Vous êtes sur la page 1sur 20

1ère partie: présentation de la wilaya

I-1 Situation géographique


I-2 Aspect Administratif
I-3 Situation démographique
I-3-1 Répartition de la population par sexe et par age
I-4 Le relief
I-5 Le climat

2ème partie: Infrastructure de Base


II-1 Réseau routier
II-2 Réseau Ferroviaire
II-3 Réseau électrique
II-4 Hydraulique
II-5 Environnement
II-6 Tourisme
II-7 Education et Formation
II-8 Infrastructures sanitaires

3ème partie: Ressources humaines et naturelles


III-1 Naturelles
III-2 Humaines

4ème partie: les potentialités économiques


IV-1 Secteur de l'Agriculture
IV-2 Secteur du Tourisme
IV-3 Secteur de l'Industrie
IV-4 Fonciers Industriels
5ème partie: Programme quinquennal 2010-2014 de la wilaya
6ème partie: Promotion de l'investissement
VI-1 Le guichet unique décentralisé de Bouira
VI-2 Coordonnées du guichet unique décentralisé de Bouira
VI-3 répartition des projets d'investissements déclarés par secteur
d'activité
1ère partie: présentation de la wilaya
I-1 Situation géographique
La wilaya de Bouira se situe dans la région Centre Nord du pays. Elle s’étend sur
une superficie de 4456,26 km² représentant 0,19% du territoire national. Le chef
lieu de wilaya est situé à près de 120 km de la capitale Alger.

La grande chaîne du Djurdjura d’une part et les monts de Dirah d’autre part,
encadrent la Wilaya qui s’ouvre de l’Ouest vers l’Est sur la vallée de la Soummam.

La wilaya de Bouira est délimitée :

au nord par la wilaya de Tizi-Ouzou;


à l'est par la wilaya de Bordj Bou Arreridj;
au sud par la wilaya de M'Sila;
à l’ouest par les wilayas de Médéa et de Blida.
I-2 Aspect Administratif
Issue du découpage administratif institué par ordonnance n° 74/69 du 02 Juillet
1974, relative à la refonte de l’organisation territoriale des Wilayat, la Wilaya de
Bouira se situe dans la région Nord Centre du pays.

Elle hérite d’une partie des territoires des Wilayas limitrophes de Médéa et de Tizi-
Ouzou.

Elle se subdivise en 12 Daïra et 45 Communes, réparties ainsi :

Photos Daïra Communes

BOUIRA-AIN-TURK- AIT
BOUIRA
LAAZIZ

HAIZER HAIZER - TAGHZOUT

BECHLOUL EL-ESNAM - EL-


BECHLOUL ADJIBA-AHL-EL-KSAR –
OULED-RACHED

M’CHEDELLAH-SAHARIDJ-
M’CHEDALLAH CHORFA-AHNIF-AGHBALOU–
ATH-MANSOUR
Photos Daïra Communes

KADIRIA – AOMAR –
KADIRIA
DJEBAHIA

LAKHDARIA-BOUKRAM-
LAKHDARIA MAALA-BOUDERBALA-
Z’BARBAR-GUERROUMA

BIR-GGHBALOU -
BIR GHBALOU
RAOURAOUA –KHABOUZIA

AIN-BESSEM – AIN-LALOUI -
AIN BESSEM
AIN-ELHADJAR

SOUK EL SOUK-EL-KHEMIS - EL-


KHEMIS MOKRANI

EL-HACHIMIA - OUED-EL-
EL HACHIMIA
BERDI
Photos Daïra Communes

SOUR EL.GHOZLANE-
SOUR EL
MAAMORA -RIDANE - EL-
GHOZLANE
HAKIMIA - DECHMIA – DIRAH

BORDJ-OKHRISS - MESDOUR
BORDJ-OKHRISS
-TAGUEDITE - HADJRA-ZERGA
I-3 Situation démographique
La population totale de la wilaya est estimée à 695583
habitants, soit une densité de 160 habitants par Km².

