Vous êtes sur la page 1sur 13

PAYSAGE

LE PLAN DE

AGIR POUR LE CADRE DE VIE

Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie

www.developpement-durable.gouv.fr
« LE PAYSAGE EST PARTOUT
UN ÉLÉMENT IMPORTANT
DE LA QUALITÉ
DE VIE DES POPULATIONS. »
Convention européenne du paysage 2000

2 Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie 3


ÉDITO
SOMMAIRE
Penser l’évolution du paysage,
agir pour le cadre de vie

L
a qualité du cadre de vie est un etc. Le plan de paysage est ainsi au
enjeu majeur, aussi bien pour service de la mise en œuvre d’une
l’épanouissement des individus politique d’aménagement du territoire
et de la société que pour de qualité.
l’attractivité des territoires. Outil de présentation de la démarche
Le plan de paysage est une et de sa méthodologie, cette brochure
6 LE PLAN DE PAYSAGE, UN OUTIL AU SERVICE DES ÉLUS démarche volontaire, portée par une met en avant les témoignages d’acteurs
collectivité qui invite les acteurs de de plan de paysage : paysagistes,
Pourquoi mettre en œuvre un plan de paysage ? son territoire à repenser la manière urbanistes, animateurs de plans et élus.
Quelle est l’échelle pertinente ? de concevoir l’aménagement du Je souhaite que ces retours
Qui est concerné ? territoire. Il s’agit de remettre au cœur d’expérience suscitent de nombreuses
du processus ce qui fait l’originalité et initiatives dans les territoires et qu’ils
Comment le mettre en œuvre ? la richesse de ce territoire et qui par motivent de nombreux acteurs à
ailleurs est porteur de sens pour les rejoindre le club national plans de
populations : le paysage. paysage.
11 FOCUS SUR UN TERRITOIRE EN DÉVELOPPEMENT À la lumière des objectifs qu’elle se fixe Soyons, collectivement et
en matière de qualité paysagère et de individuellement, des ambassadeurs
qualité du cadre de vie, la collectivité de la démar­che plan de paysage, sur
16 DES ACTEURS DE PLANS DE PAYSAGE TÉMOIGNENT se donne les moyens d’articuler et l’ensemble du territoire national !
de décliner une politique cohérente à
l’échelle de son territoire, en matière Ségolène ROYAL,
d’urbanisme, de transports, d’infra­ ministre de l’Écologie, du Développement
structures, d’énergies renouvelables, durable et de l’Énergie

Chef de projet éditorial : O. Brosseau/MEDDE-MLETR - Conception et réalisation graphiques : Ci­


tizen Press - Secrétaire de rédaction : I. Flégeo/MEDDE-MLETR - Infographies : p. 11, 12-13 et 14-15 :
S. Giguet/MEDDE-MLETR - Illustrations : p. 4 : L. Planchais, p. 16-17 : P. Le Den et A. Freytet,
p. 18-19 : APPVPA, p. 22-23 : Citizen Press à partir d’une photo du parc naturel régional des Ballons
des Vosges - Photographies : couv. : L. Mignaux/MEDDE-MLETR, T. Degen/MEDDE-MLETR, p. 2-3
(de gauche à droite et de haut en bas) : O. Brosseau, A. Bouissou/MEDDE-MLETR, M. Villot, B. Suard/
MEDDE-MLETR, O. Brosseau, L. Mignaux/MEDDE-MLETR, M. Villot (x2), L. Mignaux/MEDDE-MLETR,
p. 5 : A. Bouissou/MEDDE-MLETR, p. 20-21 : communauté de communes de la Vallée de la Bruche.
Imprimé sur papier certifié ecolabel européen. Réf. : DICOM-CITIZEN-DHUP/BRO/14199 - Janvier 2015.

