Vous êtes sur la page 1sur 7

TRƯỜNG THPT CHUYÊN §Ò thi chän häc sinh giái c¸c tØnh

THÁI NGUYÊN ®ång b»ng b¾c bé líp 11 THPT chuyªn


n¨m häc 2014 – 2015
--------------------- M«n thi: TiÕng Ph¸p
Thời gian: 180 phút (không kể thời gian phát đề)

A. COMPREHENSION ORALE
Document 1:
1. Madame Irène a___________.
a. 55 ans b. 35 ans c. 65 ans d. 75 ans
2. Elle a trouvé son nouveau travail_______________
a. grâce à Raphael. `b. par annonce.
c. par hasard. d. grâce à une nouvelle émission.
3. Elle voudrait____________
a. écrire ses mémoires . b. changer de logement.
c. donner son petit chien. d. rester seule.
4. Elle ___________
a. habite avec ses enfants. b. avait le bon temps avant.
c. est contente d’être seule. d. connaissait le présentateur.
5. Si l’émission marche bien, elle______________
a. gagnera plus d’argent. b. sera payée 750 euros par mois.
c. aura un deux-pièces. d. aura une expérience exceptionnelle.
Document 2:
1. L’homme interrogé ____________
a. est très pressé. b. accepte de répondre au journaliste.
c. refuse au journaliste. d. est pressé mais répond quand même au journaliste.
2. Il ______________
a. apprécie bien les gardiens. b. pense qu’avoir un gardien, c’est gênant.
c. pense que les gardiens sont inutiles. d. trouve que les gardiens sont défiants.
3. D’après lui, les gardiens__________
a. sont comme des machines. b. sont moins chaleureux que les digicodes.
c. travaillent peu. d. sont très occupés.
4. Son gardien d’immeuble________________
a. parle trop. b. est serviable.
c. est très curieux. d. s’intéresse aux histoires des gens.
5. Cette profession________________
a. est menacée par la modernité. b. se développe de plus en plus.
c. est favorisée par les digicodes. d. existe toujours malgré les nouvelles technologies.

B. COMPREHENSION ECRITE
I. Lisez les textes et répondez aux questions
Texte 1:
Habituez-le à ranger sa chambre
Si les petits adorent avoir tous leurs jouets sous la main, on peut malgré tout limiter les dégâts.
Apprendre à un enfant à tenir sa chambre en ordre est une étape-difficile mais obligée- de
l’éducation. Les parents savent qu’à l’adolescence, ils devront composer avec son fouillis. Mais les dégâts
seront moindres si on met le rangement à l’ordre du jour dès 2 ou 3 ans.
Le désordre, c’est son cocon
À nos yeux, une pièce en ordre est plus agréable à la vue, plus pratique pour trouver ce que l’on
cherche. Pas pour l’enfant. Pour lui, l’ordre est anonyme, le désordre personnel. Là où nous ne voyons que
fouillis, il voit un coin bien à lui, marqué par les petits objets qu’il aime et le rassurent. C’est son cocon.
Pourtant, ranger a ses avantages et un petit comprend vite que les livres remis sur l’étagère
s’abîment moins, que les jouets dans leur boîte ne perdent pas leurs petites pièces… De bonnes habitudes
qui le préparent aussi à ce que l’école va exiger de lui. Car ranger, c’est être capable de repérer, classer, de
différer son désir, de se confronter au principe de réalité (je fais ce que je veux mais aussi ce que je dois).
Bref, ranger participe à son bon développement psychologique.
Trois principes essentiels
En faire un acte quotidien: pour l’enfant, le rangement devient plus facile s’il est intégré à une
routine quotidienne ou hebdomadaire.
Répétez les consignes: quelques règles simples apportent aussi un appui précieux. Exemple: on
range un puzzle avant d’en sortir un autre, les habits sales dans la panière à la linge sale, le ménage à fond
tous les dimanches…
Ne pas trop exiger: enfin, les attentes des parents doivent être adaptées à l’âge de l’enfant. Il vit
dans l’instant, se passionne pour un jeu, est pris par une idée, est appelé à table… Le fouillis témoigne
donc d’un enfant vivant, joueur, en bonne santé. Sa chambre ne sera jamais impeccable, ce qui est bon
signe.
Mettre en place les bonnes habitudes
Un enfant a besoin d’être entraîné et guidé, surtout les premières années. Si vous jouez avec lui,
rangez le jeu ensemble. Si vous mettez sa chambre en ordre, répartissez le travail: “Tu mets les livres en
piles, je les mets sur l’étagère…” Ainsi, ranger devient un moment d’échange agréable et joyeux. On peut
même chanter, écouter de la musique. Profitez-en également pour lui apprendre quelque chose de nouveau.
