Vous êtes sur la page 1sur 91

Page 1

Page 1
Comment l’innovation frugale peut-elle émerger et conduire à la durabilité dans les pays
en développement?
des pays? Une étude de cas dans les zones agricoles maliennes.
Mamadou Sissoko *, Annick Castiaux *
* Centre de recherche sur la créativité et l'innovation
* Université de Namur, Belgique
mamadou.sissoko@unamur.be , annick.castiaux@unamur.be
Document 1 préparé pour la présentation au 166 ème séminaire de l'EAAE
Durabilité dans le secteur agroalimentaire
30 au 31 août 2018
Université nationale d'Irlande, Galway
Galway, Irlande
Copyright 2018 par Mamadou Sissoko et Annick Castiaux . Tous les droits sont réservés. Les
lecteurs peuvent
faire des copies textuelles de ce document à des fins non commerciales, par quelque moyen
que ce soit, à condition
que cette notice de copyright apparaisse sur toutes ces copies.
1 Cette version est un travail en cours.

Page 2
Page 2
Comment l’innovation frugale peut-elle émerger et conduire à la durabilité dans les pays
en développement?
des pays? Une étude de cas dans les zones agricoles maliennes.
Mamadou Sissoko *, Annick Castiaux *
* Centre de recherche sur la créativité et l'innovation, Université de Namur, Belgique
Abstrait
Nous analysons un cas d'innovation frugale. Nous examinons le processus d’innovation qui a
conduit à la création d’un semoir motorisé au Mali pour faire face au changement climatique,
et nous explorons ses antécédents, catalyseurs et conséquences. Grâce à une étude de cas
qualitative approfondie et à revue de la littérature, nous analysons notre cas dans le but de
mieux comprendre le processus lui-même et les éléments qui jouent un rôle clé. Après avoir
discuté de ce qu’est l’innovation frugale et de la cela concerne la durabilité, nous développons
plusieurs contributions. Tout d'abord, nous ouvrons la boîte noire de processus d'innovation
frugale durable. Deuxièmement, le papier montre en particulier comment les antécédents tels
que la rareté des ressources, les vides institutionnels et les problèmes sociaux, sont considérés
dans l’ensemble processus d'innovation. Une troisième contribution est de mettre en évidence
l’importance du bricolage, la frugalité et les pratiques écologiques, ainsi que le rôle clé de la
collaboration, en tant que facilitateurs et comme mécanismes clés dans le processus
d'innovation. Enfin, notre analyse des principaux impacts de
L’innovation frugale durable dans le contexte de notre affaire permet de faire avancer le débat
sur la
l'innovation pour la durabilité (économique, sociale et environnementale), en plus de son
impacts en termes de renforcement des institutions de marché, de collaboration continue et de
clients
comportement de consommation (par exemple co-consommation). Nous concluons notre
contribution en proposant un
modèle prenant en compte les différents éléments identifiés dans notre étude.
Mots-clés: innovation frugale durable, innovation frugale, innovation durable,
durabilité, mécanisation agricole, pays en développement
1. Introduction
L’agriculture semble être le pilier de nombreux pays africains en développement, employant
plus de
des deux tiers de leur population active (FAO, 2016). Simultanément, les systèmes agricoles
souvent pas répondre aux besoins des populations à faible revenu des pays en développement,
en particulier
le contexte du changement climatique. En conséquence, cette population se trouve au bas de
la pyramide (POB) 2
et, par conséquent, non ciblés par les fournisseurs d'équipements modernes et d'intrants
agricoles.
2 Selon Prahalad (2005), la grande partie de la population mondiale se situe au bas de la
pyramide, c’est-à-dire un segment
qui est très pauvre et vit avec moins de 2 $ par jour. Il a été souligné que plus de 2,5 milliards
de personnes vivent avec moins de
moins de 2 dollars par jour (Prabhu et al., 2017).
Page 3
Page 3
En conséquence, le développement de technologies agricoles locales, abordables, durables et
axées sur l'utilisateur
les services restent une priorité pour lutter contre la faim et la pauvreté. Surtout depuis
précédent
les courses de mécanisation et de modernisation entreprises par certains gouvernements
africains ont conduit à
dépenses énormes en équipements non utilisés car non adaptés à la réalité du terrain
(FAO, 2008). L’innovation semble être le processus à suivre dans les pays en développement
(Banque mondiale,
2011; Worldwatch Institute, 2011), mais pas n'importe lequel. Les auteurs conviennent
actuellement que la solution de rechange
Les types d’innovation doivent être conçus pour assurer leur impact lorsque les ressources
sont rares
les institutions sont faibles (Prahalad, 2005; Prahalad et Mashelkar, 2010; Sharma et Iyer,
2012;
Radjou et al., 2012; Annala et al., 2018). Suivant ces auteurs, ces types d’innovation,
généralement appelées innovations frugales, visent à faire plus avec moins , dans des
conditions difficiles, à
desservent une grande partie de la population pauvre. À cet égard, ce nouveau paradigme de
l’innovation est clairement différent du paradigme de l’innovation occidentale
conventionnelle, où d'importantes recherches
et les investissements de développement sont censés maximiser le retour sur investissement et
la croissance. le
Les théoriciens de ce nouveau paradigme proposent, au contraire, de souligner que les
environnements contraints
peut être une opportunité d'innovation (Prahalad, 2005; Radjou et al., 2012).
Tout récemment, Pisoni et al. (2018) ont procédé à un examen systématique de l'innovation
frugale.
Ils ont exploré la façon dont le concept d'innovation frugale a été développé par des
spécialistes ces dernières années.
Nous convenons avec eux que le sujet de l’innovation frugale a été abordé autour de quelques
grands
questions telles que les origines et les définitions de l’innovation frugale, les caractéristiques
des
environnement contraint où il émerge, son processus et ses catalyseurs essentiels, ainsi que
ses
impacts. Malgré l’importance du sujet de l’innovation frugale dans la littérature, il reste
théorique, et sa relation avec la durabilité est limitée ou pas complètement claire. Ainsi, nous
allons
attache une importance particulière au terme innovation frugale durable (SFI) dans cette
recherche.
Dans cet article, nous illustrons le processus de SFI en étudiant un cas d’innovation
concernant un
projet de mécanisation dans le secteur agricole au Mali. Ce projet était une collaboration
entre un organisme de recherche national, des agriculteurs locaux et des petits entrepreneurs
locaux, ainsi
en tant que partenaires techniques et financiers au Mali. Pour analyser ce cas, nous avons
choisi une approche qualitative
méthodologie basée sur des entretiens avec les différentes parties prenantes. À travers cette
affaire, nous essayons de
comprendre SFI à travers l’analyse de ses antécédents, de ses catalyseurs et de ses
conséquences.
L'article est organisé de la manière suivante. Dans la première section, nous présentons le
fond de frugal
l'innovation et ses liens avec le développement durable. La deuxième partie est consacrée à la
présentation
du cadre de recherche. Après, vient le fossé de la recherche. La quatrième section décrit
brièvement
notre méthodologie. Nous développons les principaux résultats dans la cinquième section.
Enfin, nous concluons avec

Page 4
Page 4
discussion, les implications pour les universitaires, les gestionnaires et les décideurs, et des
suggestions pour
la recherche, ainsi que les limites de notre recherche.
2. Arrière plan
Cette section fournit une introduction au concept d’innovation frugale et à ses liens possibles
avec la durabilité.
2.1. Innovation frugale
L’intérêt pour les types d’innovation alternatifs pour et des pays en développement a soulevé
dans les littérature, avec des exemples ( voir Sharma et Iyer, 2012; Tiwari et Herstatt, 2012a)
provenant de une variété de domaines et d’industries: l’agriculture (applications mobiles de
M-Farm au Kenya, pompes d'irrigation au Bangladesh, mini-tracteurs en Inde), santé (système
d'électrocardiogramme en
Inde), automobile (voitures low-cost Tata Nano en Inde), services bancaires mobiles (M-Pesa
au Kenya, Argent orange et Mobicash au Mali). L'intérêt croissant pour ces innovations
alternatives a également conduit à une avalanche de concepts tels que Bottom Of Pyramid
Innovation (Prahalad, 2005),
Innovation à la base (Dey et Gupta, 2016), Coût de l'innovation (Williamson, 2010), Frugal
Ingénierie (Radjou et al., 2012), Innovation frugale (Zeschky et al., 2014), Innovation Jugaad
(Radjou et al., 2012), Innovation inclusive (George et al., 2012), et Ressource restreinte
Innovation (Sharma et Iyer, 2012), etc. Des études antérieures (par exemple, Prabhu, 2017;
Bhatti et Ventresca, 2013; Zeschky et al., 2014) soutiennent que le terme innovation frugale
devrait être considéré comme une étiquette de ces termes parce que tous les termes liés
décrivent essentiellement un phénomène similaire (environnements contraints). Le concept
d'innovation frugale semble partager beaucoup de caractéristiques (par exemple, prix bas,
faible utilisation d’intrants, réutilisation de composants existants, facilité d’utilisation,
etc.) avec ces autres concepts (Tiwari et Herstatt, 2012b).
En définitive, la philosophie de l’innovation frugale repose sur la transformation de la rareté
en avantage concurrentiel par la frugalité, la flexibilité, l’ingéniosité et l’inclusion ( voir
Radjou et al., 2012; Prabhu et Jain, 2015), ainsi que la simplicité, la qualité, la
multifonctionnalité dans les nouveaux produits et services (Sharma et Iyer, 2012; Ernst et al.,
2015). Ernst et Young (2011) définir l'innovation frugale comme une utilisation économique
des ressources pour fournir des produits abordables en ceux qui ont un revenu inférieur.
L’innovation frugale concerne plusieurs innovateurs tels que les particuliers, entreprises
locales, organisations publiques, multinationales, etc. Il s’agit très souvent de développer
produits ou services technologiques. En outre, s’ils sont avalisés par des acteurs de pays en
développement,
Cette approche peut contribuer à lutter contre la fuite des cerveaux vécue par ces pays. Autres
savants

Page 5
Page 5
souligner que l’innovation frugale peut émerger dans les pays développés pour leur propre
marchés en croissance ( voir Pisoni et al., 2018).
Malgré l’attention qu’elle a reçue, l’innovation frugale reste un sujet émergent et mérite
plus de recherche. Il est reconnu que la recherche en innovation frugale partage de
nombreuses similitudes avec
recherche sur la durabilité (Prabhu, 2017). Nous explorons ces liens dans ce qui suit
sous-sections.
2.2. Innovation frugale durable (SFI)
En raison de l’inégalité sociale croissante et des dommages environnementaux, les politiques
appellent à la durabilité.
développement dans le monde ", un développement qui répond aux besoins du présent sans
compromettre la capacité des générations futures à satisfaire leurs propres besoins "(CMED,
1987).
De la même manière, Geissdoerfer et al. (2017) ont défini la durabilité comme "l'intégration
équilibrée de
performances économiques, l’inclusion sociale et la résilience environnementale, au profit des
générations actuelles et futures ". Ce type d’innovation doit réduire les ressources, l’énergie,
la terre
l’utilisation, les émissions et les déchets, etc., pendant la phase de production et de
consommation (Bocken
et al., 2014). Ainsi, le défi du développement durable a conquis le cœur de la société
L'innovation frugale dans les pays en développement face à la pauvreté, à l'insécurité
alimentaire et au climat changement. Pour étudier SFI, les axes de recherche sur la durabilité
peuvent être pertinents. Socialement et économiquement, l’innovation frugale a tendance à
être inclusive (George et al., 2012) en desservant un grand nombre de personnes à faible
revenu, souvent exclues du marché formel (Prabhu et Jain, 2015). D'après George et al.
(2012), l'innovation inclusive est définie comme "le développement et la mise en œuvre de
nouvelles idées qui aspirent à créer des opportunités qui renforcent les droits sociaux et
sociaux. bien-être économique des membres de la société privés de leurs droits ". Par
exemple, Christensen et Al. (2006) pensent que les innovations inclusives ou catalytiques
peuvent réduire les inégalités mondiales en se concentrant sur divers domaines, tels que
l'économie, la santé, l'éducation, etc. perspective, les pratiques de frugalité deviennent
nécessaires pour éviter des pratiques excessives et injustes. consommation en transformant
intentionnellement les actions en conditions sociales et écologiques (Nash, 2000;
Pepper et al., 2009). Bien que les populations soient énormes et les ressources effrayées, il est
essentiel de mettre en œuvre des pratiques durables, par exemple en utilisant des matériaux
recyclés dans la conception et la production
(Radjou et Prabhu, 2015) et au processus de développement de nouveaux produits (Sharma et
Iyer, 2012). Les auteurs soutiennent que l’un des principes fondamentaux de l’innovation
frugale consiste à solutions durables ", qui pourraient être partagées, réutilisées,
personnalisées et offrir davantage aux encouragent les clients et économise également
beaucoup en matière de coûts et d’environnement », marchés en développement. L'innovation
frugale réduit définitivement l'utilisation de ressources financières et naturelles

Page 6
Page 6 ressources dans le processus d’innovation, dans les pays en développement, et créer de
la valeur pour les clients, partenaires sociaux et la société (Rosca et al., 2017).
Seules quelques études traitent empiriquement de la frugalité et de la durabilité dans le
processus d'innovation. Dans Inde, Annala et al. (2018) ont tenté de comprendre le cas des
filtres à eau domestique peu coûteux innovation parmi les petits entrepreneurs locaux et les
interactions des utilisateurs finaux. Ils stipulent que participation active des utilisateurs finaux
en tant que coproducteurs au processus d’innovation frugale afin de répondre aux besoins des
utilisateurs et aux attentes en matière de prix. Ces auteurs ont montré que l’innovation frugale
peut être écologique propre, abordable, et assure des impacts sociaux dans des
environnements aux ressources limitées.
De plus, Rosca et al. (2017) ont axé leurs recherches sur les modèles commerciaux de frugal
l'innovation sur les marchés de la balance des paiements et leur potentiel de durabilité
économique, sociale et écologique les résultats. Enfin, Pansera et Sarkar (2016) examinent le
processus d’innovation frugale à la base. niveau dans les pays en développement. Ils
suggèrent que les innovateurs locaux ne peuvent pas être seulement Producteurs mais
producteurs d’innovations frugales pour la durabilité sociale et environnementale.
Dans cette étude, nous utilisons le terme innovation frugale durable (SFI) en matière
d’innovation frugale. pour la durabilité. Nous définissons SFI comme le développement ou
l’adaptation de produits et services, sous contraintes de ressources (financières, humaines et
naturelles) dans le processus d’innovation, dans le but de satisfaire les besoins sociaux des
populations à faible revenu et non desservies. Tel
L’innovation émerge généralement de la collaboration entre plusieurs acteurs et il est essentiel
maintenir la collaboration au fil du temps pour plus d'efficacité. Dans un contexte de
mondialisation, ceux qui les acteurs peuvent provenir de pays en développement, ainsi que de
pays développés. Ainsi, nous considérons
SFI en tant que processus d’innovation inclusif qui favorise les relations sociales,
économiques, environnementales développement durable et poursuivre la collaboration et
renforcer les institutions du marché. Il est reconnu que une telle innovation systémique
conduit à une croissance durable (Prabhu, 2017). Etudes précédentes (Rosca Et al., 2017;
Shivdas et Chandrasekhar, 2016) ont mentionné SFI, sans le définir clairement.
Cependant, Pansera et Sarkar (2016) ont défini l'innovation frugale axée sur la durabilité
comme «le désir de générer des solutions conçues pour minimiser l’impact sur
l’environnement, combinant avec la rareté des ressources matérielles et financières, elle
conduit au développement de solutions énergétiques / matérielles efficaces ».
3. Cadre de recherche
En s’appuyant sur la littérature théorique et empirique sur l’innovation frugale et la durabilité,
le
Les principaux supports concernant notre question de recherche ont été identifiés. Pour
répondre à quel point frugal l’innovation émerge et conduit à la durabilité, nous avons trouvé
pertinent d’explorer en profondeur trois

Page 7
Page 7
les éléments qui caractérisent le processus d'innovation: antécédents, catalyseurs ou pratiques
cruciales, et les résultats, qui sont mentionnés comme des questions pertinentes dans Pisoni et
al. (2018) revue systématique à propos de l'innovation frugale.
3.1. Antécédents
Les environnements en difficulté font des économies en développement d’Asie, d’Amérique
latine et d’Afrique un contexte idéal pour repenser le paradigme de l'innovation. La plupart
des habitants des économies en développement ont faibles revenus et travail dans le secteur
informel (Sheth, 2011; Prahalad, 2012). Au vu de ceux
Le nouveau paradigme de l’innovation suggère que les environnements contraints fournissent
un opportunité d'innovation (Prahalad, 2005; Radjou et al., 2012). Plusieurs études récentes
ont considéré comme un environnement contraint comme moteur d'innovation frugale dans
les économies en développement (Sharma et Iyer, 2012; Bhatti et Ventresca, 2013; Pansera et
Owen, 2015). Notre la compréhension des environnements restreints inclut les contraintes de
ressources, les vides institutionnels besoins sociaux tels que nourriture, santé, éducation,
énergie), qui permettent de mieux caractériser les économies en développement.
3.2. Facilitateurs et pratiques cruciales
Ernst et al. (2015) identifient trois pratiques d’innovation de valeur abordable: le bricolage et
la intégration et normalisation. Ernst et al. (2015) ont également constaté que le bricolage
permet de combiner les ressources existantes de manière nouvelle et créative afin de faire face
au manque de ressources, et ancrage local leur donne la possibilité de collaborer (avec des
partenaires locaux) pour surmonter de le manque d'institutions et d'éviter la défaillance du
marché. Tiwari et Herstatt (2012b) mis en évidence collaboration à toutes les phases
(initiation, développement et diffusion) du processus d'innovation frugale
en Inde. Par conséquent, dans cette étude, nous considérons le bricolage, les pratiques de
frugalité, les pratiques de durabilité environnementale et la collaboration en tant que
principaux catalyseurs de l’innovation frugale.
3.3. Conséquences
Comme nous l’avons déjà décrit, les spécialistes se sont penchés sur l’impact de l’innovation
frugale sur les clients à revenu dans les pays en développement. Les environnements restreints
offrent la possibilité de développer et diffuser des innovations et des solutions vertes afin
d'optimiser la durabilité impacts (Prahalad, 2005; Sharma et Iyer, 2012; Brem et Ivens, 2013;
Levänen et al., 2016; Hyvärinen et al., 2016; Rosca et al., 2017), économiquement,
socialement et écologiquement.
4. Lacune de recherche
Les chercheurs commencent seulement à s'intéresser à l'innovation pour et dans les économies
en développement, et restent largement basés sur l'Inde ou la Chine. Bien qu’intéressantes, les
études existantes sont principalement

