Vous êtes sur la page 1sur 56

ُ ‫إن رأيتَ مني خيرا ً فاد‬

‫ع ِل َوا ِلدَي‬ ْ

https://www.paypal.me/AbdelaazizFatah F-4ECO Fatah4eco@gmail.com Abdelaaziz fatah


Le 01 – 06 -2020
Diagnostic et analyse financière

 Tableau de Formation de Résultats

 La capacité d'autofinancement
L’introduction
 Les retraitements
L'état des soldes de gestion  Les ratios
Partie 1 : Analyse de la performance
Examen de fin de module TSGE
de l'organisation

Partie 2 : Analyse de l'équilibre Le bilan fonctionnel


Examen National du BTS 2016  Les retraitements et reclassements
financier de l'organisation
Filière : BTS Gestion des PME/PMI
 Les paramètres de l’équilibre financiers

Le bilan financier  Les ratios


Partie 3 : Analyse de la solvabilité de
Examen de fin de module TSGE
l'organisation

Le tableau de financement  La # Entre l’analyse statique et l’analyse


Partie 4 : Analyse dynamique des flux
Examen de fin de module TSGE dynamique
financiers
 Tableau de synthèse des masses du
bilan

 Tableau des emplois et ressources


Diagnostic et analyse financière

L’introduction

L’analyse A pour objet de collecter et d’interpréter des informations permettant de porter un jugement sur la situation économique et
financière financière de l’entreprise et son évolution.

Basée sur l’analyse et l’interprétation des résultats portant sur la lecture des documents comptables et financiers

Etude du bilan Etude du compte de résultat

Etude
Etude statique C.P.C L’état des soles de gestion
dynamique

Bilan fonctionnel La continuité d'exploitation


Tableau de L’état des soles de gestion
financement avec soldes corrigés
Bilan financier liquidation

Une image plus fidèle de la situation financière l’entreprise et de son activité.

L’équilibre Solvabilité La liquidité La rentabilité La croissance Les risques

Les utilisateurs de l'analyse financière

Les dirigeants Gestionnaires Actionnaires Les salaries Fournisseurs Les banques


Partie 1 : Analyse de la performance de l'organisation

1 - : La différence entre Le CPC et L’ESG

Est un état de synthèse qui, élaboré sur une période comptable, permet de déterminer le résultat réalisé par l'entreprise par la différence
Le CPC
entre le total des produits et le total des charges.

Est un état de synthèse obligatoire pour les entreprises dont le chiffre d’affaires ≥ 10 000 000 DH. L’ESG un document qui reprend les
S données du CPC et les structure en solde intermédiaire de gestion pour des besoins de l’analyse financière et économique de l’entreprise.

10 soldes de gestion
Comparaison de deux entreprises

La marge brute sur vente Sont utilisés pour le calcul de ratios et


La production de l’exercice permettront d'affiner l'analyse de la
rentabilité et de la profitabilité de
La consommation de l’exercice
l'entreprise. Ils font l'objet d'un suivi dans le
Rt net : 90 000 Rt net : 100 000
La valeur ajoutée temps et dans l'espace, afin d'observer
EBE : 10 000 EBE : 5 000
EBE ou IBE
l'évolution de la performance de l'entreprise

Résultat d’exploitation Résultat financier Résultat courant Résultat non courant Résultat Net

2 - : La lecture des soldes intermédiaire de gestion

La marge brute sur ventes C’est le premier indicateur pour apprécier la performance d’une entreprise commerciale = ventes de marchandises - Achats revendus de marchandises
Achats revendus de marchandises = Achats de marchandises variation de stock de M/ses
La production de l’exercice La production de l'exercice concerne les entreprises industrielles.
Dans les entreprises dont l'activité est industrielle et commerciale, la marge commerciale permettra d'apprécier l'efficacité commerciale de l'entreprise, la
production de l'exercice et l'efficacité industrielle.
Production de l’exercice = Ventes de B/S produits +/- Variation de stock de produits + Immobilisations produites par l’entreprise pour elle-même

La Valeur Ajoutée La Valeur Ajoutée (VA) est un Solde Intermédiaire de Gestion (SIG) qui montre la richesse brute créée par l’entreprise, c’est-à-dire sa capacité à générer de la
richesse par son cycle de production.
La valeur ajoutée constitue la rémunération qui sera consacrée aux facteurs de production puisqu'elle sera répartie entre ceux qui ont participé a sa création

L’EBE L’excédent brut d'exploitation est un indicateur de performance industrielle et commerciale privilégié pour évaluer et comparer la performance de
l'exploitation des entreprises car il est indépendant de la politique d'investissement (Les amortissements ne sont pas pris en compte), de financement (Les
charges financières ne sont pas prises en compte) et de distribution de dividende des entreprises

L’EBE = Valeur ajoutée + Subventions d'exploitation - Impôts et taxes - Charges de personnel


On parle d'insuffisance brute d'exploitation (IBE) lorsque le solde est négatif
3 - : L'état de solde de gestion (ESG)
T. de formation des résultats (TFR)

ESG Comporte deux Tableaux

La capacité d’autofinancement

3 – 1 : Tableau de formation des résultats (TFR)


N° Solde après
Signe Mode de calcul Montant Retraitement
compte retraitements
711 Ventes de M/ses en l’état
611 - Achat revendus de M/ses
I = Marge Brut sur vente en l’état
712 Ventes des B & S produits
713 +/- Variation de stocks de produits
714 + immobilisation produit par l’entreprise pour elle même
II = Production de l’exercice
612 Achats Consommés de matières et fournitures
613/614 + Autres charges externes
III = Consommation de l’exercice
IV = La valeur ajoutée (I + II – III)
716 + Subvention d’exploitation
616 - Impôts & taxes)
617 - Charges de personnel
V = EBE ou IBE
718 + Autres produits d’exploitation
618 - Autres charges d’exploitation
719 + Reprises d’exploitation, transfert de charges
619 - Dotations d’exploitation
VI = Résultat d’exploitation
VII + Résultat financier
VIII = Résultat courant 700 000 700 000

IX + Résultat non courant 400 000 400 000

670 - Impôt sur résultat 100 000 100 000

X = Résultat de l’exercice 1 000 000 1 000 000


3 – 2 : Les retraitements

Les retraitements des soldes de gestion ont permis de donner une image plus économique et réelle de la rentabilité de l’entreprise, sachant qu’ils n’ont
pas d’influence sur le résultat net de l’exercice.

Le crédit-bail
Le crédit-bail Définition Le crédit-bail Mécanisme du crédit bail Le crédit-bail Retraitement

Est un contrat par le quel une personne,


le crédit bailleur (société de -Redevance -Autres charges externes

financement, banaque...) Achète un 4 + Amortissements + Dotations d'exploitation


bien et le met à la disposition d'une 1 3
+Intérêts + Charges financier
autre personne, le preneur (locataire), ou
moyennant le paiement d'un loyer. Le - Résultat financier

locataire n'est donc pas juridiquement Machine de P°


𝑽𝒂𝒍𝒆𝒖𝒓 𝒅′ 𝒐𝒓𝒊𝒈𝒊𝒏𝒆 ;𝒗𝒂𝒍𝒆𝒖𝒓 𝒓é𝒔𝒊𝒅𝒖𝒆𝒍𝒍𝒆
2 Amortissements= Linéaire
propriétaire du bien mis a sa 𝑫𝒖𝒓é𝒆 𝒅′ 𝒂𝒎𝒐𝒓𝒕𝒊𝒔𝒔𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕

disposition. le preneur
5 Redevance = Amortissement + Intérêt
le crédit bailleur
Intérêts = Redevance – Amortissement

Le sous-traitance
La sous-traitance Définition & exemple La sous-traitance Retraitement
La sous-traitance est un contrat par lequel une entreprise demande à une autre entreprise de
réaliser une partie de sa production Sous traitance - Autres charges externes

Matières premières + Achats consommés


1
Charges de personnel + Charges de personnel

Le personnel intérimaire
Le personnel intérimaire ( personnel prêté ) Le personnel intérimaire Retraitement

Le personnel intérimaire utilisé par l'entreprise est le personnel salarié d'une autre entreprise, mis à Charge de personnel -Autres charges externes

sa disposition pour une durée déterminée externe + Charges de personnel

La subvention d’exploitation
La subvention d’exploitation La subvention d’exploitation Retraitement

Subvention d’exploitation - Subvention d’exploitation


Les subventions d’exploitation sont destinées à compenser l’insuffisance de certains produits
E/se commerciale + Ventes de M/ses en l’état
d’exploitation, ou à faire face à des charges d’exploitation.
E/Se industrielle + Ventes des B & S produits
3 – 3 : La capacité d’autofinancement : ( CAF )

Définition Le rôle de la CAF La capacité d'autofinancement indique l'excédent de


ressources internes générées par l'activité, qui peut
être affecté à plusieurs enjeux par le chef d'entreprise :
La CAF : Désigne l’ensemble des ressources internes
générées par l’entreprise dans le cadre de son activité - Réaliser des investissements, pour renforcer sa
qui permettent d’assurer son financement. compétitivité ;
- Rembourser ses emprunts et ses dettes, pour
favoriser son indépendance financière ;
- Verser des dividendes à ses actionnaires.

Mode de calcul MONTANT Mode de calcul MONTANT

Résultat net de l’exercice EBE ou IBE

+ Dotation d’exploitation (durable + Amort de credit bail ) + Autres Produits d’exploitations

+ Dotation financiers(durable ) + Reprise d’exploitation : liée aux éléments circulant et


transferts des Charges
+ Dotations non courant (durable)
+ Produits financier (hors reprise sur amortis & provisions des
- Reprise d’exploitation (durable) éléments durables)
- Reprise financières (durable) + Produits non courants (hors reprise sur amortis &
- Reprise non courant (durable + y compris reprise sur provisions des éléments durables et Produit de Cession des
Subvention d’investissement ) immobilisations)

- Produits de cession des immobilisations - Autres Charges d’exploitations

+ VNA des immobilisations cédées - Dotations d’exploitation ; liée aux éléments circulant

= Capacité d’autofinancement - Charges financiers (hors dotations reprise sur amortis &
provisions des éléments durables)
- Dividendes
- Charges non courants (hors dotation sur amortis &
= Autofinancement provisions des éléments durables et VNA des immobilisations
cédées)
Amortissements Dotations aux amortissements Classe 2
- Impôt sur résultat
Les provisions Dotations aux provisions Classe 1 & 2
= Capacité d’autofinancement
Reprises sur provisions Classe 1 & 2
- Dividendes
Produits de cession = VNA des immobilisations cédées +/- Value = Autofinancement
VNA des immobilisations cédées = Produits de cession +/- Value
Les provisions Dotations aux provisions Classe 3 & 4
L’autofinancement représente le montant des fonds effectivement à la
disposition de l’entreprise pour réaliser de nouveaux projets Reprises sur provisions Classe 3 & 4
3 – 4 : Les Ratios financiers

Un ratio est un chiffre ou un pourcentage utilisé en analyse financière. Il résulte d'une division opérée entre deux
Ratios
éléments issus du compte de résultat, du bilan

les ratios financiers sont des indicateurs utilisés pour conduire des analyses financières d'entreprises. Ils sont, le plus
souvent, utilisés par les dirigeant pour suivre son entreprise ou par des repreneurs d'entreprises et investisseurs.