Au plus jeune, les couleurs: “Tu ramasses les voitures blanches, puis les vertes.” Au plus grand, à compter
les pigeons rouges, les bleus…
Quand l’enfant grandit et que les bonnes habitudes sont prises, la négociation devient possible: il
peut choisir le moment et la manière de s’y prendre. Enfin, si vous donnez l’exemple d’une maison rangée,
sans ordre excessif, si vous prenez ces tâches avec légère et bonne humeur, ce sera la meilleure leçon.
Anne Bacus
Questions
1.Pourquoi faut-il ranger la chambre?
………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………….
2. Quel est le moment favorable pour limiter des dégâts?
………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………….
3. “De bonnes habitudes qui le préparent aussi à ce que l’école va exiger de lui.” De quelles habitudes
s’agit-il?
………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………….
4. Est-il facile de faire naître chez les enfants les bonnes habitudes? Justifiez votre réponse!
………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………….
5.Comment crée-t-on l’habitude de ranger à l’enfant?
………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………….
6. Qu’est-ce que cela signifie si la chambre de l’enfant n’est pas en ordre, ses jouets non plus?
………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………….
7. Ranger est une activité purement manuelle pour l’enfant? Justifiez votre réponse.
………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………….
8. Quelle est la meilleure leçon suggérée par l’auteur?
………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………….
Texte 2
Tabac, alcool: attention danger
Entre publicité insidieuse et slogans dissuasifs de l’Etat, voici les arguments qui sauront convainre vos
enfants.
En fumant et en buvant de l’alcool, les adolescents mettent leur vie en danger. Mais la mort leur paraît si
lointaine, et prendre des risques, c’est si attirant! Expliquer aux ados qu’ils sont manipulés par les marques
les fera réféchir. Pour étoffer vos arguments, Vivianne Malher dévoile la tratégie des industriels.
Des cigarettes “trafiquées”
Les fabricants de cigarettes doivent sans cesse conquérir de nouveaux clients. Surtout des jeunes car très
peu changent de marque par la suite: autant les fidéliser très tôt…en ajoutant de l’ammoniac, qui accélère
le passage de la nicotine dans le sang et accroît donc la dépendance. Une cigarette contient environ 4000
produits plus ou moins toxiques: cyanure, formol, pesticides, acétone, et même de la mort-aux-rats.
Composition qui n’apparaît pas sur les paquets.
Messages ambigus
“Fumer tue, provoque une morte lente”, etc. Ces slogans, écrits sur les paquets, laissent les ados de marbre,
sauf “Fumer peut provoquer l’impuissance.” Mais d’autres ont un effet inverse et deviennent incitatifs.
Ainsi, quand les fabricants annoncent que “les mineurs ne doivent pas fumer”, ceux-ci font le contraire: ils
aiment trasgresser la loi! Autre ruse: suggérer que fumer permet de maigrir. Une marque a même lancé une
cigarette dont le nom anglais signifie “mince”.
Des pubs masquées
La loi interdidant la publicité pour le tabac et l’alcool à la télévision, les professionnels passent des accords
financiers avec les producteurs de cinéma. C’est dans les films français que l’on voit le plus souvent des
personnages en train de fumer. Dans près d’un tiers des productions de ces dernières années, on reconnaît
même aisément la marque des produits. Objectif: que le jeune spectateur s’identifie au héros et l’imite en
sortant de la salle. Par ailleurs, les industriels du tabac soutiennent des événements sportifs. Bien sûr, la loi
interdit que les marques apparaissent à l’écran, mais impossible de les cacher dans les émissions qui
passent en direct. Les voitures et les pilotes de Formule 1, entre autres, arborent toujours des sigles de
cigarettes.
Beaucoup de sucre avec l’alcool
Les ados aiment les boissons sucrées. Les marques leur proposent donc des produits qui ressemblent à des
sodas, mais qui mélangent sucre et alcool (5 à 100 ) et se boivent comme du petit-lait…Le sucre dissimule
l’amertume de la boisson brute, accélère le passage de l’alcool dans le sang et rend ivre plus vite!
Des emballages colorés et attractifs
Essayer de trouver des canettes de bière de 25cl. Reléguées au fond des rayons, elles laissent souvent la
place aux maxi canettes de 50 ou 65 cl. Quand aux packs, colorés et attractifs, il faut une loupe pour
trouver inscrit, en tout petit, le dosage de l’alcool, qui varie de 5 – 80.
