre qualité de représentant(s) légal/légaux du
soumissionnaire précité, déclare/rons ce qui suit :

• Ni les membres de l’administration, ni les employés, ni toute personne ou personne


morale avec laquelle le soumissionnaire a conclu un accord en vue de l'exécution du
marché, ne peuvent obtenir ou accepter d’un tiers, pour eux-mêmes ou pour toute autre
personne ou personne morale, un avantage appréciable en argent (par exemple, des
dons, gratifications ou avantages quelconques), directement ou indirectement lié aux
activités de la personne concernée pour le compte d’Enabel.

• Les administrateurs, collaborateurs ou leurs partenaires n'ont pas d'intérêts financiers


ou autres dans les entreprises, organisations, etc. ayant un lien direct ou indirect avec
Enabel (ce qui pourrait, par exemple, entraîner un conflit d'intérêts).
J'ai / nous avons pris connaissance des articles relatifs à la déontologie et à la lutte contre la
corruption repris dans le Cahier spécial des charges et je / nous déclare/rons souscrire et
respecter entièrement ces articles.
Je suis / nous sommes de même conscient(s) du fait que les membres du personnel d’Enabel
sont liés aux dispositions d’un code éthique qui précise ce qui suit : “Afin d’assurer l’impartialité
des membres du personnel, il leur est interdit de solliciter, d’exiger ou d’accepter des dons,
gratifications ou avantages quelconques destinés à eux-mêmes ou des tiers, que ce soit ou non
dans l’exercice de leur fonction, lorsque les dons, gratifications ou avantages précités sont liés à
cet exercice. Notons que ce qui importe le plus dans cette problématique est moins
l’enrichissement résultant de l’acceptation de dons, gratifications ou avantages de toute nature,
que la perte de l’impartialité requise du membre du personnel dans l’exercice de sa fonction. À
titre personnel, les membres du personnel n’acceptent aucune gratification, aucun don ni
avantage financier ou autre, pour les services rendus”.
Si le marché précité devait être attribué au soumissionnaire, je/nous déclare/rons, par ailleurs,
marquer mon/notre accord avec les dispositions suivantes :

• Afin d’éviter toute impression de risque de partialité ou de connivence dans le suivi et le


contrôle de l’exécution du marché, il est strictement interdit au contractant du marché
(c'est-à-dire les membres de l’administration et les travailleurs) d’offrir, directement ou
indirectement, des cadeaux, des repas ou un quelconque autre avantage matériel ou
immatériel, quelle que soit sa valeur, aux membres du personnel d’Enabel, qui sont
directement ou indirectement concernés par le suivi et/ou le contrôle de l'exécution du
marché, quel que soit leur rang hiérarchique.

• Tout contrat (marché public) sera résilié, dès lors qu’il s’avérerait que l’attribution du
contrat ou son exécution aurait donné lieu à l’obtention ou l’offre des avantages
appréciables en argent précités.

• Tout manquement à se conformer à une ou plusieurs des clauses déontologiques peut


aboutir à l’exclusion du contractant du présent marché et d’autres marchés publics pour
Enabel.

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 56


Le contractant du marché (adjudicataire) s’engage à fournir au pouvoir adjudicateur, à sa
demande, toutes les pièces justificatives relatives aux conditions d’exécution du contrat. Le
pouvoir adjudicateur pourra procéder à tout contrôle, sur pièces et sur place, qu’il estimerait
nécessaire pour réunir des éléments de preuve sur une présomption de frais commerciaux
inhabituels.
Le soumissionnaire prend enfin connaissance du fait d’Enabel se réserve le droit de porter
plainte devant les instances judiciaires compétentes lors de toute constatation de faits allant à
l’encontre de la présente déclaration et que tous les frais administratifs et autres qui en
découlent sont à charge du soumissionnaire.

Signature précédée de la mention manuscrite "Lu et approuvé" par :


Avec mention du nom et de la fonction
Lieu, date

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 57


6.3 Déclaration sur l’honneur relative aux motifs d’exclusion
Le soumissionnaire déclare sur l’honneur ne pas se trouver dans un des cas d’exclusion mentionné ci-
desssous (art. 67 à 70 de la loi du 17 juin 16).
Motifs d'exclusion obligatoires

Art. 67. § 1er. Sauf dans le cas où le candidat ou le soumissionnaire démontre, conformément à l'article 70,
avoir pris des mesures suffisantes afin de démontrer sa fiabilité, le pouvoir adjudicateur exclut, à quelque stade
de la procédure que ce soit, un candidat ou un soumissionnaire de la participation à la procédure de passation,
lorsqu'il a établi ou qu'il est informé de quelque autre manière que ce candidat ou ce soumissionnaire a fait
l'objet d'une condamnation prononcée par une décision judiciaire ayant force de chose jugée pour l'une des
infractions suivantes :
1° participation à une organisation criminelle;
2° corruption;
3° fraude;
4° infractions terroristes, infractions liées aux activités terroristes ou incitation à commettre une telle
infraction, complicité ou tentative d'une telle infraction;
5° blanchiment de capitaux ou financement du terrorisme;
6° travail des enfants et autres formes de traite des êtres humains.
7° occupation de ressortissants de pays tiers en séjour illégal.
Le Roi peut préciser les infractions visées à l'alinéa 1er de manière plus détaillée.
Par dérogation à l'alinéa 1er, le pouvoir adjudicateur exclut le candidat ou le soumissionnaire qui a occupé des
ressortissants de pays tiers en séjour illégal, même en l'absence d'une condamnation coulée en force de chose
jugée et ce, dès l'instant où cette infraction a été constatée par une décision administrative ou judiciaire, en ce
compris par une notification écrite en exécution de l'article 49/2 du Code pénal social. Cette dérogation ne fait
pas obstacle à la possibilité, visée à l'article 70, pour le candidat ou soumissionnaire d'invoquer le cas échéant
des mesures correctrices.
Par dérogation à l'alinéa 1er, le pouvoir adjudicateur peut à titre exceptionnel et pour des raisons impératives
d'intérêt général, autoriser une dérogation à l'exclusion obligatoire.
L'obligation d'exclure le candidat ou le soumissionnaire s'applique aussi lorsque la personne condamnée par
jugement définitif est un membre de l'organe administratif, de gestion ou de surveillance dudit candidat ou
soumissionnaire ou détient un pouvoir de représentation, de décision ou de contrôle en son sein. Au cas où il
s'agit d'une infraction visée à l'alinéa 3 et en l'absence du jugement définitif précité, la même obligation
d'exclusion est d'application, lorsque la personne concernée est désignée dans une décision administrative ou
judiciaire, comme étant une personne dans le chef de laquelle une infraction a été constatée en matière
d'occupation de ressortissants de pays tiers en séjour illégal, et qui est membre de l'organe administratif, de
gestion ou de surveillance dudit candidat ou soumissionnaire ou détient un pouvoir de représentation, de
décision ou de contrôle en son sein.
Par dérogation à l'alinéa 5, les pouvoirs adjudicateurs ne sont toutefois pas obligés, pour les marchés dont le
montant estimé est inférieur aux seuils fixés pour la publicité européenne, de vérifier l'absence de motifs
d'exclusion visée au présent article dans le chef des personnes visées à l'alinéa susmentionné.
§ 2. Les exclusions mentionnées au paragraphe 1er, alinéa 1er, 1° à 6°, de la participation aux marchés publics
s'appliquent uniquement pour une période de cinq ans à compter de la date du jugement.
L'exclusion mentionnée au paragraphe 1er, alinéa 1er, 7°, de la participation aux marchés publics, s'applique
uniquement pour une période de cinq ans à partir de la fin de l'infraction.
Nonobstant le cas visé au paragraphe 1er, alinéa 4, les opérateurs économiques ne peuvent pas, lorsqu'ils se
trouvent dans une situation d'exclusion obligatoire au lendemain de la date ultime de l'introduction des
demandes de participation ou de la remise des offres, participer aux marchés publics, sauf lorsqu'ils attestent
qu'ils ont pris, conformément à l'article 70, les mesures correctrices suffisantes pour démontrer leur fiabilité
malgré l'existence d'un motif d'exclusion applicable.

Motif d'exclusion relatif aux dettes fiscales et sociales

Art. 68. § 1er. Sauf exigences impératives d'intérêt général et sous réserve des cas mentionnés au paragraphe 3,
le pouvoir adjudicateur exclut, à quelque stade de la procédure de passation que ce soit, la participation à une
procédure, d'un candidat ou d'un soumissionnaire qui ne satisfait pas à ses obligations relatives au paiement
d'impôts et taxes ou de cotisations de sécurité sociale sauf :
1° lorsque le montant impayé ne dépasse pas le montant à fixer par le Roi; ou
2° lorsque le candidat ou le soumissionnaire peut démontrer qu'il possède à l'égard d'un pouvoir adjudicateur
ou d'une entreprise publique une ou des créances certaines, exigibles et libres de tout engagement à l'égard de
tiers. Ces créances s'élèvent au moins à un montant égal à celui pour lequel il est en retard de paiement de dettes
fiscales ou sociales. Ce dernier montant est diminué du montant fixé par le Roi en exécution de la disposition du
1°.
Lorsqu'il constate que les dettes fiscales et sociales dépassent le montant mentionné à l'alinéa 1er, 1°, le pouvoir
adjudicateur demande au candidat ou au soumissionnaire s'il se trouve dans la situation mentionnée à l'alinéa
1er, 2°.
Le pouvoir adjudicateur donne cependant l'opportunité à tout opérateur économique de se mettre en règle avec

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 58


ces obligations sociales et fiscales dans le courant de la procédure de passation et ce après avoir constaté une
première fois que le candidat ou le soumissionnaire ne satisfaisait pas aux exigences. A partir de cette
constatation, le pouvoir adjudicateur laisse à l'opérateur économique un délai de cinq jours ouvrables pour
fournir la preuve de sa régularisation. Le recours à cette régularisation n'est possible qu'à une seule reprise. Ce
délai commence à courir le jour qui suit la notification. Pour le calcul de ce délai, le règlement n° 1182/71 du
Conseil du 3 juin 1971, portant détermination des règles applicables aux délais, aux dates et aux termes, n'est
pas d'application.
§ 2. Le Roi détermine les dettes fiscales et sociales à prendre en considération ainsi que les modalités
additionnelles en la matière.
§ 3. Le présent article ne s'applique plus lorsque le candidat ou le soumissionnaire a rempli ses obligations en
payant ou en concluant un accord contraignant en vue de payer les impôts et taxes ou cotisations de sécurité
sociale dues, y compris, le cas échéant, tout intérêt échu ou les éventuelles amendes pour autant que ce paiement
ou la conclusion de cet accord contraignant se soit déroulé avant l'introduction d'une demande de participation,
ou, en procédure ouverte, avant le délai d'introduction des offres.

Motifs d'exclusion facultatifs

Art. 69. Sauf dans le cas où le candidat ou le soumissionnaire démontre, conformément à l'article 70, avoir pris
des mesures suffisantes afin de démontrer sa fiabilité, le pouvoir adjudicateur peut exclure, à quelque stade de la
procédure de passation, de la participation à une procédure, un candidat ou un soumissionnaire dans les cas
suivants :
1° lorsque le pouvoir adjudicateur peut démontrer, par tout moyen approprié, que le candidat ou le
soumissionnaire a manqué aux obligations applicables dans les domaines du droit environnemental, social et du
travail, visées à l'article 7;
2° lorsque le candidat ou le soumissionnaire est en état de faillite, de liquidation, de cessation d'activités, de
réorganisation judiciaire ou a fait l'aveu de sa faillite ou fait l'objet d'une procédure de liquidation ou de
réorganisation judiciaire, ou dans toute situation analogue résultant d'une procédure de même nature existant
dans d'autres réglementations nationales;
3° lorsque le pouvoir adjudicateur peut démontrer par tout moyen approprié que le candidat ou le
soumissionnaire a commis une faute professionnelle grave qui remet en cause son intégrité;
4° lorsque le pouvoir adjudicateur dispose d'éléments suffisamment plausibles pour conclure que le candidat ou
le soumissionnaire a commis des actes, conclu des conventions ou procédé à des ententes en vue de fausser la
concurrence, au sens de l'article 5, alinéa 2;
5° lorsqu'il ne peut être remédié à un conflit d'intérêts au sens de l'article 6 par d'autres mesures moins
intrusives;
6° lorsqu'il ne peut être remédié à une distorsion de la concurrence résultant de la participation préalable des
candidats ou soumissionnaires à la préparation de la procédure de passation, visée à l'article 52, par d'autres
mesures moins intrusives;
7° lorsque des défaillances importantes ou persistantes du candidat ou du soumissionnaire ont été constatées
lors de l'exécution d'une obligation essentielle qui lui incombait dans le cadre d'un marché public antérieur, d'un
marché antérieur passé avec un adjudicateur ou d'une concession antérieure, lorsque ces défaillances ont donné
lieu à des mesures d'office, des dommages et intérêts ou à une autre sanction comparable;
8° le candidat ou le soumissionnaire s'est rendu gravement coupable de fausse déclaration en fournissant les
renseignements exigés pour la vérification de l'absence de motifs d'exclusion ou la satisfaction des critères de
sélection, a caché ces informations ou n'est pas en mesure de présenter les documents justificatifs requis en vertu
de l'article 73 ou de l'article 74, ou
9° le candidat ou le soumissionnaire a entrepris d'influer indûment sur le processus décisionnel du pouvoir
adjudicateur ou d'obtenir des informations confidentielles susceptibles de lui donner un avantage indu lors de la
procédure de passation, ou a fourni par négligence des informations trompeuses susceptibles d'avoir une
influence déterminante sur les décisions d'exclusion, de sélection ou d'attribution.
Les exclusions à la participation aux marchés publics mentionnées à l'alinéa 1er s'appliquent uniquement pour
une période de trois ans à compter de la date de l'évènement concerné ou en cas d'infraction continue, à partir
de la fin de l'infraction.
Sauf disposition contraire dans les documents du marché, le pouvoir adjudicateur n'est pas tenu de vérifier
l'absence de motifs d'exclusion facultatifs dans le chef des membres de l'organe administratif, de gestion ou de
surveillance du candidat ou soumissionnaire ou des personnes qui détiennent un pouvoir de représentation, de
décision ou de contrôle en son sein.

Mesures correctrices

Art. 70. Tout candidat ou soumissionnaire qui se trouve dans l'une des situations visées aux articles 67 ou 69
peut fournir des preuves afin d'attester que les mesures qu'il a prises suffisent à démontrer sa fiabilité malgré
l'existence d'un motif d'exclusion pertinent. Si ces preuves sont jugées suffisantes par le pouvoir adjudicateur, le
candidat ou le soumissionnaire concerné n'est pas exclu de la procédure de passation.
A cette fin, le candidat ou le soumissionnaire prouve d'initiative qu'il a versé ou entrepris de verser une
indemnité en réparation de tout préjudice causé par l'infraction pénale ou la faute, clarifié totalement les faits et
circonstances en collaborant activement avec les autorités chargées de l'enquête et pris des mesures concrètes de
nature technique et organisationnelle et en matière de personnel propres à prévenir une nouvelle infraction

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 59


pénale ou une nouvelle faute.
Les mesures prises par le candidat ou le soumissionnaire sont évaluées en tenant compte de la gravité de
l'infraction pénale ou de la faute ainsi que de ses circonstances particulières. Il s'agit dans tous les cas d'une
décision du pouvoir adjudicateur qui doit être motivée aussi bien matériellement que formellement. Lorsque les
mesures sont jugées insuffisantes, la motivation de la décision concernée est transmise à l'opérateur
économique.
Un opérateur économique qui a été exclu par une décision judiciaire ayant force de chose jugée de la
participation à des procédures de passation de marché ou d'attribution de concession n'est pas autorisé à faire
usage de la possibilité prévue au présent article pendant la période d'exclusion fixée par ladite décision dans les
Etats membres où le jugement produit ses effets.
Signature précédée de la mention manuscrite "Lu et approuvé" avec mention du nom et de la fonction :

……………………………..
Lieu, date

NB : En plus de la déclaration sur l’honneur à signer ci-dessus, il est par ailleurs demandé au
soumissionnaire de joindre à son offre les documents suivants :
- Extrait du casier judiciaire du gérant de la société soumissionnaire
-Attestation de régularité des cotisations sociales
- Attestation de régularité fiscale

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 60


6.4. Bordereau des prix

5.5.1 Lot 1

A) Tranche ferme du lot 1


1. Site de Tassette Peulh

PU PT
N° Désignation UNITE QUANTITES (FCFA (FCFA
HTVA) HTVA)

1 ETUDES ET INSTALLATION
Etudes d’exécution par lot selon spécifications
1.1 U 1
techniques
Amenée et repli de chantier par lot y compris toutes
1.2 U 1
sujétions de gestion et de visibilité chantier

2 RESEAU D’IRRIGATION
2.1 Réalisation de tranchées
Réalisation de tranchées en terre sablonneuse,
2.1.1 profondeur 0,5 mètre, remblai et toutes sujétions y ml 1.592
comprises
2.2 Fourniture et pose de conduites
2.2.1 Conduites PVC PN10 -
2.2.1.1 Diamètre 110mm et tous sujétions ml 56
2.2.1.2 Diamètre 90mm et tous sujétions ml 244
2.2.1.3 Diamètre 63mm et tous sujétions ml 599
2.2.1.4 Diamètre 32mm et tous sujétions ml 693
2.3 Réalisation de regards et composantes 21
Regards de sectionnement pour secondaires
2.3.1 -
avec PVC
Ensemble regard de visite en BA de dimensions
0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h) pour réseau secondaire
avec la pose de pièces spéciales en PVC composé
2.3.1.1 d’une vanne de sectionnement PN10 en DN 63 U 3
raccordé avec un té 90/63 ou équivalent et avec une
butée en bloc de BA adaptée et toutes sujétions selon
plan de pose
Regards de sectionnement pour tertiaire
2.3.2 0 -
avec PVC
Ensemble regard de visite en BA pour prise en
parcelle unique de dimensions 0,5x0,4X0,65m3
(L*l*h) pour réseau tertiaire avec la pose de pièces
2.3.2.1 spéciales composé d’une vanne de sectionnement U 9
PVC, PN10, DN 32 et d’un compteur volumétrique
¾ raccordé avec un té 63/32 ou équivalent et toutes
sujétions selon plan de pose

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 61


Ensemble regard de visite en BA pour prise en
double parcelle de dimensions 0,7x0,5X0,65m3m3
(L*l*h) pour réseau tertiaire avec la pose de pièces
2.3.2.2 spéciales composé de deux vannes de sectionnement U 6
PVC, PN10, DN 32 et de deux compteurs
volumétriques ¾ raccordé avec deux tés 63/32 ou
équivalent et toutes sujétions selon plan de pose
Regards de vidange pour secondaires avec
2.3.3
PVC
Ensemble regard de vidange en BA de dimensions
0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h) en bout de réseau
2.3.3.1 secondaire composé d’une vanne de sectionnement U 3
PVC PN10, DN63 et toutes sujétions selon plan de
pose
2.4 Fournitures et pose d’autres pièces

Lot de pièces de jonction de mêmes types que les


conduites à raccorder, diamètres correspondant, PN
2.4.1 0 1
10 ( Té, réducteurs, coudes, bouchons…) et toutes
sujétions de pose.
Fourniture et pose de branchements,
2.4.2 robinetterie et d’arroseurs pour réseau 0 -
Californien

Ensemble branchement PEHD 32, en zone non


inondable prise directe, colonne de robinet en Galva
2.4.3 de longueur 0,5m soutenu en béton 0,15 m x 0,15 m U 42
sur une hauteur de 0,65m, robinet ¾ et toutes
sujétions de pose comprises

Fourniture et pose de kit d’arrosage fixable au


robinet ¾ par un dispositif clic/clac ou équivalent,
composé d’un tuyau flexible en PVC PN 10, longueur
2.4.4 U 42
de 20 à 25 m, tricoté et d’un pistolet d’arrosage muni
d’un arrêt/démarrage automatique actionnable à la
main
REALISATION D’OUVRAGES DE STOCKAGE
3 0 -
SEMI-ENTERRES
Réalisation de la partie enterrée avec déblai et
3.1 m3 257
compactage de fond et toutes sujétions

Réalisation du revêtement hors sol, y compris


3.2 décapage de terrain naturel, talutage et toutes m3 127
sujétions
Fourniture et pose d’une en bâche PVC, épaisseur
1,2mm, couverture minimale de 23X23m2 à la
surface du bassin semi-enterré, poids minimal
3.3 U 1
1,4kg/m2, résistant aux rayons UV, fourni en 2
rouleaux au maximum et tel que décrit dans les
CPTP et selon plans de réalisation
4 TRAVAUX DE CLÔTURE
4.1 Réalisation de nouvelles clôtures

Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour


nouvelles parcelles de hauteur minimale de 1,5m, de
dimensions de mailles maximales de 25 cm2 munis
de fils en acier Galvanisé de 1,8mm avec fil de
tension, de piquets en fer en Té de 60, hauteur
4.1.1 ml 970
minimale 1,8m avec soubassement en béton selon
spécifications espace de 3m et de poteaux de reprise
de tension IPN100, hauteur minimale de 1,8m tous
les 25m y compris toutes sujétions de pose selon
plans et spécifications

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 62


Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour
bâche de stockage en parcelle de hauteur minimale
de 1,5m, de dimensions de mailles maximales de 25
cm2 munis de fils en acier Galvanisé de 1,8mm avec
fil de tension, de piquets en fer en Té de 60, hauteur
4.1.2 ml 140
minimale 1,8m avec soubassement en béton selon
spécifications espace de 3m et de poteaux de reprise
de tension IPN100, hauteur minimale de 1,8m tous
les 25m y compris toutes sujétions de pose selon
plans et spécifications

4.2 Fourniture et pose de portes 0 -


Fourniture et Pose de porte métallique double
4.2.1 ouverture de 4,5m x 1,5m, pour parcelles, y compris U 1
toutes sujétions de pose selon plans
Fourniture et Pose de porte métallique double
4.2.2 ouverture de 4,5m x 1,5m, pour bâche en parcelle, y 0 1
compris toutes sujétions de pose selon plans
5 AUTRES TRAVAUX 0 -

5.1 Réalisation de toilettes selon plans et spécifications U 1

5.2 Prise en charge 03 stagiaires chantiers écoles FF 1

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 63


2. Site de Keur Djibril Ngom

PU PT
N° Désignation UNITE QUANTITES (FCFA (FCFA
HTVA) HTVA)

GENERAL
1 ETUDES ET INSTALLATION
1.1 Etudes d’exécution par lot selon spécifications techniques U 1

Amenée et repli de chantier par lot y compris toutes sujétions de


1.2 U 1
gestion et de visibilité chantier

2 RESEAU D’IRRIGATION
2.1 Réalisation de tranchées

Réalisation de tranchées en terre sablonneuse, profondeur 0,5


2.1.1 ml 60
mètre, remblai et toutes sujétions y comprises

2.2 Fourniture et pose de conduites


2.2.1 Conduites PVC PN10
2.2.1.1 Diamètre 90mm et tous sujétions ml 60
2.3 Réalisation de regards et composantes
2.3.1 Regards de sectionnement pour primaires

Ensemble regard de sectionement en BA de dimensions


0,7x0,7X0,6m3 (L*l*h) pour by-pass ente arrivée forage, entrée
bâche et sortie bâche avec la pose de pièces spéciales en fonte
2.3.1.1 composées de deux vannes de sectionnement PN10 en DN 110 U 1,00
raccordées avec un té 110 avec une butée en bloc de BA adaptée et
raccordement à la conduite de distribution y toutes sujétions
selon plan de pose

2.3.2 Regards de sectionnement pour secondaires avec PVC

Ensemble regard de visite en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3


(L*l*h) pour réseau secondaire avec la pose de pièces spéciales en
2.3.2.1 PVC composé d’une vanne de sectionnement PN10 en DN 63 U 4,00
raccordé avec un té 90/63 ou équivalent et avec une butée en bloc
de BA adaptée et toutes sujétions selon plan de pose

2.3.3 Regards de sectionnement pour tertiaire avec PVC

Ensemble regard de visite en BA pour prise en parcelle unique de


dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h) pour réseau tertiaire avec la
pose de pièces spéciales composé d’une vanne de sectionnement
2.3.3.1 U 3,00
PVC, PN10, DN 32 et d’un compteur volumétrique ¾ raccordé
avec un té 63/32 ou équivalent et toutes sujétions selon plan de
pose

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 64


Ensemble regard de visite en BA pour prise en double parcelle de
dimensions 0,7x0,5X0,65m3m3 (L*l*h) pour réseau tertiaire
avec la pose de pièces spéciales composé de deux vannes de
2.3.3.2 U 17,00
sectionnement PVC, PN10, DN 32 et de deux compteurs
volumétriques ¾ raccordé avec deux tés 63/32 ou équivalent et
toutes sujétions selon plan de pose

2.3.4 Regards de vidange pour secondaires avec PVC

Ensemble regard de vidange en BA de dimensions


0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h) en bout de réseau secondaire composé
2.3.4.1 U 4,00
d’une vanne de sectionnement PVC PN10, DN63 et toutes
sujétions selon plan de pose

2.4 Fournitures et pose d’autres pièces

Lot de pièces de jonction de mêmes types que les conduites à


2.4.1 raccorder, diamètres correspondant, PN 10 ( Té, réducteurs, U 1,00
coudes, bouchons…) et toutes sujétions de pose.

Fourniture et pose de branchements, robinetterie et


2.5
d’arroseurs pour réseau Californien

Ensemble branchement PEHD 32, en zone non inondable prise


2.5.1 directe, robinet ¾ en remplacement avec ceux existants et toutes U 37,00
sujétions de pose comprises

Fourniture et pose de kit d’arrosage fixable au robinet ¾ par un


dispositif clic/clac ou équivalent, composé d’un tuyau flexible en
2.5.2 U 37,00
PVC PN 10, longueur 10 m, tricoté et d’un pistolet d’arrosage
muni d’un arrêt/démarrage automatique actionnable à la main

REALISATION D’OUVRAGES DE STOCKAGE SEMI-


3
ENTERRES
Réalisation de la partie enterrée avec déblai et compactage de
3.1 m3 256,00
fond et toutes sujétions

Réalisation du revêtement hors sol, y compris décapage de


3.2 m3 91,00
terrain naturel, talutage et toutes sujétions

Fourniture et pose d’une en bâche PVC, épaisseur 1,2mm,


couverture minimale de 23X23m2 à la surface du bassin semi-
3.3 enterré, poids minimal 1,4kg/m2, résistant aux rayons UV, fourni U 1,00
en 2 rouleaux au maximum et tel que décrit dans les CPTP et
selon plans de réalisation

4 TRAVAUX DE CLÔTURE
4.1 Réhabilitation de clôture

Fourniture et pose de grillage de hauteur minimale de 1,5m, de


dimensions de mailles maximales de 25 cm2 avec des fils en acier
4.1.1 Galvanisé de 1,8mm, munis de fils de tension y compris U 170
préparation de sol, déblai de base et toutes sujétions de pose
selon spécifications

Fourniture et pose piquets de remplacement en fer en Té de 60,


hauteur minimale 1,8m avec soubassement en béton selon
4.1.2 U 30
spécifications espace de 3m avec fondation en béton selon plans y
compris toutes sujétions

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 65


Fourniture et pose de poteaux de reprise de tension IPN100,
hauteur minimale de 1,8m tous les 25m maux niveaux des angles
4.1.3 U 7
munis de double jambe de forces plantes selon spécifications et
plans

4.2 Réalisation de nouvelles clôtures

Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour bâche de


stockage en parcelle de hauteur minimale de 1,5m, de
dimensions de mailles maximales de 25 cm2 munis de fils en
acier Galvanisé de 1,8mm avec fil de tension, de piquets en fer en
4.2.1 ml 136,00
Té de 60, hauteur minimale 1,8m avec soubassement en béton
selon spécifications espace de 3m et de poteaux de reprise de
tension IPN100, hauteur minimale de 1,8m tous les 25m y
compris toutes sujétions de pose selon plans et spécifications

4.3 Fourniture et pose de portes


Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture de 4,5m
4.3.1 x 1,5m, pour parcelles, y compris toutes sujétions de pose selon U 1,00
plans
Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture de 4,5m
4.3.2 x 1,5m, pour bâche en parcelle, y compris toutes sujétions de pose U 1,00
selon plans
5 AUTRES TRAVAUX -
5.1 Réalisation de toilettes selon plans et spécifications U 1,00
5.2 Prise en charge 03 stagiaires chantiers écoles FF 1

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 66


3. Site de Ndoyène

PU PT
N° Désignation UNITE QUANTITES (FCFA (FCFA
HTVA) HTVA)

1 ETUDES ET INSTALLATION
Etudes d’exécution par lot selon spécifications
1.1 U 1
techniques
Amenée et repli de chantier par lot y compris toutes
1.2 U 1
sujétions de gestion et de visibilité chantier

2 RESEAU D’IRRIGATION
2.1 Réalisation de tranchées
Réalisation de tranchées en terre sablonneuse,
2.1.1 profondeur 0,5 mètre, remblai et toutes sujétions y ml 1.754
comprises
2.2 Fourniture et pose de conduites 1.754
2.2.1 Conduites PVC PN10 -
2.2.1.1 Diamètre 160mm et tous sujétions ml 126
2.2.1.2 Diamètre 110mm et tous sujétions ml 58
2.2.1.3 Diamètre 90mm et tous sujétions ml 782
2.2.1.4 Diamètre 63mm et tous sujétions ml 789
2.3 Réalisation de regards et composantes
2.3.1 Regards de sectionnement pour primaires

Ensemble regard de sectionement en BA de dimensions


0,7x0,7X0,6m3 (L*l*h) pour by-pass ente arrivée
forage, entrée bâche et sortie bâche avec la pose de
pièces spéciales en fonte composées de deux vannes de
2.3.1.1 U 1
sectionnement PN10 en DN 110 raccordées avec un té
110 avec une butée en bloc de BA adaptée et
raccordement à la conduite de distribution y toutes
sujétions selon plan de pose

Regards de sectionnement pour secondaires


2.3.2 -
avec PVC

Ensemble regard de visite en BA de dimensions


0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h) pour réseau secondaire avec la
pose de pièces spéciales en PVC composé d’une vanne de
2.3.2.1 U 3
sectionnement PN10 en DN 90 raccordé avec un té
110/90 ou équivalent et avec une butée en bloc de BA
adaptée et toutes sujétions selon plan de pose

Regards de sectionnement pour tertiaire avec


2.3.3
PVC
Ensemble regard de visite en BA pour prise parcelle
unique de dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h) pour
réseau tertiaire avec la pose de pièces spéciales composé
2.3.3.1 d’une vanne de sectionnement PVC, PN10, DN 63 et U 1
d’un compteur volumétrique ¾ raccordé avec un té
90/63 ou équivalent et toutes sujétions selon plan de
pose

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 67


Ensemble regard de visite en BA pour prise parcelle
double de dimensions 0,7x0,5X0,65m3 (L*l*h) pour
réseau tertiaire avec la pose de pièces spéciales composé
2.3.3.
de deux vannes de sectionnement PVC, PN10, DN 63 et U 15
2
de deux compteurs volumétriques ¾ raccordé avec deux
tés 90/63 ou équivalent et toutes sujétions selon plan de
pose

2.3.4 Regards de vidange pour secondaires avec PVC

Ensemble regard de vidange en BA de dimensions


0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h) en bout de réseau secondaire
2.3.4.1 U 3
composé d’une vanne de sectionnement PVC PN10,
DN90 et toutes sujétions selon plan de pose

2.4 Fournitures et pose d’autres pièces

Lot de pièces de jonction de mêmes types que les


conduites à raccorder, diamètres correspondant, PN 10 (
2.4.1 U 1
Té, réducteurs, coudes, bouchons…) et toutes sujétions
de pose.
Fourniture et pose de branchements,
2.5 robinetterie et d’arroseurs pour réseau
Californien

Ensemble branchement PEHD 32, en zone non


inondable prise directe, colonne de robinet en Galva de
2.5.1 longueur 0,5m soutenu en béton 0,15 m x 0,15 m sur U 31
une hauteur de 0,65m, robinet ¾ et toutes sujétions de
pose comprises

Ensemble branchement PEHD 32, en zone non


2.5.2 inondable prise directe, robinet ¾ en remplacement U 31
avec ceux existants et toutes sujétions de pose comprises

Fourniture et pose de kit d’arrosage fixable au robinet ¾


par un dispositif clic/clac ou équivalent, composé d’un
2.5.3 tuyau flexible en PVC PN 10, longueur de 20 à 25 m, U 31
tricoté et d’un pistolet d’arrosage muni d’un
arrêt/démarrage automatique actionnable à la main

REALISATION D’OUVRAGES DE STOCKAGE


3 0 -
SEMI-ENTERRES
Réalisation de la partie enterrée avec déblai et
3.1 m3 467
compactage de fond et toutes sujétions

Réalisation du revêtement hors sol, y compris décapage


3.2 m3 136
de terrain naturel, talutage et toutes sujétions

Fourniture et pose d’une en bâche PVC, épaisseur


1,2mm, couverture minimale de 29X29m2 à la surface
du bassin semi-enterré, poids minimal 1,4kg/m2,
3.3 U 1
résistant aux rayons UV, fourni en 2 rouleaux au
maximum et tel que décrit dans les CPTP et selon plans
de réalisation
4 TRAVAUX DE CLÔTURE 0 -

4.1 Réhabilitation de clôture

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 68


Fourniture et pose de grillage de hauteur minimale de
1,5m, de dimensions de mailles maximales de 25 cm2
4.1.1 avec des fils en acier Galvanisé de 1,8mm, munis de fils U 1.214
de tension y compris préparation de sol, déblai de base
et toutes sujétions de pose selon spécifications

Fourniture et pose piquets de remplacement en fer en Té


de 60, hauteur minimale 1,8m avec soubassement en
4.1.2 U 405
béton selon spécifications espace de 3m avec fondation
en béton selon plans y compris toutes sujétions

Fourniture et pose de poteaux de reprise de tension


IPN100, hauteur minimale de 1,8m tous les 25m maux
4.1.3 U 49
niveaux des angles munis de double jambe de forces
plantes selon spécifications et plans

4.2 Réalisation de nouvelles clôtures

Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour bâche


de stockage en parcelle de hauteur minimale de 1,5m,
de dimensions de mailles maximales de 25 cm2 munis
de fils en acier Galvanisé de 1,8mm avec fil de tension,
4.2.1 de piquets en fer en Té de 60, hauteur minimale 1,8m ml 136
avec soubassement en béton selon spécifications espace
de 3m et de poteaux de reprise de tension IPN100,
hauteur minimale de 1,8m tous les 25m y compris
toutes sujétions de pose selon plans et spécifications

4.3 Fourniture et pose de portes


Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture
4.3.1 de 4,5m x 1,5m, pour parcelles, y compris toutes U 1
sujétions de pose selon plans
Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture
4.3.2 de 4,5m x 1,5m, pour bâche en parcelle, y compris toutes U 1
sujétions de pose selon plans
5 AUTRES TRAVAUX
5.1 Réalisation de toilettes selon plans et spécifications U 1
5.2 Prise en charge 03 stagiaires chantiers écoles FF 1

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 69


4. Site de Keur Mangary Ka

PU PT
N° Désignation UNITE QUANTITES (FCFA (FCFA
HTVA) HTVA)

1 ETUDES ET INSTALLATION
1.1 Etudes d’exécution par lot selon spécifications techniques U 1
Amenée et repli de chantier par lot y compris toutes sujétions de gestion
1.2 U 1
et de visibilité chantier
2 RESEAU D’IRRIGATION
2.1 Réalisation de tranchées
Réalisation de tranchées en terre sablonneuse, profondeur 0,5 mètre,
2.1.1 ml 190
remblai et toutes sujétions y comprises
2.2 Fourniture et pose de conduites
2.2.1 Conduites PVC PN10
2.2.1.1 Diamètre 160mm et tous sujétions ml 75
2.2.1.2 Diamètre 110mm et tous sujétions ml 115
2.3 Réalisation de regards et composantes
2.3.1 Regards de sectionnement pour primaires
Ensemble regard de sectionement en BA de dimensions 0,7x0,7X0,6m3
(L*l*h) pour by-pass ente arrivée forage, entrée bâche et sortie bâche
avec la pose de pièces spéciales en fonte composées de deux vannes de
2.3.1.1 U 1
sectionnement PN10 en DN 110 raccordées avec un té 110 avec une butée
en bloc de BA adaptée et raccordement à la conduite de distribution y
toutes sujétions selon plan de pose
2.3.2 Regards de sectionnement pour secondaires avec PVC -
Ensemble regard de visite en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h)
pour réseau secondaire avec la pose de pièces spéciales en PVC composé
2.3.2.1 d’une vanne de sectionnement PN10 en DN 63 raccordé avec un té 110/63 U 3
ou équivalent et avec une butée en bloc de BA adaptée et toutes sujétions
selon plan de pose
Ensemble regard de visite en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h)
pour réseau secondaire avec la pose de pièces spéciales en PVC composé
2.3.2.2 de deux vannes de sectionnement PN10 en DN 63 raccordé avec deux tés U 3
110/63 ou équivalent et avec une butée en bloc de BA adaptée et toutes
sujétions selon plan de pose
2.3.3 Regards de sectionnement pour tertiaire avec PVC
Ensemble regard de visite en BA pour prise en parcelle unique de
dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h) pour réseau tertiaire avec la pose de
2.3.3.1 pièces spéciales composé d’une vanne de sectionnement PVC, PN10, DN U 10
32 et d’un compteur volumétrique ¾ raccordé avec un té 63/32 ou
équivalent et toutes sujétions selon plan de pose
Ensemble regard de visite en BA pour prise en double parcelle de
dimensions 0,7x0,5X0,65m3m3 (L*l*h) pour réseau tertiaire avec la pose
2.3.3.2 de pièces spéciales composé de deux vannes de sectionnement PVC, U 18
PN10, DN 32 et de deux compteurs volumétriques ¾ raccordé avec deux
tés 63/32 ou équivalent et toutes sujétions selon plan de pose
2.3.4 Regards de vidange pour secondaires avec PVC
Ensemble regard de vidange en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3
2.3.4.1 (L*l*h) en bout de réseau secondaire composé d’une vanne de U 9
sectionnement PVC PN10, DN63 et toutes sujétions selon plan de pose
2.4 Fournitures et pose d’autres pièces
Lot de pièces de jonction de mêmes types que les conduites à raccorder,
2.4.1 diamètres correspondant, PN 10 ( Té, réducteurs, coudes, bouchons…) et U 1
toutes sujétions de pose.
2.5 Fourniture et pose de branchements, robinetterie et

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 70


d’arroseurs pour réseau Californien
Ensemble branchement PEHD 32, en zone non inondable prise directe,
2.5.1 robinet ¾ en remplacement avec ceux existants et toutes sujétions de U 46
pose comprises
Fourniture et pose de kit d’arrosage fixable au robinet ¾ par un dispositif
clic/clac ou équivalent, composé d’un tuyau flexible en PVC PN 10,
2.5.2 U 46
longueur 10 m, tricoté et d’un pistolet d’arrosage muni d’un
arrêt/démarrage automatique actionnable à la main
3 REALISATION D’OUVRAGES DE STOCKAGE SEMI-ENTERRES 0 -
Réalisation de la partie enterrée avec déblai et compactage de fond et
3.1 m3 256
toutes sujétions
Réalisation du revêtement hors sol, y compris décapage de terrain
3.2 m3 91
naturel, talutage et toutes sujétions
Fourniture et pose d’une en bâche PVC, épaisseur 1,2mm, couverture
minimale de 23X23m2 à la surface du bassin semi-enterré, poids
3.3 U 1
minimal 1,4kg/m2, résistant aux rayons UV, fourni en 2 rouleaux au
maximum et tel que décrit dans les CPTP et selon plans de réalisation
4 TRAVAUX DE CLÔTURE
4.1 Réhabilitation de clôture
Fourniture et pose de grillage de hauteur minimale de 1,5m, de
dimensions de mailles maximales de 25 cm2 avec des fils en acier
4.1.1 U 1.167
Galvanisé de 1,8mm, munis de fils de tension y compris préparation de
sol, déblai de base et toutes sujétions de pose selon spécifications
Fourniture et pose piquets de remplacement en fer en Té de 60, hauteur
4.1.2 minimale 1,8m avec soubassement en béton selon spécifications espace U 194
de 3m avec fondation en béton selon plans y compris toutes sujétions
Fourniture et pose de poteaux de reprise de tension IPN100, hauteur
4.1.3 minimale de 1,8m tous les 25m maux niveaux des angles munis de double U 47
jambe de forces plantes selon spécifications et plans
4.2 Réalisation de nouvelles clôtures
Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour bâche de stockage en
parcelle de hauteur minimale de 1,5m, de dimensions de mailles
maximales de 25 cm2 munis de fils en acier Galvanisé de 1,8mm avec fil
4.2.1 de tension, de piquets en fer en Té de 60, hauteur minimale 1,8m avec ml 136
soubassement en béton selon spécifications espace de 3m et de poteaux
de reprise de tension IPN100, hauteur minimale de 1,8m tous les 25m y
compris toutes sujétions de pose selon plans et spécifications
4.3 Fourniture et pose de portes 0 -
Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture de 4,5m x 1,5m,
4.3.1 U 1
pour parcelles, y compris toutes sujétions de pose selon plans
Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture de 4,5m x 1,5m,
4.3.2 0 1
pour bâche en parcelle, y compris toutes sujétions de pose selon plans
5 AUTRES TRAVAUX 0 -
5.1 Réalisation de toilettes selon plans et spécifications U 1
5.2 Prise en charge 03 stagiaires chantiers écoles FF 1