Types de La rentabilité Dans le temps

Analyser et interpréter les


ratios
Rendement

résultats obtenus
La liquidité Les ratios des années précédentes
Dans l’espace Améliore la situation
La structure financière
Augmenter la performance
L’endettement Maintenir la performance

Gestion du BFRG Le même secteur d'activité

Bilan + ESG

11+ 5 5x3 3+4 17/3 0 26-5


- + - + - + - + - + - +
x = x = x = x = x = x =
3 – 4 : Les Ratios financiers

La rentabilité

La rentabilité traduit l'aptitude de l’entreprise à produire un profit.


Elle résulte de la comparaison entre un résultat obtenu et les moyens mis en œuvre pour l'obtenir. Les paramètres généralement utilisés pour définir
le résultat obtenu sont le résultat net, le résultat d’exploitation, l’EBE, la valeur ajoutée ou encore la capacité d’autofinancement. Les moyens mis
en œuvre sont couramment exprimés par le volume du chiffre d’affaires, les capitaux investis ou les capitaux propres

La rentabilité financière

Retour sur capitaux Résultat net La rentabilité financière mesure la capacité des capitaux investis par les actionnaires et associés (capitaux propres) à
propres capitaux propres dégager un certain niveau de profit.

Les capitaux propres correspondent au capital social


augmenté :
+ des primes d'émission, de fusion, d'apport, etc ;
+ des écarts de réévaluation ;
+ de la réserve légale ; Les actionnaires
+ des réserves statutaires
+ des réserves réglementées ;
+ des autres réserves;
+ du report à nouveau ;
+ du résultat de l'exercice ;
La rentabilité financière mesure la rentabilité offerte aux actionnaires. C'est la rentabilité de leur placement financier
+ des subventions d'investissement ;
dans l'entreprise.
+ des provisions réglementées.

La rentabilité économique

E.B.E Résultat d′expoitation La rentabilité économique mesure le succès plus ou moins grand des investissements
Rendement des
Actif économique brut Actif économique net entrepris. Elle compare le résultat réalisé à l'actif qui permet de faire fonctionner
capitaux investis
l'entreprise
Actif économique = immobilisations corporelles affectées à l’exploitation + Immobilisations incorporelles affectées à l’exploitation + Biens acquis en crédit-
bail affectés à l’exploitation + Besoins de financement de l’exploitation.
L’effet de levier détermine le montant maximum d'endettement acceptable pour une société, sans mettre en risque ses capitaux propres. Il
Effet de levier
explique également que la structure financière de l’entreprise a une influence sur la rentabilité financière de l’entreprise
https://youtu.be/llexDTa5rsg

La rentabilité commerciale

Résultat net Mesure la capacité de l'entreprise à Taux de marge marge commerciale mesure la part de l'activité
Marge nette Chiffre d′affaires Chiffre d′affaires
dégager du profit commerciale commerciale dans la réalisation du CA

taux de marge brut excédent brut d’exploitation Mesure la capacité a mesure la capacité de l'entreprise à générer un résultat pour un niveau de CA sans tenir compte de la politique
d'exploitation Chiffre d′affaires d'investissement et de financement de l'entreprise à dégager du profit
3 – 4 : Les Ratios financiers

Ratios de rendement

Productivité de Valeur ajoutée


l’exercice Production de l′exercice

Valeur ajoutée Productivité du Valeur ajoutée


productivité du
personnel Effectif𝑠 capital Capitaux investis

Ces ratios sont des indicateurs du nombres de DH de VA crées par DH de capitaux investis et par tête d'employé
Ratios de répartition de la VA

Permet de mesurer le pourcentage de la part de la VA attribuée à chaque partie prenante de l'entreprise

L’Etat 𝐼𝑚𝑝𝑜𝑡𝑠 𝑒𝑡 𝑡𝑎𝑥𝑒𝑠 Salariés 𝑅é𝑚𝑢𝑛é𝑟𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑑𝑢 𝑝𝑒𝑟𝑠𝑜𝑛𝑛𝑒𝑙 Banques 𝐶𝑕𝑎𝑟𝑔𝑒𝑠 𝑑′𝑖𝑛𝑡é𝑟ê𝑡


𝑉𝐴 𝑉𝐴 𝑉𝐴

Actionnaires 𝐷𝑖𝑣𝑖𝑑𝑒𝑛𝑑𝑒𝑠 Capital technique 𝐴𝑚𝑜𝑟𝑡𝑖𝑠𝑠𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡𝑠 Entreprise 𝐴𝑢𝑡𝑜𝑓𝑖𝑛𝑎𝑛𝑐𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡


𝑉𝐴 𝑉𝐴 𝑉𝐴

Taux de croissance de 𝑉𝐴 2020 − 𝑉𝐴 2019


Il mesure l'évolution de la richesse créée par l'entreprise
la valeur ajoutée 𝑉𝐴 2019

Ratios de l’endettement

Capacité de Dette nette


excédent brut d’exploitation Capacité à rembourser les dettes via les revenus du cycle d’exploitation
remboursement

Dette nette Une valeur de 3 ou 4 au ratio de capacité de remboursement signifie qu’il faut 3 ou 4 exercices comptables, donc 3 ou 4
CAF années de CAF, pour rembourser les dettes financières
Un ratio inférieur à 3 est bon pour l’entreprise et un ratio supérieur à 4 est mauvais pour l’entreprise.

Poids des intérêts Charges d′intérêts


par rapport au CA CA HT Selon la doctrine ce ratio ne doit pas majorer 5%
3 – 5 : EFF 2017

Dossier N° : 8
Le CPC de la Sté TODEX spécialisée dans la production et la commercialisation du fer
forgé est le suivant :
Informations complémentaires :

- La subvention d’exploitation a été reçue en complément du prix de


ventes de marchandises

- Dans le poste « Autres charges externes » figurent :


- Une Redevance Crédit-bail de 62 000 Dh pour une machine de valeur
d’origine 300 000 Dh, Valeur résiduelle 60 000 Dh, Durée du contrat 5
ans ;
Et une rémunération du personnel externe 12 000 Dh

- Distribution de bénéfice (Dividendes) 940 000 Dh

- Tableau des dotations et reprises relatives l’Actif circulant, Passif


circulant et Trésorerie

Travail à faire :

1) Présenter L’Etat des Soldes de Gestion (TFR et CAF Additive) avec


soldes corrigés après retraitement

2) Vérifier la CAF par la méthode Soustractive

3) Analyser la situation de l’entreprise en comparant les soldes trouves


par ceux de 2015 suivants :
1- L’état des soldes de gestion avec soldes corrigés
A – Tableau de formation du résultat

Solde après
Poste Signe Mode de calcul Montant Retraitement Crédit-bail
retraitements
711 Ventes de M/ses en l’état 1 500 000 + 230 000 1 730 000
611 - Achat revendus de M/ses 900 000 900 000
I = Marge Brut sur vente en l’état 600 000 830 000
Redevance
712 Ventes des B & S produits 23 000 000 23 000 000
713 +/- Variation de stocks de produits - 123 000 - 123 000
62 000 Dh
714 + immobilisation produit par l’entreprise pour elle même 40 000 40 000
II = Production de l’exercice 22 917 000 22 917 000
Amortissement
612 Achats Consommés de matières et fournitures 12 380 000 12 380 000
613/614 + Autres charges externes 120 000 -62 -62
000000 – 12 000 46 000 ( 𝟑𝟎𝟎 𝟎𝟎𝟎 − 𝟔𝟎 𝟎𝟎𝟎 )
III = Consommation de l’exercice 12 500 000 12 426 000 𝟓

IV = La valeur ajoutée (I + II – III) 11 017 000 11 321 000


716 + Subvention d’exploitation 230 000 - 230 000 0 48 000
616 - Impôts & taxes) 15 000 15 000
617 - Charges de personnel 234 000 + 12 000 246 000
intérets
V = EBE ou IBE 10 998 000 11 060 000
718 + Autres produits d’exploitation 35 000 35 000 62 000 – 48 000

618 - Autres charges d’exploitation 21 000 21 000


14 000
719 + Reprises d’exploitation, transfert de charges 27 000 27 000
619 - Dotations d’exploitation 320 000 + 48 000 368 000
VI = Résultat d’exploitation 10 719 000 10 733 000

73 + Produit financiers 106 000 106 000


65 = Charges financiers 141 000 + 14 000 155 000
VII + Résultat financiers - 35 000 - 49 000
VIII - Résultat courant 10 684 000 10 684 000
75 Produits non courant 166 000 166 000
65 - Charges non courant 84 000 84 000
IX Résultat non courant 82 000 82 000
670 - Impôts sur les résultats 176 000 176 000
X Résultat de l’exercice 10 590 000 10 590 000
1- L’état des soldes de gestion avec soldes corrigés
B – La Capacité d’autofinancement

La CAF La méthode additive :

Mode de calcul Mt

Résultat net de l’exercice 10 590 000

+ Dotation d’exploitation (durable ) 340 000 368 000 – 28 000

+ Dotation financiers(durable ) 40 000 54 000 - 14 000

+ Dotations non courant (durable) 44 000 54 000 – 10 000

- Reprise d’exploitation (durable) 20 000 27 000- 7 000

- Reprise financières (durable) 19 000 23 000 – 4 000

- Reprise non courant (durable + y compris reprise sur Subvention


58 000 32 000 – 8 000 + 34 000
d’investissement )

- Produits de cession des immobilisations 80 000

+ VNA des immobilisations cédées 30 000

Capacité d’autofinancement 10 867 000

La CAF La méthode soustractive :

Mode de calcul Mt

EBE ou IBE 11 060 000

+ Autres Produits d’exploitations 35 000

+ Reprise d’exploitation : liée aux éléments circulant et transferts des Charges 7 000
+ Produits financier (hors reprise sur amortis & provisions des éléments
87 000 106 000 – 19 000
durables)
+ Produits non courants (hors reprise sur amortis & provisions des éléments
28 000 166 000 – 58 000 – 80 000
durables et Produit de Cession des immobilisations)
- Autres Charges d’exploitations 21 000

- Dotations d’exploitation ; liée aux éléments circulant 28 000

- Charges financiers (hors dotations reprise sur amortis & provisions des
115 000 155 000 – 40 000
éléments durables)
- Charges non courants (hors dotation sur amortis & provisions des éléments 84 000 – 30 000 – 44 000
10 000
durables et VNA des immobilisations cédées)
- Impôt sur résultat 176 000

Capacité d’autofinancement 10 867 000


Partie 2 : Analyse de l'équilibre financier de l'organisation

1- La différence entre le bilan comptable et le bilan fonctionnel

Le bilan comptable Le bilan comptable est un tableau qui synthétise le patrimoine de l'entreprise à un instant donné (son actif et son passif)

Actif Brut A&P Net Passif Net L’objectif Evaluer le patrimoine de l'entreprise
Actif immobilisée Financement permanent
Actif circulant HT Passif circulant HT Présentation Classique : en fonction des emplois
Trésorerie Actif Trésorerie Passif et des ressources qui ont permis
l'acquisition des biens
Total Total

Le bilan fonctionnel est un tableau qui reprend les mêmes données que le bilan comptable, mais il s’agit de les ordonner par fonction /
Le bilan fonctionnel
utilisation, puis par degré de liquidité

Actif Mt Passif Mt L’objectif analyser de ou provient le financement de l'entreprise et


comment il est utilisé pour financer les investissements puis
Ressources stables
Emplois stables l'exploitation. Détecter les déséquilibres, proposer des
Capitaux propres solutions
Dettes de financement
Actif circulant Passif circulant Présentation Economique : en fonction des trois grands cycles de la vie
d'exploitation d'exploitation de l'entreprise :
Actif circulant hors Passif circulant hors Le cycle de financement;
d'exploitation d'exploitation Le cycle d'investissement;
Le cycle d'exploitation.
Trésorerie Actif Trésorerie Passif
Total Total

L'annexe comptable permet de distinguer ce qui va en " exploitation " et ce qui va en "
hors exploitation "

• Les emplois stables Liés aux opérations d’investissement


• Les emplois circulants D’exploitation Ce que fait l’entreprise, c’est-à-dire son activité, ses opérations courantes.

