Vous êtes sur la page 1sur 36

N° 133 JANVIER 2020

6. INFOS DU SIÈGE
Les sections CFE-CGC BTP à l’heure du CSE

16. À SUIVRE
Le dynamisme du BTP
avant les élections municipales

28. LES DIALOGUES


La Construction au service des territoires

34. LA SAGA DES BÂTISSEURS


Magazine trimestriel d’information sociale du BTP L’art architectural des prisons

Management

Comment trouver,
motiver et conserver
ses talents ? Dossier p. 20 à 27
Lisez +
Les Cahiers du BTP
différemment ! Le magazine des salariés
de l’encadrement du BTP

Directeur de la publication
Gérard Duez
Rédacteur en chef
Julien Bellino
Comité de rédaction
Véronique Boissin,
Jean-Louis Farou,
Lionel Malaterre,
Gérard Maliverney,
Armand Suardi,
Marie-Jeanne Vonderscher.
Réalisation :
Les Rois Mages
lesroismages.fr
Coordination éditoriale
Antoine Bayle,
avec Chantal Colomer
et François Roche.
Maquette

+Riche +Complet +Interactif Benjamin Vernet.

Dépôt légal
1e trimestre 2020
ISSN : 0765-023X
CPPAP : 0422 S 08370
Impression
Scannez les pages avec votre smartphone Imprimerie
et l’application gratuite PictureExtend, de la Centrale de Lens
et accédez directement à des contenus enrichis
Toutes les images
(vidéos, sites Web, courriels, documents...) sont droits réservés, sauf :

Couverture et pages 4, 20 et 21 : Freepik


+
1. 2.
+ Page 3 : Joséphine de Rohan-Chabot
ure enrichie. Page 4 et 15 : INUI
Page 5 : SAVIGNARD, Pixabay
Page 6 : Freepik
Page 9 : Xavier Renauld et Valérie Jacob
Page 11 : CCCA-BTP/V. Bourdon
Téléchargez l’application Flashez les pages Page 16 : Shutterstock/Kiev Victor
Page 19 : Rémy Lecourieux
PictureExtend sur affichant ce logo Pages 22 : Freepik
l’AppStore ou Google Play Page 23 : Shutterstock/goodluz
Page 28 : Joséphine de Rohan-Chabot
Page 29 : Christophe W. Siebert

3.
Page 30 : Shutterstock/Alexandros Michailidis
Page 32 : Freepik
Page 34 : Shutterstock/Sergey Novikov

Cliquez sur les liens vers


ger l’application sur Google des informations complémentaires

phiez les pages identifiées


ÉDITO

La réforme des retraites,


symbole du non-dialogue social

L a France vient de nouveau d’expérimenter une période de blocage, de


contestation, de manifestations, à propos du projet gouvernemental
de réforme des retraites. À nouveau, sur un sujet déterminant pour les
salariés, c’est dans l’affrontement que l’on recherche la solution.

Nous n’étions pas opposés à une réforme de notre système de retraite, ni


à la retraite par points. La CFE-CGC a même été à l’origine du système par
points de l’Agirc, en 1946, qui a permis de construire l’Arrco et les retraites
complémentaires. La CFE-CGC a participé aux premières réunions de
concertation avec les pouvoirs publics. Le gouvernement est là pour respecter
les syndicats et les corps intermédiaires en mettant en place un cadre dans
Gérard Duez lequel les partenaires sociaux vont négocier entre eux.
Président de la CFE-CGC BTP
Malgré nos mises en garde, qu’il s’agisse des ordonnances sur le travail,
de la réforme de l’assurance-chômage ou de la réforme des retraites, le
gouvernement estime détenir toute la légitimité sur la définition et l’évolution
des relations du travail et le dialogue social.

Surtout, en s’arrogeant la gestion du futur système de retraite, le gouvernement


semble suggérer qu’il sera meilleur gestionnaire que les partenaires sociaux.
Malgré nos Or, le moins que l’on puisse dire, c’est que les preuves de cette compétence ne
mises en garde, sont pas légion. L’exemple du système de santé a de quoi laisser les salariés
le gouvernement dubitatifs.
estime détenir
toute la légitimité Enfin, comme sur le sujet de l’assurance-chômage, j’ai peur que les cadres
soient ceux qui supportent le plus l’effort de solidarité que le gouvernement
sur la définition demande aux salariés, et qu’on leur demande de cotiser plus et de travailler
et l’évolution plus longtemps pour toucher moins. Si le gouvernement voulait casser le
des relations principe de la retraite par répartition, il ne s’y prendrait pas autrement.
du travail et le
dialogue social Bien sûr, l’histoire n’est pas encore tout à fait dite. Puisque le gouvernement ne
cesse de dire que des espaces de négociation sont ouverts, nous allons veiller
à ce que les salariés de l’encadrement ne soient pas à nouveau les dindons
de la farce et à nous battre pour l’équité du futur système de retraite. n

LES CAHIERS DU BTP JANVIER 2020 3


SOMMAIRE

Éditorial 3 Dossier 20
3 Réforme des retraites, le non-dialogue social
par Gérard Duez

Les nouvelles du syndicat 6


INFOS DU SIÈGE
6 Élections professionnelles : l’épreuve du CSE
8 Salaires des cadres : revalorisation encourageante
dans les Travaux publics
8 Formation : une appli pour se former

INFOS DES SECTIONS


9 CFE-CGC : le congrès de la « troisième voie syndicale »
10 Île-de-France : les trois piliers de la nouvelle mandature
10 Hauts-de-France : un nouveau cap Management : comment trouver,
11 PACA-Corse : la raison d’être de notre section
11 Industrie cimentière : l’union d’une branche
motiver et conserver ses talents ?
professionnelle Les besoins des entreprises évoluent, les attentes
12 SICMA : la section en formation CSE de leurs jeunes salariés également. Les challenges
12 Autoroutes : les priorités du nouvel OPCO pour affronter un contexte radicalement nouveau
sont multiples et appellent des approches
13 LES SECRETS DU DS et réponses managériales adaptées.
Un chef d’orchestre nommé DSC
22 Témoignage : comprendre les « hauts potentiels »
14 24 La CFE-CGC BTP et les jeunes talents
PORTRAIT
25 Le Top 10 des compétences
Jérôme Lamouric, partisan d’une négociation équilibrée
recherchées par les entreprises
26 Les attentes des jeunes vis-à-vis de l’entreprise
27 L’avis d’Arnaud Malausienne (The Boson Project)
Actualités 15
15 ON EN PARLE Magazine 28
La Carmelha,
la tour en bois
28 LES DIALOGUES DES CAHIERS
et sans grue
Comment la Construction dans les territoires
redonne du pouvoir au local

30 FENÊTRE SUR L’EUROPE


Bruxelles veut contrôler la législation du travail

À SUIVRE 31 DANS LES ENTREPRISES


16
L’approche des élections municipales Ces « douces » compétences plébiscitées
par les entreprises
stimule l’activité du BTP
32 JURIDIQUE
17 FOCUS
Départ ou mise à la retraite : deux voies à distinguer
Le BTP-CFA de Poitiers s’ouvre à l’international
34 LA SAGA DES BÂTISSEURS
18 L’ÉTUDE DE L’APEC Les prisons au XIXe siècle ou la naissance
Les emplois cadres recherchés dans le BTP d’un nouvel art architectural
+ INFOS DES SECTIONS I Les nouvelles du syndicat

PRÉPAREZ
VOS VACANCES AVEC PRO BTP
© SAVIGNARD

À la montagne comme à la mer


Les clubs PRO BTP des Hyvans (Hautes-Alpes) et de la Font-des-Horts (Var)
accueillent les vacanciers de la Construction.

Le club PRO BTP Les Hyvans, situé à 700 des îles de Port-Cros et de Porquerolles, le vil-
mètres d’altitude, dans un parc arboré de lage propose des excursions pédestres dans
huit hectares, au bord du lac de Serre-Pon- le village médiéval du Castellet, ou des odys-
çon (Hautes-Alpes), est le lieu idéal pour un sées en bateau dans la rade de Toulon ou dans
séjour sportif ou en famille, doté de pavillons les plus belles calanques de Cassis, Marseille
et de chambres simple ou double. Le club est et Saint-Tropez.
entièrement piéton et vous pourrez admi-
rer depuis votre balcon le massif des Écrins,
la nature verdoyante et les reflets scintil- Pour obtenir des renseignements,
lants du soleil sur le plus grand lac artificiel
d’Europe.
un devis ou réserver votre séjour,
contactez votre conseiller :
Le club varois de la Font-des-Horts, à • Au 01 57 63 66 72
Hyères-les-Palmiers, surplombe la Méditer- du lundi au vendredi (8 h 30 - 19 h),
ranée et offre une vue imprenable sur la baie et et le samedi (8 h 30 - 13 h)
la presqu’île de Giens. Le club est connu pour
son espace de balnéo, sa piscine intérieure • Sur www.probtp.com/vacances
chauffée et tous les soins proposés pour le • En agence Conseil :
bien-être des vacanciers. Situé à proximité www.probtp.com/contact.html

AVRIL 2018 LES CAHIERS DU BTP 5


Les nouvelles du syndicat I INFOS DU SIÈGE

COMITÉ SOCIAL ET ÉCONOMIQUE


CSE : les sections à l’épreuve du feu
Dans le cadre de la mise en place des comités sociaux et économiques, de nombreuses élections
professionnelles ont eu lieu dans les entreprises. Pour les sections CFE-CGC BTP, les résultats sont là.

votaient pour élire leurs représen-


tants dans les quelque 50 CSE du
groupe sur le territoire français.
Au premier tour, sur les collèges
2 et 3 (techniciens et agents de
maîtrise ; cadres), la CFE-CGC
BTP a totalisé 14 % des votes et a
totalisé 100 % des voix au siège
du groupe, à Vélizy-Villacoublay
(Yvelines).

Recruter sur le terrain


Au sein d’ENGIE Ineo, la filiale ISABELLE GIRAULT-BARRANGER
du g roupe ENGIE spécia lisée Déléguée syndicale de la section
en génie élect r ique, les élec- OPPBTP
tions se sont tenues en octobre.
Julien Bellino Dans une entreprise de près de « On n’a pas à rougir,
Rédacteur en chef 15 000 salariés, la section menée les résultats sont très
des Cahiers du BTP par son secrét aire général,
Luc Berrez, a totalisé 17,79 % encourageants. Nous
des voix au premier tour, sur les avons trois représentants
3 collèges électoraux. « Nous avons
titulaires au CSE et trois
M u r iel Pén ic aud l’av a it
annoncé début novembre  :
il n’y aura pas de délai
supplémentaire pour les entre-
réussi à conquérir trois nouvelles
directions déléguées, explique Luc suppléants »

prises ! Au 1er janvier, les comités LA PREUVE PAR LES RÉSULTATS


sociaux et économiques (CSE)
devaient donc être mis en place Résultats Résultats collèges 2 et 3
dans les entreprises d’au moins 3 collèges
11 salariés. ENGIE Ineo 17,79 % 25,52 %
En 2019, de nombreuses sections
C F E- CG C B T P ont s or t i leu r OPPBTP - 24,12 %
épingle du jeu dans la bataille pour COFIROUTE 20,23 % 42,16 %
la représentativité (voir tableau) et
CEVM 51,30 % 76 %
le fameux seuil des 10 %. Elles ont
pu compter sur l’accompagnement ASF 12,08 % 18,81 %
de Véronique Boissin et Clémence APRR 26,49 % 32,44 %
Yegikyan, l’équipe juridique du
syndicat. ESCOTA 17,68 % 25,52 %
En novembre et décembre, les PRO BTP 16,38 % 45,73 %
salariés d’Eiffage Énergie Systèmes

6 JANVIER 2020 LES CAHIERS DU BTP


INFOS DU SIÈGE I Les nouvelles du syndicat

Berrez. Auprès des salariés, nous


avons constaté la difficulté de main-
tenir ou de trouver de nouveaux « J’APPRENDS, J’ÉCOUTE ET JE POSE
c an di d at s . L e d é ve lop p e m e nt LE PLUS POSSIBLE DE QUESTIONS »
syndical reste notre axe majeur