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 71


5. Site de Mbodiène

PU PT
N° Désignation UNITE QUANTITES (FCFA (FCFA
HTVA) HTVA)

1 ETUDES ET INSTALLATION
1.1 Etudes d’exécution par lot selon spécifications techniques U 1
Amenée et repli de chantier par lot y compris toutes sujétions de gestion
1.2 U 1
et de visibilité chantier
2 RESEAU D’IRRIGATION
2.1 Réalisation de tranchées
Réalisation de tranchées en terre sablonneuse, profondeur 0,5 mètre,
2.1.1 ml 3.625
remblai et toutes sujétions y comprises
2.2 Fourniture et pose de conduites
2.2.1 Conduites PVC PN10
2.2.1.1 Diamètre 110mm et tous sujétions ml 102
2.2.1.2 Diamètre 90mm et tous sujétions ml 810
2.2.1.3 Diamètre 63mm et tous sujétions ml 1.090
2.2.1.4 Diamètre 32mm et tous sujétions ml 1.620
2.3 Réalisation de regards et composantes
2.3.1 Regards de sectionnement pour secondaires avec PVC
Ensemble regard de visite en BA de dimensions 0,6x0,5X1,15m3 (L*l*h)
pour réseau secondaire avec la pose de pièces spéciales en PVC composé
2.3.1.1 d’une vanne de sectionnement PN10 en DN 90 raccordé avec un té 90 ou U 1
équivalent et avec une butée en bloc de BA adaptée et toutes sujétions
selon plan de pose
Ensemble regard de visite en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h)
pour réseau secondaire avec la pose de pièces spéciales en PVC composé
2.3.1.2 d’une vanne de sectionnement PN10 en DN 63 raccordé avec un té U 1
110/90/63 ou équivalent et avec une butée en bloc de BA adaptée et
toutes sujétions selon plan de pose
Ensemble regard de visite en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h)
pour réseau secondaire avec la pose de pièces spéciales en PVC composé
2.3.1.3 d’une vanne de sectionnement PN10 en DN 63 raccordé avec un té 90/63 U 4
ou équivalent et avec une butée en bloc de BA adaptée et toutes sujétions
selon plan de pose
2.3.2 Regards de sectionnement pour tertiaire avec PVC
Ensemble regard de visite en BA pour prise en parcelle unique de
dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h) pour réseau tertiaire avec la pose de
2.3.2.1 pièces spéciales composé d’une vanne de sectionnement PVC, PN10, DN U 10
32 et d’un compteur volumétrique ¾ raccordé avec un té 90/32 ou
équivalent et toutes sujétions selon plan de pose
Ensemble regard de visite en BA pour prise en double parcelle de
dimensions 0,7x0,5X0,65m3 (L*l*h) pour réseau tertiaire avec la pose de
2.3.2.2 pièces spéciales composé de deux vannes de sectionnement PVC, PN10, U 2
DN 32 et de deux compteurs volumétriques ¾ raccordé avec deux tés
90/32 ou équivalent et toutes sujétions selon plan de pose
Ensemble regard de visite en BA pour prise en parcelle unique de
dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h) pour réseau tertiaire avec la pose de
2.3.2.3 pièces spéciales composé d’une vanne de sectionnement PVC, PN10, DN U 15
32 et d’un compteur volumétrique ¾ raccordé avec un té 63/32 ou
équivalent et toutes sujétions selon plan de pose
Ensemble regard de visite en BA pour prise en double parcelle de
2.3.2.4 dimensions 0,7x0,5X0,65m3m3 (L*l*h) pour réseau tertiaire avec la pose U 10
de pièces spéciales composé de deux vannes de sectionnement PVC,

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 72


PN10, DN 32 et de deux compteurs volumétriques ¾ raccordé avec deux
tés 63/32 ou équivalent et toutes sujétions selon plan de pose
2.3.3 Regards de vidange pour secondaires avec PVC
Ensemble regard de vidange en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3
2.3.3.1 (L*l*h) en bout de réseau secondaire composé d’une vanne de U 2
sectionnement PVC PN10, DN90 et toutes sujétions selon plan de pose
Ensemble regard de vidange en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3
2.3.3.2 (L*l*h) en bout de réseau secondaire composé d’une vanne de U 5
sectionnement PVC PN10, DN63 et toutes sujétions selon plan de pose
2.4 Fournitures et pose d’autres pièces
Lot de pièces de jonction de mêmes types que les conduites à raccorder,
2.4.1 diamètres correspondant, PN 10 ( Té, réducteurs, coudes, bouchons…) et U 1
toutes sujétions de pose.
Fourniture et pose de branchements, robinetterie et
2.5
d’arroseurs pour réseau Californien
Ensemble branchement PEHD 32, en zone non inondable prise directe,
colonne de robinet en Galva de longueur 0,5m soutenu en béton 0,15 m x
2.5.1 U 98
0,15 m sur une hauteur de 0,65m, robinet ¾ et toutes sujétions de pose
comprises
Fourniture et pose de kit d’arrosage fixable au robinet ¾ par un dispositif
clic/clac ou équivalent, composé d’un tuyau flexible en PVC PN 10,
2.5.2 U 98
longueur de 20 à 25 m, tricoté et d’un pistolet d’arrosage muni d’un
arrêt/démarrage automatique actionnable à la main
3 REALISATION D’OUVRAGES DE STOCKAGE SEMI-ENTERRES
Réalisation de la partie enterrée avec déblai et compactage de fond et
3.1 m3 633
toutes sujétions
Réalisation du revêtement hors sol, y compris décapage de terrain
3.2 m3 259
naturel, talutage et toutes sujétions
Fourniture et pose d’une en bâche PVC, épaisseur 1,2mm, couverture
minimale de 31X31m2 à la surface du bassin semi-enterré, poids
3.3 U 1
minimal 1,4kg/m2, résistant aux rayons UV, fourni en 2 rouleaux au
maximum et tel que décrit dans les CPTP et selon plans de réalisation
4 TRAVAUX DE CLÔTURE
4.1 Réalisation de nouvelles clôtures
Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour nouvelles parcelles de
hauteur minimale de 1,5m, de dimensions de mailles maximales de 25
cm2 munis de fils en acier Galvanisé de 1,8mm avec fil de tension, de
4.1.1 piquets en fer en Té de 60, hauteur minimale 1,8m avec soubassement en ml 2.063
béton selon spécifications espace de 3m et de poteaux de reprise de
tension IPN100, hauteur minimale de 1,8m tous les 25m y compris
toutes sujétions de pose selon plans et spécifications
Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour bâche de stockage en
parcelle de hauteur minimale de 1,5m, de dimensions de mailles
maximales de 25 cm2 munis de fils en acier Galvanisé de 1,8mm avec fil
4.1.2 de tension, de piquets en fer en Té de 60, hauteur minimale 1,8m avec ml 136
soubassement en béton selon spécifications espace de 3m et de poteaux
de reprise de tension IPN100, hauteur minimale de 1,8m tous les 25m y
compris toutes sujétions de pose selon plans et spécifications
Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour nouvelles parcelles de
hauteur minimale de 1,5m, de dimensions de mailles maximales de 25
cm2 munis de fils en acier Galvanisé de 1,8mm avec fil de tension, de
4.1.3 piquets en fer en Té de 6, hauteur minimale 1,8m avec soubassement en ml 800
béton selon spécifications espace de 3m et de poteaux de reprise de
tension IPN1, hauteur minimale de 1,8m tous les 25m y compris toutes
suggestions de pose selon plans et spécifications 04 ha à Diofior
4.2 Fourniture et pose de portes 0 -
Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture de 4,5m x 1,5m,
4.2.1 U 1
pour parcelles, y compris toutes sujétions de pose selon plans
Fourniture et Pose de porte métallique de 1,5mX1,5m pour parcelles, y
4.2.2 U 1
compris toutes sujétions de pose selon plans
Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture de 4,5m x 1,5m,
4.2.3 U 1
pour bâche en parcelle, y compris toutes sujétions de pose selon plans
5 AUTRES TRAVAUX
5.1 Réalisation de toilettes selon plans et spécifications U 1

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 73


5.2 Prise en charge 03 stagiaires chantiers écoles FF 1

B) Tranche conditionnelle du lot 1

1. Site de Mbousnakh Séco

Prix
Quantité
N° Désignation UNITE Unitaire Prix Total
en Fcfa

GENERAL -
1 ETUDES ET INSTALLATION -
Etudes d'exécution par lot selon spécifications
1.1 U 1
techniques
Amenée et repli de chantier par lot y compris toutes
1.2 U 1
sujétions de gestion et de visibilité chantier
2 RESEAU D'IRRIGATION

2.1 Réalisation de tranchées


Réalisation de tranchées en terre sablonneuse,
2.1.1 profondeur 0,5 mètre, remblai et toutes sujétions y ml 3.619
comprises
2.2 Fourniture et pose de conduites -

2.2.1 Conduites PVC PN10 -

2.2.1.1 Diamètre 110mm et tous sujétions ml 102

2.2.1.2 Diamètre 90mm et tous sujétions ml 809

2.2.1.3 Diamètre 63mm et tous sujétions ml 1.090

2.2.1.4 Diamètre 32mm et tous sujétions ml 1.617

2.3 Réalisation de regards et composantes 50


Regards de sectionnement pour secondaires
2.3.1 -
avec PVC
Ensemble regard de visite en BA de dimensions
0,6x0,5X1,15m3 (L*l*H) pour réseau secondaire avec la
pose de pièces spéciales en PVC composé d'une vanne
2.3.1.1 U 1
de sectionnement PN10 en DN 90 raccordé avec un té
90 ou équivalent et avec une butée en bloc de BA
adaptée et toutes sujétions selon plan de pose
Ensemble regard de visite en BA de dimensions
0,5x0,4X0,65m3 (L*l*H) pour réseau secondaire avec la
pose de pièces spéciales en PVC composé d'une vanne
2.3.1.2 U 1
de sectionnement PN10 en DN 63 raccordé avec un té
110/63 ou équivalent et avec une butée en bloc de BA
adaptée et toutes sujétions selon plan de pose
Ensemble regard de visite en BA de dimensions
0,5x0,4X0,65m3 (L*l*H) pour réseau secondaire avec la
pose de pièces spéciales en PVC composé d'une vanne
2.3.1.3 U 4
de sectionnement PN10 en DN 63 raccordé avec un té
90/63 ou équivalent et avec une butée en bloc de BA
adaptée et toutes sujétions selon plan de pose
Regards de sectionnement pour tertiaire avec
2.3.2 -
PVC
Ensemble regard de visite en BA pour prise en parcelle
unique de dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*H) pour
réseau tertiaire avec la pose de pièces spéciales composé
2.3.2.1 U 10
d'une vanne de sectionnement PVC, PN10, DN 32 et
d'un compteur volumétrique 3/4 raccordé avec un té
90/32 ou équivalent et toutes sujétions selon plan de

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 74


pose
Ensemble regard de visite en BA pour prise en double
parcelle de dimensions 0,7x0,5X0,65m3 (L*l*H) pour
réseau tertiaire avec la pose de pièces spéciales composé
2.3.2.
de deux vannes de sectionnement PVC, PN10, DN 32 et U 2
2
de deux compteurs volumétriques 3/4 raccordé avec
deux tés 90/32 ou équivalent et toutes sujétions selon
plan de pose
Ensemble regard de visite en BA pour prise en parcelle
unique de dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*H) pour
réseau tertiaire avec la pose de pièces spéciales composé
2.3.2.3 d'une vanne de sectionnement PVC, PN10, DN 32 et U 15
d'un compteur volumétrique 3/4 raccordé avec un té
63/32 ou équivalent et toutes sujétions selon plan de
pose
Ensemble regard de visite en BA pour prise en double
parcelle de dimensions 0,7x0,5X0,65m3m3 (L*l*H)
pour réseau tertiaire avec la pose de pièces spéciales
2.3.2.
composé de deux vannes de sectionnement PVC, PN10, U 10
4
DN 32 et de deux compteurs volumétriques 3/4
raccordé avec deux tés 63/32 ou équivalent et toutes
sujétions selon plan de pose
2.3.3 Regards de vidange pour secondaires avec PVC -
Ensemble regard de vidange en BA de dimensions
0,5x0,4X0,65m3 (L*l*H) en bout de réseau secondaire
2.3.3.1 U 2
composé d'une vanne de sectionnement PVC PN10,
DN90 et toutes sujétions selon plan de pose
Ensemble regard de vidange en BA de dimensions
0,5x0,4X0,65m3 (L*l*H) en bout de réseau secondaire
2.3.3.2 U 5
composé d'une vanne de sectionnement PVC PN10,
DN63 et toutes sujétions selon plan de pose
2.4 Fournitures et pose d'autres pièces -
Lot de pièces de jonction de mêmes types que les
conduites à raccorder, diamètres correspondants, PN 10
2.4.1 U 1
( Té, réducteurs, coudes, bouchons…) et toutes sujétions
de pose.
Fourniture et pose de branchements,
2.5 robinetterie et d'arroseurs pour réseau -
Californien
Ensemble branchement PEHD 32, en zone non
inondable prise directe, colonne de robinet en galva de
2.5.1 longueur 0,5m soutenu en béton 0,15 m x 0,15 m sur U 98
une hauteur de 0,65m, robinet 3/4 et toutes sujétions de
pose comprises
Fourniture et pose de kit d'arrosage fixable au robinet
3/4 par un dispositif clic/clac ou équivalent, composé
2.5.2 d'un tuyau flexible en PVC PN 10, longueur de 20 à 25 U 98
m, tricoté et d'un pistolet d'arrosage muni d'un
arrêt/démarrage automatique actionnable à la main
REALISATION D'OUVRAGES DE STOCKAGE
3 -
SEMI-ENTERRES
Réalisation de la partie enterrée avec déblai et
3.1 m3 633
compactage de fond et toutes sujétions
Réalisation du revêtement hors sol, y compris décapage
3.2 m3 259
de terrain naturel, talutage et toutes sujétions
Fourniture et pose d'une en bâche PVC, épaisseur
1,2mm, couverture minimale de 31X31m2 à la surface
du bassin semi-enterré, poids minimal 1,4kg/m2,
3.3 U 1
résistant aux rayons UV, fourni en 2 rouleaux au
maximum et tel que décrit dans les CPTP et selon plans
de réalisation
4 TRAVAUX DE CLÔTURE -

4.1 Réalisation de nouvelles clôtures -

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 75


Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour
nouvelles parcelles de hauteur minimale de 1,5m, de
dimensions de mailles maximales de 25 cm2 munis de
fils en acier galvanisé de 1,8mm avec fil de tension, de
4.1.1 piquets en fer en Té de 60, hauteur minimale 1,8m avec ml 2.063
soubassement en béton selon spécifications espace de
3m et de poteaux de reprise de tension IPN100, hauteur
minimale de 1,8m tous les 25m y compris toutes
sujétions de pose selon plans et spécifications
Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour bâche
de stockage en parcelle de hauteur minimale de 1,5m,
de dimensions de mailles maximales de 25 cm2 munis
de fils en acier galvanisé de 1,8mm avec fil de tension,
4.1.2 de piquets en fer en Té de 60, hauteur minimale 1,8m ml 136
avec soubassement en béton selon spécifications espace
de 3m et de poteaux de reprise de tension IPN100,
hauteur minimale de 1,8m tous les 25m y compris
toutes sujétions de pose selon plans et spécifications
4.2 Fourniture et pose de portes -
Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture
4.2.1 de 4,5m x 1,5m, pour parcelles, y compris toutes U 1
sujétions de pose selon plans
Fourniture et Pose de porte métallique de 1,5mX1,5m
4.2.2 pour parcelles, y compris toutes sujétions de pose selon U 1
plans
Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture
4.2.3 de 4,5m x 1,5m, pour bâche en parcelle, y compris toutes U 1
sujétions de pose selon plans
5 AUTRES TRAVAUX -
5.1 Réalisation de toilettes selon plans et spécifications U 1
5.2 Prise en charge 3 stagiaires chantiers écoles FF 1

2. Site de Ndiougane

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 76


Prix
N° Désignation UNITE QUANTITES Unitaire Prix Total
en Fcfa

GENERAL -
1 ETUDES ET INSTALLATION -
Etudes d'exécution par lot selon spécifications
1.1 U 1
techniques
Amenée et repli de chantier par lot y compris
1.2 U 1
toutes sujétions de gestion et de visibilité chantier
2 RESEAU D'IRRIGATION
2.1 Réalisation de tranchées
Réalisation de tranchées en terre sablonneuse,
2.1.1 profondeur 0,5 mètre, remblai et toutes sujétions y ml 2.494
comprises
2.2 Fourniture et pose de conduites
2.2.1 Conduites PVC PN10
2.2.1.1 Diamètre 110mm et tous sujétions ml 55
2.2.1.2 Diamètre 90mm et tous sujétions ml 712
2.2.1.3 Diamètre 63mm et tous sujétions ml 604
2.2.1.4 Diamètre 32mm et tous sujétions ml 1.122
2.3 Réalisation de regards et composantes
Regards de sectionnement pour
2.3.1
secondaires avec PVC
Ensemble regard de visite en BA de dimensions
0,6x0,5X1,15m3 (L*l*H) pour réseau secondaire
avec la pose de pièces spéciales en PVC composé
2.3.1.1 d'une vanne de sectionnement PN10 en DN 90 U 1
raccordé avec un té 90 ou équivalent et avec une
butée en bloc de BA adaptée et toutes sujétions
selon plan de pose
Ensemble regard de visite en BA de dimensions
0,5x0,4X0,65m3 (L*l*H) pour réseau secondaire
avec la pose de pièces spéciales en PVC composé
2.3.1.2 d'une vanne de sectionnement PN10 en DN 63 U 3
raccordé avec un té 90/63 ou équivalent et avec
une butée en bloc de BA adaptée et toutes sujétions
selon plan de pose
Regards de sectionnement pour tertiaire
2.3.2
avec PVC
Ensemble regard de visite en BA pour prise en
parcelle unique de dimensions 0,5x0,4X0,65m3
(L*l*H) pour réseau tertiaire avec la pose de pièces
2.3.2.1 spéciales composé d'une vanne de sectionnement U 2
PVC, PN10, DN 32 et d'un compteur volumétrique
3/4 raccordé avec un té 90/32 ou équivalent et
toutes sujétions selon plan de pose
Ensemble regard de visite en BA pour prise en
double parcelle de dimensions 0,7x0,5X0,65m3
(L*l*H) pour réseau tertiaire avec la pose de pièces
spéciales composé de deux vannes de
2.3.2.2 U 5
sectionnement PVC, PN10, DN 32 et de deux
compteurs volumétriques 3/4 raccordé avec deux
tés 90/32 ou équivalent et toutes sujétions selon
plan de pose
Ensemble regard de visite en BA pour prise en
parcelle unique de dimensions 0,5x0,4X0,65m3
(L*l*H) pour réseau tertiaire avec la pose de pièces
2.3.2.3 spéciales composé d'une vanne de sectionnement U 10
PVC, PN10, DN 32 et d'un compteur volumétrique
3/4 raccordé avec un té 63/32 ou équivalent et
toutes sujétions selon plan de pose
Ensemble regard de visite en BA pour prise en
2.3.2.4 double parcelle de dimensions 0,7x0,5X0,65m3m3 U 6
(L*l*H) pour réseau tertiaire avec la pose de pièces