Hors exploitation Ne correspondant pas aux opérations courantes de l’entreprise.

• Les ressources stables Liées aux opérations de financement


• Les ressources circulants d’exploitation Il s’agit de l’ensemble des comptes du passif circulant et qui concernent l’exploitation
Tous les éléments du passif circulant qui ne concernent pas l’exploitation: les dettes sur
Hors exploitation
immobilisations, les dettes pour I.S. (impôt sur les sociétés), les intérêts courus non échus
2- L’élaboration du bilan fonctionnel
Méthode 1 : Tableau de retraitement et reclassement Bilan fonctionnel condensé
Le bilan fonctionnel est construit à partir du bilan comptable avant répartition (le résultat de l'entreprise est compris dans les capitaux propres), auquel on apporte
des corrections :
Attention au piège : si l'énoncé propose un bilan après répartition, il faut donc rétablir au préalable le bilan avant réparition du résultat.

Emplois Actif circulant TA Ressources stables Passif circulant TP Prime de remboursement des obligations
Éléments
stables E HE CP DLT HE HE
La société anonyme DEVE a émis le 01/01/2020, un
Total comptable Bruts Bruts Bruts Bruts Nets Nets Nets Nets Nets
emprunt obligataire dont les caractéristiques sont les
∑ des amortissements et suivantes :
provisions - 1 000 obligations de nominal 150 DH au taux de 10% -
- Prix d’émission 120 DH
Frais préliminaires - Remboursable en 5 ans, par amortissement constants

Prime de remboursement
des obligations 1-1-2020
Charges à répartir sur 5141 Banque 120000
plusieurs exercices 2130 Prime de R 30 000
Les écarts de conversions
1410 Emprunts 150000
ECA Augmentation des
dettes
ECA diminution des La prime de remboursement
aucun retraitement
Créances = La valeur nominale - le prix de remboursement
ECP Augmentation des = 150 000 – 120 000 = 30 000
Créances
ECP Augmentation des Créances
ECP Diminution des dettes aucun retraitement
Afin de neutraliser les gains latents de change sur
Effets Escomptés Non créances et de revenir à la situation initiale
Echus (E.E.N.E.)
+ ECA Augmentation des dettes
Le crédit-bail +VO +VNA
∑Amrt
Afin de neutraliser les pertes latentes de change sur
soldes créditeurs bancaires dettes et de revenir à la situation initiale

Concours bancaires

Intérêts courus sur


emprunts

Intérêts courus sur prêts

Totaux A B C D E F G H I
L’écart de conversion Différence entre le cours de change à la date de l’enregistrement en comptabilité et celui à la date d’inventaire

Au 01-01-2020, Achat de marchandises, Prix 2 500 $ Au 01-01-2020, L'entreprise a effectué une vente à un client
La différence de conversion actif correspond à avec $ = 10 dh étranger
à l’inventaire le taux de change est : 1$ = 11 dh vente à crédit 1000 $ avec $ = 10 dh
une perte latente. C'est la diminution des
à l’inventaire : taux de change est : 1$ = 9 dh
créances et l'augmentation des dettes. Dettes Créances
Ecart = (11-10) x 1000 = + 1 000 ECA, des dettes Ecart = (9-10) x 1000 = - 1 000 ECA, des créances

Au 01-01-2020, Achat de marchandises, Prix 2 500 $ Au 01-01-2020, L'entreprise a effectué une vente à un client
Un écart de conversion passif correspond à un avec $ = 10 dh étranger
à l’inventaire le taux de change est : 1$ = 9dh vente à crédit 1000 $ avec $ = 10 dh
gain latent : diminution des dettes et
à l’inventaire le taux de change est : 1$ = 12 dh
augmentation des créances. Dettes créances
Ecart = (9-10) x 1000 = - 1 000 ECP, des dettes Ecart = (12-10) x 1000 = + 2 000 ECP, des créances

Le crédit-bail

Le crédit-bail Définition Le crédit-bail Mécanisme du crédit bail Le crédit-bail Retraitement

Est un contrat par le quel une personne,


le crédit bailleur (société de Valeur d’origine + Actif immobilisée
financement, banaque...) Achète un 4 ∑ Amortissements + Capitaux propres
bien et le met à la disposition d'une 1 3
VNA + Dettes de financement
autre personne, le preneur (locataire),
moyennant le paiement d'un loyer. Le 𝑽𝒂𝒍𝒆𝒖𝒓 𝒅′𝒐𝒓𝒊𝒈𝒊𝒏𝒆 ;𝒗𝒂𝒍𝒆𝒖𝒓 𝒓é𝒔𝒊𝒅𝒖𝒆𝒍𝒍𝒆 ∗𝑵
∑ Amortissements=
locataire n'est donc pas juridiquement Machine de P° Durée du contrat
2
propriétaire du bien mis a sa Avec N : Durée d’utilisation

disposition. le preneur
5 Redevance = Amortissement + Intérêt
le crédit bailleur VNA = VO - ∑ Amortissements

Effets Escomptés Non


Les EFNE sont des effets de commerce qui ont été escomptés mais l'éachéance n'est pas encore atteinte (échue)
Echus (E.E.N.E.)
Bilan fonctionnel condensé Méthode 2 : Actif Montant Passif Montant
Ressources stables
Actif Mt Passif Mt Emplois stables
Capitaux propres
Ressources stables E+F ∑ Actif immobilisée ∑ Capitaux propres
Emplois stables + VO des équipements financés + ∑ Amortissements et
A Capitaux propres E par crédit-bail dépréciations
- Frais préliminaires - VNA Frais préliminaires
Dettes de financement F
- Amortissements. Frais
+Charges à répartir brut
Actif circulant Passif circulant préliminaires
B G
d'exploitation d'exploitation + ECA ( Diminution des + ∑ Amortissements du
créances ) crédit-bail
Actif circulant hors Passif circulant hors
C H -ECP Augmentation des
d'exploitation d'exploitation Créances
Capitaux propres assimilés

Trésorerie Actif D Trésorerie Passif I Dettes de financement


-Intérêts courus sur prêts
+ VNA du crédit-bail
Total 10 000 Total 10 000
- Primes de remboursement - P de remboursement des
des obligations obligations
- Intérêts courus sur
Bilan comptable emprunts
Sauf si l'énoncé précise + ECP Diminution des
qu'elles sont hors dettes
exploitation - ECA Augmentation des
Dans ce cas : dettes
Les retraitements - Concours bancaires et
soldes créditeurs banques
Passif circulant
Actif circulant d’exploitation
d’exploitation
- AI - CP + Stocks
+ Dettes fournisseurs
Les reclassements d'exploitation
+ Créances clients et comptes +Dettes sociales et
rattachés fiscales d'exploitation
+ ECA ( Diminution des + ECP Diminution des
créances ) dettes
Bilan fonctionnel - ECP Augmentation des - ECA Augmentation des
Créances dettes
+ Charges constatées d'avance + Produits constatés
d'exploitation d'avance d'exploitation
La structure financière + Avances et acomptes versés
+ Avances et acomptes
reçus
+ Autres créances + Autres dettes
(d'exploitation) d'exploitation
+ Autres dettes
Si l'annexe comptable - Effets escomptés non échus
d'exploitation
précise que les TVP sont Passif circulant hors
Actif circulant hors exploitation
disponibles rapidement exploitation
(liquides). Dans ce cas, les + Etat (acomptes IS) +Etat (IS dû)
TVP seront inclues en « +Charges constatées d'avance +Produits constatés
trésorerie active » avec les hors exploitation d'avance hors exploitation
+ Dettes fournisseurs
disponibilités + Titres et valeurs de placement
d’immobilisations
Trésorerie Actif Trésorerie Passif
+ concours bancaires
courants
+ Disponibilités + effets escomptés non
échus
Total général Total général
3- Les agrégats fondamentaux de l’équilibre

Le FRG correspond à l'excédent de ressources stables sur les emplois


stables, Cet excédent non nécessaire pour financer les emplois stbales,
peut concourir au financement des besoins liés au cycle d'exploitation

Besoin (ou la Selon son activité, une entreprise peut dégager un besoin en fonds de
Le fons de
ressource) en fonds La trésorerie nette roulement mais aussi, plus rarement, une ressource en fonds de
roulement global
de roulement roulement

= FRG – BFRG La TN résulte de la différence entre FRG et BFRG de l'entreprise. Une


= FP – AI = Stock + Clients - Frss trésorerie suffisante dépend donc de la capacité de l'entreprise à gérer
= TA – TP
son FRG et son BFR

Cycle d’exploitation

Echéance
0 40 jours 70 j 100 j 120 j
Comptable Stocks Clients

Plan de la trésorerie Dettes fournisseurs Besoin en fonds de roulement

Le fons de roulement global

TN
AI
Capitaux propres Dettes

https://youtu.be/uXNO7aT1kg4
4-Les différents scénarios de l’équilibre du bilan

Situation 1

Emplois stables Ressources stables Les ressources stables financent en totalité les emplois stables. L'équilibre financier minimum est donc respecté
puisque l'entreprise dispose d''un FRG .
Les ressources à CT ne financent pas la totalité des stocks et créances. Il reste un BFRG, mais celui-ci est largement
Emplois CT couvert par le FRG.
Ressources CT Le FRG est supérieur au BFRG, l'excédent constitue un TN positive qui sera utile pour payer d'éventuels imprévus.
TN Cet équilibre est donc sain

Situation 2

Emplois stables Ressources stables Les ressources stables financent en totalité les emplois stables. L'équilibre financier minimum est donc respecté
puisque l'entreprise dispose d''un FRG .

Les ressources à CT ne financent pas la totalité des stocks et créances. Il reste un BFR,
Emplois CT Ressources CT Le BFR n'est pas couvert par le FRG. Comme le FRG est inférieur au BFR, l'entreprise doit faire appel aux concours
TN bancaires courants. Cette situation est couteuse en agios et risque de faire perdre la cofinance des partenaires

Situation initial Stocks Clients


Dettes fournisseurs Besoin en fonds de roulement
Le fons de roulement global
Moyens d'actions
Stocks Clients
Réduire les stocks Dettes fournisseurs Besoin en fonds de roulement
La résolution de problèmes

Le fons de roulement global

Stocks Clients
Diminuer les créances clients Dettes fournisseurs Besoin en fonds de roulement
Le fons de roulement global

Stocks Clients
Augmenter les dettes fournisseurs Dettes fournisseurs Besoin en fonds de roulement
Le fons de roulement global

Si l'entreprise n'arrive pas à réduire suffisamment son BFR grâce à ces actions, elle devra augmenter le FRG en augmentant les ressources stables
Situation 3

Les ressource stables sont insuffisantes pour financer des emplois stables. L'équilibre financier minimum n'est pas
Emplois stables Ressources stables respecté
Les ressources apportées par les dettes ne couvrent pas les Besoins pour financer les stocks & les créances.
Ressources CT L’entreprise disposé d'un BFR qui n'est pas couvert par les ressources à long terme.