D
pour les prochaines années. » epuis juillet 2019, mon quotidien a beau-
Pour Isabelle Girault-Barranger, coup changé. Je suis devenue titulaire
déléguée syndicale de la section au CSE d’ENGIE Axima à Bischheim, en
OPPB T P, no v e mbr e a é g a le - Alsace. C’est presque un mi-temps. En quelques
ment été un bon cru : « On n’a mois, j’ai participé à six réunions du CSE, que
pas à rougir, les résultats sont ce soit sur les négociations autour de la créa-
très encourageants. Nous avons tion d’ENGIE Solutions ou le cadeau de Noël des
trois représentants titulaires au Myriam Antonietti salariés du groupe. Les sujets sont très variés.
CSE et trois suppléants. Notre Assistante Alors j’apprends, j’écoute et je pose le plus pos-
assemblée générale élect ive de administrative sible de questions. Bref, je me forme et surtout,
décembre 2018 aura été décisive et titulaire au CSE je reste disponible pour aider les salariés et ré-
pour mener à bien ces élections. » (ENGIE Axima)
pondre à leurs questions. » n
Au sein de l’organisme de préven-
tion, qui ne compte pas de collège
« ouv r ier s et employé s », la
CFE-CGC BTP a réuni plus de 30 % noter également les résultats sans Au sein de SANEF, filiale du
des voix sur le collège 3. appel de la section Compagnie g roup e autorout ier e spag nol
Ei f fage du Viaduc de M i l lau Aber t is, la représent at iv ité a
Les Autoroutes (CEVM), qui a récolté 51,30 % des été atteinte sans problème chez
tracent leur sillon voix sur l’ensemble des collèges, et SANEF SA et SE BPNL, avec une
C’était aussi le temps des élections 76 % sur les collèges catégoriels. représentativité globale de 19,96 %
pour les sociétés de la branche et 20,56 %. Chez SANEF Aquitaine
Autoroutes. Au sein du groupe (environ 50 salariés), les résultats
VINCI, la section COFIROUTE catégoriels sont de 37,5 %.
est la rgement représent at ive Chez SAPN, une décision judi-
avec 20,23 % sur les 3 collèges, ciaire doit être prise et pourrait
42,16 % pour les collèges catégo- modifier les scores électoraux.
riels, et un total de quatre repré- Dans l’attente de cette décision,
sentants titulaires au CSE. La la CFE-CGC Groupe SANEF sera
section ASF a décroché quant à représentée par cinq élus titulaires
elle neuf titulaires et maintenu au moins.
sa représentativité avec 18,81 %
des voix. Enfin, chez ESCOTA, avec L’art de la négociation
trois représentants, 17,68 % sur Enfin, chez PRO BTP Association
l’ensemble des collèges et 25,55 % STÉPHANE BICCHIERINI de moyens, les élections d’octobre
en catégoriel, la CFE-CGC BTP a ont été un franc succès. Avec 25
délégué syndical central adjoint
conforté sa position. élus titulaires, répartis sur 17 sites,
de la section PRO BTP
Même son de cloche pour les la section a changé de dimension.
sections autoroutières du groupe « L’appétence de certains sala-
Eiffage. APRR et AREA ont fait « L’appétence riés pour un syndicalisme fidèle
respectivement 32,44 % et 38,46 % de certains salariés au dialogue social est de venue
sur les collèges de référence. La une évidence, explique Stéphane
section APRR compte désormais pour un syndicalisme Bicchierini, le délégué syndical
14 représentants dans les CSE. fidèle au dialogue central adjoint. Avec le CSE, nos
Pour A R EA, la CFE- CGC BTP nouveaux élus apprennent à négo-
pourra s’appuyer sur l’action de
social est devenue cier et à composer avec les autres
trois représentants titulaires. À une évidence » organisations syndicales. » n

LES CAHIERS DU BTP JANVIER 2020 7


Les nouvelles du syndicat I INFOS DU SIÈGE

FORMATION MINIMA CADRES DANS LES TP


Une appli Une revalorisation
pour se former encourageante des salaires
Pour inciter les Français Pour 2020, le barème des salaires cadres dans les Travaux publics
à se former davantage, va continuer d’augmenter. Une annonce de bon augure pour les TP.
le gouvernement lance
un outil quasi unique au monde.
tenue, le 20 novembre dernier, la réu-
nion paritaire dédiée au barème 2020
Michel Delannoy des minima des cadres TP. En 2019,
Viviane Fafet Vice-président les négociations avaient abouti à une
Secrétaire Cadres de la
moyenne de 2,34 % d’augmentation
du CCCA-BTP, CFE-CGC BTP
des salaires minimaux. Pour 2020,
présidente de la
section Grand Est l’accord prévoit une revalorisation
plus modeste de 1,72 %.

A vec la tenue en mars des élec- Si la FNTP reste prudente en cette

L a date butoir demeure : au 1er jan- tions municipales, la tradi- année électorale, cette augmenta-
vier 2020, vos heures de forma- tionnelle incertitude sur les tion garde à bonne distance les mau-
tion issues de l’ancien DIF seront investissements locaux liés aux pro- vais crus symbolisés, en 2015, par une
effacées. Alors, pour se familiariser jets d’infrastructures demeure (lire absence de revalorisation.
avec le compte personnel de forma- p.16). Pour 2020, si la Fédération Dans le détail (voir tableau), il
tion (CPF), le gouvernement a lancé nationale des Travaux publics (FNTP) demeure des différences entre les
en novembre l’application mobile reste confiante sur la dynamique des jeunes diplômés (catégories A1 et A2,
MonCompteFormation (MonCPF). Selon Travaux publics (TP) et de l’investis- soit +2,6 %) et les salariés expérimen-
la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, sement des collectivités locales, la tés, qui connaissent une augmenta-
cette “appli” doit permettre à quelque période s’annonce compliquée. tion plus modeste comprise entre 1,35
25 millions d’actifs de tout gérer depuis C’est dans cet état d’esprit que s’est et 1,55 % (B1 à C2). n
leur smartphone, jusqu’à payer pour
l’une des 40 000 formations proposées. SALAIRES ANNUELS TRAVAUX PUBLICS 2020
Avec MonCPF, l’État français fait un
Minima au 1er janvier 2020 (euros)
pas de plus vers la gouvernance numé- Augmentation
Niveaux
rique, la « e-gouvernance », avec la pro- Intégrés Forfait-jours 2019/2020
messe de simplicité qui accompagne
un tel outil. Pour le gouvernement A1 29 631 34 076 2,60 %
d’Édouard Philippe, l’objectif est d’ame- A2 32 228 37 062 2,60 %
ner un million de personnes à utiliser
chaque année cette application pour se B 33 782 38 850 2,00 %
former. Cette expérience, qui n’a pour le B1 36 352 41 805 1,55 %
moment été tentée qu’à Singapour, sus-
B2 38 700 44 506 1,35 %
cite l’intérêt de nombreux pays.
Si toutefois vous rencontrez des pro- B3 40 295 46 339 1,35 %
blèmes avec MonCPF, il est toujours
B4 43 409 49 921 1,35 %
possible de vous rendre sur le site
www.moncompteactivite.gouv.fr (voir C1 45 225 52 009 1,35 %
contenu enrichi). n C2 52 709 60 615 1,35 %
Retrouvez les prochaines formations syndi- Plafond mensuel de la Sécurité sociale 2020 3 428 €
cales 2020 de la CFE-CGC BTP sur le site www.
Plafond annuel de la Sécurité sociale 41 136 €
cfecgcbtp.com, dans l’onglet « Formation »

8 JANVIER 2020 LES CAHIERS DU BTP


+ INFOS DE LA CONFÉDÉRATION I Les nouvelles du syndicat

CONGRÈS CFE-CGC
Le congrès de la « troisième voie syndicale »
La CFE-CGC a organisé en octobre dernier son 37e congrès national à Deauville.
François Hommeril a été reconduit à la tête de la Confédération. Retour sur ces deux journées.

Le congrès de la CFE-CGC
s’est tenu les 9 et 10 octobre à Deauville

Dans son discours de clôture, le 10 Au C e nt r e I nt e r n at ion a l d e


octobre au soir, François Hommeril Deauville, le congrès s’est nourri des
a répété son attachement à la « troi- travaux de l’Université d’automne
Laëtitia Fleury
Déléguée syndicale sième voie syndicale », entre les de la Confédération d’octobre 2018.
CFE-CGC BTP organisations « contestataires » et Sur cette base, quelques jours avant
« réformistes ». Une voie singulière, le congrès 2019, la Commission des
qui a toute sa place dans une « société « résolutions et amendements » s’est
de la flexibilité et de l’insécurité ». réunie. Plusieurs représentants de la

L e 9 octobre, lors du 37e congrès CFE-CGC BTP et du SNUHAB CFE-


de la CFE-CGC à Deauville L’engagement syndical CGC y ont participé, dont Christiane
(Calvados), le vote des adhé- comme remède Lamboley qui assistait à sa dernière
rents n’a laissé aucune place au Le président, qui entame un nouveau réunion comme membre du conseil
doute. François Hommeril a été réélu mandat de trois ans, a esquissé les juridictionnel de la Confédération.
avec 91,78 % des voix. Ce résultat contours d’un avenir plus juste et d’une
conforte la stratégie mise en place en société qu’il veut « apaisée ». Pour lui, La CFE-CGC BTP bien représentée
2016, celle d’une confédération syn- « l’engagement syndical » est un acte Grâce à cette préparation, 36 réso-
dicale toujours plus proche des réa- citoyen qui peut amener à cette nou- lutions ont été adoptées les 9 et 10
lités du terrain et du quotidien des velle société. octobre sur la qualité de vie au travail
salariés. (QVT), le statut de l’encadrement et
Le bilan est là pour en témoigner : « l’impasse de la gestion par les coûts ».
la CFE-CGC compte aujourd’hui La CFE-CGC BTP a été notam-
148 000 adhérents, parmi lesquels ment représentée par son président,
ceux de la CFE-CGC BTP. En 2017, les Gérard Duez. Les sections PRO BTP et
résultats de la représentativité syn- ENGIE Axima étaient également pré-
dicale ont donné à la Confédération sentes, ainsi que la Fédération natio-
12,27 %, tous collèges confondus. Soit nale de la Construction (FNC). Le tout
une progression de 17 % par rapport dans une ambiance chaleureuse et
à 2013. volontariste. n

LES CAHIERS DU BTP JANVIER 2020 9


Les nouvelles du syndicat I INFOS DES SECTIONS

HAUTS-DE-FRANCE ÎLE-DE-FRANCE
Le nouveau cap Les trois piliers de la nouvelle
L’Assemblée générale
de la section Hauts-de-France
mandature
a permis de renouveler Lors de son assemblée générale élective, la section régionale
le bureau et de prévoir d’Île-de-France a tracé la voie pour la prochaine mandature.
de nouvelles formations.

l’équilibre actifs-retraités a été res-


pecté durant la précédente manda-
Marie-Christine Jean Gaudin ture et il reste un objectif pour les
Lepez Vice-président années à venir.
Vice-présidente de la section
Car c’est bien d’avenir dont il a été
de la section
question lors de cette AGE. Dans
une région portée par les attentes

L e 12 décembre dernier, l’assem- envers le Grand Paris et les travaux

E n 2016, à la faveur de la blée générale élective (AGE) de du Grand Paris Express (GPE), le
réforme territoriale et de la la section Île-de-France a été secteur de la Construction connaît
fusion des régions françaises, l’occasion de dresser le bilan de la un véritable « boom » économique.
notre section avait élargi son champ mandature 2016-2019. Cette dynamique sera plus qu’utile à
d’action, devenant ainsi la section Sous la présidence et l’impul- la section Île-de-France, qui entame
CFE-CGC BTP des Hauts-de-France. sion d’Armand Suardi, la section a une nouvelle mandature avec trois
C’est à cette même époque que s’était accueilli ces dernières années de piliers d’action : la formation, le
tenue l’assemblée générale élective nouveaux adhérents en provenance développement et la représentati-
(AGE). des Autoroutes, de PRO BTP ou vité. Ces trois démarches sont inti-
Trois ans après ces bouleverse- encore de SICMA. Elle a également mement liées.
ments dans les territoires, la section fait le pari de l’ouverture en renfor-
a organisé sa nouvelle AGE le 28 çant ses liens avec d’autres sections La voie est tracée
septembre dernier, à Eppe-Sauvage de la CFE-CGC BTP, tant profession- La formation de nos délégués syndi-
(Nord). L’assemblée a renouvelé nelles que régionales, ainsi qu’avec caux est cruciale et certains stages
pour l’occasion le bureau de la sec- la Fédération de la Construction pourront être organisés en coopéra-
tion. Pour cette nouvelle mandature, CFE-CGC ou la Confédération. Enfin, tion avec d’autres régions. Le déve-
Pascal Benedit a été reconduit dans loppement, lui, sera soutenu par la
ses fonctions de président, à l’instar création d’une commission, ou d’un
de Dany Deszcz à la vice-présidence LES MEMBRES DU CONSEIL réseau, qui permettra d’échanger
ou de Dominique Prévost comme davantage avec le terrain, avec nos
trésorier. adhérents et nos élus. Enfin, la repré-
Bernard Allgeyer, Pierre Breysse,
En 2020, le bureau des Hauts-de- sentativité sera confortée grâce à
Marc Chrétien, Jean-Louis Da
France a programmé les trois pro- l’assistance et aux conseils que nous
Silva Peixe, Michel Decraene,
chaines journées de formation, apporterons aux élus CFE-CGC BTP
Armand Duchêne, Marie Ferhat,
autour de thématiques incontour- dans les entreprises.
Jean Gaudin, Michèle Grosset,
nables pour nos adhérents : la rup- La voie est tracée, charge au nou-
Farid Haddouche, Gilles Haenn,
ture conventionnelle collective, les veau bureau de la mettre en œuvre.
Jean-Marc Laporte, Daniel
accords de performance collective, En raison des mouvements de grève
Meuleman, Cédric Normand,
ainsi qu’une formation sur le rôle qui ont démarré le 5 décembre, l’AGE
Frédéric Nougarède, Michel
des élus au comité social et écono- du 12 décembre n’a pas été en mesure
Parsekian, Patrick Phillipot,
mique (CSE). Autrement dit, des for- d’élire son nouveau bureau. Cette
Jean Schramm, Armand Suardi
mations en lien avec les récentes lois élection se tiendra dans le courant
et Alain Speiser.
autour du code du Travail. n du mois de janvier. n