4 Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie 5


LE PLAN DE PAYSAGE un outil au service des élus

LE PLAN UN OUTIL
AU SERVICE LE PAYSAGE
DE PAYSAGE
DES ÉLUS UN ÉLÉMENT IMPORTANT DU CADRE DE VIE

Émile Littré, au xixe siècle, définit le paysage Conformément à la convention européenne du pay-
dans une approche contemplative. Il parle d’une sage, le paysage est aujourd’hui considéré comme un
« étendue de pays que l’on voit d’un aspect... élément important du cadre de vie. Il désigne « une
un paysage dont on a vu toutes les parties l’une partie de territoire telle que perçue par les popula-
Le paysage fait l’originalité et la richesse d’un territoire, après l’autre n’a pourtant point été vu ; il faut tions, dont le caractère résulte de l’action de facteurs
tout en étant porteur de sens pour les populations. qu’il le soit d’un point assez élevé, où tous les naturels et/ou humains et de leurs interrelations ».
objets auparavant dispersés se rassemblent Il devient par conséquent un principe directeur pour
C’est un élément important de la qualité de vie.
d’un seul coup d’œil ». l’amélioration de la qualité de vie des populations.

L
e plan de paysage est un outil au service des élus pour renforcer l’attractivité
LE PAYSAGE AU CŒUR DES POLITIQUES PUBLIQUES
d’un territoire. Il permet d’appréhender le paysage comme une ressource et
un levier pour le développement local. Il s’agit donc d’une démarche qui invite EN QUELQUES DATES
à repenser la manière de concevoir l’aménagement du territoire (urbanisme,
transports, infrastructures, énergies renouvelables, agriculture) en remettant
le paysage au cœur du processus. Cette démarche concerne aussi bien les
loi relative à la protection des monuments
milieux urbains que ruraux, les territoires dégradés comme ceux de grande qualité,
les espaces remarquables et ceux du quotidien.
naturels et des sites (complétée et confortée
par la loi de 1930)
1906
Le plan de paysage est aussi une démarche concertée entre différents acteurs
(élus, habitants, entrepreneurs, etc.) au service d’un projet de territoire. Il peut donc 1976 loi sur la protection de la nature
influencer les pratiques individuelles.
loi relative à la répartition
des compétences 1983
IL REPOSE SUR :

un état des lieux des la formulation d’objectifs la mise en œuvre 1993 loi paysages
paysages et de leur de qualité paysagère, d’un programme d’actions
dynamique sur le territoire c’est-à-dire des pour répondre aux
concerné ; orientations de la
collectivité concernant
objectifs. convention européenne du paysage 2000
les caractéristiques
loi pour l’accès au logement
paysagères de son cadre
de vie ;
2014 et un urbanisme rénové (loi ALUR)

6 Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie 7


LE PLAN DE PAYSAGE un outil au service des élus

L’
initiative d’un plan de paysage émane en

LE PLAN
QUI EST
PROMOUVOIR
général d’une collectivité locale ou d’élus, mais
peut aussi provenir d’un collectif, d’un groupe CONCERNÉ ?
UN CADRE
d’habitants, d’acteurs économiques ou encore
d’associations qui souhaitent promouvoir un cadre

DE VIE DE
de vie de qualité et, notamment, remédier à des dynamiques

DE PAYSAGE
de transformation des paysages. Le portage du plan de

QUALITÉ
paysage revient aux élus du territoire concerné. En fonction
de l’échelle de territoire, il s’agira des élus de l’établissement public de coopération
intercommunale (EPCI), du syndicat mixte du schéma de cohérence territoriale (ScoT),
du syndicat mixte du pays, du parc naturel régional ou de la commune.

L’un des enjeux du plan de paysage réside dans la concertation et dans la participation
effective de tous les acteurs du territoire aux décisions qui concernent le devenir de leur
paysage. L’élaboration se fait donc en concertation avec les habitants, les associations
et les différents acteurs économiques du territoire pour parvenir à un projet partagé par
tous. La stratégie paysagère de la collectivité n’est pas conçue par un expert extérieur au
territoire. Elle est définie avec l’aide de spécialistes (paysagiste, médiateur, etc.), par les

M
autorités publiques, en tenant compte des attentes de chacun. La principale condition
ettre en œuvre un plan de paysage, POURQUOI de réussite tient de l’animation du plan de paysage dans la durée. Car, outre les actions
c’est appréhender l’évolution des METTRE opérationnelles auxquelles il engage, le plan de paysage permet d’orienter les futures
paysages dans le temps et définir le EN ŒUVRE interventions sur un territoire, dans la durée.
cadre de cette évolution. C’est garantir,
UN PLAN DE
dans la durée, la cohérence des différentes
interventions sur un territoire. C’est se donner les
PAYSAGE ?