Page 8
Page 8 théorique, orienté vers le marché ou présentez le processus d’innovation frugale
comme une boîte noire . Donc, ils examinent les antécédents, les catalyseurs et les
conséquences séparément. Ainsi, ils négligent d'intégrer ces éléments clés ensemble pour une
compréhension plus profonde de l'innovation frugale. Dans cette étude, nous essayez de
rendre opérationnels les trois éléments et leurs attributs. En revanche, cette recherche
explorera
SFI en Afrique. Au meilleur de notre connaissance, cette étude est l’une des premières à
ouvrir et à explorez la boîte noire de SFI, en particulier en Afrique ( voir également Wooder
et Baker, 2012). Tandis que les études antérieures sur l’innovation frugale sont souvent basées
sur les entreprises (axées sur les innovations des multinationales), cette recherche analyse un
cas de projet d'innovation incluant une recherche publique locale les clients (agriculteurs) et
les petits entrepreneurs locaux (forgerons), les ONG et les partenaires étrangers, dans le
secteur de l'agriculture au Mali. Notre cas d'innovation devrait être associée à la perspective
intégrée de l’innovation frugale et de la durabilité.
5. Méthodologie
Notre étude empirique utilise une méthodologie exploratoire qualitative. Nous présentons
d'abord la recherche contexte, nous développons notre stratégie de recherche. Enfin, nous
présentons brièvement le cas et les données modalités de collecte.
5.1. Le contexte de la mécanisation agricole en Afrique
En Afrique, l'agriculture est principalement pluviale. En conséquence, ce secteur est impacté
par le climat changement, les performances agricoles étant fortement corrélées aux
précipitations (Sultan et al., 2015).
En outre, la croissance démographique rapide et l'urbanisation croissante en Afrique posent le
défi améliorer la productivité agricole, non seulement pour assurer la sécurité alimentaire,
mais également pour besoins des marchés urbains générant des revenus plus élevés pour les
agriculteurs. Pour faire face à ceux défis, les agriculteurs africains attendent beaucoup des
innovations technologiques dans les domaines de la mécanisation et modernisation (Pingali et
al., 1987; Houssou et al., 2014). Avec la mécanisation, les agriculteurs peuvent gagner
beaucoup plus de force de travail, augmenter la productivité et le temps efficacité des
opérations sur le terrain (Cerutti et al., 2014). Selon FAO (2013), la mécanisation les
technologies des pays développés sont de plus en plus sophistiquées, de moins en moins
abordable et non rentable pour les petits agriculteurs africains. Adekunle et Oluwatosin (2015)
ajouter la mécanisation agricole au XXIe siècle devrait être simultanément compatible avec le
environnement, économiquement viable, abordable et adapté aux conditions locales. Celles-ci
Les technologies doivent être plus frugales, durables et conviviales, adaptées aux besoins des
clients des pays pauvres, plutôt que ceux qui utilisent beaucoup de carburant (Gomiero,
2017).
Page 9
Page 9
Par conséquent, nous sommes convaincus que le contexte de la mécanisation agricole en
Afrique est très intéressant d'étudier SFI. Grâce à notre étude de cas au Mali, nous pourrions
ainsi contribuer à une meilleure compréhension de la mécanisation de l’agriculture dans les
pays en développement et à la recherche sur le SFI.
5.2. Stratégie de recherche
Notre recherche exploratoire utilise une approche qualitative centrée sur une étude de cas,
formalisée par Yin (1989). La stratégie des études de cas semble pertinente pour notre objectif
de recherche. Après Hlady Rispal (2002), «l’étude de cas exploratoire a pour objectif de
comprendre un ou plusieurs situations et les analyse en détail […] ». En fait, la méthode
exploratoire permet à la émergence de nouveaux éléments pour mieux comprendre le
phénomène étudié. Notre étude de cas nous donner l’occasion de comprendre en profondeur,
d’expliquer et d’illustrer le phénomène lié à la SFI et ne généralise pas la théorie ou les
résultats.
5.3. Présentation de l'étude de cas: le semoir motorisé
Dans cette recherche, le cas a été choisi en raison de la nature et de la nouveauté de
l'innovation (Habib, 2010; Gurca et Ravishankar, 2015). Le semoir motorisé est le résultat
d'une collaboration entre l'IER (Institut de l'économie rurale du Mali), le chef de projet,
NORAGRIC (études internationales sur l’environnement et le développement, Université
norvégienne de Sciences de la vie), le GCOZA (groupe de coordination pour les zones
arides), les agriculteurs (utilisateurs) et les petites collectivités locales. entrepreneurs
(forgerons), dans le cadre d’un projet intitulé «développement de techniques de options pour
adapter l'agriculture au changement climatique ».
Figure 1. Semoir motorisé pour engrais et semences
Le projet est lié au contexte de la mécanisation agricole développé précédemment. Ça suit
travaux antérieurs de l'IER, depuis 2006, concernant la distribution mécanique de micro-doses
de semences et des engrais. La technologie des semoirs motorisés a été développée pour
réduire les difficultés des exploitations agricoles et

Page 10
améliorer la production et la productivité des cultures dans le contexte du changement
climatique. Le projet a duré 5 ans, de juin 2010 à juin 2015. Il comprenait la recherche, le
développement et la diffusion de prototypes de semoirs motorisés.
5.4. Collecte et analyse de données
Dans cette recherche, nous avons utilisé trois sources de données entretiens semi-directifs,
documentation et observation. Ceci prend en charge la triangulation des données (Yin, 2009).
Pour collecter des données, nous avons contacté parties prenantes directement impliquées
dans le projet, ainsi que des experts du monde agricole mécanisation au Mali. Les entretiens
individuels impliquant des chercheurs (IER), des membres d'ONG
(de ADRA Mali et ADAF / Gallé), membres du GCOZA, experts et agriculteurs, et ont été
généralement menées à Bamako et dans la région de Kati. Néanmoins, en raison de la saison
des pluies, trois entretiens ont été réalisés par téléphone. Au total, nous avons mené 24
entretiens (13 agriculteurs, 2 chercheurs, 5 experts et 4 agents d’ONG) d’août 2016 à janvier
2017. Les interviews a pris entre 30 minutes et 90 minutes. Nous avons également rassemblé
des documents sous forme de rapports d’activité et rapports d'évaluation du projet. Nous
avons complété ces informations par des observations sur place à la les lieux des agriculteurs.
Les entretiens ont été transcrits, codés et analysés ( voir annexe). Nous avons utilisé NVivo,
logiciel pour l'analyse de données textuelles, ce qui rend l'analyse des données plus facile et
systématique (Sinkovics et al., 2014). Dans l'analyse des données, nous avons utilisé la
méthode proposée par Gioia et al. (2012). Autre travaux de gestion de la littérature de
l'innovation frugale ont souligné la fructueuse et robuste caractéristiques de cette méthode
pour la validation ou la construction de théories (Pansera et Sarkar, 2016;
Pansera et Owen, 2016). À la suite de ces auteurs, l’analyse a été organisée en deux volets
principaux. étapes. Tout d’abord, nous avons créé une structure de données relative à notre
sujet de recherche, puis nous avons discuté des éléments théoriques qui émergent de cette
structure. Surtout les données la structure comprenait trois niveaux principaux: termes
d'informateur (1 er ordre), thèmes émergents théoriques
(2 ème ordre) et niveau global.
Exemple de la structure de données
6. les résultats
"Les changements climatiques. Les choses que nous avons utilisées
avant de ne pas répondre à nos attentes
plus, aujourd'hui. Ainsi, nous devons trouver
d'autres moyens. " [Informateur]
Ressource
contraintes
Processus d'innovation:
phase d'initiation
1 er ordre
2 ème ordre
Agrégation

Page 11
Page 11
Les résultats mettent en évidence les éléments caractérisant les antécédents, les catalyseurs et
conséquences de SFI, telles qu'elles apparaissent dans les interviews. Le tableau suivant
résume les
résultats obtenus ( voir annexe pour plus de détails). Enfin, sur la base de nos résultats
empiriques, nous
proposer un modèle étendu de SFI.
Tableau récapitulatif et modèle
Tableau 1. Antécédents, catalyseurs et conséquences du SFI, du cas du moteur
semoir
ANTÉCÉDENTS
Contraintes de ressources
Vides institutionnels
Besoins sociaux
Environnements contraints
Financier
Naturel ou
environnement ( pluies )
Humain
Matériel
Rupture de contrat
et règles => confiance
crise
Exclusion
Manque de vision
Puissance de l'État faible
Problèmes de faible
revenus et aliments
l'insécurité dans les zones rurales
dans les pays développés
ACTIVITES ET FACILITATEURS
Innovation
processus
Initiation
Identification des besoins
et attentes
Identification des besoins
et attentes
Interactions avec les agriculteurs
Réduction du développement, recyclé
et réutilisé de
utilisation des ressources
Bricolage
Apprentissage mutuel
Capacité des agriculteurs
bâtiment
Confiance
Les rôles des acteurs et
responsabilités
Recherche de partenariats
Expérimentation paysanne
Co-développement
(agriculteurs, fabricants,
ONG, donateurs)
La diffusion
Dons à certains
premiers adoptants
Capacité des agriculteurs
bâtiment
Proximité de
fabricants (locaux
production, service
disposition)
Co-consommation
Co-diffusion (agriculteurs,
fabricants, ONG,
donateurs)
CONSÉQUENCES
Les résultats
Économique: coût abordable, réduction des coûts, utilité d'utilisation, multifonctionnalité
Social: emploi des jeunes, autonomisation des agricultrices, ménage et
cohésion sociale, sentiment de progrès social
Environnemental: installation de recyclage, efficacité énergétique, diminution de la
dégradation des sols,
utilisation de la technique des microdoses
Institutionnel: respect des normes, établissement de la confiance, accessibilité
Collaboratif: interaction, ouverture, réseau (petits entrepreneurs locaux,
ONG, organismes de recherche, etc.)
Le tableau précédent et les résultats obtenus dans notre étude de cas nous amènent à proposer
un
modèle de SFI, en affinant les propositions précédentes de la littérature. En particulier, nous
ouvrons le
boîte noire du processus d’innovation et nous soulignons l’importance des facilitateurs à
chaque étape
du processus d’innovation, et nous identifions certains antécédents et conséquences de ce
processus.
Ce modèle est proposé à la figure 2.

Page 12
Page 12
Figure 2. Proposition d'un modèle pour SFI
6. Discussion et conclusions
Notre étude est conforme aux recherches antérieures (Rosca et al., 2017; Sharma et Iyer,
2012; Shivdas et Chandrasekhar, 2016) et contribue à la littérature sur l'innovation frugale et
l'innovation pour durabilité. Les études empiriques sur l’innovation frugale sont pratiquement
inexistantes, le principal les travaux sont liés au contexte indien et souvent axés sur la
perspective d'innovation des entreprises (Cunha et al., 2014) ou l’innovation à la base des
communautés locales et individuelles ( voir Pansera et Sarkar, 2016). Une étude de cas
qualitative approfondie examinée chez des chercheurs maliens secteur agricole peut être
pertinent, compte tenu de l’intérêt croissant des marchés africains pour contexte de la
mondialisation. Cette étude de cas concerne une innovation de projet où plusieurs acteurs
y compris un institut de recherche, un partenaire étranger, des ONG, des agriculteurs et des
petites entreprises locales. entrepreneurs.
Cette recherche est également une réponse pour Pisoni et al. (2018) appel à étudier toute
l'innovation frugale processus. Jusqu’à présent, la plupart des recherches ont considéré le
processus d’innovation frugale comme un processus noir. boîte Notre étude est une première
tentative pour analyser l’ensemble du processus d’innovation de SFI. Dans cet article, nous
étendons les recherches existantes en proposant un modèle conceptuel contribuant à une
meilleure comprendre comment SFI émerge et conduit à la durabilité. Ainsi, cet article sert à
mieux

Page 13
révéler les antécédents, les catalyseurs et les conséquences de la SFI. Nous avons également
élargi la définition et la compréhension de l'innovation frugale à travers des considérations de
durabilité. En particulier, nos résultats apportent des contributions importantes à la littérature.
En tant qu’antécédents, nous confirmons les résultats de recherches antérieures selon
lesquelles SFI émerge de contraintes limitées. environnements et besoins sociaux. Le papier
montre en particulier comment les antécédents: ressources la pénurie, les vides institutionnels
et les problèmes ou besoins sociaux sont pris en compte dans toutes les innovations.
processus. Pour faire face à ces problèmes, le processus d’innovation, révélé non linéaire,
nécessite différentes activités et facilitateurs.
Le papier montre ainsi comment le bricolage et la collaboration, ainsi que la frugalité et le
respect de l’environnement pratiques, peuvent être des catalyseurs essentiels pour SFI. En ce
qui concerne Gurca et Ravishankar (2015), l’étude illustre le lien entre différents types
d’activités de bricolage et le développement de la SFI dans environnements contraints. Nous
avons constaté que les activités de bricolage, les pratiques de frugalité (utilisation de moins,
ressources recyclées et réutilisées) et des pratiques respectueuses de l'environnement peuvent
être harmonisées. Le papier montre également comment divers types de collaboration
(interactions pour la génération d’idées, développement et co-diffusion) concernent
différentes phases du processus d’innovation et différents types de parties prenantes. Nous
montrons que la collaboration dans des environnements restreints permet l’accès aux
ressources financières et techniques des partenaires étrangers et des ONG, des informations
sur les agriculteurs, expériences et retours d'expérience, les compétences et la proximité des
petits entrepreneurs locaux, et conduit à apprentissage mutuel, renforcement des capacités et
renforcement de la confiance. Le rôle pertinent que l'innovation
Le rôle du promoteur dans le processus SFI est également une contribution de ce document. Il
est l'acteur central dans le projet d'innovation.
Enfin, notre compréhension des principaux impacts pour SFI permet de faire avancer le débat
l’innovation au service de la durabilité (économique, sociale et environnementale) ainsi que
de la la survie de l’innovation dans des environnements contraignants en termes de
renforcement des marchés institutions, la poursuite de la collaboration et le comportement de
consommation des clients consommation).
Notre étude a également des implications importantes pour les gestionnaires de l'innovation
ainsi que pour les décideurs.
En termes d’implications, cette étude fournit plus de détails aux gestionnaires qui souhaitent
effectuer ou mettre en œuvre un projet d'innovation dans des environnements soumis à des
contraintes. La recherche suggère que le les gestionnaires doivent chercher à combiner
différentes ressources et compétences locales, et une collaboration globale afin de satisfaire
les besoins sociaux de la population négligée. Étant donné l'importance de développer

Page 14
Page 14
marchés, les entrepreneurs et les entreprises locales ainsi que les entreprises multinationales
peuvent jouer un rôle crucial rôle important dans la promotion de SFI et renforcer son
avantage concurrentiel. Certaines multinationales asiatiques sont déjà présents sur ces
marchés, par exemple dans les domaines de la télécommunication ou de la moto. Ils doivent
être encouragé pour une meilleure intégration des dimensions de durabilité et être intéressé
par la lumière mécanisation dans le secteur agricole et agroalimentaire. Dans les pays en
développement, il est important de noter que la pénurie de ressources et les vides
institutionnels ne doivent pas être perçus comme des obstacles, mais stimuler la créativité et
l'innovation (Cunha et al., 2014) et créer de nouvelles opportunités de marché.
Compte tenu de l’importance stratégique de l’innovation dans la croissance, en particulier
dans les secteurs agricole et alimentaire les pays en développement comme le Mali, les
décideurs peuvent jouer un rôle clé en termes de infrastructures (routes, électricité) (Prabhu,
2017) pour faciliter le marché des agriculteurs ou des transformateurs accès. Il pourrait
également être pertinent d’apporter des pratiques de frugalité et de durabilité dans la
recherche publique. centres. Our case study show how a public research organization deliver a
SFI with its partners,
farmers and local small entrepreneurs. In this respect, policy makers can create opportunities
for local entrepreneurs and response to social demands. According to Hall et al. (2018), it
becomes particularly pertinent for public research labs and universities to be a driver of
sustainable technologies for local entrepreneurs and firms in constrained environments.
Finally,
policy makers can also continue encouraging co-consumption (equipments sharing in rural
areas) perhaps through farmers organizations. We believe that SFI can turn agricultural into a
very attractive sector for many youth in poor African countries if the policy makers catch
seriously this opportunity.
This study is not without limitations. They result mainly from the exploratory nature of
qualitative research, and from the single case study. Despite the originality of our innovation
case study in Malian agricultural sector, it is less generalizable. In addition, the fact that the
seed machine is not freely commercialized yet, can be a limit for affordability issue. Future
research could use a quantitative method to test attributes found regarding antecedents,
enablers
and impacts of SFI, and their relationship. It would be interesting to study this concern from
multiple case studies, across different sectors or countries. It is also necessary to take into
account the cultural factors of context where SFI occurs. Finally, in this context of multi-
actors
collaboration and multi-sourcing of components, future research could attempt to clarify the
type or the owner(s) of intellectual property.

Page 15
Page 15
7. References
Adekunle, A. and Oluwatosin, A. (2015). Mécanisation agricole. Document de travail.
Conférence
Nourrir l'Afrique, Dakar, 21-23 octobre 2015.
Annala, L., Sarin, A. and Green, JL (2018). Co-production of frugal innovation: Case of low
cost reverse osmosis water filters in India. Journal of Cleaner Production 171: S110-S118.
Bhatti, YA and Ventresca, M. (2013). How can « frugal innovation » be conceptualized? Said
Business School Working Paper Series, Oxford.
Bocken, NMP, Short, SW, Rana, P. and Evans, S. (2014). A literature and practice review to
develop sustainable business model archetypes. Journal of Cleaner Production 65: 42-56.
Brem, A. and Ivens, BS (2013). Do frugal and reverse innovation foster sustainability?
Introduction of a conceptual framework. Journal of Technology Management for Growing
Economies 4.
Brem, A. and Wolfram, P. (2014). Research and development from the bottom up
introduction of terminologies for new product development in emerging markets. Journal of
Innovation and Entrepreneurship 3(1): 9.
Cerutti, AK, Calvo, A. and Bruun, S. (2014). Comparison of the environmental performance
of light mechanization and animal traction using a modular LCA approach. Journal of
Cleaner Production 64: 396-403.
Christensen, CM, Baumann, H., Ruggles, R. and Sadtler, TM (2006). Disruptive innovation
for social changement. Harvard Business Review 84(12): 94.
Cunha, MP, Rego, A., Oliveira, P., Rosado, P. and Habib, N. (2014). Product innovation in
resource- poor environments: three research streams. Journal of Cleaner Production 31(2):
202-210.
Dey, A. and Gupta, AK (2016). Empathetic Climate Resilient Frugal Innovations for
Sustainable Communities. IIMA - INDIA, WP No. 2016: 03-53
Ernst and Young (2011). Innovating for the next three billion: the rise of the global middle
class.
Ernst, H., Kahle, HN, Dubiel, A., Prabhu, J. and Subramaniam, M. (2015). The antecendts
and
consequences of affordable value innovations for emerging markets. Journal of Product
Innovation
Management 32(1): 65-79.
FAO (2008). Agricultural mechanization in sub-Saharan Africa: time for a new look. FAO,
Rome. 22.
FAO (2013). Agricultural mechanization in sub-saharan Africa: guidelines for preparing a
strategy.
FAO, Rome. 22.
FAO (2016). The State of Food and Agriculture: Climate Change, agriculture and food
security. FAO,
Rome.
Geissdoerfer, M., Savaget, P., Bocken, N. and Hultink, E. (2017). The circular economy - A
new
sustainability paradigm? Journal of Cleaner Production 143: 757-768.
George, G., McGahan, AM and Prabhu, J. (2012). Innovation for inclusive growth: towards a
theoretical framework and a research agenda. Journal of Management Studies 49(4): 661-683.
Gioia, DA, Corley, KG and Hamilton, AL (2012). Seeking Qualitative Rigor in Inductive
Research:
Notes on the Gioia Methodology. Organizational Research Methods 16: 15–31.
Gomiero, T. (2017). Agriculture and degrowth: State of the art and assessment of organic and
biotech-
based agriculture from a degrowth perspective. Journal of Cleaner Production 1-17.

Page 16
Page 16
Gupta, AK (2012). « Innovations for the poor by the poor », Int. J. Technological Learning,
Innovation
and Development 5(1-2): 28–39.
Gurca, A. and Ravishankar, MN (2015). A bricolage perspective on technological innovation
in
emerging markets. IEEE Transactions on Engineering Management 63(1): 53-66.
Hlady-Rispal, C. (2002). Les études de cas: application à la recherche en gestion, Coll.
Méthodes en
Sciences Humaines, De Boeck.
Houssou, N., Diao, X. and Kolavalli, S. (2014). Can the private sector lead agricultural
mechanization
in Ghana? International Food Policy Research Institute . Washington DC
Hyvärinen, A., Keskinen, M. and Varis, O. (2016). Potential and pitfalls of frugal innovation
in the
water sector: insights from Tanzania to global value chains. Sustainability 8(888).
Levänen, J., Hossain, M., Lyytinen, T., Hyvärinen, A., Numminen, S. and Halme, M. (2016).
Implications of frugal innovations on sustainable development: evaluating water and; energy
innovations. Sustainability 8(4).
Nash, JA (2000). Towards the revival and reform of the subversive virtue: frugality. In
Consumption,
Population and Sustainability: Perspectives from Science and Religion Eds. Chapman, AR,
Petersen,
RL, Smith-Moran, B., Washington, DC: Island Press: 167–190.
Pansera, M. and Owen, R. (2015). Framing resource-constrained innovation at the 'bottom of
the pyramid': insights from an ethnographic case study in rural Bangladesh. Technological
Forecasting and Social Change 92: 300–311.
Pansera, M. and Sarkar, S. (2016). Crafting Sustainable Development Solutions: Frugal
Innovations of Grassroots Entrepreneurs. Sustainability 8: 51.
Pepper, M., Jackson, T. and Uzzell, D. (2009). An examination of the values that motivate
socially
conscious and frugal consumer behaviors. International Journal of Consumer Studies 33:
126–136.
Pingali, P., Bigot, Y. and Binswanger, H. (1987). Agricultural Mechanization and the
Evolution of
Farming Systems in Sub-Saharan Africa. World Bank. Washington, DC.
Pisoni, A., Michelini, L. and Martignoni, G. (2018). Frugal approach to innovation: State of
the art and
future perspectives. Journal of Cleaner Production 171: 107-126.
Prabhu, J and Jain, S. (2015). Innovation and entrepreneurship in India: understanding jugaad.
Asie Pacific Journal of Management 843-868.
Prabhu, J. (2017). Frugal innovation: doing more with less for more. Phil. Trans. R. Soc. A
375: 20160372.
Prabhu, J., Tracey, P. and Hassan, M. (2017). Marketing to the poor: An institutional model of
exchange
in emerging markets. AMS Review 7(3-4).
Prahalad, CK (2005). The Fortune at the Bottom of the Pyramid, Eradicating Poverty through
Profits. Wharton School Publishing, Upper Saddle River.
Prahalad, CK and Mashelkar, RA (2010). “Innovation's holy grail”. Harvard Business Review
88(7-8): 132-141.
Radjou, N. and Prabhu, J. (2015). Frugal innovation: how to do better with less. London, UK:
Profile Books.
Radjou, N., Prabhu, J., Ahuja, S. and Roberts, K. (2012). Jugaad Innovation: Think Frugal, Be
Flexible, Generate Breakthrough Growth. San Francisco: Jossey-Bass.

