Vous êtes sur la page 1sur 12

TRƯỜNG THPT CHUYÊN THI HSG CỤM ĐB&DHBB

LÊ HỒNG PHONG-NĐ Năm học: 2014-2015


Môn: Tiếng Pháp lớp 11
ĐỀ ĐỀ NGHỊ
Thời gian làm bài 180 phút không kể thời gian giao đề
Đề thi gồm 06 trang

A. COMPRÉHENSION ORALE : 2 points


Vous allez écouter deux documents. Pour chacun de ces documents, vous aurez 1 minute pour lire les
questions et, après chacune des 3 écoutes, 1 minute pour répondre aux questions.
Répondez aux questions en cochant la bonne réponse ou en écrivant l’information demandée.
Document 1 :
Vrai ou faux  ? Cochez la bonne réponse en fonction de ce que vous comprenez.
1. Le scandale de corruption est en première page de la presse brésilienne.
A. Vrai B. Faux
2. Plusieurs partis politiques seraient impliqués dans cette affaire de corruption.
A. Vrai B. Faux
3. Paolo Roberto Costa, accusé de corruption, aurait également caché l'origine criminelle de grosses
sommes d'argent.
A. Vrai B. Faux
4. L'ancien candidat aux élections présidentielles, Eduardo Campos, est mort dans des conditions
mystérieuses.
A. Vrai B. Faux
5. Paolo Roberto Costa ne devrait pas aller en prison, mais sera certainement ruiné.
A. Vrai B. Faux
Document 2 :
Vrai ou faux  ? Cochez la bonne réponse en fonction de ce que vous comprenez.
6. Le jeune homme qui a découvert le One-Cent Magenta l'a revendu pour presque rien.
A. Vrai B. Faux
7. L’Allemagne a cédé le timbre à la France comme indemnité après sa défaite lors de la guerre 14-18.
A. Vrai B. Faux
8. En 1922, c'est un roi du pétrole américain qui rachète le timbre.
A. Vrai B. Faux
9. John du Pont, le dernier propriétaire du timbre était un homme très simple et discret.
A. Vrai B. Faux
10. On apprend qu’il a passé la fin de sa vie derrière les barreaux.
A. Vrai B. Faux
B. COMPRÉHENSION ÉCRITE:
I. Lisez ces textes et répondez aux questions en cochant ou en écrivant l’information demandée: 4
points
Texte 1:
Le créateur : “ Plus c’est fou, plus ça me plaît !”
Il voulait être basketteur, mais son dos l’en a empêché. Étudiant en Sciences Éco, il est amené à donner un
coup de main à son père dont l’entreprise d’aliments pour chiens, créée 5 ans auparavant, bat de l’aile : “
Il vendait de gros sacs d’aliments aux coopératives. J’ai réorienté le marketing vers la grande distribution.
Et 3 ans plus tard, j’ai revendu une entreprise remise à flot.”. Le virus est pris, Fabrice Durand-Alizé est et
restera chef d’entreprise. Et il en crée plusieurs, dans la reprographie, la publicité, puis dans le prêt-à-
porter, tout en cajolant un grand projet : un aquarium d’eau douce en pleine campagne. L’Aquarium de
Touraine, filiale de la holding Durand-Alizé, 4000 mètres carrés, 20 millions de francs (donc 5 en propre)
d’invertissements, a ouvert ses portes le 1er avril.
“Un projet fou, auquel personne ne croyait. C’est pour cette raison que cela me plaît”
s’exclame le tout jeune dirigeant, dont l’assurance étonne. Mais il a séduit et convaincu la Caisse
d’épargne, la mairie de Lussault-sur-Loire qui aménage le carrefour, le conseil général qui finance la
commune et ses 10 fournisseurs, qu’il a associés au projet. Prochaine étape ? La capitale. Et peut-être
l’Europe.
L’héritière : “ 90 jours pour convaincre.”
Son père préside toujours Bourgoin, le deuxième volailler d’Europe, 4,8 milliards de francs de chiffres
d’affaires et 4 400 salariés. Mais c’est Corine qui dirige, décide et gère. Elle était partie, ingénieur des
Ponts et Chaussées, pour une belle carrière à la direction générale de grands groupes après avoir crée son
entreprise .....au Japon. Mais après un accident familial, la voilà parachutée dans l’entreprise paternelle :
“Je m’étais donné 90 jours pour m’imposer. Si je n’avais pas été reconnue dans les 3 mois par les 50
personnes avec qui je suis en contact direct, je serais partie.” Elle est restée.
Le repreneur : “ Réaliser le rêve de papa.”
Il dirige Sofidel, un groupe de 3 et bientôt 4 sociétés, dans le Nord, spécialiées dans le traitement de
surface. Il vise les 100 millions de francs de chiffre d’affaires d’ici à 5 ans. Son père, ouvrier devenu
directeur d’usine à la force du poignet, ne parlait que de “ se mettre à son compte”. James Delavault
réalise le rêve paternel après 10 ans d’expérience technique et commerciale, grâce à un de ses clients
désireux de céder son affaire. La transaction a été conclue en 1988, avec le soutien de Sofaris.
“ Le plus intéressant dans ce métier, dit-il, c’est le pouvoir de décider et d’influer sur les événements.”
L’Entreprise, No 103, avril 1994.
1. Cet article décrit :
A. 3 brèves biographies de chefs d’entreprise.
B. 3 parcours professionnels de chefs d’entreprise.
C. 3 orientations professionnelles de chefs d’entreprise.
2. Justifiez le choix des titres.
..........................................................................................................................................................................
............................................................................................................................................
...........................................................................................................................................................
3. Est-ce que Durand-Alizé est devenu basketteur ? Pourquoi ?
...........................................................................................................................................................
.........................................................................................................................................................
4. Est-ce que James Delavault a repris l’entreprise de son père ?
.........................................................................................................................................................
...........................................................................................................................................................
5. Avant d’entrer dans l’entreprise de son père, qu’est-ce que Corine faisait ?
..........................................................................................................................................................................
............................................................................................................................................
6. De ces 3 personnes, laquelle a le plus d’activités différentes ? Lesquelles ?
..........................................................................................................................................................................
............................................................................................................................................
Que signifie la phrase soulignée ?
7. L’entreprise d’aliments bat de l’aile.
A. L’entreprise d’aliments est en difficulté.
B. L’entreprise bat son plein.
C. L’entreprise déploie ses ailes.
8. J’ai revendu une entreprise remise à flot.
A. J’ai revendu une entreprise en faillite.
B. J’ai revendu une entreprise qui s’était sortie des difficultés financières.
C. J’ai revendu une entrprise en restauration.
Texte 2:
Aider les handicapés dans le monde du travail
Les personnes handicapées restent victimes de forts préjugés dans le monde du travail. La sixième
Semaine pour l'emploi en leur faveur entend les combattre. Elle est marquée par une reprise de la
polémique sur les Centres d'Aide par le Travail.
Aujourd'hui, 26% des personnes handicapées sont au chômage. En cause, selon beaucoup, les préjugés
dont elles sont victimes. Préjugés que la neuvième semaine pour l'emploi en leur faveur, qui vient de
débuter, entend combattre. L'Association pour la gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des
personnes handicapées (Agefiph) et la Ligue pour l'Adaptation du diminué physique au travail (Adapt)
veulent mobiliser autour du slogan "Agir, c'est réussir".
« Le handicap, lorsqu'il est visible est encore trop souvent associé à l'incompétence. La mobilisation est
plus que jamais nécessaire pour modifier le regard sur le handicap », expliquent les deux associations.
Aujourd'hui, rappellent-elles, « 215 000 personnes handicapées sont à la recherche d'un emploi et restent,
en moyenne, deux fois plus longtemps sans activité ».
Pourtant, 87% des entreprises qui emploient des travailleurs handicapés s'en disent satisfaites et 62% des
entreprises qui n'en emploient pas estiment qu'une telle expérience « pourrait se dérouler de manière
satisfaisante », selon un sondage réalisé en vue de la semaine d'action. « On observe ainsi que le passage à
l'acte est déterminant pour les chefs d'entreprises, puisqu'ils sont majoritairement satisfaits lorsqu'ils ont
effectué une embauche », a commenté le directeur général de l'Adapt, Philippe Velut. D'après des
témoignages de chefs d'entreprise recueillis dans le Guide France Info Le salarié handicapé dans
l'entreprise, ce dernier est « un salarié comme les autres, avec en plus, la volonté de s'en sortir ». Souvent
« plus productif que les autres », il crée un « effet fédérateur dans une équipe de travail » où les petits
problèmes courants sont « relativisés ».
La Semaine s'est ouverte lundi sur le parvis du Trocadéro à Paris, par un événement symbolique, en
présence des adjointes pour les personnes handicapées au maire de Paris. Les Franciliens sont invités par
les organisateurs « à manifester leur soutien à l'intégration des personnes handicapées dans le monde du
travail, en apposant l'empreinte colorée de leurs mains sur des livres géants ». Tout au long de la semaine,
16 régions se mobilisent et organisent près de 80 événements. Forums, tables rondes, pièces de théâtre,
match de "torball" (football adapté) entre une équipe de déficients visuels et des chefs d'entreprise, tout
sera bon pour « lever les freins psychologiques et culturels ». (…)
Comité « tous ensemble au travail », novembre 2002

