Vous êtes sur la page 1sur 28

AutoCAD

COURS
D’INITIATION
SOMMAIRE

INTRODUCTION.................................................................................................................................3
PRESENTATION DE LA FENETRE DE TRAVAIL.................................................................................................................................4

MENUS ET OUTILS............................................................................................................................................................................5

ACCES AUX COMMANDES AUTOCAD...............................................................................................................................................6

EXECUTION D’UNE COMMANDE.......................................................................................................................................................7

CREATION D’UN NOUVEAU DESSIN..................................................................................................................................................8

LE SYSTEME DE COORDONNEES.....................................................................................................................................................9

LA CREATION D’OBJETS COURANTS..............................................................................................................................................11

LA MODIFICATION D’OBJETS..........................................................................................................................................................19

Cours d’initiation AutoCad Page : 2


INTRODUCTION

AutoCad, est un logiciel de DAO (dessin assisté par ordinateur), créé par AUTODESK (Californie) en
1982. Permet de traiter toutes applications à base de dessin ou de calcul.
Initialement, AutoCad a été développé pour répondre au besoin du dessin industriel, et vu le succès
qu’il a eu, il a été adopté par d’autre corps de métiers.
En effet, ce logiciel est un outil de dessin technique pluridisciplinaire, IL offre des possibilités accrues
dans chaque domaine d’activité. Et est conçu pour répondre aux besoins depuis la conception
architecturale ou cartographique, passant par la mécanique ou ingénierie industrielle jusqu’à la
topographie.  AutoCad est actuellement le logiciel de DAO en 2D le plus répandu dans le monde, son
domaine d’activité est très large :
 Cartographie et Topographie
 Électronique
 Architecture et Urbanisme
 Mécanique
 Différents travaux d’ingénierie

Depuis la version 2004, Autodesk lance une nouvelle version de son logiciel tous les ans, généralement en
avril

Les formats de fichiers utilisés par AutoCad

• DWG : est le format des fichiers des dessins Autocad.


 DWG est l’abréviation de DraWinG ( dessin)
• DXF : Est le format servant à échanger des fichiers DAO ou CAO entre système n’utilisant pas le même
format de fichier natif.
 DXF est l’abréviation de Drawing eXchange Format
• DWF : Est le format destiné à la publication des dessins sur le Web

Cours d’initiation AutoCad Page : 3


PRESENTATION DE LA FENETRE AUTOCAD
Après avoir lancé AutoCad, un écran sous la forme ci-dessous apparaît :
Barre d’outils modifier

Barre de menu

Barre d’outils standard


Barre d’outils de propriété

Barre d’outils de dessin Zone de dessin

Système de coordonnées utilisateur

Zone de commandes

Barre d’état

La fenêtre d’AutoCad se compose de trois parties principales :

La zone menus : se trouve en haut de l’écran est conçue principalement pour travailler avec la souris en
présentant le maximum de commandes.
Dans la zone « menu », on trouve :
 La barre de menu ;
 la barre d’outils standard ;
 la barre d’outils propriété des objets.

La zone de dessin se trouve au milieu de l’écran, c’est l’équivalent d’une planche à dessin où sont
représentés tous les éléments qu’on dessine. C’est l’espace où on dessine.
Dans la zone de dessin, on trouve :
 les barres d’outils dessiner et modifier,
 la zone de dessin,
 le réticule ;
 les Onglets : objet et présentations.
La zone de commande c’est la partie qui se trouve en bas de l’écran, c’est la zone de communication
avec AutoCad à l’aide du clavier.

Cours d’initiation AutoCad Page : 4


MENUS ET OUTILS
Barre de Menus

Les menus sont accessibles par le biais de la barre de menus définis par défaut par AutoCad (fichier, édition,
affichage, dessin, cotation, modification…)

Barre d’outils

Les barres d’outils contiennent des outils, représentés par des icônes, qui exécutent les commandes. Lorsque
vous amenez la souris sur un outil, le nom de l’outil s’affiche dans une info bulle. Les outils avec un petit triangle
noir dans le coin inférieur droit possèdent des icônes déroulantes avec les commandes associées.

Barre d’outils standard

La barre d’outils standard apparaît par défaut, elle contient les outils fréquemment utilisés dans l’AutoCad
(redessiner, annuler, Zoom, bibliothèque) et les outils standard de Microsoft office (ouvrir, enregistrer, imprimer)

Barre d’outils propriétés des objets

Permet de définir les propriétés relatives aux types de lignes, couleurs et à leurs épaisseurs. Et d’accéder au
gestionnaire des calques.

Barre d’état

Affiche les coordonnées du curseur et indique si les outils d’aides au dessin sont actifs (la grille, le mode ortho,
mode d’accrochage,…).

