Vous êtes sur la page 1sur 7

Chapitre VII Etude des portiques

CHAPITRE VII
ETUDE DES PORTIQUES EN ACIER

A. - Introduction :

L’ossature du bâtiment est constituée d’éléments verticaux ( poteaux ), et d’éléments


horizontaux ( poutres ) sont des poutre en acier.
L’assemblage des poteaux et des poutres  constituent le portique.
Pour le dimensionnement des éléments constituants les portiques , on utilise les
combinaisons suivantes :

- Pour les poutres :

 1,35 G + 1,5 P  Combinaisons fondamentales


 G+P

 G+P ±E  Combinaisons accidentelles.


 0,8 G ± E

- Pour les poteaux :

 1,35 G + 1,5 P
 G+P  Combinaisons fondamentales.

 G+Q+Ey  Combinaisons accidentelles.

- Les valeurs ( M ; T ; N ) sont obtenus à l’étude du logiciel «ROBOT.M.V.17.5  ».

B. Vérification des éléments de la structure :

- Dimensionnement des poutres : (principales, secondaires)

Poutres Principales Poutres Secondaires


M (KN.m) T (KN) M (KN.m) T (KN)
ELUR 151.18 164.05 61.95 61.34

ELS 108.61 117.10 46.49 46.02


G + Q +Ex 122.07 119.94 50.8 47.28

G + Q +Ey 150.42 126.62 48.65 46.72

0.8G + Ex 80.33 76.79 41.88 38.22

0.8G + Ey 98.22 70.43 40.03 37.05

1 - POUTRES PRINCIPALES :  M max = 151,18 KN.m

Page 96
Chapitre VII Etude des portiques

 T max = 164,05 KN
- Poutres (IPE 400)

A (cm2) h (cm) b (cm) a (cm) e (cm) W (cm3) ix (cm) iy (cm)


84.5 40 18 0.86 0.86 1156.4 16.55 3.95

 vérification de la contrainte :
M 15118 .10 ²
σ x= = =1307 . 33 daN /cm ²
W 1156. 4 < σe………...C.V
 vérification des efforts tranchants :
T
τ= ≤0,6×σ e
A âme
164,05. 102
τ= =476. 88 daN /cm²<1440 daN /cm ² .. .. . .C . V
40 . 0. 86
 vérification de la contrainte combinée :

√ σ 2+1,54.τ ²≤ e  1435.03 daN/cm2  e = 2400 daN/cm2…………C.V.

- choix de profiler IPE400 convient.

2 - POUTRES SECONDAIRES :
 M max = 61,95KN.m
 T max = 61 ,34KN
-Poutres (IPE 240)
A h (cm) b (cm) a (cm) e (cm) W (cm3) ix (cm) iy (cm)
(cm2)
39.1 24 12 0.62 0.98 324.3 9.97 2.69

 vérification de la contrainte :
M 61 .59 .10 ²
σ x= = =1899 . 16 daN /cm ²
W 324,3 < σe…….CV
 vérification des efforts tranchants :
T
τ= ≤0,6×σ e
A âme
61,34 .10 2
τ= =412 .23 daN /cm²<1440 daN /cm ² .. .. . .C . V
24 . 0,62
 vérification de la contrainte combinée :

√ σ 2+1,54.τ ²≤ e  1966.85 daN/cm2 < e = 2400 daN/cm2……C.V

- choix de profiler IPE 240 convient.

Nota :

Page 97
Chapitre VII Etude des portiques

La vérification au déversement est inutile car les semelles supérieures sont entretoisées par
la dalle, c’est-à-dire que la semelle supérieure n’est pas libre.
Il n y’a pas un risque de voilement pour les poutres du moment qu’il ya les solives qui
s’accrochent à l’âme de la poutre.

3 - POTEAUX: (HEA 300)

Mx (KN.m) MY (KN. m) N (KN)

ELUR 52.73 3.71 1529.07

ELS 37.103 2.71 1117.08

G + Q +Ey 44.45 12.12 1732.98

 N max = 1732.98 KN
 Mx max = 44.45 KN.m
 My max = 12.12 KN.m

- Lf = 0,7×360 = 252 cm a = 0,85 cm ix = 12,74 cm


A = 112,5 cm2 e = 1,4 cm iy = 7,49 cm
h = 29 cm Ix = 18263,5 cm4 wx= 1259,63 cm
b = 30 cm Iy = 6310,5 cm4 wy = 420,7 cm

