Vous êtes sur la page 1sur 14

Le théâtre et La poésie  au XVIIIe

Stefany Margarita Meza Meriño


Jesús Gregorio Muñoz Castro

Universidad del Atlántico


Table des matières

L`Introduction...........................................................................................................................3
2. Le théâtre au XVIIIe siècle en France.............................................................................3
2.1 La tragédie.................................................................................................................4
2.2 Le Drame....................................................................................................................5
2.3 La Comédie...............................................................................................................5
2.4 Le Drame Bourgeois...............................................................................................5
2.5 Les auteurs les plus célèbres du théâtre du XVIIIe siècle en France..............6
2.5.1 Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais.............................................................6
2.5.2 Beaumarchais et la société des auteurs dramatiques........................................7
2.5.2.1 Jean-François Regnard.......................................................................................7
2.5.2.2 Diderot. (1713-1784)............................................................................................7
3. La poésie au XVIIIe siècle.................................................................................................8
3.1 Distinction Poésie / prose...............................................................................................8
3.2 Au 18ème siècle : avènement de la prose poétique.................................................8
3.3 La poésie du XVIIIe siècle................................................................................................8
3.4 Une poésie dans l’esprit des Lumières.......................................................................8
3.5 Une poésie préromantique.............................................................................................9
3.6 Jean-Baptiste Rousseau.................................................................................................9
3.7 Comment Play Kahoot Ça marche ?..........................................................................11
3.8 Comment jouer au Kahoot ?........................................................................................12
3.9 Par rapport à l’activité...................................................................................................12
Conclusion..............................................................................................................................13
Bibliographie..........................................................................................................................14
L`Introduction

Le travail suivant aborde deux sujets essentiels qui sont : le théâtre et la poésie
au cours du XVIIIe siècle qui ont été menées après une recherche
rigoureuse. Le premier sujet à traiter est le théâtre. On décrit de manière claire
et précise le processus historique et constructif à travers lequel le théâtre a été
configuré au XVIIIe siècle. Tenant compte des facteurs politiques et sociaux
ainsi que de l’influence ancienne et moderne sur chacun de ses auteurs

Par ailleurs, on détaille la poésie pendant le XVIIIe siècle et sa contribution à la


construction dans le romantisme du XIXe siècle aussi on a choisi deux poèmes
et on explique leur contenu.
Pour conclure on fera une activité interactive entre les exposants et les
étudiants sur la plateforme www.Kahoot.it.

Mots-clés : Théâtre, Poésie, Prose, La tragédie, Le Drame, Le Drame


Bourgeois. Khoot.it
2. Le théâtre au XVIIIe siècle en France

Au début du XVIIIe siècle, Il n’existe que deux théâtres officiels en France :


l’Opéra et la Comédie-Française. Le roi officialise la censure en 1701 afin de
contrôler les productions. Mais une fois établie la révolution le théâtre elle a
repris sa place.
A cause de la censure le théâtre changeait de place qu’était les grands
bâtiments au théâtre populaire qui se joue lors des foires parisiennes de Saint-
Germain et Saint-Laurent ouvre cependant la voie à de nouvelles formes de
théâtre de divertissement. L'"opéra comique" et le théâtre "de boulevard" y font
leurs premiers pas1.
De plus, les théâtres de foire et les théâtres de boulevard prolifèrent à St
Laurent et St Germain des Prés; pièces courtes, en plein air sur des tréteaux,
après de multiples interdictions, ils donneront naissance au mime et à l’Opéra
comique.
Le public, joyeux et bruyant, est constitué d’habitués et de versatiles (surtout les
provinciaux et les étrangers) 2. Les spectateurs sont debout sur le parterre et
les décors sont pauvres et assez conventionnels.

La Révolution française récupère les principes des Lumières mais s'oriente vers
un théâtre de classe, foncièrement bourgeois tout en accordant à l’art
dramatique une grande liberté d’expression. L’État subventionne largement les
productions théâtrales. Les barrières de la censure sautent un temps (elle est
toutefois rétablie en 1793).

