Vous êtes sur la page 1sur 6

Génie de l’eau Volume global : 36h

Semestre 2 Chimie CM TD TP
UE1 (cinétique, 16 20 0
thermochimie)

Chapitre 2 : Premier Principe de la Thermodynamique

Introduction

Pour rappel, la thermodynamique traite les relations entre les phénomènes calorifiques (Q) et les
phénomènes mécaniques (w)

I.1. L’énergie interne U

Tout système est caractérisé par une énergie interne notée « U », constituée de l’ensemble de toutes
les énergies stockées dans la matière sous ses différentes formes. (⅀Energies cinétiques+ ⅀
Energies potentiels). Il est pratiquement impossible de déterminer la valeur de U, mais nous
pouvons calculer sa variation au cours d’une transformation
I.2. Enoncée du premier principe de la thermodynamique

Généralement, pour les transformations thermodynamiques

 pour un système isolé : (U reste constante),alors ;

∆U = Q+W =0 C’est le principe de la conservation d’énergie

 Pour une transformation cyclique U2= U1 et ∆U = w+Q

W=- Q C’est le principe de l’équivalence

I.2. Applications du premier principe

1) Energie interne d’un gaz parfait Un gaz parfait obéit à la loi de Joule : L’énergie interne
dépend uniquement de la température ; sa variation est égale à la quantité de chaleur échangée à
volume constant. Si CV est constante

1ére Loi de joule

2) La fonction enthalpie H On définit une fonction d’état appelée « enthalpie » notée « H » tel que

L’enthalpie d’un gaz parfait ne dépend que de sa température ; sa variation est égale à la quantité de
chaleur échangée à pression constante.
2éme loi de joule

 Relation entre et ∆H et ∆U (Relation entre QP et QV )

Soit un système se transformant d’un état initial (1) vers un état final (2) :

I.3) Applications aux transformations thermomécaniques

Soit un système effectuant une transformation réversible d’un état initial (1) vers un état final (2).
Appliquons le premier principe aux différentes transformations

I.3.1) Transformation isochore :(V= cste)


II.3.2) Transformation isobare :(P = cste )

I.3.3) Transformation isotherme :(T= cste)

I.3 .4) Transformation adiabatique :(Q= cste)

Rappelons qu’une transformation adiabatique obéit à la loi de Laplace


En combinant l’équation du gaz parfait avec l’équation de Laplace on aura :

Vous aimerez peut-être aussi