Vous êtes sur la page 1sur 22

république de bénin

Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche


scientifique

UNIVERSITÉ D’ABOMEY-CALAVI

ÉCOLE POLYTECHNIQUE
D’ABOMEY-CALAVI

DÉPARTEMENT DE GÉNIE ÉLECTRIQUE

Année d’étude : 5ème année

Projet de réalisation d’un onduleur monophasé de 60


W

Réalisé par : AMADJI Cédric et MONRA Chérif


Sous la supervision de : Mr Probus KIKI

Année Académique : 2019-2020


Sommaire

Table des figures 2

INTRODUCTION 4

1 CAHIER DE CHARGE 6

2 L’ONDULEUR 7

3 METHODOLOGIE 9
3.1 MATERIELS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
3.1.1 Listes des composants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
3.1.2 Description de quelques composants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
3.2 METHODES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
3.3 SIMULATION DE L’ONDULEUR PAR PROTEUS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11

4 REALISATION TECHNIQUE 15
4.1 REALISATION DE LA CARTE DE L’ONDULEUR . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
4.2 L’ONDULEUR A LA FIN DE LA RÉALISATION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19

CONCLUSION 20

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES 21

2
Table des figures

1.1 Schéma synoptique de l’onduleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6

2.1 Schéma de principe d’un onduleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7


2.2 Onduleur autonome en demi-pont . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
2.3 Allure de la tension de sortie de l’onduleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8

3.1 Transistor MOSFET IRFZ44E . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10


3.2 schéma de départ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
3.3 allure de la tension à la sortie de l’astable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
3.4 Allure de la tension à la sortie du transformateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
3.5 onduleur réalisé sur verrou board . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
3.6 Bloc d’alimentation utilisée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
3.7 Allure de la tension au primaire du transformateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
3.8 Valeur de la tension et de la fréquence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14

4.1 Le schéma fonctionnel de la carte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15


4.2 PCB de l’onduleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
4.3 Visualisation 3D de la carte de l’onduleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
4.4 Face arrière de la carte après soudure des composants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18
4.5 Carte finale de l’onduleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18
4.6 Valeur de la tension de sortie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
4.7 le boitier de l’onduleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
4.8 Prototype fini de l’onduleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
4.9 Lampe 220 V 5W allumée par notre onduleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20

3
Liste des tableaux

4
INTRODUCTION

Dans le cadre de notre formation du semestre 9, nous devons réaliser un projet d’études et de réalisations
en électronique de puissance. Le but de ce projet est de mettre en œuvre nos compétences sur la conception
et la réalisation d’un système électronique ou électrotechnique, ainsi que sur la rédaction de son rapport.
Nous avons choisi donc de réaliser un onduleur autonome de voiture : le but étant d’avoir une tension de
230 V alternatif à partir d’une tension de 12V Continu.

5
CAHIER DE CHARGE
1
Le but de notre projet est de convertir une tension continue de 12V en une tension alternative de 230V
50 Hz pour cela on utilisera un onduleur et un transformateur élévateur.

Figure 1.1 – Schéma synoptique de l’onduleur

L’onduleur à réaliser aura une puissance maximale de 60 W Cette réalisation est mise en œuvre pour
un public ayant à leur disposition une batterie de 12 V ou qui utilise une source d’alimentation solaire
de 12 V, pour pouvoir utiliser tout appareil électrique fonctionnant en 230V alternatif (ex : ordinateurs,
recharge de téléphone, recharge d’appareil photo, poste radio ...).

6
L’ONDULEUR
2
A partir d’une tension continue, nous devons alimenter une charge en tension alternative.

Figure 2.1 – Schéma de principe d’un onduleur

Nous avons opté pour la réalisation d’un onduleur monophasé autonome à deux interrupteurs dont la
commande est symétrique. Nous pouvons régler la fréquence et la tension, l’onduleur sera donc autonome.
Son emploi est varié, il peut être utilisé pour alimenter un moteur asynchrone, la fréquence est alors de
quelques dizaines de Hertz. Il intervient également en cas de micro coupures sur les ordinateurs, en tant
qu’alimentation de secours. Le schéma de cet onduleur autonome en demi-pont est le suivant

Figure 2.2 – Onduleur autonome en demi-pont

7
CHAPITRE 2. L’ONDULEUR

E sont deux sources de tension continue idéales identiques.


