Vous êtes sur la page 1sur 4

Nom : Magassa

Prénom : Hawa

Classe : 2ISR

Devoir de téléinformatique :

Questions de cours :

1. Le rôle du bit Start :

Le début de l’émission commence au passage d’un niveau logique 1 (ligne au


repos) à un niveau logique 0 (bit de START).

2. Le rôle du bit Stop :

Ce bit indique la fin de la transmission de la donnée. Ce bit est au niveau


logique 1 (retour de la ligne au repos).

3. La transmission série :

En informatique et en télécommunications numériques la transmission série


est la modalité de transmission de données dans laquelle les éléments
d'information se succèdent, les uns après les autres, sur une seule voie entre
deux points. Elle s'oppose à la transmission parallèle, qui transmet
simultanément les éléments d'information sur plusieurs voies.

4. Les avantages et inconvénients de la transmission série :


 Les avantages :
 La transmission série est fiable et directe
 La transmission en série nécessite une seule ligne pour communiquer et
transférer des données
 La transmission en série est utilisée pour la communication à longue
distance
 La transmission série est en duplex intégral car l’expéditeur peut
envoyer et recevoir les données.
 Les inconvénients :
 les données de transmission en série passent par un seul fil
5. La transmission parallèle :

En transmission parallèle, divers bits sont envoyés simultanément avec une


seule impulsion d’horloge. C’est un moyen rapide de transmettre car il utilise
de nombreuses lignes d’entrée / sortie pour transférer les données.

6. Les avantages et inconvénients de la transmission en parallèle :


 Les avantages :
 La transmission en parallèle est plus rapide car les données sont
transmises en utilisant plusieurs lignes
 Les inconvénients :
 la transmission parallèle est peu fiable et compliquée
 la transmission parallèle utilisée pour une distance plus courte.
 la transmission en parallèle nécessite plusieurs lignes pour
communiquer et transférer des données.
7. Les caractéristiques du signal numérique :

8. La différence entre la transmission synchrone et la transmission


asynchrone :
 Dans la transmission synchrone, les données sont transférées sous la
forme de trames, alors dans la transmission asynchrone, les données
sont envoyées sous forme d’octet ou de caractère.
 La transmission synchrone nécessite un signal d’horloge entre
l’émetteur et le récepteur afin d’informer le récepteur du nouvel octet.
 Dans la transmission asynchrone, le taux de transfert de données est
plus lent que celui de la transmission synchrone.
 La transmission asynchrone est simple et économique alors que la
transmission synchrone est complexe et coûteuse.
 La transmission synchrone est efficace et a une surcharge plus faible par
rapport à la transmission asynchrone.
9. les principaux protocoles lors d’une transmission synchrone :

Dans la transmission série synchrone, un signal de synchronisation détermine


l'instant où le récepteur doit acquérir un élément de donnée. Si ce signal n'est
pas un signal d'horloge régulier, il faut le transmettre parallèlement aux
données. La transmission d'un signal d'horloge est une charge, et sa
dégradation en ligne par le bruit et la gigue pourrait causer des erreurs. En
général, le récepteur reconstitue un signal d'horloge à partir du signal transmis
grâce à une boucle à phase asservie. Cette horloge basée sur le signal lui
permet de reconstituer l'information, qu'il place dans un registre. Il
communique ensuite la donnée à l'instant requis par l'horloge du système
récepteur.

La reconstitution d'un signal d'horloge stable avec une fréquence qui suit la
moyenne de celle du signal n'évite pas les erreurs dues au bruit de fond et à la
gigue. Le protocole de transmission ajoute des informations redondantes,
obtenues à partir des données : une somme de contrôle qui peut se réduire à un
bit de parité, un contrôle de redondance cyclique. Ces informations qui assurent
la communication entre émetteur et récepteur font partie du système de
transmission, et n'en sortent pas.
Certains systèmes bouleversent l'ordre des données pour faciliter la
reconstitution de l'horloge ou la détection et la correction des erreurs. À la
réception, le désembrouillage rétablit l'ordre correct.

10.les principaux protocoles lors d’une transmission asynchrone :

Dans la transmission asynchrone, les émissions sont séparées par une durée
minimale d'inactivité de la ligne. Le récepteur initialise l'enregistrement d'une
nouvelle donnée. La transmission commence par un signal de départ, qui établit
la cadence à laquelle vont se succéder les éléments d'information à suivre. Ce
procédé s'emploie surtout à des cadences modérées et avec des trames courtes.
On ajoute le plus souvent un bit de parité