Page 17
Page 17
Rosca E, Arnold M. et Bendul, C (2017), “Business models for sustainable innovation - an
empirical analysis of frugal products and services”, Journal of Cleaner Production p 133-
p145.
Sharma A. et Iyer GR (2012), “Resource-constrained product development: Implications for
green marketing and green supply chains”, Industrial Marketing Management Pp 599-608.
Sheth, JN (2011). Impact of Emerging Markets on Marketing: Rethinking Existing
Perspectives and
Practices. Journal of Marketing 75(4): 166-182.
Shivdas, A. and Chandrasekhar, J. (2016). Sustainability through frugal innovations: an
application of
indian spiritual wisdom. Prabandhan . Indian Journal of Management 9(5).
Sinkovics, N., Sinkovics, RR and Yamin, M. (2014). “The role of social value creation in
business
model formulation at the bottom of the pyramid - implications for MNEs?” International
Business
Review 23(4) : 692-707.
Sultan, B., Lalou, R., Sanni, MA, Oumarou, A. and Soumaré, MA (2015). Les sociétés rurales
face
aux changements climatiques et environnementaux en Afrique de l'Ouest. IRD éditions,
Marseille.
The Worldwatch Institute (2011). Innovations that Nourish the Planet. The Worldwatch
Institute,
Washington DC.
Tiwari, R. and Herstatt, C. (2012a). Frugal Innovations for the 'Unserved' Customer: An
Assessment
of India's Attractiveness as a Lead Market for Cost-Effective Products. Hamburg, Germany:
Hamburg
University of Technology Working Paper No. 69.
Tiwari, R. and Herstatt, C. (2012b). Frugal innovation: a global networks' perspective.
Unternehmung
66(3): 245-274.
Williamson, PJ (2010). Cost innovation: preparing for a 'value-for-money' revolution. Long
Range
Plan 43(2): 343-353.
Wooder, S. and Baker, S. (2012). Extracting Key Lessons in Service Innovation. Journal of
Product
Innovation Management 29(1): 13-20.
World Bank (2008). World Development Report 2008: Agriculture for Development. World
Bank,
Washington DC.
World Commission on Environment and Development (WCED) report (1987). Our common
future.
United Nations, Oslo.
Yin, RK (1989). Case Study Research: design and methods, Sage Publications, 2 e edition.
Zeschky, MB, Winterhalter, S. and Gassmann, O. (2014). From cost to frugal and reverse
innovation:
Mapping the field and implications for global competitiveness. Research-Technology
Management
57(4): 20-27.

Page 18
Page 18
Appendix. Extracts of interviews for qualitative analysis
Theme
Catégorie
Verbatim (informants terms)
Constrained
environments
( Antecedents )
Resource constraints : financial,
natural or environmental,
human, material
Institutional voids: breach of
contracts and rules, trust crisis,
exclusion, lack of vision, weak
State power
Social needs: Problems of low
revenues and foods insecurity in
rural areas in developing
des pays
“Climate changes. The things we used before do not meet our expectations anymore, today.
Thus, we
have to find other means.” [Farmer_Other.8]
“The great farm mechanization failed because there was no stuff focused on the real needs of
farmers.
They introduced machines, they introduced tractors (…). Additionally, this failure is due to a
lack of
maintenance and repair of this equipment. For instance difficulties to find spare parts or
qualified
workforce…” [Expert.2]
“When there was still a State, every equipment was experimented by users before
introduction into farms,
or at least tested and approved by our service. Nowadays the State does not back anything
(…). We need
human resources and adapted equipment.” [Expert.4]
“Concerning equipment policy, the State advances through isolated measures but there is no
real
mechanization policy. This explains partly the weak mechanization in Mali.” [Expert.2]
“When the season starts, people are faced with skinny oxen and with massive departures of
valid
personnes. People who cultivated 20 Ha are left with less than 5 Ha. Before, even if the
children set out on
an exodus, they came back with the rainy season. Now they don't come back anymore. (…) If
this goes
on like this, the agricultural world will collapse. We have to bring in more convenient
technologies.”
[Member_R&D.2]
“Isolation and the electrification problem have also an import on agriculture. With electricity
in rural
areas, farmers could use a lot of machines as, very often, the provision of fuel is an issue.”
[Expert.4]
“The State gave equipment and the bank funded it. (…) For loans, farmers deliberately don't
pay. Quoi
do they say? 'In the next election, we shall blackmail them, if politicians do not erase our
debts, we shall
not vote for them.' All farmers' organizations are more or less politicized over there.”
[Expert.1]

Page 19
Page 19
“Clients don't really trust farmers, because when they conclude a contract, farmers then say
afterwards
that they don't have the products. (…) very often they are tempted to sell their products at the
highest
market process, even if they are bound by a contract.” [Expert.1]
Innovation
process for the
motorized seeder
and its enablers
Initiation phase:
identification of needs and
expectations, scientists
interactions with farmers
“The idea arose due to a constraint that famers faced repeatedly: distributing seeds and
fertilizers with
micro-doses to face climate change. Using micro-doses helps to increase yield but it is
fastidious. Un
hectare corresponds to 25000 holes if it is sorghum or mil, ie 15 km. If you have to put a
pinch in each
hole, it takes too much time and energy. Farmers complained. They say that they cannot
spend thus much
time putting pinches in holes. We had to find another way.” [Member_R&D.3]
“(…) by early season, oxen are undernourished and tired (…). Rains are no more abundant.
So we have
to adapt to climate change. This change pushes us to adopt faster technologies for farm
works.”
[Farmer_tester.2]
“Our famers have expectations. First [they need] technology put at the disposal of farmers. le
technology must be productive, lucrative, easy to use and affordable at low prices. It must
decrease time
and hardness also. Finally, it must be adapted to the local environment.” [Member_R&D.3]
Development phase:
reduction, recycled and reused
of resources use, bricolage,
mutual learning, farmers
capacity building, farmers
experimentation, local practices,
co-development (farmers,
NGOs, manufacturers, donors),
trust, partnerships, actors' roles
and responsibilities
“I hadn't got a lot of money. At the beginning, (…) I used one of my projects to do the first
test (…). le
first seeder (animal-drawn) that I brought on site for testing, I paid it out of my own pocket,
with my
salary. Afterwards, partners gave funds.” [Promoter]
“We paid a lot of visits. To determine the quantity of micro-doses, we took the pinches of the
farmers.
First the seeds alone, then with the fertilizers. This is what we translated into the machine.”
[Member_R&D.1]
“You have the blacksmiths who were trained progressively, whose children picked up the
burden. Quand
we started to reflect on motorization, we hired a blacksmith (…). We discussed with him and
we made a
conception. We looked at the size of engines on the market. We first did the job in the forge.”
[Member_R&D.1]
“We recycled old motorcycle tires to protect metallic wheels, we reused construction scrap.”
[Member_R&D.1]

Page 20
Page 20
Innovation
process for the
motorized seeder
and its enablers
“We set up and supervise experimentations, and we advise users. The experimentation plots
are in the
fields of the participating farmers. We collect information, farmers' viewpoints concerning
those
les technologies. We intervene to facilitate extension of this equipment.” [Member_NGO.2]
“To understand some phenomena, we need to go to bed at night to try to see the reasons. I am
learning
by doing, on the field (…). To reinforce the capabilities of the farmers to work with
technology, we took
the hard core to train them (…). They can lead other farmers by example (…).”
[Member_NGO.1]
“The training that they provide us and the advices, if you respect them you'll improve your
situation.
Against climate change, pursuing with traditional practices would not be in our best
interests.”
[Farmer_Tester.1]
“First, participation is voluntary. Villagers know each other (…). So participants are chosen
by the
villages. They know how to provide open persons who will represent the village. They know
who is likely
to work long term. They [the chosen volunteers] are persons they trust.” [Member_NGO.1]
“You cannot fully understand a job without practicing. You cannot be convinced by a job
without seeing
the results (…). What you look for nowadays is to go forward, not to turn back.”
[Farmer_Tester.2]
Diffusion phase:
donations to some first adopters,
farmers capacity building,
proximity of manufacturers
(local production, service
provision), co-consumption, co-
diffusion (farmers, NGOs,
donors, manufacturers,)
“We shared our results with several projects and NGOs (…). We just sent 58 seeders to a
partner (…).
You need several years to have a feedback of [the results of] the equipment in the field (…).”
[Member_R&D.5]
“We draw upon those who will represent their village and will show the example to other
farmers. Quand
they adopt a technique, others will follow.” [Member_R&D.2]
“I never had my own seeder. I borrow the animal-drawn seeder of my brother to sow. Our
father bought
this seeder more than 30 years ago.” [Farmer_Other.7]
“That would be ideal if the associations could buy the machines and [allow them to] exploit
them
together (…).” [Expert.5]

Page 21
Page 21
Impacts of the
motorized seeder
Economic impact:
affordability, cost minimization,
use utility, multi-functionality
“The animal-drawn seeder asks for 1 man / day by hectare. With the hoe, it is equivalent to 8
to 12 men
/ day. With the motorized seeder, it is only 0.3 man/day by hectare.” [Member_R&D.1]
“With the new seeder, work time decreases, hardness diminishes and production increases.”
[Farmer_Other.3]
“It is a time, energy and money saver. They save money for seeds and fertilizers, and for the
maintenance
of oxen.” [Member_NGO.3]
“One hectare in less than 2 hours, with less than 2 liters of fuel, which is the seeder.”
[Member_R&D.2]
“I hope [that they will develop] mass production and that it will be available for everybody at
affordable
prices.” [Farmer_Other.8]
Social impact:
youth employment, female
farmer empowerment,
household and social cohesion,
feeling of social progress
“It is an opportunity for youth to start a business in the agricultural sector. It is a support for
agricultural
entrepreneurship.” [Member_NGO.3]
“We want to pursue change together, and that we will no more see those poor women
bending their
backs down to sow, weed. It is not about providing them tractors, there is lighter equipment.”
[Expert.4]
“In our perspectives, we intend to make it accessible for physically disabled persons.”
[Member_R&D.1]
“When you go to villages nowadays, young people, when they tell their story, you would be
surprised.
Because before a young guy was proud to say 'the whole day I beat everybody at ploughing'.
Young men
even got women for marriage because of that, because they were great cultivators. But now,
young people
think that that is being a bull and nobody was born to be a bull. This is because they have
seen tractors,
they have seen tillers, seeders (…).” [Expert.4]
“With this seeder, if you are alone to sow, others can do other things. That is progress.”
[Farmer_Tester.1]
“If the family is self-sufficient, it will prevent conflicts within it, decrease strains on the
marriage.”
[Farmer_Tester.4]

Page 22
Page 22
Impacts of the
motorized seeder
Environmental impact:
recycling facility, fuel-
efficiency, lower soil
degradation, use of micro-doses
technique
“The seeder allows putting micro-doses of fertilizer. It allows using in the field just what is
needed and
to avoid to put too much of it. It is a light machine that exerts little pressure on the soil. (…)
One hectare
in less than 2 hours with less than 2 liters of fuel that is the seeder.” [Member_R&D.2]
Institutional impact:
norms respect, trust building,
accessibility
“The seeder is local. In almost all villages of Mali, there is a blacksmith who can
manufacture a seeder
(…). We identified the manufacturers who will be trained to ensure a manufacturing norm.
Hence, you
can find the same standard for all those manufacturers across Mali.” [Member_R&D.1]
“Thanks to the proximity of blacksmiths, farmers should no more walk long distances to be
equipped.”
[Member_R&D.2]
“One should ideally create small agricultural companies, provide them with that [the seeder]
to
provide services, as everyone cannot obtain it.” [Member_NGO.3]
Collaborative impact:
interaction, openness, network
(local small entrepreneurs,
NGOs, research organizations,
etc.)
“Research makes recommendations (…) to manufacture disks. Our blacksmiths don't have
this
information and don't master the concept of accuracy. The disk is manufactured with
millimeter
accuracy.” [Member_R&D.1]
“I wish that they don't let me down, that we can continue working together so I can acquire
new
knowledge.” [Farmer_Tester.4]

Page 1
Revue d'économie industrielle
159 | 3e trimestre 2017
L'innovation soutenable
Innovation durable et innovation frugale:
Explorer les relations entre l'innovation
et durabilité
Innovation soutenable et innovation frugale: une exploration des relations entre
l'innovation et le développement durable
Christian Le Bas
Version électronique
URL: http://journals.openedition.org/rei/6617
ISSN: 1773-0198
Éditeur
De Boeck Supérieur
Version imprimée
Date de publication: 15 septembre 2017
Nombre de pages: 113-137
ISBN: 9782807391437
ISSN: 0154-3229
Distribution électronique par Cairn
Référence électronique
Christian Le Bas, «Innovation durable et innovation frugale: explorer les relations entre
Innovation et développement durable », Revue d'économie industrielle [En ligne], 159 | 3e
trimestre 2017, en ligne
depuis le 15 septembre 2019, connexion le 26 mars 2018. URL:
http://journals.openedition.org/
rei / 6617
© Revue d'économie industrielle

Page 2
113
Revue d'économie industrielle ➻ N ° 159 ➻ 3 E TRIMESTRE 2017
INNOVATION DURABLE
ET INNOVATION FRUGALE: EXPLORER
LES RELATIONS ENTRE
INNOVATION ET DURABILITÉ 1
Christian Le Bas 2 (ESDES - Ecole de commerce de UCLy)
Mots-clés: innovation durable, innovation frugale, environnement-
innovation technologique, paradigme technologique, responsabilité.
Mots clés: Innovation soutenable, innovation frugale, innovation
environnementale, paradigme technologique, responsabilité.
INTRODUCTION
L’innovation durable est à la pointe de l’environnement académique. et la scène des affaires 3
. Il a fait l’objet de formidables intérêt dans les temps récents. Un exemple parmi d’autres:
récemment un nouveau livre: Mouvements d'innovation à la base (Routledge, 2016), a mis en
lumière
1 Cet article est un sous-produit de projets de recherche menés conjointement avec Bernard
Haudeville et Patricia Laurens. J'ai énormément profité des échanges avec Laurence Nkakene
Molou. Discussions au séminaire de la journée de l' innovation abbé Grégoire
(CNAM Paris, mars 2017), notamment avec Sophie Mignon, ont amélioré cette papier. Enfin,
je remercie les deux arbitres pour leurs commentaires fructueux. Je reste responsable des
erreurs et des fautes. clebas@univ-catholyon.fr
Il est utile de rappeler que l’innovation est l’unité de trois programmes qui se chevauchent
partiellement. processus (Pavitt, 2003): 1) La production de connaissances scientifiques et
technologiques la transformation des connaissances en artéfacts de travail (produits,
processus, systèmes, Répondre à la demande du marché et créer celle-ci.

Page 3
INNOVATION DURABLE ET INNOVATION FRUGALE
114
Revue d'économie industrielle ➻ N ° 159 ➻ 3 E TRIMESTRE 2017
innovation durable . Ceci examine pourquoi et comment l’innovation est croissante.
indispensable pour relever les défis mondiaux tels que le développement durable.
ment. L’idée principale, trop souvent négligée par la littérature académique de
l’innovation, c’est que les agents économiques peuvent développer des
solutions novatrices à la base, tant pour la durabilité environnementale que pour
justice sociale. Ceci correspond à une nouvelle approche, récemment développée
sous le label d’ innovation durable 4 (ci-après SI), qui vise le développement
deux types d’objectifs: environnemental et social (Brem et Wolfram, 2014;
Ketata et al. , 2014).
Nous devons définir brièvement l’innovation durable et nous y reviendrons.
ses caractéristiques dans la littérature plus en détail dans la section 1 5 . À certains
SI met en place une innovation environnementale 6 , l’innovateur comprend
entreprendre des actions sociales et environnementales. SI considère les besoins de
générations futures qui font partie mais sont essentielles au développement durable.
conformément à la vision fondatrice évoquée par le rapport Brundtland
(1987) 7 . En bref, c’est une forme d’innovation qui s’inscrit dans le développement durable.
opment parfaitement. Comme le fait valoir à juste titre Ayres (2008), le développement
durable est la réduction des pressions anthropiques sur l’environnement:
"Ces pressions proviennent principalement de l'extraction et du traitement de naturelles, et en
utilisant l’environnement comme un puits pour l’élimination des déchets effluents de
déchets… »(Ayres, 2008, p. 282). Le concept de développement durable développement s'est
développé au-delà du cadre intergénérationnel initial pour se concentrer davantage sur
l’objectif «socialement inclusif et respectueux de l’environnement». croissance économique
durable »(Sachs, 2015: 5). Dans les perspectives esquissées
Parfois appelé Innovation en matière de durabilité (voir par exemple Schaltegger et
Wagner, 2011).Voir également les définitions fournies par Le Bas dans la présentation de ce
numéro de revue. Selon Kemp et Foxon (2007), l’innovation environnementale correspond au
«pro- la duction, l’assimilation ou l’exploitation du produit, du procédé de fabrication, du
service ou de la gestion. méthodes de gestion nouvelles ou nouvelles pour l’entreprise
(développement ou adoption qui aboutit, tout au long de son cycle de vie, à une réduction de
l’environnement risque, pollution et autres impacts négatifs de l'utilisation des ressources (y
compris l'utilisation de l'énergie), par rapport aux alternatives pertinentes ". De nombreuses
études considèrent la technologie, l’organisation innovations internationales et marketing
ensemble. Le rapport Brundtland (1987) disait que «le développement durable est le
développement
qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures
pour répondre à leurs propres besoins ».

Page 4
INNOVATION DURABLE ET INNOVATION FRUGALE
115
Revue d'économie industrielle ➻ N ° 159 ➻ 3 E TRIMESTRE 2017
Passet (1979) , dans le rapport Brundtland (1987), décrit la durabilité 8 dans
termes de trois sphères: l’environnement, l’économie et la société. Il a
également été exprimée en développement économique, environnemental et social.
Les relations entre durabilité et innovation sont simples.
quartier. L’idée de base dérivée de la théorie économique est que, en général, le
marché ne soutient pas l'innovation durable en raison des nombreuses
les externalités qu'il crée. En conséquence, une politique adéquate est nécessaire
afin de résoudre le problème des externalités négatives (Swann, 2009). Sur
D'autre part, les innovations passées peuvent aussi menacer l'environnement et
donc durabilité. De tels effets environnementaux négatifs peuvent souvent
être inattendu. Aujourd’hui, les entreprises privées mènent des activités écologiques.
projets d’innovation sur une base volontaire. En conséquence, la nécessité de
les politiques publiques pourraient sembler moins nécessaires. Innovation frugale
après tout simplement FI), l’autre type d’innovation au cœur de cet article, est
une forme d'innovation importante discutée récemment dans la littérature
traiter de l’innovation par rapport au développement économique (Basu et al. ,
2003; Brem et Ivens, 2013; Radjou et al. 2013 ; Fagbohoun , 2016; Haudeville
et Le Bas, 2016b; Haudeville et Wolff, 2016; Le Bas, 2016a et 2016b,
Tiwari et al, 2017a et 2017b). FI et SI ont plusieurs implications pour l'entreprise
stratégie et gestion de l’innovation (Brem et Wolfram, 2014) en développement
développés et moins développés, en termes de croissance économique des entreprises
(Nunes et Breene, 2011; Zeschky, Winterhalter, Gassmann, 2014), et pour
économies du monde développé du Nord (Maric et al. , 2016; Micaëlli, 2016;
Zeschky et al. , 2011).
Il existe de nombreux ouvrages sur l'innovation durable, d'une part
l’innovation frugale, d’autre part. Cependant, il n'y a pas grand chose
la littérature sur la façon dont les deux types sont liés, et dans quelle mesure
le contexte de base de l'innovation économie est cohérent en termes de
la comptabilité pour chacun de ceux-ci, et leurs relations. Notre contribution papier
à la littérature en donnant un aperçu de la recherche dans les deux domaines, et
il fournit une vision des relations entre innovation durable et frugal
l'innovation . En termes simples, nous suivons deux objectifs étroitement liés: 1) montrer
comment SI et FI peuvent enrichir le domaine des études sur l'innovation , 2) analyser les
similitude, complémentarité et différence entre le SI et le FI par le biais de
éclairer la condition pour laquelle FI pourrait également être durable. Le but
8 Nous considérons durabilité comme synonyme de développement durable.

