Vous êtes sur la page 1sur 7

Il faut que l’Afrique ait une autre raison de croire en Elle-même.

I-Introduction

J
’ai rencontré des nations formidables, croisé des peuples à la limite de l’ordinaire, et
partagé la vie de gens qui m’ont ébahi : Ils maitrisent la technologie, façonnent le monde
selon leur désir, et créent l'avenir. Ils réalisent leurs rêves, matérialisent leurs pensées,
et comprennent le mot Liberté. De véritables magiciens…

Je voudrais… je voudrais que l’Afrique ne soit peuplée que de ces gens. J’ai même eu
l’idée, de les convaincre d’y habiter. Mais on m’a répondu, que l’Afrique est un continent
maudit…

Combien de fois n’avons-nous pas entendu cette phrase aux allures de sentence ?
Combien de fois l’avons-nous prononcé sans nous en rendre compte ? Combien de fois, nous
sommes-nous sentis incapables de relever le défi de la clairvoyance, et celui du
développement? Combien de fois... ? Que quelqu’un me le dise. Je veux une réponse…

Moi, je ne crois pas en ces balivernes. I Believe In Africa. Mais je crois aussi, que
l’Afrique est malade, sa jeunesse se meurt… et pour éviter qu’elle se vide du peu de sang qui
lui reste encore, Nous avons eu une idée, un concept,

LE JAVISME. On assiste, à la naissance de ce qui va devenir un MOUVEMENT, un


COURANT.

II-Qu’est- ce que Javisme?


Une nouvelle forme d’engagement Panafricain

Le Javisme est une porte ouverte, une incursion dans l’univers de ceux qui ont réussi,
des modèles, et qui sont, de par leur statut social, des références ou des repères pour une
jeunesse qui se cherche.

Le javiste

Philosophique, spirituel à la limite, le terme a une curieuse sonorité, et ses épanchements


n’en sont pas moins intéressants. Sorti de l’argot mina, JAV est presque un verbe qui s’emploie

2
très souvent avec un sujet et qui veut dire travailler, faire des efforts ou encore se battre.
L’expression désigne un effort constant, sans interruption, une quête perpétuelle de la
réalisation de soi, et du bonheur. Le javiste se reconnaît dans l’attitude ; c’est un battant. C’est
le genre de personne qui croit fortement en ses capacités, qui veut faire bouger les choses, et
qui se donne les moyens de ses ambitions. En fait, il veut, va, et fait.

Le javiste n’est cependant pas – comme on serait tenté de le penser un surhomme ; il est
généralement à la base, quelqu’un qui part de presque rien, et qui décide, à un moment, de
grimper l’échelle sociale. C’est un révolté, et il a une rage : celle de réussir. Certains javistes
le sont encore plus que d’autres. Ce sont des javistes dans-l’âme. Conscients de leurs
capacités exceptionnelles, ils touchent à tout, leur réalisation sociale dépendant de cette
particularité-là.

Les javistes dans-l‘âme sont les vrais javistes. Parce qu’ils ont, au-delà de l’aspect
physique de la chose, une conscience spirituelle. Le JAV devient alors une entité dans laquelle
se retrouvent tous les javistes. Il devient une force qui les unit, entretient l’Energie, et les
éclaire.

JAV. Jeunesse, Action, Vision. Des jeunes qui agissent, dans une vision précise. Le
terme serait-il le fruit du hasard ?

III-Pourquoi le Javisme?
A la base un constat : La jeunesse Africaine en manque de repères, faute d’initiatives
salvatrices en terme d’emploi. Le concept de par ses composantes vient lier les démons du
chômage et de la vie socio- culturelle.

Il fallait, plus de cinquante ans après 1960, faire subir à l’Afrique le test de la maturité
politique certes, mais aussi celui de l’identité culturelle et de tout ce à quoi cette expression au
sens multidimensionnel donne à penser. Il fallait donc, aller chercher tant dans le cœur que
dans la conscience de ces africains partagés entre la fierté d’être ce qu’ils ont toujours été et
ce à quoi ils aspirent aujourd’hui, une raison de plus de s’intéresser à leur africanité. On sait
que l’Afrique a toujours été peinte de façon très colorée, à cause de sa chaleur, de la joie de

3
vivre de ses habitants, et de sa forte spiritualité sans nul doute. Les images qui nous viennent
le plus à l’esprit, quand nous pensons à cette Afrique que nous aimons malgré tout sont pleines
de rires, de danses et de gaité ; en Afrique, on aime fêter.

Seulement, s’il faut après avoir été livrés pendant toutes ces décennies, à une autre
réalité que celle du colonisateur, retomber dans la torpeur que cet amour de la fête nous a
injectée, eh bien chers africains, nous n’aurions rien conquis. N’appelons pas à renier les
valeurs qui nous sont essentielles. Apprenons à fonctionner autrement.

Génération Consciente - Génération JAVISTE

Il faut dire que le CONCEPT JAVISTE, de par sa nature même se doit de toucher
chaque africain, dans son environnement géographique, va ainsi à la rencontre de ceux et celles
qui le font.