10 JANVIER 2020 LES CAHIERS DU BTP


+ INFOS DES SECTIONS I Les nouvelles du syndicat

PACA-CORSE INDUSTRIE CIMENTIÈRE


La raison d’être de notre section L’union de toute
L’assemblée générale élective de la section PACA-Corse a été l’occasion une branche
de renouveler le bureau et de faire un point sur la situation des salariés
dans la Construction. professionnelle
L’industrie cimentière s’est dotée
partie de ce constat pour renouve- d’une convention collective
ler son bureau et bâtir une stratégie unique pour renforcer la branche.
Michel Delannoy jusqu’en 2022. Une cinquantaine de
Président membres étaient présents.
de la section
Quatre piliers, une mandature
Claude Fouchet
Le nouveau bureau a décidé d’axer Président

P our la section PACA-Corse de


la CFE-CGC BTP, le constat
est sans appel. La création du
comité social et économique (CSE)
ampute le quota d’heures de délé-
son action sur quatre piliers : l’assis-
tance auprès des adhérents, la com-
munication, le développement, sans
oublier l’indispensable formation de
nos représentants de sections, de nos
de la section
professionnelle
SICMA
CFE-CGC BTP

gations attribué aux élu(e)s et limite


les actions de développement vitales
pour une section syndicale. Nos élus
ont affaire à des directions générales
qui disposent d’un arsenal juridique
élus CSE et de nos DS dans les entre-
prises du BTP.
Tout ce travail serait peine per-
due sans le volontarisme de nos élus
dans les entreprises, sans le soutien
D ans le long processus de la
restructuration des branches
lancé par l’État en 2014, la
section professionnelle SICMA CFE-
CGC BTP a signé le 2 octobre un
contraignant, du plan de sauvegarde de notre syndicat national CFE-CGC texte important.
de l’emploi à la rupture convention- BTP, sans l’aide du centre de forma- Fruit d’une volonté partagée ces
nelle collective. tion syndicale de la CFE-CGC et de derniers mois par les organisa-
L’assemblée générale élective (AGE) celle de l’union régionale PACA et de tions syndicales et patronales, la
de la section régionale, qui s’est tenue ses unions départementales. Convention collective nationale
le 12 octobre dernier à Marseille, est Merci à eux. n (CCN) unique de la branche de l’In-
dustrie cimentière a été paraphée
L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE PACA-CORSE par l’ensemble des partenaires
sociaux.

Un dialogue social nourri


Ce nouveau texte, symbole d’un dia-
logue social nourri, regroupe trois
conventions collectives : ouvriers ;
employés, techniciens, dessinateurs
et agents de maîtrise (ETDAM) ;
ingénieurs et cadres.
Cette CCN permet de préserver
les avantages de chaque convention
catégorielle. Une excellente nou-
Le nouveau bureau de la section velle pour les 7 450 salariés de la
Michel Delannoy Président ; Laurent Agnel Vice-président Cadre ; branche, dont 4 523 pour les seules
Jean-Claude Roux Vice-président TAM ; Claude Guérini Secrétaire ; industries cimentières. L’agenda
Fabienne Viavant Secrétaire adjointe ; Jean-Pierre Onnée Trésorier ; social 2020 est désormais en prépa-
Stéphane Bicchierini Secrétaire adjoint. ration et de nouvelles négociations
paritaires sont attendues. n

LES CAHIERS DU BTP JANVIER 2020 11


Les nouvelles du syndicat I INFOS DES SECTIONS

AUTOROUTES SECTION SICMA


La priorité CSE : un cycle de formation
du nouvel OPCO très complet
La branche Autoroutes En 2019, la section SICMA a organisé une nouvelle formation
CFE-CGC BTP participe sur le comité économique et social.
activement à la mise en place
du nouvel OPCO « AKTO ».

Jacques
Lladères
Délégué
Autoroutes à la
CFE-CGC BTP

D ans le domaine de la forma-


tion professionnelle, les suites
de la réforme se font sentir.
Désormais, la branche Autoroutes
dépend en la matière de l’opéra-
La section en formation

La matinée a été consacrée à


teur de compétences (OCPO) AKTO, une formation animée par Isabelle
Jean-Claude Roux
ex-FIMO, qui concerne les « services Secrétaire Duhart, du cabinet Apex-Isast, sur
à forte intensité de main-d’œuvre ». de la section la tenue d’élections professionnelles
L’OPCO réunit les anciens organismes dans le cadre du CSE. Isabelle Duhart
paritaires collecteurs agréés comme a notamment abordé les questions
FAF.TT, Intergros ou Opcalia. L’OPCO de respect des collèges électoraux

S
regroupe 32 branches professionnelles, ous l’impulsion de son pré- ou d’équilibre femmes-hommes sur
parmi lesquelles les Autoroutes repré- sident, Christian Godin, et de les listes.
sentent près de 1 % des quatre millions moi-même, son secrétaire,
de salariés gérés par l’opérateur. la section professionnelle SICMA Un sujet complexe
Ainsi intégrée, la branche Autoroutes de la CFE-CGC BTP a fini en 2019 Durant l’après-midi, l’accent a été mis
participe activement au lancement un cycle de formations et de ren- sur les négociations autour de la mise
de la section paritaire professionnelle contres autour du comité social et en place du CSE. Un sujet complexe,
(SPP), créée ces dernières semaines. La économique (CSE). Un thème incon- qui demande aux représentants du
loi de 2018 « pour la liberté de choisir tournable, d’autant plus depuis le personnel une grande vigilance, que
son avenir professionnel » précise que 1er janvier, date à laquelle le CSE est ce soit sur le fonctionnement du CSE
les SPP ont pour vocation d’examiner et devenu obligatoire dans les entre- (nombre de sièges, heures de déléga-
d’analyser les « priorités de formation ». prises d’au moins 11 salariés. tion, base de données économiques
Les négociations autour de la créa- En juin dernier, une nouvelle jour- et sociales, budgets, etc.), ou la dési-
tion de la SPP devaient se finir courant née a été organisée, à Paris, pour les gnation de représentants syndicaux
décembre, mais c’était sans comp- délégués syndicaux (DS), les repré- au sein d’un CSE. Le programme de
ter le mouvement social lancé le 5 sentants syndicaux et les délégués cette formation était donc chargé.
décembre dernier. syndicaux centraux de la section Avec cette troisième journée de
La branche Autoroutes se propose SICMA. Les participants étaient rencontres, depuis 2017, la section
de siéger à la SPP, qui sera dirigée, issus d’entreprises de la branche des CFE-CGC BTP SICMA a ainsi formé
pour les deux premières années, carrières et matériaux telles Bonna une quarantaine de représentants
par une présidence patronale et Sabla, Monier, Rockwool, Parex, du syndicat sur le CSE et ses implica-
une vice-présidence syndicale. n Eternit ou Sibelco. tions dans les entreprises. n

12 JANVIER 2020 LES CAHIERS DU BTP


+ LES SECRETS DU DS I Les nouvelles du syndicat

Un chef d’orchestre nommé DSC


Le délégué syndical central est un peu le chef d’orchestre des sections syndicales.
Zoom sur son rôle et ses missions.

Dans les entreprises qui comptent plusieurs établissements de 50 salariés au moins,


la figure du délégué syndical central (DSC) est connue. Son rôle est assez important
pour que, dans certains cas, le DSC exerce sa fonction syndicale à plein temps.

Philippe Damblin
Après plus de trente ans Un esprit syndical au sein de leur entreprise. Le DSC
au sein du groupe Eiffage, fédérateur est justement là pour prendre un peu de
Philippe Damblin est délégué
syndical central CFE-CGC BTP C’est l’essence-même du poste : de l’esprit recul et pour aider les DS à susciter tou-
au sein d’Eiffage et trésorier fédérateur du DSC découleront les succès jours plus d’adhésions.
adjoint du CE. Adhérent électoraux, les négociations rondement
de la CFE-CGC BTP depuis menées et le développement syndical. Personnage clé
huit ans, cet ancien technicien Fédérateur, le DSC doit l’être en transmet- des négociations
de maintenance est devenu
un animateur prévention tant les informations aux délégués syndi- Le DSC se doit de participer à toutes les
pour Eiffage dans caux (DS), en les faisant circuler dans les négociations nationales au sein de son
les Hauts-de-France. autres établissements du groupe. C’est entreprise, à l’instar des négociations
aussi une manière de “garder le contact”, annuelles obligatoires (NAO), qui
surtout dans les entreprises qui comptent seront ensuite déclinées dans les
plusieurs milliers de salariés. différents établissements. Que ce soit
sur la qualité de vie au travail, l’égalité
Objectif développement professionnelle, la rémunération ou la
syndical gestion des emplois, le DSC doit avoir
Disons-le franchement, le délégué syndical une vision large des grands sujets à
est le « Vendeur, Représentant et Placier », négocier. Un conseil aux futurs DSC :
le VRP de la CFE-CGC BTP auprès des formez-vous !
salariés. Le DSC étant lui-même nommé
par une organisation syndicale (OS) repré- Une délégation
sentative, la question du développement et syndicale à constituer
du seuil des 10 % des voix est l’un des credo Dans les entreprises, les OS représen-
de ce super-délégué. tatives peuvent constituer des déléga-
Charge à lui de se déplacer dans les tions syndicales en vue de négociations
autres établissements, de rencontrer les nationales. Charge au DSC de composer
directions des ressources humaines, d’ins- ensuite sa Dream Team avec des délé-
taurer le dialogue, et de motiver les DS. Il gués syndicaux et des élus. Cette équipe
arrive que les délégués syndicaux n’aient complémentaire peut devenir un soutien
pas une vision globale du développement important pour le délégué syndical central. n

Pour en savoir plus et obtenir le lien vers


la Boîte à outils : contact@cgcbtp.com

LES CAHIERS DU BTP JANVIER 2020 13


Les nouvelles du syndicat I PORTRAIT

Partisan d’un juste équilibre dans la négociation


Responsable commercial
chez DSC (groupe Saint-Gobain),
Jérôme Lamouric reste au plus
près des salariés pour les écouter
et les défendre.

