Vous êtes sur la page 1sur 30

CREATION D’UN CABINET DE FORMATION DES RESSOURCES

HUMAINES : YTAM CONSULTING

INTRODUCTION

La formation constitue un ensemble d'activités d'apprentissage planifiées. Elle vise


l'acquisition de savoirs propres à faciliter l'adaptation des individus et des groupes à leur
environnement socioprofessionnel. Elle contribue à la réalisation des objectifs d'efficacité de
l'organisation. La formation naît d'un besoin organisationnel et professionnel, et vise
normalement l'atteinte d'objectifs précis pour un groupe d'employés donné. La formation du
personnel est donc un investissement. Elle permet aux entreprises d'accroître les compétences
et la productivité de leur main-d’œuvre tout en augmentant la qualité de leurs produits et
services. Elle est une activité à valeur ajoutée qui favorise l'adaptation et la flexibilité des
individus face aux défis à relever. Cependant, la problématique de l’insertion sur le marché
du travail est un défi qui se pose avec acuité tant pour les pays développés que pour ceux en
développement. La théorie du capital humain démontre que l’éducation joue un rôle
prépondérant dans le développement d’un pays, en ce sens qu’elle améliore la qualité de la
main d’œuvre et donc la productivité du travail. Il est établi que les personnes qui ont suivi
des études ont une meilleure situation sur le marché du travail en ce sens qu’elles sont moins
confrontées au chômage et le sous emploi. Au Cameroun, en 2005, la première Enquête sur
l’Emploi et le Secteur Informel (EESI 1) réalisée par l’Institut National de la Statistique
(INS) a révélé que le taux de chômage était de 4,4% et le taux de sous-emploi de 75,8%. Ce
constat avait permis de déceler que le problème d’insertion ne se pose pas en terme de
chômage mais plutôt en terme de sous-emploi. En outre, la deuxième phase de cette même
enquête (EESI 2) réalisée en 2010, a révélé d’une part que le taux de chômage reste
relativement faible (3,8%) et croît avec le niveau d’instruction et, d’autre part, un taux de
sous-emploi de 70,6% (soit 5,2 points par rapport a 2005). C’est ce constat poignant de la
situation de l’insertion professionnelle dans notre contexte qui nous a amené aujourd’hui (en
2018) à entreprendre des actions visant à faciliter l’accès à un emploi de qualité à travers la
CREATION D’UN CABINET DE FORMATION DES RESSOURCES HUMAINES
adapté aux besoins spécifiques de l’entreprise pour un niveau de compétence maintenu et
soutenu dans le temps en adéquation avec l’évolution des emplois et des métiers. Ainsi à la
question de savoir quelle formation pour quel emploi nous apportons une solution qui
semble difficile mais possible afin de réduire le taux du sous-emploi qui nous paraît alarmant.
Ce projet donne une vision générale de la création d’entreprise au Cameroun en abordant
d’une part de façon théorique le concept de formation des ressources humaines, puis en
concrétisant cette idée de manière formelle par une étude de cas dénommée RH
CONSULTING (Concept Formation et Ressources Humaines).

Rédigé et présenté par TANGUE SIMONET et YOM TEDJONG ALINE MAILYSS Page 1
CREATION D’UN CABINET DE FORMATION DES RESSOURCES
HUMAINES : YTAM CONSULTING

ES ET PRESENTATION DU PROJET.

Dans cette partie, nous aborderons le concept de Formation des ressources humaines de
manière générale avant de présenter notre projet proprement dit.

CHAPITRE 1 : GENERALITES SUR LA FORMATION DES


RESSOURCES HUMAINES

La gestion des ressources humaines est une discipline neuve parmi les sciences de gestion. La
fonction Ressources Humaines est la dernière née des grandes fonctions de l’entreprise après
la Production, la Finance et le Marketing. D’ailleurs, JEAN MARC LEGALL affirme qu’il
s’agit d’une fonction qui « vise à régir, à obtenir une adéquation efficace et maintenue dans
le temps entre ses ressources et ses emplois, en termes d’effectifs, de qualifications et de
motivation  ». L’auteur en parlant de qualifications, fait ainsi référence à la formation. Ce
chapitre nous permettra de donner une définition à ce concept et ses objectifs, sans oublier les
outils de sa mise en œuvre dans le cadre d’une entreprise.

A. DEFINITION
Dans son ouvrage Manager la formation (9ème édition 2014), Alain MEIGNANT nous fait
comprendre que tout le monde s'accorde à considérer que la compétence est, pour les
entreprises, un atout stratégique. Mais il ne suffit pas de posséder un atout. Encore faut-il
savoir le jouer. La formation est donc l'un des moyens privilégiés. En effet former c’est
instruire, entraîner, exercer selon le dictionnaire LAROUSSE. Dans ce sens, la formation

Rédigé et présenté par TANGUE SIMONET et YOM TEDJONG ALINE MAILYSS Page 2
CREATION D’UN CABINET DE FORMATION DES RESSOURCES
HUMAINES : YTAM CONSULTING

c’est donc l’acquisition des connaissances, des expériences, des idées que nous ne maîtrisions
pas auparavant mais qui de ce fait nous transforment afin de nous rendre plus performant dans
un domaine précis. Les ressources humaines, pris sous cet aspect, n’étant rien d’autre que les
personnes qui composent une organisation et qui assurent son bon fonctionnement. Ce terme
est également utilisé pour décrire la fonction au sein d'une organisation chargée de la mise en
place des politiques relatives à la gestion des employés.

Par ailleurs dans un contexte sans cesse évolutif, manager la formation apparaît comme une
tâche très difficile étant donné que les pays émergents veulent développer leur compétitivité
en investissant dans la compétence. Pour la première fois, par la volonté d'un grand nombre
de pays, la formation est reconnue comme un secteur de services à forte valeur ajoutée par la
norme internationale ISO 29900. Les possibilités ouvertes par les technologies numériques
semblent illimitées, et les MOOCs (Massive Open Online Courses), quasiment inconnus il
y a deux ans, touchent aujourd'hui des millions d'apprenants.

Ceci nous amène à s’interroger sur les enjeux et les objectifs même de la formation des
Ressources Humaines (RH).

B. ENJEUX ET OBJECTIFS DE LA FORMATION DES RH

1) LES ENJEUX
Afin d’accroître l’efficacité de leur processus organisationnel et de faire face à la rapidité des
changements technologiques et à l’intensification de la concurrence, des entreprises utilisent
des stratégies les plus importantes des ressources humaines. La formation professionnelle en
est une, dans la mesure où, elle aide les employés à acquérir les connaissances adéquates pour
affronter les défis de l'environnement et elle améliore la performance organisationnelle
[Peretti, 2007].Les employés sont donc au cœur de l'organisation et ceux qui ont des
compétences contribuent aux résultats de l’entreprise en créant de la valeur [Sosa-Fey, 2007].

Sur le plan individuel, la formation à un impact direct sur l’insertion dans le marché du
travail. En fait, l’Enquête sur l’Emploi du Secteur Informel de 2010 (EESI 2) au
Cameroun présente une analyse du taux d’emploi en fonction du niveau d’instruction. Il
ressort que les personnes ayant suivi une formation professionnelle participent plus aux
activités économiques que celles sans formation professionnelle. En effet, 80,6% de
personnes ayant suivi une formation professionnelle sont actives occupées contre 69,2%de
celles actives occupées sans formation professionnelle. Il découle de ce résultat que la

Rédigé et présenté par TANGUE SIMONET et YOM TEDJONG ALINE MAILYSS Page 3
CREATION D’UN CABINET DE FORMATION DES RESSOURCES
HUMAINES : YTAM CONSULTING

formation professionnelle pourrait être un facteur clé dans le processus d’insertion


professionnelle.

BON A SAVOIR
La formation est une activité de gestion des ressources humaines qui doit être réalisée selon
un plan préétabli et avec la participation des employés.

Le diagnostic des besoins de formation et la diffusion de la formation doivent être effectués à


un moment opportun afin de ne pas nuire à l’avancement des projets. Il faut éviter les périodes
de surcharge de travail.

