Vous êtes sur la page 1sur 2

Le métier de professeur des écoles

Nouvelle dénomination des instituteurs, le professeur des écoles intervient avec


les enfants de 2 à 11 ans, de la première année de l’école maternelle à la dernière année
de l’école élémentaire (CM2).

Il dispense un enseignement polyvalent et généraliste : français, mathématiques,


histoire et géographie, sciences expérimentales, langue vivante, musique, arts plastiques,
activités manuelles et éducation sportive.

Il organise les contenus et les activités liés à toutes ces disciplines, définit l’emploi du
temps de sa classe et gère les fournitures qui lui sont nécessaires. Les professeurs des
écoles disposent d’une très grande autonomie pour organiser leur classe dans le respect
des programmes définis par l’Éducation nationale.

Devenir professeur des écoles : qualités requises


Métier exigeant dont une grande autonomie de travail et un sens de la psychologie, de
l’écoute et du dialogue sont les deux qualités essentielles. Il faut savoir faire preuve
de souplesse, de fermeté et d’autorité.

L’enseignant doit être disponible et patient, posséder une grande capacité d’attention et


une bonne résistance physique et psychologique.

Le CRPE
Le CRPE (concours de recrutement de professeurs des écoles) peut se préparer en un
an dans une ESPE (Écoles supérieur du professorat et de l’éducation). Il en existe au
moins une par académie.

L’admission à l’ESPE se fait sur dossier et entretien individuel. Il est cependant possible
de se présenter au concours sans passer par cette préparation.

Les informations les conditions d’inscriptions et sur les épreuves sont disponibles dans
la fiche Professeur des écoles (CRPE) : réussir le concours 2020.

Au concours externe 2013, 37 474 candidats se sont inscrits pour 7 977 postes offerts.
7 758 candidats ont été admis et 378 inscrits sur liste complémentaire. Le taux de
réussite était de 40,80 %.

Devenir professeur des écoles : après le CRPE


Formation
Avant la titularisation, les lauréats sont nommés professeurs certifiés stagiaires et
affectés dans une académie pour un stage d’un an dans une école. Un enseignant
expérimenté leur est affecté comme tuteur. Ils suivent en parallèle une formation dans
une ESPE afin d’obtenir, s’ils ne l’ont pas déjà, un titre du niveau master.

Rémunération
Les rémunérations mensuelles s’échelonnent de 1 615.87 € bruts (349 points d’indice)
en début de carrière à 3 625.29 € bruts (783 points d’indice) pour la progression de
carrière maximum. Des primes mensuelles peuvent compléter le traitement : directeur
d’école, professeurs des écoles spécialisés, ZEP.

Évolutions de carrière
Tout au long de sa vie d’enseignant, une actualisation des connaissances est nécessaire
sous la forme de formation continue.

La promotion interne permet d’évoluer dans l’exercice du métier ou de changer d’activité


au sein de l’Éducation nationale. Un professeur des écoles peut devenir directeur
d’école, maître formateur, psychologue scolaire, enseignant spécialisé (ASH),
inspecteur de l’Éducation nationale, enseignant au collège ou au lycée en passant un
concours interne ou encore enseignant à l’étranger.