Vous êtes sur la page 1sur 3

1.1.1.

1 PRETRAITEMENT

1.1.1.1.1 DEGRILLAGE

Le dégrillage représente généralement le premier dispositif de prétraitement. Il a pour rôle de séparer


et d’évacuer les matières volumineuses telles que pierres, chiffons, morceaux de bois,
d’emballage...etc susceptibles de nuire à l’efficacité des systèmes de pompage ou de traitement. Ces
déchets sont par la suite évacués pour être incinérés ou déposés en décharge.

Les espacements habituellement retenus pour les eaux résiduaires urbaines varient entre 15 et 30
mm.

Conformément aux recommandations du SDNAL il est à retenir pour la présente filière d’épuration un
dégrillage avec les caractéristiques suivante:

 Type : moyen,
 Forme : courbe
 Mode de nettoyage : par l’amont
 Espacement  e: 20mm
 Section des barreaux : circulaire (= 1.79)
 Ф des barreaux : 10 mm
 Angle d’inclinaison : 70°

Pour son dimensionnement ou l’évaluation de ses performances deux paramètres sont


indispensables, à savoir :

La vitesse de passage de l’eau à travers la grille : v = 0,6 à 1 m/s ( la valeur max varie de 1 à 1,5
selon les auteurs )
Les pertes de charge : 0.10 à 0.40 m CE

ELEMENTS DE CALCUL DE LA GRILLE

La surface minimale nécessaire de la grille est donnée par :

S = Qmax / V . a . c

avec
Q max : débit max à l’horizon de l’étude
V : vitesse d’écoulement du flot
a : espace libre entre barreaux / largeur totale de la grille
c : coefficient de colmatage ( c = 0.4 à 0.5, pour une grille automatique )

Ces déchets recueillis sont souvent envoyés à la décharge publique pour y subir une incinération ou
un enfouissement sanitaire.

La fréquence de nettoyage est imposée par la perte de charge:

h =  . (l/e)4/3 . hv . sin 

avec:
l : largeur apparente des barres face au courant
e : espace entre les barres
hv : V2/2g ; énergie cinétique en amont des barres
 : angle d’inclinaison ( 60° à 80°)
 : coefficient de forme;
1.1.1.1.2 DESSABLAGE

Le dessableur est un ouvrage, souvent en béton, destiné aux matières non organiques : argiles,
sables, graviers et matières de nettoyage des rues.

Ces particules sont éliminées par simple décantation avec les conditions de vitesse de reprise des
dépôts ci-après:

vitesse trop faible  dépôt de matières organiques


vitesse trop importante  pas de décantation

En général, pour les EUU, le pouvoir de coupure communément admis pour le calcul des ouvrages
est de 200 m et la vitesse de sédimentation des sables de cette taille doit être de 90 m/h, et ce pour
une vitesse horizontale de 0,3 m/s

Vitesse de passage v = 0,3 – 0,6 m/s


Charge surfacique Cs >= 50 m/h pour les couloir et >= 90 m/h pour les circulaires
temps de séjour de 2 à 3 min

Les stockages sont dépendants des quantités amenées par le réseau d’égouts. En général, pour le
pouvoir de coupure de 200 m on retient des quantités de 5 à 15 litres de sable par an et par
équivalent- habitant ( SDNAL).

1.1.1.2 DIMENSIONNEMENT DU CLARIFICATEUR

Généralement la forme la mieux adaptée pour le décanteur secondaire serait circulaire. Ce D.S est
toujours équipé d'un racleur mécanique et d'une fosse à boues munie de pompes de succion.

Le dimensionnent de ce genre d'ouvrage repose communément sur la formule de la charge


superficielle (vitesse de Hazen ou taux de débordement)

V0 = (1 + r) Q/ A
Avec :
Q : débit transité en m3/h
r : taux de recyclage
A : surface plane du décanteur
V0 : Charge Superficielle en m3/m2/h (m/h)

Les hauteurs recommandées sont comprises entre 2 et 4 m pour 0,5 <v o <1m/h.

Le taux de recyclage est calculé par :

r = 1 /c-1

avec
c = taux de compaction
c = xr / x ( x, xr : MS entrée et sortie du décanteur secondaire )

La concentration limite de soutirage est donnée par la formule empirique suivante :

xLr = K*10+3 / IM
Avec
 IM = indice de Mohlmann
 K = coefficient numérique qui tient compte de la durée effective de la décantation secondaire,
compris entre 1 et 1,2 selon différents auteurs.
Les boues recueillies sont renvoyées dans les cuves d’aération pour améliorer le niveau de
l’assimilation de la pollution. Les boues en excès qui proviennent de la transformation de la pollution
dissoute sont prises sur la boucle de recyclage et envoyées aux ouvrages du traitement des boues.

Vous aimerez peut-être aussi