Vous êtes sur la page 1sur 44

 

Cet extrait vous est offert par 


Un Miracle Chaque Jour 
 
et les pasteurs 
Benjamin DERAND 
Bruno PICARD 

Pour commander le livre rendez-vous sur 


https://ruelesfabriques.com/boutique-2/ 
 
ISBN : 978-2-9570231-0-3

© Copyright, Benjamin Dérand, 2019


Tous droits réservés.

Benjamin DERAND
Site : benjaminderand.com
Contact : benjamin.derand@extravagance.re

La reproduction totale ou partielle du présent ouvrage sous quelque forme


que ce soit graphique, audiovisuelle, électronique, magnétophonique,
cinématographie ou digital est interdite sans l’autorisation préalable et écrite de
l’auteur.

Sauf indication contraire, les textes bibliques sont tirés de la Bible Louis Segond.

Imprimé en Pologne par Wydawnictwo Arka


www.arkadruk.pl

Dépôt légal : 4ème trimestre 2019


REMERCIEMENTS
Jésus, sans Toi ce livre n’existerait pas. Ma vie n’existerait pas.
Tu es venu sur terre par amour pour nous. Tu es venu nous
révéler le Père, Celui qui nous a voulus et cela avant même la
fondation du monde ! Oui nous existons par amour et notre
raison d’être se trouve dans Ton amour. Je te remercie pour Ta
confiance. Merci de croire en moi et de me permettre d’être Ta
voix à travers ce livre. Que Ta présence se manifeste à chaque
lecteur par Ton Saint-Esprit. Que chacun sache que même s’il
avait été seul sur cette terre, Tu serais venu mourir pour lui, par
amour pour lui. Nous sommes issus de Ton coeur, là où nous
avons été conçus, et c’est là que Tu désires nous ramener. Que
ce livre permette une rencontre entre Toi et lui et que sa vie ne
soit plus jamais la même !
Ma femme, tu es un don de Dieu. Merci aussi de croire en moi.
Merci de m’avoir toujours encouragé à poursuivre malgré les
moments difficiles. Merci pour ta joie et ta créativité qui sont
une source de bénédiction dans notre maison. Merci pour ton
amitié, pour ta vie. Je veux travailler à être le meilleur exemple
sur terre, de l’amour dont tu es aimée parfaitement par ton Père
céleste. Tu es profondément dans mon coeur. Je veux marcher
un long chemin avec toi, main dans la main et qu’ensemble
nous rendions Jésus visible. Je t’aime !
Ma fille, combien tu comptes pour moi ! Dieu nous a fait un
magnifique cadeau en nous confiant ta vie, à ta maman et à moi.
La première fois que je t’ai prise dans mes bras m’a marqué
à tout jamais ! L’amour de notre Père céleste a pris un tout
nouveau sens pour moi. Nous voulons tout faire en tant que
parents pour que tu aies l’exemple le plus rapproché de Celui

3
qui t’aime parfaitement, de Celui par qui tu existes. Que tu
puisses découvrir Son amour chaque jour plus profondément
et que tu embrasses la raison d’être pour laquelle Dieu t’a créée.
Nous sommes fiers de toi et nous t’aimons !
Mes parents, merci d’avoir tout fait pour manifester l’amour du
Père dans ma vie. Vous êtes un exemple de foi, de passion et de
courage pour moi. Votre coeur pour Dieu, malgré les plus durs
moments de la vie, l’a toujours rendu visible et cela a façonné
ma vie ! Merci de m’avoir montré que Sa puissance est réelle
par Son Esprit ! Vous m’avez appris à dépendre de Lui et cela
est essentiel !
Ma famille, je vous aime et je prie Dieu d’être un instrument
pour chacun de vous, afin que Son amour vous façonne afin de
devenir ce que vous avez toujours été appelés à être !
Bruno et Elodie, vos vies laisseront une empreinte indélébile
dans ma vie, dans notre famille. Par votre exemple, votre
amour, votre amitié, vos sacrifices... vous gravez jour après
jour l’empreinte de Jésus-Christ en nous. Ce que je suis devenu
ses six dernières années, je vous le dois en grande partie. Vous
êtes notre famille. Nous sommes si fiers de servir à vos côtés !
Mat et Céline, votre amitié est si précieuse. Vous êtes assurément
des dons de Dieu dans nos vies. Finalement, où que nous
allions à travers le globe, nous finissons par nous y rejoindre !
Merci de semer dans nos vies, merci de payer le prix et d’avoir
si soif de Sa présence. Merci de Le représenter comme vous
le faites !
Stève, Sandrine, Pascal, Amélie, Joël, Rachel, Samuel, Nathalie,
Harold, Stéphanie, Jérémy, Laurianne, Nicolas, Emilie, Charles
et Karine, quel honneur de servir à vos côtés ! C’est un privilège
de vous connaître. Chacun de vous nous inspire par sa vie, ses

4
sacrifices, sa passion pour Jésus. Nous devenons meilleurs à
vos côtés !
À ma famille Extravagance, je vous aime ! Merci de nous avoir
adoptés. Merci d’avoir ouvert vos coeurs et vos vies pour nous
faire de la place. Merci pour vos prières, vos encouragements,
votre passion pour Jésus, votre persévérance, vos sacrifices.
Vous nous poussez à toujours donner le meilleur de nous-mêmes.
Un grand merci ! Que chacun de vous devienne ce que Dieu
a rêvé !
Merci Jérémie Roussier pour ton travail de graphisme mais
aussi pour tes conseils. Merci pour le don que tu es. Tu as
réussi à capter ce que Dieu m’avait inspiré depuis des années et
tu as su le retranscrire merveilleusement bien en image.
Merci Modeste Kambala et Sylvain Fabre pour vos illustrations
et particulièrement pour la bande dessinée. Merci d’avoir
donné votre temps et vos dons afin qu’on puisse ensemble
retranscrire aux lecteurs Son coeur.
Merci à mon épouse Marion ainsi que Pauline Dsamou, Vanessa
Michel, Gaëlle Berthilde, Serge Denoux, Claudie Dérand et
Lucie Legras pour votre précieux travail de relecture et vos
précieux conseils !
Merci d’avance à vous, lecteurs, de prendre le temps de nous
écrire pour nous raconter ce que Dieu aura fait dans votre vie
à travers ce livre. Cela sera un puissant encouragement pour
nous ainsi que pour beaucoup d’autres.
Soyez tous bénis !