L’analyse des besoins de formation vise à déterminer si les problèmes de performance


identifiés peuvent être améliorés par une formation, ou s’il s’agit de problèmes liés à
l’organisation ou à la personne. La formation n’est pas le remède à tous les maux.

Il est essentiel que l’employé prenne conscience qu’il doit modifier ou développer de
nouvelles compétences ou habiletés.

Un climat favorable à l’apprentissage doit être créé lors de la diffusion de la formation de


manière à favoriser les échanges ouverts.

2) LES OBJECTIFS
Le cycle de formation s'intègre au cœur du processus de gestion des ressources humaines etest
étroitement lié aux orientations des entreprises. Pour ces dernières, la formation contribue à
atteindre des objectifs clés tels que :

• Apport de solutions à la planification stratégique et concrétisation de la mission de


l'organisation

• Augmentation de l'efficacité et de l'efficience de l'organisation (performance, qualité,


polyvalence, santé et sécurité, etc.)

• Accroissement des connaissances et habiletés des employés à tous les niveaux de


l'organisation

• Valorisation du potentiel des gens dans leur adaptation au travail et dans leur
développement de carrière.

DÉFINITIONS CLÉS
Rédigé et présenté par TANGUE SIMONET et YOM TEDJONG ALINE MAILYSS Page 4
CREATION D’UN CABINET DE FORMATION DES RESSOURCES
HUMAINES : YTAM CONSULTING

COMPÉTENCE

C’est la capacité à combiner et à utiliser les connaissances et le savoir-faire acquis pour


maîtriser des situations professionnelles et obtenir les résultats attendus

FORMATION

La formation constitue un ensemble d'activités d'apprentissage planifiées. Elle vise


l'acquisition de savoirs propres à faciliter l'adaptation des individus et des groupes à leur
environnement socioprofessionnel. Elle contribue à la réalisation des objectifs d'efficacité
de l'organisation. La formation naît d'un besoin organisationnel et professionnel, et vise
normalement l'atteinte d'objectifs précis pour un groupe d'employés donné.

Il convient donc de souligner que parler de formation des ressources humaines de manière
formelle, c’est suivre un cycle, une méthode bien élaborée pour la bonne marche de la dite
formation. D’où le cycle de la formation.

3) LE CYCLE DE LA FORMATION
On distingue quatre (04) étapes pour une bonne démarche de la formation :

Rédigé et présenté par TANGUE SIMONET et YOM TEDJONG ALINE MAILYSS Page 5
CREATION D’UN CABINET DE FORMATION DES RESSOURCES
HUMAINES : YTAM CONSULTING

ÉTAPE 1 : IDENTIFICATION ET ANALYSE DES BESOINS DE FORMATION

Cette première phase du cycle de la formation permet de connaître les compétences ou les
comportements du personnel qui devront être développés ou modifiés. L'identification des
besoins de formation s'effectue habituellement en début d'année afin d'élaborer la
planification de la formation qui se déroulera dans l'entreprise le reste de l’année. Cette
planification est faite en fonction des activités de l'entreprise par le comité de formation.
Ainsi, ce comité a comme principales tâches d'identifier les besoins de formation, de les
planifier et de voir au bon fonctionnement des formations offertes. Un besoin de formation
est défini comme la différence entre « ce qui est » et « ce qui devrait être ». Un tel besoin
apparaît lorsque l'on peut observer un écart entre une situation actuelle et une situation
désirée, et que cet écart est dû à une absence ou à un manque de compétences essentielles ou
requises comme illustré ci-dessous.

SITUATION ACTUELLE SITUATION DÉSIRÉE

• Quels sont les améliorations et les • Quels sont les améliorations et les
changements à venir ? changements à venir ?

• Quels sont les résultats souhaités ? • Quels sont les résultats souhaités ?

• Quelles sont les compétences que • Quelles sont les compétences que
devraient posséder les employés ? devraient posséder les employés ?

 MOYENS D'IDENTIFICATION DES BESOINS DE FORMATION


 Observation et écoute

Le gestionnaire doit connaître les responsabilités des employés en les observant travailler et
en écoutant leurs commentaires face aux méthodes de travail. Ce moyen lui permet d’avoir
une vue globale de la situation et de connaître les aspects à améliorer.

 Entrevue individuelle

Cette rencontre est bénéfique car elle permet au gestionnaire de connaître les besoins
particuliers des individus et d’effectuer certaines mises au point en ce qui a trait aux
comportements acceptés dans l’entreprise.

Rédigé et présenté par TANGUE SIMONET et YOM TEDJONG ALINE MAILYSS Page 6
CREATION D’UN CABINET DE FORMATION DES RESSOURCES
HUMAINES : YTAM CONSULTING

 Groupe de discussion

Le gestionnaire sollicite le partage des opinions. Cette rencontre devra être structurée par un
ordre du jour adéquat. Elle nécessite la présence d’un animateur neutre afin que chacun ait le
même droit de parole.

 Évaluation du rendement

Cette activité du cycle de gestion des ressources humaines permet d’identifier des besoins de
formation en fonction des indicateurs de performance et des attentes liées au poste.

ÉTAPE 2 : PLANIFICATION ET CONCEPTION DE LA FORMATION

 PLANIFICATION

La planification signifie que l'entreprise identifie ses priorités pour les prochains mois. Voici
deux exemples de priorités :

Priorité no1 Effectuer une meilleure gestion de nos projets afin de respecter les
échéanciers et d'atteindre nos objectifs de ventes.

Priorité no2 Sensibiliser le personnel à la collaboration et au travail d'équipe dans


notre entreprise.

L'établissement des priorités peut être effectué par l'ensemble des gestionnaires de l'entreprise
ou seulement par la direction.

 CONCEPTION

Pour la conception de la formation, les entreprises peuvent requérir les services d'un employé
ayant les qualifications requises ou d'un consultant externe pour élaborer, en collaboration
avec les responsables des ressources humaines, le contenu spécifique de formation. La
formation peut faire appel à une variété de techniques d'enseignement : entraînement à la
tâche, formation magistrale avec exercices pratiques, formation assistée par ordinateur,
etc. Il faut noter aussi que l’apprenant peut se former par lui-même en apprenant ainsi des
notions de façon autodidacte.

ÉTAPE 3 : DIFFUSION DE LA FORMATION

Il n'y a aucun lien direct entre la qualité de la préparation d'une activité de formation et la
qualité de sa diffusion. Une fois que le contenu de la formation a été développé, l'entreprise
doit veiller à une diffusion efficace. Lorsque l'ampleur de la formation le requiert, la
responsabilité de la diffusion peut être confiée à plusieurs personnes. De plus, il faut prévoir

Rédigé et présenté par TANGUE SIMONET et YOM TEDJONG ALINE MAILYSS Page 7
CREATION D’UN CABINET DE FORMATION DES RESSOURCES
HUMAINES : YTAM CONSULTING

le matériel nécessaire tel un rétroprojecteur, un ordinateur, un tableau et des crayons ou un


tableau à feuilles mobiles pour favoriser le succès des activités de formation.

ÉTAPE 4 : ÉVALUATION ET SUIVI POSTFORMATION

La diffusion d'une activité de formation occasionne des investissements importants en


énergie, en temps, en argent et en ressources pour l'entreprise. Il est donc essentiel pour
l'organisation de procéder à une évaluation de la formation et de mesurer les rendements
obtenus sur ces investissements.

Plus spécifiquement, l'évaluation de la formation permet de vérifier si les objectifs fixés au


départ ont été atteints. En comparant les objectifs d'apprentissage aux résultats obtenus (la
situation de départ à la nouvelle situation), il est possible de juger à quel point l'activité de
formation a été bénéfique pour les employés et si celle-ci s'est traduite par des retombées
concrètes pour l'entreprise.

Ainsi, l'évaluation de la formation permet de répondre aux questions suivantes :

• Les participants ont-ils apprécié la formation ?