On fait la vérification suivante :


  k 1y +  fx  k fx +  fy  k fy  e

1)  = Nmax / A = 1732,98.102/112,5 = 1540,42 daN/cm²


 x = Lf / ix = 19,78
 y = Lf / iy = 33,64

k = (π2  E) /  y2 = 18296,44daN/cm²
 = k /  = 11,87

K 1y = (  -1) / (  -1,3)=1,028
  k 1y = 1583,55 daN/cm²

2)  fx = Mx / Wx = 4445×102/1259,63 = 352,88 daN/cm²

Page 98
Chapitre VII Etude des portiques

 x= Lf / ix =19,78

kx= (π2  E ) /  x2 = 52920,75 daN/cm²


 = kx /  = 34,35

K fy = (  + α) / (  -1,3)=1,046 ; avec : α = 0,25


 fx  k fx = 369,11 daN/cm²

3)  fy = My / Wy =1212×102/420,7 = 288,09 daN/cm²


 y= Lf / iy = 33,64

ky= (π2  E ) /  y2 = 18296,44 daN/cm²


 = ky /  = 11,87

K fy = (  + α) / (  -1,3)=1,146 ; avec: α = 0,25


 fy  k fy =330,15 daN/cm²
- Vérification :
  k 1y + fx  k fx + fy  k fy  e
1583,55 + 369,11 + 330,15 = 2282,81 daN/ cm2 ≤ 2400 daN/cm

- Finalement le choix de profiler HEA 300convient.

4- LES CONTREVETEMENTS

Page 99
Chapitre VII Etude des portiques

A. Suivant axe X X :

Seront des croix de saint – André dont l'avantage d'être plus économique et plus efficace.
Dans ce type de contreventement, il est admis de considérer que seules les barres tendus, pour
un sens donné de l'action sismique, interviennent avec efficacité dans la résistance de
l'ossature.
64 Kn
H 3, 6
  0, 61    31,39
tg α= L 5,9
H: hauteur d'étage.
L : Longueur de la travée. 3,6
D : effort appliqué à la diagonale

F 64 103
  D  74972,90 daN
D= cos  cos 31,39 .

Les diagonales seront calculés par l'effort le plus sollicités 5,9


Soit: N= 64 KN.
D D 74972,90
 e  A  
A e 2400
A ≥ 31,23 cm  Soit 2UPN 160
2

DÉSIGNATION Poids Section Dimension Caractéristique


abrégée
P A h b e Ix Iy Wx Wy ix Iy
2 4 4 3 3
Kg/m cm mm mm mm cm cm cm cm cm cm

UPN 160 26,2 33,4 220 110 5,9 925 85 , 3 252 37,24 6,2 2,48

Contrainte de diagonale :
D
 e   1561,93 daN / cm 2
A
1- Verification:
 longueur de flambement:

l f  0,5  l 0  0,5  6,57  3, 28 m


Lf = 328 cm
l
λ x = f =52.90
ix
2E
k 
Contraintes critique : y x2
σ k= 7398,90 daN/cm2
Coefficient d'éloignement de l'état critique : μ=σ k / σ
 1
K
μ = 4 ,73Coefficient d'amplification de la contrainte de compression :   1,3

Page 100
Chapitre VII Etude des portiques

K= 1,08

Vérification :
K× σ < σe
K× σ = 1561,93 1, 08  1688,88 daN / cm   e
2

Donc : L' UPN 160 convient.

Remarque : Les murs en maçonnerie vont aussi résister au choc, et stabilise la structure, ce
dernier jouera comme élément de contreventement supplémentaire.

2- L'assemblage:
 dimensions des goussets:
Le gousset est un attaché de la barre de contreventement sur la poutre, il est fixé
perpendiculairement à l'âme de la poutre par une soudure d'angle.
On choisit pour l'assemblage des boulons HR ∅24.
Soit d =24+3=27 mm
Épaisseur de gousset : e = 10mm

- Attache des UPN 160 sur un gousset (par boulonnage)

- Deux UPN 160


- Acier E24 ; σ =24 daN / mm2
- Épaisseur de gousset eg = 10mm
- Coefficient de frottement ¿ 0,45
- Boulon HR 24
- D= 74972,90 daN
- σ eb= 90 daN/cm2
- Ar =353mm 2

- Calcule de nombre des boulons:

Ta  1,1 N 0   ;   0, 45
Ta  1,1 0,8  90  353  0, 45
Ta  12580,92 daN
D
On vérifie que : Ta 
n
n  D / 2Ta  2,98

Contreventement par Croix de St ANDRE

- vérification de la pression diamétrale:

Page 101
Chapitre VII Etude des portiques

Ta
 4  e
d e
12580,92
 46, 6 daN / mm²
27  10
4   e  96 daN / mm²
46, 6 daN / mm²  96 daN / mm²..........C.V

Donc les trois boulons conviennent pour l'attache UPN 160 – gousset.

- Dispositions constructive:

 Entre axe des boulons : 3.d    10d  81  90  270...........C.V


 Pince transversale : 1,5d   t  2,5d  40,5  45  67,5.............C.V

B. Suivant axe Y-Y :

Seront en forme de pieds de poule


tg α2 = H / L
α2 = 24,84
α1=54,24 ; α3=125 ; αS =101 ; αb =89 : αA =35,76 ; αC =65,16.

- Deux cornières 100  100  10 mm


- Acier E24 ; σ =24 daN / mm2
- Épaisseur de gousset eg = 10mm
- Coefficient de frottement ¿ 0,45
- Boulon HR 20
- σ eb= 90 daN/cm2
- Ar =245mm 2
On obtient :
- n=3 Boulons HR 20
- 3.d    10d  66  70  220...........C.V
avec d=20+2=22mm
1,5d   t  2,5d  26, 4  40  55.............C.V
-

Page 102