Emplois CT L'entreprise manque donc de ressources financières à la fois pour couvrir les investissements à long terme et pour
TN couvrir l'exploitation. Elle comble ces besoin par un fort découvert bancaire

Cette situation est très dangereuse Stocks Clients


Dettes fournisseurs Besoin en fonds de roulement

AI

Moyens d'actions Stocks Clients


Dettes fournisseurs Besoin en fonds de roulement

Augmenter les ressources propres Fonds de roulement

Augmenter les délais financières AI

Diminuer les immobilisations Les ressources stables

Situation 1 Situation 2 Situation 3 Situation 4 Situation 5 Situation 6

FRG BFRG TN FRG BFRG TN FRG BFRG TN FRG BFRG TN FRG BFRG TN FRG BFRG TN

+ + + + + - - + - + - + - - + - - -

favorable défavorable défavorable favorable défavorable défavorable

Les ressource stables sont insuffisantes pour financer des emplois stables. L'équilibre financier minimum n'est pas respecté

Les ressources à court terme sont supérieures aux besoins (stocks + créances). Il se dégage dans ce cas une ressource en fonds de roulement. Cette RFR est supérieur au FRNG. Cela
signifie que les ressources à court terme sont telles qu'elles peuvent combler les manques à long terme et même dégager un surplus de trésorerie
Le cas des entreprises de grands distribution :
Cette situation est rare.
créances clients nulles, stocks faibles, dettes fournisseurs élevées
5- Les ratios financiers

Un ratio est un chiffre ou un pourcentage utilisé en analyse financière. Il résulte d'une division opérée entre deux
Ratios
éléments issus du compte de résultat, du bilan

Types de La rentabilité Dans le temps

Analyser et interpréter les


ratios
Rendement

résultats obtenus
La liquidité Les ratios des années précédentes
Dans l’espace Améliore la situation
5x3 La structure financière
Augmenter la performance
- +
L’endettement Maintenir la performance
x =
Gestion du BFRG Le même secteur d'activité

La structure financière L’endettement Gestion du BFRG

Ratio utile pour mesurer Il doit être le plus court


l'importance de Délai de rotation Stocks moyens ∗ 360 possible car les stocks créent
Indépendance Dettes de financement l'endettement par rapport des un besoin de financement
Capitaux propres Achat HT
financière aux apports des actionnaires stocks(M/ses…) Stock moyens HT= [ SI + SF ] /
(on parle de taux 2 (en valeurs bruts)
d'endettement).
Il doit être le plus court
Permet de vérifier le respect Délai de rotation (Clients et CR − possible : les clients doivent
Financement permanent Clients avances et acomptes)
Financement des du principe de l'équilibre des créances payer le plus vite possible. Ce
Actif immobilisée Ventes TTC
immobilisations financier clients délai dépend du pouvoir de
( Doit être > 1 ) négociation de l'entreprise

Il doit être le plus long


Permet de vérifier que les
(Frss et CR − possible : les fournisseurs
Financement permanent ressources stables financent
Couverture des Délai de rotation Frss avances et acomptes) doivent être réglés le plus
𝐴𝐼 + 𝐵𝐹𝑅𝐺 non seulement les emplois
capitaux investis des dettes Frss Achats TTC tard possible car les dettes
stables mais aussi le besoin
fournisseurs sont une source
d'exploitation (plus prudent)
de financement

La structure financière de l'entreprise reflète la façon dont l'entreprise finance ses investissements que l'on trouve au bilan (investissements en immobilisations et
investissements dans les éléments du cycle d'exploitation).
6- Application :

Examen National du Brevet de Technicien Supérieur - Session Mai 2014


Filière : BTS Gestion des PME/PMI Epreuve : Synthèse de Gestion

Afin d’analyser la situation patrimoniale de l’entreprise, le responsable Financier vous transmet le bilan comptable de l’entreprise pour l’année 2013 en annexe 1

Actif Brut Amort/ Net Passif Montant


provision
ACTIF IMMOBILISE FINANCEMENT PERMANENT
Immobilisations en non valeur Capitaux propres:
Frais préliminaires 1 500 000 500 000 1 000 000 Capital social 32 000 000
Réserves légales 20 000
Immobilisations corporelles Autres réserves 25 000
Terrains 10 000 000 - 10 000 000 Résultat net - 3 083 000
Constructions 14 000 000 7 000 000 7 000 000
Installations techniques 9 461 000 4 200 000 5 261 000 Dettes de financement : 1 400 000
Matériel de transport 1 500 000 600 000 900 000 Autres dettes de financement
Mobilier, Matériel de bureau 6 000 000 1 000 000 5 000 000
Provisions durables pour risques et
charges 75 000
Immobilisations financières Provisions pour risques
Titres de participation 561 000 100 000 461 000

TOTAL ACTIF IMMOBILISE 43 022 000 13 400 000 29 622 000 TOTAL FINANCEMENT PERMANENT 30 437 000

ACTIF CIRCULANT HT PASSIF CIRCULANT HT


Stocks Dettes du passif circulant
Matières et fournit. consommables 502 000 - 502 000 Fournisseurs et C.R 130 000
Produits finis 238 000 238 000 État (2) 25 000
-
Créances de l’actif circulant
Clients et comptes rattachés 105 000 15 000 90 000
Autres débiteurs (1) 30 000 - 30 000
Titres et valeurs de placement 100 000 - 100 000

TOTAL ACTIF CIRCULANT HT 975 000 15 000 960 000 TOTAL PASSIF CIRCULANT HT 155 000

Trésorerie actif Trésorerie –Passif -


Banques 10 000 - 10 000

Total 44 007 000 13 415 000 30 592 000 Total 30 592 000

Le compte autres débiteurs concerne des créances hors exploitation


Le compte État se compose de 2 000 DH de dettes envers l’État relative à l’Impôt sur les sociétés (IS) et de 23 000 DH de dettes
envers l’État relative a la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA)
Autre information :
Un matériel de transport d’une valeur de 250 000 DH utilisé par l’entreprise est financé par le Crédit-bail. Ce matériel de
transport est acquis depuis le début de l’année 2011 et amortissable sur 5 ans.
Travail à faire :

1.Etablir le bilan fonctionnel de l’entreprise en 2013 en tenant compte des différents retraitements nécessaires (4 Pts)
2. Calculer pour l’année 2013 : (2 Pts)
a. Le Fond de Roulement Fonctionnel (F.R.F.)
b. Le Besoin en Fond de Roulement (B.F.R.)
c. La Trésorerie Nette (T.N.) par deux méthodes de calcul différentes.
1.3. Compléter le tableau de calcul des ratios de l’entreprise Motex (Annexe A.) (À rendre avec la copie) (2 Pts)
1.4. Sur la base des questions précédentes et de vos connaissances, commentez la situation financière de l’entreprise Motex en 2013 (1 Pt)

Correction

1- Le bilan fonctionnel 2- Les agrégats fondamentaux de l’équilibre


Actif Montant Passif Montant
Le fons de roulement Besoin (ou la ressource) en
Ressources stables 42 602 000 La trésorerie nette
Emplois stables 41 772 000 global fonds de roulement
Capitaux propres 41 052 000
∑ Actif immobilisée 43 022 000 ∑ Capitaux propres 28 962 000 FRG – BFRG
42 602 000 - 41 772 000 BFRE + BFRHE
+ ∑ Amortissements et = 820 000
- Frais préliminaires - 1 500 000
dépréciations
13 415 000 = 830 000 TA – TP = 10 000
- VNA Frais préliminaires -1 000 000
+ VO des équipements financés Les ressources stables financent en totalité les emplois stables. L'équilibre financier
250 000 - Amortissements. Frais
par crédit-bail -500 000
préliminaires minimum est donc respecté puisque l'entreprise dispose d''un FRG (830 000 Dh)
+ Provisions pour risques 75 000
Le FRG couver la totalité du BFRG (820 000 dh ) tout en dégageant une trésorerie
+ ∑ Amortissements du
=
250 000 𝑋 2
crédit-bail
100 000 nette positive de 10 000 dh
5
Dettes de financement 1 550 000 3- Tableau des ratios
+ Autres DF 1 400 000
Ratios Formules Ratios de l’entreprise Ratios
250 000 – 100 000 + VNA du crédit-bail 150 000 Motex du
Secteur
AC d’exploitation 845 000 PC d’exploitation 132 000 34 %
+ Dettes fournisseurs
𝑫𝒆𝒕𝒕𝒆𝒔 𝒅𝒆 𝒇𝒊𝒏𝒂𝒏𝒄𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕 𝟏 𝟓𝟓𝟎 𝟎𝟎𝟎 𝑿 𝟏𝟎𝟎
+ Stocks 740 000 130 000 Taux d’endettement …………………..
𝑪𝒂𝒑𝒊𝒕𝒂𝒖𝒙 𝒑𝒓𝒐𝒑𝒆𝒔
………………….. = 𝟑, 𝟔𝟑%
d'exploitation 𝟒𝟐 𝟔𝟎𝟐 𝟎𝟎𝟎𝑿
+Dettes fiscales
+ créances d’exploitation 105 000 + 2 000
d'exploitation
AC hors exploitation 130 000 PC hors exploitation 23 000
Fonds de Roulement 1,5
𝑹𝒆𝒔𝒔𝒐𝒖𝒓𝒄𝒆𝒔 𝒔𝒕𝒂𝒃𝒍𝒆𝒆𝒔 𝟒𝟐 𝟔𝟎𝟐 𝟎𝟎𝟎𝑿 𝟏𝟎𝟎
Fonctionnel …………………..
𝑬𝒎𝒑𝒍𝒐𝒊𝒔 𝒔𝒕𝒂𝒃𝒍𝒆𝒔
……………………..
𝟒𝟏 𝟕𝟕𝟐 𝟎𝟎𝟎
= 𝟏, 𝟎𝟐%
+ Autres débiteurs 30 000
+Dettes fiscales hors
23 000
exploitation
+ Titres et valeurs de placement 100 000
Besoins de Fonds de B.F.R.E. ………….. 12
713 000
Trésorerie Actif 10 000 Trésorerie Passif
Roulement d’exploitation ------------- * 360 ----------------*360 Jours
Banques 10 000
en jours du chiffre CA 45 200 000
d’affaires
Total 42 757 000 Total 42 757 000 5,67 jours
= ………………
6- Application :

Examen National du Brevet de Technicien Supérieur - Session Mai 2016


Filière : BTS Gestion des PME/PMI Epreuve : Synthèse de Gestion

Votre responsable vous remet le bilan comptable de l’entreprise


Colorado pour l’année 2015 ainsi que certaines informations
complémentaires en Annexe 4 et vous demande de réaliser un
diagnostic financier de la société.

Créé en 1957, COLORADO compte aujourd’hui parmi les leaders de la production


de peintures de bâtiment au Maroc et figure au premier rang des producteurs
de peintures décoratives.

