Vous êtes sur la page 1sur 26

AMPLIFICATION DE PUISSANCE

 GENERALITES SUR LES AMPLIFICATEURS DE


PUISSANCE

 AMPLIFICATEUR DE PUISSANCE DE CLASSE A

 AMPLIFICATION DE PUISSANCE EN CLASSE B,


CLASSE AB

 AMPLIFICATION DE PUISSANCE EN CLASSE C


GENERALITES SUR LES AMPLIFICATEURS DE PUISSANCE

1. Présentation:
GENERALITES SUR LES AMPLIFICATEURS DE PUISSANCE

1. Présentation:
Dans beaucoup de systèmes les étages terminaux sont des amplificateurs de
puissance de signaux forts ( grande amplitude) dont l’utilisation vise surtout le
gain en puissance.
Les amplificateurs de ce type s’appellent amplificateurs de puissance. Les
transistors utilisés dans ces amplificateurs ont une puissance dissipée supérieure à
un demi-watt.
ALIMENTATION

Puissance fournie (Pf)

Source PREAMPLIFICATEUR
AMPLIFICATEUR
UTILISATION
DE
PUISSANCE

Puissance utile (Pu)


Pu
Rendement  1
Pf

L’alimentation fournie de la puissance à l’amplificateur. Cette puissance est


contrôlée par la commande (le préamplificateur).
GENERALITES SUR LES AMPLIFICATEURS DE PUISSANCE

2. Fonctionnement en amplification:
Une grandeur électrique d’entrée (courant, tension, est amplifiée à la sortie de
l’amplificateur
GENERALITES SUR LES AMPLIFICATEURS DE PUISSANCE

2. Fonctionnement en amplification:
La classification peut se faire aussi à partir du point de fonctionnement en
régime statique.
GENERALITES SUR LES AMPLIFICATEURS DE PUISSANCE

3. Puissances dans les transistors


Alimentation

Pf
Pe Ps
Source Amplificateur Charge

Pe = puissance d ’entrée Pf = puissance fournie Ps = puissance de sortie

CARACTERISTIQUES :
Ps
 Amplification en puissance : Ap 
Pe
 Gain en puissance : GpdB   10 logAp 
Rendement : 
Ps
Pf
S 2²  S 3²  ...  Sk ²  ...
 Distorsion harmonique : d
S1

Sk est la valeur de l ’harmonique de rang k du signal de sortie de l ’amplificateur.


« le signal d ’entrée étant un signal sinusoïdale »
102
AMPLIFICATEUR DE PUISSANCE DE CLASSE A
Le point de fonctionnement est sur la zone linéaire
1. Polarisation de base

Vcc
Position optimale du point de repos Vce0 
Vcc Ic0 
2 2 Rc
Droite de charge dynamique: vce=(Rc//RL).ic
On obtient ainsi une dynamique maximale de VCC/2 en tension et en courant Ic0 .:
AMPLIFICATEUR DE PUISSANCE DE CLASSE A

2. Étude énergétique en liaison directe


Liaison directe signifie que la charge R est reliée directement à la sortie du
transistor.

 Précisons aussi que la droite de charge dynamique varie autour du point de repos
et se confond avec la droite de charge statique.
Puissance au repos
* Puissance fournie par l ’alimentation : Pf0
Vcc  Pf 0 
Vcc²
Pf 0  Vcc .Ic0 et Ic0 
2 Rc 2Rc
* Puissance dissipée dans le transistor : Pt0
Vcc ²
Pt 0  Vce0  ; Vcc
Ic Vce0  ; Ic0  Vcc  Pt 0 
0 2 2Rc 4 Rc
* Puissance dissipé dans la charge : Pdc0
Vcc Vcc  
Vcc ²
Pdc0   Ic0 ; Ic0  Pdc 0
2 2 Rc 4 Rc
REMARQUE: La puissance dissipée dans le transistor + la puissance dissipée dans la
charge = la puissance fournie par l ’alimentation.
AMPLIFICATEUR DE PUISSANCE DE CLASSE A

Puissance en amplification
* Puissance fournie par l ’alimentation : Pf

On remarque que l ’alimentation fournie toujours la même puissance.