J érôme Lamouric est un homme


très occupé, dans son métier
de responsable commercial
comme dans son rôle de représentant
syndical. Comme il aime à le souli-
gner, « cette double activité me permet
d’être en contact direct avec mes clients, Dix ans après son adhésion à la CFE-CGC BTP,
des plombiers et des chauffagistes, Jérôme Lamouric a acquis une solide expérience syndicale
comme avec les agents de maîtrise et
cadres que je défends ». Enthousiaste
et volontaire, ce professionnel de 42 presque épouser ce métier, car il fal- contribution au CE dans les œuvres
ans ne compte pas ses heures depuis lait être sur le pont 7 jours sur 7 », sociales. Et le premier syndicat que j’ai
son arrivée chez Brossette, en 2001. commente ce père de famille. Alors, contacté était la CFE-CGC BTP, qui m’a
La société a été rachetée par Saint- dès que l’opportunité de rejoindre le séduit par les valeurs qu’il défend. »
Gobain en 2015, qui l’a fusionnée groupe Brossette s’est présentée, il n’a C’est la raison pour laquelle Jérôme
avec Cedeo pour donner naissance pas hésité. De la même manière, c’est s’est présenté en novembre der-
à la filiale Distribution Sanitaire par un concours de circonstances nier aux élections professionnelles
Chauffage (DSC). que cet homme engagé s’est syndiqué de DSC, pour devenir membre titu-
et a rejoint la CFE-CGC BTP en 2009, laire au comité social et économique
au moment des élections des repré- (CSE). Pari gagné : il a été élu en
sentants du personnel chez Brossette. décembre !
« Les cadres « À l’époque, le représentant de la
et agents de maîtrise CFE-CGC BTP a pris sa retraite et per- Les voix catégorielles
sont souvent oubliés sonne ne voulait lui succéder, raconte Dix ans après son adhésion, il ne
dans la négociation » Jérôme. Je n’étais pas très chaud non regrette pas son choix. Sa vision
plus, au vu de l’ampleur de la tâche. du syndicalisme a beaucoup évo-
J’avais juste envie d’apporter ma lué. Pour Jérôme, appartenir à une
« Je suis toujours disponible et à organisation syndicale catégorielle
l’écoute des salariés en quête d’infor- « permet de porter la voix des cadres
mations et de conseils », remarque CV EXPRESS et agents de maîtrise souvent oubliés
Jérôme. dans la négociation, surtout en matière
1977 Naissance à à Longjumeau d’augmentation salariale. Je me fais
Des valeurs communes (Essonne) fort de le rappeler », explique-t-il.
Pourtant, rien ne prédestinait Jérôme 2001 Entrée chez Brossette Lui qui se dit « partisan d’un juste
Lamouric à faire carrière dans ce sec- 2009 Adhésion à la CFE-CGC BTP équilibre dans la négociation » estime
teur. Spécialisé dans les métiers de 2009 Élu au comité d’entreprise (CE) « essentiel de tenir compte de la situa-
de Brossette
bouche, après avoir obtenu à l’âge de tion économique de l’entreprise si l’on
2019 Représentant syndical CE,
19 ans un Bac pro et un BTS action veut préserver les emplois des salariés
délégué syndical, délégué suppléant
commerciale, il a fait ses armes dans et représentant au CHSCT, sur le long terme. Heureusement, il y a
la cuisine et la grande distribution. puis élu au CSE. un vrai dialogue social avec la direction
« Poursuivre dans cette voie signifiait de l’entreprise. » n

14 JANVIER 2020 LES CAHIERS DU BTP


ON EN PARLE I Actualités

ENCHIFFRES
+ 4,9 %
L’année 2018 a été très
positive pour les groupes
européens du BTP,
qui ont enregistré
une croissance de 4,9 %,
selon une étude réalisée La construction de cette tour à Monaco
par le cabinet Mazars. fait appel à la technique “Upbrella”
Les activités de construction

©INUI
représentent 51 % de leur
volume d’affaires total,
contre 22 % pour l’énergie
et les services.
La Carmelha, la tour en bois
10 501 et sans grue
En France, les entreprises À Monaco, la construction d’une tour à la structure et au noyau
du BTP se portent mieux. en bois s’annonce comme une innovation majeure en Europe.
Le nombre de défaillances

U
pour le troisième trimestre ne prouesse architecturale et posée de bois et se développe sous la
2019 se monte à 10 501, technologique est en train de forme d’un exosquelette, d’un noyau et
soit le niveau d’avant la crise se dérouler à Monaco, avec la d’un plancher. Le bâtiment est couronné
de 2008, selon une étude construction de la Carmelha. d’un espace en plein air et de panneaux
du cabinet Altares. Comme son nom ne l’indique pas, il solaires photovoltaïques. L’énergie pro-
s’agit d’un immeuble d’habitation situé duite est stockée grâce à un « hub » à
- 29,3 % dans le quartier de La Rousse. hydrogène.
Les entreprises de Travaux La Carmelha est une tour de 10 étages La technique de construction mise en
publics ont enregistré avec une introduction massive du bois œuvre, baptisée « Upbrella » (de « umb-
une baisse brutale dans la structure et le noyau du bâti- rella », parapluie, et « up » vers le haut),
des commandes de 29,3 % ment. Ce projet s’inscrit dans la volonté est une première en Europe, grâce à un
au mois de septembre 2019, du gouvernement de la Principauté, système sans grue. Une avancée qui doit
comparé à septembre 2018. maître d’ouvrage, d’aller vers des pro- réduire l’impact environnemental du
Même si ce chiffre vient jets vertueux dans leur sobriété énergé- chantier.
après une série de bons tique et leur composition, en ligne avec Conçue par les cabinets d’architecture
résultats (croissance les impératifs de transition énergétique Bellecour (France), Viora (Monaco) et les
de 13 % de l’activité sur et de construction durable. bureaux d’études Egis et Egis Concept
les trois premiers trimestres (Elioth), la Carmelha est réalisée par
2019), la FNTP craint Une première en Europe le groupement d’entreprises EMC et
que ne s’amorce un Fondée sur un socle en béton qui Simonin SAS, spécialiste de la construc-
refroidissement de l’activité. accueille un plateau tertiaire, la struc- tion bois lamellé-collé. La livraison du
ture du bâtiment est entièrement com- bâtiment est prévue pour 2022. n

LES CAHIERS DU BTP JANVIER 2020 15


Actualités I À SUIVRE

des budgets réduits depuis la sup-


pression de la taxe d’habitation,
l’une des principales ressources
des communes, les futurs maires
devraient faire preuve de prudence.
Dans son récent ouvrage, Nos ter-
ritoires brûlent - Redonner du pou-
voir au local (éd. du Cherche midi),
Bruno Cavagné, le président de la
FNTP, sonne l’alerte : « Ces territoires
oubliés de la République, c’est la France
des “moins” : moins de services, moins
d’emplois, moins d’infrastructures,
moins d’accès aux soins ».
Les maires doivent rattraper leur retard à la suite de la baisse des dotations de l’État
Incertitude
sur les chantiers à venir

L’approche des élections


Pointant du doigt « le manque de visi-
bilité sur les chantiers à venir », la
FFB propose ainsi aux futurs maires

municipales stimule bâtisseurs « une véritable program-


mation destinée aux entreprises » à

l’activité du BTP travers la mise en place d’un « cahier


des charges » intégrant notamment
« le paiement des entreprises sans
Comme avant chaque scrutin municipal, la dynamique délai ».
de l’investissement local en infrastructures profite
aux entreprises du Bâtiment et des Travaux publics.
Si la commande

T
ravaux de voirie et de 2013, autre année pré-électorale », pré-
réaménagement de centres- voit la Fédération nationale des tra-
publique a été dynamique
villes, inauguration de vaux publics (FNTP). C’est le même en 2019, les entreprises
logements neufs et de gym- constat du côté de la Fédération fran- du BTP sont plus
nases… Les élus locaux sont à la çaise du Bâtiment (FFB), qui observe perplexes pour 2020
manœuvre pour réaliser les inves- une accélération « habituelle » des et les années suivantes
tissements promis. Et pour cause : chantiers à ce stade du mandat.
à deux mois des élections munici-
pales, les maires doivent rattraper Les incontournables « Encore faut-il que les collectivités
leur retard à la suite de la baisse des maires bâtisseurs locales soient gérées avec rigueur, avertit
dotations de l’État pour la période Les entreprises du BTP se déclarent Pascal Theillet, adjoint au maire d’Isle
2014-2016. néanmoins plus perplexes quant aux (Haute-Vienne). Car lorsque nous
Cette dynamique de la commande perspectives de croissance pour 2020 avons repris les rênes de la commune,
publique, portée essentiellement par et les années suivantes. « En raison du les comptes étaient dans le rouge. »
les collectivités locales (58 %), selon renouvellement des équipes intercom- Heureusement, poursuit-il, « nous
l’Observatoire de la Caisse des Dépôts munales en 2020, les programmes sur avons depuis redressé la barre. Chaque
et de l’Assemblée des Communautés lesquels se feront élire les futurs maires année, notre budget investissement avoi-
de France, devrait profiter pleine- mettront un peu de temps à se concréti- sine les 5 millions d’euros pour amélio-
ment aux entreprises du BTP en 2019. ser, surtout avec les nouveaux venus », rer le confort des habitants. Il y a quatre
En cette dernière année pleine du estime la FNTP. ans, nous avons réalisé la réfection inté-
cycle électoral pour le bloc commu- Et ils seront nombreux : près d’un grale de notre piscine d’été et nous allons
nal, « le chiffre d’affaires des Travaux maire sur deux (49 %) ne compte lancer la construction d’un palais des
publics pourrait ainsi dépasser celui de pas se représenter en 2020. Face à congrès. » n

16 JANVIER 2020 LES CAHIERS DU BTP


+ FOCUS I Actualités

Le BTP-CFA de Poitiers
s’ouvre à l’international
Des apprentis couvreurs-zingueurs vont accompagner les professionnels du bâtiment
dans l’acquisition des techniques de restauration du patrimoine en Argentine.

D
ans les prochaines années, accepté leur proposition à la condition
un premier groupe de jeu- d’intégrer nos apprentis à ce chantier
nes couvreurs-zingueurs école dans le cadre d’un programme de
du BTP-CFA de Saint Benoît, mobilité internationale. »
à Poitiers, va innover : ils vont Si le réseau CCCA-BTP a toujours
apprendre d’ici à 2022 à travailler œuvré pour la mobilité européenne
en équipe et à transmettre au-delà et soutient cette démarche, le BTP-
de nos frontières leur savoir-faire en CFA de Poitiers ouvre une nou-
matière de technique de pose d’ar- velle voie au niveau de la formation
doises et de tuiles. continue décentralisée à l’interna-
tional. Surtout, insiste Christophe
Steckowski, « outre cette ouver-
ture culturelle et professionnelle, nos
La transmission de ces
techniciens, en assurant ce rôle de
savoirs valorisera leur “formateurs”, gagneront en autonomie
parcours de formation et en assurance. La transmission de
ces savoirs valorisera leur parcours de
formation et renforcera leurs convic-
Grâce à leur formation profession- tions à pouvoir assurer des responsa-
nelle acquise en alternance au Centre bilités au sein d’une entreprise après
de formation d’apprentis (CFA) et en Christophe Steckowski, l’obtention de leur diplôme. »
entreprise, ils vont former à leur directeur adjoint BTP-CFA de la Vienne
tour des professionnels argentins du Lever les freins à la mobilité
Bâtiment, afin de restaurer, à Santa CFA de la Vienne. Le service des Encourager ce projet pilote à l’in-
Fe, en Argentine, le patrimoine relations internationales de Grand ternational répond aux exigences
architectural d’inspiration française Poitiers Jouons le Futur, jumelé à inscrites dans la nouvelle réforme
datant du XIXe siècle. la ville de Santa Fe, nous a contac- de la formation professionnelle.
tés pour répondre à un appel à projet Depuis le 1er janvier 2020, chaque
Un nouveau modèle intitulé “Valorisation et restauration CFA doit intégrer des critères d’éva-
« C’est une première pour notre CFA, du patrimoine architectural argen- luation sur la mobilité de l’apprenti.
annonce fièrement Christophe tin d’inspiration française via la for- « Aujourd’hui encore, trop de freins à la
Steckowski, directeur adjoint, BTP- mation professionnelle”. Nous avons mobilité européenne ou internationale
de nos apprentis subsistent, à commen-
cer par la barrière de la langue. C’est
LE SAVOIR-FAIRE FRANÇAIS À L’HONNEUR à nous, CFA, de les lever », souligne
Christophe Steckowski, « Cette inter-
En août 2019, l’équipe de France s’est de nouveau illustrée aux Olympiades des nationalisation de nos savoir-faire
Métiers. Pour cette 45e édition des WorldSkills à Kazan, en Russie, la France s’est constitue une forme de délocalisation
classée à la 9e place mondiale. L’équipe a remporté 27 médailles, dont une en de formation continue à destination
or décrochée par Alexis Nué, 21 ans, pour sa performance en menuiserie. Avec de salariés argentins. Pour notre CFA,
4 médailles d’argent, 3 de bronze et 19 d’excellence, les champions tricolores ont c’est un beau tremplin pour donner
su défendre, cette année encore, la qualité du savoir-faire français. du crédit à nos formations et dévelop-
per la mobilité de nos apprentis. » n

LES CAHIERS DU BTP JANVIER 2020 17


Actualités I APEC

Portrait-robot des emplois


cadres recherchés dans le BTP
Au 1er semestre 2019, 13 300 postes de cadres ont été proposés dans le BTP sur apec.fr.