Bernadette Costa-Prades
Auteur de “Ados, comment on vous manipule”, aux éditions Albin Michel

Questions
1. Que devrait-on faire quand les jeunes fument et boire?
………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………….
………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………….
2. Comment les industriels du tabac séduisent-ils les adolescents?
………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………….
………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………….
3. Que font les fabricants de cigarettes pour que les nouveaux consommateurs restent longtemps avec
eux?
………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………….
………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………….
4. “En fumant et en buvant, les adolescents mettent leur vie en danger.” Cela est-il juste? Si oui,
justifiez votre réponse par des détails du document.
………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………….
………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………….
5. Comment les jeunes consommateurs connaissent-ils la marque des cigarettes et de l’alcool?
………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………….
………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………….
6. Que font ces jeunes après?
………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………….
………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………….
7. Les informations concernant le dosage de l’alcool sont-elles faciles à trouver? Pourquoi?
………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………….
………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………….
8. Dans la phrase “… prendre des risques, c’est si attirant!”, qu’est-ce que le mot “si” exprime?
a. La concession b. La quantité c. L’intensité d. L’hypothèse
II. Complétez le texte en choisissant parmi les mots suivants
avais cheveux costume dernier jaunes maison général retrouvés venu vie souvenirs
premier
Voir Quoi
C'est à dix-sept ans que je l'ai rencontré pour la première fois. Le surveillant _____(1)_________ du
collège Saint-Antoine, de Bordeaux, est___(2)________me prévenir qu'on m'attendait au parloir. Un
inconnu à la peau basanée, au______(3)______ de flanelle sombre est qui se leva lorsqu'il m'aperçut.
-Je suis votre papa….
Nous nous sommes___(4)_________ dehors, par un après-midi de juillet qui marquait la fin de l'année
scolaire. Il me souriait. J'ai jeté un _(5)___________ regard sur les murs __(6)_________ de l'internat où j'
__(7)________moisi huit ans.
Si je fouille plus loin dans mes souvenirs, que vois-je? Une dame aux__(8)________ gris à laquelle il
m'avait confié. Cette personne tenait avant la guerre les vestiaires du Frolic's (un bar, rue Grammont) et
s'était retirée à Libourne. C'est là, dans sa___(9)_________ que j'ai grandi.,
Ensuite le collège à Bordeaux.
Il pleut. Mon père et moi nous marchons côte à côte, sans dire un mot, jusqu'au quai des Chartons où
habitent mes correspondants, les Pessac. Les après-midi passés chez eux comptent parmi les plus tristes de
ma__(10)_______ , je n'en parlerai pas.
P. Modiano " les boulevards de ceinture "
C. CONNAISSANCE DE LA LANGUE
I. Vocabulaire
A. Trouvez les mots de même sens que ceux qui sont soulignés.
1. Il faut trouver quelqu’un de dynamique pour mettre l’entreprise en marche
a. entreprenant b. honnête c. gentil d. apathique
2. Les enfants étaient tous partis depuis deux mois, c’est émouvant de les retrouver.
a. touchant b. utile c. nécessaire d. indispensable
3. Ma montre ne marche plus, mais je crois que mon bon de garantie est périmé
a. valable b. suffisant c. nul d. utile
4. Cet élève manque de moyens, ainsi, il ne peut pas répondre aux questions.
a. dons b. équipements c. argent d. aide
5. Je préfère acheter des fruits au marché, c’est plus avantageux
a. rapide b. intéressant c. frais d. facile

B. Trouvez les mots de sens contraire avec ceux qui sont soulignés.
6.Ton fils a une santé robuste: pas un rhume depuis deux ans!
a. résistant b. solide c. de fer d. fragile
7. La situation économique étant mauvaise, de nombreuses entreprises ont été obligés de restreindre leurs
activités.
a. augmenter b. planifier c. arrêter d. limiter
8. à la télévision, le journaliste a résumé le discour du ministre
a. modifié b. raccourci c. développé d. cité
9. Les enfants sont turbulents: ils ne cessent pas de courir et de crier.
a. insolents b. calmes c. actifs d. remuants
10. tu as été un peu sec avec Pierre, tu aurais pu être plus aimable
a. dur b. froid c. difficile d. doux
II. Transformez en phrases passives lorsque c’est possible.
1. Vous souhaitez louer une voiture?
2. On peut trouver cette rue facilement?
3. Vous envisagez de prendre le train?
4. Ce film intéresserait des adolescents?
5. Va-t-on vérifier les numéros de nos places?
6. On n’a pas pu garer la voiture devant l’aéroport.
7. Êtes –vous tristes de terminer ce stage?