Questions :
1. Ce document est de type ______.
A. explicatif B. informatif C. argumentatif D. narratif
2. Quel est le thème général de ce document ?
A. La vie des handicapés.
B. Les conditions de travail des handicapés.
C. La mobilisation pour l’emploi des personnes handicapées.
D. Les associations de défense des personnes handicapées.
3. Quelle est le principal préjugé dont sont victimes les personnes handicapées qui recherchent un emploi
?
………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………
4. Les travailleurs handicapés sont bien intégrés dans les entreprises où ils travaillent.
A. Vrai B. Faux C. On ne sait pas.
Justification : ………………………………………………………………………………………
...........................................................................................................................................................
5. Même si elles travaillent bien, les personnes handicapées sont moins performantes que les
autres employés.
A. Vrai B. Faux C. On ne sait pas.
Justification : ………………………………………………………………………………………
...........................................................................................................................................................
6. Qu’est-ce qu’un effet fédérateur ?
……………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………
7. Qu’est-ce qui freine le développement de l’emploi des personnes handicapées ?
……………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………
8. Qui est invité à cette Semaine pour l’emploi ?
A. Tous les Franciliens.
B. Seulement les personnalités politiques.
C. Seulement les personnes handicapées et les employeurs.
D. Tous les chefs d’entreprise
II. Complétez ce texte en employant les mots donnés : 1 point
Exige, de, illustre, massivement, porte-parole, au contraire , d'ici, quant, place, œuvre
Comment enrayer la famine dans la Corne d’Afrique ?
Les Nations unies ont convoqué, lundi 25 juillet à Rome, une réunion d'urgence pour enrayer la famine
dans la Corne de l'Afrique où 12 millions de personnes sont frappées par la sécheresse. Le ministre de
l'agriculture Bruno Le Maire, la ____________ d'Europe Ecologie-Les Verts Laurence Vichnievsky et
deux responsables d'ONG donnent leur point de vue sur la situation.
Pour Bruno Le Maire, la famine dans la Corne de l'Afrique "____________ une action immédiate et
résolue de la communauté internationale" "en mettant en ____________ d'urgence les mesures du plan
d'action" que les ministres de l'agriculture du G20 ont adopté à Paris, le 23 juin. ____________, le
président de Peuples solidaires/ActionAid, Jean-Paul Sornay, affirme que la situation dans la Corne de
l'Afrique "____________ l'insuffisance de ce plan d'action" et qu'"il faut aujourd'hui aller plus loin et
mettre en ____________ des mesures qui permettront de prévenir de nouvelles famines dans le monde".
Le directeur général d'Action contre la faim, François Danel, appelle ____________ à lui la communauté
internationale à "débloquer immédiatement et ____________ les fonds nécessaires pour faire face à cette
catastrophe majeure" et espère "que ____________ le G20 de novembre [à Cannes], la mobilisation reste
importante". Enfin, Laurence Vichnievsky insiste sur la nécessité de faire ____________ l'agriculture,
souveraine et durable, une vraie priorité de développement à long terme.
LeMonde.fr 12/8/2011
C. CONNAISSANCE DE LA LANGUE : 8 points
I. Remplacez le mot entre parenthèses par son synonyme :
1. Comment veux-tu que je vienne ? Je suis dans (l'impossibilité) ____________de marcher.
2. Cependant, je trouve les jugements de cet homme terriblement (draconiens) ____________ .
3. C'est une femme au (grand) coeur ____________.
4. Pourquoi prends-tu donc cet air (secret) ____________?
5. Le chaton que nous venons d'adopter est très (remuant) ____________.
II. Trouvez le contraire de l'adjectif “frais”dans les phrases suivantes :
6. De la peinture fraîche # ………………………………………………………………
7. Un vent frais # ………………………………………………………………
8. Du poisson frais # ………………………………………………………………
9. Des nouvelles fraîches # ……………………………………………………………..
10. Un accueil plutôt frais # ………………………………………………………………
III. Refaites des phrases sans répéter les compléments.
1. Il s’intéresse beaucoup à ses ancêtres.
2. Elle n’aime pas ses amis et ne fait pas attention à ses amis.
3. Ont-ils raconté cet incident à leurs amis?
4. Ils s’intéressent aux résultats du concours.
5. Il met mes affaires dans l’armoire.
6. As-tu téléphoné à ton oncle?
7. A-t-il sauvé ces femmes?
8. Je vais lire cette lettre à ma mère.
9. Je ne suis pas responsable de ses actes.
10. Nous avons envoyé les lettres à nos frères.
IV. Complétez les phrases suivantes par le pronom relatif convenable accompagné ou non d’une
préposition:
1. Ce passage est extrait d'un roman ____________ j'ai oublié le titre.
2. Le Premier ministre a donné une conférence de presse ____________ il a défendu son plan de
modernisation industrielle.
3. En rangeant une armoire, j'ai retrouvé des lettres de ma grand-mère ____________ il y avait des fleurs
séchées.
4. Voici un plan de Paris ____________ les sens uniques sont indiqués.
5. Mon oncle prend tous les soirs un médicament ____________ il ne peut pas dormir
6. C'est une photo de famille ____________ je tiens beaucoup.
7. Dans le grenier, les enfants ont retrouvé de vieux vêtements ____________ ils vont se déguiser.
8. J'aime me promener sur les quais de la Seine ____________ on trouve beaucoup
de bouquinistes.
9. Dans le salon, il y a une grande cheminée ____________ un portrait de mon arrière-grand-père est
accroché.