Page 5
INNOVATION DURABLE ET INNOVATION FRUGALE
116
Revue d'économie industrielle ➻ N ° 159 ➻ 3 E TRIMESTRE 2017
de ce document est de tracer un cadre analytique pour positionner SI et FI par rapport à
au principe de durabilité. Nous considérons explicitement la durabilité
comme cadre général que nous voulons enrichir 9 . Nous explorons la capacité
de l'innovation frugale pour nourrir la durabilité. Par conséquent, l’un de nos con-
tributions est que FI présente des propriétés importantes qui correspondent à la durabilité.
ity. Enfin, nous associons SI et FI avec un concept plus général de responsabilité
innovation.
Nous présentons nos idées comme suit. La section 1 propose un premier aperçu des
innovation durable en tant que concepts émergents dans le domaine de l'innovation
études. Ensuite, nous développons notre propre définition de l’innovation frugale en tant que
nouvelle
paradigme technologique, adaptation aux faibles contraintes de ressources (section 2).
Nous montrons la nouveauté des deux types d’innovations en ce qui concerne les
nombreux modèles de génération d’innovation, tels qu’ils sont identifiés à travers
(section 3). Dans la section 4, nous discutons de l’hypothèse selon laquelle l’innovation
frugale
On peut aussi considérer que l’innovation est une innovation durable. Enfin, dans
Dans la section 5, nous développons l’idée que les deux types d’innovation (SI et FI)
font partie d'une famille d'innovations plus large: l'innovation responsable.
SECTION 1. INNOVATION DURABLE
COMME UN NOUVEAU CONCEPT SUR LE TERRAIN
DES ÉTUDES D'INNOVATION
SI constitue une partie importante du renouvellement des études sur l'innovation en tant que
domaine universitaire en économie de l'innovation 10 . Nous trouvons beaucoup de defi-
Définitions liées au SI dans la littérature 11 . Comme toujours, certains sont trop
large, d'autres trop étroit. De nombreux articles traitant du besoin d’innovation
développement durable ne traitent pas vraiment du SI (Hall et
Vredenburg, 2003; Mulder, 2007). Définir le SI comme une innovation qui permet
développement durable est évidemment une définition très générale qui est un peu
le trompeur.
9 Le présent article étend les sujets et les analyses abordés dans une précédente contribution.
(Le Bas, 2016b).
10 Voir aussi la contribution de Le Bas qui ouvre ce numéro.
11 Comme noté par Ketata et al. (2014), les auteurs traitant du SI ne suggèrent aucune
définition.

Page 6
INNOVATION DURABLE ET INNOVATION FRUGALE
117
Revue d'économie industrielle ➻ N ° 159 ➻ 3 E TRIMESTRE 2017
Une première série de documents considère le SI comme un document vert, environnemental
ou écologique.
innovation pratique. Dans cet esprit, l'article de Nidumolu et al. (2009) sur le
Les impératifs de durabilité constituent un fondement intellectuel important. Il pic-
la nature, les moteurs et les implications stratégiques du SI, la construction
sur la définition de l’économie de la durabilité. En conséquence,
Innovation environnementale et SI sont utilisés comme synonymes.
Une deuxième définition du SI découle des documents de Hall et Vredenburg
(2003) et Ketata et al. (2014), qui visent à définir l'innovation durable
liés aux questions environnementales et sociales (ou sociétales). Cela tend à
intégrer les besoins et les visions des parties prenantes de la société (Gable et
Shireman, 2004). La perspective est évidemment plus large que celle
selon les aspects économiques de la durabilité selon Ayres (2008)
vision 12 . Comme indiqué par Ketata et al. (2014, p. 62), «innovation durable
ajoute une perspective plus large et systématique à la signification de «durable»
avantage concurrentiel en intégrant les intérêts et les besoins de tous
liens impliqués; y compris pas seulement les actionnaires ». Dans cet article, nous considérons
qu'il s'agit de la définition la plus pertinente 13 . En conséquence, nous le prenons comme un
référence conceptuelle, sachant qu'il ne faut pas oublier beaucoup de contributions
qui reconnaissent le SI comme une simple innovation environnementale.
Considérer cette perspective a des conséquences importantes. En particulier,
l'étude de l'activité de R & D et d'innovation n'est plus suffisante.
Au niveau de l’entreprise, de nombreuses dimensions fonctionnelles sont significatives.
plus particulièrement, en particulier mais pas uniquement, la gestion des ressources humaines.
(voir par exemple Noci et Verganti, 1999). Comme noté par Ketata et al.
(2014, p. 63) «Cela implique une communication adéquate avec, et la formation des
les employés car ce domaine doit être intégré dans leurs activités quotidiennes
afin d’éviter résistance et frustration »(voir aussi Ketata et McIntyre,
2010). Une dernière conséquence est que les outils et méthodes d’innovation
La gestion n'est plus pertinente parce qu'elle n'est pas totalement applicable
12 L’économie de la durabilité inclut le problème du maintien de l’économie
croissance, tout en réduisant la pollution et d’autres préoccupations environnementales, avec
des
l’attention sur l’offre d’autres ressources épuisables et le réchauffement climatique (Ayres,
2008).
13 Schaltegger et Wagner (2011) définissent le SI comme une innovation contribuant à la
problèmes de société et d’environnement à travers la réalisation d’un succès
affaires.

Page 7
INNOVATION DURABLE ET INNOVATION FRUGALE
118
Revue d'économie industrielle ➻ N ° 159 ➻ 3 E TRIMESTRE 2017
lorsque ce deuxième type d’IS est impliqué (Hall et Vredenburg, 2003). Comme un
conséquence, il y a place pour des innovations dans la méthodologie de la connaissance.
production de pointe. En effet, la connaissance pour produire du SI est plus complexe
l’activité d’apprentissage se réalise avec plus de difficultés, d’erreurs et d’échecs.
Ures. L’enjeu est la taille de l’investissement dans une activité durable,
d’une part, et l’importance des risques liés à l’activité du SI, en termes de
L'autre. Un aspect particulier de la dynamique du SI est son émergence et son
développement essentiel peut être facilité par la création de niches technologiques qui
permettre l’expérimentation par la co-évolution de la technologie, des pra-
services et structures de régulation (Kemp et al. , 1998; Schot et Geels, 2008).
De nombreuses entreprises considèrent le SI comme un facteur de progrès (Nidumolu et al. ,
2009). Comme
en ce qui concerne la concurrence entre entreprises en termes d’innovations,
Une caractéristique particulière est que l’IS est coûteux, mais «en traitant la durabilité
comme objectif aujourd’hui, les pionniers développeront des compétences qui rivaliseront
avec les autres.
être difficile à égaler »(Nidumolu et al. , 2009). Dans une certaine mesure, le SI
Cette approche correspond au principe de la valeur partagée, mis en avant par Porter.
et Kramer (2011), ce qui implique qu'une entreprise crée de la valeur économique "
une manière qui crée également de la valeur pour la société en répondant à ses besoins et en
lenges ”(Porter et Kramer, 2011, p. 4). En conséquence, l'entreprise ne peut pas
continuer à construire son comportement selon les critères d'optimisation
performance financière à court terme.
En ce qui concerne les moteurs de ce type d’innovation, on trouve, en plus
déterminants classiques tels que la demande et les besoins des consommateurs, ou la
poussée technologique qui développe des améliorations et une meilleure technologie
efficacité, réglementation publique assurant le respect des règles, en particulier
domaine de la protection de l'environnement. Mais nous remarquons aussi de nouveaux
aspects qui
tirer la stratégie des entreprises vers la durabilité, ce qui mérite une attention particulière.
responsabilité sociale des entreprises (Porter et Kramer, 2006),
militantisme social en faveur de la justice environnementale et sociale (Yoon et
Tello, 2009).
Est-il possible de construire une mesure de l'échelle et de la portée du SI? dans le
perspective décrite par Nidumolu et al. (2009), qui considère la durabilité
l’innovation durable comme une sorte d’innovation environnementale, nous pouvons mobi-
lize données à l’aide de statistiques sur les brevets (voir, entre autres: Brunnermeier
et Cohen 2003; Nameroff, Garant et Albert 2004; Wagner 2007), ou
Questionnaires de l’Enquête communautaire sur l’innovation (voir Kemp et Foxon,

Page 8
INNOVATION DURABLE ET INNOVATION FRUGALE
119
Revue d'économie industrielle ➻ N ° 159 ➻ 3 E TRIMESTRE 2017
2007). En revanche, dans la perspective où les préoccupations écologiques et sociales
aspects sont pris en compte ensemble, des mesures ad hoc établissent le seul
Solution. Par exemple, l'analyse quantitative réalisée par Katata et al.
(2014) repose sur trois résultats différents: une réduction des ressources / de l'énergie
consommation (par unité de production), une réduction du stress environnemental,
et une amélioration de la santé et de la sécurité. Puis, avec ces notes, et
l’analyse en composantes principales, une base d’échelle de durabilité a
été construit.
L’IS n’est pas le seul type d’innovation qui participe au renouvellement de
études d'innovation. Aujourd’hui, l’innovation frugale (FI par la suite) est une forme de
innovation technologique récemment étudiée par des chercheurs (pour un
évaluation initiale, voir Le Bas, 2016b). Parce que SI et FI semblent être liés
les uns aux autres, il semble important de regarder leur relation,
pourquoi ils ressemblent à ceci et pourquoi ils sont différents. Par conséquent, nous allons
Aborder l’innovation frugale dans la section suivante.
SECTION 2. INNOVATION FRUGALE
COMME NOUVEAU PARADIGME TECHNOLOGIQUE
DANS DES SITUATIONS DE CONTRAINTES DE RESSOURCES
Nous trouvons dans la littérature de nombreuses analyses de l’innovation frugale (FI). Un
bien Un exemple de FI est un petit réfrigérateur, le réfrigérateur ChotuKool, vendu par
Société indienne Godrej. Cela ressemble plus à un système de refroidissement d’ordinateur.
qu’un réfrigérateur (Bellman, 2009) 14 . D'après Basu et al. (2013) «L’innovation frugale est
un processus d’innovation de conception dans lequel les besoins et les la situation des
citoyens des pays en développement est mise au premier plan développer des services
appropriés, adaptables, abordables et accessibles et produits pour les marchés émergents ".
Une formule résume le noyau de FI comme un processus très bien: «faire plus avec moins» 15
(Radjou et al. , 2013, p. 45). Il est
Il est donc d’une certaine importance de noter que FI n’est pas seulement une question
d’exploitation. main-d’œuvre bon marché, il s’agit de «repenser les produits et les processus
pour 14 Kwid, la nouvelle voiture fabriquée par Renault et dédiée à l’indien
marché, établit un autre exemple (voir Midler et al. , 2017). Le papier de Zeschky
et al. (2014) fournit de nombreux autres exemples.
15 Ou la «Recherche du juste nécessaire» suggérée par Midler et al. (2017).

Page 9
INNOVATION DURABLE ET INNOVATION FRUGALE
120
Revue d'économie industrielle ➻ N ° 159 ➻ 3 E TRIMESTRE 2017
réduire les coûts inutiles »(Woolridge, 2010). FI est lié au nouveau marché segments liés aux
nouveaux besoins (Eagar et al. , 2011). La question reste de savoir si l'accent de l'innovation
frugale dans les marchés émergents est seulement pour la conception de produits et services
destinés en particulier aux pauvres (Nunes et Breene, 2011), ou si elle peut également être
appliquée aux économies occidentales 16 .
Nous avons montré que FI peut être décrit comme un nouveau partenaire technologique
émergent. Adigm (Haudeville et Le Bas, 2016b). Selon Dosi (1982): «Une technologie
paradigme nologique 'définit contextuellement les besoins qui sont censés
être remplies, les principes scientifiques utilisés pour la tâche et les
technologie rial à utiliser. En d’autres termes, un paradigme technologique peut
être défini comme un «modèle» de solutions de problèmes techno-économiques sélectionnés.
lems, basés sur des principes hautement sélectionnés dérivés des sciences naturelles…
conjointement avec des règles spécifiques visant à acquérir de nouvelles connaissances et à
garantir la sécurité.
le protéger, dans la mesure du possible, contre une diffusion rapide aux concurrents ».
Nous soutenons que FI correspond bien à ce concept de paradigme technologique. Comme un
programme de recherche, guidant le travail des technologues et des chercheurs,
établit la matrice de solutions technologiques générées et
mis en œuvre pour améliorer de nombreux types de technologies. En un mot
shell, ce nouveau paradigme apparaît comme une nouvelle technologie de la connaissance de
la technique
changement (selon les termes d’Arora et Gambardella, 1994). Cela signifie que
le mode de raisonnement derrière la frugalité établit une connaissance puissante
outil de création de nouvelles connaissances technologiques. La recherche de moins de
produits
Les fonctionnalités essentielles sont une caractéristique importante de FI. Un produit frugal
conserve
fonctionnalités essentielles. Un faible niveau de complexité technologique est l’un des
les conséquences remarquables de FI. Mesurer la complexité d’une technologie
système logique par le nombre de composants internes, FI vise explicitement
pour les diminuer. En conséquence, le coût du système technologique
dans ce processus est inférieur.
On dit parfois que FI correspond à l’ innovation jugaad . nous pouvons
Considérons maintenant l’ innovation jugaad comme un autre concept récemment découvert
dans le
domaine des études d'innovation. Radjou et al. (2013, p. 45) considèrent les six principes
Principes liés à l’ innovation jugaad : “1. Trouver des opportunités dans un contexte de
l'adversité et transformer les contraintes en opportunités 2. Faire plus avec
16 Une autre définition, FI correspond aux produits qui n’ont généralement pas de
sophistication.
caractéristiques technologiques mais répondent aux besoins de base des clients à faible coût
(Zeschky
et al. 2011).

Page 10
INNOVATION DURABLE ET INNOVATION FRUGALE
121
Revue d'économie industrielle ➻ N ° 159 ➻ 3 E TRIMESTRE 2017
moins 3. Pensez et agissez avec agilité 4. Visez la simplicité, 5. Impliquez les
population finale, et 6. Suivez votre cœur »(Radjou et al. , 2013, p. 45). De
Bien sûr, une partie de jugaad repose sur FI.
Le «faire plus avec moins», popularisé par Radjou et al. (2013), fournit un
bonne image de FI en tant que nouveau paradigme technologique. Dans une certaine mesure,
il peut
être perçue comme une capacité, sous contrainte de ressources, de surmonter
problèmes insurmontables. Le «faire plus avec moins» ne devrait pas être
confondu avec le «créer quelque chose avec rien» qui est au cœur
de bricolage . La dernière idée a été analysée par Baker et Nelson (2005)
étude. Il offre une nouvelle perspective théorique pour comprendre les conséquences
quences de l’existence pour les entreprises (et les agents économiques individuels) d’un
environnement pauvre en ressources naturelles 17 . Il met en place une capacité à produire
quelque chose (un produit spécifique, par exemple) avec rien du tout. Évidemment,
ici, le terme " rien" est un peu exagéré, dans le sens où nous ne pouvons pas
produire rien à partir de rien. Le bricolage a été introduit en tant que produit
structure qui décrit comment les individus improvisent «en recombinant
ressources, mais individuellement moins utiles, pour créer de la valeur par la création
reconstruction active »(George et al. , 2012). Fait intéressant, FI et Bricolage
sont des activités organisationnelles partageant les caractéristiques du modèle de
innovation correspondant aux situations de ressources médiocres (George et al. , 2012). Le
dernier
ter repose sur trois processus: le recadrage des contraintes , l’ adoption de nouveaux modèles
et
passerelle d'accès . Une entreprise doit considérer ces trois processus comme un processus
conditions pour une innovation inclusive viable, car les trois conditions sont
normalement nécessaire (mais pas suffisant) pour soutenir l'innovation. Selon
à George et al. (2012):
«Les contraintes de recadrage font référence aux actions organisationnelles qui prennent en
compte le contexte
supposé et trouver de nouveaux moyens de percevoir ces contraintes pour créer
mangé des opportunités. … Adopter de nouveaux modèles fait référence à une recon-
personnalisations de la conception organisationnelle et des modèles commerciaux en
réconciliant
contraintes rencontrées par les communautés privées de leurs droits…
L'accès par pontage fait référence aux processus organisationnels qui identifient, localisent et
créer un accès aux individus et aux communautés privés de leurs droits. Pontage
17 Il peut y avoir une différence entre FI et bricolage. FI correspond bien avec un économique
environnement toujours pauvre en ressources, tandis que le bricolage met davantage en
évidence
le cas d'une entreprise peu dotée en ressources.

Page 11
INNOVATION DURABLE ET INNOVATION FRUGALE
122
Revue d'économie industrielle ➻ N ° 159 ➻ 3 E TRIMESTRE 2017
l'accès implique «la mise en œuvre de nouvelles formes de partenariats et de réseaux
qui relient les individus jusqu'alors déconnectés aux opportunités »
(George et al. , 2012, pages 675-676). Chacun entre dans une dynamique positive
cercle vertueux pour l’engagement social et l’innovation.
L'IF en tant que nouvelle technologie du savoir pour produire un changement technologique
semble être plus répandue dans les pays moins développés ou dans les grands pays émergents.
comme l’Inde (voir notamment Tiwari et Herstatt, 2017a). Il
est de plus en plus utilisé dans les économies développées pour la conception de nouveaux
produits (le boîtier de la Logan, fabriqué par Renault, est un arche-
type). Il nous semble que le SI s’adapte davantage au cas des entreprises occidentales qui
suivre une stratégie en faveur du développement durable, y compris des
collaborations de toutes sortes avec les parties prenantes.
Tableau 1. Types d'innovations liées à l'innovation frugale
(inspiré par Brem et Wolfram, 2013)
Type de
Innovation
Définition
Références
Jugaad
Fournir une technologie ou organisationnel
solution pour les pauvres au BoP comme solution
pour lutter contre la pauvreté
Radjou et al. (2011)
Frugal
ingénierie
FI qui améliore les technologies orientées processus
avec des coûts de développement inférieurs
Kumar (2008)
Reddy (2011)
Midler et al. (2017)
Gandhian
innovation
C’est une forme d’innovation Jugaad qui vise à
intégrer les compétences locales et rechercher des
collaboration pour améliorer la richesse sociale de BoP
Prahalad et
Mashelkar (2010)
À la base
innovation
Une approche de développement technologique ascendante
basé sur des civils en tant qu'inventeurs. Des gens créatifs
sont connectés via des réseaux sociaux ou professionnels
Seyfang et Smith
(2007)
Catalytique
innovation
Selon Christensen (2006, p 96), le
Les caractéristiques de ce type d’innovation sont:
“Premièrement, ils poussent le changement social de manière systématique.
en utilisant des économies d’échelle et de la réplication.
Deuxièmement, ils répondent à des besoins mal servis
ou pas du tout. Troisièmement, ils offrent des solutions à faible coût
avec des performances réduites mais quand même
suffisant pour la satisfaction du client. Quatrièmement, ils
explorer des ressources inhabituelles telles que le bénévolat
main-d'œuvre, dons et capital intellectuel
qui n'ont pas été jugés attrayants par le
concurrence. Cinquièmement, ils sont sous-estimés ou
ignorés par les concurrents actuels ".
Christensen et al.
(2006)

Page 12
INNOVATION DURABLE ET INNOVATION FRUGALE
123
Revue d'économie industrielle ➻ N ° 159 ➻ 3 E TRIMESTRE 2017
La littérature récente traite de types d’innovations très proches
à FI ou Jugaad innovation: ingénierie frugale, innovation gandhienne,
Innovation de base et innovation catalytique. Nous nous appuyons ici sur
document de Brem et Wolfram (2014), qui passe en revue ces types de
concepts d'innovation de manière très pertinente. Dans le tableau 1, nous fournissons plus
détails sur leur propre définition. Ils empruntent des caractéristiques importantes
les uns des autres et, par conséquent, il se peut que nous confondions certains
leur.
3. LA NOUVELLE SI ET FI
SI et FI sont de nouveaux types d'innovations. Ils sont concernés par l'objec-
objectifs poursuivis par l’innovateur. En conséquence, ils ne correspondent pas au bien
taxonomie connue produit / processus / organisation / marketing (Swann,
2009). La nouveauté de ces types d’innovations est illustrée par le fait que
qu'ils ne correspondent à aucun des cinq modèles de génération d'innovation
connu dans la littérature sur l’innovation (Rothwell, 1992 et 1994, Hobday,
2005; Tidd, 2006) 18 . Chaque génération d’innovations nous permet de comprendre les
directions dominantes de changement du processus d’innovation dans un
période de temps. Le modèle de première génération correspond à la technologie bien connue
ogy push (des années 1950 au milieu des années 1960). L'innovation est conçue comme un
séquentiel linéaire
processus de la R & D (et peut-être de l'activité de conception) au marché, qui accepte
les résultats du processus de recherche technologique. La deuxième génération est
basé sur l’attraction du marché (milieu des années 1960-1970). C'est toujours un séquentiel
linéaire
processus, mais maintenant le marché est la source des idées et fournit une direction
aux nouveaux projets de R & D. Dans une certaine mesure, dans ce cadre, la fonction R & D
tion a un rôle réactif . Puis une troisième génération apparaît, étiquetée comme
modèles d’innovation »(milieu des années 1970-1980). La séquence de l'innovation
est maintenant complétée par des boucles de rétroaction dans la chaîne de valeur de la
dernière
étapes (le service marketing, le service après-vente, le marketing
ket) aux stades antérieurs (R & D). Il s’agit de l’entreprise qui met l’accent sur
sur les interfaces R & D / marketing. Plus tard, la quatrième génération intégrée
modèle (début des années 1980-1990) se caractérise par le fait de travailler en parallèle avec
équipes de développement, un important fournisseur en amont, des liens et des partenariats
Nerships. Modèle d'intégration réseau et de systèmes de cinquième génération
18 Haudeville et Le Bas (2016b) ont également développé cette idée.

