Vous êtes sur la page 1sur 2

INSFP Saad Mohamed- Es senia

Spécialité : S.I
INTITULE DU MODULE: Biologie et physiologie Humaine

A l’issue de ce module qualifiant le stagiaire doit être en mesure d’appréhender les apports de la physiologie,
la psychosociologie et l’ergonomie dans la compréhension des conduites humaines individuelles et collectives en
vue de concevoir et adapter les dispositifs de travail aux capacités physiques et psychologiques de l’opérateur.

Définition :

 Biologie : est une discipline scientifique. La biologie est l'étude de tout être vivant, qu'il soit humain, végétal
ou animal. La biologie couvre aussi l'étude de l'environnement dans lequel les différents organismes évoluent.
La discipline concerne aussi bien les organismes contemporains que les organismes qui ont existé par le passé.
Enfin, l'évolution et la mutation des organismes font aussi partie de la biologie. La discipline est enseignée dès
le primaire. C'est l'une des matières principales dans les formations médicales et paramédicales.
- Biologie générale. Étude des phénomènes vitaux communs à tous les êtres vivants. Biologie animale,
végétale. Biologie humaine. Biologie spécifique de l'homme. En partic. ,,Science de la variabilité biologique
intra-individuelle, interindividuelle et groupale considérée du point de vue génétique et du point de vue
mésologique. Biologie criminelle. Biologie appliquée à l'étude des criminels, de leur personnalité, de leur
hérédité .
- Biologie moléculaire. Branche récente de la biologie étudiant les êtres vivants à l'échelle moléculaire, et
cherchant si les propriétés de la matière vivante ne seraient pas déterminées par des propriétés moléculaires
simples . Biologie dynamique. Synon. bionomie*. Biologie mathématique. . Biométrie*. Biologie spatiale.

La conception large donne aujourd'hui une bonne représentation des principales branches de la biologie.

-1-
-La biologie humaine est la branche de la biologie étudiant les appareils (nerveux, digestif, etc..), les organes
et leur fonctionnement, afin de connaître les relations et les échanges nécessaires entre ces derniers pour
maintenir l'homéostasie du corps humain. À ce titre, cette discipline est étroitement liée à la biologie
cellulaire, l'immunologie, l'hématologie et à la microbiologie.

Il y a là un vaste domaine de connaissance, s'intéressant au corps humain et à chacun de ses niveaux


d'organisation :

 niveau cellulaire, et plus précisément intercellulaire puisqu'il s'agit principalement de déterminer et


quantifier les échanges ;
 niveau tissulaire, celui de l'observation des cellules spécialisées des tissus (cellules hépatiques, cellules
nerveuses, etc.) ;
 niveau organique, avec l'étude des échanges entre tissus, mais aussi avec le milieu (la respiration et les
échanges O2/CO2) ;
 niveau systémique, où l'on se penche surtout sur les relations entre les organes accomplissant une
fonction du corps (appareil digestif, urinaire, nerveux, etc.) ;
 niveau organismal, incluant les relations de l'organisme avec l'environnement.
C'est encore à la biologie humaine que se rattachent le mieux les analyses médicales pratiquées dans les
laboratoires. En effet, ces analyses ont pour but principal de quantifier le nombre de cellules, vitamines,
hormones et autres molécules, afin de déceler d'éventuelles anomalies (anémies, immunodépression, etc.), et
donc de prévenir ou signaler tout phénomène menaçant l'homéostasie :( équilibre dynamique qui nous
maintient en vie )

 physiologie étudie le rôle, le fonctionnement et l'organisation mécanique, physique et biochimique


des organismes vivants et de leurs composants (organes, tissus, cellules et organites cellulaires). La
physiologie étudie également les interactions entre un organisme vivant et son environnement. Dans
l'ensemble des disciplines biologiques, en définissant schématiquement des niveaux d'organisation, la
physiologie est une discipline voisine de l'histologie, de la morphologie et de l'anatomie.
 Anatomie est une discipline de la biologie qui décrit la forme et la structure des organismes vivants et de leurs
parties (organes, tissus). On peut notamment distinguer l'anatomie animale (et en particulier l'anatomie
humaine, très importante en médecine) et l'anatomie végétale (qui est une branche de la botanique).
 Métabolisme est l'ensemble des réactions chimiques qui se déroulent au sein d'un être vivant pour lui
permettre notamment de se maintenir en vie, de se reproduire, de se développer et de répondre aux stimulus
de son environnement. Certaines de ces réactions chimiques se déroulent en dehors des cellules de
l'organisme, comme la digestion ou le transport de substances entre cellules. Cependant, la plupart de ces
réactions ont lieu dans les cellules elles-mêmes et constituent le métabolisme intermédiaire.
Dans l'ensemble des réactions constituant le métabolisme, on distingue d'une part l'anabolisme, qui
représente l'ensemble des voies de biosynthèse des constituants cellulaires, et d'autre part le catabolisme, qui
représente l'ensemble des voies de dégradation de ces constituants cellulaires en petites molécules pour en
libérer l'énergie par oxydation ou pour rebâtir d'autres constituants cellulaires.

-2-