LES BARRES D’OUTILS LES PLUS UTILISEES

 Barre de Dessin
 Barre de Modifications
 Barre d’Accrochage aux objets
 Barre de cotation

Cours d’initiation AutoCad Page : 5


ACCES AUX COMMANDES AUTOCAD
Vous utiliser AutoCad en exécutant des commandes par l’une des méthodes suivantes :

 En choisissant un élément du menu,


 En cliquant sur un outil de la barre de dessin
 En entrant une commande.  

La plupart des commandes pouvant être entrées dans la ligne de commande se situent dans une barre
d’outils. De nombreuses commandes proposent des choix supplémentaires, ou option. Certaines
commandes affichent ces options sur la ligne de commande alors que d’autres l’affiche dans une boite
de dialogue. Pour enter les options de la ligne de commande, entrez au moins la partie en majuscule
du nom de l’option, puis appuyez sur la touche ENTREE. Pour choisir les options d’une commande
dans une boite de dialogue, sélectionnez l’option à l’aide du périphérique du pointage, puis cliquez sur
ok.

Touches importantes du clavier.

F1 : Touche d'aide
F2 : Affichage ou retrait de la fenêtre de texte
F3 : Activation ou désactivation du mode d'ancrage permanent
F6 : Affichage des coordonnées selon trois modes
F7 : Affichage ou retrait de la grille de référence
F8 : Activation ou désactivation du mode orthogonal
F9 : Activation ou désactivation de la matrice de déplacement
ESC : Annulation de la commande en cours

Cours d’initiation AutoCad Page : 6


EXECUTION D’UNE COMMANDE
Vous pouvez sélectionnez les options de menu et les outils en cliquant dessus à l’aide de la souris. Vous pouvez
également utiliser la souris pour créer et sélectionner des objets à l’écran.

Notez également lorsque vous déplacer la souris, les coordonnées affichées changent, ces nombres indiquent
l’emplacement précis du réticule sur l’écran.

Le schéma ci-dessous illustre les fonctions du bouton droit et gauche de la souris ainsi que celles de la molette.

Sélection (bouton de gauche) Sélection (bouton de droit)


Permet de choisir la commande sur le menu, de Permet d’accéder aux options et au menus
sélectionner et de créer des éléments contextuels, Permet aussi de valider si aucune
commande n’est en cours

Molette
ZOOM + /- en roulant
ZOOM ETENDU (double clic)
PANORAMIQUE (garder le bouton appuyé).

LES ALIAS
Un alias a pour fonction de réduire la longueur d’une commande d’au moins de deux caractères

Exemples :
On peut taper les commandes soit au clavier mais on peut
aussi utiliser les alias pour aller plus vite : A, *ARC
B, *BLOC
Les alias. Leur utilisation est très simple : par exemple pour C, *CERCLE
la commande LIGNE, I, *INSERER
taper L et valider, c'est tout. AJ, *AJUSTER
DC, *DECALER
Il existe de multiples alias dans l'installation de base REC, *RECTANG
d'Autocad, mais il est possible de les modifier autant que CP, *COPIER
l'on souhaite, d’autant qu’AutoDesk, entre chaque version
EF, *EFFACER
L, *LIGNE
modifie parfois certaines commandes (par exemple DP, *DEPLACER
RC pour rectangle est devenu REC en 2008) PO, *POLYLIGN
RG, *REGEN
La liste ci-contre montre quelques exemples de W, *WBLOC
commandes les plus souvent utilisées :

Cours d’initiation AutoCad Page : 7


CREATION D’UN NOUVEAU DESSIN

Un dessin est un ensemble de formes géométriques liées les uns aux autres, au lancement de
l’AutoCad un dessin sans nom est créé. Vous pouvez dessiner des objets dans ce dessin ou ouvrir un
dessin existant.

Si vous ouvrez un dessin existant, les derniers paramètres des commandes et des variables système
utilisés dans ce dessin sont restaurés, car ces informations sont enregistrées dans le fichier de dessin.
Lorsque vous commencez un nouveau dessin, vous définissez certains paramètres qui vous aideront
dans la session de travail. L’assistant de définition vous aide automatiquement mais vous pouvez définir

Ces paramètres de base à tout moment.

 Les unités déterminent les unités de mesure utilisées pour dessiner les objets :( pouces, millimètre,
miles,..)

 L’échelle détermine la taille d’une unité lorsqu’elle est tracée sur le papier. Dans AutoCad vous
dessinez à pleine échelle en fonction des unités définies. Vous n’avez pas à vous soucier de
l’échelle avant de commencer votre dessin.