I-3-1 Répartition de la population par sexe et par age

La population ayant
un âge inférieur à 15
ans représentant
37% du total de la
population, constitue
dans les années à
venir une importante
ressource humaine.

Source : Office National des Statistiques ONS. 2008

I-4 Le relief

Le relief est contrasté et comporte cinq grands ensembles physiques :

La dépression centrale (plaines des Aribes, plateau d’El Asnam, la vallée


de Ouadhous et Oued Sahel).
La terminaison orientale de l’Atlas blidéen.
Le versant sud du Djurdjura (Nord de la wilaya).
La chaîne des Bibans et les hauts reliefs du sud.
La dépression sud des Bibans.

La zone boisée représente 25 % du territoire avec 111 490 ha de massif


forestier. On trouve le pin d'Alep, le chêne vert ainsi que le chêne-liège.
I-5 Le climat

Le climat est chaud et sec en été, froid et pluvieux en hiver. La pluviométrie


moyenne est de 660 mm/an au nord et de 400 mm/an dans la partie sud. Les
températures varient entre 20 et 40 °C de mai à septembre et de 2 à 12 °C de
janvier à mars.

2ème partie: Infrastructure de Base


II-1 Réseau routier

Le Réseau routier de la wilaya se répartis comme suit :

Autoroute Est-Ouest: 101


Routes Nationales: 355,44
Chemins de wilaya: 800,191
Chemins communaux: 1411,375
II-2 Réseau Ferroviaire
La voie ferrée qui traverse la wilaya de Bouira au Nord sur 101 Km environ, fait
partie du réseau national reliant l'Est à l’Ouest du pays. Il s'agit d'une voie unique,
avec 7 gares au niveau des principaux centres urbains, vétustes, qui nécessitent
d'importants aménagements au niveau des clôtures, des infrastructures d'accueil
et de l'éclairage. L'étude du projet de voie ferrée reliant la gare d'El-Esnam à Sour
El Ghozlane en passant par la zone industrielle de Sidi Khaled (Oued El Berdi) est
en cours. Ce projet constitue un atout certain dans le développement Nord -Sud
de la wilaya de Bouira.

II-3 Réseau électrique


* Taux d’électrification urbain: 98 %.
* Taux de couverture en gaz de ville: 60%.

II-4 Hydraulique
La wilaya de Bouira s’étend du point de vue hydrographique
sur quatre (04) bassins versants :

Soummam: 2 240 km2


Isser: 1 166 km2
Hodna: 675 km2
Hamiz: 56 km2

Ressources et Mobilisation des Eaux


Les ressources hydriques prouvées s'élèvent à 235,4 Hm3 soient 35,5 Hm3 en
eaux souterraines et 199,9 Hm3 en eaux superficielles.

Les eaux superficielles, sont mobilisées par les


ouvrages suivants :

Barrage Telisdit Bechloul (167 Hm3).


Barrage de Oued Lakhel (30 Hm3).
Les 25 retenues collinaires (2,9 Hm3).
II-5 Environnement

* Déchets urbains:

Toutes les décharges de la Wilaya sont brutes ou sauvages et les sites destinés à
recueillir les déchets ménagers sont choisis sans aucune étude au préalable (étude
d’impact sur l’environnement).

La seule décharge contrôlée est celle du chef lieu de Wilaya qui reçoit
quotidiennement environ 40 t/j de déchets confondus.

II-6 Tourisme
La wilaya de Bouira dispose de 09 hôtels avec la capacité de 682.

II-7 Education et Formation


Enseignement primaire : Compte 572 écoles primaires avec 3672 classes.
Enseignement Moyen : Ce stade de l’enseignement compte 75103 CEM avec 1735
classes.

Enseignement secondaire : Compte actuellement 36 lycées offrent 855 salles de


cours.

Formation professionnelle : Un réseau de formation professionnelle diversifié


composé de 14 CFPA ,1 INSFP et 11 annexes CFPA.

Enseignement supérieure: est créé en 2001 une annexe pour l'enseignement


supérieur, rattachée à l'université de Boumerdes avec un effectif de 400 étudiants
dans la filière sciences juridiques et administratives.