5
RECOMMANDATIONS
Qui est Dieu pour vous ? Est-il un simple concept, une force
invisible ou bien un Père aimant que vous pouvez connaître
personnellement ?
Quelle que soit votre compréhension actuelle de Dieu, en lisant
« Origine », vous serez touchés par l’Amour incroyable, à la fois
extravagant et pourtant si accessible de Dieu.
Ce livre est un merveilleux plaidoyer pour l’Amour, confrontant nos
idées reçues, nos questions existentielles et nos raisonnements. Tout
cela expliqué avec simplicité par mon ami Benjamin Derand.
En lisant ce livre, vous ne pourrez qu’être émerveillé(e) et béni(e) de
l’Amour de ce Dieu, qui ne cherche qu’à rétablir la connexion entre
vous et Lui.
Je me réjouis de ce que Dieu fera en vous à la lecture de ce livre. Je
sais que vous serez béni(e) et convaincu(e) de l’Amour de Dieu pour
vous.
Eric Célérier, Pasteur Digital
Auteur de « Connexions Divines »

Quel livre ! Écrire un ouvrage, édicter un principe, apporter un


enseignement, ce n’est pas ce qui est difficile en soi. Ce qui est dit
n’a de poids que lorsque celui qui déclare une vérité l’incarne de
manière authentique.
Benjamin Derand est un ami depuis 20 ans, un collègue dans le
ministère, mais au-delà de tout, il est un homme de Dieu, et la Parole

7
du Seigneur a du poids dans sa vie. Ce n’est pas juste un prédicateur
de belles vérités, mais il porte en lui, dans sa vie, son quotidien, les
principes de La Parole.
À mon sens, ce livre est unique. À la fois plein de puissantes clefs,
tout en restant accessible à tous, Benjamin nous présente Dieu, notre
Père, son coeur pour l’humanité, et son désir éternel de retrouver
une intimité avec la création.
« Origine » c’est en fait la poursuite, pleine d’amour, d’un Dieu
proche, qui court après chaque être humain, afin de le restaurer,
le relever, et l’introduire dans une vie nouvelle à dimension divine.
Beaucoup vont découvrir ou redécouvrir leur créateur non pas selon
la vision religieuse commune mais dans son essence même de Père.
Merci, Benjamin, d’avoir accepté le mandat divin d’écrire et d’offrir
à la francophonie, un livre qui sera pour beaucoup une grande
bénédiction.
Pasteur Mathieu Gatet
Eglise Extravagance
mathieugatet.com

« Connaissance et expérience », ce sont deux mots qui pourraient


parfaitement résumer ce livre. Il nous amène à une plus grande
connaissance de l’Amour de Dieu pour mieux nous conduire dans
l’expérience de cet Amour véritable.
Pasteur Jacky Dérand
Eglise En Action

8
SOMMAIRE

« Au commencement, il n’en était pas ainsi. »1 15


Là où tout a commencé 29
L’envers du décor 69
À qui la faute ? Dieu au banc des accusés 105
Que justice soit faite ! 119
Tout voir à partir de Son amour 153
Tout est accompli ! 179
Votre futur se trouve en Lui 211
PREFACE
«Vous avez été façonné(e) par l’amour de Dieu ». C’est avec ce
leitmotiv que mon ami Benjamin Derand nous invite à explorer
le coeur de Dieu, dans un livre exceptionnel, d’une profondeur
rare, qui changera le lecteur qui désire véritablement vivre
l’amour de Dieu et le faire vivre aux autres.
Aimer Dieu commence par être aimé(e) de Lui. C’est une
révélation fondamentale pour celui ou celle qui veut aimer
comme Dieu aime. Je connais Ben depuis plusieurs années
maintenant. Je ne pourrais compter le nombre de fois où j’ai
été puissamment encouragé et revigoré dans mon for intérieur
par l’amour de Dieu manifesté au travers de Ben. Parler de
l’amour de Dieu est une chose, mais le manifester en est une
autre. Quand vous avez la grâce de fréquenter de près une
personne qui se sait aimée de Jésus et qui aime comme Jésus,
vous ne pouvez rester indifférent.
L’amour est contagieux. L’amour fait toujours la différence.
L’amour ne faillit jamais. Il vaut mieux faire des erreurs et
marcher dans l’amour que de n’en faire aucune et ne pas
connaître l’amour de Dieu. Marcher dans l’amour signifie
marcher dans l’Esprit, car l’amour est un fruit de l’Esprit.
Dès l’instant où je suis né de nouveau, Dieu est devenu mon
Père. Le Père céleste est amour et moi, je suis l’enfant de l’amour.
Tout commence dans Son amour qui n’a pas de fin. La porte
d’entrée d’une vie éternelle qui commence maintenant, c’est
l’amour de Dieu.
Que la révélation de Son amour vous transforme comme jamais
à l’image du Christ. Vous n’êtes pas un accident. Vous ne lirez

12
pas ce livre par accident. Vous n’aimerez plus par accident !
Tout a un sens lorsque l’on marche dans Son amour.
Excellente lecture !
Pasteur Bruno Picard
Fondateur du mouvement Extravagance
extravagance.re
Auteur d’Un Miracle Chaque Jour
unmiraclechaquejour.topchretien.com

13
PARTIE

« Au commencement, il
n’en était pas ainsi. »
2
OUI MAIS ...

I l faisait vraiment froid, même très froid surtout pour


quelqu’un de très frileux comme moi. Je venais de débarquer
au Québec pour y faire mes études. C’était en janvier 2001.
Je le dis souvent avec humour à mon entourage : « En dessous de
25 degrés ce n’est pas fait pour moi ». Pourtant, j’ai vécu une majorité
de ma vie en région parisienne. Et là, je faisais le pas d’aller
vivre au Québec. Aujourd’hui, avec du recul et plaisanterie,
je pense que je n’avais pas toute ma tête. Je vivais avec mes
parents à Montpellier, dans le sud de la France. Cette année-là,
il faisait très doux pour un mois de décembre et on avait même
approché les 20 degrés ! Je suis donc parti, accompagné de
mon père, sans vêtement réellement chaud sur moi. Lorsque
l’avion a atterri à Montréal, j’ai regardé toute cette neige et je
me suis dit : « Excellent ! Quand il neige, en temps normal, il fait assez
doux ! » Une fois toutes les formalités remplies, je me suis dirigé
vers la sortie à l’extérieur, où des personnes nous attendaient.
Lorsque je suis entré dans la porte tournante et que mon corps
est entré en contact avec la température extérieure, ce fut une
véritable expérience pour moi. J’ai cru qu’une épée glacée
m’avait transpercé. J’ai donc ouvert ma valise, et la seule image
qui m’est venue à l’esprit est une scène du film Rasta Rockett,
où l’un des acteurs se retrouve dans une situation identique
et enfile une pile de vêtements. J’ai moi-même enfilé plusieurs
couches de vêtements.
J’ai trouvé une famille d’accueil exceptionnelle qui fut une
véritable deuxième famille pour moi durant mon séjour là-bas.
J’ai pris rapidement mes marques dans ce nouveau pays, grâce
à des personnes extraordinaires. J’ai commencé mes cours et