Les offres d’emplois cadres Apec dans la Construction*

34 %
30,2 %
des offres d’emplois proposées
visent la construction
l'intitulé de poste a pu être identifié (soit 90 % des offres publiées)
**Les résultats par métier s'appuient sur les offres pour lesquelles

des postes cadres de bâtiments résidentiels


dans la Construction
*Source : Offres Apec 1er semestre 2019 (hors doublons)

et non-résidentiels
concernent l’Île-de-France** (viennent en 2e position, avec 25,7 % des postes,
(soit 4 510 postes de cadres proposés) les travaux d’installation électrique, plomberie
et autres travaux d’installation)

2 1 3
Le top 3 des familles de métiers cadres
Conduite de travaux (19,4 %, soit 2 381 postes proposés)
Ingénierie de travaux (10,10 %, soit 1 233 postes proposés)
Ingénierie d’affaires (8,7 %, soit 1 061 postes proposés)

LE BOOM DES POSTES CADRES DANS LE BTP


Les entreprises du BTP ont sensiblement augmenté leurs offres d’emplois cadres au cours
du 1er semestre 2019 sur apec.fr. Les postes proposés en disent long sur les besoins actuels.

A
vec 13 300 postes d’emplois cadres publiés la construction de bâtiments résidentiels et non rési-
via une offre sur le site apec.fr au cours dentiels (4 000 postes, soit 30 %), des travaux d’ins-
du 1 er semestre 2019, le secteur de la tallation électrique et de plomberie (3 400, soit 26 %)
Construction se porte bien. Par rapport sont les plus pourvoyeurs d’opportunités.
à l’année précédente, le nombre de postes a aug- Globalement, les recruteurs du BTP sont avant
menté de 13 %. Cette hausse est en lien avec une tout en quête de compétences et d’expertise dans les
conjoncture favorable s’appuyant notamment sur métiers liées à la conduite de travaux (2 380, soit 19 %)
d’importants travaux d’infrastructures et sur l’ouver- et de l’ingénierie de travaux (1 290, soit 10 %).
ture d’un cycle électoral municipal. Plus d’un tiers D’autres profils sont également recherchés, notam-
de ces postes sont proposés en Île-de-France (voir ment dans la sphère commerciale avec 2 260 postes
infographie). proposés (ingénierie d’affaires, management com-
La région francilienne devance largement les autres mercial, représentation commerciale et promotion
territoires hexagonaux. Ainsi, Auvergne-Rhône- des ventes, commerciaux et technico-commerciaux),
Alpes et Occitanie complètent le podium avec seu- mais également en études, R&D, dans les métiers de
lement 12 et 8 % des offres publiées. Les secteurs de la qualité ou encore du contrôle de gestion. n

18 JANVIER 2020 LES CAHIERS DU BTP


+

3 QUESTIONS
À PIERRE LAMBLIN

« Apec.fr améliore la mise en relation entre l’offre


et la demande de compétences cadres »
« Les tendances de l’emploi cadre »,
puis les informations et documents
sont présentés selon 6 thématiques
(prévisions de recrutements,
pratiques de recrutement, parcours,
inégalités et salaires, métiers,
compétences, etc.)
Selon ses besoins, l’internaute
trouve facilement l’information qu’il
recherche et peut consulter aussi
bien les enseignements clés
sur une problématique
et des articles associés qu’accéder
aux rapports d’étude dans
leur intégralité.

Je suis une entreprise


ou un cadre du BTP,
où et comment puis-je trouver
des résultats d’études liées
à mon secteur ?
Sur apec.fr, des outils dynamiques
PIERRE LAMBLIN vous accompagnent
Directeur des Données, Études et Analyses de l’Apec
et vous aident, et ce, à partir
de quelques informations que
Le site apec.fr a fait peau neuve. vous allez renseigner au préalable.
Pourquoi ce changement ? Par exemple, le simulateur de
La refonte du site apec.fr « Le nouveau site apec.fr salaire vous permettra de connaître
s’inscrit dans la stratégie digitale s’inscrit dans notre le salaire d’un cadre de chantier
de l’Apec, avec une orientation stratégie digitale orientée en poste en Île-de-France et ayant
expérience client, tout en prenant sur l’expérience client » cinq à dix ans d’expérience.
en compte les standards du marché. De la même manière, l’outil Data
Le nouveau site apec.fr présente Cadres vous permettra de connaître
de nombreuses améliorations, en quelques clics les opportunités
tant sur le fond que la forme, Les études de l’Apec d’emploi cadre dans les douze
autour de parcours sont-elles toujours présentes ? prochains mois pour un métier
recruteurs et candidats, Toutes les études de l’Apec et un bassin d’emploi donnés.
et un accès facilité via les et de l’observatoire de l’emploi D’autres outils (annuaire
smartphones. Il contribue ainsi cadre sont mise en ligne des métiers cadres, quel job
à améliorer la mise en relation et téléchargeables. L’ergonomie avec mon diplôme, etc.)
entre l’offre et la demande repensée d’apec.fr les rend plus sont également à votre disposition
de compétences cadres, accessibles et plus visibles. pour vous éclairer et vous aider
et à faciliter le recrutement Dès la page d’accueil, il est possible à recruter ou pour être recruté.
de cadres. d’y accéder via la rubrique Les essayer, c’est les adopter. n

LES CAHIERS DU BTP JANVIER 2020 19


Dossier I

Management

Comment trouve
motiver et conser
Les besoins des entreprises évoluent, les attentes de leurs jeunes salariés
également. Les challenges pour affronter un contexte radicalement
nouveau sont multiples et appellent des approches et réponses
managériales adaptées.

SOMMAIRE
. Témoignage : comprendre les « hauts potentiels » 22
. La CFE-CGC BTP et les jeunes talents 24
. Le Top 10 des compétences recherchées 25
par les entreprises
. Les attentes des jeunes vis-à-vis de l’entreprise 26
. L’avis d’Arnaud Malausienne (The Boson Project) 27

20 JANVIER 2020 LES CAHIERS DU BTP


er,
rver ses talents ?

LES CAHIERS DU BTP JANVIER 2020 21


Dossier I Comment trouver, motiver et conserver ses talents ?

a chasse aux talents est plus en tension. L’édition 2018 de chez Michael Page, spécialiste des

L ouverte dans les entre-


prises. L’Apec prévoyait
un millésime 2018 de
l’emploi des cadres excep-
tionnellement tendu, dans toutes
les fonctions. Le géant de l’intérim
et du recrutement Manpower juge,
l’enquête nationale de la Société
des ingénieurs et scientifiques
de France (IESF) montre qu’en
France, les ingénieurs touchent une
rémunération supérieure de 17 % en
moyenne à celle des autres cadres.
Selon la même source, 49  % des
recrutements dans les techno-
logies de l’information. Lorsqu’ils
s’ennuient ou ne se sentent pas consi-
dérés, ils quittent sans regret leur
employeur ! Pour protéger ses salariés
des concurrents, il est indispensable de
savoir les écouter. »
pour sa part, que la pénurie des recruteurs déclarent avoir rencontré
talents a atteint un niveau record des difficultés pour recruter ces Recherche jeune cadre…
en 2018. Les métiers du numérique profils, au lieu de 41 % en 2016 et de Cette difficulté à attirer et surtout
et de l’ingénierie sont, de loin, les 37 % en 2015. à retenir l’oiseau rare concerne
naturellement aussi les entreprises
La cible favorite du BTP, confrontées à des évolutions
des entreprises techniques majeures, qu’il s’agisse
est un(e) cadre affichant de la façon de construire ou de la
transition numérique, et donc dans
moins de dix ans l’obligation d’intégrer de nouveaux
d’expérience talents. Selon l’enquête de Pôle
Emploi et du Credoc sur les besoins
de main d’œuvre, les entreprises de
La demande est très forte aussi du construction ont affiché la volonté
côté des développeurs et data scien- d’augmenter leurs embauches de
tists. «  Chaque jour, les développeurs 26  % en 2019. La cible favorite des
reçoivent plusieurs appels de recru- entreprises est bien identifiée  : c’est
teurs, raconte au journal Les Échos un ou une cadre affichant moins de
Marlène Ribeiro, directrice exécutive dix ans d’expérience professionnelle.

TÉMOIGNAGE

« LES ENTREPRISES DOIVENT COMPRENDRE


LES HAUTS POTENTIELS AVANT D’ESSAYER DE LES RECRUTER »

L es hauts potentiels ou multi poten-


tiels à l’esprit disruptif sont efficaces,
rapides, visionnaires, agiles, extrê-
mement intuitifs, hyper sensibles et hyper
émotifs. Dotés d’une pensée en arbores-
À travers mes missions, je recommande
aux entreprises cherchant à attirer ces
talents de connaître leurs caractéristiques
comportementales et cognitives pour les
repérer. Cette démarche est essentielle
cence, ils disposent d’une vision globale pour leur permettre de prendre la place
leur permettant de détecter rapidement qu’ils méritent dans l’organisation. Les
Myriam Ogier les failles d’un système complexe. Mais ces recruteurs, DRH et managers de l’en-
Coach, fondatrice talents atypiques ont beau avoir des quali- treprise doivent dans un second temps
du cercle « Innovants
et Intuitifs : penser tés inestimables dans le monde de l’entre- dresser des passerelles entre ces profils
autrement », a consacré prise d’aujourd’hui et plus encore de demain, atypiques et la majorité de collaborateurs
un livre aux multi leur parcours est encore difficile et périlleux. rationnels, afin de tirer profit de leur com-
potentiels, (Un cerveau Ils sont souvent freinés par une hiérarchie plémentarité. Cette majorité a besoin de
droit au pays des ou des équipes fonctionnant sur un mode de cette minorité multi potentielle pour inno-
cerveaux gauches,
Eyrolles, 2018) pensée séquentielle, qui ont tendance à les ver et s’adapter à un monde de plus en plus
trouver ingérables et à ne pas les écouter. incertain et complexe. » n

22 JANVIER 2020 LES CAHIERS DU BTP


de jeunes talents et ont déployé ces
dernières années des efforts de recru-
tements de jeunes diplômés, mais
aussi d’étudiants qu’elles forment
à leurs métiers dans le cadre d’un
contrat d’apprentissage ou de profes-
sionnalisation.
Pour les entreprises, l’alternance
est un bon moyen de dénicher de
nouveaux talents, une sorte de pré-
recrutement. Saint-Gobain, le premier
groupe mondial de l’habitat, qui
conçoit et distribue des matériaux
de construction et de haute perfor-
mance, a ouvert 1 800 contrats d’alter-
nance en 2019, pour des profils allant
de Bac+2 en commerce, mainte-
nance ou production à Bac+4/5 en
commerce, finance, marketing,
IT, production. De grands groupes
comme VINCI ou Colas recrutent
aussi en alternance, notamment pour
des fonctions de chefs de chantier, de
conduite de travaux ou encore de
géomètres-topographes.

Les valeurs des générations Y et Z


D’autres, à l’image de Soprema Entre-
Ce profil concerne six embauches professionnelles des cadres  », tant prises, lancent leur propre formation
sur dix. Les jeunes diplômé(e)s internes qu’externes. Les cadres âgés de conducteur de travaux en alter-
recruté(e)s à des postes de cadres de moins de 30  ans sont plus de la nance. Les Compagnons du Devoir
représentent quant à eux environ moitié à avoir connu une mobilité forment également des milliers
une embauche sur cinq. professionnelle en 2018, contre de jeunes, chaque année, dans les
seulement 18 % de ceux de 50 ans ou métiers du Bâtiment : charpen-
Les cadres âgés plus, qui sont les moins mobiles. tiers, couvreurs, maçons, tailleurs
de moins de 30 ans de pierre, serrurier-métalliers et
sont beaucoup plus Le BTP privilégie l’alternance plombiers. Et pour moderniser
C’est surtout en ce qui concerne la l’image des entreprises du secteur
mobiles que leurs aînés mobilité externe que l’âge s’avère être auprès des jeunes, la FNTP a lancé en
un facteur déterminant  : 22  % des
cadres de moins de 30 ans ont changé
Cette concurrence des offres d’entreprise contre seulement 4  % LE CHIFFRE
d’embauche fait le bonheur des de ceux de 50 ans ou plus. Il est vrai
jeunes diplômés, mais elle provoque que ceux-ci sont moins recherchés
aussi des effets néfastes en termes
de fidélité à l’entreprise. Plus d’un
cadre de moins de 30  ans sur deux
par les recruteurs. Dans le même
temps, 32 % des moins de 30 ans ont
connu une mobilité interne contre
1 SUR 2
envisage en effet de changer d’entre- 14  % des plus âgés. Non seulement Un cadre de moins de 30 ans
prise d’ici trois ans. Plus les cadres les entreprises doivent savoir attirer sur deux envisage de changer
sont jeunes, plus ils sont mobiles. les talents, mais elles doivent aussi d’entreprise d’ici trois ans
C’est ce que met en évidence l’étude savoir les garder.
annuelle de l’Apec sur les « mobilités Les entreprises du BTP ont besoin

LES CAHIERS DU BTP JANVIER 2020 23


Dossier I Comment trouver, motiver et conserver ses talents ?