Les genres se multiplient (apparition du mélodrame), les thèmes se politisent et


se popularisent. Le goût pour le réalisme, allié au siècle suivant au progrès
technique, révolutionne le théâtre et jettent les bases du théâtre tel que nous le
connaissons aujourd'hui.

Le XVIIIème siècle est passionné de théâtre mais de la production abondante


une faible partie est restée vivante aujourd’hui.

2.1 La tragédie

Voltaire s’est efforcé de continuer le genre tragique en écrivant une vingtaine de


tragédies.  Il a apporté quelques innovations en s’inspirant de Shakespeare.
Il trouve ses sujets non seulement dans l’Antiquité mais aussi dans l’histoire
nationale.  Il a voulu mettre plus de vérité dans les costumes et plus
de naturel dans le décor.  Ses tragédies les plus connues sont Zaïre (1732)
et Mérope (1743).
2. Le drame
1
http://www.theatrons.com/theatre-xviii.php
2
Notes par Yorhann AMORY et Chaïma AMRANI
https://pawel-hladki.com/fr/le-theatre-au-18eme-siecle
Pendant la seconde moitié du XVIIIème siècle, le théâtre voit apparaître un
genre nouveau, intermédiaire entre la tragédie et la comédie, le drame.
Ce genre intermédiaire s’apparente à la comédie par la peinture réaliste du
milieu bourgeois et hérite de la tragédie par les malheurs graves qui menacent
les héros.

L’inventeur de ce genre est Diderot.  Le décor devient de plus en plus réaliste et


les indications pour la mise en scène sont ajoutées à la pièce.  Pour le drame
on préfère la prose aux vers parce qu’elle est plus naturelle.  Les drames les
plus célèbres de Diderot sont Le Fils naturel (1757) et Le P ère de
famille (1758).

2.2 Le Drame

Pendant la seconde moitié du XVIIIème siècle, le théâtre voit apparaître un


genre nouveau, intermédiaire entre la tragédie et la comédie, le drame.
Ce genre intermédiaire s’apparente à la comédie par la peinture réaliste du
milieu bourgeois et hérite de la tragédie par les malheurs graves qui menacent
les héros.

L’inventeur de ce genre est Diderot 3.  Le décor devient de plus en plus réaliste


et les indications pour la mise en scène sont ajoutées à la pièce.  Pour le drame
on préfère la prose aux vers parce qu’elle est plus naturelle.  Les drames les
plus célèbres de Diderot sont Le Fils naturel (1757) et Le Père de
famille (1758).

2.3 La Comédie

Les autres comiques du XVIIIème siècle s’inspirent surtout de l’oeuvre de


Molière mais on peut également remarquer des tendances nouvelles.

La comédie devient plutôt comédie spirituelle et satirique où ironie et satire


personnelle se rencontrent.

De l’autre côté il y a la comédie attendrissante, moralisante et la comédie


psychologique.  Aux caractères vigoureusement marqués se substitue une
analyse plus profonde des sentiments.

2.4 Le Drame Bourgeois


Il s'agit d'un genre nouveau, mais qui disparaît avec le siècle. Dominé par la
tonalité pathétique, le drame bourgeois refuse la rigueur des règles de la
tragédie et le côté caricatural de la comédie 4. Il s'intéresse aux problèmes

3
https://geudensherman.wordpress.com/lit-18-fr/le-theatre-au-18e-siecle/
4
https://www.maxicours.com/se/cours/le-theatre-au-xviiie-siecle/
sociaux et familiaux, veut émouvoir, mais les principes moraux stricts qu'il prône
sont les raisons de son échec.

2.5 Les auteurs les plus célèbres du théâtre du XVIIIe siècle en France

2.5.1 Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais

Est né le 24 janvier 1732 à Paris,est l’une des figures emblématiques du siècle


des Lumières. Introduit à la cour, habile courtisan et homme d’affaires avisé,
Beaumarchais utilise

la comédie pour faire une satire radicale de la société française, condamnant


notamment les privilèges de la naissance et de la fortune, et faisant l’éloge de
la liberté dans ses pièces les plus célèbres,le Barbier de Séville (1775) et le
Mariage de Figaro (1784).

