Vous êtes sur la page 1sur 47

L’éducation Physique et Sportive à l’école

Circonscription de Caen Rive Droite ~ Année 2004/2005


Préambule

Ce livret est le résultat d’un travail mené dans les écoles maternelles de la circonscription Caen Rive Droite lors de deux animations
pédagogiques de l’année scolaire 2004/2005.

Illustré par les pratiques réelles du terrain et les Instructions Officielles, il traduit les objectifs des temps d’animation qui étaient :

Identifier les contenus d’enseignement à proposer à ce niveau d’âge.


Identifier les variables didactiques de la situation pédagogique à proposer à ces enfants.
Elaborer et valider des unités d’apprentissages pendant l’intercession.
Tenter de construire un document de référence permettant d’identifier ce qu’est l’Education Physique chez les 2/4 ans.

Ce document permettra d’aborder les nouveaux programmes et de les opérationnaliser, en cernant clairement les objectifs, afin
d’obtenir une cohérence des pratiques (progression, programmation) dans un souci de continuité des apprentissages au cycle 1.

Nous remercions l’ensemble des collègues qui ont bien voulu s’investir dans l’intérêt du collectif.

Martine Lefebvre – CPD EPS


Christian Guenro – CPC EPS Caen Rive Droite

L’EPS à l’école maternelle 1 Année 2004/2005


SOMMAIRE
Préambule p. 1
Sommaire p. 2
I - Documents institutionnels et départementaux
Programmes et instructions officielles 2002 p. 4
Le développement moteur à l’école maternelle p. 5 - 6
Le sens du progrès p. 7
L’éducation physique chez les 2 / 4 ans p. 8
Des actions motrices fondamentales aux capacités à construire p. 9 - 12
La trame de variance p. 13 - 14

II - Documents élaborés par les enseignants (trame de variance et UA ou SP)


Courir p. 16 - 18
Sauter p. 19 - 20
Grimper p. 21 - 22
Tourner – rouler p. 23 - 24
Porter – transporter p. 25 - 26
Lancer p. 27 - 28
Pousser – tirer p. 29 - 30
Danser p. 31 - 34
Mimer p. 35 - 40

III - Annexes
Les outils vierges p. 42 - 45
La bibliographie p. 46

L’EPS à l’école maternelle 2 Année 2004/2005


1
DOCUMENTS INSTITUTIONNELS

ET DEPARTEMENTAUX

L’EPS à l’école maternelle 3 Année 2004/2005


PROGRAMMES ET INSTRUCTIONS OFFICIELLES
AGIR ET S’EXPRIMER AVEC SON CORPS
Compétences devant être acquises en fin de maternelle

Compétences spécifiques Compétences transversales


Réaliser une action que l’on peut mesurer. S’engager dans l’action.
Etre capable de courir, sauter, lancer : Oser s’engager en toute sécurité.
De différentes façons. Contrôler ses émotions.
Dans des espaces et avec des matériels variés.
Pour « battre son record » en temps, en distance.
Faire un projet d’action.
Adapter ses déplacements à différents types d’environnements. A court terme.
Etre capable de se déplacer :
Dans des formes inhabituelles remettant en cause l’équilibre.
Dans des environnements proches, puis progressivement dans Identifier et apprécier les effets de l’activité.
des environnements étrangers et incertains. Prendre des indices simples.
Avec ou sur des engins présentant un caractère d’instabilité. Prendre des repères dans l’espace et le
Dans ou sur des milieux instables. temps.
Constater ses progrès.
Coopérer et s’opposer individuellement ou collectivement.
Etre capable de : Se conduire dans le groupe en fonction des règles.
S’opposer individuellement à un adversaire dans un jeu de lutte. Participer à des actions collectives.
Coopérer avec des partenaires et s’opposer collectivement à un Comprendre des règles.
ou plusieurs adversaires dans un jeu collectif. Ecouter et respecter les autres .
Coopérer.
Réaliser des actions à visée artistiques, esthétiques ou expressive.
Etre capable de :
Exprimer corporellement des images, des personnages, des
sentiments, des états.
Communiquer aux autres des sentiments et des émotions.
S’exprimer de façon libre ou en suivant un rythme simple,
musical ou non, avec ou sans matériel .

Extrait de « Qu’apprend-on à l’école maternelle » p.113 à 118

L’EPS à l’école maternelle 4 Année 2004/2005


l’évolution
Le psychologue A. Gesell a établi un répertoire des caractéristiques de l’évolution psychomotrice de l’enfant.

Organisation Perception du Perception de soi Bilan sensoriel Coordination


Equilibration
spatio-
spatio-temporelle rythme et des autres et visuel sensori-
sensori-motrice

- Pas de repère dans le - Prise de - Commence à - Tracé de lignes - Aligne des objets. - Monte et descend
temps. conscience d’un accepter les autres. verticales et - Essaie l’escalier marche à
- Le passé se résume à rythme autre que - La défense devient horizontales. d’escalader. marche en
2 ans et « hier ». le sien. l’attaque. - Reconnaît des - Saisit et relâche mouvement continu.
demi - Capable de suivre un - Court, galope, se pictogrammes brusquement.
sens imposé. balance en Construction
musique. simple de cubes
- Explore l’espace. - Essai Début de la - Reconnaît, - Empile des - Montée normale
- Capable de d’adaptation mais socialisation. Le identifie, énumère. cubes. des escaliers.
changement de sens reproduction fidèle groupe se crée. - Début de la - Met ses - Descente marche à
dans un mouvement avec un temps de - Maîtrise de soi connaissance des chaussures, se marche.
3 ans continu. retard. affective et physique. couleurs. déboutonne.
- Sait dire son âge, ce - Fier de ses progrès. - Connaissance de - Copie un cercle.
qu’il fera demain. la forme ronde. - Sait éviter les
Différencie sur/sous. - « Lit »des images. obstacles.
- Sait se mouvoir en - Amélioration de - Observe les autres - Reconnaît des - Coordinations - Début de la
mouvement continu et la rapidité par rapport à lui. lettres, son prénom. motrices descente normale.
dans tous les sens. d’exécution. - Fait des analogies. « délicates » - Recherche d’appuis
3 ans et - Situe les évènements - Début de - Essaie de contrôler difficiles. mais essaie de s’en
demi habituels, à venir. sensation. les émotions des - Maîtrise des libérer.
autres (« tais-toi »). objets.

- Accède à la maîtrise - Réaction aux - A pris conscience de - Connaissance des - Est capable de - Bonne équilibration
de l’espace dans toutes rythmes par lui par rapport aux couleurs. gestes continus. générale dans les
ses dimensions. frappements des autres. - Connaissance de - Coordination situations.
- Compréhension claire mains. - Collabore à une al forme carrée. dans les sauts. - Monte et descend
4 ans de la place des évts de - Interprétation œuvre commune. - Copie un carré. rapidement les
la journée. personnelle. escaliers.
- Devant/derrière.
- Joue à cache-cache.

L’EPS à l’école maternelle 5 Année 2004/2005


Ce tableau a été repris et complété par un travail sur les aptitudes et capacités de l’enfant aux différents âges, travail présenté dans un congrès d’écoles
maternelles (Dijon 1969) par un groupe d’institutrices et coordonné par l’Inspectrice de l’Education Nationale dont elles dépendaient.

