Vous êtes sur la page 1sur 35

THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER

D’UNE VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

Ministère de l’enseignement supérieur


Et de la formation professionnelle

I S LE PROGRES
ECOLE SUPERIEURE DE GENIE CIVIL

Année universitaire
2014-2015

STAGE CHEF DE CHANTIER DE TRAVAUX


BATIMENT

Entreprise d’accueil :

DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 1


THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER
D’UNE VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

SOMMAIRE
AVANT-PROPOS…………………………………………………………………..5

REMERCIEMENT…………………………………………………………………..6

INTRODUCTION………………………………………………............................7

PREMIERE PARTIE : PRESENTATION DE COULYRAH SARL

1-COULYRAH SARL……………………………………………………………..9
1-1-SITUATION GEOGRAPHIQUE

1-2-ORGANIGRAMME DU SERVICE BATIMENT………………………………….10

2-LES MOYENS DISPONIBLES………………………………………………11


3-MISSIONS ET OBJECTIFS DU SERVICES BATIMENT………………11
3-1-MISSIONS………………………………………………………………………11

3-2-OBJECTIFS……………………………………………………………………..11

DEUXIEME PARTIE : TRAVAUX EFFECTUES

A-PREAMBULE ……………………………………………………………………13

I. PRESENTATION DU RAPPORT DE STAGE…………………………….13

1-Généralité……………………………………………………………………13
2-Objet de l’étude……………………………………………………………13
3-Documents disponibles……………………………………………………13
II. TRAVAIL DEMANDE………………………………………………………14

B-CALCUL D’APPROVISIONNEMENT DU CANIVEAU DE DRAINAGE A LA


SAPH RAPIDES
GRAH………………………………………………...........................15

DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 2


THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER
D’UNE VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

I. CALCUL DES QUANTITES DE CIMENT, SABLE  ET GRAVIER…………15

1-Données de base…………………………………………………………...15
2-Fiche d’approvisionnement………………………………………………...15
! Mémo…………………………………………………………………………………………………….16

II. CALCUL DES QUANTITES D’ACIER……………………………………....17

1-Données de base……………………………………………………………17

1-1-Donnée du plan de ferraillage ……………………………………………..17

1-2-Les chutes…………………………………………………………………..17

2-Fiche d’approvisionnement en acier…………………………………….17


C-TRAVAUX SUIVIS………………………………………………………………...18

I. PLATE-FORME……………………………………………………………18

1-Béton armé ……………………………………………………………....18
2-Exécution de la plate-forme…………………………………………..19
2-1-Réalisation du dallage……………………………………………...19
2-1-1- Constitution d’un dallage ……………………………………………..19

2-1-2-Dallage exécuté………………………………………………………..20

II. MISE EN ŒUVRE DE L’ENDUIT AU MORTIER DE CIMENT DE LA


VILLA TYPE C …………………………………………………………..24

1-DEFINITION D’ENDUIT………………………………………………..24
2-MORTIER D’ENDUIT FRAIS………………………………………….24
2-1-L’eau de gâchage………………………………………………………...24

DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 3


THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER
D’UNE VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

2-1-1-Rôle de l’eau de gâchage…………………………………………….24

2-2-Liant et granulat………………………………………………………….24

3-Dosage du mortier………………………………………………………….24

4-Mise en œuvre traditionnelle de l’enduit…………………………26


4-1-Définition des différentes couches …………………………………….26
4-2-Opération de mise en œuvre…………………………………………26

4-3-Opération de mise en œuvre d’un angle …………………………….28

TROIXIEME PARTIE : APPORTS, CRITIQUES ET SUGGESTIONS

I. APPORTS…………………………………………………………….30
II. CRITIQUES…………………………………………………………...30
III. SUGGESTIONS……………………………………………………....31

C0NCLUSION GENERALE……………………………………………………..32

ANNEXES

AVANT-PROPOS
DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 4
THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER
D’UNE VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

Former de futurs cadres dynamiques capables de relever le défi de la relance


économique et sociale afin de bâtir notre pays, tel est l’objectif que s’est fixé l’ECOLE
SUPERIEURE DE TECHNOLOGIE (IST-le Progrès) pour la formation de ses
étudiants. Ainsi le Groupe LOKO sis à MARCORY Zone4, rue G90 Dr Blanchard, a
des représentations un peu partout dans la commune d’Abidjan.

A la fin de notre formation et de l’obtention du brevet de technicien supérieur, il


nous est demande d’effectuer un stage à l’issu duquel nous fournissons un rapport
de stage.