17
ORIGINE

fait la connaissance d’autres étudiants. Mes premiers jours à


la cafétéria furent assez surprenants. Un jour, alors que je me
trouvais dans la file d’attente avec mon plateau, une jeune fille
devant moi s’est adressée à l’une des personnes de la cuisine
qui semblait être le cuisinier. Elle l’a regardée avec un grand
sourire et lui a dit : « Hier, ce que vous avez fait, c’était écœurant !
Vraiment écœurant ! » Une fois cela dit, elle est partie s’asseoir,
son plateau à la main, toujours avec son grand sourire. Je me
suis dit : « Cela ne se fait pas d’humilier une personne comme cela en
public surtout avec autant d’ironie. » Je ne connaissais pas très bien
cette fille, mais une chose est sûre, j’avais déjà commencé à
me faire une opinion d’elle ! Je l’avoue, je n’ai pas cherché à la
connaître davantage. Le fait de rabaisser quelqu’un, pour moi,
n’amène à rien, et peut se révéler destructeur pour la personne.
Elle semblait en plus prendre du plaisir à cela.
Un autre jour, la même réflexion fut faite au cours d’un repas
avec ma famille d’accueil et personne ne parut choqué. Bien
au contraire, cela semblait même faire plaisir à celle qui avait
cuisiné ! Puis, l’on m’a expliqué qu’une personne au Québec
peut utiliser le mot « écœurant » pour décrire quelque chose
qui a été vraiment apprécié. Alors, j’ai tout de suite pensé à
cette fille que j’avais jugée trop vite, et je me suis senti vraiment
injuste.
Je m’étais fait une image de cette personne à cause d’une attitude
et de paroles qui, dans le contexte culturel d’où je venais, avait
un sens opposé.
Cette situation est assez anodine, mais elle prouve que lorsque
nous nous faisons un préjugé sur une personne à cause
d’une interprétation de ce que nous avons pu voir, entendre,
sentir, etc., cela va vraiment affecter notre manière de penser
et d’interagir avec elle. Toute opinion, quelle soit bonne ou

18
« Au commencement, il n’en était pas ainsi. »

mauvaise, affectera notre attitude vis-à-vis des autres.


Nous avons tous rencontré des personnes pour lesquelles nous
avons eu des préjugés. Dès le premier regard, à la première
rencontre, si nous ne sommes pas vigilants avec notre coeur, un
scanner presque automatique se déclenche en nous et analyse
la façon de s’habiller, d’être, de parler de l’autre et commence
à forger en nous une image qui, souvent, est très déformée de
la réalité. Nous tirons souvent des conclusions hâtives, alors
qu’au fond, nous ne connaissons que très peu de chose sur ces
personnes.
Si l’on vous dit : « Attention, la personne qui va venir te parler est un
menteur, et il a déjà fait beaucoup de mal. » Même si ladite personne
vient vous voir avec son plus beau sourire, c’est comme si elle
avait déjà perdu d’avance. Sa réputation ayant déjà été faite, sur
le moment, elle ne vous inspirera pas confiance au premier
abord, quoi qu’elle dise ou vous promette, n’est-ce pas ?
De la même façon, c’est ainsi que notre opinion sur Dieu
s’est construite. Je ne connais pas votre arrière-plan, la culture,
l’éducation ni l’environnement dans lequel vous avez grandi,
mais je sais une chose : cela a façonné votre perception de
Dieu. À cela vient s’ajouter ce que la société, la communauté
dans laquelle nous évoluons, les différentes religions…nous
transmettent.
Pour certain, le simple fait de mentionner le nom de Dieu peut
avoir l’effet d’une bombe. Pour d’autres, ce nom n’aura qu’un
sens idéologique ou religieux. À cause de nombreux a priori
sur Dieu, beaucoup n’ont aucune envie d’en savoir plus sur
Lui, et encore moins de vouloir y croire. En fait, le Dieu qu’ils
conçoivent leur fait peur. Il est troublant, incertain, injuste,
instable, insensible à ce qui se passe.

19
ORIGINE

Pour ma part, le fait de grandir dans une famille chrétienne


ne m’a pas non plus rendu imperméable à cela. Même si mes
parents m’ont communiqué une image très positive de Dieu,
bien des circonstances sont venues la remettre en question.
Comme la fois où à l’âge de 14 ans j’apprenais qu’il ne restait
à ma mère que quelques semaines à vivre, ou lorsque j’ai
connu un fort échec sentimental et professionnel, ou lorsque
je me suis retrouvé des mois à souffrir à cause d’une maladie
inconnue par la médecine. Même si cela peut sembler moindre
par rapport à la détresse que beaucoup peuvent vivre, il m’est
arrivé, à cause des ces situations, d’avoir très peur de Dieu, de
ne plus avoir confiance en Lui et de me tenir à distance. Mais
Dieu ne m’a jamais abandonné et m’a poussé à Lui permettre
de me montrer qui Il est vraiment. Pas juste à travers ce que
je percevais avec mes yeux, mais surtout à Le connaître à
l’intérieur, au plus profond de mon cœur en expérimentant de
façon tangible et réelle Sa véritable nature.
À chaque fois ma révélation de qui est Dieu, après avoir été
éprouvée, a réellement grandi et c’est ce que j’aimerais partager
avec vous à travers ce livre. Le fil conducteur de ce livre est
l’amour que Dieu nous porte, car tout commence par là. Nous
sommes aimés de Dieu, quoi que nous ayons fait ou pas fait.
Vous ne pourrez jamais rien faire pour que Dieu vous aime
moins, ou vous aime plus, car Il vous aime déjà parfaitement.
À cause de l’image très imparfaite de l’amour des hommes et
de notre propre compréhension de l’amour, souvent déformée
elle aussi, notre image de Dieu a été endommagée. Ainsi, Dieu
veut transformer l’image que nous nous faisons de Lui. Il veut
nous démontrer combien Il nous aime. Il est si différent de
tout ce que nous avons pu connaître. Plus nous découvrons
Son amour, plus notre vie en est bouleversée.

20
« Au commencement, il n’en était pas ainsi. »

Maintenant, j’aimerais vous poser ces questions : « Avez-vous


permis à Dieu de vous dire qui Il était vraiment ? Avez-vous
permis à Dieu d’être autre chose que l’image qui a été façonnée
en vous au fil du temps, à cause de votre éducation, de votre
environnement ou bien des circonstances ? »
Pour rendre cela plus concret, et avant d’aller plus loin, je
voudrais vous demander de prendre quelques minutes pour
définir l’image que vous avez de Dieu à ce jour ou bien comment
vous vous sentez vis-à-vis de Lui. Pour vous aider, vous
trouverez ci-après une liste de mots. Choisissez, par exemple,
les cinq mots les plus pertinents pour vous et écrivez à côté
de chacun d’eux en quoi ces mots décrivent votre perception
de Dieu. Pour que cela ait un sens, soyez honnête, personne
ne viendra lire ce que vous écrivez. N’essayez pas de paraître
politiquement correct. Laissez votre cœur parler.
Il peut être normal d’avoir des contrastes tel que : « je pense que
Dieu est bon, mais d’un autre côté, il me semble lointain. » L’important
est que vous puissiez faire un état des lieux sincère de la manière
dont vous, vous percevez Dieu ou bien la manière dont vous
vous sentez vis-à-vis de Lui. Car la façon dont vous vous
sentez vis-à-vis de Dieu va vous donner une indication sur la
façon dont vous percevez Dieu. En effet, ces deux choses sont
reliées. Par exemple, votre croyance, à cause de ce qu’on vous
a enseigné, vous pousse à penser que Dieu est bon, mais au
fond de vous, vous avez peur de Dieu. Cette peur de Dieu est
une indication directe sur comment vous percevez réellement
Dieu, c’est-à-dire, dans votre coeur. Cela pourrait être parce
qu’au fond, vous doutez de Dieu ou bien qu’une situation a
créé des incompréhensions et vous a laissé penser que Dieu
était injuste…Dans tous les cas, prenez le temps d’être vrai car,
de toute façon, pour Dieu rien n’est caché. Dieu n’est pas fâché

21
ORIGINE

avec nous, Il nous aime. La vérité n’est pas là pour nous écraser,
mais pour nous libérer. Je prie que Son Esprit vous aide à voir
clairement là où se situe votre coeur vis-à-vis de Dieu.
Voici donc la liste de mots pour vous aider. Vous pouvez bien
sûr en ajouter d’autres si ceux-ci ne sont pas assez pertinents
pour vous.

