Vous êtes sur la page 1sur 3

DOTATION DOMESTIQUE UNITAIRE

En suivant les hypothèses de calcul de la demande en eau de l’étude d’actualisation du Plan


National de l’Eau de 2010 (PNE), la dotation unitaire domestique varie dans le temps et selon
la typologie de l’agglomération comme indiqué dans les eux tableaux ci-dessous
Les besoins domestiques pour les différents horizons sont indiqués dans le tableau suivant : g

Tableau : Typologie agglomération / Strates de population

Désignation Caractéristique
les métropoles à statut particulier de délégation (SPE) Alger ; Oran ; Constantine ; Annaba
Les métropoles villes de plus de 300.000 habitants
L’urbain dit «supérieur » 100.000 < pop < 300.000 habitants
L’urbain 20.000 < pop < 100.000 habitants
Semi urbain 5.000 < pop < 20.000 habitants
Semi rural 3.000 < pop < 5.000 habitants
Rural aggloméré 600 < pop < 3.000 habitants
population inférieure à 600 habitants (100 unités
Rural éparse
d’habitation).
Source PNE

Tableau 8 - EVOLUTION DES DOTATIONS UNITAIRES DOMESTIQUES EN


L/JOUR/HA

2010 2015 2020 2025 2030


métropoles à statut particulier de délégation (SPE) 100 105 110 115 120
métropoles 90 95 100 110 120
urbain supérieur 85 85 90 100 110
urbain 80 85 90 100 110
Semi urbain 80 80 85 90 100
Semi rural 75 80 85 90 100
Rural aggloméré 70 75 80 85 90
Eparse 60 60 60 60 60
Source PNE

A partir de tableau ci-dessus, la localité d’EL MARSA est considérée comme une ville semi
urbain.

a) FACTEUR DE MAJORATION

MAJORATION CLIMATIQUE
Le coefficient de majoration climatique prend en compte les variations de standard dans
l’usage de l’eau entre le Nord, les Hauts Plateaux et le Sud. Pour la wilaya de Blida située
dans le Nord de l’Algérie, le coefficient est égal à Zéro.

MAJORATION AUTRES USAGÉS


Les besoins administratifs, des commerces et de l’artisanat et petites industries sont
considérés comme étroitement liés à la typologie de l’agglomération et sont estimés par
application directe aux dotations unitaires domestiques, de coefficients de majoration
spécifiques à chaque catégorie d’usagers :

Tableau 9 - FACTEUR DE MAJORATION (AUTRES USAGERS)


Taux de majoration des autres usagers
Artisanat et
Administration Commerce total
petite industrie
métropoles à statut particulier de
35 17,5 17,5 70
délégation (SPE)
métropoles 30 15 15 60
urbain supérieur 25 12,5 12,5 50
urbain 20 10 10 40
Semi urbain 15 10 10 35
Semi rural 10 7,5 7,5 25
Rural aggloméré 5 5 5 15
Eparse 0 0 0 0
Source PNE

L’application des différents coefficients de majoration proposés se traduisent de manière plus


représentative, par le tableau ci-après, qui décrit la répartition des besoins pour 100 litres
distribués « au robinet ».

Tableau 10 - REPARTITION DES CONSOMMATIONS POUR 100 LITRES


DISTRIBUES "AU ROBINET"

REPARTITION DES CONSOMMATIONS pour 100 litres


distribués "au robinet"
Unité : %
Besoins Besoins Besoins Besoins Artisanat
Total
domestiques Administration commerce et petite industrie
Métro pôles à statut
particulier de 59 21 10 10 100
délégation (SPE)
Métropoles 63 19 9 9 100
Urbain supérieur 67 17 8 8 100
Urbain 72 14 7 7 100
Semi urbain 74 12 7 7 100
Semi rural 80 8 6 6 100
Rural aggloméré 88 4 4 4 100
Eparse 100 100
Source PNE

L’application de ces différents facteurs de majoration aux dotations unitaires


domestiques permet, en étape intermédiaire, selon le scénario tendanciel défini dans le
PNE, de visualiser l’évolution des besoins journaliers en AEP par équivalent habitant :
Tableau 11 - EVOLUTION DE LA DOTATION UNITAIRE DOMESTIQUE ET
AUTRES USAGES ASSIMILES EN L/J/HAB

2010 2015 2020 2025 2030


métropoles à statut particulier de délégation (SPE) 170 179 187 196 204
métropoles 144 152 160 176 192
urbain supérieur 128 128 135 150 165
urbain 112 119 126 140 154
Semi urbain 108 108 115 122 135
Semi rural 94 100 106 113 125
Rural aggloméré 81 86 92 98 104
Eparse 60 60 60 60 60
Source PNE

Vous aimerez peut-être aussi