Vous êtes sur la page 1sur 7

Détermination du volume molaire partiel

1/But :
Le but de ce TP est la détermination du volume molaire partiel de
chaque constituant du mélange (NaCl-H2O), à l’aide d’un pycnomètre et en
mesurant les masses et les volumes de ce mélange à 25°C…

2/Principe  :
Le volume molaire partiel est le volume d’une mole de substance
contenue dans le mélange.

Le volume étant une grandeur extensive, on peut l’écrire :

V =n 1 V 1 +n2 V 2 (1)
ni  : Nombre de moles du constituant i.
V i  : Volume molaire partiel du constituant i.

On a : nT=n1+n2

On divise l’expression de V (1) par nT on obtient :


V V
B= = =
nT (n1 +n2 ) X 1 V 1 + X 2 V 2 = V 1 +X 2 (V 2 −V 1 )
Où Xi est la fraction molaire du constituant i.

Pour une solution idéale la relation précédente est représentée par


une droite B=f ¿).

Dans le cas général, C’est une courbe régulière et Pour déterminer V 1


et V 2 on utilise la méthode des tangentes.

En effet :

B=V 1 + X 2 (V 2 −V 1 )

1
Détermination du volume molaire partiel

dB dV 1 dV 2 dV 1
= +(V 2−V 1 )+X 2 ( − )
dX 2 dX 2 dX 2 dX 2
dV dV dV
¿(V 2−V 1 )+ X 2 2 + 1 −X 2 1
dX 2 dX 2 dX 2
dV 1 dV 1 dV 1 dV 1
→ −X 2 =( 1− X 2 ) =X 1
dX 2 dX 2 dX 2 dX 2
dB dV 2 dV 1
→ =V 2−V 1 + X 2 + X1
Or : dX 2 dX 2 dX 2

A pression et température constantes :

dV 2 dV 1
X= + X1 =0
dX 2 dX DE

D’après la loi de GIBBS-DUHEM :


dB E FE
=V −V
dX 2 2 1
CE
Ceci représente la pente de la tangente à la courbe.

3/Manipulation  : 0CE >CE X2 >CE 1CE

A. Produits  utilisés  :
 NaCl.
 L’eau

B. Matériels utilisés  : 
 Pycnomètre.
 Béchers.
 Fiole.
 Balance analytique.
 Agitateur magnétique.

C. Expérience  :

En utilisant une balance analytique, on prépare soigneusement des


mélanges (NaCl-H2O) contenant approximativement 2, 4, 6, 8, 12,16% de
NaCl .on doit constaté le poids exact de chaque constituant dans le mélange.

 Tout d’abord on pèse un pycnomètre à vide et on note sa masse


(m pycno vide).
Détermination du volume molaire partiel

 Préparation de la solution 16% de NaCl (Solution 1)


On fait dissoudre 16g de NaCl dans 100 ml de l’eau distillée en
utilisant un agitateur magnétique, puis on prend 50 ml de cette
solution, on la mit dans le pycnomètre et on note sa masse après
l’avoir pesé (m pycno rempli)

 Préparation de la solution 8% de NaCl (Solution 2)


On prend 50 ml de la solution 1, on mit ce volume dans une fiole de
100 ml et on la remplie avec de l’eau distillée jusqu’au trait de jaugé),
puis on prend 50 ml de cette solution, on la mit dans le pycnomètre et
on pèse et on note sa masse.

 Préparation de la solution 4% de NaCl (Solution 3)


On prend 50 ml de la solution 2, on mit ce volume dans une fiole de
100 ml et on la remplie avec de l’eau distillée jusqu’au trait de jaugé),
puis on prend 50 ml de cette solution, on la mit dans le pycnomètre et
on pèse et on note sa masse.

 Préparation de la solution 2% de NaCl (Solution 4)


On prend 50 ml de la solution 3, on mit ce volume dans une fiole de
100 ml et on la remplie avec de l’eau distillée jusqu’au trait de jaugé),
puis on prend 50 ml de cette solution, on la mit dans le pycnomètre et
on pèse et on note sa masse.

 Préparation de la solution 12% de NaCl (Solution 5)


On a : 16 g  100 ml
12∗100
12 g  v= 16
=75 ml

Donc pour un pycnomètre de 50 ml on prend 75/2=37.5 ml


On prend 37.5 ml de la solution de 16% de NaCl, on mit ce volume
dans le pycnomètre et on le rempli jusqu’à 50 ml avec de l’eau
distillée et on le pèse.