• Les participants ont-ils acquis de nouvelles connaissances ?

• Les participants appliquent-ils les nouvelles techniques ou méthodes dans leur réalité
de travail ?

• Quel est l'impact de la formation sur les performances de l'entreprise ?

Au terme de ce chapitre, nous avons une idée plus claire et précise du concept de formation
des ressources humaines. Ceci va nous permettre de passer à la présentation de notre projet
tout en ayant à l’esprit que nous sommes dans un processus de création d’entreprise.

CHAPITRE 2 : PRESENTATION DU PROJET

Dans ce chapitre, nous présenterons d’abord le processus de création d’entreprise avant de


déboucher sur la présentation de notre projet proprement dit.

A. LA CREATION D’ENTREPRISE

Rédigé et présenté par TANGUE SIMONET et YOM TEDJONG ALINE MAILYSS Page 8
CREATION D’UN CABINET DE FORMATION DES RESSOURCES
HUMAINES : YTAM CONSULTING

Etablir un projet de création d’entreprise c’est avant tout suivre une méthodologie bien précise
et respecter les différentes étapes. LE GUIDE DU CREATEUR D’ENTREPRISE indique à
cet effet que nous disposons de quatre (04) étapes essentielles :

1. Cadrer votre projet,

2. Financer votre projet,

3. Choisir le cadre juridique de l’exercice de votre activité,

4. Accomplissement des formalités de création de l’entreprise.

Sur tous ces aspects, l’aide des opérateurs publics ou privés spécialisés est précieuse. Un
accompagnement est fortement recommandé pour augmenter nos chances de succès.

1) CADRER VOTRE PROJET

A ce stade, il s’agit de rendre notre idée parfaitement claire et que cette évidence repose sur
des éléments bien étudiés et concrets.

Nous devons nous poser des questions essentielles sur :

 La faisabilité du projet,
 Nos compétences professionnelles et motivations,
 Notre potentiel de financement.

Cela nous conduira tout d’abord à définir notre projet, ensuite à réaliser une étude de marché
afin d’établir un Plan d’Affaires.

a) Définir votre projet

Avant de nous lancer dans les démarches liées à la création de notre future entreprise, il est
important de cerner les raisons pour lesquelles nous souhaitons créer, de vérifier si notre
environnement est favorable à cette initiative et d’évaluer notre personnalité et nos
compétences.

b) Réaliser une étude de marché

Rédigé et présenté par TANGUE SIMONET et YOM TEDJONG ALINE MAILYSS Page 9
CREATION D’UN CABINET DE FORMATION DES RESSOURCES
HUMAINES : YTAM CONSULTING

L’étude de marché est une étape obligatoire dans cette démarche qui nous permettra de
réduire les incertitudes et de maîtriser l’environnement économique de notre projet. Elle nous
conduira ainsi à :

 Valider nos hypothèses de départ en termes de produits ou de services,


 Avoir une connaissance aigue de notre marché,
 Définir notre stratégie commerciale.

c) Rédiger un plan d’affaires

Un Plan d’Affaires résume les grandes lignes d’un projet de création. C’estun outil essentiel
pour les éventuelles discussions avec les partenaires ou le banquier.

De manière non exhaustive, un Business Plan doit comprendre :

 Une présentation du projet et du produit / service à commercialiser,


 Une analyse du marché que l’on désire intégrer,
 Les moyens de production envisagés,
 Le dossier financier prévisionnel.

2) FINANCER VOTRE PROJET

Le financement est l’une des conditions de pérennité de votre future entreprise. C’est
pourquoi il est essentiel d’identifier les différentes ressources financières, et choisir celles qui
s’adaptent le mieux à nos besoins.

 Auto financement

Cette solution présente l’avantage de rendre notre entreprise indépendante des tiers, mais elle
a pour inconvénient majeur de limiter nos possibilités d’investissements.

 La recherche d’un associé

L’aide et le soutien d’un associé est une solution envisageable au cas où les fonds propres ne
suffisent pas.

 Financement auprès des banques

Pour obtenir un crédit bancaire, la majorité des organismes de financement exigent un grand
nombre de garanties du créateur d’entreprise. Nous devons bien préparer notre dossier et être
rassurant et convaincant. Dans le cas où le(s) créateur(s) et les associés ne réunissent pas
suffisamment de fonds pour le démarrage de l’activité, il est possible d’avoir recours aux
« aides personnelles » (familles, amis, investisseurs privés, etc.)

Rédigé et présenté par TANGUE SIMONET et YOM TEDJONG ALINE MAILYSS Page 10
CREATION D’UN CABINET DE FORMATION DES RESSOURCES
HUMAINES : YTAM CONSULTING

3) CHOISIR LA STRUCTURE JURIDIQUE DE L’EXERCICE DE VOTRE


ACTIVITÉ

A cette étape, nous devons choisir notre cadre juridique. Serons-nous créateur de société
(doté de la personnalité morale) ou entrepreneur individuel (personnes physiques) ?
Nous devons en priorité analyser :

 La nature de notre activité,


 La volonté de nous associer,
 Notre degré d’engagement et de responsabilité,
 Nos besoins financiers,
 Notre régime fiscal,
 Notre crédibilité vis-à-vis de nos partenaires (banquiers, clients, fournisseurs, etc.)

N’hésitons pas à nous faire conseiller par un professionnel (expert comptable, notaire…) dans
le choix de notre statut. Cette décision engage l’avenir de notre entreprise.

En réalité, l’Acte Uniforme OHADA (Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du


Droit des Affaires) a prévu les formes juridiques suivantes :

 Etablissement/Personnes physiques : Il s’agit d’une entreprise individuelle créée


et gérée par une personne physique qui en est le propriétaire. Ce dernier la gère à sa
guise mais en respectant les dispositions légales. Il est responsable autant des
bénéfices que des pertes qui peuvent parfois entrainer la saisie des biens personnels
indissociable du promoteur.

A V A N T A G E S I N C O N V E N I E N T S
Faible coût de lancement D i f f i c u l t é d e g e s t i o n
Règlementation simple Difficulté à mobiliser les fonds
Contrôle directe sur l’entreprise Ne peut soumissionner pour les marchés
Fonds de roulement peu important publics
Avantages fiscaux

L’établissement peut être soumis à l’impôt libératoire ou au régime simplifié.

 Société commerciale/Personne morale


 La SARL (Société A Responsabilité Limité) : c’est la forme juridique la plus
répandue et qui rentre dans la branche spécifique des PME (Petite et Moyenne
Entreprise). L’Acte Uniforme OHADA a défini et autorisé deux (02) types de SARL :

A V A N T A G E S I N C O N V E N I E N T S
P e r s o n n e m o r a l e Tenue d’une comptabilité exigé e
Avantages Fiscaux Déclaration fiscale en fin d’exercice
Flexibilité dans la gestion
Faible coût de démarrage
Crédibilité auprès des banques

Rédigé et présenté par TANGUE SIMONET et YOM TEDJONG ALINE MAILYSS Page 11
CREATION D’UN CABINET DE FORMATION DES RESSOURCES
HUMAINES : YTAM CONSULTING

Peut en fonction du Chiffre d’Affaire et du


régime fiscal soumissionner des marchés
publics
En cas de faillite, les poursuites sont limitées
au niveau de l’entreprise

 La S.A (Société Anonyme) : c’est une association d’actionnaires ou de


propriétaires dotée d’un statut spécifique. Elle donne la possibilité de mener des
activités comme une entreprise appartenant à une seule personne. Les actes
constitutifs sont établis devant le notaire et le capital minimum est de 10 million de
FCFA dont le quart doit être libéré à la constitution.