Déplacement dans
Grimper
l’espace Marche Course Quadrupédie Sauter
Equilibrer

- Monte sur des - Saut enjambé avec


obstacles de mi- petit élan
hauteur - Saut par dessus
- Tient compte des - La course n’est
- Déplacement selon - Pas de une corde posée ou
2 ans et demi autres - Devient assurée qu’une marche
une direction donnée déplacement mais un obstacle bas et
- Sait les éviter. accélérée
est capable de étroit
s’immobiliser - Saut à pieds joints
quelques secondes en contrebas

- Sait associer les - Est capable de - Sauts pieds joints


- La course
autres marches éducatives - Parcours sur un en élévation
s’organise en un - Déplacement en
3 ans - Ordre dispersé et (avant/ arrière/ talon
mouvement continu arrière
obstacle de mi- - Sait se recevoir en
début du travail à / pointe) hauteur contrebas
deux - Essai de détente

- Saut en grande
- Passe de la - Passe de la - Parcours plus
- S’initie à l’utilisation enjambée avec
marche à la course marche à la course rapide
du matériel collectif à détente
3 ans et demi deux
en un mouvement en un mouvement - Gestes plus
- Saut à pieds joints
plus ou moins plus ou moins assurés
continu avec
enchaîné enchaîné
progression avant

- Gestes plus
dépouillés et
économiques - Déplacement
- Début de travail en - Le sens de
- Toutes les marches avant, arrière,
équipe - Course l’équilibre apparaît - Saut sur un pied
4 ans - Utilisation du
symétriques sont
économique
latéralement
- Mouvements
possibles - Course à quatre
matériel collectif compensateurs
- Début des gestes pattes
asymétriques

L’EPS à l’école maternelle 6 Année 2004/2005


LE SENS DU PROGRES

De l’observateur craintif à L’acteur qui ose, qui tente, qui s’engage

D’une activité en solitaire à Une activité avec ou contre les autres dans
le cadre de relations comprises et
acceptées.

DIVERSITE ENRICHISSEMENT COORDINATION REFERENCE

Structures d’action motrice


Autres
Verbes Patrons moteurs
d’action de base Courir

Actions Objets APS


motrices Verbe Domaine d’APS

Répertoire Composantes. Analyse et


moteur Acte.. traitement
Registre moteur
Moteur Sauter didactique
Actions élémentaires
Milieu

DES PETITS AUX GRANDS

D’une motricité spontanée en réaction au A une motricité intentionnelle, organisée


milieu, liée au plaisir d’agir, au besoin de dans la pratique d’activités (APS traitées)
mouvement dont les enfants comprennent le SENS

De l’aventure A l’expérience

Daniel MARCHAND
IUFM de Caen

L’EPS à l’école maternelle 7 Année 2004/2005


L'
Education Physique chez les 2 / 4 ans

L' Education Physique chez les 2 / 4 ans est de construire un répertoire moteur de base composé d’actions motrices
objet de l'
fondamentales (Patrons Base).
Patrons Moteurs de Base

Nous avons classé ces actions motrices fondamentales en trois familles.


- Famille 1 : Agir pour se déplacer 1 et 2 ( courir, piloter, marcher, sauter, ramper...)
- Famille 2 : Agir pour déplacer les objets (Transporter / porter, frapper, lancer, pousser / tirer...)
- Famille 3 : Agir pour s'
exprimer (danser, mimer)

A partir de leur forme simple, les Patrons Moteurs de Base sont progressivement enrichis dans des situations où les enfants donnent
de plus en plus d' intention à ce qu'
ils font .

Tenant compte de la spécificité des tout-petits pour lesquels l' action doit satisfaire le plaisir et le besoin de mouvement, l'
enseignant
doit proposer des situations exploratoires libres avec des consignes très ouvertes.

Progressivement, pour les plus grands, des contraintes sont introduites dans les situations, amenant les élèves à solliciter leur
répertoire moteur, dans le cadre d'
actions intentionnelles et organisées.

Les situations proposées ci-après ne sont que des exemples que chaque enseignant peut faire évoluer en jouant sur des variantes
proposées ou à imaginer.
indicatifs et peuvent être adaptés en fonction du contexte local.
Les dispositifs ne sont qu'

Extrait du Guide Départemental EPS n°3

L’EPS à l’école maternelle 8 Année 2004/2005


Des actions motrices fondamentales aux capacités à construire
Actions motrices Capacités à construire
fondamentales
Réagir à des signaux (sonores, visuels).

Se déplacer vite de différentes façons (pour fuir ou attraper).


Courir
Courir pour se rendre à un endroit., dans une direction
donnée.

Rouler en ligne droite.

Piloter Monter et descendre de différents engins.


Famille 1 (se déplacer sur un engin
roulant dans un espace S’arrêter / Tourner Pédaler…..
aménagé)

Marcher de différentes manières (sens / direction).


AGIR pour
SE DEPLACER 1 Marcher Sur des supports étroits / instables.

Se déplacer ensemble ou en formation (Colonne, Chaîne).


(toutes locomotions variées
et équilibrées)
Rester en contact avec le support d’appui.

Ramper
Solliciter les différentes parties du corps pour se déplacer.

Sauter en contrebas avec une impulsion.

Sauter pour s’élever (en décollant du sol, appel deux pieds).


Sauter
Sauter pour franchir.

Extrait du Guide Départemental EPS n°3


Sauter pour se recevoir sur ses pieds (stabiliser sa réception).

L’EPS à l’école maternelle 9 Année 2004/2005


Des actions motrices fondamentales aux capacités à construire

Actions motrices
Fondamentales Capacités à construire

Se suspendre.

Se Balancer
Famille 1
Rechercher une oscillation et l’entretenir.
.

Sur des inclinaisons différentes.


AGIR pour
SE DEPLACER 2 Utiliser des positions différentes (ventre / dos).
Glisser
(toutes locomotions variées
et équilibrées) Réduire les surfaces de contact pour aller plus vite et inversement.

Monter et descendre sur des engins élevés et stables.


Grimper

Monter et descendre sur des engins étroits et/ou instables.

Tourner
Se mouvoir autour de l’axe du corps, se renverser vers
Rouler l’avant.

Extrait du Guide Départemental EPS n°3

L’EPS à l’école maternelle 10 Année 2004/2005


Des actions motrices fondamentales aux capacités à construire
Actions motrices Capacités à construire
fondamentales
Se déplacer en portant.

Transporter
Porter Porter longtemps.

Frapper avec un engin un objet fixe ou peu mobile.

Frapper
Famille 2 Frapper une balle avec ses mains ou ses pieds.

Lâcher volontairement l’objet.

AGIR Lancer dans une direction ou une zone.


pour Lancer
Lancer par dessus.
DEPLACER
DES OBJETS Adapter son geste pour faire tomber, viser.
(Préhension / Manipulation
/ Projection)
Pousser longtemps (en continu).
Pousser
Tirer
Tirer dans une direction.

Attraper Attraper un objet qui roule, un objet qui « vole », un objet qui
un objet en mouvement « flotte ».

Extrait Guide Départemental EPS n°3

L’EPS à l’école maternelle 11 Année 2004/2005


Des actions motrices fondamentales aux capacités à construire

Capacités à construire
Actions motrices
motrices
Fondamentales Reproduire des figures simples.

Produire des figures simples.

Produire puis enchaîner des formes corporelles.