Page 13
INNOVATION DURABLE ET INNOVATION FRUGALE
124
Revue d'économie industrielle ➻ N ° 159 ➻ 3 E TRIMESTRE 2017
(Post-1990-?) Est grandement soutenue par les énormes progrès des technologies de
l’information
nologie. Dans ce contexte, les objectifs stratégiques sont liés à la flexibilité des entreprises,
vitesse de développement, qualité et autres facteurs non liés au prix.
Le problème avec cette image de plusieurs générations d’innovation est que
est incapable de prendre en compte les nouveaux impératifs d'innovation en faveur de
préoccupations environnementales, par exemple. SI et FI introduisent tous deux un radical
changement dans les modèles d'innovation précédents. Parce que SI prend explicitement
en tenant compte des objectifs environnementaux, il élargit le champ des
moteurs de la production, limités au cours des deux premières générations, à
attraction du marché. Sinon, SI repose sur une forte implication des parties prenantes de
l’entreprise.
titulaires, il modifie le schéma sous-jacent aux deux dernières générations
els, impliquant uniquement la collaboration des partenaires économiques de l'entreprise. De
Bien sûr, cette caractéristique est moins évidente pour FI. FI, en cherchant à augmenter
pouvoir d’achat des pauvres, n’est pas encadré dans le modèle de
génération d'innovation. Sa capacité à stimuler la croissance inclusive établit un
nouvelle conséquence de l'innovation. Le livre récent de Midler et al. (2017) sur le
ingénierie de conception et de fabrication du Kwid en tant que voiture indienne économe
montre que Renault a clairement expérimenté un nouveau type d’innovation
la gestion, loin du modèle des cinq générations que nous avons
ont souligné.
Il est également important de définir le SI et le FI en termes de base de connaissances et
capacité. La question en jeu est de savoir si la base de connaissances accumulée par le
entreprise pour produire SI ou FI différent? Cette question est cruciale en termes de gestion
gestion sur la manière de développer les capacités SI et FI. En ce qui concerne le SI, Ketata
et al. (2014) ont suggéré que les avantages de la R & D interne pourraient être limités
en tant que moteur technologique important. Les compétences technologiques pour
L’innovation durable apparaît en dehors des domaines traditionnels de la technologie d’une
entreprise.
expertise logique (Shrivastava, 1995). Cela est dû au fait que les technologies
(souvent à des fins générales) ayant un impact positif sur l'environnement
sont très souvent créés en dehors de l'entreprise. En conséquence, une entreprise a besoin
compétences externes pour les mettre en œuvre. Un motivé et bien
main-d’œuvre qualifiée peut donner aux entreprises des interfaces plus larges pour traiter un
tude des acteurs potentiels de l’environnement (Ketata et al. , 2014). Un manque
de formation peut provoquer des tensions entre employés (Ketata et McIntyre, 2010). Pour
FI c'est une autre histoire. La frugalité peut être considérée comme une connaissance
générique
technologie de changement technique. En d’autres termes, c’est une technologie intangible
ogie (un paradigme) pour produire des biens frugaux. Il peut être opérationnel à divers

Page 14
INNOVATION DURABLE ET INNOVATION FRUGALE
125
Revue d'économie industrielle ➻ N ° 159 ➻ 3 E TRIMESTRE 2017
étapes de développement, de la fabrication artisanale dans les pays moins développés
pays en développement, à un produit technologique dans les économies industrialisées des
pays en développement.
Nord ouvert. Si nous regardons comment la frugalité est mise en œuvre dans les pays
développés
monde, nous observons que la capacité technologique interne (de l’entreprise) en R & D
et la conception sont d'une importance cruciale. Midler et al. (2017), décrivant Renault-
L’expérience de Nissan dans le cadre du projet Kwid montre bien qu’Innovative
la conception et la capacité en ingénierie frugale sont à la pointe. À titre de
conclusion, du point de vue de la base de connaissances, l’entreprise doit
master different blocks of competences according to whether this imple-
ments SI or FI. Nevertheless, FI and SI share similarities. They have impor-
tant macro impacts that act in the same direction: driving the economy on
an inclusive growth path. For this reason, they have been considered as
a new engine for the green growth of firms and nations (Mazzucato and
Jacobs, 2016; Le Bas 2016b). Finally, SI and FI are relevant for a better under-
standing of technological development in less developed countries (see the
literature reviewed by Haudeville and Le Bas, 2006a).
Table 2. Sustainable innovation and Frugal innovation in perspective
Objectives Key features Typical firm
conduct
Type de
knowl-
edge base
required
Consequences
in terms
of growth
regime
Durable
Innovation
Innovation
matching
sustaina-
ble develop-
ment
Fighting
against global
warming
and explic-
itly taking
into account
environmen-
tal and social
préoccupations
Firm displays
an environ-
mental and
social strat-
egy (close to
the shared
value perspec-
tive in Porter
and Kramer,
2011).
Importance
of absorp-
tive capac-
ity
manage-
ment of HR
Firm growth,
more green
growth and
giving sat-
isfaction to
stakeholders
Frugal
Innovation
New tech-
nological
paradigm
aiming to
provide low
price goods
Cost saving
in the pro-
duction and
use of innova-
tion.
Lower tech-
nological
complexity
Products less
expensive for
new market
segments
Importance
of design
and engi-
neering
compe-
tences
Firm growth
is higher and
more inclu-
sive (better
satisfaction of
the needs of
poor people)
Table partly adapted from Le Bas (2016b).

Page 15
SUSTAINABLE INNOVATION AND FRUGAL INNOVATION
126
REVUE D'ÉCONOMIE INDUSTRIELLE ➻ N° 159 ➻ 3 E TRIMESTRE 2017
Table 2 provides a tentative comparison between SI and FI, summarizing
the results we have obtained up to here. We compare SI and FI as far
as firm objectives, key figures, firm conduct, knowledge base required,
and macroeconomic growth scheme are concerned. To sum up, our basic
assumption would be that SI and FI tend to build up a new (the sixth)
innovation generation model, for which the firm drives technological
innovation projects which have new goals (with respect to the previous
ones): environmental, social and inclusive aims. Such an idea helps to pro-
gress the conceptualization of the two types of innovation.
A final point deserves particular attention. SI and FI are different but not
opposed. This is likely to produce frugal goods (or organization) sustaina-
bly. Moreover, in some cases, FI may be sustainable as well.
SECTION 4. FRUGAL INNOVATION
HAS PROPERTIES OF SUSTAINABILITY
Here we take into account the two aspects that define sustainability:
social and environmental consequences. With respect to this approach,
it now appears explicitly that there are elements of sustainable develop-
ment in FI.
This idea draws on the fact that FI aims to solve sustainability challenges
in Bottom of the Pyramid (BOP) markets. FI is often implemented in order
to improve the standard of life of poor social groups. More of the poor’s
needs are now satisfied. FI and SI are both interested in triggering an eco-
nomic development that is more inclusive (Le Bas, 2016b). It is the primary
target of FI to increase the purchasing power of the poor, in particular in
Pays en voie de développement. By contrast, the approach underlying SI considers it
an important target to include workers and other stakeholders in a firm’s
objectives.
Nowadays, there is a strong demand for innovation to be socially accepta-
ble. FI copes with this concern through improving a set of technologies to
increase the purchasing power of poor people. Tiwari and Kalogerakis (2016)
note that the present-day understanding of frugal innovation is shaped
primarily by discourses on “bottom of the pyramid”. Their bibliometric

Page 16
SUSTAINABLE INNOVATION AND FRUGAL INNOVATION
127
REVUE D'ÉCONOMIE INDUSTRIELLE ➻ N° 159 ➻ 3 E TRIMESTRE 2017
analysis clearly shows that frugal innovations are associated with sustain-
ability and development ( Tiwari and Kalogerakis, 2016). Because it allows
an increase in the supply of low price products, FI has positive social con-
sequences. But it must be underlined that these positive effects are gener-
ated through the market (the supply of low price goods), and presuppose
an effective demand 19 . By contrast, SI aims to match a firm's objectives
with those of stakeholders and society. The effects are more direct and do
not affect, at least directly, the purchasing power of poor people.
We now want to show that FI can deal with environmental concerns. Comme
far as environmental goals are concerned, we recall that environmental
innovation lies at the heart of SI. In a nutshell, SI is basically an environ-
mental innovation. By contrast, a frugal innovator does not put forward envi-
ronmental concerns as a crucial driver. Its first goal is not to generate posi-
tive feedback for the environment. Nevertheless, as we have documented
elsewhere, FI has some properties of environmental innovation (Le Bas,
2016b). In effect, FI is basically a new technological paradigm aiming to
produce goods that are not too expensive, with a minimum quality, and
which are just necessary, using cheap, local inputs. Because it saves mate-
rial and energy in manufacturing it contributes to the fair management
of exhaustible resources. If we now consider the lower technological com-
plexity at the core of any FI, we can illustrate a few green underlying
properties: the ability to repair in the case of failure, the recovery of end-
of-life components, and probable recycling (Le Bas, 2016a). To some extent,
FI fits well with the model of a circular economy that sets up an impor-
tant property for sustainability (Ayres, 2008). Authors acknowledge the
environmental benefits linked to FI. For instance, Gupta and Wang (2009)
consider frugal innovation as the development of simple and ecological
products/services with little environmental intervention. Howard (2011)
sees FI as having a low carbon footprint. Basu et al. (2013) consider FI as a
means to create sustainable solutions. As a consequence, FI may be consid-
ered as a new technological paradigm that participates with the sustainable develop-
ment approach. To some extent, frugality might be considered as a first step
towards sustainability. It remains true that FI is basically a new techno-
logical paradigm in an economic context that is poor in resources.
19 Frugal innovation is basically focused on the investigation of poor classes in (emerg-
ing) markets as target groups (Zeschky et al. , 2011).

Page 17
SUSTAINABLE INNOVATION AND FRUGAL INNOVATION
128
REVUE D'ÉCONOMIE INDUSTRIELLE ➻ N° 159 ➻ 3 E TRIMESTRE 2017
As a very first conclusion we do not argue that FI always and everywhere
has clear environmental benefits. We have given evidence showing FI
often has positive impacts on the environment. In that sense FI is “weakly
sustainable” 20 .
5. SUSTAINABLE INNOVATION AND FRUGAL
INNOVATION AS RESPONSIBLE INNOVATION
When companies pursue sustainability, it is usual to demonstrate that
they are socially responsible (Nidumolu et al. , 2009). FI is also at the heart
of the responsibility challenge. We assume that SI and FI have charac-
teristics of Responsible Innovation (RI thereafter). We need to give more
details on the notion of responsibility at the core of the analysis.
A deep-seated attention to moral values and societal concerns has emerged
in the studies on applied technology, innovation and engineering (Van den
Hoven, 2013, 2014). Broadly defined, responsible innovation refers to the
analysis of the moral acceptability of innovation. As far as procedural
notion is concerned, RI thereafter refers to a process of new technology
creation that requires certain norms “like accountability, inclusiveness,
due care and transparency” (Van den Hoven, undated) 21 .
20 In the previous section, we noted the existence of diverse kinds of frugal innova-
tion (see Table 1). We are now able to explore whether or not their characteristics
are related to sustainability. Still following Brem and Wolfram (2014), amazingly,
they found that sustainability shapes the most important attributes of Gandhian
innovation and grassroots innovation, while for jugaad innovation, frugal engineer-
ing has neither social nor ecological efforts as central attributes. Grassroots innova-
tion establishes a concept based on both social and ecological concerns. It is clearly
defined as sustainable innovation. It acknowledges inventor social integrity, aims
to include poor people, and is primarily designed to reduce or eliminate drudgery.
Two properties are also important: 1) communication between local people plays an
important role in encouraging it 2) it is created by local people with their available
resources (Gupta 2008, p. 58). As an important conclusion, ecological understanding
constitutes an important factor in grassroots innovation.
21 For von Schomberg (2011), a responsible innovation matches “A transparent, inter-
active process by which societal actors and innovators become mutually responsive
to each other with a view to the (ethical) acceptability, sustainability and societal

Page 18
SUSTAINABLE INNOVATION AND FRUGAL INNOVATION
129
REVUE D'ÉCONOMIE INDUSTRIELLE ➻ N° 159 ➻ 3 E TRIMESTRE 2017
We now have to consider in depth the concept of responsibility that lies
behind RI. An innovator is also a citizen. He (she) must remain individ-
ual, working for the wellbeing of society. Responsibility in that context
of innovation means that he (she) has to take into account all the actors
and acknowledge their different roles. The innovator should consider all
the people that the innovation may reach: customers (current or poten-
tial), workers, people living in the city, actors in the diverse networks in
which the innovator is involved, and so on. It is really more difficult to
define what is firm responsibility. Here we follow Pavie et al. (2014): “The
first difficulty of a firm's responsibility is to know where its responsibility
lies. Who is responsible for what, how and where? If we understand where
a person's responsibility lies towards himself and his environment, it is
important to understand where said responsibility lies within a company.
Is it at the level of employees? Management, shareholders and boards
(executive, board of overseers, etc.)? To a certain extent, this extends the
scope of responsibility to include boards of directors, the press and the
public. In that sense, all these actors become interlocutors to whom the
firm must answer. Responsibility is thus no longer individual, it becomes
shared and versatile”. Nevertheless, the manager as an individual and the
corporation as a whole are the principal stakeholders.
We here consider four visions for responsibility in relation to business and
innovation activity:
1. The notion of responsibility is linked to the notion of being accoun-
table for one's actions. This latter notion is important as it intro-
duces the notion of the obligation to “answer to”. In English, the
notions of responsibility and accountability are close, if not iden-
tical.
2. Another notion of responsibility aims to think of this as conform-
ing to regulation. This is important because it enables one to sepa-
rate the notion of this and of corporate social responsibility (CSR).
To be and to act in conformity with the law is important because
the many economic agents in many countries defraud or break
the law. The law is the basic reference for all economic and social
comportements.
desirability of the innovation process and its marketable products (in order to allow
a proper embedding of scientific and technological advances in our society).”

Page 19
SUSTAINABLE INNOVATION AND FRUGAL INNOVATION
130
REVUE D'ÉCONOMIE INDUSTRIELLE ➻ N° 159 ➻ 3 E TRIMESTRE 2017
3. Corporate social responsibility establishes another vision of firm
responsabilité. There are many notions of CSR. Each scholar uses
his own definition. In this context, the definition by the European
Commission matters:
“Corporate social responsibility (CSR) is a concept whereby compa-
nies integrate social and environmental concerns in their business
operations and in their interaction with their stakeholders on a vol-
untary basis. It is about enterprises deciding to go beyond minimum
legal requirements and obligations stemming from collective agree-
ments in order to address societal needs. Through CSR, enterprises
of all sizes, in cooperation with their stakeholders, can help to rec-
oncile economic, social and environmental ambitions. As such, CSR
has become an increasingly important concept both globally and
within the EU, and is part of the debate about globalization, com-
petitiveness and sustainability. In Europe, the promotion of CSR
reflects the need to defend common values and increase the sense
of solidarity and cohesion 22 .”
If each firm has its own way to implement CSR guidelines, each
looks like the other, in that they respect the current legislation but
go a (many) step(s) beyond. In a nutshell, CSR does more, or does
better, than what is recognized as legal (that remains the norm).
According to Crane et al. (2008), empirical research has been una-
ble to agree on the answer to the one question that has dominated
CSR research, which is whether CSR is good for business or not.
Consequently, it is sometimes argued that CSR is best understood,
not as a concept, a construct, or a theory, but as a field of scholar-
ship. This view is a little exaggerated. The works produced by Porter
provide a solution to this apparent paradox. Porter and Kramer
(2006, 2011) envisage two types of CSR: strategic CSR (also called
proactive), and responsive CSR (also called reactive CSR). Strategic
CSR requires an alignment between CSR and the firm's development
strategy, which then creates a virtuous circle that allows innova-
tion activities to develop. In contrast, responsive CSR matches the
22 A special issue on Corporate Social Responsibility and Sustainability has been published
by the Journal of Business Ethics (Volume 130, Issue 4 ). The main objective is to develop
research on corporate social responsibility (CSR) and provide implications to corpo-
rations for their sustainable development. CSR is not just a strategy of risk manage-
ment, it is also a practice with foresight for sustainable success and ultimate benefits.

Page 20
SUSTAINABLE INNOVATION AND FRUGAL INNOVATION
131
REVUE D'ÉCONOMIE INDUSTRIELLE ➻ N° 159 ➻ 3 E TRIMESTRE 2017
most basic definition of CSR “acting as a good corporate citizen,
attuned to the evolving social concerns of stakeholders, and miti-
gating existing or anticipated adverse effects from business activi-
ties” (Porter and Kramer, 2006). Bocquet et al. (2013) emphasize the
relevance of this taxonomy by emphasizing that firms with a strate-
gic CSR profile are more likely to innovate in both products and pro-
cesses. In contrast, adopting responsive CSR practices significantly
alters a firm's capacity to innovate, through the creation of barri-
ers to innovation. The two types of CSR profiles matter in explain-
ing a firm's innovation behavior. Thus it is argued that it is not the
existence of CSR as a behavior implemented by firms that matters
in terms of accounting for firm innovative performance, but the type
of CSR . As a consequence, it may be that we have the beginning of an
explanation to the CSR paradox noted by Crane et al. (2008).
How should we conclude? Responsibility through CSR that goes
beyond the legal norms, chiefly when it is strategic, offers a frame-
work for a win-win game for the stakeholders. It allows an increase
in firm efficiency and economic development (Bocquet et al. , 2013).
In return, economic growth can become more inclusive and push
sustainable solutions. CSR might be the institutional framework
pulling responsible innovation.
4. A final perspective on responsibility is related to the ethics of sci-
ence and technology research. The democratic governance of science
and innovation activity is a major challenge, not only for scholars
and researchers, but also for decision makers, or simply citizens. Il
is a huge chapter that we do not wish to open in this paper. Suffice
to say that in general, in such a framework, responsible innova-
tion is designed in order to address social and ethical concerns.
Researchers and the public must be well informed and well organ-
ized in order to take fair decisions (the issue of governance is at
stake here). In this perspective, Stilgoe et al. (2013) have suggested a
cadre. It is based on the fact that responsible innovation has to
fill four dimensions with general application and relevance: antici-
pation, reflexivity, inclusion and responsiveness. Bien que le
framework for responsible innovation was designed for use by the
UK Research Councils and the scientific communities they support,
we argue that it has a very general scope that can be applied to R&D
and innovation activity in many contexts.

Page 21
SUSTAINABLE INNOVATION AND FRUGAL INNOVATION
132
REVUE D'ÉCONOMIE INDUSTRIELLE ➻ N° 159 ➻ 3 E TRIMESTRE 2017
To sum up, because of its concern for inclusive growth and development
and environmental improvement SI is, without any doubt, responsible 23 .
For example, SI fits particularly well with the CSR perspectives outlined
by the CSR approach. The case of FI is more complicated. This type of inno-
vation is deployed in order to fulfill the needs of those with low incomes.
As a consequence, it is partly related to RI because it targets inclusion. Il
does not always have environmental benefits, although it does not aim at
environmental degradation. As a consequence, it is not possible to argue
that FI is always and everywhere RI. We can say the same for Gandhian,
grassroots and catalytic innovations that are close to FI (see Brem and
Wolfram, 2014).
CONCLUSION
In this conceptual paper we contribute to the analysis of recent forms
of innovation by jointly assessing the characteristics, determinants and
consequences of SI and FI in relation to sustainability principles. On a
shown how SI and FI tend to enrich the field of Innovation Studies. Ils
also establish the features of a new model of innovation that fits well
with the current socio-economic challenges that economic players face,
mainly based on environmental progress and social concerns (sustain-
ability). Of course, we show that SI is fully at the core of sustainabil-
ity, FI less so, because the environmental concerns are not at the heart
of this kind of innovation. Consequently, we argue that FI is “weakly
sustainable”.
The main limitation of our study is that we have built a conceptual anal-
ysis based on a literature survey and our own expertise in that field. nous
did not conduct a new empirical analysis. A number of research agendas
deserve particular attention. A better understanding of SI appears to be
necessary: knowing its determinants, its consequences, its relationships
with corporate social responsibility. The variety of its forms should be a
fascinating topic, in particular the relationship between the Developed
World (the North) and less developed areas (the South). With respect to FI,
23 In the framework of the World Forum for a Responsible Economy the question of sus-
tainability is at the core of discussions and debates.