2019 une campagne de recrutement cohérence entre les valeurs revendi-


intitulée #FranchementRespect, qui quées par les entreprises et la façon
reprend astucieusement les codes du dont elles sont mises en œuvre
rap. Cette campagne doit répondre concrètement, qu’il s’agisse de la
à un double enjeu : orienter vers les diversité, du respect de l’environ-
entreprises du secteur une main nement ou des droits humains. Ce
d’œuvre qualifiée et ouvrir des sont des sujets auxquels les jeunes
perspectives positives aux jeunes en générations sont de plus en plus
leur proposant une grande variété attentives et elles veulent que leurs
de métiers, de l’ouvrier à l’ingénieur. employeurs s’y montrent attachés et
L’objectif est de pourvoir 200  000 le prouvent.
postes d’ici 2023. Une autre attente forte concerne
De nombreux travaux ont été les parcours professionnels. L’évo-
lution des technologies, les trans-
formations des métiers vont faire de
Pour les entreprises,
consacrés aux nouvelles générations l’enrichissement des compétences
l’alternance est un bon qui entrent sur le marché du travail, des salariés un enjeu stratégique
moyen de dénicher de les «  Y  » et les «  Z  », afin d’analyser clé pour les entreprises. Garder les
nouveaux talents, une leurs valeurs et leurs attentes vis-à-vis talents, c’est s’engager à les faire
sorte de pré-recrutement des entreprises. Un certain nombre grandir. Cela impliquera donc de
de traits communs ressortent de leur assurer des formations tout
ces études. Le premier concerne la (Suite p.26)

TÉMOIGNAGE

« LA CFE-CGC BTP APPORTE AUX JEUNES TALENTS


LES OUTILS POUR LEUR RAYONNEMENT SYNDICAL »

A ujourd’hui, la CFE-CGC BTP bénéficie


d’un renouvellement efficace de ses
adhérents avec l’arrivée de jeunes
talents que nous nous efforçons de fidéliser
en leur apportant tous les outils nécessaires
Concernant la génération de l’immédiateté,
du numérique et de la mise en œuvre rapide,
nous les assistons en matière de conseil, de
communication et de négociation. Hyper-
connectés, ces jeunes sont souvent armés
Julien Bellino,
Rédacteur en chef à leur rayonnement syndical. d’une solide capacité à fédérer. Nous sommes
des Cahiers du BTP Globalement, ils affirment cette exigence régulièrement bluffés par un nouvel entrant
de réactivité. Parmi ces nouvelles recrues, il qui va en quelques mois monter une section
nous faut néanmoins distinguer deux popu- syndicale, générer plusieurs adhésions, me-
lations : les générations Y et Z, qui rejoignent ner campagne et gagner le pari de la repré-
nos rangs avec leurs idéaux, leur énergie et sentativité !
leur fougue ; les nouveaux arrivés, quadras, Les nouveaux entrants des générations
quinquas, plus expérimentés, qui disposent antérieures, pour leur part, aspirent à
quant à eux d’une certaine maturité sur leur des responsabilités, locales, départemen-
poste et d’un recul sur l’histoire de leur en- tales, voire mêmes nationales. Lorsque
treprise. des leaders sont détectés, nous nous at-
Pour répondre à leurs attentes, notre tachons à les faire connaître auprès des
syndicat fait preuve de réactivité, de technicité instances pour étoffer leur rôle au sein de
et de disponibilité. Les portes des commis- l’organisation. L’appétence de ces derniers
sions leur sont toujours ouvertes ainsi que pour la mobilisation permet notamment
les colonnes des Cahiers du BTP. de générer de nouvelles adhésions. » n

24 JANVIER 2020 LES CAHIERS DU BTP


LE TOP 10
des compétences recherchées
par les entreprises
Chercher un poste
Jeunes talents Rechercher

v Recherche avancée v

Compétences recherchées
Capacité à résoudre des problèmes complexes Esprit critique Créativité

Management Esprit d’équipe Intelligence émotionnelle Jugement

Prise de décision Sens du service Flexibilité Négociation

SAVOIR S’ADAPTER

Selon une enquête réalisée par TTI Success transforme, s’automatise et se digitalise, l’ob-
Insights auprès d’une centaine de responsables solescence des compétences techniques (hard
RH, recruteurs, managers et dirigeants, seuls skills) s’accélère, si bien que le principal défi
34 % des professionnels déclarent que la per- pour le collaborateur est aujourd’hui de parve-
sonnalité est le critère de sélection numéro 1 nir à adapter ses compétences à des fonctions
lors d’une embauche. qui ne cessent d’évoluer. L’agilité, ou encore
Si la formation et la maîtrise de certaines l’adaptabilité, deviennent des qualités essen-
compétences techniques sont parfois essen- tielles qui prennent une place croissante dans
tielles, elles sont également insuffisantes. En le développement professionnel. Un rapport
effet, recruter des élèves d’une même école ou du Forum économique mondial, intitulé New
se limiter aux candidats ayant la même expé- Vision for Education – Unlocking the Potential
rience ne suffit plus à garantir le succès d’un of Technology, met en évidence un socle de
recrutement. Dans un monde du travail qui se 16 compétences critiques pour le XXIe siècle.

Des candidats
L’agilité et l’adaptabilité
ont déjà postulé deviennent des qualités
à cette offre essentielles pour les salariés

LES CAHIERS DU BTP JANVIER 2020 25


Dossier I Comment trouver, motiver et conserver ses talents ?

(Suite de la p.24) comprendre ce qu’ils font, en être train de changer. Le manager doit
au long de leur carrière, afin qu’ils responsables. Ils sont davantage être charismatique, ouvert, trans-
soient en mesure de grimper dans en attente de «  coaching  » que parent, à l’écoute. La tendance est
la hiérarchie et d’accroître leurs d’autorité. Cela pose naturellement à la co-construction de projets, ce
responsabilités. De ce point de vue, le problème du nouveau rôle de qui suppose un partage des respon-
il sera intéressant d’observer la façon l’encadrement. sabilités, une pluridisciplinarité et
dont salariés, cadres et managers Le contenu du leadership est en une gestion décentralisée de l’infor-
vont se saisir du nouveau Compte mation. Ces qualités que l’on exige
personnel de formation (CPF), qui d’un chef ne font pas disparaître le
donne aux salariés des entreprises À LIRE besoin d’autorité. «  L’autorité n’est
une forte capacité d’initiative pour se pas l’autoritarisme  », comme l’écrit
former. le Général Pierre de Villiers dans son
GÉNÉRAL D’ARMÉE
PIERRE
Dans Qu’est ce dernier livre (Qu’est-ce qu’un chef  ?,
DE VILLIERS
Le nouveau rôle QU’EST-CE QU’UN CHEF ?
qu’un chef ? Fayard). L’autorité va désormais de
de l’encadrement Pierre de Villiers pair avec l’échange, la confiance et la
Enfin, la question de la hiérarchie rappelle que subsidiarité dans la décision.
est clairement posée. L’ère de « l’autorité n’est pas Dans le nouvel environnement des
l’obéissance aveugle aux instruc-
fayard
l’autoristarisme » entreprises pour les années à venir,
tions appartient au passé. Les le cadre devra se montrer fidèle à son
collaborateurs veulent aujourd’hui image de « mouton à cinq pattes ». n

PORTRAIT ROBOT

LES ATTENTES DES JEUNES VIS-À-VIS DE L’ENTREPRISE


Seekube (www.seekube.com), plateforme de mise en relation entre les jeunes et l’entreprise,
a dressé, à l’issue d’un certain nombre d’interviews, le portrait-robot de l’entreprise idéale pour les jeunes.
Pour les séduire, elle doit :

Préserver l’équilibre Communiquer Proposer un travail Donner des repères Fournir un cadre
entre vies profession- de manière qui a du sens et concernant la suite de travail agréable
nelle et personnelle transparente des projets inspirants de carrière et épanouissant

Ce critère est cité Les jeunes sont La quasi-totalité La plupart Une atmosphère
comme déterminant attachés à la des candidats des candidats se et un cadre
par les jeunes capacité de interrogés ont posent encore de travail agréable
dans plus de 40 % l’entreprise de mettre insisté sur leur de nombreuses et épanouissants
des cas, selon en place une envie de s’engager questions sur la suite sont souvent cités
une étude communication dans un projet de leur carrière. comme des critères
du cabinet Hays. sincère et non dans lequel ils Pour beaucoup, ils importants dans
L’étude précise biaisée. Et ils croient, à même indiquent se sentir le choix d’une
que ce critère peuvent s’exprimer de les motiver rassurés lorsque entreprise. Des
demeure constant, facilement sur ce et, dans l’idéal, leurs perspectives critères en lien direct
quel que soit sujet, sur les réseaux qui puisse avoir d’évolution avec les attentes
l’âge des sondés. sociaux notamment. une utilité sociale. sont claires. de « bien-être ». n

26 JANVIER 2020 LES CAHIERS DU BTP


L’AVIS DE ARNAUD MALAUSSÈNE – THE BOSON PROJECT

« La clé du succès, c’est la confiance


entre le manager et le talent »
Les Cahiers du BTP : nouvelle dynamique passe par
Pourquoi certaines entreprises une redéfinition des rôles du
peinent-elles à attirer management à chaque strate de
et à fidéliser les talents ? l’organisation, tant au niveau des
Arnaud Malaussène : Quelles dirigeants que des intermédiaires et
que soient les générations, les des managers de proximité.
entreprises doivent prêter attention Le centre de gravité de l’entreprise
à trois leviers d’engagement pour doit redescendre au niveau des
attirer les talents. D’abord, « le managers de proximité pour gagner
sens de mon engagement » dans en réactivité. Les fonctions dites
l’entreprise vient questionner la centrales redeviennent des fonctions
cohérence de l’organisation entre au service du terrain, de ceux qui
son impact dans la société, sa finalité font, qui fabriquent, qui sont au
propre, son organisation et sa contact du client. L’organisation
culture. passe de la prescription à l’apport de
solutions au service de la résolution
de la crise.
« Le centre de gravité Au-delà des managers de
de l’entreprise doit proximité, pour répondre aux
redescendre au niveau des enjeux qu’elles ont à relever, les
managers de proximité » entreprises vont devoir revoir leur
“logiciel” de mise en valeur des
ARNAUD MALAUSSÈNE talents sur le terrain pour valoriser
Conseiller à The Boson Project, et accompagner des profils plus
Les collaborateurs challengent projet militant spécialisé atypiques mais qui sont de vrais
l’entreprise au quotidien sur cet dans le management et le leadership relais de dynamisme à la tête
alignement en « échange » de leur comme à la base des organisations.
engagement. Ensuite, « le sens de
mon parcours dans l’organisation » bien un accompagnement pour Comment repérer ces potentiels ?
évolue. Je te donne si tu me donnes “grandir”, se révéler, trouver son Les processus normés de
un apprentissage poussé. C’est en sens et ainsi mieux s’engager. recrutement fondés sur des critères
substance le nouveau deal posé par Cet accompagnement des d’évaluation comme le diplôme,
les collaborateurs. Il ne s’agit pas là collaborateurs doit évoluer à travers l’expérience et plus informellement
d’un caprice, mais de la nécessité les prismes de l’utilité, de l’agilité et la cooptation ne permettent plus de
pour chacun de développer ses du sens, les trois clés qui favorisent répondre aux enjeux de recrutement
expériences dans un monde où l’engagement au quotidien. des entreprises. Les recruteurs
l’obsolescence des compétences doivent prendre en compte d’autres
devient la règle. Comment redonner du sens qualités plus “irrationnelles”, telles
Enfin, mon « sens au quotidien » à l’organisation managériale ? que l’adaptabilité, les convictions
vient questionner le management En France, les entreprises et l’engagement dans et en dehors
avec de nouvelles attentes à son fonctionnent encore trop sur un de l’entreprise. Surtout, ils doivent
égard. Si je schématise, on n’attend modèle pyramidal. Il faut introduire recruter un candidat pour sa nature
plus seulement du manager une davantage de subsidiarité dans propre et non le forcer à rentrer
transmission de savoir, mais les processus de décision. Cette dans une case. n

LES CAHIERS DU BTP JANVIER 2020 27


Magazine I LES DIALOGUES

Comment la Construction dans les territo


Plus d’un après le démarrage des « Gilets Jaunes », le développement des territoires demeure
un thème clé pour comprendre la période. Les présidents de la FNTP et de la CFE-CGC BTP
s’interrogent sur le « bien vivre » et sur l’impact de la Construction dans cette cohésion territoriale.

