Vous êtes sur la page 1sur 1

Devoir Surveillé de Mathématiques no 3

le samedi 16 Novembre 2019 - durée 4h.

Exercice 1 : Etudier les suites récurrentes suivantes et préciser les valeurs des limites si elles existent.
a) (un )n≥0 définie par u0 = 7 et 2un+1 = 6 − un .
b) (vn )n≥0 définie par v0 = 3, v1 = 0 et 2vn+2 = vn+1 + vn .
c) (wn )n≥0 définie par w0 = w1 = 1 et wn+2 = wn+1 − 21 wn .
d) (sn )n≥0 définie par s0 = π2 et sn+1 = sin(sn ).
Exercice 2 : Soient a, b ∈ R vérifiant 0 < a < b. On définit deux suites récurrentes par :
2un vn un + vn
(u0 , v0 ) = (a, b) et ∀n ∈ N, un+1 = , vn+1 = .
un + vn 2
a) Montrer que pour tout entier n ∈ N, 0 < un < vn .
b) Montrer que pour tout entier n ∈ N, vn+1 − un+1 ≤ 12 (vn − un ).
c) Montrer que les suites un et vn convergent vers une même limite l.
d) Montrer que la suite produit un vn est constante et en déduire la valeur de l.
x5 −2x3 +1
Exercice 3 : Montrer que la fonction x 7→ (x+1)4 +(x−7)6 est bornée et atteint ses bornes sur R.
Problème I : Soit θ ∈ R \ 2πZ. On définit les suites :
Pn Pn cos(kθ)
Cn = p=0 cos(pθ) et Sn = k=1 k .
a) Déterminer une expression explicite de (Cn )n≥0 et en déduire que la suite est bornée.
Pn−1  
b) Soit n ≥ 2, montrer que Sn = Cnn − C0 + k=1 Ck k1 − k+1 1
.
Pn−1 1  
1
c) Déterminer une expression explicite de Un = k=1 k − k+1 et en déduire que la suite
(Un )n≥2 est bornée.
d) On note Ck+ = max(Ck , 0) et Ck− = max(−Ck , 0). Calculer Ck+ + Ck− et Ck+ − Ck− .
Pn−1   Pn−1  
e) Montrer que les suites Vn+ = k=1 Ck+ k1 − k+11
et Vn− = k=1 Ck− k1 − k+1 1
sont crois-
santes majorées.
f) En déduire que la suite (Sn )n≥0 converge.
Problème II : Soit f : R → R une fonction continue vérifiant pour tout x, y ∈ R, f (x)+f (y) = f (x+y).
a) Calculer f (0) et déterminer la parité de f .
b) Montrer que pour tout x ∈ R et n ∈ Z, f (nx) = nf (x).
c) Montrer que pour tout x ∈ R et r ∈ Q, f (rx) = rf (x).
d) En utilisant le fait que pour tout x ∈ R, la suite des approximations xn = 10−n E(10n x) est
rationnelle. Montrer que f est une fonction affine.
Problème III : Soit k ∈ R∗+ . Soit f une application définie sur R telle que :
pour tout x, y ∈ R, |f (x) − f (y)| ≤ k|x − y|.
a) Montrer que f est continue en tout point de R.
On suppose désormais que 0 < k < 1. On dit que x0 est un point fixe si f (x0 ) = x0 .
b) Montrer que s’il existe un point fixe alors il est unique.
c) Soit [a, b] un segment de R. On suppose que f ([a, b]) ⊂ [a, b], montrer que f admet au moins
un point fixe que l’on notera désormais x0 . (On pourra utiliser le TVI sur x 7→ f (x) − x).
d) Considérons une suite définie par u0 ∈ [a, b] et par la relation de récurrence un+1 = f (un ).
Montrer que |un − x0 | ≤ k n |u0 − x0 | pour tout n ∈ N.
e) En déduire la convergence et la limite de la suite (un )n≥0 .

N.Provost PCSI1 2019-2020