 Préparation de la solution 6% de NaCl (Solution 6)


On prend 50 ml de la solution 5, on mit ce volume dans une fiole de
100 ml et on la remplie avec de l’eau distillée jusqu’au trait de jaugé),
puis on prend 50 ml de cette solution, on la mit dans le pycnomètre et
on pèse et on note sa masse.
Détermination du volume molaire partiel

4/Résultats et calculs  :

(1) NaCl
(2) H2O

{mSolution=m1+m2 ¿ ¿¿¿
m pycno vide =39.908 g

NaCl 16% 12% 8% 6% 4% 2%


m pycno rempli (g) 92.6 91.96 91.13 90.67 90.4 90.3
mSolution (g) 52.692 52.052 51.222 50.762 50.492 50.392
m1 (g) 16 12 8 6 4 2
m1 0.273 0.205 0.136 0.102 0.068 0.034
n1 = (mol)
M1
m2 (g) 36.692 40.052 43.22 44.762 46.492 48.392
m 2.038 2.225 2.401 2.486 2.582 2.688
n2 = 2 (mol)
M2
nT=n1+n2 (mol) 2.311 2.43 2.537 2.588 2.65 2.722
n1 0.118 0.084 0.053 0.039 0.025 0.012
X1=
nT
n 0.881 0.915 0.946 0.960 0.974 0.987
X2= 2
nT
V 0.0216 0.0205 0.0197 0.0193 0.0188 0.0183
B= (l/mol)
nT

 Exemple détaillé de Calcul:

(1)NaCl
(2)H2O

mSolution =m1+ m2=mpycno . rempli−m pycno . vide

Avec : m pycno vide =39.908 g


Détermination du volume molaire partiel

Pour une solution de 16 % :


On prend m1=16 g de NaCl on la dissout dans 100 ml de l’eau distillée.
On prend 50 ml de cette solution et on la mit dans le pycnomètre et on pèse, on
aura : m pycno rempli=92.6 g
Donc,
m Solution =m pycno .rempli−m pycno . vide=92. 6−39 .908=52 .692 g
On a :
1 m
m1=16 g  n1 = M avec M1=58.5 g/mol
1

16
 n1= 58.5  n1=0.273 mol
On a :
mSolution =m1+ m2 m2=m Solution−m1= 52.692 - 16

 m2=36.692 g

m2
Donc : n2 = M avec M2=18 g/mol
2

36.692
 n2= 18  n2=2.038 mol

On calcul nT =n 1+ n2= 0.273+2.038

 nT=2.311 mol

On détermine les fractions molaires X1 et X2  :


ni
X i=
nT
Donc
n1 0 .273
X1= =  X1=0.118≈ 0.12
n T 2 . 311

n2 2. 038
X2= =
n T 2 .311
 X2=0.881≈ 0.82

 Le tracé de B=f(X1)  : voir papier millémétrie


Détermination du volume molaire partiel

 Dans un mélange (NaCl-H2O), les volumes ne sont pas


rigoureusement additifs à cause des raisons physiques et chimiques
Il est rare d’observer dans la pratique une additivité des volumes comme
exprimé par cette équation( V =X 1 V 1+ X 2 V 2 ).
En réalité, les solutions présentent souvent un volume molaire inferieur à celui
prévu pour une solution idéale mais dans certains cas le volume du mélange
peut aussi être supérieur. Les écarts par rapport à l’idéalité sont dus aux forces
intermoléculaires entre les différents constituants en solution, et aussi à des
facteurs liés aux formes des molécules.
Une contraction de volume par rapport à l’idéalité indique que l’interaction
entre molécules du même type, ou que la présence des deux types des molécules
conduit à un empilement plus compact dans l’état liquide. Dans quelques cas la
présence d’un soluté détruit partiellement un arrangement de liaison hydrogène
d’un solvant comme l’eau et provoque lui aussi une contraction du volume du
au mélange. Dans les couches de solvatation d’ions en solution les molécules
d’eau se disposent normalement de façon assez compacte ce qui conduit aussi à
une contraction de volume.
Dans les cas ou l’on observe une augmentation de volume due au processus de
mélange ceci indique que les interactions entre molécules des deux composants
sont moins fortes que celles entre molécules d’un même composant.

 L’intersection de la tangente avec la verticale à X 1=0 donne le


volume molaire partiel de l’eau
Détermination du volume molaire partiel

∂V
V̄ 2 =
( )
∂ n2 T , P , n1
d ( n1 +n 2 ) B dB
V =nv =( n1 +n2 )B ⇒ v̄ 2=
dn2
=B+( n1 +n 2 )
( )
dn2
dB dB dB dX 1 n1
v̄ 2 =B+n
( ) ( ) ( )( )
dn2
or
dn 2
=
dX 1 dn2
; X 1=
n1 +n 2
dX 1 (n1 +n 2 )−n2 n1
= =
dn 2 n2 n2
n1 dB dB
v̄ 2 =B+n
( )
n2 dX 1
⇒ v̄ 2 =B+ X 1
( )
dX 1
. .. .. . .. .(∗)

B=OC
X 1 =O M '
dB CE
=
dX 2 O M ' ( ) on remplace dans (∗) on obtient :
CE
V̄ 2 =OC +O M '
( )
O M'
=OC +CE=OE cqfd

V̄ 2 =OE
C’est la signification géométrique de V̄ 2 donc à X1=0 donne le volume
molaire partiel de l’eau. V2=17.9 10-3

5/Conclusion  :
V
B=
Le volume molaire nT augmente quand la fraction molaire du sel
ni ni
Xi= Xi= =0
nT augmente et vaut le volume molaire d’eau quand nT

Vous aimerez peut-être aussi