Les Cahiers du BTP : Que pas libre de vivre là où elle veut, dont chez soi ou la mise à disposition de
signifie pour vous le « bien vivre » un quart qui s’estime littéralement vélos électriques pour se rendre sur
des citoyens au centre du assigné à résidence, bloqué géographi- son lieu de travail, contribue à cette
développement des territoires ? quement et socialement ? volonté de conjuguer le bien-être en
ville comme à la campagne.
Bruno Cavagné : La notion de « bien Gérard Duez : Le « bien vivre » revient
vivre » des citoyens recouvre des réa- à pouvoir concilier de façon harmo- En quoi la décentralisation
lités multiples telles que le cadre de nieuse sa vie professionnelle, familiale et la fin de la « métropolisation »
vie, le pouvoir d’achat ou encore le et sociale, quel que soit le territoire où pourraient-elles relancer
fait de vivre en bonne santé. Dans Nos l’on vit. Les petites communes doivent les investissements
Territoires brûlent, j’ai défini la notion être aussi bien desservies que les dans les infrastructures ?
de « bien vivre » comme la capacité de grandes agglomérations en matière
« vivre et travailler où on le souhaite », de réseau internet, d’infrastructures BC : Je ne crois pas un instant que le
c’est-à-dire la capacité à pouvoir conci- routières et ferroviaires, pour assu- « tout métropole » soit le seul horizon
lier impératifs économiques et cadre rer leur développement. La création souhaitable pour notre pays. Ces der-
de vie. Saviez-vous que plus de la moi- de services tels que le co-voiturage, nières décennies, l’État a porté une
tié de la population française ne se sent le co-working pour travailler près de politique d’aménagement du terri-
toire par le haut fondé sur le principe
du « ruissellement », en pensant que
le développement des grandes métro-
poles allait nécessairement bénéficier

’’
Pour relancer
l’investissement dans
aux territoires alentours. La réalité
est beaucoup plus contrastée. Seul un
nouvel acte de décentralisation ambi-
tieux qui consacre un droit à la diffé-
renciation dans nos territoires peut
garantir un véritable « sursaut territo-
les infrastructures, rial ». C’est le « pacte jacobin » que je
propose.
l’État doit adopter
GD : Force est de constater qu’au-
une vision sur jourd’hui encore, 80 % des territoires

le long terme en France sont considérés comme


« seconde zone ». Recréer du lien dans
GÉRARD DUEZ les territoires implique de revenir à un
État décentralisé comme l’avait appelé
de ses vœux le général de Gaulle en
Ingénieur Arts & Métiers, salarié du groupe VINCI depuis 1981, 1968 : « Ce sont les activités régionales
Gérard Duez a adhéré au Syndicat national CFE-CGC BTP en 1997. qui apparaissent comme les ressorts de
Depuis 2016, il en est le président. la puissance économique de demain. »
La décentralisation oblige l’État à
accorder aux collectivités locales une
certaine liberté de décision ainsi que

28 JANVIER 2020 LES CAHIERS DU BTP


+

ires redonne du pouvoir au local


les moyens financiers et techniques
nécessaires pour définir les nouvelles

’’
actions à mener selon leurs besoins.

Quel peut être le rôle des


entreprises des Travaux publics Les entreprises
dans cette nouvelle dynamique
de croissance ? de Travaux publics
BC : Les entreprises de Travaux
sont en quelque
publics et leurs salariés sont pré- sorte les artisans
sents sur l’ensemble de notre terri-
toire : en zone urbaine comme dans de l’égalité des
nos campagnes. Ils sont particulière-
ment appréciés de nos concitoyens
chances territoriales
en raison de ce qu’ils apportent :
BRUNO CAVAGNÉ
de l’eau de qualité, de l’électricité, du
numérique, des routes en bon état… Ils
sont en quelque sorte les artisans de
Président de la Fédération nationale des travaux publics (FNTP)
l’égalité des chances territoriales que
depuis 2013, Bruno Cavagné, dirigeant d’une PME à Toulouse,
je promeus dans mon livre à travers a été nommé en 2017 vice-président du Conseil d’orientation
les infrastructures qu’ils construisent. des infrastructures par le gouvernement
Ils sont les garants en effet de l’accès à
l’éducation, au numérique, aux soins
ou encore à la mobilité.
BC : Assurément, grâce à la consé- taines d’entre elles. C’est aussi sans
GD : Les entreprises de Travaux cration d’une programmation des compter la limitation du déficit budgé-
publics pourront participer à cette investissements en matière d’in- taire à 3 % du PIB de la France, impo-
relance de l’investissement dans les frastructures de transports qui sera sée par la Commission européenne et
infrastructures et l’implantation des désormais votée tous les cinq ans. la disparition programmée de la taxe
entreprises dans les campagnes. Pour Pour autant, cette loi est loin d’être une d’habitation. L’investissement dans les
réamorcer cette dynamique, l’État doit réponse à tous les maux de notre pays infrastructures est le premier impacté
adopter une vision sur le long terme en matière de mobilité. D’abord, parce par ces contraintes. n
en matière d’aménagement du terri- que les financements ne sont pas suffi-
toire. La remise en état des réseaux sants. Ensuite, parce que cette loi privi-
routiers, ferroviaires et d’eau potable, légie davantage l’entretien de l’existant
mais aussi un déploiement plus large (par ailleurs nécessaire) aux nouveaux
À LIRE
des réseaux 4G et le développement projets.
de liaisons transversales s’inscrivent NOS BRUNO Pour Bruno Cavagné,
BRUNO CAVAGNÉ

CAVAGNÉ
TERRITOIRES
les territoires,
dans un temps supérieur à une man- GD : Cette loi de programmation estBRÛLENT
grands oubliés
dature de cinq ans. une bonne nouvelle en soi. Pour autant,
NOS TERRITOIRES BRÛLENT

NOS de la République,
sa mise en œuvre s’annonce compli- TERRITOIRES sont vitaux pour
La loi de programmation quée au regard des nombreux freins BRÛLENT le pays. Il est urgent,
Redonner
des infrastructures prévue à lever. Les collectivités locales sont du pouvoir
au local écrit-il, d’en finir
dans la loi d’orientation aujourd’hui confrontées à des lour- avec le tout-métropole.
des mobilités (LOM), deurs administratives tant au niveau
Nos territoires brûlent – Redonner
va-t-elle permettre régional que national. Les normes à du pouvoir au local (Cherche midi, 2019)
de mieux préparer l’avenir ? respecter se contredisent pour cer-

LES CAHIERS DU BTP JANVIER 2020 29


Magazine I FENÊTRE SUR L’EUROPE

Bruxelles veut contrôler


la législation du travail
L’Union européenne s’est dotée d’une structure qui a notamment pour mission
de lutter contre le dumping social lié au travail détaché.

D
ix-sept millions d’Euro- nombre de problèmes, qui font l’objet notamment du travail détaché et le
péens vivent ou travaillent de beaucoup de débats à Bruxelles et travail informel, et d’agir en qualité
dans un État membre diffé- dans les pays membres : statut des tra- de médiateur lors de conflits entre
rent de leur État de nationa- vailleurs détachés, écart de salaires, États. Son siège a été fixé à Bratislava,
lité. C’est près de deux fois plus qu’il y différences dans les systèmes de pro- la capitale slovaque.
a une décennie. Parmi eux, 12,4 mil- tection sociale, respect des réglemen- On connaît d’ores et déjà les grands
lions sont en âge de travailler et 76 % tations, fraudes, etc. sujets auxquels s’attellera l’AET. Le
d’entre eux exercent effectivement premier est de veiller à la bonne appli-
un emploi. Environ 1,4 million sont La naissance de l’Autorité cation de la législation européenne
des travailleurs transfrontaliers. Et à européenne du travail sur les droits sociaux : libre circula-
lui seul, le transport routier emploie C’est pour traiter ces sujets que la tion des travailleurs, coordination des
deux millions de salariés qui tra- Commission européenne vient de régimes de sécurité sociale, égalité des
versent les États européens chaque créer l’Autorité européenne du travail hommes et des femmes, droit du tra-
jour pour transporter des passagers (AET), dont les activités ont débuté vail, lutte contre les discriminations.
ou des marchandises. officiellement en octobre 2019. Cette
initiative est à mettre au crédit de Coopération exigée
l’ancien président de la Commission, L’autorité devrait également contri-
Jean-Claude Juncker, qui a lancé buer au renforcement de la lutte
L’action de l’Autorité l’idée en 2017, s’étonnant qu’un sujet contre le dumping social, dans le cadre
européenne du travail va aussi vaste et aussi complexe que de la directive sur les travailleurs déta-
dépendre de la coopération celui de la législation du travail en chés. Chacun de ces sujets exige une
entre les États Europe ne soit traité par aucun orga- coopération entre autorités nationales,
nisme communautaire de contrôle. en particulier pour détecter, prévenir
L’AET aura notamment pour rôle et lutter contre les abus et les fraudes,
L’importance de ces mouvements d’informer les citoyens et les entre- ce que devrait faciliter l’AET. Pour
de travailleurs au sein de l’Union prises sur leurs devoirs et obliga- autant, il ne faut pas en attendre des
européenne (UE) est le signe qu’elle tions liées au travail dans un pays miracles à court terme : elle ne se sera
a atteint ses objectifs en matière de de l’Union, de faciliter la coopéra- au plein de ses effectifs (140 agents)
libre circulation. Mais ces migrations tion entre les États membres concer- qu’en 2023, pour un budget annuel
du travail posent aussi un certain nant le contrôle des règles, s’agissant d’environ 50 millions d’euros. n

Jean-Claude Juncker, ancien président


de la Commission européenne
et créateur de l’AET

30 JANVIER 2020 LES CAHIERS DU BTP


+ DANS LES ENTREPRISES I Magazine

Ces « douces » compétences


plébiscitées par les entreprises
Au-delà des savoir-faire techniques, les critères de recrutement englobent
désormais les aptitudes comportementales du candidat, ses soft skills.
Aujourd’hui, près de 96 % des entre-
Empathie Communication
prises jugent que les soft skills sont
une opportunité pour créer une dyna-
mique nouvelle au sein de l’entreprise
et fidéliser les salariés. « Il est primor-
dial que les collaborateurs aient les

Adaptabilité moyens de continuer à développer leur

Soft skills expertise et d’acquérir de nouvelles


compétences, notamment en matière
Organisation de digital. C’est la clé de leur employa-
bilité et d’une performance durable de
l’entreprise », confirme Cécile Tricon-
Bossard, DRH adjointe de Natixis.

Personnalité Esprit d’équipe


Les entreprises ont bien

D
ans un monde du travail qui d’un entretien d’embauche, confirme
compris que les soft skills
se transforme à toute vitesse, une étude du site Monster, dans le
ont un impact direct sur
l’approche des compétences cadre de tests de personnalité, voire leur propre compétitivité
a, elle aussi, beaucoup évo- de mises en situation des nouveaux
lué en termes de besoins et d’employa- talents. « Les métiers évoluent, ce qui
bilité. Depuis cinq ans, ce n’est plus entraîne une obsolescence rapide des Attirer ce type de profils implique
l’expertise technique (hard skills) qui qualités techniques », observe Laurent cependant des changements majeurs
fait la différence entre deux candi- Blanchard, directeur général de Page dans l’organisation et le mana-
dats. Dans les politiques de ressources Personnel. gement de l’entreprise pour leur
humaines (RH) de recrutement, les faire une place. L’entreprise doit
entreprises confirment aujourd’hui Soft skills et créativité créer toutes les conditions per-
leur intérêt pour des profils présentant Les cadres se montrent d’ailleurs par- mettant à ces nouvelles recrues de
un savoir-être en équipe, afin d’assurer ticulièrement sensibles aux soft skills : « grandir, sortir de leur zone de
la compétitivité de l’organisation. « 84 % se disent influencés par la mise confort et aller chercher les bonnes
en avant de soft skills dans la culture de info r m at io n s s an s h e ur t e r l e s
Des compétences transverses l’entreprise au moment de l’embauche », lignes hiérarchiques », précise Régis
Ainsi, l’adaptabilité (84 %), l’autono- précise l’étude Ifop. Les cadres esti- Blugeon, directeur des Affaires
mie et l’organisation (82 %) figurent ment aussi, pour 86 % d’entre eux, sociales du groupe Saint-Gobain.
parmi les soft skills, ces « compé- que « des formations aux soft skills Cette tendance correspond aux
tences douces » tant prisées, révèle devraient leur être proposées au sein attentes des jeunes générations, qui
une enquête Ifop/Lavazza réalisée en de l’entreprise pour évoluer dans leur aspirent à davantage d’autonomie et
septembre dernier. Cette étude sou- poste ». Les grandes entreprises et les d’initiative pour laisser libre cours à
ligne également l’importance des qua- entreprises de taille intermédiaire leur créativité. Le World Economic
lités comportementales du candidat (ETI) l’ont bien compris, puisque 52 % Forum a d’ailleurs placé la créativité
telles que la courtoisie, l’honnêteté d’entre elles proposent désormais des au 3e rang des dix compétences clés
et l’optimisme. Aujourd’hui, 85 % des modules de formation à leurs salariés, en 2020. Celle-ci figurait à la 10e place
entreprises évaluent les soft skills lors constate l’étude Monster. en 2015. n

LES CAHIERS DU BTP JANVIER 2020 31


Magazine I JURIDIQUE

Départ ou mise à la retraite : deux voies à dis


En droit du travail,
la retraite c’est soit
un « départ », soit
une « mise » à la retraite.
Et dans les deux cas,
les effets produits peuvent
être bien différents.