Famille 3
Danser Réagir corporellement à une phrase musicale (début, arrêt,
accent).

Accepter la relation à l'


autre.

Danser en occupant tout l'


espace.
AGIR pour
S'
EXPRIMER

(Motricité signifiante pour


entrer en communication
avec autrui)
Se faire comprendre sans parler.

Regarder la production de l’autre .


Mimer
sans support sonore
Oser être / Oser montrer.
(faire comme)

Utiliser tout son corps.

Extrait Guide Départemental EPS n°3

L’EPS à l’école maternelle 12 Année 2004/2005


La trame de variance

La trame de variance est, pour l’enseignant, un outil qui permet de diversifier les séances, faire évoluer les
situations pédagogiques, relancer l’activité de l’élève et complexifier les tâches proposées.

En effet, les variables choisies par l’enseignant jouent sur la difficulté de la situation et sollicitent de manières
différentes les ressources chez l’enfant, qu’elles soient d’ordre moteur, affectif ou cognitif.

La trame de variance met en évidence les différents paramètres sur lesquels peut intervenir l’enseignant :
• le matériel utilisé,
• le milieu dans lequel se déroule l’action,
• les composantes de l’acte moteur (le corps, l’espace, le temps…),
• les relations aux autres.

Le contenu de chaque séance sera élaboré en faisant jouer certains éléments pris dans ces variables en
fonction du niveau d’habileté de l’enfant et de la place de la séance dans l’unité d’apprentissage.

Extrait Guide Départemental EPS n°3

L’EPS à l’école maternelle 13 Année 2004/2005


Les composantes de
l’acte moteur
Le milieu
Espace :
- Extérieur (cour, parc, stade…) - Hauteur
- Distance
- Intérieur (salle de motricité, - Plans
gymnase….) - Sens / direction
Le matériel - Trajet
-taille Organisation corporelle :
- Objets
-poids - Parties du corps
-forme - Position du corps
-densité
- Engins -volume Temps :
(ce qui sert à ..) -nature
L’enfant… - Durée
- Vitesse
- Régularité
Les autres Actions motrices :
- Association
- Coopérer - Enchaînement /
- S’opposer coordination
- Faire avec…(se suivre, se - Types d’actions
croiser….)
- Faire comme Pour les plus grands
- Différents groupements
- Les différents rôles (joueur/ Avec des intentions
acteur, observateur, juge..)
- d’esthétique (faire plus beau)
- de performance (faire mieux, mieux que…)
- de prise de risque (faire plus difficile)
- d’originalité

Extrait Guide Départemental EPS n°3

L’EPS à l’école maternelle 14 Année 2004/2005


2
DOCUMENTS ÉLABORÉS PAR

LES ENSEIGNANTS

L’EPS à l’école maternelle 15 Année 2004/2005


Les composantes de
Le milieu l’acte moteur

Le matériel Salle de motricité : en ateliers


Espace :
Dans la cour de l’école
Distance de course
Avec ou sans obstacle Avec ou sans obstacles
Jouets, peluches Ligne droite ou slalom
Foulards, brassards,
Caisses avec matériel Organisation corporelle :
Cerceaux ( refuges) Temps :

Actions motrices :
L’enfant Courir pour attraper
court Courir pour fuir
Courir pour transporter
Les autres

Seul
A 2, à 3
Au milieu du groupe
Pour les plus grands
Avec des intentions
De performance : lancer de + en + loin, de +
en +haut ,de + en + précis.

Travaux de groupe Caen Rive Droite 2005

L’EPS à l’école maternelle 16 Année 2004/2005


Cycle 1
Action motrice fondamentale Une unité d’apprentissage TPS -PS
COURIR en maternelle

Aménagement - Dispositif Evolutions Observations

Courir/marcher
1. jeux d’imitation de la maîtresse
2. Les voitures (chaque enfant a un petit cerceau qui matérialise un volant) : 1.Qq élèves restent
au signal oral ou visuel (panneau limitation de vitesse) elles roulent vite d’abord observateurs
Ajouter des obstacles au sol
1 ou ralentissent. (cerceaux, plots…) « on les évite »
3.difficulté pour les
3. La promenade en forêt (un foulard par enfant) : on se promène en petits de courir et
marchant et en balançant les bras, s’il pleut on court en s’abritant sous le s’abriter sous le foulard.
foulard.
4. on marche ou on court selon le rythme donné par un tambourin
On supprime les objets, on se déplace
vers un élément de la pièce (la porte,
Courir vers des repères le banc…)
Etre attentif à la couleur
La classe est séparée en groupes
2 Des objets (ours, poupée, vélo…) disposés au quatre coin de la salle. On se repérés par une couleur de foulard. Le
du foulard.
promène, à l’ordre « vers l’ours ! » on court vers… Bousculades
meneur de jeu montre une couleur,
1ère étape : la maîtresse participe / 2ème étape : sans la maîtresse seuls les enfants de la couleur vont
courir…

Courir pour fuir


1. Prom’nons nous dans les bois : des cerceaux au sol, au signal les
enfants doivent rejoindre leur maison. 1.les enfants ont un foulard qui Au départ, certains
2. même chant, cette fois le loup (la maîtresse) attrape un enfant.
3 3. Le chat dort, les souris dansent : un élève dort dans un coin, les souris
correspond à la couleur du cerceau enfants ont peur.
dans lequel on doit se réfugier. Certains enfants
dansent. Quand le chat crie « Miaou ! », les souris se sauvent dans un 2.le chat doit attraper une souris qui élaborent des stratégies
refuge.
4 4. Minuit dans la bergerie : le loup veut attraper les moutons qui se réfugient
devient le chat… Il n’y a plus de par peur de se faire
refuge. attraper.
dans la bergerie.
5. Le renard dans la basse cour : « je vais manger les garçons, les
filles… ». les enfants désignés doivent aller toucher un but.

L’EPS à l’école maternelle 17 Année 2004/2005


Courir pour attraper
1. Le ballon qui roule : un ballon par élève. Je fais rouler le ballon devant 1.les joueurs sont deux par deux, un
5 moi et j’essaie de le rattraper avant qu’il ne franchisse une ligne. lance le ballon, l’autre court pour le
2. La queue du tigre : par deux, un enfant avec un foulard mis dans la rattraper.
ceinture derrière. Le 2ème joueur doit décrocher le foulard. Une ligne de
départ-une ligne d’arrivée.

Courir pour transporter (Les déménageurs)


1. une caisse centrale pleine d’objets que la maîtresse jette en permanence, 2.le cerceau individuel est remplacé
les enfants courent pour ramasser les objets. par une caisse « équipe » de couleur Difficulté à faire
2. une caisse centrale, un cerceau par élève. Chaque enfant prend un objet,
6 le dépose dans son cerceau. Il faut vider la caisse le plus vite possible.
dans laquelle on dépose les objets de respecter la consigne
même couleur. par tous.
3. une caisse centrale vide, des bacs avec au moins 3 objets x nombre 3.des objets au sol font obstacle.
d’élèves à chaque coin de l’aire de jeu. Il faut remplir la caisse centrale le
plus rapidement possible (on ne transporte qu’un objet à la fois.