8. On peut mettre en route la procédure?
9. On la comblerait des cadeaux?
10.Les Dupont auraient dû retenir trois chambres?
III. Transformez les phrases au discours direct ou indirect selon le cas.
1. Marc a prévenu ses parents: “Je vous téléphonerai après que je serai arrivé à la gare.”
=> ……………………………………………………………………………………………………………
2. Jade leur conseilla d'aller voir un médecin.
=> ……………………………………………………………………………………………………………
3. Un journaliste a raconté: “Je suis persuadé que cette femme s’est suicidée.”
=> ……………………………………………………………………………………………………………
4. Roger Duflair a admis: "Je doute qu'il soit possible d'arrêter le coupable d'ici le mois prochain."
=> ……………………………………………………………………………………………………………
5. La radio a annoncé: “Après-demain, nous recevrons l'inspecteur qui fera une déclaration."
=> ……………………………………………………………………………………………………………
6. Il annonça : « Non, il pleut trop ! Je ne vais pas sortir par ce temps ! »
=> ……………………………………………………………………………………………………………
7. Elle rétorqua qu'il ne faisait jamais aucun effort pour être agréable.
=> ……………………………………………………………………………………………………………
8. Vous vous êtes sûrement demandé: "Comment cette femme a-t-elle été tuée ?"
=> ……………………………………………………………………………………………………………
9. Elle confirma que l'évaluation aurait bien lieu la semaine suivante.
=> ……………………………………………………………………………………………………………
10. Un témoin inconnu a affirmé: "J'ai vu la victime dans mon quartier avant-hier soir."
=> ……………………………………………………………………………………………………………
IV. Transformez les phrases suivantes en nominalisant les propositions soulignées
1. La fraîcheur vient quand la nuit tombe.
=> ……………………………………………………………………………………………………………
2. Une rafale de vent suffit, et les feuilles tombent.
=> ……………………………………………………………………………………………………………
3. Il a été ligoté pendant qu'il dormait.
=> ……………………………………………………………………………………………………………
4. Cent détails prouvent que cette voiture est raffinée.
=> ……………………………………………………………………………………………………………
5. Au moment où la neige fond, les rivières entrent en crue.
=> ……………………………………………………………………………………………………………
6. Les coureurs ont pris de gros risques en descendant les cols.
=> ……………………………………………………………………………………………………………
7. Quand on reçoit un paquet recommandé, il faut donner une signature.
=> ……………………………………………………………………………………………………………
8. Ce tissu rétrécit quand on le lave
=> ……………………………………………………………………………………………………………
9. Quand le pont a été construit, on évoquait déjà des problèmes de circulation.
=> ……………………………………………………………………………………………………………
10. Nous ne doutons pas que ton raisonnement soit exact.
=> ……………………………………………………………………………………………………………
V. Complétez les phrases par des pronoms relatifs
1. J’ai lu le roman à partir……………….Jean Gruault a écrit son scénario.
2. Nous avons enfin vu la maison…………………….nous vous avons montré les plans.
3. La personne au –dessous de ………………je me situe dans l’entreprise est le directeur.
4. Voilà le mur…………………j’avais appuyé mon vélo.
5. Pensez à mettre des chaussures………………vous ne pouvez pas faire cette marche.
6. Linderhof est un des châteaux pour la construction………………….Louis II a failli ruiner son
pays.
7. C’est l’homme……………..je suis allé en prison.
8. Christian appartient à une génération qui ne pourra jouir d’une retraite…………………..il aura
pourtant cotisé.
9. Nous n’avons pas revu le cheval……………..les enfants avaient donné à manger.
10. La défense des droits de l’homme est une cause………………..il s’est battu toute sa vie.
VI. Mettez les verbes entre parenthèses au mode et au temps convenable. Faites attention à la forme
passive.
Soulagement
La circulation sur l’autoroute A8 (reprendre) (1)__________ vendredi dernier. Elle (interrompre)
______(2)_________ pendant une semaine. En effet, entre les villes de Menton et Vintimille, un rocher de
500 tonnes (menacer)____(3)______ de s’effondrer sur un quartier de Menton. Le rocher (dynamiter)
_______(4)______en fin de journée à l’aide de 25 kg d’explosif. “L’opération (se
dérouler)_____(5)_______ de manière parfaite” (indiquer) _______(6)_____l’un des techniciens. L’arrêté
d’interdiction d’ (habiter) _______(7)________que le maire (prendre) _____(8)_______la semaine
précédente, (lever)_______(9)_______. Les 235 personnes évacuées par précaution
(pouvoir)___(10)__________regagner leur domicile dès la semaine prochaine.