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 77


spéciales composé de deux vannes de
sectionnement PVC, PN10, DN 32 et de deux
compteurs volumétriques 3/4 raccordé avec deux
tés 63/32 ou équivalent et toutes sujétions selon
plan de pose
Regards de vidange pour secondaires avec
2.3.3
PVC
Ensemble regard de vidange en BA de dimensions
0,5x0,4X0,65m3 (L*l*H) en bout de réseau
2.3.3.1 secondaire composé d'une vanne de sectionnement U 1
PVC PN10, DN90 et toutes sujétions selon plan de
pose
Ensemble regard de vidange en BA de dimensions
0,5x0,4X0,65m3 (L*l*H) en bout de réseau
2.3.3.2 secondaire composé d'une vanne de sectionnement U 3
PVC PN10, DN63 et toutes sujétions selon plan de
pose
2.4 Fournitures et pose d'autres pièces
Lot de pièces de jonction de mêmes types que les
conduites à raccorder, diamètres correspondants,
2.4.1 U 1
PN 10 ( Té, réducteurs, coudes, bouchons…) et
toutes sujétions de pose.
Fourniture et pose de branchements,
2.5 robinetterie et d'arroseurs pour réseau
Californien
Ensemble branchement PEHD 32, en zone non
inondable prise directe, colonne de robinet en
2.5.1 galva de longueur 0,5m soutenu en béton 0,15 m x U 68
0,15 m sur une hauteur de 0,65m, robinet 3/4 et
toutes sujétions de pose comprises
Fourniture et pose de kit d'arrosage fixable au
robinet 3/4 par un dispositif clic/clac ou
équivalent, composé d'un tuyau flexible en PVC PN
2.5.2 U 68
10, longueur de 20 à 25 m, tricoté et d'un pistolet
d'arrosage muni d'un arrêt/démarrage
automatique actionnable à la main
REALISATION D'OUVRAGES DE
3
STOCKAGE SEMI-ENTERRES
Réalisation de la partie enterrée avec déblai et
3.1 m3 581
compactage de fond et toutes sujétions
Réalisation du revêtement hors sol, y compris
3.2 décapage de terrain naturel, talutage et toutes m3 166
sujétions
Fourniture et pose d'une en bâche PVC épaisseur
1,2mm, couverture minimale de 30X30m2 à la
surface du bassin semi-enterré, poids minimal
3.3 U 1
1,4kg/m2, résistant aux rayons UV, fourni en 2
rouleaux au maximum et tel que décrit dans les
CPTP et selon plans de réalisation
4 TRAVAUX DE CLÔTURE
4.1 Réalisation de nouvelles clôtures
Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour
nouvelles parcelles de hauteur minimale de 1,5m,
de dimensions de mailles maximales de 25 cm2
munis de fils en acier galvanisé de 1,8mm avec fil
de tension, de piquets en fer en Té de 60, hauteur
4.1.1 ml 1.360
minimale 1,8m avec soubassement en béton selon
spécifications espace de 3m et de poteaux de
reprise de tension IPN100, hauteur minimale de
1,8m tous les 25m y compris toutes sujétions de
pose selon plans et spécifications
Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour
bâche de stockage en parcelle de hauteur minimale
de 1,5m, de dimensions de mailles maximales de 25
4.1.2 ml 136
cm2 munis de fils en acier galvanisé de 1,8mm avec
fil de tension, de piquets en fer en Té de 60,
hauteur minimale 1,8m avec soubassement en

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 78


béton selon spécifications espace de 3m et de
poteaux de reprise de tension IPN100, hauteur
minimale de 1,8m tous les 25m y compris toutes
sujétions de pose selon plans et spécifications
4.2 Fourniture et pose de portes
Fourniture et Pose de porte métallique double
4.2.1 ouverture de 4,5m x 1,5m, pour parcelles, y U 1
compris toutes sujétions de pose selon plans
Fourniture et Pose de porte métallique de
4.2.2 1,5mX1,5m pour parcelles, y compris toutes U 1
sujétions de pose selon plans
Fourniture et Pose de porte métallique double
4.2.3 ouverture de 4,5m x 1,5m, pour bâche en parcelle, y U 1
compris toutes sujétions de pose selon plans
5 AUTRES TRAVAUX
5.1 Réalisation de toilettes selon plans et spécifications U 1

5.2 Prise en charge 3 stagiaires chantiers écoles 1


FF

5.5.2 : Lot 2

1. Site de Ndiop

PU PT
N° Désignation UNITE QUANTITES (FCFA (FCFA
HTVA) HTVA)

1 ETUDES ET INSTALLATION
1.1 Etudes d’exécution par lot selon spécifications techniques U 1
Amenée et repli de chantier par lot y compris toutes sujétions de gestion
1.2 U 1
et de visibilité chantier
2 RESEAU D’IRRIGATION
2.1 Réalisation de tranchées
Réalisation de tranchées en terre sablonneuse, profondeur 0,5 mètre,
2.1.1 ml 4.107
remblai et toutes sujétions y comprises
2.2 Fourniture et pose de conduites
2.2.1 Conduites PVC PN10
2.2.1.1 Diamètre 110mm et tous sujétions ml 433
2.2.1.2 Diamètre 90mm et tous sujétions ml 353
2.2.1.3 Diamètre 63mm et tous sujétions ml 1.326
2.2.1.4 Diamètre 32mm et tous sujétions ml 1.995
2.3 Réalisation de regards et composantes
2.3.1 Regards de sectionnement pour secondaires avec PVC
Ensemble regard de visite en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h)
pour réseau secondaire avec la pose de pièces spéciales en PVC composé
2.3.1.1 d’une vanne de sectionnement PN10 en DN 90 raccordé avec un té U 1
110/90 ou équivalent et avec une butée en bloc de BA adaptée et toutes
sujétions selon plan de pose

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 79


Ensemble regard de visite en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h)
pour réseau secondaire avec la pose de pièces spéciales en PVC composé
2.3.1.2 d’une vanne de sectionnement PN10 en DN 63 raccordé avec un té 110/63 U 4
ou équivalent et avec une butée en bloc de BA adaptée et toutes sujétions
selon plan de pose
2.3.2 Regards de sectionnement pour tertiaire avec PVC
Ensemble regard de visite en BA pour prise en double parcelle de
dimensions 0,7x0,5X0,65m3 (L*l*h) pour réseau tertiaire avec la pose de
2.3.2.1 pièces spéciales composé de deux vannes de sectionnement PVC, PN10, U 7
DN 32 et de deux compteurs volumétriques ¾ raccordé avec deux tés
90/32 ou équivalent et toutes sujétions selon plan de pose
Ensemble regard de visite en BA pour prise en parcelle unique de
dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h) pour réseau tertiaire avec la pose de
2.3.2.2 pièces spéciales composé d’une vanne de sectionnement PVC, PN10, DN U 15
32 et d’un compteur volumétrique ¾ raccordé avec un té 63/32 ou
équivalent et toutes sujétions selon plan de pose
Ensemble regard de visite en BA pour prise en double parcelle de
dimensions 0,7x0,5X0,65m3m3 (L*l*h) pour réseau tertiaire avec la pose
2.3.2.3 de pièces spéciales composé de deux vannes de sectionnement PVC, U 20
PN10, DN 32 et de deux compteurs volumétriques ¾ raccordé avec deux
tés 63/32 ou équivalent et toutes sujétions selon plan de pose
2.3.3 Regards de vidange pour secondaires avec PVC
Ensemble regard de vidange en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3
2.3.3.1 (L*l*h) en bout de réseau secondaire composé d’une vanne de U 1
sectionnement PVC PN10, DN90 et toutes sujétions selon plan de pose
Ensemble regard de vidange en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3
2.3.3.2 (L*l*h) en bout de réseau secondaire composé d’une vanne de U 4
sectionnement PVC PN10, DN63 et toutes sujétions selon plan de pose
2.4 Fournitures et pose d’autres pièces
Lot de pièces de jonction de mêmes types que les conduites à raccorder,
2.4.1 diamètres correspondant, PN 10 ( Té, réducteurs, coudes, bouchons…) et U 1
toutes sujétions de pose.
Fourniture et pose de branchements, robinetterie et
2.5
d’arroseurs pour réseau Californien
Ensemble branchement PEHD 32, en zone non inondable prise directe,
colonne de robinet en Galva de longueur 0,5m soutenu en béton 0,15 m x
2.5.1 U 110
0,15 m sur une hauteur de 0,65m, robinet ¾ et toutes sujétions de pose
comprises
Fourniture et pose de kit d’arrosage fixable au robinet ¾ par un dispositif
clic/clac ou équivalent, composé d’un tuyau flexible en PVC PN 10,
2.5.2 U 110
longueur de 20 à 25 m, tricoté et d’un pistolet d’arrosage muni d’un
arrêt/démarrage automatique actionnable à la main
Réalisation de bassins et de branchements de bassins pour le
2.6 -
réseau Gandiolais
Réalisation de branchements de bassins existants y compris toutes
2.6.1 U 12
sujétions selon prescriptions et plans
3 REALISATION D’OUVRAGES DE STOCKAGE SEMI-ENTERRES
Réalisation de la partie enterrée avec déblai et compactage de fond et
3.1 m3 633
toutes sujétions
Réalisation du revêtement hors sol, y compris décapage de terrain
3.2 m3 4.092
naturel, talutage et toutes sujétions
Fourniture et pose d’une en bâche PVC, épaisseur 1,2mm, couverture
minimale de 31X31m2 à la surface du bassin semi-enterré, poids
3.3 U 1
minimal 1,4kg/m2, résistant aux rayons UV, fourni en 2 rouleaux au
maximum et tel que décrit dans les CPTP et selon plans de réalisation
4 TRAVAUX DE CLÔTURE
4.1 Réalisation de nouvelles clôtures
Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour nouvelles parcelles de
hauteur minimale de 1,5m, de dimensions de mailles maximales de 25
cm2 munis de fils en acier Galvanisé de 1,8mm avec fil de tension, de
4.1.1 piquets en fer en Té de 60, hauteur minimale 1,8m avec soubassement en ml 1.643
béton selon spécifications espace de 3m et de poteaux de reprise de
tension IPN100, hauteur minimale de 1,8m tous les 25m y compris
toutes sujétions de pose selon plans et spécifications

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 80


Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour bâche de stockage en
parcelle de hauteur minimale de 1,5m, de dimensions de mailles
maximales de 25 cm2 munis de fils en acier Galvanisé de 1,8mm avec fil
4.1.2 de tension, de piquets en fer en Té de 60, hauteur minimale 1,8m avec ml 136
soubassement en béton selon spécifications espace de 3m et de poteaux
de reprise de tension IPN100, hauteur minimale de 1,8m tous les 25m y
compris toutes sujétions de pose selon plans et spécifications
4.2 Fourniture et pose de portes
Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture de 4,5m x 1,5m,
4.2.1 U 1
pour parcelles, y compris toutes sujétions de pose selon plans
Fourniture et Pose de porte métallique de 1,5mX1,5m pour parcelles, y
4.2.2 U 1
compris toutes sujétions de pose selon plans
Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture de 4,5m x 1,5m,
4.2.3 U 1
pour bâche en parcelle, y compris toutes sujétions de pose selon plans
5 AUTRES TRAVAUX
5.1 Débroussaillage, dessouchage et fermeture termitières ha 08
5.2 Réalisation de toilettes selon plans et spécifications U 1
5.3 Prise en charge 03 stagiaires chantiers écoles FF 1

2. Site de Keur Alassane Diallo

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 81



PU PT
Désignation UNITE QUANTITES (FCFA (FCFA
HTVA) HTVA)

1 ETUDES ET INSTALLATION - -
1.1 Etudes d'exécution par lot selon spécifications techniques U 1 -
Amenée et repli de chantier par lot y compris toutes sujétions de gestion
1.2 U 1 -
et de visibilité chantier
2 RESEAU D'IRRIGATION -
2.1 Réalisation de tranchées -
Réalisation de tranchées en terre sablonneuse, profondeur 0,5 mètre,
2.1.1 ml 4.851 -
remblai et toutes sujétions y comprises
2.2 Fourniture et pose de conduites - - -
2.2.1 Conduites PVC PN10 - - -
2.2.1.1 Diamètre 110mm et tous sujétions ml 831 -
2.2.1.2 Diamètre 90mm et tous sujétions ml 1.638 -
2.2.1.3 Diamètre 32mm et tous sujétions ml 2.382 -
2.3 Traversées de digues latéritique -
Traversées de 3 digues latéritique de largeurs entre 5 et 9 mètres sur des
2.3.1 hauteurs entre 1 et 1,8m pour réalisation des tranchées de conduites ml 27 -
d'irrigation
2.4 Réalisation de regards et composantes - - -
2.4.1 Regards de sectionnement pour secondaires avec PVC - - -
Ensemble regard de visite en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h)
pour réseau secondaire avec la pose de pièces spéciales en PVC composé
2.4.1.1 d'une vanne de sectionnement PN10 en DN 63 raccordé avec un té 110/63 U 5 -
ou équivalent et avec une butée en bloc de BA adaptée et toutes sujétions
selon plan de pose
Ensemble regard de visite en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h)
pour réseau secondaire avec la pose de pièces spéciales en PVC composé
2.4.1.2 d'une vanne de sectionnement PN10 en DN 63 raccordé avec un té 90/63 U 4 -
ou équivalent et avec une butée en bloc de BA adaptée et toutes sujétions
selon plan de pose
2.4.2 Regards de sectionnement pour tertiaire avec PVC - - -
Ensemble regard de visite en BA pour prise en parcelle unique de
dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h) pour réseau tertiaire avec la pose de
2.4.2.1 pièces spéciales composé d'une vanne de sectionnement PVC, PN10, DN U 28 -
32 et d'un compteur volumétrique 3/4 raccordé avec un té 63/32 ou
équivalent et toutes sujétions selon plan de pose
Ensemble regard de visite en BA pour prise en double parcelle de
dimensions 0,7x0,5X0,65m3m3 (L*l*h) pour réseau tertiaire avec la pose
2.4.2.2 de pièces spéciales composé de deux vannes de sectionnement PVC, U 13 -
PN10, DN 32 et de deux compteurs volumétriques 3/4 raccordé avec deux
tés 63/32 ou équivalent et toutes sujétions selon plan de pose
2.4.3 Regards de sectionnement pour tertiaire avec PEHD -
Ensemble regard de vidange en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3
2.4.3.1 (L*l*h) en bout de réseau secondaire composé d'une vanne de U 9 -
sectionnement PVC PN10, DN63 et toutes sujétions selon plan de pose
2.5 Fournitures et pose d'autres pièces -
Lot de pièces de jonction de mêmes types que les conduites à raccorder,
2.5.1 diamètres correspondant, PN 10 ( Té, réducteurs, coudes, bouchons…) et U 1 -
toutes sujétions de pose.
Fourniture et pose de branchements, robinetterie et
2.6 -
d'arroseurs pour réseau Californien
Ensemble branchement PEHD 32, en zone non inondable prise directe,
2.6.1 colonne de robinet en Galva de longueur 0,5m soutenu en béton 0,15 m x U 108 -
0,15 m sur une hauteur de 0,65m, robinet 3/4 et toutes sujétions de pose

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 82


comprises
Fourniture et pose de kit d'arrosage fixable au robinet 3/4 par un
dispositif clic/clac ou équivalent, composé d'un tuyau flexible en PVC PN
2.6.2 U 108 -
10, longueur de 20 à 25 m, tricoté et d'un pistolet d'arrosage muni d'un
arrêt/démarrage automatique actionnable à la main
Réalisation de bassins et de branchements de bassins pour le
2.7 -
réseau Gandiolais
Réalisation de branchements de bassins existants y compris toutes
2.7.1 U 40 -
sujétions selon prescriptions et plans
3 REALISATION D'OUVRAGES DE STOCKAGE SEMI-ENTERRES -
Réalisation de la partie enterrée avec déblai et compactage de fond et
3.1 m3 633 -
toutes sujétions
Réalisation du revêtement hors sol, y compris décapage de terrain
3.2 m3 259 -
naturel, talutage et toutes sujétions
Fourniture et pose d'une en bâche PVC, épaisseur 1,2mm, couverture
minimale de 31X31m2 à la surface du bassin semi-enterré, poids
3.3 U 1 -
minimal 1,4kg/m2, résistant aux rayons UV, fourni en 2 rouleaux au
maximum et tel que décrit dans les CPTP et selon plans de réalisation
4 TRAVAUX DE CLÔTURE - - -
4.1 Réhabilitation de clôture - - -
Fourniture et pose de grillage de hauteur minimale de 1,5m, de
dimensions de mailles maximales de 25 cm2 avec des fils en acier
4.1.1 U 1.747 -
Galvanisé de 1,8mm, munis de fils de tension y compris préparation de
sol, déblai de base et toutes sujétions de pose selon spécifications
Fourniture et pose piquets de remplacement en fer en Té de 60, hauteur
4.1.2 minimale 1,8m avec soubassement en béton selon spécifications espace U 116 -
de 3m avec fondation en béton selon plans y compris toutes sujétions
Fourniture et pose de poteaux de reprise de tension IPN100, hauteur
4.1.3 minimale de 1,8m tous les 25m maux niveaux des angles munis de double U 84 -
jambe de forces plantes selon spécifications et plans
4.2 Réalisation de nouvelles clôtures - - -
Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour bâche de stockage en
parcelle de hauteur minimale de 1,5m, de dimensions de mailles
maximales de 25 cm2 munis de fils en acier Galvanisé de 1,8mm avec fil
4.2.1 de tension, de piquets en fer en Té de 60, hauteur minimale 1,8m avec ml 136 -
soubassement en béton selon spécifications espace de 3m et de poteaux
de reprise de tension IPN100, hauteur minimale de 1,8m tous les 25m y
compris toutes sujétions de pose selon plans et spécifications
4.3 Fourniture et pose de portes - - -
Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture de 4,5m x 1,5m,
4.3.1 U 1 -
pour parcelles, y compris toutes sujétions de pose selon plans
Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture de 4,5m x 1,5m,
4.3.2 U 1 -
pour bâche en parcelle, y compris toutes sujétions de pose selon plans
5 AUTRES TRAVAUX - - -
5.1 Réalisation de toilettes selon plans et spécifications U 1
5.2 Prise en charge 03 stagiaires chantiers écoles FF 1

3. Site de Mahmouda

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 83


PU PT
N° Désignation UNITE QUANTITES (FCFA (FCFA
HTVA) HTVA)

1 ETUDES ET INSTALLATION - -
1.1 Etudes d'exécution par lot selon spécifications techniques U 1
Amenée et repli de chantier par lot y compris toutes
1.2 U 1
sujétions de gestion et de visibilité chantier
2 RESEAU D'IRRIGATION
2.1 Réalisation de tranchées
Réalisation de tranchées en terre sablonneuse, profondeur
2.1.1 ml 3.939
0,5 mètre, remblai et toutes sujétions y comprises
2.2 Fourniture et pose de conduites
2.2.1 Conduites PVC PN10
2.2.1.1 Diamètre 110mm et tous sujétions ml 624
2.2.1.2 Diamètre 63mm et tous sujétions ml 1.461
2.2.1.3 Diamètre 32mm et tous sujétions ml 1.854
2.3 Réalisation de regards et composantes
Regards de sectionnement pour secondaires avec
2.3.1
PVC
Ensemble regard de visite en BA de dimensions
0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h) pour réseau secondaire avec la
pose de pièces spéciales en PVC composé d'une vanne de
2.3.1.1 U 6
sectionnement PN10 en DN 63 raccordé avec un té 110/63
ou équivalent et avec une butée en bloc de BA adaptée et
toutes sujétions selon plan de pose
2.3.2 Regards de sectionnement pour tertiaire avec PVC
Ensemble regard de visite en BA pour prise en parcelle
unique de dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h) pour réseau
tertiaire avec la pose de pièces spéciales composé d'une
2.3.2.1 U 9
vanne de sectionnement PVC, PN10, DN 32 et d'un
compteur volumétrique 3/4 raccordé avec un té 63/32 ou
équivalent et toutes sujétions selon plan de pose
Ensemble regard de visite en BA pour prise en double
parcelle de dimensions 0,7x0,5X0,65m3m3 (L*l*h) pour
réseau tertiaire avec la pose de pièces spéciales composé de
2.3.2.2 U 22
deux vannes de sectionnement PVC, PN10, DN 32 et de deux
compteurs volumétriques 3/4 raccordé avec deux tés 63/32
ou équivalent et toutes sujétions selon plan de pose
2.3.3 Regards de vidange pour secondaires avec PVC
Ensemble regard de vidange en BA de dimensions
0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h) en bout de réseau secondaire
2.3.3.1 U 6
composé d'une vanne de sectionnement PVC PN10, DN63 et
toutes sujétions selon plan de pose
2.4 Fournitures et pose d'autres pièces
Lot de pièces de jonction de mêmes types que les conduites à
2.4.1 raccorder, diamètres correspondant, PN 10 ( Té, réducteurs, U 1
coudes, bouchons…) et toutes sujétions de pose.
Fourniture et pose de branchements, robinetterie et
2.5
d'arroseurs pour réseau Californien
Ensemble branchement PEHD 32, en zone non inondable
prise directe, colonne de robinet en Galva de longueur 0,5m
2.5.1 U 106
soutenu en béton 0,15 m x 0,15 m sur une hauteur de 0,65m,
robinet 3/4 et toutes sujétions de pose comprises
Fourniture et pose de kit d'arrosage fixable au robinet 3/4
2.5.2 par un dispositif clic/clac ou équivalent, composé d'un tuyau U 106
flexible en PVC PN 10, longueur de 20 à 25 m, tricoté et d'un

