Vous êtes sur la page 1sur 16

L’évaluation

économique
de projet

MASTER CIMO
Séminaire du 02/03/06
B. Formstecher
Introduction

• Evaluer = comparer dans le temps une situation de


référence et une situation avec projet

• Distinction entre évaluation économique et


évaluation financière d’un projet :
L’évaluation économique de projet – 02/03/06

– L’évaluation financière apprécie la rentabilité des


capitaux investis par une entreprise privée ou l’équilibre
financier des services publics gérant un projet
– L’évaluation économique vise à vérifier ou sélectionner
le projet apportant la plus grande contribution au
développement économique (pour la collectivité).

2
Plan de l’intervention

• Deux types d’évaluation économique présentés ici :


– L’analyse multicritère (AMC),
– L’analyse coûts/avantages (ACA).

• 1 – L’analyse multicritère
• 2 – L’analyse coûts/avantages
L’évaluation économique de projet – 02/03/06

• 3 – L’évaluation économique de projet d’infrastructures en


France
• 4 – Conclusion

3
1 – L’analyse multicritère

• Objectif
– Comparer plusieurs projets (ou solutions) suivant différents critères ne
s’exprimant pas selon les mêmes unités
– Exemple : différentes variantes pour une route

Critères Unités
Coût d’investissement Euros
L’évaluation économique de projet – 02/03/06

Temps gagné Heure/véhicule


Insertion paysagère Notation qualitative

• Principe
– On classe pour chaque critère les variantes étudiées
– On affecte pour chaque critère des coefficients de pondération
– On agrège les résultats
4
1 – L’analyse multicritère

• Exemple 1
– Projet routier avec trois variantes et trois critères de choix

Investissement Temps gagné Insertion


(coef. 3) (coef. 2) (coef. 1) Total
Euros Rang Min/véh Rang Rang
L’évaluation économique de projet – 02/03/06

Var. 1 50 M€ 1 5 min 3 2 11
Var. 2 70 M€ 2 10 min 2 3 13
Var. 3 90 M€ 3 15 min 1 1 12
Si on change les coefficients, on change le classement

5
1 – L’analyse multicritère

• Exemple 2 : Logiciel Electre


– Permet une analyse plus raffinée
– Comparaison de tous les variantes par deux pour chaque
critère plutôt qu’un classement complet
– Utilisation dans cette comparaison de seuils définissant
plusieurs niveaux pour les valeurs attachées à un critère :
L’évaluation économique de projet – 02/03/06

Egalité stricte V1 équivalent à V2


Seuil d’indifférence V1 faiblement préféré à V2
Seuil de préférence stricte V1 strictement préféré à V2
Seuil de veto V2 ne pourra pas être préféré à V1
quelque soit le résultat des autres critères

6
1 – L’analyse multicritère

• Avantages
– L’AMC permet de présenter de manière agrégée ou non des
impacts multiples quantifiables et non quantifiables ce qui
en fait un outil transversal adapté à la décision
– L’AMC ne résume pas l’efficacité d’un projet sur de seuls
critères économiques
L’évaluation économique de projet – 02/03/06

• Inconvénient
– La pondération entre les différents critères qui peut être
sujette à caution car réalisée par des personnes extérieures
au système (« à dire d’experts » ou par le décideur) et non
par les agents concernés.

7
2 – L’analyse coûts/avantages

• Objectif
– Comparer différents projets (ou solutions) suivant différents
critères monétarisables

• Principe
– Détermination des avantages et désavantages (coûts) annuels
L’évaluation économique de projet – 02/03/06

sur la période d’étude (20 à 50 ans le plus souvent)


– Prise en compte des critères monétaires ou monétarisables par
l’emploi de valeurs tutélaires (Cf Boiteux I et II) :
investissement, entretien, temps, coût d’exploitation des véhicules,
sécurité, bruit, pollution atmosphérique, effet de serre…
– Tous les avantages et désavantages sont actualisés

8
2 – L’analyse coûts/avantages

• Taux d’actualisation
– Taux de rendement employé pour convertir une somme,
payable ou recevable ultérieurement, à sa valeur actuelle
– La traduction monétaire de la préférence pour le présent
(Darbéra)
– 100 € en 2006 <=> 120 € en 2010
L’évaluation économique de projet – 02/03/06

