Vous êtes sur la page 1sur 2

Renforcement de capacité du Réseau SDSR du Vendredi 10 juillet 2020

Thème : Approche et concept SDSR


Formateurs et leurs thèmes respectifs
 Tsinjo RAHAINGOARIVELO : Concept et Approche SDSR / SEED Madagascar
 Eva RAZAFINARIVO : Situation à Madagascar / Médecins du Monde
 Eugène ANDRIAMASY : La SDSR et l’ESC, quels liens ? / Marie Stopes
Madagascar
Contenu de la formation
La session sur le concept et l’approche SDSR qui a ouvert la formation porte sur la mise en
avant de la SDSR comme relative aux droits sexuels et reproductifs. Des droits sexuels qui se
penchent sur les droits reliés à la sexualité. Et d’un autre côté des droits reproductifs qui
concernent la santé de la reproduction et de la non-reproduction. Ainsi, parler de la SDSR fait
référence aux droits humains et repose sur l’information et l’éducation en vue d’une libre
prise de décision selon un choix respecté.
La SDSR a une approche inclusive qui tient en compte les besoins de tous, que ce soit des
adolescents et des jeunes, des hommes et des femmes, des personnes avec diverses
orientations sexuelles et identités de genre, ou encore des personnes vivant avec un handicap.
La deuxième session sur la situation à Madagascar a mis les participants dans une prise de
conscience de la situation alarmante en ce qui est de la santé sexuelle et reproductive à
Madagascar suite aux données statistiques et anthropologiques présentées. Parmi les données,
les jeunes filles de 15 à 19 ans sont les plus vulnérables puisque les complications pendant la
grossesse et l’accouchement demeurent la principale cause de décès pour cette tranche d’âge.
De plus, le taux de prévalence contraceptive enregistré auprès de cette population reste faible.
Cette situation met la liaison avec la troisième session sur le lien entre la SDSR et l’ESC.
L’Education Sexuelle Complète est de part entière en accord avec la SDSR sur la santé,
l’éducation, l’information, etc. et cible les adolescents et les jeunes, les aidant à prendre des
décisions responsables et saines. Les huit concepts clés de l’ESC selon l’UNESCO ont été
présentés et peuvent être appliqués selon le contexte de chaque pays.
Succès de la formation
Pour un premier renforcement de capacité du Réseau SDSR, la session s’est bien déroulé que
ce soit du plan technique sur le choix et l’utilisation de la plateforme «Google Meet » que du
contenu de la formation. Il y a eu des interactions avec les participants et ils ont également
montré leurs intérêts pour le réseau SDSR. L’option ‘’chat’’ de la plateforme a été bien
animé avec des questions, des commentaires, des échanges ou partages et ainsi des
suggestions venant des participants.
Les trois sessions ont obtenu des feedbacks positifs dans le sens que ces dernières ont permis
à un approfondissement de connaissances pour les participants.
Les suggestions données par les membres du Réseau sur la fonctionnalité du Réseau
ainsi que les activités y afférentes
 Création d’une commission de juristes afin que les textes et les lois sont à la portée de
tous. (Y compris la situation des personnes handicapées mental par rapport à la loi
existant)
 Invitation du réseau Men Engage pour un partage sur l’implication des hommes
 Partage avec le réseau PHE sur la stratégie d’intégration et l’implication du secteur
public National que Régional.

Au début 13 Organisations ce sont inscrits mais 11 ont été présents lors du renforcement de
capacité.
Liste des participants présents
Nom des organisations présentes Nombre de
participant(s)/organisation
Association Ank’Izy 1
Association FBMM 1
Association Tavandra 15
Association YES (Young Efficient for 1
Success)
ECPAT France à Madagascar 1
International Youth Alliance for Family 1
Planning
Jhpiego 1
Plateforme des Fédérations des Personnes 2
Handicapées Madagascar
PSI Madagascar 1
Réseau PHE 3
WaterAid 1

Photo des participants du Renforcement de capacité sur le concept et approche SDSR