Bienveillant Frustré Antipathique


Humoriste Indifférent Colérique
Consolateur Arrogant Haineux
Fanatique Amour Paisible
Absent Agressif Sûr
Bizarre Protecteur Fou
Méchant Fardeau Apeurant
Impulsif Calme Bon
Conseiller Proche Lointain
Honteux Violent Humiliant
Révolté Exclu Seul
Mort Vie Joyeux
Manipulateur Libérateur Sauveur
Méfiance Compatissant Espérance
Incompris Patient Guérisseur
Émerveillé Juste Passionné
Rejeté Hilarant Puissant
Confiance Persévérant Injuste
Altruiste Drôle Perturbé
Victime Mépris Envahissant
Jugé Tendre Ennuyeux

22
« Au commencement, il n’en était pas ainsi. »

Mot choisi :

Pourquoi ? :

Mot choisi :

Pourquoi ? :

Mot choisi :

Pourquoi ? :

23
« Au commencement, il n’en était pas ainsi. »

Une fois ce constat fait, donnez-vous une chance de découvrir


Dieu tel qu’Il est réellement. N’oubliez pas : le but est
de laisser ensuite la possibilité à Dieu de Se révéler et
de Se présenter Lui-même. Plus nous expérimentons
et comprenons avec le coeur Son amour, plus notre
perception de Dieu devient alignée à qui Il est vraiment,
et cela change tout !
J’aimerais prier pour vous si vous me le permettez. Vous
pouvez lire cette prière à voix haute, c’est celle que j’adresse à
Dieu pour vous (vous pouvez inscrire votre prénom dans les
pointillés) :
« Père céleste, je prie maintenant pour ………………………
qui lit ce livre que tu m’as demandé d’écrire. Saint-Esprit, que Ta
vérité illumine son coeur et sa vie. Que Ta vérité relâche guérison,
restauration, délivrance, liberté et bénédiction dans sa vie. Que
les yeux de son coeur s’ouvrent à Ta lumière. Que Ta présence,
l’atmosphère du ciel, soit relâchée là où ………………………
se trouve chaque fois que ce livre sera ouvert. Que Ta foi soit
activée en ……………………… Que Tes fleuves d’eaux
vives lui apportent Ton amour, Ta paix, Ta joie, Ton espérance.
Que Tes anges, Père, puissent se mouvoir au son de Ta voix et de
Tes paroles dans ce livre. Que ……………………… reçoive
une profonde révélation de Ton amour et expérimente tout ce qui
en découle. Saint-Esprit manifeste Jésus-Christ comme jamais et
que ……………………… goûte combien Tu es bon. Que
Ta gloire se manifeste à cause de ce que Jésus-Christ a accompli
pour ……………………… ! Amen. »

Oui, mon désir est que votre perception et votre connaissance,


activées par une expérience tangible de Dieu, puissent changer
en ayant fait la rencontre de Dieu tel qu’Il est réellement. C’est

25
ORIGINE

sûr, cela impactera votre destinée !


Pour cela, nous allons remonter là où tout a commencé. Savoir
d’où nous venons et le rôle que Dieu a joué sont déterminants
pour Le connaître et nous connaître. Rappelez-vous que ce
que nous croyons sur nous-mêmes et sur Dieu va façonner qui
nous sommes et qui nous serons. Cela va donc façonner notre
destinée !
Jésus a dit aux religieux de Son époque : « Au commencement il
n’en était pas ainsi. »3 S’il a dit cela, c’est que quelque chose a
changé. Mais qu’est-ce qui a changé ? En quoi le monde était-il
différent ? En quoi le fait qu’il a changé interfère sur nous ? Et
en quoi cela a-t-il affecté l’image que nous avons de Dieu ?
Pour cela, revenons à nos origines...

26
NOTES
PARTIE

Là où tout a commencé
ORIGINE

J e sais, depuis quelques années, c’est un peu la mode. C’est


le sujet de plusieurs scripts de film : revenir au « comment
tout a commencé ». Finalement, c’est comme si le scénariste
. nous disait : « ce que vous pensiez être le début ne l’est pas. Voici
comment tout est arrivé. » C’est alors qu’il nous fait remonter
dans le temps pour comprendre les origines de ce que nous
pensions être le commencement. Un exemple, parmi tant
d’autres, est l’adaptation cinématographique du roman de J.R.R.
Tolkien, Le Seigneur des anneaux. Peter Jackson, le réalisateur
néo-zélandais, a réalisé l’adaptation la plus connue, dont les
trois volets sont sortis en salle entre 2001 et 2003. Ceux qui
ignoraient que c’étaient l’adaptation d’un roman, ignoraient
aussi que Le Seigneur des anneaux était en réalité la suite du
roman Le Hobbit, écrite par Tolkien à la demande de son éditeur.
Or, la première partie de l’adaptation cinématographique du
roman Le Hobbit, n’est sortie en France qu’en décembre 2012.
Il en a été de même pour plusieurs autres films.
Mais qu’en est-il pour vous ? Connaissez-vous le vrai début de
votre histoire ? Oh ! pas le jour où vous êtes né, mais bien plus
en arrière, là où l’humanité est née, aux origines de tout.
Bien des théories ont vu le jour sur ce sujet, mais j’aimerais
me concentrer sur ce que Dieu, Lui, en pense. Laissez-moi
la possibilité de vous donner une autre version de ce qu’on
nous enseigne d’une manière générale dans le système scolaire.
Pensez-vous avoir vraiment les réponses dont vous avez
besoin ? Si vous recherchez au plus profond de votre cœur,
les réponses que le système vous a donné, apportent-elles
réellement un sens à votre vie, à votre existence ?