K1 et K2 sont deux interrupteurs électroniques commandable à l’ouverture et à la fermeture. On
appelle uc, tension aux bornes de la charge et ic, intensité du courant dans la charge. La commande est
symétrique, cela signifie que pendant la moitié de la période de fonctionnement K1 est fermé et K2 est
ouvert et pendant l’autre moitié de la période de fonctionnement K1 est ouvert et K2 est fermé.

Figure 2.3 – Allure de la tension de sortie de l’onduleur

Sur la première demi-période (0<t<T/2), l’interrupteur K1 est fermé et K2 est ouvert. Seule la branche
du haut est utilisée. La tension E se recopie aux bornes de la charge. Sur la deuxième demi-période
(T/2<t<T), l’interrupteur K2 est fermé et K1 est ouvert. Seule la branche du bas est utilisée. La tension
-E se recopie aux bornes de la charge.
Ainsi : la tension aux bornes de la charge est alternative.

8
METHODOLOGIE
3
3.1 MATERIELS
3.1.1 Listes des composants
Pour réaliser ce projet, nous avons utilisé un certain nombre de composants. La liste des matériels dont
nous aurions besoins pour la réalisation de notre onduleur est résumée dans le Tableau I. Les prix sont en
francs CFA.
Numéro Désignation Caractéristiques Quantité Prix unitaire Prix total
01 Astable CD4047BCN 01 1000 1000
02 Résistances 100 ohms 02 50 100
03 Transistor IRFZ44E 02 900 1800
04 Potentiomètre 02 500 1000
05 Terminal Block 07 250 1750
06 Interrupteurs 01 200 200
07 Condensateurs 0.22 uF 01 300 300
08 Condensateurs 4800 uF 01 600 600
09 Condensateurs 100 uF 01 400 400
10 Fusibles 1A 01 150 150
11 Fusibles 6A 01 150 150
12 Transformateur 12 V/ 220 V 01 2000 2000
13 Lampes 01 200 200
14 Impression de la carte 01 2500 2500
15 Boitier 01 1500 1500
16 Dissipateur 01 300 300
17 Imprévus 1500
total 13950
Le coût approximatif de la réalisation est de : 13350

3.1.2 Description de quelques composants


v La puce CD404BCN
Le CD4047BCN est capable de fonctionner dans le mode monostable ou astable. Il nécessite un
condensateur externe (entre les broches 1 et 3) et une résistance externe (entre les broches 2 et 3)
pour déterminer la largeur d’impulsion de sortie en mode monostable, et la fréquence de sortie dans
le mode astable. Le fonctionnement astable est activé par un niveau élevé sur l’astable entrée ou
par un niveau bas sur l’entrée astable. La fréquence de sortie (à un rapport cyclique de 50%) aux
sorties Q et Qbar est déterminée par les composants de synchronisation. Une fréquence deux fois

9
CHAPITRE 3. METHODOLOGIE

supérieure à Q est disponible à la sortie de l’oscillateur, un rapport cyclique de 50% n’est pas garanti.
Le fonctionnement monostable est obtenu lorsque l’appareil est déclenché par une transition basse à
haute à l’entrée + trigger ou par une transition haute à basse à l’entrée - trigger. L’appareil peut être
réenclenché en appliquant simultanément une transition niveau bas à haut vers les entrées + trigger
et retrigger. Un niveau élevé sur l’entrée Reset réinitialise les sorties Q à low et Qbar au niveau haut.
v Le MOSFET IRFZ44E

Figure 3.1 – Transistor MOSFET IRFZ44E

v Le transformateur élévateur 12 V-230V


Un transformateur est un appareil permettant de modifier la tension et l’intensité du courant délivrées
par une source d’énergie alternative, en un système de tension et de courant différents sans modifier
la fréquence. Nous utilisons un transformateur à pont milieu 12 V - 0 - 12 V car nous allons avoir
une tension de 12V à convertir en 230V alternative.
v Radiateur
La cause principale de endommagement des composants dans la majorité des cas, c’est l’augmentation
de température pour cela on va monter au dos de chaque IRFZ44E un radiateur dissipateur en
aluminium. On opte pour l’utilisation de ce métal parce que l’aluminium est un bon conducteur de
chaleur.