L'enseignement était dispensé dans les locaux de l'ex Institut de technologie de


l'Education (ITE).

Cette même annexe a été érigée en 2005 en centre universitaire. Actuellement,


elle compte quatre (04) instituts (Droit, Langues et littérature Arabe, Sciences
économiques, Sciences sociales et humaines).
II-8 Infrastructures sanitaires
La wilaya compte 5 EPH, 5 EPSP, 25 polycliniques et 125 salles de soin.

3ème partie: Ressources naturelles et humaines


III-1 Naturelles

Agriculture

La S.A.U de la wilaya est estimée à 190 060 ha (42,67% de la superficie de la


wilaya), dont 11 411 ha (6%) de superficie irriguée.

Forêts

Les zones boisées tiennent une place importante dans la wilaya,


elles occupent 112 250 ha (25,20% de la superficie totale de la
wilaya. Les principales essences forestières sont le pin d'Alep, le
chêne vert et le chêne liège.

Mines

D'importantes ressources minières sont disponibles à travers la Wilaya, exploitées


entres autres par la cimenterie de Sour El Ghozlane, les Briqueteries d'Aomar et
plusieurs unités d'exploitations de carrières d'agrégats pour les besoins du
B.T.P.H.
III-2 Humaines
La population totale de la wilaya est estimée à 695583 habitants, soit une
densité de 1610 habitants par Km².

Population active (2009): 266 309 hab.


Population occupée (2009): 230 649 hab.

Répartition de la population occupée

Administration : 77 481
Agriculture : 38 724
Service : 29 010
commerce 27 483
BTPH : 22 157
industrie avec 15 743.

4ème partie: les potentialités économiques


IV-1 Secteur de l'Agriculture
Sa vocation principalement agricole, lui ouvre de
larges perspectives dans le domaine de la PMI/PME
à travers notamment les activités de transformation
agroalimentaire.

La wilaya dispose de deux grands périmètres


agricoles: à l'Est, périmètre de M'chedallah: 1.600
ha et à l'Ouest, périmètre des Aribs (Ain Bessem):
2.200 ha

La production agricole au niveau de la wilaya est à


prédominance céréalière et oléicole.
IV-2 Secteur du tourisme
Compte tenu de la diversité et de la richesse de ses
paysages naturels, le secteur du tourisme et de
l'artisanat de la Wilaya dispose de potentialités certaines
pour son développement marqué notamment par :

La station climatique de Tikjda et les sites


climatiques de Tala Rana (Saharidj) et de Ain
Zebda (limites avec Bouira – Tizi Ouzou et Bejaia)
Les espaces montagneux et forestiers (tourisme de
montagne au Nord)
Le site thermal (Hammam Ksena au Sud).
Les plans d'eau, barrages et retenues collinaires.
L'essentiel est constitué par le parc national du Djurdjura (18.000 ha
dont 9.000 ha à Bouira).

Quant à l'activité artisanale, la Wilaya renferme un savoir-faire indéniable dans


certaines activités artisanales traditionnelles parmi lesquelles : la poterie, la tuile
artisanale, l’habit traditionnel dont la fameuse robe d’El Ksar, la robe kabyle, le
burnous, etc

IV-3 Secteur de l'Industrie


D'importance ressources minières sont disponibles à travers la wilaya, tels que
le gypse, pierre taillée et argile, exploitées entres autres par la cimenterie de
Sour El Gozlane, les Briqueteries d'Aomar et plusieurs unités d'exploitations de
carrières d'agrégats pour les besoins du BTPH.

L'existence d'un poste transformateur de 400KV implanté à Bir Ghbalou.

