Vous êtes sur la page 1sur 2

Génie civil et construction

Tant qu’il y aura des hommes…


…il faudra entretenir, moderniser, construire et reconstruire, créer,
exploiterdes équipements, des infrastructures… franchir les obstacles
pour communiquer, lutter contre les éboulements, les inondations,
stocker l’énergie, améliorer en permanence
les conditions de vie…

Enjeux
Enjeux
! On construit plus aujourd’hui dans le monde que jamais auparavant (villes entières
dans certains pays émergents, constructions off-shore, réseaux de transports…).
! Les concentrations urbaines nécessitent d’inventer des solutions tout à fait nouvelles,
pour les bâtiments comme pour les infrastructures (gratte-ciel de très grande hauteur,
réseaux métropolitains…).
! Les besoins évoluent, engendrant des constructions sans précédent par leurs
fonctions et par leurs dimensions (méga-stades, aéroports géants, réseaux TGV…).
! L’impact environnemental de la construction est tel qu’un renouvellement profond
des techniques va s’avérer nécessaire dans les années à venir (réduction des dépenses
énergétiques, facilités de recyclage…).
! Les phénomènes d’érosion, de pollution et d’instabilité des sols sont de plus en plus
fréquents ; ils impliquent pour y remédier un développement important de la mécani-
que des sols et des techniques associées.
! De nouveaux matériaux (bétons et aciers à très haute résistance, composites) et de
nouvelles méthodes de calcul liées à l’informatique apparaissent, bouleversant la
conception des ouvrages.
! Le rapport entre la société et la technique s’est transformé. Une grande attention
au contexte, à l’environnement et aux usagers est désormais exigée, ce qui impose
à l’ingénieur de savoir expliquer, négocier, débattre pour aboutir aux solutions techni-
ques les plus appropriées.
Ces évolutions sont cruciales et appellent des ingénieurs concepteurs de haut niveau qui
sont amenés à maîtriser la complexité des points de vue matériaux, structures, environne-
ment mais aussi administratif et juridique.

Métier
Métierss
Cette fform
ette ormation permet de tr
ormation av
trav ai
ailller d
avai an
dan s ttou
ans ous lle
ous es secteur
secteur s de lla
eurs a ccon
onstruction
ons
(bâtiment, travaux publics, ouvrages d’art, génie civil, géotechnique, structures, travaux
maritimes…) et ouvre à de très nombreux métiers : maîtrise d’ouvrage, maîtrise d’œuvre,
bureaux d’études, entreprises de travaux, recherche & développement, méthodes…
D’autre part, le développement de matériaux innovants et la mise en place de l’Eurocode
signent un fort retour de la technique.

-- 3 --
Formation
ormation
Le département GCC a pour ambition de former des ingénieurs de haut niveau pour dév elop
dévelop per
elopper
des
de s proj
proj ets, pour or
ojets, gani
org ser lle
aniser es cch
hantier s, pour inno
antiers, innovver et mettre au point de nou
mettre nouvv el
ellles
echni
technique
hni ques
que s , ceci sans les spécialiser, mais en leur donnant une culture scientifique et technique
vaste et ouverte, et en les initiant à la conception de projets, au travers de :
! L’enseignement des bases théoriques de la mécanique et de la dynamique, appliquées
aux structures, aux sols et aux fluides.
! Un approfondissement dans les domaines de la géotechnique, des travaux maritimes,
de la maîtrise des ambiances ou des structures, au choix, mêlant cours théoriques et démarche
expérimentale.
! Parallèlement aux cours magistraux et aux petites classes, une large place est laissée à
l’expérimentation technique et à l’apprentissage des méthodes de conception au travers
de deux projets longs.
! De nombreux enseignements plus spécifiques, couvrant tous les aspects du génie civil
et de la construction, au libre choix de l’élève.
! Des séminaires et voyages : introductions à la géologie et aux matériaux de construction,
étude de l’insertion des ouvrages dans leur contexte, de l’impact environnemental des
constructions et des innovations dans certains domaines techniques.

Cursus
urs
! Génie Civ
ivii l & C
Civ on
Con
onss truction
truction.
! Fi lièr
Filièr e
lièreStruct ur
Structur
uree s & Ar
Arcchit ect
hitect ur
ectur e : cette filière se situe à l’interface de l’architecture et de
ure
l’ingénierie et mêle étudiants et enseignements de l’École des ponts et de l’EAVT (École
d’Architecture de la Ville & des Territoires de Marne la Vallée). Elle constitue une préparation
au diplôme d’architecte. Cette filière s’effectue obligatoirement en deux ans.
! M a st er
erss
rrec
echer
hercche : MMS (Mécanique des Matériaux et des Structures), MSROE (Mécanique
echer
des Sols, des Roches et des Ouvrages dans leur Environnement) et SMCD (Sciences des
Matériaux pour la Construction Durable avec Lafarge et l’École polytechnique).

Exemp
emplles de pr
Exemp oj
proj ets de fin d’ét
ojets ude
d’étude s
udes
! Solétanche-Bachy - Le renforcement des sols par biocalcification in situ.
! Systra - Comportement statique d’un ouvrage portant un monorail.
! Setec tpi - Ferraillage d’un ouvrage en béton armé devant résister à des effets pyrotechniques.
! Espace Expansion / Groupe Unibail - Mise en œuvre et suivi des démarches d’économies
d’énergies dans les immeubles de bureaux, les centres commerciaux et les sites de congrès
et expositions.
! LCPC / Holcim - Durabilité des bétons comportant du laitier de haut fourneau.
! SNCF - Le phénomène de fatigue dynamique.
! LAMI / Jean Muller International - Conception d’un pont en matériaux composites de faible
portée.

Équipe du dép ar
arttement
dépar
! Président : Bernard VAUDEVILLE
! Adjoint : Thibaut SKRZYPEK

! Inspectrice des études : Nicole DAUGUEN

! Secrétariat : Anne FERRI, Dominique BRUNET

Sitew
Site eb
we
www.enpc.fr/fr/formations/depts/gcc/presentation_gcc.htm

-- 4 --

Vous aimerez peut-être aussi