10. C'est une route de forêt ____________on a aménagé des espaces pour pique-niquer.
V. Mettez au passif les phrases actives, et à l'actif les phrases passives:
1. Dans quelques années, la société dépensera des sommes considérables pour la santé de tout le monde.
2. L'auteur écrit un premier texte, puis change certains mots, ensuite ajoute des phrases.
3. Des nombreuses maisons avaient été cambriolées par ces personnes sans scrupules.
4. Il faut que les employés contrôlent minutieusement chaque article.
5. Ces vieux quartiers auraient été rasés par les urbanistes sans l’opposition de la commune.
6. Le premier prix lui sera décerné.
7. Le linge était étendu par la femme de ménage.
8. Le bûcheron va abattre ces arbres centenaires .
9. On relit le poème une dizaine de fois avant de le savoir
10. L'océan gagne du terrain chaque jour.
VI. Transformez en discours direct ou indirect selon le cas :
1. Elle s’est demandé : “Pourquoi le réveil n'a-t-il pas sonné ?”
2. J'aimerais savoir si vous vous sentez bien.
3. Je lui demande : “Qui est-ce qui a pu t'écrire de telles sottises ?”
4. Elle leur avait annoncé qu'ils n'auraient pas de devoirs le lendemain.
5. Le chauffagiste lui affirma : “Je voudrais bien vous être agréable, mais ce n’est pas possible. Je
reviendrai ici demain sans faute.”
6. Je lui ai répondu : « Le temps me manque pour te voir chez toi. Viens me rejoindre au club, si tu veux.
Tu seras la bienvenue. »
7. Mon père lui affirma : « J’y étais déjà employé avant mon service militaire, mais je ne peux mettre à
votre disposition aucun document couvrant ces années-là. »
8. « Pourquoi n’es-tu pas rentré directement chez toi hier soir ? », demanda l’assistante sociale au jeune
accidenté.
9. L’enseignant a demandé : « Quel regard l'auteur porte-t-il sur la société ? » et il a ajouté : « Qu'est-ce
qu'il cherche à démontrer ? »
10. Ils nous confirment qu'ils s’installeront bientôt au Canada.
VII. Transformez en phrase simple ou complexe selon le cas :
1. Il a été ligoté pendant son sommeil.
2. Ce tissu rétrécit quand on le lave.
3. Quand le pont a été construit, on évoquait déjà des problèmes de circulation.
4. Les ouvriers ont demandé la réduction des horaires de travail.
5. Ils n'avaient pas remarqué que tu étais là.
6. Les parents n'apprécient pas que leurs enfants soient excentriques.
7. Le magasin est fermé pour cause d’inventaire.
8. Le malade frissonnait parce qu’il avait de la fièvre.
9. J’aime cette région parce que la lumière y est douce et le paysage harmonieux.
10. Le projet de cet architecte a été écarté, non que sa conception soit trop hardie, mais parce que le coût
en était excessif.
VIII. Participe passé, participe présent, adjectif verbal ou gérondif du verbe entre parenthèse ?
1. L'affiche (coller) ____________ sur le panneau n'est plus d'actualité.
2. Je n'entends plus rien. Je suis plongée dans une lecture (captiver) ____________ .
3. Une roue est défectueuse quand les rayons ne sont pas (converger) ____________ vers le centre du
moyeu.
4. L'affaire, (tourner) ____________ mal, fut abandonnée.
5. 'Il s'est tordu la cheville (courir) ____________”
6. La route était barrée, nous (obliger) ____________ à faire un détour.
7. C'est (écouter) ____________ que vous retiendrez la leçon.
8. Les enfants .(captiver) ____________ écoutent le conte lu par la maîtresse
9. La voiture a quitté la route (déraper) ____________ sur une plaque de verglas.
10. Jacques (souffrir) ____________ d’un ulcère à l’estomac ne doit pas boire de café.
IX. Mettez le verbe entre parenthèses au temps convenable :
La carte perdue
La semaine dernière, une carte postale (1-arriver) ____________ à la poste de Monaco. Jusque-là, rien de
très original me direz-vous puisque des milliers de cartes postales (2-arriver) ____________ chaque jour à
la poste de Monaco. Cette carte, postée le 11 août, est arrivée le 25 août et c’est bien là ce qui nous
intéresse. Bon, Deux semaines pour arriver, c’est vrai que c’est un peu beaucoup, normalement une carte
postale (3-mettre) ____________ généralement deux ou trois jours pour arriver. Mais en fait cette carte
(4-mettre) ____________ un peu plus de deux semaines car le tampon de la poste (5-indiquer)
____________ 11 août….1937 ! 72 ans, vous (6-bien entendre) ____________. 72 ans ! Difficile
d’expliquer comment cette carte (7-pouvoir) ____________ mettre autant de temps à arriver, elle (8-peut-
être tomber) ____________ derrière un meuble de la poste…Cette carte postale (9-poster) ____________
à Saint-Etienne-de-Tinée, une ville des Alpes Maritimes par un certain M. Achiedi qui voulait envoyer un
petit mot à sa fiancée Fernande. M. Archiedi (10- juste écrire) ____________ « Bon souvenir » sur la
carte. Fernande étant maintenant décédée, c’est le neveu de l’expéditeur qui recevra la fameuse carte
envoyée par son oncle il y a 72 ans. Étonnant non?
D. EXPRESSION ÉCRITE:
I. Remettez en bon ordre les phrases suivantes : 1 point
1. peupliers. les nuage derrière grand Un montait
2. ronde salon, table dans le pourquoi pas? Une
3. ressorts. mobiles leurs portes rebondissaient sur Les
4. les la bonheur, dans chantaient haie. oiseaux Ivres de
5. choisi J'ai comme mariage. cadeau une blanche vaisselle de
6. arrivent les Bientôt trop examens! jours effroyables Ces vite. beaucoup
7. habitons une petite Nous ville.
8. manger J'adore jardin. de pêches les mon juteuses
9. nuit l'ai cours je au entendu. que d'été d'une fantastique C'est
10. nous. Des aiguës jusqu'à parvenaient voix
II. Maintenant les élèves doivent mettre trop de temps aux études. D’après vous, est-ce une bonne
chose? (4 points)