Ainsi j’ai eu le privilège d’effectuer mon stage au sein de l’entreprise


COULYRAH SARL, dont le présent travail ayant pour thème  : CALCUL
D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE
CHANTIER D’UNE VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH
RAPIDES GRAH.

REMERCIEMENTS

DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 5


THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER
D’UNE VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

Je tiens tout particulièrement à remercier Mme COULIBALY RAMATOU,


PDG de COULYRAH SARL, pour m’avoir permis de me joindre à son personnel
durant 5 mois.

Je remercie également M. SORO intermédiaire dans l’obtention de mon


stage. Aussi M.KONE DAOUDA mon maitre de stage, pour toutes les informations
qu’il m’a apporté, pour les conseils qu’il m’a donné, pour son suivi, sa patience
et son intérêt porté sur le travail que j’ai réalisé.

D’autre part, je tire mon chapeau à mon père et mon oncle qui m’ont
soutenu moralement et financièrement durant tout mon stage.

Je remercie tous les membres de l’équipe pour leur accueil chaleureux, leur
gentillesse, leur patience et leur bonne humeur générale. J’ai eu un grand plaisir
à travailler au sein de l’agence et cette première véritable expérience m’a été
très favorable.

DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 6


THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER D’UNE
VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

INTRODUCTION
.
Dans le cadre des études de technicien supérieur en bâtiment, le stage est
souvent Synonyme de première expérience dans le monde industriel. Découvrir et vivre
la réalité du terrain, prendre conscience de l'organisation et des
Contraintes liées à l'entreprise, voilà les objectifs premiers du stage.

Mon stage s’est déroulé au sein de l’entreprise COULIRAH SARL, du 28 janvier


2016 au 30 juin 2016. J’étais affecté à RapideGrah(San Pedro) avec Monsieur Koné
Daouda, directeur technique et conducteur de travaux

J’ai essentiellement travaillé sur la construction d’un bâtiment de trois (3) pièces, une
plateforme et un caniveau de drainage.

L’articulation de ce rapport va se dérouler en trois parties, je vous présenterai tout


d’abord l’entreprise qui m’accueilli, puis les travaux effectués et enfin les critiques –
suggestions.

DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 7


THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER D’UNE
VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

PRESENTATION

DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 8


THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER D’UNE
VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

1. COULYRAH SARL

COULYRAH SARL est une petite et moyenne entreprise crée en novembre 2004
par Mme COULIBALY RAMATOU. Depuis sa création elle a su diversifier et équilibrer
ses activités. Ainsi ses différentes prestations sont dans les domaines suivants :
 Bâtiment et travaux publiques
 Transport
 Electricité
 Fourniture et mobilier de bureau
 Matériel et consommable informatique
 Diverses prestations.

1.1. SITUATION GEOGRAPHIQUE

COULYRAH SARL se situe à Abidjan, précisément dans la commune de Cocody


(Angré 7e tranche , face au stade municipal d’Angré) .

DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 9


THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER D’UNE
VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

1.2. ORGANIGRAMME DU SERVICE BATIMENT

DIRECTEUR

INGENIEUR SECRETAIRE

ASSISTANT TECHNIQUE COMPTABLE

METREUR

DESSINATEUR-PROJECTEUR

CONDUCTEUR DE TAVAUX

CHEFS CHANTIERS

CHEFS D’EQUIPES SPECIALISES

MAIN D’ŒUVRES OUVRIERES

DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 10


THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER D’UNE
VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

2. LES MOYENS DISPONIBLES

COULYRAH SARL, dispose d’un ensemble de moyen matériel pour mener à bien ses
activités. Aussi Le personnel peu nombreux mais néanmoins compétent permet à
l’entreprise de rester dans un cadre familial et agréable. Des travailleurs adéquats,
qualifiés et disponibles  qui malgré un moyen logistique acceptables (bâché pour transport
de matériaux et une benne pour le transport des granulats) se donnent à fond pour la
réussite de toutes les missions.

3. MISSIONS ET OBJECTIFS DU SERVICES BATIMENT

3.1. MISSIONS

COULIRAH SARL oriente plus ses activités sur la construction, l’aménagement et


l’entretien.