Page 22
SUSTAINABLE INNOVATION AND FRUGAL INNOVATION
133
REVUE D'ÉCONOMIE INDUSTRIELLE ➻ N° 159 ➻ 3 E TRIMESTRE 2017
an assessment of its consequences on sectoral growth and macroeconomic
dynamic would be welcome 24 .
Our analysis suggests at least two lines of research on SI and FI. Premier,
knowing that the two kinds of innovations have high social benefits with
a low private rate of return, public policy matters in this context. Quoi
could be a public policy in favor of FI? It is a question of a new research
agenda. Second, up to now we have no evidence regarding the level of dif-
fusion of FI in the North and the South. As a consequence, surveys with,
for instance, the format of the Community Innovation Survey, will be wel-
viens.
RÉFÉRENCES
ARORA, A., GAMBARDELLA, A. (1994), “The Changing Technology of Technical
Change:
General and Abstract Knowledge and the Division of Innovative Labour”, Research
Policy , 23 (5), 523-532.
AYRES, R., (2008), “Sustainability economics: Where do we stand?”, Ecological
Economics .
67 (2 ), 281-310.
BAKER, T., NELSON, R. (2005), “Creating something from nothing: resource construction
through entrepreneurial bricolage”, Administrative Science Quarterly , 50 , 329-366.
BASU, R., BANERJEE, P., SWEENY, E. (2013), “Frugal Innovation: Core Competencies to
Address Global Sustainability”, Journal of Management for Global Sustainability , 1 (2),
63-82.
BELLMAN, E. (2009), “Indian Firms Shift Focus to the Poor”, The Wall Street Journal ,
October 20, A.1.
BOCQUET, R., LE BAS, C., MOTHE, C., POUSSING, N. (2013), “Are firms with different
CSR
profiles equally innovative? An empirical analysis with survey data”, European
Management Journal , 31 (6), 642-654.
BREM A., WOLFRAM, P. (2014), “Research and development from the bottom up”,
Introduction of “Terminologies for new product development in emerging mar-
kets”, Journal of Innovation and Entrepreneurship , 3(9), 1-22, http://www.innovation-
entrepreneurship.com/content/3/1/9.
BREM, A., IVENS, B. (2013), “Do Frugal and Reverse Innovation Foster Sustainability?
Introduction of a Conceptual Framework”, Journal of Technology Management for
Growing Economies , 4 (2), 31-50.
Brundtland Commission (1987), Report of the World Commission on Environment and
Development:
Our Common Future . Oxford: Oxford University Press.
24 It might be that SI sets up a real sub system of innovation across sectors and coun-
tries (on the notion of sub system see Mignon et al. , 2014).

Page 23
SUSTAINABLE INNOVATION AND FRUGAL INNOVATION
134
REVUE D'ÉCONOMIE INDUSTRIELLE ➻ N° 159 ➻ 3 E TRIMESTRE 2017
BRUNNERMEIER, SB, COHEN, MA (2003), “Determinants of Environmental
Innovation in US Manufacturing Industries”, Journal of Environmental Economics
and Management , 45 (2), 278-293.
CRANE, A., MATTEN, D., MCWILLIAMS, A., MOON J., SIEGEL D. (2008), “Corporate
Social
Responsibility Agenda”, in The Oxford Handbook of Corporate Social Responsibility ,
Oxford University Press.
CHRISTENSEN, CM (2006), “ The ongoing process of building a theory of disruption”,
Journal of Product Innovation Management , 23 (1), 39-55.
DOSI, G. (1982), “Technological Paradigms and Technological Trajectories: A Suggested
Interpretation of the Determinant and Direction of Technological Change”,
Research Policy , 11 (3), 147-162.
EAGAR, R., VAN OENE, F., BOULTON, C., ROOS, D., DEKEYSER, C. (2011), The
Future of
Innovation Management: The Next Ten Years , Prism 1.
FAGBOHOUN, S . (2016), « Innovation frugale, effectuation et Fablabs : des pratiques à
croiser pour penser l'innovation différemment », Innovations , 51 , 27-46.
GABLE, C., SHIREMAN, B. (2004), “The stakeholder imperative”, Environmental Quality
Management , 14 (2), 1-8.
GEORGE, G., MCGAHAN, A . M., PRABHU, J. (2012), “Innovation for Inclusive Growth:
Towards a Theoretical Framework and a Research Agenda”, Journal of Management
Studies , 49 (4), 661-683.
GUPTA, V. (2008), “An inquiry into the characteristics of entrepreneurship in India”,
Journal of International Business Research , Special Issue 1, 7 (S1), 53-69.
GUPTA, AK, WANG, H. (2009), Getting China and India right: Strategies for leveraging
the
world's fastest growing economies for global advantage , Josey-Bass Wiley.
HALL, J., VREDENBURG, H. (2003), “The Challenges of Innovating for Sustainable
Development”, MIT Sloan Management Review , 45 (1), 61-68.
HAUDEVILLE, B., LE BAS, C. (2016a), « L'innovation frugale : une nouvelle opportunité
pour les économies en développement ? », Mondes en développement , 173 , 11-28 .
HAUDEVILLE, B., LE BAS, C. (2016b), « L'innovation frugale, paradigme technologique
récent ou nouveau modèle d'innovation? », Innovations , 51 , 10-25.
HAUDEVILLE, B., WOLFF, D. (2016), “How could standardization support the produc-
tion and diffusion of frugal innovations?”, Journal of Innovation Economics and
Management , 21 , 27-37.
HALL, J., VREDENBURG, H. (2003), “The challenges of innovating for sustainable devel-
opment”, MIT Sloan Management Review , 45 (1), 61-68.
HOBDAY, M. (2005), “Firm-Level Innovation Models: Perspectives on Research in
Developed and Developing Countries”, Technology Analysis & Strategic Management ,
17 (2), 121-146.
HOVEN, MJ et al. (Eds.) (2014), Responsible Innovation , Dordrecht: Springer, pp. 3-13.
HOWARD, M. (2011), “Will frugal innovation challenge the west?”, Market Leader
Quarter ,
53 (3).
KEMP, R., FOXON, T. (2007), “Typology of eco-innovation. European Project 'Measuring
eco-innovation'” (Call FP6-2005-SSP-5A, Area B, 1.6, Task 1).
KEMP, R., SCHOT, JW, HOOGMA, R. (1998), “Regime shifts to sustainability through
processes of niche formation: the approach of strategic niche management”,
Technology Analysis & Strategic Management , 10 , 175-195.

Page 24
SUSTAINABLE INNOVATION AND FRUGAL INNOVATION
135
REVUE D'ÉCONOMIE INDUSTRIELLE ➻ N° 159 ➻ 3 E TRIMESTRE 2017
KETATA, I., SOFKA, W., GRIMPE, C. (2014), “The Role of Internal Capabilities and
Firms' Environment for Sustainable Innovation: Evidence for Germany”, R&D
Management , 45 (1), 60-75.
KETATA, I., MCINTYRE, J. (2010), “The challenge of implementing a sustainable devel-
opment innovation in multinational companies”, The Academy of Management
Conference, August 2010, Montréal, Canada.
KUMAR, N. (2008), “Internationalization of Indian enterprises: patterns, strategies,
ownership advantages, and implications”, Asian Economic Policy Review , 3 , 242-261.
LE BAS, C. (2016a), “Milestones towards the Economics of Frugal Innovation”, Journal of
Innovation Economics and Management ”, 21 , 3-6.
LE BAS, C., (2016b), “Frugal innovation, Sustainable innovation, Reverse innovation.
Why they look alike? Why they are different?”, Journal of Innovation Economics and
Management , 21, 9-21.
MARIC, J., RODHAIN, F., BARLETTE,Y., (2016), “Frugal innovations and 3D printing:
insights from the field”, Journal of Innovation Economics and Management , 21, 57-76.
MAZZUCATO, M., JACOBS, M. (2016), Rethinking Capitalism: Economics and Policy for
Sustainable
and Inclusive Growth , John Wiley & Sons Inc .
MICAËLLI, J.-P. (2016), « Comprendre l'innovation frugale : le diptyque proposé par Navi
Radjou et ses co-auteurs », Innovations , 51 , 95-104.
MIDLER, C. , JULLIEN, B., LUNG, Y. (2017), Innover à l'envers : repenser la stratégie et
la concep-
tion dans un monde frugal , Paris, Dunod, coll. « Stratégie d'entreprise ».
MIGNON, S., TEMPLE, L., TEMRI, L., TOUZARD, J.-M. (2014), « Éditorial », Innovations
,
43 (1), 5-11.
MULDER, KF (2007), “Innovation for sustainable development: from environmental
design to transition management”, Sustain ScI , 2 , 253-263.
NAMEROFF, TJ, GARANT, J., ALBERT, MB (2004), “Adoption of Green Chemistry: An
Analysis Based on US Patents”, Research Policy , 33 (6-7), 959-974.
NIDUMOLU, R., PEAHALAD, CK, RANGASWAMI, MR (2009), “Why Sustainability Is
Now the Key Driver of Innovation”, Harvard Business Review , 87 (9), 57-64.
NOCI, G., VERGANTI, R. (1999), “Managing 'green' product innovation in small firms”,
R&D Management , 29 (1), 3-15.
NUNES, PF, BREENE, TS (2011), Jumping the S-Curve: How to Beat the Growth Cycle, Get
on
Top, and Stay There , Harvard, Harvard Business Review Press.
PASSET, R. (1979), L'Économique et le vivant , Paris : Payot.
PAVIE, X., SCHOLTEN, V., CARTHY, D. (2014), Responsible Innovation: From Concept
to Practice ,
World Scientific.
PAVITT, K. (2003), “The Process of Innovation”, SPRU WP Paper No. 89, 47 p.
PORTER, ME, KRAMER, MR (2006), “Strategy and society”, Harvard Business Review ,
December, pp. 77-92.
PORTER, ME, KRAMER, MR (2011), “The big idea. Creating value. How to reinvent
capitalism – and unleash a wave of innovation and growth”, Harvard Business
Review , January-February.
PRAHALAD, CK, MASHELKAR, RA (2010), “Innovation's Holy Grail”, Harvard Business
Review , 88 (7-8), 132-141.
RADJOU, N., PRABHU, J., AHUJA, S. (2011), “Use jugaad to innovate faster, cheaper,
better”, Harvard Business Review . Retrieved from http://blogs.hbr.org/cs/2011/12/
think_like_an_indian_entrepren.html. Accessed 12.03.2012.

Page 25
SUSTAINABLE INNOVATION AND FRUGAL INNOVATION
136
REVUE D'ÉCONOMIE INDUSTRIELLE ➻ N° 159 ➻ 3 E TRIMESTRE 2017
RADJOU, N., PRABHU, J., AHUJA, S. (2013), L'Innovation jugaad : redevenons
ingénieux ! ,
Paris : Éditions Diateino.
REDDY, M. (2011), “Indo-US trade: co-creating value”, The Indian Journal of Management ,
4 (1), 1-2.
ROTHWELL, R. (1994), “Towards the Fifth-generation Innovation Process”, International
Marketing Review , 11 (1), 7-31.
ROTHWELL, R., (1992), “Developments towards the fifth generation model of innova-
tion, Technology”, Analysis and Strategic Management , 4 (1), 73-75.
SACHS, JD (2015). The Age of Sustainable Development , New York: Columbia University
Press.
SCHALTEGGER, S., WAGNER, M. (2011), “Sustainable entrepreneurship and sustainabil-
ity innovation: categories and interactions”, Business Strategy and the Environment ,
20 (4), 222-237.
SCHOT, J., GEELS, FW (2008), “Strategic niche management and sustainable innova-
tion journeys: theory, fitrateg, research agenda, and policy”, Technology Analysis &
Strategic Management , 20 (5), 537-554.
SEYFANG, G., SMITH, A. (2007), “Grassroots innovations for sustainable develop-
ment: towards a new research and policy agenda”, Environmental Politics , 16 (4),
584-603.
SHRIVASTAVA, P. (1995), “Environmental technologies and competitive advantage”,
Strategic Management Journal , 16 , 183-200.
STILGOE, J., OWEN, R., MACNAGHTEN, P. (2013), “Developing a framework for
responsi-
ble innovation”, Research Policy , 42 (9 ), 1568-1580.
SWANN, GMP (2009), The Economics of Innovation: An introduction , Cheltenham: Edward
Elgar.
TIDD, J. (2006), From Knowledge Management to Strategic Competence: Measuring
Technological,
Market and Organisational Innovation , 2nd ed., vol. 3, London: World Scientific
Publishing.
TIWARI, R., HERSTATT, C . (2017), Lead Market India: Key Elements and Corporate
Perspectives
for Frugal Innovations , Cham: Springer.
TIWARI, R., KALOGERAKIS, K., (2016), “A Bibliometric Analysis of Academic Papers on
Frugal Innovation”, Working Paper, August. Technische Universität Hamburg ,
Hamburg.
TIWARI, R., FISCHER, L., KALOGERAKIS, K. (2017a), “Frugal innovation in Germany:
A qualitative analysis of potential socio-economic impacts”, Working paper
No. 96. Hamburg, Institute for Technology and Innovation Management,
Hamburg University of Technology.
TIWARI, R., FISCHER, L., KALOGERAKIS, K. (2017b), „Frugal Innovation: An
Assessment
of Scholarly Discourse, Trends and Potential Societal Implications”, in Lead Market
India (pp. 13-35), Cham: Springer.
VAN DEN HOVEN, J. (2014), “Responsible Innovation: A New Look at Technology and
Ethics”, in J. Van den Hoven, N. Doorn, T. Swierstra, BJ Koops, H. Romijn (Eds.),
Responsible innovation 1: innovative solutions for global issues . Dordrecht: Springer.
VAN DEN HOVEN, J. (2013), “Value sensitive design and responsible innovation”, in
R. Owen, J. Bessant, M. Heintz (Eds.), Responsible innovation (pp. 75-84), Chichester:
Wiley.

Page 26
SUSTAINABLE INNOVATION AND FRUGAL INNOVATION
137
REVUE D'ÉCONOMIE INDUSTRIELLE ➻ N° 159 ➻ 3 E TRIMESTRE 2017
VAN DEN HOVEN, J. (undated), “Responsible Innovation in brief”, http://www.tbm.
tudelft.nl/fileadmin/Faculteit/TBM/Over_de_Faculteit/Decaan/Responsible_
Innovation_in_brief.pdf .
WAGNER, M. (2007), “The Link between Environmental Innovation, Patents, and
Environmental Management”, DRUID, Working Papers No. 07-14, Danish
Research Unit for Industrial Dynamics. Copenhagen, Denmark.
VON SCHOMBERG, R. (2011), “Prospects for technology assessment in a framework of
responsible research and innovation”, in M. Dusseldorp, R. Beecroft (Eds.),
Technikfolgen Abschätzen Lehren: Bildungspotenziale Transdisziplinärer Methoden ,
Wiesbaden: VS Verlag für Sozialwissenschaften.
WOOLRIDGE, A. (2010), “The Charms of Frugal Innovation, Special report”, The
Economist ,
5 April.
YOON, E., TELLO, S., (2009), “Drivers of Sustainable Innovation: Exploratory Views and
Corporate Strategies”, Seoul Journal of Business , 15 (2).
ZESCHKY, MB, WINTERHALTER, B., GASSMANN, O. (2011), “Frugal Innovation in
Emerging Markets”, Research-Technology Management , 54 (4), 38-45.
ZESCHKY, MB, WINTERHALTER, B., GASSMANN, O. (2014), “From Cost to Frugal
And Reverse Innovation: Mapping the Field and Implications for Global
Competitiveness”, Research-Technology Management , 57 (4), 20-27.
ZESCHKY, MB, WINTERHALTER, B., GASSMANN, O. (2011), “Frugal Innovation in
Emerging Markets”, Research-Technology Management , 54 (4), 38-45.

Page 1
Article original
Innovation frugale et développement: aides ou adversaires?
Peter Knorringa a *, Iva Peša b , André Leliveld b et Cees van Beers c
un Institut international d'études sociales - Université Erasmus de Rotterdam, La Haye, Pays -
Bas
b Université de Leiden, Leiden, Pays-Bas
c Université technique de Delft, Delft, Pays-Bas
* E-mail: knorringa@iss.nl
Résumé Les innovations frugales visent à mettre des produits, des services et des systèmes à
la portée de milliards de personnes. consommateurs pauvres et émergents de la classe
moyenne. En réduisant considérablement les coûts tout en protégeant l'utilisateur valeur
ajoutée, les innovations frugales ouvrent la voie à de nouveaux modèles commerciaux et
pourraient bien perturber l’innovation processus dans des économies entières. Le débat sur les
implications de l’innovation frugale pour le développement est idéo- logiquement polarisé.
Considérant que les défenseurs suggèrent une vision d’entreprise «gagnant-gagnant» dans
laquelle les entreprises peuvent gagner tout en réduisant simultanément la pauvreté, les
critiques soutiennent que l’innovation frugale ne fera qu’exacerber exploitation capitaliste et
inégalité. Dans cette contribution, nous soutenons qu’une approche empirique est nécessaire
pour évaluer où et quand l'innovation frugale est plus susceptible d'améliorer le
développement inclusif.
Les innovations frugales augure des produits, des services, et des systèmes à la portée de
milliards de consommateurs pauvres et de l'aspirante classe moyenne. Les innovations
frugales baissent les couts et préservent la valeur pour les consommateurs et les nouveaux
modèles économiques qui ont potentiel de perturber les processus d'innovation dans plusieurs
économies. Le débat sur les implications développementales of innovation frugale is
idéologiquement polarisé. Les défenseurs des innovations frugales suggèrent un scénario
d’expertise médicale pour toutes les parties ou peuvent réaliser des bénéfices simultanément
soulageant la pauvreté. Les critiques des innovations frugales soutiennent elles vont
simplement augmenter l'exploitante capitale et l'inégalité. Dans cet article, sur soutien qu'un
approche empirique est nécessaire pour établir où et quand une innovation frugale est plus
susceptible de soutenir le développement inclusif.
Revue européenne de recherche sur le développement (2016) 28, 143-153. doi: 10.1057 /
ejdr.2016.3
Mots-clés: innovation frugale; entrepreneuriat; La technologie; développement inclusif;
inégalité
Le monde des affaires assiste à une révolution de l’innovation frugale. Dans presque tous les
secteurs, quelques
Les entreprises avant-gardistes se font les champions de la quête de faire plus et mieux avec
moins. (…) Ces frugal
Les pionniers de l'innovation réécrivent les règles du jeu; dans certaines industries, ils
changent le jeu
entièrement (Radjou et Prabhu, 2014, p. 215).
L’innovation frugale est une nouvelle manifestation de l’innovation qui vise à apporter des
produits, des services et systèmes à la portée de milliards de consommateurs pauvres et
émergents de la classe moyenne au Moyen et Base de la pyramide ( Bhatti, 2012 ; Zeschky et
al , 2014 ). En réduisant considérablement les coûts tout en Pour préserver la valeur utilisateur
et la sophistication technologique, l’innovation frugale a été saluée comme potentiellement
perturbateur des processus d'innovation, des modèles commerciaux et même des économies
entières ( Tiwari et Herstatt, 2012 ; Rao, 2013; Radjou et Prabhu, 2014).
Schumpeter (1934) déjà souligné le rôle de l’innovation dans les sociétés en transformation
économique, à travers le processus de 'destruction créative'. En raison de son objectif d'inclure
les producteurs et les consommateurs à faible revenu dans la chaîne de valeur de l’innovation,
l’innovation frugale devrait perturber les systèmes existants à forte intensité de capital. et des
formes d'innovation descendantes, contribuant à des formes de développement plus inclusives
© 2016 Association européenne des instituts de recherche et de formation pour le
développement 0957-8811
Revue européenne de recherche sur le développement Vol. 28, 2, 143-153
www.palgrave-journals.com/ejdr /