ĐÁP AN ĐỀ ĐỀ XUẤT THI HSG CỤM ĐB & DHBB MÔN TIẾNG PHÁP LỚP 11(14-15)
A. COMPRÉHENSION ORALE : 2 points
Vous allez écouter deux documents. Pour chacun de ces documents, vous aurez 1 minute pour lire les
questions et, après chacune des 3 écoutes, 1 minute pour répondre aux questions.
Répondez aux questions en cochant la bonne réponse ou en écrivant l’information demandée.

Mỗi chỗ làm bài đúng được 0,2 điểm : 0,25 x 10 = 2 points

Document 1 :
Vrai ou faux ? Cochez la bonne réponse en fonction de ce que vous comprenez.
1. Le scandale de corruption est en première page de la presse brésilienne.
A. Vrai B. Faux
2. Plusieurs partis politiques seraient impliqués dans cette affaire de corruption.
A. Vrai B. Faux
3. Paolo Roberto Costa, accusé de corruption, aurait également caché l'origine criminelle de grosses
sommes d'argent.
A. Vrai B. Faux
4. L'ancien candidat aux élections présidentielles, Eduardo Campos, est mort dans des conditions
mystérieuses.
A. Vrai B. Faux
5. Paolo Roberto Costa ne devrait pas aller en prison, mais sera certainement ruiné.
A. Vrai B. Faux
Document 2 :
Vrai ou faux ? Cochez la bonne réponse en fonction de ce que vous comprenez.
6. Le jeune homme qui a découvert le One-Cent Magenta l'a revendu pour presque rien.
A. Vrai B. Faux
7. L’Allemagne a cédé le timbre à la France comme indemnité après sa défaite lors de la guerre 14-18.
A. Vrai B. Faux
8. En 1922, c'est un roi du pétrole américain qui rachète le timbre.
A. Vrai B. Faux
9. John du Pont, le dernier propriétaire du timbre était un homme très simple et discret.
A. Vrai B. Faux
10. On apprend qu’il a passé la fin de sa vie derrière les barreaux.
A. Vrai B. Faux
B. COMPRÉHENSION ÉCRITE:
I. Lisez ces textes et répondez aux questions en cochant ou en écrivant l’information demandée:
Texte 1: 2 points
Le créateur : “ Plus c’est fou, plus ça me plaît !”
Il voulait être basketteur, mais son dos l’en a empêché. Étudiant en Sciences Éco, il est amené à donner un
coup de main à son père dont l’entreprise d’aliments pour chiens, créée 5 ans auparavant, bat de l’aile : “
Il vendait de gros sacs d’aliments aux coopératives. J’ai réorienté le marketing vers la grande distribution.
Et 3 ans plus tard, j’ai revendu une entreprise remise à flot.”. Le virus est pris, Fabrice Durand-Alizé est et
restera chef d’entreprise. Et il en crée plusieurs, dans la reprographie, la publicité, puis dans le prêt-à-
porter, tout en cajolant un grand projet : un aquarium d’eau douce en pleine campagne. L’Aquarium de
Touraine, filiale de la holding Durand-Alizé, 4000 mètres carrés, 20 millions de francs (donc 5 en propre)
d’invertissements, a ouvert ses portes le 1er avril.
“Un projet fou, auquel personne ne croyait. C’est pour cette raison que cela me plaît”
s’exclame le tout jeune dirigeant, dont l’assurance étonne. Mais il a séduit et convaincu la Caisse
d’épargne, la mairie de Lussault-sur-Loire qui aménage le carrefour, le conseil général qui finance la
commune et ses 10 fournisseurs, qu’il a associés au projet. Prochaine étape ? La capitale. Et peut-être
l’Europe.
L’héritière : “ 90 jours pour convaincre.”
Son père préside toujours Bourgoin, le deuxième volailler d’Europe, 4,8 milliards de francs de chiffres
d’affaires et 4 400 salariés. Mais c’est Corine qui dirige, décide et gère. Elle était partie, ingénieur des
Ponts et Chaussées, pour une belle carrière à la direction générale de grands groupes après avoir crée son
entreprise .....au Japon. Mais après un accident familial, la voilà parachutée dans l’entreprise paternelle :
“Je m’étais donné 90 jours pour m’imposer. Si je n’avais pas été reconnue dans les 3 mois par les 50
personnes avec qui je suis en contact direct, je serais partie.” Elle est restée.
Le repreneur : “ Réaliser le rêve de papa.”
Il dirige Sofidel, un groupe de 3 et bientôt 4 sociétés, dans le Nord, spécialiées dans le traitement de
surface. Il vise les 100 millions de francs de chiffre d’affaires d’ici à 5 ans. Son père, ouvrier devenu
directeur d’usine à la force du poignet, ne parlait que de “ se mettre à son compte”. James Delavault
réalise le rêve paternel après 10 ans d’expérience technique et commerciale, grâce à un de ses clients
désireux de céder son affaire. La transaction a été conclue en 1988, avec le soutien de Sofaris.
“ Le plus intéressant dans ce métier, dit-il, c’est le pouvoir de décider et d’influer sur les événements.”
L’Entreprise, No 103, avril 1994.
1. Cet article décrit :
A. 3 brèves biographies de chefs d’entreprise.
B. 3 parcours professionnels de chefs d’entreprise.
C. 3 orientations professionnelles de chefs d’entreprise.
2. Justifiez le choix des titres.
Fabrice Durand-Alizé a créé plusieurs entreprises après avoir vendu celle de son père. Corine e
repris l’affaire de son père après avoir créé son propre entreprise. James Delavault a repris l’affaire
d’un de ses clients.
3. Est-ce que Durand-Alizé est devenu basketteur ? Pourquoi ?
Non, parce que son dos l’en a empêché.
4. Est-ce que James Delavault a repris l’entreprise de son père ?
Non, un de ses clients lui a cédé son affaire.