A V A N T A G E S I N C O N V E N I E N T S
P e r s o n n e m o r a l e S t r u c t u r e l o u r d e
Existence continue Difficultés à trouver des partenaires appropriés
Mobilisation des capitaux plus facile Les décisions ne sont prises que lors du conseil
d’administration
Avantages fiscaux en matière Restrictions imposées par les statuts
d’investissement Coût élevé pour la tenue des comptes
Crédibilité auprès des banques Double taxation

 Le GIE (Groupement d’Intérêt Economique) :C’est une structure composée


uniquement de personnes morales ou des structures d’Etat dont les activités servent
les intérêts économiques des différents partenaires. Il est régit par l’Acte Uniforme
OHADA portant Droit des Sociétés Commerciales et des Groupements d’Intérêts
Economiques. Le GIE doit se faire enregistrer au Registre du Commerce (Greffe
du Tribunal de Première Instance). Il est exonéré de l’impôt sur les sociétés mais
tenu de déclarer à l’administration fiscale la distribution des résultats aux membres
dans un délai de trois (03) mois à compter de la date de la tenue de l’assemblée
constitutive, le PCA de la société coopérative ou le délégué du GIC suivant le cas,
dépose auprès du service public chargé de la tenue du registre du ressort
administratif de son siège social contre récépissé énumérant les pièces incluses, un
dossier en vue de l’inscription de son organisme, qui comprend :
- Une demande timbrée au tarif en vigueur
- Le procès verbal de l’Assemblée Générale constitutive mentionnant la
date et le lieu de sa tenue, et signé par le nombre de fondateurs requis.

4) ACCOMPLIR LES FORMALITÉS DE CRÉATION DE VOTRE ENTREPRISE

Une fois le choix du statut juridique déterminé, il nous reste à accomplir les formalités de
création de notre entreprise. Ceci passe par l’immatriculation au RCCM (Registre du
Commerce et du Crédit Mobilier) au TPI/TGI (Tribunal de Première/Grande Instance)
de la ville où va s’exercer l’activité.

Rédigé et présenté par TANGUE SIMONET et YOM TEDJONG ALINE MAILYSS Page 12
CREATION D’UN CABINET DE FORMATION DES RESSOURCES
HUMAINES : YTAM CONSULTING

Dans notre contexte, il existe des centres d’aide à la création d’entreprise. Nous prenons le cas
du CFCE (Centre de Formation et de Création d’Entreprise) qui assiste le créateur à la
constitution du dossier moyennant un paiement et retrace les éléments nécessaire dans le
guide de l’usager.

B. PRESENTATION DU PROJET

Comme nous avons pris connaissance du concept de formation des RH et du processus de


création d’entreprise, nous pouvons maintenant parler de notre projet qui est la création d’un
cabinet de formation des ressources humaines sous le nom d’YTAM CONSULTING
(Concept Formation et Ressources Humaines). En effet, il s’agit pour nous de parler de la
naissance de l’idée, de l’effectivité du projet, de son contexte et de nous même.

1) DE L’IDEE NAÎT UN PROJET

Avant toute chose, un projet ne peut voir le jour sans une idée. C’est d’ailleurs de cette idée
que va découler toutes les étapes nécessaires à la création d’entreprise. Afin de démarrer cette
création sur les bases solides, il est indispensable de préciser en détails l’idée de base.
Généralement, c’est en observant autour de soi que l’idée naît. Le monde professionnel peut
être une source de réflexion tout comme la vie quotidienne, la société actuelle, l’influence de
son entourage, etc.

En effet, l’idée nous vient d’un constat fait sur le terrain du manque de main-d’œuvre
qualifiée ou de l’insuffisance de compétence des employés déjà en poste. C’est dans cette
optique que nous avons décidé d’améliorer cette situation en faisant passer notre idée en
projet. Il est clair que l’idée doit être en adéquation avec les compétences et les envies du
créateur. Cependant, on doit s’assurer que notre idée est réalisable.

2) L’EFFECTIVITE DU PROJET

L’environnement dans lequel le projet prendra vie est d’ores et déjà connu, il se concrétise.
Maintenant, il s’agit de vérifier la faisabilité et la rentabilité de ce projet. C’est l’étude de
marché qui va nous permettre de confronter notre idée à la réalité du marché et à la clientèle.
Cette étape souvent fastidieuse, ne doit pas être négligée. Basée sur la compréhension de
l’environnement du projet, elle permet l’analyse de la demande (les attentes de la clientèle)
ainsi que l’analyse de l’offre, la concurrence.

De ces observations, découlerons le niveau des prix acceptable par les futurs clients. Nous
pourrions alors déterminer un niveau de chiffre d’affaires et les moyens à mettre en œuvre
pour le réaliser. L’étude de marché devra de ce fait se transformer en étude commerciale pour
enfin se traduire en actions.

Rédigé et présenté par TANGUE SIMONET et YOM TEDJONG ALINE MAILYSS Page 13
CREATION D’UN CABINET DE FORMATION DES RESSOURCES
HUMAINES : YTAM CONSULTING

3) LE CONTEXTE

Notre projet du nom d’ YTAM CONSULTING tel que mentionné ci-dessus, s’inscrit dans
un contexte d’un domaine de gestion récemment constitué : la Gestion des Ressources
Humaines. En réalité, c’est au Cameroun dans la capitale économique la ville de Douala
précisément au lieu dit Akwa-Direction générale Orange que nous comptons donner vie à ce
projet.

En fait, l’environnement économique du pays étant favorable pour la mise en place des PME
(Petites et Moyennes Entreprises) vu les grands projets structurants mis en place par le
gouvernement, nous comptons grâce à ce projet, contribuer à la vision du Président de la
République son excellence M. Paul BIYA de « l’émergence en 2035 » de notre pays le
Cameroun en apportant une solution claire et précise aux besoins en compétence nécessaire au
travail et donc à l’amélioration des conditions de vie de la population en leur octroyant des
formations toujours de qualité. YTAM CONSULTING s’inscrit donc en droite ligne dans
un environnement en plein essor où la demande en formation est sans cesse croissante. Nous
comptons en faire un « outil de pointe » dans le management de la formation au Cameroun.

4) LES PROMOTEURS

« Homme connais toi toi-même » nous le faisait savoir SOCRATES, philosophe grecque de
l’antiquité. Il s’agit pour nous ici, de présenter ceux là même par qui ce projet prendra forme
de la conception à la réalisation en passant par l’étude de marché. Ces dames ambitieuses et
dynamiques, valeureuses de part la qualité de leurs idées ne sont rien d’autres que :

 TAGUE SIMONET
 YOM TEDJONG ALINE MAILYSS

En effet, étudiantes en Gestion des Ressources Humaines cinquième année, nous avons
acquise jusqu’ici des connaissances solides en la matière (même s’il ya encore beaucoup à
apprendre) et comptons se spécialiser dans la formation en mettant en place ce cabinet. Nous
n’avons pas la prétention d’être des expertes dans le domaine, juste l’ambition d’apporter
mais aussi d’apprendre dans un secteur qui n’est pas encore bien exploité dans notre pays.

Disposant de capacités suffisantes pour l’exercice d’une telle tâche, nous formons une équipe
homogène, perspicace et déterminée de part notre vécu qui n’est pas pour des moindres. En
fait, ayant tous les deux (02) une connaissance quoique approximative du monde
professionnel du fait d’y être allés, nous sommes conscientes des difficultés qu’éprouvent les
entreprises d’avoir des employés compétents.

C’est dans cette optique que nous avons décidé de créer YTAM CONSULTING, notre
cabinet de formation des ressources humaines avec pour slogan« le confort du service, le
réconfort du rendement ». Cabinet qui selon nous sera une entreprise dynamique et fiable qui
fera ses preuves tant sur le plan interne qu’externe. Sa notoriété se fera ressentir surtout dans
le domaine de la formation des RH mais aussi dans le recrutement, la rémunération et la
gestion des effectifs (GPEC : Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences).

Rédigé et présenté par TANGUE SIMONET et YOM TEDJONG ALINE MAILYSS Page 14
CREATION D’UN CABINET DE FORMATION DES RESSOURCES
HUMAINES : YTAM CONSULTING

En guise de conclusion pour cette partie, on s’aperçoit bel et bien que notre travail à consister
à aborder notre projet de manière théorique en parlant d’une part des généralités relatives à la
notion de formation des RH qui elle-même fait partie d’un vaste domaine de gestion : la
Gestion des Ressources Humaines. D’autre part, nous avons présenté le projet de matière à
ressortir les grands axes de sa conception ainsi que les hommes qui l’ont conçu sans toutefois
s’attarder sur sa réalisation. D’où l’objet de la partie qui suit.