31
ORIGINE

En lisant ce livre, laissez-vous la possibilité, pour vous-même,


de trouver des réponses. Avant de rejeter tout ce qui concerne
Dieu, posez-vous les questions : Et si...? Et si cela était vrai ?
Qu’en est-il vraiment ? Qui est Dieu ? Qui est-il par rapport à
moi ? En quoi ma vie le concerne, et en quoi suis-je concerné(e)
par Dieu ?
Le plus à même de nous répondre est Dieu Lui-même. Pour
cela, j’aimerais que nous regardions à ce qu’Il nous dit dans les
écrits qu’Il a laissés à l’humanité. Ces textes ont été inspirés
par Lui à différents auteurs. Ils ont été ensuite regroupés dans
un seul livre que l’on appelle « la Bible4 ». Une chose est sûre :
Dieu a su préserver le message qu’Il désirait nous laisser.
La Bible n’est pas un conte de fée. Depuis des siècles, elle prouve
sa véracité et après bien des recherches et des découvertes, la
science n’a pu que constater son authenticité. La Bible est
toujours d’actualité, et nous apporte beaucoup de réponses,
qui vont bien au-delà du livre religieux et austère qu’on lui a
attribué.
Ce livre a pour but de laisser Dieu parler de Lui-même, afin
que nous nous fassions notre propre idée sur Lui sans préjugés.
Revenons donc au commencement de toutes choses et lisons
ce qui s’est passé à la genèse de toutes choses :
« Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. La terre était
informe et vide ; il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et
l’Esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux. Dieu dit : Que
la lumière soit ! Et la lumière fut. Dieu vit que la lumière était
bonne ; et Dieu sépara la lumière d’avec les ténèbres. Dieu appela
la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un
soir, et il y eut un matin : ce fut le premier jour. Dieu dit : Qu’il
y ait une étendue entre les eaux, et qu’elle sépare les eaux d’avec

32
Là où tout a commencé

les eaux ... Et cela fut ainsi. Dieu appela l’étendue ciel. Ainsi,
il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le second jour. Dieu
dit: Que les eaux qui sont au-dessous du ciel se rassemblent en
un seul lieu, et que le sec paraisse. Et cela fut ainsi. Dieu appela
le sec « terre »*, et il appela l’amas des eaux « mers »*. Dieu
vit que cela était bon. Puis Dieu dit : Que la terre produise de
la verdure, de l’herbe portant de la semence, des arbres fruitiers
donnant du fruit selon leur espèce et ayant en eux leur semence
sur la terre. Dieu vit que cela était bon. Ainsi, il y eut un soir, et
il y eut un matin : ce fut le troisième jour. Dieu dit : Qu’il y ait
des luminaires dans l’étendue du ciel, pour séparer le jour d’avec
la nuit ; que ce soient des signes pour marquer les époques, les
jours et les années ; et qu’ils servent de luminaires dans l’étendue
du ciel, pour éclairer la terre. Et cela fut ainsi. Dieu fit les deux
grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour,
et le plus petit luminaire pour présider à la nuit ; il fit aussi les
étoiles. Dieu vit que cela était bon. Ainsi, il y eut un soir, et il y
eut un matin : ce fut le quatrième jour. Dieu dit : Que les eaux
produisent en abondance des animaux vivants, et que des oiseaux
volent sur la terre vers l’étendue du ciel. Dieu créa les grands
poissons et tous les animaux vivants qui se meuvent, et que les
eaux produisirent en abondance selon leur espèce ; il créa aussi
tous oiseaux ailés selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon.
Dieu les bénit, en disant : Soyez féconds, multipliez, et remplissez
les eaux des mers ; et que les oiseaux multiplient sur la terre.
Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le cinquième jour.
Dieu dit : Que la terre produise des animaux vivants selon leur
espèce, du bétail, des reptiles et des animaux terrestres, selon leur
espèce. Et cela fut ainsi. Dieu vit que cela était bon. Puis Dieu
dit : Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et
qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur
le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur
la terre. Dieu créa l’homme à Son image, Il le créa à l’image de
*Guillemets ajoutés

33
ORIGINE

Dieu, Il créa l’homme et la femme. Dieu les bénit, et Dieu leur dit
: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et assujettissez-la ;
et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et
sur tout animal qui se meut sur la terre. Et Dieu dit : Voici, je
vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface
de toute la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d’arbre et
portant de la semence : ce sera votre nourriture. Et à tout animal
de la terre, à tout oiseau du ciel, et à tout ce qui se meut sur la
terre, ayant en soi un souffle de vie, je donne toute herbe verte
pour nourriture. Et cela fut ainsi. Dieu vit tout ce qu’Il avait
fait et voici, cela était très bon. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut
un matin : ce fut le sixième jour. Ainsi furent achevés les cieux
et la terre, et toute leur armée. Dieu acheva au septième jour Son
œuvre qu’Il avait faite ; et Il se reposa au septième jour de toute
Son œuvre, qu’Il avait faite. Dieu bénit le septième jour, et Il le
sanctifia, parce qu’en ce jour Il se reposa de toute Son œuvre qu’il
avait créée en la faisant. » (Genèse 1.1-2.3)

L’existence de Dieu
Aux origines, le premier aspect que la Bible mentionne, c’est
l’existence de Dieu : « Au commencement, Dieu … »5 Mais Dieu
n’est pas fait de chair et d’os comme nous. Dieu est Esprit6.
Il existe donc un monde spirituel, un monde issu de Dieu,
un monde immatériel, bien différent du nôtre. Car, si Dieu a
donné naissance à notre terre, c’est qu’Il existait déjà avant la
création du monde.
Il y a donc un créateur et une création. Dieu, Lui, a toujours été
là, Il a toujours existé. Nous avons du mal à concevoir cela, car,
en ce qui nous concerne, nous avons été créés. Tout sur la terre

34
Là où tout a commencé

a un commencement et une fin, et nous sommes habitués à


cela. Ma journée a un début et une fin, mon enfance a un début
et une fin, mes études ont un début et une fin, un repas, un
temps de détente, des vacances, un travail, etc., ont un début et
une fin. Il est donc difficile de concevoir un être qui a toujours
existé. C’est pourtant le cas, Il est unique. C’est Dieu et Il est
le seul créateur. En tant que créatures, nous sommes soumis à
des réalités tel que le temps, mais le temps est aussi un élément
appartenant au Créateur de toutes choses. Ce dernier n’y est
donc pas soumis.
Dans la Bible, nous voyons aussi que Dieu n’est pas le seul
être spirituel et que nous ne sommes pas les seules créatures
de Dieu. Avant que la Terre existe et que nous existions, Dieu
a créé des êtres spirituels qui composent jusqu’à aujourd’hui le
monde spirituel.
Si nous voulons comprendre nos origines et obtenir les
réponses aux questions qui y sont assimilées, il nous faut
étudier ce monde spirituel et son interaction avec le nôtre.

L’existence d’un monde spirituel


La Bible nous révèle que le monde spirituel est composé de
différents êtres spirituels, créés par Dieu, tels que les anges.
Nous trouvons plusieurs catégories d’anges : les chérubins, les
archanges, les séraphins. Certaines de leurs fonctions diffèrent
et il y a aussi différents niveaux d’autorité entre eux que Dieu
a établi. Nous voyons aussi d’autres êtres et plusieurs formes
spirituelles7. Il existe tout un monde spirituel, bien réel, dont
nous devons avoir conscience. Nous reviendrons plus en détail
là-dessus dans les chapitres suivants.