Elle exécute des travaux qui concernent le confort immédiat de l’homme. En effet, elle
crée quelque soit le client, privé ou public, des équipements immobilières nécessaires :

 A La vie sociale : logements, écoles, hôpitaux, …


 A la vie économique : usines, bureaux, magasins, …

3.2. OBJECTIFS

COULYRAH SERVICES vise à étendre ses activités sur plusieurs domaines. Elle compte
occuper une place de choix dans le développement économique de la Côte D’Ivoire. Elle
vise à être une grande Entreprise au rang des grandes Entreprises afin d’obtenir de
grands marchés de réalisation.

DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 11


THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER D’UNE
VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

A. PREAMBULE

DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 12


THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER D’UNE
VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

I. PRESENTATION DU RAPPORT DE STAGE

1. Généralité

Ce rapport porte sur des calculs des quantités de matériaux utiles pour les bétons,
l’acier. Aussi le suivi de chantier.

2. Objet de l’étude

Notre étude est faite à partir des devis quantitatifs déjà établis. Nous utilisons ces
quantités préétablis par le bureau d’étude de l’Entreprise, pour faire les calculs
d’approvisionnement  afin de pouvoir passer les commandes de matériaux nécessaires à
l’exécution des travaux du chantier. Ces travaux sont suivis et contrôlés, afin de
respecter les normes de la construction et de bien appliquer les recommandations du
cahier de charges.

3. Documents disponibles

 Un devis quantitatif ou estimatif du caniveau.


 Un plan d’exécution.

II. TRAVAIL DEMANDE

DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 13


THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER D’UNE
VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

 Faire les calculs d’approvisionnement en :


 Matériaux (ciment, sable et gravier)
 Acier (nombre de barre de fer 8 et 10 de 12m à commander)
 Faire un rapport de suivi de chantier sur la mise en œuvre :
 De plate-forme en béton armé,
 De l’enduit.

B. CALCUL D’APPROVISIONNEMENT DU CANIVEAU DE DRAINAGE DES


EAUX USEES ET PLUVIALES A LA SAPH RAPIDES GRAH
DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 14
THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER D’UNE
VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

III. CALCUL DES QUANTITES DE CIMENT, SABLE  ET GRAVIER

1. Données de base

MATERIAUX UNITE DE DOSAGE POURCENTAGE DE PERTE


CIMENT Kg/m3 5%
SABLE L/m3 5%
GRAVIER L/m3 5%

2. Fiche d’approvisionnement

CIMENT SABLE (m3) GRAVIER (m3)


(tonne)
N° DESIGNATION U QUANTITE

Dosage qté dosage qté dosage qté

Béton
1 De m3 8,000 0,150 1,20 0,400 3,200 0,800 6,400
propreté

2 Caniveau m3 54,000 0,350 18,90 0,450 24,300 0,850 45,000

Quantités réelles de matériaux (1) 20,10 27,500 51,400

Pertes présumées (2) 5% 1,005 5% 1,375 5% 2,570


Quantités de matériaux à commandé (1+2)
21,105 28,875 53,970
22 tonnes 29,00 m3 54,000 m 3

! Mémo

DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 15


THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER D’UNE
VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

LES DOSAGES

CIMENT(Kg) SABLE (m3) GRAVIER (m3) DOMAINE D’UTILISATION

150 400 litres 800 litres Béton de propreté

Semelles filantes et isolés


Raidisseurs
250 450 litres 850 litres Poteaux
Chainages bas et hauts
Voiles

350 450 litres 850 litres Dallages


Paillasses

Maçonnerie pour :
400 1000 litres -agglos
-chapes

500 1000 litres Enduit

DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 16


THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER D’UNE
VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

IV. CALCUL DES QUANTITES D’ACIER

1. Données de base

1.1. Donnée du plan de ferraillage

Pour chaque groupe d’ouvrages élémentaires, l’on identifie par repère, les différents
diamètres, le nombre d’élément à façonner et la longueur de coupe de ces éléments.

1.2. Les chutes

Lors de la découpe des barres d’acier sur le chantier, l’on obtient des morceaux de
barres inutilisables pour la confection des armatures : pour la prise en charge de ces
morceaux, qui constituent des pertes, on évalue un pourcentage moyen de 10% plus
value sur la qualité réelle de barres d’acier.

