Vous êtes sur la page 1sur 7

Teneur en eau et équivalent de sable TP n°3

NOM : Prénom : Classe :

FICHE CONTRAT

CLASSE : Première STI GC DUREE : 4H

Thème: Equivalent de Sable – Teneur en eau

Capacité :
CR6 conduire une expérimentation

Compétences :
CG22 organiser une activité
CG23 acquérir les bases d'une méthode de travail
CR61 réaliser un essai, une mesure, un contrôle

Objectif :
A l'issue de cette séance de T.P., l'élève doit être capable de mesurer les équivalents
de sable ES et ESV et la teneur en eau d’un échantillon.

Prérequis :
L'élève doit déjà être capable de citer la définition de la teneur en eau.

ON DONNE :
- Le mode opératoire,
- les documents réponses,
- un questionnaire et des exercices,
- les matériaux à étudier.

ON DEMANDE :
- de faire les mesures des masses volumiques
- de reporter les mesures sur les documents réponses
- de répondre au questionnaire et faire les exercices

ON EXIGE :
- l'utilisation correcte des appareils
- l'exactitude et la précision des mesures
- la pertinence des conclusions

ère
1 STI GC Laboratoire page 1/7
Teneur en eau et équivalent de sable TP n°3

1 – Travail demandé

Le T.P. sera réalisé par un groupe de 3 élèves (A, B, C). Voici les tâches à réaliser :

ATTENTION: LES 3 ELEVES FONT LES ESSAIS ENSEMBLE. PAR AILLEURS


CHAQUE ELEVE DEVRA REMETTRE UN COMPTE-RENDU PERSONNEL EN FIN
DE SEANCE.

¾ TACHE 1 : essais de teneur en eau 4 points


¾ TACHE 2: essai « équivalent de sable » 6 points
¾ TACHE 3: interprétation des résultats et correction 4 points
¾ TACHE 4: exercice et questionnaire (à rendre à 11h55) 6 points

Attention si le matériel est mal rangé et/ou mal nettoyé, une pénalité de 5 points s’appliquera
sur la note finale.

2 – Objet du marché : Indication du bureau d’étude

Le bureau d’études « DOSABETON » vous transmet les dosages des constituants secs pour
réaliser 1,000m3 de béton de résistance à 28 jours égale à 25MPa avec un affaissement de 8cm
d’après la méthode de Dreux.

Volumes apparents Calculs Masses


Matériau
(en L) m = M volumique apparente x V (en kg)
Sable 530 m sable = 1,600 x 530 848,00 kg
Gravier 745 m gravier = 1,500 x 745 1117,50 kg
Ciment 300 m ciment = 1,100 x 300 330,00 kg
Eau 170 m eau = 1,000 x 170 170,00 kg

Somme des constituants = 2465,50 kg

Le bureau d’études « DOSABETON » possède sur son chantier un tas de sable utilisé pour un autre
ouvrage. Les intempéries ont pu laver le sable et l’entreprise voudrait savoir si son matériau est
homogène et par conséquent utilisable pour sa composition de béton. Vous donnerez cette
information en conclusion.
La composition ci-dessus est valable pour des granulats secs. On vous demande de déterminer les
teneurs en eau du sable et du gravier. Le bureau d’étude vous demande de corriger la composition de
béton en fonction des teneurs en eaux ainsi déterminées.

ère
1 STI GC Laboratoire page 2/7
Teneur en eau et équivalent de sable TP n°3

3 – Tache 1 : Teneur en eau

A l’aide du mode opératoire correspondant déterminer la teneur en eau sur l’échantillon de sable
argileux préparé par le professeur et compléter le tableau ci-dessous :

NATURE DU MATERIAU :

ESSAI N°:

MASSE HUMIDE:

MASSE SECHE :

TENEUR EN EAU:

TENEUR EN EAU MOYENNE:

Appeler le professeur avant de passer à la tâche 4.

Quand vous lirez ces lignes, vous aurez fini la tâche 4 coorespondant au sable argileux et vous serez
donc revenu à la tâche 3 pour le sable de Seine….
A l’aide du mode opératoire correspondant déterminer la teneur en eau sur l’échantillon de sable de
Seine préparé par le professeur et compléter le tableau ci-dessous :

NATURE DU MATERIAU :

ESSAI N°:

MASSE HUMIDE:

MASSE SECHE :

TENEUR EN EAU:

TENEUR EN EAU MOYENNE:

ère
1 STI GC Laboratoire page 3/7
Teneur en eau et équivalent de sable TP n°3

4 – Tache 2 : Equivalent de sable

A l’aide du mode opératoire correspondant déterminer l’équivalent de sable sur l’échantillon de sable
argileux et compléter le tableau ci-dessous :
NATURE DU MATERIAU :

PRISE D'ESSAI N°: 1 2 3

ADDITION DU MATERIAU à t0 :
AGITATION – LAVAGE
t0 + 10 min.
MISE AU REPOS T0
LECTURES
t0+ 20min.
HAUTEUR DU FLOCULAT :h1 (cm)
HAUTEUR DU SEDIMENT AU PISTON : h’2
(cm)
HAUTEUR DU SEDIMENT A VUE : h2 (cm)