35
ORIGINE

Les anges ont tous assisté à la création de l’univers et des


êtres humains. Le monde spirituel existait avant nous, et nous
sommes issus de ce monde. Nous sommes issus de Dieu.
Finalement, ce qui est le plus tangible n’est pas le monde
terrestre, du fait que nous pouvons le voir de nos yeux et le
toucher de nos mains, mais le monde spirituel. Tout ce qui est
terrestre finira en poussière tôt ou tard. Le monde spirituel est
donc bien supérieur, car ce qui est visible à l’œil nu est passager,
mais ce qui est invisible est éternel.
« parce que nous regardons, non point aux choses visibles, mais à
celles qui sont invisibles ; car les choses visibles sont passagères, et
les invisibles sont éternelles. » (2 Corinthiens 4.18)

La création de l’univers
Aux origines, le deuxième aspect que la Bible décrit, c’est la
création de notre univers. Dieu créa la lumière, le ciel, la terre,
l’eau, l’atmosphère, le soleil, la lune, les étoiles, la verdure, la
végétation portant du fruit et les animaux8. Dieu trouva bonne
chacune de Ses créations. Il suffit de voyager, de parcourir la
terre, d’observer les animaux, la nature, de contempler le ciel,
pour voir que tout cela n’est pas dû au hasard. Dieu se perçoit
à travers Sa création. Il suffit de percevoir et non de raisonner
seulement. En observant la création, nous y trouvons la
signature de Dieu.
« car ce qu’on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux,
Dieu le leur ayant fait connaître. En effet, les perfections invisibles
de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à
l’oeil, depuis la création du monde, quand on les considère dans
ses ouvrages… » (Romains 1 : 19-20)

36
Là où tout a commencé

J’ai le plaisir de vivre depuis plus de six ans sur l’île de La


Réunion. La nature de cette île est extraordinaire. On l’appelle
l’île intense. Cette île regorge de beautés de toutes sortes et
jamais je ne m’en lasse. C’est comme regarder un tableau
dessiné par un peintre expert et y découvrir de nouveaux détails
à chaque fois que je m’y arrête pour la contempler. J’aime
capturer cela par la photographie. Vous pouvez retrouver et
visionner quelques photos sur mon compte Instagram dans
mon highlight « Création ».

La création de l’homme et de la femme


Le troisième aspect que nous discernons en regardant nos
origines, c’est que nous avons été créés par Dieu. Non, nous ne
sommes pas arrivés sur terre par hasard, ni par une évolution.
Avez-vous remarqué que l’humanité recherche ardemment
à revenir à ses origines, même si elle déclare ouvertement
descendre du singe ou d’un autre animal ? Pourtant, personne
n’a envie de se gratter, ni de manger, ni de marcher comme
un singe…quoique… Tout ce que l’humanité poursuit (amour,
immortalité, justice, équité, etc.) trahit nos origines et ce qu’il y
a réellement au fond de notre cœur.
Beaucoup de nouvelles preuves scientifiques sont venues
mettre en lumière que la théorie de l’évolution appartenait à
une époque où des découvertes comme l’ADN, l’existence
des cellules et bien d’autres connaissances scientifiques étaient
ignorées et que si on avait su cela à l’époque, cette théorie
n’aurait jamais vu le jour.
Si vous avez toujours cru à l’évolution, j’aimerais juste vous
montrer une autre voie qui vous donne les réponses sur votre

37
ORIGINE

véritable origine. En effet, si nous descendons d’un animal,


pourquoi nous posons-nous toutes ces questions qui trouvent
leur source dans nos origines : « Qui suis-je vraiment ? »,
« Quelle est ma raison d’être sur la terre ? », « Pourquoi tant
d’injustice ? », « Pourquoi la maladie ? », « Qu’y a-t-il après la
mort ? », « Les êtres spirituels existent-ils ? » ?
Arrêtons-nous sur ces vraies questions, afin de comprendre
nos origines. À cette genèse, non seulement nous découvrons
que Dieu nous a créés, mais nous y découvrons aussi la façon
dont Il nous a créés et de quoi nous sommes faits.
« Dieu créa l’homme à Son image, Il le créa à l’image de Dieu, Il
créa l’homme et la femme. … L’Eternel Dieu forma l’homme de
la poussière de la terre, Il souffla dans ses narines un souffle de vie
et l’homme devint une âme vivante ... Dieu fit tomber un profond
sommeil sur l’homme, qui s’endormit ; Il prit une de ses côtes, et
referma la chair à sa place. L’Eternel Dieu forma une femme de
la côte qu’Il avait prise de l’homme, et Il l’amena vers l’homme. »
(Genèse 1 : 27, 2.7, 21-22)

Dieu nous a créés à Son image. N’est-ce pas une vérité


extraordinaire ? Dieu a pris un modèle parfait, c’est-à-dire
Lui-même pour nous créer. Dieu a voulu que nous soyons Son
image sur terre ! Il nous forma à partir de la poussière de la
terre dans laquelle Il insuffla Sa vie.
Ce récit nous relate donc que nous avons été créés en trois
parties :
Créés à Son image : ESPRIT,
Formés à partir de la poussière : CORPS,
Vivants par Son souffle de vie : ÂME.

38
Là où tout a commencé

L’esprit
Dieu est Esprit. Nous avons été faits à Son image. Nous
sommes donc aussi esprit. Mais qu’est-ce que l’esprit ? À quoi
sert-il ?
L’esprit est la partie à travers laquelle nous pouvons être en
communion avec le monde spirituel. Le monde spirituel,
même s’il peut se manifester de façon physique, ne peut être
atteint par notre corps physique. Notre esprit est donc le lien
qui nous permet de communier avec ce monde. Même si Dieu
peut nous parler à voix audible - ce qui arrive parfois -, d’une
manière générale, c’est dans notre esprit qu’Il nous parle.
L’esprit fonctionne comme un émetteur/récepteur pour ce qui
concerne la dimension spirituelle. Il y a des milliers de messages
sur terre diffusés dans les ondes par des émetteurs. Mais sans
récepteur on ne peut pas les entendre. Dieu est Esprit, et
l’esprit qu’Il a mis en nous, nous permet de l’entendre et d’être
en contact avec Lui, si toutefois nous le désirons. Dieu désire
nous parler ; c’est ce qu’Il faisait, chaque soir, avec l’homme et
la femme, dans le jardin d’Eden.
C’est dans l’esprit que se situe aussi l’intuition. L’intuition, du
latin intuitio, désigne un regard intérieur. C’est une perception
immédiate de choses qu’on ne peut expliquer avec la raison.
Parfois, l’on entend dire face à une personne : « Je ne la sens pas
cette personne, mais je ne sais pas pourquoi. » L’intuition ressent ce qui
n’est pas perçu par l’œil physique, ni connu par le savoir. Nous
ressentons, par exemple, la véritable motivation de quelqu’un,
ou bien l’atmosphère de tristesse que dégage une personne qui
affiche pourtant un grand sourire. Certains appellent cela un
« feeling ». Il n’y a aucune raison logique. Quelquefois, cela
sonne comme une alerte en nous ou bien nous donne confiance.

39
ORIGINE

D’autres fois, cela provoque en nous une connaissance de ce


qu’il faut faire ou ne pas faire. Les femmes ont plus d’intuition
que les hommes, non pas parce qu’elles en sont plus dotées,
mais parce qu’elles l’écoutent davantage et y sont donc plus
sensibles. En général, l’homme est beaucoup plus rationnel,
mais il ne devrait pas pour autant négliger son intuition.

