Vous êtes sur la page 1sur 4

OSCILLATEURS ELECTRONIQUES

TD : Etude d’un oscillateur à quadripôle

TP : Oscillateur à pont de Wien
TD
ETUDE D'UN OSCILLATEUR  A 
QUADRIPOLE

I Etude de la chaîne directe en régime sinusoïdal :
11 Quadripôle :
R C
Ce   quadripôle   est   un   filtre   passif   appellé  pont   de 
Wien.
R = 10 kΩ; C = 22 nF.
Ve U Montrer   que   la   fonction   de   transfert   du   montage 
C R s'écrit: 
U 1
H= =
Ve  1 
3 + j RCω − 
 RCω 
Tracer les diagrammes de Bode des amplitudes et des phases.
Déterminer la fréquence centrale f0.

12 Filtre actif du second ordre :

Vs R C
On pose   K =  . Calculer K. A quelle condition 
U +
+
-
sur  U  a­t­on un régime linéaire ?
Déterminer  pour quelle  fréquence  et  pour quelle  Ve C R U VS
R2
valeur   de   K,   la   sortie   et   l'entrée   coïncident  R1
       
(V = V ) .
s e

On donne R1 = 10 kΩ. Que doit valoir R2 ?

II Oscillateur à pont de Wien :

C On constate que le montage oscille.
R
D'où provient l'énergie nécessaire à ces oscillations ?
+ Quelle peut être l'origine de leur établissement ?
+
-
Quelle est leur fréquence ?
C R VS
R
R1 2
Représenter  le  schéma   de  principe  d'un  oscillateur   à 
quadripôle.

III Plan de phase :
31 Théorie :
Le montage fonctionne en oscillateur. Le plan de phase est le plan : (x = vs , y =  v s = dvs  ).
dt
Montrer que la courbe décrite par l'oscillateur dans le plan de phase est une ellipse, dont on donnera 
l'équation.
32 Visualisation du plan de phase :
Comment faut­il modifier le montage pour observer le plan de phase à l'oscilloscope ?
On dispose d'une résistance supplémentaire R' = 10kΩ. De quel autre composant a­t­on besoin ? Quelle 
doit être sa valeur  ?
IV Etude temporelle :
R2 Le montage est à présent étudié en régime libre.
R = 10 kΩ; C = 22 nF; R1  = 10 kΩ; R2  est une résistance 
variable.
R1
1°/ Montrer que l'équation différentielle vérifiée par vs(t) en 
- régime linéaire s'écrit :
+ d 2 vs dv
+                τ 2 + τ( 3 − K) s + v s = 0  , où τ = RC.
dt 2 dt
2°/   Résoudre   cette   équation   différentielle   pour   K=3. 
Conclure.
R C
R vs(t) 3°/ Pour K<5, montrer  que les  solutions  sont  de la forme: 
C
v s ( t ) = Aeαt cos( ωt + ϕ ) .
    
Exprimer α et ω en fonction de τ et K.
Représenter l'allure de vs(t), partant de conditions initiales non nulles, pour K<3 et 3<K<5.

Complément : oscillateur à résistance négative :

Principe :  circuit RLC série dont on annule la résistance à l'aide d'un composant actif simulant une 
résistance négative :

i
L  C R
u = ­ Ri

Réalisation :  Montrer que le montage suivant convient (on donnera la condition de fonctionnement 
linéaire de l'amplificateur opérationnel) :
R1

i
­
+
+
u

R R1 vs