U
moyens de construire un projet de territoire de qualité.
ne animation du plan de paysage est
nécessaire tout au long de la démarche COMMENT
d’élaboration et de mise en œuvre afin de LE METTRE
veiller à ce que les politiques portées aux EN ŒUVRE ?
différentes échelles répondent bien aux objectifs
UN PLAN DE PAYSAGE PERMET :
de qualité paysagère formulés dans le plan.
d’impliquer les citoyens de renforcer l’attractivité d’améliorer
dans un projet du territoire ; le cadre de vie.
de territoire ;

UN PLAN DE PAYSAGE S’ÉLABORE EN PLUSIEURS ÉTAPES

L’
Un état des lieux du paysage analyse La formulation des objectifs
échelle institutionnelle la plus adaptée des caractéristiques du paysage et des de qualité paysagère.
pour formuler les objectifs de qualité QUELLE EST dynamiques en cours : identification des
paysagère est l’intercommunalité. L’ÉCHELLE forces, des faiblesses, des risques et des Des propositions d’actions concrètes
Cependant, une réflexion à l’échelle PERTINENTE ? atouts du territoire en matière de paysage. à engager à court, moyen et long termes
communale peut se justifier par la permettant de répondre aux objectifs de
singularité d’un territoire. Une définition des enjeux paysagers qualité paysagère.
du territoire.

8 Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie 9


LE PLAN DE PAYSAGE un outil au service des élus

RÉCAPITULATIF DES ÉTAPES D'UN PLAN DE PAYSAGE

1 2 3
DIAGNOSTIC (ÉTAT
DES LIEUX ET ENJEUX)
PROJET
Formulation
MISE EN ŒUVRE
ET ANIMATION
T.0
Caractérisation du paysage : des objectifs de Déclinaison de la stratégie
identification et qualification des qualité paysagère en actions ou dispositions
éléments et structures paysagères qui doivent être (spécifiques ou thématiques)
constitutifs des paysages considérés. spatialisés. à court, moyen et long termes :

FOCUS SUR UN TERRITOIRE


Identification des dynamiques traductions réglementaires,
paysagères (facteurs d’évolution). opérationnelles, pédagogiques, etc.
Identification des attentes Veille active sur les politiques
de chacun (acteurs socio- à l’œuvre à l’intérieur et en dehors

EN DÉVELOPPEMENT
économiques, habitants, élus, etc.). du périmètre du plan.
Définition des enjeux. Animation.

Pour illustrer ce qu’un plan de paysage peut apporter


au développement d’un territoire, voici une collectivité
territoriale constituée d’une ville moyenne dans un maillage
agricole autour de laquelle un tissu pavillonnaire et des
T.1
REJOIGNEZ LE CLUB NATIONAL zones d’activités se sont développés (T0).

T.2
PLANS DE PAYSAGE !

Cette collectivité va poursuivre son développement au fil


Le club plans de paysage vise à accompagner techniquement
les collectivités qui se sont engagés dans la démarche.
de l’eau et au gré des opportunités (T1) avant de décider de
Il s’agit d’un espace d’échanges et de partage d’expériences reprendre en main son développement et de l’anticiper via un
entre territoires. Pour en faire partie, rapprochez-vous plan de paysage. Elle se fixe alors des objectifs en matière
de votre direction régionale de l’environnement, de de qualité paysagère et de qualité de vie, définit son projet, le
l’aménagement et du logement (DREAL). planifie et le réalise (T2).

10 Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie 11


FOCUS sur un territoire en développement

T.0
T.1
Le développement de la collectivité
se poursuit au fil de l’eau et
au gré des opportunités.
A
 A Abandon des activités
pastorales entraînant
une fermeture
des paysages

B
B  B Vieillissement de
quartiers résidentiels

A
D
C

 C Fermeture d’entreprises
et abandon de bâtiments

C
D

 D Développement des
dispositifs publicitaires

E
E
E Projet de zone d’activités

12 Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie 13


FOCUS sur un territoire en développement

T.0
T.2
La collectivité a décidé de reprendre en main
son développement et de l’anticiper via un F OBJECTIF
Réouverture des paysages
plan de paysage : elle se fixe des objectifs en ACTION
matière de qualité paysagère et de qualité de  F Rétablissement d’une
vie, définit son projet, le planifie et le réalise. activité pastorale avec
la mise en place d’une
association foncière pastorale