L’âme
« Dieu forma l’homme avec de la poussière tirée du sol, Il souffla
dans ses narines le souffle de vie, et l’homme devint une âme
vivante. » (Genèse 2.7)

« Le premier homme Adam devint une âme vivante. »9

Lorsque l’homme reçut le souffle de vie, l’esprit dans son corps,


il devint une âme vivante.
L’âme est l’expression de notre personnalité, c’est notre moi.
Dans notre âme résident notre volonté, notre intelligence et
nos sentiments. L’âme, c’est ce qui est particulier à l’homme,
c’est qui il est. C’est la vie qui coule en lui et lui permet d’avoir
des émotions, des sentiments, une capacité intellectuelle et une
volonté. Dieu n’a pas fait de nous des robots programmés, ni
des animaux. Nous possédons notre libre arbitre, la capacité
de réfléchir, de penser, de créer et de faire nos propres choix.

Le corps
Notre corps a été fait de la poussière de la terre. Mais entre
les mains de Dieu, cette poussière est devenue une splendide

40
Là où tout a commencé

créature. Lorsque nous observons de plus près le corps


humain, de quoi il est composé, et toute l’interaction à
l’intérieur de celui-ci, la science elle-même est ébahie devant
tant de complexité et de merveilles. Même à ce jour, malgré
une science très avancée, il y a encore bien des éléments du
corps qui demeurent un mystère.
Le corps a tout d’abord des besoins primaires tels que respirer,
boire, manger, se reproduire, se loger, se protéger… Il est doté
de cinq sens par lesquels il peut percevoir le monde extérieur :
la vue, l’ouïe, le toucher, l’odorat et le goût.
Si l’esprit est “émetteur/récepteur” pour ce qui est du monde
spirituel et invisible, le corps est lui aussi “émetteur/récepteur”
mais pour ce qui est du monde extérieur et physique - je dis cela
d’une façon générale, car avec nos sens corporels nous pouvons
percevoir des éléments qui sont aussi d’ordre spirituel. Par ses
sens, le corps perçoit le monde extérieur et il se meut par ses
membres. Même s’il n’est pas le plus important des trois, il faut
considérer notre corps comme important et le traiter comme
tel. Il faut en prendre soin. Il est un atout précieux pour notre
vie sur la terre, car s’il meurt, l’âme et l’esprit ne resteront pas
sur terre.
Dieu ne s’est pas moqué de nous quand Il nous a créés. Tout au
long de la création de la terre, Dieu a dit : « Cela est bon ! » Mais
lorsqu’Il a créé l’homme et la femme, Il a regardé le tout et a
dit : « Cela est très bon ! »10 David, le psalmiste dira :
« C’est toi qui as formé mes reins, qui m’a tissé dans le sein de
ma mère. Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. »
(Psaumes 139.13-14)

Ne laissez pas une société, qui standardise ce qu’est une belle

41
ORIGINE

apparence, vous définir. Ne laissez pas non plus la maladie


ou toutes formes d’infirmités définir ce que vous êtes ou ce
que sont les autres. Dieu n’a jamais voulu ni désiré ces choses,
nous le verront plus loin. Ce que vous êtes n’est pas défini par
votre apparence extérieure, mais par Celui qui vous a créé par
amour et qui a mis en vous une part de Lui. Vous êtes en droit
d’exister sur la terre, et ce n’est ni votre apparence extérieure,
ni vos infirmités qui définissent votre raison d’être sur la terre.

Trois en un
Nous avons donc été créés esprit, âme et corps. Or, malgré
leurs fonctions différentes, ces trois parties formant notre être
sont unies. Nous ne pouvons pas les séparer. Nous pouvons
ignorer que nous sommes un corps et vouloir juste être un
esprit, mais la faim, la soif et bien d’autres besoins physiques
font que notre corps va vite nous rappeler sa présence !
Il en est de même pour l’âme. Par exemple, avez-vous déjà
eu un bon fou rire ? Cela m’est déjà arrivé même dans des
moments très sérieux et il m’a été très difficile de me contenir.
À vrai dire, comme cela fait du bien ! Notre âme est saturée
d’une joie et le corps en est directement impacté. Il se sent
bien et détendu. Au contraire si notre âme est saturée de stress
d’une manière prolongée à cause, par exemple, d’une situation
à l’école ou au travail, ou d’une rancœur qui dure et qui nous
ronge de l’intérieur, cela a des incidences sur notre santé. On
sait aujourd’hui que le stress chronique sécrète des hormones
qui, à long terme, sont néfastes pour le corps. Pour d’autres,
cela peut même entraîner des maladies psychosomatiques. Si à
l’inverse, on me fait du bien ou du mal corporellement, cela va
affecter mon âme, puisque cela va atteindre mes émotions, ma

42
Là où tout a commencé

réflexion et ma volonté.
Il y a donc une interaction, de par le fait que notre esprit, notre
âme et notre corps sont unis. Nous ne pouvons alors pas
décider d’être juste un esprit, ou juste un corps ou juste une
âme sans conséquence. Le but de comprendre cela est de poser
les bases, afin de réaliser ensuite l’impact provoqué dans nos
vies.

La motivation essentielle de Dieu


La quatrième chose que nous découvrons en étudiant nos
origines, c’est la raison pour laquelle Dieu nous a créés. Vous
êtes-vous déjà posé cette question : Pourquoi Dieu a créé
l’homme et la femme ? S’ennuyait-Il ? Voulait-Il se faire un
petit monde, telle une maquette de Lego, pour avoir des
moments récréatifs ? Un peu comme lorsque nous étions
petits, que nous jouions avec des personnages et que nous leur
inventions un rôle dans une histoire montée de toute pièce par
notre imagination ? Un des moments favoris de ma fille, c’est
lorsque sa maman ou moi-même jouons avec elle. Si les jouets
pouvaient être vivants, je pense qu’ils partiraient en courant,
car ils n’ont pas la vie facile ! Mais est-ce l’image que nous nous
faisons de Dieu et de nous-mêmes ?
C’est une question essentielle. Comme je le disais en
introduction, tout ce qu’une personne peut faire sera analysé
à travers sa motivation. En fonction de cela, un seul et même
geste peut être vu comme le pire ou le meilleur. Par exemple,
le jour de votre 25ème anniversaire, un homme, se disant être
un proche de vos parents, vient vous voir et demande à vous
parler. Vous demandez à votre grand frère, qui en sait plus que

43
ORIGINE

vous, d’être présent pour ne pas être seul et vous recevez cet
homme pour boire un café. Une fois les présentations faites,
votre frère vous dit que cette personne a fait la promesse à
vos parents, à cause du lien d’amitié très fort qui les unit, que
le jour de votre 25ème anniversaire, il vous offrirait une maison.
Une fois que vous savez cela, est-ce que votre comportement
risque de changer ? Bien sûr ! Même si vous allez essayer de ne
pas le montrer extérieurement, à l’intérieur de votre être, cette
personne va de suite représenter quelque chose de différent
pour vous. Par contre, si votre frère vous dit que cet homme
est en fait un huissier car vous avez hérité de beaucoup de
dettes, tout sera différent ! Donc, connaître la motivation
première d’une personne envers nous est importante pour que
nous nous ouvrions ou non à une relation de confiance.
Alors, pour quelle raison Dieu nous a-t-Il créés ? Quelle était
Sa motivation essentielle ? La Bible répond à cette question en
nous décrivant qui est Dieu. Nos motivations vont découler de
qui nous sommes au plus profond de notre être. Il en est de
même pour Dieu. L’essence même de qui Dieu est, nous est
décrite en trois mots : « Dieu est amour »11.
Dieu ne fait pas juste nous aimer, Il est Amour. Il est donc
l’Amour personnifié. L’amour parfait fait partie intégrante de
Sa nature. Il n’y a aucun soupçon de mal en Dieu. Il est le seul
qui nous aime à ce point, car Il nous aime parfaitement.
Lire cela peut susciter beaucoup de questions en vous, surtout
lorsque nous regardons le monde autour de nous et nos propres
expériences de la vie. Cependant, avant d’aller plus loin dans
ces sujets, regardons ce qu’il en était réellement à l’origine, car
tout était bien différent.
Dieu nous a créés pour avoir la relation la plus absolue et la plus