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 84


pistolet d'arrosage muni d'un arrêt/démarrage automatique
actionnable à la main
Réalisation de bassins et de branchements de
2.6
bassins pour le réseau Gandiolais
Réalisation de branchements de bassins existants y compris
2.6.1 U 7
toutes sujétions selon prescriptions et plans
REALISATION D'OUVRAGES DE STOCKAGE SEMI-
3
ENTERRES
Réalisation de la partie enterrée avec déblai et compactage
3.1 m3 633
de fond et toutes sujétions
Réalisation du revêtement hors sol, y compris décapage de
3.2 m3 259
terrain naturel, talutage et toutes sujétions
Fourniture et pose d'une en bâche PVC, épaisseur 1,2mm,
couverture minimale de 31X31m2 à la surface du bassin
3.3 semi-enterré, poids minimal 1,4kg/m2, résistant aux rayons U 1
UV, fourni en 2 rouleaux au maximum et tel que décrit
dans les CPTP et selon plans de réalisation
4 TRAVAUX DE CLÔTURE 0 -
4.1 Réalisation de nouvelles clôtures 0 -
Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour nouvelles
parcelles de hauteur minimale de 1,5m, de dimensions de
mailles maximales de 25 cm2 munis de fils en acier
Galvanisé de 1,8mm avec fil de tension, de piquets en fer en
4.1.1 Té de 60, hauteur minimale 1,8m avec soubassement en ml 1.615
béton selon spécifications espace de 3m et de poteaux de
reprise de tension IPN100, hauteur minimale de 1,8m tous
les 25m y compris toutes sujétions de pose selon plans et
spécifications
Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour bâche de
stockage en parcelle de hauteur minimale de 1,5m, de
dimensions de mailles maximales de 25 cm2 munis de fils
en acier Galvanisé de 1,8mm avec fil de tension, de piquets
4.1.2 en fer en Té de 60, hauteur minimale 1,8m avec ml 136
soubassement en béton selon spécifications espace de 3m et
de poteaux de reprise de tension IPN100, hauteur minimale
de 1,8m tous les 25m y compris toutes sujétions de pose
selon plans et spécifications
4.2 Fourniture et pose de portes
Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture de
4.2.1 4,5m x 1,5m, pour parcelles, y compris toutes sujétions de U 1
pose selon plans
Fourniture et Pose de porte métallique de 1,5mX1,5m pour
4.2.2 U 1
parcelles, y compris toutes sujétions de pose selon plans
Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture de
4.2.3 4,5m x 1,5m, pour bâche en parcelle, y compris toutes U 1
sujétions de pose selon plans
5 AUTRES TRAVAUX -
5.1 Débroussaillage, dessouchage et fermeture termitières ha 13
5.1 Réalisation de toilettes selon plans et spécifications U 1
5.2 Prise en charge 03 stagiaires chantiers écoles FF 1

B) Tranche conditionnelle du Lot 2

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 85


1. Site de Keur Saloum Diané

PU
Prix
N° Désignation UNITE QUANTITES (FCFA
Total
HTVA)
GENERAL -
1 ETUDES ET INSTALLATION -
1.1 Etudes d'exécution par lot selon spécifications techniques U 1

Amenée et repli de chantier par lot y compris toutes sujétions de gestion


1.2 U 1
et de visibilité chantier

2 RESEAU D'IRRIGATION
2.1 Réalisation de tranchées

Réalisation de tranchées en terre sablonneuse, profondeur 0,5 mètre,


2.1.1 ml 3.759
remblai et toutes sujétions y comprises

2.2 Fourniture et pose de conduites


2.2.1 Conduites PVC PN10
2.2.1.1 Diamètre 110mm et tous sujétions ml 102
2.2.1.2 Diamètre 90mm et tous sujétions ml 1.436
2.2.1.3 Diamètre 63mm et tous sujétions ml 472
2.2.1.4 Diamètre 32mm et tous sujétions ml 1.749
2.3 Réalisation de regards et composantes
2.3.1 Regards de sectionnement pour secondaires avec PVC

Ensemble regard de visite en BA de dimensions 0,6x0,5X1,15m3 (L*l*H)


pour réseau secondaire avec la pose de pièces spéciales en PVC composé
2.3.1.1 d'une vanne de sectionnement PN10 en DN 90 raccordé avec un té 90 ou U 3
équivalent et avec une butée en bloc de BA adaptée et toutes sujétions
selon plan de pose

Ensemble regard de visite en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*H)


pour réseau secondaire avec la pose de pièces spéciales en PVC composé
2.3.1.2 d'une vanne de sectionnement PN10 en DN 63 raccordé avec un té 110/63 U 1
ou équivalent et avec une butée en bloc de BA adaptée et toutes sujétions
selon plan de pose

Ensemble regard de visite en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*H)


pour réseau secondaire avec la pose de pièces spéciales en PVC composé
2.3.1.3 d'une vanne de sectionnement PN10 en DN 63 raccordé avec un té 90/63 U 1
ou équivalent et avec une butée en bloc de BA adaptée et toutes sujétions
selon plan de pose

2.3.2 Regards de sectionnement pour tertiaire avec PVC 0 -

Ensemble regard de visite en BA pour prise en parcelle unique de


dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*H) pour réseau tertiaire avec la pose de
2.3.2.1 pièces spéciales composé d'une vanne de sectionnement PVC, PN10, DN U 9
32 et d'un compteur volumétrique 3/4 raccordé avec un té 90/32 ou
équivalent et toutes sujétions selon plan de pose

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 86


Ensemble regard de visite en BA pour prise en double parcelle de
dimensions 0,7x0,5X0,65m3 (L*l*H) pour réseau tertiaire avec la pose de
2.3.2.2 pièces spéciales composé de deux vannes de sectionnement PVC, PN10, U 15
DN 32 et de deux compteurs volumétriques 3/4 raccordé avec deux tés
90/32 ou équivalent et toutes sujétions selon plan de pose

Ensemble regard de visite en BA pour prise en parcelle unique de


dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*H) pour réseau tertiaire avec la pose de
2.3.2.3 pièces spéciales composé d'une vanne de sectionnement PVC, PN10, DN U 2
32 et d'un compteur volumétrique 3/4 raccordé avec un té 63/32 ou
équivalent et toutes sujétions selon plan de pose

Ensemble regard de visite en BA pour prise en double parcelle de


dimensions 0,7x0,5X0,65m3m3 (L*l*H) pour réseau tertiaire avec la
2.3.2.4 pose de pièces spéciales composé de deux vannes de sectionnement PVC, U 6
PN10, DN 32 et de deux compteurs volumétriques 3/4 raccordé avec deux
tés 63/32 ou équivalent et toutes sujétions selon plan de pose

2.3.3 Regards de vidange pour secondaires avec PVC

Ensemble regard de vidange en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3


2.3.3.1 (L*l*H) en bout de réseau secondaire composé d'une vanne de U 3
sectionnement PVC PN10, DN90 et toutes sujétions selon plan de pose

Ensemble regard de vidange en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3


2.3.3.2 (L*l*H) en bout de réseau secondaire composé d'une vanne de U 2
sectionnement PVC PN10, DN63 et toutes sujétions selon plan de pose

2.4 Fournitures et pose d'autres pièces

Lot de pièces de jonction de mêmes types que les conduites à raccorder,


2.4.1 diamètres correspondants, PN 10 ( Té, réducteurs, coudes, bouchons…) et U 1
toutes sujétions de pose.

Fourniture et pose de branchements, robinetterie et


2.5
d'arroseurs pour réseau Californien

Ensemble branchement PEHD 32, en zone non inondable prise directe,


colonne de robinet en galva de longueur 0,5m soutenu en béton 0,15 m x
2.5.1 U 106
0,15 m sur une hauteur de 0,65m, robinet 3/4 et toutes sujétions de pose
comprises

Fourniture et pose de kit d'arrosage fixable au robinet 3/4 par un


dispositif clic/clac ou équivalent, composé d'un tuyau flexible en PVC PN
2.5.2 U 106
10, longueur de 20 à 25 m, tricoté et d'un pistolet d'arrosage muni d'un
arrêt/démarrage automatique actionnable à la main

3 REALISATION D'OUVRAGES DE STOCKAGE SEMI-ENTERRES -

Réalisation de la partie enterrée avec déblai et compactage de fond et


3.1 m3 633
toutes sujétions

Réalisation du revêtement hors sol, y compris décapage de terrain


3.2 m3 259
naturel, talutage et toutes sujétions

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 87


Fourniture et pose d'une en bâche PVC, épaisseur 1,2mm, couverture
minimale de 31X31m2 à la surface du bassin semi-enterré, poids
3.3 U 1
minimal 1,4kg/m2, résistant aux rayons UV, fourni en 2 rouleaux au
maximum et tel que décrit dans les CPTP et selon plans de réalisation

4 TRAVAUX DE CLÔTURE -
4.1 Réalisation de nouvelles clôtures -

Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour nouvelles parcelles de


hauteur minimale de 1,5m, de dimensions de mailles maximales de 25
cm2 munis de fils en acier galvanisé de 1,8mm avec fil de tension, de
4.1.1 piquets en fer en Té de 60, hauteur minimale 1,8m avec soubassement en ml 1.607
béton selon spécifications espace de 3m et de poteaux de reprise de
tension IPN100, hauteur minimale de 1,8m tous les 25m y compris
toutes sujétions de pose selon plans et spécifications

Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour bâche de stockage en


parcelle de hauteur minimale de 1,5m, de dimensions de mailles
maximales de 25 cm2 munis de fils en acier galvanisé de 1,8mm avec fil
4.1.2 de tension, de piquets en fer en Té de 60, hauteur minimale 1,8m avec ml 136
soubassement en béton selon spécifications espace de 3m et de poteaux
de reprise de tension IPN100, hauteur minimale de 1,8m tous les 25m y
compris toutes sujétions de pose selon plans et spécifications

4.2 Fourniture et pose de portes -

Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture de 4,5m x 1,5m,


4.2.1 U 1
pour parcelles, y compris toutes sujétions de pose selon plans

Fourniture et Pose de porte métallique de 1,5mX1,5m pour parcelles, y


4.2.2 U 1
compris toutes sujétions de pose selon plans

Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture de 4,5m x 1,5m,


4.2.3 0 1
pour bâche en parcelle, y compris toutes sujétions de pose selon plans

5 AUTRES TRAVAUX 0 -
5.1 Réalisation de toilettes selon plans et spécifications U 1
5.2 Prise en charge 3 stagiaires chantiers écoles U 1
5.3 Débroussaillage du site portant sur l'enlèvement d'arbres et d'arbustes ha 15

2. Site de Djidah

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 88


PU
Prix
N° Désignation UNITE QUANTITES (FCFA
Total
HTVA)

GENERAL -
1 ETUDES ET INSTALLATION -
1.1 Etudes d'exécution par lot selon spécifications techniques U 1

Amenée et repli de chantier par lot y compris toutes sujétions de gestion


1.2 U 1
et de visibilité chantier

2 RESEAU D'IRRIGATION -
2.1 Réalisation de tranchées

Réalisation de tranchées en terre sablonneuse, profondeur 0,5 mètre,


2.1.1 ml 2.173
remblai et toutes sujétions y comprises

2.2 Fourniture et pose de conduites - -


2.2.1 Conduites PVC PN10 - -
2.2.2 Diamètre 110mm et tous sujétions ml 107
2.2.3 Diamètre 63mm et tous sujétions ml 936
2.2.4 Diamètre 32mm et tous sujétions ml 1.131
2.3 Réalisation de regards et composantes
2.3.1 Regards de sectionnement pour secondaires avec PVC

Ensemble regard de visite en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*H)


pour réseau secondaire avec la pose de pièces spéciales en PVC composé
2.3.1.1 de deux vannes de sectionnement PN10 en DN 63 raccordé avec deux tés U 2
110/63 ou équivalent et avec une butée en bloc de BA adaptée et toutes
sujétions selon plan de pose

Ensemble regard de visite en BA pour prise en parcelle unique de


dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*H) pour réseau tertiaire avec la pose de
2.3.1.2 pièces spéciales composé d'une vanne de sectionnement PVC, PN10, DN U 9
32 et d'un compteur volumétrique 3/4 raccordé avec un té 63/32 ou
équivalent et toutes sujétions selon plan de pose

Ensemble regard de visite en BA pour prise en double parcelle de


dimensions 0,7x0,5X0,65m3m3 (L*l*H) pour réseau tertiaire avec la
2.3.1.3 pose de pièces spéciales composé de deux vannes de sectionnement PVC, U 9
PN10, DN 32 et de deux compteurs volumétriques 3/4 raccordé avec deux
tés 63/32 ou équivalent et toutes sujétions selon plan de pose

2.3.2 Regards de sectionnement pour tertiaire avec PEHD

Ensemble regard de vidange en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3


2.3.2.1 (L*l*H) en bout de réseau secondaire composé d'une vanne de U 4
sectionnement PVC PN10, DN63 et toutes sujétions selon plan de pose

2.4 Fournitures et pose d'autres pièces 0 -

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 89


Lot de pièces de jonction de mêmes types que les conduites à raccorder,
2.4.1 diamètres correspondants, PN 10 ( Té, réducteurs, coudes, bouchons…) et U 1
toutes sujétions de pose.

Fourniture et pose de branchements, robinetterie et


2.5 -
d'arroseurs pour réseau Californien

Ensemble branchement PEHD 32, en zone non inondable prise directe,


colonne de robinet en galva de longueur 0,5m soutenu en béton 0,15 m x
2.5.1 U 54
0,15 m sur une hauteur de 0,65m, robinet 3/4 et toutes sujétions de pose
comprises

Fourniture et pose de kit d'arrosage fixable au robinet 3/4 par un


dispositif clic/clac ou équivalent, composé d'un tuyau flexible en PVC PN
2.5.2 U 54
10, longueur de 20 à 25 m, tricoté et d'un pistolet d'arrosage muni d'un
arrêt/démarrage automatique actionnable à la main

Réalisation de bassins et de branchements de bassins pour le


2.6 -
réseau Gandiolais

Réalisation de branchements de bassins existants y compris toutes


2.6.1 U 16
sujétions selon prescriptions et plans

3 REALISATION D'OUVRAGES DE STOCKAGE SEMI-ENTERRES -

Réalisation de la partie enterrée avec déblai et compactage de fond et


3.1 m3 393
toutes sujétions

Réalisation du revêtement hors sol, y compris décapage de terrain


3.2 m3 136
naturel, talutage et toutes sujétions

Fourniture et pose d'une en bâche PVC, épaisseur 1,2mm, couverture


minimale de 26X26m2 à la surface du bassin semi-enterré, poids
3.3 U 1
minimal 1,4kg/m2, résistant aux rayons UV, fourni en 2 rouleaux au
maximum et tel que décrit dans les CPTP et selon plans de réalisation

4 TRAVAUX DE CLÔTURE -

4.1 Réhabilitation de clôture -

Fourniture et pose de grillage de hauteur minimale de 1,5m, de


dimensions de mailles maximales de 25 cm2 avec des fils en acier
4.1.1 U 823
galvanisé de 1,8mm, munis de fils de tension y compris préparation de
sol, déblai de base et toutes sujétions de pose selon spécifications

Fourniture et pose piquets de remplacement en fer en Té de 60, hauteur


4.1.2 minimale 1,8m avec soubassement en béton selon spécifications espace U 55
de 3m avec fondation en béton selon plans y compris toutes sujétions

Fourniture et pose de poteaux de reprise de tension IPN100, hauteur


4.1.3 minimale de 1,8m tous les 25m maux niveaux des angles munis de double U 57
jambes de forces plantes selon spécifications et plans

4.2 Réalisation de nouvelles clôtures -

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 90


Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour bâche de stockage en
parcelle de hauteur minimale de 1,5m, de dimensions de mailles
maximales de 25 cm2 munis de fils en acier galvanisé de 1,8mm avec fil
4.2.1 de tension, de piquets en fer en Té de 60, hauteur minimale 1,8m avec ml 136
soubassement en béton selon spécifications espace de 3m et de poteaux
de reprise de tension IPN100, hauteur minimale de 1,8m tous les 25m y
compris toutes sujétions de pose selon plans et spécifications

4.3 Fourniture et pose de portes 0 -

Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture de 4,5m x 1,5m,


4.3.1 U 1
pour parcelles, y compris toutes sujétions de pose selon plans

Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture de 4,5m x 1,5m,


4.3.2 U 1
pour bâche en parcelle, y compris toutes sujétions de pose selon plans

5 AUTRES TRAVAUX -
5.1 Réalisation de toilettes selon plans et spécifications F 1
5.2 Prise en charges 03 stagiaires chantiers écoles F 1

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 91


3. Site de Keur Momath Souna

PU Prix
N° Désignation UNITE QUANTITES (FCFA Total
HTVA)
GENERAL -
1 ETUDES ET INSTALLATION -
1.1 Etudes d'exécution par lot selon spécifications techniques U 1
Amenée et repli de chantier par lot y compris toutes sujétions de
1.2 U 1
gestion et de visibilité chantier
2 RESEAU D'IRRIGATION
2.1 Réalisation de tranchées
Réalisation de tranchées en terre sablonneuse, profondeur 0,5
2.1.1 ml 2.542
mètre, remblai et toutes sujétions y comprises
2.2 Fourniture et pose de conduites -
2.2.1 Conduites PVC PN10 -
2.2.1.1 Diamètre 110mm et tous sujétions ml 17
2.2.1.2 Diamètre 90mm et tous sujétions ml 469
2.2.1.3 Diamètre 63mm et tous sujétions ml 799
2.2.1.4 Diamètre 32mm et tous sujétions ml 1.257
2.3 Traversées de digues latéritique -
Traversées de 3 digues latéritique de largeurs entre 5 et 9 mètres
2.3.1 sur des hauteurs entre 1 et 1,8m pour réalisation des tranchées de ml 18
conduites d'irrigation
2.4 Réalisation de regards et composantes
2.4.1 Regards de sectionnement pour secondaires avec PVC
Ensemble regard de visite en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3
(L*l*H) pour réseau secondaire avec la pose de pièces spéciales en
2.4.1.1 PVC composé d'une vanne de sectionnement PN10 en DN 63 U 5
raccordé avec un té 90/63 ou équivalent et avec une butée en bloc
de BA adaptée et toutes sujétions selon plan de pose
2.4.2 Regards de sectionnement pour tertiaire avec PVC
Ensemble regard de visite en BA pour prise en parcelle unique de
dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*H) pour réseau tertiaire avec la
pose de pièces spéciales composé d'une vanne de sectionnement
2.4.2.1 U 13
PVC, PN10, DN 32 et d'un compteur volumétrique 3/4 raccordé
avec un té 63/32 ou équivalent et toutes sujétions selon plan de
pose
Ensemble regard de visite en BA pour prise en double parcelle de
dimensions 0,7x0,5X0,65m3m3 (L*l*H) pour réseau tertiaire
avec la pose de pièces spéciales composé de deux vannes de
2.4.2.2 U 8
sectionnement PVC, PN10, DN 32 et de deux compteurs
volumétriques 3/4 raccordé avec deux tés 63/32 ou équivalent et
toutes sujétions selon plan de pose
2.4.3 Regards de vidange pour secondaires avec PVC 0 -
Ensemble regard de vidange en BA de dimensions
0,5x0,4X0,65m3 (L*l*H) en bout de réseau secondaire composé
2.4.3.1 U 5
d'une vanne de sectionnement PVC PN10, DN63 et toutes
sujétions selon plan de pose
2.5 Fournitures et pose d'autres pièces 0 -
Lot de pièces de jonction de mêmes types que les conduites à
2.5.1 raccorder, diamètres correspondants, PN 10 ( Té, réducteurs, 0 1
coudes, bouchons…) et toutes sujétions de pose.
Fourniture et pose de branchements, robinetterie et
2.6 0 -
d'arroseurs pour réseau Californien
Ensemble branchement PEHD 32, en zone non inondable prise
directe, colonne de robinet en galva de longueur 0,5m soutenu en
2.6.1 U 58
béton 0,15 m x 0,15 m sur une hauteur de 0,65m, robinet 3/4 et
toutes sujétions de pose comprises
Fourniture et pose de kit d'arrosage fixable au robinet 3/4 par un
dispositif clic/clac ou équivalent, composé d'un tuyau flexible en
2.6.2 PVC PN 10, longueur de 20 à 25 m, tricoté et d'un pistolet U 58
d'arrosage muni d'un arrêt/démarrage automatique actionnable à
la main
Réalisation de bassins et de branchements de bassins pour le
2.7 -
réseau Gandiolais