OBJECTIF
Requalification paysagère
G H de quartiers dégradés
ACTIONS
 G Construction d’un
G quartier piétonnier à vocation
F J résidentielle et commerciale
en remplacement
d’immeubles résidentiels
H en état de délabrement
H Requalification des tours
 I Reconversion d’une usine
I désaffectée en espace de
loisirs naturels et culturels

OBJECTIF
K Gestion de l’affichage
publicitaire
ACTION
I Mise en place d’un règlement
local de publicité et d’une
J charte signalétique

OBJECTIF 
Préservation des espaces
agricoles et limitation
de l’étalement urbain
ACTIONS
 J Densification des zones
K K résidentielles existantes
 K Réaménagement et
densification d’une zone
d’activités avec une approche
paysagère et abandon du
projet de zone d’activité

14 Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie 15


DES ACTEURS de plans de paysage témoignent

DES ACTEURS
DE PL ANS DE PAYSAGE
TÉMOIGNENT
commune de Nouaillé-Mauperthuis
département de la Vienne
2700 habitantsi

ICYRIL GOMELI CONSEILLER MUNICIPAL IALAIN FREYTETI PAYSAGISTE

N L
« AU COURS DU PROCESSUS COLLECTIF, e plan de paysage valorisation de l’architecture des ateliers thématiques ont été
otre plan de paysage permet de passer et du patrimoine (AVAP), une organisés. Nous nous sommes
s’est construit au de l’image partagée approche environnementale de également greffés à des visites
cœur d’une démarche
globale de territoire,
LES ÉLUS ACQUIÈRENT UNE CAPACITÉ que l’on se fait d’un l’urbanisme (AEU) et un plan local de découverte organisées par
territoire à des d’urbanisme (PLU). Le plan de la commune pour écouter les
en particulier un principes généraux paysage a servi de ciment à ces participants et parler du paysage
agenda 21, une
révision du plan
À PORTER CES THÉMATIQUES » d’aménagement et de études spécifiques. En amont, dans le paysage. Les échanges
mise en valeur puis à il a donné un socle à ces trois avec des agriculteurs, des
local d’urbanisme (PLU) et des réalisations. Pour lancer un études par un diagnostic sensible maraîchers, des commerçants
une aire de mise en valeur de plan de paysage, les élus doivent et partagé, notamment avec les et des associations ont affiné
l’architecture et du patrimoine savoir et de lecture du paysage, préconisations d’aménagement. avoir une certaine expérience de élus. En aval, il a permis d’aller notre connaissance du territoire.
(AVAP). Nous voulions que le mais elle s’est aussi montrée Au cours du processus collectif, la maîtrise d’ouvrage et du rôle jusqu’à des esquisses précises, Ces moments de partage et
plan complète les documents très à l’écoute des élus et du les élus acquièrent une capacité du paysagiste. Sur la commune chiffrées, opérationnelles, ce d’échange ont permis de préciser
réglementaires en proposant public, capable de se mettre à porter ces thématiques. de Nouaillé-Maupertuis, le que les trois autres études les traits caractéristiques
des actions concrètes de qualité à niveau dans le discours, y Il y a une culture paysagère plan paysage a été associé à n’étaient pas amenées à faire. des unités paysagères*, et
qui peuvent être mises en compris lors d’animations. commune qui s’installe et se un plan d’interprétation des Diverses actions ont été menées du territoire en général, et de
œuvre au fur et à mesure des Ce sont à nos yeux les clefs diffuse. Contrairement à un patrimoines. Trois documents pour mobiliser les acteurs formuler les perspectives et les
opportunités et des besoins de la qualité et de la réussite document réglementaire, le d’urbanisme étaient lancés du territoire. De nombreuses intentions partagées pour les
et en plaçant la « dimension de cette démarche. Avec une plan de paysage peut évoluer simultanément : une aire de visites de site avec les élus et paysages de la commune. Une
paysage » au cœur du projet équipe compétente, humble, au fur et à mesure de sa mise culture paysagère commune est
de territoire, notamment pédagogue, enthousiaste, les en œuvre tout en conservant née de ces échanges. »
parce qu’elle est fédératrice échanges et l’appropriation des sa philosophie d’origine. Est- « UNE CULTURE PAYSAGÈRE COMMUNE
et accessible à tous. L’équipe problématiques par l’ensemble ce que tout cela contribue à * Une unité paysagère est caractérisée par
un ensemble de structures paysagères et
de paysagistes que nous avons des acteurs du territoire vont améliorer la qualité de la vie ?
retenue avait non seulement bien au-delà de la technique Probablement, même s’il est EST NÉE DE CES ÉCHANGES » se distingue des unités voisines par une
différence de présence, d’organisation ou
les compétences en matière de paysagère elle-même ou des encore tôt pour le dire. » de formes de ces structures.