IV-3 Fonciers Industriels


Zone industrielle
La Wilaya de Bouira dispose d’une zone industrielle dans la commune
d’Oued El Berdi d’une superficie total de 2 244 043 m2 dont 2 108 804 m2
cessible soit 93,97%. Le nombre de projets créé est de 49 dont 08
opérationnels avec des effectifs de 180.
Zones d’activités

Superficie
Superficie totale Nombre de Nombre de Superficie
Communes disponible
(m²) lots créés lots Attribués Attribuée (m²)
(m²)
BOUIRA D1 39 081 46 45 22 003 401
BOUIRA D2 118 190 34 34 86 220 0
SOUR EL 205 910 142 135 111 788 5 370
GHOZLANE
EXTENSION - 08 00 0,00 19 440
S.E.G
DIRAH 95 430 86 14 8 734 43 911
LAKHDARIA 74 500 46 39 37 866 15 499
AOMAR 15 580 18 18 12 537 0,00
TAGHZOUT 53 850 26 26 39 897 0,00
EL ESNAM 19 097 13 12 10 304 1 056
M’CHEDALLA 20 605 13 13 7 765 0,00
H
BECHLOUL 97 704 13 13 50 818 0,00
AIN BESSEM 88 846 92 92 73 760 0,00
Source: ANIREF

Principles industries
Capacite de
Identification Unité de 2009
Localisation Produits production
de l’entreprise mesure Production
annuelle
ENAP/UP LAKHDARIA Peintures Tonne 30 000 37 537
ENAD/EPE LAKHDARIA Produits Tonne 22 500 7 229
d’entretien
ENAD/CD SOUR-EL Détergents Tonne 86 000 14 929
GHOZLANE
ERCC BOUIRA Textile Hop 300 108 59 651
ERIAD/UP BOUIRA Farine Qx
Semoule
EPE/EURL BOUIRA Textile Hop 300 108 59 651
Bouira DRAPS
LINDE GAZ OUED EL BERDI Gaz industriel M3:Acetyl 200 000 84 939
ALGERIE M3:Azote 16 000
KG:CO2
Argon
ENG EL HACHIMIA granulats Tonne 750 000 1 056 321
Projets locaux inscrits:

Réalisation de 19 chambres froides pour une capacité totale de 19


500 m3
Réalisation de 8 huileries modernes.
Ouverture et aménagement de pistes agricoles sur 988 km.
Plantations arboricoles sur 16 047 ha.
Réalisation de 7 retenues collinaires.
Sécurisation et renforcement d'abris de forage.
Réalisation de 4 réservoirs à Dirah et Taguedite.
Rénovation conduite d'adduction gravitaire d'AEP de Lakhdaria.
Rénovation conduite d'adduction d'AEP de Haizer et d'Ahl El Ksar.
Étude de schéma directeur d'AEP des centres de Bordj Okhriss,
Mesdour. Taguedite et Hadjra Zergua.
Réalisation de l'AEP de Dirah à partir des captages de sources.
Adduction AEP de Bordj Okhriss, Taguedite et Mesdour.
Étude contre les inondations des villes de M'Chedallah, Kadiria,
Lakhdaria, Ain El Hdjar et Souk El Khemis.

Les projets en cours de réalisations:

Réalisation de 4 000 ML des forages (zone Sud) ;


Équipement électromécanique des forages et puits à travers la
Wilaya ;
Réalisation de 4 réservoirs à Dirah, Bordj Okhriss, Taguedite et
Mesdour ;
Station d’épuration à Bouira ;
Réalisation de collecteurs vers la STEP de Bouira ;
Étude des stations d'épuration des villes de Haizer et Kadiria ;
Protection de la ville de Sour El Ghozlane contre les inondations ;
Transfert AEP pour 18 communes à partir du barrage de Koudiet
Acerdoune ;
Réalisation électrification rurale à travers 23 centres pour une
consistance de 50 Km ;
Electrification rurale à travers 12 centres pour une consistance de
90 Km ;
Raccordement en électricité P.Q.L.S pour une consistance de 40
Km (21 sites) ;
Raccordement en électricité - 50 Km de réseaux pour 51 sites.
5ème partie: Programme quinquennal 2010-2014 de la wilaya

L’enveloppe globale allouée à la wilaya est de 188 milliards dinars, dont 64


milliards font partie du programme en cours ou PEC et 124 milliards au titre du
nouveau programme quinquennal 2010- 2014.