Patrice Adam
Professeur
à l’Université
de Lorraine

C
es dernières semaines, la
réforme du système des
retraites était sur toutes les
lèvres, dans tous les esprits.
Elle bloquait les trains et paralysait
un pays. Mais sait-on toujours exac- lesse, peu importe qu’il ne bénéfi- cas particuliers, pour les salariés nés
tement ce qu’elle recouvre en droit du cie pas d’une pension à taux plein. en 1954, 66 ans et 7 mois ; pour ceux
travail ? Car sur ce terrain, la retraite Le montant de cette indemnité est nés à partir de 1955 : 67 ans), l’em-
a deux figures. Celle du départ à la fixé en fonction de l’ancienneté dans ployeur peut seulement proposer
retraite et celle de la mise à la retraite. l’entreprise ou l’établissement : un la mise à la retraite selon une pro-
Si l’une et l’autre sont un mode de demi-mois de salaire après 10 ans cédure spécifique. Avant cet âge, la
rupture du contrat de travail en rai- d’ancienneté ; un mois après 15 ans ; mise à la retraite est purement et
son de l’âge, chacune d’elles ne pro- un mois et demi après 20 ans ; deux simplement interdite.
duit pas tout à fait les mêmes effets. mois après 30 ans. L’indemnité de
Le départ à la retraite est une rup- départ volontaire à la retraite est
ture du contrat à l’initiative du sala- assujettie en tant que salaire aux
rié. C’est lui qui prend la décision de cotisations de sécurité sociale, sauf En partant à la retraite,
quitter l’entreprise, et il peut le faire cas de plan de sauvegarde de l’em- le salarié rompt
à partir de 62 ans. La rupture sera ploi (PSE). son contrat de travail
effective à la date de notification de
cette décision à l’employeur. Le sala- Les conditions
rié devra alors respecter un délai de d’une mise à la retraite Le salarié âgé d’au moins 70 ans ou
préavis dont la durée est identique au À l’inverse, la mise à la retraite ayant donné son accord peut être mis
préavis de licenciement. désigne une rupture à l’initiative de à la retraite. L’employeur doit évi-
Sur le plan indemnitaire, le salarié l’employeur. La loi l’autorise en effet demment faire preuve de prudence :
a droit, sauf disposition convention- à mettre à la retraite les salariés âgés lorsque les conditions de mise à la
nelle plus favorable, à une indem- d’au moins 70 ans. Pour les salariés retraite ne sont pas remplies, la rup-
nité de départ en retraite, à condition de moins de 70 ans, qui ont atteint ture du contrat de travail s’analyse en
d’avoir effectivement demandé la l’âge requis pour bénéficier d’une un licenciement abusif, voire nul si le
liquidation de sa pension de vieil- pension de retraite à taux plein (sauf salarié invoque une discrimination

32 JANVIER 2020 LES CAHIERS DU BTP


tinguer
interprofessionnel ou, à défaut, par la
loi ; deux fois le montant de la rému-
Le salarié nération annuelle brute perçue par le
mis à la retraite aura salarié au cours de l’année civile précé-
le droit à une indemnité dant la rupture de son contrat de tra-
vail, sur la date de rupture en cas de
dispense de préavis ; 50 % du montant
Sécurité sociale, soit 82 272 € en 2020, de l’indemnité versée. L’exonération ne
à hauteur du plus élevé des 3 mon- joue pas cependant si la ou les indem-
tant suivants : montant de l’indemnité nités versées dépassent le seuil de 10
prévu par la convention collective de fois le plafond annuel de la sécurité
branche, par l’accord professionnel ou sociale (411 360 € en 2020). n

VOS QUESTIONS
Je suis élu suppléant au comité social et économique (CSE).
Puis-je y être désigné comme représentant syndical ?
La réponse est clairement négative (Soc. 11 sept. 2019). Il n’est pas possible
en raison de son âge. L’employeur
de cumuler votre poste de suppléant, même si, désormais, la loi ne prévoit plus
est tenu d’observer un préavis égal votre participation aux réunions du CSE, avec celui de représentant syndical.
(sauf disposition plus favorable) au Vous devrez donc nécessairement choisir l’une ou l’autre de ces fonctions.
préavis de licenciement (C. trav. art.
L 1237-6). Mon contrat à temps partiel ne prévoit qu’une durée mensuelle
En l’absence de dispositions
minimale garantie, sans indication de cette répartition sur les jours
conventionnelles spécifiques à la
mise à la retraite, le salarié bénéficie
de la semaine ou les semaines du mois. Est-ce légal ?
Non, cela ne l’est pas. La répartition des heures de travail sur les jours
du préavis conventionnel de licen-
de la semaine ou les semaines du mois doit nécessairement être mentionnée
ciement. Le salarié mis à la retraite
dans le contrat de travail. Conséquence : votre contrat est présumé être conclu
a droit soit à l’indemnité mini- à temps plein (avec les effets qui s’y attachent en matière de salaire).
mum légale de licenciement, soit à À l’employeur de justifier de la durée exacte convenue pour renverser
une indemnité conventionnelle ou cette présomption (Soc. 3 juillet 2019) !
contractuelle de départ à la retraite
lorsqu’elle est plus favorable.
La clause de mobilité qui figure dans mon contrat prévoit une
Une question d’exonération affectation possible dans un rayon de 150 km de mon lieu de travail
Sur le plan fiscal, l’indemnité de actuel, sous réserve que l’intérêt de l’entreprise ne justifie
départ à la retraite est imposable, sauf pas une mutation dans un cercle plus large. Or, mon employeur
PSE. L’indemnité de mise à la retraite, souhaite aujourd’hui me muter à près de 500 km de chez moi.
elle, est exonérée dans certaines En a-t-il le droit ?
limites, peu ou prou comme l’est l’in- Non. En effet, cette clause de mobilité est nulle en ce qu’elle laisse à l’employeur
demnité de licenciement. Par ailleurs, le pouvoir unilatéral d’étendre la portée de la zone de mutation précisément
elle est exonérée de cotisations, dans la définie. Vous êtes donc en droit de refuser la mutation proposée.
limite de 2 fois le plafond annuel de la

LES CAHIERS DU BTP JANVIER 2020 33


Magazine I LA SAGA DES BÂTISSEURS

À Marseille, construit au XVIe siècle,


le château d’If doit sa célébrité à Alexandre Dumas

Les prisons, ou la naissance


d’un nouvel art architectural
Au fil des siècles, les prisons françaises ont été pensées comme des forteresses
ou des coffres-forts, avant de de devenir de véritables œuvres architecturales.

L
histoire de France a ses prisons haut rang (le duc de Nemours, Charles qui la trouvait trop chère à entretenir,
mythiques : le château d’If, la d’Angoulême, le prince de Condé, faillit la faire détruire en 1784. En réa-
Bastille, Cayenne, la Santé… À Montaigne, Bernard Palissy en furent lité, la véritable prison parisienne était
chaque lieu d’incarcération, des hôtes célèbres). alors la tour du Temple où Louis XVI
ses prisonniers célèbres, mais aussi et Marie-Antoinette passèrent leurs
des conceptions différentes de l’enfer- derniers mois.
mement et des bâtiments dont c’était
la vocation. Le château d’If fut d’abord
La Bastille, si peu utile La prison, une invention récente
une forteresse construite par François selon Louis XVI, a failli Le bagne de Cayenne est une création
Ier pour protéger Marseille. Construite être détruite en 1784 de Napoléon III, en 1852, pour y tenir
entre 1529 et 1531, elle remplit son rôle enfermés ses opposants politiques
carcéral surtout au XVIIIe siècle, et doit (3 000 d’entre eux y sont déportés
sa célébrité à Alexandre Dumas et au Henri IV la transforma en coffre-fort après le coup d’État). Baptisé « la guil-
Comte de Monte-Cristo. en y cachant le trésor royal avant que lotine sèche » en raison des conditions
La Bastille, édifiée entre 1370 et 1383, Richelieu n’en fasse une prison d’État, de détention (7 000 survivants sur les
était à l’origine partie prenante du sys- réservée à des personnages visés par 17 000 hommes qui y ont été dépor-
tème défensif de Paris élaboré par une lettre de cachet, permettant l’em- tés de 1854 à 1867), il accueillera son
Charles V. Elle ne fût utilisée que très prisonnement sans procès ni juge- dernier convoi de déportés en 1938,
occasionnellement comme prison, ment (Nicolas Fouquet, le Masque de avant de fermer définitivement en
dès le règne de Louis XI, puis pendant Fer, Voltaire, le marquis de Sade, etc.). 1953. Le capitaine Dreyfus fut enfermé
les Guerres de Religion, pour tenir au La Bastille était si peu utile au projet dans une de ses dépendances, l’Île du
secret des prisonniers d’État ou de carcéral du royaume que Louis XVI, Diable, de 1895 à 1899.

34 JANVIER 2020 LES CAHIERS DU BTP


Quant à la prison de la Santé, elle vables, les pauvres et les mendiants, L’art « carcéral » produira des
est le symbole des nouvelles théories les petits délinquants, les femmes maîtres incontestés, comme Louis-
architecturales sur les lieux d’enfer- condamnées et que l’on ne pouvait Pierre Baltard (1764-1846), architecte,
mement, élaborées dans la deuxième envoyer au bagne ou aux galères. graveur, peintre, spécialiste des pri-
moitié du XIXe siècle et combinant Pendant longtemps, la prison est donc sons, et qui va construire notamment la
d’abord le plan « panoptique » (gar- restée un lieu de sûreté et non d’exécu- prison Saint-Joseph à Lyon en 1836 et le
diens dans une tour centrale, pouvant tion d’une peine. Palais de justice de cette même ville, en
observer tous les détenus maintenus 1842. Il est le père de Victor Baltard, qui
à l’isolement jour et nuit) et la vision La vision d’Alexis de Tocqueville s’illustrera durant le Second Empire en
« auburnien » (les détenus travaillent Les premières « maisons centrales » dessinant et construisant notamment
en groupe la journée et ne sont isolés sont créées à partir de 1803 sur tout le les pavillons des Halles et l’église Saint-
que la nuit). territoire national pour accueillir les Augustin à Paris.
condamnés à l’emprisonnement cor- Un autre grand architecte, en la
rectionnel ou criminel et les femmes personne de Joseph Auguste Émile
condamnées aux travaux forcés. Les Vaudremer (1829-1914), auteur d’un
Aujourd’hui, oubliez « l’art prisons de Clairvaux, Fontevrault, certain nombre de bâtiments qui
architectural carcéral », Loos, Poissy, Melun, Nîmes, Rioms marquent encore le paysage archi-
place aux services concrets voient alors le jour. Elles sont organi- tectural de Paris, l’église Saint-Pierre-
rendus par la prison sées autour d’immenses ateliers, où des de-Montrouge ou le lycée Buffon,
milliers de détenus sont surveillés par construira la maison d’arrêt de la
une centaine de gardiens. Santé, qui a rouvert ses portes en jan-
Les prisons comme objet architectu- À partir de 1833, la parution du livre vier 2019, après plus de quatre ans de
ral et « correctionnel » sont donc une d’Alexis de Tocqueville sur le système travaux de rénovation.
invention assez récente en France. À carcéral américain révolutionne la Depuis, il est abusif de continuer de
l’origine, la prison (on parle plus volon- conception des prisons en Europe, qui parler d’art architectural carcéral. Les
tiers d’hospice) sert à garder sous sur- vont adopter de plus en plus le modèle priorités ont changé. Ce n’est plus l’au-
veillance tous ceux dont on ne sait que pennsylvanien d’isolement des déte- dace de la conception d’un bâtiment
faire : « marauds, vagabonds, incorri- nus et la conception panoptique des qui compte, comme à la fin du XIXe
gibles, belistres, ruffians, caymans et bâtiments. C’est à cette époque que siècle, mais les services concrets qu’il
caymandeuses », comme le stipule un sont édifiées les prisons de la Petite rend à la collectivité sur le double plan
édit de François Ier, auxquels on ajou- Roquette, de Mazas ou du Palais de de la sécurité et des chances de réinser-
tera bientôt les débiteurs non sol- Justice de Paris. tion des détenus. n

LES CAHIERS DU BTP JANVIER 2020 35

Vous aimerez peut-être aussi