An actualisé en 2006 = An / (1+t) (n-2006)

avec An = avantage à l’année n


t = taux d’actualisation

9
2 – L’analyse coûts/avantages

• Indicateurs
– Bénéfice actualisé (BA) = (Avantages – Coûts) actualisés
– Bénéfice actualisé par euro investi = BA / Investissement
actualisé
– Taux de rentabilité interne = taux d’actualisation qui
annule BA
L’évaluation économique de projet – 02/03/06

Le BA est le seul critère de choix entre plusieurs


variantes

10
2 – L’analyse coûts/avantages

• Avantage
– Fourni au décideur un cadre d’évaluation standard pour tous
les projets, ce qui permet la comparaison avec la même
grille d’analyse

• Inconvénients
L’évaluation économique de projet – 02/03/06

– Seuls les critères monétarisables sont pris en compte


– Repose grandement sur la qualité de l’étude de trafic
– Limites des valeurs tutélaires : par exemple différentes selon
les pays

11
2 – L’analyse coûts/avantages

• Exemple : valeurs tutélaires de la vie humaine (1997)


L’évaluation économique de projet – 02/03/06

Source : AIPCR, Méthodes d’évaluation économique des projets routiers dans les pays
membres de l’AIPCR, 1999, p59
12
3 – L’évaluation économique de projet
d’infrastructures en France
• Cadre réglementaire
– Loi d’Orientation des Transports Intérieurs (LOTI) du 30/12/82
– Décret d’application de la LOTI du 17/07/84

• Champ d’application (extraits)


– Infrastructures de transport > 83,08 M€
L’évaluation économique de projet – 02/03/06

– MO Etat : création de 2x2 voies > 25km, aérodromes cat. A,


voies navigables > 5km, voies ferrées d’intérêt général…
– MO Collectivités locales : routes > 15km, aérodromes,
infrastructures ferrées ou guidées (train+tram)…

• L’évaluation socio-économique est menée dès le


début du projet
13
3 – L’évaluation économique de projet
d’infrastructures en France
• Le dossier d’évaluation économique et sociale
– Réalisée à l’enquête publique
– Evaluation des effets qualitatifs
– Evaluation des effets quantitatifs
– Analyse coûts-avantages
L’évaluation économique de projet – 02/03/06

• L’analyse coûts-avantages est le critère de choix


principal
– Instruction-cadre du 25/03/04 fixant les modalités de
réalisation de l’évaluation des grands projets
d’infrastructure

14
4 – Conclusion

• En France, les méthodes d’évaluation économique


et sociale évoluent :
– Bilan socio-économique pour le retour d’expérience
– Nouvelles valeurs tutélaires suite à Boiteux II qui a conduit à
la nouvelle Instruction-cadre dont on attend la circulaire
d’application
L’évaluation économique de projet – 02/03/06

• Les méthodes d’évaluation diffèrent selon les pays :


– ACA seule : Suède, Finlande, Espagne…
– ACA prédominante au sein d’une structure d’évaluation plus
large : France, Allemagne, Royaume-Uni, Norvège, Suisse…
– AMC principalement combinant ACA : Belgique, Pays-Bas
– Pas de structure particulière : Etats-Unis, Canada

15
Bibliographie indicative

• Textes réglementaires
– Loi n°82-1153 du 30 décembre 1982 d’orientation des transports intérieurs
– Décret n°84-617 du 17 juillet 1984 pris pour application de l’article 14 de
la loi n°82-1153
– Instruction-cadre Equipement du 25 mars 2004 relative à l’harmonisation
des méthodes d’évaluation des grands projets d’infrastructures de
transport
L’évaluation économique de projet – 02/03/06

• Ouvrages
– AIPCR, Méthodes d’évaluation économique des projets routiers dans les
pays membres de l’AIPCR, 1999
– M. BRIDIER et S. MICHAÏLOF, Guide pratique d’analyse de projets,
Economica, 1995
– E. QUINET, Principes d’économie des transports, Economica, 1998

16