 Pour mieux visualiser les unités, afficher un réseau de points à l’écran. Cette grille permet de voir la
taille des unités à l’écran si l’on augmente ou diminue l’agrandissement du dessin (zoom avant ou
arrière)

 La commande limite indique à AutoCad l’endroit où vous voulez dessiner dans l’espace infini de la
zone de dessin.

Cours d’initiation AutoCad Page : 8


LE SYSTEME DE COORDONNEES

PRINCIPES DE BASE

Le plan cartésien permet de repérer un point dans


l'espace.  Ce plan est composé de deux axes dont l'axe
des X et des Y.  L'origine du plan cartésien se situe à
l'intersection de ces deux axes.  La coordonnée
absolue est un point X,Y placé à partir de l'origine 0,0
comme dans l'exemple ci-dessous.

Tout point dans l'espace Autocad est repéré par :

 ses coordonnées cartésiennes : X, Y (et Z


éventuellement)
 ses coordonnées polaires : Distance<Angle

Coordonnées cartésiennes absolues : de type (x, y, z) ou (x, y),


chaque point est situé par rapport à l’origine (0,0,0) du système
de référence.

Coordonnées cartésiennes relatives : de type (@Δx,y) Δx= x1-x0


Il est également possible de préciser un positionnement RELATIF au point précédent, par le signe « @ » (arobase).
Exemple :
Rectangle - 1 point : cliquer 2 point @10,50 ceci crée un rectangle de 10 par 50
er ème

Coordonnées relatives polaires  : de type (@D<α)), D étant la distance entre les deux points. α est l’angle
que fait la droite entre deux points avec l’angle de référence 0.
Chaque point est situé à une distance D et un angle α par rapport au dernier point entré.

Résumé :
Coordonnées absolues Coordonnées relatives
ortho X, Y (Z) @ X, Y (Z)
polaire Distance < angle @ Distance< angle

Cours d’initiation AutoCad Page : 9


SAISIE DES VALEURS
LES DISTANCES

Il est aujourd’hui très simple d’entrer les distances avec AutoCad : Pour une ligne, par exemple, on clique le
1er point, puis pour placer le 2ème point, on dirige la souris dans la direction voulue et on tape directement la
valeur. Idem pour un déplacement ou une copie.
Ex : ligne du point X,Y au point : ( en plaçant la souris vers la droite) : 80 (en plaçant la souris vers le haut)

LES ANGLES :
De même, il suffit, dans une commande de dessin (ligne, par exemple) de taper <17 + valider pour
qu’aussitôt le curseur se fixe sur 17°. On peut alors donner la longueur souhaitée.

LA SAISIE DYNAMIQUE DES COORDONNÉES

Il est possible de faire afficher les informations des coordonnées directement à l’écran, au fur et à mesure du
travail dans AutoCad : c’est la saisie dynamique.

Pour l’activer, il suffit de cliquer dans la barre en bas de l’écran. Pour modifier les paramètres (ci contre) on
fait un clic droit + paramètres.

LA CREATION D’OBJETS COURANTS


LA LIGNE  :

Barre d'outils Dessin: 


  Menu Dessin : Ligne

Cours d’initiation AutoCad Page : 10


 Ligne de commande: Ligne (L)

La commande LIGNE permet de créer une série de segments de ligne contigus.

Exemple :

Pour créer des lignes


1. Cliquez sur le menu Dessin Ligne.
2. Spécifiez le point de départ. Utilisez la souris ou indiquez les coordonnées sur la ligne de commande.
3. Complétez le premier segment de ligne en spécifiant l'extrémité. Pour annuler le segment de ligne précédent pendant
l'exécution de la commande LIGNE, entrez u suivi par ENTREE ou cliquez sur le bouton Annuler de la barre d'outils.
4. Précisez les extrémités de tous les segments de ligne supplémentaires.
5. Appuyez sur la touche ENTREE ou tapez c pour fermer une série de segments linéaires. Pour commencer une
nouvelle ligne à partir de l'extrémité de la dernière ligne tracée, exécutez de nouveau la commande LIGNE et
appuyez sur la touche ENTREE à l'invite Spécifiez le premier point.

LA DROITE  :

 Barre d'outils Dessin: 


  Menu Dessin : Droite
 Ligne de commande: droite (DO)

Exemple :
Horizontale
∞ ∞
Angle

Pour créer une droite à partir de deux points


1. Cliquez sur le menu Dessin Droite.
2. Spécifiez le point initial de la droite.
3. Spécifiez le deuxième point de la droite.
4. Continuez à dessiner les droites dont vous avez besoin.
Toutes les droites suivantes passent par le point initial indiqué.
5. Appuyez sur ENTREE pour mettre fin à la commande.