Mais Ic(t) = Ic0 + ic et comme ic est la composante sinusoïdale dont la valeur
moyenne est nulle. On peut écrire : Pf  Vcc  Ic0  Pf 0

* Puissance utile dissipée dans la charge : Pudc


Vˆce.Iˆce Vcc  Ic0
Pudc  v ce .ic  Pudc  Vce.Ice  
2 4
* Puissance dissipée dans le transistor : Pdt
Le transistor dissipe deux
1
Pt  Pt 0 fois moins de puissance à
2 signal maximum qu ’à vide.
* Rendement max: 
Pudcmax 1 Ce type de liaison (direct) est rarement
   25%
utilisé en amplification de puissance.
Pf 4
105
AMPLIFICATEUR DE PUISSANCE DE CLASSE A
Amélioration du rendement, par une liaison par transformateur est utilisée.

Resistance transfo faible: Point de fonctionnement:


La droite de charge dynamique a une pente donnée par la relation

Rque: La pente de la droite de charge dynamique est optimale lorsque le point de


repos divise celle-ci en deux parties égales. La droite de charge dynamique doit donc
couper l'axe horizontal en 2VCC et donc .
AMPLIFICATEUR DE PUISSANCE DE CLASSE A
Amélioration du rendement, par une liaison par transformateur est utilisée.

Resistance transfo faible: Point de fonctionnement:


La droite de charge dynamique a une pente donnée par la relation

Rque: La pente de la droite de charge dynamique est optimale lorsque le point de


repos divise celle-ci en deux parties égales. La droite de charge dynamique doit donc
couper l'axe horizontal en 2VCC et donc .
AMPLIFICATEUR DE PUISSANCE DE CLASSE A
Amélioration du rendement, par une liaison par transformateur est utilisée.

* Puissance active fournie par l ’alimentation : Pf0


Pf 0  Vcc .Ic0

* Puissance utile dissipée dans la charge : Pudc


Vˆce.Iˆce Vcc  Ic0
Pudc  v ce .ic  Pudc max  Vce.Ice  
2 2

Dans ce cas le rendement peut s ’écrire sous la forme :


1
Pu  Vcc  Ic 0 1
  2   soit    50% « LE DOUBLE »
Pf Vcc  Ic 0 2

Bilan de la classe A
La
• classe A est mal adaptée pour fournir un maximum de puissance à la charge. •
: (25% en liaison directe et 50% en liaison par transformateur).
•Le transistor doit être capable de dissiper une puissance au moins deux fois
supérieure à la puissance utile. •L ’alimentation fournit une puissance importante
même en l ’absence de signal. 108
AMPLIFICATION DE PUISSANCE EN CLASSE B

Principe:
On utilise une paire de transistors complémentaires NPN et PNP de même
gain en montage collecteur commun.

Les deux transistors sont polarisés pour avoir un coutant de repos nul; donc
bloqué en statique.

Chaque transistor conduit pendant une demie-alternance, le courant dans la


charge est fourni alternativement par les transistors.
Ce montage est connu sous le nom de « push-pull ».
AMPLIFICATION DE PUISSANCE EN CLASSE B

Calcul de vs:
Soient 1 et 2 les gains en courant des deux transistors.
e G > VBE T1 conduit et T2 est bloqué. e G < - VBE T2 conduit et T1 est bloqué.
T1 saturé si vs>E. T2 est complémentaire
A l’entrée quand T1 conduit
 e G  v BE  R G .i B  Ru ( 1  1)i B  0  i B  ( e G  v BE ) /( Ru .1  R G )
En sortie quand T1 conduit
1 Ru
i c   .i B et vs  Ru .is  Ru.i C  vs  Ru . .i B  vs  ( e G  v BE )
1 Ru  R G
Il en est de même pour T2.

vs=f(eg) avec 1= 2 = 

Ceci correspond à la distorsion de croisement. Compte tenu de la valeur de la


tension de seuil (≈ 0,7 V), la distorsion est très importante, ce qui interdit un
fonctionnement en classe B pure
AMPLIFICATION DE PUISSANCE EN CLASSE B