3.2 METHODES
Notre onduleur est concu pour recevoir un courant alternatif de 220V 50 Hz provenant d’une batterie
de voiture ou de toute batterie 12 V. En électronique de puissance, on utilise de plus en plus des conver-
tisseurs utilisant des interrupteurs électroniques fonctionnant soit à l’état passant (ou fermé), soit à l’état
bloqué (ou ouvert). Le passage d’un état à l’autre s’effectue périodiquement. Les améliorations apportées
à l’onduleur se situent essentiellement au niveau de la commande, avec tout d’abord, la génération d’une
onde purement sinusoïdale, mais également la surveillance de la tension d’entrée et de la tension de sor-
tie. On a cependant besoin d’un générateur ou transmetteur de signal. Les commandes des convertisseurs
peuvent être obtenus à partir d’un composant analogique (amplificateur opérationnel) appeler commande
analogique ou commande à base d’un (PIC, ARDUINO, DSP ou FPGA) appeler commande numérique.
On obtient ainsi les signaux qui vont aller vers les composants de puissance. Le circuit de notre onduleur

10
CHAPITRE 3. METHODOLOGIE

fonctionne comme un convertisseur push-pull. Le cœur de l’onduleur est la puce CD404BCN (un circuit in-
tégré), qui sert d’oscillateur maitre et contrôle simultanément les transistors à effet de champ.Ces derniers
fonctionnent en mode de clés. Un seul des transistors peut etre ouvert. Si les deux transistors s’ouvrent
simultanément , un court-circuit se produira et les transistors bruleront instantanément. Ainsi pour eviter
cela nous avons mis en sortie un fusible de 1A. Pour notre onduleur si la fréquence est différente de 50 Hz
, il faut l’ajuster à l’aide d’une résistance variable à plusieurs tours présente sur la carte.

3.3 SIMULATION DE L’ONDULEUR PAR PROTEUS


La simulation c’est le premier et la grande étape dans la réalisation d’une carte électronique dans ce
travail on utilise des outils de simulation fonctionnelle et électronique comme on peut le voir sur le Figure
3-2 on dessine ce schéma avec logiciel Proteus , ainsi nous pouvons tester le comportement du circuit.

Figure 3.2 – schéma de départ

Après la simulation du montage précédent on obtient les résultats suivants :

11
CHAPITRE 3. METHODOLOGIE

Figure 3.3 – allure de la tension à la sortie de l’astable

Figure 3.4 – Allure de la tension à la sortie du transformateur

12
CHAPITRE 3. METHODOLOGIE

Apres l’étape de la simulation nous sommes passés en réel en réalisant le circuit de l’onduleur sur verrou
board comme l’indique la figure ci-dessous :

Figure 3.5 – onduleur réalisé sur verrou board

A l’aide d’une alimentation continue et en variant les potentiomètres jusqu’à obtenir une fréquence de
50 Hz nous avons pu visualiser grâce à un oscilloscope le signal de commande généré pas l astable et le
signal de sortie de l’onduleur. A l’aide d’un multimètre on a également mesuré la tension de sortie de notre
onduleur.

Figure 3.6 – Bloc d’alimentation utilisée

13
CHAPITRE 3. METHODOLOGIE

Figure 3.7 – Allure de la tension au primaire du transformateur

Figure 3.8 – Valeur de la tension et de la fréquence

14
REALISATION TECHNIQUE
4
4.1 REALISATION DE LA CARTE DE L’ONDULEUR
Après étude des concepts théoriques autour de la carte, il était capital de passer à la phase pratique.
Ainsi, afin d’assurer la réussite de notre réalisation, nous avons procédé par étapes :
v Étape 1 : Réalisation du schéma fonctionnel de la carte
Nous avons réalisé le schéma fonctionnel de la carte d’acquisition sous le logiciel de Conception
Assistée par Ordinateur (CAO) « Proteus 8.6 ». Il se compose d’une alimentation continue , d’une
puce CD4047BCN et de deux bras chacun contenant un transistor MOSFET de type IRFZ44E.