Impressions Peintures Peintures Peintures et


Enduits vinyliques
et primaires glycérophta vernis
(à eau) liques fonctionnels
(phase
solvant)

Informations complémentaires (les données sont en milliers de DH)


- La société a contracté un contrat de crédit-bail, pour acquérir une machine,
Concentrés Vernis et dont les caractéristiques sont les suivantes :
Peintures Peintures
pigmentaires lasures pour Diluants Date de conclusion du contrat : 01/01/2013
spéciales décoratives
(teintes) boiseries Durée du contrat : 5 ans
Valeur d’origine : 1000
Travail à faire (7 Points)
.1. Etablir le bilan fonctionnel (4 points) Mode d’amortissement : linéaire
.2. Calculer (2 points) : - Le compte Etat débiteur comprend un montant de 8000 lié aux créances hors
- Le Fonds de roulement net global ; exploitation et le reste au montant de la TVA récupérable.
- Le BFR en distinguant la partie d’exploitation de la partie hors exploitation - Le compte Etat créditeur comprend un montant de 9000 lié à l’IS dû et le
(BFRE et BFRHE) ;
- La trésorerie nette en utilisant deux méthodes différentes ;
reste au montant de la TVA facturée
- Le taux de couverture des emplois stables et le ratio d’endettement. - Le montant des autres créanciers est relatif au compte « dettes sur
.3. Commenter la situation financière de la société Colorado sur la base des acquisition de TVP ».
calculs précédents. (1 point)
Correction :

1. Etablir le bilan fonctionnel

2- Les ratios
FRG 695 590 – 278 807 = 416 783
BFRG (501 300 + 79 000) – (172 947 + 10 570) = 396 783
BFRE = 501 300 – 172 947 = 328 353
BFRHE = 79 000 – 10 570 = 68 430
Taux de couverture 𝑅𝑒𝑠𝑠𝑜𝑢𝑟𝑐𝑒𝑠 𝑠𝑡𝑎𝑏𝑙𝑒𝑠 𝑋 100 695 590 𝑋 100
= 249,49%
𝐸𝑚𝑝𝑙𝑜𝑖𝑠 𝑠𝑡𝑎𝑏𝑙𝑒𝑠 278 807
Taux d’endettement 𝐷𝑒𝑡𝑡𝑒𝑠 𝑑𝑒 𝑓𝑖𝑛𝑎𝑛𝑐𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡 𝑋 100 23 400 𝑋 100
= 3,36%
𝑅𝑒𝑠𝑠𝑜𝑢𝑟𝑐𝑒𝑠 𝑠𝑡𝑎𝑏𝑙𝑒𝑠 695 590
3- Commentaire :
Les ressources stables de la société COLORADO couvrent largement les emplois stables tout en dégagent un surplus de 416783 000 DH, soit un taux de
couverture d’environ deux fois et demi.
Le besoin en fonds de roulement constaté représente un montant de 396783 000 DH, ce besoin provient essentiellement des éléments d’exploitation,
soit un montant de 328353 000 DH.
Toutefois le montant du FR permet de financer ce besoin et de dégager une trésorerie nette positive d’un montant de 20 000 000 DH. Ces
disponibilités peuvent être utilisés soit pour rembourser son crédit de trésorerie ou en réalisant des placements
Partie 3 : Analyse de la solvabilité de l'organisation

La
La solvabilité est la capacité de l'entreprise à faire face à ses engagements à long terme
solvabilité

Pour bien comprendre cette notion 1

il faut imaginer que ∑ Des dettes = 3 000 000


l'entreprise ALPHA
2

3
4
cesse son activité

4 500 000 Dh
Pour :
L'entreprise ALPHA

Après avoir vendu tout son actif puis payé toutes ses dettes, la somme restante traduit le degré de
solvabilité.
5

Un préteur à long terme aura d'autant plus confiance en une entreprise si la solvabilité de celle-ci est importante. Cette solvabilité représente pour lui une '' garantie
'' d'être remboursé

La
Liquidité La liquidité mesure la capacité de l'entreprise à faire face à ses engagements de court terme.
1- Le bilan financier

1 – 1 : L'intérêt du bilan financier :

Un bilan financier est un document non obligatoire qui présente l'actif dans l'ordre de sa liquidité (du moins liquide au plus liquide) et le passif dans
l'ordre de son exigibilité (du moins exigible au plus exigible), il permet de porter un jugement sur la solvabilité de l’entreprise.

Actif ; Regroupe tous les éléments qui constituent le patrimoine de l’e/se Passif : Regroupe l’ensemble des sources de financement

Classés dans un ordre d’exigibilité croissante


Classés dans un ordre de liquidité croissante
Actif Montant Passif Montant

Actif immobilisée + 1an Financement permanent + 1an

Terrain Capital

Mat de transport Emprunts

Mat informatique ,,,

Actif Circulant - 1 an Passif Circulant - 1an

Stocks Fournisseurs

Clients et comptes rattachés Etat – Créditeur

TVP ,,,

Trésorerie Actif Disponibilité Trésorerie Passif Concours bq

Banque
Banque (soldes créditeurs)
Caisse

La liquidité d'un élément de l'actif est sa capacité à être transformé L'exigibilité d'un élément de passif est la capacité du créancier à exiger
rapidement en argent rapidement la transformation d'une dette en argent
Emplois Actif circulant TA Financement permanent
1- 2 : Passage du bilan comptable au bilan financier Éléments
stables Stocks Créance CP DLMT
DCT TP
Net
Total comptable nets Nets Nets Nets Nets Nets Nets
s
Bilan comptable Immobilisations en non V
Les ECP / Durable
Les ECP / Circulant
Subvention d’investissem - L’IS - L’IS
Les retraitements
[V Réel – V Comptable] =
+ou – value sur AI
+ou – +ou –
Les reclassements [V Réel – V Comptable] = +ou –
+ou – value sur AC
+ou – +ou –
+ou –
Amort Réel > Amort Comptable
Bilan financier Amort Réel < Amort Comptable
Stocks :Pirimé /rossignol
Stocks : Spéculation
La solvabilité Stocks :Outil / Sécurité
Créances : Renouvlable
Créances : Irrecouvrable

Les retraitements Dettes Frss : Renouvlable

Créditi bail : VNA=VO-∑amrt +VNA +VNA


A.I a moins d’un an
A.C a Plus d’un an
-Elimination des immobilisations en non-valeur
Plafond d’escompte
-Constatation de + ou – value Les ECA / immobilisations
[V. Réel _ V. Comptable] - Couvert par provision
- Non couvert
Les ECA / Actif circulant
Les reclassements - Couvert par provision
- Non couvert
Emprunt (à moins d’un an)
TVP: Facilement négociable
Les Postes de l’actif Liquidité
-Prix Vte > Prix D’ach
-Prix vte < prix d’achat
TVP: déficilement négoc
Les Postes de l’actif Liquidité
-Prix Vte > Prix D’ach
-Prix vte < prix d’achat
Provision pr R&C sans objet
(injustifiée)/ durable
+70% -100% +30%
Provision pr R&C sans objet -100%
(injustifiée)/ momentanés
+70%
+30%
Dividends
Totaux financières A B C D E F G H
1-3 Bilan financier condensé : 3 -Les différents scénarios de l’équilibre du bilan

Actif Mt Passif Mt Situation 1 Situation 2 Situation 3


Capitaux propres E
Actif immobilisée A FRG BFRG TN FRG BFRG TN FRG BFRG TN
Dettes de financement F

Stocks B + + + + + - - + -
Dettes à court terme G
Créances & TVP C
favorable défavorable défavorable

Trésorerie Actif D Trésorerie Passif H Situation 4 Situation 5 Situation 6


Total 10 000 Total 10 000 FRG BFRG TN FRG BFRG TN FRG BFRG TN

+ - + - - + - - -
2- L’analyse des masses du bilan
favorable défavorable défavorable

4- Les ratios financiers


Besoin (ou la
Le fons de La structure financière La liquidité
ressource) en fonds La trésorerie nette
roulement global
de roulement Dénomination du Ratio : Formule Commentaire
Ratio d’autonomie Il permet de mesurer le degré de sécurité
= Stock + Clients - Frss FRG - BFRG financière Capitaux propres des tiers apporteurs de capitaux.
= FP – AI
Dettes Il doit être > à 0.3 pour assurer un bon
niveau de sécurité
Ratio d’équilibre Financement Perma Il permet de vérifier que les actifs à long
Le FRG correspond à l'excédent de ressources stables sur les emplois financier A.I terme sont couverts par des ressources
stables, Cet excédent non nécessaire pour financer les emplois stables, de long terme
peut concourir au financement des besoins liés au cycle d'exploitation Trésorerie générale (AC+Trésorerie.A) il permet de vérifier que les actifs à
DCT moins d'un an permettront de
rembourser les dettes à moins d'un an.
Selon son activité, une entreprise peut dégager un besoin en fonds de Trésorerie réduit (à (Créances+Trésorerie.A) L'e/se est capable de faire face aux
roulement mais aussi, plus rarement, une ressource en fonds de échéance) DCT échéances à court terme
roulement Il traduit la capacité à faire
Trésorerie immédiate Trésorerie actif immédiatement face à son passif
DCT exigible.
La TN résulte de la différence entre FRG et BFRG de l'entreprise. Une Il doit être le plus éloigné possible de 0
trésorerie suffisante dépend donc de la capacité de l'entreprise à gérer Solvabilité Total actif ce ratio mesure la capacité de l'e/se
son FRG et son BFR DETTES (LT&CT) a remboursé l'ensemble de ses
dettes
5 – Applications

Bilan financier EFF 2011 V1

Dossier : 3

TRAVAIL A FAIRE
La correction
1 - Le tableau des retraitements et reclassements
Eléments Actif Passif
AI AC TA FP DCT
Stocks Créances & TVP Capitaux DLMT
Totaux comptables nets 1 311 500 135 000 142 000 57 000 1 111 000 292 500 242 000

charges à repartir - 47 500 - 47 500


ECP (circulant) + 24 000 -24 000
Le fonds commercial + 200 000 + 200 000

Valeur Réelle = 200 000


Valeur comptable = 0
VR – VC = + 200 000
Construction : + 114 706 + 114 706

VR = 650 000 / 85%


VC = 650 000
VR - VR =+ 114 706
Titres de participations + 15 800 + 15 800

VR=(75x600)+(30 x 760)
VC = 52 000
VR - VC = + 15 800
ECA/durables :12 000 x 10% = 1 200 - 1 200 - 1 200
Non couverts par des provisions
Le stock outil + 30 000 -30 000
Le stock rossignol -15 000 -15 000
Clients effets : 25 000 -20 000 +20 000
( PLafond d'escompte : 20 000 )
Les TVP
FRP : 40 000 -40 000 +40 000
VR = 40 000 x 95%
VC = 40 000 - 2 000
VR - VC = - 2 000 - 2 000
Les TVP Aucun retraitement
MAR : 30 000 : (Quelques mois)=Actif circ
Autres débiteurs : 11 000 x 30% -3 300 - 3 300
Les autres provisions Pour litiges : (3mois) = DCT Aucun retraitement
Les provisions pour risques 7 000 (Lointaine) = DLT Aucun retraitement
Provision pour risques injustifiés :
15 000 - 7000 ( IS )
= 8 000 + 5 600 - 8 000 +2 400

Emprunts à moins d'un an : 277 500 x 20% -55 500 + 55 500


Dividendes : 142 000 x 35% -49 700 +49 700
Totaux financiers 1 623 306 90 000 78 700 115 000 1 352 406 229 000 325 600
2 – Le bilan financier condensé