Page 2
( van Beers et al , 2013 ; Chataway et al , 2014 ). Pourtant, il convient de se demander
empiriquement si
L’innovation frugale pourra en effet jouer ce rôle (Papaioannou, 2014) . Dans un article sur
Les foyers améliorés, exemple par excellence de l'innovation frugale, Abdelnour et Saeed
(2014, pp. 158-159) soulignent à la fois le potentiel positif et négatif de l’innovation frugale
dans relation au développement:
Selon les défenseurs des foyers, à travers le simple fait de cuisiner, les pauvres du monde
entier vont ralentir déforestation, freiner le réchauffement climatique, réduire la violence
sexuelle, améliorer la santé de la famille, développer débouchés durables »et produire un flux
durable de compensations de carbone. (…) [D'un autre point de vue]
Les panacées techniques justifient l’essor de l’industrie mondiale et la conversion des
bénéficiaires pauvres en gros consommateurs de technologies, de techniques et de modèles
économiques de sauvetage (occidentaux). (…) Le poêle la panacée transfère par inadvertance
(et très subtilement) les problèmes les plus graves du monde dans la vie privée des plus
vulnérables.
La discussion entourant l’innovation et le développement frugaux a jusqu’à présent été
idéologiquement polarisée (Dolan et Roll, 2013 ; Chataway et al , 2014 ). Considérant que les
avocats suggèrent une entreprise vision gagnant-gagnant dans laquelle les entreprises peuvent
réaliser des profits tout en réduisant la pauvreté ( Prahalad, 2006) , les critiques soutiennent
que l’innovation frugale ne fera qu’exacerber les exploitations capitalistes. et inégalité
(Schwittay, 2011 ; Dolan, 2012). Une focalisation sur l'acteur agence (qui a le pouvoir de faire
quoi et dans quelles circonstances) et les inégalités de pouvoir dans l'économie politique
(entre multinationales et consommateurs, par exemple) ( Szirmai, 2005) .
Dans cet article, nous visons à esquisser ces débats théoriques et à progresser vers une
approche plus empirique. approche qui reste rare ( Kolk et al , 2013 ). Tout en reconnaissant
les inégalités mondiales dans le développement, nous proposons de nous concentrer sur ce
que l’innovation frugale peut apporter à ces inégalités, par exemple, par l’innovation
technologique ou par la co-création impliquant à la fois des acteurs locaux et en tant que
producteurs internationaux (Chataway et al , 2014 ). En adoptant une approche fondée sur des
preuves, le La pertinence développementale du concept d'innovation frugale peut être
explorée plus avant. Si frugal L’innovation consiste en effet à «changer les règles du jeu»
(Radjou et Prabhu, 2014, p. 215), en termes de des processus d’innovation et de
développement, quels seront alors les effets les plus probables?
Cet article est structuré comme suit: Tout d’abord, un bref aperçu de l’innovation frugale et de
ses principaux les caractéristiques seront fournies. Deuxièmement, le débat théorique sur le
point de savoir si l’innovation frugale peut stimuler le «développement» ou si cela conduira à
une «exploitation capitaliste» sera décrit. Troisième, une étude de cas sur l’argent mobile au
Kenya et en Zambie sera présentée, afin d’illustrer le débats théoriques avec des résultats
empiriques. Enfin, quelques remarques finales sur le développement Le potentiel d'innovation
frugale sera proposé avec des propositions pour un programme de recherche.
Qu'est-ce que l'innovation frugale?
En 2010, The Economist a mis l’innovation frugale sous les projecteurs et depuis lors, il est
devenu un domaine d’intérêt scientifique émergent, accompagné d’une utilisation en
expansion rapide dans les monde de la gestion concernant la nouveauté du phénomène ( The
Eco, 2012 ; Tiwari et Herstatt, 2012; Radjou et Prabhu, 2014). nomist , 2010; Bhatti,
2012; George et al Frugal
L’innovation consiste à (re) concevoir des produits, des services ou des systèmes en vue de
réduire les coûts de sacrifier la valeur utilisateur pour atteindre une clientèle de masse, en
particulier dans les pays à faibles revenus ( Bhatti, 2012 ; Tiwari et Herstatt, 2012; Rao,
2013).
Outre un marché en développement d’Asie, d’Amérique latine et d’Afrique, l’innovation
frugale peut également intéresser les consommateurs conscients des coûts. les utilisateurs en
Europe et en Amérique du Nord ( Govindarajan et Ramamurti, 2011; Radjou et Prabhu,
2014).
Une gamme de produits et de services est issue de processus d’innovation frugale, tels que le
Nano-voiture, appareils à ultrasons portables, services d'argent mobile et lavage à usage
unique d'OMO
Knorringa et al
144
© 2016 Association européenne des instituts de recherche et de formation pour le
développement 0957-8811
Revue européenne de recherche sur le développement Vol. 28, 2, 143-153

Page 3
sachets de poudre adaptés à l'eau froide (Agarwal et Brem, 2012; van Beers et al , 2012 ;
Prahalad,
2012) . Parce que le cadre de faible revenu implique souvent des contraintes institutionnelles
et de ressources - telles que
capital limité, manque de provisions de base, infrastructure insuffisante ou mauvaise
gouvernance -
L’innovation doit suivre un chemin différent de celui à forte intensité de capital et de la
recherche et développement. processus dirigé commun sur les marchés occidentaux (
Kaplinsky, 2011; Bhatti, 2012). En bref, frugal L’innovation implique de repenser l’ensemble
des processus de production et les modèles commerciaux, ainsi que cycles d'innovation ( The
Economist , 2010 ; Rao, 2013). Ce qui a conditionné l'émergence actuelle de l'innovation
frugale et quels changements l'innovation frugale apporte-t-elle au cycle de l'innovation?
Jusqu'à récemment, les processus d'innovation dominants (concentrés en Europe et en
Amérique du Nord) reste largement capitalistique, high-tech et exogène au contexte de faible
revenu ( Kaplinsky, 2011 ). Bien que le mouvement de la technologie appropriée des années
1970 ait tenté de changer la situation en développant des technologies adaptées aux pays à
faible revenu, en développant intensif, simple à utiliser et à réparer, produit pour les
consommateurs à faible revenu à petite échelle et avec un impact minimalement nocif sur
l'environnement, cela reste en grande partie "sous le radar" et a été promu presque
exclusivement par des ONG ( Schumacher, 1973; Clark et al , 2009 ;
Kaplinsky, 2011) . L’émergence récente de l’innovation frugale s’est appuyée sur un objectif
spécifique mélange de facteurs liés à l'environnement économique, technologique et
d'innovation mondial et principalement menée par des entreprises internationales et locales
(Bhatti, 2012 ). Le développement et L’extension des chaînes de valeur mondiales a intensifié
la concurrence internationale, remodelé production et le commerce et confié un nouveau rôle
aux consommateurs (à faibles revenus) ( Kaplinsky et Farooki, 2010; Gereffi, 2014). À cela
s’ajoute la diffusion mondiale des capacités, associée à croissance démographique et
économique rapide dans les pays asiatiques et africains ( Kaplinsky, 2011) .
La base de consommateurs à faible revenu s’étant développée si rapidement, l’innovation a
été orientée pour atteindre ces marchés à fort potentiel (Dolan et Roll, 2013 ). Cela a été tenté
par le biais d'une "innovation polycentrique" dans laquelle plusieurs acteurs sont supposés
collaborer ( Radjou, 2009), sans souligner les conflits d'intérêts inhérents entre les différents
acteurs.
L’effondrement du commerce en 2008 a encore accéléré le déplacement des marchés finaux
du Nord vers le Nord. Sud, contestant la domination des types d’innovation occidentaux (
Gereffi, 2014) . Ces facteurs peuvent offrir des possibilités de représentation aux producteurs
et consommateurs à faibles revenus, qui ne compter sur le transfert de technologie des
marchés développés, mais pourrait même - dans la plupart des cas scénario optimiste -
fonctionnent en tant que co-créateurs de l'innovation ( Chironga et al , 2011 ). En outre, les
pouvoirs publics se sont détournés de l’innovation et de l’industrie pour se consacrer
davantage à la accent mis sur l'entreprise privée (Kaplinsky, 2011 ; Blowfield et Dolan,
2014). Secteur privé Développement (PSD) implique une valorisation de l’entreprise privée,
l’efficacité du marché, la navire et la conviction que les marchés peuvent profiter aux pauvres
(Schulpen et Gibbon, 2002 ; Blowfield et Dolan, 2014) . Cela a de lourdes conséquences pour
les pays en développement,
Selon le discours de PSD, les entreprises pourraient réussir là où les gouvernements et les
donateurs d'aide ont échoué, à savoir en atténuant, voire en éliminant la pauvreté (Arora et
Romijn, 2011 ). Le dominant La trajectoire de l'innovation a donc nécessairement été remise
en question par de nouveaux paradigmes tels que le frugal l'innovation (Hammond et al , 2007
; Kaplinsky, 2011; Radjou et Prabhu, 2014).
L’innovation frugale défie toutes les étapes du cycle de l’innovation, de l’idée au modèle
économique, marketing et consommation ( Radjou et Prabhu, 2014).
Tiwari et al (2014, p. 18) suggèrent que Les innovations frugales sont: produits nouveaux ou
significativement améliorés (biens et services), procédés ou marketing et organisation.
méthodes nationales qui cherchent à minimiser l’utilisation de ressources matérielles et
financières dans la chaîne de valeur (développement, fabrication, distribution, consommation
et élimination) dans le but de réduire de manière significative le coût total de propriété et / ou
d’utilisation tout en respectant, voire même en dépassant certaines
critères prédéfinis de normes de qualité acceptables.
Innovation frugale et développement: aides ou adversaires?
145
© 2016 Association européenne des instituts de recherche et de formation pour le
développement 0957-8811
Revue européenne de recherche sur le développement Vol. 28, 2, 143-153

Page 4
Si l’innovation frugale consiste à fournir des biens, des services et des systèmes à faible coût,
l’ensemble de l’innovation la chaîne de valeur doit être abordée. Bhatti (2012 , p. 18) propose
que l'innovation frugale 'puisse redéfinir modèles d’entreprise, reconfigurer les chaînes de
valeur et repenser les produits pour utiliser les ressources de différentes créer des marchés
plus inclusifs en offrant aux utilisateurs des contraintes d’abordabilité, souvent de manière
de manière évolutive et durable ». L’innovation frugale implique que les technologies de
pointe existantes à forte intensité de capital processus d’innovation plus bas devraient devenir
plus interactifs et polycentriques, offrant ainsi une les producteurs et les consommateurs
locaux, que le modèle économique devrait être adapté pour permettre la mise à l'échelle, il se
peut que le marketing doive devenir plus inventif en utilisant des emballages plus petits
ou des systèmes de distribution alternatifs, etc. (Radjou et Prabhu, 2014) . L'accent de frugal
innovation sur les innovations abordables et abordables qui simplifient la vie et améliorent la
Les conditions économiques, sociales et environnementales des consommateurs pourraient
donc avoir des conséquences considérables.
conséquences pour les processus de développement ( Agarwal et Brem, 2012; Bhatti, 2012).
Quand les innovations frugales sont-elles plus susceptibles d'être également plus
inclusives?
Schumpeter (1934) a souligné que les innovations sont une force dominante dans la
transformation économique.
sociétés en formation, au moyen de la «destruction créatrice». En outre, l’innovation peut
jouer un rôle dans
réorienter la croissance économique de manière plus satisfaisante pour le développement
(Chataway et al , 2014 ,
p. 50). Pourtant, même si l’innovation peut aider à résoudre les problèmes de pauvreté,
«l’innovation traditionnelle est
associée à une inégalité croissante »( Heeks et al , 2014 , p. 176; Santiago, 2014, p. 1).
L'utilisation de
technologies à forte intensité de capital, à grande échelle et dommageables pour
l'environnement, a même
découplage de la croissance socio-économique et du développement ( Kaplinsky, 2011;
Chataway et al. ,
2014) . En perturbant les processus d’innovation établis, les innovations frugales pourraient se
révéler
exemples de destruction créatrice schumpétérienne susceptibles de stimuler la croissance
économique locale.
développement dans les pays à faible revenu ( Rao, 2013). L’innovation inclusive peut être
définie comme «la
développement et la mise en œuvre de nouvelles idées qui aspirent à créer des opportunités
qui améliorent
bien-être social et économique 1 pour les membres de la société privés de leurs droits »(
George et al , 2012 ,
p. 663). Les innovations inclusives et favorables aux pauvres ont été décrites comme «un
système social multipartite».
processus d’apprentissage, qui génère et utilise de nouvelles connaissances et qui élargit la
capacités et opportunités des pauvres » (Berdegué, 2005, p. 15). Cela implique une
collaboration
entre les entités publiques de RD, l’industrie, les universités, les organisations non
gouvernementales,
donateurs et réseaux mondiaux »( Banque mondiale, 2010, p. 338). Plus que les types
conventionnels de
l’innovation et les réseaux technologiques, l’innovation frugale peut permettre l’incorporation
des valeurs
producteurs et consommateurs asiatiques et africains dans la conception, la production, la
commercialisation et
distribution de produits, systèmes et services économes (Chataway et al , 2014 ). À cause de
ses
polycentrique qui relie les acteurs des secteurs formel et informel de différents pays,
L’innovation frugale pourrait jouer un rôle dans la création d’une croissance économique
durable et inclusive.
développement ( Papaioannou, 2014). L’innovation frugale conduira-t-elle à un
développement durable et équitable
croissance économique, ou profitera-t-il simplement à quelques privilégiés tout en exploitant
les autres (George
et al , 2012 ; Dolan and Roll, 2013; Cozzens et Sutz, 2014)?
Dans la littérature, deux évaluations très différentes ont été menées pour déterminer si
l’innovation frugale
pourra contribuer à l’innovation et au développement inclusifs ( Cross and Street, 2009 ;
Chataway et al , 2014) . D’une part, la capacité du commerce international à répondre aux
besoins des
le «bas de la pyramide» (BoP) a été célébré comme une proposition «gagnant-gagnant» qui
permettrait
générer des profits tout en réduisant la pauvreté (Prahalad, 2006 ). Le discours de BoP
suggère que les entreprises peuvent trouver fortune en servant «les milliards de pauvres en
aspirants qui rejoignent
l'économie de marché pour la première fois »( Prahalad et Hall, 2002, p. 1). Ceux qui vivent
sur moins de
Knorringa et al
146
© 2016 Association européenne des instituts de recherche et de formation pour le
développement 0957-8811
Revue européenne de recherche sur le développement Vol. 28, 2, 143-153

Page 5
Deux dollars par jour, soit environ 4 milliards de personnes dans le monde, constitueraient un
"méga marché" de
«micro-consommateurs», qui sont mal desservis par les produits et services existants et
seraient donc
être réceptif aux innovations frugales (Hammond et al , 2007 ; Landrum, 2007). Par mutuelle
création de valeur, l’éradication de la pauvreté serait «conciliable avec un objectif de
maximisation du profit
au sein d'un système de marché basé sur l'entreprise »( Ansari et al , 2012 , p. 814; London et
al , 2010) .
De plus en plus d'acteurs du secteur privé ont ciblé l'innovation inclusive pour les
consommateurs pauvres
une source de ventes et de profits (Schulpen et Gibbon, 2002 ; Blowfield et Dolan, 2014).
Idées de
«entreprise inclusive pour les pauvres» (ou bien «entreprise sociale», «entreprise en faveur
des pauvres» ou «entreprise inclusive»).
capitalisme ") ont cherché à marier les profits à des fins sociales, en supposant que" les
activités commerciales peuvent
contribuer à la réalisation de l’objectif à long terme de réduction de la pauvreté en intégrant
les parties les plus négligées de la société.
la population mondiale vers des chaînes de valeur et des structures de marché efficaces »
(Hahn, 2012, p. 51).
D'autre part, la contribution potentielle des entreprises au développement inclusif a été
améliorée.
sérieusement interrogé ( Schwittay, 2011; Dolan, 2012). Approches critiques de la littérature
BoP
suggèrent qu’il faut mieux comprendre la manière dont les bénéfices des entreprises et les
besoins des pauvres
peuvent être combinés, alors que d'autres rejettent carrément ces scénarios gagnants-gagnants
( Cross and Street, 2009 ; Arora et Romijn, 2011). La rhétorique de BoP pourrait même
aggraver la pauvreté
l’inégalité, en reconstituant les pauvres en consommateurs «modernes» et soucieux de la
valeur, avec
besoins et désirs non satisfaits qui ne peuvent être satisfaits que par l'entreprise capitaliste et
le marché
implication ( Dolan, 2012) . Les multinationales pourraient bien évincer les ressources
locales, transférer
technologies ou pratiques inappropriées et accroissent la dépendance (Hansen et Schaumburg-
Müller, 2010 ). Les relations de pouvoir inégales entre les multinationales et les
consommateurs pauvres ont donc
doivent être reconnus ( Karnani, 2007; Ansari et al , 2012 ). Plus que les multinationales, le
l’économie informelle pourrait être adaptée pour permettre de réagir à l’évolution de la
demande, au développement des compétences.
et la participation aux chaînes de valeur mondiales, pour faciliter le rôle des organisations
intermédiaires
et pour fournir une connaissance du contexte sociétal et politique (Cozzens et Sutz, 2014 ).
Parce que
de sa structure d’emploi ouverte, les idées se diffusent rapidement dans le secteur informel
(Meagher et
Lindell, 2013 ; Cozzens et Sutz, 2014). On devrait se demander dans quelle mesure
«incorporant
l'économie informelle dans les modèles économiques mondiaux et les systèmes participatifs
de fourniture de services
autonomiser les entrepreneurs et les travailleurs informels de l’Afrique [et de l’Asie], ou
saisit-il leur
des énergies pour réduire les coûts et augmenter les profits des autres? ' (Meagher et Lindell,
2013, p. 59).
Bien que l’innovation frugale puisse avoir le potentiel d’être inclusive, elle n’est pas
intrinsèquement aussi
( Papaioannou, 2014 ). L’innovation frugale peut impliquer des producteurs à faibles revenus
dans la conception,
processus de production et de commercialisation, mais il se peut également que les
multinationales conçoivent, produisent
et les innovations commerciales frugales qui finissent par mettre en péril les entrepreneurs
locaux ( Ansari et al , 2012 ).
Malgré l’objectif de l’innovation frugale de fournir des «solutions complètes» mieux adaptées
aux besoins
l’environnement et les goûts des consommateurs à faible revenu, cela ne réussit pas toujours
(Mendoza et
Thelen, 2008, p. 451). Après tout, «l'introduction de nouveaux marchés peut créer de
nouvelles vulnérabilités
et perturber plutôt qu'améliorer l'harmonie sociale »( Ansari et al , 2012 , p. 817). Les
critiques se disputent
que les innovations fugales induites par les entreprises ne peuvent pas s'attaquer aux "causes
structurelles fondamentales de la pauvreté et
inégalité » (Banks et Hulme, 2014, p. 193). En effet, «l'inclusivité est un multidimensionnel
concept qui ne peut pas être réalisé si des produits de qualité médiocre sont proposés aux gens
» (Papaioannou, 2014 ,
p. 195). Le développement est plutôt «un processus économique et social qui facilite
également les redistributions
du pouvoir, de la représentation et de la responsabilité, ainsi que de politiques sociales,
économiques et politiques plus inclusives.
institutions » (Banks et Hulme, 2014, p. 189). De multiples acteurs de tous les secteurs de la
société,
multinationales et les consommateurs, devront donc être associés si une solution structurelle à
la
la pauvreté mondiale doit être atteinte ( Badiane et Berdish, 2011). À cet égard, le
polycentrique
L’approche sous-jacente de l’innovation frugale pourrait permettre des formes d’innovation
plus inclusives et
développement ( Heeks et al , 2014) .
Innovation frugale et développement: aides ou adversaires?
147
© 2016 Association européenne des instituts de recherche et de formation pour le
développement 0957-8811
Revue européenne de recherche sur le développement Vol. 28, 2, 143-153

Page 6
Les points de vue existants sur le potentiel inclusif de l’innovation frugale se polarisent
ouvertement,
juxtaposer une vision d'entreprise d'un scénario gagnant-gagnant avec une vision critique de
l'exploitation capitaliste
du secteur informel (Dolan, 2012 ). Pourtant, l’innovation frugale pourrait offrir un milieu
plus nuancé
sol. Dans l'affirmative, il conviendrait de se demander dans quelle mesure les innovations
ascendantes ont plus
potentiel de génération de croissance économique plus équitable que celui d’innovations
descendantes,
soit que «les processus de haut en bas et de bas en haut sont cruciaux dans la recherche et le
développement
d'initiatives d'innovation inclusive » (George et al , 2012, p. 677). Innovation frugale, à cause
de sa
polycentrique qui combine des processus d’innovation descendants et ascendants, ainsi que
des
différents acteurs, pourrait permettre des formes plus inclusives d'innovation et de
développement. Une telle position
échapperait au débat «développement contre exploitation» en suggérant que l’innovation
frugale
cherche à combiner les idées et les connaissances locales avec l'expertise internationale dans
les chaînes de valeur inclusives
développer des produits à faible coût et offrant une valeur utilisateur maximale (Bhatti ,
2012). Toujours détaillé
des études empiriques sont nécessaires pour déterminer si l’innovation frugale conduira à une
croissance économique ou si elle ne fera que maintenir les inégalités existantes (Arora et
Romijn,
2011) . L’exemple des services d’argent mobile est un exemple qui peut illustrer les débats
précédents.
au Kenya (M-PESA) et en Zambie (Zoona).
Un exemple illustratif: l'argent mobile et l'inclusion financière
Les services d’argent mobile, et l’exemple kenyan de M-PESA en particulier, ont été étiquetés
cas exemplaires d’innovation frugale, en raison de leur capacité à réduire les coûts de la
finance
transactions, leur marché de masse et leur sophistication technologique (Radjou et Prabhu,
2014) .
L’argent mobile permet «un moyen plus rapide, moins coûteux et plus efficace de transférer
de l’argent» (Hughes
et Lonie, 2007) . Le succès des services d’argent mobile a donné lieu à une "transformation
récit':
L’absorption rapide et la portée étendue de l’application ont amené de nombreux praticiens du
développement à
que M-PESA et des applications similaires ont le potentiel de devenir «transformationnels».
C'est, ils peuvent
étendre la portée des services financiers au segment de la population non bancarisé. Selon
certains, ces
services constituent le fondement du développement économique et permettent notamment
aux pauvres de gravir les échelons
«échelle bancaire» en facilitant l’accès à l’économie formelle. En outre, il est affirmé que par
le biais de
une telle participation, les pauvres peuvent augmenter leur richesse, diversifier leurs actifs et
devenir plus résilients
aux chocs (Morawczynski, 2009, p. 509–510).
En particulier dans les débats "TIC pour le développement", les services financiers mobiles
ont été
liées à «l'inclusion financière» et même à la «transformation économique» (Heeks, 2014) .
Malgré ces affirmations positives, «des questions subsistent quant à la nature et à l’étendue de
la
effet de la monnaie mobile sur le bien-être des utilisateurs pauvres des pays en développement
» (Aker et Mbiti, 2010 ,
p. 222). Après une étude ethnographique détaillée de M-PESA, Morawczynski (2009 , p. 521)
conclu qu'il "existe des limitations claires au potentiel transformationnel des services
financiers mobiles
services », par exemple, en ce qui concerne les inégalités entre hommes et femmes et entre
zones rurales et urbaines. Des inégalités de richesse pourraient
ne peuvent pas être traités efficacement par les services financiers mobiles, car «en moyenne,
les utilisateurs de M-Pesa
plus riche, mieux éduqué, urbain et «déjà mis en réserve» (Aker et Mbiti, 2010, p. 221).
Des auteurs pessimistes affirment que l'argent mobile et ses fondements capitalistes ne feront
que
exacerber les inégalités mondiales et l'exploitation des pauvres (Ya'u, 2004 ; Murphy et al. ,
2004) .
2014) . Murphy et al. (2014, p. 265) affirment que les récits d'inclusion financière et les
promesses de
le développement économique grâce aux TIC néglige souvent les interdépendances et les
relations de pouvoir
qui permettent aux sociétés africaines de se prendre en charge au sein du GIE [global
l’économie de l’information], des relations contingentes pouvant exclure certains acteurs
économiques
Knorringa et al
148
© 2016 Association européenne des instituts de recherche et de formation pour le
développement 0957-8811
Revue européenne de recherche sur le développement Vol. 28, 2, 143-153