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 92


Réalisation de branchements de bassins existants y compris
2.7.1 U 20
toutes sujétions selon prescriptions et plans
3 REALISATION D'OUVRAGES DE STOCKAGE SEMI-ENTERRES 0 -
Réalisation de la partie enterrée avec déblai et compactage de
3.1 m3 542
fond et toutes sujétions
Réalisation du revêtement hors sol, y compris décapage de terrain
3.2 m3 148
naturel, talutage et toutes sujétions
Fourniture et pose d'une en bâche PVC, épaisseur 1,2mm,
couverture minimale de 30X30m2 à la surface du bassin semi-
3.3 enterré, poids minimal 1,4kg/m2, résistant aux rayons UV, fourni U 1
en 2 rouleaux au maximum et tel que décrit dans les CPTP et
selon plans de réalisation
4 TRAVAUX DE CLÔTURE -
4.1 Réhabilitation de clôture -
Fourniture et pose de grillage de hauteur minimale de 1,5m, de
dimensions de mailles maximales de 25 cm2 avec des fils en acier
4.1.1 galvanisé de 1,8mm, munis de fils de tension y compris U 1.090
préparation de sol, déblai de base et toutes sujétions de pose selon
spécifications
Fourniture et pose piquets de remplacement en fer en Té de 60,
hauteur minimale 1,8m avec soubassement en béton selon
4.1.2 U 73
spécifications espace de 3m avec fondation en béton selon plans y
compris toutes sujétions
Fourniture et pose de poteaux de reprise de tension IPN100,
hauteur minimale de 1,8m tous les 25m maux niveaux des angles
4.1.3 U 60
munis de double jambes de forces plantes selon spécifications et
plans
4.2 Réalisation de nouvelles clôtures
Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour bâche de
stockage en parcelle de hauteur minimale de 1,5m, de dimensions
de mailles maximales de 25 cm2 munis de fils en acier galvanisé
de 1,8mm avec fil de tension, de piquets en fer en Té de 60,
4.2.1 ml 136
hauteur minimale 1,8m avec soubassement en béton selon
spécifications espace de 3m et de poteaux de reprise de tension
IPN100, hauteur minimale de 1,8m tous les 25m y compris
toutes sujétions de pose selon plans et spécifications
4.3 Fourniture et pose de portes -
Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture de 4,5m
4.3.1 x 1,5m, pour parcelles, y compris toutes sujétions de pose selon U 1
plans
Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture de 4,5m
4.3.2 x 1,5m, pour bâche en parcelle, y compris toutes sujétions de pose U 1
selon plans
5 AUTRES TRAVAUX
5.1 Réalisation de toilettes selon plans et spécifications U 1
5.2 Prise en charges de 03 stagiaires chantiers écoles FF 1

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 93


5.5.3 Lot 3

A) Tranche Ferme lot 3

1. Site de Keur Diatta

PU PT
N° Désignation UNITE QUANTITES (FCFA (FCFA
HTVA) HTVA)

1 ETUDES ET INSTALLATION
1.1 Etudes d'exécution par lot selon spécifications techniques U 1
Amenée et repli de chantier par lot y compris toutes sujétions de gestion
1.2 U 1
et de visibilité chantier
2 RESEAU D'IRRIGATION
2.1 Réalisation de tranchées
Réalisation de tranchées en terre sablonneuse, profondeur 0,5 mètre,
2.1.1 ml 2.369
remblai et toutes sujétions y comprises
2.2 Fourniture et pose de conduites
2.2.1 Conduites PVC PN10
2.2.1.1 Diamètre 110mm et tous sujétions ml 20
2.2.1.2 Diamètre 90mm et tous sujétions ml 1.032
2.2.1.3 Diamètre 63mm et tous sujétions ml 162
2.2.1.4 Diamètre 32mm et tous sujétions ml 1.155
2.3 Réalisation de regards et composantes
2.3.1 Regards de sectionnement pour secondaires avec PVC
Ensemble regard de visite en BA de dimensions 0,6x0,5X1,15m3 (L*l*h)
pour réseau secondaire avec la pose de pièces spéciales en PVC composé
2.3.1.1 d'une vanne de sectionnement PN10 en DN 90 raccordé avec un té 90 ou U 2
équivalent et avec une butée en bloc de BA adaptée et toutes sujétions
selon plan de pose
Ensemble regard de visite en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h)
pour réseau secondaire avec la pose de pièces spéciales en PVC composé
2.3.1.2 d'une vanne de sectionnement PN10 en DN 63 raccordé avec un té 90/63 U 1
ou équivalent et avec une butée en bloc de BA adaptée et toutes sujétions
selon plan de pose
2.3.2 Regards de sectionnement pour tertiaire avec PVC
Ensemble regard de visite en BA pour prise en parcelle unique de
dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h) pour réseau tertiaire avec la pose de
2.3.2.1 pièces spéciales composé d'une vanne de sectionnement PVC, PN10, DN U 9
32 et d'un compteur volumétrique 3/4 raccordé avec un té 90/32 ou
équivalent et toutes sujétions selon plan de pose
Ensemble regard de visite en BA pour prise en double parcelle de
dimensions 0,7x0,5X0,65m3 (L*l*h) pour réseau tertiaire avec la pose de
2.3.2.2 pièces spéciales composé de deux vannes de sectionnement PVC, PN10, U 9
DN 32 et de deux compteurs volumétriques 3/4 raccordé avec deux tés
90/32 ou équivalent et toutes sujétions selon plan de pose
Ensemble regard de visite en BA pour prise en parcelle unique de
dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h) pour réseau tertiaire avec la pose de
2.3.2.3 pièces spéciales composé d'une vanne de sectionnement PVC, PN10, DN U 4
32 et d'un compteur volumétrique 3/4 raccordé avec un té 63/32 ou
équivalent et toutes sujétions selon plan de pose
Ensemble regard de visite en BA pour prise en double parcelle de
dimensions 0,7x0,5X0,65m3m3 (L*l*h) pour réseau tertiaire avec la pose
2.3.2.4 de pièces spéciales composé de deux vannes de sectionnement PVC, U 2
PN10, DN 32 et de deux compteurs volumétriques 3/4 raccordé avec deux
tés 63/32 ou équivalent et toutes sujétions selon plan de pose

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 94


2.3.3 Regards de vidange pour secondaires avec PVC
Ensemble regard de vidange en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3
2.3.3.1 (L*l*h) en bout de réseau secondaire composé d'une vanne de U 2
sectionnement PVC PN10, DN90 et toutes sujétions selon plan de pose
Ensemble regard de vidange en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3
2.3.3.2 (L*l*h) en bout de réseau secondaire composé d'une vanne de U 1
sectionnement PVC PN10, DN63 et toutes sujétions selon plan de pose
2.4 Fournitures et pose d'autres pièces
Lot de pièces de jonction de mêmes types que les conduites à raccorder,
2.4.1 diamètres correspondant, PN 10 ( Té, réducteurs, coudes, bouchons…) et U 1
toutes sujétions de pose.
Fourniture et pose de branchements, robinetterie et
2.5
d'arroseurs pour réseau Californien
Ensemble branchement PEHD 32, en zone non inondable prise directe,
colonne de robinet en Galva de longueur 0,5m soutenu en béton 0,15 m x
2.5.1 U 70
0,15 m sur une hauteur de 0,65m, robinet 3/4 et toutes sujétions de pose
comprises
Fourniture et pose de kit d'arrosage fixable au robinet 3/4 par un
dispositif clic/clac ou équivalent, composé d'un tuyau flexible en PVC PN
2.5.2 U 70
10, longueur de 20 à 25 m, tricoté et d'un pistolet d'arrosage muni d'un
arrêt/démarrage automatique actionnable à la main
3 REALISATION D'OUVRAGES DE STOCKAGE SEMI-ENTERRES
Réalisation de la partie enterrée avec déblai et compactage de fond et
3.1 m3 581
toutes sujétions
Réalisation du revêtement hors sol, y compris décapage de terrain
3.2 m3 166
naturel, talutage et toutes sujétions
Fourniture et pose d'une en bâche PVC, épaisseur 1,2mm, couverture
minimale de 30X30m2 à la surface du bassin semi-enterré, poids
3.3 U 1
minimal 1,4kg/m2, résistant aux rayons UV, fourni en 2 rouleaux au
maximum et tel que décrit dans les CPTP et selon plans de réalisation
4 TRAVAUX DE CLÔTURE
4.1 Réalisation de nouvelles clôtures
Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour nouvelles parcelles de
hauteur minimale de 1,5m, de dimensions de mailles maximales de 25
cm2 munis de fils en acier Galvanisé de 1,8mm avec fil de tension, de
4.1.1 piquets en fer en Té de 60, hauteur minimale 1,8m avec soubassement en ml 1.478
béton selon spécifications espace de 3m et de poteaux de reprise de
tension IPN100, hauteur minimale de 1,8m tous les 25m y compris
toutes sujétions de pose selon plans et spécifications
Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour bâche de stockage en
parcelle de hauteur minimale de 1,5m, de dimensions de mailles
maximales de 25 cm2 munis de fils en acier Galvanisé de 1,8mm avec fil
4.1.2 de tension, de piquets en fer en Té de 60, hauteur minimale 1,8m avec ml 136
soubassement en béton selon spécifications espace de 3m et de poteaux
de reprise de tension IPN100, hauteur minimale de 1,8m tous les 25m y
compris toutes sujétions de pose selon plans et spécifications
4.2 Fourniture et pose de portes U -
Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture de 4,5m x 1,5m,
4.2.1 U 1
pour parcelles, y compris toutes sujétions de pose selon plans
Fourniture et Pose de porte métallique de 1,5mX1,5m pour parcelles, y
4.2.2 U 1
compris toutes sujétions de pose selon plans
Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture de 4,5m x 1,5m,
4.2.3 U 1
pour bâche en parcelle, y compris toutes sujétions de pose selon plans
5 AUTRES TRAVAUX
5.1 Débroussaillage, dessouchage et fermeture termitières ha 10
5.1 Réalisation de toilettes selon plans et spécifications U 1
5.2 Prise en charge 03 stagiaires chantiers écoles FF 1

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 95


2. Site de Djiguimar

PU PT
N° Désignation UNITE QUANTITES (FCFA (FCFA
HTVA) HTVA)

1 ETUDES ET INSTALLATION
1.1 Etudes d'exécution par lot selon spécifications techniques U 1
Amenée et repli de chantier par lot y compris toutes sujétions de gestion
1.2 U 1
et de visibilité chantier
2 RESEAU D'IRRIGATION
2.1 Réalisation de tranchées
Réalisation de tranchées en terre sablonneuse, profondeur 0,5 mètre,
2.1.1 ml 2.303
remblai et toutes sujétions y comprises
2.2 Fourniture et pose de conduites
2.2.1 Conduites PVC PN10
2.2.1.1 Diamètre 110mm et tous sujétions ml 2.303
2.2.2 Tuyaux souples type raccord pompier
Fourniture et pose de tuyaux souples enroulables type pompier à même
le sol, DN 32, PN minimale 10 bars minimale en courrones de 25 et 50
2.2.2.1 mètres démontables et montables entre eux, de même que sur jonctions ml 3.069
en PVC aux départs et en Galva aux bornes de prises avec des adaptateurs
compatibles, y compris toutes sujétions de pose
2.3 Réalisation de regards et composantes
2.3.1 Regards de sectionnement pour tertiaire avec PEHD
Ensemble regard de visite en BA pour prise en parcelle unique de
dimensions 0,7x0,7X1,15m3 (L*l*h) avec la pose de pièces spéciales
2.3.1.1 composé d'une vanne de sectionnement PEHD PN10, DN 32 et d'un U 40
compteur volumétrique 3/4 raccordé avec un té 110/32 ou équivalent et
toutes sujétions selon plan de pose
2.3.2 Regards de vidange pour secondaire avec PEHD
Ensemble regard de vidange en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3
2.3.2.1 (L*l*h) en bout de réseau secondaire composé d'une vanne de U 2
sectionnement PEHD PN10, DN110 et toutes sujétions selon plan de pose
2.4 Fournitures et pose d'autres pièces
Lot de pièces de jonction de mêmes types que les conduites à raccorder,
2.4.1 diamètres correspondant, PN 10 ( Té, réducteurs, coudes, bouchons…) et U 1
toutes sujétions de pose.
Fourniture et pose de branchements, robinetterie et
2.5
d'arroseurs pour réseau Californien
Fourniture et pose de prise d'eau en massif en BA, jouant également le
rôle de reprise de conduites flexibles, dimensions de base 0,8 x 0,6 x 0,3
et de colonne 0,2 x 0,2 x 0,25 munis d'un té en Galva DN 32 fabriqué avec
des tuyaux filetés et suffisamment long pour dépasser les parois du BA,
2.5.1 U 80
sur lequel est fixé un robinet en Galva DN 20 et munis de deux poignets
de relevage et d'un crochet de fixation du pistolet adaptable en fonction
du pistolet, y compris toutes sujétions de raccordement selon
spécifications et plans de pose
Fourniture et pose de kit d'arrosage fixable au robinet 3/4 par un
dispositif clic/clac ou équivalent, composé d'un tuyau flexible en PVC PN
2.5.2 U 80
10, longueur 10 m, tricoté et d'un pistolet d'arrosage muni d'un
arrêt/démarrage automatique actionnable à la main
Fourniture et pose tuyau flexible d'arrosage tricoté fixable au robinet 3/4
2.5.3 par un dispositif clic/clac ou équivalent, PVC PN 10, longueur de 10 à 15 U 80
m
3 REALISATION D'OUVRAGES DE STOCKAGE SEMI-ENTERRES

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 96


Réalisation de la partie enterrée avec déblai et compactage de fond et
3.1 m3 632
toutes sujétions
Réalisation du revêtement hors sol, y compris décapage de terrain
3.2 m3 192
naturel, talutage et toutes sujétions
Fourniture et pose d'une en bâche PVC, épaisseur 1,2mm, couverture
minimale de 31X31m2 à la surface du bassin semi-enterré, poids
3.3 U 1
minimal 1,4kg/m2, résistant aux rayons UV, fourni en 2 rouleaux au
maximum et tel que décrit dans les CPTP et selon plans de réalisation
4 TRAVAUX DE CLÔTURE
4.1 Réalisation de nouvelles clôtures
Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour nouvelles parcelles de
hauteur minimale de 1,5m, de dimensions de mailles maximales de 25
cm2 munis de fils en acier Galvanisé de 1,8mm avec fil de tension, de
4.1.1 piquets en fer en Té de 60, hauteur minimale 1,8m avec soubassement en ml 2.410
béton selon spécifications espace de 3m et de poteaux de reprise de
tension IPN100, hauteur minimale de 1,8m tous les 25m y compris
toutes sujétions de pose selon plans et spécifications
Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour stations de pompages
hors parcelles de hauteur minimale de 1,5m, de dimensions de mailles
maximales de 25 cm2 munis de fils en acier Galvanisé de 1,8mm avec fil
4.1.2 de tension, de piquets en fer en Té de 60, hauteur minimale 1,8m avec ml 212
soubassement en béton selon spécifications espace de 3m et de poteaux
de reprise de tension IPN100, hauteur minimale de 1,8m tous les 25m y
compris toutes sujétions de pose selon plans et spécifications
4.2 Fourniture et pose de portes
Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture de 4,5m x 1,5m,
4.2.1 U 1
pour parcelles, y compris toutes sujétions de pose selon plans
Fourniture et Pose de porte métallique de 1,5mX1,5m pour parcelles, y
4.2.2 U 2
compris toutes sujétions de pose selon plans
Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture de 4,5m x 1,5m,
4.2.3 pour stations de pompage isolée, y compris toutes sujétions de pose selon U 1
plans
5 AUTRES TRAVAUX
5.1 Réalisation de toilettes selon plans et spécifications U 1
5.2 Prise en charge 03 stagiaires chantiers écoles FF 1

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 97


B) Tranche conditionnelle lot 3

1. Site de Guerlé


PU PT
Désignation UNITE QUANTITES (FCFA (FCFA
HTVA) HTVA)

1 ETUDES ET INSTALLATION - -
1.1 Etudes d'exécution par lot selon spécifications techniques U 1 -
Amenée et repli de chantier par lot y compris toutes sujétions de gestion
1.2 U 1 -
et de visibilité chantier
2 RESEAU D'IRRIGATION -
2.1 Réalisation de tranchées -
Réalisation de tranchées en terre sablonneuse, profondeur 0,5 mètre,
2.1.1 ml 4.851 -
remblai et toutes sujétions y comprises
2.2 Fourniture et pose de conduites - - -
2.2.1 Conduites PVC PN10 - - -
2.2.1.1 Diamètre 110mm et tous sujétions ml 831 -
2.2.1.2 Diamètre 90mm et tous sujétions ml 1.638 -
2.2.1.3 Diamètre 32mm et tous sujétions ml 2.382 -
2.3 Traversées de digues latéritique -
Traversées de 3 digues latéritique de largeurs entre 5 et 9 mètres sur des
2.3.1 hauteurs entre 1 et 1,8m pour réalisation des tranchées de conduites ml 27 -
d'irrigation
2.4 Réalisation de regards et composantes - - -
2.4.1 Regards de sectionnement pour secondaires avec PVC - - -
Ensemble regard de visite en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h)
pour réseau secondaire avec la pose de pièces spéciales en PVC composé
2.4.1.1 d'une vanne de sectionnement PN10 en DN 63 raccordé avec un té 110/63 U 5 -
ou équivalent et avec une butée en bloc de BA adaptée et toutes sujétions
selon plan de pose
Ensemble regard de visite en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h)
pour réseau secondaire avec la pose de pièces spéciales en PVC composé
2.4.1.2 d'une vanne de sectionnement PN10 en DN 63 raccordé avec un té 90/63 U 4 -
ou équivalent et avec une butée en bloc de BA adaptée et toutes sujétions
selon plan de pose
2.4.2 Regards de sectionnement pour tertiaire avec PVC - - -
Ensemble regard de visite en BA pour prise en parcelle unique de
dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h) pour réseau tertiaire avec la pose de
2.4.2.1 pièces spéciales composé d'une vanne de sectionnement PVC, PN10, DN U 28 -
32 et d'un compteur volumétrique 3/4 raccordé avec un té 63/32 ou
équivalent et toutes sujétions selon plan de pose
Ensemble regard de visite en BA pour prise en double parcelle de
dimensions 0,7x0,5X0,65m3m3 (L*l*h) pour réseau tertiaire avec la pose
2.4.2.2 de pièces spéciales composé de deux vannes de sectionnement PVC, U 13 -
PN10, DN 32 et de deux compteurs volumétriques 3/4 raccordé avec deux
tés 63/32 ou équivalent et toutes sujétions selon plan de pose
2.4.3 Regards de sectionnement pour tertiaire avec PEHD -
Ensemble regard de vidange en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3
2.4.3.1 (L*l*h) en bout de réseau secondaire composé d'une vanne de U 9 -
sectionnement PVC PN10, DN63 et toutes sujétions selon plan de pose
2.5 Fournitures et pose d'autres pièces -
Lot de pièces de jonction de mêmes types que les conduites à raccorder,
2.5.1 U 1 -
diamètres correspondant, PN 10 ( Té, réducteurs, coudes, bouchons…) et

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 98


toutes sujétions de pose.
Fourniture et pose de branchements, robinetterie et
2.6 -
d'arroseurs pour réseau Californien
Ensemble branchement PEHD 32, en zone non inondable prise directe,
colonne de robinet en Galva de longueur 0,5m soutenu en béton 0,15 m x
2.6.1 U 108 -
0,15 m sur une hauteur de 0,65m, robinet 3/4 et toutes sujétions de pose
comprises
Fourniture et pose de kit d'arrosage fixable au robinet 3/4 par un
dispositif clic/clac ou équivalent, composé d'un tuyau flexible en PVC PN
2.6.2 U 108 -
10, longueur de 20 à 25 m, tricoté et d'un pistolet d'arrosage muni d'un
arrêt/démarrage automatique actionnable à la main
Réalisation de bassins et de branchements de bassins pour le
2.7 0 - -
réseau Gandiolais
Réalisation de branchements de bassins existants y compris toutes
2.7.1 U 40 -
sujétions selon prescriptions et plans
3 REALISATION D'OUVRAGES DE STOCKAGE SEMI-ENTERRES 0 - -
Réalisation de la partie enterrée avec déblai et compactage de fond et
3.1 m3 633 -
toutes sujétions
Réalisation du revêtement hors sol, y compris décapage de terrain
3.2 m3 259 -
naturel, talutage et toutes sujétions
Fourniture et pose d'une en bâche PVC, épaisseur 1,2mm, couverture
minimale de 31X31m2 à la surface du bassin semi-enterré, poids
3.3 U 1 -
minimal 1,4kg/m2, résistant aux rayons UV, fourni en 2 rouleaux au
maximum et tel que décrit dans les CPTP et selon plans de réalisation
4 TRAVAUX DE CLÔTURE - - -
4.1 Réhabilitation de clôture - - -
Fourniture et pose de grillage de hauteur minimale de 1,5m, de
dimensions de mailles maximales de 25 cm2 avec des fils en acier
4.1.1 U 500 -
Galvanisé de 1,8mm, munis de fils de tension y compris préparation de
sol, déblai de base et toutes sujétions de pose selon spécifications
Fourniture et pose piquets de remplacement en fer en Té de 60, hauteur
4.1.2 minimale 1,8m avec soubassement en béton selon spécifications espace U 116 -
de 3m avec fondation en béton selon plans y compris toutes sujétions
Fourniture et pose de poteaux de reprise de tension IPN100, hauteur
4.1.3 minimale de 1,8m tous les 25m maux niveaux des angles munis de double U 84 -
jambe de forces plantes selon spécifications et plans
4.2 Réalisation de nouvelles clôtures - - -
Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour bâche de stockage en
parcelle de hauteur minimale de 1,5m, de dimensions de mailles
maximales de 25 cm2 munis de fils en acier Galvanisé de 1,8mm avec fil
4.2.1 de tension, de piquets en fer en Té de 60, hauteur minimale 1,8m avec ml 1.000 -
soubassement en béton selon spécifications espace de 3m et de poteaux
de reprise de tension IPN100, hauteur minimale de 1,8m tous les 25m y
compris toutes sujétions de pose selon plans et spécifications
4.3 Fourniture et pose de portes - - -
Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture de 4,5m x 1,5m,
4.3.1 U 1 -
pour parcelles, y compris toutes sujétions de pose selon plans
Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture de 4,5m x 1,5m,
4.3.2 - 1 -
pour bâche en parcelle, y compris toutes sujétions de pose selon plans
5 AUTRES TRAVAUX - - -
5.1 Réalisation de toilettes selon plans et spécifications U 1
5.2 Prise en charge 03 stagiaires chantiers écoles FF 1

