Vous êtes sur la page 1sur 3

INSFP Saad Mohamed- Es senia

Spécialité : S.I
INTITULE DU MODULE: Biologie et physiologie Humaine

Leçon : Le système cardio-vasculaire


Définition ; Le système cardio-vasculaire est composé du cœur et des vaisseaux sanguins, c'est-à-dire
des artères et des veines. Son rôle est de faire circuler le sang dans tout l'organisme, afin qu'il distribue aux
différents organes l'oxygène et les substances nutritives nécessaires à leur bon fonctionnement. Il récupère et
élimine ensuite le gaz carbonique et les autres déchets produits. Quand ce système fonctionne mal
(rétrécissement ou blocage des vaisseaux sanguins), on parle de maladies cardio-vasculaires.
Il existe trois grandes sortes de vaisseaux sanguins :
 Les capillaires sanguins, qui sont de très petits vaisseaux qui irriguent tous les organes,
 les artères, qui partent du cœur pour aller jusqu’aux capillaires des organes,
 les veines, qui partent des capillaires pour retourner au cœur.
On peut également citer les artérioles, qui sont de petites artères reliant les artères aux capillaires, et les veinules,
reliant les capillaires aux veines.

Le cœur, est « la pompe » de tout ce système, c’est lui qui propulse le sang dans tout le réseau de vaisseaux
sanguins.
Il possède de nombreuses fonctions, dont les principales sont :
 apporter de l’oxygène à tous les organes par l’intermédiaire du sang
 libérer les organes de tous leurs déchets.

On distingue deux circulations sanguines, que l’on appelle petite circulation et grande circulation :


 La petite circulation relie le cœur aux poumons ; le sang chargé par le CO2 des organes passe par les
poumons où il va rejeter le CO2 qu’il contient et se charger en 02, puis retourne dans le cœur qui va le propulser
dans la grande circulation pour apporter de nouveau de l’O2 aux organes, et ainsi de suite.
 La grande circulation relie le cœur à tous les organes afin de leur apporter un sang riche en O2
(oxygène) nécessaire à leur bon fonctionnement et débarrasser ces organes de déchets tels que le C02 (dioxyde
de carbone).

L’aorte : c’est la plus grande artère de l’organisme : elle fait partie de la grande circulation ; elle débute à la
sortie du cœur et distribue le sang à tous les organes.
Les veines caves inférieures et supérieures : elles font également partie de la grande circulation et apporte au
cœur le sang pauvre en oxygène (et chargé en CO2),
La veine porte : c’est une veine qui relie l’intestin, le pancréas et la rate au foie. Elle lui apporte un sang chargé
en nutriments.
Généralement, la circulation de part et d’autre d’un organe et donc de capillaires se fait toujours en reliant une
veine à une artère, de cette façon : Artères > artérioles > capillaires (dans les organes) > veinules > veines. Il
existe cependant quelques exceptions qui relient deux veines entre-elles, ou deux artères entre-elles : les systèmes
portes ; un système porte-veineux s’ils relient deux veines, ou porte-artériel s’il relie deux artères.
Il existe dans le rein un système porte-artériel qui est le lieu de formation de l’urine (voir notre prochaine article
sur le rein pour comprendre comment est formée l’urine à partir du sang).
L’athérome : provient du dépôt de lipides sur l’intérieur des artères, du à un taux trop élevé de cholestérol. Ce
dépôt diminue le diamètre de l’artère et peut provoquer de nombreuses maladies graves telles que l’Angor ou,
encore plus grave, l’infarctus du myocarde.
Les varices : les veines perdent leur élasticité et se dilatent, empêchant le sang de remonter correctement
jusqu’au cœur.

1
2
3