Courir pour gagner


1. course par 4 : être le premier à toucher un objet (une peluche placée sur
un coussin, un anneau dans un plot…) placé à une vingtaine de mètres
de la ligne de départ. 1.le premier arrivé brandit l’objet au-
Lors de premières
2. chaque élève part avec un objet à la main et doit être le premier à le dessus de sa tête.
courses, certains
7 déposer dans une caisse. 3.une boîte = un conte différent
enfants attendent les
3. la course au conte : 5 équipes de cinq élèves. 5 boîtes contenant 5 remplacer les images par des
autres.
images d’un conte connu des enfants. A tour de rôle, les élèves courent morceaux de puzzle
vers la boîte pour en rapporter une image chacun. En classe, il faudra
décrire son image, remettre dans l’ordre les 5 de l’équipe et raconter le
conte.

Travail de groupe – école Les Verts Prés – Cormelles le Royal

L’EPS à l’école maternelle 18 Année 2004/2005


Les composantes de
l’acte moteur
Le milieu
Espace :
Salle de motricité : en ateliers
Le matériel Hauteur : sauter pour
Extérieur : bacs à sable
toucher.
Objets : bancs, cerceaux, Sauter en contre-haut, en
ballons sauteurs, trampoline, contrebas.
tapis, bancs, briques, matériel Distance : de plus en plus
en mousse, espaliers, tables, loin.
grelots… Plan : horizontal et vertical

Organisation corporelle :
Temps :
L’enfant
saute Actions motrices :
Courir / sauter
Les autres Sauter / toucher
Sauter / attraper

Après le copain
Se suivre

Pour les plus grands


Avec des intentions
De performance : sauter de + en + loin, de +
en + haut , de + en + précis.

Travaux de groupe Caen Rive Droite 2005

L’EPS à l’école maternelle 19 Année 2004/2005


Cycle 1 : 2 / 4 ans
Aménagement - Dispositif : 8 ateliers Action motrice fondamentale : SAUTER
1. des bancs, une table et un gros tapis pour la réception.
2. la rivière aux poissons : deux tapis disposés en entonnoir Capacités à construire : sauter pour franchir – sauter en
3. une grande roue en mousse. contrebas – sauter pour s’élever – sauter de différentes
4. un rouleau en mousse. façons.
5. un trampoline et un grelot suspendu au-dessus.
6. des cerceaux de différentes tailles répartis au sol.
7. des lattes posées sur des plots plus ou moins espacés.
8. un banc, un tapis avec plusieurs zones matérialisées à la Variables - Evolutions possibles suivant l’âge :
craie de couleur (zones à différentes distances).
Aide du maître qui donne la main ou sécurise par
Consignes : Découverte libre des ateliers sa présence.
Différentes hauteurs (banc, table, plinth, échelle…)
1. sauter en contrebas du plus haut possible.
Différentes distances.
2. sauter de l’un à l’autre en choisissant sa distance.
3. sauter à l’intérieur de la roue.
4. courir et sauter par dessus l’obstacle.
5. toucher avec sa tête, le grelot suspendu. disciplinaires
Entrées disciplinaires :
6. sauter de cerceaux en cerceaux. (langage, vivre ensemble, découvrir le monde, imagination et création)
7. sauter par dessus les lattes. o Langage : pendant et après la séance travail sur le
8. sauter le plus loin possible. lexique.
Critères de réussite :
Passer dans tous les ateliers. Attendre son tour.
Je fais tinter le grelot, je saute dans la roue sans l’aide des mains,
Je ne fais pas tomber les barres….

Travail de groupe – école Restout - Caen

L’EPS à l’école maternelle 20 Année 2004/2005


Les composantes de
l’acte moteur
Le milieu
Espace :

Le matériel Salle de motricité


Gymnase (MS, GS)
TPS : supports stables, assez
larges, hauteur limitée Organisation corporelle :
(chaises, tables basses, Position du corps
bancs, caissettes, plints..)
PS - MS : augmenter la
hauteur des supports. Jouer Temps :
sur la stabilité, la texture, la
largeur des supports. Durée
MS : grimper en portant
quelque chose.
L’enfant Vitesse

grimpe Actions motrices :


Enchaînement coordination
grimper : utiliser les mains et
Les autres les pieds, grimper avec une
alternance.
Faire avec : Grimper en portant quelque
se suivre en TPS – PS chose.
se croiser en MS
Pour les plus grands
Jouer par équipe : parcours de Avec des intentions
relais MS.
De performance : aller plus haut, plus vite ;
De prises de risques.

Travaux de groupe Caen Rive Droite 2005

L’EPS à l’école maternelle 21 Année 2004/2005


Cycle 1
Action motrice fondamentale Une unité d’apprentissage TPS -PS
GRIMPER en maternelle

Aménagement - Dispositif Evolutions Observations


Hauteur, largeur, stabilité du support.
Le chat perché : différents supports (bancs, chaises, poutre, espaliers, petites Texture du support (mou, dur) Comprendre la
1 souricières…) dispersés dans la salle. « Marcher au rythme du tambourin, se Prendre un support différent à chaque consigne, réagir à l’arrêt
percher quand il s’arrête ». signal. Introduire un loup. du tambourin.
Se percher rapidement (élimination).
La famille ouistiti : : différents supports, plus ou moins stables, dispersés dans la
Oser s’engager.
salle avec tapis de réception : espaliers, petites et grandes souricières, échelles
2 (traditionnelles, africaines, à cordes), plans d’escalade, poutres plus ou moins
idem Explorer tous les
obstacles.
hautes, tables, gros ballons… « Va sur les obstacles puis redescends ! »
Plusieurs loups.
Le loup et les écureuils : même aménagement que lors de la deuxième séance.
Ne pas se percher deux fois au même
Un loup désigné.
3 « Au premier signal, va te percher où tu veux, redescends au second signal,
endroit. Temps resté perché.
Une fois perché, faire un signe de la
sinon le loup t’attrape ! »
main (ou autre) au loup.
Parcours : grande structure (Asco, Bourrelier…), échelles, espaliers, Oser prendre des
souricières…
4 Longueur du parcours, hauteur risques.
Risques encourus… Ne pas sauter à la
Echelles utilisées descente.
5 échelle échelle Accepter d’attendre son
souricières tour.
Parcours identiques aux séances 4 et 5.
6 « Descendre de différentes manières. »
idem

Parcours avec échelle de cordes, espaliers successifs munis de foulards de Foulards à des hauteurs différentes.
7 couleur (ou de grelots, clochettes). « Grimper aux espaliers pour toucher dans Effectuer l’aller et le retour.
l’ordre les foulards (ou faire sonner les grelots). Redescendre sans sauter ». Par deux, se croiser (MS)
Ajouter des obstacles avant et après
Deux équipes distinguées par des foulards de couleurs différentes. Deux grandes
les souricières. Placer un panier à la
8 souricières avec un grelot au sommet. Chaque élève doit faire tinter le grelot et
place du grelot et y déposer une balle,
passer le relais, le tout le plus rapidement possible.
un objet…
Travail de groupe – école Cagny

L’EPS à l’école maternelle 22 Année 2004/2005


Les composantes de
l’acte moteur
Le milieu
Espace :
Le matériel Salle de motricité Plan horizontal
Sens / direction : roulade
Tapis avant
Cerceaux de départ Trajet : rouler dans le
Lattes ASCO chemin matérialisé par 2
lignes parallèles