Figure 4.1 – Le schéma fonctionnel de la carte

Ces MOSFETs sont capables de supporter une tension de 60 V et un courant jusqu’à 48 A , on a


placé une résistance 100 ohm avant chaque drain du MOSFET pour les protéger contre les chutes de
tension.
v Étape 2 : Réalisation du typon de la carte
Le logiciel de CAO « Proteus 8.6 », contient un sous-programme nommé « PCB Layout » qui permet
de réaliser les typons. Ainsi, nous avons placé les composants sur l’interface de « PCB Layout ».

15
CHAPITRE 4. REALISATION TECHNIQUE

Ensuite, nous avons configuré « PCB Layout » pour avoir une taille de piste du typon de style T80
et des pastilles carrées de style C 50. Enfin, nous avons défini la taille de la carte ( 49 mm x 24 mm)
et procédé à un routage automatique.

Figure 4.2 – PCB de l’onduleur

16
CHAPITRE 4. REALISATION TECHNIQUE

Figure 4.3 – Visualisation 3D de la carte de l’onduleur

v Étape 3 : Impression du typon et réalisation de la plaquette


Attribuer une étape à une impression peut sembler inapproprié ou exagéré mais nous pouvons affirmer
avec certitude que ce n’est pas le cas. L’impression du typon de la carte a été faite sur papier calque
avec une imprimante à jet d’encre configurée spécialement pour appliquer le plus d’encre possible ;
car de cette opération dépend la réussite de la réalisation de la plaquette. Une fois la plaquette
réalisée elle est nettoyée et on passe à l’étape suivante qui est le perçage. Après quelques minutes sur
la perceuse, nous avons terminé complètement la réalisation de la plaquette.
v Étape 4 : Soudure et finition
Équipés d’un fer à souder, nous avons soudé chaque composant à sa place grâce au schéma d’im-
plantation. Ensuite à l’aide d’un multimètre, nous avons testé toutes les continuités afin d’être sûr
de n’avoir pas oublié des connexions via.

17
CHAPITRE 4. REALISATION TECHNIQUE

Figure 4.4 – Face arrière de la carte après soudure des composants

Figure 4.5 – Carte finale de l’onduleur

Après soudure on a verifié le fonctionnement de la carte et pour une frequence de 50 Hz on obtient en


sortie une tension de 234 V.

18
CHAPITRE 4. REALISATION TECHNIQUE

Figure 4.6 – Valeur de la tension de sortie

4.2 L’ONDULEUR A LA FIN DE LA RÉALISATION


Après les divers tests et soudures nous avons mis la carte de l’onduleur dans un boitier comme indique
les figures ci- dessous :

Figure 4.8 – Prototype fini de l’onduleur


Figure 4.7 – le boitier de l’onduleur

19
CHAPITRE 4. REALISATION TECHNIQUE

Figure 4.9 – Lampe 220 V 5W allumée par notre onduleur

20
CONCLUSION

Le présent projet nous a permis non seulement d’acquérir et d’approfondir nos connaissances sur le
principe de fonctionnement d’un onduleur, mais aussi de développer l’esprit de travail en équipe.L’onduleur
réalisé prend en entrée du 12 V continu et délivre en sortie du 230 alternatif. L’onduleur réalisé dans ce
projet a nécessité un investissement financier de 13950 FCFA.

21
RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES

v Kheireddine CHETTIH.Réalisation d’un onduleur monophasé avec un bras redondant.Projet de Fin


d’Etudes En vue de l’obtention du diplôme : MASTER EN ELECTROTECHNIQUE,UNIVERSITE
DES FRERES MENTOURI CONSTANTINE FACULTE DES SCIENCES DE LA TECHNOLOGIE
DEPARTEMENT D’ELECTROTECHNIQUE,2015 pages 29.
v MECHERI SALAH-EDDINE .REALISATION D’UN ONDULEUR DE TENSION MONOPHASE
CONTROLE PAR UNE CARTE ARDUINO .Mémoire Présenté en vue de l’obtention du Diplôme
de Master en Electrotechnique ,UNIVERSITE CONSTANTINE I FACULTE DES SCIENCES DE
LA TECHNOLOGIE DÉPARTEMENT : ELECTROTECHNIQUE,2014 pages 33
v Support de cours D’électronique de puissance Les convertisseurs DC-DC et DC-AC ,Hidri.Imed
Technologue à l’ISET de Nabeul

22