La censure est toujours active comme en témoignent, sous Louis XVI encore,
les difficultés de Beaumarchais pour son Mariage de Figaro

5
https://geudensherman.wordpress.com/lit-18-fr/le-theatre-au-18e-siecle/
2.5.2 Beaumarchais et la société des auteurs dramatiques

Le 3 juillet 1777, lors d’un repas auquel il convie une trentaine d’auteurs,
Beaumarchais propose la fondation de la première société des auteurs
dramatiques. Après le succès du Barbier de Séville, Beaumarchais souhaite
défendre le droit des auteurs face au monopole des Comédiens français et
redéfinir les conditions de rétribution des auteurs. Le combat qu’il mène aboutit
à la reconnaissance légale du droit d’auteur par l’Assemblée Constituante le 13
janvier 1791.

C’est la première loi édictée dans le monde pour protéger les auteurs et leurs
droits. Le droit de représentation sera reconnu par les décrets de janvier 1791,
le droit de reproduction en 1793. La loi Le Chapelier confère aux auteurs un
monopole d’exploitation sur la reproduction et la représentation de leurs œuvres
les auteurs ont désormais le droit de vivre du fruit de leur travail.

2.5.2.1 Jean-François Regnard. Dans la lignée de Molière, écrit des


arlequinades, des comédies de caractères (Le Joueur, Le Distrait) et des
comédies d’intrigues (Le Légataire universel), dont la fantaisie et la verve sont
saluées. Ses comédies sont très souvent représentées au début du XVIIIème
siècle sur la scène de la Comédie-Française

2.5.2.2 Diderot. (1713-1784) Philosophe, romancier, Diderot est aussi le


théoricien du drame bourgeois. Ses pièces comme Le Fils naturel
ou les Epreuves de la vertu (1757) ou Le Père de famille (1758) illustrent cette
tentative de théâtre d'un nouveau genre.
3. La poésie au XVIIIe siècle

3.1 Distinction Poésie / prose

Par définition, la poésie est un genre littéraire en vers, la prose désigne tout ce
qui n'est pas écrit en vers Cf Le Bourgeois gentilhomme de Molière : « tout ce
qui n'est point prose est vers ; et tout ce qui n'est point vers est prose »,
explique-t-on au héros ravi et fier d'apprendre qu'il s'exprime « en prose6 »...

3.2 Au 18ème siècle : avènement de la prose poétique

Certains écrivains pratiquent dans leurs œuvres en prose un style très travaillé,
sensible et musical : ils font émerger l'idée que la prose et la poésie peuvent se
réconcilier dans ce que l'on a appelé la « prose poétique ».

3.3 La poésie du XVIIIe siècle

Origine  Pendant t le siècle des Lumières, la poésie se fait plus discrète.


Certains poètes accompagnent le mouvement des Lumières, d’autres, au
contraire, annoncent le romantisme du XIX e siècle.
Où ?  En France.
Quand ?  Pendant le siècle des Lumières, mais aussi parallèlement à la
naissance du romantisme en Allemagne et en Angleterre à la fin du siècle.

3.4 Une poésie dans l’esprit des Lumières

Avec Voltaire, mais aussi avec André Chénier et Fanny de Beauharnais, la


poésie est au service des idéaux et questionnements des Lumières, en se
faisant philosophique et politique, voire révolutionnaire.

 Le tremblement de terre de Lisbonne, en 1755, tue près d’un quart des


habitants de la ville. Cette immense tragédie pousse les philosophes des
Lumières à s’interroger sur l’origine du mal et sur le rôle de la religion. Voltaire
compose à cette occasion un long poème resté célèbre

[...] Philosophes trompés qui criez : « Tout est bien » ;


Accourez, contemplez ces ruines affreuses,
6
http://i-voix.net/article-25374737.html
Au spectacle effrayant de leurs cendres fumantes,
Direz-vous : « C’est l’effet des éternelles lois
Qui d’un Dieu libre et bon nécessitent le choix ? »
Direz-vous, en voyant cet amas de victimes :
« Dieu s’est vengé, leur mort est le prix de leurs crime ? »
Quel crime, quelle faute ont commis ces enfants
Sur le sein maternel écrasés et sanglants  7? [...]