LE RECTANGLE  :

 Barre d'outils Dessin: 


  Menu Dessin : Rectangle
 Ligne de commande: rectangle (RC)
Cours d’initiation AutoCad Page : 11
La commande rectangle crée des polylignes fermées en forme de rectangle. Vous pouvez indiquer la
longueur, la largeur, l'aire ainsi que les paramètres de rotation. Vous pouvez également gérer le type de
coins que vous souhaitez appliquer au rectangle : raccord, chanfrein ou carré. Pour tracer un rectangle.

Exemple :

H
L

Pour tracer un rectangle

1. Cliquez sur le menu Dessin Rectangle.


2. Spécifiez le premier coin du rectangle.
3. Spécifiez l'autre coin du rectangle ou (entrez les coordonnées (@L,H) en spécifiant le 1 er coin)

LE CERCLE  :

 Barre d'outils Dessin: 


  Menu Dessin : Cercle
 Ligne de commande: cercle (C)

Vous pouvez créer un cercle de plusieurs façons. La méthode par défaut consiste à spécifier le centre et le
rayon.

Exemple :

Pour dessiner un cercle en indiquant un centre, un rayon ou un diamètre


1. Cliquez sur le menu Dessin Cercle Centre, rayon (ou Centre, diamètre).
2. Désignez le centre du cercle.
3. Spécifiez le rayon ou le diamètre.
4. Appuyez sur ENTRER pour mettre fin à la commande.

L’ARC  :

 Barre d'outils Dessin: 


  Menu Dessin : Arc
 Ligne de commande: arc (A)
Cours d’initiation AutoCad Page : 12
Il existe différents moyens de créer des arcs. Sauf en ce qui concerne la première méthode (arc 3 points). Les arcs
sont tracés en sens trigonométrique à partir du point de départ vers l'extrémité.
2
Exemple :
1 3

Pour tracer un arc de cercle en spécifiant trois points


1. Cliquez sur le menu Dessin Arc Par 3 points.
2. Spécifiez le point de départ (1).
3. Spécifiez un point sur l'arc (2).
4. Spécifiez l'extrémité (3).

LA POLYLIGNE  :

 Barre d'outils Dessin: 


  Menu Dessin : Polyligne
 Ligne de commande: Polyligne (PO)

La polyligne : est une séquence de segments de ligne reliés entre eux créés comme un objet unique. Vous
pouvez créer des segments de ligne droite, des segments d'arc ou une combinaison des deux.

Exemple :

Pour tracer une polyligne constituée de plusieurs segments de droite


1. Cliquez sur le menu Dessin Polyligne.
2. Spécifiez le premier point de la polyligne.
3. Spécifiez l'extrémité du premier segment de polyligne.
4. Continuez de spécifier les extrémités des segments si nécessaires.
5. Appuyez sur la touche ENTREE pour mettre fin à la commande ou tapez la lettre c pour fermer la polyligne.
Pour commencer une nouvelle polyligne à partir de l'extrémité de la dernière tracée, exécutez de nouveau la
commande POLYLIGN et appuyez sur la touche ENTREE à l'invite Spécifiez le point de départ.

LE POLYGONE :

 Barre d'outils Dessin: 


  Menu Dessin : Polygone
 Ligne de commande: polygone (PG)

Cours d’initiation AutoCad Page : 13


Vous pouvez créer rapidement des rectangles et des polygones réguliers. La création de polygones vous permet
de dessiner facilement des triangles équilatéraux, des carrés, des pentagones, des hexagones, etc.

Exemple :

Pour dessiner un polygone circonscrit


1. Cliquez sur le menu Dessin Polygone.
2. Sur la ligne de commande, entrez le nombre de côtés.
3. Désignez le centre du polygone.
4. Entrez « c » pour désigner un polygone circonscrit au cercle ou « I » pour préciser un polygone inscrit dans un cercle
5. Spécifiez la longueur du rayon.

LES HACHURES :

Vous pouvez hachurer une zone en utilisant un motif de hachures prédéfini.

 Barre d'outils Dessin: 


  Menu Dessin : Hachures
 Ligne de commande: hachures (H)

Exemple :

Pour Hachurer des zones :


1. Cliquez sur le menu Dessin Hachures.
2. Dans la boîte de dialogue Hachures et gradient, cliquez sur Ajout: choisir des points.
3. Dans le dessin, désignez un point à l'intérieur de chaque zone à hachurer, puis appuyez sur ENTREE. Il s'agit du point
intérieur.
Cours d’initiation AutoCad Page : 14
4. Dans l'onglet Hachures de la boîte de dialogue Hachures et gradient, dans la zone Témoin, vérifiez que le modèle de
motif est bien celui que vous souhaitez utiliser. Pour changer de motif, sélectionnez-en un autre dans la liste Motif.
Pour avoir un aperçu du motif de hachures, cliquez sur le bouton [...] situé à côté de Modèle. Cliquez sur OK
après avoir consulté l'aperçu.
5. Dans la boîte de dialogue Hachures et gradient, procédez à des ajustements, si nécessaire.
Vous pouvez spécifier de nouveaux contours de hachures en cliquant sur Ajouter des contours ou Supprimer
les contours.
6. Sous Ordre de tracé, cliquez sur l'une des options.
Vous pouvez modifier l'ordre de tracé des hachures afin qu'elles apparaissent devant ou derrière le contour
de hachures ou devant ou derrière tous les autres objets.
Cliquez sur OK.