Organisation corporelle :
Position du corps : rouler
L’enfant sur le côté

tourne,,
tourne Temps :
roule
Les autres Actions motrices :
Arriver sur le dos, sur les
Coopération /entraide pieds, debout
Faire comme (un acteur, des
observateurs)

Pour les plus


plus grands
Avec des intentions
D’esthétisme (faire plus beau, grand)
De prise de risque : oser

Travaux de groupe Caen Rive Droite 2005

L’EPS à l’école maternelle 23 Année 2004/2005


Action motrice fondamentale Cycle 1
Une unité d’apprentissage TPS -PS
TOURNER / ROULER en maternelle
maternelle

Aménagement - Dispositif Evolutions Observations


Echauffement corporel (tête-cou-épaule…)
Plusieurs réponses, la
Evaluation diagnostique et observation des réponses.
majorité des élèves roulent
1 Un parcours dans lequel est intégré un tapis de sol : présence du maître qui
sur le côté allongé sur le
accepte toutes les réponses motrices et fait l’inventaire des « façons de
tapis.
tourner/rouler ».
Echauffement corporel (poignets-chevilles…)
Position des bras : le long du corps,
Le rouleau : rouler sur le côté dans un sens, dans l’autre. Rouler sur un Les premiers enfants servent
2 tapis et rester dessus. Se laisser rouler par un ou deux camarades.
au-dessus de la tête
de « modèles » aux autres.
Vitesse de rotation : lent / rapide
Le rouleau compresseur : rouler et passer sur un camarade.
Echauffement corporel
Taille du ballon
Le culbuto : départ assis, tenir un ballon entre ses pieds avec l’aide des
Différents objets
3 mains, se laisser basculer vers l’arrière sans perdre le ballon.
Tenir l’objet uniquement avec les
Mettre l’objet derrière sa tête sans le lâcher puis revenir à la position de
pieds.
départ.
Echauffement corporel
4 La boule : un plan incliné intégré dans un parcours, monter sur la plate-
forme et rouler pour arriver en bas.
Echauffement corporel
Des élèves basculent sur le
La boule (voir séance 4) Les observations sont reprises en
côté, d’autres s’aident des
5 La roulade avant : « enrouler son corps face au tapis, accroupi, rouler en langage, on fait le bilan : « Comment
mains, poussent sur leurs
avant pour arriver assis ». bien rouler ? »
pieds…
Echauffement corporel Support non incliné.
La roulade avant (en tenant compte de ce qui a été dit en classe) Largeur de la zone.
6 Le droit chemin : un cerceau de départ et deux lattes « Asco » sur un tapis Une ligne (bande adhésive) au milieu
Le corps tombe à plat dos.
incliné qui délimitent la zone dans laquelle il faut rester. du chemin qu’il faut suivre.+
Echauffement corporel
Observer les progrès réalisés
7 Le parcours : composé d’un plan incliné, de tapis inclinés ou non, si
par les élèves.
possible d’une barre à tourner, de rouleau + tapis…

Travail de groupe – école Millepertuis - Caen

L’EPS à l’école maternelle 24 Année 2004/2005


Les composantes
de l’acte moteur
Le milieu
Espace :
Salle de motricité Espace matérialisé
Le matériel
Direction : une seule,
Objets de tailles, formes, poids
déplacements en couloirs
couleurs, en quantités
Obstacles sur le chemin en MS
différentes.
(passer sur des bancs)
Foulards, anneaux, palets,
Organisation corporelle :
caissettes, balles, sacs de
Varier les manières de porter :
graines. des récipients…
seul, transporter avec les
mains, sur la tête, sur le dos…
L’enfant Varier les actions de transporter :
porte debout, à quatre pattes, en
rampant…
transporte
Temps :
Les autres Vitesse
Durée : le temps d’une comptine
2 équipes en parallèle qui en MS.
agissent.
2 équipes en observation. Actions motrices :
Faire comme… Porter et lancer ,porter et faire des
Porter à plusieurs ou en relais. Pour les plus grands passes.
Avec des intentions
De performance : faire plus vite que …MS
De coopération.
D’originalité : trouver à plusieurs des idées
pour transporter.

Travaux de groupe Caen Rive Droite 2005

L’EPS à l’école maternelle 25 Année 2004/2005


Cycle 1 : 2 / 4 ans
Aménagement - Dispositif : Action motrice fondamentale
fondamentale :
Pour chaque équipe :
PORTER / TRANSPORTER
• Un couloir de jeu – une zone précise
• Une caisse pleine d’objets (à « déménager »), le même Capacités à construire: se déplacer en portant – adapter
nombre.
les manières de porter aux objets – coopérer
• Une caisse vide
Variables - Evolutions possibles suivant l’âge :
Une caisse vide commune à remplir par toutes les équipes.
Une caisse pleine à vider dans des caisses opposées.
A Trier les objets par couleur.

Ajouter des obstacles sur le parcours.


C Distance – Nombre de caisses vides ;
Les objets : forme, poids, taille, couleur, nombre.
Proposer des objets volumineux pour favoriser la
coopération.
Consignes : -Vider la caisse pleine pour remplir l’autre. Proposer des objets qui obligent à porter de différentes
-Transporter un seul objet à la fois. manières.
- Partir dès que l’enfant précédent a déposé l’objet Transporter à l’aide d’un autre objet (planche, chariot…)
dans la caisse vide (pour de petits objets) Déplacements : en arrière, à 4 pattes…

Entrées disciplinaires :
Critères de réussite : (langage, vivre ensemble, découvrir le monde, imagination et création)
o Notion de lourd-léger – classement des objets (couleur,
Vider le plus rapidement possible la caisse. forme, taille…).
o Représentation des parcours.
Travail de groupe – Venelle aux champs - Caen

L’EPS à l’école maternelle 26 Année 2004/2005


Les composantes de
l’acte moteur
Le milieu Espace :
Hauteur : TPS incitation à
Salle de motricité : en ateliers. lancer en haut. PS et MS :
Le matériel A l’extérieur. + ou - haut.
Balles, ballons, balles de Distance :
chiffons, sacs de graines, TPS incitation.
anneaux, palets… PS - MS : + ou – loin.
MS : combiner distance et
hauteur.

Organisation corporelle :
Parties du corps : lancer à
une main, à 2 mains.
L’enfant
lance Position du corps : lancer
de face, de profil, debout
assis.
Les autres
Temps :
Lancer à 2
Actions motrices :
Coopérer en jeux collectifs
PS – MS : association
hauteur /distance
MS : courir et lancer.
Pour les plus grands
Avec des intentions
De performance : lancer de + en + loin, de +
en + haut, de + en + précis.