2. Fiche d’approvisionnement en acier

NOMENCLATURE DES ACIERS


DESIGNA- SCHEMA LONG. NBRE ESPA- NBRE LONG.
TION DE DEV. PAR CEMENT D’OU- PAR DIAMETRE(m)
N° FONCTION- OUVRA- VRAGE
NEMENT GE
8 10
1
8 12 48 20 1 540
CANI-
VEAU 2 10 12 62 20 1 744

3 10 1,50 620 20 1 930


Longueur total 540 1 674
5% de chute
27 83,7

Nombre de barres de 12 par diamètre 567 1758


BARRES BARRES

DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 17


THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER D’UNE
VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

C. TRAVAUX SUIVIS

Au cours de mon stage j’ai eu l’opportunité de travailler sur deux chantiers différents .
Je suis resté principalement sur les travaux de l’usine où nous avons réalisé une plate-
forme en béton armé. Mais j’ai suivi également les travaux de second œuvre de la villa
type D.

III. PLATE-FORME

Cette plate-forme en béton armé est réalisé pour entreposage des fonds de tasses du
caoutchouc . Ainsi elle permettra la circulation d’engin tels que : des chargeuses et des
bennes.

1. Béton armé

Le béton armé est une association hétérogène, du béton et de l’acier. Cette association
est possible grâce à leurs propriétés qui favorisent leur mariage:

- leurs coefficients de dilatation très proches (10.10 -6 pour le béton et 11.10-6 pour
l’acier), ce qui accroit leur adhérence normale.

- La disparité des modules d’élasticités des deux matériaux associés, ce qui a pour effet
de limiter les déformations du béton.

Le Béton : pour fabriquer du béton, il faut de l’eau, du ciment et des granulats, soit du
sable et des cailloux . L’eau et les ingrédients secs forment une pâte plus ou moins
visqueuse qui peut-être coulée dans un moule. Le ciment enrobant les granulats durcit
et la pâte devient une masse dure et compacte. Celle-ci résiste bien aux efforts de
compression et mal aux efforts de traction.

L’acier : est un alliage de fer et de carbone. A partir de l’acier on obtient les armatures
du béton armé suite à des opérations de dressage ( pour les couronnes uniquement ),
DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 18
THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER D’UNE
VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

de cou, de façonnage et d’assemblage. Il est aussi résistant en compression qu’en


traction.

2. Exécution de la plate-forme

La plate-forme est constituée de plusieurs dallages. Elles sont réalisée sous formes
des figures d’un damier avec des joints. Cette disposition permet d’enlever un dallage
mal exécutée qui présenterais des fissures sans que cela n’est de conséquences aux
autres dallages.

2.1. Réalisation du dallage

2.1.1 Constitution d’un dallage

Dans un dallage on rencontre de bas en haut :

 Un support constitué par :


- sol naturel  où traité,
- une forme réalisée par un traitement du sol en place ou par une épaisseur
de matériaux d’apport,

 une interface constituée par l’un au moins des composants suivants :


- couche de fermeture, en matériaux calibrés fins, destinée à combler les vides
des parties matériaux sous-jacentes,

- une couche de glissement : un lit de sable sur 20 mm d’épaisseur environ,

- film : polyéthylène (de 150 µm d’épaisseur minimale, recouvrements des lés ≥


20 cm), géotextile ou géo-synthétique (épaisseur ≤ 3),

- isolant thermique, écran antipollution éventuel …

DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 19


THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER D’UNE
VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

 dallage en béton armé ou non armé, coulé en place et reposant sur le sol ou
sur la forme, par l’intermédiaire de l’interface,

 une couche d’usure, obtenue par renforcement superficiel du béton avant son
durcissement,

 un revêtement, permettant de satisfaire aux spécifications concernant les


tolérances géométriques d’emploi et de donner au dallage des qualités de
surfaces désirées, tout en assurant une certaine résistance aux actions
mécaniques (telles que celles dues aux engins de manutention, aux actions
chimiques …) .

IV.1.2. Dallage exécuté

DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 20


THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER D’UNE
VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

Pour ce chantier dont j’ai suivi les travaux, le dallage est à usage industriel.

 Préparation du support

La préparation du support requiert quatre opérations essentielles :

 Le décapage, opération consistant à éliminer, les végétaux, la terre végétale, les


matières organiques, les déchets et les gravois.

 Le nivellement et le dressage selon un plan sensiblement horizontal.

 Le compactage dont le but est d’augmenter la force portante du sol et de


réduire le tassement sous charge.
Préalablement, il peut être nécessaire d’incorporer au sol un matériau d’apport
(grave-ciment, grave ou grave-laitier) pour améliorer sa compacité.

 Le drainage, opération d’assainissement indispensable pour les formes en matériaux


tout venant où les risques de remontée capillaires sont importants.

Ces opérations ne sont pas toutes indispensables dans tout les cas. Cela dépend
de la nature et des caractéristiques mécaniques du sol.

