Vous êtes sur la page 1sur 2

BATIMENT 92

I : 1.a) Les densités de flux sont égales.


A travers la plaque de plâtre, on a :
j = l1(t1 - t2)/e1
A travers le polystyrène :
j = l2(t2 – t3)/e2

1.b) Les deux parties de la cloison étant accolées, la résistance thermique totale est égale à la somme des
résistances thermiques des deux parties :
R = e/l1+ e/l2

2) 2.a) La moyenne des trois accroissements de la résistance thermique est :


DR m = (0,23 + 0,20 + 0,28)/3
DR m = 0,24 m2.K.W-1

2.b) Pour 0 cm de polystyrène, R sera égale à R et elle vaudra :


R = 0,50 - 2.0,24,
R = 0,02 m2.K.W-1

2.c) R1 = e1/l1
l1 = e1/R1
l1 = 0,01/0,02
l1 = 0,5 W.m-1.K-1
Pour 20 mm de polystyrène, on a :
R 2 = R – R1
R 2 = 0,50 - 0,02 = 0,48 m2.K.W-1
Comme :
l2 = e2/R2
l2 = 0,02/0,48
l2 = 0,042 W.m-1.K-1

3.a) Sans isolation, il n'y a que la conduction du mur et la convection. La résistance thermique sera :
R 1 = e0/l0+ Rs
R 1 = 0,3/0,82 + 0,17
R 1 = 0,5359 m2.K.W-1
La densité de flux sera donc :
j = (ti – te)/R1
j = (20 + 5)/0,5359
j = 46,7 W.m-2
Avec isolation, on a :
j’ = (ti – te)/R'
avec R' = R + R1
R' = 1,21 + 0,5359 = 1,7459 m2.K.W-1
j' = 25/1,7459,
j' = 14,4 W.m-2

3.b) La réduction des pertes vaut :


Dj = j - j' = 46,7 - 14,4 = 32,3
ce qui représente un pourcentage de :
r = Dj.100/j
r = 32,3.100/46,7
r = 69 %

II :1) Si F' est la force qui s'exerce effectivement sur le piston, on peut écrire :
F´OE = F'´OC
F' = F´OE/OC
F' = 5.F = 200 N
D'après le théorème de Pascal, la variation de pression F'/s sur le piston d'enté‚e se transmet sur le piston de sortie.
On a :
F'/s = F1/S
F1 étant la force récupérée à la sortie et S la section du piston de sortie.
F1 = F'´S/s
s = pd2/4 et S = pD 2/4
donc :
S/s = (D/d)2
Cette force F1 permettra donc de soulever un poids P de même intensité.
P = F'.(D/d)2
P= 200.102
P = 20000 N

2a) Le volume de liquide déplacé étant constant, on a :


V = shA = ShB
hA = ShB/s = 100hB
hA = 500 mm
2b) Pour un tour de vis, le piston se déplace de 1,6 mm. Pour qu'il se déplace de 500 mm, il faut n tour de vis :
n = 500/1,6
n = 312,5

III : 1) [H3O+] = 10-pH = 10-5,5 = 3,16.10-6 mol.l-1


Dans la piscine : n(H) = [H3O+].V = 1,186 mol
Nombre de moles ajouté : n'(H) = c.V' = 12*0,250 = 3 mol
Nombre de moles de H3O+ total dans la piscine après ajout : n1(H) = 4,186 mol
Concentration : [H3O+] = 4,186/25.6.2,5 = 1,116.10-2 mol.m-3 = 1,116.10-5 mol.l-1
pH = - log [H3O+]
pH = 4,9
2) cas a) : Le fer étant plus réducteur que l'étain, il va être oxydé. Le fer est attaqué.
b) Le zinc étant plus réducteur que le fer, il va être oxydé. Le fer est protégé.

Retour à l'énoncé

Retour aux sujets

Vous aimerez peut-être aussi