3 - Calcul de FRF

FRF = [ Capitaux propres + Dettes à long terme ] – Actif immobilisée

FRF = [ 1 352 406 + 229 000 ] – 1 623 306 = -41 900 

Le FRF est négative signifie que le financement permanent n’arrive pas à financer la totalité de l’actif immobilisée
et Puisque : Le FRF est négative :
La situation financière de l’entreprise : est déséquilibre

4 – Les ratios

Avec : BFR = [Stocks + Créances & TVP ] – Dettes à court terme = -156 900
5 – Applications

Bilan financier EFF 2014 V1

La société COFRAK est une SARL spécialisée dans la fabrication et la consommation de divers articles de maroquinier (petits objets en cuir)
La directeur financier de cette société vous remet les informations ci-dessous et vous demande de réaliser certains travaux

Travail à faire :

1- Présenter le tableau de redressements (retraitements) et reclassements


2-Déduire le bilan financier résumé en valeur ( 4 masses à l’actif et 3 masses au passif ) au 31-12-2013
3-Calculer le fond de roulement financier, le besoin en fonds de roulement et la Trésorerie nette
4-Commenter la structure financière de cette entreprise
La correction
1 - Le tableau des retraitements et reclassements

Constructions

Valeur réelle Valeur comptable =


= 70% x 930 000 930 000
= 651 000

VR – VC = - 279 000

Provisions pour
R &C

40 000

Un risque assez proche

-DLT : 12 000 -DLT : 40 000 +DCT : 40 000

+DCT = 12 000 x 30%(IS) 30% x 40 00 : Provisions injustifiés N’est justifiable qu'à raison de 70%

+CP = 12 000 x 70%(IS)


2 - Le bilan financier condensé

3 - Le FRF, BFR, TN

FRF [ 2 059 400 + 1 182 500 ] - 3 348 800 - 106 900

BFR [ 254 200 + 375 000 ] – 1 399 100 -769.900

TN –106 900 – (-769.900 ) 663 000

4 – Commentaire

Le Fonds de roulement est négatif, cela signifie que le financement permanent n'arrive pas à financer la totalité de
l'actif immobilisée.

Le BFR est négatif cela signifie que le cycle d'exploitation a dégagé une ressource de financement qui servira à
couvrir une partie de l'actif immobilisée et de consolider la trésorerie de l'entreprise.

Conclusion : La situation financière de l'entreprise est : déséquilibre


Bilan financier EFF 2019
L’Entreprise AMINE vous soumet son Bilan comptable avant répartition au 31/12/2019

Informations complémentaires : Travail à faire :

(1) La valeur des Recherches et développement est évaluée à 60% de leur valeur nette
(2) La valeur actuelle du Fonds de commerce est évaluée à 185 000 Dh 1) Présenter le tableau des retraitements et des
(3) La valeur vénale des terrains est 300% de leur valeur brute reclassements
(4) Les constructions peuvent être vendues à 150% de leur valeur d’achat 2) Présenter le bilan financier en grandes masses
(5) L’amortissement des autres immobilisations corporelles doit être diminué de 20%
(4 masses à l’actif et 4 au passif)
(6) L’Ecart de conversion actif est couvert par une provision
3) Calculer le FDR, BFR et la Trésorerie nette TN
(7) Le stock outil est évalué à 52 500 Dh et le stock rossignole est évalué à 12 000 Dh
(8) Le compte client et comptes rattachés comporte une créance irrécouvrable 1 500 Dh qui n’a pas été comptabilisée 4) Calculer et commenter les Ratios suivants :
(9) Les TVP sont facilement négociables avec une valeur d’échange de 110% de leur prix d’achat - Financement permanent
(10) Le résultat net majoré du report à nouveau sera affecté ainsi : 55% en réserves et 40% du solde comme dividendes - Solvabilité générale
(11) La provision pour risque est sans objet et la provision pour charge correspond à un impôt exigible en 2020 - Trésorerie à échéance (réduite)
(12) Une dette de 3 000 Dh envers les autres créanciers ne sera jamais réglée - Autonomie financière
*NB* : le taux d’impôt sur les Sociétés IS = 30%
La correction
1 - Le tableau des retraitements et reclassements
Eléments AI Stocks Créances & TVP Trésorerie actif CP DMLT DCT Trésorerie passif

Totaux comptables 1 770 300 845 100 751 500 135 000 1 085 400 1 386 000 985 500 45 000

Immobilisations en non-valeur - 172 800 - 172 800

Ecart de conversion passif + 4 500 - 4 500

Subvention d’investis (-30%) - 67 500 + 67 500

Provision réglementée(-30%) - 21 600 + 21 600

Recherches et développement
VR = 66 000 x 60% = 39 600
VC = 66 000
VR – VC = - 26 400 - 26 400 - 26 400

Fonds de commerce +35 000 +35 000

Terrains
VR = 135 000 x 300% = 405 000 + 270 000 + 270 000
VC = 135 000

Les constructions
VR = 675 000 x 150% = 1 012 500 + 607 500 + 607 500
VC = 405 000

L’amortissement des autres


immobilisations corporelles
VR = 27 000 – 27 000 x 20%
= 21 600 (27 000 x (1 – 0,2))
VC = 27 000
VR – VC = 21 600 –27 000 =- 5400 + 5 400 + 5 400

L’Ecart de conversion actif Aucun retraitement

Le stock outil + 52 500 - 52 500

Le stock rossignole - 12 000 - 12 000

une créance irrécouvrable - 1 500 - 1 500

Les TVP facilement négociables - 90 000 + 90 000


VR = 90 000 x 110% = 99 000 + 9 000 + 9 000
VC = 90 000

Dividendes - 17 820 + 17 820

La provision pour risque sans objet + 126 000 - 180 000 + 54 000

La provision pour charge à moins un an - 76 500 + 76 500

Dettes de 3 000 -- 3000


3 000 x 30% = impôt ( + DCT ) + 9 00
3 000 x 70 % = E/se ( + CP) + 2 100

Totaux financiers 2 541 500 780 600 660 000 234 000 1 825 280 1 125 000 1 220 820 45 000
4 216 100 4 216 100
2 – Le bilan financier condensé
Actif Montant % Passif Montant %
Actif immobilisée 2 541 500 60,28% Capitaux propres 1 825 280 43,29%
Dettes à long terme 1 125 000 26,68%
Stocks 780 600 18,51% Dettes à court terme 1 220 820 28,96%
Créances & TVP 660 000 15,65%
Trésorerie Actif 234 000 5,55% Trésorerie Passif 45 000 1,07%

Total 4 216 100 100% Total 4 216 100 100%

3- Calcul des paramètres d’équilibre financier

FRF [1 825 280 + 1 125 000] - 2 541 500 408 780

BFR [780 600 + 660 000 ] – 1 220 820 219 780

TN 234 000 – 45 000 189 000

Le Fonds de roulement est positive, cela signifie que le financement permanent arrive à financer la totalité de l'actif immobilisée.

Les ressources à CT ne financent pas la totalité des stocks et créances. Il reste un BFR, mais celui-ci est largement couvert par le FRG.

Le FRG est supérieur au BFRG, l'excédent constitue un TN positive .

Conclusion : l’entreprise est en un équilibre financier

4- Analyse par les Ratios


Dénomination du Ratio : Formule Calcul Commentaire
Ratio d’équilibre financement permanent 1 825 280:1 125 000 Le financement permanent arrive à financer la totalité de l'actif
𝐴𝑐𝑡𝑖𝑓 𝑖𝑚𝑚𝑜𝑏𝑖𝑙𝑖𝑠é𝑒
= 1,16
financier 2 541 500 immobilisée, l’équilibre minimum est respecté
Solvabilité Total Actif 4 216 100 L’entreprise est solvable
= 1,79
DLT + DCT 1 125 000 + 1 220 820
Trésorerie réduit (à (Créances+Trésorerie.A) (660 000 +234 000) les Créances & TVP et la Trésorerie actif couvrent 73% des DCT
x 100 = 73%
échéance) DCT 1 220 820

Autonomie financière Capitaux propres 1 825 280 Les capitaux permanents représentent 60% des financements permanents
x 100= 61,87%
Financement permanent 1 825 280 +1 125 000
donc l’e/se est autonome vis-à-vis des capitaux étrangers.
Partie 4 : Analyse dynamique des flux financiers

1- La différence entre le bilan comptable et le bilan fonctionnel

L’analyse statique L’analyse dynamique

Boutaib : 14 Isco : 19
En-Nesyri : 81 Aspas : 91

El Ahmadi : 21
Amrabat : 29

Da Costa : 31

Les documents d'analyse statique Les documents d'analyse statique

Bilan financier Bilan fonctionnel Tableau de financement Tableau des flux de trésorerie
Stocks d'actif et de passif Stocks d'emplois et de ressources Flux de fonds Flux de trésorerie
La façon dont les emplois ont été Analyse la variation des stocks Analyse la variation de trésorerie
Mesure le degré de solvabilité de
couverts par les ressources : d'emplois et de ressources. Est globale
l’entreprise
Explique l'origine et l'emploi des donc en lien avec le bilan
fonds fonctionnel
Le solde du compte = stocks (Ne pas confondre avec la notion de stocks
Le tableau de financement et le tableau des flux de trésorerie
physique)
permettent d’analyser l’évolution des différents éléments constitutifs
Le bilan d’une entreprise ne donne qu’une vision figée de son
du patrimoine de l’entreprise
patrimoine à une date donnée.

Analyse Renseigne sur les politiques d'investissement, de désinvestissement ,,,,


dynamique
L'augmentation du poste "Mat informatique" s'explique par :
22 125 – 10 000
= 12 125 • l'acquisition d'un nouveau matériel pour 12 125 : (Politique d’investissement)

• Ou bien, Cession d'un matériel ancien pour 7 000 et l'acquisition d'un nouveau matériel pour
Élément 19 125 : ( 19125- 7000 = 12 125 ) : (politique d'investissement, de désinvestissement)
statique
2- Le tableau de financement

2-1 : Définition :

 Le tableau de financement est un état de synthèse qui retrace la façon dont l’entreprise, au cours d’un exercice, a pu faire
face à ses besoins par les ressources dont elle a disposé. Il permet une analyse dynamique de la situation et des
équilibres financiers de l’entreprise,
 Le tableau de financement est un document qui pallie les inconvénients du caractère statique du bilan

2-2 : Objectifs du tableau de financement

D’avoir une idée sur la ou sur les politiques d’investissement, de désinvestissement, de remboursement, d’autofinancement et de financement externe
(emprunt ou augmentation du capital social) de l’entreprise.
Il permet :
La mesure du risque d'illiquidité de l’entreprise
L’étude de la solvabilité de l’entreprise
L’étude de l’évolution de la structure financière ,,,