Nous avons divisé le processus de création de RHCONSULTING en deux chapitres. Le


premier, porte sur l’entreprise et son environnement, et le deuxième sur son fonctionnement
et ses prévisions financières.

DEUXIEME PARTIE : CREATION DE YTAM CONSULTING

CHAPITRE 3 :L’ENTREPRISE ET SON ENVIRONNEMENT

Dans ce chapitre, nous présenterons YTAMCONSULTING sur le plan technique (la


structure), juridique et social. Mais avant d’en arriver là nous commencerons par présenter
son environnement à travers une étude tant du marché, du terrain, que de l’aspect juridique et
fiscal.

A. L’ENVIRONNEMENT

Il s’agit pour nous en parlant d’environnement de YTAM CONSULTING de faire une étude
de marché afin d’apporter des réponses aux multiples interrogations auxquelles nous ferons
face. Aussi, nous ne pouvons manquer de parler des personnes cibles de notre cabinet.

1) ETUDE DE MARCHE

Rédigé et présenté par TANGUE SIMONET et YOM TEDJONG ALINE MAILYSS Page 15
CREATION D’UN CABINET DE FORMATION DES RESSOURCES
HUMAINES : YTAM CONSULTING

Le choix d’entreprendre une étude de marché naît souvent d’une décision qu’une personne ou
une entreprise doit prendre. Cette décision résulte soit d’un problème qui se pose, soit
d’interrogations auxquelles il faut répondre. Dans le cas d’une entreprise déjà existante, le
problème posé résulte généralement d’une incertitude. Il convient donc au décideur de réduire
cette incertitude grâce à un ensemble d’informations qu’a fournit l’étude de marché.

Dans le cas de la création d’entreprise, il ne s’agit pas véritablement d’un problème à résoudre
mais plutôt des questions auxquelles il faut répondre. C’est pourquoi dans le cas d’espèce,
nous tenterons de répondre aux questions suivantes :

 Y a-t-il une place sur le marché pour une nouvelle entreprise de formation des
ressources humaines ?
 Y a-t-il des besoins non satisfaits sur le marché ?
 Existe-t-il une clientèle potentielle sur le marché ?

C’est grâce à une étude de marché que des réponses objectives pourront être apportées, ce qui
facilitera la prise de décision finale.

Informations Générales recueillies

Des recherches effectuées, nous avons trouvé judicieux de retracer dans un tableau les
résultats :

Q U E S T I O N S R E P O N S E S
Quel Nom Commercial ? Y T A M C O N S U L T I N G
Quel Capital Social ? 10 000 000 (dix million de francs CFA )
Q u e l L o g o   ?
Quelle Charte Graphique ? C o u l e u r b l e u e t b l a n c
Q u e l m a r c h é   ? Satisfaire le marché local, national et sous-régional
Q u e l s s e r v i c e s   ? Formation des personnes (particulier ou employé)
Recrutement
Gestion des effectifs (GPEC)
Paie
Conseils formation/emploi
Q u e l l e s C l i e n t è l e s   ? Entreprises publiques/parapubliques
Particuliers,
Entreprises industrielles et commerciales
Q u e l s P r i x   ? Prix moyen pratiqué sur le marché
Stratégie de Communicatio n P u b l i c i t é r a d i o e t t é l é
Journaux (Cameroun Tribune, le Messager,)
Banderoles, affiches
Campagne promotionnelle motorisée au lancement
avec distribution des flyers.
Q u e l s C o n c u r r e n t s   ? Confort RH, Cible RH, Paness, RH Expert, Dano Conseils, ADRH, etc.
L o c a l i s a t i o n d e l ’ e n t r e p r i s e Douala au lieu dit Akwa-Direction Générale Orange, immeuble en location face UBA.
Coût location : 200 000/mois = 2 400 000/an
Aménagement : 1 000 000 FCFA

Rédigé et présenté par TANGUE SIMONET et YOM TEDJONG ALINE MAILYSS Page 16
CREATION D’UN CABINET DE FORMATION DES RESSOURCES
HUMAINES : YTAM CONSULTING

Données Economiques recueillies

L’objectif de la veille économique est d’exploiter toutes les informations disponibles en vue
d’éclaircir la vision du marché. En s’intéressant à l’environnement de la future entreprise, on
développe ses chances de trouver des opportunités du marché étudié. C’est pourquoi la suite
de nos recherches est basée sur les données économiques disponibles sur la ville de Douala.

D’après le recensement de la population (légale en vigueur au 1 er janvier 2008) fait par


l’institut national de la Statistique, la ville de Douala et ses arrondissements comptent
environ 3 000 000 habitants et plusieurs entreprises sont concentrées dans les zones
industrielles et dans le centre ville. En fait, on note ici une prépondérance dans le secteur
informel 90%de la population contre 10% seulement dans le secteur formel dû au manque de
compétences appropriées au monde professionnel.

Ce qui nous amène à penser qu’une entreprise comme YTAM CONSULTING serait la
bienvenue pour essayer d’inverser la tendance en apportant des formations taillées sur
mesures à la satisfaction des entreprises qui se feront le plaisir de recruter un personnel
compétent et qualifié.

Chiffres d’affaires Prévisionnelles

Beaucoup d’entrepreneurs ont tendance à l’oublier mais l’étude de marché permet d’établir un
chiffre d’affaire prévisionnel réaliste grâce à l’analyse des informations récoltées. Dernière
étape avant la décision finale, il constitue un véritable trait d’union entre l’étude de marché et
les comptes prévisionnelles de l’entreprise. Pour notre cas, nous énumérons l’hypothèse
optimiste et pessimiste.

H y p o t h è s e s
Chiffre d’affaires prévisionnelles

Année N
P e s s i m i s t e s O p t i m i s t e s

N 10 000 000 F CFA 11 000 000F CFA

N + 11 000 000 F CFA 13 000 000 F CFA

Rédigé et présenté par TANGUE SIMONET et YOM TEDJONG ALINE MAILYSS Page 17
CREATION D’UN CABINET DE FORMATION DES RESSOURCES
HUMAINES : YTAM CONSULTING

N +
13 000 000 F CFA 16 000 000 F CFA
2

2) ETUDE DU TERRAIN

En effectuant une veille concurrentielle nous nous sommes rendu compte de la pluralité des
entreprises du même secteur d’activité. Dans le cadre de la création d’entreprise, l’étude de la
concurrence nous a permis d’observer les pratiques du marché étudié et de se rendre compte
de l’offre des différents services. En pratiquant une observation précise des concurrents nous
avons décelé certaines de leurs forces ou de leurs faiblesses consignées dans le tableau ci-
joint :

PRINCIPAUX CONCURRENTS F O R C E S F A I B L E S S E S
C I B L E R H Marché sous-régional Absence de formation accessible aux particuliers
Grand réseau d’entreprise Faible pénétration des zones
Large gamme de services rurales ou enclavées
Grande présence sur internet
Multitude des agences
R H E X P E R T Marché sous-régional Absence de formation accessible aux particuliers
Grande présence sur internet Faible pénétration du marché
Large gamme de services
P A N E S S Marché sous-régional Absence de formation accessible aux particuliers
Large gamme de services Faible pénétration du marché
Grande présence sur internet
R H C O N S T R U C T O R Entreprise en pleine gestation Très faible présence sur le marché.

De prime à bord, on peut remarquer que pour l’ensemble des entreprises étudiées, des points
forts se dégagent de leur activité. Premièrement, l’étendue du marché. La plupart de ces
entreprises ont en effet une part de marché sous-régional ce qui favorise leur revenu. On note
aussi une variété de services mis à la disposition des clients.

Cependant malgré ces points forts, ces entreprises présentent également deux principales
faiblesses : l’absence de formation accessible aux particuliers et la faible pénétration du
marché local.