UNE SPLINE  :

La spline est une courbe régulière passant par ou à proximité d'une série donnée de points. Vous pouvez
contrôler l'écart admissible par rapport aux points de lissage.

 Barre d'outils Dessin: 


  Menu Dessin : Spline
 Ligne de commande: Spline

Exemple :

Pour convertir une polyligne lissée en spline  :


1. Cliquez sur le menu Dessin Spline.
2. Spécifiez le premier point de la spline.
3. Spécifiez l’extrémité du premier point de la courbe puis continuez les extrémités de la spline si nécessaire
4. Appuyez sur la touche ENTREE trois fois pour mettre fin à la commande ou tapez la lettre c pour fermer la
spline.

L’ELLIPSE  :

 Barre d'outils Dessin: 


  Menu Dessin : Ellipse

Cours d’initiation AutoCad Page : 15


 Ligne de commande: ellipse (EL)

Deux éléments sont responsables de la forme que prend une ellipse, à savoir les deux axes qui en définissent
la longueur et la largeur. L'axe le plus long est appelé "grand axe", par opposition à l'autre axe appelé "petit
axe".

Exemple :

1. Cliquez sur le menu Dessin Ellipse Axe, fin


2. Spécifiez les extrémités de grand axe puis les extrémités de petit axe
1. Cliquez sur le menu Dessin Ellipse Centre.
2. Cliquez sur le centre d’ellipse
3. Spécifiez les rayons d’ellipse.

LA RÉGION  :

 Barre d'outils Dessin: 


  Menu Dessin : Région
 Ligne de commande: région (REG)

Exemple :

Pour définir une région :


1. Cliquez sur le menu Dessin Région.
2. Sélectionnez des objets pour créer une région.
Chacun de ces objets doit former une zone fermée, comme un cercle ou une polyligne fermée.
3. Appuyez sur ENTREE.
Un message figurant sur la ligne de commande indique le nombre de boucles détectées et le nombre de régions créées.

LES BLOCS  :

Vous pouvez créer des blocs en associant des objets et en nommant le résultat. Vous pouvez aussi associer des
informations (attributs) à un bloc.
Cours d’initiation AutoCad Page : 16
 Barre d'outils Dessin: 
  Menu Dessin : Bloc Créer
 Ligne de commande: bloc (B)

Exemple :

Pour définir un bloc dans le dessin courant (bloc interne):


1. Créez les objets que vous souhaitez utiliser dans la définition du bloc.
2. Dans le menu Dessin, cliquez sur Bloc Créer.
3. Dans la boîte de dialogue Définition de bloc, entrez le nom du bloc dans la zone Nom.
4. Dans Objets, sélectionnez Convertir en bloc.
Si vous souhaitez que les objets initiaux ayant servi à la définition de bloc demeurent dans le dessin, vérifiez
que l'option Supprimer n'est pas sélectionnée. Si cette option est choisie, les objets initiaux seront effacés du
dessin. Si nécessaire, vous pouvez les restaurer à l'aide de la commande REPRISE.
5. Cliquez sur l'option Sélectionner les objets.
6. Sélectionnez les objets à inclure dans votre définition de bloc à l'aide du périphérique de pointage. Appuyez sur
ENTREE pour terminer la sélection.
7. Dans la boîte de dialogue Définition de bloc, sous Point de base, spécifiez un point d'insertion de bloc de l'une des
façons suivantes :
 Cliquez sur Choisir un point à l'aide du périphérique de pointage.
 Entrez les coordonnées X, Y, Z du point désigné.

2. Cliquez sur OK.


Le bloc est défini dans le dessin courant et peut désormais être inséré à tout moment.

 Ligne de commande: WBLOC

Cours d’initiation AutoCad Page : 17


Vous pouvez créer des fichiers dessin en vue de les insérer dans d'autres dessins en tant que blocs. Les
fichiers dessin individuels sont faciles à créer et à gérer en tant que source des définitions de bloc. Des
ensembles de symboles peuvent être stockés sous forme de fichiers dessin individuels, puis regroupés dans
des dossiers.