5. Avant d’entrer dans l’entreprise de son père, qu’est-ce que Corine faisait ?
Elle était ingénieur des Ponts et Chaussées, elle avait crée son propre entreprise au Japon.
6. De ces 3 personnes, laquelle a le plus d’activités différentes ? Lesquelles ?
C’est Fabrice Durand-Alizé. Ce sont la reprographie, la publicité, le prêt-à-porter et encore un
grand projet : un aquarium d’eau douce en pleine campagne.
Que signifie la phrase soulignée ?
7. L’entreprise d’aliments bat de l’aile.
A. L’entreprise d’aliments est en difficulté.
B. L’entreprise bat son plein.
C. L’entreprise déploie ses ailes.
8. J’ai revendu une entreprise remise à flot.
A. J’ai revendu une entreprise en faillite.
B. J’ai revendu une entreprise qui s’était sortie des difficultés financières.
C. J’ai revendu une entrprise en restauration.
Texte 2: 2 points
Aider les handicapés dans le monde du travail
Les personnes handicapées restent victimes de forts préjugés dans le monde du travail. La sixième
Semaine pour l'emploi en leur faveur entend les combattre. Elle est marquée par une reprise de la
polémique sur les Centres d'Aide par le Travail.
Aujourd'hui, 26% des personnes handicapées sont au chômage. En cause, selon beaucoup, les préjugés
dont elles sont victimes. Préjugés que la neuvième semaine pour l'emploi en leur faveur, qui vient de
débuter, entend combattre. L'Association pour la gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des
personnes handicapées (Agefiph) et la Ligue pour l'Adaptation du diminué physique au travail (Adapt)
veulent mobiliser autour du slogan "Agir, c'est réussir".
« Le handicap, lorsqu'il est visible est encore trop souvent associé à l'incompétence. La mobilisation est
plus que jamais nécessaire pour modifier le regard sur le handicap », expliquent les deux associations.
Aujourd'hui, rappellent-elles, « 215 000 personnes handicapées sont à la recherche d'un emploi et restent,
en moyenne, deux fois plus longtemps sans activité ».
Pourtant, 87% des entreprises qui emploient des travailleurs handicapés s'en disent satisfaites et 62% des
entreprises qui n'en emploient pas estiment qu'une telle expérience « pourrait se dérouler de manière
satisfaisante », selon un sondage réalisé en vue de la semaine d'action. « On observe ainsi que le passage à
l'acte est déterminant pour les chefs d'entreprises, puisqu'ils sont majoritairement satisfaits lorsqu'ils ont
effectué une embauche », a commenté le directeur général de l'Adapt, Philippe Velut. D'après des
témoignages de chefs d'entreprise recueillis dans le Guide France Info Le salarié handicapé dans
l'entreprise, ce dernier est « un salarié comme les autres, avec en plus, la volonté de s'en sortir ». Souvent
« plus productif que les autres », il crée un « effet fédérateur dans une équipe de travail » où les petits
problèmes courants sont « relativisés ».
La Semaine s'est ouverte lundi sur le parvis du Trocadéro à Paris, par un événement symbolique, en
présence des adjointes pour les personnes handicapées au maire de Paris. Les Franciliens sont invités par
les organisateurs « à manifester leur soutien à l'intégration des personnes handicapées dans le monde du
travail, en apposant l'empreinte colorée de leurs mains sur des livres géants ». Tout au long de la semaine,
16 régions se mobilisent et organisent près de 80 événements. Forums, tables rondes, pièces de théâtre,
match de "torball" (football adapté) entre une équipe de déficients visuels et des chefs d'entreprise, tout
sera bon pour « lever les freins psychologiques et culturels ». (…)
Comité « tous ensemble au travail », novembre 2002
Questions :
1. Ce document est de type ______.
A. explicatif B. informatif C. argumentatif D. narratif
2. Quel est le thème général de ce document ?
A. La vie des handicapés.
B. Les conditions de travail des handicapés.
C. La mobilisation pour l’emploi des personnes handicapées.
D. Les associations de défense des personnes handicapées.
3. Quelle est le principal préjugé dont sont victimes les personnes handicapées qui recherchent un emploi
?
Le handicap est encore trop souvent associé à l’incompétence.
4. Les travailleurs handicapés sont bien intégrés dans les entreprises où ils travaillent.
A. Vrai B. Faux C. On ne sait pas.
Justification : 87% des entreprises qui emploient des travailleurs handicapés s’en disent satisfaites
5. Même si elles travaillent bien, les personnes handicapées sont moins performantes que les
autres employés.
A. Vrai B. Faux C. On ne sait pas.
Justification : le salarié handicapé est un salarié comme les autres, souvent plus productif que les
autres
6. Qu’est-ce qu’un effet fédérateur ?
Un effet fédérateur, c’est celui qui rassemble, rapproche, crée des liens.
7. Qu’est-ce qui freine le développement de l’emploi des personnes handicapées ?
C’est la difficulté des chefs d’entreprise à prendre cette décision.
8. Qui est invité à cette Semaine pour l’emploi ?
A. Tous les Franciliens.
B. Seulement les personnalités politiques.
C. Seulement les personnes handicapées et les employeurs.
D. Tous les chefs d’entreprise