3) ETUDE ADMINISTRATIVE,  JURIDIQUE ET FISCALE

Afin d’éviter des désagréments sur le plan administratif, juridique et fiscal il est judicieux
d’examiner ces procédures.

Rédigé et présenté par TANGUE SIMONET et YOM TEDJONG ALINE MAILYSS Page 18
CREATION D’UN CABINET DE FORMATION DES RESSOURCES
HUMAINES : YTAM CONSULTING

Procédures Administratives et Juridiques

Cette procédure concerne la rédaction des contrats des baux, des statuts par le notaire,
l’immatriculation de YTAM CONSULTING au RCCM, le choix d’un cabinet d’expertise
(commissaire aux comptes) le recrutement du personnel ainsi que la configuration d’un
organigramme. Le tableau ci-dessous retrace les éléments essentiels pour cette étape :

A c t i o n s à m e n e r P er s o n n es à c on ta ct e r Cout de l’opération
Rédaction des statuts Cabinet ALAKA ALAKA 1 0 0 0 0 0
Enregistrement au RCCM Greffe du TGI de Bonanjo 5 0 0 0 0
Rédaction des contrats des baux Cabinet d’avocat 5 0 0 0 0
A b o n n e m e n t E N E O E N E O 1 2 5 0 0 0
Abonnement CAMWATER C A M W A T E R 2 5 0 0 0

o Une demande timbrée à l’adresse du


Ministre de l’Emploi et de la Formation
Professionnelle
o Un mandat de 150.000 F CFA à l’adresse de
Pièces administratives à fournir pour l’agent intermédiaire des recettes du
obtenir l’agrément du MINEFOP MINEFOP
o Une copie du titre de patente
o Un certificat d’imposition
o Un plan et une localisation du cabinet
o Rédaction des statuts et les authentifiés
o Un extrait de casier judiciaire bulletin
n°3 des promoteurs
o Copies des diplômes et CV des
promoteurs
o Situation du staff managérial de la
structure
Pièces personnelles à fournir
o Une copie de la carte du contribuable
o Attestation pour soumission à la
CNPS
o N° compte bancaire du cabinet
o Déclaration à l’inspection du travail

Procédures fiscales et sociales

Rédigé et présenté par TANGUE SIMONET et YOM TEDJONG ALINE MAILYSS Page 19
CREATION D’UN CABINET DE FORMATION DES RESSOURCES
HUMAINES : YTAM CONSULTING

Cette procédure englobe tous les actes fiscaux et sociaux liés à la mise en place de RH
CONSULTING. Il s’agit de :

 Patente : l’entreprise est exonérée sur 02 ans


 Carte de contribuable : 5 000 F CFA
 Enregistrement des baux : 700 000*12*20%= 1 680 000 F CFA
 CNPS
 Redevance publicitaire : 640 000 F CFA
 Autres Charges : 1  000 000 F CFA

B. L’ENTREPRISE

Nous présenterons ici les objectifs de YTAM CONSULTING, son organigramme, sa fiche
d’identification, ses ressources humaines, matérielles et financières.

1) Objectifs

Socrate nous le faisait savoir : « rien de plus utile à l’homme que l’homme » c’est pourquoi
la mise en place de ce cabinet va mettre l’homme au centre de ses préoccupations. En effet,
notre cabinet vise à atteindre deux types objectifs :

Les objectifs explicites

YTAM CONSULTING vise explicitement cinq principaux objectifs :

 Offrir une formation de qualité et adaptée aux besoins spécifiques du marché


du travail
 Accroître le rendement des employés dans l’entreprise
 Favoriser le développement personnel des employés et particuliers
 Mettre à la disposition des entreprises un personnel hautement qualifié
 Aider et accompagner à l’auto-emploi ou à l’emploi des personnes formées.

Les objectifs implicites

Notre cabinet n’a pas pour seule finalité la poursuite des objectifs explicites énumérés ci-
dessus. Les objectifs implicites sous-tendent toute intervention dans ce domaine dont la
réalisation aura comme dans le premier cas des effets positifs à long terme pour
l’organisation. Il s’agit de :

♦ La productivité
♦ La qualité de vie au travail
♦ Le respect du cadre juridique

Rédigé et présenté par TANGUE SIMONET et YOM TEDJONG ALINE MAILYSS Page 20
CREATION D’UN CABINET DE FORMATION DES RESSOURCES
HUMAINES : YTAM CONSULTING

2) Fiche d’identification et organigramme

Fiche d’identification

E l é m e n t s D e s c r i p t i o n

R a i s o n s o c i a l e Y T A M C O N S U L T I N G

S i è g e S o c i a l D o u a l a , A k w a

C o n t a c t Tel : 651 36 88 44/ 655 65 03 70

655 06 27 83

C a p i t a l 1 0   0 0 0   0 0 0 F C F A

F o r m e j u r i d i q u e S . A ( S o c i é t é A n o n y m e )

A c t i v i t é s Formation, recrutement, paie, GPEC, etc.

E f f e c t i f d u p e r s o n n e l 1 0 p e r s o n n e s

S l o g a n Le confort du service, le réconfort du rendement.

Organigramme

Président Directeur Général

Directeur Général Adjoint

Secrétaire comptable

Responsable de formation

Assistant Ressources Humaines

Technicien de surface

Rédigé et présenté par TANGUE SIMONET et YOM TEDJONG ALINE MAILYSS Page 21
CREATION D’UN CABINET DE FORMATION DES RESSOURCES
HUMAINES : YTAM CONSULTING

Fiches de poste voir annexes

3) Ressources Humaines, matérielles et financières

Les ressources humaines

Pour notre cabinet, nous aurons besoin comme l’indique notre organigramme d’un Président
Directeur Général et d’un Directeur Général Adjoint chargés de la gestion générale du
cabinet ; d’un/d’une secrétaire comptable qui assure le secrétariat et la comptabilité de
l’entreprise ; d’un responsable pédagogique chargé de gérer la formation, la communication,
les conseils en matière de RH ; d’un Assistant RH qui négocie des marchés, fait la prospection
et le suivi de la clientèle ; enfin d’un technicien de surface chargé des courses, du nettoyage.

Les ressources matérielles

Bien évidemment notre cabinet a besoin d’un local, du matériel/mobilier de bureau et autres
pour son bon fonctionnement :

Le local

Le local de YTAM CONSULTING se trouvera dans un immeuble actuellement en location


au niveau de Akwa au lieu dit Direction Générale Orange en face de la société UBA. Nous
comptons louer un local de 100m2 dans lequel les bureaux et salles seront disposés en open
space. En effet nous aurons :

 Quatre grands bureaux (deux individuels et les deux autres collectifs)


 Une salle de formation et de réunion (12 places)
 Le hall de réception
 Les toilettes

Le matériel/mobilier de bureau

Notre cabinet aura besoin du matériel suivant :

 03 ordinateurs de bureau
 02 laptops pour les directeurs
 03 téléphones fixes
 12 chaises et tables pour la salle de formation/réunion
 02 longues chaises dans le hall de réception
 04 climatiseurs (01 dans le hall, 01 dans la salle de formation/réunion, et 01 pour
chaque directeur)
 03 chaises pour chaque bureau
 02 cartons de rames de papiers
 01 projecteur
 01 tableau blanc avec des marqueurs

Rédigé et présenté par TANGUE SIMONET et YOM TEDJONG ALINE MAILYSS Page 22
CREATION D’UN CABINET DE FORMATION DES RESSOURCES
HUMAINES : YTAM CONSULTING

 01 imprimante multifonction
 Des stylos, règles, ciseaux, colles, agrafes, etc.

Les ressources financières

Nous les promoteurs du cabinet YTAM CONSULTING, pouvons financer ce projet à


hauteur de 7  000 000 F CFA répartit comme suit :

 Chaque associé fera un apport en numéraire de 3 500 000 F CFA chacun qui


proviennent pour l’un des épargnes, tontines, vente de terrain et l’autre des marchés
gagnés dans l’exercice d’une autre fonction dans une entreprise dont il est l’associé.