Distorsion de croisement
Avec la tension de seuil
(≈ 0,7 V), la distorsion est
très importante, ce qui
interdit un fonctionnement
en classe B pure.
Rendement
Is  V / Ru  Pu  Vˆs / 2.R
2
Vs  Vcc ˆ
En sortie S U

Au repos la puissance active fournie aux transistors est nulle


En dynamique i est le courant collecteur et le courant statique I=0.
La puissance fournie par l’alimentation, Pf=Vcc.i de [0,T/2] et (-Vcc. i) de [T/2,T] ;
 .Vcc
1  T /2 Vˆs T Vˆs  2Vcc.Vˆs d’où    75%
PAL    Vcc.
 sin t.dt   Vcc. sin t.dt   4.Vcc
T 0 Ru T /2
Ru   .Ru

Taux de distorsion:
AMPLIFICATION DE PUISSANCE EN CLASSE B

Exemple numérique
 Un amplificateur de puissance en classe B doit fournir 100W à une charge de 8Ω
1.Calculer la tension d ’alimentation.
2.Calculer la puissance dissipée par un transistor
3. Calculer la tension supportée par un transistor.

1.Calcul de la tension d ’alimentation

Vcc² Vcc²  100  2  8  1600


Pu  max  
2Rch arg e Vcc  1600 , Vcc  40V
2.Calcul de la puissance dissipée par un transistor

Pt  0.2  Pudc  0.2 100  20W


3.Calcul de la tension supportée par un transistor
Chaque transistor doit être capable de dissiper 20W et doit pouvoir supporter
une tension de 80V (2xVcc).
AMPLIFICATION DE PUISSANCE EN CLASSE AB

Suppression de la distorsion de recouvrement


+Vcc
R
T1
D1 0.6V

0.6V
D2 Rcharge
Ve Vs
T2
R
-Vcc

La polarisation est réalisée par deux diodes D1 et D2 parcourues par un courant


fourni par l ’alimentation à travers une résistance R. Ainsi T1 et T2 conduisent à
la limite.
AMPLIFICATION DE PUISSANCE EN CLASSE AB

Suppression des distorsions avec contre réaction d’un AOP:


Le gain s’ajuste pour maintenir l’égalité
des tensions d’entrée et de sortie et cela
même pour des tensions d’entrée très
faibles. Cette contre-réaction de
l’amplificateur opérationnel permet une
réduction pratiquement complète de la
distorsion de croisement.
Fonctionnement :
Si alors vg(t) > 0,7; T1 conduit et VSAOP; vS = vg
Si alors vg(t) <-0,7; T2 conduit et VSAOP ; vS = vg
Donc les transistors ne sont jamais bloqués. La distorsion de croisement,
qui était due aux blocage momentané des transistors disparaît.

114
AMPLIFICATION DE PUISSANCE EN CLASSE AB
Montage push-pull utilisant une seule alimentation

+Vcc  Lorsque T1 conduit,


l ’ensemble Rcharge et C est
T1 alimenté par la source Vcc.
C
 Lorsque T2 conduit, c ’est le
T2 Rcharge condensateur C qui sert
Vs d ’alimentation pour Rcharge. Il
se charge à Vcc/2.
Le dispositif est limité pour les basses fréquences et C doit être calculé
pour que la tension à ses bornes reste maintenue à Vcc à la fréquence
minimale d ’utilisation. 2

Vcc
La dynamique de sortie est limitée à et la puissance de sortie
2
maximale est :
 Vcc 
 ²
Pudc  
2 2

Vcc ²
Rch arg e 8 Rch arg e

CONCLUSION : La puissance de sortie est quatre fois plus faible que celle
obtenue avec deux alimentations symétriques.
AMPLIFICATION DE PUISSANCE EN CLASSE AB
Montage Booster
Dans le montage push-pull vu précédemment ; pour une alimentation imposée (batterie 12V)
et une charge de 4Ohm (haut parleur); la puissance de sortie est limitée à :
Pudc 
Vcc²  144  4.5W
8Rc 8 4

Afin d ’augmenter artificiellement cette puissance, on a recours à des montages appelés