II. Complétez ce texte en employant les mots donnés : 1 point


Exige, de, illustre, massivement, porte-parole, au contraire , d'ici, quant, place, œuvre
Comment enrayer la famine dans la Corne d’Afrique ?
Les Nations unies ont convoqué, lundi 25 juillet à Rome, une réunion d'urgence pour enrayer la famine
dans la Corne de l'Afrique où 12 millions de personnes sont frappées par la sécheresse. Le ministre de
l'agriculture Bruno Le Maire, la porte-parole d'Europe Ecologie-Les Verts Laurence Vichnievsky et deux
responsables d'ONG donnent leur point de vue sur la situation.
Pour Bruno Le Maire, la famine dans la Corne de l'Afrique "exige une action immédiate et résolue de la
communauté internationale" "en mettant en œuvre d'urgence les mesures du plan d'action" que les
ministres de l'agriculture du G20 ont adopté à Paris, le 23 juin. Au contraire, le président de Peuples
solidaires/ActionAid, Jean-Paul Sornay, affirme que la situation dans la Corne de l'Afrique "illustre
l'insuffisance de ce plan d'action" et qu'"il faut aujourd'hui aller plus loin et mettre en place des mesures
qui permettront de prévenir de nouvelles famines dans le monde". Le directeur général d'Action contre la
faim, François Danel, appelle quant à lui la communauté internationale à "débloquer immédiatement et
massivement les fonds nécessaires pour faire face à cette catastrophe majeure" et espère "que d'ici le G20
de novembre [à Cannes], la mobilisation reste importante". Enfin, Laurence Vichnievsky insiste sur la
nécessité de faire de l'agriculture, souveraine et durable, une vraie priorité de développement à long terme.
LeMonde.fr 12/8/2011

C. CONNAISSANCE DE LA LANGUE : 8 points


I. Remplacez le mot entre parenthèses par son synonyme :
1. Comment veux-tu que je vienne ? Je suis dans l'incapacité (l'impossibilité) de marcher.
2. Cependant, je trouve les jugements de cet homme terriblement (draconiens) sévères .
3. C'est une femme au (grand) coeur généreux.
4. Pourquoi prends-tu donc cet air (secret) ? mystérieux
5. Le chaton que nous venons d'adopter est très (remuant). agité
II. Trouvez le contraire de l'adjectif FRAIS dans les phrases suivantes :
1. De la peinture fraîche -> SÈCHE
2. Un vent frais -> TIÈDE
3. Du poisson frais -> AVARIÉ
4. Des nouvelles fraîches -> ANCIENNES
5. Un accueil plutôt frais -> CHALEUREUX