44
Là où tout a commencé

intime qui soit. Avez-vous ou avez-vous eu un(e) meilleur(e)


ami(e) ? C’est une relation privilégiée qui nous permet de nous
ouvrir et de nous confier l’un à l’autre. C’est aussi une relation
où nous partageons des moments forts, où nous croyons dans
les capacités de l’autre et nous l’encourageons. Nous prenons
du plaisir à être ensemble, à faire des choses ensemble.
C’est pour ce genre de relation avec Dieu Lui-même, que nous
avons été créés. Une relation de cœur à cœur, une relation où
nous serions aimés et où nous choisirons de L’aimer.
Cet amour se remarque dès le départ, à nos origines. L’amour
de Dieu se manifeste, en effet, à travers le récit de la création.

Un jardin magnifique
Avant de créer l’homme et la femme, Dieu prépare tout d’abord
un jardin magnifique. Tels des parents préparant la venue de
leur enfant, Il fut poussé par Son amour à nous préparer le plus
beau des endroits.
Lorsqu’avec ma femme nous avons signé le compromis pour
acheter notre maison, nous ne savions pas qu’elle était enceinte.
Avec les finances que nous avions, nous ne pouvions pas nous
payer une maison toute neuve ou rénovée. Nous avons donc
acheté une petite maison dans laquelle nous devions faire
beaucoup de travaux. J’ai essayé de finaliser le plus vite possible
la chambre qui allait accueillir notre fille, mais dans les autres
pièces de la maison, il restait encore beaucoup à faire lorsque
notre fille est née. Elle a donc grandi entourée de marteaux,
de tournevis, de pots de peinture et de plâtre. Même si nous
n’avions pas le choix, nous savions que ce n’était pas l’idéal pour
elle. Or, Dieu a fait les choses de façon bien différente. Il a créé

45
ORIGINE

la terre et a placé l’homme et la femme dans un jardin des plus


magnifiques. Dieu a fait mieux que des préparatifs de naissance,
il a conçu une terre parfaite où tout était extraordinaire à tout
point de vue de par sa beauté, ses ressources, ses aliments, ses
eaux, ses créatures dont la plus belle pour l’homme : la femme.

Une femme parfaite


Lorsque Dieu créa l’homme, Adam, il était seul. Dieu vit qu’il
se sentait seul et lui envoya les animaux, auxquels Adam donna
à chacun un nom. Mais la compagnie des animaux ne suffisait
pas, Adam ne trouvait pas de réel vis-à-vis. Je l’avoue, j’aurais
sûrement eu la même réaction. Je trouve les girafes et les
lionnes magnifiques, mais peut être bien trop grandes, velues
ou poilues à mon goût. Face à la solitude d’Adam, Dieu ne s’est
pas fâché en lui disant qu’il était trop compliqué et qu’il devrait
déjà être satisfait de tout ce qu’Il lui avait donné. C’est parfois
comme cela que nous voyons Dieu. Celui qui nous dirait d’une
manière négative : « Tu devrais déjà te contenter de ce que tu as. »
Dans notre société d’aujourd’hui, le contentement est vue
comme quelque chose de négatif. Mais le contentement ne
signifie pas que je suis résigné à ne jamais obtenir quelque
chose de meilleur. Le contentement est une qualité et une force.
Il fait en sorte que mon désir du « meilleur » ne me conduise
pas à négliger ce que je vis et ce que j’ai déjà aujourd’hui. Il
me tient aussi à distance d’une vie teintée d’une insatisfaction
permanente du moment présent. Il me permet aussi d’apprécier
le voyage un jour à la fois et de préserver ce qui est vraiment
essentiel dans les buts que je me fixe.
Malgré cette solitude, Adam était heureux et répondait présent

46
Là où tout a commencé

à ce qu’il devait faire et cela avec fidélité. Dieu aimait Adam


et désirait son plus grand bien. C’est Dieu Lui-même qui fera
ce constat et fera ce qu’il faut pour répondre à ce besoin de
l’homme. Dieu dit : « Il n’est pas bon que l’homme soit seul ; Je lui
ferai une aide semblable à lui. »12
Je sors un peu de mon sujet mais ceci est un véritable
encouragement pour les célibataires désirant trouver la
personne avec laquelle ils vont faire alliance et bâtir pour la
vie. S’il y a bien quelqu’un qui aurait pu dire : « je n’ai aucun
espoir de trouver quelqu’un », c’est bien Adam. Tout simplement
parce qu’il n’y avait personne d’autre que lui sur terre ! Mais
Dieu, Lui, n’est pas arrêté par nos incapacités, Il est capable
de créer ce qui semble ne pas exister à nos yeux et le prévoir
avant même que nous y songions. Alors parlez-en à Dieu et
faites-Lui confiance ! Il nous aime, comprend nos besoins les
plus profonds et désire répondre à la mesure de Son amour.
Dieu a donc créé Ève pour Adam. Il fit une aide semblable à
lui. Le mot « aide » dans la langue française ne traduit pas la
profondeur de sa véritable signification. En hébreu, il s’agit
du mot ezer. Ce mot est principalement utilisé pour décrire
l’aide, le secours provenant de Dieu Lui-même. Ce mot est
très rarement utilisé pour l’être humain. Dieu ne cherchait
pas seulement à ce qu’Adam ne soit plus seul. Il ne voulait
pas juste combler un manque de présence auprès d’Adam. Il
cherchait à donner à l’homme bien plus qu’une présence, mais
une personne qui serait un vis-à-vis. Ceci démontre que Dieu
plaçait aux côtés de l’homme quelqu’un non pas inférieur, mais
une véritable partenaire avec laquelle il allait accomplir ce pour
quoi ils étaient sur la terre.

47
CONTACT
Pour toutes informations complémentaires, pour toutes
questions, pour partager un témoignage suite à la lecture de
ce livre ou obtenir d’autres contenus, retrouvez-moi sur mon
site web ou envoyez-moi un email :

benjaminderand.com
benjamin.derand@extravagance.re

Ou sur les réseaux sociaux :

www.facebook.com/benjamin.derand
www.instagram.com/benjamin_derand

226
PAPETERIE LES FABRIQUES

228
 

Cet extrait vous est offert par 


Un Miracle Chaque Jour 
 
et les pasteurs 
Benjamin DERAND 
Bruno PICARD 

Pour commander le livre rendez-vous sur 


https://ruelesfabriques.com/boutique-2/