Vous êtes sur la page 1sur 4

Chapitre IX : Pré dimensionnement des éléments non structuraux.

II. ETUDE DE L'ACROTERE

1-1.Définition:
Elle est destinée à l’étanchéité et la protection. L'acrotère est assimilé à une
console vertical encastré à sa base (poutre de plancher terrasse). Cette dernière est soumise à un effort
normal dû à son poids propre " WP " est un moment dû à une force horizontale donnée par le RPA99
selon l’article du 6.2.3 RPA2003.

10 j WP WP
Fp WP
10 10
P
FP
WP
55 WW
10 WW
60 10 10
WW
60 WW W
P 100100
10

coupe de l’acrotère

Calcul des sollicitations :


Suivant le R.P.A 2003, les forces horizontales sont données par la formule suivante :
F p=4× A×C p ×W p
Avec :
A=0. 15  : Facteur d’accélération sismique obtenu par le tableau 4.1 (RPA99)
C p=0. 8  : Facteur de force horizontale. Tableau 6.1
W p  : Poids de l’élément en considération.
WP = (0.6× 0.1¿+ 0.1× 0.1+ ¿0.05× 0.1/2 ×2500=181.25daN/m3

FP = 4. 0,15. 0,8. 181 ,25 = 87 daN.

1- 2 Calcul des sollicitations :


 ELU :
M u=1,5. F p .L=1,5. 87. 0,6=78 ,3daN .m
N u  1,35.W p  1,35.181,25  244,69daN
 ELS:
M s  F p .L  87.0.6  52,2daN .m
N s =W p=181 , 25 daN
 Calcul du ferraillage :
Chapitre IX : Pré dimensionnement des éléments non structuraux.

1 Ferraillage de résistance :

 ELU :
M u 78 , 3
e= = =0 , 32m
N u 244 , 69
h 0,1
e> −c= −0 , 02=0 . 03 m⇒
2 2 Le centre de pression se trouve à l’extérieur des armatures
alors la section est partiellement comprimée (SPC) le calcul se fait a la flexion simple avec un
moment fictif :
h 0.1
M uf  N u (e0   c)  244,69(0,32   0,02)  85,64daN .m
2 2
a-Section de calcul:
100
A 10

Section de calcul

b-Vérification de l’existence des armatures comprimées:


M uf 856 , 4
μ= = =0 . 009.
σ b×b×d 14 . 2×100×82
2

µ= 0,009< µAB = 0,186 pivot A (A’= 0)


α=0. 0113, β=0 .995.

M uf 856,4
A    0,31cm 2 / ml.
s  d 348.0,995.8
c-Sollicitation réelle :
 N comprimé 2446,9
 A  AFs   0,1   0,24cm / ml
 100   s 100  348 .
 A'  0

 ELS :
M 52 ,5
e0= s = =0 . 29 m
N s 181 ,25
h 0,1
e> −c= −0 , 02=0 . 03 m⇒
2 2 Le centre de pression se trouve à l’extérieur des armatures
alors La section est partiellement comprimée (SPC) le calcul
se fait a la flexion simple avec un moment fictif
h 0.1
M sf  N s (e   c)  181,25(0,29   0,02)  57,63daN .m
2 2
Chapitre IX : Pré dimensionnement des éléments non structuraux.

M uf 576 , 3
μ= 2
= =0 , 006 .
σ b×b×d 14 , 2×100×82
µ= 0,006< µAB = 0,186 pivot A (A’= 0)
α=0 .007 ,β =0 .997

Calcul des armatures:


M uf
A=
σ s ×β×d
L’acrotère est exposé aux intempéries la fissuration est donc préjudiciable.
3
σ s=min( fe;110 √nf tj )
2
3
σ s=min( ×400 ; 110 √ 1,6 . 2,1)
2
=min ( 266 .67 ; 202 )
σ s=202 MPa .
M uf 576,3
A    0,36cm 2 / ml.
s  d 202.0,997.8
  N 1812,5
 As  Asf   0,36   0.27cm 2 / ml
 100 . s 100  202
 
 As  0.36cm / ml
2

Condition de non fragilité:


f 2.1
0,23  b  d  t 28  0.23  100  8   0.96 cm ² / ml
Amin= fe 400
A=max (As, A u, A min) = max (0.27; 0.24; 0.96) cm²/ml.
2
⇒ A=0 . 96 cm /ml .
Donc: A = 1 cm2
Choix d’armatures:
 Les armatures adoptées sont des barres de T10 avec e = 20 cm
A = 5T10 = 3.93cm2 / ml ; e = 20 cm
 Pour les armatures de répartition nous avons des barres de T8 avec e = 20 cm
Ar = A / 4 = 0.98 cm2/ml ; on prend 5T8 = 2.51 cm2 / ml
Vérification de la contrainte de cisaillement :
1,5.Fp  1,5.87  130,5daN
TMAX= .
T max 1305
τ u= = =0 .163 Mpa
b×d 100 . 80
f c 28
τ u min( 0.15  ;4MPa)  2.5MPa
=
 b
Chapitre IX : Pré dimensionnement des éléments non structuraux.

τ u <τ u ¿ } ¿ ¿ ⇒¿
Les armatures transversales ne sont pas nécessaires.