Voltaire, « Poème sur le désastre de Lisbonne », 1756.

3.5 Une poésie préromantique

 Influencés par la naissance du romantisme en Allemagne et en Angleterre,


certains poètes comme Évariste de Parny ou Jacques Delille écrivent des
poèmes dans lesquels le lyrisme se fait plus pressant.

 En 1793, c’est au poète Fabre d’Églantine qu’on demande de créer les


nouveaux noms des mois du calendrier républicain: « vendémiaire », « floréal »
ou « germinal » montrent la fascination pour la nature et le passage des
saisons ; ils annoncent le romantisme.

3.6 Jean-Baptiste Rousseau

(6. 4. 1671 Paris – 17. 3. 1741 Paris)


D’origine modeste, il doit son ascension aux études. Le poste de secrétaire du
comte Tallard lui permet d’entrer en contact avec les élites littéraires. Il devient
élève de Boileau, écrit des opéras (Jason ou la Toison d’or) et des comédies
(Le Café, Le Flatteur). Ses épigrammes lui valent la condamnation à l’exil. Sauf
un court retour à Paris en 1738 il vit en Suisse et en Belgique. Il fut considéré
comme un des plus grands poètes de son temps. On apprécie ses
épigrammes, où il projette ses amertumes et ses déceptions, aussi bien que
ses Odes et Cantates, imprégnées du lyrisme impersonnel du classicisme et,
souvent, d’inspiration religieuse.

7
https://www.lelivrescolaire.fr/page/7301166
Stances
Que l’homme est bien, durant sa vie,
Un parfait miroir de douleurs,
Dès qu’il respire, il pleure, il crie
Et semble prévoir ses malheurs.
Dans l’enfance toujours des pleurs,
Un pédant porteur de tristesse,
Des livres de toutes couleurs,
Des châtiments de toute espèce.
L’ardente et fougueuse jeunesse
Le met encore en pire état.
Des créanciers, une maîtresse
Le tourmentent comme un forçat.
Dans l’âge mûr, autre combat,
L’ambition le sollicite.
Richesses, dignités, éclat,
Soins de famille, tout l’agite.
Vieux, on le méprise, on l’évite.
Mauvaise humeur, infirmité.
Toux, gravelle, goutte, pituite,
Assiègent sa caducité.
Pour comble de calamité,
Un directeur s’en rend le maître.
Il meurt enfin, peu regretté.
C’était bien la peine de naître8

(22. 6. 1738 Clermont-Ferrand – 1. 5. 1813 Paris)

8
18ème siècle. - Poesies.netwww.poesies.net › 18eme pdf
Professeur de latin au Collège de France, il se fit connaître par la traduction des
Géorgiques de Virgile et des Saisons du poète écossais Thomson. Sa poésie,
mi-descriptive, mi-didactique, annonce le romantisme par la sensibilité
qu’inspire la nature: Les Jardins (1780), L’Homme des champs ou les
Géorgiques françaises (1800).

Les Jardins (1780)

Le doux printemps revient...


Le doux printemps revient, et ranime à la fois
Les oiseaux, les zéphirs, et les fleurs, et ma voix.
Pour quel sujet nouveau dois-je monter ma lyre?
Ah! Lorsque d’un long deuil la terre enfin respire,
Dans les champs, dans les bois, sur les monts d’alentour,
Quand tout rit de bonheur, d’espérance et d’amour,
Qu’un autre ouvre aux grands noms les fastes de la gloire;
Sur un char foudroyant qu’il place la victoire;
Que la coupe d’Atrée ensanglante ses mains:
Flore a souri; ma voix va chanter les jardins.
Je dirai comment l’art, dans de frais paysages,
Dirige l’eau, les fleurs, les gazons, les ombrages.
Toi donc, qui, mariant la grâce et la vigueur,
Sais du chant didactique animer la langueur,
Ô muse! Si jadis, dans les vers de Lucrèce,…

3.7 Comment Play Kahoot Ça marche ?

Kahoot Est le nom donné à ce service en ligne d’éducation sociale et amusant


c’est-à-dire qu’il se comporte comme un jeu, récompensant ceux qui
progressent dans les réponses avec un score plus élevé qu’il les catapulte au
sommet du classement9.