16 Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie 17


DES ACTEURS de plans de paysage témoignent

communauté d’agglomération de Blois plaine de Versailles et du plateau des Alluets


département du Loir-et-Cher département des Yvelines
48 communes 24 communes
108 000 habitants 139 000 habitantsi

CHRISTOPHE DEGRUELLE PRÉSIDENT D’AGGLOPOLYS, MARIE DE NAUROIS ANIMATRICE À L’ASSOCIATION PATRIMONIALE


LA COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION DE BLOIS DE LA PLAINE DE VERSAILLES ET DU PLATEAU DES ALLUETS (APPVPA)

L C
orsque je suis « L’APPROCHE PAYSAGÈRE PERMET ette région périurbaine avec des associations locales « LES AGRICULTEURS
devenu président de a subi de grandes et des particuliers. Cela a été le
l’agglomération en transformations à la début d’une prise de conscience
2008, j’ai constitué un DE REVENDIQUER UNE URBANISATION fin des années 1990. d’un territoire dont l’enjeu de ONT ÉTÉ MOTEURS
groupe de quatre vice- Les infrastructures préservation est conditionné au
présidents motivés qui accompagnaient développement économique des
pour travailler sur la DE QUALITÉ » l’urbanisation ont exploitations agricoles. L’École DU PROJET »
thématique du paysage. L’année consommé d’importantes nationale supérieure de paysage
suivante, nous avons commandé surfaces agricoles. Les de Versailles (ENSPV) a réalisé
un audit par le paysagiste- plan de paysage en lui-même, touristique et patrimoniale agriculteurs ont souhaité réfléchir une synthèse bibliographique du projet, les fiches actions
conseil de la direction nous serons accompagnés et un enjeu de bien-être avec les élus à l’avenir de la plaine des études paysagères portant tiennent compte des propositions
départementale des territoires dans notre démarche par un pour la vie quotidienne. Il de Versailles. En suivant une sur la plaine. Pour aller plus recueillies au cours des réunions
(DDT) pour qu’une culture bureau de paysagistes. La ne s’agit pas de se limiter méthodologie définie par l’institut loin, nous avons élaboré une et ateliers. Concernant la qualité
paysagère chemine au sein mobilisation doit d’abord avoir au long ruban le long de la de stratégies patrimoniales charte paysagère sur les espaces de vie, les rencontres entre les
de la collectivité. Nous avons lieu au niveau des élus, puis Loire et d’ignorer les coteaux, d’AgroParisTech, nous avons agricoles et naturels. Des acteurs du territoire tout au long
aussi recruté une paysagiste, elle doit toucher les acteurs les zones urbanisées ou les lancé un audit patrimonial visant étudiants de l’ENSPV ont mis en de la démarche ont permis de
rattachée au directeur général du tissu socio-économique zones d’activité industrielle. un faire émerger un patrimoine avant des orientations possibles et renforcer le lien social entre des
des services, ce qui souligne départemental. L’objectif de L’approche paysagère permet commun. Celui-ci a conduit réalisé une enquête sur le terrain. personnes qui appartiennent
la dimension prioritaire et ce plan est de montrer que de revendiquer une urbanisation à la création de l’APPVPA, Un cabinet d’étude professionnel à des milieux différents et qui
transversale du paysage. l’enjeu du paysage est à la fois de qualité et d’éviter une qui rassemble les élus, les a rédigé le document final. Si n’avaient pas l’occasion de
Concernant l’élaboration du un enjeu lié à la dimension croissance en taches d’huile. » agriculteurs et la société civile, les agriculteurs ont été moteurs dialoguer. »