Dans le cas de notre projet il nous a été demandé une réhabilitation, donc le
remplacement d’un dallage ancien.

1er étape : sécurité


Sécurisation de l’accès à la plate-forme.

DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 21


THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER D’UNE
VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

2ième étape : démolition

A l’aide d’un marteau piqueur le dallage est démoli puis les gravas sont assemblés et
chargés dans des camions pour être évacué hors du chantier.

DEM
OLITION DE DALLAGE

3ièmeétapes : nivellement et dressage

- enlèvement des points durs du sol (blocs de pierre), s’ils sont peu profonds ou
affleurant,
- repérage d’après le niveau géographique français (NGF) et traçage sur un point fixe
du trait de niveau.

4ièmeétapes : compactage

Compactage soigné du fond de fouille et des remblais.

DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 22


THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER D’UNE
VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

5ièmeétape : Pose d’une interface

Réalisation d’un lit de sable de 2 cm d’épaisseur et pose d’un film (polyéthylène) pour
limiter les remontées d’eau et faciliter le libre retrait de dalle.

INTERFACE

6ièmeétape : pose d’armature

Pose de treillis soudé avec section reparti en deux nappes maintenues en position par
des cales et des distanciers.

TREILLIS SOUDE

7ièmeétape : bétonnage

Un bétonnage délimité par des arrêts de coulage espacés au maximum de 6 m :


DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 23
THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER D’UNE
VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

- Coulage du béton frais à l’aide de brouettes,


- vibration du béton à l’aide d’aiguille vibrante pour éviter la ségrégation,
- dressage du béton par une règle métallique.

8ièmeétape : surfacé

Surfacé, par un talochage manuel ou mécanique, ici le talochage a été fait mécaniquement
à l’aide d’hélicoptère.

Hélico
ptère

!précision

Chaque dalle est séparée par un joint d’arrêt  traversant la totalité de l’épaisseur de la
dalle.

DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 24


THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER D’UNE
VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

IV. MISE EN ŒUVRE DE L’ENDUIT AU MORTIER DE CIMENT DE LA VILLA


TYPE C

1. DEFINITION D’ENDUIT

L’enduit est un mélange composé d’un ou de plusieurs liants minéraux, de granulats et


parfois d’adjuvants et/ou d’ajouts, utilisés pour réaliser des enduits extérieurs ou
intérieurs.

2. MORTIER D’ENDUIT FRAIS

Mortier entièrement gâché et prêt à l’emploi.

2.1. L’eau de gâchage

C’est la quantité d’eau nécessaire à la mise en œuvre du mortier.

IV.1.1 Rôle de l’eau de gâchage

- Mouiller le liant et permettre sa prise,


- Amener le mortier à consistance et facilité sa mise en œuvre.

2.2. Liant et granulat

Le ciment utilisé sur notre chantier est un ciment portland composé (CPJ) provenant de
la SOCIM à San-Pedro.

Le granulat utilisé est le sable 0/3 de carrière.

3. Dosage du mortier

 Enduit intérieur , finition des portes et des fenêtres: Dosé à 500Kg/m3 se traduisant
sur le chantier en 2 brouettes de sable pour 1 paquet de ciment et 4 seau d’eau
de 5 Litre.

 Enduit extérieur : dosé à 400Kg/m3 se traduisant sur le chantier par 2 brouette de


sable pour 1 paquet de ciment et 4 seau d’eau de 5 Litres.

DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 25


THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER D’UNE
VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

4. Mise en œuvre traditionnelle de l’enduit

4.1. Définition des différentes couches

Le gobetis : est une couche semi-liquide jetée sur le mur. L’épaisseur du gobetis est
généralement de 5 ou 6 mm.

Le dressage dit aussi dégrossi, corps d’enduit ou renformis : est une couche qui permet
de rattraper les défauts de planéité . Le mortier utilisé doit être plastique à mou, il est
jeté ou appliqué et tiré à la règle . Cette couche fait généralement 8 à 12 mm
d’épaisseur.

La finition : est la dernière couche. Le mortier est plastique à mou , est étalé à l’aide
d’une liane, d’un platoir ou d’une lisseuse. Cette couche fait 4 à 7 mm d’épaisseur,
taloché (bois, éponge ou plastique), lissé, glacé, gratté, brossé…

4.2. Opération de mise en œuvre


- Mettre les guides en place, vérifier la verticalité,
- Tendre un cordeau entre les guides,
- Vérifier la verticalité de deux repères superposés,
- Mouiller le mur avant de projeter l’enduit,
- Dresser l’enduit entre deux repères pour former une bande verticale,
mouvement vertical pour lisser, (les bandes verticales servent de
guide pour lisser l’enduit et respecter la planéité),
- Lisser l’enduit à la règle, en partant du bas vers le haut par un
mouvement horizontal de la règle,
- Talocher puis polir.

DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 26


THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER D’UNE
VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

Exemple d’enduit

DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 27


THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER D’UNE
VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

4.3. Opération de mise en œuvre d’un angle

- Placer un premier guide sur un premier coté du mur adjacent à


l’angle choisi,
- Dresser ce premier coté du mur,
- Enlever le guide après 1 ou 2 heures en faisant attention à ne pas
abimer l’enduit en place,
- Placer un guide au deuxième coté de l’angle,
- Enlever le guide avec précaution,
- Terminer l’angle au moyen d’un angle.

Exem
ple de réalisation d’un angle

DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 28


THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER D’UNE
VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 29


THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER D’UNE
VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

IV. APPORTS

Ce stage, vu comme une formation pratique, a été pour moi d’un apport très
appréciable en ce sens qu’il m’a permis de mieux concilier l’enseignement reçu en
classe aux exigences du travail dans une entreprise. Il m’a permis d’élargir ma vision
technique et de côtoyer les plus anciens dans la profession.

V. CRITIQUES

Nous avons apprécié la collaboration entre le directeur et son personnel qui nous a
toujours donné de bons conseils. Ce qui favorise la bonne entente entre les membres de
l’entreprise.

Mes critiques vont d’abord à l'endroit de notre établissement d'origine,

o Pour le manque de l'outil informatique qui est aujourd'hui indispensable à


tout technicien supérieur du domaine de génie civil.
o Pour le manque d'organisation afin d'insérer les étudiants admissibles au
BTS dans des entreprises pour effectuer leur stage pour la soutenance et
acquérir de l'expérience.

Aussi à l'endroit de COULYRAH SARL,

o Pour le manque de véhicule de liaison.


o Pour le manque de confiance au stagiaire.
o Pour l’absence de bureau d’étude.

DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 30


THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER D’UNE
VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

VI. SUGGESTIONS

Aux nombres des suggestions, il faudrait mettre à la disposition du


personnel :

o Un véhicule de liaison
o Une salle technique climatisée
o Une salle d'attente pour les visiteurs

DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 31


THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER D’UNE
VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

CONCLUSION GENERALE

Au terme de ce stage, je peux dire qu’il a été très enrichissant dans la mesure
où nous a permis en tant que technicien supérieur en bâtiment et de nous
familiariser avec certains acteurs des BTP, d’avoir une idée des travaux que
j’effectuerai en entreprise après l’obtention de mon diplôme.

En En effet, ce stage m’a permis de concilier les cours théoriques et leur


application pratique dans le suivi des projets et de connaitre aussi les dures réalités de
la vie en entreprise.

En tout état de cause, mon champ de connaissance en ressort très élargie.

Cependant durant le stage à la rédaction de ce rapport, j’ai rencontré un


ensemble de difficultés. Néanmoins je sort satisfait d’avoir mené à terme les travaux
qui m’ont été confié. Ma satisfaction est encore plus grande de savoir que je pourrais
participer au travers de ce thème, à l’essor de COULYRAH SARL en matière de qualité.

DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 32


THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER D’UNE
VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 33


THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER D’UNE
VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

VUE EN PLAN DU CANNIVEAU A SAPH RAPIDESGRAH (San Pedro)

DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 34


THÈME   : CALCUL D’APPROVISIONNEMENT EN GROS-ŒUVRES DU CANIVEAU SUIVI DE CHANTIER D’UNE
VILLA TYPE D ET D’UNE PLATE FORME A LA SAPH RAPIDES GRAH

DEVIS QUANTITATIF DU CANIVEAU A SAPH RAPIDESGRAH (San Pedro)

NUMER DESIGNATION UNITE QUANTITE


O
GROS-OEUVRES
1. Terrassement
1.1 Fouille en tranché m3 96.000
1.2 Remblais des fouilles m3 28.800
2. Structure (caniveau)
2.1 Béton de propreté m3 8.000
2.2. Béton armé
2.2.1 Béton m3 54.000
2.2.2 Armature kg 1298.08
2.2.3 Coffrage m2 480.00

DIOMANDE INZA RAPPORT DE STAGE Page 35