Travaux de groupe Caen Rive Droite 2005

L’EPS à l’école maternelle 27 Année 2004/2005


Cycle 1 : 2 / 4 ans
Aménagement - Dispositif : Action motrice fondamentale : LANCER
Atelier 1 : 2 cerceaux placés verticalement à des hauteurs
différentes, des tapis matérialisant deux distances de tir. Des Capacités à construire : Lancer dans une zone, une
ballons type « volley ». direction. Adapter son geste aux situations et engins
Atelier 2 : 2 tapis disposés les uns à côté des autres. Dans un
deuxième temps, des cerceaux placés à l’extrémité des tapis. Des
proposés.
palets.
Atelier 3 : une maison carré construite avec 4 plots et 4 lattes. Des
objets divers (anneaux, palets, decks, sacs de graines, pelotes de
chiffon…) et des bancs pour délimiter l’aire de lancer. Variables - Evolutions possibles suivant l’âge:
Atelier 4 : une corde tendue à une hauteur d’ 1,50 m visualisée Atelier 1 : hauteur, diamètre des cibles – distance de tir –
par des foulards accrochés sur la corde. Des objets divers (balles lancer à une main, à deux mains.
mousse, balles de tennis, pelotes de chiffon et/ou de Atelier 2 : tapis dans le sens de la largeur, de la longueur,
chaussettes…). Des bancs pour matérialiser le pas de tir. plusieurs cerceaux placés au-delà de la rivière (attribution
de points). Avec des exigences : le palet doit rester dans le
Consignes : cerceau.
Atelier 1 : lancer le ballon au travers des cerceaux Atelier 3 : types d’objet : ballons, javelot en mousse…
Atelier 2 : lancer les palets de l’autre côté de la rivière. Dans un éloignement du pas de tir, taille de la maison.
deuxième temps : lancer dans les cerceaux. Atelier 4 : hauteur de la corde, éloignement de la zone de
Atelier 3 : lancer le plus possible d’objets à l’intérieur de la maison. lancer, volume/poids des objets.
Atelier 4 : lancer par dessus le fil à sécher le linge.

Critères de réussite : Entrées disciplinaires :


Atelier 1 : au bout de trois réussites, passer sur le deuxième tapis.
Atelier 2 : atteindre l’autre berge une fois sur deux, mettre le palet
(langage, vivre ensemble, découvrir le monde, imagination et création)
dans le cerceau.
Atelier 3 : une majorité d’objets est à l’intérieur de la maison.
Atelier 4 : lancer par dessus la corde. o Langage : verbalisation des actions motrices
o Vivre ensemble : attendre son tour, respecter le matériel

Travail de groupe – école Pablo Neruda - Ifs

L’EPS à l’école maternelle 28 Année 2004/2005


Les composantes de
l’acte moteur

Le milieu Espace :
Intérieur : Salle de motricité Hauteur : de la pile
Dojo Plan : construire d’après le
Le matériel modèle
Exterieur : Terrain de tennis, cour Sens : direction (départ-
Planches à roulettes arrivée)
Objets à transporter : gros
cubes, plots, barres… Organisation corporelle :
Clochettes : signal Parties du corps : bras, les
Parcours : lattes, barres, jambes.
foulards, cerceaux , cordes… Position du corps : assis, à
genoux, debout, accroupi.

L’enfant Temps :
Durée : déterminé par la
pousse tâche à réaliser.
Les autres Actions motrices :
Coopérer : avec les membres Pousser et diriger en même
de l’équipe. temps.
S’opposer à l’autre équipe S’équilibrer et transporter
Faire avec : attendre que Pour les plus grands
l’autre couple soit arrivé pour Avec des intentions
partir.
Différents rôles : pousseur, De performance : faire + vite et construire la
transporteur, constructeur. plus haute pile, reproduire le mieux le motif
demandé.
L’originalité : trouver différentes méthodes de
« pousser » et de positionnement

Travaux de groupe Caen Rive Droite 2005

L’EPS à l’école maternelle 29 Année 2004/2005


Cycle 1 : 2 / 4 ans
Aménagement - Dispositif : Action motrice fondamentale :
TIRER / POUSSER
Chaque équipe est divisée en trois groupes, chacun ayant une
tâche précises : les « pousseurs » font suivre le parcours aux
« porteurs » d’objet qui sont installés sur des planches à roulettes. Capacités à construire: coopération
coopération – coordination –
A l’arrivée du parcours, les « constructeurs » empilent les objets équilibre – piloter une planche à roulette
pour obtenir une tour la plus haute possible.
Autant de parcours en parallèle que d’équipes.
Des cubes, boîtes, cylindres (type Asco).
Variables - Evolutions possibles suivant l’âge:
Position assise sur la planche exigée pour les
« porteurs ».
Parcours aménagé différemment (slalom, passer
entre…, passer sous…)
Préciser la façon de pousser.
lattes plates plots Reproduction d’un motif avec les objets transportés.
Déclenchement d’une sonnette pour faire démarrer le
couple suivant.
pousseurs / porteurs constructeurs

Consignes : Entrées disciplinaires :


Suivre le parcours. (langage, vivre ensemble, découvrir le monde, imagination et création)
Transporter un objet à la fois. o Imagination et création
Construire une pile d’objet la plus haute possible. peinture : faire des traces avec des voitures miniatures
collage : reproduire le motif à reconstruire (papier, carton…)
Critères de réussite : o Découvrir le monde
Le parcours est suivi correctement (pas de sortie de « route »). Les objets qui roulent, qui glissent.
La pile la plus haute est gagnante. o Langage et vivre ensemble
Echange entre équipier et coopération

Travail de groupe – école Soliers

L’EPS à l’école maternelle 30 Année 2004/2005


Les composantes de
l’acte moteur
Le milieu Espace :
Distance (MS)
Salle de motricité, à l’intérieur, Sens / direction ( PS - MS)
Le matériel dans un espace bien délimité
Ballons Trajet (MS) suivre un trajet
pour les TPS. Plans (MS)
Foulards
Anneaux, rubans
Bouteilles d’eau Organisation corporelle :
Papier journal Parties du corps : surtout
Varier le poids et la forme des les bras(TPS - PS), faire
objets travailler les autres parties
Position du corps : debout ,
assis, allongé
L’enfant Temps :
Vitesse très marquée
danse (TPS – PS - MS), jeu des
pays (vite/lent)
Les autres Durée limitée :2fois en
TPS, 3/4 fois en PS
Seul (TPS – PS - MS)
A deux (TPS – PS - MS)
Actions motrices :
A plusieurs ( PS - MS)
Types d’actions :tourner sauter
En groupe(s)
marcher avancer reculer
Faire comme ( le chef Pour les plus grands tourner sur soi
d’orchestre) Avec des intentions Enchaînement (Chansons à
gestes TPS)
D’ esthétisme : Faire + beau, joli
De prise de risque (faire plus difficile)
D’originalité pour les + grands, idées
personnelles

Travaux de groupe Caen Rive Droite 2005

L’EPS à l’école maternelle 31 Année 2004/2005


Cycle 1
Action motrice fondamentale Une unité d’apprentissage TPS -PS
en maternelle
DANSER

Aménagement - Dispositif Evolutions Observations


Danse créative à partir de ballons :
Exploration libre sur fond musical (CD Imagination pour l’exp. corporelle n°9)
Répondre aux consignes :
1- le ballon est un œuf fragile, il ne faut pas le lâcher…
2- c’est un bébé, il faut le promener sans le réveiller…
1 3- c’est un savon, on se lave avec…
4- dessiner avec le ballon sur le sol, en l’air…
5- jeu du chef d’orchestre : en ronde, imiter l’idée de l’enfant qui est au
milieu.