18 Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie 19


DES ACTEURS de plans de paysage témoignent

JEAN-SÉBASTIEN LAUMONDI ANIMATEUR DU PLAN DE PAYSAGE CLAUDE CHAZELLE I PAYSAGISTE


DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE LA VALLÉE DE LA BRUCHE

P
les espaces, nous avons pu développer l’urbanisation en our tout projet type scientifique, géographie, forme ou l’apparence visuelle
porter un regard vers les espaces privilégiant la réhabilitation d’aménagement historique, archéologique et des lieux que leur signification
urbanisés, un regard inversé des friches industrielles. auquel je participe, aussi sur une vision réaliste et leur sens perçu. Un lieu peut
qui génère des perspectives. Nous travaillons ainsi dans quelle qu’en soit des contraintes, des données changer totalement d’aspect
Le plan de paysage a ainsi l’enveloppe urbaine qui existait l’échelle, ma économiques et des données sans perdre son âme, car
permis d’ouvrir les yeux sur auparavant. Les réflexions sur démarche est de sociales. Tout d’abord, les travailler sur le paysage c’est
la nécessité de se préoccuper le paysage créent du lien, un fil type plan de paysage. élus ou les habitants peuvent travailler sur la capacité d’un
des friches industrielles et de conducteur qui permet ensuite Cette approche permet être sur la défensive, car ils lieu, dans ses fondements,
limiter la réduction des espaces la compréhension des actions d’analyser ce qui fonde les pensent souvent que travailler à toucher profondément la
communauté de communes agricoles et semi-naturels. d’aménagement du territoire. caractères des lieux et les sur le paysage implique une sensibilité de chacun. Ce qui
de la vallée de la Bruche Notre stratégie consiste à Cette démarche nécessite du perceptions que la population image idéale et figée de leur importe c’est que chaque projet
département du Bas-Rhin maintenir l’agriculture sur des temps, beaucoup de pédagogie en a. Elle repose sur le territoire. Il faut alors expliquer rende lisible, et pas seulement
26 communes
espaces de friches agricoles et, bien évidemment, croisement d’informations, la que, s’il y a quelque chose à visible, les spécificités des lieux
22 000 habitants en périphérie des villages et à de l’ingénierie. » concertation, les analyses de défendre, ce n’est pas tant la sans s’interdire d’y intervenir.
Ce qui fait l’attractivité d’un

E
territoire pour des touristes
ntre 1950 et 1990, « LE PLAN DE PAYSAGE PERMET « UN LIEU PEUT CHANGER TOTALEMENT ou de nouveaux résidents,
notre territoire a c’est de se trouver dans des
perdu sa dynamique espaces qui ont une vraie
agropastorale en D’ARTICULER LES OUTILS D’AMÉNAGEMENT D’ASPECT SANS PERDRE SON ÂME » personnalité, ni surfaite, ni
lien avec une baisse artificielle. Entreprendre un plan
démographique : nous de paysage permet d’aborder
sommes passés d’un DU TERRITOIRE » l’aménagement d’un territoire
taux de boisement de 35 % à en perspective du sens que
plus de 75 %. La communauté l’on veut et peut lui donner,
de communes a travaillé sur la de manière transversale
reconquête et l’aménagement aux logiques sectorielles, et
de l’espace avec le cadre de vie d’orchestrer tous les outils de
comme moteur en développant, l’aménagement. »
dès les années 1990, un projet
paysager intercommunal.
Ce plan de paysage
permet d’articuler des
outils d’aménagement
du territoire et de mobiliser
les acteurs en offrant une
vision transversale autour
de ces problématiques. Il fait
émerger un consensus au
travers d’un projet collectif et
partagé. Après avoir réouvert

20 Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie 21


DES ACTEURS de plans de paysage témoignent

communauté de communes de la Fave


département des Vosges
7 communes
2500 habitants

IBERNARD MAETZI MAIRE DE LA GRANDE-FOSSE ET ANCIEN PRÉSIDENT BERNARD BRUNET PAYSAGISTE ET URBANISTE,
DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE LA FAVE ENSEIGNANT EN PAYSAGE