« Booster ».
+Vcc

-1
Rcharge

Ve -Ve

 une des solutions les plus utilisées est le montage représenté ci-dessus.
 La charge est placée entre les sorties de deux push-pull attaqués en opposition de phase.
Vcc
 La tension dynamique aux bornes de la charge à pour amplitude Vcc au lieu de
2
 La puissance est multipliée par 4. Si Vcc = 12V :Pu = 4.5 x 4 = 18W
 Une autre solution est l ’utilisation d ’une alimentation à découpage, élévatrice de tension.
AMPLIFICATION DE PUISSANCE INTEGRE

Amplificateurs intégrés classe AB Push-Pull à Darlington:

Montage push-pull à Darlington


hybrides

Ce montage est très souvent rencontré


pour de très fortes puissances avec une
attaque par montage émetteur commun.
Le montage est dissymétrique mais la
contre-réaction atténue ce défaut.
AMPLIFICATION DE PUISSANCE INTEGRE
Amplificateurs intégrés classe AB:

Caractéristiques suivantes :
Puissance de sortie : 60 W sur 8 Ω
Signal d’entrée : 1 volt efficace
pour 60 W
Impédance d’entrée : 10 k Ω
Réponse en fréquence à 3 dB : 10
Hz à 100 kHz
Courant de repos : 110 mA
Courant absorbé : 1,2 A à 60 W

L’Amplificateur est constitué d’un amplificateur différentiel ( T1et T2), d’un


émetteur commun T3 chargé par un bootstrapp et de deux Darlington composites, l’un
NPN ( T4 et T6) et l’autre PNP (T5 et T7).
La protection contre les surcharges s’effectue par des diodes. Deux contre réaction sont
présentées :
 Asservissement du point de repos avec retour unitaire ( résistance de 10 kΩ)
 Asservissement dynamique avec retour par diviseur de tension 10 kΩ – 430 kΩ
permettant d’obtenir le gain en tension souhaité dans la bande de fréquence prévue.
AMPLIFICATION DE PUISSANCE INTEGRE

Amplificateurs intégrés :

Schéma de principe du circuit LM 383 de chez National Semiconductor


AMPLIFICATION DE PUISSANCE EN CLASSE C

Les amplificateurs de classe C sont des amplificateurs non-linéaires à très haut


rendement. Ils sont toutefois utilisables que dans les amplificateurs HF
(émetteur radio) avec des porteuses non modulées en amplitude. Ils génèrent
un nombre considérable d'harmoniques qui doivent être filtrées à la sortie à
l'aide de circuits accordés appropriés.

120
AMPLIFICATION DE PUISSANCE EN CLASSE D

Les amplificateurs de classe D sont des amplificateurs travaillant en


commutation. Le signal à amplifier est préalablement transformé en un signal
rectangulaire de fréquence de pulsation fp dont le rapport cyclique est
proportionnel à la valeur moyenne glissante sur une période de pulsation Tp. Ce
type de modulation est appelé modulation de largeur d'impulsion MLI (PWM
Pulse Width Modulation).
Le signal rectangulaire résultant est directement utilisé pour attaquer les
transistors de sortie qui sont généralement de type MOS pour les fréquences
supérieures à 50kHz. La sortie de l'étage de puissance est suivie d'un filtre BF qui
restitue un signal semblable à celui d'entrée. Les amplificateurs de classe D ont
des rendements élevés et sont de fidélité moyenne. Ils sont utilisés dans les
autoradios.

121
TABLEAU RECAPITULATIF DES PRINCIPALES CLASSES DE FONCTIONNEMENT

RENDEMENT BANDE
MAXIMAL PASSANTE
THEORIQUE
CLASSE A Un seul transistor
qui conduit Liaison directe : 25% Large bande
pendant toute une Liaison transfo : 50%
période.
CLASSE B Deux transistors
conduisent chacun  Large bande
pendant une demie  78.5%
période. 4
CLASSE C Un transistor qui
conduit pendant
une durée 100% Sélectif
inférieure à une
demie période.
CLASSE D Les transistors
fonctionnent en <90% Passe bas
bloqué/saturé

Les autres classes sont des mélanges de ces quatre principales.


122

Vous aimerez peut-être aussi