III. Refaites des phrases sans répéter les compléments.


1. Il s’intéresse beaucoup à ses ancêtres. Il s'intéresse beaucoup à eux.
2. Elle n’aime pas ses amis et ne fait pas attention à ses amis.
Elle ne les aime pas et ne fait pas attention à eux.
3. Ont-ils raconté cet incident à leurs amis? Le leur ont-ils raconté?
4. Ils s’intéressent aux résultats du concours. Ils s'y intéressent.
5. Il met mes affaires dans l’armoire. Il les y met.
6. As-tu téléphoné à ton oncle? Lui as-tu téléphoné ?
7. A-t-il sauvé ces femmes? Les a-t-il sauvées ?
8. Je vais lire cette lettre à ma mère. Je vais la lui lire
9. Je ne suis pas responsable de ses actes. Je n’en suis pas responsible.
10. Nous avons envoyé les lettres à nos frères. Nous les leur avons envoyées.

IV. Complétez les phrases suivantes par le pronom relatif convenable accompagné ou non d’une
préposition:
1. Ce passage est extrait d'un roman dont j'ai oublié le titre.
2. Le Premier ministre a donné une conférence de presse au cours de laquelle il a défendu son plan de
modernisation industrielle.
3. En rangeant une armoire, j'ai retrouvé des lettres de ma grand-mère au milieu desquelles il y avait des
fleurs séchées.
4. Voici un plan de Paris sur lequel les sens uniques sont indiqués.
5. Mon oncle prend tous les soirs un médicament sans lequel il ne peut pas dormir
6. C'est une photo de famille à laquelle je tiens beaucoup.
7. Dans le grenier, les enfants ont retrouvé de vieux vêtements avec lesquels ils vont se déguiser.
8. J'aime me promener sur les quais de la Seine le long desquels on trouve beaucoup
de bouquinistes.
9. Dans le salon, il y a une grande cheminée au-dessus de laquelle un portrait de mon arrière-grand-
père est accroché.
10. C'est une route de forêt au bord de laquelle on a aménagé des espaces pour pique-niquer.

V. Mettez au passif les phrases actives, et à l'actif les phrases passives:


1. Dans quelques années, la société dépensera des sommes considérables pour la santé de tout le monde.
Dans quelques années, des sommes considérables seront dépensées par la société pour la santé de
tout le monde.
2. L'auteur écrit un premier texte, puis change certains mots, ensuite ajoute des phrases.
Un premier texte est écrit par l’auteur, puis certains mots sont changés, ensuite des phrases sont
ajoutées.
3. Des nombreuses maisons avaient été cambriolées par ces personnes sans scrupules.
Ces personnes sans scrupules avaient cambriolé de nombreuses maisons.
4. Il faut que les employés contrôlent minutieusement chaque article.
Il faut que chaque article soit contrôlé minutieusement par les employés.
5. Ces vieux quartiers auraient été rasés par les urbanistes sans l’opposition de la commune.
Les urbanistes auraient rasé ces vieux quartiers sans l'opposition de la commune.
6. Le premier prix lui sera décerné. =>On lui décernera le premier prix.
7. Le linge était étendu par la femme de ménage. => La femme de ménage étendait le linge.
8. Le bûcheron va abattre ces arbres centenaires .
Ces arbres centenaires vont être abattus par le bûcheron.
9. On relit le poème une dizaine de fois avant de le savoir
Le poème est relu une dizaine de fois avant d'être su.
10. L'océan gagne du terrain chaque jour.
Du terrain est gagné chaque jour par l'océan.

VI. Transformez en discours direct ou indirect selon le cas :


1. Elle s’est demandé : “Pourquoi le réveil n'a-t-il pas sonné ?”
Elle s’est demandé pourquoi le réveil n'avait pas sonné.
2. J'aimerais savoir si vous vous sentez bien.
J'aimerais savoir : “Est-ce que vous vous sentez bien ?”
3. Je lui demande : “Qui est-ce qui a pu t'écrire de telles sottises ?”
Je lui demande qui a pu lui écrire de telles sottises.
4. Elle leur avait annoncé qu'ils n'auraient pas de devoirs le lendemain.
Elle leur avait annoncé : “Vous n'aurez pas de devoirs demain !”
5. Le chauffagiste lui affirma : “Je voudrais bien vous être agréable, mais ce n’est pas possible. Je
reviendrai ici demain sans faute.”
Le chauffagiste lui affirma qu’il aurait bien voulu lui être agréable mais que ce n’était pas possible,
qu’il reviendrait là le lendemain sans faute.
6. Je lui ai répondu : « Le temps me manque pour te voir chez toi. Viens me rejoindre au club, si tu veux.
Tu seras la bienvenue. »
Je lui ai répondu que le temps me manquait pour la voir chez elle, qu’elle vienne me rejoindre au
club, si elle le voulait, qu’elle serait la bienvenue.
7. Mon père lui affirma : « J’y étais déjà employé avant mon service militaire, mais je ne peux mettre à
votre disposition aucun document couvrant ces années-là. »
Mon père lui affirma qu’il y avait été déjà employé avant son service militaire mais qu’il ne pouvait
mettre à sa disposition aucun document couvrant ces années-là.
8. « Pourquoi n’es-tu pas rentré directement chez toi hier soir ? », demanda l’assistante sociale au jeune
accidenté.
L’assistante sociale demanda au jeune accidenté pourquoi il n’était pas rentré directement chez lui
la veille au soir
9. L’enseignant a demandé : « Quel regard l'auteur porte-t-il sur la société ? » et il a ajouté : « Qu'est-ce
qu'il cherche à démontrer ? »
L’enseignant a demandé quel regard l’auteur portait sur la société et ce qu’il cherchait à
démontrer.
10. Ils nous confirment qu'ils s’installeront bientôt au Canada.
Ils nous confirment : “Nous nous installerons bientôt au Canada.”