EQUIVALENT DE SABLE SUR PRISE Piston


D'ESSAI A vue

EQUIVALENT DE Piston
SABLE SUR ECHANTILLON A vue

A l’aide du mode opératoire correspondant déterminer l’équivalent de sable sur l’échantillon de sable
de Seine et compléter le tableau ci-dessous :
NATURE DU MATERIAU :

PRISE D'ESSAI N°: 1 2 3

ADDITION DU MATERIAU à t0 :
AGITATION – LAVAGE
t0 + 10 min.
MISE AU REPOS T0
LECTURES
t0+ 20min.
HAUTEUR DU FLOCULAT :h1 (cm)
HAUTEUR DU SEDIMENT AU PISTON : h’2
(cm)
HAUTEUR DU SEDIMENT A VUE : h2 (cm)

EQUIVALENT DE SABLE SUR PRISE Piston


D'ESSAI A vue

EQUIVALENT DE Piston
SABLE SUR ECHANTILLON A vue

ère
1 STI GC Laboratoire page 4/7
Teneur en eau et équivalent de sable TP n°3

5 – Tache 3 : Interprétation des résultats et correction de la composition de béton

ANNEXE 1 : NORME NF P 18-598 (Interprétation des résultats)

• Théoriquement, les limites extrêmes des valeurs de E.S seraient :

ƒ pour le sable pur (pas de floculat) : h1 = h2 ES = 100%


ƒ pour l’argile pure (pas de dépôt de sable) : h1 = 0 ES = 0%
• La valeur optimale de l’équivalent de sable (mesurée à vue sans l’aide d’un piston) est
comprise entre 70 et 80, dans le cas des sables silico-calcaires tout au moins et ne contenant
que peu de fines argileuses nocives dont la faible importance doit être vérifiée par l’essai au
bleu.
• La norme NF P 18-541 spécifie les valeurs suivantes :

ƒ ESV ≥ 75, valeur ramenée à 65 pour les sables broyés ou concassés ;


ƒ ES ≥ 70, valeur ramenée à 60 pour les sables broyés ou concassés ;
• Dans le cas ou ces valeurs ne sont pas atteintes, le sable peut cependant être considéré
comme satisfaisant si la valeur de la tâche au bleu de méthylène est Vbta ≤ 1.
• De même, pour la construction d’ouvrages d’art ou pour certains bétons, les valeurs exigées
pour l’équivalent de sable sont respectivement :
ƒ ESV ≥ 80, valeur ramenée à 75 pour les sables broyés ou concassés ;
ƒ ES ≥ 75, valeur ramenée à 70 pour les sables broyés ou concassés ;
• Sur un plan pratique et comparatif, on peut estimer qu’un E.S visuel inférieur à 65 ou un E.S
piston inférieur à 60, correspond à un sable argileux présentant des risques de retrait ou de
gonflement et devant être rejeté pour l’exécution d’un béton de qualité.
• Un sable pour lequel on a un E.S visuel supérieur à 65 mais inférieur à 75 est très légèrement
argileux mais permet la réalisation de béton de qualité courante pouvant présenter un retrait
légèrement plus fort.
• Les sables dont l’E.S visuel est compris entre 75 et 85 (ou E.S piston entre 70 et 80)
conviennent parfaitement pour des bétons de haute qualité. Enfin, pour les sables présentant
des valeurs supérieures, signe d’un manque presque total de fines argileuses, on peut
craindre un défaut de plasticité du béton qui devra être compensé, de préférence, sans
majoration de E/C.

ère
1 STI GC Laboratoire page 5/7
Teneur en eau et équivalent de sable TP n°3

6 – Tache 4 : Exercices et questionnaires

Question 1 : Démontrer la formule :

mhumide = msèche x (1 + ω)

Question 2 : On vous donne les résultats de 4 essais de teneur en eau sur un sable, compléter le
tableau ci-dessous.
Essai n°1 Essai n°2 Essai n°3 Essai n°4

Masse humide (g) 104 97 105 103

Masse sèche (g) 93 88 94 93

Masse d’eau (g)

ω par essai (%)

ω moyen (%)
Question 3 : En déduire la masse humide de ce sable qu'il faudrait prendre pour effectuer un essai
d'équivalent de sable (c'est-à-dire pour constituer un échantillon).

Question 4 : Quelle est la masse d’eau contenue dans cet échantillon. En déduire Vw.

Question 5 : La masse volumique absolue du sable est 2,4kg/dm3. Calculer le volume absolu du
sable Vs.

ère
1 STI GC Laboratoire page 6/7
Teneur en eau et équivalent de sable TP n°3

Question 6 : On vous donne la courbe de foisonnement suivante, déterminer graphiquement la


masse volumique correspondant à la teneur en eau déterminée à la question 2
Masse volumique (kg/dm3)

2,00

1,80

1,60

1,40

1,20

1,00
0 2 4 6 8 10 12 14 16 18
teneur en eau ω (%)
Question 7 : En déduire le volume apparent de cet échantillon.

Question 8 : Quel est le volume d’air contenu dans cet échantillon ?

Question 9 : Calculer le volume des vides.

Question 10 : Calculer l’indice des vides de cet échantillon.

Question 11 : Calculer l’indice de porosité de cet échantillon.

ère
1 STI GC Laboratoire page 7/7

Vous aimerez peut-être aussi