S F
ur notre territoire, « L’ÉQUILIBRE DES PAYSAGES aire évoluer la les dimensions culturelle, « UN PLAN DE
la déprise agricole a perception de la esthétique et symbolique du
entraîné la fermeture question du paysage territoire. Il s’agit aussi de
des paysages avec
ET LA QUALITÉ DE VIE SE SONT et les conditions de rompre avec des logiques de PAYSAGE CONTRIBUE
un fort enrésinement l’action sur celui-ci planification et d’urbanisme qui
dominé par l’épicéa. passe par le débat plaquent des modèles abstraits
Ce sont des
CONSIDÉRABLEMENT AMÉLIORÉS » entre acteurs afin et recherchent des cohérences À RENOUVELER
problématiques d’aménagement d’élaborer un diagnostic globales en oubliant les vertus
du territoire qui ont conduit et une vision partagés des et les qualités du local. Quand
à l’élaboration d’un plan de enjeux et des objectifs. Au j’explique aux élus que l’on va LE LIEN ENTRE LA
paysage. Celui-ci est une remise et vivant. Nous avons lancé particulier autour du tourisme lieu d’aborder le territoire d’abord identifier ensemble
à plat générale en concertation des démarches d’associations vert. Nous avons travaillé sur la par les problèmes comme les particularités locales pour
avec tous les acteurs et avec foncières pastorales pour sauver relocalisation de la production cela se fait dans beaucoup de coconstruire un projet, les SOCIÉTÉ ET SON
l’objectif de déboucher sur des et développer l’agriculture de d’énergie et réfléchi à la démarches d’aménagement, réactions sont positives. Le
actions qui font consensus. montagne. Nous avons revu la construction ou la restauration j’essaie tout d’abord de faire plan de paysage consiste à
Cela nécessite beaucoup réglementation des boisements des bâtiments avec un objectif émerger un regard positif mettre les valeurs culturelles et
de pédagogie. Un chargé de pour mieux gérer leur répartition d’économies d’énergie. Le sur les potentialités et les écologiques au cœur du débat
ENVIRONNEMENT »
mission assure l’animation, le ou le choix des essences. plan de paysage est finalement valeurs du paysage. Car il faut social et politique pour faire
lien quotidien avec les habitants Pour éviter l’étalement une clef de réussite pour un rechercher en premier lieu ce émerger des projets concrets de de dépasser les logiques de
et l’interface entre les élus et la urbain, nous avons engagé territoire et permet d’assurer qui fait sens et pourra fonder territoire et de développement banalisation et de décoration
population. Élaborer un plan de une politique de densification un véritable développement un projet fédérateur. La vision local. Le paysage est le reflet futiles pour cultiver les valeurs
paysage, c’est développer une tout en gardant des îlots de local. Aujourd’hui, l’équilibre paysagère est transversale : des tensions et des réalités fondamentales et durables
vision et une stratégie à court, verdure. Le plan de paysage des paysages et la qualité de elle met en relation et s’appuie d’une société. Le plan de d’un territoire. Il contribue
moyen et long termes pour a aussi permis de réfléchir vie se sont considérablement sur le patrimoine et l’écologie, paysage est un projet partagé à renouveler le lien entre la
que le territoire reste attractif au potentiel touristique, en améliorés. » la géographie et l’histoire, qui se donne pour objectif société et son environnement. »

22 Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie 23


REJOIGNEZ LE

Depuis le lancement de l’appel à projets plans de paysage


en 2012, un club a été mis en place, avec pour objectifs
d’accompagner techniquement les collectivités qui se sont
engagées dans la démarche. Le Club national plans de
paysage est un lieu d’échanges et de partage d’expériences
entre territoires et au service des territoires.
Pour toute information complémentaire, rapprochez-vous
de votre direction régionale de l’environnement,
de l’aménagement et du logement (DREAL).

Liste des DREAL sur


www.developpement-durable.gouv.fr
Rubrique Ministère > Organisation > Sur le territoire
> Services régionaux et inter-régionaux > Les DREAL
(directions régionales de l’environnement, de l’aménagement
et du logement) > Liste des 21 DREAL

Ministère de l’Écologie,
du Développement durable
et de l’Énergie
Direction générale de l’aménagement,
du logement et de la nature
92055 La Défense Cedex
Tél. +33 (0)1 40 81 21 22

www.developpement-durable.gouv.fr