2-3 : La structure de tableau de financement


Tableau de financement

Le tableau de synthèse des masses du bilan Le tableau des emplois et des ressources
Il est axé principalement sur la présentation des trois indicateurs d’équilibre Il s’agit d’un tableau visant à interpréter les variations trouvées dans le
financier de l’entreprise : le fonds de roulement, le besoin en fonds de tableau de synthèse des masses du bilan.
roulement et la trésorerie nette ainsi que leurs variations entre le début et Il est constitué de quatre masses fondamentales :
la fin de l’exercice. - Les ressources stables de l’exercice ;
Le tableau de synthèse des masses du bilan se base sur la relation - Les emplois stables de l’exercice ;
fondamentale d’équilibre financier formulée de la façon suivante : - La variation du besoin en fonds de roulement ;
Δ FRF = Δ BFR + Δ TN - La variation de la trésorerie nette
Cette relation signifie que la situation du cycle de trésorerie dans Les flux de ressources et d’emplois stables mettent en évidence les politiques
l’entreprise est conséquence des situations des cycles d’investissement et d’investissement, de désinvestissement, de remboursement et de
des opérations courantes ; en d’autres termes, la variation de la trésorerie financement à caractère permanent de l’entreprise survenues au cours de
dépend des variations du FRF et du BFR. l’exercice ; ils expliquent la variation du FRF trouvée dans le tableau de
synthèse des masses du bilan.
1-établie à partir des
montants nets Poste de l’actif Les virements de compte à compte ne doivent pas être retenus
Incorporation par
réserves
Règles de
présentation
Règles de

2-Un flux d’emploi Poste du passif les flux ne doivent pas être compensés, les augmentations et les diminutions doivent
présentation
être présentées distinctement
3-Un flux de ressource Poste de l’actif
Les amortissements et les provisions ne doivent pas être déduits des montants à
Poste du passif inscrire dans le tableau de financement. On travaille donc avec les valeurs brutes
Présentation :
Le tableau de synthèse des masses du bilan F-Le tableau de synthèse des masses du bilan

Il s'agit
d'augmentation en
numéraire ou en
nature

Ne pas inscrite dans


le TF les
Le tableau de synthèse des masses du bilan augmentations par
incorporation des
A-Tableau des immobilisations
réserves ou
consolidation des
dettes (virement des
comptes à comptes)

L’augmentation du
capital = Apports en
nature (primes
B-Tableau des amortissements d'apport) + apports
en numéraire (Primes
d'émission)-
incorporation par
réserves -
consolidation des
dettes
C-Tableau des provisions

D-Tableau des dettes & créances

E-La Capacité d’autofinancement ( La méthode additive )


3- Les ratios financiers
les ratios suivants peuvent être directement calculés à partir de la synthèse des masses du bilan et/ou du tableau d'Emplois et de Ressources3
Autofinancement C.A.F Distribution de bénéfices Variation F.R.F Acquisition et augmentation d′immobilisations
Total Ressources Total Ressources CAF Variation B.F.G Total Ressources
Dettes de Financement Remboursement dettes de financement Remboursement dettes de financement
Total Ressources C.A.F Autofinancement
4- Les Applications
1-Ressources Stables de l’Exercice Exercice
Emplois Ressources
Autofinancement (A) 329 212
Capacité d’autofinancement 329 212
Distribution de Bénéfices (Dividendes) 0
Cessions et réduction d’immobilisation (B) 1 675

Cession d’immobilisations incorporelles -


Cession d’immobilisations corporelles 475
Cession d’immobilisations financières -
Récupération sur créances immobilisée 1 200
Augmentation des capitaux propres et assimilés (C) 115 400

Augmentation du capital : apports 115 400


Subvention d’investissements -
Augmentation des dettes de financement (D) 3 200

(nettes de prime de remboursement) 3 200

Total 1 : Ressources Stables [A+B+C+D] 449 487


2-Emplois stables de l’exercice
Acquisition et augmentation des immobilisations (E) 429 177

Acquisition d’immobilisations incorporelles 150 000

Acquisition d’immobilisations corporelles 279 177

Acquisition d’immobilisations financières -

Augmentation des créances immobilisée -


Remboursement des Capitaux Propres (F) -

Remboursement des dettes de financement (G) 1 200

Emplois en Non-valeur (H) 28 000


Total 2 : Emplois durables [E+F+G+H] 458 377
3-Variation du besoin de financement global 32 900 -

4-Variation de trésorerie nette 41 790


Trésorerie général 491 277 491 277
4- Les Applications
EFF 2012 V1
Les informations complémentaires relatives à l'exercice 2011 sont :

-L'entreprise a acquis une nouvelle construction. Elle a cédée une


autre acquise à 340 000 Dh. La moins-value correspondante s'élève à
12 000 Dh. Les dotations correspondant aux amortissements des
constructions, au cours de l'exercice 2011, s'élèvent à 60 000 Dh.

-L'entreprise a acquis une nouvelle machine à 280 000 Dh, en


contrepartie elle a cédé une ancienne dont la plus-value
correspondante s'élève à 8 000 Dh. Les dotations aux amortissements
des matériels et outillages pour l'exercice 2011 s'élèvent à 160 000

-Les titres de participation : acquisition de 800 titres et cession des


autres au prix de 168 000 Dh, la valeur d'acquisition de ces titres
s'élèvent à 134 400 Dh.

-Acquisition d'un nouveau terrain à 500 000 Dh et cession d'un autre


avec une plus-value de 20 000 Dh.

-Concernant les prêts immobilisés, l'entreprise a enregistré des


remboursements d'un prêt, en contrepartie elle a prêté une somme
de 200 000 Dh pour une durée d'un an et 4 mois.

-Un nouvel emprunt a été souscrit au 31 - 12 - 2011, le montant des


charges financières payées au cours de l'exercice est de 8 600 Dh qui
représentent les intérêts d'un emprunt contracté le 10 - 07 - 2007

-L'assemblée générale de la société s'est réunie le 09 - 08 - 2011 et a


décidé de répartir le bénéfice net comme suit : 240 000 Dh sous
forme de dividendes, 2 000 Dh sous forme de report à nouveau et le
reste aux réserves.

1- Donner la définition et l’utilité d’un tableau de financement ?


2- Compléter les tableaux en ANNEXE
a- Tableau Des immobilisations
b- Tableau des amortissements
c- Tableau des provisions
3- Calculer La CAF ?
4- Etablir le tableau de synthèse des masses du bilan
5- Etablir le tableau des emplois et ressources
6- Présenter une note de synthèse à exposer à l’assemblée générale dont laquelle vous interprétez et appréciez les résultats obtenus
2- ANNEXE
A-Tableau des immobilisations
Immobilisation 2010 Augmentation Diminution 2011
Frais préliminaires 80 104 – 80 = 24 104
Fonds commercial 440 - - 440
Terrains 1 600 500 1 600+500– 1742 1 742
= 358
Construction 1 400 1 476 + 340 – 1400 340 1 476
=416
Matériel de transport 2 240 - - 2 240
ITMO 720 280 720 + 280 – 780 =220 780
Prets immobilisés 300 200 300 + 200 – 440.8 440.8
= 59.2
Titres de participations 352 617.6 + 134.4 – 352 134.4 617.6
= 400
B-Tableau des amortissements
Immobilisation 2010 Augmentation Diminution 2011
Frais préliminaires 32 52 – 32 = 20 52
Construction 800 60 800 + 60 – 780 = 80 780
Matériel de transport 880 1 200 – 880 = 320 1 200
ITMO 320 160 320 +160 – 340 = 140 340

Les dotations de l’exercice ∑d’amortissements de l’immob


C-Tableau des provisions 2011 cédée
Eléments 2010 Augmentation Diminution 2011
Fonds commercial - - - -
Terrains - - - -
Titres de participations - - - -
Stocks de MP - - - -
Stocks des PF - - - -
Clients et CR 2 - - 2
TVP - - - -
Provisions durables pour risques 14.4 17.2 – 14.4 = 2.8 - 17.2
Tableau des dettes & créances
Eléments 2010 Augmentation Diminution 2011
Emprunts 1 444 480 688
Prets immobilisés 300 200 =59.2 440.8
3 – La CAF Les immobilisations cédées

Sign Mode de Calcul Montant


V.O (de l’immobilisation cédée) Produits de
VNA VNA +/- value
e –∑d’amortissements de l’immb cédée cession

Résultat de l’exercice 750.4 Construction 340 – 80 = 260 Construction 260 – 12 = 248

(N+1) Terrain 358 – 0 = 358 Terrain 358 + 20 = 378


ITMO 220 – 140 = 80 ITMO 80 +8 = 88
+ Dotations durables 560
TP : La VNA des TP est leur V.E = 134.4 TP 168 (les informations)
+ Provisions durables 2.8
VNA 260 + 358 + 80 + 134.4 = 832.4 PC 248 + 378 + 88 + 168 = 882
+ VNA 832.4
L’augmentation du tableau des amortissements
- Produit de cession 882 20 +60 +320 +160 = 560

- Reprise sur élément 0 L’augmentation du tableau des provisions


Provisions durables (Classe 2 & 1) : 2.8
durable
= Capacité 1 263.6 La diminution du tableau des provisions
Provisions durables (Classe 2 & 1) : 0
d’autofinancement
4 – Le tableau de synthèse des masses du bilan

Masses Exercice Exercice Variation [A – B]


[2011] [2010] Emplois Ressources
 Financement Permanents 6 540 5 634.8 905.2
-
 Actif immobilisée 5 468.4 5 100 368.4
Le Fond de Roulement Global 1 071.6 534.8 - 536.8
 Actif circulant 1 014.4 854.8 159.6
-
 Passif circulant 523.2 1 163.2 -640
Le Besoin de financement global 491.2 -308.4 799.6 -
Trésorerie Nette 580.4 843.2 - 262.8
5- Tableau des emplois et ressources

1-Ressources Stables de l’Exercice Exercice


Analyse de la situation financière :
Emplois Ressources
D’après les résultats obtenu au niveau du tableau des masses La situation financière de la société est
Autofinancement (A) déséquilibre
Capacité d’autofinancement 1 023,6
Les explications
Distribution de Bénéfices (Dividendes)
- Le FRNG n'arrive pas à financer le BFR
Cessions et réduction d’immobilisation (B) 941,2
-Certaines réserves ont été incorporées au capital mais ne constituent pas des ressources nouvelles.
Cession d’immobilisations incorporelles -
- Une augmentation importante du BFRE (2010 : 308 400 & 2011: 491 200). 799 600 : Cette
Cession d’immobilisations corporelles 714 variation est due à l'accroissement du niveau des créances clients (délais de paiement plus longs avec
Cession d’immobilisations financières 168 ses clients ) et à la diminution des dettes à court terme (délais de paiement plus courts ses
Récupération sur créances immobilisée 59,2 fournisseurs)
Augmentation des capitaux propres et assimilés (C) 600 - Pour équilibrer à court terme la situation financière L'entreprise recours aux crédits bancaires.