Danse créative à partir de ballons :


Rappel de ce qui a été fait la veille, le refaire.
Répondre aux consignes :
1- porter l’œuf à bout de bras, près de soi, s’asseoir par terre sans le lâcher.
2 2- jeu des pays : vite/lent (déplacement, mouvement du ballon…)
lourd/léger…
3- par deux, laver le camarade (debout, allongé)
4- dessiner des vagues, des zigzag, des ronds (petit, grand)…

Danse créative à partir de la bouteille:


bouteille
Exploration libre, chaque élève a une ou deux bouteilles (en plastiques de 1,5l) ;
Répondre aux consignes : les élèves sont placés en ronde, le maître puis un Temps : vitesse
élève conduit ; les autres suivent/imitent. Espace : se déplacer dans
3 1- taper sur une partie de son corps… différents pays (changements
2- mimer des personnages, des animaux, des situations… d’actions : au ralenti, en
3- danser autour de la bouteille… accéléré, grand, petit…)
Energie : se passer une
Danse créative à partir de la bouteille : bouteille lourde ou légère,
Détournement de l’objet « bouteille » : la bouteille devient une canne, des chaude ou froide…
4 haltères, une longue-vue, un aspirateur, une monture…

L’EPS à l’école maternelle 32 Année 2004/2005


Danse créative à partir de foulard :
Un foulard par enfant, musique lente : exploration libre
Répondre aux consignes :
5 1- lancer – attraper : à une main, à deux mains…
2- le déplacer : dans toutes les directions, effectuer différents tracés, en
rythme, en soufflant…
3- position du corps : debout, assis, accroupi…
Danse créative à partir de foulard :
Par deux-un foulard chacun : jeu du miroir, s’échanger les foulards, jeu
symbolique à partir de mots (vent, tempête, vagues, oiseau, mayonnaise, Position du foulard : haut/bas –
Répondre à une consigne
6 poussière, bébé, toilette, papillon, nuage, sac de ciment, queue de cochon, lourd/léger
et non imiter.
boule de neige, tennis, boule de pétanque, hélicoptère…)
Par deux-un foulard : « Jacques a dit » : tourner, lancer, scier, secouer, tirer,
jeter…
Danse créative à partir du ruban
ruban :
Découverte libre de l’objet.
Répondre aux consignes :
1- lancer, rattraper le ruban.
7 2- chercher à faire différents bruits : doucement/fort
3- à partir d’un tracé (cercle – montagne – vague …) trouver les possibles
dans toutes les directions.
4- reprendre en jouant avec petit/grand – rapide/lent…
5- travailler au sol.
Danse créative à partir du ruban :
Dans un espace délimité, les enfants par deux :
1- jeu des pays : on se déplace au pays du bruit, au pays du silence, au
pays de la joie, au pays de la tristesse…
Deux rubans par enfant.
8 2- les chatouilles : un enfant allongé, l’autre debout l’effleure avec le ruban.
Un ruban pour deux.
L’enfant « passif » est debout. On inverse les rôles.
3- jeu du miroir : faire comme face à face.
4- jeu du suivi – suiveur : faire comme celui qui est devant.

Travail de groupe – école Paul Fort – Ifs

L’EPS à l’école maternelle 33 Année 2004/2005


Cycle 1 : 2 / 4 ans
Action motrice fondamentale : DANSER
Aménagement - Dispositif :
Capacités à construire : reproduire des figures simples –
1. La voix
accepter la relation à l’autre – produire des figures
2. Lecteur de CD – CD (Jean Petit qui danse)
simples – se déplacer de différentes façons
3. les élèves sont répartis dans la salle.

Variables - Evolutions possibles suivant l’âge:


Formation : par deux en rondes, en file 2 par 2, en
grand groupe, toute la classe en grande ronde…
Vitesse : chanter et danser sur un rythme plus ou
Consignes : moins rapide.
1. Faire comme moi (mimer)
2. Exécuter les gestes chantés. Entrées disciplinaires :
(langage, vivre ensemble, découvrir le monde, imagination et création)
3. Trouver différentes idées de déplacements.
o Langage : dire, mimer les comptines dansées.
o Vivre ensemble : accepter de donner la main,
écouter les autres.
Critères de réussite : o Découvrir le monde : se découvrir soi-même
(schéma corporel), travail sur le nombre (par
1. accepte de participer.
deux, par quatre…)
2. exécute les gestes qui correspondent aux paroles
o Imagination et création : d’autres gestes, d’autres
de la chanson.
déplacements, d’autres chorégraphie.
3. trouve des idées, invente…

Travail de groupe – école de Fleury/Orne

L’EPS à l’école maternelle 34 Année 2004/2005


Les composantes de
l’acte moteur
Le milieu
Espace :
Le matériel Salle de motricité.
Objets : baguette, foulards, Organisation corporelle :
cerceaux, bâtons (PS/MS) Parties du corps : PS/MS
Position du corps :PS/MS
Supports visuels : images,
vidéos, photos Temps :
Séquences de 5 à 10 min
ponctuées de verbalisation.
Vitesse
L’enfant
Actions motrices :
mime Succession en MS
Types d’actions : toutes
Les autres
Faire comme : PS - MS
Observer : PS - MS
Etre observer : MS
Coopérer : MS
Faire avec : MS Pour les plus grands
Avec des intentions
Faire passer un message : précision et
multiplication des gestes.
Etre en représentation

Travaux de groupe Caen Rive Droite 2005

L’EPS à l’école maternelle 35 Année 2004/2005


1--2 : 4 / 6 ans
Cycle 1
Aménagement - Dispositif : Action motrice fondamentale : MIMER
Matériel : cartes avec personnes réalisant une action.
- repasser Capacités à construire : se faire comprendre sans parler
- cuisiner - trouver les gestes les plus pertinents pour décrire une
- tondre action, un métier - regarder la production de l’autre -
- conduire comprendre le message
- se laver …

Jeu : une carte est choisie ou imposée à un élève.


L’enfant mime devant le groupe qui doit reconnaître
Variables - Evolutions possibles suivant l’âge:
l’action. Le groupe complète et émet des propositions
Passer d’une action simple à une action
pour affiner le mime.
spécialisée : jeu des métiers.
Remarques : Parfois le mime de l’action ne suffit pas. Il est Par deux ou par groupe.
nécessaire de mimer l’outil nécessaire à la réalisation de l’action.

Entrées disciplinaires :
Consignes : (langage, vivre ensemble, découvrir le monde, imagination et création)
o Lors de la verbalisation collective, acquisition de
« Regarde l’image et mime ce que fait le personnage. » vocabulaire spécifique (verbes d’action, noms de s
métiers).
Critères de rréussite
éussite : o Découvrir le monde : sciences sociales – les
Les spectateurs verbalisent et citent l’action synthétisant métiers.
l’action.

Travail de groupe – école Soliers

L’EPS à l’école maternelle 36 Année 2004/2005


1--2 : 4 / 6 ans
Cycle 1
Aménagement
Aménagement - Dispositif : Action motrice fondamentale : MIMER
Matériel : cartes représentant des animaux facilement
caractérisables : Capacités à construire : se faire comprendre sans parler
- Eléphant – regarder la production de l’autre – utiliser tout son
- Girafe corps – oser montrer, oser être – comprendre le
- Tortue message.
- Araignée
- Serpent …
Jeu : Variables - Evolutions possibles suivant l’âge :
1) le maître mime. Avec déplacement.
2) une carte est choisie ou imposée à un élève. Sans déplacement.
L’enfant mime devant le groupe qui doit Par deux ou par groupe.
reconnaître l’animal. Au ralenti.
Consignes :
1) les enfants devinent l’animal mimé par le maître.
On mime tous ensemble. Entrées disciplinaires :
2) « Mime l’animal représenté sur la carte pour que la (langage, vivre ensemble, découvrir le monde, imagination et création)
classe puisse deviner son nom. » Le groupe o découvrir le monde : le monde animal,
enrichit la réponse puis on refait tous ensemble. caractéristiques d’un animal – mode de
déplacement.
o Vivre ensemble : accepter d’être en représentation
Critères de réussite
réussite : devant le groupe, d’être critiqué. Etre attentif aux
Les spectateurs devinent de quel animal il s’agit. autres.
Le mime se fait sans bruit.