Cette enveloppe conséquente a été répartie sur tous les secteurs comme suit:

le secteur de l’habitat et de l’urbanisme avec une enveloppe globale de


77 milliards de dinars pour 225 opérations
le secteur de l’hydraulique a bénéficié d’une enveloppe de 32 milliards de
dinars.
le secteur de la DTP a bénéficié de 14 milliards de dinars
le Secteur de l’éducation avec 13 milliards de dinars.
le secteur de la santé avec 6 milliards de dinars
le secteur de l’enseignement supérieur avec 6 milliards de dinars avec
l’ouverture de nouvelles filières techniques pour 8 000 places
pédagogiques et 400 lits.
6ème partie: Promotion de l'investissement
VI-1 Le guichet unique décentralisé de Bouira

Le Guichet Unique Décentralisé de


Bouira a été créé grâce aux efforts des
uns et des autres (Direction Générale
ANDI et la Wilaya de Bouira).

Le Guichet s’est tracé comme objectif


dès son ouverture en Juin 2011 le
développement de l’investissement au
niveau de la région qui présente des
opportunités très importantes
notamment au niveau des secteurs de
l’Agriculture, Tourisme et Industrie, etc. qui nécessitent des actions
concrètes de promotion, de communication, de facilitation et
d’accompagnement en direction des investisseurs.

Le guichet unique décentralisé de Bouira a eu à accomplir sa mission qui


lui a été assignée, et qui se traduit par:

Le service de promouvoir l'investissement dans la région.


assurer, dans tous les domaines utiles à l’investissement, un service
d’accueil et d’information au profit des investisseurs ;
Assister les promoteurs dans la concrétisation de leurs projets
d'investissements.
Identifier les obstacles et contraintes de toute nature entravant la
réalisation des investissements et de les communiquer à la Direction
Générale de l'ANDI afin de permettre à cette dernière de proposer au
Ministre de tutelle, des mesures organisationnelles et réglementaires
à même d’y remédier.
Assurer un service de mise en relation d’affaires et de facilitation des
contacts des investisseurs non résidents avec les opérateurs
algériens et de promouvoir les projets et les opportunités d’affaires ;
Il regroupe, en son sein, outre les cadres de l’Agence elle-même, les
représentants des administrations intervenant à un moment ou à un autre
dans le parcours de l'investissement tels que:

Le Centre National du Registre de Commerce


Les services des Impôts
les services des Domaines
des services des Douanes
des services de l’Urbanisme
de l'Aménagement du Territoire et de l’Environnement
de l’Emploi et du Travail
les représentants de la CNAS et de la CASNOS
de l’APC

VI-2 Coordonnées du guichet unique décentralisé de Bouira

Responsable : Mr SAIDOUNE Said, Directeur


Tél: 026.94.71.21
Fax: 026.94.71.23
E-mail: gubouira@andi.dz
VI-3 répartition des projets d'investissements déclarés par secteur
d'activité

Durant la période 2002 -2014, la répartition des projets d’investissement


déclarés par secteur d'activité regroupé au niveau du guichet se présente
comme suit :

Montant: Millions de DA.

Nombre de Nombre
Secteur d'activité Montant
projets d'emplois

TRANSPORT 1 131 12 396 2 941

BATIMENTS ET TRAVAUX PUBLICS 161 7 985 2 068

INDUSTRIES 160 42 178 5 077

SERVICES 59 2 635 408

AGRICULTURE 19 922 151

SANTE 10 1 424 142

TOURISME 1 256 25

TOTAL 1 541 67 796 10 812

Source: Agence Nationale de développement de l’Investissement (ANDI) -2015

Ce tableau donne un aperçu sur le nombre de projets d’investissement déclarés


dans cette wilaya qui est de l'ordre de 1 541 projets dont le coût global est de
67 796 millions de dinars avec 10 812 postes d’emplois prévus.

Vous aimerez peut-être aussi