Augmentation du capital : apports 600 Propositions :


Subvention d’investissements -
Afin d'améliorer durablement la situation financière de l'entreprise plusieurs propositions de
Augmentation des dettes de financement (D) 480
solutions peuvent être envisagées :
(nettes de prime de remboursement) 480 - Augmentation de capital par des apports nouveaux
-Demande d'octroi de subventions d'investissement auprès de collectivités territoriales.
Total 1 : Ressources Stables [A+B+C+D] 3 044.8 -Le Besoin en Fonds de Roulement doit être abaissé (une réduction des crédits accordés aux clients ..)
2-Emplois stables de l’exercice
Acquisition et augmentation des immobilisations 1 796 L’augmentation du capital
(E) Répartition du résultat 2010 au cours de l’exercice 2011
Acquisition d’immobilisations incorporelles - Éléments Montant Éléments Montant
Acquisition d’immobilisations corporelles 1 196
Acquisition d’immobilisations financières 400 Résultat net 322 000 Réserves 80 000
Augmentation des créances immobilisée 200 Rapport à nouveau 2 000
Remboursement des Capitaux Propres (F) -
Remboursement des dettes de financement (G) 688 Dividendes 240 000
Emplois en Non-valeur (H) 24 Total 322 000 Total 322 000
Total 2 : Emplois durables [E+F+G+H + Divide] 2 508 Réserves de l’exercice 2011 :
3-Variation du besoin de financement global 799.6 - Elements 2010 Augmentation Diminution 2011
4-Variation de trésorerie nette 262.8 Réserves 1 052 800 80 000 400 000 732 800
Trésorerie général 3 307.6 3 307.6
Total 800 80 000 400 000 732 800
L’augmentation du capital = Apports en nature (primes d'apport) + apports en
Tableau du capital social 2011
numéraire (Primes d'émission)- incorporation par réserves - consolidation des
Elements 2010 Augmentation Diminution 2011
dettes
Capital social 2 800 000 1 000 000 - 3 800 000
Augmentation du capital = 3 800 000 - 2 800 000 = 1 000 000 Dont 400 000 dh (
Total 2 800 000 1 000 000 - 3 800 000
Réserves ) et 600 000 Dh ( Apports )
EFF 2015 V1
L’e/se MAROSAC spécialisée dans la fabrication des sacs à dos vous présente les extraits de sa balance au 31/12/2014 (Annexe 1) pour l’élaboration de
certains travaux :
Annexe 1 : Balance de MAROSAC au 31/12/2014 :

N° Intitulés des comptes Solde au 01/01/2014 Mouvements 2014 Solde au 31/12/2014

1111 Capital social - 1 000 000 - 500 000 - 1 500 000


1121 Primes d’émission - - - 20 000 - 20 000
1140 Réserve légale - 51 000 - 15 500 - 66 500
1152 Réserves facultatives - 600 000 100 000 114 500 - 614 500
1191 Résultat net de l’exercice - 310 000 310 000 - - -
1481 Emprunts auprès des établissements de Crédit - 770 000 200 000 600 000 - 1 170 000
1511 Provisions pour litiges - 3 000 3 000 - - -
1555 Provisions pour charges à répartir sur plusieurs exercices - 4 000 - 4 000 - 8 000
2111 Frais de constitution 25 000 - - - 25 000 -
2113 Frais d’augmentation de capital - - 12 000 - 12 000 -
2230 Fonds commercial - - 180 000 - 180 000 -
2313 Terrains bâtis 200 000 - - - 200 000 -
2321 Bâtiments 1 000 000 - - - 1 000 000 -
2332 Matériel et outillage 710 000 - 250 000 - 960 000 -
2340 Matériel de transport - - 180 000 - 180 000 -
2351 Mobilier de bureau 140 000 - - - 140 000 -
2352 Matériel de bureau 63 000 - - - 63 000 -
2355 Matériel informatique 50 000 - 82 000 70 000 62 000 -
2411 Prêts au personnel 82 000 - - 22 000 60 000 -
2510 Titres de participation 100 000 - - 100 000 - -
28111 Amortissement des frais de constitution - 15 000 - 5 000 - 20 000
28113 Amortissement des frais d’augmentation du capital - - - 2 400 - 2 400
28321 Amortissement des bâtiments - 150 000 - 50 000 - 200 000
28332 Amortissement du matériel et outillage - 213 000 - 83 500 - 296 500
28340 Amortissement du matériel de transport - - - 22 500 - 22 500
28351 Amortissement du mobilier de bureau - 42 000 - 14 000 - 56 000
28352 Amortissement du matériel de bureau - 18 900 - 6 100 - 25 000
28355 Amortissement du matériel informatique - 22 500 26 250 8 400 - 4 650
29510 Provision pour dépréciation des TP - 3 000 3 000 - - -
4465 Associés – dividendes à payer - - 180 000 180 000 - -
5141 Banque 506 250 - 2 046 000 1 637 000 1 014 250 -
5161 Caisse 133 400 - 365 000 466 200 32 200 -

7513 Produit de cession des immobilisations corporelles 20 000 20 000


7514 Produit de cession des immobilisations financières 142 000 142 000

Dotation Aux amortissement 5 000 + 2 400 + 50 000 + 83 500+ 22 500+ 14 000 + 6 100+ 8400 Reprise Financière 3 000
d’exploit Aux provisions 4 000
Non courantes 3 000
‭195 900 ‭ VNA = (70 000 + 22 000 + 100 000) – 26 250 = 143 750
Travail à faire : 1- Quelle est l’utilité du tableau de synthèse des Masses
2- Calculer la CAF (Additive) sachant que le résultat net de l’exercice est de 210 000 Dh ( Annexe 2 )
3- Compléter l’extrait du Tableau de Emplois et Ressources ( Annexe 3 )
4- Comment sont retraités les Ecarts de conversion actif :
A- Au niveau du bilan financier
B- Au niveau du tableau de financement

5- Compléter le tableau des ratios ( Annexe 4 )

( Annexe 2 ) Annexe 3
1-Ressources Stables de l’Exercice Exercice
Mode de calcul MONTANT
Emplois Ressources
Résultat net de l’exercice
Autofinancement (A)
+ Dotation d’exploitation (durable ) Capacité d’autofinancement
+ Dotation financiers(durable ) Distribution de Bénéfices (Dividendes)

+ Dotations non courant (durable)


Cessions et réduction d’immobilisation (B)
Cession d’immobilisations incorporelles
- Reprise d’exploitation (durable)
Cession d’immobilisations corporelles
- Reprise financières (durable) Cession d’immobilisations financières
- Reprise non courant (durable + y compris reprise sur Subvention d’investissement ) Récupération sur créances immobilisée
- Produits de cession des immobilisations Augmentation des capitaux propres et assimilés (C)
Augmentation du capital : apports
+ VNA des immobilisations cédées
Subvention d’investissements
= Capacité d’autofinancement
Augmentation des dettes de financement (D)
- Dividendes (nettes de prime de remboursement)
Total 1 : Ressources Stables [A+B+C+D]
= Autofinancement
2-Emplois stables de l’exercice
Acquisition et augmentation des immobilisations (E)
( Annexe 4 ) Acquisition d’immobilisations incorporelles
Ratios Valeur Moyenne du Commentaire Acquisition d’immobilisations corporelles
secteur Acquisition d’immobilisations financières
Augmentation des créances immobilisée
Augmentation dettes x 100 80%
Remboursement des Capitaux Propres (F)
𝐴𝑐𝑞𝑢𝑖𝑠𝑖𝑡𝑖𝑜𝑛𝑠 𝑖𝑚𝑚𝑜𝑏
Remboursement des dettes de financement (G)
Acquisitions immob x 100 70% Emplois en Non-valeur (H)
Total des emplois Total 2 : Emplois durables [E+F+G+H]
Correction
2- La CAF (selon la méthode additive ) 3- Tableau de Emplois et Ressources
Mode de calcul MONTANT 1-Ressources Stables de l’Exercice Exercice
Emplois Ressources
Résultat net de l’exercice 210 000
Autofinancement (A) 201 650
+ Dotation d’exploitation (durable) 195 900 Capacité d’autofinancement 381 650
+ Dotation financiers(durable ) - Distribution de Bénéfices (Dividendes) 180 000
+ Dotations non courant (durable) - Cessions et réduction d’immobilisation (B) 184 000
Cession d’immobilisations incorporelles
- Reprise d’exploitation (durable) -
Cession d’immobilisations corporelles 20 000
- Reprise financières (durable) 3 000
Cession d’immobilisations financières 142 000
- Reprise non courant (durable + y compris reprise sur Subvention d’investissement ) 3 000 Récupération sur créances immobilisée 22 000
- Produits de cession des immobilisations 162 000 Augmentation des capitaux propres et assimilés (C) 420 000
Augmentation du capital : apports : 500 000 + 20 000 – 100 000 420 000
+ VNA des immobilisations cédées 143 750
Subvention d’investissements -
= Capacité d’autofinancement 381 650
Augmentation des dettes de financement (D) 600 000
- Dividendes 180 000 (nettes de prime de remboursement)
= Autofinancement 201 650 Total 1 : Ressources Stables [A+B+C+D] 1 405 650
2-Emplois stables de l’exercice
Acquisition et augmentation des immobilisations (E) 692 000
4 - le retraitement des ECA Acquisition d’immobilisations incorporelles 180 000
Acquisition d’immobilisations corporelles : 250 000 + 180 000 + 82 000 512 000
Bilan financier Couvert par provision Aucun retraitement
Acquisition d’immobilisations financières -
Augmentation des créances immobilisée -
Non Couvert par provision - Actif Remboursement des Capitaux Propres (F) -
Remboursement des dettes de financement (G) 200 000
- Capitaux Emplois en Non-valeur (H) 12 000
Total 2 : Emplois durables [E+F+G+H] 904 000
TF dans le cas de l’existence des Ecarts de conversion-actif, il
convient de les annuler en les intégrant dans les comptes
correspondant pour revenir aux montants historiques
(initiaux)

5 - le tableau des ratios

Ratios Valeur Moyenne du secteur Commentaire


Augmentation dettes x 100 600 000 x 100 Les dettes de financement souscrites fiancent 86,70% des nouvelles
𝐴𝑐𝑞𝑢𝑖𝑠𝑖𝑡𝑖𝑜𝑛𝑠 𝑖𝑚𝑚𝑜𝑏 = 86, 71% 80% acquisitions. Ce ratio est supérieur à celui du secteur. Le source principale de
692 000
financement de l’entreprise est les dettes .
Acquisitions immob x 100 692 000x 100 70% Les investissements représentent une grande part des Emplois presque 77%
= 76,55%
904 000 des emplois stables . Ce ratio est supérieur à celui du secteur.
Total des emplois
https://drive.google.com/file/d/1_9 https://drive.google.com/file/d/1jan https://drive.google.com/file/d/1Bo
H4lgcwIo4UGUauYJMAoDbq4iyXGit0 gDIt23U45D2Y7RgZr6aaIOphE1TBB/v hvOlKGOLDIklx4Z0prZNmi3_TIqVV2/
/view?usp=sharing iew?usp=sharing view?usp=sharing

https://drive.google.com/file/d/1hH- https://drive.google.com/file/d/1mf https://drive.google.com/file/d/1ak0


ARaxB8P14TfoqDyGfx5hn- swZ7xgTs3umVeiUk67JuB0Pb- etKGJLzahAb741f46Ca0Q0rZ_lT9E/vi
hhwfQGl/view?usp=sharing BHvN_/view?usp=sharing ew?usp=sharing
https://drive.google.com/file/d/13uf https://drive.google.com/file/d/1rFX https://drive.google.com/file/d/1fsc
Kr4_HXeDqJpmTRDh74jL8LuSxgyS5/ 5_FvGvdbLm2Jh4-a87UqQuym- TpGnspAlzP_isDXF0CzoE0wjv7BEK/vi
view?usp=sharing uCHZ/view?usp=sharing ew?usp=sharing

https://drive.google.com/file/d/1Pal52PALDQlCImcBifnU8h4v6OP4w9a
EFF de 2011 à 2018
A/view?usp=sharing

BTS PME https://drive.google.com/file/d/1HInPReqbmL3W7iKcc__7vq0Nrv6rgbn


de 2013 à 2016 j/view?usp=sharing