Travail de groupe – école Soliers

L’EPS à l’école maternelle 37 Année 2004/2005


1--2 : 4 / 6 ans
Cycle 1
Aménagement - Dispositif : Action motrice fondamentale : MIMER
Support-image : - sorcière - fée Capacités à construire : se faire comprendre sans parler
- père-noël – regarder la production de l’autre – utiliser tout son
- chevalier corps
- clown
- roi – reine

Présentation collective des différents personnages. Variables - Evolutions possibles suivant l’âge:
Sans expression du visage.
Jeu : une carte est choisie ou imposée à un élève. Sans déplacement.
L’enfant mime devant le groupe qui doit reconnaître le Possibilité d’exploiter les albums « Mr
personnage. Le groupe complète les informations Bonhomme » avec qualificatifs (curieux, rigolo…)
« oubliées ».
Entrées disciplinaires :
(langage, vivre ensemble, découvrir le monde, imagination et création)
Consignes : o Langage oral : dégager les caractéristiques
« Fais-nous deviner qui tu es ? » physiques, vestimentaire d’un personnage connu.
o Langage écrit : sensibilisation aux personnages de
la littérature jeunesse ou des contes traditionnels.
Critères de réussite : o Imagination : différencier personnage réel et
personnage fictif.
L’enfant a suffisamment donné de renseignement pour
que les autres trouvent le personnage.

Travail de groupe – école Soliers

L’EPS à l’école maternelle 38 Année 2004/2005


1--2 : 4 / 6 ans
Cycle 1
Aménagement - Dispositif : Action motrice fondamentale : MIMER

Raconter une histoire – les enfants se « transforment » Capacités à construire : Exprimer corporellement un âge
en mimant (avec déplacement) les différentes étapes de de la vie de l’individu – oser être – utiliser tout son corps
la vie.
- Bébé.
- Enfant apprenant à marcher.
- Enfant s’habillant seul.
Variables - Evolutions possibles suivant l’âge:
- Jeune.
Associer deux personnages :
- Homme/femme.
- Bébé et mère
- Vieille personne.
- Grand-père et enfant
- …
- Père habillant son petit enfant
- …
Consignes :
Mimer, sans bruits accompagnateurs, les personnages
de l’histoire racontée.
Entrées disciplinaires :
(langage, vivre ensemble, découvrir le monde, imagination et
Critères de réussite : création)
L’enfant s’implique et mime sans bruit.

Travail de groupe – école Soliers

L’EPS à l’école maternelle 39 Année 2004/2005


1--2 : 4 / 6 ans
Cycle 1
Aménagement - Dispositif : Action motrice fondamentale : MIMER
Les élèves sont répartis dans la salle avec un bâton
chacun. Capacités à construire : Manipuler un objet, lui attribuer
la fonction d’un autre objet – oser être, oser se montrer –
- Rechercher une idée pour transformer le bâton en se faire comprendre sans parler – regarder la production
objet, mimer son utilisation. de l’autre.
- Les autres nomment puis ensemble on reproduit
et/ou on enrichit.
Variables - Evolutions possibles suivant l’âge:
Proposer un objet de forme différentes (anneau,
- Par la suite, lors d’une autre séance ou pour un petit cerceau, corde, balle…)
retour au calme, les élèves assis en rond, mime Par deux, par groupe.
chacun leur tour un objet et son utilisation avec la Raconter une histoire à partir de l’objet.
baguette. Celui qui trouve, prend la baguette et
propose un autre objet.
Entrées disciplinaires :
(langage, vivre ensemble, découvrir le monde, imagination et création)
Consignes :
o Langage : acquérir du vocabulaire spécifique, objet
En quoi votre bâton peut-il se transformer ? de la vie quotidienne ou non. Concept « objet ».
o Vivre ensemble : proposer une idée aux autres,
être en représentation devant le groupe classe.
Critères de réussite : Oser
L’objet est mimé, celui qui mime accepte la réponse des o Imagination : recherche d’idées.
autres.

Travail de groupe – école Soliers

L’EPS à l’école maternelle 40 Année 2004/2005


3
ANNEXES

L’EPS à l’école maternelle 41 Année 2004/2005


Les composantes de
l’acte moteur
Le milieu Espace :

Organisation corporelle :
Le matériel

Temps :

L’enfant
L’enfant

Les autres Actions motrices :

Pour les plus grands


Avec des intentions

L’EPS à l’école maternelle 42 Année 2004/2005


Cycle 1 : 2 / 4 ans
Aménagement - Dispositif : Action motrice fondamentale :

Capacités
Capacités à construire :

Variables - Evolutions possibles suivant l’âge:

Consignes :
Entrées disciplinaires :
(langage, vivre ensemble, découvrir le monde, imagination et création)

Critères
Critères de réussite :

L’EPS à l’école maternelle 43 Année 2004/2005


Action motrice fondamentale
Cycle
Une unité d’apprentissage
en maternelle

Aménagement - Dispositif Evolutions Observations


Observations

L’EPS à l’école maternelle 44 Année 2004/2005


Cycle
Action motrice fondamentale Une unité d’apprentissage
en maternelle

Aménagement - Dispositif Evolutions Observations

L’EPS à l’école maternelle 45 Année 2004/2005


BIBLIOGRAPHIE
Références officielles
o Ministère de l’éducation Nationale, Qu’apprend-on à l’école maternelle ?, CNDP 2002.
o Ministère jeunesse éducation recherche, Pour une scolarisation réussie des tout-petits, scérén 2003.

Références théoriques
o Equipe départementale EPS Calvados, Guide départemental n°3, Inspection Académique du Calvados, 2004
o Arnold Gesell, L’enfant de 5 à 10 ans, PUF, bibliothèque scientifique internationale, 1967.

Références pratiques
o Collectif de conseillers pédagogiques et de professeurs d’IUFM du pas de Calais, Apprendre en éducation
physique au cycle 1, tome 1 et 2, scérén CRDP Nord-Pas de Calais 2004.
o Equipe départementale EPS du Tarn, Agir et s’exprimer avec son corps, scérén CRDP Midi-Pyrénées 2003.
o L’éducation physique pour les moins de cinq ans, Edition Revue EPS, 2002.
o 48 fiches « jeux à l’école maternelle », Revue EPS1,

Discographie
o Chantons Dansons (Revue EPS1)
o 75 chansons comptines et jeux de doigts – (Enfance et musique)
o Mon pantin et moi (M-C Clenval / Socadisc.)
o A la noce du père Bobosse – (C.E.M.E.A.)
o Rondes et jeux dansés, Equipe départementale EPS Calvados, 2004

Sites
o Inspection Académique du Calvados : http://www.ac-caen.fr/calvados

L’EPS à l’école maternelle 46 Année 2004/2005