Exemple :

Pour créer un nouveau fichier dessin à partir d'objets sélectionnés (bloc externe) :
1. Ouvrez un dessin existant ou créez-en un.
2. Sur la ligne de commande, entrez wbloc.
3. Sélectionnez Objets dans la boîte de dialogue Créer un fichier bloc.
Si vous souhaitez que les objets initiaux utilisés pour créer le dessin restent dans ce dernier, vérifiez que
l'option Supprimer du dessin n'est pas sélectionnée. Si cette option est choisie, les objets initiaux seront
effacés du dessin. Si nécessaire, vous pouvez les restaurer à l'aide de la commande REPRISE.
4. Cliquez sur l'option Sélectionner les objets.
5. Sélectionnez les objets à inclure dans votre nouveau dessin à l'aide du périphérique de pointage. Appuyez sur
ENTREE pour terminer la sélection.
6. Dans la boîte de dialogue Créer un fichier bloc, sous Point de base, indiquez le point d'origine (0, 0,0) du nouveau
dessin de l'une des façons suivantes :
 Cliquez sur Spécifier un point à l'aide du périphérique de pointage.
 Entrez les coordonnées X, Y, Z du point désigné.

2. Sous Destination, spécifiez le nom de fichier et le chemin du nouveau dessin, ou cliquez sur le bouton [...] pour
afficher la boîte de dialogue standard de sélection de fichiers.
3. Cliquez sur OK.
Un nouveau dessin est créé à partir des objets sélectionnés

Cours d’initiation AutoCad Page : 18


LA MODIFICATION D’OBJETS

DECALER : permet de créer un objet dont la forme est identique à celle de l'objet sélectionné.

 Barre d'outils Modification 


 Ligne de commande: Décaler (DC)
Le décalage d'un cercle ou d'un arc permet de créer un cercle ou un arc plus grand ou plus petit, selon le côté
spécifié pour le décalage.

Exemple :

Pour décaler la copie d'un objet en fonction d'un point


1. Cliquez sur le menu Modification Décaler.
2. Entrez l’incrément de décalage « par exemple ‘’10’’ » ENTRER.
3. Sélectionnez l'objet que vous désirez décaler.
4. Indiquez le point sur le coté à décaler.

AJUSTER : Permet d’ajuster ou de raccourcir des objets selon les bords de coupe définir par d'autres objets.

 Barre d'outils Modification : 


  Menu Modification : Ajuster
 Ligne de commande:Ajuster (AJ)

Exemple :

Pour ajuster un objet

1. Cliquez sur le menu Modification Ajuster.


2. appuyer sur la touche ENTREE.
3. Sélectionnez les objets à ajuster.
Cours d’initiation AutoCad Page : 19
DECOMPOSER : permet de décomposer ou dissocier un ou plusieurs objets, à l’intérieure du bloc.

 Barre d'outils Modification : 


  Menu Modification : Décomposer
 Ligne de commande: Décomposer (DE)

Pour décomposer une référence de bloc.


1. Dans le menu Modification, cliquez sur Décomposer.
2. Sélectionnez le bloc à décomposer et appuyez sur la touche ENTREE.

RESEAU : Vous pouvez créer des copies d'objets dans un motif rectangulaire ou polaire (circulaire).
 Barre d'outils Modification : 
  Menu Modification : Réseau
 Ligne de commande: Réseau (RE)
Pour créer un réseau rectangulaire, il suffit de préciser le nombre de lignes et de colonnes voulu et de spécifier la
distance qui les sépare les unes des autres. Dans le cas d'un réseau polaire, vous devez indiquer le nombre de copies
souhaitées et définir, le cas échéant, l'angle de rotation.

Crée plusieurs copies des objets dans un motif. L'option Réseau rectangulaire permet de créer un réseau de rangées et
de colonnes de copies de l'objet sélectionné. L'option Réseau polaire permet de créer un réseau en copiant les objets
sélectionnés autour d'un centre.

Réseau
rectangulaire
Réseau rectangulaire :
Réseau polaire :

Pour créer un réseau polaire : Pour créer un réseau rectangulaire :


