Vous êtes sur la page 1sur 11

MODULE DE MALADIES INFECTIEUSES

TRAVAIL INDIVIDUEL ET DE GROUPE


(NB  : Veuillez traiter ce cas clinique individuellement et en groupe. Les deux
copies devront être remises à l’enseignant avant la séance plénière et
compteront pour la note de l’examen final).

Nom et prénom (s) de l’étudiant:……………………………………..


Numéro matricule : ……………………

(Pour le travail de groupe, veuillez renseigner le numéro de groupe)

GROUPE NUMERO : …….

1. Énoncé du problème

Monsieur XT, 42 ans, chauffeur-routier de profession et résidant en Côte d’Ivoire


précisément dans la zone forestière. Il a été hospitalisé dans le service des maladies
infectieuses du CHU YO pour déficit moteur de l’hémicorps droit d’installation rapidement
progressive et trouble de la conscience. L’entourage signale la présence dans les jours
précédents son admission à l’hôpital de céphalées intenses, de vomissements, de
somnolence diurne, d’irritabilité.
Il est drépanocytaire hétérozygote SC. Son épouse est décédée il y a 2 ans dans un
contexte de maladie non connue. Il n’y a pas de notion de traumatisme récent.
L’interne de garde objective à l’examen initial une toux, une polypnée à 30
cycles/minutes, une fièvre à 38,7°C avec frissons, une submatité et des râles crépitants en
foyer à la base thoracique droite, une adénopathie cervicale. Il effectue d’emblée une
ponction lombaire dont les résultats sont en attente. L’hémogramme révèle une
hyperleucocytose à 12 000/mm3 avec PNN à 9 000, un taux d’hémoglobine à 8 g/dl.
Vous recevez les résultats paracliniques suivants :

1
Glycémie = 4,2 mmol/l Sérologie toxoplasmique : Analyse LCR :
présence d’IgG  - Protéine : 1,2g/l
Créatininémie = 98 µmol/l Ag soluble cryptococcique - Glucides : 2 mmol/l
LCR : négatif - Leucocytes : 72
Natrémie : 138 mEq/l Sérologie VIH : présence éléments avec 98% de
d’anticorps anti-VIH-1 PNN altérés
- Absence de
trypanosome
- Examen à l’encre de
Chine : négatif
Kaliémie : 3,8 mmol/l Goutte épaisse : positive Taux de CD4 = 44

Radiographie thoracique : pneumopathie systématisée du lobe moyen droit

TDM cérébrale : abcès frontal cortical gauche


Devant ces éléments cliniques et paracliniques, l’interne a émis comme hypothèses
diagnostiques :
- le paludisme grave (accès pernicieux)
- la toxoplasmose cérébrale
- la cryptococcose neuro-méningée
- la trypanosomiase humaine à la phase de polarisation cérébrale
- l’abcès cérébral à pyogène

2. Expliquez les termes suivants :

Hémiplégie droite : ………………………………………………………………...


…………………………………………………………………………………………
Trouble de la conscience : …………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
Examen à l’encre de chine : ………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...

3. Que concluez-vous par rapport à l’examen pulmonaire  du patient?


Complétez les signes qui permettent de définir les syndromes
retrouvés ?
2
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...

4. Que concluez-vous par rapport à l’examen neurologique  du patient?


complétez les signes qui permettent de définir les syndromes
retrouvés ?

………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...

3
5. Faites un résumé syndromique (clinique et biologique) de cette
observation

………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...

6. Résumez le problème du patient

………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...

7. Pour chaque hypothèse, précisez les arguments cliniques et


paracliniques retrouvés chez ce patient en lien avec l’hypothèse et ceux
qui n’ont pas été retrouvés chez ce patient et qui sont en faveur

4
a. Paludisme grave

Arguments en faveur présents chez ce Arguments en faveur non retrouvés chez


patient ce patient

b. Toxoplasmose

Arguments en faveur présents chez ce Arguments en faveur non retrouvés chez


patient ce patient

c. Cryptococcose neuro-méningée

5
Arguments en faveur présents chez ce Arguments en faveur non retrouvés chez
patient ce patient

d. Trypanosomiase Humaine Africaine

Arguments en faveur présents chez ce Arguments en faveur non retrouvés chez


patient ce patient

e. Abcès cérébral à pyogène

Arguments en faveur présents chez ce Arguments en faveur non retrouvés chez

6
patient ce patient

7
8. En fonction des résultats paracliniques dont vous disposez, quel(s) est
(sont) votre (vos) diagnostic(s) final (finaux)

………………………………………………………………………………………..................
………………………………………………………………………………………..................
………………………………………………………………………………………..................
………………………………………………………………………………………..................
………………………………………………………………………………………..................

9. Pour chacune des hypothèses diagnostiques, proposez une PEC ((but,


moyen, traitement et prévention)

8
(Suite question 9)

9
L’état clinique du patient s’améliore 2 semaines plus tard. Il est vigile,
apyrétique et conserve une séquelle motrice de son hémiplégie droite à 4/5,
proportionnelle. Vous décidez d’initier son traitement antirétroviral.
10. Quel est le schéma préférentiel de 1ère ligne que vous instaurerez  ?

………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...

Trois semaines suivant l’initiation de son traitement ARV, le patient présente


à nouveau des céphalées, des vomissements intenses en jet, une
photophobie et une fièvre. Son déficit moteur est stable. Il déclare être bien
observant à son traitement antirétroviral et au traitement de sa maladie
initiale. L’état de vigilance se dégrade ensuite avec un glasgow = 12.

11. Quel sont vos trois principales hypothèses diagnostiques  ?

………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...

12. Quel examen demanderez-vous en priorité ?

………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………...

10
13. Quelle sera votre conduite à tenir thérapeutique  ?

11