IV-Origine
Javiste. : Curieuse sonorité, et si pour beaucoup de gens il ne veut rien dire, ce n’est pas
le cas de certaines populations de l’Afrique de l’ouest. Il faut donc se glisser dans la culture
Ewé, pour en saisir le sens. ‘’Dji avoun’’ (bats-toi), devenu‘’djav’’ seule forme que pouvait
tolérer un langage urbain, argotique, un code de jeunes.

Certaines personnes en ont fait une philosophie , un mode de vie. Des’’Javistes’’,


qui croient en la réussite par deux choses : Volonté et Travail. La volonté : Les Hommes, s’ils
venaient à en manquer, ne seraient plus que de véritables zombies, des spectres vivants
subissant la curieuse loi du non-choix. La volonté constitue la base même de toute œuvre
humaine et chaque invention, chaque pas de plus dans le progrès, est la preuve la plus
manifeste de ce qui fait de nous ce que nous sommes

Nous sommes tous des Héros, des Future Makers, des Javistes

Toute initiative est régie par cette loi sans laquelle le monde même tel qu’il se présente
aujourd’hui n’existerait pas. On comprend assez aisément ce que les Hommes représentent, et
lorsqu’on songe à ce qu’ils sont capables de réaliser, soit collectivement, soit par eux-

4
mêmes, la notion de « modèle » ou de «javiste» dans la sphère sociale prend vraiment toute
son importance.

Le model Javiste est une valeur sûre ; il est l’un des artisans de la société prospère. Tout
le monde ou presque veut faire comme LUI.

C’est là que l’énergie se mute en matière, que le désir devient volonté, puis action. Il y
a plus de facilité à réussir, lorsqu’on SAIT que la chose est POSSIBLE ; les gens ont besoin
de miracles. Le Javisme a été pensé dans cette logique-là.

L’objectif est de montrer les personnes qui réussissent, celles qui se battent, celles qui donnent
envie de faire la même chose, et celles par qui le « yes i can » devient un leitmotiv populaire.
Le Javisme est un savant mélange entre un people-concept et un courant artistique qu’on la
connaît dans sa forme originelle. Il devra être un marchand de rêves, l’envie qui pousse à la
tentation d’entreprendre et… de réussir.

La « mission » du Lancement du concept sera essentiellement de donner aux jeunes Africain


en particulier, une autre vision de la Réussite.

V-Contexte
Il s’est avéré nécessaire que le Togo accueille la première édition d’un événement qui
sillonnera l’Afrique, puisqu’il n’est presque pas pensable de trouver ailleurs qu’ici, des jeunes
qui partent de pas grand-chose, et qui décident, avec tout l’engagement que la chose implique,
de grimper l’échelle sociale. Battants, jusqu’au-boutistes, les Javistes se reconnaissent à leur
rage qu’il était important d’honorer.

De plus, le Javisme a été pensé par le réseau JAV, originellement togolais, qui possède
des cellules dans une quinzaine de pays à travers le monde. Il n’en fallait donc pas plus pour
que ce choix soit de primeur.

VI-Historique de JAV
Tout commence en 1998. Une seule préoccupation : changer les choses dans un monde
où les handicaps étaient devenus plus qu’une réalité existentielle et où il fallait montrer que

5
les jeunes peuvent ensemble réaliser des projets, à partir de rien, grâce à leurs talents respectifs.
Il était en outre question de mettre en place, une structure pouvant regrouper toutes les
compétences artistiques, avec la conviction que le développement d’un pays passe aussi par la
chose culturelle.

C’est en 2008 que JAV prend véritablement forme, avec des ateliers de développement
personnel. Il s’en suit une longue série d’organisations artistiques en partenariat avec des
agences de communication, de production audiovisuelle, et des centres culturels. Le réseau
s’affiche ainsi aux USA, en France...

2016 est l’année des grandes réformes. JAV connaît une profonde mutation, avec le lancement
officiel du concept « Javiste » qui prépare le terrain au programme ERECTION AFRIQUE.
Un programme de dimension continentale, structuré en cinq grands projets dont la réalisation
prend alors, une importance capitale, tant sa portée s’annonce significative…

VII- L’Après lancement javiste


S’il est clair que le concept s’exportera dans d’autres pays africains, il intéressera de
savoir qu’une suite lui sera donnée. Ce qu’il faut savoir, est que le lancement du concept n’est
que la première phase de la mise en œuvre du grand programme ERECTION qui regroupe un
certain nombre de projets.

Il faut noter que si le mouvement permet de détecter des talents, ces derniers doivent
être suivis. D’où le lancement d’un programme (le deuxième) de leur prise en charge par JAV
et de leur promotion.

Une partie des bénéfices que ces programmes généreront, servira à financer un autre
projet humanitaire, « JAV au Trésor », qui consistera essentiellement à soutenir les couches
défavorisées.

Il faut que l’Afrique ait une autre raison de croire en Elle-même.

6
7