Vous êtes sur la page 1sur 4

TRAVAUX DIRIGES

SPECIALITE : Génie Logiciel

UE : Installation et Maintenance du matériel et Logiciels

Partie 1 : Electronique des composants

Niveau : 1

Partie A : Electronique analogique


Exercice 1 : Model de Thévenin d’une pile 9v
On désire étudier le comportement électrique d'un générateur de type "pile 9V". On réalise, pour
cela, le montage suivant :
I

U Rc

9V Résistance de
charge
(réglable)

On fait varier RC pour avoir plusieurs valeurs de I et on relève à chaque fois la valeur de U
correspondante. Les résultats sont indiqués dans le tableau ci-contre :
I(A) 0 0,2 0,4 0,6 0,8 1
U(V) 9 8,2 7,4 6,6 5,8 5

a) Placez, sur le schéma, les appareils qui ont permis de mesurer I et U.


b) Tracez la courbe U = f(I) et en déduire le caractère linéaire ou non linéaire du générateur
(dipôle actif).
c) Justifiez que la pile peut être remplacée par un modèle de Thévenin.
d) Déterminez les éléments U0 et R0 du modèle de Thévenin de la pile.
e) Qui est responsable, à l'intérieur de la pile, de la chute de tension lors du débit de courant ?
f) Déterminez la relation U = f(I) du générateur (pile). (0.5pt)
On utilise maintenant la pile pour alimenter une résistance R = 10 oh.ms

Page 1
g) Faire un schéma en remplaçant la pile par son modèle de Thévenin. Calculez alors les
valeurs de U et I lors du branchement de la résistance R. Utilisez pour cela deux méthodes :
(0.5pt)
- avec le pont diviseur de tension (schéma)
- par le calcul (équation générateur + équation résistance).

Exercice 2 : Les lois de Kirchhoff

Soit le circuit suivant :

On donne: R1= 1kΩ, R2= 2kΩ, R3= 4kΩ, R4=R5=3kΩ ; a tension aux bornes de la résistance R2,
UR2= 4v, et le courant I3= 4mA.
Calculez E et R (1x2=2pts)

Exercice 3 : Amplificateur de puissance


On donne en figure 1 le schéma d’un amplificateur émetteur commun à T = 25°C, alimenté par une
tension VCC de 20V, dans lequel le transistor NPN T1 possède, grâce à une valeur convenable de
la résistance de polarisation RP, un point de repos centré sur sa droite de charge.

+ VCC = +20 V

RC
 C1 S

Rg Rp CL2
C L1
B1 T1
50 
vs
eg +
ve
-

Figure 1 M (0 V)

Le transistor T1 possède :
 Un gain en courant b1 de 100
 Une résistance interne rce1 de 20 KΩ
1. Dessinez le schéma qui permet de décrire le fonctionnement du montage en courant

Page 2
continu. Le point de repos du transistor T1 doit être centré sur sa droite de charge avec
un courant de collecteur IC1repos = 5 mA.
2. Indiquez sur le schéma précédent, la valeur de la tension de tous les nœuds par rapport
à la masse. Calculez la valeur à donner à la résistance RC ainsi que la puissance qu’elle
dissipe.
3. Déterminez la valeur à donner la résistance RP. Indiquez la valeur normalisée que
vous choisiriez.
4. Déterminez les paramètres gm1 et rbe1 du transistor T1 autour de son point de repos.
5. On suppose que les condensateurs C L1 et C L2 ont des valeurs suffisantes pour que
leur impédance soit négligeable à la fréquence d’utilisation du montage. Compte tenu
de ces hypothèses, dessinez le schéma aux petites variations équivalent au montage
complet.
6. Déterminez l’expression du gain en tension du montage : A v o , F a i r e
l’application numérique.
7. Déterminez l’expression de la résistance d’entrée Re du montage, tel que la voit le
générateur d’excitation (eg, Rg) entre B1 et la masse. Faire l’application numérique.

Page 3
1. On dispose de bascules JK synchronisées sur front montant. Chaque bascule possède des
entrées asynchrones prioritaires actives à l’état bas : set et reset

a. Réalisez un compteur asynchrone modulo 16 (0.5pt)


b. Modifiez le montage pour en faire un compteur asynchrone modulo 12 (0.5pt)
c. En partant de zéro, tracez son chronogramme sur un cycle complet (0.5pt)
d. Ajoutez un interrupteur de remise à zéro à l’allumage (0.5pt)
e. Que faut-il faire pour remplacer les bascules JK par des bascules D ? (0.5pt)
2. On désire réaliser un compteur/décompteur asynchrone modulo 10 avec une possibilité de
changement parallèle du nombre N= dcba (0≤N≤9).
Ce compteur/décompteur comportera deux entrées de commande X et Y.
X=0 : Changement parallèle de N (quelque soit Y)
X=1 : Compteur si Y=0 et décompteur si Y=1

Vous avez à votre disposition 04 bascules JK et toutes les portes logiques nécessaires. Les bascules sont
synchronisées sur front descendant et possèdent des entrées de forçage (set et reset) actives à l’état bas.

a. Dessinez le schéma de connexion de façon à obtenir un compteur si Y=0 et un décompteur


si Y=1 (sans tenir compte du modulo) (1pt)

Page 4

Vous aimerez peut-être aussi