Kahoot, est un outil très essentiel pour les enseignants et les étudiants pour
apprendre et réviser des concepts de manière divertissante, comme si c’était un
concours. La forme la plus commune est par des questions de type test.

3.8 Comment jouer au Kahoot ?

Tout d’abord, le professeur ou le modérateur doit ouvrir le Kahoot sur un


ordinateur. Il s’agit simplement d’une page Web accessible par un lien.
Lorsque vous avez choisi le mode de jeu, le code PIN du jeu est généré et
affiché en grand en haut de l’écran. C’est maintenant que les joueurs peuvent

9
https://www.xataka.com/basics/kahoot-que-es-para-que-sirve-y-como-funciona
rejoindre le jeu depuis un autre ordinateur, en visitant Kahoot.it, avec
l’application mobile pour Android ou pour iPhone et iPad.

Dans l’application, appuyez sur Entrée PIN et tapez les chiffres du code PIN du
Kahoot en cours. Appuyez sur Entrée et tout ce qu’il vous reste pour rejoindre
la partie est de choisir le surnom que vous souhaitez utiliser, qui sera vu par les
autres joueurs. (Il est impératif les prénom réel)

3.9 Par rapport à l’activité

Une courte activité de 15 minutes sera préparée dans laquelle les étudiants
entreront un PIN de jeu à www.Kahoot.it . Cette PIN sera fournie par les
exposants, à l’intérieur du site vous trouverez 10 questions chacune avec des
degrés de difficulté différents. À la fin, on affichera les résultats des élèves qui
ont obtenu les meilleurs résultats. On demandera respectueusement à Madame
Homolkova d’attribuer la note nécessaire aux trois premières personnes ayant
le meilleur score.

Conclusion

La poésie et le théâtre sont des manifestations culturelles qui ont été soumises
à des répressions politiques et à des changements constants. A chaque étape
de l’histoire humaine, il y a eu la nécessité de vouloir transmettre et comprendre
la réalité sociale, d`une forme tragique, dramatique ou satirique, cela a conduit
à la persécution et à l’exil de ses auteurs.

Alors dans le cas du XVIIIe siècle, la poésie et le théâtre ne font pas


exception. Le théâtre subit une série de répressions qui provoquent l’exil
d’auteurs comme Beaumarchais et de poètes comme Jean-Baptiste Rousseau,
mais cela ne suffit pas pour que ces manifestations culturelles puissent réussir.

Dans ces conditions nous pouvons assurer que la poésie et le théâtre du XVIIIe
siècle, avec une prose un style très travaillé, sensible et musical ont jeté les
bases du romantisme du XIXe siècle.

Bibliographie

http://www.theatrons.com/theatre-xviii.php
Notes par Yorhann AMORY et Chaïma AMRANI PDF
https://pawel-hladki.com/fr/le-theatre-au-18eme-siecle
https://geudensherman.wordpress.com/lit-18-fr/le-theatre-au-18e-siecle/
https://www.maxicours.com/se/cours/le-theatre-au-xviiie-siecle/
http://i-voix.net/article-25374737.html
https://www.lelivrescolaire.fr/page/7301166
18ème siècle. - Poesies.netwww.poesies.net › 18eme pdf

Comment play Kahoot Ça marche ?


https://www.youtube.com/watch?v=Q4v3dUAKceg

Cómo crear una cuenta de Kahoot.it


https://www.youtube.com/watch?v=pANtMqNWBek
https://www.xataka.com/basics/kahoot-que-es-para-que-sirve-y-como-funciona