Vous êtes sur la page 1sur 1

L'appellation « Algérie » provient du nom de la ville d'Alger.

Le nom « Alger » dériverait
du catalan Aljer, lui-même tiré de Djezaïr, nom donné par Bologhine ibn Ziri16, fils de Ziri
Ibn Menad fondateur de la dynastie berbère des Zirides, lorsqu'il bâtit la ville en 960 sur
les ruines de l'ancienne ville au nom romain Icosium, Djaza'ir Beni MezghennaNote 9.
L'étymologie d'Algérie reprend le nom de la ville qui en est la capitale « Al-Djaza'ir » (
‫)الجزائر‬, qui signifierait en arabe, « les îles, » soit un ensemble d'ilots avec lesquels a été
constitué le port d'Alger ou sa jetée actuelle 16,17, contrée berbère dont « la ville ayant été
celle des Beni Mezghenna, qui la peuplaient », Djezaïr Beni MezghannaNote 10, du
nom Djezaïr orthographié en arabe pour la première fois au XIe siècle par le polygraphe
cordouan Al-Bakri, sous la forme de  ‫جزاير بني مزغنة‬ , Djezaïr Beni Mezghenna18. Le terme
d'îles viendrait des géographes musulmans médiévaux pour désigner la côte fertile du
Maghreb, entre l'Ifriqiya et Tanger, coincée entre le vaste Sahara et la mer Méditerranée,
apparaissant alors comme un chapelet d'îles montagneuses, Al-Jaza’ir fertiles.
Cependant, El-Bekri distingue dans son ouvrage, le nom Djezaïr de El-Djezaïr pour
"îles", ce dernier terme désignant une localité située dans le désert libyen19.
Les dans les plus anciens documents cartographiques, Alger s'est écrit de différentes
façons : Alguer (1275), Algezira (1300), Zizera (1318), Zizeria (1367) Zizara (1409), et
Aurger (1339) chez Angelino Dulcert. Cependant, dans ces mêmes documents se trouve
le nom d'Alger (dès le XIVe siècle) qui était prononcée Aldjère, voire « Algir » sur la
mappemonde de Martin Béhaïm (à la fin du XVe siècle), et enfin, Alger chez Sébastien
Cabot (au milieu du XVIe siècle). Tous ces noms proviennent de la racine Djezaïr Beni
Mezghenna 20mentionnée par écrit pour la première fois par El-Bekri.
Une autre hypothèse lierait le nom « Dzayer » au nom de Tiziri (ou Dziri) ibn Menad,
père de Bologhin ibn Ziri 21 et fondateur de la dynastie berbère Ziride. Bolghin investit le
site des Mezghenna à la demande de son père pour y établir un port. La forme berbère
Tiziri du prénom de Ibn Menad, signifie "Clair de Lune". Les Algérois se désignent eux-
mêmes sous le vocable de Dziri, et la ville elle-même étant dite en arabe ou
berbère, Dzayer ou Lezzayer, pour désigner aussi bien la ville Alger que le pays qui en a
pris le nom.
En ce qui concerne Mezghenna, Tassadit Yacine rapporte l'hypothèse d'une forme
arabisée d'Imazighen, ou « Berbères », donnant au pays le nom originel Tiziri n At
Imezghan, « Ziri des Berbères »22. Les Mezghenna sont des berbères des cantons de la
plaine de la Mizrana, en Basse Kabylie occidentale maritime.