Vous êtes sur la page 1sur 3

PRÉSENTATION

Ioana Vultur

Éditions de Minuit | « Critique »

2015/6 n° 817-818 | pages 451 à 452


ISSN 0011-1600
ISBN 9782707328892
Article disponible en ligne à l'adresse :
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
https://www.cairn.info/revue-critique-2015-6-page-451.htm
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 185.228.231.51 - 22/07/2020 18:39 - © Éditions de Minuit

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 185.228.231.51 - 22/07/2020 18:39 - © Éditions de Minuit


Distribution électronique Cairn.info pour Éditions de Minuit.
© Éditions de Minuit. Tous droits réservés pour tous pays.

La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les
limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la
licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie,
sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de
l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage
dans une base de données est également interdit.

Powered by TCPDF (www.tcpdf.org)


Présentation

En proposant ce numéro spécial consacré à l’herméneutique,


Critique prend acte du fait que la question de la compréhension et
de l’interprétation reste incontournable : elle ne concerne pas seule-
ment les textes littéraires et les œuvres d’art mais, de façon plus large,
l’épistémologie des sciences humaines et sociales, et de façon plus large
encore, l’existence même de l’homme, sa manière d’être-au-monde. Le
questionnement herméneutique est donc indépassable. Mais quelles
sont ses voies actuelles ?
L’ herméneutique est l’art de comprendre et d’interpréter. Ses
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 185.228.231.51 - 22/07/2020 18:39 - © Éditions de Minuit

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 185.228.231.51 - 22/07/2020 18:39 - © Éditions de Minuit


origines remontent à l’Antiquité grecque où naissent les premières
hermé­ neutiques spécialisées : herméneutique juridique, herméneu-
tique biblique, philologie. À partir du xixe siècle se développe une
­herméneutique générale, de nature philosophique, dont les figures les
plus marquantes sont Schleiermacher, Dilthey, Heidegger, ­Gadamer et
Ricœur. Schleiermacher s’intéresse surtout à la compréhension des
textes et des discours, alors que pour Dilthey la compréhension devient
la méthode de connaissance des sciences humaines, distincte de la
méthode explicative des sciences exactes. Au xxe siècle, ­l’herméneutique
connaît un nouvel élargissement et passe de l’épistémologie à l’onto-
logie : H­ eidegger, Gadamer et Ricœur la conçoivent non pas seule-
ment comme « une manière de connaître » mais comme « la manière
d’être » de l’homme, qu’ils définissent comme un être interprétant et
auto-­interprétant. À l’intérieur même de cette philosophie herméneu-
tique, des différences existent. Ainsi, si Gadamer remonte des sciences
humaines à leur fondement ontologique, Ricœur fait dialoguer l’her-
méneutique avec elles : selon lui, pour arriver à la compréhension il
faut passer par l’explication. Le dialogue est d’autant plus fructueux
que la question de l’ancrage herméneutique des sciences humaines (par
exemple de l’histoire, mais aussi de la sociologie ou de l’anthropologie)
a retrouvé une nouvelle actualité.
Les textes qui ouvrent le numéro portent surtout sur l’herméneu-
tique philosophique. Ils essaient de définir la sensibilité ou « l’art »
hermé­neutique, de souligner son actualité, de mettre en évidence les
convergences et les divergences entre les pensées des différents philo-
sophes, ou encore de s’interroger sur la relation que l’herméneutique
entretient avec les sciences humaines. Ils le font en partant, soit de livres
récents sur cette question, soit de traductions récentes (­ Heidegger)
ou de publications posthumes (comme c’est le cas pour Ricœur dont
plusieurs volumes d’essais ont été publiés récemment grâce au Fonds
Ricœur).
D’autres articles plaident pour une herméneutique plus restreinte,
qui porte essentiellement sur l’interprétation des textes littéraires et

Herméneutique_BAT.indd 451 22/05/2015 10:51:09


452 CRITIQUE

sur la lecture. Se réclamant de Schleiermacher, l’herméneutique dite


« critique » fait ainsi volontairement abstraction du développement de
l’herméneutique philosophique au xxe siècle et maintient la proximité
avec la philologie. Ses représentants au xxe siècle sont E. D. Hirsch,
Peter Szondi, dont l’herméneutique littéraire est au centre d’un des
articles du numéro et l’École de Lille constituée autour de Jean Bollack
et de ses élèves. Mais la littérature est aussi l’un des objets canoniques
de l’herméneutique philosophique : il suffit de penser au rôle accordé à
la poésie par Heidegger ou Gadamer et aux travaux de Ricœur portant
sur le récit de fiction (Temps et Récit) ou sur la ­poésie (La Métaphore
vive). Certains articles prolongent ainsi l’herméneutique littéraire de
Paul Ricœur, évoquant quelques tentatives récentes de renouvellement
ou d’élargissement de celle-ci. Si l’approche herméneutique est d’actua-
lité en littérature, c’est parce que, aujourd’hui, après la fin des struc-
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 185.228.231.51 - 22/07/2020 18:39 - © Éditions de Minuit

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 185.228.231.51 - 22/07/2020 18:39 - © Éditions de Minuit


turalismes et autres formalismes, on assiste à un retour en force de la
question du sens et de la référence et à un renouveau de la question de
l’expérience des œuvres.
Enfin, une autre voie de renouvellement de l’herméneutique
consiste, comme le suggèrent les trois derniers articles du numéro, dans
son extension à d’autres objets que les textes, par exemple à d’autres
types d’art, comme la peinture ou le cinéma, ou aux nouveaux médias.
Il s’agit là d’un véritable défi, puisque l’herméneutique s’est jusqu’ici
interrogée, de manière prioritaire, sur les formes linguistiques de la
compréhension et de l’interprétation.
Ce numéro spécial, en proposant une vision réactualisée de
­l’herméneutique et en donnant à lire le renouvellement profond de ses
problématiques tout autant que l’élargissement de ses domaines d’étude,
veut témoigner de sa vitalité et de sa capacité de garder ou de renouer le
dialogue avec d’autres approches philosophiques (notamment la philo­
sophie analytique) ainsi qu’avec les sciences humaines. Grâce à cet
esprit d’ouverture, elle contribue de manière décisive à maintenir vivace
la question du sens, conçue comme problème du propre de l’homme.

Ioana Vultur.

Herméneutique_BAT.indd 452 22/05/2015 10:51:09