1. Cliquez sur le menu Modification Réseau. 1. Cliquez sur le menu Modification Réseau.
2. Dans la boîte de dialogue Réseau, 2. Dans la boîte de dialogue Réseau, sélectionnez
sélectionnez l'option Réseau polaire. l'option ‘’Réseau rectangulaire’’.
3. Cliquez sur le bouton choisir le point central. 3. Cliquez sur l'option Sélectionner les objets.
La boite de dialogue Réseau se ferme. Vous êtes La boîte de dialogue Réseau se ferme. Vous êtes
invité à sélectionner le centre du réseau polaire invité à sélectionner les objets puis appuyez sur
en utilisant le périphérique de pointage. ENTREE
1. Cliquez sur l'option Sélectionner les objets. 4. Dans les zones Rangées et Colonnes, entrez le
nombre de lignes et de colonnes composant le réseau.
La boîte de dialogue Réseau se ferme et vous
êtes invité à sélectionner les objets. 5. Indiquez l'espacement horizontal et vertical
(décalages) entre les objets de l'une des façons
2. Entrez le nombre d'éléments (y compris suivantes :
l'objet original).
1. Pour modifier l'angle de rotation du réseau, entrez un
3. Entrez l’angle à remplir. nouvel angle en regard de Angle de réseau.
4. Cliquez sur OK pour créer le réseau. 2. Cliquez sur le bouton OK pour créer le réseau.

Cours d’initiation AutoCad Page : 20


LE CHANFREIN : relie deux objets à l'aide d'une ligne d'angle. En général, elle sert à représenter l'arête
biseautée d'un coin.

 Barre d'outils Modification : 


  Menu Modification : Chanfrein
 Ligne de commande: Chanfrein (CF)

Pour définir les distances de chanfrein


1. Cliquez sur le menu Modification Chanfrein.
2. Entrez E (Ecart).
3. Spécifiez le premier écart de chanfrein « Ex ‘’10’’ ».
4. Spécifiez le deuxième écart « Ex’’10’’ ».
5. Sélectionnez les lignes que vous souhaitez chanfreiner.

Exemple :

UN RACCORD : connecte deux objets par un arc tangent par rapport aux objets et ayant un rayon donné.

 Barre d'outils Modification : 


  Menu Modification : Raccord
 Ligne de commande: Raccord (RD)

Exemple :

Pour définir le rayon du raccord


1. Cliquez sur le menu Modification Raccord.
2. Entrez r (Rayon).
3. Entrez le rayon du raccord

Cours d’initiation AutoCad Page : 21


4. Sélectionnez les objets à raccorder.

COUPURE  : permet de couper un objet en deux et les séparer ou non par un espace

 Barre d'outils Modification : 


  Menu Modification : Coupure
 Ligne de commande: Coupure (CU)

Exemple :

Pour couper un objet


1. Cliquez sur le menu Modification Coupure.
2. Sélectionnez l'objet que vous désirez couper.
3. Cliquez bouton droit 1er point.
4. Spécifiez le deuxième point de coupure.

EFFACER : permet de supprimer des objets du dessin

 Barre d'outils Modification : 


  Menu Modification : Effacer
 

On supprime des objets du dessin en sélectionnant les objets à effacer : cliquez avec le bouton droit de la
souris sur la zone de dessin, puis choisissez Effacer.

Exemple :

Pour effacer un objet

1. Cliquez sur le menu Modification Effacer.


2. A l'invite Choix des objets, utilisez une méthode de sélection d'objets pour sélectionner les objets que vous voulez
effacer.
1. Appuyez sur ENTREE pour mettre fin à la commande.
Cours d’initiation AutoCad Page : 22
COPIE-MIROIR : La fonction de COPIE-MIROIR est utile pour créer des objets symétriques, car elle permet de
dessiner rapidement la moitié de l'objet et d'en faire une copie-miroir par rapport à un axe, et évite de dessiner l'objet au
complet.

 Barre d'outils Modification : 


  Menu Modification : Miroir
 Ligne de commande: Miroir (MI)

Exemple :

Pour créer une copie miroir


1. Cliquez sur le menu Modification Miroir.
2. Sélectionnez les objets que vous voulez mettre en miroir.
3. Désignez le premier point définissant l'axe de symétrie (1)
4. Indiquez un deuxième point (2).
5. Appuyez sur ENTREE pour conserver les objets initiaux ou entrez o pour les supprimer.

COPIER : Permet de créer des doubles d'objets à une distance et dans une direction donnée par rapport aux
originaux.

 Barre d'outils Modification : 


 Menu Modification : Copier
 Ligne de commande: copier (A)
Exemple :

Cours d’initiation AutoCad Page : 23


Pour copier un objet utilisant deux points  :
1. Cliquez sur le menu Modification Copier.
2. Sélectionnez les objets à copier.
3. Choisissez un point de base.
4. Indiquez un deuxième point. Appuyez sur ENTREE.

LES ANNEAUX  sont des couronnes remplies ou des disques qui sont, en réalité, des polylignes fermées
auxquelles on a attribué une largeur.

  Menu Dessin : Anneau


 Ligne de commande: Anneau (AN)

Exemple :

Pour créer un anneau :


1. Cliquez sur le menu Dessin Anneau.
2. Définissez le diamètre interne (1).
3. Définissez le diamètre externe (2).
4. Spécifiez le centre de l'anneau (3).