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 99


2. Site de Sadio

Prix
Total
PU
N° Désignation UNITE (FCFA
QUANTITES
HTVA)

GENERAL -
1 ETUDES ET INSTALLATION -
1.1 Etudes d'exécution par lot selon spécifications techniques U 1

Amenée et repli de chantier par lot y compris toutes sujétions de gestion


1.2 U 1
et de visibilité chantier

2 RESEAU D'IRRIGATION
2.1 Réalisation de tranchées

Réalisation de tranchées en terre sablonneuse, profondeur 0,5 mètre,


2.1.1 ml 2.056
remblai et toutes sujétions y comprises

2.2 Fourniture et pose de conduites


2.2.1 Conduites PVC PN10 -
2.2.1.1 Diamètre 110mm et tous sujétions ml 22
2.2.1.2 Diamètre 90mm et tous sujétions ml 300
2.2.1.3 Diamètre 63mm et tous sujétions ml 876
2.2.1.4 Diamètre 32mm et tous sujétions ml 858
2.3 Réalisation de regards et composantes
2.3.1 Regards de sectionnement pour secondaires avec PVC -

Ensemble regard de visite en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*H)


pour réseau secondaire avec la pose de pièces spéciales en PVC composé
2.3.1.1 d'une vanne de sectionnement PN10 en DN 63 raccordé avec un té 90/63 U 4
ou équivalent et avec une butée en bloc de BA adaptée et toutes sujétions
selon plan de pose

2.3.2 Regards de sectionnement pour tertiaire avec PVC -

Ensemble regard de visite en BA pour prise en parcelle unique de


dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*H) pour réseau tertiaire avec la pose de
2.3.2.1 pièces spéciales composé d'une vanne de sectionnement PVC, PN10, DN U 20
32 et d'un compteur volumétrique 3/4 raccordé avec un té 63/32 ou
équivalent et toutes sujétions selon plan de pose

Ensemble regard de visite en BA pour prise en double parcelle de


dimensions 0,7x0,5X0,65m3m3 (L*l*H) pour réseau tertiaire avec la
2.3.2.2 pose de pièces spéciales composé de deux vannes de sectionnement PVC, U 3
PN10, DN 32 et de deux compteurs volumétriques 3/4 raccordé avec deux
tés 63/32 ou équivalent et toutes sujétions selon plan de pose

2.3.3 Regards de vidange pour secondaires avec PVC -

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 100


Ensemble regard de vidange en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3
2.3.3.1 (L*l*H) en bout de réseau secondaire composé d'une vanne de U 4
sectionnement PVC PN10, DN63 et toutes sujétions selon plan de pose

2.4 Fournitures et pose d'autres pièces -

Lot de pièces de jonction de mêmes types que les conduites à raccorder,


2.4.1 diamètres correspondants, PN 10 ( Té, réducteurs, coudes, bouchons…) et U 1
toutes sujétions de pose.

Fourniture et pose de branchements, robinetterie et


2.5 -
d'arroseurs pour réseau Californien

Ensemble branchement PEHD 32, en zone non inondable prise directe,


colonne de robinet en galva de longueur 0,5m soutenu en béton 0,15 m x
2.5.1 U 52
0,15 m sur une hauteur de 0,65m, robinet 3/4 et toutes sujétions de pose
comprises

Fourniture et pose de kit d'arrosage fixable au robinet 3/4 par un


dispositif clic/clac ou équivalent, composé d'un tuyau flexible en PVC PN
2.5.2 U 52
10, longueur de 20 à 25 m, tricoté et d'un pistolet d'arrosage muni d'un
arrêt/démarrage automatique actionnable à la main

3 REALISATION D'OUVRAGES DE STOCKAGE SEMI-ENTERRES -

Réalisation de la partie enterrée avec déblai et compactage de fond et


3.1 m3 475
toutes sujétions

Réalisation du revêtement hors sol, y compris décapage de terrain


3.2 m3 115
naturel, talutage et toutes sujétions

Fourniture et pose d'une en bâche PVC, épaisseur 1,2mm, couverture


minimale de 29X29m2 à la surface du bassin semi-enterré, poids
3.3 U 1
minimal 1,4kg/m2, résistant aux rayons UV, fourni en 2 rouleaux au
maximum et tel que décrit dans les CPTP et selon plans de réalisation

4 TRAVAUX DE CLÔTURE -

4.1 Réalisation de nouvelles clôtures -

Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour nouvelles parcelles de


hauteur minimale de 1,5m, de dimensions de mailles maximales de 25
cm2 munis de fils en acier galvanisé de 1,8mm avec fil de tension, de
4.1.1 piquets en fer en Té de 60, hauteur minimale 1,8m avec soubassement en ml 1.197
béton selon spécifications espace de 3m et de poteaux de reprise de
tension IPN100, hauteur minimale de 1,8m tous les 25m y compris
toutes sujétions de pose selon plans et spécifications

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 101


Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour bâche de stockage en
parcelle de hauteur minimale de 1,5m, de dimensions de mailles
maximales de 25 cm2 munis de fils en acier galvanisé de 1,8mm avec fil
4.1.2 de tension, de piquets en fer en Té de 60, hauteur minimale 1,8m avec ml 136
soubassement en béton selon spécifications espace de 3m et de poteaux
de reprise de tension IPN100, hauteur minimale de 1,8m tous les 25m y
compris toutes sujétions de pose selon plans et spécifications

4.2 Fourniture et pose de portes -

Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture de 4,5m x 1,5m,


4.2.1 U 1
pour parcelles, y compris toutes sujétions de pose selon plans

Fourniture et Pose de porte métallique de 1,5mX1,5m pour parcelles, y


4.2.2 U 1
compris toutes sujétions de pose selon plans

Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture de 4,5m x 1,5m,


4.2.3 U 1
pour bâche en parcelle, y compris toutes sujétions de pose selon plans

5 AUTRES TRAVAUX -
5.1 Réalisation de toilettes selon plans et spécifications U 1
5.2 Prise en charge de 03 stagiaires chantiers écoles FF 1

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 102


5.5.4 : Lot 4
1. Kouthia Thiambène

PU PT
N° Désignation UNITE QUANTITES (FCFA (FCFA
HTVA) HTVA)

1 ETUDES ET INSTALLATION -
1.1 Etudes d'exécution par lot selon spécifications techniques U 1

Amenée et repli de chantier par lot y compris toutes sujétions de gestion


1.2 U 1
et de visibilité chantier

2 RESEAU D'IRRIGATION
2.1 Réalisation de tranchées

Réalisation de tranchées en terre sablonneuse, profondeur 0,5 mètre,


2.1.1 ml 2.436
remblai et toutes sujétions y comprises

2.2 Fourniture et pose de conduites


2.2.1 Conduites PVC PN10
2.2.1.1 Diamètre 110mm et tous sujétions ml 21
2.2.1.2 Diamètre 90mm et tous sujétions ml 413
2.2.1.3 Diamètre 63mm et tous sujétions ml 979
2.2.1.4 Diamètre 32mm et tous sujétions ml 1.023
2.3 Réalisation de regards et composantes
2.3.1 Regards de sectionnement pour secondaires avec PVC

Ensemble regard de visite en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h)


pour réseau secondaire avec la pose de pièces spéciales en PVC composé
2.3.1.1 d'une vanne de sectionnement PN10 en DN 63 raccordé avec un té 90/63 U 5
ou équivalent et avec une butée en bloc de BA adaptée et toutes sujétions
selon plan de pose

2.3.2 Regards de sectionnement pour tertiaire avec PVC

Ensemble regard de visite en BA pour prise en parcelle unique de


dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h) pour réseau tertiaire avec la pose de
2.3.2.1 pièces spéciales composé d'une vanne de sectionnement PVC, PN10, DN U 5
32 et d'un compteur volumétrique 3/4 raccordé avec un té 63/32 ou
équivalent et toutes sujétions selon plan de pose

Ensemble regard de visite en BA pour prise en double parcelle de


dimensions 0,7x0,5X0,65m3m3 (L*l*h) pour réseau tertiaire avec la pose
2.3.2.2 de pièces spéciales composé de deux vannes de sectionnement PVC, U 13
PN10, DN 32 et de deux compteurs volumétriques 3/4 raccordé avec deux
tés 63/32 ou équivalent et toutes sujétions selon plan de pose

2.3.3 Regards de vidange pour secondaires avec PVC

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 103


Ensemble regard de vidange en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3
2.3.3.1 (L*l*h) en bout de réseau secondaire composé d'une vanne de U 5
sectionnement PVC PN10, DN63 et toutes sujétions selon plan de pose

2.4 Fournitures et pose d'autres pièces

Lot de pièces de jonction de mêmes types que les conduites à raccorder,


2.4.1 diamètres correspondant, PN 10 ( Té, réducteurs, coudes, bouchons…) et U 1
toutes sujétions de pose.

Fourniture et pose de branchements, robinetterie et


2.5
d'arroseurs pour réseau Californien

Ensemble branchement PEHD 32, en zone non inondable prise directe,


colonne de robinet en Galva de longueur 0,5m soutenu en béton 0,15 m x
2.5.1 U 62
0,15 m sur une hauteur de 0,65m, robinet 3/4 et toutes sujétions de pose
comprises

Fourniture et pose de kit d'arrosage fixable au robinet 3/4 par un


dispositif clic/clac ou équivalent, composé d'un tuyau flexible en PVC PN
2.5.2 U 62
10, longueur de 20 à 25 m, tricoté et d'un pistolet d'arrosage muni d'un
arrêt/démarrage automatique actionnable à la main

3 REALISATION D'OUVRAGES DE STOCKAGE SEMI-ENTERRES

Réalisation de la partie enterrée avec déblai et compactage de fond et


3.1 m3 591
toutes sujétions

Réalisation du revêtement hors sol, y compris décapage de terrain


3.2 m3 143
naturel, talutage et toutes sujétions

Fourniture et pose d'une en bâche PVC, épaisseur 1,2mm, couverture


minimale de 30X30m2 à la surface du bassin semi-enterré, poids
3.3 U 1
minimal 1,4kg/m2, résistant aux rayons UV, fourni en 2 rouleaux au
maximum et tel que décrit dans les CPTP et selon plans de réalisation

4 TRAVAUX DE CLÔTURE

4.1 Réalisation de nouvelles clôtures

Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour nouvelles parcelles de


hauteur minimale de 1,5m, de dimensions de mailles maximales de 25
cm2 munis de fils en acier Galvanisé de 1,8mm avec fil de tension, de
4.1.1 piquets en fer en Té de 60, hauteur minimale 1,8m avec soubassement en ml 1.367
béton selon spécifications espace de 3m et de poteaux de reprise de
tension IPN100, hauteur minimale de 1,8m tous les 25m y compris
toutes sujétions de pose selon plans et spécifications

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 104


Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour bâche de stockage en
parcelle de hauteur minimale de 1,5m, de dimensions de mailles
maximales de 25 cm2 munis de fils en acier Galvanisé de 1,8mm avec fil
4.1.2 de tension, de piquets en fer en Té de 60, hauteur minimale 1,8m avec ml 136
soubassement en béton selon spécifications espace de 3m et de poteaux
de reprise de tension IPN100, hauteur minimale de 1,8m tous les 25m y
compris toutes sujétions de pose selon plans et spécifications

4.2 Fourniture et pose de portes

Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture de 4,5m x 1,5m,


4.2.1 U 1
pour parcelles, y compris toutes sujétions de pose selon plans

Fourniture et Pose de porte métallique de 1,5mX1,5m pour parcelles, y


4.2.2 U 1
compris toutes sujétions de pose selon plans

Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture de 4,5m x 1,5m,


4.2.3 U 1
pour bâche en parcelle, y compris toutes sujétions de pose selon plans

5 AUTRES TRAVAUX
5.1 Réalisation de toilettes selon plans et spécifications U 1
5.2 Prise en charge 03 stagiaires chantiers écoles FF 1

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 105


2. Site de Mara

PU PT
N° Désignation UNITE QUANTITES (FCFA (FCFA
HTVA) HTVA)

1 ETUDES ET INSTALLATION -
1.1 Etudes d'exécution par lot selon spécifications techniques U 1

Amenée et repli de chantier par lot y compris toutes sujétions de gestion


1.2 U 1
et de visibilité chantier

2 RESEAU D'IRRIGATION
2.1 Réalisation de tranchées

Réalisation de tranchées en terre sablonneuse, profondeur 0,5 mètre,


2.1.1 ml 2.468
remblai et toutes sujétions y comprises

2.2 Fourniture et pose de conduites


2.2.1 Conduites PVC PN10
2.2.1.1 Diamètre 110mm et tous sujétions ml 45
2.2.1.2 Diamètre 90mm et tous sujétions ml 408
2.2.1.3 Diamètre 63mm et tous sujétions ml 977
2.2.1.4 Diamètre 32mm et tous sujétions ml 1.038
2.3 Réalisation de regards et composantes
2.3.1 Regards de sectionnement pour secondaires avec PVC

Ensemble regard de visite en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h)


pour réseau secondaire avec la pose de pièces spéciales en PVC composé
2.3.1.1 d'une vanne de sectionnement PN10 en DN 63 raccordé avec un té 90/63 U 5
ou équivalent et avec une butée en bloc de BA adaptée et toutes sujétions
selon plan de pose

2.3.2 Regards de sectionnement pour tertiaire avec PVC

Ensemble regard de visite en BA pour prise en parcelle unique de


dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h) pour réseau tertiaire avec la pose de
2.3.2.1 pièces spéciales composé d'une vanne de sectionnement PVC, PN10, DN U 8
32 et d'un compteur volumétrique 3/4 raccordé avec un té 63/32 ou
équivalent et toutes sujétions selon plan de pose

Ensemble regard de visite en BA pour prise en double parcelle de


dimensions 0,7x0,5X0,65m3m3 (L*l*h) pour réseau tertiaire avec la pose
2.3.2.2 de pièces spéciales composé de deux vannes de sectionnement PVC, U 12
PN10, DN 32 et de deux compteurs volumétriques 3/4 raccordé avec deux
tés 63/32 ou équivalent et toutes sujétions selon plan de pose

2.3.3 Regards de vidange pour secondaires avec PVC

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 106


Ensemble regard de vidange en BA de dimensions 0,5x0,4X0,65m3
2.3.3.1 (L*l*h) en bout de réseau secondaire composé d'une vanne de U 5
sectionnement PVC PN10, DN63 et toutes sujétions selon plan de pose

2.4 Fournitures et pose d'autres pièces -

Lot de pièces de jonction de mêmes types que les conduites à raccorder,


2.4.1 diamètres correspondant, PN 10 ( Té, réducteurs, coudes, bouchons…) et U 1
toutes sujétions de pose.

Fourniture et pose de branchements, robinetterie et


2.5 -
d'arroseurs pour réseau Californien

Ensemble branchement PEHD 32, en zone non inondable prise directe,


colonne de robinet en Galva de longueur 0,5m soutenu en béton 0,15 m x
2.5.1 U 64
0,15 m sur une hauteur de 0,65m, robinet 3/4 et toutes sujétions de pose
comprises

Fourniture et pose de kit d'arrosage fixable au robinet 3/4 par un


dispositif clic/clac ou équivalent, composé d'un tuyau flexible en PVC PN
2.5.2 U 64
10, longueur de 20 à 25 m, tricoté et d'un pistolet d'arrosage muni d'un
arrêt/démarrage automatique actionnable à la main

3 REALISATION D'OUVRAGES DE STOCKAGE SEMI-ENTERRES

Réalisation de la partie enterrée avec déblai et compactage de fond et


3.1 m3 581
toutes sujétions

Réalisation du revêtement hors sol, y compris décapage de terrain


3.2 m3 166
naturel, talutage et toutes sujétions

Fourniture et pose d'une en bâche PVC, épaisseur 1,2mm, couverture


minimale de 30X30m2 à la surface du bassin semi-enterré, poids
3.3 U 1
minimal 1,4kg/m2, résistant aux rayons UV, fourni en 2 rouleaux au
maximum et tel que décrit dans les CPTP et selon plans de réalisation

4 TRAVAUX DE CLÔTURE - -

4.1 Réalisation de nouvelles clôtures - -

Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour nouvelles parcelles de


hauteur minimale de 1,5m, de dimensions de mailles maximales de 25
cm2 munis de fils en acier Galvanisé de 1,8mm avec fil de tension, de
4.1.1 piquets en fer en Té de 60, hauteur minimale 1,8m avec soubassement en ml 1.391
béton selon spécifications espace de 3m et de poteaux de reprise de
tension IPN100, hauteur minimale de 1,8m tous les 25m y compris
toutes sujétions de pose selon plans et spécifications

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 107


Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour bâche de stockage en
parcelle de hauteur minimale de 1,5m, de dimensions de mailles
maximales de 25 cm2 munis de fils en acier Galvanisé de 1,8mm avec fil
4.1.2 de tension, de piquets en fer en Té de 60, hauteur minimale 1,8m avec ml 136
soubassement en béton selon spécifications espace de 3m et de poteaux
de reprise de tension IPN100, hauteur minimale de 1,8m tous les 25m y
compris toutes sujétions de pose selon plans et spécifications

4.2 Fourniture et pose de portes

Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture de 4,5m x 1,5m,


4.2.1 U 1
pour parcelles, y compris toutes sujétions de pose selon plans

Fourniture et Pose de porte métallique de 1,5mX1,5m pour parcelles, y


4.2.2 U 1
compris toutes sujétions de pose selon plans

Fourniture et Pose de porte métallique double ouverture de 4,5m x 1,5m,


4.2.3 U 1
pour bâche en parcelle, y compris toutes sujétions de pose selon plans

5 AUTRES TRAVAUX
5.1 Réalisation de toilettes selon plans et spécifications U 1
5.2 Prise en charge 03 stagiaires chantiers écoles FF 1 5.2

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 108


3. Site de Ndiawara

PU PT
N° Désignation UNITE QUANTITES (FCFA (FCFA
HTVA) HTVA)

1 ETUDES ET INSTALLATION

Etudes d'exécution par lot selon spécifications


1.1 U 1
techniques

Amenée et repli de chantier par lot y compris toutes


1.2 U 1
sujétions de gestion et de visibilité chantier

2 RESEAU D'IRRIGATION

2.1 Réalisation de tranchées

Réalisation de tranchées en terre sablonneuse,


2.1.
profondeur 0,5 mètre, remblai et toutes sujétions y ml 2.494
1
comprises

2.2 Fourniture et pose de conduites

2.2
Conduites PVC PN10
.1

2.2.
Diamètre 110mm et tous sujétions ml 55
1.1

2.2.
Diamètre 90mm et tous sujétions ml 712
1.2

2.2.
Diamètre 63mm et tous sujétions ml 604
1.3

2.2.
Diamètre 32mm et tous sujétions ml 1.122
1.4

2.3 Réalisation de regards et composantes

2.3 Regards de sectionnement pour secondaires


.1 avec PVC

Ensemble regard de visite en BA de dimensions


0,6x0,5X1,15m3 (L*l*h) pour réseau secondaire avec la
2.3. pose de pièces spéciales en PVC composé d'une vanne
U 1
1.1 de sectionnement PN10 en DN 90 raccordé avec un té
90 ou équivalent et avec une butée en bloc de BA
adaptée et toutes sujétions selon plan de pose

Ensemble regard de visite en BA de dimensions


0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h) pour réseau secondaire avec
2.3. la pose de pièces spéciales en PVC composé d'une
U 3
1.2 vanne de sectionnement PN10 en DN 63 raccordé avec
un té 90/63 ou équivalent et avec une butée en bloc de
BA adaptée et toutes sujétions selon plan de pose

2.3 Regards de sectionnement pour tertiaire avec


.2 PVC

2.3. Ensemble regard de visite en BA pour prise en parcelle U 2

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 109


2.1 unique de dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h) pour
réseau tertiaire avec la pose de pièces spéciales
composé d'une vanne de sectionnement PVC, PN10,
DN 32 et d'un compteur volumétrique 3/4 raccordé
avec un té 90/32 ou équivalent et toutes sujétions selon
plan de pose

Ensemble regard de visite en BA pour prise en double


parcelle de dimensions 0,7x0,5X0,65m3 (L*l*h) pour
réseau tertiaire avec la pose de pièces spéciales
2.3.
composé de deux vannes de sectionnement PVC, PN10, U 5
2.2
DN 32 et de deux compteurs volumétriques 3/4
raccordé avec deux tés 90/32 ou équivalent et toutes
sujétions selon plan de pose

Ensemble regard de visite en BA pour prise en parcelle


unique de dimensions 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h) pour
réseau tertiaire avec la pose de pièces spéciales
2.3.
composé d'une vanne de sectionnement PVC, PN10, U 10
2.3
DN 32 et d'un compteur volumétrique 3/4 raccordé
avec un té 63/32 ou équivalent et toutes sujétions selon
plan de pose

Ensemble regard de visite en BA pour prise en double


parcelle de dimensions 0,7x0,5X0,65m3m3 (L*l*h)
pour réseau tertiaire avec la pose de pièces spéciales
2.3.
composé de deux vannes de sectionnement PVC, PN10, U 6
2.4
DN 32 et de deux compteurs volumétriques 3/4
raccordé avec deux tés 63/32 ou équivalent et toutes
sujétions selon plan de pose

2.3
Regards de vidange pour secondaires avec PVC
.3

Ensemble regard de vidange en BA de dimensions


2.3. 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h) en bout de réseau secondaire
U 1
3.1 composé d'une vanne de sectionnement PVC PN10,
DN90 et toutes sujétions selon plan de pose

Ensemble regard de vidange en BA de dimensions


2.3. 0,5x0,4X0,65m3 (L*l*h) en bout de réseau secondaire
U 3
3.2 composé d'une vanne de sectionnement PVC PN10,
DN63 et toutes sujétions selon plan de pose

2.4 Fournitures et pose d'autres pièces

Lot de pièces de jonction de mêmes types que les


2.4. conduites à raccorder, diamètres correspondant, PN 10
U 1
1 ( Té, réducteurs, coudes, bouchons…) et toutes
sujétions de pose.