VII. Complétez ce dialogue par des pronoms personnels.
- Allô, bonjour madame, pourrais-je parler à Charlotte?
- Ne quittez pas, je vous ___(1)______passe.
- Charlotte, c’est Nicolas. Tu es allé au lycée cet après-midi?
- Evidemment que j’_____(2)____suis allé. Pourquoi?
- Tu peux ________(3)____dire ce que vous avez fait en français et en histoire?
- En français, on a étudié un poème de Baudelaire, Spleen, tu connais?
- Ah oui, je crois que je ____(4)______ai déjà lu. Le prof vous a parlé de Baudelaire?
- Oui, elle _____(5)____a parlé de lui, de sa vie et de son oeuvre. Pour le prochain cours, on doit faire une
recherche sur_____(6)________.
- Et en histoire?
- En histoire, on a commencé à étudier la Commune. Tu n’as qu’à regarder dans ton livre.
- Cette période, je ____(7)________connais bien. J’imagine que tu as pris des notes; tu peux me
_____(8)___passer pourque je les recopie?
- Ecoute, demande-les plutôt à Antoine, les miens sont illisibles.
- D’accord, je vais lui demander mais je n’aime pas avoir affaire à ___(9)______; il fait toujours des
histoires.
- Alors, demande à Pauline. Ce qu’elle fait, elle______(10)_____fait toujours très bien!
- Bonne idée, merci et à demain.
VIII. Transformez les phrases en utilisant le gérondif ou le participe présent.
1. S’il ne regarde pas la télévision, il ne peut être informé.
……………………………………………………………………………………………………………….
2. Tu répondras à l’enquête et tu auras un cadeau.
……………………………………………………………………………………………………………….
3. Mon ami lit son livre et mange une pomme en même temps.
……………………………………………………………………………………………………………….
4. Bien qu’il réfléchisse bien longtemps, il ne trouve pas la solution à ses problèmes.
……………………………………………………………………………………………………………….
5. Comme je suis déjà parti, je n’ai pas pu entendre le téléphone sonner.
……………………………………………………………………………………………………………….
6. Elle n’a pas pu aller au travail parce qu’elle était malade.
……………………………………………………………………………………………………………….
7. Le chat qui se promène sur le toit de ta maison, est celui du voisin.
……………………………………………………………………………………………………………….
8. Nous cherchons un standardiste qui sache parler l’anglais et l’italien.
……………………………………………………………………………………………………………….
9. Ils n’ont pas pu voir le match parce que la télé était en panne.
……………………………………………………………………………………………………………….
10. Janne a téléphoné à Pierre parce qu’elle avait envie d’entendre sa voix.
……………………………………………………………………………………………………………….
D. EXPRESSION ECRITE
I. Retrouvez l’ordre des mots pour en faire des phrases significatives. Attention: chaque phrase a un
mot en trop.
1. ce, sur, vous, un peu, du journal, attendre, si, le directeur, verra, vous, matin, pouvez.
2. mon, pressé, tour, je, bien, attendre, que, je, fais, sois, préfère.
3. chez, ils, ses, lui, vont, mieux, souvent, l’aider, pour, comprendre, leçons, à, nous.
4. un, meilleurs, fera, elle, quand, résultats, obtiendra, elle, effort, étudiants, de.
5. ce, que, vous, du, terminez, croyez, travail, avant, mois, puissions, nous, la fin, vérité?
6. il, aidé, a, de, raison, ceux, à, penser, beaucoup, que, l’, ont, qui.
7. survoler, en, avions, les, j’, voyant, ai, envie, ciel, de, dans, voler, le.
8. la, Patrie, vous, c’est, à, aimer, appris, m’, avez, a, qui.
9. si, mer!, de, la, au, bord, vacances, mes, passer, pouvais, je, tes.
10. si, elle, de, ne, tord, a, prévenu, pas, avoir, m’.

II. Vous, personnellement, attachez-vous de l’importance aux marques (de vêtements, de chassures, de
bagages, de parfum, de produits de beauté…)?
 Répondez à la question ci-dessus en un texte d’environ 200 mots.
- Si oui, indiquez vos marques préférées et expliquez pourquoi.
- Si non, expliquez pourquoi vous êtes indifférent aux marques.