Nous avons les apports des partenaires en nature et en numéraire

 En nature (AFRILUX & VIDEOCOM) : le matériel/mobilier de bureau et


informatique estimé à 1 000 000 F CFA.
 En numéraire (emprunt CCA S.A) : 2 000 000 F CFA
Ce qui fait un capital social de : 7 000 000 + 1 000 000 + 2 000 000 = 10 000 000 F
CFA.

CHAPITRE 4 : FONCTIONNEMENT ET PREVISION FINANCIERE


Ce chapitre nous renseignera d’une part sur le fonctionnement de YTAM CONSULTING
c’est-à-dire ses services et/ou prestations vendues, son plan d’action (business plan), et sa
clientèle cible et d’autre part sur les prévisions financières de notre cabinet.

A. LEFONCTIONNEMENT D’YTAM CONSULTING

Il s’agit de présenter les services, le plan d’action et la clientèle cible d’YTAM


CONSULTING.

1) Les services ou les prestations vendues

Les services que nous proposons aux entreprises et particuliers permettront non seulement
d’accroître leur rendement, mais aussi de favoriser leur développement personnel. Ces
prestations sont :

 La formation

Nous avons répartit ce service en deux volets :

 La formation à la carte : elle concerne les employés d’entreprises ou chercheurs


d’emploi désirant un perfectionnement ou un recyclage dans leur domaine d’activité.

Rédigé et présenté par TANGUE SIMONET et YOM TEDJONG ALINE MAILYSS Page 23
CREATION D’UN CABINET DE FORMATION DES RESSOURCES
HUMAINES : YTAM CONSULTING

 La formation étalée : concerne pour la plupart les particuliers. C’est une formation
spécifique et approfondie soit sur un aspect d’un domaine d’activité soit sur tout le
domaine.

 Le recrutement

Par ce service, nous comptons aider les entreprises à acquérir un personnel compétent avec un
niveau élevé de performance. Ce service passe par la mise en ligne d’une banque de donnée
de CV (Curriculum Vitae) que nous analyserons chaque jour afin de proposer aux entreprises
les meilleurs profils. Nous serons en contact permanent avec quelques grandes écoles de
formations professionnelles pour dénicher de potentiels.

 La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC)

Afin d’assurer un meilleur suivi du personnel dans l’entreprise, notre cabinet se propose
d’analyser et de combler les besoins présents ou futurs en ressources humaines d’une
entreprise dans le but d’éviter à celle-ci de se retrouver en situation de sous-effectif, de
sureffectif, de sous-qualification ou de surqualification. Bref, d’avoir l’homme qu’il faut à la
place qu’il faut  et en temps opportun. Ce service permettra aussi d’anticiper sur les emplois
afin de déterminer des nouveaux et ceux qui tendent à disparaître.

 La paie

Notre cabinet propose ce service en vue d’aider les entreprises qui souhaitent externaliser la
paie de leur personnel en partie ou en totalité, à gérer efficacement et à moindre coût le salaire
des employés.

 Le placement

Pour permettre aux chercheurs d’emplois et diplômés de trouver un emploi décent, adapté à
leur niveau de formation et à leur compétence.

Il est à noter qu’YTAM CONSULTING ne compte pas se limiter à ces services suscités. Bien
évidemment grâce à ses consultants de renom et hautement qualifiés, notre cabinet se verra
proposer d’autres services en complément.

2) Le plan d’action

Présenter le business plan de notre entreprise consiste à parler de notre approche et


l’organisation des formations.

 Notre Approche

Nous comptons exercer au Cameroun et dans la sous-région au travers de nos services que
nous proposons. A partir de ces programmes, notre méthodologie consistera à développer des
formations sur mesure, travailler en coproduction avec nos clients et partenaires pour :

Rédigé et présenté par TANGUE SIMONET et YOM TEDJONG ALINE MAILYSS Page 24
CREATION D’UN CABINET DE FORMATION DES RESSOURCES
HUMAINES : YTAM CONSULTING

 Comprendre leur contexte


 (Ré) formuler leurs objectifs
 Identifier les moyens à mettre en œuvre
 Planifier l’action
 Mettre en œuvre et piloter le projet
 Mesurer les effets
 Mettre en place un suivi continu

Notre pédagogie sera axée sur des formations actives, ludiques et participatives.

Nos tarifs sont basés sur des prestations qui font l’objet d’un devis sur mesure en fonction de
plusieurs facteurs :

 Le mode d’intervention : intra ou inter-entreprise, coaching, etc.


 Le contenu du programme
 Le nombre de participants
 La durée de l’intervention
 Le lieu de la formation
 L’organisation des formations

Le passeport de formation est donné en début de session : document synthétique avec tous les
contenus utiles et les feuilles d’exercices.

 La formation :
 Apports théoriques (20%)
 Cas pratiques avec débriefing (40%)
 Partage d’expériences (30%)
 Engagement d’action, à agir dès le retour au poste de travail (10%)

A la fin de chaque formation, l’évaluation se fait à chaud.

3) La clientèle cible

YTAM CONSULTING s’est donné pour clientèle deux types de clients : les entreprises et les
particuliers.

 Les entreprises

Notre cabinet compte travailler avec les entreprises de tout genre, de tout ordre et de toute
taille sans distinction.

 Les particuliers

Il s’agit de toutes personnes désireuses d’améliorer ses compétences ou d’avoir de nouvelles


connaissances en ce qui concerne nos prestations. Cependant, nous visons essentiellement les
(jeunes) diplômés ou non qui travaillent dans l’informel dans la ville et ses périphériques.

Rédigé et présenté par TANGUE SIMONET et YOM TEDJONG ALINE MAILYSS Page 25
CREATION D’UN CABINET DE FORMATION DES RESSOURCES
HUMAINES : YTAM CONSULTING

Nous ciblons aussi les habitants des zones rurales qui ont tant besoins de formation pour
améliorer le rendement de leur activité agricole.

B. LES PREVISIONS FINANCIERES D’YTAM CONSULTING

L’analyse financière d’un projet met en exergue les outils financiers prévisionnels à l’effet de
présenter la rentabilité prévisionnelle du projet. Nous présenterons ici, les prévisions des
différentes charges (ressources matérielles à acheter, Chiffre d’affaire, masse salariale et
autres) et le bilan prévisionnel (tableau des amortissements des immobilisations, récapitulatif
de l’amortissement et bilan prévisionnel).

1) Evaluation des ressources matérielles à acheter.

CHARGES QUANTITE PRIX MONTANT


UNITAIRE
Matériel de Chaises 10 4000 40000
bureau Tables 5 6000 30000

Mobilier de Climatisation 2 200000 400000


bureau Téléviseur 1 100000 100000

Matériels Desktop 7 50000 350000


informatiques Laptop 3 130000 390000
Imprimante 1 195000 195000
Projecteur 1 50000 50000

TOTAL 30 1 555 000

Le tableau ci-dessus nous montre qu’en ce qui concerne nos ressources matérielles, il nous
faut prévoir la somme de 1 555 000 F CFA.