Page 7
y compris la connexion et parfois l'exploitation des autres ». Conceptuellement, la discussion
entourant
l’argent mobile en Afrique a donc évolué dans le sens du «développement par rapport au
débat sur l’exploitation présenté plus tôt pour une innovation frugale (Morawczynski, 2009 ).
Argent mobile
fournit un point d’entrée unique pour évaluer ces affirmations théoriques d’une manière plus
empirique.
Même si les agents d’argent mobile, qui agissent comme intermédiaires entre les fournisseurs
de réseau et
clients, jouent un rôle crucial pour permettre l’inclusion financière en répartissant l’argent
mobile
services, il existe peu de preuves dans la littérature concernant leur impact sur les moyens de
subsistance
( Duncombe, 2012, p. 573). La recherche parmi les agents d’argent mobile à Kitwe, en
Zambie, suggère une
évaluation équilibrée du potentiel des services d'argent mobile à contribuer à l'inclusion
financière
et transformation économique ( Peša, 2015 ). Les opérateurs de réseau affirment que devenir
un mobile
agent financier peut renforcer l'esprit d'entreprise, les opportunités commerciales et l'inclusion
financière.
Zoona, par exemple, affirme qu’elle «offre aux entrepreneurs [agents] l’occasion de créer
leurs propres
entreprises et créer de la richesse et de l'emploi en proposant des solutions de paiement
mobile, des
services, outils de gestion et soutien »( www.kiva.org/partners/210 , consulté le
28 octobre 2015). Un certain nombre d’agents ont en effet pu réaliser des bénéfices élevés
grâce à
commissions sur les transactions, mais tous les agents ne bénéficient pas de leur engagement
avec l'argent mobile
prestations de service. La précarisation a résulté de la structure de franchisage des services
d'argent mobile.
Les opérateurs de réseau sous-traitent des agents en tant qu’entrepreneurs indépendants, ce
qui leur donne la liberté de
employer des guichets comme ouvriers à charge. Les caissiers passent de longues heures dans
les kiosques, souvent sans aucun
contrat formel, et ils reçoivent des paiements très bas. L'argent mobile a donc créé de
nouveaux
inégalités entre les agents en tant qu’entrepreneurs productifs et les conteurs en tant que main-
d’œuvre précaire. Sur le
Du côté des consommateurs, l’argent mobile a permis aux consommateurs d’accéder plus
facilement à l’argent et
facilite les investissements productifs, mais ses effets sur le bien-être économique demeurent
fait l’objet de nombreuses discussions, car cette croissance renforcerait probablement les
inégalités (Aker et Mbiti, 2010 ;
Duncombe, 2012; Heeks, 2014). À long terme, cette inégalité pourrait compromettre le
potentiel de
l'argent mobile pour contribuer à l'inclusion financière et au développement ( Peša, 2015) . Ni
rhétorique de célébration de l'inclusion financière, la transformation économique et le
développement ni
des vues simplistes de l’exploitation capitaliste devraient être pleinement acceptées, comme le
dit Duncombe
(2012, pp. 582-583) conclut:
D'une part, les téléphones mobiles sont considérés comme une forme d'innovation pouvant
rendre les marchés plus inclusifs
pour les pauvres (…) [en] facilitant l’accès aux informations et aux transactions du marché, en
créant
développement par le biais de l’accès et de l’utilisation personnels par les pauvres et en
offrant un potentiel de
viabilité, compte tenu de leur coût relativement bas et de leur aptitude à gérer de petites
quantités et de petites transactions. Sur
D'autre part, les recherches suggèrent également que de tels processus de marché génèrent des
inégalités intrinsèques d'accès.
et la propriété (…) Ainsi, les avantages de l'inclusion du marché restent refusés à une grande
partie des
pauvres (et certainement les plus pauvres) qui n’ont toujours pas accès ni les moyens
d’utiliser efficacement les
réseaux de téléphonie mobile.
Ce n’est que par des recherches empiriques détaillées que les débats théoriques sur le
développement
la pertinence de l'innovation frugale soit avancée.
Remarques finales et futur programme de recherche
Le concept d’innovation frugale s’impose depuis 2010 parmi les praticiens, les décideurs
et des universitaires. Cependant, qu’est-ce que l’innovation frugale est et quelle pourrait être
sa pertinence pour le développement?
être rester fortement débattu. Alors que certains auteurs soutiennent que l’innovation frugale
conduira à
développement économique durable et des formes d'innovation plus inclusives, d'autres
suggèrent que
L'innovation frugale se révélera incapable de remédier aux inégalités structurelles au sein de
l'économie politique
Innovation frugale et développement: aides ou adversaires?
149
© 2016 Association européenne des instituts de recherche et de formation pour le
développement 0957-8811
Revue européenne de recherche sur le développement Vol. 28, 2, 143-153

Page 8
ou que cela pourrait même exacerber l'exploitation capitaliste des milieux à faibles revenus.
Innovation frugale
propose de profonds changements à la chaîne de valeur de l'innovation, des changements qui
pourraient avoir
résultats de développement, si les producteurs et les consommateurs à faible revenu sont
inclus dans l'innovation
processus sur un pied d'égalité qu'avant. Cependant, on peut se demander si l’innovation
frugale
seuls seront en mesure de remédier aux inégalités de pouvoir aux niveaux mondial et local,
par exemple en
inégalités de genre, de richesse ou de pouvoir entre les multinationales occidentales et les
pays à faible revenu
les consommateurs. Cet article a cherché à donner un aperçu de ces débats, tout en soulignant
la nécessité de
intégrer des débats théoriques dans des preuves empiriques. Des études empiriques
provisoires suggèrent que frugal
L’innovation peut avoir des effets positifs et négatifs sur le développement, mais d’autres
études sont en cours.
impératif de parvenir à des conclusions plus fermes. Parce que l'innovation frugale est encore
un domaine émergent de
étude, nous conclurons en suggérant quelques pistes de recherche pour explorer la relation
between frugal innovation and development.
Most importantly, empirical studies are much needed to advance the existing debates on
frugal
innovation. A main aim of empirical studies should be to look at frugal innovation through the
lens
of local economic development but at the same time to relate local processes to national and
global
niveaux. Such empirical studies can generate a better understanding as to which actors play a
role
in frugal innovation, both internationally and locally. For example, can differences be
observed
between actors in terms of market segments served, type of frugal products and services
designed,
produced and marketed, technologies used, business models, enterprise form (MNCs, SMEs,
micro-
entrepreneurs), participation in and organisation of innovation and technology networks,
compliance
to safety and sustainability standards, governance, legal frameworks and so on? And can these
different manifestations inform us about the effects of different kinds of frugal innovations on
local
economic development? What are the power relations between different kinds of actors, for
example? Ideas of polycentric innovation suggest benevolent collaboration and even co-
creation, but
multinationals might still dominate innovation processes and crowd out local resources.
Empirique
studies can further generate better insights into the appropriate social and institutional
preconditions
for frugal innovations. The main question here is to what extent and how the environment in
which
actors operate is enabling frugal innovations that stimulate local economic development.
Govern-
ance issues, such as the legal dimensions of innovation, the availability of and access to
financial
institutions, the role of knowledge centres (universities, think tanks, laboratories, vocational
training
institutes), governmental policies on innovation and industrial development, all need to be
better
understood. For this, it is important to conduct empirical studies that can take frugal
innovation out
of the Indian and Asian context, to introduce the concept to the African and Latin American
context,
where it has barely been applied so far. Does frugal innovation in Latin America and Africa
enjoy
the same dynamics as in Asia, and does it have similar developmental effects? Moreover, an
integrative approach towards frugal innovation is desirable. Viewing technical aspects of
production
in conjunction with business models and patterns of consumption and the BoP can yield a
more
balanced assessment of the dynamics and effects of frugal innovation. Therefore, only
through
detailed empirical studies can the developmental potential of frugal innovation be properly
assessed.
Irrespective of where and when frugal innovations are more likely to contribute to
development,
it seems clear that processes of frugal innovation are likely to become a key dimension of
economies
in the Global South as well as the Global North. So, as development researchers, we better
work hard
to broaden our analytical toolkit in order to better understand how frugal innovations are
impacting
on global development.
Remarque
1. In this article we do not deal with the environmental/ecological dimension.
Knorringa et al
150
© 2016 European Association of Development Research and Training Institutes 0957-8811
European Journal of Development Research Vol. 28, 2, 143–153

Page 9
Références
Abdelnour, S. and Saeed, AM (2014) Technologizing humanitarian space: Darfur advocacy
and the
rape-stove Panacea. International Political Sociology 8(2): 145–163.
Agarwal, N. and Brem, A. (2012) Frugal and Reverse Innovation – Literature Overview and
Case Study
Insights from a German MNC in India and China. In: Proceedings of the 2012 18th
International Con-
ference on Engineering, Technology and Innovation . June 18–20 2012, Stuttgart: 1–11.
Aker, JC and Mbiti, IM (2010) Mobile phones and economic development in Africa. Journal
of Economic
Perspectives 24(3): 207–232.
Ansari, S., Munir, K. and Gregg, T. (2012) Impact at the 'bottom of the pyramid': The role of
social capital in
capability development and community empowerment. Journal of Management Studies 49(4):
813–842.
Arora, S. and Romijn, H. (2011) The empty rhetoric of poverty reduction at the base of the
pyramid. Orga-
nization 19(4): 481–505.
Badiane, K. and Berdish, D. (2011) Comments. Current Anthropology 52(3): 580–581.
Banks, N. and Hulme, D. (2014) New development alternatives or business as usual with a
new face?
The transformative potential of new actors and alliances in development. Third World
Quarterly 35(1):
181–195.
van Beers, C., Knorringa, P. and Leliveld, A. (2013) Understanding frugal innovation in
Africa: Schumpeter
revisited. Discussion Paper for the International Workshop 'The (Mis)Fortune of Frugal
Innovation';
28–29 March, Grenoble, France.
van Beers, C., Leliveld, A. and Knorringa, P. (2012) Frugal innovation in Africa: Tracking
Unilever’s
washing-powder sachets. In: J.-B. Gewald, A. Leliveld and I. Peša (eds.) Transforming
Innovations in
Africa: Explorative Studies on Appropriation in African Societies . Leiden, The Netherlands
and Boston,
MA: Brill, pp. 59–77.
Berdegué, JA (2005) Pro-Poor Innovation Systems. Background Paper IFAD , Rome, Italy.
Bhatti, Y. (2012) What is Frugal, What is Innovation? Towards a Theory of Frugal
Innovation. M'a dit
Business School, Working Paper, Oxford, UK.
Blowfield, M. and Dolan, CS (2014) Business as a development agent: Evidence of
possibility and
improbability. Third World Quarterly 35(1): 22–42.
Chataway, J., Hanlin, R. and Kaplinsky, R. (2014) Inclusive innovation: An architecture for
policy devel-
opment. Innovation and Development 4(1): 33–54.
Chironga, M., Leke, A., Lund, S. and van Wamelen, A. (2011) Cracking the next growth
market: Africa.
Harvard Business Review 89(5): 117–122.
Clark, N. et al. (2009) Below the Radar: What Does Innovation in the Asian Driver
Economies Have to
Offer other Low Income Economies? Innogen Working Paper, Milton Keynes, UK.
Cozzens, S. and Sutz, J. (2014) Innovation in informal settings: Reflections and proposals for
a research
agenda. Innovation and Development 4(1): 5–31.
Cross, J. and Street, A. (2009) Anthropology at the bottom of the pyramid. Anthropology
Today 25(4): 4–9.
Dolan, C. (2012) The new face of development: The 'bottom of the pyramid' entrepreneurs.
Anthropology
Today 28(4): 3–7.
Dolan, C. and Roll, K. (2013) Capital's new frontier: From 'unusable' economies to bottom-of-
the-pyramid
markets in Africa. African Studies Review 56(3): 123–146.
Duncombe, RA (2012) An evidence-based framework for assessing the potential of mobile
finance in sub-
saharan Africa. Journal of Modern African Studies 50(3): 369–395.
George, G., MacGahan, AM and Prabhu, J. (2012) Innovation for inclusive growth: Towards
a theoretical
framework and a research agenda. Journal of Management Studies 49(4): 661–683.
Gereffi, G. (2014) Global value chains in a post-Washington Consensus World. Review of
International
Political Economy 21(1): 9–37.
Govindarajan, V. and Ramamurti, R. (2011) Reverse innovation, emerging markets, and
global strategy.
Global Strategy Journal 1(3–4): 191–205.
Hahn, R. (2012) Inclusive business, human rights and the dignity of the poor: A glance
beyond economic
impacts of adapted business models. Business Ethics: A European Review 21(1): 47–63.
Hammond, AL, Kramer, WJ, Tran, J., Katz, R. and Walker, C. (2007) The next 4 billion:
Market size and
business strategy at the base of the pyramid. World Resources Institute & IFC report,
Washington, DC.
Hansen, MW and Schaumburg-Müller, H. (2010) Firms in developing countries: A theoretical
probe into
the borderland of business studies and development studies. European Journal of
Development
Research 22(2): 197–216.
Frugal Innovation and Development: Aides or Adversaries?
151
© 2016 European Association of Development Research and Training Institutes 0957-8811
European Journal of Development Research Vol. 28, 2, 143–153

Page 10
Heeks, R. (2014) ICTs and Poverty Eradication: Comparing Economic, Livelihoods and
Capabilities Models.
Development Informatics Working Paper Series, Manchester, UK.
Heeks, R., Foster, C. and Nugroho, Y. (2014) New models of inclusive innovation for
development.
Innovation and Development 4(2): 175–185.
Hughes, N. and Lonie, S. (2007) M-PESA: Mobile money for the 'unbanked' turning
cellphones into
24-hour tellers in Kenya. Innovations 2(1–2): 63–81.
Kaplinsky, R. (2011) Schumacher meets Schumpeter: Appropriate technology below the
radar. Recherche
Policy 40(2): 193–203.
Kaplinsky, R. and Farooki, M. (2010) What Are the Implications for Global Value Chains
when the Market
Shifts from the North to the South? World Bank Working Paper, Washington, DC.
Karnani, A. (2007) The mirage of marketing to the bottom of the pyramid: How the private
sector can help
alleviate poverty. California Management Review 49(4): 90–111.
Kolk, A., Rivera-Santos, M. and Rufin, C. (2013) Reviewing a decade of research on the
'base/bottom of the
pyramid' (BOP) concept. Business & Society 20(10): 1–40.
Landrum, NE (2007) Advancing the 'base of the pyramid' debate. Strategic Management
Review 1(1): 1–12.
London, T., Anupindi, R. and Sheth, S. (2010) Creating mutual value: Lessons learned from
ventures ser-
ving base of the pyramid producers. Journal of Business Research 63(6): 582–594.
Meagher, K. and Lindell, I. (2013) ASR forum: Engaging with African informal economies:
Social inclusion
or adverse incorporation? African Studies Review 56(3): 57–76.
Mendoza, RU and Thelen, N. (2008) Innovations to make markets more inclusive for the
poor. Développer-
ment Policy Review 26(4): 427–458.
Morawczynski, O. (2009) Exploring the usage and impact of 'transformational' mobile
financial services:
The case of M-PESA in Kenya. Journal of Eastern African Studies 3(3): 509–525.
Murphy, JT, Carmody, P. and Surborg, B. (2014) Industrial transformation or business as
usual? Informa-
tion and communication technologies and Africa's place in the global information economy.
Review of
African Political Economy 41(140): 264–283.
Papaioannou, T. (2014) How inclusive can innovation and development be in the twenty-first
century?
Innovation and Development 4(2): 187–202.
Peša, I. (2015) The 'transformational' potential of mobile money in Zambia: Frugal
innovation, inclusive
innovation and mobile money agents in Kitwe. Paper Presented at the Workshop 'Can Frugal
Innova-
tion Become Inclusive Innovation; 26–27 November, ISS The Hague, The Netherlands.
Prahalad, CK (2006) The Fortune at the Bottom of the Pyramid . Upper Saddle River, NJ:
Wharton School
Publishing.
Prahalad, CK (2012) Bottom of the pyramid as a source of breakthrough innovations. Journal
of Product
Innovation Management 29(1): 6–12.
Prahalad, CK and Hall, SL (2002) The fortune at the bottom of the pyramid.
Strategy+Business
26(1): 1–14.
Radjou, N. (2009) Polycentric innovation: The new global innovation agenda for MNCs.
Harvard Business
Review, online publication, 5 November 2009.
Radjou, N. and Prabhu, J. (2014) Frugal Innovation: How to do More with Less . London:
Profile Books.
Rao, BC (2013) How disruptive is frugal? Technology in Society 35(1): 65–73.
Santiago, F. (2014) Innovation for inclusive development. Innovation and Development 4(1):
1–4.
Schulpen, L. and Gibbon, P. (2002) Private sector development: Policies, practices and
problems. World
Development 30(1): 1–15.
Schumacher, EF (1973) Small is Beautiful: A Study of Economics as if People Mattered .
London: Vintage.
Schumpeter, J. (1934) The Theory of Economic Development: An Inquiry into Pro fi ts,
Capital, Credit,
Interest, and the Business Cycle . Cambridge, Massachussets: Harvard University Press.
Schwittay, A. (2011) The marketization of poverty. Current Anthropology 52(3): 571–582.
Szirmai, A. (2005) The Dynamics of Socio-Economic Development: An Introduction .
Cambridge, Royaume-Uni: Cambridge
University Press.
The Economist (2010) First break all the rules. 15 April.
Tiwari, R. and Herstatt, C. (2012) Open Global Innovation Networks as Enablers of Frugal
Innovation:
Propositions Based on Evidence from India. Hamburg, Germany. Institute for Technology
and Innova-
tion Management Working Paper, Hamburg, Germany.
Tiwari, R., Kalogerakis, K. and Herstatt, C. (2014) Frugal innovation and analogies: Some
propositions for
product development in emerging economies. Proceedings of the R&D Management
Conference, June
3–6, Stuttgart, Germany: 15–23.
Knorringa et al
152
© 2016 European Association of Development Research and Training Institutes 0957-8811
European Journal of Development Research Vol. 28, 2, 143–153

Page 11
World Bank (2010) Innovation Policy: A Guide for Developing Countries . Washington, DC:
Library of
Congress Cataloging-in-Publication Data.
Ya'u, Y. (2004) The new imperialism & Africa in the global electronic village. Review of
African Political
Economy 31(99): 11–29.
Zeschky, M., Winterhalter, S. and Gassmann, O. (2014) From cost to frugal and reverse
innovation: Mapping the
field and implications for global competitiveness. Research Technology Management 57(4):
20–27.
Frugal Innovation and Development: Aides or Adversaries?
153
© 2016 European Association of Development Research and Training Institutes 0957-8811
European Journal of Development Research Vol. 28, 2, 143–153

Vous aimerez peut-être aussi