Fourniture et pose de branchements,


2.5 robinetterie et d'arroseurs pour réseau
Californien

Ensemble branchement PEHD 32, en zone non


inondable prise directe, colonne de robinet en Galva de
2.5.
longueur 0,5m soutenu en béton 0,15 m x 0,15 m sur U 68
1
une hauteur de 0,65m, robinet 3/4 et toutes sujétions
de pose comprises

Fourniture et pose de kit d'arrosage fixable au robinet


2.5. 3/4 par un dispositif clic/clac ou équivalent, composé U 68
2 d'un tuyau flexible en PVC PN 10, longueur de 20 à 25
m, tricoté et d'un pistolet d'arrosage muni d'un

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 110


arrêt/démarrage automatique actionnable à la main

REALISATION D'OUVRAGES DE STOCKAGE


3
SEMI-ENTERRES

Réalisation de la partie enterrée avec déblai et


3.1 m3 581
compactage de fond et toutes sujétions

Réalisation du revêtement hors sol, y compris décapage


3.2 m3 166
de terrain naturel, talutage et toutes sujétions

Fourniture et pose d'une en bâche PVC, épaisseur


1,2mm, couverture minimale de 30X30m2 à la surface
du bassin semi-enterré, poids minimal 1,4kg/m2,
3.3 U 1
résistant aux rayons UV, fourni en 2 rouleaux au
maximum et tel que décrit dans les CPTP et selon
plans de réalisation

4 TRAVAUX DE CLÔTURE

4.1 Réalisation de nouvelles clôtures

Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour


nouvelles parcelles de hauteur minimale de 1,5m, de
dimensions de mailles maximales de 25 cm2 munis de
fils en acier Galvanisé de 1,8mm avec fil de tension, de
4.1.
piquets en fer en Té de 60, hauteur minimale 1,8m avec ml 1.360
1
soubassement en béton selon spécifications espace de
3m et de poteaux de reprise de tension IPN100,
hauteur minimale de 1,8m tous les 25m y compris
toutes sujétions de pose selon plans et spécifications

Fourniture et pose d’un ensemble de grillage pour


bâche de stockage en parcelle et site de mégalithes de
hauteur minimale de 1,5m, de dimensions de mailles
maximales de 25 cm2 munis de fils en acier Galvanisé
4.1. de 1,8mm avec fil de tension, de piquets en fer en Té de
ml 190
2 60, hauteur minimale 1,8m avec soubassement en
béton selon spécifications espace de 3m et de poteaux
de reprise de tension IPN100, hauteur minimale de
1,8m tous les 25m y compris toutes sujétions de pose
selon plans et spécifications

4.2 Fourniture et pose de portes

Fourniture et Pose de porte métallique double


4.2.
ouverture de 4,5m x 1,5m, pour parcelles, y compris U 1
1
toutes sujétions de pose selon plans

Fourniture et Pose de porte métallique de 1,5mX1,5m


4.2.
pour parcelles, y compris toutes sujétions de pose selon U 1
2
plans

Fourniture et Pose de porte métallique double


4.2.
ouverture de 4,5m x 1,5m, pour bâche en parcelle, y U 1
3
compris toutes sujétions de pose selon plans

5 AUTRES TRAVAUX

5.1 Réalisation de toilettes selon plans et spécifications U 1

5.2 Prise en charge 03 stagiaires chantiers écoles FF 1

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 111


CSC SEN 418 (SEN 1603317) 112
6.5 Formulaire d’offre – Prix
En déposant cette offre, le soumissionnaire s’engage à exécuter, conformément aux dispositions
du CSC SEN 418, le présent marché et déclare explicitement accepter toutes les conditions
énumérées dans le CSC et renoncer aux éventuelles dispositions dérogatoires comme ses
propres conditions générales de vente.
Les bordereaux des prix, les prix unitaires et les prix globaux de chacun des postes de
l’inventaire sont établis en respectant la valeur relative de ces postes par rapport au montant
total de l’offre. Tous les frais généraux et financiers, ainsi que le bénéfice, sont répartis sur les
différents postes proportionnellement à l’importance de ceux-ci.
La taxe sur la valeur ajoutée fait l’objet d’un poste spécial du métré récapitulatif ou de
l’inventaire, pour être ajoutée au montant de l’offre.
Le soumissionnaire s’engage à exécuter le marché public conformément aux dispositions du
CSC, aux prix suivants, exprimés en euros et hors TVA
LOT 1
Tranche ferme

N° Départements Communes Sites Prix en Euro HTVA

1 Thiès Tassette Tassette Peul € HTVA

2 Thiès Tassette Ndoyène € HTVA

3 Thiès Tassette Keur Mangary Ka € HTVA

4 Thiès Tassette Keur Djiby Ngom € HTVA

5 Thiès Notto Mbodiène € HTVA

Tranche conditionnelle

Départem Prix en Euro HTVA


N° Communes Sites
ents

1 Thiès Tassette Mbousnakh Séko € HTVA

2 Thiès Notto Ndiougane € HTVA

Prix total pour le lot 1 (tranche ferme + conditionnelle) : € HTVA

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 113


LOT 2
Tranche ferme

N° Départements Communes Sites Prix en Euro HTVA

6 Keur Samba € HTVA


Foundiougne Ndiop
Guèye

7 Keur Samba € HTVA


Foundiougne Alassane Diallo
Guèye

8 Keur Samba € HTVA


Foundiougne Mahmouda
Guèye

Tranche conditionnelle

N° Départements Communes Sites Prix en Euro HTVA

Keur Saloum € HTVA


3 Foundiougne Keur Saloum Diané
Diané

Keur Samba € HTVA


4 Foundiougne Djidah
Guèye

Keur Samba € HTVA


5 Foundiougne Keur Momath Souna
Guèye

Prix total pour le lot 2 (tranche ferme + conditionnelle) : € HTVA

LOT 3
Tranche ferme

N° Départements Communes Sites Prix en Euro HTVA

9 Nioro Prokhane Keur Diatta € HTVA

10 Nioro Médina Sabakh Djiguimar € HTVA

Tranche conditionnelle

N° Prix en Euro HTVA

6 Mbacké Sadio Guerlé € HTVA

7 Mbacké Sadio Sadio

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 114


Prix total pour le lot 3 (tranche ferme + conditionnelle) : € HTVA

LOT 4
Tranche ferme

N° Département Prix en Euro HTVA


Communes Sites
s

11 Diokoul € HTVA
Kaffrine Kouthia Thiambène
Mbelbouck

12 Diokoul € HTVA
Kaffrine Mara
Mbelbouck

13 Diokoul € HTVA
Kaffrine Ndiawara
Mbelbouck

Prix total pour le lot 4 (tranche ferme + conditionnelle) : € HTVA

Pourcentage TVA :

En cas d’approbation de la présente offre, le cautionnement sera constitué dans les conditions et
délais prescrits dans le cahier spécial des charges.
L’information confidentielle et/ou l’information qui se rapporte à des secrets techniques ou
commerciaux est clairement indiquée dans l’offre.
Afin de rendre possible une comparaison adéquate des offres, les données ou documents
mentionnés au point « Récapitulatif des documents à remettre », dûment signés, doivent être
joints à l’offre.

En annexe ………………….., le soumissionnaire joint à son offre ……………..

Certifié pour vrai et conforme,

Signature(s) manuscrite originale :

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 115


6.6 Données capacité économique et financière + Comptes annuels agréés à joindre
à l’offre
Le soumissionnaire doit avoir réalisé au cours d’un des trois derniers exercices un chiffre d’affaires
total au moins égal aux montants suivants :

- Pour le lot1 : 142.500.000 FCFA soit 217.240 Euros.


- Pour le lot2 : 129.900.000 FCFA soit 198.031 Euros ;
- Pour le lot 3 : 81.000.000 FCFA soit 123.484 Euros ;
- Pour le lot 4 : 121.500.000 FCFA soit 185.226 Euros ;
Ces chiffres d’affaires seront cumulés en cas de soumission pour plusieurs lots.
Le soumissionnaire doit remplir et signer le tableau ci-dessous.

Données 2016 en 2017 en 2018 en Moyenne Année


financières EURO en EURO en
EURO EURO
(2019)
cours
EURO

Chiffre d’affaires
annuel, à
l'exclusion du
présent marché

Chiffre d’affaires
annuel, lié au
domaine du
présent marché

Actifs à court
terme

Passifs à court
terme

Signature originale du mandataire habilité


Nom et situation du mandataire habilité
………………………………
Lieu, date :

Le soumissionnaire doit également joindre à son offre ses Comptes annuels certifiés
des 3 derniers exercices à savoir : 2016-2017-2018

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 116


6.7 Attestation ligne de crédit
Le soumissionnaire doit soumettre une attestation de ligne de crédit ou de
disponibilité financière délivrée par une institution financière pour la réalisation
du marché sans avance de démarrage (voir formulaire 5.7 du présent CSC):
- Pour le lot 1 : 19.000.000 FCFA soit 28.965 Euros ;
- Pour le lot 2 : 17.320.000 FCFA soit 26.404 Euros ;
- Pour le lot 3 : 10.800.000 FCFA soit 16.464 Euros ;
- Pour le lot 4 : 16.200.000 FCFA soit 24.697 Euros ;

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 117


6.8 Composition de l’équipe proposée par le soumissionnaire pour exécuter le
marché et responsabilités de ses membres (+ modèle de CV)
Le soumissionnaire doit joindre à son offre la liste du personnel repris dans la tableau ci-après :
- D’un conducteur/directeur des travaux, titulaire d’un diplôme génie rural avec
05 ans d’expérience professionnelle et 03 références en conduite ou supervision de
travaux d’aménagement de périmètres maraîchers ;
- D’un chef de chantier, titulaire d’un diplôme de technicien supérieur en
hydraulique, génie civil ou profil équivalent et ayant au moins 05 ans d’expériences
professionnelles et 04 références en conduite de travaux d’aménagement de périmètres
maraîchers et une référence en conduite des travaux d’installation de système
d’irrigation sous pression (goutte à goutte et aspersion) pour le lot 02 ;
- D’un topographe, titulaire d’un diplôme de technicien supérieur en topographie
ayant au moins 05 ans d’expériences professionnelles et 04 références en conduite de
travaux d’aménagement de périmètres maraîchers ;
- Un personnel non cadre composé d’un chef plombier, d’un chef maçon et
suffisamment de mains d’œuvre qualifiées ;
Nb) Les candidats qui décident de soumissionner pour les 04 lots doivent fournir 04 équipes
différentes
Pour chacun des membres de ce personnel, le soumissionnaire devra présenter le CV signé (suivant
le modèle repris ci-après), l’attestation de disponibilité signé par le membre lui-même, diplôme
requis en copie légalisée.

Enabel se réserve le droit de vérifier la sincérité des informations fournies sur les CV et attestations.

Pour rappel, le CV de chaque Technicien devra se limiter à 7 pages et un seul CV doit être fourni
pour chaque poste.

Nom du Rôle Années Niveau de Domaine(s) de


Technicien proposé d'expérience Âge formation spécialisation Expérience Niveau de
dans la dans le pays connaissance du
mission bénéficiaire français

EXECUTION DES TRAVAUX DE PREFABRICATION DES PAVES ET BORDURES

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 118


Signature manuscrite :
………………………………
Lieu, date :

Modèle de CURRICULUM VITAE à utiliser pour le


conducteur des travaux ainsi que le chef de l’atelier de
préfabrication

1. Rôle proposé dans le projet :


2. Nom de famille :
3. Prénoms :
4. Date de naissance :
5. Nationalité :
6. État civil :
7. Diplômes :

Diplôme(s) obtenu(s) :
Institution [Date début -
Date fin]

8. Connaissances linguistiques : Indiquer vos connaissances sur une échelle de 1 à 5


(1 - niveau excellent ; 5 - niveau rudimentaire)

Langue Lu Parlé Écrit

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 119


9. Affiliation à une organisation professionnelle :
10. Autres compétences : (par ex. connaissances informatiques, etc.)
11. Situation présente :
12. Années d'ancienneté auprès de l'employeur :
13. Qualifications principales : (pertinentes pour le projet)
14. Expérience spécifique dans la région :

Pays Date début - Date fin

15. Expérience professionnelle

Société et
De
personne de
(date) - Lieu Position Description
référence (nom
à (date)
& coordonnées
de contact)

16. Autres informations pertinentes (p, ex., références de publications)

Signature manuscrite :

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 120


6.9 Déclaration sur l’honneur concernant le matériel dont le soumissionnaire
disposera pour exécuter le marché
Le soumissionnaire déclare sur l’honneur qu’il disposera du matériel repris dans la liste ci-dessous
pour exécuter les travaux (toute la liste du matériel doit être mise à disposition pour chaque lot):
- Camion de 20m ou 8 m3
- Véhicules de liaison type 4x4
- Bétonnière
- Equipement de Vibration
- Une station totale et niveau topographique
- Caisses plombier
- Manomètres de précision
- Groupe électrogène de chantier
- Appareils photos numériques
- Lot d’outillage de chantier pour maçonnerie
- Compacteur de petites surfaces
- Un poste à soudure
- Une pompe d’épreuve ;
- Des bâches pour couverture de canalisations
Nb) Les candidats qui décident de soumissionner pour plusieurs lots doivent fournir une
déclaration sur l’honneur par laquelle il atteste disposer de ce matériel pour chacun des lots
pour lesquels il remet offre (si le soumissionnaire soumissionne pour 3 lots, il doit attester qu’il
dispose de 3 fois cette liste de matériel)

Signature, avec mention du nom et de la fonction :


……………………………..
Lieu, date

6.10 Références du soumissionnaire


Le soumissionnaire doit disposer des références suivantes de Travaux, qui ont été effectuées au cours
des cinq dernières années :

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 121


Présenter au moins trois (03) références de travaux de réalisation de clôture en grillage de
périmètres agricoles ;
Présenter au moins trois (03) références de travaux de réalisation de réseau d’irrigation de
périmètre maraîchers de 05ha au moins ;

Le soumissionnaire joint à son offre une liste reprenant les travaux les plus importants qui ont été
effectués au cours des trois dernières années, avec mention du montant et de la date et les
destinataires publics ou privés. Les références sont prouvées par des attestations émises ou
contresignées par l’autorité compétente ou, lorsque le destinataire était un acheteur privé par une
attestation de l’acheteur.

Remplir le tableau ci-dessous avec attestation de bonne fin des travaux

Intitulé / description
Année (< 5 dernières
des services / lieux Montant total en € Nom du client
années)
(maximum 5)

Pour les travaux présentés dans le tableau ci-dessus, veuillez joindre les copies des références et
certificats signés par les autorités contractantes (certificats/attestation de bonne exécution sans
réserve majeure). La présentation d’un contrat ne constitue pas une preuve de bonne exécution.

Signature manuscrite :
………………………………
Lieu, date :

6.11. Sous-traitants

Nom et forme juridique Adresse / siège social Objet

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 122


Signature(s) :

6.12 Modèle Cautionnement (ne doit pas être joint à l’offre - à faire compléter uniquement
en cas d’attribution)

(À soumettre sur le papier en-tête de l'institution financière)


À l'attention d’Enabel, Agence belge de développement, PARERBA, 121 Sotrac Mermoz, Dakar ,
Monsieur Erik De Niet , ci-après dénommé « le pouvoir adjudicateur ».
Objet : Cautionnement numéro …
Cautionnement pour l’entièreté de l’exécution du contrat SEN 518 intitulé :»
Nous soussignés, <nom et adresse de l’institution financière> déclarons irrévocablement par la
présente garantir, comme débiteur principal, et non pas seulement comme caution solidaire,
pour le compte de <nom et adresse du contractant > ci-après dénommé « le contractant », le
paiement au profit du pouvoir adjudicateur de……… €, représentant cautionnement
mentionnée à l'article 15 des conditions particulières du contrat Sen 418 intitulé »
Les paiements sont effectués sur le compte indiqué par le pouvoir adjudicateur, sans
contestation ni procédure judiciaire, dès réception de votre première demande écrite (par lettre
recommandée avec accusé de réception), déclarant que le contractant n'a pas satisfait à
l'exécution pleine et entière de ses obligations contractuelles ou que le contrat a été résilié.
Nous ne retarderons pas le paiement et nous ne nous y opposerons pour aucune raison. Nous
vous informerons par écrit dès que le paiement aura été effectué.
Nous convenons notamment qu’aucune modification aux termes du Contrat ne peut nous
libérer de notre responsabilité au titre de ce cautionnement. Nous renonçons au droit d'être
informé de tout changement, addition ou amendement à ce contrat.
Nous prenons note que la libération de la garantie s'effectuera conformément à l'article 2.8 des
dispositions contractuelles particulières du cahier spécial des charges. Le cautionnement est
libérable à la réception complète et définitive des fournitures (comme prévu dans le cahier
spécial des charges). Dans tous les cas, le cautionnement est libérable au plus tard à
l’expiration des 18 mois après la période de mise en œuvre du contrat.
Toute demande de paiement au titre du cautionnement doit être contresignée par le
Représentant Résident d’Enabel au Sénégal ou par son représentant désigné et habilité à
signer.
La loi applicable au présent cautionnement est celle de la Belgique. Tout litige découlant ou
relatif au présent cautionnement sera porté devant les tribunaux de Bruxelles.
Le présent cautionnement entrera en vigueur et prendra effet dès sa signature.
Fait à :…………….. le : …………..
Nom : ……………………………Fonction : …………………
Signature : ……………..
[Cachet de l'organisme garant] :…………

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 123


Récapitulatif des documents à remettre

5.1. Identification du soumissionnaire + les statuts du soumissionnaire et/ou les documents


officiels probants qui démontrent la capacité du signataire de l’offre à engager le
soumissionnaire pour exécuter le présent marché (à joindre à l’offre)

5.2 Déclaration d’intégrité pour les soumissionnaires


5.3 Déclaration sur l’honneur relative aux motifs d’exclusion
5.4 Bordereaux des prix
5.5 Formulaire d’offre – Prix
5.6 Données capacité économique et financière + Comptes annuels agréés à joindre à l’offre
5.7 Attestation ligne de crédit
5.8 Composition de l’équipe proposée par le soumissionnaire pour exécuter le marché et
responsabilités de ses membres (+ modèle de CV)
5.9 Déclaration sur l’honneur concernant le matériel dont le soumissionnaire disposera pour
exécuter le marché
5.10 Références du soumissionnaire
5.11. Sous-traitants
5.12 Modèle Cautionnement

CSC SEN 418 (SEN 1603317) 124

Vous aimerez peut-être aussi