2) Evaluation du chiffre d’affaire prévisionnelle de nos prestations

Nous estimons que pour un début la première année nous allons offrir nos prestations (surtout
la formation) à 116 clients dont les catégories et les prix par personne sont répartis comme
suit :

 Cadres : 200 000 F CFA


 Agents de maîtrise : 150 000 F CFA
 Employés : 100 000 F CFA
 Chercheurs d’emploi (diplômés) : 50 000 F CFA
 Etudiants : 25 000 FCFA

Ce qui permet d’établir le tableau prévisionnel du chiffre d’affaire suivant sur 03 ans :

Tableau prévisionnel du Chiffre d’affaire sur 03 ans

Rédigé et présenté par TANGUE SIMONET et YOM TEDJONG ALINE MAILYSS Page 26
CREATION D’UN CABINET DE FORMATION DES RESSOURCES
HUMAINES : YTAM CONSULTING

Catégorie 1ère année 2ème année 3ème année


socioprofe No Prix Montant Nom Prix Montant Nom Prix Montan
ssionnelle mb unitaire bre unitaire bre unitaire t
re esti esti
esti mé mé

Formation à Cadre 6 200000 1200000 10 200000 2000000 15 200000 300000
la carte 0
Agent de 10 150000 1500000 12 150000 1800000 15 150000 225000
maitrise 0
Employés 15 100000 1500000 15 100000 1500000 20 100000 200000
0
Diplômés 5 50000 250000 10 50000 100000 15 50000 750000
Etudiants 5 25000 125000 5 25000 125000 12 25000 300000
Recrutement Cadre 2 200000 400000 6 200000 1200000 10 200000 200000
0
Agent de 10 150000 1500000 10 150000 1500000 15 150000 225000
maitrise 0
Employés 18 100000 1800000 18 100000 1800000 20 100000 200000
0
Diplômés 15 50000 750000 10 50000 500000 15 50000 750000
Etudiants 10 25000 250000 8 25000 200000 10 25000 250000
Gestion du Cadre 5 200000 1000000 7 200000 1400000 10 200000 200000
personnel 0
Agent de 15 150000 2250000 14 150000 2100000 20 150000 300000
maitrise 0
Employés / 100000 / 20 100000 2000000 25 100000 250000
0
Diplômés / 50000 / / 50000 / / 50000 /
Etudiants / 25000 / / 25000 / / 25000 /
TOTAL 116

 Masse Salariale Prévisionnelle

Nous élaborons cette masse salariale à partir du chiffre d’affaire prévisionnel. La masse
salariale annuelle (Ms/an) doit être inférieure ou égale à 34% du chiffre d’affaire annuel
(CA/an) :

Ms/an=34%CA/an.

A n n é e s Chiffre d’Affaire/an Taux (%) Masse salariale/mois Masse salariale/an


1ère année 10 000 000 3 4 % 283333.33 3 400 000
2ème année 15 000 000 3 4 % 3 4 0 0 0 0 5 100 600

Rédigé et présenté par TANGUE SIMONET et YOM TEDJONG ALINE MAILYSS Page 27
CREATION D’UN CABINET DE FORMATION DES RESSOURCES
HUMAINES : YTAM CONSULTING

3ème année 20 000 000 3 4 % 566666.66 6 800 000

Les prélèvements de l’Etat

 La patente : Le chiffre d’affaire est supérieur à 15 000 000 F CFA alors, nous


estimons que nous payerons 52 000 F CFA.
 L’impôt sur les sociétés : équivaut à 33%sur le Bénéfice fiscal définitif
 La TVA : 19,25%
 L’IRPP : calculé sur le salaire des employés
 Les autres charges

AUTRES CHARGES MONTANT MENSUEL PERIODE (en année)


E a u 4   0 0 0 4 8   0 0 0
Electricité 40 000 480 000
Téléphone 15 000 180 000
Internet 40 000 480 000
Entretien 10 000 120 000
T O T A L 1 0 9 0 0 0 1 3 0 8 0 0 0

3) Le bilan prévisionnel

Avant de présenter notre bilan prévisionnel, nous dresserons d’abord les différents tableaux de
l’amortissement des immobilisations. En effet, notre cabinet utilise le système
d’amortissement variable constant d’une durée de 4 ans.

Tableaux de l’amortissement des immobilisations

Durée de vie 04 ans

Calcul du taux (T) : T= 100/4=25%

VNC= VO - ∑A

Valeur Nette comptable (VNC) = Valeur d’origine (VO) - somme des amortissements &
provisions (∑A).

M a t é r i e l d e b u r e a u
A n n é e s V O Taux (%) A ∑ A V N C
Année 0 7 0 0 0 0 2 5 1 7 5 0 0 1 7 5 0 0 5 2 5 0 0
Année 1 7 0 0 0 0 2 5 1 7 5 0 0 3 5 0 0 0 3 5 0 0 0
Année 2 7 0 0 0 0 2 5 1 7 5 0 0 5 2 5 0 0 1 8 0 0 0
Année 3 7 0 0 0 0 2 5 1 7 5 0 0 7 0 0 0 0 0

Rédigé et présenté par TANGUE SIMONET et YOM TEDJONG ALINE MAILYSS Page 28
CREATION D’UN CABINET DE FORMATION DES RESSOURCES
HUMAINES : YTAM CONSULTING

M o b i l i e r d e b u r e a u
A n n é e s V O Taux (%) A ∑ A V N C
Année 0 50 0 0 00 2 5 12 5 0 0 0 12 5 0 00 375 000
Année 1 50 0 0 00 2 5 12 5 0 0 0 25 0 0 00 2 5 0 0 0 0
Année 2 50 0 0 00 2 5 12 5 0 0 0 37 5 0 00 125 000
Année 3 50 0 0 00 2 5 12 5 0 0 0 50 0 0 00 0

M a t é r i e l i n f o r m a t i q u e
A n n é e s V O Taux (%) A ∑ A V N C
Année 0 98 5 0 00 2 5 246 2 5 0 24 6 2 50 73 8 750
Année 1 98 5 0 00 2 5 246 2 5 0 49 2 5 00 49 2 500
Année 2 98 5 0 00 2 5 246 2 5 0 73 8 7 50 24 6 250
Année 3 98 5 0 00 2 5 246 2 5 0 98 5 0 00 0

Récapitulatif de l’amortissement des immobilisations

1ère année 2ème année 3ème année


Brut Amort Net Brut Amort Net Brut Amort Net
MATERIEL DE 70000 17500 52500 70000 35000 35000 70000 52500 18000
BUREAU
MOBILIER DE 500000 125000 37500 500000 250000 250000 500000 37500 125000
BUREAU 0 0
MATERIEL 985000 246250 73875 985000 4925000 492500 985000 73875 246250
INFORMATIQU 0 0
E

BILAN PREVISIONNEL

A C T I F D U B I L A N
E l é m e n t s Bilan ouverture A n n é e 1 A n n é e 2 Année 3
Actif immobilisé
Charges immobilisées 1 000 000 / / /
Matériel de bureau 70 000 52  500 35  000 18  000
Mobilier de bureau 500 000 375 000 250 000 125 000
Matériel informatique 985 000 738 750 492 500 246 250
Total actif immobilisé 2 5 5 5 0 0 0 1 1 6 6 2 5 0 7 7 7 5 0 0 3 8 9 2 5 0
Actif circulant
Clients 12 525  000 16 225 000 23 050 000
Total actif circulant 12 525 000 16 225 000 23 050 000
Actif trésorerie

Rédigé et présenté par TANGUE SIMONET et YOM TEDJONG ALINE MAILYSS Page 29
CREATION D’UN CABINET DE FORMATION DES RESSOURCES
HUMAINES : YTAM CONSULTING

Caisse 7 000 000 8 000 000 10 000 000 12 000 000


Banque 445  000 1 000 000 2 000 000 4 000 000
Total trésorerie circulant 7 445 000 9 0 0 0 0 0 0 12 000 000  16 000 000
T O T A L 10 000 000 22 691 250 29 002 500 39 439 250

P A S S I F D U B I L A N
E l é m e n t s Bilan ouverture A n n é e 1 A n n é e 2 Année 3
Capitaux propres
Capital 10 000 000 10 000 000 15 000 000 20 000 000
Résultat 10 691 250 14 002 500 19 439 250

Total capitaux propres 20 691 250 29 002 500 39 439 250


Dette financière
Emprunt 2 000 000 / /
T o t a l d e t t e 2   0 0 0 0 0 0 / /
Passif circulant
Etat / / 1 800 000
Autres créances 1  000  000 2 000 000 5 000 000
Total passif circulant 1   0 0 0 0 0 0 2 000 000 6 800 000
T O T A L 10 000 000 23 691 250 31 002 500 46 239 250

Rédigé et présenté par TANGUE SIMONET et YOM TEDJONG ALINE MAILYSS Page 30