Vous êtes sur la page 1sur 3

RASSEMBLEMENT DU CORAN

-Devoir du musulman de connaitre le coran

1) Généralités
Définition : Le coran est une parole de Dieu, un attribut de Dieu, révélé en langue arabe. Il a subi une
première révélation au jour du Laylatoul Khadr et ayant comme but principal d’informer mais aussi
d’interdire, puis descend par fragments graduellement.

2) Contexte historique
Les arabes ont l’art de la parole. Cependant, le coran an tant qu’un document écrit semble sans
doute être innovateur de la littérature arabe. Ainsi, dès la tombée de ses premiers versets, des
scribes à l’instar d’Ali, et de Zayd ibn Sabit commencent à les écrire et des hommes doués d’une
capacité de mémorisation ne s’attardent à s’y mettre.

3) Compilation au temps de Aboubakr (qu’Allah soit satisfait de lui)


Le coran est descendu en entier au premier ciel. Apres ses révélations, il a d’abord été écrit sur des
feuilles de dattiers, des omoplates de certains animaux, des pierres…, qui n’est pas tout à fait un bon
moyen pour préserver ces paroles divines.

Premier versssset révélé : Iqras

Dernier verset : verset 281 sourate Al Baqarah

Aux versets 192………196 du sourate Ash-shu’araa , Dieu mentionne bien que ce livre saint a été
révélé en arabe(v195 :en une langue arabe très claire).

LE PREMIER RASSEMBLEMENT
Condition : -Témoins dont le prophète (psl) qui dictait

-Au moins deux témoins lorsque le prophète dictait

La garde du saint coran a été assurée successivement par : Aboubakr, Omar , Khafsa

LE SECOND RASSEMBLEMENT
Le coran est descendu en sept lectures : dialectes ce qui entraine la naissance de sectes pouvant
créer une divergence entre les musulmans.

Khoussayfa ibn Yaman conseillait au temps de Ousman d’uniformiser la lecture afin d’eviter la
première division des fidèles musulmans comme c’est notée dans les religions qui précèdent l’Islam.

En effet la lecture avec l’accent Quraich(origine du prophète) a été retenu et les autres supports ont
été brulés .
TRADUCTION

Poids mystique

Traduction : sens rapproché, affaire linguistique

Interprétation : coran (monde muet)

Pour l’interprétation

-maitriser l’asbaboul nouzoul

-maitriser la succession des révélations

-maitriser le lieu de révélation

-maitriser la langue arabe (dans tous ses aspects)

-pouvoir interpréter les mots codés

Donc pour traduire il faut connaitre nécessairement la langue arabe.

En conclusion on dira que le coran reste le livre le plus complet car nous parle des évènements
d’autrefois, de la période du prophète, mais aussi nous informe sur des évènements à venir, donc
lire le coran devient un devoir pour tout musulman.

Prochain thème : Importance de la jeunesse dans l’Islam ou Ramadan

Vous aimerez peut-être aussi