DISTANCE

 Barre d'outils Renseignements : 


  Menu Outils : Renseignements Distance
 Ligne de commande: distance (DI)

Vous pouvez extraire des informations relatives à la relation entre deux points spécifiés : par exemple, la
distance qui les sépare ou l'angle qu'ils forment dans le plan.

Cours d’initiation AutoCad Page : 24


Exemple :

Pour calculer une distance et un angle  :

1. Cliquez sur le menu Outils Renseignements Distance.


2. Désignez les deux points entre lesquels vous souhaitez calculer la distance.
Un bref rapport s'affiche sur la ligne de commande.

ROTATION  :

 Barre d'outils Modification : 


  Menu Modification : Rotation
 Menu contextuel: Sélectionnez les objets à faire pivoter, puis cliquez dans la zone de dessin avec
le bouton droit de la souris. Choisissez Rotation.
 Ligne de commande: rotation (RI)
Exemple :

Pour faire pivoter un objet :


1. Cliquez sur le menu Modification Rotation.
2. Sélectionnez l'objet que vous souhaitez faire pivoter.
3. Choisissez le point de base de la rotation.
4. Effectuez l'une des opérations suivantes :
 Spécifiez l'angle de rotation.
 Faites glisser l'objet autour de son point de base et indiquez l'emplacement du point jusqu'où vous désirez
faire pivoter l'objet.

Cours d’initiation AutoCad Page : 25


 Tapez r pour faire pivoter les objets sélectionnés d'un angle de référence donné vers un angle absolu.

ECHELLE  :

  Barre d'outils Modification : 


  Menu Modification: Echelle
  Ligne de commande: échelle (EH)
Vous pouvez modifier la taille des objets pour qu'ils soient plus longs ou plus courts dans une seule direction ou pour qu'ils
soient proportionnellement plus grands ou plus petits.

Exemple :

Pour redéfinir le facteur d'échelle d'un objet  :


1. Cliquez sur le menu Modification Echelle.
2. Sélectionnez l'objet à mettre à l'échelle.
3. Choisissez un point de base.
4. Entrez le facteur d'échelle ou faites glisser, puis cliquez afin de spécifier une nouvelle échelle.

Par référence
1. Choisissez le point de base.
2. Entrez r (Référence).
3. Sélectionnez le premier et le deuxième point de référence ou spécifiez la valeur de la longueur de référence.

ETIRER  :

 Barre d'outils Modification : 


  Menu Modification : Etirer
 Ligne de commande: Etirer (E)

Exemple :

Pour étirer un objet :


1. Cliquez sur le menu Modification Etirer.
2. Désignez l'objet à étirer, à l'aide d'une fenêtre de capture.
La fenêtre de capture doit contenir au moins un sommet ou une extrémité.
Cours d’initiation AutoCad Page : 26
3. Spécifiez le point de base de l'étirement, puis indiquez un second point pour déterminer la distance et la
direction.

COUPURE :

 Barre d'outils Modification : 


  Menu Modification : Coupure
 Ligne de commande: coupure (CU).
Exemple :

Pour couper un objet :


1. Cliquez sur le menu Modification Coupure.
2. Sélectionnez l'objet que vous désirez couper.
Le point sélectionné sur l'objet constitue, par défaut, le premier point de coupure.
3. Spécifiez le deuxième point de coupure.
Pour couper un objet sur même point sélectionnez l’objet et cliquez sur bouton droite de la souris choisissez
l’option 1ere point en indiquant le point de coupure, puis cliquez sur le même point de coupure.

COPIER LES PROPRIÉTÉS :

 Barre d'outils Standard : 


  Menu Modification : Copier les propriétés
 Ligne de commande: corresprop ou copierprop

Vous pouvez copier la totalité ou une partie des propriétés d'un objet dans d'autres objets à l'aide de la commande Copier
les propriétés. Les types de propriétés pouvant être copies incluent, entre autres, la couleur, le calque, le type de ligne,
l'échelle du type de ligne, le style de tracé et l'épaisseur 3D.

Cours d’initiation AutoCad Page : 27


Exemple :

Pour copier les propriétés d'un objet à un autre  :


1. Cliquez sur la barre d'outils Standard Copier les propriétés.
2. Sélectionnez les objets dont vous souhaitez copier les propriétés.
3. Pour gérer le transfert de certaines propriétés, entrez PA (Paramètres). Dans la boîte de dialogue
Paramètres des propriétés, supprimez les éléments que vous ne souhaitez pas copier (ils sont tous
sélectionnés par défaut). Cliquez sur OK.
4. Sélectionnez les objets auxquels appliquer les propriétés sélectionnées et appuyez sur ENTREE.

Cours d’initiation AutoCad Page : 28