VII. Transformez en phrase simple ou complexe selon le cas :


1. Il a été ligoté pendant son sommeil. =>Il a été ligoté pendant qu'il dormait.
2. Ce tissu rétrécit quand on le lave. => Ce tissus rétrécit au lavage.
3. Quand le pont a été construit, on évoquait déjà des problèmes de circulation.
À la construction du pont,on évoquait déjà des problèmes de circulation.
4. Les ouvriers ont demandé la réduction des horaires de travail.
Les ouvriers ont demandé qu'on réduise les horaires de travail.
5. Ils n'avaient pas remarqué que tu étais là. => Ils n'avaient pas remarqué ta présence.
6. Les parents n'apprécient pas que leurs enfants soient excentriques.
Les parents n'apprécient pas l'excentricité de leurs enfants.
7. Le magasin est fermé pour cause d’inventaire.
Le magasin est fermé parce qu’on fait l’inventaire.
8. Le malade frissonnait parce qu’il avait de la fièvre.
Le malade frissonnait de fièvre.
9. J’aime cette région parce que la lumière y est douce et le paysage harmonieux.
J’aime cette région pour la lumière douce et l’harmonie de son paysage.
10. Le projet de cet architecte a été écarté, non que sa conception soit trop hardie, mais parce que le coût
en était excessif.
Le projet de cet architecte a été écarté non pour sa conception hardie mais pour son coût excessif.

VIII. Participe passé, participe présent, adjectif verbal ou gérondif du verbe entre parenthèse ?
1. L'affiche (coller)collée sur le panneau n'est plus d'actualité.
2. Je n'entends plus rien. Je suis plongée dans une lecture (captiver)captivante .
3. Une roue est défectueuse quand les rayons ne sont pas (converger) convergents vers le centre du
moyeu.
4. L'affaire, tournant mal, fut abandonnée.
5. 'Il s'est tordu la cheville en courant'
6. La route était barrée, nous obligeant à faire un détour.
7. C'est (écouter) en écoutant que vous retiendrez la leçon.
8. Les enfants .(captiver) captivés écoutent le conte lu par la maîtresse
9. La voiture a quitté la route quand elle a dérapé sur une plaque de verglas.
La voiture a quitté la route en dérapant sur une plaque de verglas.
10. Jacques qui souffre d’un ulcère à l’estomac ne doit pas boire de café.
Jacques souffrant d’un ulcère à l’estomac ne doit pas boire de café.

IX. Mettez le verbe entre parenthèses au temps convenable :


La carte perdue
La semaine dernière, une carte postale (1-arriver) est arrivée à la poste de Monaco. Jusque-là, rien de très
original me direz-vous puisque des milliers de cartes postales (2-arriver) arrivent chaque jour à la poste
de Monaco. Cette carte, postée le 11 août, est arrivée le 25 août et c’est bien là ce qui nous intéresse. Bon,
Deux semaines pour arriver, c’est vrai que c’est un peu beaucoup, normalement une carte postale (3-
mettre) met généralement deux ou trois jours pour arriver. Mais en fait cette carte (4-mettre) a mis un peu
plus de deux semaines car le tampon de la poste (5-indiquer) indiquait 11 août….1937 ! 72 ans, vous (6-
bien entendre) avez bien entendu. 72 ans ! Difficile d’expliquer comment cette carte (7-pouvoir) a pu
mettre autant de temps à arriver, elle (8-peut-être tomber) était peut-être tombée derrière un meuble de la
poste…Cette carte postale (9-poster) avait été postée à Saint-Etienne-de-Tinée, une ville des Alpes
Maritimes par un certain M. Achiedi qui voulait envoyer un petit mot à sa fiancée Fernande. M. Archiedi
(10- juste écrire) avait juste écrit « Bon souvenir » sur la carte. Fernande étant maintenant décédée, c’est
le neveu de l’expéditeur qui recevra la fameuse carte envoyée par son oncle il y a 72 ans. Étonnant non?

D. EXPRESSION ÉCRITE:
I. Remettez en bon ordre les phrases suivantes :
1. peupliers. les nuage derrière grand Un montait
UN GRAND NUAGE MONTAIT DERRIÈRE LES PEUPLIERS.
2. ronde salon, table dans le pourquoi pas? Une
UNE TABLE RONDE DANS LE SALON, POURQUOI PAS?
3. ressorts. mobiles leurs portes rebondissaient sur Les
LES PORTES MOBILES REBONDISSAIENT SUR LEURS RESSORTS.
Ressort(m) : lò xo
4. les la bonheur, dans chantaient haie. oiseaux Ivres de
IVRES DE BONHEUR, LES OISEAUX CHANTAIENT DANS LA HAIE.
5. choisi J'ai comme mariage. cadeau une blanche vaisselle de
J'AI CHOISI UNE VAISSELLE BLANCHE COMME CADEAU DE MARIAGE.
6. arrivent les Bientôt trop examens! jours effroyables Ces vite. beaucoup
BIENTÔT LES EXAMENS! CES JOURS EFFROYABLES ARRIVENT BEAUCOUP TROP VITE.
7. habitons une petite Nous ville.
NOUS HABITONS UNE PETITE VILLE.
8. manger J'adore jardin. de pêches les mon juteuses
J'ADORE MANGER LES PÊCHES JUTEUSES DE MON JARDIN.
9. nuit l'ai cours je au entendu. que d'été d'une fantastique C'est
C'EST AU COURS D'UNE NUIT FANTASTIQUE D'ÉTÉ QUE JE L'AI ENTENDU.
10. nous. Des aiguës jusqu'à parvenaient voix
DES VOIX AIGUËS PARVENAIENT JUSQU'À NOUS.